Source : France Info, AFP, 22/06/2017

Le polémiste avait soutenu que “tous les musulmans” considéraient les jihadistes comme de “bons musulmans”. Le tribunal correctionnel de Paris a estimé, jeudi, que ses propos présentaient “une gravité incontestable”.

Le polémiste Eric Zemmour à Lyon (Rhône), le 21 novembre 2014. (MAXPPP)

Eric Zemmour a été condamné, jeudi 22 juin, à 5 000 euros d’amende pour provocation à la haine pour avoir tenu des propos antimusulmans à la télévision. Les faits datent du 6 septembre 2016 : dans l’émission “C à vous”, sur France 5, le polémiste avait soutenu que “tous les musulmans, qu’ils le disent ou qu’ils ne le disent pas”, considéraient les jihadistes comme de“bons musulmans”.

Le tribunal correctionnel de Paris a estimé, jeudi, que ces propos présentaient “une gravité incontestable”, “stigmatisant à plusieurs reprises et en des termes particulièrement violents et péremptoires une communauté prise dans son ensemble”. En plus de l’amende, il devra également verser un euro de dommages et intérêts à l’association CAPJPO-EuroPalestine, à l’origine des poursuites, et 2 000 euros pour les frais de justice.

Eric Zemmour a déjà été condamné en 2011 pour provocation à la haine, après avoir déclaré à la télévision que “la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est comme ça, c’est un fait”. Plus récemment, la cour d’appel de Paris a confirmé sa condamnation à 3 000 euros d’amende pour des propos jugés islamophobes dans le journal italien Corriere della sera. Dans ce dossier, il a formé un pourvoi en cassation.

Source : France Info, AFP, 22/06/2017

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

91 réponses à Eric Zemmour condamné à 5 000 euros d’amende pour provocation à la haine

  1. jim Le 26 juin 2017 à 09h01
    Afficher/Masquer
    • basile Le 26 juin 2017 à 09h20
      Afficher/Masquer

      vous voulez sa tête ? Comme d’autres veulent celle de Bachar, voire de Poutine.

      Êtes vous certain que la place vide sera bien occupée, qu’il n’y aura pas à la place des béni oui macroniens, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, dans ce monde bisounours ?

      Êtes vous certain que la parole d’un Zemmour ne manquera pas ?


      • jim Le 26 juin 2017 à 09h47
        Afficher/Masquer

        Vous n’avez pas saisi le 2eme degré de cette courte vidéo : ceux qui hurlent contre ceux qui “suintent la haine” le font de manière si haineuse n’est ce pas… Amusant non?

        Je déteste la dérive de cette République des censeurs ; je suis pour enlever l’arme des procès à répétition à toutes ces associations de chiens de garde ; je suis pour opposer à Zemmour des débatteurs à sa hauteur ; je suis contre la purge des media de tous ces gens qui dérangent pour une raison ou une autre ; je suis pour la suppression des ces lois qui interdisent de penser ou de dire ceci ou cela sauf appel clair à atteintes physiques ; le pays de Voltaire étouffe sous le poids de ces chiens de garde, il ne respire plus.


        • basile Le 26 juin 2017 à 11h37
          Afficher/Masquer

          désolé, je n’avais pas regardé, pour ne pas risquer l’infarctus 🙂

          d’expérience, pour résumer :

          – sous une droite comme on a connu, parler politique, c’est coco, c’est haineux
          – sous la gauche qu’on vient de connaître, parler politique, c’est facho, c’est haineux
          – maintenant, parler religion, c’est raciste, c’est haineux


          • Alae Le 26 juin 2017 à 12h01
            Afficher/Masquer

            Ce n’est pas haineux de s’élever contre Zemmour, c’est une question d’agit-prop malsaine de sa part. Ce qu’il oublie systématiquement, c’est que les victimes du terrorisme salafiste-wahhabite-takfiriste sont à 98% musulmanes. Que quelqu’un d’aussi intelligent que Zemmour choisisse de ne pas voir cela, et de mettre tous les musulmans dans le même sac, est hautement suspect. 1) Il ment. 2) Il offense les musulmans qui n’ont rien à voir avec les djihadistes et sont souvent les premiers à se faire égorger pour “infidélité”. 3) Sous couvert de “liberté d’expression”, il sert à justifier les bombardements de pays de “basanés rétrogrades” (ce qui doit être son but et celui de ses employeurs) ; bref, il organise régulièrement les “2 minutes de la haine” d’Orwell.
            Et, comme on lui oppose uniquement des postures bien-pensantes et non des arguments cohérents, ça marche auprès des masses (pourquoi personne ne lui oppose-t-il jamais un intellectuel musulman (non, pas Tariq Ramadan, un vrai) ou un vrai connaisseur de l’islam ?) Allez sur Facebook. La quantité de commentaires lapidaires sur l’islam, “source de tous les maux” est hallucinante, à droite comme à gauche.


            • Orau Le 26 juin 2017 à 14h09
              Afficher/Masquer

              Arrêtez s’il vous plait avec cette argument
              “les victimes du terrorisme salafiste-wahhabite-takfiriste sont à 98% musulmanes”

              C’est comme dire : Au Brésil, 90% des victimes des gangs sont chrétiennes. C’est évident puis que 90% de la population la bas est chrétienne, gang compris.

              Ce qui compte c’est leur idéologie et ce qu’il veulent imposer. Ce que l’Etat Islamique veut ce n’est pas tuer tous les musulmans, ce sont juste des victimes collatérales pour imposer leur idéologie et atteindre leur but qui est d’éliminer tous les non musulmans.

              Je ne dis pas que ce n’est pas grave ou que ça ne compte pas. Mais il ne faut pas confondre le but final et les moyens pour y arriver.

              Je tiens également à signaler que Zemmour est CONTRE toute intervention et l’a toujours clamer haut et fort.


            • Surya Le 26 juin 2017 à 16h41
              Afficher/Masquer

              c’est dingue hein ? Le terrorisme musulman touche les pays musulmans, qui sont principalement peuplés de musulmans.


            • clauzip12 Le 26 juin 2017 à 17h57
              Afficher/Masquer

              laisser à penser que les gens intelligents ne disent pas conneries et plus!
              Il faudra bien expliquer ,à vous notamment,qu’un individu ne se résume pas ,et loin s’en faut à la rationalité absolue.
              Un homme est le fruit d’une ascendance biologique et d’un vécu particulier dans un environnement.
              Le mariage incertain de ces deux paramètres donne l’humain.
              Chacun aborde les problématiques qui lui sont posées dans sa vie avec les moyens indépendants, pour l’essentiel,de sa volonté.
              Si plus est,une idéologie est adoptée,les possibilites de transgression sont réduites et amènent à des pensées et positions personnelles indiscutables.
              Il ne s’agit point d’intelligence supérieure ou autre mais d’une pensée ou rationalité personnelle.
              Des lors que la démonstration est faite ou pas,le débat s’ouvre et conduit l’expression d’un point de vue et pas d’une vérité.


            • Vincent Le 26 juin 2017 à 19h30
              Afficher/Masquer

              si la vaste majorité des tueries commises par les islamistes sont proferées a l’encontre des musulmans, c’est simplement parce que ces musulmans la sont plus proche de chez eux, et que nos services de renseignement font un travail de qualité.
              mettez 50 francais catholique au milieu de Raqqa, ca finira en execution sommaire en moins de 24 heures.
              autrement dit, ils nous tuent moins parce que nous sommes plus difficile a atteindre.

              en bref, cet argument ne vaut rien.

              On ne peut pas nier le desecularisation des pays a majorité musulmane voir ceux connaissant une minorité musulmane non négligeable.

              Concernant Zemmour, c’est une bonne chose qu’il ai été condamné, il est allé trop loin.


            • Scrib Le 27 juin 2017 à 09h59
              Afficher/Masquer

              @Orau :
              ” Ce que l’Etat Islamique veut ce n’est pas tuer tous les musulmans, ce sont juste des victimes collatérales”
              ==> Il me semble que non… l’EI a dans son viseur les chiites également
              ==> Et bcp de musulman meurt car ils y en a qui s’opposent à la création du “califat”, et sont donc considérés comme ennemis

              Ce ne sont pas des victimes collatérales, dans le sens où elles sont clairement visées. AMHA


            • J Le 29 juin 2017 à 07h48
              Afficher/Masquer

              Il faudrait voir (je n’ai pas de données précises) combien de ces victimes musulmanes du djihadisme sunnite sont chiites et vice-versa. http://bouquinsblog.blog4ever.com/sunnites-chiites-pourquoi-ils-s-entretuent-martine-gozlan


            • fanfan Le 29 juin 2017 à 07h21
              Afficher/Masquer

              Les musulmans ont payé un lourd tribut lors de l’attentat de Nice, revendiqué par l’État islamique : 30 musulmans ont été fauchés par le camion qui a coûté la vie à 84 personnes sur la promenade des Anglais.


            • Surya Le 29 juin 2017 à 11h32
              Afficher/Masquer

              le sang du musulman est halal s’il a choisi de vivre en terre de mécréance, un petit coup de takfirisme et cela suffit à les excommunier. Le fait qu’ils participent à une fête nationale peut d’ailleurs faire d’eux des associants et être assimilé au shirk


          • jim Le 26 juin 2017 à 12h40
            Afficher/Masquer

            J’ai surtout remarqué que depuis disons une vingtaine d’années il s’est abattu sur ce pays tout un ensemble de dispositifs et appareils malsains et de gens dangereusement malades
            ce qui en bout de course criminalise des pelletées entières d’opinions, et éradique des media les “mal pensants” ou les “gênants” surtout!

            Bientôt on va se retrouver avec des procés si on fait une blague sur les blondes ou les nains sur internet ou à la télé…
            C’est totalitaire ce truc, c’est plus rien ne doit dépasser, tout doit être jugé par des juges moraux propre et gentil ; un cauchemar asseptisé, une société RAS, la mort.

            La gauche dite “morale” est particulièrement responsable de ce triste spectacle.
            Certains disent que la gauche est l’antichambre du totalitarisme ; ma fois, cet argument me semble de plus en plus valable étant donné ce que sont devenues “les gauches moralisatrices” ces 30 dernières années.


            • Alae Le 26 juin 2017 à 14h06
              Afficher/Masquer

              J’ai remarqué la même chose que vous. C’est pourquoi je soulignais qu’on oppose uniquement à Zemmour des indignations de commande et de la moraline, ce qui divise encore plus la population — parce qu’il est vrai que la majorité en a plus qu’assez de recevoir des leçons de morale.
              Et si on opposait des arguments intelligents et cultivés à Zemmour (qui est quand même très superficiel et simpliste, donc facile à réfuter), pour changer ? Malheureusement, ce n’est pas ce qui est fait. Et vous allez le voir revenir demain sur un média quelconque, avec la même bile à la bouche, et le même type de gauchiste aux lèvres éternellement pincées en face, parce que c’est à cela qu’ils servent tous deux : à diviser.


            • jim Le 26 juin 2017 à 14h47
              Afficher/Masquer

              Alae, Ma fois, le grand succès de “Le Suicide Français” auprès du public, et la haine qu’a suscité ce livre de la part des politiciens et journaleux, ne sont pas des phénomènes à sous estimer, et plaident en faveur de Zemmour comme aiguillon des médiocres pseudo élites voire comme capteur d’air du temps.
              Un peu comme Onfray autre médiatique disons.

              Certes, ce n’est pas Alain de Benoist ou Jean-Claude Michéa niveau carrure intellectuelle, ce que vous semblez rechercher, mais ce n’est pas le même rôle social non plus.
              Rôle qui me semble plus diversifié que simplement “diviser” dans son cas.
              A découvrir un Zemmour quand il a le temps de dire des choses et ne part pas en sucette sur l’islam :
              https://www.youtube.com/watch?v=SxO6yZe2i70


            • clauzip12 Le 26 juin 2017 à 19h12
              Afficher/Masquer

              Et bien oui!une gauche moralisatrice,c’est vous qui le dites.
              Mais il y a une droite amorale,c’est ce que je perçois.
              Ce que je pense,c’est que toutes les positions sont théâtrales et misent en scène.
              Notre système déviant depuis longtemps à développé une élite hors de tout droit protégé et donnant donnant avec la magistrature( médailles et promotions contre silence ou sanctions minimales).
              Il y a effectivement une justice à deux vitesses et selon que l’on est puissant ou politique et faible sans appui les sanctions change du tout au tout.
              Avec tout ça,on n’ira pas loin dans la démocratie
              Le personnage de l’article est peut être dans la position la moins favorable.
              Je ne partage son point de vue.


      • joe billy Le 26 juin 2017 à 09h52
        Afficher/Masquer

        C’était ironique, il me semble (ceux qui dénoncent la haine le font le plus souvent avec une haine exacerbée). J’en profite pour dire que le spectacle dernier du monstre haineux et hideux est génial : “les médias”.


    • Ils sont grands parce que nous sommes à genoux Le 26 juin 2017 à 12h35
      Afficher/Masquer

      Depuis la nuit des temps, dire la vérité fâche…et n’est jamais pardonnée. Ou.. bien plus tard quand c’est trop tard.


  2. christian gedeon Le 26 juin 2017 à 09h11
    Afficher/Masquer

    propos condamnables et donc condamnés…curieux que le PIR et autres Cran adeptes des réunions racialistes ne le soient pas aussi…


  3. Politzer Le 26 juin 2017 à 09h14
    Afficher/Masquer

    J aurais dit :”au moins 1 millions de musulmans”= chiffre du sondage de ceux qui déclarent supérieure la Charia aux lois de la République.
    Zemmour est souvent dans l exagération quand bien même il est dans le vrai grosso modo.
    Son extrêmisme discrédite souvent sa parole qui devient irresponsable politiquement.
    Il est vrai que le communautarisme arabo musulman entrave les luttes communes .


    • Cédric Le 26 juin 2017 à 10h33
      Afficher/Masquer

      25% ca ne fait pas “tous” les musulmans, mais j’suis assez d’accord sur votre estimation…

      pour certaines personnes le reveil est difficile et souvent brutal.


      • kaki Le 26 juin 2017 à 11h23
        Afficher/Masquer

        25% d un milliard 300 millions, soit a peu près 400 millions de musulmans dans le monde qui approuveraient les daechistes alors qu il n y a pas un pays sunnite qui na ete épargné par les attentas, un peu de sérieux enfin


        • Cédric Le 27 juin 2017 à 08h53
          Afficher/Masquer

          l’étude portait sur la population vivant en France.

          un peu de sérieux svp.


    • J Le 26 juin 2017 à 10h52
      Afficher/Masquer

      Il faudrait déjà savoir qui est sincèrement musulman ou pas, parmi ceux qui se disent pacifiques quelle proportion le dit parce qu’il faut aussi endormir (le djihad se fait autant en rassurant qu’en terrorisant), etc. Et si dans les musulmans on englobe les ismaéliens, les alévis, les ahmadis (en tout des dizaines de millions de personnes quand même), alors la globalisation devient monstrueuse.
      Et donc une déclaration comme celle d’EZ était effectivement abusive et condamnable. Il faudrait qu’il comprenne que, si l’Islam est une mauvaise religion, ses fidèles sont ses premières victimes.


    • Surya Le 26 juin 2017 à 16h43
      Afficher/Masquer

      d’après les chiffres du rapport de l’institut montaigne c’est 1/3 de musulmans qui sont radicaux, et encore ils ont usé de circonvolutions intellectuelles étonnantes car quand on regarde les 6 groupes définis, de mon point de vue on passe à 50% facilement.


      • Merle Le 28 juin 2017 à 04h24
        Afficher/Masquer

        Dans les pays musulmans, on atteint des scores bien bien supérieurs à 30%….. Je tiens à signaler aussi que ce sont des sondages avec ceux qui soutiennent PUBLIQUEMENT la charia ou les jihadistes.


        • Surya Le 28 juin 2017 à 08h05
          Afficher/Masquer

          je ne suis même pas surpris. En égypte (et sans doute ailleurs) on leur apprend dès le plus jeune âge “ceux qui ont subi la colère”= les juifs et “égarés”=les chrétiens (exégèse quasi unanime de [1:7]) et Khalid ibn Al Walid a donné son nom à des écoles primaires


    • corto007 Le 26 juin 2017 à 18h47
      Afficher/Masquer

      j’apprécie la posture positive de Politzer.
      ou bien, j’aurais dit “tous les Musulmans qui ne crachent pas publiquement sur la photo d’Al Baghdadi qu’on leur montre considèrent les djihadistes (…) etc;
      ou plus largement “toute personne qui ne crache pas publiquement sur le drapeau (ou la photo du drapeau) de I.S. considère les djihadistes comme des héros et des exemples à suivre”, et n’a peut-être pas sa place dans ma société, où vit ma famille, etc;
      ou quelque chose comme ça, qui ne désigne pas “une communauté dans son ensemble”, ce qui lui est reproché semble-t-il.


  4. Ludovic Joubert Le 26 juin 2017 à 09h17
    Afficher/Masquer

    Une chose que je ne comprends pas, c’est pourquoi Eric Zemmour se laisse aller en public à des déclarations invérifiables.

    Ce qui m’étonne moins, et malheureusement ne m’étonne pas vu le climat depuis quelques années, c’est que la justice se prononce non sur la vérité (ou non) de ce qu’il dit mais sur le contenu de ses propos. C’est malheureusement banal et le procès d’intention est désormais inscrit dans le droit.

    Nous vivons dans une société de princesses au petit pois, où la notion d’ “incitation à la haine raciale” ne désigne pas une foule déchaînée recrutant des volontaires pour aller brûler un centre d’accueil, mais de simples opinions, aussi discutables soient-elles.


    • basile Le 26 juin 2017 à 09h31
      Afficher/Masquer

      je me faisais justement la réflexion ce matin en entendant parler des « braqueuses » (basket). Quand j’entends les journalistes dire ce mot avec gourmandise, sans censure, sans le remplacer par exemple par « l’équipe de France », j’en vomirais. C’est très à la mode, le style « voyou ». ça permet de faire « peuple », de laisser la soupape populaire se relâcher, à bon compte.

      à quand « les violeurs » ?


    • Kaemo Le 26 juin 2017 à 10h23
      Afficher/Masquer

      Quelle est la vérité dans : tous les musulmans, qu’ils le disent ou qu’ils ne le disent pas”, considéraient les jihadistes comme de“bons musulmans” ? Qu’apporte cette phrase au débat ?
      En fait, cette phrase est juste insultante. C’est une généralité douteuse tendant à polariser les auditeurs sur des extrêmes.

      Le problème n’est pas la liberté d’expression ni de politiquement correcte : ce qu’il a dit publiquement est faux avant d’être incorrecte et il a été condamné pour cela.

      Lorsque l’on exprime une idée, il y a le fond et la forme. Ce n’est pas parce-qu’une partie du fond est juste que tu peux te permettre de dire n’importe quoi dans la forme et surtout sur des sujets aussi sensibles. Si la forme occulte le fond, c’est qu’il y a une erreur dans la communication.

      Enfin, je ne vois pas le procès d’intention. D’ailleurs, à vous écouter, je ne comprends pas comment la justice aurait dû délibéré : “Mr Zemmour, vos propos sont mensongés. On vous condamne à 5000€ pour ne pas dire la vérité.”

      Zemmour aurait très bien pu formuler son idée de fond autrement sans attiser des haines inutiles. Cela aurait été bénéfique : il serait utile dans le débat publique de critiquer intelligemment l’islam et le jihadisme.


      • Ludovic Joubert Le 26 juin 2017 à 10h33
        Afficher/Masquer

        Je suis d’accord avec vous (votre dernière phrase). Mais le procès d’intention est dans la condamnation : “incitation à la haine raciale”. Zemmour n’est pas condamné parce que ce qu’il dit est faux. Quand elle ne s’applique pas à des actes, la notion d’incitation à la haine raciale est une arme d’intimidation idéologique.

        Quand on commence (et on a commencé il y a longtemps) à criminaliser l’opinion ou la formulation de l’opinion, c’est parce qu’on a renoncé au débat. Ou qu’on veut emp^cher qu’il ait lieu.


        • Kaemo Le 26 juin 2017 à 11h07
          Afficher/Masquer

          “Quand on commence (et on a commencé il y a longtemps) à criminaliser l’opinion ou la formulation de l’opinion, c’est parce qu’on a renoncé au débat.”

          Pour moi, il y a un sens à condamner l’un mais pas l’autre.

          Criminaliser la formulation a pour objectif d’éviter les débordement et que les gens se mettent sur la tronche. Appliqué à bon escient, cela évite de mettre le feu aux banlieues. On ne peut malheureusement pas demander à tous les auditeurs de décrypter les différentes couches de lecture d’un discours aussi orienté (surtout si l’on est directement visé par ce discours). Que ce soit par manque d’intelligence de l’auditeur et par colère, un tel discours va attiser la haine chez certains et encrer des idées fausses chez d’autres. Criminaliser la forme a pour but d’apaiser le débat.

          A contrario, criminaliser l’opinion tue le débat. La criminalisation du débat sur les génocides me dérange car cela sous entends que la vérité vrai est connu et est indiscutable, ce qui a mon sens est contraire à l’esprit de l’histoire.

          Je vous l’accorde, la frontière entre les 2 concepts est étroite. C’est là que doit intervenir l’intelligence de la justice. Je ne dis pas que la justice n’est pas infaillible mais dans ce cas avec Zemmour, je trouve la condamnation justifiée.


      • temudjin Le 26 juin 2017 à 11h02
        Afficher/Masquer

        Vous êtes dans l’émotionnel Kaemo. En fait, ça n’a rien d’insultant mais on (certains) aimerait bien que ce le soit.
        En Angleterre, un journal (The Guardian si ma mémoire est bonne), avait révélé un sondage, dans lequel ils avaient posé la question suivante à des musulmans : Si vous apprenez qu’un membre de votre famille s’est radicalisé, en parleriez vous aux autorités. 61% ont répondu “NON”.

        Ca signifie tout de même quelque chose, non ?


        • Kaemo Le 26 juin 2017 à 11h29
          Afficher/Masquer

          La France n’est peuplée que de femmes. Je suis allé sur http://donnees.banquemondiale.org/indicateur/SP.POP.TOTL.FE.ZS et ils disent qu’il y a 51,3% de femme en France !

          D’ailleurs, est ce que le journal à fait d’autres études qui ne seraient pas accès seulement sur les musulmans et qui poseraient la question à tous le monde : “si vous avez dans votre entourage un proche qui a volé 500€ à une mamie, est ce que vous le dénonceriez ?”.

          Ceci pour dire que :
          – je peux comprendre le fond du discours de Zemmour. Je pense (j’espère) avoir suffisamment d’esprit critique pour cela. Mais il ne faut pas le demander à tous le monde (et certainement pas aux personnes visées et insultées par cette phase) de faire le même effort. Sa formulation était plus que douteuse et ne visait pas l’apaisement.
          – Outre le fait que je remettes en question la méthodologie du sondage du Guardien, “60% des musulmans” ne permet aucunement de généraliser à toute la population ; tout au plus d’avoir une déclaration nuancée.

          Que Zemmour parle du sujet, oui, c’est nécessaire, lui ou un autre, mais avec de vrais arguments. Qu’il attise la haine de façon injustifiée, non.


        • Catalina Le 26 juin 2017 à 11h42
          Afficher/Masquer

          les sondages sont là pour essayer de créer l’opinion, en aucun cas on ne peut les créditer d’impartialité.


        • Kaemo Le 26 juin 2017 à 11h44
          Afficher/Masquer

          Je dois reconnaître que j’avais mal lu votre première phrase.

          En soit, “tous les musulmans, qu’ils le disent ou qu’ils ne le disent pas”, considéraient les jihadistes comme de “bons musulmans”” n’est pas en soit insultant. On pourrait parler de ce qu’est un bon musulman, c’est vrai. Mais je vais marquer mon point Godwin : les nazis étaient de bons allemands, les collaborateurs de bons francais. C’est pas faux en soit non plus. Cependant, tous ces énoncés ont des portées (entre autre émotionnelles) bien plus grandes que les simples mots utilisés pour formuler la pensée.


          • J Le 26 juin 2017 à 13h18
            Afficher/Masquer

            Je ne sais pas si c’est pertinent, mais ce n’est pas un point Godwin. Il suppose que, dans une discussion qui s’envenime et n’a rien de politique, quelqu’un assimile ses contradicteurs au nazisme, référence diabolisante préférée.


          • jessim Le 26 juin 2017 à 16h13
            Afficher/Masquer

            C’est assez facile de savoir ce qu’est un bon musulman, la France est un pays anciennement catholique mais qui est aujourd’hui majoritairement un pays athée et quand bien même il y aurait beaucoup de catholiques les églises sont bien vides le dimanche pour pouvoir attester d’une pratique importante.

            Tout ça pour en venir au fait que Zemmour veut que les musulmans évoluent de la même manière que les catholiques à savoir vers une sécularisation totale. On croit en Dieu mais on n’applique rien de l’islam, pas de voile, on boit du pinard, on ne fait pas la prière ni le ramadan etc…


      • Ils sont grands parce que nous sommes à genoux Le 26 juin 2017 à 12h38
        Afficher/Masquer

        La vérité est brutale pour être audible dans le contexte actuel du flux médiatique.


  5. pucciarelli Le 26 juin 2017 à 09h29
    Afficher/Masquer

    Plutôt que des condamnations, de l’argumentation. M. Zemmour sortira de cet épisode renforcé auprès de l’opinion publique. Si il a tort, encore convient-il de le démontrer et de le contester sur son discours. La sanction juridique est contre productive.
    Quand le débat politique, car nous sommes dans le débat politique, est ponctué par la justice, il n’existe plus.
    Où sont les contradicteurs intelligents permettant à l’opinion publique de statuer? Les juges seraient-ils devenus des acteurs de plein exercice du débat républicain?
    Cela en a tout l’air.


    • kaki Le 26 juin 2017 à 11h57
      Afficher/Masquer

      il n y a aucun début de debat pas même un invité pour contre balancer l argumentation foireuse de zemmour l hypocrite laicard


  6. Arcousan09 Le 26 juin 2017 à 09h32
    Afficher/Masquer

    Pensée unique quand tu nous tiens …
    Je ne me sens pas concerné par les déclarations de cet individu, faiseur d’opinion autoproclamé …
    Je ne me sens pas incité à quoi que ce soit … à moins d’avoir un QI à ras des pâquerettes … par ses déclarations …
    Par contre il est très utile, voire indispensable, à toute cette clique de journaleux aux ordres qui vont faire monter la mayonnaise …
    En fait ce sont eux qui mènent, orchestrent et organisent l’intoxication collective et le conditionnement des cervelles pour la plus grande satisfaction du pouvoir qui, lui, va pondre des lois de plus en plus coercitives afin de “protéger” notre sécurité ….
    Drôle de société … Drôle de “liberté” …


  7. Ouallonsnous ? Le 26 juin 2017 à 09h39
    Afficher/Masquer

    Pourquoi les médias laissent ils une tribune à ce genre de provocateur ?
    Réponse; parce que ça sert l’anti-islamisme international !


  8. Thierry Le 26 juin 2017 à 09h41
    Afficher/Masquer

    Félicitations à OB qui a très probablement contribué à cette condamnation de Zemour !
    http://www.les-crises.fr/tag/eric-zemmour/

    A propos, où en est sa mise en examen pour apologie du terrorisme?


  9. Toff de Aix Le 26 juin 2017 à 09h45
    Afficher/Masquer

    Sincèrement, cette amende prouve que la justice fonctionne encore… Un peu. Parce que franchement, un jugement intervenant presque un an après les faits, surtout dans pareil cas, où ce type a juste fait son beurre sur le dos de toute une communauté, en répandant la haine sur un média de grande audience, qu’on ne me dise pas que c’est suffisant.

    Surtout qu’il est récidiviste : à quand le sursis pour ce genre de provocations répétées ? On peut toujours rêver…

    5000 euros ? Il s’ en fout royalement, il a vendu plus de 500 000 exemplaires de son dernier livre. C’est très pratique cette façon de faire, c’est beaucoup moins cher que de la publicité classique. Il recommencera, soyez-en sûrs. Et dans cinq ans, si le système tient jusqu’aux prochaines élections, on nous refera le coup du “barrage au fascisme”.

    Pays de #&*%


    • joe billy Le 26 juin 2017 à 10h03
      Afficher/Masquer

      Oui Zemour dit des trucs parfois insupportables, avouons. Mais je préfère encore l’écouter que de devoir me taper les robinets d’eau tièdes des Barbier barbant, Apathie et Elkabach le matin à la TV tous en même temps sur toutes les chaînes d’info. A force de taper sur celles et ceux qui l’ouvrent, quitte à dire des grosses bêtises parfois, on va finir par s’embêter grave. A plus de Taddei, à plus de Polony, A plus de Onfray, à plus de Mbala Mbala, à plus que des robinets barbants!


      • basile Le 26 juin 2017 à 10h35
        Afficher/Masquer

        taire ce qui dérange n’est pas nouveau, n’est pas réservé aux religions. Il était malvenu également de critiquer l’Église, quand c’était la norme de la bien-pensance.

        il y a la même chose en politique depuis toujours. Quand la droite était toute puissante, croyait détenir la vérité absolue (comme feu le PS) on faisait taire ceux qui avaient le malheur de penser (donc de remettre en doute les convictions dominantes.

        Je me souviens en entreprise dans les années soixante, « il-ne-fallait-pas-parler-politique », c’était inconvenant comme péter à table. Comme par hasard, la droite était au pouvoir, les cadres votaient à droite. Curieux , non ?


        • kaki Le 26 juin 2017 à 11h28
          Afficher/Masquer

          parce que vous pensez que critiquez les musulmans dérangent qui que ce soit, tout les coups sont permis contre les musulmans alors veuillez faire preuve de discernement parce qu’ en laissant zemmour le laicard hypocrite qui va , c est que vraiment y a plus d espoir


    • wen Le 26 juin 2017 à 10h04
      Afficher/Masquer

      Ainsi a dit BHL contre Voltaire : “qu’il est faut de croire qu’il faut se battre même pour la liberté d’expression de l’adversaire”…personnellement, je préfère Voltaire et le premier amendement constitutionnel américain…La mort juridico-financière de l’adversaire est une arme des plus délicates tant elle peut se retourner facilement contre celui qui veut la légitimer ( je dis ça en pensant très fortement à ce pauvre petit Trotski qui n’avait pas vu venir le gars Staline…).


    • wen Le 26 juin 2017 à 10h07
      Afficher/Masquer

      insi a dit BHL contre Voltaire : “qu’il est faut de croire qu’il faut se battre même pour la liberté d’expression de l’adversaire”…personnellement, je préfère Voltaire et le premier amendement constitutionnel américain…La mort juridico-financière de l’adversaire est une arme des plus délicates à manier tant elle peut se retourner facilement contre celui qui veut la légitimer ( je dis ça en pensant très fortement à ce pauvre petit Trotski qui n’avait pas vu venir le gars Staline…).


    • TuYolPol Le 26 juin 2017 à 23h52
      Afficher/Masquer

      L’important n’est pas l’amende, l’important est que la loi ait reconnu dans ses propos *l’incitation à la haine* et la façon dont le verdict a été énoncé. Tous ceux qui pleurnichent ici sur sa liberté d’expression pourront observer que l’amende est dérisoire et que EZ est assez gonflé et assez fortuné pour récidiver. Il est libre de proférer toutes ses crasses, la loi pour sa part exerce pour une fois un jugement clair. *Incitation à la haine*, c’est dit, c’est clair, c’est tranché, c’est reconnu. EZ veut enfreindre cette loi en particulier, qu’il le fasse, c’est son business.


  10. Térouinard Le 26 juin 2017 à 10h03
    Afficher/Masquer

    5000€ pour des propos .. contestables !
    Bienvenue au pays de la liberté d’expression.


  11. Catalina Le 26 juin 2017 à 10h03
    Afficher/Masquer

    euh ? et les médias qui lui ont offert une tribune, pas de jugement, pas d’amende ? parce qu’au final, de sont eux les responsables de la diffusion de cette haine !


  12. jessim Le 26 juin 2017 à 10h52
    Afficher/Masquer

    Zemmour l’homme qui prend en grief l’Islam alors qu’il se considère comme “juif français” donc juif avant d’être français. A ma connaissance les fondements de la religion juive ne sont pas si éloignés de l’Islam, voire même qu’ils sont très proche je rappelle que la Torah est autant un livre (ou plutôt des livres) sacré chez les juifs que chez les musulmans.

    Je pense que Zemmour a réussi son coup, c’est à dire devenir un idéologue parmi les identitaires et l’extrême droite. Une fois devenu idéologue, il vante maintenant les mérites d’Israel faisant un parallèle entre ce que vivent les francais avec les musulmans et ce que vivent les Israeliens avec les palestiniens.

    Même si je n’aime pas le personnage, je dois reconnaitre que c’est bien pensé. Le problème est qu’il a faux sur ce qu’il dit sur l’islam et les musulmans mais il ne dit surtout rien sur la soumission française aux banques et est très peu explicite sur les problèmes liés aux manques de souveraineté monétaire et économiques. En bref c’est du Le Pen version médiatique, analyse incomplète et focalisation sur l’identité par manque claire de maitrise sur les autres sujets…


  13. d'Aubrac Le 26 juin 2017 à 11h06
    Afficher/Masquer

    Remarques de bon sens.

    Il y a bien sûr à l’œuvre un racisme anti-blanc, anti-français etc. Mais il n’y a pas d’associations spécialisées et surtout subventionnés pour exercer des poursuites systématiques en ce sens.

    Les subventions (avec votre argent) et les Assos spécialisées qui engagent des poursuites systématiques, auxquelles répond sourcilleusement l’Autorité judiciaire, c’est uniquement dans l’autre sens.

    Faut vous y faire, Jacqueline. C’est un des charmes de la pétaudière qu’est devenu notre pays.


  14. Franck B. Le 26 juin 2017 à 11h07
    Afficher/Masquer

    Hem, je vous soupçonne de regarder un peu trop BFMTV. Danièle Obono n’a jamais dit “nique la France” : elle a simplement signé une pétition en 2012 (avec entre autres Noël Mamère et Olivier Besancenot) pour soutenir la liberté d’expression du groupe ZEP qui a chanté ça. Et d’ailleurs je vous invite à écouter le morceau en question pour juger en conscience…


    • kasper Le 26 juin 2017 à 11h47
      Afficher/Masquer

      D’ailleurs la voir se faire conspuer pour son soutien a la liberté d’expression par des gens qui etaient Charlie a fond ne manque pas de sel ^^


  15. hgoerg Le 26 juin 2017 à 12h03
    Afficher/Masquer

    je croyais que la liberté d’opinion était dans la déclaration des droits de l’homme, mais bon ce texte n’est plus très à la mode.


    • jim Le 26 juin 2017 à 12h26
      Afficher/Masquer

      La catastrophe des textes institutionnels comme DDHC est dans les choses du genre “déterminés par la loi”, “dans le cadre des lois”.

      A l’arrivée, vu les minables qui font les lois, les démagogues tentant de raccoler tel ou tel groupe social à des fins électoralistes ou autres, les associations bien névrosée et intére$$ées qui font les chiens de garde de tout,

      ce n’est même plus dans ce pays
      “Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi”

      mais dans les faits c’est devenu de dérive en dérives
      “toute opinion exposée en place publique peut être interdite si elle gêne quelqu’un, et celui qui l’émet condamné selon le feeling du moment de la part de la “Justice” non séparée des autres pouvoirs”

      Ils appelent ça “République” avec fierté certains…


      • hgoerg Le 26 juin 2017 à 14h22
        Afficher/Masquer

        desfois il faut rester simple, les déclarations concernées ne sont pas un trouble à l’ordre publique surtout quand la personne n’est pas responsable de la diffusion et de l’organisation de la parole.


        • jim Le 26 juin 2017 à 17h32
          Afficher/Masquer

          Tout ce qui n’est pas la doctrine du moment peut être considéré comme un trouble à l’ordre public par des juges serviables ou simplement idiots et soumis aux lynchages politiques du moment, tout ce qui est critique ou mieux férocement critique peut être considéré comme un appel à la haine.par les mêmes.

          1er amendement de la constitution usa :
          « Le Congrès ne pourra faire aucune loi ayant pour objet l’établissement d’une religion ou interdisant son libre exercice, de limiter la liberté de parole ou de presse, ou le droit des citoyens de s’assembler pacifiquement et d’adresser des pétitions au gouvernement pour qu’il mette fin aux abus »

          Alors que cet amendement protège assez largement la liberté d’opinion et d’expression des citoyens contre les législateurs et gouvernants, les rajouts des “définis par les Lois” dans la DDHC notamment livre la liberté d’opinion et d’expression des citoyens au bon vouloir des législateurs et gouvernants, et aux effets des crises hystériques.

          Et les FAITS montrent tant et plus que les dérives en France sont devenues nombreuses et de plus en plus graves ces dernières années.

          Il faudrait stopper net cela.


  16. Julien Le 26 juin 2017 à 12h39
    Afficher/Masquer

    Ce pays est devenu un vaste n’importe quoi.

    Zemmour tient des propos que l’on considère mauvais : PAF! faut que la justice le condamne.
    Une députée soutient la liberté d’expression de quelques uns : PAF! les médias lui tombent dessus.
    Et Re PAF! Mélenchon qui explique que c’est forcément parce qu’elle est noire qu’on a dit cela et qui accuse à tout va au racisme et au sexisme.

    Dans le même genre, on a les pâtisseries racistes (à Grasse), les mauvais mots de Le pen ou de dieudo punis plus fortement qu’une agression, etc.

    Et tout ça dans un pays qui a dans ton texte principal: “nul ne doit être inquiété pour ses opinions”.

    C’est beau.

    Sinon, c’est quand qu’on se décide à accepter enfin VRAIMENT l’expression d’autrui? Ce n’est pas parce qu’on est foncièrement en désaccord que c’est un critère pour aller au tribunal.


    • Koui Le 26 juin 2017 à 14h38
      Afficher/Masquer

      Je suis plutôt d’accord avec Julien. Pour moi, la Liberté d’expression devrait être la règle tandis que la poursuite des “provocations à la haine ” devrait être l’exception. Sinon, il ne sera bientôt plus permis de dire quoi que ce soit puisque tout peut être compris comme une incitation à la haine passible de 5000 euros d’amende : “les politiciens sont tous pourris”, “les patrons nous exploitent”, “les gauchistes sont staliniens”, “les femmes sont frivoles”, “les garagistes sont des escrocs”.


      • Ludovic Joubert Le 26 juin 2017 à 16h47
        Afficher/Masquer

        Il n’est déjà plus possible de dire beaucoup de choses. En plus il faut être souple avec le principe deux poids deux mesures : liberté pour Charlie Hebdo (et je suis d’accord, quoique je ne sois pas strictement Charlie) mais censure pour Zemmour ou pour Dieudonné.


        • Julien Le 26 juin 2017 à 17h48
          Afficher/Masquer

          +1… Pile poil le genre de chose que je dénonce.
          Je préfère mille fois l’amendement US, qui a le mérite d’être clair.
          Certes, on voit tout et n’importe quoi; mais en tout cas on n’y risque pas une condamnation au motif de “patisserie raciste” ou à cause d’un propos mal interprété.


  17. Guillaume Le 26 juin 2017 à 14h55
    Afficher/Masquer

    La liberté d’expression ne s’apparente pas à l’autorisation d’exprimer n’importe quoi sans aucun respect.

    En justice, la diffamation fait partie de la “limite” à la liberté d’expression, de même que l’outrage à une autorité.

    Et pour moi, raconter un tissus de conneries ne s’apparente pas à une opinion, ni a une quelconque liberté d’expression.
    C’est simplement un tissus de conneries et ça a nécessité à être traité comme tel, c’est d’autant plus grave si c’est une personne “estimée intelligente” (mais pas par moi cela dit) qui les prononce avec une large rediffusion.

    Ne dit-on pas “la liberté de chacun s’arrête où celle des autres commence” ?

    Cela dit, relater des faits ayant un chiffrage correct, reste pour moi nécessaire.


  18. Pinouille Le 26 juin 2017 à 16h40
    Afficher/Masquer

    Zemmour avait dit un jour qu’il considérait que l’islam est par essence fondamentaliste.
    Que donc tout musulman est fondamentaliste.
    Quand on lui a fait remarquer qu’il existe dans le monde une majorité de musulmans modérés, il a répondu quelque chose du genre “ce ne sont pas des musulmans”. En argumentant d’ailleurs que ces modérés sont considérés par les fondamentalistes comme des mécréants, qui méritent le sort funeste de tout mécréant.
    Sur cette base, Zemmour respecte sa cohérence en prétendant que “tous les musulmans” (donc fondamentalistes) puissent considérer les jihadistes comme de “bons musulmans”.


    • Surya Le 26 juin 2017 à 16h55
      Afficher/Masquer

      y a pas que zemmour qui considère que l’islam est par essence extrémiste, c’était la thèse de feu Anne Marie Delcambre et Gilles Kepel rappelle dans ses livres que l’islam fournit toute la base doctrinale de l’extrémisme.

      Pour se faire une idée il suffit de lire les exégètes, Sami Aldeeb a fait le boulot et c’est pas franchement politiquement correct.

      http://www.amazon.fr/Fatiha-culture-haine-Interpr%C3%A9tation-travers/dp/1503079570/ref=sr_1_cc_1?s=aps&ie=UTF8&qid=1440854281&sr=1-1-catcorr&keywords=La+Fatiha+et+la+culture+de+la+haine
      http://www.amazon.fr/Zakat-corruption-jihad-Interpr%C3%A9tation-coranique/dp/151700120X
      https://www.amazon.fr/dp/1543071902
      http://www.amazon.fr/Nulle-contrainte-dans-religion-Interpr%C3%A9tation/dp/1508723893
      https://www.amazon.fr/gp/product/153036776X


    • christian gedeon Le 26 juin 2017 à 17h30
      Afficher/Masquer

      çà,c’est une vraie question.Existe il dans le monde une large majorité de “musulmans modérés”?Hum…et qu’entend on par modéré,surtout qu’entend on par modéré.Modéré par rapport à quoi? A qui? On emploie le terme modéré à tort et à travers,en fait. On prend avec l’Islam “moderne ” des pincettes depuis très longtemps oubliées avec le christianisme(surtout catholique,ou le judaïsme.Ce qui m’ a toujours surpris,c’est d’entendre “qu’une très large majorité de musulmans “est modérée.Ah bon? Et sur la base de quel décompte? Si on prend les trois pays musulmans les plus peuplés,Indonésie,pakistan et partie musulmane de l’inde,on ne constate pas vraiment qu’une large majorité des musulmans de ces pays soit “modérée”,si on se donne la peine de suivre l’actualité…alors,c’est quoi,modéré.


      • jim Le 26 juin 2017 à 18h45
        Afficher/Masquer

        Je peux vous parler de Wahiba, superbe beurette mais non modérée.
        Quand l’acte sexuel est demandé par Wahiba plusieurs par jours et tous les jours, nous avons affaire à de l’extrémisme, non modéré.
        Quand le refus devant tant d’excés entraine la volonté de Wahiba de supprimer les mécréants refusant ce rythme quin leur semble insoutenable, alors nous avons affaire à du non modéré.
        En gros, hein… 🙂


      • Pinouille Le 27 juin 2017 à 09h20
        Afficher/Masquer

        Un musulman modéré est celui qui accorde une priorité aux lois françaises plutôt qu’à la Charia, qui tolère l’existence d’autres religions, qui offre des pâtisseries orientales à la fin du ramadan, qui accepte la critique de sa religion, qui se marie avec un/une française sans lui demander de se convertir, qui tolère les femmes courtement vêtues dans la rue, qui n’impose pas le voile, qui se sent français(e) sans renier son histoire et ses origines, qui refuse qu’on assimile sa religion aux actes terroristes récents, etc…

        Mais il n’est pas facile de le devenir quand on a grandi regroupés dans les cités, sans occasion d’en sortir, sans argent, sans bon enseignement, sans travail ou sans perspective d’ascension sociale si ce n’est illégale, sans possibilité de se forger des raisons d’être fier de ce que l’on est, etc…

        Réf: le film “la désintégration”


        • christian gedeon Le 27 juin 2017 à 11h18
          Afficher/Masquer

          OK…vous donnez l une définition pragmatique du musulman citoyen français ou résidant en France. Et elle me paraît bien faite,cette réponse. Mais qu’en est il des “musulmans ” du monde musulman? Comment définir un musulman modéré dans un pays musulman? Sur la base de quels critères objectifs….une fois de plus,les commentateurs,après chaque attentat,nous rappellent comme si c’était une évidence que l’immense majorité des musulmans du monde sont modérés..et je redis,hum


          • J Le 27 juin 2017 à 12h06
            Afficher/Masquer

            La grande majorité des musulmans, comme toutes les majorité, est de toute façon passive, ne s’exprime pas, elle se met du côté du manche. Les musulmans activement modérés, militant notamment pour la liberté de conscience, sont une minorité courageuse mais qui ne fait pas le poids. Au Pakistan, les foules musulmanes qui réclament la tête d’Asia Bibi sont bien plus nombreuses que celles qui réclament sa libération (ces dernières existent néanmoins).


          • Pinouille Le 27 juin 2017 à 15h52
            Afficher/Masquer

            Dans ce cas, on peut considérer qu’un musulman est modéré quand il ne tue pas au nom de son Dieu, et qu’il n’a pas pour projet d’imposer sa religion à son voisin ou à la terre entière. Le reste relève plutôt de la culture et de la tradition.

            Ca n’empêchera pas, le cas échéant, ce musulman modéré de sacrifier sa vie dans une des nombreuses guerres en cours et à venir, mais pas pour une cause divine.


  19. Partance Le 26 juin 2017 à 18h42
    Afficher/Masquer

    Cela s’appelle un délit d’opinion. On a encore le droit de penser, mais pas de dire ce qu’on pense. La liberté de parole devrait être totale, ou alors elle n’existe pas. C’est comme être enceinte: on l’est ou on ne l’est pas.


  20. Alexandre34 Le 26 juin 2017 à 19h03
    Afficher/Masquer

    Le problème n’a rien à voir avec Zemmour et ses propos. Raoul Vanegem l’a magistralement résumé dans son essai “Rien n’est sacré, tout peut se dire”.
    En bref: Acceptez-vous de vivre dans une société qui vous interdit de dire ce qu’elle estime être des conneries ?


  21. RGT Le 26 juin 2017 à 19h14
    Afficher/Masquer

    Petit coup de gueule [Pardon la modération]

    Ces conneries commencent sérieusement à me lasser. Et je pèse mes mots.

    Il serait sans doute temps de résoudre réellement ce problème en dénonçant les véritables responsables une bonne fois pour toutes.

    Sans AUCUNE considération xénophobe ou “souchienne”, juste HUMANITAIRE.

    – Qui a incité les populations de pays ruinés par la colonisation (et maintenue dans cet état grâce à la françafrique à venir en France pour mettre en concurrence des travailleurs MISÉREUX avec le travailleurs locaux afin d’augmenter les profits de certains actionnaires ?

    Etc, etc…

    – Et finalement qui a culpabilisé outrageusement les travailleurs “locaux” qui avaient bien senti l’arnaque de cette immigration uniquement destinée à les saigner à blanc pour des salaires de misère ?

    Le problème actuel est très simple : Pour contenter leurs “mécènes” les politiciens ont promis la lune à des pauvres types qui n’étaient voués qu’à l’esclavage.


    • RGT Le 26 juin 2017 à 19h30
      Afficher/Masquer

      Et les “locaux” retournent désormais leur haine (très bien canalisée par certains opportunistes type Zemmour) contre les personnes qui ont été flouées par nos gouvernants depuis plus de 40 ans…

      Le principal problème, c’est que ces “esclaves” ont eu des enfants
      .
      Et ces nouvelles générations sont totalement écoeurées par les perspectives d’avenir qui leurs sont offertes.

      Ils ne sont pas les seuls d’ailleurs, les enfants des “locaux” sont AUSSI remontés et le bordel devient ingérable.

      Et il n’est même plus possible d’inviter les nouvelles générations à retourner sur les “terres de leurs ancêtres” car ils sont totalement déracinés et ne peuvent plus s’intégrer à la population de ces pays.

      Alors on se retrouve avec une délinquance débridée (quoique…) de la part de TOUTES les nouvelles générations (immigrés ET locaux) assortie d’une RADICALISATION de certains (xénophobie contre djihadisme) avec tous les problèmes qui s’ensuivent.

      À quand le procès des initiateurs de ce bordel ?


      • christian gedeon Le 27 juin 2017 à 11h30
        Afficher/Masquer

        mais arrêtez donc ces raisonnements! si quelqu’un a floué quelqu’un,c’est le peuple français au quotidien…il y a quarante ans en arrière,plus un français ne voulait travailler sur les routes,en sablage ou comme éboueur…voulaient tous être des intellos en col blanc ou bleu très clair,et étaient bien contents à droite comme à gauche de voir Coulibali ou Mohammed s’occuper du goudron,du bâtiment ou des ordures…si responsabilité il y a,elle est collective et sociologique,oh combien…c’est comme tous ces rigolos qui se prétendent anti capitaliste et ne se demandent même pas par quelle petite main bangladaise a fabriqué son teeshirt.Aujourd’hui,le phénomène reste le même,mondialisé..qui sait qu’à l’intérieur de la Chine il y deux cent millions de migrants,pratiquement sans droits,qui vont de ci de la essayer de louer leur force de travail? le problème n’est pas et n’ a jamais été la Françafrique,fantasme absolu et bouc émissaire,mais l’appât du gain,le lucre,greed….et là,il n’y a ni blancs,ni noirs,ni jaunes,ni verts…tous pareils.


  22. calal Le 26 juin 2017 à 20h29
    Afficher/Masquer

    pour moi c’est une bonne nouvelle que zemmour a ete condamne. bien d’autres que lui ont ete condamne penalement et ont subi une censure beaucoup plus importante que lui. cette condamnation montre quand meme que l’on peut croire encore dans le concept “d’egalite de tous devant la loi”.c’est un signe important pour les citoyens.


  23. Yanka Le 27 juin 2017 à 01h46
    Afficher/Masquer

    Lors du dernier attentat de Londres, j’ai vu une capture d’écran vidéo du direct d’Al Jazeera (sur Facebook). Comme vous le savez sans doute, les internautes peuvent interagir au moyen de smileys qui défilent alors en bas de l’écran. Eh bien, on ne voyait que des smileys rigolards et des pouces levés.


    • Catalina Le 27 juin 2017 à 05h13
      Afficher/Masquer

      Yanka, savez-vous qu’il y a des millions de robots qui travaillent à la destabilisation, ce n’est pas parce que vous voyez un pouce levé qu’il y a une personne humaine derrière.


    • Surya Le 27 juin 2017 à 08h19
      Afficher/Masquer
      • christian gedeon Le 27 juin 2017 à 11h44
        Afficher/Masquer

        Faut dire qu’Ibn el Khatir,docteur éminemment respecté hélas de l’islam,est particulièrement saignant,si j’ose dire. C’est pour cela que sans évolution du texte,ou au moins une interprétation édulcorante,les “immodérés ” trouveront toujours dans le Coran et dans les multiples hadiths et textes des ulémas divers et variés,de quoi justifier leurs délires. Or,le texte du Coran est censé être immuable. Et les premiers hadiths ont à peu près le même statut.Quadrature du cercle..le vrai soufisme avait ouvert “une porte”,le halévisme aussi…mais tout çà reste une quadrature du cercle.J’en profite pour dire à tous ceux qui parlent de religions “du Livre” qu’ils commettent une impropriété de langage ahurissante…Le Christianisme,orthodoxe,catholique,et des premières églises(orientales) sont la religion de la Parole Vivante…les Evangiles ne sont pas sacrés,mais juste saints.Mais bon…


        • Surya Le 27 juin 2017 à 14h49
          Afficher/Masquer

          Franchement, Ibn Kathir c’est soft par rapport à d’autres. Rappelons que le monsieur était chaféite et non hanbalite.

          J’ai le sahih d’al bukhari chez moi, j’ai eu la joie de lire (bukhari 438) que ce bon prophète se vantait d’ “inspirer la terreur”. J’ai pu lire le fameux hadith du clou dans les yeux, le combat éternels contre les non musulmans (bukhari 25) et celui du jihad qui est “un acte de foi”


  24. Ghast Le 27 juin 2017 à 15h52
    Afficher/Masquer

    En revanche, qu’une deputee de la France insoumise signe un manifeste “Nique la France” n’a pas l’air de perturber les associations subventionnees et les magistrats, non plus qu’Olivier.


  25. Haricophile Le 27 juin 2017 à 19h35
    Afficher/Masquer

    Et Valls pour son discours contre les Roms ? C’est pour quand ? Quand la république aura des dents ?


Charte de modérations des commentaires