Les Crises Les Crises
21.novembre.201621.11.2016 // Les Crises

François Fillon, futur Président de la Région France ?

Merci 23
J'envoie

Ce mois de novembre aura été riche en évènements – pour le meilleur, et sans doute, hélas, le pire.

Bien sûr, je ne vais pas bouder le plaisir de chanter un beau “Au revoir, Président (Sarkozy)”, qui tourne une page du pays – et pas une des meilleures…

primaire-10

(P.S. : comment on fait pour avoir 0,3 % des voix quand on a présidé un parti ? Sérieux, mais qui a voté Copé ? Bon, 12 000 voix ce sont surement sa famille, ses amis, Bygmalion et les personnes à qui il a rendu service à Meaux…)

Donc :

sarko

primaire-8

primaire-9

Voilà, ça, c’est fait… Encore un peu de patience pour virer le socialiste, et on aura réglé le cas 2012…

 

Ceci étant dit, nous venons de connaître un petit moment “Trump” – le “n’importe quoi” en moins.

Car à ce stade, il semble clair que François Fillon devrait remporter haut la main la primaire de la Droite et de la Droite (un retournement sera difficile, mais enfin, nous verrons…) dimanche prochain.

Alors comme il y a 15 jours, je dirai que je suis très heureux que Sarkozy ait perdu, mais que je suis inquiet que Fillon l’emporte ainsi.

Bien entendu, il y a des choses intéressantes chez lui – essentiellement au niveau international (un type sérieux ! Qui devrait vraiment lutter contre le terrorisme).

qatar

qatar-2

qatar-3

(après, Dassault devrait faire pressions sur lui, mais bon, au moins a-t-il dit la vérité, c’est déjà ça en ces temps de tromperie universelle…)

Et bon, un Président n’ayant pas ou n’ayant pas eu de soucis sérieux avec la Justice, c’est bien aussi. Et j’ai confiance sur le fait que lui nous horripilera sans doute (c’est de la politique), mais au moins ne nous fera-t-il plus honte…

 

Mais autant j’ai pu penser pour Trump : “Pour le reste, la vie intérieure américaine, eh bien c’est désormais surtout le problème des Américains”, autant ça va être difficile de le dire pour Fillon. Et là, autant le programme des Républicains est une sacrée folie sur certains points, autant Fillon a réussi l’exploit d’apporter des petits plus qui vont encore plus dans la mauvaise direction, économique, sociale, sociétale…

On lira le programme ici et .

S’il applique un tel programme, j’ai bien peur qu’on s’aperçoive qu’il allait bien au delà de ce que pouvait supporter le corps social de la France.

On notera d’ailleurs qu’un tel résultat m’étonne peu dans un pays qui a pu supporter sans bouger le scandale Zemmour en septembre – mais je n’y reviens pas…

Enfin, nous verrons bien, après tout le pire n’est jamais sûr…

 

En tous cas Todd avait (encore) raison : le pays se dirige vers un cure Thatchérienne, à un moment où le reste du monde va faire le contraire… Cure qui sera en totale phase avec les diktats de Bruxelles – mais il est vrai que l’année prochaine aura principalement lieu l’élection visant à désigner le Président de la Région France de l’UE…

Hélas, il est clair qu’il y a des périodes où un pays cherche la pays civile, et d’autres périodes où il cherche l’inverse – et là, le nôtre est bien parti pour l’avoir…

P.S. Un dernier point : il va être urgent d’interdire les sondages politiques, qui outre leur inutilité montrent aussi leur sévère pouvoir manipulateur ; le vote est secret, les opinions doivent l’être aussi (boycottez en tous cas tout sondeur qui vous contacterait…)

[L’Obs] Ce que contient le programme très conservateur de François Fillon

Source : L’Obs, 20/11/2016

Il avait déclaré la France en faillite. Aujourd’hui, François Fillon préconise une rigueur toute thatchérienne et offre une vision très réactionnaire.

Personne ne l’attendait là. Surtout pas Nicolas Sarkozy. François Fillon a doublé tout le monde. Son programme, lui, va ravir les conservateurs et réactionnaires de tous poils.

Il avait déclaré la France en faillite. Aujourd’hui, François Fillon préconise une rigueur toute thatchérienne. Les propositions de l’homme de fer sont un voyage en terre de droite, très à droite.

Primaire de droite : mariage homo, voile, impôts… Ce qui divise les 7 candidats

  • L’emploi : travailler plus et licencier plus

François Fillon souhaite mettre en place un contrat de travail avec des modalités de rupture prédéfinies et progressives. Concrètement, il veut introduire le motif de réorganisation de l’entreprise dans les procédures de licenciement collectif “pour faciliter l’adaptation des entreprises à leur contexte concurrentiel”.

Dans le cadre du dialogue social dans les entreprises, l’ancien Premier ministre veut que celui-ci s’appuie, en cas d’échec, sur le référendum d’entreprise.

Il veut simplifier le droit du travail autour de “dispositions fondamentales” et “renvoyer le reste” à la négociation au niveau de l’entreprise ou des branches.

Le Thatcher français veut supprimer “la contrainte” des 35 heures et laisser les salariés et chefs d’entreprise négocier librement la durée de travail hebdomadaire. Le tout dans “la limite des 48 heures” posée par le droit européen. Il veut aussi supprimer un jour férié.

  • Le chômage : plafonnement et dégressivité
[…]

Vidéo en réaction :

Lire la suite: L’Obs, 20/11/2016

François Fillon est bien plus à droite que vous ne pensez

Claude Askolovitch, Slate, 19/11/2016

François Fillon vient d’une France douce, tempérée, modérée, mais où flottent des vapeurs réactionnaires, jamais totalement dissipées. Il n’est pas d’homme qui exprime mieux ce que deviennent les droites: libérales ultra et réactionnaires d’évidence, en mal de restaurations et de provinces.

[…] Il n’est pas besoin de crier pour être de droite. Francois Fillon est souriant, urbain, poli, vengeur, et vrai. Il rencontre la droite dans ses aspirations. La purge libérale en économie, la restauration identitaire en société. Il le dit en élégance. Pourquoi préférer l’autre, enfin! Pourquoi se priver de ce que l’on est? Seul Fillon est adéquat, si l’idéologie rencontre la société.

Si cela prend, ce ne sera que naturel. Fillon n’est pas l’alternative à Juppé pour battre Sarkozy. Quelle idée vaine et inculte! Il est l’alternative à Sarkozy contre Juppé, ce radsoc chiraquien, si vieux mais surtout prévisible, qui cherche à faire oublier en jouant les pères nobles et les burgraves de droite, tout ce qu’il a d’humain et de faible, en somme, envers la part métissée de notre monde…

Article à lire ici (si vous aimez le personnage) : Claude Askolovitch, Slate, 19/11/2016

Commentaire recommandé

Spectre // 21.11.2016 à 02h31

Fillon a réussi à mettre des millions de manifestants dans la rue en 2003.

Fillon a réussi à mettre des millions de manifestants dans la rue en 2010.

Fillon a de solides chances de revenir au pouvoir en 2017, sachant qu’il promet une purge à la Thatcher d’une rare violence sociale.

Vous distinguez un motif ?

(P.S. — Un peu de sérieux pour ses critiques purement verbales vis-à-vis des monarchies du Golfe, ce ne sont que des paroles de campagne… Quand il sera en poste, ça m’étonnerait fort qu’il renonce à leur vendre du matos comme tous les autres !)

152 réactions et commentaires - Page 2

  • Para // 22.11.2016 à 00h28

    Une minute de vidéo de la chaine Youtube de Mediapart : Fillon face aux patrons.
    https://www.youtube.com/watch?v=Adu1NRJoBro

    Même contenu que le programme résumé par Olivier, mais c’est mieux en version animée : il veut un véritable Blitzkrieg de deux mois à partir du 1er juillet (pendant les vacances) en utilisant le 49.3 si nécessaire …

      +2

    Alerter
  • Charles // 22.11.2016 à 00h45

    Un peuple n’a-t-il pas les dirigeants qu’il mérite ?
    Sauf à reconnaître qu’en fait il n’y a aucun choix réel.

      +1

    Alerter
  • Dieselito // 22.11.2016 à 01h15

    Comme dirait Achille Talon, cessons de tergiverser sur des illogismes médiatiquement fallacieux. Nous vitupérons sur les sondages et les médias mais ne parlons ici que des têtes de gondoles vendues à la politique de Bruxelles. Honneur Famille Europe semble le nouveau crédo de la droite nouvellement fillonisée. Il y a environ une centaine d’autres candidats “hors cadre prévu” à se présenter à la course présidentielle… voir http://canditats-2017.fr … De quoi faire votre choix.

      +1

    Alerter
  • juliettedesesprits // 22.11.2016 à 08h21

    Je n ai pas voté à la primaire mais je suis quand même assez surprise de certains commentaires sur les électeurs de Fillon : cathos,bourgeois,vieux….commentaires montrant… que ces gens là ne savent pas voter…et qu a la limite on devrait leur enlever le droit de vote…cela me rappelé furieusement les commentaires journalistiques et politiques après le Brexit et les élections US assez injurieux pour ceux qui avaien”mal vote”.
    Les électeurs de Fillon sont aussi honorables que ceux qui votent communistes ou Front de Gauche…merci pour la tolérance.
    Cela dit Fillon me paraît un homme intéressant sur sa politique étrangère à contre courant de ce qui se fait actuellement,c est a dire courageux et sans doute beaucoup plus pragmatique et de nature à réduire les conflits. Sur le plan intérieur il risque d être en butte a une opposition féroce. Tout dépends de la manière et du rythme de ses réformes.

      +1

    Alerter
  • juliettedesesprits // 22.11.2016 à 08h29

    Petite parenthèse : j ai vécu hier matin sur France culture l explosion du thermomètre de la bêtise journalistique par Guillaume Herner comparant le score de Fillon avec l élection de Trump et allant même à trouver des éléments de comparaison entre les deux hommes…Nous vivons une époque formidable.

      +3

    Alerter
  • Jean-Paul B. // 22.11.2016 à 13h26

    Bonjour,
    en lien une analyse du programme économique de François Fillon (et accessoirement d’Alain Juppé et d’Emmanuel Macron) par Jacques Sapir, pour que personne ne puisse dire plus tard (en espérant que cette élection n’advienne pas) “Si on avait su…”
    http://russeurope.hypotheses.org/5446

      +1

    Alerter
  • Renaud // 22.11.2016 à 22h53

    Un témoignage de Philippe de Villers avec un aperçu sur Fillon (et cite Juppé) tous les deux ayant été invités au groupe de Bilderberg.
    C’est un court extrait d’un entretien (de 2015) avec Philippe de Villiers.
    Au début de cet extrait Phillippe de Villiers parle de ce qu’il a vu à Bruxelles relativement à la commission européenne, puis il évoque Fillon (et Juppé).

    Vidéo de 5 minutes:

    https://www.youtube.com/watch?v=XhAuCSDAy_w

      +0

    Alerter
  • Renaud // 22.11.2016 à 23h06

    Un témoignage de Philippe de Villers avec un aperçu sur Fillon (et cite Juppé) tous les deux ayant été invités au groupe de Bilderberg.
    C’est un court extrait d’un entretien (de 2015) avec Philippe de Villiers.
    Au début de cet extrait Phillippe de Villiers parle de ce qu’il a vu à Bruxelles relativement à la commission européenne, puis il évoque Fillon (et Juppé).

    Vidéo de 5 minutes:

    https://www.youtube.com/watch?v=XhAuCSDAy_w

      +0

    Alerter
  • Tom-Personne // 22.11.2016 à 23h52

    Je suis étonné par certains commentaires qui voient le système politique devenir fou.
    J’ai plutôt l’impression inverse : celle d’un reconfiguration progressive pour se réaligner avec la réalité de la société.
    Le problème, c’est que la question de la souveraineté et de l’UE n’est jamais posée… mais ça viendra en son heure.

    En tout cas, avec le succès de Fillon, je trouve que les choses commencent à être claires à droite :

    – FF semble vouloir recadrer “Les Républicains” sur une ligne libérale conservatrice de type britannique, en parlant aux classes moyennes et supérieures qui réussissent dans la mondialisation, ou qui veulent tenter leur chance en liquidant un Etat “obèse”, tout en refusant multiculturalisme et cosmopolitisme.

    J’attends encore la reconfiguration de la gauche…

      +1

    Alerter
  • Jean-Paul B. // 23.11.2016 à 08h25

    Bonjour,
    Fillon perdreau de l’année?
    Qui va rappeler enfin qu’entre 2007 et 2012 le chevalier Fillon a été le seul Premier Ministre du quinquennat de Sarkozy et dès lors il est co-responsable de TOUT ce qui a été fait durant cette période:
    – annulation,avec l’aide “passive” de Hollande, du résultat du référendum de 2005 sur la Constitution Européenne (souvenons-nous le peuple français avait dit non à 55%!!!)
    – suppression de milliers de postes (déjà!!!) de fonctionnaires (dans la Police, l’Education Nationale,les Douanes,l’Armée, etc.)
    – Aide militaire et diplomatique apportée aux djihadistes dans le renversement et l’assassinat de Khadafi (sous la houlette de l’OTAN dirigée à l’époque par le tandem Obama-Clinton) avec les conséquences que l’on voit aujourd’hui
    – Blocage de fait du SMIC et de la rémunération des agents des services publics (toujours en cours sous Hollande!)
    – Petit doigt sur la couture du pantalon quand la Commission de Bruxelles impose à la France ce qu’elle doit faire (budget-droit du travail-politique économique) tout comme sous le quinquennat de F. Hollande.
    Voila le véritable visage de François Fillon.

      +2

    Alerter
  • Grognard // 23.11.2016 à 18h34

    Pas de panique!
    F. Fillon n’est pas encore candidat.

    Avant de continuer, pour une fois, nous pouvons trouver des circonstances atténuantes aux sondages.
    Avaient-ils bien identifié un échantillon représentatif des électeurs.

    Revenons à Fillon.
    Ce qui est clair c’est qu’une majorité ne voulait plus de N. Sarkozy.
    Je pense, compte tenu que la presse clamait à qui voulait l’entendre qu’ A. Jupé faisait la course en tête ; je pense qu’il y a eu une volonté de mettre Fillon dans le binôme de tête.

    L’amplitude de ce mouvement n’indique pas forcément un choix définitif.

    Vous pariez?

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications