Les Crises Les Crises
31.août.201431.8.2014 // Les Crises

[Reprise] Faut-il nous battre pour Donetsk ?

Merci 0
J'envoie

Un intéressant papier d’Herodote.net du 29 aout (dont je ne partage pas cependant certaines tournures)

Voilà que la guerre reprend en Ukraine, aux portes de l’Union européenne ! Vingt-cinq ans après la fin de la guerre froide, cette crise incongrue résulte d’un malentendu historique entre la Russie et les Occidentaux.

On peut lire aussi notre éditorial : Gare à ne pas désespérer la Russie.

« Sont-ils tous devenus fous ? » se demandait récemment Jacques Attali à propos des dirigeants européens (*).

Après les manifestations de Maidan, à Kiev, à l’automne 2013, le nouveau gouvernement ukrainien n’a rien eu de plus pressé que d’ôter au russe, langue parlée par un tiers de leur population, son statut de langue officielle.

Et c’est avec les encouragements de l’Union européenne, de l’OTAN et de quelques intellectuels déphasés qu’il est entré en guerre contre les séparatistes russophones de Crimée et du Donbass, qui ne supportaient plus d’être traités en parias.

Ainsi les dirigeants occidentaux approuvent-ils le droit à l’autodétermination des peuples quand il concerne les Catalans, les Écossais, les Corses ou encore les Tibétains, mais ils le violent en Ukraine. Il est vrai que tout est permis quand il s’agit de repousser l’ogre russe et relancer la « guerre froide ».

D’Eltsine à Poutine, quelle différence ?

Ah, c’est sûr, les Occidentaux avaient plus de sympathie pour Boris Eltsine que pour Vladimir Poutine, qui lui a succédé en 1999 à la tête de la Fédération russe.

D’abord, il avait l’alcool joyeux. Ensuite, il avait accueilli à bras ouverts les « Chicago boys » et, sur les conseils de ces missionnaires du néolibéralisme, il avait bradé l’économie russe aux anciens apparatchiki du Parti communiste. Cette politique éclairée avait conduit à l’effondrement démographique de la Russie.

Poutine a, lui, tous les défauts. Il est issu de la police d’État, le FSB (ex-KGB), dont l’historienne Hélène Carrère d’Encausse rappelle avec une nuance d’humour qu’il est le vivier des cadres russes, à l’égal de l’ENA en France. Ses manières sont celles d’un tsar et il ne cache pas son mépris des démocraties occidentales.

Plus gravement, il s’est mis en tête de redresser son pays en instaurant des barrières protectionnistes pour sauver l’industrie, en mettant au pas les hiérarques, voire en les jetant en prison, et en brutalisant les médias. Le pire est qu’il semble y réussir comme le montrent les indicateurs démographiques relevés par le démographe Emmanuel Todd. Cela lui vaut d’être immensément populaire dans son pays.

La Russie (145 millions d’habitants) n’est plus menacée de disparition à moyen terme. Son indice de fécondité (1,2 enfants par femme en 1999, 1,7 en 2013) est remonté au-dessus de celui de la Chine (1,5), de l’Ukraine (1,5) et bien sûr de l’Europe, pour ne rien dire de l’Allemagne (1,4). Niveau d’éducation, accession des filles à l’enseignement supérieur, mortalité infantile, suicide… tous les indicateurs témoignent de ce que la population russe reprend lentement confiance en son destin.

C’est cette renaissance encore fragile de la plus grande nation du continent que les dirigeants européens s’appliquent à briser avant qu’un disciple de Charles de Gaulle ne s’avise de construire « l’Europe de l’Atlantique jusqu’à l’Oural ».

En finir avec la Russie ?

Certains, en Suède et plus encore en Pologne, cachent à peine leur désir de vengerPoltava et Katyn. « Isolons la Russie et renvoyons-la dans ses lointaines steppes asiatiques », clament-ils.

Les gens de Bruxelles (l’OTAN et la Commission européenne) s’y sont essayé en 2008 avec la Géorgie. Ils ont encouragé celle-ci à rompre avec Moscou et se rapprocher de l’Union européenne, voire entrer dans l’OTAN, en violation de la promesse faite en 1991 à Mikhail Gorbatchev, dernier chef d’État soviétique, de ne pas étendre l’alliance aux portes de la Russie. La tentative a fait long feu après que Vladimir Poutine eut brutalement ramené la Géorgie au bercail.

Oublieux de la leçon (*), ils ont donc récidivé cinq ans plus tard avec l’Ukraine, ou« petite Russie », en l’invitant à s’émanciper de Moscou et se rapprocher de l’Union européenne et de l’OTAN, ce que les Russes ont perçu comme une nouvelle manifestation d’hostilité à leur égard.

L’Ukraine ! Jusqu’à ces derniers mois, nous méconnaissions ce pays tout autant que la Géorgie. À sa partie orientale russophone, la « Nouvelle Russie », les Soviétiques ont rattaché la partie occidentale, enlevée aux mondes balkanique, carpathique et polonais. De ces régions pauvres mais fières sont issus les nationalistes qui s’associèrent aux envahisseurs allemands pendant la Seconde Guerre mondiale et aussi ceux qui se sont retrouvés sur Maidan à l’automne 2013 pour renouveler leur sympathie à l’adresse de l’Europe, de l’Allemagne et de la Pologne.

Cette sympathie justifie-t-elle que nous enfonçions un coin entre l’Ukraine et la Russie ? Est-il urgent et utile de nous rapprocher de l’Ukraine, avec son économie en lambeaux, sa société en loques et sa démographie sinistrée ? L’Ukraine, notons-le, est, de tous les pays de la planète, celui dont la population devrait le plus diminuer d’ici 2050 (34 millions d’habitants au lieu de 45 millions dans les frontières de 2013 d’après les démographes de l’ONU).

Las. Après un échec cuisant sur la Crimée, reprise par la Russie le 17 mars 2014, le président ukrainien Petro Porochenko a retourné son armée contre ses concitoyens russophones du Donbass, ne leur offrant que la « paix des cimetières ». Au lieu de calmer ses pulsions bellicistes, les Européens se sont enferrés dans leur erreur. Ils ont choisi de s’en prendre exclusivement à son homologue russe.

Il s’en est suivi une escalade ukraino-occidentale, combinant sanctions économiques contre la Russie et opérations de guerre contre les séparatistes du Donbass, soutenus en sous-main par les Russes.

Le président Barroso, qui, avec Bush Jr, Blair et Aznar, a envoyé les Irakiens en enfer, s’est autorisé à menacer la Russie de ses foudres. Et tant pis si l’économie européenne, qu’il a déjà mise à terre, risque de s’enfoncer dans des profondeurs encore insoupçonnées. Les Russes ont fait comprendre qu’ils sauraient se passer des pommes de Pologne, du poulet français, des machines allemandes et aussi des bateaux Mistral construits à prix d’or par la France… Tant mieux pour les agriculteurs brésiliens, les fabricants de machines-outils japonais et les fabricants d’armements israéliens qui déjà se frottent les mains.

« Mourir pour Donetsk ? »

Autrement plus habile que les stratèges de Bruxelles, Poutine a laissé les Ukrainiens épuiser leurs maigres ressources dans la guerre du Donbass. Un moment déstabilisé par le crash imprévu de l’avion MH17 de la Malaysia Airlines, le 17 juillet 2014, au-dessus de la zone des combats (298 victimes), vraisemblablement dû à un tir des pro-russes, il a fait le gros dos avant de reprendre l’initiative un mois plus tard, une fois l’affaire oubliée.

Le 27 août 2014, après avoir amusé la galerie avec un convoi humanitaire, il a engagé dix mille militaires en Ukraine et, en quelques heures, brisé l’armée de Kiev. Petro Porochenko, pris au piège de son incurie, appelle à l’aide les Européens et l’OTAN après avoir perdu son armement et écrasé sous les bombes la principale région industrielle de son propre pays.

Devons-nous donc prendre le risque de mourir pour Donetsk ? Quand la question fut posée en 1939 à propos de Dantzig, il y avait de bonnes raisons pour répondre oui. Le dictateur qui menaçait Dantzig et la Pologne ne cachait pas ses visées sur le reste de l’Europe.

Rien de tel aujourd’hui. Poutine, que l’Ukrainien Porochenko et le Portugais Barroso ont choisi d’affronter, ne demande qu’à poursuivre le redressement de son pays sans être isolé de ses alliances traditionnelles ni menacé par l’installation de l’OTAN à ses portes. Il sait que ses compatriotes ne lui pardonneraient pas de reculer là-dessus ni d’abandonner les russophones d’Ukraine à la vengeance des Galiciens. Lui-même n’acceptera jamais de renvoyer la Russie dans les ténèbres eltsiniennes.

Faut-il donc l’acculer dans ses retranchements ? Sauf à vouloir en finir avec la Russie, cette option est indigne de tout homme d’État digne de ce nom, qui se doit au contraire de ménager à ses adversaires une issue honorable. L’Union européenne a provoqué la crise actuelle en tentant de détacher l’Ukraine de la Russie alors qu’elle n’en a ni les moyens financiers ni la capacité politique. Il lui appartient maintenant d’amorcer la désescalade.

Il s’agit : 1) d’entériner le retour de la Crimée dans le giron russe, 2) d’imposer une fédéralisation de l’Ukraine, seule voie de sortie après les troubles de ces derniers mois qui ont creusé un abîme entre les différentes composantes du pays. Ces avancées politique peuvent s’accompagner en contrepartie d’un rapprochement économique entre la Russie, l’Ukraine et l’Union européenne, profitable à toutes les parties, en faisant fi de la brutalité du président russe et de son approche peu démocratique des conflits (*).

Le ballet diplomatique des derniers jours d’août 2014 donne à penser que cette solution raisonnable finira par être mise en oeuvre sous l’impulsion des deux seuls« hommes » d’État qui restent en Europe : la chancelière Angela Merkel et Vladimir Poutine. La première, devenue le chef de facto de l’Union européenne, a tenté le 23 août, à Kiev, de calmer l’Ukrainien Porochenko et l’a invité à faire enfin des concessions à ses compatriotes russophones. Le second, après avoir fait la preuve de sa détermination, est en situation aujourd’hui de calmer le jeu à son avantage, en obtenant une neutralisation de l’Ukraine.

Joseph Savès, Herodote.net

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

291 réactions et commentaires

  • vladimir tchernine // 31.08.2014 à 07h18

    “…au-dessus de la zone des combats (298 victimes), vraisemblablement dû à un tir des pro-russes”, “…en faisant fi de la brutalité du président russe et de son approche peu démocratique des conflits (*)”.
    Franchement, j’en ai marre des remarques pareilles! Avoir encore des doutes sur le crash de Boeing ou parler de la brutalité et d’approche peu démocratique (le mot qui ne veut absolument rien dire vu l’attitude de US/UE) frôle aujourd’hui soit la mauvaise foi exacerbée, soit la crasse ignorance. Dans le reste ça peut aller, mais rien d’extraordinaire, on a vu mieux sur ce blog.

      +0

    Alerter
    • Davaosmile // 31.08.2014 à 08h19

      Si cet article émanait du journal Le Monde ou de toutes autres publications “mainstream”, le virage aurait été très notable même si les deux dissonances majeures que vous avez relevées assombrissent le tableau. Mais hélas, ce n’est pas le cas…

        +0

      Alerter
    • Wilde Jagd // 31.08.2014 à 08h56

      @ Vladimir Tchernine (31/08 à 7 h 18)

      Ce qui est curieux, c’est que dans le texte qu’on peut actuellement lire sur le site de la revue on trouve cette formulation beaucoup plus neutre : “vraisemblablement dû à un tir de missile”.

      Peut-être une correction effectuée entre-temps par la revue Hérodote, et non répercutée ici ?

      http://www.herodote.net/Faut_il_nous_battre_pour_Donetsk_-article-1473.php

        +0

      Alerter
      • Davaosmile // 31.08.2014 à 10h07

        Oui, c’est exact et du coup, ça redonne des couleurs à cet article. Il serait utile de corriger aussi l’article sur les-crises.

          +0

        Alerter
      • V_Parlier // 31.08.2014 à 21h38

        Intéressant, en effet! Peut-être que l’auteur a voulu d’abord tâter le terrain en fonction de ses lecteurs potentiels qu’il fallait éventuellement caresser dans le sens du poil pour tenter de les convaincre plus tard à propos des sujets actuels. Mais bon, c’est une méthode mais… bof.

          +0

        Alerter
    • erde // 31.08.2014 à 10h33

      suite…

      Et ce site se dit faire “référence” ….ou comment l’histoire se manipule à volonté car en plus des 2 énormités relevées par Vladimir ci-dessus, j’en note une troisième :

      “Le 27 août 2014, après avoir amusé la galerie avec un convoi humanitaire, il ( Poutine ) a engagé dix mille militaires en Ukraine et, en quelques heures, brisé l’armée de Kiev”

      Si ce n’est pas un mensonge que ce site fournissent ses sources car maintes fois les observateurs de l’OSCE ont témoigné qu’il n’y avait rien à signaler.

        +0

      Alerter
      • perceval78 // 31.08.2014 à 10h48

        En parlant d’herodote, cette revue a été fondé par Yves Lacoste (géopoliticien) elle est maintenant présidée par Beatrice Giblin, elle vient de faire un interview sur le site atlantico qui suscite des reactions sur twitter
        =
        Followed by On security/Lundin and 4 others
        Denys Kolesnyk ‏@d_kolesnyk 21h
        @atlantico_fr Béatrice Giblin a menti sur “la langue russe officielle en Ukraine”. Depuis 1991 une seule langue officielle est ukrainien.
        =
        l’article sur atlantico avec Florent Parmentier ( Sciences Po)
        =
        http://www.atlantico.fr/decryptage/ukrainiens-et-russes-forment-seul-peuple-comment-accumulation-erreurs-commises-europeens-fini-aider-poutine-faire-main-basse-1726813.html
        =

          +0

        Alerter
        • perceval78 // 31.08.2014 à 10h50

          Beatrice Giblin nous presente Herodote
          =
          https://www.youtube.com/watch?v=NMGY4KMBUMY
          =

            +0

          Alerter
        • perceval78 // 31.08.2014 à 12h11

          j’aurais du donner le contexte Olivier, celui qui poste le tweet, pose devant les drapeaux Canadien,Americain et Ukrainien et il est suivi par le congres ukrainien international , par l’ambassadeur Lituanien aux US et l’ECFR. On peut donc affirmer que ce n’est pas un Pro-Russe …
          =
          https://twitter.com/d_kolesnyk
          =

            +0

          Alerter
          • chios // 31.08.2014 à 13h16

            En suivant le lien de Perceval, je suis tombée sur cette video
            https://www.youtube.com/watch?v=QsilDaDrkP0#t=29

            Les non “pro-russes” se plaignaient que cette video était une “humiliation” intolérable pour les prisonniers…

            On peut discuter le fait de “montrer” la capture de prisonniers, et ce qui dans une guerre, se passe alors…mais à l’heure de la NSA, cela a-t-il encore un sens?

            Pour ceux qui veulent se faire un avis, et pour les russophones. qui pourraient confirmer notre impression…aucune violence, de la conversation..
            Peut-être se permet-on de ne pas les aimer?

              +0

            Alerter
          • perceval78 // 31.08.2014 à 13h43

            @chios pour tous ceux qui ne parlent pas russe, comment faire apparaitre les sous titres en francais dans une video youtube:
            la traduction est souvent pas genial, mais c’est donne une petite idée

            le bandeau noir inferieur de la video

            1) cliquer sur le rectangle sous-titre
            2) cliquez sur oui
            3) cliquez sur Russe
            4) cliquez sur traduire les sous titres : choisir francais

              +0

            Alerter
          • chios // 31.08.2014 à 15h25

            Perceval,cette video n’ a pas de sous-titres, seulement une traduction “russe automatique, j’ai regardé la video en devinant la conversation…
            et j’aimerais des précisions de la part de russophones pour nous dire si les paroles sont humiliantes ou non…

              +0

            Alerter
        • chios // 31.08.2014 à 12h40

          Je crois qu’il serait utile de faire une mise au point sur les “lois linguistiques” en Ukraine.
          Puisque la “première proposition” lors du coup a été d’abolir des lois précédentes….
          Il serait utile de savoir les fluctuations dans “les lois” des droits du russe versus l’ukrainien, disons depuis l’indépendance.
          Sur cette base, on pourraitt discuter…

            +0

          Alerter
          • perceval78 // 31.08.2014 à 15h50

            @chios je te confirme que j’ai pu voir des sous titres francais sur la video sus mentionné

              +0

            Alerter
      • Jub // 31.08.2014 à 13h31

        Il n’empêche que c’est du jour-même du passage de ces camions que la situation s’est renversée en faveur des insurgés et cela en quelques heures.

        Je ne sais pas ce qu’il y avait dans ces camions mais il ont fait leur effet…

          +0

        Alerter
        • jacqueline // 31.08.2014 à 13h45

          ” Amuser la galerie ” ?

          Une moquerie de trop ! Je souhaite à ce Joseph Saprès de ne pas avoir besoin un jour d’aide humanitaire pour lui et sa famille..

            +0

          Alerter
        • Bruno L // 31.08.2014 à 14h02

          1) potion magique
          2) des journalistes qui ont montré, en fait, que la situation militaire n’était pas ce qu’elle était
          3) le fait de ne pas se sentir abandonné par la Russie
          4) le changement de stratégie, et la fourniture de quelques radios cryptés.

            +0

          Alerter
        • tepavac // 31.08.2014 à 15h34

          de l’espoir jub, juste de l’aide morale, c’est cela que le convoi humanitaire à ramené.

          Quant au “pourquoi d’un coup les évènements ont basculé” , il suffit de parcourrir un peu l’histoire de ce peuple pour savoir qu’il évolue toujours selon le même schémas de réaction face à une attaque; repli, réorganisation et réaction.
          c’est un peuple extremement social, non seulement par son mode de vie agricole, mais aussi par les extêmes de son écosysteme, l’étendu de son térritoire et surtout,
          les inombrables rapines et tueries, autant imprévisibles que dévastatrices éxercées par les hordes sauvages des steppes du sud.
          Rappelons quand même le probleme auquel devait faire face tout ce continent face aux hordes barbares; l’Asie 8000 kilometres d’une enceinte impréssionante pour se protéger, Rome assiégée 400 ans, Byzance anéantie, développement culturelle de la religion Mahométane complètement détruit et totalement réaxé sur des propensions ouvertements béliqueuses selon les normes barbares.
          bref leur mode de protection est adapté à leur environement.
          Ils ont mis trois mois à former tous les volontaires civils, trois à observer ce qu’ils leurs arrivait.
          car, s’il faut bien reconaitre, c’est qu’ils devaient se préparer à devenir une armée alors qu’ils étaient déjà en guerre avec un énemis qui lui, était bien préparé à cette attaque sournoise .
          Comment qualifier autrement cette action au sein de la maison Ukraine. Vous dormez tranquille et vous êtes réveillé à coups tartines morales et physiques par des bandes de malfaisants au service d’oligarques qui passent leur temps à syphoner vos ressources.
          Dernierement, Itar tass, à anoncé que le premier ministre de la DNR
          http://www.microsofttranslator.com/bv.aspx?from=ru&to=fr&a=http%3A%2F%2Fitar-tass.com%2Fmezhdunarodnaya-panorama%2F1410690

          bah maintenant on est dans les assassinats politiques, ça va promettre de droles polémiques à l’avenir.
          enfin nul doute que depuis février les russophiles observent et réajustent leur approche du BAO, les forces et les mouvements qui les entourent sont disséquées et analysé afin de trouver une réponse adéquate. Nul doute aussi que face au défis de la catastrophe économique qui nous arrive en pleine face, nos “dirigeants” en soient à croire que partout en Europe et aux states il va y avoir des rapines populaires. Espérons seulement, que dans ces instants qui nous attendent, que nous ayons nous aussi un Poutine pour empécher les esprits de se perdre dans des voix bélliqueuses.

            +0

          Alerter
          • Wilmotte Karim // 31.08.2014 à 18h31

            “qu’ils étaient déjà en guerre avec un énemis qui lui, était bien préparé”

            A l’évidence, non.

              +0

            Alerter
        • phane // 31.08.2014 à 16h43

          Non, ça ne date pas du passage des camions. Ca date du changement de leaders de la résistance avec la départ de Strelkov, plusieurs semaines auparavant. Il y a eu une unification des forces, qui a tout changé. Bien sûr les medias n en ont pas parlé.

            +0

          Alerter
          • V_Parlier // 31.08.2014 à 21h41

            Il y a probablement le carburant des camions en excédent qui a été aussi laissé là-bas, mais à part çà le chargement a été contrôlé 12.000 fois.

              +0

            Alerter
    • languedoc 30 // 31.08.2014 à 18h02

      Vous avez oublié le meilleur : “..après avoir amusé la galerie avec un convoi humanitaire, il a engagé 10 000 militaires en Ukraine et, en quelques heures, brisé l’armée de Kiev”. Là, les bras m’en tombent, je ne sais où ce J. Savès a eu ces informations, mais s’il veut être crédible, il faut qu’il donne ces sources.
      Il traite l’aide humanitaire avec un cynisme honteux. Il est évident pour lui qu’il ne se passe rien dans le Donbass, qui justifie une aide quelconque à la population.
      Imposer le fédéralisme comme unique solution, maintenant, après tant de morts et de destructions c’est juste inconcevable. Je préfère m’arrêter là, tellement cet article m’a foutu en rogne.

        +0

      Alerter
      • V_Parlier // 31.08.2014 à 21h43

        C’est la stratégie actuelle: Justifier la découverte de l’échec de l’armée ukrainienne (donc le mensonge de ces dernières semaines) par un pseudo-changement de situation auquel il faut trouver une ou des causes. En voici:
        http://www.youtube.com/watch?v=w4gT7Rw9060 .

          +0

        Alerter
    • PICO // 31.08.2014 à 23h28

      Je suis d’accord avec Vladimir Tchernine. Moi aussi, je suis choquée de lire ce qui est écrit dans cet article “le crash imprévu de l’avion MH17 de la Malaysia Airlines, le 17 juillet 2014 vraisemblablement dû à un tir des pro-russes” ! on se fout de nous là ou quoi ? en parlant du président russe : “il a fait le gros dos une fois l’affaire oubliée” !!!! l’affaire n’est pas du tout oubliée que je sache. La Russie ne cesse de réclamer que les résultats des enquêtes soient portés au public. Quant à la “brutalité du président russe” ! et bien si tous les représentants politiques avaient été aussi brutaux que le président russe, il y a longtemps que le problème serait réglé et cela sans faire de victimes. Mon amitié à la Russie et à son Président ainsi qu’aux populations russophones d’Ukraine.

        +0

      Alerter
  • Kiwixar // 31.08.2014 à 07h35

    Mouais, un peu d’évolution dans la présentation merdiatique, mais toujours des dérapages “Pensée Unique” dès qu’il y a un virage, c’est vraiment lourdingue.

    Les petits roquets Occidentaux, qui ont cherché la castagne, se font lourdement tabasser, alors ils remettent leurs lunettes et : “on ne tape pas un crétin à lunettes, msieur!”

    Et si les Novorussiens n’avaient pas pu se défendre, ça aurait été quoi : nettoyage ethnique, camp de “séparation”, rééducation, amende pour quelqu’un qui parle russe dans la rue, discrimination, pillage généralisé du Donbass, stérilisations, laisser crever les vieux pas utiles?

    J’imagine que le deal fourbe actuel c’est “reconnaissance internationale de la Crimée russe, et finlandisation de l’Ukraine” contre “fédéralisation de l’Ukraine”, donc pas de séparation de la Novorussia, limitée à un petit bout et sans accès à la mer. Ensuite, une petite dizaine d’années, le temps pour l’imprimante à billets de la FED d’acheter toutes les consciences dans le Donbass et de transformer la région en calamité, comme le reste de l’UERSS.

    L’autre option, c’est que la Russie n’ait pas beaucoup de moyens de pression sur les résistants, et qu’ils parviennent par eux-mêmes, et grâce à l’armement pris à l’ennemi, à créer leur petit morceau de république populaire sans oligarques au centre de l’Europe. C’est ce que je leur souhaite de tout coeur.

      +0

    Alerter
    • erde // 31.08.2014 à 10h39

      “L’autre option, c’est que la Russie n’ait pas beaucoup de moyens de pression sur les résistants, et qu’ils parviennent par eux-mêmes, et grâce à l’armement pris à l’ennemi, à créer leur petit morceau de république populaire sans oligarques au centre de l’Europe. C’est ce que je leur souhaite de tout coeur.”

      AMHA c’est bien l’option qui a été choisie par les Milices bien que la guerre des oligarques pour s’accaparer les richesses du Donbass fasse partie aussi du jeu.

      http://histoireetsociete.wordpress.com/2014/08/30/alexei-mozgovoi-liberte-et-conscience-ce-sera-la-nouvellerussie/

        +0

      Alerter
    • Wilde Jagd // 31.08.2014 à 11h46

      @ Kiwixar (31/08 à 7 h 35)

      Contrairement aux mensonges que des médias asservis nous serinent quotidiennement (fidèles en cela à la pensée du grand Josef Goebbels :-)), Poutine n’a jamais eu l’intention d’entrer en guerre contre le gouvernement de Kiev : ç´aurait été saisir l’appât tendu par Washington et provoquer le basculement définitif de l’Europe occidentale dans le camp US (avec lequel elle est déjà considérablement maquée). De plus, et sans même parler du coût de cette guerre, l’opinion russe était clairement opposée à une intervention.

      L’intelligence de Poutine a été d’accepter cette guerre aux portes de la Russie soutenue par les USA, mais d’en tirer parti (voire d’en infléchir le cours) de façon à servir les intérêts russes. Il est clair que les atrocités commises par les troupes de Kiev, qui ont délibérément visé les populations civiles, ont définitivement rendu impossible toute cohabitation des Ukrainiens de l’Est et de l’Ouest même au sein d’une fédération purement formelle. Donc restent seulement deux hypothèses : un rattachement à la Russie ou bien un État autonome.

      Peut-être l’offensive (risquée) de l’armée novorussienne vers Marioupol s’explique-t-elle par la volonté de disposer d’un accès à la mer pour leur futur État autonome avant que les conférences de paix ne commencent ?

        +0

      Alerter
      • perceval78 // 31.08.2014 à 13h45

        je crois qu’il y a un aeroport international a Marioupol @wilde, ca peut être utile pour la logistique.

          +0

        Alerter
        • Spipou // 31.08.2014 à 17h05

          Il y a des aéroports internationaux à Donetsk et à Lugansk aussi. Dans l’optique d’une indépendance du Donbass, Mariupol serait surtout utile pour l’accès à la mer. Ceci dit, quelle est la navigabilité de la Mer d’Azov pour les navires gros porteurs, je n’en sais rien.

            +0

          Alerter
        • Papagateau // 31.08.2014 à 17h45

          Priver l’ennemi d’un aéroport peut être une bonne chose : d’où partaient les avions kiéviens ?

          Marioupol faissait partie de l’oblast de Donetsk , par conséquent ses habitants ont participé au référendum, et ont été opprimé pour cela.

            +0

          Alerter
    • Cyril_S // 31.08.2014 à 12h36

      En parlant de fédéralisation, sait-on s’il existe un parti ou un groupe qui le prône dans l’Est de l’Ukraine ? Est-ce que cette idée est défendue par les résistants ukrainiens, aujourd’hui ?
      Plus je lis à propos de ce conflit, plus je pense aussi que la fédéralisation serait la solution la plus viable. Cependant après tout ce qu’il s’est passé, les ukrainiens de l’est seraient-ils prêts à continuer à cohabiter avec ceux qui les ont bombardés pendant des mois ?

        +0

      Alerter
      • Perekop // 31.08.2014 à 15h09

        Prêts à cohabiter avec ceux qui ont voulu les faire disparaître, bombardé leurs villes, villages, infrastructures, etc, ont massacré à Marioupol et Odessa, etc etc ? Et vous, vous le seriez, prêt à cohabiter ? Cette solution, valable il y a 6 mois, est désormais totalement impensable.
        Tout aussi ridicule qu’un rattachement à la Russie, du point de vue russe. Il n’y a que les abrutis US-UE, au premier rang desquels les Polonais, Baltes, etc, qui veulent à tout prix faire croire à la soif de conquêtes de la Russie. Quiconque répète ce genre de sornettes contribue à la désinformation.
        La meilleure solution pour la Russie, c’est évidemment un Etat ami-tampon, qu’elle soutiendra activement, mais sans la moindre envie “d’annexion”. La Russie est déjà bien assez grande comme ça, pour ne pas dire “trop grande” (efficacité d’administration, harmonisation des situations locales dans tous les domaines, modernisation des infrastructures, etc). Elle n’a vraiment AUCUN BESOIN de terres et de problèmes en plus. Pas envie non plus de voir de nouvelles bases de l’Otan juste de l’autre côté de ses frontières, il y en a déjà beaucoup trop.
        Et, justement, il semble que ce soit cette solution qui plaise le plus à beaucoup de gens du Donbass. Ils étaient déjà fiers, maintenant ils ont encore une fois prouvé leur valeur. Leurs immenses sacrifices leur ont amplement conquis le droit à l’indépendance.

          +0

        Alerter
  • Jackturf // 31.08.2014 à 07h56

    L’Ukraine a l’évidence aurait du rester dans le giron de feu la Sainte Russie, qui outre un prix du gaz ridiculement bas, s’apprêtait à lui verser les milliards nécessaires à son économie. Las, c’était sans compter sur les forces du ” mal ” qui oeuvrent pour déstabiliser cette planète au profit d’un nouvel ordre mondial, que la plupart des grands médias en fidèles disciples, s’évertuent à nier.

    Alors, vous pouvez bien faire tous les billets que vous voulez, vous n’arrêterez pas la machine infernale qui s’est mise en route, laquelle nous mêne tout droit vers un conflit au coeur même de l’Europe, les américans comme toujours préférant nettement de près ou de loin porter la guerre chez les autres…

    A ce moment de l’histoire, Il serait peut-être bon de s’interroger, sur ce qui pousse les hommes à porter constamment au pouvoir, soit des incompétents finis, soit des vas-t-en-guerre, voir les deux comme notre Président actuelle par exemple. J’ai toujours pensé qu’il devrait y avoir un permis de voter comme pour avoir le droit de conduire, avec un minimum de connaissance en économie. Car enfin, il n s’agit pas d’un simple morceau de papier que l’on jette dans une urne comme je l’ai entendu dire par une de nos stars, mais bel et bien d’un acte majeur de la vie politique aux conséquences qui peuvent-être très lourdes, comme nous le constatons tous actuellement.

    En fait, le droit de vote tel qu’il se présente actuellement n’est jamais que le moyen qui permet aux forces du ” mal ” de manipuler les opinions au gré de leurs objectifs, via des médias tout acquis à la cause. Bref, on est pas sorti de l’auberge…

    Pour revenir à notre cher Poutine, que nos élites prennent de haut, il va bien merci et certains Président feraient bien de s’en inspirer, son Pays sans être parfait socialement et économiquement parlant (mais il faut voir d’ou il vient…) est sur la bonne voie, si on suit d’autres sources que celle de la désinformation qui se déversent sur nous en permanence comme des bruits de chiottes.

    Moralité, Poutine ne laissera jamais de nouvelles sanctions qui semblent à l’ordre du jour sans réponse. Alors ne poussons pas le bouchon trop loin, le retour de bâton pourrait-être terrible, d’autant qu’il n’y aura plus de retour possible…

    Au final, réveillons nous un peu et peut-être, je dis bien peut-être, la pression populaire fera reculer l’inévitable ? Il en va de notre avenir, de celui de nos enfants et enfin de l’avenir de notre Terre nourricière qui n’a pas mérité cela, mais qui pourrait bien se rappeler à notre bon souvenir très bientôt, le tic tac ayant malheureusement déjà commencé.

    En route pour l’apocalypse ?

      +0

    Alerter
    • Kiwixar // 31.08.2014 à 11h22

      “En route pour l’apocalypse ?”

      L’hémisphère nord uniquement, SVP… 🙂

        +0

      Alerter
      • perceval78 // 31.08.2014 à 12h14

        Tu pintes quelque chose d’interessant @kiwixar, en cas de conflit nucleaire, il est evident que les parties en présence ne vont pas bombarder, l’amerique du sud, l’inde ou l’afrique.

        Si la chine se tient tranquille elle ne sera pas embéter. C’est donc que l’Occident qui va disparaitre ….

        Mais attend , quel est l’intérêt de ce conflit … Pourquoi qu’on cherche des noises aux russes, maman … les russes et nous c’est la même chose …Pourra tu m’acheter pour noël la diplomatie expliquer aux nuls !!!

          +0

        Alerter
        • Kiwixar // 31.08.2014 à 12h35

          L’intérêt du conflit?
          Dissimuler la faillite complète de l’Occident.
          Envoyer les gueux au front comme fait Kiev avec sa population, pour éviter que ces gueux se tournent vers les coupables : banquiers, politiciens, journalistes.
          Le système bancaire est mort… Il va falloir distraire l’attention.

            +0

          Alerter
    • Noam // 31.08.2014 à 11h23

      .

      Vous suggérez d’instaurer un permis pour voter ?
      – avec un examen ?
      – une école dédiée ?
      – la scolarité s’élève à combien par an ?
      – on peut avoir une équivalence avec une agrégation ?
      Et si on est prof à l’ENA on est interdit de permis ?

        +0

      Alerter
      • Noam // 31.08.2014 à 12h10

        .
        Voire !
        L’administration territoriale ne représente que 5% du programme. Il va falloir y ajouter la géopolitique, la stratégie, la théorie des jeux et des fluides granulométriques pulsés, Shannon, … et parler couramment l’anglais, le russe, le hindi, le chinois, l’espagnol, l’a râble, et bien sur une langue agglutinante comme le turc.
        Ça c’est pour l’écrit et l’oral.
        Pour les TD et les TP…

          +0

        Alerter
    • arkantz // 31.08.2014 à 12h45

      La révélation (Apocalypse) n’a rien avoir avec les imbecillites qu’on nous a fourrées dans le crâne depuis des générations. Cela est en rapport avec la chute de Jérusalem et annonce le triomphe du Christ. C’est un écrit symbolique et pas une ânerie de scénario catastrophe à la sauce Hollywood.

        +0

      Alerter
    • zak // 31.08.2014 à 13h09

      Il serait peut-être bon de s’interroger, sur ce qui pousse les hommes à porter constamment au pouvoir, soit des incompétents finis, soit des vas-t-en-guerre, voir les deux…

      Le problème ne vient pas forcément des électeurs mais du choix limité qui leur est offert.
      Si seuls les chats se présentent aux élections alors les souris votent pour des chats.

      C’est assez bien illustré dans Mouseland

      Mouseland (le Pays des souris) est une fable politique racontée par Tommy Douglas en 1944.
      Tommy Douglas (1904-1986) ancien premier ministre de la Saskatchewan (1944-1961)
      Saskatchewan : province du Canada créée en 1905.

      Mouseland était un endroit où toutes les souris vivaient et s’amusaient, naissaient et mouraient. Et elles vivaient tout comme nous le faisons,

      vous et moi.

      Elles avaient même un Parlement. Et tous les quatre ans, elles tenaient des élections. Elles se rendaient au bureau de scrutin à pied et votaient. Certaines embarquaient avec des amis pour s’y rendre. Et se laissaient embarquer pendant les quatre années suivantes aussi. Tout comme vous et moi. Et chaque fois, le jour du scrutin, toutes les petites souris se rendaient aux urnes pour élire un gouvernement. Un gouvernement formé de gros chats noirs. Si vous croyez que c’est étrange que des souris votent pour un gouvernement formé de chats, vous n’avez qu’à retourner en arrière 90 ans dans l’histoire du Canada et il se pourrait que vous voyiez qu’elles n’étaient pas plus sottes que nous le sommes…

      Je n’ai rien à redire contre les chats. Ils étaient gentils. Ils menaient leur gouvernement avec dignité. Ils adoptaient de bonnes lois – c’est-à-dire des lois qui étaient bonnes pour les chats. Mais celles-ci n’étaient pas très bonnes pour les souris. L’une de ces lois énonçait que les trous de souris devaient être assez grands pour la patte d’un chat. Une autre déclarait que les souris devaient se limiter à certaines vitesses dans leurs déplacements afin que les chats puissent attraper leur déjeuner sans trop d’effort. Toutes les lois étaient de bonnes lois. Pour les chats. Ah!, mais elles étaient dures sur les souris. Et la vie devenait de plus en plus dure.

      Quand les souris en ont eu assez, elles ont décidé qu’il fallait agir. Elles ont voté en masse. Elles n’ont pas réélu les chats noirs. Elles ont élu les chats blancs.

      Les chats blancs avaient mené une campagne formidable. Ils ont déclaré : « Mouseland a simplement besoin de voir plus loin ». Puis : « Le problème en Mouseland, c’est que les trous de souris sont ronds. Si vous votez pour nous, nous établirons des trous de souris carrés ». Et c’est ce qu’ils ont fait. Alors ces trous de souris carrés étaient deux fois plus gros que les trous ronds, donc un chat pouvait y insérer ses deux pattes. Et la vie était plus dure que jamais. Et quand elles en ont eu assez, elles n’ont pas réélu les chats blancs et elles ont renommé les chats noirs. Puis, elles ont joué au chat musical : chats blancs de nouveau, puis chats noirs. Elles ont même essayé une moitié de chats noirs avec l’autre moitié de chats blancs. À cette situation elles ont donné le nom de coalition. Elles ont même élu un gouvernement formé de chats mouchetés : c’était des chats qui tentaient d’imiter les bruits que font les souris, mais qui mangeaient comme des chats.

      Vous voyez mes amis, le problème n’était pas la couleur du chat, mais bien le fait qu’ils étaient des chats. Naturellement, parce qu’ils étaient des chats, ils protégeaient les intérêts des chats plutôt que ceux des souris.
      Puis, une toute petite souris qui avait une idée est arrivée. Mes amis, attention aux petits bonhommes qui ont des idées. Elle dit aux autres souris : « Écoutez les amis, pourquoi continuons-nous d’élire des gouvernements de chats ? Pourquoi ne pas élire un gouvernement de souris? » « Oh! », ont-elles rétorqué, « c’est un bolchevik. Enfermons-le! » Elles l’ont donc mis en prison.

      Mais j’aimerais vous rappeler que vous pouvez emprisonner une souris ou un homme, mais que vous ne pouvez pas emprisonner une idée.

      https://www.youtube.com/watch?v=gMLZ3IXGu5U

        +0

      Alerter
      • Papagateau // 31.08.2014 à 18h20

        Et le présentateur vedette à la télé était un chat.
        Et les patrons de presse étaient des chats, certes pas tous de la même couleur, mais des chats aussi.

          +0

        Alerter
    • Patrick Andre // 31.08.2014 à 21h02

      “En route pour l’apocalypse ?”

      En tous cas les états-unis et L’OTAN y mettent du leur….

      Les États-Unis et l’OTAN prévoient le déploiement de troupes au sol et des exercices navals de grande envergure contre un « ennemi sans nom »

      http://www.mondialisation.ca/les-etats-unis-et-lotan-prevoient-le-deploiement-de-troupes-au-sol-et-des-exercices-navals-de-grande-envergure-contre-un-ennemi-sans-nom/5398294

        +0

      Alerter
      • jacqueline // 31.08.2014 à 21h41

        Mais qu’ils y aillent puisque ça les démange.

        Après on n’entendra plus parler de l’ OTAN.

          +0

        Alerter
  • laurent jolivet // 31.08.2014 à 08h20

    Ultimatum de l’UE envers la Russie :”Si vous ne retirez pas vos troupes d’ici une semaine alors il y aura d’autres sanctions”

    Au fait : “Hollande retire également tes troupes du Donbass, il y a des françaises qui combattent pour la Liberté !

    PAUVRE FRANCE !

      +0

    Alerter
    • ioniosis // 31.08.2014 à 08h34

      ce qui est affligeant dans le discours de hollande , c’est que l’on a pas du tout

      le sentiment qu’il est français , et qu’il parle au nom des français ,

      il est devenu porte parole de la maison blanche, comme la classe politique .

      voir a quel point la manipulation des cerveaux est une arme efficace, la CIA doit jubiler !

        +0

      Alerter
      • Noam // 31.08.2014 à 12h16

        .
        Il aurait aussi un passeport d’une autre nationalité, de la minablie je crois, que cela ne m’étonnerait pas.

          +0

        Alerter
        • Nihil // 31.08.2014 à 13h59

          de la minablie inférieure, je précise. Une sécession a eu lieu il y a quelques années, reconnue de facto par la communauté internationale des empapaoutés

            +0

          Alerter
      • Jay SWD // 01.09.2014 à 02h10

        il est bien vrai qu’au 10 février 2014,(soit 10 jrs avant le renversement de Ianoukovitch),scooterman 1er était à Washington,reçu avec un faste digne de la reine d’Angleterre! ! et,pas bégueule,il avait rendu la pareille,tel un caniche lubrique s’astiquant sur le genou d’Oblabla….
        je n’avais pas saisi à l’époque pourquoi un tel assaut d’amabilité,c’est nettement plus parlant désormais

          +0

        Alerter
  • arnold99 // 31.08.2014 à 08h21

    Je pense que cet article a une longueur de retard. Au-delà des affirmations gratuites sur le Boeing et « des petits hommes verts » chers à nos médias, je voudrai bien volontiers voir comment les tenants de la fédéralisation voient le gouvernement central de la fédération.

    Sur quelle base démocratique ? Selon le poids démographique, économique, linguistique des régions ? Cela va produire une alternance qui bloquera toutes les initiatives de développement car chaque nouveau gouvernement annulera les décisions prise par le précédent.

    Une solution est de nous acheminer vers un processus identique à celui de la fin de la deuxième guerre mondiale. Staline contre l’avis de ses collaborateurs avait rattaché la Galicie à l’Ukraine.
    Force est de constater que ce pari n’a tenu que le temps d’une dictature et d’une ploutocratie.

    Il serait plus raisonnable d’envisager une nouvelle Russie (Novorossia) reprenant les contours de la petite Russie ancienne et d’une Galicie étendue.

    Un référendum dans chaque région permettant de déterminer l’entité de rattachement et les choix stratégiques de développement économique.

    Cette solution permettra d’apaiser les tensions, chaque entité ethnolinguistique retrouvant son autonomie avec une possibilité de regroupement après 10 ans de séparation.
    Le cas de la Tchécoslovaquie a conduit la création de deux entités sans faire de vague.
    Il me semble que nos dirigeants devraient s’en inspirer.

    Au vu de la taille de ces nouvelles entités, l’UE et la Russie seraient en capacité d’octroyer une aide économique suffisante pour que chacune redresse son économie.

      +0

    Alerter
    • DOZIER // 31.08.2014 à 09h02

      @ arnold99

      “Le cas de la Tchécoslovaquie a conduit la création de deux entités sans faire de vague.
      Il me semble que nos dirigeants devraient s’en inspirer.”

      La différence entre la Tchécoslovaquie et l’Ukraine étant que la 1ère n’a pas de frontière commune avec la Fédération de Russie et était en voie d’adhérer à l’UE. Et puis ce serait faire insulte à la mémoire de Vaclav Havel que de le comparer à Piétro Porochenko.

        +0

      Alerter
      • arnold99 // 31.08.2014 à 09h21

        Excusez-moi, je ne veux en aucun cas insulter qui que ce soit.

        Je veux simplement dire qu’il y a moyen de trouver des solutions SANS violence.

        Une fédéralisation de l’Ukraine dont les chairs sont à vif actuellement a autant de chance que de vouloir fédéraliser les territoires israéliens et palestiniens.

          +0

        Alerter
        • jacqueline // 31.08.2014 à 10h28

          Exactement.

          Ce n’est plus le moment d’envisager de faire chambre à part, le divorce s’impose.

          C’est du simple bon sens.

          Ce ne serait pas la première fois en Europe . La Tchéquie et la Slovaquie se sont bien séparées suite à la révolution de velours, sans qu’une goutte de sang soit versée.

          ( j’exclus la Yougoslavie, car c’est un fiasco comme à chaque fois que l’ UE et l’ OTAN s’en mêlent )

            +0

          Alerter
        • Nihil // 31.08.2014 à 14h06

          Comme le nom l’indique la Tchécoslovaquie était constituée de deux entités distinctes avec chacune une identité propre. La partition fut presque naturelle. L’Ukraine est une construction artificielle. j’ignore si son découpage régional a des liens avec l’histoire des anciennes provinces et principautés. Au vu des événements j’en doute. Et le niveau de haines accumulées (depuis quand ?) me semble devoir écarter une fédéralisation même très lâche. Sapir défend encore cette option, il a certainement de bonne raisons, j’ignore lesquelles.

            +0

          Alerter
      • sizam // 31.08.2014 à 15h12

        @Dozier Mais, Havel (mis à part son talent littéraire ), il a été aussi le toutou des Ricains d’une autre race que le chocolatier , mais caniche tout de même.

          +0

        Alerter
    • JMT97400 // 31.08.2014 à 11h06

      Voici une réponse que j’ai faite sur une liste de discussion suite à l’annonce de ces 10.000 soldats via l’ONG des mères qui “dénonce” l’envoi de soldats “on ne sait où” et que “la presse” se fait un plaisir de relayer:

      C’est qui “la presse”?
      les merdias vendus aux Bilderberg and Co, qui défendent les intérêts US and Co d’une Ukraine colonisée par l’ouest, aux terres agricoles vendues à l’encan (comme en Roumanie où on a interdit pour le faciliter la traction animale sur les routes…si si souvenez vous des lasagnes au cheval de Spanghero :-), que l’on s’apprête à éventrer (comme par hasard dans l’est!) pour y trouver du gaz de schistes pour se passer du gaz russe, avec une main d’oeuvre pléthorique habituée à trimer pour moins cher que le salaire minimum chinois (et à 2000km seulement de l’heartland!), qui aura l’alternative d’aller remplir les bordels de manière encore plus industrielle (la pute ukrainienne des deux sexes est très côtée et maintenant qu’on va rentrer la prostitution dans le PIB, en voilà de la bonne croissance 🙂 ?

      Bien sûr la propagande compassionnelle ne pouvait rater le coup des mères de soldats éplorées parce qu’on envoie les soldats faire ce pour quoi ils sont entraînés, faire la guerre? Je vais vous livrer un scoop: la guerre c’est pas pour les gamins, c’est une connerie inventée par les mecs, faite par les mecs pour les mecs, on y meurt ou même pire on reste estropié à vie!

      Et si on parlait aussi pour crever un peu l’abcès de ce merdier inventé pour apprendre aux pouilleux d’europe ce qui pourrait bien leur arriver s’ils tentent d’ouvrir leur gueule au lieu d’avaler les potions de Mame Angela ou du père François:

      a) de militaires ukrainiens qui désertent et franchissent la frontière russe pour se rendre : c’est pas une armée d’invasion?

      b) des militaires ukrainiens emmenés à la mort par leur commandement incapable, dans les “chaudrons” ( 7 seraient recensés avec des milliers de soldats ) où les forces novorossiennes les encerclent …. pendant que le reste des forces ukrainiennes se contentent de pilonner les quartiers civils de Donetsk ou de Lougansk et notamment toutes les infrastructures dont la destruction relève de la définition de crimes de guerre (hôpitaux, centrales électriques, adductions d’eau potable)?

      c) de la mafia kiévienne pilotée par les oligarques et les US qui refusent d’assurer la protection du convoi russe que la Croix rouge ukrainienne pouvait prendre en charge pour porter secours aux centaines de milliers de civils affamés et bloqués par les combats

      d) des 700.000 civils de la zone des combats dont la plupart ont fui en Russie et dont certains peuvent très bien revenir avec une arme soutenir l’insurrection.

      Ce chiffre de 10.000h a été fourni par qui? Supposons qu’il soit vrai? si 10.000 soldats aguerris n’ont pas été capables de mettre une pâtée aux incapables de l’armée ukrainienne désorganisée depuis des années, c’est qu’ils n’existent pas.
      N’oubliez pas une chose, c’est que l’est de l’Ukraine est le coeur industriel du pays. La rébellion n’a pas besoin d’armes elle les pique abondamment à l’armée ukrainienne et elle a des usines qui en produisent.
      Si la Russie a envoyé quelque chose c’est de l’encadrement pour réorganiser toutes les milices qui chacune défendaient le bout de gras comme le font les gens qu’on a poussés à bout , qui sentent leur vie et celle de leur famille menacée, plus d’avenir possible (avec la truie oligarque aux tresses blondes qui ne cesse d’appeler à exterminer les russes à l’arme nucléaire, vous pensez qu’ils ont envie de rester ukrainiens???). ces milices ont été réorganisées en unités militaires cohérentes

      Et ça marche. Les ukrainiens sont en train de perdre. La nouvelle armée de Novorossie a encerclé Marioupol et va disposer d’un accès à un port sur la mer libre. Les poches incontrôlées par un camp ou l’autre sont en train d’être réduites en sa faveur.

      En Ukraine aussi les cadavres des soldats morts commencent à rentrer au pays. Les caisses publiques sont vides, les soldats pas payés et une armée pas motivée et pas payée ça peut se révolter.
      Or si l’Ukraine n’a heureusement plus d’armes atomiques, elle a 4 centrales avec 15 réacteurs, centrales qui sont autant de bombes à retardement: imaginez le bordel que pourrait déclencher une unité de l’armée ukrainienne en rébellion, constituée par exemple d’hommes d’ukrainiens de l’ouest, s’en prenant à la centrale de Zaporijia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_nucl%C3%A9aire_de_Zaporijia ) sur le coude du Dniepr, 6 réacteurs de 1000MWe, la plus puissante d’Europe à 250km à l’ouest-sud-ouest de Donetsk et à 200km à l’ouest de Marioupol?

      On parle de manoeuvres possibles de l’OTAN au 1/9.
      L’avion du ministre russe de la défense de retour de Slovaquie a été bloqué par la Pologne et l’Ukraine: il y en a qui ont fait le choix de passer l’hiver sans gaz russe! On verra si leurs populations seront d’accord pour supporter les frais de la politique proUS de leurs gouvernements inféodés à l’OTAN.
      La Russie a rappelé qu’elle reste une grande puissance nucléaire. A vote avis, vers où les vents amèneraient les radiations d’un échange nucléaire même limité? pas sur les USA…. mais sur l’UE!!!! Tchernobyl 2, le retour!

      Pas bon tout ça!
      Mais croit-on qu’on va régler le problème en aidant les cinglés de Kiev faire du nettoyage ethnique dans l’Est?

      L’Ukraine est définitivement morte. Ce n’était qu’un état Frankestein, dessiné artificiellement dans le cadre de l’URSS, modifié par la seconde guerre mondiale et qui n’aurait jamais dû être un état indépendant dans les frontières actuelles.
      Un détail d’ailleurs, il apparaîtrait que ces frontières n’ont jamais été déclarées à l’ONU et que juridiquement tout le territoire considéré actuellement comme “ukrainien” fait toujours partie de l’URSS ….. qui a été dissoute et dont l’héritage a été entièrement relevé par…. la Russie sauf les territoires officiellement déclarés indépendants avec son accord.

      Ce qui veut dire tout simplement que le meilleur moyen pour sortir de cette crise est que l’Ukraine, en réalité toujours territoire russe, soit mise sous tutelle, le temps d’organiser un référendum pour que chaque oblast puisse décider entre 3 ou 4 choix, :
      1- rejoindre une Ukraine de l’ouest qui entrerait dans l’UE à terme (une fois que l’UE l’aurait sortie de la merde où elle l’a mise) ou être rattachés à un pays de l’UE(sous réserve de l’accord dudit pays).
      2- rejoindre une Ukraine du centre qui resterait indépendante
      3- rejoindre une Ukraine de l’est qui resterait indépendante
      4- rejoindre la Russie (valable uniquement pour les oblasts en bord de mer ou limitrophes de la Crimée ou de la frontière russe, sous réserve d’acceptation par la Russie)

      pour avoir un autre son de cloche lisez ceci :http://www.les-crises.fr/ukraine-lultimatum-de-lue-contre-la-russie-un-nouveau-rambouillet/ et particulièrement les commentaires

      On est bien loin d’Obama tête à claques (ne parlons pas de Mz Nuland au nom prédestiné 🙂 et de Scooterman Ier…. quoique tous deux aient l’air sacrément emmerdés quand ils profèrent leurs menaces contre les Russes, comme s’ils savaient qu’ils racontent de la daube (ce que même des diplomates et journalistes US attestent!) ou pour les européens qu’ils sont en train de se faire baiser bien profond par les USA (qui votent des sanctions qui pénalisent surtout les européennes et laissent leurs géants pétroliers signer de nouvelles affaires avec les Russes 🙂 et qu’ils savent que leur opération qu’ils croyaient si futée est en train de tourner en eau de boudin et va les obliger à jeter le masque et à déclencher les hostilités contre la Russie qui ne fait rien comme c’était prévu!

      Non vraiment pas bon tout ça!
      JMT

        +0

      Alerter
      • titus // 31.08.2014 à 11h55

        La réalité toute crue… Merci pour votre intervention.

          +0

        Alerter
        • Nihil // 31.08.2014 à 14h09

          Pour être crû, c’est crû…mais c’est clair ! Répétez le plus rapidement possible: clair et crû, clair et crû, clair et crû, …
          Perdu !

            +0

          Alerter
      • Noam // 31.08.2014 à 15h07

        .
        JMT serait pressenti pour remplacer le chef de cabinet d’un certain Laurent…

        (Scoop de mon petit doigt)

          +0

        Alerter
        • JMT97400 // 01.09.2014 à 01h10

          chef de cabinet? pour gérer le stock de PQ du fait des restrictions budgétaires? 🙂
          plutôt conseiller technique, rédacteur de ses discours….:-)
          d’ailleurs je trouve que tout le merdier évolue plutôt pas mal selon mes petites hypothèses: Une Novorossia Indépendante et prospère de 15 millions d’hab, adhérente de l’Union EurAsiatique, servant d’état tampon entre la Russie et les débris de l’Ukraine ramassés par l’UE. Un renforcement des liens de la Russie avec la Chine et le Japon qui seront prioritaires pour accéder aux richesses minières de Sibérie. Mais aussi des liens internes aux BRICS, avec mise en quarantaine des USA, du Canada, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande et de l’UE.
          J’attends de voir si la Turquie entre aussi dans l’UEA et dans les BRICS(T) pour y entraîner par effet de domino les ex républiques soviétiques d’asie centrale turcophones, la Grèce, la Bulgarie, puis les états anti-sanctions Slovaquie, Hongrie, Chypre puis par affinité Albanie, Kosovo, Bosnie et Serbie qui n’ont aucunement leur place dans une UE qui ne rêve que d’en faire des citoyens de seconde zone: l’UE se consolera avec ses 30 millions d’Ukrainiens, Galiciens compris
          Avec un peu de chance et avec la théorie des dominos il faudra que l’Italie tombe, ce que la prochaine crise financière assurera et la France suivra et on pourra enfin être débarrassés de la tutelle US/UK/RFA et entrer nous aussi dans l’Union eurasiatique.
          Quand de Gaulle disait l’Europe de Brest à Vladivostok, il avait un peu les chevilles gonflées car si on parle de richesses naturelles c’est plutôt de Vladivostok à Brest ! Avec Sotchi comme capitale confédérale? 🙂

            +0

          Alerter
      • Jacques // 31.08.2014 à 23h39

        “L’Ukraine (…) n’était qu’un état Frankestein, dessiné artificiellement dans le cadre de l’URSS, modifié par la seconde guerre mondiale et qui n’aurait jamais dû être un état indépendant dans les frontières actuelles.”
        @JMT entièrement d’accord, c’est l’origine profonde du problème; phrase qui devrait commencer toute analyse sur l’affaire ukrainienne.

          +0

        Alerter
  • Caius Gracchus // 31.08.2014 à 08h23

    Editorial intéressant, mais un peu trop de “notre” (européo-occidental) point de vue… et avec quelques raccourcis de raisonnement (déjà pointé sur le “caractère” de Poutine et sur le vol MH17). Mais surtout il y a quand même un bombe dans l’article : l’intervention fin août de 10 000 militaires russes : d’où sortent ces chiffres? alors que les occidentaux parlent (sans le prouver) de 1000 à 2000 soldats russes ayant pénétré en Ukraine? 10 000 soldats d’un coup et personne ne les a vu?

      +0

    Alerter
  • Flury // 31.08.2014 à 08h29

    Telle que posée, la réponse à la question du titre est non et je ne voudrais qu’on nous entraîne vers un point où la réponse deviendrait inévitablement oui. Mais quelle est la légitimité démocratique du calamiteux Barroso pour avoir eu un rôle politique dans la conduite de ce conflit. Et, pour ma part, je ne suis pas partisan d’intégrer l’Ukraine dans l’UE, sur quel fondement, les dernières entrées ont été suffisamment calamiteuses pour qu’on s’arrête un instant pour repenser les règles de fonctionnement de l’UE.

      +0

    Alerter
    • Wilde Jagd // 31.08.2014 à 13h10

      Le machin (comme disait De Gaulle) pompeusement appelé “Union européenne” n’a jamais “fonctionné”. Il dysfonctionne, et c’est bien normal : il a été créé pour ça.

      La seule chose à faire, ce n’est pas d’en “repenser les règles de [dys]fonctionnement” mais de le dissoudre, tout simplement.

        +0

      Alerter
    • Nihil // 31.08.2014 à 14h10

      S’il fallait une légitimité pour ouvrir sa g…, les télés seraient muettes.

        +0

      Alerter
  • papy // 31.08.2014 à 08h46

    MH17: les insurgés invitent les experts malaisiens sur le lieu du crash
    20:57 30/08/2014
    MOSCOU, 30 août – RIA Novosti

    Les forces d’autodéfense de la République populaire de Donetsk (RPD) contrôlent la majeure partie de la région où s’est écrasé le vol MH17 et invitent les experts malaisiens à se rendre sur le lieu du crash, a déclaré le vice-premier ministre de la république autoproclamée, Andreï Pourguine, dans une interview à RIA Novosti.

    “Nous contrôlons la majeure partie de cette région. Les fragments de l’avion sont toujours là, mais ce qui surprend le plus, c’est qu’aucun pays européen ou autre n’en a besoin. Cette situation me semble étrange. J’ai l’impression qu’ils sont spécialement abandonnés pour être volés”, a indiqué M. Pourguine.

    A la question de savoir ce qu’il pense du travail des experts étrangers chargés d’enquêter sur les causes de la tragédie, le responsable de la RPD a répondu: “J’ai du mal à qualifier cela de «travail», car aucun travail n’a eu lieu”.

    “Le vrai travail a été effectué par notre ministère des Situations d’urgence qui a ramassé plus de 300 cadavres sur un territoire de 20 kilomètres carrés. Ça, c’est du vrai travail. Nous avons également recherché des objets personnels parmi les débris. Les boîtes noires n’ont pas non plus été découvertes par les spécialistes étrangers. Nous les avons longtemps attendus, mais ils sont venus à plusieurs reprises par groupes de trois à quatre personnes pour une très courte durée”, a constaté le vice-premier ministre de la République populaire de Donetsk.

    Les séparatistes avaient déjà remis les boites noires aux malaisiens en conférence de presse devant les caméras. Sur ce coup là, ils savent qu’il n’y a rien à attendre des occidentaux !

      +0

    Alerter
    • Nerouiev // 31.08.2014 à 11h24

      Ces remarques sont plus que pertinentes. Outre les boîtes noires, généralement quand on tient à élucider un mystère on utilise toutes les informations disponibles afin de les recouper et les soutenir. Par exemple, on reconstruit l’avion par assemblage des pièces et ça en dit long sur les origines. Oui il semble qu’on fasse tout pour perdre les preuves et construire une autre vérité. C’est plus que grotesque, y compris de la part de la compagnie aérienne responsable de ses voyageurs.

        +0

      Alerter
    • purefrancophone // 31.08.2014 à 12h06

      http://www.brujitafr.fr/article-mh17-les-raisons-du-crash-du-boeing-777-classees-secret-defense-124415265.html
      Pour toutes les personnes qui s’interrogent sur les analyses du crash !!!!!

        +0

      Alerter
  • STEPHANE // 31.08.2014 à 08h55

    Quoiqu il se passe, Washington a gagne car leur crainte etait de voir un rapprochement de l UE avec la Russie, les US auraient ete de facto mis sur le cote. Ils poussent avec leur traite transatlantique, ce n est pas une coincidence. Quand on sera pieds et poings lies par ce contrat on ne pourra plus se tourner vers la Russie, notre voisin, bordel !

      +0

    Alerter
    • Kiwixar // 31.08.2014 à 09h47

      Je pense qu’au contraire, c’est une catastrophe pour Washington : les morons au pouvoir viennent d’inciter la Russie et la Chine à se dédollariser, et pas dans 5 ans. Sans doute pour la première fois depuis 1945, quelqu’un (Gazprom) va livrer du pétrole qui ne sera pas payé en dollars.
      “Aujourd’hui Gazprom a accepté d’exporter 80,000 tonnes de pétrole de l’Artique contre paiement en roubles, et va aussi livrer du pétrole par le pipeline ESPO contre paiement en yuans.”
      http://www.zerohedge.com/news/2014-08-27/gazprom-begins-accepting-payment-oil-ruble-yuan

        +0

      Alerter
      • ioniosis // 31.08.2014 à 09h56

        bonne réponse aux sanctions des décervelés de l’UE , et des usa.

        plus de dollars dans les transactions pétrolières.

          +0

        Alerter
      • Nerouiev // 31.08.2014 à 11h29

        Vous avez raison pour ce qui concerne Washington, mais ce que dit Stephane c’est qu’on s’est mis dans le mauvais bateau.

          +0

        Alerter
    • Nihil // 31.08.2014 à 14h32

      Réjouissant.
      Merci !
      Détruite pensant la guerre, Dresde est debout.

        +0

      Alerter
      • jacqueline // 31.08.2014 à 14h41

        “Détruite pensant la guerre, Dresde est debout.”

        Oui , mais demande aux gens s’ils sont prêts à revivre la même chose pour un conflit USA-UE/Russie dont ils n’ont rien à foutre ?

          +0

        Alerter
        • Nihil // 31.08.2014 à 17h10

          Ben justement, non. Qui a dit qu’ils voulaient la guerre ?
          Absolvo te.

            +0

          Alerter
  • justy // 31.08.2014 à 08h57

    je me suis réjoui un peu trop vite a l’idée de lire un
    “un très bon papier” quand soudain j’ai pris en pleine
    figure que le vol MH 17 a été abattu probablement par
    les pro-russes .
    J’ai alors compris que le titre alléchant était ironique.

      +0

    Alerter
  • Sam // 31.08.2014 à 09h03

    Finalement, dans ce monde où la communication a remplacé la réalité (au moins pour nos dirigeants), tout le monde fait comme si la Russie avait effectivement envoyé moult troupes en Ukraine, et détruit le vol MH17. Et quoi ? Rien, des déclarations, des menaces, des sanctionettes, et c’est tout.
    Poutine pourrait envahir l’Ukraine, l’Europe, le monde entier qu’il en serait de même, nos dirigeants sont comme des geeks devant leurs jeux virtuels, ils pourraient continuer à se croire important même dans un asile (ca y est, je suis un mage niveau 50 !) sans pour autant bouger le petit doigt : ils ont trop peur de la réalité…

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 31.08.2014 à 09h31

    un petit point sur les nominations d’hier , les US se sont tres bien debrouillés:
    Luxembourg+Pologne+Suède+Finlande+Danemark+Lettonie+Estonie+Lituanie= 66 millions habit.

    a obtenu : le poste de barroso + le poste de van rompuy + 6 commissaires

    la france : 65.7 millions habit. a obtenu un commissaire. Moscovici finira par obtenir son poste mais on va le faire mariner encore un peu il n’y a pas de petites humiliations.

    Les USA ont placés leurs avoirs avoir et leurs micros au luxembourg depuis longtemps si Juncker bouge un doigt il suffira a peinde de 5 sec aux Ricains pour le descendre politiquement.

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 31.08.2014 à 09h49

      Les nominations a peine faites, les neo-cons exultent

      On avait vu Harlem Desir manger des pommes a l’ambassade Pologne le 26
      https://twitter.com/PLenFrance/status/504363535523414017/photo/1
      =
      Jean Yves le Drian est deja en Pologne pour affaires : echange 2 mistral contre 3 barriques de cidre
      =
      http://mon.gov.pl/aktualnosci/artykul/najnowsze/2014-08-29-ministrowie-obrony-polski-i-francji-w-malborku/
      =
      Sikorski Radek distribue des pommes
      =
      https://www.youtube.com/watch?v=hAdhNY8P8gU
      =
      Sikorski se moque des francais,des Italiens et donc de Mogherini
      =
      https://twitter.com/sikorskiradek/status/505715631623131136/photo/1
      =
      European Geostrategy ?@EuroGeostrategy Aug 29
      The only statesmen who have ever called a spade a spade in the #Ukraine crisis are @sikorskiradek @carlbildt @LinkeviciusL – listen to them!

      Andrew A. Michta ?@andrewmichta Aug 29
      @sikorskiradek @carlbildt Thanks for standing up & calling it what it is. Now time for West to step up w/ mil assist & training for #ukraine

      La suede s’est mise en alerte maxumum
      http://www.defensenews.com/apps/pbcs.dll/article?AID=2014308300025
      =
      Carl Bildt va tout faire pour semer le feu d’ici le 14 septembre, jour ou il y a des elections
      legislatives en Suede et ou la Suede reaffirmera sa Neutralite ( comme en 14 et comme en 39-45)

      Carl Bildt ?@carlbildt 21h
      PM Reinfeldt will have a bilateral meeting with Ukraine President Poroshenko in Brussels later today. Express Sweden’s support to Ukraine.
      =

      L’europe Federale et ses VIP multi cartes est en marche

      François Heisbourg ?@FHeisbourg 22h
      Send arms to UKR?@carlbildt:Very little doubt now that RUS will use also its regular armed forces 2 try 2 carve out a Novorossyia semi-state

      Retweeted by Ambassade de Pologne
      Fabien Cazenave ? @FabienCazenave · 21h (Union pour l’europe Federale)
      Pr @fhollande “l’Ukraine est désormais un pays associé à l’UE, ce qui s’y produit concerne directement l’Europe”

        +0

      Alerter
      • perceval78 // 31.08.2014 à 10h12

        Du coté des Pays Baltes (3 commissaires) on déploie un humour très particulier

        1) President estonien: l’idée d’une guerre en europe est possible
        2) Premier Ministre lettonien : la pire crise diplomatique depuis les années 30
        3) Affaires etrangères lituanienne : joyeux jour d’indépendance aux malaisiens
        humour extrèmement décalé, ils sont un peu fou les baltes.

        toomas hendrik ilves @IlvesToomas · 16h
        War in Europe is not a hysterical idea by @anneapplebaum http://wapo.st/1osECw4 via @washingtonpost

        Edgars Rinkevics @edgarsrinkevics · 19h
        Back in Riga after informal EU FMs meeting in Milan, clear understanding that situation is the gravest since 1930s, some ideas what to do

        Lithuania MFA Verified account ?@LithuaniaMFA
        Warm greetings to the people of #Malaysia, celebrating #IndependenceDay! Happy Hari Merdeka!*

          +0

        Alerter
    • dupontg // 31.08.2014 à 17h10

      mais comme moscovici est un “young leader” de la french american foundation,on peut ajouter sa nomination à la victoire US

        +0

      Alerter
  • Nicolas // 31.08.2014 à 09h38

    Concernant Marioupol, un communiqué de l’état-major novorusse : http://www.e-news.pro/news/23674-svodki-ot-opolcheniya-novorossii-31082014.html
    L’armée de la RPD se prépare à prendre la ville avec un minimum de combats. Une cinquantaine de “groupes spéciaux” (des saboteurs quoi) entrent en action, et quelques colonnes d’assaut se préparent. Ils affirment que la population fait disparaître les symboles ukrainiens et s’apprête à accueillir les rebelles (toujours ce mot, alors qu’ils sont devenus il y a une semaine une armée classique avec divisions de blindés, d’artillerie et d’infanterie… peut-être que le mot “rébellion” inspire plus d’enthousiasme que le mot “armée”).
    Concernant les troupes encerclées près d’Amvrosievsk, les soldats aillant commis des crimes de guerres (bombardement des maisons et infrastructures civiles) seront punis, des vérifications sont en cours.

      +0

    Alerter
    • chios // 31.08.2014 à 10h12

      C’est le moment de vérité pour eux.

        +0

      Alerter
    • Ludo_T // 31.08.2014 à 11h54

      Nicolas,

      Je vous répète que ce n’est pas parce qu’ils utilisent ce mot “rebelles” que vous devez obligatoirement l’utiliser. Ayant travaillé dans la traduction d’ouvrages américains, je peux vous assurer que vous pouvez adapter la traduction selon le pays et la culture de vos lecteurs. Aussi le terme idéal serait “résistants”.

        +0

      Alerter
  • Lysbeth Levy // 31.08.2014 à 09h39

    Bonjour, c’est en fait le retour sur la scène; en force du groupe des “russian haters” comme Zbigniew Brzezinski, qui a protégé et formé Obama après avoir successivement travaillé pour les anciens présidents.

    Le vieux Zbig Brezinski “le polonais” veut à tout prix la mort de la Russie après avoir aidé la chute de L’URss, il veut scinder ce pays honnis en 3 parties afin de contrôler ces “ressources” .
    .
    D’après cette thèse qui montre bien que ce “russian hater” a toute sa vie cherché à nuire à ce pays immense par tous les moyens : http://digital.library.unt.edu/ark:/67531/metadc84249/m2/1/high_res_d/thesis.pdf

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 31.08.2014 à 09h59

      c’est une affaire de famille @lyzsbeth, son père ést né du coté de Lyiv en Ukraine, il a participé à la bataille de Lyiv pendant la guerre polono ukrainienne en 1918 1920.
      =
      http://en.wikipedia.org/wiki/Tadeusz_Brzezi%C5%84ski
      =
      Une haine familiale ca ne se discute pas , Brezinski a passé sa vie à vouloir detruire la russie, on ne peut pas lui demander de changer maintenant.

      Idem pour Soros dont le père était du coté hongrois pendant la guerre de 14 et a été envoyé au fin fond de la sibérie par les russes.

      Ces gens la vivent dans le passé, attendons la prochaine génération …

        +0

      Alerter
      • Lysbeth Levy // 31.08.2014 à 10h10

        En attendant Perceval79, ces gens là font de gros dégâts question vies humaines ! Les “décadents de l’Empire austro-hongrois”, comme le disent les “vétérans” américains, sont de gros faiseurs de guerres et mènent le monde vers le Chaos et qui va les arrêter ?

        Il semble que le vieux Zbiggie veuillent “en finir” avec ce pays honnis depuis toujours, et nous sommes au milieu en Europe en cas de malheur les States eux sont bien à l’abri dans leur pays -continent…

        Je vie depuis assez longtemps pour voir que ces gens là sont encore en place. et en plus il a passé son “travail-démolition” à ces deux fils Mark et Ian qui eux aussi travaillent à saper les bases de l’Ukraine et la Russie ! Ils ont la “même haine” et continue le “sale même boulot” de faire tomber ce régime russe orthodoxe qui plus est …. I am shoking that !

          +0

        Alerter
        • perceval78 // 31.08.2014 à 11h04

          @lysbeth, il faut avoir vu une fois une video de Mark Brezinski Ambassadeur US en Suède pour comprendre que cet homme la ne va pas changer le monde, c’est un simple fils à papa qui a trouvé un poste grace à son papa,vers 6min20 il nous explique que les suédois parlent très bien anglais (incroyable isn’t it)
          =
          https://www.youtube.com/watch?v=hm3biFX9sYw
          =

            +0

          Alerter
          • Nerouiev // 31.08.2014 à 11h42

            Pour avoir travaillé avec l’un et avec l’autre, sachez que, contrairement aux Finlandais, les Suédois prennent les Français pour des sous développés. Du coup, j’ai évité tout investissement avec les Suédois et ça a été très bénéfique.

              +0

            Alerter
            • JMT97400 // 31.08.2014 à 12h11

              Pas étonnant, leur dynastie actuelle descend de Bernadotte le plus mauvais maréchal de Napoléon et renégat de surcroît!
              Fuck les suédois!

                +0

              Alerter
      • sadsam // 31.08.2014 à 11h40

        @Perceval,

        Vous êtes optimiste. La transmission se fait très bien dans ces familles.
        Je crois avoir lu un article sur le mari de Victoria Nuland qui en est déjà à la troisième génération au State Department (d’où le surnom de “Kaghanat” donné à l’Ukraine dans les sites alternatifs américains).

          +0

        Alerter
    • fanfan // 31.08.2014 à 10h00

      Il devrait parfaitement s’entendre avec Carl Bildt !

      L’horreur pour militia of Novorossia…

        +0

      Alerter
      • perceval78 // 31.08.2014 à 11h06

        je te confirme @fanfan que Mark Brezinski ambassadeur US a Stockhom s’entend tres bien avec carl bildt

        US Embassy in Sweden ‏@usembassysweden Aug 28
        Another great bi-lateral chat – meeting w/ @carlbildt at the conference at #Tylösand on the #US role in the world. http://ow.ly/i/6HbBU
        =

          +0

        Alerter
  • chios // 31.08.2014 à 09h47

    Je ne sais pas si vous vous souvenez d’une video d’une émission de la TV ukrainienne où un journaliste américain essayait, quasi en vain, de témoigner du fait qu”il n’avait vu aucun terroriste russe, mais des habitants de la région, lorsqu’il avait suivi les combats du côté des rebelles.

    Il s’agit ici de la même émission, on reconnaît le présentateur, et on entend le plaidoyer d’un général ukrainien retraité.
    C’est en allemand, mais même si vous ne connaissez pas la langue, cela vaut la peine de regarder…

    Il attaque le premier ministre pour son manque de dignité:
    Il parle de l’armée, mais les soldats ne le comprennent pas.
    discuter boutique, paye et achats de tanks en plein parlement
    traiter du pays comme d’une Firme…

    Le terme “opération anti terroriste” est faux.
    En guerre, il ne faut pas mentir, il faut utiliser les mots justes.
    Des soldats ne veulent pas mourir dans une opération contre des bandits.
    Des soldats meurent dans une guerre.
    Une guerre a des règles…
    Mais une petite opération qui dure trois mois…
    Nous nous trahissons nous-mêmes, nous trahissons l’Ukraine.

    Il n’y a pas 6 millions de terroristes.
    Il y a des criminels isolés, mais il y a des Lioudi (personnes)
    Et, imaginez-vous, des gens qui ont les mêmes exigences, comme ceux qui étaient sur le maidan.
    Là-bas, c’est l’image en miroir du maidan.
    On doit comprendre, on doit écouter.
    Et ils sont entrés dans la dernière marche (étape)
    alors que personne ne les entendait, personne ne les écoutait…

    J’espère qu’il sera entendu dans les cuisines et les chambres à coucher de l’Ukraine…
    J”ai l’impression que oui.
    Cette fois ci, personne ne l’a interrompu,
    Les gens ont applaudi, après un silence…
    La television peut servir à quelque chose.

    https://www.youtube.com/watch?v=FFG4J0VFyEM

      +0

    Alerter
    • sadsam // 31.08.2014 à 11h49

      @Chios,

      Merci pour le lien.
      C’est le programme de Shuster à la TV ukrainienne (en russe car Shuster ne doit pas assez bien parler l’ukrainien).
      Le journaliste qui était intervenu sur les insurgés du Donbass était le correspondant du Sunday Times à Moscou. Shuster avait rappelé qu’ils avaient été ensemble correspondants en Irak (et avait eu l’air un peu troublé par son témoignage en direct)..

        +0

      Alerter
    • sadsam // 31.08.2014 à 12h02

      @Chios

      un ps après avoir lu la petite note introductive à la video

      Le général interviewé est le général Vladimir Ruban.
      Si ne me trompe pas, il est chargé de la libération des prisonniers de Kiev dans le Donbass.
      J’avais déjà mis un post ici car j’avais lu une interview de lui où il critiquait notamment l’expression de ATO (opération anti-terroriste) choisie par Kiev. Dans cette interview il rappelait aussi que s’affontaient maintenant des officiers qui avaient combattu ensemble en Afghanistan.

      Sinon Kiev a annoncé hier qu’elle allait mettre sur pied une organisation pour lutter contre la “5ème colonne” à l’intérieur des forces armées régulières, sur le modèle du SMERCH (créée pendant la seconde guerre mondiale dans l’Armée rouge, smiert chpionam, soit mort aux espions.

      Attendons avec impatience cette video avec des sous titres en français

        +0

      Alerter
      • chios // 31.08.2014 à 13h34

        @sadsam

        Plus d’infos sur ce présentateur? Ce n’est pas un ukrainien?
        Vous avez vu sa mine déconfite à la fin de l’interview?
        Comme quelqu’un qui a perdu…

        Le général s’arrête de parler, et il y a un long silence, et puis on commence à applaudir, mais on coupe à ce moment là…

        Les cameraman ont bien filmé les expressions des auditeurs, peut-être y en avait-il des connus, je ne sais pas…

        Le général semble être une personne remarquable, de celles qui, si on poussait un peu, pourrait “résoudre” cette guerre fratricide.

        Comme vous, j’espère que ça fasse, non pas du bruit, mais un consentement, parmi nous tous.

          +0

        Alerter
        • sadsam // 31.08.2014 à 17h32

          @Chios

          J’avais raté votre message mais vous aurez vu que Perceval a mis plein de doc plus tard sur Shuster.
          Je n’ai vu que deux émissions de Shuster, celle avec le correspondant du Sunday Times et celle que vous avez mise en lien avec l’ex général Ruban. Pour les deux, il donne l’impression d’être dans une poele à frire en raison de ce que disent ses hôtes, ou dans une voiture de “montagnes russes” qui descendrait trop vite.
          Il semble aussi que Shuster ait vécu un certain temps en Italie.

            +0

          Alerter
    • bluetonga // 31.08.2014 à 13h37

      Bonjour Chios,

      voici le lien de la vidéo à laquelle vous faites allusion :

      https://www.youtube.com/watch?v=4BVPtiwdrlI

      Il s’agit de Mark Franchetti, journaliste britannique au Sunday Times, qui témoignait de son séjour chez les rebelles. Il est remarquable de calme et de fermeté, particulièrement lorsque un responsable de la junte et un pravyi sector s’en prennent à lui sur un ton polémique. Et l’audience est plutôt tétanisée que désapprobatrice.

        +0

      Alerter
      • chios // 31.08.2014 à 14h45

        Merci, Bluetonga, j’aurais eu du ma l à la retrouver .

          +0

        Alerter
  • lon // 31.08.2014 à 10h00

    Poutine a engagé 10.000 militaires en Ukraine ?

      +0

    Alerter
    • fanfan // 31.08.2014 à 10h04

      « Six mensonges à propos de l’Ukraine: Le narratif de Washington n’est que pure propagande »
      Dimitri Orlov 28 Août 2014
      =
      link to resistance71.wordpress.com
      url de l’article original: link to cluborlov.blogspot.com
      Traduit de l’anglais par Résistance 71

        +0

      Alerter
  • Lysbeth Levy // 31.08.2014 à 10h01

    La Hongrie, Tchécoslovaquie, Urss, Roumanie, Iran 1978, révolutions “colorées” en pays arabes, africains la liste est longue des ingérences et remodelage de pays a façon. La chute de l’Urss fut un long combat et même Zbiggie s’en est vanté ! La NED de Georges Soros que Reagan a aidé a mettre en place a fêter son 20 ième anniversaire en 2003 : http://www.ned.org/docs/20thProgram.pdf
    La “fabrique à révolution” la NED aidé de l’USAID, NDI et du Département d’état Us a fait sauter plus de régime en son temps que n’importe quel pays. Quitte à accuser la Russie de vouloir recréer “un empire” qui n’a plus l’heur d’être ..Mauvaise foi : ce sont les USA qui veulent le leadership comme le dit le” russian-hater” “Zbiggie” inquiet de l’éveil des masses, et de la perte des Usa face à la Chine ou la Russie par exemple…Bien à vous

      +0

    Alerter
  • chios // 31.08.2014 à 10h07

    Un bouquin à paraître demain numero un bestseller sur Amazon
    Le titre approximatif:
    Nous sommes les Bons: considérations d’un “Putinversteher” (verstehen:comprendre) ou comment les medias nous manipulent.

    http://www.amazon.de/Mathias-Broeckers/e/B00L7FJWW4/ref=dp_byline_cont_book_1

    Trouvé sur un compte twitter, ainsi que la video du général qui me semble mener une “campagne” intéressante
    https://twitter.com/WSchienle

      +0

    Alerter
  • Nerouiev // 31.08.2014 à 10h08

    Ce texte semble se forcer à être clairvoyant et juste mais son fond arrogant et son attitude de supériorité vis-à-vis de la Russie transpire à toute occasion.
    En fait, pour faire simple, l’Europe tirée dans son développement par les USA en est restée à offrir des stylos à billes aux Russes à l’occasion de visites organisées. Aujourd’hui la jeune fille russe pleine d’acné et les cheveux gras, est devenue une superbe femme pleine de vie, d’énergie, intelligente et cultivée. De quoi rendre jalouses l’Europe et l’Amérique.
    La jalousie est un vilain défaut :
    http://www.palsambleu.fr/la-jalousie-est-un-vilain-defaut/

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 31.08.2014 à 10h41

    Un mot à la mode ces temps ci “Reassurance”, en général on l’utilise plutôt dans le monde de la banque et de l’assurance, ces temps cion l’utilise beaucoup vis à vis de l’Ukraine, seul des warriors comme Anne Applebaum ou Toomas Ilves osent utiliser le mot de guerre mais les retraités Francais ont besoin d’être rassurés (jeu de mots) on utilise donc des mots qui les “rassurent”

    Voici donc T.Gomart (IFRI think Tank francais tendance US) qui nous explique qu’en plus des sanctions il faut des mesures de “Reassurances” plus “… militaires” (cf 1min 41s)
    =
    http://videos.lesechos.fr/news/interviews/t-gomart-ifri-en-ukraine-c-est-l-ordre-de-securite-europeen-qui-est-jeu-3756448603001.html
    =
    Curieusement c’est le même mot “reassurance” utilisé par :

    1) le president estonien : Toomas Ilves
    2) Project syndicate suivi par FutureNato: un journal de reference, tellement de référence que c’est 1 des 2 seuls choses auxquelles s’interesse G.Soros
    =
    https://twitter.com/georgesoros/following
    =
    3) Fred Kempe : President Atlantic Council ( pour info Airbus Group sponsorise le blog NATOSource de l’atlantic council)

    4) Andrew Michta : Va t’en guerriste proche de Radek Sikorski
    5) PLinNato : la représentation polonaise à l’OTAN

    toomas hendrik ilves ?@IlvesToomas Aug 27
    Does Berlin “respect more the interests of Russia or the need for reassurance of its neighbours and allies”?
    http://www.ecfr.eu/content/entry/commentary_has_germany_sidelined_poland_in_ukraine_crisis_negotiations301
    =
    Retweeted by FutureNATO
    Project Syndicate ?@ProSyn Aug 29
    “@NATO’s European members should at least match the US effort and provide an additional €1 billion for reassurance” http://bit.ly/1os6Mrc
    =
    Retweeted by AtlanticCouncil and 1 other
    Fred Kempe ?@FredKempe Aug 29
    @AtlanticCouncil EmergingLeadersGroup: Europe should use #NATOsummitUK to match US $1.3 billion reassurance efforts.
    http://www.project-syndicate.org/commentary/tobias-bunde-et-al-call-for-france–germany–and-poland-to-reassure-member-states-near-russia
    =
    Andrew A. Michta ?@andrewmichta Aug 26
    Right Stan, but what are the chances Europeans will do this? NATO Needs an “American” Reassurance Initiative
    http://www.atlantic-community.org/article-full-view/-/asset_publisher/FPB3RUIXpf7C/content/nato-needs-an-american-reassurance-initiative
    =
    Retweeted by PLinNATO
    UK Delegation, NATO ?@UKNATO Aug 26
    UK is playing an active role in #NATO reassurance measures + offering significant contributions http://ow.ly/i/6FGue
    =

      +0

    Alerter
    • chios // 31.08.2014 à 12h06

      @Perceval
      Les termes qui désignent formellement qu’on est en guerre équivalent, je suppose à une “déclaration de guerre”
      Or, ce n’est pas bénin, en termes d’alliance, avec obligation de venir au secours, comme l’Otan, et des alliés comme la Pologne ou l’Estonie, qui ne rêvent que d’en découdre avec l’ ennemi commun.

      Le vocabulaire devient franchement comique, mais la situation ne l’est pas du tout.

        +0

      Alerter
      • perceval78 // 31.08.2014 à 12h20

        Tout a fait d’accord @chios, une alliance avec le Benin serait beaucoup plus judicieuse qu’une alliance avec l’estonie.

          +0

        Alerter
      • chios // 31.08.2014 à 12h20

        On en arrive à une situation où tout le matériel soviétique encore existant va se retrouver sur le territoire de l’Ukraine.
        C’aurait pu être une compétition sportive, un dernier feu d’artifice avant l’extinction définitive des hostilités.
        Si on avait été “civilisés”….
        Au lieu de cela, ce matériel obsolète va être utilisé de façon “posthume”, pour tracer une nouvelle “red line”.
        Bloodlands.Snyders BHL

          +0

        Alerter
        • perceval78 // 31.08.2014 à 13h05

          je suis vraiment désolé de gacher le dimanche de certains, mais il m’avait échappé que BHL avait adressé des voeux spéciaux d’independance day aux Ukrainiens
          Apres une introduction ca commence à 28sec, BHL parle au nom du président Hollande à partir de 2min22s (y a t’ il eu un démenti de l’élysée ou on fait comme Macron pour les 35h, on l’a dit mais on l’a pas dit)
          =
          https://www.youtube.com/watch?v=5l67-KnnMFA&feature=youtu.be
          =
          UKRAINE TODAY ‏@uatodaytv Aug 24
          Last but not least tweet for today. French philosopher Bernard-Henri Levy: Ukraine is the beating heart of Europe http://youtu.be/5l67-KnnMFA
          =
          remarque:a mon avis il y a un probleme avec son revendeur de coke, car le reglage hormonal semble pas génial.

          Loi 2855 article 257 : 1 BHL = 1 desproges
          =
          https://www.youtube.com/watch?v=-d7I5xNIYsA
          =

            +0

          Alerter
  • fanfan // 31.08.2014 à 10h55

    Сводки от ополчения Новороссии
    Hier à 15:14
    30.08.14 Ряды ополченцев Донбасса пополняют иностранные добровольцы
    =
    https://vk.com/strelkov_info?w=wall-57424472_14722

    Traduction google :
    « Lors d’une réunion d’urgence du Conseil national de sécurité a décidé de reprendre le recrutement dans les forces armées de l’Ukraine à l’automne de cette année.

    Ceci est confirmé par des documents obtenus par nous à la suite de la rupture du réseau interne du ministère de la Justice de l’Ukraine. Capturé sur l’ordinateur détecte le projet de décret, qui prend une expertise juridique. Le document dit que cette fois sera appelé et les élèves du secondaire inscrits dans l’enseignement à temps plein.
    La version complète du projet de décret du Président (voir. Photo)

    Koval a promis que les recrues ne seront pas accomplir le service militaire dans le domaine de l’OAB qui doutent.
    S’il vous plaît citoyens ukrainiens de prêter attention à cette information.

    Projet de décret présidentiel Porochenko signé après la réunion du Conseil national de sécurité ukrainien, sur la conscription des étudiants.

      +0

    Alerter
    • C Balogh // 31.08.2014 à 12h27

      “Le document dit que cette fois sera appelé et les élèves du secondaire inscrits dans l’enseignement à temps plein.”

      On y est:recruter des gamins pour servir de chair à canon.Ils devraient pas ête à l’école, les gamins???

      C’est ignoble!

        +0

      Alerter
      • Noam // 31.08.2014 à 12h58

        Berlin en 45, même chose : la fin est très proche.
        Arsenic va probablement se faire suicider…

          +0

        Alerter
        • Kiwixar // 31.08.2014 à 13h34

          “Mort accidentelle” en s’épilant les sourcils.
          Après avoir essayé de procéder à un nettoyage ethnique sur des “sous-hommes” de son pays…
          Il a peut-être du poil ailleurs, ça frisera vite en Enfer.

            +0

          Alerter
          • Serge Palestine // 31.08.2014 à 20h11

            Kiwixar,trop fort,j’adore votre humour dévastateur !

              +0

            Alerter
            • jacqueline // 31.08.2014 à 20h20

              Zarachenko , le nouveau premier ministre du Donesk, vient juste d’échapper à un attentat, son chauffeur est blessé. 🙁

                +0

              Alerter
  • fanfan // 31.08.2014 à 11h35

    Echange de prisonniers militaires entre la Russie et l’Ukraine – 31.08.2014 11:09
    =
    http://www.rts.ch/info/monde/6105363-echange-de-prisonniers-militaires-entre-la-russie-et-l-ukraine.html

    L’escalade continue !

    L’Union européenne donne un ultimatum d’une semaine à la Russie – 31.08.2014 10:04
    (…) La Commission européenne a été chargée de préparer “en urgence” une nouvelle série de sanctions. Celles-ci doivent être présentées “d’ici une semaine” et une décision sera prise “en fonction de l’évolution de la situation”, a-t-il expliqué, à l’issue du sommet européen extraordinaire à Bruxelles.
    Secteurs de la finance et de l’énergie – Des consultations vont débuter dès lundi, ce qui “va accélérer le processus d’une façon inégalée depuis le début de la crise”.
    La chancelière allemande Angela Merkel a précisé que ces sanctions économiques toucheraient notamment les secteurs de la finance et de l’énergie, comme cela est déjà le cas depuis fin juillet.
    Ces sanctions économiques “ont un impact visible sur l’économie russe”, a assuré Herman Van Rompuy.
    La Slovaquie menace de mettre un veto
    =
    http://www.rts.ch/info/monde/6105142-l-union-europeenne-donne-un-ultimatum-d-une-semaine-a-la-russie.html

    ET LE DROIT DES PEUPLES A S’AUTODETERMINER LA-DEDANS !

      +0

    Alerter
    • jacqueline // 31.08.2014 à 12h32

      On va bien rire et la merkel a pas fini de pleurer quand Poutine répondra à ces nouvelles sanctions.

      La Russie est le deuxième marché automobile d’ europe après l’ Allemagne.

      Il lui suffit de fermer les importations automobiles de l’ UE ( en ce moment c’est le salon de l’auto à Moscou ) et ce sera des licenciements chez Mercedes , VW, Audi, BMW, Opel et pour la France chez Renault et Citroen.

      Combien de futurs chômeurs allemands et français dans la manche de Poutine ???? 🙂

        +0

      Alerter
      • arnold99 // 31.08.2014 à 13h03

        Medvedev a déjà demandé aux députés de plancher sur un projet de loi visant à interdire les importations de véhicules dont le prix est supérieur à 22 000 €

          +0

        Alerter
      • Kiwixar // 31.08.2014 à 13h36

        Ce qui démontre bien que Merkel ne travaille pas pour l’intérêt de son pays…

          +0

        Alerter
        • Alae // 31.08.2014 à 14h10

          Oui, Kiwixar. Merkel est en train de démontrer au monde entier, preuves à l’appui, qu’elle n’est qu’un pantin de Washington.
          Respect : il est quasi-impossible de faire encore plus pour se discréditer sur le plan national et international. C’est du jamais vu.

          Quant aux nouvelles sanctions de l’UE… tant qu’il nous restera des pieds, on pourra continuer à se tirer des balles dedans. Les Americains sont bien décidés à se battre jusqu’au dernier européen.

            +0

          Alerter
          • Michel Ickx // 31.08.2014 à 17h24

            Alae, magnifique votre dernière phrase! Mais je ne souhaite pas être ce dernier Européen mourant pour la cause de la “Pax Américana”

              +0

            Alerter
        • douarn // 31.08.2014 à 22h23

          Je commence à avoir l’impression que l’ivresse de la coupe du monde de foot s’estompe chez les Allemands avec ces sifflets à Dresdes. Mme Merckel a eu tout un été de célébration de la victoire pour traiter en douceur des sujets bien douloureux pour le peuple (1500 t d’or détenus par la FED, sanctions contre la Russie allant à l’encontre de son économie,…). Maintenant que la fête est finie…

            +0

          Alerter
    • Michel Roissy // 31.08.2014 à 17h35

      “La chancelière allemande Angela Merkel a précisé que ces sanctions économiques toucheraient notamment les secteurs de la finance et de l’énergie, comme cela est déjà le cas depuis fin juillet.”

      MDR… le secteur de l’énergie… c’est plutôt l’Europe qui risque de se geler les fesses cet hiver. Ces “dirigeants” européistes/atlantistes ont ils un tant soit peu le sens des réalités ?

      Mais bon, laissons les faire en fait, ils précipitent leur chute… quand il n’y aura plus que des chômeurs en Europe, sans énergie, sans industries, sans débouchés agricoles, la révolte des peuples risque de devenir insurrectionnelle…

        +0

      Alerter
      • Kiwixar // 31.08.2014 à 22h05

        Insurrection en Europe : ils ont déjà tout prévu depuis longtemps, et récemment avec ISIS (Al Qaeda 2, le retour). Attentats, un peu d’ebola > loi martiale.

          +0

        Alerter
  • Alae // 31.08.2014 à 11h37

    “C’est cette renaissance encore fragile de la plus grande nation du continent que les dirigeants européens s’appliquent à briser avant qu’un disciple de Charles de Gaulle ne s’avise de construire « l’Europe de l’Atlantique jusqu’à l’Oural ».”

    Il est tout trouvé, le disciple de Charles de Gaulle : Vladimir Poutine, qui propose une Europe “de Lisbonne jusqu’à Vladivostok”.
    Si seulement on l’écoutait…

    Ensuite, mis à part les multiples mensonges qui émaillent l’article, le vrai point important – important parce que c’est l’idée qui émerge en ce moment dans la petite tête de nos ‘élites’ affolées par la tournure des événements :
    “imposer une fédéralisation de l’Ukraine, seule voie de sortie après les troubles de ces derniers mois qui ont creusé un abîme entre les différentes composantes du pays.”

    Malheureusement, les leaders autant que les médias persistent à oublier l’existence des leaders de la Novorossiya, ceux qui se battent sur le terrain.
    Alexandr Zakharchenko a pourtant été clair : le temps du débat sur la fédéralisation est passé. Depuis, il y a eu des crimes de guerre, il y a eu Odessa. Aujourd’hui, ils demandent la séparation, point final. Étant donnée la détermination des gars, leur demander des compromis avec la junte de Porochenko, bonne chance.
    Dans une autre décision logique et sensée – une de plus – Poutine refuse d’ailleurs apparemment de continuer à passer par-dessus leur tête et a demandé à Porochenko de discuter directement avec eux.

    En conclusion, il y a du mieux, mais on est encore loin du compte. Si j’étais prof d’histoire, je fuirais ce site autant que Wikipedia.

      +0

    Alerter
  • denis // 31.08.2014 à 11h38

    Et vous nous indiquez qu’il s’agit d’un très bon papier d’Herodot ?

    Là, je sens que je vais décrocher ! Poutine aurait engagé 10.000 soldats en Ukraine ?
    Et pourquoi pas 20.000 ? Mon beau frère m’a parlé de 50.000 …

    Pas sérieux ……. désolé

      +0

    Alerter
  • gilles // 31.08.2014 à 11h53

    On pourrait à première vue (et en lisant très vite) trouver cet article équilibré et non dénué d’un certain bon sens. En fait, M. Saves instille des arguments très pernicieux et /ou pitoyables .

    « Un moment déstabilisé par le crash imprévu de l’avion MH17 de la Malaysia Airlines, le 17 juillet 2014, au-dessus de la zone des combats (298 victimes), vraisemblablement dû à un tir des pro-russes, »
    Ce genre d’insinuation est totalement inacceptable. Si l’auteur de l’article a un doute, qu’il attende les résultats (très hypothétiques) de l’enquête. Moi, je n’en ai pas : tous les faits tendent vers les mêmes coupables : les autorités de Kiev

    « Le 27 août 2014, après avoir amusé la galerie avec un convoi humanitaire, il a engagé dix mille militaires en Ukraine et, en quelques heures, brisé l’armée de Kiev ».
    D’où sort cette information ? Dix mille militaires. Les seuls chiffres cités par différents médias oscillent entre 1000 et 4000 et ne parlent pas de « militaires », terme exclusivement employé à dessein par l’OTAN et Kiev.
    Qu’en pensent les populations civiles : le convoi humanitaire était-il là pour amuser la galerie ?

    « Sauf à vouloir en finir avec la Russie, cette option est indigne de tout homme d’État digne de ce nom, qui se doit au contraire de ménager à ses adversaires une issue honorable »
    Je verrais plutôt le contraire : Ce sera à l’honneur de la Russie de prévoir une sortie honorable pour les dirigeants occidentaux.(comme elle l’a fait pour la Géorgie : il suffit de se rappeler les discours de Sarko !)

    « D’imposer une fédéralisation de l’Ukraine, seule voie de sortie après les troubles de ces derniers mois qui ont creusé un abîme entre les différentes composantes du pays »
    Trop tard !! Pour qu’une fédéralisation soit encore possible, il faudrait que toutes les personnes ayant une responsabilité quelconque dans les actes de guerre contre les civils soient exclues du processus.
    Cette probable impossibilité conduit à n’entrevoir qu’une solution : l’indépendance totale des régions concernées

    « Président russe et de son approche peu démocratique des conflits »
    La encore, des éléments de langage très sournois : que M. Saves nous dise quels sont le ou les dirigeants ayant eu une approche démocratique de ce conflit.

      +0

    Alerter
    • ioniosis // 31.08.2014 à 13h47

      c’est cela la désinformation des masses , 85% de réalités bien tangibles pour tous et 10 a 15%

      sur des sujets essentiels , de désinformation, ici vous relevez le crash de l’avion MH17 , ils vont entretenir la suspicion au niveau international , sachant trés bien qu’ils en sont trés
      probablement les commanditaires, avec les informations satellitaires des USA , qui les ont téléguidés, pour embraser l’opinion mondiale en leur faveur.

        +0

      Alerter
  • Michel LONCIN // 31.08.2014 à 12h41

    A part l’attribution de la TRAGEDIE du MH 17 aux russophones du Donbass (lors que les indices accusant l’Ukraine sont patents), l’insinuation de l’entrée de troupes russes de l’armée régulière aux côtés des RESISTANTS russophones et le “vote” de confiance à Angela Merkel (qui a suffisamment prouvé son hostilité à Vladimir Poutine et son propre revanchisme “néo-allemand”, je partage pleinement les propos de Mr Savès !!!

      +0

    Alerter
  • gilles // 31.08.2014 à 12h44

    Enorme ! scoop du jour ?:
    Erdogan se rapproche de la Russie

    http://reseauinternational.net/erdogan-se-rapproche-russie/

      +0

    Alerter
    • Noam // 31.08.2014 à 13h10

      .
      😉
      On s’autorise à penser, dans les milieux autorisés, que la procédure à suivre par un état pour quitter l’eau temps sera bientôt empruntée et doit donc être opérationnelle très prochainement, début septembre selon nos espions… pardon, selon nos sources.

        +0

      Alerter
    • perceval78 // 31.08.2014 à 13h20

      Faits:

      1) la turquie controle bien l’accès à la mer noire ?
      2) l’allemagne était allié avec la turquie lors de la guerre 1914-1918 ?
      3) Bismarck a fait 3 guerres : autriche, danemark, france, il n’a jamais taquiné les russes ?

      De facon assez surprenante Jonathan Eyal directeur de RUSI (un think tank ANglo saxon) nous apprend que les US et la perfide Albion ont espionnés la turquie
      =
      Jonathan Eyal ?@JEyal_RUSI 22m
      Quelle surprise: @SPIEGELONLINE claims US and UK subjected #Turkey to intensive spying (in German) http://spon.de/aejrm
      =
      https://www.rusi.org/
      =
      La turquie serait a la fois un partenaire et un ennemi (comme tous les alliés des US en somme)
      =
      SPIEGEL English ?@SPIEGEL_English 58m
      A Two-Faced Friendship: Turkey Is ‘Partner and Target’ for the NSA http://bit.ly/1pXSHHj
      =
      Une membre de l’ECFR turc nous apprend que les urcs acheteraient du petrole à l’ISIS

      Followed by ECFR
      Vanessa H. Larson ?@vanessahlarson 6h
      RT @WashingtonPoint NPR: #Turkey is the largest partner for #ISIS oil, sometimes even Turkish refineries buy directly
      http://www.marketplace.org/topics/world/what-can-isis-do-oil-wells-it-captures#.VAC0NB3ov3c.twitter
      =
      La turquie sera la prochaine cible de l’ISIS, au fait c’est qui et ca travaille pour qui l’ISIS ???

      Al-Monitor ?@AlMonitor 7h
      “Turkey is next,” #IS fighters repeatedly told the veteran journalist. But the story received scant attention.
      http://al-monitor.com/pulse/originals/2014/08/turkey-syria-iraq-isis-turkish-journalist-hostage.html
      =
      CF cette analyse de dedefensa
      http://www.dedefensa.org/article-isis_et_l_alchimiste_postmoderne_30_08_2014.html
      =

        +0

      Alerter
    • Kiwixar // 31.08.2014 à 13h28

      Enorme, je partage l’avis de l’auteur de l’article : “Les implications d’un réalignement géopolitique radical de la Turquie pourraient avoir des conséquences mondiales bien au-delà de ce que représente sa taille ou son poids politique”.

      La Turquie quittant l’Otan, ne souhaitant plus rejoindre l’UE (comme l’Islande), et rejoignant l’Union Eurasienne? Ce serait splendide… A force d’être autant isolée, la Russie va goûter à ce genre de délice d’être bien entourée de nations souveraines qui se respectent… à comparer au réseau de vassalité de la “communauté internationale”.

        +0

      Alerter
      • jacqueline // 31.08.2014 à 13h41

        C’est génial pour contrôler l’accès à la mer noire, il vaut mieux être potes avec les turcs.

          +0

        Alerter
        • Nerouiev // 31.08.2014 à 13h52

          J’avais écouté sur YouTube une interprétation du Coran, il y a un peu plus d’un an, qui disait que les problèmes du Moyen Orient seraient terminés quand la Russie contrôlerait Istanbul. C’était un peu tiré par les cheveux mais quand on voit cette information qui semble se confirmer depuis quelques temps, ça me laisse perplexe. J’ai à nouveau fouillé et je n’arrive pas à retrouver cette vidéo exprimée en anglais par le narrateur (un chef religieux) et sous-titrée en français.

            +0

          Alerter
          • JMT97400 // 31.08.2014 à 14h22

            La Russie et la Turquie ont beaucoup en commun. Elles sont les survivances de deux grands empires déchus, qui se sont certes combattus à la marge mais sans exagération du fait de l’importante minorité orthodoxe dans l’empire ottoman.
            Désormais, chacune d’elle contrôle des minorités de l’autre. Istanbul est la “2eme Rome” et Moscou ambitionne d’être la 3ème!
            Les deux sont ostracisées, on les courtise pour les exploiter, puis on les rejette
            Si la Turquie entre dans l’union Eurasienne, tous les états turcophones d’Asie centrale y seront à l’aise et plus en seul face à face avec la Russie et tous pourront exploiter les richesses sibériennes.
            Une fois la Turquie adossée à l’Union Eurasienne elle contrôlera à sa guise les détroits et pourra éjecter les marines des non riverains (donc US et France en premier!) en leur interdisant l’entrée. Voilà qui devrait ramener la Géorgie qui sera complètement enclavée dans le droit chemin, s’occuper de ses affaires (elle a assez de problèmes!) au lieu de comploter à la petite semaine contre la Russie.
            La Turquie pourra relâcher la pression sur les Kurdes et le Kurdistan uni pourra naître, probablement dans le cadre de l’Union Eurasienne.
            Que feront alors la Bulgarie, la Grèce et Chypre, isolats très minoritaires en UE. Eux aussi ont tout intérêt à rejoindre l’Union eurasienne…. avec leurs gisements de gaz 🙂
            A ce moment là les moujiks d’Ukraine de l’Ouest pourront bien entrer dans l’OTAN cela n’aura plus aucune importance, ils ne feront que leur retour au bercail, dans la misère!

              +0

            Alerter
          • zak // 31.08.2014 à 16h48

            Peut-être une conférence du Sheikh Imran Hosein sur l’eschatologie islamique ?

              +0

            Alerter
          • Ludo_T // 31.08.2014 à 19h35

            Bonjour Nerouiev,

            Cela fait plaisir de vous lire et de voir que je ne suis pas seul…

            J’avais déjà posté des liens sur ce site concernant le Sheik Imran Hosein.
            Comme il existe de nombreuses vidéos sur Youtube traduites en français, j’invite les lecteurs à découvrir cette personnalité très intéressante.
            Personnellement, bien que non musulman, j’écoute Imran Hosein depuis longtemps, il est passionnant et surtout un fabuleux professeur.

              +0

            Alerter
            • Nerouiev // 31.08.2014 à 19h58

              Merci, c’est bien lui mais la video dont je parle est plus ancienne, bien avant les événements en Ukraine, et c’est pour cela que son discours était étonnant.

                +0

              Alerter
            • georges dubuis // 31.08.2014 à 20h56

              il est passionnant parce qu’il n’est pas que musulman, il est instruit….il lit le coran à travers la géopolitique historique des religions et vice et versa.

                +0

              Alerter
          • master t // 31.08.2014 à 22h24

            Il pourrait s’agir du sheikh Imran Hossein qui explique (de mémoire) que le role de la Turquie serait rendus décisif envers la Russie si Sophia l’église était restituée aux orthodoxes, ainsi l’affront serait lavé et une opportunité d’alliance stratégique s’ouvrirait.

              +0

            Alerter
    • Micmac // 31.08.2014 à 23h32

      J’ai aussi un scoop : la prochaine “révolution colorée” aura lieu à Istanbul…

        +0

      Alerter
  • Michel Roissy // 31.08.2014 à 13h24

    “Le 27 août 2014, après avoir amusé la galerie avec un convoi humanitaire”

    rien que cette formulation est ignoble (j’ai même envie d’écrire “dégueulasse” !), c’est du procès d’intention manipulateur, comme toute la prose atlantiste, colombes et faucons dans le même sac…

    l’arrogance de ce vieux monde relayé par de vieilles gens avec de vieilles pensées me fait vraiment penser à Vichy (non, pas l’eau minérale… de “régime”).

    comment faire sortir la France de cette Europe de m… où règnent bellicistes scandinaves, baltes, polonais (comme par hasard les derniers entrés mais pas les moins actifs) pilotés par une Allemagne revancharde (pas celle du peuple allemand, celle de ses dirigeants)… ?

    la sortie de l’Europe risque de venir avec la misère croissante et la ligne de fracture me semble “nord/sud”, “latins/germano-scandinaves”… les peuples “maigres” (dont nous allons faire de plus en plus partie) contre les peuples “gras”…

    en France, hélas, seule alternative à l’UMPS, le FN, apparemment anti-atlantiste, anti-européiste… mais n’est ce point changer la peste pour le choléra ?

    y’a t’il encore en France une “vraie gauche”, attachée aux valeurs fondamentales de la République, des droits de l’homme, de la justice sociale, hors les gesticulations mélanchonisto-opportunistes ?

      +0

    Alerter
    • Noam // 31.08.2014 à 14h49

      .
      Et si on arrêtait de penser à une structure politique pyramidale, mais plutôt en réseau de compétences ?

      Suis-je donc bête, ce site est un exemple de fonctionnement en réseau…

        +0

      Alerter
    • Jeanne L. // 31.08.2014 à 15h31

      Allez donc sur le site de Danielle Bleitrach où se retrouvent ceux que vous cherchez, sans compromis aucun avec TOUS les fascismes, ceux qui s’affichent et ceux qui se parent des plumes du paon.
      http://histoireetsociete.wordpress.com/

        +0

      Alerter
  • Nihil // 31.08.2014 à 13h25

    “….des deux seuls« hommes » d’État qui restent en Europe : la chancelière Angela Merkel et Vladimir Poutine”
    Merkel, pour moi, c’est Valls et Gattaz en un(e), donc il ne m’en reste qu’un….la dèche, quoi

      +0

    Alerter
    • Michel Roissy // 31.08.2014 à 13h44

      “Merkel, pour moi, c’est Valls et Gattaz en un(e)”

      ben, ça s’appelle Thatcher non ? je ne parle pas des sous-produits, Nuland, Clinton (Hillary) et autres femelles qui sentent la testostérone…

      bon, en tout cas, l’autre ce n’est pas Scooterman 1er, ça c’est sur… on a rarement eu plus nul comme chef d’état depuis… allez, à tout hasard…. Nain 1er

        +0

      Alerter
      • perceval78 // 31.08.2014 à 14h54

        Moi je pense que l’avenir c’est Laurence Parisot

        1) c’est une experte reconnue dans le monde l’entreprise (MEDEF)
        2) c’est une experte reconnue dans le monde bancaire

        Laurence Parisot @LaurenceParisot · Aug 30
        Énorme @FHeisbourg: Big sanction if agreed @CanadaNATO: UK Wants EU to Block Russia From SWIFT Banking Network http://bloom.bg/1qLIXzH ” .

        3) c’est une experte reconnue dans le monde des Think Tank
        =
        http://www.ecfr.eu/paris/fr/conseil
        =
        4) c’est une experte reconnue dans le monde diplomatique, elle fait partie de l’international Crisis Group (pas moins)
        =
        http://www.crisisgroup.org/~/media/Files/Annual%20Reports/2014.ashx
        =
        5) elle est experte dans les affaires Otaniennes

        Laurence Parisot @LaurenceParisot · Aug 28
        Article 5 – Nato – #Ukraine …Escalade.

        il faut encore quelques reglages, elle a pas compris que l’ukraine n’est pas dans l’OTAN

        6) elle est reconnue dans le monde mediatique

        Retweeted by Laurence Parisot
        Patrick Roger @PatrickRogerE1 · Aug 30
        12h45 @LaurenceParisot est de retour sr @Europe1 sans totem ni tabou retrouvez son parti pris ts les samedis 1er sjt les #35h #1mprévisible

        7) elle a osé retweeté ça (oui oui …. sic …)
        =
        https://twitter.com/lucasdelattre/status/505650498813181953/photo/1
        =
        8) elle veut se lancer en politique ….

          +0

        Alerter
        • Nihil // 31.08.2014 à 18h00

          Elle est aussi reconnue sur ce blog pour ce qu’elle est, et ça, ça vaut tout le reste !
          🙂

            +0

          Alerter
  • perceval78 // 31.08.2014 à 13h27

    Schuster live : youtube vous fait une traduction imparfaite en francais
    =
    https://www.youtube.com/watch?v=d9RjpDXLJbk
    =
    Wiki Savik Shuster
    =
    http://en.wikipedia.org/wiki/Savik_Shuster
    =

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 31.08.2014 à 13h37

      quand le nytimes parlait de Savik Shuster, via le UkrWeekly, Mr shuster ne peut donc pas être qualifié de Pro Poutine (cf page 9)
      =
      http://www.ukrweekly.com/archive/pdf3/2010/The_Ukrainian_Weekly_2010-05.pdf#search=%22savik%20shuster%22
      =
      In the Press : On TV Ukraine
      TV Refugees from Moscow,” by Clifford J. Levy, The New York Times, January 24:

      “… Mr. [Savik] Shuster is a refugee from Vladimir V. Putin’s Russia. As
      the television news has been white-washed there, some big-mouthed journalists like Mr. Shuster have decamped
      for neighboring Ukraine, where the political and media climate is far more
      lively and diverse and just plain interesting. (Can you imagine the steely
      Mr. Putin chasing after a journalist,demanding to be interviewed?)
      “The split between the two countries has become increasingly evident
      since the Orange Revolution of 2004 put Ukraine on a path toward a more
      European-style government, in contrast to the autocratic regimes in much
      of the rest of the former Soviet Union.“Mr. Shuster left Moscow after his
      program, ‘Freedom of Speech,’ was canceled. His supposed sins: he asked
      tart questions that cast doubt on the authorities and sought guests who had
      displeased them. He did, in other words, what journalists tend to do.
      “ ‘Television there now is like in Soviet times,’ he said. ‘I see more and
      more conformism. You are not allowed to invite people who have different
      positions and can debate those positions. So today in Russia, you can’t do
      a real talk show.

        +0

      Alerter
    • sadsam // 31.08.2014 à 13h45

      @merci Perceval,

      Ce sont exactement les liens dont je parlais.

      Il semble que le général en retraite Ruban ne soit pas en odeur de sainteté dans certains milieux à Kiev depuis qu’il s’occupe de la libération des prisonniers Ukies dans le sud est. Shuster est donc assez courageux, (ou inconscient). IL semble que ce soit son programme qui a mis en lumière le rôle de Ruban

        +0

      Alerter
      • Spipou // 31.08.2014 à 17h35

        Ah, merci à vous aussi, Sadsam. Je n’avais pas lu votre commentaire plus haut ! J’ai mis le lien en russe aussi.

          +0

        Alerter
  • NeverMore // 31.08.2014 à 13h38

    Bien sûr qu’il faut se battre pour Donetsk.

    Mais j’hésite sur la ville à partir de laquelle il faudrait commencer : Nantes ? Brest ? Rennes ? Dijon ? Grenoble ?

    Belfort serait pas mal …

      +0

    Alerter
    • jacqueline // 31.08.2014 à 13h56

      Je commencerais par quelques “sièges” à Bruxelles et Strasbourg, le Luxembourg ( en totalité ) , la City, puis Berlin et Varsovie, et pour finir la Galicie et Kiev..

        +0

      Alerter
    • NeverMore // 31.08.2014 à 14h06

      (hors propos peut-être, pour les sources, pas besoin)”

      “Et que fait le fonctionnnaire dans les bois ? ” demanda Zarathoustra.
      Le fonctionnaire répondit: ” Je remplis des formulaires, je les tamponne, et quand je les tamponne, je ris, je pleure et je murmure : c’est ainsi que je loue l’Etat. Avec des chants, des pleurs, des rires et des murmures, je rends grâce à mon gouvernement qui est l’Etat. Cependant quel présent nous apportes-tu ? ”
      Lorsque Zarathoustra eut entendu ces paroles, il salua le le fonctionnaire et lui dit: ” Qu’aurais-je à encore à vous donner ? Mais laissez-moi partir en hâte, car je n’ai plus rien ! ” – Et c’est ainsi qu’ils se séparèrent l’un de l’autre, le fonctionnaire et le travailleur, l’un riant et l’autre en grande peine.
      Mais quand Zarathoustra fut seul, il parla ainsi à son cœur : ” Serait-ce possible ! Ce vieux fonctionnaire dans sa forêt n’a pas encore entendu dire que le gouvernement est dissous et que l’Etat est mort ! “

        +0

      Alerter
  • bluetonga // 31.08.2014 à 13h52

    Beaucoup de commentaires sévères pour la tonalité malgré tout mainstream de l’article, avec des spéculations sur l’intervention effective des Russes en Ukraine, et une incapacité à désigner clairement les responsabilités américaines et européennes dans la genèse de la crise.

    Oui, certes, mais d’une autre côté, une analyse plus nuancée et plus équitable de la situation, sur un site qui ne paraît pas briller par son alignement anti-système (si on se réfère aux remarques de l’interviewer de Todd sur l’article posté hier).

    Il est clair qu’on ne va pas voir demain les gros titres du Monde ou du Nouvel Obs clamer que Poutine avait raison, qu’il y a épuration ethnique dans le Donbass perpétrée par un président fantoche et oligarque téléguidé par une junte néo-fasciste, et que Washington a plus de sang sur les mains que Gengis Khan (pour prendre un exemple au hasard).

    Le bloc BAO (pour faire plaisir à P. Grasset), c’est un gros paquebot. A pleine vitesse, il négocie très mal les virages. Des petits infléchissement de trajectoires, ce sont peut-être les prémisses d’une nouvelle destination?

      +0

    Alerter
  • zarnunsen // 31.08.2014 à 14h06

    « Nous devons commencer immédiatement des discussions substantielles (…) sur des questions touchant à l’organisation politique de la société et la création d’un Etat pour le sud-est de l’Ukraine afin de protéger les intérêts légitimes des personnes qui y vivent. »

    Poutine, aujourd’hui même.

    C’est un peu dérangeant, non ?

      +0

    Alerter
    • PascalC // 31.08.2014 à 14h50

      Bonjour,
      Peut-être un chiffon rouge pour que l’UE et Porochenko (qui vont hurler) se dépêchent d’oeuvrer pour un moindre mal à savoir une négociation de cessez-le-feu entre les belligérants et une solution fédérale que, jusqu’ici, la Russie avait toujours prônée comme la seule issue possible.
      Après Poutine joueur d’échec, Poutine toréador ! Olé !

        +0

      Alerter
    • Jean // 31.08.2014 à 14h54

      Mauvaise traduction AFP (et je suis gentil).

      La politique officielle de Moscow est précisément exprimée dans cette dépêche.

      Crise en Ukraine: Kiev ne devrait négocier qu’avec la Novorossia (Moscou)
      16:32 31/08/2014
      TCHELAIBINSK, 31 août – RIA Novosti

      Pour régler la situation dans l’est de l’Ukraine, Kiev doit négocier avec la Novorossia (les républiques populaires autoproclamées de Lougansk et de Donetsk, ndlr), car il ne s’agit pas d’un conflit entre la Russie et l’Ukraine, mais du conflit intérieur ukrainien, a déclaré dimanche le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

      “Il ne peut pas y avoir une entente avec Porochenko sur le règlement du conflit, c’est impossible, car il ne s’agit pas d’un conflit entre la Russie et l’Ukraine, mais du conflit intérieur ukrainien”, a indiqué le porte-parole.

      Interrogé sur le statut des régions du sud-est de l’Ukraine, M.Peskov a répondu que la Novorossia devait rester au sein de l’Ukraine et son statut devait être fixé par les autorités de Kiev.

      “Il n’y a que l’Ukraine qui puisse négocier avec la Novorossia, prendre en compte ses intérêts et arriver, de cette manière, à un règlement politique”, a souligné le porte-parole du chef de l’état russe.

        +0

      Alerter
      • jacqueline // 31.08.2014 à 15h00

        “Interrogé sur le statut des régions du sud-est de l’Ukraine, M.Peskov a répondu que la Novorossia devait rester au sein de l’Ukraine et son statut devait être fixé par les autorités de Kiev.”

        Lui aussi a deux métros de retard ????

          +0

        Alerter
        • ok // 31.08.2014 à 16h05

          Pourquoi 2 métros de retard ?

          La politique officielle de la Russie n’a pas changée depuis mai, la fédéralisation.

          Pa contre, pas sur que la novorossia l’accepte. C’est bien trop tard. Trop de sang a coulé.

            +0

          Alerter
  • David D // 31.08.2014 à 14h21

    Le conflit est réglé de manière tactique, mais l’intelligence, la réserve et la sagesse sont du côté russe, pas du côté de l’Otan Pour ce qui est de la France, même si la propagande de l’Otan brasse large, le journal Le Monde et le PS sont en train d’être plus fortement discrédités, vu l’uniformité de leur soutien à de grosses fortunes et des groupements politiques inavouables
    Le journal Le Monde en est réduit à ne proposer qu’une page quotidienne sur le conflit avec des amalgames Les familles russes qui ont subi des frappes sur les populations civiles devraient avoir honte d’insulter les prisonniers C’est le monde à l’envers
    Hollande, on ne l’aime pas aujourd’hui, mais on le regrettera dans trois ans tellement il est amusant : “attention, je vais devoir maintenir mes sanctions contre vous”
    Le pauvre homme! Il a envie que tout ça s’arrête très vite et de retrouver des rapports agréables avec la Russie
    La question est désormais celle des oblasts Criùmée déjà réglé, Donetsk et Lougansk c’est quasi fait
    Odessa ils attendent de passer à la Russie Comme les hongrois, les roumains devraient souhaiter de quitter l’Ukraine Donc, première question, celle des trois oblasts du sud : Zaporija, Kheron et Mikolaïv
    Par ailleurs, il y a le cas de l’oblast de Kharkiv (ou Kharkov), qui en plus a un intérêt géopolitique et militaire évident
    Déjà dans de telles conditions, la Russie retrouverait une voie d’accès continue à la Crimée et à la mer
    Enfin, l’oblast de Dnipopetrovsk, je sais pas, il est peut-être moins évident
    On aurait alors une Ukraine de près de 30 millions d’habitants face à une Novorussia de 15 millions d’habitants (chiffres que je donne au pif)

      +0

    Alerter
    • Wilmotte Karim // 31.08.2014 à 19h29

      Si en plus du Donbass, Dniepopetrovsk quitte l’Ukraine, l’Ukraine est ruinée.
      C’est avec Donetsk l’une des deux régions “riche” d’Ukraine.

        +0

      Alerter
      • tepavac // 31.08.2014 à 22h47

        non à ce rythme c’est seulement la Galicie qui sera bani de l”Ukraine…

          +0

        Alerter
      • David D // 01.09.2014 à 01h39

        Dniepopetrovsk est peut-être un morceau pas évident, il y a deux raisons à cela, il s’agit cette fois d’un oblast allongé un peu dans le centre du pays et il y a sans doute une population ukrainienne qui commence à être vraiment importante.
        Ce que j’essaie de comprendre, c’est l’armée insurgée. Nous sommes passés d’un drapeau de la République de Donetsk à un drapeau Novorussia (pour l’humour il ne manque que les étoiles pour prendre un air de drapeau confédéré américain). Tant que la guerre s’en tient aux deux oblasts de Donetsk et Lougansk, la population est avec Novorussia et le territoire est tenable, et là le territoire de Donetsk n’est pas encore pleinement repris.
        Kharkov me paraît jouable.
        Après, vu que les russes de Russie ne veulent peut-être pas s’engager, il est possible que la dissolution de l’Ukraine soit reportée à une date ultérieure, car Odessa suivra et l’Ukraine va s’effondrer économiquement.
        La Galicie n’est pas concernée par la guerre civile, elle est tout à l’ouest. En revanche, les minorités hongroise et ruthène poussent à l’indépendance.
        En ce moment, il y a des combats pas évidents du tout des deux côtés.
        Si Novorussia arrive à avoir Mariopole et Slaviansk, je me demande si ça ne va pas se tasser. Les russes avec Novorussia aurait un arc de cercle satisfaisant, et un gros de populations insurgées sortirait de l’Ukraine.
        Kharkov et Odessa deviendraient entre autres des centres d’insurrection potentielle pour l’avenir.

          +0

        Alerter
  • Noam // 31.08.2014 à 14h38

    .
    Si mes renseignements ne sont pas véreux, le président V.Poutine ferait prochainement enlever le mausolée de lénine…
    Donc : à suivre.

      +0

    Alerter
    • chios // 31.08.2014 à 15h41

      C’est la “retraite” célèbre tactique russe.Chapitre “Idéologie”
      En même temps, sur le terrain, on renforce ses positions.

      On va privatiser Rosneft en 2015…

        +0

      Alerter
  • Michel Roissy // 31.08.2014 à 14h44

    “Par La Voix de la Russie | Cinq États, notamment la Pologne, la Lettonie, la Lituanie, l’Estonie et le Canada, ont proposé de résilier l’Acte fondateur des relations OTAN-Russie de l’année 1997. Cette étape va augmenter la force de l’Alliance en Europe de l’Est, écrit le magazine allemand Spiegel.

    L’Allemagne s’oppose à la résiliation de l’accord, mais il est récemment de plus en plus difficile pour la diplomatie allemande à défendre sa position.”

    Ben voyons, la voix de la Pologne, des baltes et du Canada (que vient il se mêler de ces affaires européennes qui n’affectent pas sa sécurité, sinon par soumission à Washington ?), ces nations insignifiantes, est devenue prépondérante, au point que le reste de l’Europe, y compris l’Allemagne ne puisse y résister ?

    On croit être dans une mauvaise série B.

    Déjà, le Canada s’occupe de ses Inuits et qu’il nous foute la paix… quant aux autres… quand on vient d’arriver dans une maison, on prend les patins, on prend ses marques… et on évite de critiquer d’emblée le papier peint, l’emplacement des chiottes et on essaie de s’intégrer avant d’imposer sa visons des choses… enfin, c’est comme ça que je me conduis quand je suis hébergé chez des gens…

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 31.08.2014 à 15h08

      @Michel de Roissy, l’information est ici, c’est une info de chez info
      =
      http://french.ruvr.ru/news/2014_08_31/Cinq-pays-exhortent-lOTAN-a-resilier-laccord-avec-la-Russie-3511/
      =
      le JDD en parle
      =
      http://www.lejdd.fr/International/Europe/L-Ukraine-veut-adherer-a-l-Otan-683278
      =
      ON en parle partout dans le monde car ca veut dire que potentiellement l’ukraine pourrait rentrer dans l’OTAN…Article 5 …. 2700 bombes nucleaires d’un coté …. presque autant de l’autre …. l’hiver va être chaud !!!!

      daniel motombo ?@Danielkalombo 17h un twittos du congo bonjour Daniel …
      Planification de l’OTAN US va t en guerre … à l’encontre de l’Acte fondateur OTAN-Russie 1997, qui visait à… http://fb.me/6IV6howz4
      =
      Followed by Blogs of War
      Jason ?@Revier682 43m Royal Military Academy; Army; University Utrecht | historian; teacher
      NATO aggression and the Russia-Nato Founding Act (1997) http://en.itar-tass.com/world/747441
      =
      Followed by The Hill and 11 others
      mswierczynski ?@mswierczynski1 1h journaliste polonais
      @nowak_far Panie Profesorze, czy w zasobach MSZ lub Panskich znajduje sie dostepna analiza Aktu Stanowiacego NATO-Rosja z Paryza 27.05.1997?
      =
      Followed by Velina Tchakarova and 7 others
      Christo Grozev ?@christogrozev 21h Journaliste Autrichien
      @JamesRon1980 I am Bulgarian, and I made sure we entered NATO back in 1997. @winterwar39
      =
      toomas hendrik ilves ?@IlvesToomas Aug 27 President estonien
      Some NATO allies block security for CEE based on 1997 NATO-RU Founding act. It appled only in “current in foreseeable security environment”
      =
      Favorited by Zbigniew PISARSKI
      Slawomir Debski ?@SlawomirDebski 23h president de l’institut de dialogue franco russe
      @SteveMullUSA Panie Ambasadorze, jakie jest stanowisko rzadu USA w sprawie obowiazywania Aktu Stanowiacego Rosja-NATO z 1997 r. Czy w mocy?
      =
      OSINT ?@osint_org Aug 28 Think Tank US
      Although Ukraine is not a NATO member, it has a special relationship with NATO through the 1997 Charter on a Distinctive Partnership.
      =
      NATOSource ?@NATOSource Jul 16 Blog Atalntic Council
      Russia’s aggression against Ukraine is a flagrant breach of 1997 Founding Act commitment to exercise milt. restraint
      http://www.nato.int/nato_static/assets/pdf/pdf_2014_07/20140716_140716-Factsheet_Russia_en.pdf
      =
      German Marshall Fund ?@gmfus Apr 23 Think Tank Germano US
      from @reuters is it time NATO tore up its 1997 agreement with Russia?

        +0

      Alerter
      • perceval78 // 31.08.2014 à 15h11

        l’acte fondateur OTAN Russie est ici :
        =
        http://www.nato.int/cps/fr/natolive/official_texts_25468.htm
        =
        je crois que c’est l’opportunité qui ne se représentera pas avant un siècle de sortir de l’OTAN
        pour non respect des accords Passés… Hollande appelle nous, la France est la , la France t’attend, tu vas rentrer dans l’histoire, ohe ohe ohe .. ouh ouh… ya quelqu’un .. qu’un ???

          +0

        Alerter
        • Noam // 31.08.2014 à 15h34

          .
          Pas d’en sortir, mais d’en finir une fois pour toute. Il faut absolument démanteler cette structure aberrante qui date déjà d’un siècle.

          Il faudrait calculer le coût complet de fonctionnement de cette structure, et voir quelle économie l’Europe pourrait en tirer, seule réponse intelligente face aux sanctions russes…

            +0

          Alerter
        • perceval78 // 31.08.2014 à 16h29

          Images hallucinantes de Chirac recevant Eltsine en Mai 1997 pour la signature de l’accord (remarque et pourtant la france ne faisait pas encore partie de l’OTAN)
          =
          https://www.youtube.com/watch?v=6p1yjZGmpA4
          =
          Lors du sommet Russie-OTAN en 1997, Eltsine a fait une déclaration que les missiles visant les pays de l’OTAN, ogives supprimé: «Aujourd’hui, j’ai pris une décision après la signature. Tout ce que nous avons est destiné aux pays
          qui sont dirigés par assis à la table … toutes les ogives retirées “.
          =
          http://www.regard-est.com/home/breve_contenu.php?id=73
          =
          Les relations Franco Russes vus du coté sénat français
          =
          http://www.senat.fr/rap/r06-405/r06-4052.html
          =

            +0

          Alerter
        • Noam // 31.08.2014 à 17h00

          Le hashtag #StopNATO a été créé sur Twitter.

            +0

          Alerter
        • Ras // 31.08.2014 à 19h10

          Ce texte est étonnant car tous les engagements de coopération entre les états européen ont été clairement violé par… l’union européenne.

          Qui a profondément déstabilisé l’Ukraine en manipulant le Maidan ?
          Qui a forcé le désengagement de l’Ukraine de l’union douanière Russe ?
          Qui a déclaré que la Russie n’était plus un partenaire mais un ennemi ?

          Bref, ce texte a déjà explosé depuis 6 mois.

            +0

          Alerter
    • sadsam // 31.08.2014 à 15h46

      @Michel,

      Pologne, Lihuanie, Lettonie, Estonie, il semble qu’il ne manque que la Finlande pour retrouver la Russie dans d’anciennes frontières.

      Et à propos de Canada, le mari de l’une des Pussy Riot, la plus connue, serait Canadien, selon certains blogs..

        +0

      Alerter
    • Vasco // 31.08.2014 à 16h53

      Le Canada possède une importante communauté Ukrainienne d’origine Galicienne.

        +0

      Alerter
    • lon // 31.08.2014 à 18h55

      Sharon a dit un jour que les israëliens “tenaient les américains par les couilles” , et au vu de la politique de Washington je veux bien le croire . Quand je vois les contorsions d’un Hollande ou même d’une Merkel sur le dossier ukrainien, je me demande qui peut bien les “tenir”, et comment .

        +0

      Alerter
    • VladP // 31.08.2014 à 20h29

      …”Que viens faire le canada dans la politique européenne qui ne menace pas sa sécurité?”
      Eh bien c’est tout simple.
      Le canada ayant appris l’existence des immenses richesses énergétiques decouvertes par les russes sous le plateau continental polaire ne veut plus des discutions internationales qui tentent à qu’est-qui appartient à qui, denonce ces discutions et déclare vouloir contester la presence russe, même jusque dans les iles non loin des côtes russes en demandant que l’otan crée des immenses bases militaires dans lesquelles elle-même compte fournir de forts contingent de son armée et de sa flotte.
      Le canada declare donc que la Rusie doit être detruite et démantelée, divisée en 3 parties et que ses richesses doivent être placées sous gestion internationale.
      Comme tous les pays “démocratiques”, le canada salive, bave et ne se tient plus à force de tirer sur sa laisse.
      Il ne voit pas que la Russie a, depuis longtemps, développé des armements et des techniques de combat specifiques au conditions climatiques extrèmes du grand nord, qu’elle y dispose de bases militaires puissament defendues, et qu’elle voit venir le canada de loin, avec ses grands pieds.
      Comme les ricains, le canada mise donc sur un affaiblissement russe dans une guerre européenne pour se précipiter à la curée dans le grand nord.
      Ils font partie de ceux qui ne veulent pas comprendre la signification des survols de leur territoire 3 à 4 fois par semaine par des bombardiers stratégiques russes qu’ils ne peuvent pas intercepter.
      Comme toutes les “puissances” occidentales, ils ont déliberement choisi de se raconter des histoires à eux-mêmes, et d’y croire.
      Ils ont oublié, eux aussi, que la propagande doit être faite pour que ce soit leur ennemis potentiel qui y croit, et pas eux-mêmes.
      Les russes ne parlent pas et ne menacent pas. Mais quand ce sera nécessaire, ils agiront vite et fort, et je pense que pour ça, on peut compter sur eux.

        +0

      Alerter
  • chios // 31.08.2014 à 14h47

    et encore..
    GR: You will also not see them unofficially – because they are not there. If you have seen someone who is Russian, or military, this does not imply Russian involvement.

    UP: Then what should it be called?

    GR: Whatever you like. You know that mercenaries are fighting on both sides?

    UP: Yes.

    GR: On both sides. As on the Ukrainian, so on the Lugansk and Donetsk sides. Well, what would you call it, considering that Poland and Sweden are fighting alongside us?

    There is a bad joke: “The USA will fight Russia until the last Ukrainian”. That is more how it is. But this is geopolitics, and should be discussed in a very different place. National Security experts can talk about it.

    We work directly in the field and, using this knowledge and experience, call a spade a spade. If there is a supply of Russian weapons, that is one thing. What kind of person delivers these weapons? Putin may forbid it; that is another matter. If there are Russian officers there, that is also another question. But it is not Russian involvement.

    UP: Then what is it called?

    GR: Were you there?

    UP: That is what I have been doing these last six months.

    GR: And, what, everyone is a Russian officer? Everyone is a Chechen?

    UP: No, not all, but the backbone is. People who guide the process are.

    GR: Are you being serious? With Ukrainian passports?

    UP: Quite a few with Russian passports.

    GR: The term is “advisers.”

    UP: Instructors.

    GR: Even in the Soviet Union, we went to other countries as “miners, to exchange experiences” – we were military advisers. Similarly, there are advisers and experts from different countries. Not because the country sends them, but, because the people ask for their help.

      +0

    Alerter
  • chios // 31.08.2014 à 14h50

    Imagine, we are creating a little gang, but we need an expert, and we invite some kind of bandit so we can be advised on what to do and how.

    UP: But the people who instruct in what to do and how are all from Russia. How can we say that this process is internal if it is controlled from the outside?

    GR: You say that, if that’s how you wish to see it.

    UP: No, I’m trying to understand.

    GR: Then understand. I told you my opinion. All the issues are resolved within the Ukraine. Either side could have won this war eight times already.

    UP: If not for…?

    GR: If there was a desire to win, rather than just to drag it out. Three months was enough time to organize a ceasefire and to come to an agreement. In any situation, you can always stop the firing and negotiate.

    UP: Why, in your opinion, is this not happening?

    GR: Someone is not interested in ending the war. I can work on the agreement.

    UP: And you would do it?

    GR: I would.

    Currently, the laws of war do not apply. Kiev is afraid of martial law and does not know what it is. Civilians, those in power, are afraid of war, because, when there is martial law – civilians may be out of power, and the military will be in charge. As a result, the entire infrastructure suffers, people suffer.

      +0

    Alerter
  • chios // 31.08.2014 à 14h52

    UP: Do you think that it is necessary to declare martial law?

    GR: If there is a war, then you need to declare martial law. Journalists should be prohibited from writing about war, because they do not understand what it is. Only specialists should be allowed to do so. There should be strict censorship on this occasion, to avoid any harm being done. Generally, I am against censorship; but I say that it is necessary, because I know.

    Taxes should be collected properly and not in the manner of Yatsenyuk, begging the parliament to add a tax on each law.

    In war, everything is very simple. There is war, there are questions, there is victory. There is a purpose. But here there is no clear purpose.

    UP: Kiev simply wants to continue living a peaceful life…

    GR: Kievans want this. Do you think that the government wants the same?

    UP: Nobody would benefit from martial law. In western Ukraine it is as if there were no war.

    GR: So the apartment only suffers if martial law is declared in the kitchen? But if it is declared in the bedroom then everything is all right? This is your apartment, and you need to manage it, so martial law should be everywhere: in the bedroom and the kitchen.

    Western Ukraine, whether it wants it or not, is involved in the war, it sends its soldiers. I see them, because I rescue them from captivity. They cannot say a word in Russian. Yet they are just as much involved.

    So this is not an anti-terrorist operation. This is war.

    UP: What kind of war?

    GR: A new kind. Incomprehensible. Hybrid. Almost civil.

    UP: “Almost” – because there are “advisers”?

    GR: Advisers are always present. Almost civil, because ideologically it is nearly impossible to distinguish between the two sides. Both warring sides want to live well. They want to have smooth roads, a well-fed family. For them there is no big difference, whether to join Russia or the European Union or to remain independent.

    They want to live better. They were driven to poverty, both sides.

    UP: But war only makes it worse.

    GR: War – it is always progress, in both the soul and in the future. Ukraine is a rich country, it will never be impoverished. I think that the war will be over and people will be better off.

    UP: Even in the Donbass?

    GR: Even there.

    UP: Meaning, there will not be a Transnistria 2?

    Et j’arrête là, l’interview continue, pour ceux qui veulent savoir ce qui se passe, …

      +0

    Alerter
  • Piotr // 31.08.2014 à 15h32

    Cet article contient, au-delà de quelques vérités, plusieurs erreurs mentionnées sciemment ou par ignorance. Il gagnerait en outre, et sur certaines allégations (la responsabilité dans l’affaire du crash par exemple) à être nuancé, a minima ou ne rien dire.

      +0

    Alerter
  • zarnunsen // 31.08.2014 à 15h34

    Le titre de l’article est un peu malheureux, il reprend les termes d’un article de Marcel Déat au moment de la crise des Sudêtes et des accords de Munich…

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 31.08.2014 à 16h44

      excuse moi @zarnunsen mais as tu une référence car je ne vois pas pourquoi Deat aurait parlé de Donetsk au sujet des Sudètes, ou alors parce qu’un mec aurait dit un jour :

      “Faut il se battre pour tulle”, et qu’ensuite le gars soit devenu un délinquant, on aurait plus le droit pour le reste des temps de dire : “Faut il se battre pour Melun” , “Faut il se battre pour Provins”, a moins que ce ne soit déposé a L’INPI je ne vois pas.

      Ce faisant j’en ai profité pour regardé la fiche Wikipédia de Marcel Deat que je ne conaissais que de nom, parce qu’un arriviste comme ca c’est quand même impressionnant !!!
      =
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Marcel_D%C3%A9at
      =
      Ce qui prouve qu’un arriviste n’est d’aucun parti, il est du parti de l’arrivisme

        +0

      Alerter
    • lon // 31.08.2014 à 18h48

      Si je me souviens bien , le ” faut-il mourir pour Dantzig ?” fait référence au conflit entre l’Allemagne nazie et la Pologne, au sujet de la “ville libre” de Dantzig, statut hérité de la 1ère guerre mondiale, qu’Hitler voulait voir revenir dans le le giron de la mère-patrie, et n’a rien à voir avec Münich et les Sudètes .

        +0

      Alerter
  • bluetonga // 31.08.2014 à 15h39

    Chios,

    un très grand merci vers le lien de l’interview du général Ruban (en français, ça prête à sourire, mais le bonhomme a l’air de porter un caleçon en amiante tant il irradie la fermeté).

    Je pense sincèrement que cet interview devrait être traduite ici. C’est un texte de très grand intérêt, qui non seulement fournit des détails pratiques par un acteur de premier plan sur la texture de ce conflit, mais qui sans équivoque, fait des déclarations “révolutionnaires” pour un officier ukrainien :

    – les Novorossiens ne sont pas différents des Ukrainiens et soutenaient Maidan.
    – plus fort : il perpétuent et achèvent le projet de Maidan, car le reste de l’Ukraine s’est bêtement satisfaite du départ de Yanukovitch.
    – Cette guerre est une guerre, bizarre, hybride; ce n’est pas du terrorisme;
    – non les Russes ne participent pas directement aux combats, en dehors des volontaires et “conseillers”.
    – si la guerre n’en finit pas, c’est que “quelqu’un” ne veut pas qu’elle se termine.
    – au front, on parle d’une “tierce partie”; de gens non identifiés qui jettent de l’huile sur le feu.
    – humour ukrainien : “les Américains se battront contre les Russes jusqu’au dernier Ukrainien”.

    Et tout ça de la part d’un officier ukrainien loyal, face à un interviewer désemparé.

    Question subsidiaire : qui est la “tierce partie”?

      +0

    Alerter
    • chios // 31.08.2014 à 16h18

      D’après moi, c’est, pratiquement des genre Kolomoisky, qui ont un intérêt direct à la guerre, genre fournitures militaires, carburant, rations alimentaires, et se sucrent au passage, et surtout, et il le dit, je crois, les “puissances” en présence.que nous voyons s”activer des deux côtés ..avec qui ces profiteurs de guerre font affaire sur le dos des populations.

      Voyez les posts de perceval, on est dans des collusions incroyables, avec videos à l’appui.

        +0

      Alerter
  • Hellebora // 31.08.2014 à 15h43

    31 aout, tweets de Paula Slier, reporter de guerre pour Newshound –

    http://www.newshoundmedia.com/
    – Le PM de la Slovaquie Robert Fico opposera son veto à tte demande de sanction / la Rép. tchèque soutient les négos avec la Russie et s’oppose à de nouvelles sanctions. En résumé, 4 pays sont contre les sanctions = Chypre, la Hongrie, la République tchèque et la Slovaquie.
    – Rasmussen : l’Ukraine a toutes ses chances pour être membre de l’OTAN. L’OTAN prévoit d’installer de nouvelles bases en Pologne, en Roumanie, en Estonie & Lituanie et dans chacune il y aura 4000 soldats.
    – Poroshenko déclare qu’une guerre totale contre la Russie se profile à l’horizon.(14h15)
    – (15h10) Les troupes de résistance auto-défense (self-defense resistance troops) se seraient
    emparées de 6 tanks et auraient désarmé 198 Ukrainiens.

      +0

    Alerter
    • Papagateau // 31.08.2014 à 22h41

      Installer des base de l’OTAN dans 4 pays de l’OTAN ? Mais quel sens ça peut avoir ?

      Ah ! Oui.
      Des bases américaines à l’extérieur des USA avec extra-territorialité et immunité judiciaire pour les soldats américains.

      Pour plus d’explication : l’affaire du téléphérique de Cavaleze en Italie.
      Note : remarquez ce qui est advenu aux boîtes noires , que je sache, elles ne sont pas faites pour que les pilotes puissent les prendre avec eux. Puis les pilote s’envolent aussitôt pour les USA.
      Février 1998 : l’accident.
      Après 18 mois : relaxé “faute de preuves”.

      http://www.liberation.fr/monde/1999/03/06/italie-l-affaire-du-telepherique-provoque-une-fronde-anti-otan-des-deputes-veulent-une-revision-des-_266801

      Xxx

        +0

      Alerter
    • Micmac // 01.09.2014 à 00h10

      Ça n’a rien de vraiment surprenant en ce qui concerne la République Tchèque. Ça fait un moment qu’ils ruent pas mal dans les brancards. Ils avaient déjà refusé le “bouclier antimissiles” sur leur sol…

      Comme ça a déjà été remarqué dans le fil, les Tchèques et les Slovaques semblent être des gens plutôt raisonnables : ils se sont séparé sans se tirer dessus…

      Voir aussi le taux de participation aux “élections européennes” en République Tchèque… ça veut tout dire…

      La Hongrie aussi a adopté une position médiane depuis le début de cette crise. Pas très surprenant non plus : avec une frontière commune avec l’Ukraine du côté des cinglés galiciens, et des minorités hongroises dans le même bateau, ils sont aux premières loges.

      Des gens raisonnables… pas comme les allumés Polonais et Baltes.

        +0

      Alerter
  • Jéjé // 31.08.2014 à 15h46

    Pour une fois, ce blog est en retard sur les évènements! Il est temps de se mettre à la page, ça va très vite!!!

    1) Cette semaine a officialisé l’entrée des combattants russes dans le sud-est de l’Ukraine

    2) L’OTAN, les USA et hier (samedi) l’UE ont avalisé l’ingérence russe dans cette région (probablement en échange du support russe en Syrie et/ou en Irak)

    3) Tout le monde lâche peu à peu Kiev, et même Porochenko commence à fermer son caquet car on a lui sûrement demandé de se la jouer plus “discret”

    4) Aujourd’hui, Poutine demande officiellement la création d’un Etat indépendant dans le sud-est de l’Ukraine. Aucune réaction de personne, silence total en occident… Peut-être des sanctions, dans une semaine, au conditionnel, faudra voir le moment venu. C’est juste ENORME et ça échappe même à Olivier il semble.

      +0

    Alerter
    • cnr.sans.s // 31.08.2014 à 16h41

      Pour ton premier point: Ces ‘combattants russes’ prennent surtout des congés sans soldes et/ou vont juste pendant leurs ‘vacances’ défendre leurs familles et/ou leurs ami(e)s se faisant massacrer ‘à une frontière imaginaire près’ dans une opération de tentative d’épuration ethnique raciste sous le prétexte d’être russophone et/ou préférant faire du bizness avec le reste du monde plutôt qu’avec les USA !

      Parce que pour ton premier point, si l’armée Russe officialise vraiment une entrée en Ukraine va falloir que toi en France tu acceptes une immigration massive de nazis ukrainiens bandéristes comme réfugiés et d’ailleurs si l’armée Russe entre officiellement en Ukraine, vous le saurez en regardant la couleur marron des sous vêtements des politiques collabonazis de l’Europe l’ouest colonialiste virer au noir !

      Ou en les voyant partir tous se planquer hors d’Europe de l’ouest pendant que vous, peuples d’Europe de l’ouest, ne serez encore que de la chair à canons pour les intérêts financiers de banksters anglo-saxons bavant sur des territoires d’autres Européens qu’on appelle les Russes !

      Et les vrai résistants à l’ouest pourront cette fois finir le travail d’il y a quelques décennies en tuant tous les collabonazis plutôt que juste les ‘tondre’ comme la dernière fois !

        +0

      Alerter
      • Papagateau // 31.08.2014 à 22h56

        Dit plus élégamment, pour le point 1 : prouve-le !

        Et la preuve doit être solide : pas un fonctionnaire de l’OTAN qui vient de l’apprendre en téléphonant à Porochenco ou en lisant les réseaux sociaux de l’Est ou de l’ouest.

          +0

        Alerter
        • Jérôme // 01.09.2014 à 09h15

          Interview de Jacques SAPIR daté du 30 août (comme souvent j’ai raison, pas la peine de discuter ;-)):

          “Doit-on pour autant voir la main de la Russie dans cette contestation ?

          Il existe une implication russe qui se précise dans le cours du mois de juillet et début août, mais elle est indirecte et non directe. Ainsi, il y a une tolérance en faveur du recrutement de volontaires pour le Donbass, mais pas de troupes russes engagées par le Russie sur place, du moins jusqu’au 15 aout. Depuis, la Russie semble avoir franchi un pas, et s’être impliquée plus directement. Aujourd’hui (30 août), il semble qu’il y ait environ un millier de soldats russes en Ukraine. Ceci constitue bien entendu un développement nouveau et inquiétant, même si cela ne saurait expliquer les victoires remportées par les insurgés depuis le 15 août.”

            +0

          Alerter
          • cnr.sans.s // 01.09.2014 à 12h52

            merci @papagato d’avoir préciser de façon plus CNRS que CNR sans S !

              +0

            Alerter
      • Noam // 01.09.2014 à 13h37

        .
        Un ton modéré dans un style plaisant et arrondi passera toutefois mieux qu’un discours réactionnaire passionné émaillé de menaces plus ou moins croustillantes quoiqu’hypothétiques au demeurant.

        Comprendre un point de vue n’implique pas forcément une agressivité verbale ou écrite nonobstant le sérieux du sujet abordé, à savoir le combat quotidien que nous menons ici à l’encontre des forces occultes des puissances secrètes qui appuient dans l’ombre les cohortes de jeunes néonaazis ultranationalistes décervelés actuellement situées dans cette région limitrophe que représente l’Ukraine…

          +0

        Alerter
  • Hellebora // 31.08.2014 à 15h57

    https://www.youtube.com/watch?v=5veOECY0tKQ&feature=youtu.be
    Victoria Shilova from Ukrainian Rada: “We replaced a thief with a murderer !”

    Elle n’y va pas par le dos de la cuiller… On peut s’étonner qu’elle n’ait pas été limogée mais tant mieux si les Ukrainiens peuvent l’entendre

      +0

    Alerter
  • Un naïf // 31.08.2014 à 16h27

    Il est des territoires qui ne suscitent pas la même “réprobation internationale” quand ils sont annexés…

    http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/08/31/israel-veut-s-approprier-400-hectares-de-terres-en-cisjordanie_4479499_3218.html

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 31.08.2014 à 17h06

    Un article dans le Monde sur Donald Tusk le remplacant de Van Rompuy, cela va être un jeu à plusieurs bandes, car il va bien falloir le remplacer en Pologne.

    On a déja plusieurs candidats, dont Radek SIkorski (affaires étrangères),Kosiniak-Kamysz neveu de l’ancien ambassadeur au Canada, Ewa Kopacz (Santé), Tomasz Siemoniak (défense) …
    =
    http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/08/30/donald-tusk-l-homme-qui-assure-l-eau-chaude-dans-les-robinets-polonais_4479409_3214.html
    =
    Paul Wells ?@InklessPW 13h
    Dark-horse candidate for Polish PM: Stanislaw Kosiniak-Kamysz, nephew of former ambassador to Canada
    http://wiadomosci.gazeta.pl/wiadomosci/1,114871,16557373,Kto_po_Tusku_na_czele_rzadu__Faworytow_jest_dwoje_.html#BoxSlotIMT
    =
    Traduction très mauvaise google translate

    Certes, les ministres du gouvernement et les politiciens actuels qui jeudi a pris part à une réunion de nuit inattendue avec le président Komorowski. En plus de Premier ministre Tusk dans le palais présidentiel étaient trois personnes.

    1 Ewa Kopacz Minsitre de la Santé est la première place parmi ces politiciens de PO qui peuvent prendre le relais du gouvernement après la libération de Tusk héritage. Kopacz ce depuis de nombreuses années, non seulement confidente politique PO chef, mais aussi tout à fait privé – ami (aider le Premier ministre, entre autres, dans la période difficile du cancer de sa mère). Kopacz hier par des journalistes a demandé si le portefeuille comprendra le Premier ministre, a déclaré: “Comment cette situation requise, alors oui.”

    La question est de savoir si elle a été consulté sur la question, ou a joué son rôle d’échecs politique, créant un sentiment de fait accompli?

    2 Tomasz Siemoniak Le ministre de la Défense nationale . Il aurait sans doute été un cours sur le gouvernement plus technique et temporaire, car Siemoniak n’est pas un maître de la concurrence du parti, tandis que probablement pas menacer la aucun de ces politiciens qui sera d’essayer de prendre en charge le gouvernement des âmes sur la plate-forme, Tusk après le passage à l’Europe.

    3 Radoslaw Sikorski, le tiers des hommes politiques les plus importantes qui ont participé à une réunion avec le chef de l’Etat. Sa candidature, cependant, semble moins probable, et au moins deux raisons. Sikorski est un patron compétent extrêmement important après que le ministère des Affaires étrangères, qui, dans le contexte de la crise en Ukraine plutôt ne veut pas affaiblir. Affirmation de soi et le charisme de cette politique font les factions belligérantes à l’OP probablement réticents à lui ont donné tant de puissance, sachant qu’il ne peut être un frein à l’expansion politique. Une autre faiblesse de cette candidature est peu affaibli la confiance du public, même après la soi-disant. sur les bandes.

    4 Bogdan Zdrojewski, Pawel Gras et le président du Parlement – ces noms défiler de quelques jours, à des spécialistes de la spéculation et dywagacjach, ainsi que des rumeurs véhiculées par les politiciens eux-mêmes. À notre avis, tous ces candidats semblent être très peu probable, compte tenu de l’état actuel et l’importance de ces petits politiciens, une fois influents.

    5 Janusz Wladyslaw Piechocinski ou Kosiniak-Kamysz Si ce n’était pas la politique – est le remplacement de la tête d’adjoint à la tête de l’un ne serait probablement pas surpris. Nous ne pensons pas, toutefois, que la plate-forme aurions abandonner à sa propre demande d’énormes pouvoirs et son envoyé à une petite coalition paysanne. Même si une nouvelle ouverture était d’avoir un visage jeune et frais ministre Kosiniak-Kamysz.

    6 Elizabeth Bienkowska En fait, Mme vice-premier ministre pourrait être “Dark Horse” de la course politique. Serait certainement obtenir un électorat accueil chaleureux platformerskiego, et même l’image du parti pourrait alléger un peu.

      +0

    Alerter
  • Spipou // 31.08.2014 à 17h11

    Merci pour ce lien, Perceval. Je trouve que cette interview à elle seule mériterait d’être publiée dans un billet.

      +0

    Alerter
  • Lerderien // 31.08.2014 à 17h13

    Bonsoir,
    J’ai recherché quelques topos pour comprendre en détail les origines du conflit en Ukraine …
    J’ai trouvé celui ci :
    http://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/nouveau-gouvernement-de-kiev-qui-148868
    Celui-là :
    http://www.lemonde.fr/europe/video/2014/02/27/pourquoi-l-ukraine-est-elle-tiraillee-entre-europe-et-russie_4375125_3214.html
    Si vous avez des liens plus complets ou plus intéressants n’hésitez pas à les fournir …

      +0

    Alerter
  • Spipou // 31.08.2014 à 17h15

    Voici l’interview originale en russe, si quelqu’un se sentait de le traduire :

    http://www.pravda.com.ua/rus/articles/2014/08/20/7035274/?attempt=1

    On peut ne pas être d’accord avec tout ce que dit Monsieur Ruban, mais il a le mérite de dire les choses clairement et sans fioritures, de savoir ce qui se passe sur le terrain, d’agir pour sauver des gens, et de vouloir que la guerre s’arrête.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications