Les Crises Les Crises
13.novembre.201613.11.2016 // Les Crises

Le devoir moral des États-Unis au Yémen, par Le New York Times

Merci 3
J'envoie

Source : The New York Times, le 11/10/2016

Par THE EDITORIAL BOARD | Le 11 octobre 2016

11tue1-superjumbo

Rachel Levit

Les frappes aériennes menées par la coalition saoudienne qui ont dévasté une cérémonie funèbre au Yémen ce samedi rendent évidente la nécessité pour les États-Unis de cesser leur complicité dans une guerre civile qui a causé une catastrophe humanitaire dans un des pays les plus pauvres du monde, et a nourri l’extrémisme. Le Président Obama a le pouvoir de le décider. L’Arabie saoudite et ses États alliés dans le Golfe dépendent de Washington pour l’aviation, les munitions, le carburant et le ravitaillement en vol. Les États-Unis aident aussi l’Arabie saoudite à protéger ses frontières.

L’administration insiste sur le fait que son soutien à la coalition n’est pas “un chèque en blanc”. Mais, jusqu’à présent, elle n’a eu que des mots sévères en réponse à la liste toujours grandissante des attaques de la coalition contre des civils et des installations civiles, qui sont des cibles illégales selon les lois internationales. Si les Saoudiens refusent d’arrêter le carnage et de reprendre les négociations pour un règlement politique, M. Obama doit cesser le soutien militaire. Sinon l’Amérique pourrait être impliquée dans les crimes de guerre et être entraînée encore plus loin dans le conflit. Lundi, les rebelles Houthis, qui ont combattu avec le gouvernement yéménite, ont lancé un missile loin à l’intérieur de l’Arabie saoudite, selon un rapport, et dimanche ils ont peut-être tiré sur un destroyer de la marine US, mais l’ont raté.

Les frappes saoudiennes ont tué plus de 140 personnes en deuil et blessé des centaines d’autres à un enterrement à Sanaa, la capitale contrôlée par les rebelles Houthis, un groupe local shiite qui a relâché ses liens avec l’Iran. Les pertes humaines, d’après le rapport, incluent de nombreux membres éminents de tribus du nord du Yémen, et aussi des leaders militaires et politiques qui étaient pour des pourparlers de paix et pour la fin du conflit.

L’Arabie saoudite porte la lourde responsabilité d’avoir enflammé le conflit. Les Saoudiens ont commencé la guerre aérienne en 2015 dans le but de réinstaller le Président Abdu Rabbu Mansour Hadi, que les rebelles Houthis avaient chassé du pouvoir. Les Saoudiens considèrent l’Iran comme leur principal ennemi et craignent qu’il gagne trop d’influence dans la région.

Un responsable américain a dit au Times qu’il n’y avait pas de preuve que la coalition avait délibérément visé des civils, et qu’un manque de renseignement et un mauvais ciblage était l’explication probable. Même si c’était vrai, ce n’est pas une excuse ; en fait, de tels facteurs sont une raison supplémentaire de cesser les frappes immédiatement. Avant la cérémonie funéraire, la coalition a frappé un hôpital associé à Médecins sans Frontières, une école et une usine de frites. Plus tôt cette année, un rapport de l’ONU a blâmé la coalition pour 60% des enfants morts et blessés au Yémen l’année dernière.

Les Saoudiens n’inspirent pas confiance en niant dès le départ que leurs forces étaient impliquées dans l’attaque des funérailles et en annonçant tardivement une enquête sur “le regrettable et douloureux bombardement”.

Après l’attaque, le Secrétaire d’État John Kerry a demandé aux responsables Saoudiens un cessez-le-feu immédiat, et Riyad a répondu qu’il le ferait aussitôt que possible avec l’accord des Houthis. La Maison-Blanche a annoncé la révision de son aide à la coalition, disant qu’il pourrait en résulter des ajustements.

Tout cela arrive à un moment où les liens entre l’Amérique et l’Arabie saoudite sont mis à mal au sujet de la Syrie et à la suite de l’opposition de Riyad au traité nucléaire avec l’Iran. M. Obama a soutenu l’effort de guerre saoudien au Yémen et vendu pour 110 milliards de dollars d’armes, comprenant récemment 1,15 milliards de commandes de chars et autres armes, pour calmer la colère de Riyad sur le traité nucléaire. La vente de chars a continué, même si quelques responsables s’inquiètent que cela puisse impliquer les États-Unis dans des crimes de guerre. Le mois dernier, un effort du Sénat pour arrêter la vente de tanks a échoué.

Le Yémen est proche de l’effondrement, avec 80% du pays qui nécessite une aide humanitaire. Les affiliés d’Al-Qaïda deviennent plus forts et la population se radicalise. Plus la guerre durera, plus il sera difficile d’y mettre fin.

Source : The New York Times, le 11/10/2016

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

sissa // 13.11.2016 à 08h11

Il n’y a pas que les USA qui se déshonorent dans leur complicité avec le régime saoudien, la France fait pas mal dans le genre.
http://www.liberation.fr/planete/2016/08/24/la-france-et-le-royaume-uni-epingles-pour-la-vente-d-armes-a-l-arabie-saoudite_1474184
Je crois que cette affaire est la meilleure démonstration de l’hypocrisie de notre politique étrangère et de la partialité des médias.
La différence de traitement journalistique entre la guerre de Syrie et celle du Yemen est tout de même une belle illustration d’une information biaisée.
La différence entre les relations diplomatiques vis à vis de la Russie ou d’Assad, et celles vis à vis de l’Arabie Saoudite est aussi très parlante.
D’un côté, je refuse de te livrer des porte-hélicoptères que tu avais acheté, parce que tu as fait en Crimée ce que seuls les USA et leurs amis ont le droit faire au Kosovo ou ailleurs, de l’autre, je te fournis toutes les armes dont tu as besoin pour massacrer des civils.
Quelle honte quand même.

15 réactions et commentaires

  • Louis Robert // 13.11.2016 à 04h09

    La déshumanisation requise pour commettre à maintes reprises des actes aussi monstrueux ou pour en être les ignobles et hypocrites complices implique l’incapacité de se reconnaître un quelconque “devoir moral”. Étrangères à toute décence humaine, de telles Bêtes sont irrémédiablement condamnées à languir au dessous de toute considération morale. Elles doivent donc être traitées comme nous le dicte leur lamentable état.

      +20

    Alerter
  • DUGUESCLIN // 13.11.2016 à 06h30

    Ceux qui font”exploser” des civils innocents pour semer la terreur sont des terroristes. Comme les attentats à Paris.
    Ceux qui font “exploser” des civils innocents pour semer la terreur sont des terroristes. Comme les bombardements au Yemen.
    Le terrorisme doit être dénoncé aussi bien à Paris qu’au Yemen.
    Bilan 130 jeunes adultes au cours d’un spectacle. 140 adultes et enfants au cours d’un enterrement.

      +36

    Alerter
    • Fritz // 13.11.2016 à 11h02

      Vous avez raison, le terrorisme d’en bas ne doit pas faire oublier le terrorisme d’en haut, celui des bombardements criminels. Au sinistre bilan que vous rappelez, on peut ajouter un troisième chiffre : les 142 morts des attentats du 20 mars 2015 contre des mosquées chiites au Yémen, qui ont coïncidé avec le début de l’agression saoudienne.

      Aux dernières nouvelles, l’Union européenne somme Donald Trump de mettre fin aux bombardements saoudiens contre le Yémen. Non, je plaisante…

      http://www.rfi.fr/europe/20161112-election-donald-trump-inquiete-diplomatie-europeenne-juncker

        +4

      Alerter
  • Ovuef2r // 13.11.2016 à 07h23

    Dans le cortège il y aurait eu un des chefs spirituels des Houtis. Ceci explique peut être cela.
    Les Saouds bombardent aussi des tracts pour expliquer aux Yemenis combien la vie serait meilleure si seulement ils faisaient ce qu’on leur dit https://assets.irinnews.org/s3fs-public/styles/wysiwyg_800/public/saudi_propaganda_comic_strip_series.png?txEsW4W959znI8u9KLfvDhXxQ7qDneF5&itok=mIa18dSb
    Or les houtis sont de bien meilleurs soldats que les riches saoudiens et viennent de s’emparer d’une partie du royaume https://www.almasdarnews.com/article/houthi-forces-seize-territory-saudi-arabia/
    Auparavant, en représailles, ils avaient envoyés quelques missiles bien ciblés sur des bases militaires saoudiennes, pas sur des civils, et sans l’appui technologique occidental ni même russe..
    Pour les anglophones : https://www.almasdarnews.com/article/category/yemen/
    Si la dynastie perd une partie du royaume, elle risque fort de perdre une partie de sa légitimité interne…

      +9

    Alerter
  • sissa // 13.11.2016 à 08h11

    Il n’y a pas que les USA qui se déshonorent dans leur complicité avec le régime saoudien, la France fait pas mal dans le genre.
    http://www.liberation.fr/planete/2016/08/24/la-france-et-le-royaume-uni-epingles-pour-la-vente-d-armes-a-l-arabie-saoudite_1474184
    Je crois que cette affaire est la meilleure démonstration de l’hypocrisie de notre politique étrangère et de la partialité des médias.
    La différence de traitement journalistique entre la guerre de Syrie et celle du Yemen est tout de même une belle illustration d’une information biaisée.
    La différence entre les relations diplomatiques vis à vis de la Russie ou d’Assad, et celles vis à vis de l’Arabie Saoudite est aussi très parlante.
    D’un côté, je refuse de te livrer des porte-hélicoptères que tu avais acheté, parce que tu as fait en Crimée ce que seuls les USA et leurs amis ont le droit faire au Kosovo ou ailleurs, de l’autre, je te fournis toutes les armes dont tu as besoin pour massacrer des civils.
    Quelle honte quand même.

      +57

    Alerter
  • Meiyasou // 13.11.2016 à 08h38

    Ne sommes nous pas, nous peuple européen doué de soit disant “humanisme” et “civilisé”, responsables par notre pssivité vis à vis de ces politiciens pour lesquels nous votons ? Dans une société civilisée et humaine, ils auraient été traduits en justice depuis longtemps. A force d’être passif et individualiste, tant que ça va dans notre pays, on laisse germer la haine. Et pourquoi parler de rebelles houtis ? Dans ce cas, appelons les manifestants anti Trump aussi des rebelles.

      +12

    Alerter
  • RGT // 13.11.2016 à 09h43

    Tous les crétins occidentaux qui votent pour de “grands dirigeants humanistes” sont complices de ces massacres, qu’ils soient à l’extérieur ou à l’intérieur de leurs frontières.

    Que ces massacres soient militaires ou économiques d’ailleurs, ça revient au même.

    Je rêve du jour (béni) où les peuples de la terre entière viendront demander des comptes à leurs dirigeants pour toutes les infamies qu’ils ont commises.
    Que les dirigeants et surtout tous leurs complices soient traduits devant des tribunaux réellement populaires pour être sévèrement jugés pour crimes contre l’humanité.

    Je parle bien de tribunaux populaires car de nombreux professionnels de la justice, se retranchant derrière le “Respect de la Loi” sont tout aussi complices de ces manœuvres nauséabondes.

    J’ai comme dans l’idée que de nombreuses dictatures tomberaient aussi très rapidement.
    Vous savez, ces dictatures ignobles et sanguinaires, particulièrement celles situées dans des pays qui ne possèdent aucune ressource naturelle mais qui sont bien utiles pour servir de repoussoir et qui sont agitées comme une muletta devant un taureau.

    Si ces dictatures n’étaient pas très utiles à l’Empire elles auraient disparu depuis bien longtemps et n’auraient assurément pas pu développer des “armes de destruction massives” sans l’accord implicite de nos maîtres.

    Arrêtez de voter, ce sera une vraie révolution.

      +14

    Alerter
  • Lysbeth Levy // 13.11.2016 à 09h59

    Le “devoir moral des Usa” est pour eux surtout, de refaire le monde, les cartes selon leurs besoins de ressources pétrolières essentielles afin de maintenir leur leadership face au reste du monde :
    http://armedforcesjournal.com/peters-blood-borders-map/ Décidé bien avant le 11 septembre 2001 ce plan de remodelage comprends les “gagnants” et les perdants nommés dans ce plan du site des forces armées. La vie des êtres humains, surtout des “arabes musulmans” ou chrétiens comptent peu face aux milliards de $ que rapportent l’industrie du pétrole. Le Yemen en l’occurrence n’a droit a rien de plus que ceux qui y sont passé avant : les afghans, irakiens, pays d’Afrique du nord Egypte, Lybie, Tunisie, et maintenant Syrie. Sans oublier le Kaschmir ou là aussi une guerre de terroristes a lieu dans l’indifférence générale : https://soskashmir.wordpress.com/2014/02/14/on-the-rocks-christine-fairs-unfair-fictions/ DIck Cheney disait que : “c’était pas sa faute si Dieu avait placé le pétrole au mauvais endroit, soit sous les pieds des arabes au lieu des américains”…Dés 2013 Robin Writght pare du Yemen sur cet article : http://www.nytimes.com/2013/09/29/opinion/sunday/imagining-a-remapped-middle-east.html?pagewanted=all

      +9

    Alerter
  • Olympi // 13.11.2016 à 10h05

    « M. Obama a soutenu l’effort de guerre saoudien au Yémen et vendu pour 110 milliards de dollars d’armes, comprenant récemment 1,15 milliards de commandes de chars et autres armes, pour calmer la colère de Riyad sur le traité nucléaire »
    Cette phrase est magique, pour éviter une guerre nucléaire au moyen orient entre Israël, l’Iran et l’Arabie Saoudite, on aide l’Arabie Saoudite à la guerre contre les chiites yéménites soutenu par l’Iran… Choisir entre la peste et le choléra, vraiment ?

    Sinon, je me suis rendu compte ce matin que l’Arabie Saoudite est probablement le seul pays au monde sans tourisme possible. Il n’existe tout simplement pas de visa touristique ! Même la Corée du Nord est visitable, l’Iran facilement aussi. Comment un pays peut-il se considérer le phare d’une civilisation et nous empêcher de gouter à la qualité de leur culture ? Cela relève d’un comportement suicidaire. En attendant on pourrait appliquer le principe de réciprocité, en interdisant les visa touristique au saoudien.

      +16

    Alerter
  • Arcousan09 // 13.11.2016 à 12h32

    Parler de “devoir moral” concernant les USA c’est un oxymore de taille …
    Qui invente l’attaque d’une frégate dans le golfe du Tonjkin pour justifier la guerre au VietNam?
    Qui invente les armes de destruction massives pour justifier la destruction de l’Irak?
    Qui a peut être inventé les attaques chimiques en Syrie pour justifier les massacres de civils?
    Qu’est ce qui justifia la mise à feu et à sang des Balkans?
    Qu’est ce qui justifie la destruction de l’Afghanistan?
    Qu’est ce qui justifie la destruction de l’état Libyen?
    Qu’est ce qui justifie le massacre des civils au Yémen?
    Qu’est ce qui a justifié la dictature de Pinochet?
    Qu’est ce qui a justifié les généraux assassins en Argentine?
    Plus tout ce que j’oublie …
    La réponse: les Etats Unis alors parler de …….. “devoir moral” !!!!!!!!!!!!

    Il n’y a pas d’imprévu ni de surprise, tout absolument tout est planifié et organisé …. même et surtout les guerres qui ne sont que des prétextes pour défendre les profits de certains

      +21

    Alerter
  • TuYolPol // 13.11.2016 à 13h44

    Sanaa. Patrimoine mondial. 5.000 des 9.000 maisons traditionnelles ont été touchées par des frappes aériennes.
    Désastre culturel consommé, désastre humain certain, désastre politique. Je ne crois pas non plus que la notion de “devoir moral” puisse encore émerger de ce cloaque.
    L’Occident devient l’Oxydant. La boussole est cassée.

      +14

    Alerter
  • beaudry jacques // 13.11.2016 à 15h35

    Mais il faut avoir une morale pour pour devoir l’ assumer. Le citoyen américain ordinaire en a sûrement une mais le pouvoir américain c’est autre chose. Un ancien président de l’empire a déjà déclaré que le seul groupe criminel qu’il connaissait aux USA était le congrès américain. Savait-il ce qu’il disait ? Peut-être bin que oui !

      +8

    Alerter
  • christiangedeon // 14.11.2016 à 10h55

    Mdr! Moral/USA,cherchez la contradiction…il n’y pas de morale en politique étrangère,çà se saurait…parce que la France a eu une politique morale en Côte d’Ivoire?Le Yémen (dont out le monde se fout,au passage!) continuera à souffrir.

      +2

    Alerter
  • le voyeur // 15.11.2016 à 02h49

    Bon bon bon! Amende honorable ! Le Time qui se met dans de bonne dispositions de donne un avis intelligent après nous l’avoir promis! Oui , les USA ont une grande responsabilité et Obama devrait être poursuivi pour crimes de guerre! Kerry et compagnie, Clinton et compagnie, Biden et compagnie, Nuland et compagnie, Ban Ki-Moon aussi! Tous ont soutenu cette bande de meurtriers que sont les Saouds, et tous ont les mains pleines de sang! Prix nobel de la paix Obama? Frappez-moi quelqu’un que je me réveille!!!!

      +2

    Alerter
    • Arcousan09 // 15.11.2016 à 21h32

      Force est de constater que ce ne sont pas les élus politiques, pas plus Obama que Hollande qui gouvernent effectivement mais tous ceux que vous avez cités et qui ne sont pas éjectables avec un bulletin de vote
      Là est le véritable problème de nos société occidentales/ Qui gouverne effectivement ????????

        +1

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications