Les Crises Les Crises
7.septembre.20147.9.2014 // Les Crises

“Il faut sanctionner la Russie” (épisode 38)

Merci 0
J'envoie

Lu dans le Figaro – hallucinant alors que la Russie vient de faire pression pour un cesser le feu…

(Sympa le symbole néonazi sur le bataillon Azov…)

Les ambassadeurs des 28 pays de l’Union européenne ont approuvé vendredi soir de nouvelles sanctions économiques contre la Russie, malgré un accord de cessez-le-feu entre forces ukrainiennes et rebelles prorusses.

La mèche est allumée, elle peut encore s’éteindre. Les Vingt-Huit sont tombés d’accord vendredi pour intensifier leurs sanctions contre Moscou. Mais ils sont prêts à y renoncer, si le cessez-le-feu signé à Minsk entre Ukrainiens et séparatistes prorusses devait réussir.

Ah parce que si Secteur droit rompt la trêve, on sanctionne donc la Russie ?

Comme en juillet après la destruction du vol MH17 de la Malaysia Airlines, l’arsenal repose sur des sacrifices mutuellement consentis. Le Royaume-Uni accepte de rogner les ailes de la City dans le financement des entreprises d’État russes. L’Allemagne et l’Italie limiteront leurs contrats d’ingénierie dans le secteur de l’énergie. La France les rejoint, après avoir repoussé une échéance devenue intenable: la livraison, programmée en octobre, d’un des deux navires d’assaut amphibie Mistral vendus en 2011.

Le sommet européen du 30 août avait décidé ce nouveau tour de vis, dans les jours qui ont suivi la mise en évidence d’incursions de l’armée russe dans l’est de l’Ukraine. Une semaine plus tard,Vladimir Poutine ne donne aucun signe d’en rabattre. Dès jeudi soir au sommet de l’Otan, Américains, Français, Allemands, Britanniques et Italiens sont convenus que la Russie «doit payer pour ce qu’elle a fait en Ukraine», pour reprendre les mots de Ben Rhodes, conseiller du président Obama pour la sécurité.

Une fenêtre diplomatique

La double signature arrachée vendredi à Minsk entrouvre pourtant une fenêtre diplomatique. L’UE veut donner une chance au cessez-le-feu, en croisant les doigts pour un vrai plan de paix. Les sanctions de l’UE devaient obtenir un feu vert des capitales pour s’appliquer effectivement. C’est une formalité, mais elle permet de gagner du temps. «Tout va dépendre des prochaines heures», disait François Hollande. Angela Merkel ajoutait un préalable: le retrait des troupes russes hors d’Ukraine.

«Ce nouveau paquet de mesures restrictives donnera à l’Union européenne un outil efficace, qui devrait nous permettre d’apporter une réponse dans un court laps de temps », ont indiqué, tard vendredi soir, dans une lettre aux chefs d’État et de gouvernement José Manuel Barroso et Herman Van Rompuy, présidents de la Commission et du Conseil européen. «Cela accroîtra l’efficacité des mesures déjà en place et renforcera le principe que les sanctions de l’UE ont pour objectif de promouvoir un changement d’attitude de la Russie en Ukraine », ont-ils estimé.

Ben oui, comme ça a bien marché fin juillet, ça marchera encore mieux début septembre ! Des Génies ces gens là !!!!

Mesures renforcées

Le paquet comprend des mesures renforcées concernant l’accès aux marchés des capitaux, la défense, les biens à double usage civil et militaire et les technologies sensibles. En outre, des noms ont été ajoutés à la liste de personnes visées par des sanctions ciblées – gel des avoirs et interdictions de visa -, ont-ils indiqué. Cette liste inclut à présent «le nouveau pouvoir dans (la région) du Donbass, le gouvernement de la Crimée, ainsi que des décideurs et des oligarques russes », ont-ils ajouté, sans donner plus de détails.

Le texte de l’accord sera finalisé pendant le week-end, afin qu’une procédure écrite d’adoption par les États membres puisse être lancée lundi, selon la lettre. Lorsqu’elle aura été formellement adoptée, cette série de mesures sera publiée au Journal officiel de l’UE.

Plusieurs pays comme la République tchèque, la Slovaquie et la Hongrie avaient continué de dire leur scepticisme sur l’utilité de sanctions. Elles ont sûrement frappé l’économie russe, disaient-ils, mais elles coûtent cher à l’UE et ne pèsent pas sur les décisions du Kremlin. L’Europe centrale se démarque ainsi d’autres alliés de l’Otan comme la Pologne et surtout les États baltes, qui s’inquiètent d’être en première ligne face à l’expansionnisme russe.

Source : le Figaro, 05/09/2014

 

Source : le Figaro, 04/09/2014

La Russie a peur pour sa sécurité : on va faire des exercices de l’OTAN dans un pays non membre, l’Ukraine, et pile dans le bastion des néonazis. Des Génies !!!

122 réactions et commentaires

  • vérité2014 // 07.09.2014 à 03h39

    Accrochez-vous,tous les records de débilité battus ici:

    Le premier bataillon d’enfant “Sokol” est créé à Prikarpatié. Ces enfants sont âgés de 2 ans à 10 ans. Tout les jours les enfants chantent les chansons patriotiques au centre du village. Ils recueillent aussi de l’argent pour les soldats de l’armée ukrainienne.
    Батальон юных бандеровцев сформирован в Прикарпатье

    Подробности:
    http://tvzvezda.ru/news/vstrane_i_mire/content/201409070232-v8tb.htm

    Des enfants ‘pravy sector’…chez nous ils seraient U2 ou U10 au..foot.Chacun son trip non?

      +0

    Alerter
    • vérité2014 // 07.09.2014 à 03h55

      Dep Cdr of #Ukraine’s Donbass Bn complains that “Those morons from Azov ” broke the ceasefire https://twitter.com/ru_988/status/508398905785319424 … pic.twitter.com/gt3uufsscO

      https://twitter.com/Catherina_News/status/508408824730902528

      http://en.voicesevas.ru/

      Don’t you know that NATO stands for No Action Talk Only ?

      Les Chinois plus sages que l’UE et l’OTAN:

      Beijing said that the European Union’s plan to implement fresh economic penalties against Russia would complicate the crisis.

      “A political solution is the only way out, sanctions do not help to solve the underlying problems in Ukraine,” said China’s foreign ministry spokesman Qin Gang.

      “It may lead to new and more complicating factors.”

      In a bid to remain neutral, China has remained relatively quiet over Russia’s behaviour in Ukraine since it annexed the peninsula of Crimea, neither endorsing nor condemning its ally’s actions.

      Qin called on all parties to “avoid taking further actions that could lead to an escalation of tensions.”

        +0

      Alerter
    • Nerouiev // 07.09.2014 à 11h19

      Comment considérer Anders Behring Breivik comme un meurtrier (77 personnes) qui a encore la possibilité de créer un parti fasciste et soutenir ceci en Ukraine ? C’est pourtant ce que nous sommes tranquillement en train d’accepter.

      http://www.7sur7.be/7s7/fr/13756/Proces-Breivik/article/detail/2036148/2014/09/05/Anders-Behring-Breivik-veut-creer-un-parti-fasciste.dhtml

        +0

      Alerter
      • Hellebora // 07.09.2014 à 14h04

        @ Nerouiev

        Dans cet article, j’ai une demi-réponse à ma question : “comment un criminel peut-il avoir le droit de créer un partie ? “- il a conservé le droit de voter aussi ??!!!
        La voici : “Les autorités norvégiennes soulignent le fait que leurs détenus conservant leurs droits civiques, rien n’empêche pour l’instant Breivik de fonder son parti mais laisse entendre que certaines conditions doivent être respectées.”
        No comment si ce n’est qu’on aimerait connaitre ces conditions ..!
        http://www.focusur.fr/20140905/norvege-le-terroriste-anders-breivik-souhaite-fonder-son-parti-fasciste

          +0

        Alerter
        • Arno // 07.09.2014 à 15h10

          Ces prétendues démocraties sont folles ! Ce dément ira fonder son parti, puis se fera élire député et exigera ensuite sa sortie de prison sous le prétexte d’une immunité parlementaire.

            +0

          Alerter
          • V_Parlier // 07.09.2014 à 15h34

            Mais finalement, ce ne serait qu’une simple illustration locale d’une politique initialement globale de l’UE. Le français de base n’a pas intérêt à se plaindre de l’insécurité et de l’impunité sinon c’est un affreux facho. Mais Breivik, comme pourrait dire M. Mendras, ce ne serait après tout qu’un simple nationaliste comme Tiagnibok…

              +0

            Alerter
        • Vltava-Moskova18 // 08.09.2014 à 00h24

          Bonsoir! Ce n’est pas directement répondre au commentaire.Mais à l’article il faut sanctionner la Russie.
          Comme je l’ai écrit,je lis Radio Prague et j’y commente également.J’y joins même des billets du site les crises.fr sur l’Ukraine.
          Voici ce que j’ai trouvé sur radio Prague au jourd’hui.Un extrait.
          Les sanctions à l’égard de la Russie – la Tchéquie demeure prudente ;
          La République tchèque, comme nous l’avons déjà écrit ici ou là, s’est réservée le droit de ne pas adhérer à une partie des nouvelles sanctions économiques à l’encontre de la Russie, décidées samedi dernier à Bruxelles. Si la position prudente du Premier ministre Bohuslav Sobotka à l’égard du durcissement de ces sanctions supplémentaires a été dénoncée par les partis de l’opposition, le ton de la plupart des commentaires dans les médias n’a pas été moins critique. Dans un article publié sur le site echo24.cz et intitulé « Sobotka a raté l’occasion de se taire », Lenka Zlámalová a par exemple écrit : « Dans la politique internationale, les démarches de Bohuslav Sobotka semblent maladroites et confuses… Le Premier ministre met en valeur une politique pragmatique sinon populiste espérant qu’elle plaira aux électeurs et qu’elle n’agacera pas le président Miloš Zeman qui, lui, intervient dans des questions d’ordre diplomatique avec plus d’envergure et d’aplomb… Le Premier ministre tchèque aurait pu ne rien dire, car les leaders européens se sont seulement mis d’accord sur les préparatifs d’une nouvelle vague de sanctions. Donc, dans cette phase, il ne s’agissait que d’une démonstration de force et de la volonté d’intervenir en réaction aux dernières déclarations de Poutine… S’agissant des sanctions, elles seront encore discutées et les diplomates habiles auront l’occasion d’harmoniser leurs intérêts et leurs valeurs. Une diplomatie habile se traduit par sa capacité à distinguer quand il est bon de parler et quand il est bon de se taire. » La position mitigée du Premier ministre Sobotka a été également le sujet d’un commentaire de la plume de Petr Fischer dans le quotidien économique Hospodářské noviny dans lequel il a entre autre écrit :

          « Bohuslav Sobotka explique sa position par la responsabilité à l’égard de son propre pays consistant entre autres à défendre ses intérêts économiques qui pourraient être menacés par d’éventuelles sanctions supplémentaires… Même si le Premier ministre ne doit pas être forcément un ‘faucon’ et même s’il a le droit d’avoir des opinions différentes sur la politique étrangère que la majorité de ses collègues de l’Union européenne, il ne devrait pas annoncer que nous autres Tchèques nous abstiendrons de toute action. »
          La Tchéquie pourrait représenter une voix modératrice au sein de l’Union européenne, une voix argumentée, sobre et réfléchie. Tout indique cependant, comme l’écrit en conclusion l’auteur du commentaire que les déclarations « chaotiques et mitigées » de Sobotka ne représentent en aucun cas une telle voix, faisant plutôt preuve d’incertitude et de la volonté de prendre prioritairement en compte les intérêts de politique intérieure.

          Dans une interview pour le site ihned.cz, Petr Kratochvil, directeur de l’Institut des relations internationales, constate également que les positions de Bohuslav Sobotka concernant les sanctions à l’égard de la Russie confirment les stéréotypes relatifs à la République tchèques qui veulent que ses représentants politiques tchèques privilégient les aspects de politique locale à ceux de politique internationale

            +0

          Alerter
    • sadsam // 07.09.2014 à 14h58

      @vérité 2014

      Prikarpatie, autrefois est-ce que cette région a appartenu à l’Autriche-Hongrie ou à la Tchécoslovaquie ?Car les “Sokols”, cela rappelle quelque chose.

      A propos de fauconnerie, si quelqu’un pouvait expliquer pourquoi les “Berkut” étaient appelés ainsi (selon Wiki, cela signifie aussi “faucons” mais avec une racine turque). D’ailleurs existent-ils encore, ou ont-ils été supprimés ?

        +0

      Alerter
  • vladimir tchernine // 07.09.2014 à 04h41

    Dites-moi franchement, il y a en eu parmi nous une personne qui aurait pu croire une seconde que cette trêve n’est rien d’autre qu’une grossière tromperie, un leurre qui permettra aux troupes de la junte de se regrouper et d’avoir en toute tranquillité les 10 000 de soldats de l’OTAN et autres plaisirs en arme lourdes et l’aviation? Tout ça pour recommencer la boucherie de la population civile, les violes et les pillages sous les cries hystériques de nos merdais à propos du perfide Poutine qui a trahit la confiance des gentils et honnêtes occidentaux.
    Primo, les bombardements continues, je les ai vu de mes propres yeux dans les infos russes, secundo l’armée ukies déplace en toute hâte des chars et de l’artillerie lourde vers la dernière ligne du front, tandis que le gros des troupes de Novorossia ne bouge pas en respectant le cessez le feu. Il a des fortes chances qu’ils vont se faire avoir, comme les réfugiés de Donbas d’ailleurs, qui commencent à rentrer chez eux. Je n’y crois pas une seconde à cet arnaque, il faudra tout recommencer et de ne pas s’arrêter avant d’acquérir son indépendance.

      +0

    Alerter
    • Michel Roissy // 07.09.2014 à 09h16

      Je suis tout à fait de votre avis, la duplicité des EUSA étant patente dès le début de Maïdan, comment s’attendre à ce qu’ils respectent quelque accord alors que leur but est ailleurs… depuis le départ, ils cherchent la guerre avec la Russie et ils feront tout pour la déclencher.

      La preuve, les manœuvres navales ” see breeze” et terrestres “trident rapide” de l’OTAN ces prochains jours, de quoi faire retomber la tension dans la région.

      La preuve aussi le nouveau paquet de sanctions qui doit tomber demain et dont l’application est tout à fait opportune en période de négociations… seuls les tchèques et les slovaques ont un minimum de bon sens, mais que pèsent ils dans l’EUSA ?

      Cela dit, les dirigeants de RPD/RPL sont loin d’être stupides et naïfs, ils l’ont prouvé dans la conduite des opérations, et je pense qu’ils n’attendent pas sagement la suite des évènements… eux aussi doivent renforcer leurs positions.

        +0

      Alerter
    • C Balogh // 07.09.2014 à 09h24

      Au final, le Président Poutine n’aura d’autre choix que de réagir et il doit s’en rendre compte.
      Il doit aussi se dire qu’il aurait dù agir plus tôt car cela aurait évité la boucherie et à sa place, j’en serais malade.
      Aujourd’hui, essayer de négocier avec des mecs bons pour l’asile est inutile, il aura pourtant maintes et maintes fois essayé, sans succès, on ne peut pas lui reprocher d’avpir ignoré la voie diplomatique mais que voulez-vous faire devant des dérangés du bocal?
      Il y a cru mais il devient évidnet qu’il ne peut plus y croire.
      Je le trouve d’un calme redoutable devant tout ces petits nazillons us et consorts qui trépignent comme des mouches devant une ampoule electrique.

        +0

      Alerter
      • Vltava-Moskova18 // 07.09.2014 à 12h24

        Il est clair qu’ills ne veulent pas du plan de pais de V.Putin.C’est de l’enfumage.
        Au sujet de la république tchèque.Dans un article de radio Prague,la République tchèque a déclaré,qu’elle ne voulait pas de bases de l’Otan sur son territoire.Je me rappelle aussi que ce pays ne voulait pas de l’anti-missiles américain.Il y avait même eu aussi une petition de maires contre son installation.-Il n’y a pas très longtemps,elle envisageait de se proposer d’être un mediateur dans ce conflit ukrainien,mais se posait la question,est-ce que les conditions sont réunies,pour qu’elle remplisse ce rôle.
        Les tchèques et le slovaques nt divorcé sans effusion de sang.L’OTAN n’a pas eu l’occasion de s’en mêler.-V.Havel était sérieusement critiqué en son pays.On connaissait ses positions à l’égard des USA.

        PRAGUE, 6 septembre Ria Novosti

        L’Ukraine n’a ni force ni moyens pour intégrer l’Otan et l’Union européenne, a estimé le premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka dans une interview publiée samedi dans le journal Pravo paraissant à Prague.

        “Par elle-même, l’Ukraine n’a ni force ni moyens pour intégrer l’Union européenne et l’Otan. A part cela, on ne doit pas néglifer un sérieux risque de confrontation avec la Russie”, a mis en garde M.Sobotka, se montrant en outre fort sceptique à propos des sanctions occidentales contre Moscou.

        Selon le chef du gouvernement tchèque, la crise actuelle a à son origine “les ambitions d’élargissement de l’Otan et de l’UE à l’Ukraine et ce, sans un dialogue adéquat avec la Russie”.

        “De son côté, la Russie tient à maintenir autour de son territoire des Etats-tampons et est prête à sacrifier à cela bien des choses, y compris sa prospérité économique. Les sanctions ont infligé un certain préjudice à l’économie russe sans toutefois modifier son comportement en Ukraine. Aussi, les sanctions et leur escalade sont-elles parfaitement inefficaces. Seul le dialogue avec la Russie peut être efficace”, a souligné le premier ministre.

        Et d’ajouter que sans une entente avec la Russie (…), l’intégration rapide de l’Ukraine signifierait bel et bien son éclatement.

          +0

        Alerter
        • Vltava-Moskova18 // 07.09.2014 à 17h50

          Encore un article bien étrange.Ca continue..
          http://www.mondialisation.ca/leurope-politique-muselee-par-washington-commence-a-se-reveiller/5398245
          L’Europe politique muselée par Washington commence à se réveiller
          Du site mondialisation.ca du 29.8.2014
          Après que l’avion de la Malaysian Airline s’est écrasé en Ukraine, les médias occidentaux se sont laissés guider par Washington, et ils ont manipulé les rapports de façon à faire croire aux Européens que la Russie et les séparatistes pro-Russes à l’Est de l’Ukraine étaient responsables de ce drame. En Allemagne, la presse a fonctionné comme une extension de la machine de propagande de Washington, en dépit du manque de preuves apportées par le pouvoir étatsunien et Kiev pour soutenir leurs affirmations irresponsables.

          Il ne fallut pas longtemps cependant, avant que l’humeur de l’opinion publique en Europe ne commence à changer. Un des facteurs clé de ce changement a été la menace étatsunienne ouverte constituée par une loi votée, tant à la chambre des députés de ce pays qu’au Sénat, et qui pourrait éventuellement aboutir à l’invasion des Pays-Bas par les forces armées des États-Unis [1].

          Lorsque cela fut connu, ce fut non seulement le gouvernement néerlandais, mais aussi la population de cette nation qui exprima son indignation. Selon cette loi, s’il devait arriver que des citoyens étasuniens soient traduits devant la Cour pénale internationale (CPI) et mis en accusation à La Haye, Washington pourrait exercer un droit préemptif d’envahir le pays, de façon à empêcher les poursuites judiciaires.

          Rappelons-nous que le gouvernement malaysien avait autorisé la tenue d’un tribunal en 2011, et que les juges, dans la tradition des procédures des Cours britanniques, avaient condamné tant George W. Bush que Tony Blair, comme coupables de crimes de guerre [2].

          Certains Européens se demandent s’il n’y aurait pas un lien entre les décisions de ce tribunal et la perte de deux avions de lignes malaisiens.

          De plus, des Européens à l’esprit éveillé, et intelligents, ont bien compris la campagne organisée par Washington afin de diaboliser la Russie. Un groupe de professeurs hollandais a écrit une lettre ouverte au président russe Vladimir Poutine le 12 août, dans laquelle les signataires ont officiellement demandé pardon pour les mensonges de propagande répandus par les médias occidentaux [3].

          Les anciens « médias de référence » en Europe ont perdu la confiance de leurs lecteurs. Un nombre sans cesse croissant d’Européens se réfèrent à des sites Internet tels que http://www.paulcraigroberts.org, et sont parfaitement informés de la nature propagandiste des médias de masse occidentaux.

          Le graphique récemment publié par un des principaux journaux allemands, le Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ), montre que pour une raison ou une autre, les Allemands se sont détournés de la presse allemande. Les ventes cumulées des journaux allemands ont atteint leur record en 1983, avec une circulation de 30,1 millions d’exemplaires.

            +0

          Alerter
          • Noam // 08.09.2014 à 23h31

            .
            Il va falloir plancher sur les conséquences de l’extraterritorialité des lois américaines… et penser en face à développer de façon similaire un mécanisme d’abrogation de ce type de loi si nous devons y faire face… juste principe d’équilibre, non ?

            Mais pour le CPI et la hollande, c’est proprement scandaleux.

            La Malaisie ayant prononcé des condamnations pour crime de guerre, ajoutons qu’elle a aussi du gaz, il est possible que deux avions malaysiens dans la sciure n’y soient pas pour rien…

            Le droit international va évoluer, non ?

              +0

            Alerter
        • Vltava-Moskova18 // 07.09.2014 à 17h50

          Encore un article bien étrange.Ca continue..
          http://www.mondialisation.ca/leurope-politique-muselee-par-washington-commence-a-se-reveiller/5398245
          L’Europe politique muselée par Washington commence à se réveiller
          Du site mondialisation.ca du 29.8.2014
          Après que l’avion de la Malaysian Airline s’est écrasé en Ukraine, les médias occidentaux se sont laissés guider par Washington, et ils ont manipulé les rapports de façon à faire croire aux Européens que la Russie et les séparatistes pro-Russes à l’Est de l’Ukraine étaient responsables de ce drame. En Allemagne, la presse a fonctionné comme une extension de la machine de propagande de Washington, en dépit du manque de preuves apportées par le pouvoir étatsunien et Kiev pour soutenir leurs affirmations irresponsables.

          Il ne fallut pas longtemps cependant, avant que l’humeur de l’opinion publique en Europe ne commence à changer. Un des facteurs clé de ce changement a été la menace étatsunienne ouverte constituée par une loi votée, tant à la chambre des députés de ce pays qu’au Sénat, et qui pourrait éventuellement aboutir à l’invasion des Pays-Bas par les forces armées des États-Unis [1].

          Lorsque cela fut connu, ce fut non seulement le gouvernement néerlandais, mais aussi la population de cette nation qui exprima son indignation. Selon cette loi, s’il devait arriver que des citoyens étasuniens soient traduits devant la Cour pénale internationale (CPI) et mis en accusation à La Haye, Washington pourrait exercer un droit préemptif d’envahir le pays, de façon à empêcher les poursuites judiciaires.

          Rappelons-nous que le gouvernement malaysien avait autorisé la tenue d’un tribunal en 2011, et que les juges, dans la tradition des procédures des Cours britanniques, avaient condamné tant George W. Bush que Tony Blair, comme coupables de crimes de guerre [2].

          Certains Européens se demandent s’il n’y aurait pas un lien entre les décisions de ce tribunal et la perte de deux avions de lignes malaisiens.

          De plus, des Européens à l’esprit éveillé, et intelligents, ont bien compris la campagne organisée par Washington afin de diaboliser la Russie. Un groupe de professeurs hollandais a écrit une lettre ouverte au président russe Vladimir Poutine le 12 août, dans laquelle les signataires ont officiellement demandé pardon pour les mensonges de propagande répandus par les médias occidentaux [3].

          Les anciens « médias de référence » en Europe ont perdu la confiance de leurs lecteurs. Un nombre sans cesse croissant d’Européens se réfèrent à des sites Internet tels que http://www.paulcraigroberts.org, et sont parfaitement informés de la nature propagandiste des médias de masse occidentaux.

          Le graphique récemment publié par un des principaux journaux allemands, le Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ), montre que pour une raison ou une autre, les Allemands se sont détournés de la presse allemande. Les ventes cumulées des journaux allemands ont atteint leur record en 1983, avec une circulation de 30,1 millions d’exemplaires.

            +0

          Alerter
    • hf // 07.09.2014 à 11h02

      Les trêves sont le prolongement de la guerre par d’autres moyens.

        +0

      Alerter
    • Louis Robert // 07.09.2014 à 19h54

      Le régime nazi, illégitime et génocidaire ukrainien, comme tous ceux qui, en Occident, l’ont mis en place puis appuyé si lourdement du reste, n’a jamais respecté le moindre accord conclu, à Genève, sur l’Ukraine. Il n’existe aucun signe qui permette d’affirmer que ce régime barbare et ses complices changeront d’attitude dans les mois et les années qui viennent. Au contraire, cela crève les yeux depuis des mois (sinon des années), tout ce beau monde veut la guerre avec la Russie et fait tout pour qu’elle survienne au plus tôt. Nous l’aurons donc, jusqu’au dernier Ukrainien s’il le faut.

      Ne nous méprenons pas. La communauté internationale, soit 85% de l’humanité… (et non pas “la communauté internationale” du 15% de surdéveloppés dévoyés) ne fut jamais dupe de ce qui se passe en Ukraine; elle apprécie déjà… et appréciera avec encore plus de justesse ce qui se prépare si ardemment et qui sera, l’aveuglement volontaire et lâche de nos populations aidant. Au terme de ce drame démentiel, nous aurons à coup sûr ce que nous n’aurons mérité que trop.

        +0

      Alerter
  • C Balogh // 07.09.2014 à 06h50

    “Pour cacher un mensonge, il faut mentir mille fois.”
    Proverbe Indien.

      +0

    Alerter
    • LEFEVRE // 07.09.2014 à 10h26

      “Un mensonge répété 10 fois reste un mensonge, répété 10 000 fois, il devient une vérité” HITLER

        +0

      Alerter
  • perceval78 // 07.09.2014 à 07h39

    un tweet interessant sur les sanctions de Myroslava Petsa, journaliste pour channel9,c’est quelqu’un de très suivi 11700 followers sous twitter , on y trouve par exemple Carl Bildt ,U.S. Mission to OSCE,Lithuania Tribune ,Geoffrey Pyatt (Ambssadeur US à Kiev), US Mission to NATO,Ukr World Congress ,ECFR (Notre Think Tank bien connu)

    C’est donc quelqu’un d’influent (une source d’infos comme y disent) que dit elle :

    Elle cite les propos de Dmitri Rogozin un proche du kremlin

    Plus les sanctions sont fortes, Plus forte est la mère Patrie et elle le traite d’Apparatchik (c’est pas sympa)

    Myroslava Petsa ?@myroslavapetsa 7h
    The bigger sanctions, the stronger is the fatherland, says top #Kremlin apparatchik Dmitry #Rogozin pic.twitter.com/wLPmKC2kMd

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 07.09.2014 à 08h28

    Geoffrey Pyatt l’ambassadeur US à Kiev nous donne des ifos sur l’exercice Trident à Kiev

    Geoffrey Pyatt ?@GeoffPyatt 22h
    Exercise Rapid Trident– 15 NATO Allies, Partners train in #Ukraine to build interoperability:
    http://www.eur.army.mil/RapidTrident/ pic.twitter.com/NyU27XUGf1
    =
    Au fait je trouve que c’est un manque de gout total d’avoir choisir Trident comme nom d’exercice
    cf embleme svoboda, y aurait il des neo nazis a l’OTAN ??
    =
    http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2014/03/embleme-svoboda-22.jpg
    =

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 07.09.2014 à 08h32

      on en apprend à chaque instant, l’exercice Trident sera précédé d’un exercice Sea Breeze en mer noire
      =
      http://www.voanews.com/content/us-to-lead-multinational-exercises-in-ukraine/2437833.html
      =
      Un autre lien vers trident
      =
      http://www.eucom.mil/media-library/article/26810/statement-on-exercise-rapid-trident-2014
      =

        +0

      Alerter
      • perceval78 // 07.09.2014 à 08h37

        Puisque les americains font leur exercices en Ukraine, il n’y a pas de raison que les russes ne s’amusent pas aussi un peu, ils prevoient un exercice (nucleaire celui la) ce mois ci, on va finir par savoir enfin si les Russes sont oui ou non à 15% de leur capacité militaire
        =
        Followed by Ukrainian Updates and 2 others
        Sam W ‏@Sam_Eurasia Sep 3

        response to NATO’s mid-Sep Rapid Trident drills in Lvov: #Russia’s strategic nuclear forces to hold major exercise http://trib.al/CwQLjQU
        =

          +0

        Alerter
      • ioniosis // 07.09.2014 à 09h22

        la russie est confrontée à l’étât terroriste le plus meurtrier du XX° et XXI° siècle , les USA.

        que 27 pays colonisés soutiennent dans ses crimes de guerre , ils(usa) ont provoqués plus de

        201 conflits armés depuis 1945 ; de plus soutenir kiev avec ses nazis , devrait répugner ,
        ces pseudos-défenseurs des droits de l’homme que sont l’UE et la FRANCE en particulier.,
        mais non , avec l’otan comme paravent , organisation illégitime , car seul l’onu l’est, ils applaudissent
        les massacres de civils par kiev.
        la russie devrait faire ses manoeuvres militaires atomiques dans les eaux de cuba !

        http://www.youtube.com/watch?v=aphJLhSWcno&list=UUf9dEiQAcHb25GTgFX-cfQg

          +0

        Alerter
    • sadsam // 07.09.2014 à 13h06

      @Perceval,

      IL me semble que “Trident'” et “Trizub” ne sont pas un hasard, surtout si vous vous souvenez des petites séances de “formation” pour des groupes de jeunes que l’on voyait sur internet vers le mois de mars. Ces images d’archives montraient des stages organisés en Ukraine ou dans des pays occidentaux voisins, avec des instructeurs occidentaux aussi. Ces images doivent se retrouver facilement, j’ai tout oublié des uniformes des instructeurs et de la langue parlée.

        +0

      Alerter
      • perceval78 // 07.09.2014 à 17h23

        @sadsam tout a fait possible que le trident est était choisi par un americain d’origine, l’adherence entre les US et l’Ukraine est beaucoup plus forte que l’on croit, de la même facon que l’adherence entre US et nos élites est beaucoup plus forte qu’on croit (cf american foundation)

        Ainsi tu apprends qu’un general Americain (décédé l’année dernière) est parti 1 an en ukraine en 1992 pour former l’armée Ukrainienne.
        =
        http://en.wikipedia.org/wiki/Nicholas_S._H._Krawciw
        =
        il a travaillé avec l’OTAN aussi..
        =
        Cette garde nationale était en ukraine l’année dernière lors de l’exercice trident 2013
        =
        http://www.eur.army.mil/news/2013/20130715_RapidTridentCNG.html
        =
        Ce qui pourrait rassurer, on peut se dire Trident n’est pas lié au contexte actuel, mais ça peut inquiéter aussi, car en gros les ricains sont la depuis 20 ans, ils se considerent comme chez eux, ils vont pas forcément percutés qu’ils ont franchis une ligne ROUGE.

          +0

        Alerter
  • claude // 07.09.2014 à 08h51

    il est bien évident de constater que dans cette histoire : les perdants seront les européens
    il doit bien rigoler V.Poutine avec une telle brochette d’incapables.
    Pour ce qui est de la guerre : sur que les états unis aimeraient bien en découdre (d’ailleurs c’est toujours ce qu’ils font) Par contre ce coup ci, pas simple de s’attaquer à une puissance militaire…c’est tellement plus simple d’habitude : ils déploient l’artillerie et tirent dans le tas.
    quelle mentalité !
    Mais le plus inquiétant c’est que ce plan est prévu depuis plusieurs dizaines d’années… c’est une vision US de la démocratie.

      +0

    Alerter
    • Noam // 08.09.2014 à 23h48

      .
      Non je ne pense pas du tout qu’il rigole mais il doit plutôt être surpris de constater autant de bêtise et de médiocrité en face de lui, colorée de mauvaise foi et de mensonges…

      Que faites vous devant un singe menteur agressif qui n’arrête pas de vous houspiller tout en vérifiant qu’il est toujours accompagné d’une vingtaine de perroquets sous-dimensionnés qui n’arrêtent pas de caqueter à qui mieux mieux ?

      Perso, j’aimerais bien me dégager AVANT que l’ours donne un coup de patte…

        +0

      Alerter
  • perceval78 // 07.09.2014 à 08h51

    Ca ne s’invente pas les manoeuvres de l’OTAN auront lieu à Yaroriv,c’est la que déja en 1931, le journal Le Populaire, signalait des exactions commises par les troupes Polonaises du général Pilsudskii
    =
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k820341s/f3.image.r=Yavoriv.langFR
    =
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k820341s/f3.texte.r=Yavoriv.langFR
    =
    La fiche wikipedia du journal le populaire
    =
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Populaire
    =
    LE POPULAIRE
    TROTS
    Nouvelles Internationales
    LA “PACIFICATION” DE LA GALICIE

    Le bourreau Pilsudskii

    Quand, le 21 janvier dernier, le dé-
    puté socialiste Tchapinski monta à la
    tribune de la Diète pour dénoncer les
    horreurs de la prison de Loutzk, quand
    ,im autre député socialiste, Dubois,
    relata l’oeuvre de a pacification » réa-
    lisée en Galicie par ordre de Pilsuds-
    iki, ce fut la stupéfaction jusque dans
    3es rangs des députés pilsudskistes.
    ‘Même ces lèche-bottes du maréchal se
    laissèrent soulever pax le sentiment
    id’indignation qui secoua l’opinion pu-
    blique en Pologne .

    L’impression qui s’en dégage dé-
    passe toute imagination. Ce qui s’est
    passé en Galicie, en octobre 1930, ne
    peut être comparé qu’aux pires atro-
    cités commises par le tsarisme russe.
    lEn prenant connaissance de ce dos-
    sier, on pense aux pogroms de Kichi-
    nev et d’Odessa, aux expéditions pu-
    nitives dans les provinces baltiques
    en 1906, aux représailles contre les
    paysans russes lors des troubles agrai-
    res !

    C’est pour empêcher la Galicie et
    sa population ukrainienne d’élire des
    députés antipilsudskistes que le maré-
    chal entreprit la « pacification » de
    la région. Des détachements de la po-
    lice et de l’armée â?? quelques-uns
    forts de 2.000 hommes â?? y furent en-
    voyés.

    C’est là le procédé qu’on a employé
    dans les localités des districts de Zba-
    rage, Béréjany, Ternopil, Stanisla-
    viv, Horodenka, Pidhaytsi, Rohatyn,
    Bibrka, Léopol, Yavoriv, ‘ Sokal,
    Roudka, Sambir, Pérémychl, Dobro-
    myl, etc. Dans certains endroits, les
    sbires de Pilsudski se sont livrés à des
    tortures encore plus horribles. Ils ont
    laissé derrière eux des morts, des mou-
    rants, des mutilés, des malades, des
    femmes et des jeunes filles violées,
    des maisons incendiées, des coopéra-
    tives-détruites au moyen d’explosifs…
    Dans quelques villages, la soldatesque
    s’est amusée à bâtonner tous les ha-
    bitants, femmes et enfants compris.

      +0

    Alerter
  • Marie Genko // 07.09.2014 à 09h00

    Ou bien Vladimir Tchernine a raison, ou bien nous assistons à une immense partie d’intimidation?

    Je penche tout de même pour le bluff et l’intimidation !
    Car l’Europe ne veut tout de même pas se suicider une troisième fois.
    Et Merkel elle-même est une fille de l’Allemagne divisée et vaincue par la Russie.
    Elle est bien trop intelligente pour vouloir aller à l’affrontement alors que son pays prospère à l’aide du gaz russe et du commerce avec la Russie!

    Mais l’UE joue une partie dangereuse, car la Russie est suffisamment patriote pour plier et non rompre sous des sanctions.

    Et le monde reste sous la menace d’un fou qui appuierait sur le bouton d’une arme nucléaire

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 07.09.2014 à 09h56

      c’est la première fois le plus dur @Marie, après l’habitude est prise.

        +0

      Alerter
  • Romuald // 07.09.2014 à 09h21

    Obama est un menteur. Faux témoignage de l’OTAN. L’OSCE confirme que aucune troupe russe, aucun chars, ont franchi la frontière de la Russie et l’Ukraine
    http://www.globalresearch.ca/obama-is-a-liar-fake-nato-evidence-osce-confirms-that-no-russian-troops-no-tanks-have-crossed-the-russia-ukraine-border/5399457

    L’OTAN utilise des images anciennes prises en août 2013 pour clamer que les troupes russes sont déployés sur les frontières de l’Ukraine
    http://www.globalresearch.ca/nato-uses-old-images-taken-in-august-2013-to-claim-that-russian-troops-are-deployed-on-ukrainian-borders/5377530

    L’OTAN envisage des « Exercices militaires conjoints » dans l’ Ukraine ravagée par la guerre. 200 U.S. troupes se dirigent vers l’ouest de l’Ukraine pour les opérations de Combat.
    http://news.antiwar.com/2014/09/03/nato-plans-joint-military-exercises-in-war-torn-ukraine/

      +0

    Alerter
  • Romuald // 07.09.2014 à 09h25

    Lu sur le net, mais je pense qu’il y a du vrais, je note
    “si l’Europe ne répond pas d’un seul homme” :

    « L’OTAN croit simplement qu’elle peut remonter le temps pour retrouver le “temps béni” de sa Guerre froide. Ce sont des nostalgies de vieillard au soir de son existence. »

    « L’OTAN tombera après la guerre et n’aura plus de raison d’être. En attendant il est le bras armé US en Europe contre la Russie mais aussi contre l’Europe. »
    « Oui, l’Allemagne est piégée par les USA et ne sait pas s’en détacher, ni contrer les menaces. Oui, la pression américaine est forte. »
    « L’Europe est piégée si elle ne répond pas d’un seul homme aux menaces USA-Israël. »
    « L’Allemagne pare au plus pressé, mais ne voit pas l’issue. »
    « La Russie est obligée de répondre. Elle ne peut accepter l’encerclement pour la détruire. »

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 07.09.2014 à 10h43

    bonjour @balogh, dans les milieux néo-cons, on appelle ca WW3 , d’ailleurs il y a un hashtag #WW3 sur twitter. Ca les fait plutot rigoler en fait , après tout WW3 ce n’est qu’un gros feu d’artifice

    Carl Bildt ?@carlbildt Jun 22
    Thought for a while that WW3 had started in Luxembourg tonight. False alarm. Was national day fireworks. Congratulations!

    espressino ?@ulvdis 21h
    #Russian General Calls for Preemptive Nuclear Strike Doctrine Against #NATO
    http://www.themoscowtimes.com/business/article/russian-general-calls-for-preemptive-nuclear-strike-doctrine-against-nato/506370.html … #Ukraine #Russia #nuclear #war #WW3

    Followed by The Hill and 1 other
    ®L’aut’là officiel ?@JPierreGarcia Sep 2
    Les invasions russes en Ukraine ? : http://youtu.be/w4gT7Rw9060 @CIA for WW3 ? Your propaganda is visible all over the world ! #Goebbels

    Followed by U.S. Mission to OSCE and 2 others
    EndGameShow ?@EndGameShowWW3 Aug 31
    EndGame Beginning Of WW3: U.S. lawmakers call for arming Ukraine government http://endgamebeginningofww3.blogspot.com/2014/08/us-lawmakers-call-for-arming-ukraine.html?spref=tw

    Infowars Updates ?@InfowarsUpdates Sep 5
    Former U.S. Ambassador to the Soviet Union: The U.S. and Nato Are Provoking the Ukrainian Crisis http://www.infowars.com/former-u-s-ambassador-to-the-soviet-union-the-u-s-and-nato-are-provoking-the-ukrainian-crisis/ … #WW3 #Infowars

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 07.09.2014 à 10h47

    la photo du futur chef de l’OTAN : il sourit toujours, vous allez beaucoup en attendre parler
    =
    https://twitter.com/jensstoltenberg/status/507902939374288896/photo/1
    =
    Une video sur les operations en mer noire
    =
    https://www.youtube.com/watch?v=n_97LoUQIdg&feature=youtu.be&a
    =
    Sea Breeze vu par l’OTAN
    =
    https://www.youtube.com/watch?v=sat0a0LvwcQ
    =
    Strtafor neo-con puissance n publie une video sur la geographie de l’ukraine
    =
    https://www.youtube.com/watch?v=Eicrsq6K85I
    =

      +0

    Alerter
  • ERIC.BRESIL // 07.09.2014 à 10h48

    On peut rappeler à Fabius ce “droit des peuples à disposer d’eux même” et le fait que l’Europe et l’OTAN, sauf a déclencher une guerre mondiale ne récupéreront pas la Crimée, et doivent se faire à l’idée qu’ils ont aussi perdus le Donbass. La légitime révolution de maidan a honteusement été récupéré par les USA et l’Europe-peut-être même provoquée?- (BHL et Mme Nuland en sont la preuve). Cependant il n’est pas sûr qu’il n’y est pas une contre révolution cet hiver quand les Ukrainiens sans chauffage, sans salaire et enrôlés de force dans une guerre qu’ils ne veulent pas se rendront comptes qu’ils se sont fait berner par de fausses promesses Européennes. (voir la situation de la Grèce avec son entrée en Europe); avec optimisme, je dirai que le roi du chocolat placé à la présidence par les USA et l’Europe, avec ses nazillons de ministres ne passeront pas l’hiver.
    Pour écrire à Fabius : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/mentions-legales-infos-pratiques/nous-ecrire/

      +0

    Alerter
  • Johny // 07.09.2014 à 11h20

    Le plan de paix de l’EUSAOTAN pour resoudre le conflit Ukrainien se resume en 5 mots:
    IL FAUT SANCTIONNER LA RUSSIE

    Ceci montre la capacité des débiles qui “dirigent” l’EU à résoudre les problemes actuels.

    Vivement que la Russie en retour ferme:

    (1) Le robinet à gaz vers l’EU
    (2) L’espace aerien de transit vers l’Asie, aux compagnies de l’EUSA
    (3) L’importation automobile venant de l’EUSA

      +0

    Alerter
  • C Balogh // 07.09.2014 à 11h23

    Les usa n’ont jamais fait la guerre pour défendre leur familles, leurs terres.
    Ils n’ont jamais été que des agresseurs!

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 07.09.2014 à 11h34

      Si @Balogh, mais ça ne s’appelait pas encore USA et c’était des autochtones d’origine Siberiennes qui avaient traversés le détroit de behring, je me demande même si inconsciemment les Ricains ne prennent pas les Russes pour des Sioux (le coté rusé) bref ça se passe entre 1778 et 1890.
      =
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerres_indiennes
      =

        +0

      Alerter
  • ioniosis // 07.09.2014 à 11h33

    c’est ce que veulent les américains , mais ils en sont à travailler leur proppre opinion , et bien

    sur celles de leurs valets de chambre , de l’ ue , pour que cette 3° guerre mondiale ,

    soit acceptée par les populations , mais aussi supportée financierement et militairement par les toutous de bruxelles .

      +0

    Alerter
  • Stephanie // 07.09.2014 à 11h55

    Hors sujet, quoique ?!….
    Australie : Elle veut doubler la taille de l’armée australienne. Depuis le début de la semaine, la sénatrice PUP Jacqui Lambie multiplie les risques d’invasions venues du nord de l’Australie

    http://www.radioaustralia.net.au/french/2014-08-21/australie-le-pup-met-en-garde-contre-le-p%C3%A9ril-jaune/1359572

      +0

    Alerter
    • languedoc 30 // 07.09.2014 à 13h34

      Elle a peur de qui, des russes?

        +0

      Alerter
      • Stephanie // 07.09.2014 à 13h40

        A priori, Cette dame parle des indonésiens mais aussi de la chine qui “fait peur”.

          +0

        Alerter
        • Nerouiev // 07.09.2014 à 15h52

          Une énorme partie de leur commerce se fait avec la Chine.

            +0

          Alerter
  • Crapaud Rouge // 07.09.2014 à 12h07

    Et alors que “Angela Merkel ajoutait un préalable: le retrait des troupes russes hors d’Ukraine“, des tas d’internautes, (en fait toujours les mêmes), vont encore dire que c’est tout à cause des US. Non, l’UE est également fautive. Ses gouvernements, ses ambassadeurs, qui trouvent toujours le moyen de “se réunir”, mais pour jouer à la surenchère, pourraient fort bien se poser des questions, mettre en doute leur unanimisme, reconnaître les intérêts stratégiques de la Russie, reconnaître que l’expansion de l’OTAN est pour elle une menace légitime, c’est-à-dire non fantasmée. Ils pourraient surtout reconnaître qu’aucune nation digne de ce nom ne peut plier simplement parce qu’on le lui “demande”. Efficaces ou non, ces “sanctions” sont d’une violence épouvantable dans leur principe, car elles consistent à porter des coups, elles visent à faire mal, comme si l’on était engagé dans une guerre déclarée. C’est tout le contraire de la diplomatie.

      +0

    Alerter
    • languedoc 30 // 07.09.2014 à 14h05

      Vous avez tout à fait raison, ces sanctions renouvelées ne sont rien d’autre qu’une déclaration de guerre. Militairement c’est trop risqué, donc c’est économiquement que les européens essaient de faire plier la Russie.Qu’il ne se trouve aucun pays pour dire non à ces sanctions et quand même très étonnant. Sans compter le côté humiliant qu’il y a, à se voir imposer des sanctions, par des pays tellement insignifiants par leur étendue, leur population, comme les pays baltes par exemple. La Russie est obligée de répondre à ces sanctions, j’espère qu’elles vont être douloureuses, surtout pour l’Allemagne, dont la responsabilité est majeure dans ce conflit, ET à raison.

        +0

      Alerter
      • ioniosis // 07.09.2014 à 15h20

        @ crapaud rouge :ce que ne disent pas les pro-atlantistes-européistes à leurs électeurs (comment peut-on voter

        pour des infâmes?) , est que la surenchère sur l’ukraine , va permettre de faire accepter

        par washington qui l’ a conçu , le traité transatlantique comme un bienfait pour l’UE,

        en sachant l’acte de colonisation qu’il est réellement .
        le bourreau tortionnaire , mettant en oeuvre la destruction des nations à son profit , donnant l’image aux yeux des populations (pas seulement, ajoutons la classe politique de chaque pays) d’un protecteur bien intentionné.
        la propagande us en place pour décerveler un peu plus les foules .

          +0

        Alerter
        • barre-de-rire // 09.09.2014 à 11h06

          ttip c’est officialiser ce qu’il se passe déjà.

          ca ne changera rien fondamentalement au problème vu la vitesse des événements il aura jamais le temps de se mettre en place. 🙂

          tu crois que d’ici 2017 le bordel entre washington et moscou sur l’ukraine ça va en rester là ? en 2016 déjà c’est plus obozo mais hilary la présidente…

          je te laisse chercher comment hilary qualifie poutine en publique… ca promet…

            +0

          Alerter
    • jules // 07.09.2014 à 20h20

      L’UE n’est qu’une grosse administration essentiellement peuplée de fonctionnaires ineptes, déconnectés de toute réalité, abreuvés d’avantages exorbitants, incapables de voir plus loin que leur fiche de paie mensuelle ; lesquels se contentent de pondre des tonnes de règlements, normes et autres procédures pour la plupart inapplicables en vertu de leur complexité. Sa boulimie d’extension n’étant que le reflet en creux de son inanité politique et de son rachitisme culturel.

      Quant aux gouvernements des États censés constituer l’UE — la bonne blague ! — ils parlent haut et fort de « sanctions » sans même avoir et une idée claire sur la signification du concept et sur le pourquoi ou le comment de son application. (La meilleure preuve en est donnée par ce sous-caniche flagornant de Hollande qui, d’une certaine façon, n’a de ressources que pour se sanctionner lui-même.) Ils appliquent, le doigt sur la couture du pantalon, un ensemble de pseudo-décisions pondues vaille que vaille sous la férule de momies cacochymes, has been et revanchardes en vertu de l’hystérie de l’instant ; une sorte de dysenterie verbale ressassée à l’envi pour la seule raison qu’elle n’a aucune chance de produire un résultat quelconque en dehors du chaos qu’elle alimente en boucle. Ils espèrent ainsi se sauver eux-mêmes du délire chronique exactement comme ces médecins qui, ayant confondu la maladie avec ses symptômes, ne jurent que par la saignée ou par le principe de l’éradication « du mal par le mal ».

      Ça ne fonctionne pas et le concert d’aboiements hirsutes ne traduit que l’impuissance de toutes ces belles élites à mentalité d’ilotes.

        +0

      Alerter
  • C Balogh // 07.09.2014 à 12h15

    à Perceval, je n’ai pas trouvé ce dont vous parlez mais je suppose qu’en fait il s’agissait d’Indiens qui commençait à voir le blanc se rapprocher et donc, qui défendaient leurs terres.Je lirai avec plaisir si vous avec plus de faits.Mon opinion sur les usa ne relève pas de l’imagination ou de la croyance, c’est un constat.Constat que tout le monde peut faire avec un minimum de jugeotte.

    En revanche, j’ai trouvé ça et ça me fait penser à une méthode très peu connue de spoliation et de destruction d’une population……

    Traité de la Traverse de Sioux 1851
    Territoire embrasé par la révolte des Sioux

    Le 23 juillet 1851, le “traité de la Traverse de Sioux” (Traverse de Sioux Treaty) fut signé entre le gouvernement des États-Unis, et les Sioux du territoire du Minnesota et mis en application par la Commission des Affaires indiennes. Ce traité avait pour objectif d’obtenir les riches terres agricoles qui se trouvaient dans le Minnesota. De vastes étendues de terres furent ainsi cédées à partir de l’Iowa jusqu’à la frontière canadienne. Des tribus Sioux telles que les Sisseton et Wahpeton hésitèrent à se déshériter, mais les pressions étaient tellement fortes, qu’ils cédèrent avec réticence sous la menace potentielle du gouvernement fédéral.

    Ce traité aggrava les conditions de vie des Amérindiens. Plusieurs facteurs aboutirent à la révolte des Indiens des plaines.

    Une ruée des colons blancs déferla sur ces nouveaux territoires ;
    Une volonté de posséder davantage de terres par les autorités du gouvernement fédéral ;
    Une incapacité à payer les rentes promises aux Amérindiens ;
    De nouvelles réductions des terres ancestrales qui aboutissent à la perte de territoires de chasse et de pêche.

    Sur cette page wiki, les colons ont fait 23 guerres contre les peuples autochtones…….
    Jusqu’à leur éradication presque totale.
    Bien-sûr aujourd’hui nous sommes dans un monde “évolué” et aucune personne saine d’esprit ni aucun état sain d’esprit ne penserait à ré-éditer…….

    Aucune ressemblance blablabla…..

    Penser que ce sont des spécialistes est très en dessous de la réalité, ils ont mis deux siècles pour “faire évoluer leur mentalité” puisqu’ils n’ont jamais cesser de s’entraîner.
    🙁
    🙁

      +0

    Alerter
    • sadsam // 07.09.2014 à 15h14

      @CB et Perceval,

      Merci. Je vais me plonger dans les mémoires de Géronimo (Maspero, 1972, un Apache d’Arizona) pour tenter d’oublier un peu les événements actuels (ou de les mettre dans une perspective plus longue).
      Il y a une bonne préface retraçant l’évolution des Traités entre les Indiens et les autorités US.

        +0

      Alerter
  • Evalex // 07.09.2014 à 12h21

    Bonjour,
    Si vous ne connaissez pas encore ce site de tv suisse: klagemauer.tv, qui dénonce également cette propagande frénetique antirusse en plusieur langue. Ci-joint je vous recommande un filme d’ une trantaine de minutes, enfin traduit en français sur ce qui peut nous arriver. Je l’ai vu il y a deux semaines en allemand, c’est impessionnant

    http://www.klagemauer.tv/index.php?a=showportal&keyword=franzoesisch&id=3938

      +0

    Alerter
    • justy // 07.09.2014 à 14h24

      Merci pour ce lien.Mince alors,ce n’est donc pas a cause de Merkel que
      ces choses terribles se passent!Après tout Mr Todd se trompe peut
      être ?

        +0

      Alerter
    • Kopenhague // 07.09.2014 à 18h47

      Je ne suis absolument pas convaincue. il s’agit d’une propagande ultra nationaliste qui denie le nazisme qui existe en ukraine .

        +0

      Alerter
      • C Balogh // 07.09.2014 à 21h52

        Bonjour Kopenhague,

        J’ai regardé cette vidéo et elle explique bien ce que je ne saisissais pas dans les propos d’une Ukrainiene de mes amis.
        Elle était révoltée que nazisme et nationalisme soient confondus.
        Je trouve que cette vidéo exrprime bien la différence.
        L’usage par ces terroristes de symboles ss peut très bien faire partie d’une stratégie du choc .Je ne nie pas la présence nazie en Ukraine mais je pense également que tout a été soigneusement élaboré depuis longtemps, bien avant Maidan et mis en avant afin de nous choquer.Tout comme la mise en scène où de vrais nazis du gouvernement de Kiev ont des postes importants.
        “No PASARAN” avions nous dit et je crois que faire croire à la résurgence du nazisme peut constituer , dans ce cas, le premier point de la propagande de guerre, en même temps que le diabolisation de Mr Poutine.
        Bon, je dis ça, je n’ai pas la science infuse mais cette vidéo m’a fait réfléchir.

          +0

        Alerter
        • jacqueline // 07.09.2014 à 22h46

          Moi j’ai du mal à faire cette distinction entre nazis et nationalistes, malgré la vidéo qui m’a perturbée 30 secondes : ils sont ensemble pour bombarder la population du Donbass.

            +0

          Alerter
        • sempervivens // 08.09.2014 à 08h42

          Il est certain que tout a été fait pour provoquer les russophones de l’Ukraine, voire même la Russie : symboles nazis mis en avant, hommes en noir, interdiction de la langue russe. Tout celà pourrait faire partie d’un scénario préparé à l’avance afin de provoquer une réaction violente des russophones, la guerre civile et l’implication de la Russie.

            +0

          Alerter
    • Sylba // 08.09.2014 à 04h57
      • C Balogh // 08.09.2014 à 13h00

        en effet, le début et la fin de la vidéo sont très sectaire, cependant, le reste est une hypothèse probable de ce qu’il se passe.
        Avec le temps j’ai appris que rejeter systématiquement un truc parce que d’extrème droite, ou ps ou secte, ou que sais-je, ,jouait pour les puissants, d’autant plus qu’ils nous cachent l’info et instrumentalisent à qui mieux mieux absolument tout ce qu’ils veulent……
        mais en fait, il y a des choses bonnes à prendre parotut, ama, c’est comme ça qu’on réussit à vivre ensemble….et il serait bien dommage de se priver d’un reagard, m^me différent.
        En ce moment, je trouve qu’ils jouent justement bcp sur les différences qu’on ne manquerait pas de trouver dans toutes les sociétés.
        En France, on vit en paix entre ethnies différentes, religions, demain, s’ils font ce qu’ils savent le meiux faire, les gens seront poussés à se hair, ainsi, votre voisin qui ne vous a rien fait rentrera immanquablement dans une catégorie pointée par ces maffieux.
        Il nous faut résister de toutes nos forces contre cette manipulation à la ségrégation.

          +0

        Alerter
  • NiFuNiFa // 07.09.2014 à 12h23

    Pot pourri (le “Worst Of”):

    “Faut-il craindre une guerre avec la Russie ?”

    http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/faut-il-craindre-une-guerre-avec-la-russie_684439.html

    “On peut véritablement imaginer, maintenant, des scénarios très noirs.” La mise en garde est signée Didier Burkhalter, le président en exercice de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

    “Moscou est pratiquement en guerre contre l’Europe”, a avancé la présidence lituanienne, le 30 août.

    “Si je le veux, en deux semaines, je prends Kiev.” La petite phrase du président russe, Vladimir Poutine, rapportée par le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

    Poutine envisage vraiment la possibilité de frappes nucléaires ciblées, peut-être contre une capitale balte ou une ville polonaise, pour prouver que l’Otan est une coquille vide qui n’osera pas répliquer par peur d’une plus grande catastrophe”, avance une chroniqueuse du Washington Post (en anglais), citant l’analyste et dissident russe Andreï Piontkovski.

    “Nous courons le risque de répéter les erreurs commises à Munich en 1938”, quand la passivité des Français et des Britanniques face à l’Allemagne nazie avait conduit à la seconde guerre mondiale, a affirmé le Premier ministre britannique, David Cameron

      +0

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 07.09.2014 à 12h26

    La connerie des Européens, ce n’est pas tant de décréter des “sanctions”, (pour faire plaisir aux Américains, je le précise pour faire plaisir aux internautes qui me liront…), c’est de le faire sans étudier “le coup d’après”. La Russie va réagir, c’est la seule certitude, mais certainement pas dans le sens espéré. Donc, après, il y aura encore “des troupes russes” en Ukraine, il y aura encore “l’expansionnisme russe“, il y aura encore “les terroristes du Donbass” qui menacent “l’intégrité de l’Ukraine“, il y aura encore la menace (fantasmée) sur les pays Baltes et la Pologne, etc. Bref, tout sera comme avant, hormis pour les relations économiques. Alors, comment feront-ils, ces crétins, pour “faire plier Poutine” ? Poutine ayant sûrement compris que leur “démarche” était sans issue, n’a qu’une chose à faire : se préparer en attendant que l’OTAN déclenche la guerre. Il sera alors en droit de taper aussi fort qu’il veut.

      +0

    Alerter
    • ioniosis // 07.09.2014 à 16h34

      l’histoire semble begayer fortement , et les crétins d’européens d’aujourd’hui , ressemblent

      étrangement , à ceux de 14-18 et de 39-45 , ce doit être un héritage politique incontournable , pour la programmation de millions de morts.
      une sorte de sacrifice obligé aux pouvoirs d’argent , en faillites en quelques décennies .,une constante chez eux aussi .
      ils ne feront pas plier poutine , mais le prix de leur crétinerie coûtera trés cher , non pas aux financiers , quelque peu tout de même , mais principalement aux populations .
      leur crasse veulerie se répercutera sur les plus fragiles économiquement, c’est cela l’insupportable logique des oligarchies au pouvoir .

        +0

      Alerter
    • Sylba // 08.09.2014 à 05h33

      Et si la Russie parvient encore à déjouer les provocations destinées à la qualifier d’agresseur, l’OTAN vient de se faire attribuer de quoi passer au stade suivant de l’escalade, en coinçant avec l’article 5 les récalcitrants qui rechigneraient à faire le saut : “Nous affirmons dès lors que la cyberdéfense relève de la tâche fondamentale de l’OTAN qu’est la défense collective. Il reviendrait au Conseil de l’Atlantique Nord de décider, au cas par cas, des circonstances d’une invocation de l’article 5 à la suite d’une cyberattaque.”
      De quoi fournir le prétexte rêvé pour une nouvelle opération sous false flag, imparable cette fois, avec un pays balte de préférence, en arguant du précédent de 2007 : http://www.01net.com/editorial/350759/lestonie-denonce-les-cyber-attaques-terroristes-russes/

        +0

      Alerter
  • isidore // 07.09.2014 à 12h58

    Si on essaye de faire le point , situation mondiale , des rapports de force . Quelque chose a changé
    par rapport à la glorieuse idée de Brzezinsky , création du djihadisme en Afghanistan qui a créé une guerre du Viet nam pour Russes . A noter quand méme que la chute de l’URSS c’est pas du qu’à cet initiative superstructurelle , mais aussi à autre chose de plus consistant la chute du prix du pétrole à 10$ , privant les Russes du nerf de la guerre , son financement .

    Hors aujoud’hui les US ne controlent plus par les marchés , ce nerf de la guerre , le prix du gaz c’est pas eux qui le font . D’où le recours ‘direct’ à la guerre .

    Je vas prendre là le probléme par la bande . C’est aujourd’hui l’anniversaire de la bataille de Borodino , appelée de la Moscowa par Napoléon , plus évocateur car prélimitaire à la prise de Moscou , une semaine plus tard .

    J’ y trouve une analogie avec l’actualité . Ambiguité Napoléon/Révolution et US/libéralisme du marché . De méme que l’émancipation et le marché ont échappés à Napoléon , ils échappent en ce moment aux US mais l’inertie joue en leur faveur .

    Pour poursuivre l’analogie certes Napoléon rassemble toutes les forces possibles du Monde ( l’Europe à l’époque hormis la GB ) avec son armée impériale . 250 000 h la moitié en gros français . Les US le font avec l’Otan à la frontiére Russe ( pour le moment ) .

    Les Us , comme Napoléon cherche l’afrontement global , surs alors de leur victoire face à un adversaire qui se dérobe , pour la raison inverse … naturellement .

    Il ( Napoléon ) croit enfin le trouver ( l’affrontement ) grace à la menace sur Moscou . Hélas les Russes ont non seulement de la profondeur derriére mais réussissent ( avec de fortes pertes certes ) à anéantir 1/4 des effectifs français . La garde Impériale a été préservée , Napoléon pas fou la préservée du combat , il s’en tire donc , mais il perd le controle de l’armée impériale , donc de l’Europe . C’est une victoire à la Pyrrhus . Il ne pourra pas s’installer à Moscou .

    On en est pas encore là . On va voir déjà si avec un Maidan Russe les US ou plutot leurs supplétifs vont pouvoir franchir la frontiére , mais méme dans ce cas , ce ne sera pas gagné .

      +0

    Alerter
    • Barberousse // 07.09.2014 à 14h37

      En fait, c’est le refus obstiné de Napoléon d’engager la garde qui l’a empêché de faire pencher la balance et de remporter une grande victoire ce jour là.

        +0

      Alerter
      • isidore // 07.09.2014 à 18h28

        Si Napoléon avait engagé la garde c’eut été pire pour lui , il perdait le controle de l’armée française . Où çà grognait comme chacun sait . Z’étaient pas tous imbibés du mythe .

          +0

        Alerter
  • C Balogh // 07.09.2014 à 13h05

    y en a heureusement qui en ont encore:

    http://reveil-et-vous.fr/?post_type=shortinfo&p=7960

    La Slovaquie ne veut pas d’une base de l’OTAN

      +0

    Alerter
    • Hellebora // 07.09.2014 à 14h32

      …mais la Serbie n’y voit aucun inconvénient; Je cite : “Bratislav Gašić a déclaré au quotidien Danas que « les discussions tournent autour de la Russie et d’une possible intervention de l’Otan qui ne gênent pas la Serbie », même si celle-ci a fait le choix de ne pas appliquer de sanctions à la Russie.

      Dommage …
      http://slaviadusha.org/tag/otan/

        +0

      Alerter
      • Marie // 08.09.2014 à 02h48

        Je suis accablée! de voir ce type dont le prénom comporte un signifiant considérable
        (frère slave) participer à cette organisation structurellement Pervers et Sanguinaire;
        en faire partie, s’imagine-t-il, peut-être, que c’est une promotion, un honneur ?

        Il y a un diction qui dit en substance: de quoi qq’un à l’esprit saint a honte, le déragé, lui, il en est fier.
        Qu’en est -il de cette Misérable Larve ? Il parle au nom de de qui ?
        Elle a vite oublié la tragédie encore recentre infligée à son peuple, et Kosovo!
        par ceux-là même dont il se rend, aujourd’hui, le complice.
        Doublement traitre, ce type est une redoutable Souillure, la Tache qui fait de HONTE à l’Histoire et au peuple Serbe.

        Mais jusqu’où notre humanité peut-elle encore descendre?!

        J’ai, pour la 1e fois dans ma vie, terriblement honte d’être d’origine Serbe et demande pardon à notre Chère Russie, à son peuple si noble et libre et à son Immense Président Poutine qui reste, parmi les rares, voire le seul qui lutte contre tant d’immondices, ce me consolent et me fait espérer, que notre monde n’est pas devenue complétement moisie et fétide.

          +0

        Alerter
  • bm607 // 07.09.2014 à 14h23

    Septembre, des nuages noirs au-dessus de nos têtes. Peut-être l’hiver (nucléaire ?) avant l’heure.
    Mais parfois on croit apercevoir un timide rayon de soleil. Illusion, ou fol espoir ?

    Ainsi à 13h, TF1, informations nationales : en ouverture, la situation en Ukraine, le cessez-le feu déjà rompu.
    Comme d’habitude, ça commence mal “Près de Marioupol voici une station service en feu qui a été bombardée par les séparatistes pro-Russes”.
    Les forces de Kiev aident les civils à se mettre à l’abri.

    Je m’apprête à sauter sur la télécommande comme d’habitude, mais voilà que ça change. Un peu.
    Interview d’un homme “on ne sait pas ce qui se passe, on n’a pas d’informations. Tout ce qu’on veut c’est que tout ça cesse”.
    Puis à la fin “les séparatistes ont reconnu avoir effectué ces tirs, mais ils indiquent que c’était pour répondre à des tirs des soldats de Kiev. Et pour eux le cessez-le-feu est toujours d’actualité”. Fin du sujet.

    Plutôt agréablement surpris. J’avais plutôt souvenir que ce genre de “reportage” se terminait plutôt par une conclusion, donc des commentaires du genre “Kiev résiste aux vilains de l’ouest qui ont commencé” ou “les Russes sont derrière tout ça c’est sûr”.

    Alors, tout petit rayon de soleil, ou bien est-ce que l’hiver approche imperturbablement ?

      +0

    Alerter
  • Jeanne L. // 07.09.2014 à 15h10

    Un texte qui pose clairement les questions que suggère la signature du “plan de paix”.
    Les diverses interprétations qu’on peut en faire.
    Le moins qu’on en puisse dire c’est que pour moi les choses sont loin d’être claires en ce dimanche;
    http://russiepolitics.blogspot.fr/2014/09/plan-de-paix-pour-lukraine-qui-renonce.html#more

      +0

    Alerter
  • Hellebora // 07.09.2014 à 15h13

    @PaulaSlier_RT · 14h30 : Ceasefire definitely NOT HOLDING here in Spartak and other areas surrounding Donetsk airport. 15h : Confirmed: Grad missiles hit Donetsk airport. Continuous gunfire heard.
    – Poroshenko’s aide names the US, France, Italy, Poland and Norway as countries supplying weapons to Ukrainian army.
    Un proche de Poro cite les pays qui fournissent des armes au gouvernement ukrainien : les US, la France, l’Italie, la Pologne et la Norvège

      +0

    Alerter
  • Hellebora // 07.09.2014 à 15h22

    Pas dans le droit fil quoique : Google espionnerait les Russes via certains accords passés avec le gvt de Kiev. Evgeny Fyodorov du parti Russie Unie a donné une itw à Izvestia dans laquelle il accuse Google et demande l’ouverture d’une enquête….
    http://rt.com/politics/184935-russia-ukraine-google-security/

      +0

    Alerter
  • Thalie54 // 07.09.2014 à 16h06

    Bonjour,

    Vous dites : “…et surtout les États baltes, qui s’inquiètent d’être en première ligne face à l’expansionnisme russe…”

    Je ne pense pas que les états baltes aient vraiment si peur de la Russie. Mais adopter une telle attitude leur offre sans aucun doute certains avantages : financiers (aide à leur armée, par exemple) et leur permet également d’exister au sein de cette immense administration européenne. C’est la politique du : plus je fais du bruit, plus j’existe.

    Je pense que si les occidentaux jouent au poker, c’est au poker menteur dont il s’agit.

      +0

    Alerter
  • Bruno L // 07.09.2014 à 16h33

    Un costard taillé pour plusieurs décennies pour notre ami, philosophe et agent d’influences multimillionnaire
    +
    https://www.youtube.com/watch?v=K3Kp274IkrM&feature=youtu.be
    +
    A ne pas manquer

      +0

    Alerter
    • EVELYNE31 // 07.09.2014 à 17h44

      Merci beaucoup pour ce lien.
      Cela faisait très longtemps que j’attendais ça. Cette journaliste est remarquable tant sur le fond que sur la forme. Ah ! ça soulage, et je ne boude pas mon “plaisir”.
      A diffuser très largement.
      Merci encore.

        +0

      Alerter
    • justy // 07.09.2014 à 18h42

      Merci pour ce lien.Comment peut-il se faire qu’un tel “fou furieux” puisse
      être reçu par des chefs d’État alors qu’il ne mérite qu’un coup de pied au c…?

        +0

      Alerter
      • Bruno L // 07.09.2014 à 18h47

        @justy, à propos de “bechamel”
        Je n’ai pas de réponse, sinon quelques pistes:
        1) il est dans la mouvance du “politiquement correct”
        2) il est riche à millions
        3) il est diplômé, ce qui en France est toujours important
        4) il présente bien (quoique il faut aimer)
        5) il est dans le mondialisme jusqu’au coup, donc il sert, consciemment ou non, les intérêts de la “haute finance” (et de ses basses œuvres: idiot ‘savant’ utile?)
        6) il fait partie de la “jet société” et a un excellent(si l’on veut) réseau dans les médias
        7) Je m’arrête, mais certains iraient plus loin, vu son arbre généalogique

          +0

        Alerter
  • jo // 07.09.2014 à 17h44

    L’Union européenne va ratifier l’accord d’association UE-Ukraine du 15 au 18 septembre

    http://christroi.over-blog.com/article-l-union-europeenne-va-ratifier-l-accord-d-association-ue-ukraine-du-15-au-18-septembre-124521851.html

    “Porochenko a personnellement reçu un ordre d’Obama de continuer les tactiques répressives. Les attaques se poursuivront, les gens innocents seront tués, et les médias ukrainiens et occidentaux continueront à crier d’une seule voix que les milices russes violent l’accord de paix. La pause tactique est causée par des pertes énormes, la nécessité d’obtenir du matériel militaire des États-Unis, mais aussi par le fait qu’ils ont besoin d’une nouvelle information manipulée pour justifier les nouveaux crimes des nazis.”

    + video

    http://christroi.over-blog.com/article-ukraine-seule-une-une-reddition-de-kiev-peut-resoudre-la-situation-actuelle-alexei-mozgovoi-124520474.html

      +0

    Alerter
  • Nerouiev // 07.09.2014 à 17h51

    Bien sûr qu’il faut sanctionner la Russie, sinon comment expliquer une rentrée morose sans espoir d’amélioration du taux de chômage et du niveau de vie moyen. A cause de Poutine qui n’arrête pas de mettre des bâtons dans les roues à tous les plans euro américains dont le but est justement de nous offrir un monde meilleur.
    http://www.usatoday.com/story/news/world/2014/09/06/ukraine-cease-fire-risks-frozen-conflict/15191655/

      +0

    Alerter
  • Grégory // 07.09.2014 à 18h01

    De ce que je lis le cessez le feu ne tient pas et n’a pas été conçu pour tenir.

      +0

    Alerter
  • madeleine // 07.09.2014 à 18h09

    Leaked copy of Fri night #Russia sanctions deal confirms 3 energy cos to be hit by #EU capital markets ban: Rosneft, Gazprom Neft, Transneft
    Peter Spiegel

    oui ils sont fous !

      +0

    Alerter
  • Bruno L // 07.09.2014 à 18h42

    Rassurez vous, Nerouiev, je ne me résigne pas, au moins pour mes enfants et petits enfants. Sinon je n’aurai pas pris d’engagement politique, critiquable ou non.
    Mais merci de vos encouragements.

    Ce que je voulais essentiellement dire, c’est qu’il faut se battre pour tous les “damnés de la terre”, dès lors qu’eux mêmes se battent pour plus de dignité et d’humanité. On se bat forcément davantage pour ses proches, mais pas pour soi (surtout à mon âge, m^me si je suis évidemment pas, hélas, un saint)

    Je trouve scandaleuse aussi l’attitude générale ce que l’on est bien obligé d’appeler les “merdias”. Grâce à ce blog, on peut au moins avoir quelques autres informations, m^me si elles sont parfois biaisées dans l’autre sens. D’où l’importance aussi de donner ses sources, et de les recouper: des “hoax” sont vite retransmis, quand ils nous arrangent.

      +0

    Alerter
  • Nerouiev // 07.09.2014 à 18h55

    Les exercices de l’OTAN à Lviv, outre le fait de narguer Poutine, vont permettre à l’armée ukrainienne de se refaire une beauté, se réorganiser pour repartir à la charge avant le début du froid qui commence à s’installer après mi septembre.
    N’en déplaise à certains, je crois que Depardieu a été très clairvoyant quant à ce qu’il faut penser de Hollande et le choix de sa destination, ça date du début du mandat de Hollande. En plus il avait acheté des vignes en Crimée avant son retour à la Russie.
    Je viens d’aller faire un tour sur le site “Slate”, encore un foncièrement propagandiste contre tout ce qui est Russe.

      +0

    Alerter
  • jo // 07.09.2014 à 19h01

    Le référendum futur de Ecosse pour son indépendance pour l’instant tire sur le “oui” !
    Goldman Sachs commence son cirque et déclare que si le “oui” l’emporte nous allons au devant d’une crise monétaire de la zone euro. En passant l’Angleterre n’est pas dans l’euro !

    Curieusement, la Nouvelle Russie a voté son indépendance par référendum !!! Et nous en constatons chaque jour le résultat.

    Obama aurait donné des ordres au roi du chocolat : “continuez les tactiques répressives !”

      +0

    Alerter
  • isidore // 07.09.2014 à 19h12

    Je reviens sur Borodino . Ce que font les US avec leurs sanctions c’est du blocus . Ils ne peuvent plus la supporter l’adversité , en ce sens qu’ils ne sont pas du bon coté .
    Le compte à rebours pour eux a commencé , comme pour Napoléon , dés lors qu’il ne s’appelait plus Bonaparte .

    On ne peut pas parler de Koutouzov comme d’un génie au sens franc-Maçonnique . Celui qui savait tout et prédisposé aux éclairs du ciel . D’ailleurs on nous dit du génie ( Napoléon ) qu’il fut malade lors de la bataille ce qui diminua ses facultés . C’est peut étre l’inverse il fut malade parce qu’il sentit que ce n’était pas bon . Koutozov ne fonctionne pas comme çà , il y va à l’instinct . Le génie c’était celui qu’il remplaçait et qui avait réussit à éviter l’affrontement à l’agacement d’Alexandre parce qu’à l’abord de Moscou , les symboles donc le moral du peuple étaient à rude épreuve .

    Comme pour Poutine actuellement .

    Pourquoi von Clausewitz tient Koutouzov pour un exemple . Et Tolstoi aussi . Justement à cause de çà , le coté ‘anti-calculateur’ de Koutouzov , l’instinct , le ressenti que le vent a tourné en faveur des faibles . Suivre le vent méme si on ne comprend pas là où il nous méne .

    Von Clausewitz , comme Tolstoi connaissent Hegel et Schopenhauer . Pour ce qui est de Clausewitz , il reste Kantien . On ne connait pas la chose en soi . Si pour ce théoricien de la stratégie la guerre est la continuation de la politique , le facteur numéro 1 de la victoire c’est le moral . Cela ne se confond pas avec la politique , ni avec le catéchisme ou les symboles .

    L’impératif catégorique pour Kant c’est la liberté . Mais cette valeur ne se réduit pas à sa vulgate d’aujourd’hui . Dans son introduction à sa critique de la logique Métaphysique , il appelle les peuples à se méfier de l’endettement , source de zizanie dans la cité . Il y a donc pour lui un rapport entre la logique et l’endettement , on est loin d’une telle profondeur de pensée chez nos contemporains .

    Donc on ne sait pas encore comment , mais nos néocons qui croient avoir tout compris et bénéficier d’une force écrasant l’adversaire se préparent une Bérézina .

      +0

    Alerter
  • isidore // 07.09.2014 à 19h16

    Illustration de ce que çà veut dire le moral : Napoléon aprés la bataille , fait son tour d’inspection :
    ‘ je ne vois pas de prisonniers ? ‘ . Il n’ y en avait pas , les Russes se sont battus jusqu’à la mort .

      +0

    Alerter
    • cm_brg // 07.09.2014 à 20h33

      Voila ce que à l’ouest c’est difficile a comprendre.On nous a mis dans le cran que ce sont les objets qui comptent.On utilise les hommes pour avoir des objets alors que la vrai vie c’est utiliser les objets pour garder les hommes.Les objets/avoirs séparent et les idées relient.Cela on l’a oublié depuis un certain temps….

        +0

      Alerter
    • Van // 07.09.2014 à 23h18

      je pencherai plutôt sur un massacre de prisonniers en connaissant le personnage . personne n’est parfait encore moins les monstres .
      http://www.arabesques-editions.com/parutions/articles/200623.html

        +0

      Alerter
  • Doppelgänger // 07.09.2014 à 21h25

    Et si dans la mécanique de l’OTAN, apparament bien huilée, venait se glisser un petit grain de sable impromptu ? Quid en effet des peuples, non concertés dans cette affaire, tant dans l’U.E qu’aux Etats-Unis et qui ne veulent pas de cette guerre là, aux allures de WW3 avec sa panoplie d’armes N.B.C tant tactiques que stratégiques ? Quid d’une France imprévisible, mais mure pour nous faire à sa manière “une révolution d’Octobre” ? Ria Novosti nous apprend aujourd’hui, que Washington, Paris Rome, Varsovie et Oslo vont livrer des armes à Kiev. Au train où vont les évènements, allons-nous voir l’Armée français (pour ce qui en reste), servir de force supplétive? Face à un président Hollande de plus en plus impopulaire, et à une France qui n’en finit pas de sombrer, un réveil populaire ne serait pas improbable et pourrait bien être ce petit grain de sable, sachant que parmi le peuple, l’amitié Franco-Russe est bien réelle, mais aussi que la détestabilité de l’Atlantisme est grandissant ! Probabilité, prospective, rêve, politique fiction ? Comme vous voulez !

      +0

    Alerter
  • jacqueline // 07.09.2014 à 22h31

    Oui, mais enfin cette armée de pieds nickelés fera des dégâts encore quelques jours dans la population civile, mais elle se fera étriller à nouveau dans les prochains jours.

      +0

    Alerter
  • tepavac // 07.09.2014 à 23h29

    C’est apparament la conviction politique qu’auraient signé en notre volonté à tous,la déclaration commune du sommêt de l’otan;

    4. Chaque jour, nos troupes assurent la sécurité, qui est le fondement de notre prospérité et de notre mode de vie. Nous rendons hommage à tous les hommes et les femmes des pays de l’Alliance et des pays partenaires qui ont servi et qui continuent de servir avec bravoure dans le cadre des opérations et missions dirigées par l’OTAN. Nous devons une reconnaissance éternelle à tous ceux qui ont perdu la vie ou ont été blessés, et nous exprimons notre profonde sympathie à leurs familles et à leurs proches.

    bah pas vraiment non. et en regardant la photos des participants à ce sommêt, je me suis suis dit que décidément je ne pouvais confier mon destin et celui des miens à une clique pareille.
    Ce n’est pas l’Ukraine qui est en danger, mais toutes les populations d’Europes

      +0

    Alerter
    • Noam // 09.09.2014 à 00h00

      C’est pas plutôt un extrait du “comité corday” arrangé à leur sauce ? C’est assez dans le style…

      Va falloir que je retrouve ce vieux bouquin…

        +0

      Alerter
  • Jérôme // 08.09.2014 à 10h25

    Désolé de vous le dire Olivier, mais comme depuis une dizaine de jour, vous avez perdu le fil de la narration qui nous est imposée par l’Occident et les médias.

    L’UE ne prendra AUCUNE MESURE contre la Russie qui pourrait compromettre le message que veut nous envoyer l’Occident à travers la signature du cessez-le-feu de Minsk. Je vous explique.

    Déjà, l’accord de Minsk est une mise-en-scène absolue, une mascarade diplomatique. Elle fait partie d’une narration dictée par Washington. Comment en effet, peut-on nous comparer Poutine à Hitler durant des mois, puis venir nous expliquer que finalement “il (Hitler donc) a signé un bout de papier à Minsk, donc c’est bon, tout est réglé”. Si vous adhérez à cette narration – ce qui a l’air d’être le cas -, vous êtes évidemment victime de la propagande. Le message qu’essaie de nous faire parvenir Washington en ayant accepter (soudain!) des négocations directes entre Poutine et Porochenko est de nous dire que les sanctions occidentales à l’encontre de la Russie ont produit leur effet, que grâce à leur “super” travail absolument génial digne des dieux, les occidentaux ont fait plier le “méchant” Monsieur Poutine. Lisez les déclarations des dirigeants de l’UE: les auto-félicitations sont partout dans les médias depuis la signature de cet accord.

    Comment pourrait-on sérieusement croire que ce torche-q améliorera la situation sur le terrain?? Il est logique que les nationalistes continuent de se battre, je ne vois pas comment ils pourraient accepter de voir leur pays scindé en deux. Et inversement comment les prorusses pourraient accepter de vivre sous un gouvernement qui leur est hostile. Cet accord est bon pour les beubeus qui n’ont rien compris. Le pays est scindé, probablement partiellement occupé par les russes, et restera en prise a une guerre civile soutenue de part et autre par les deux camps.

    Les US ont tout simplement lâché leurs objectifs géostratégiques en Ukraine (au beau milieu d’une probable invasion russe, comme l’expliquait J. SAPIR), de manière à pouvoir s’occuper de ce qui les préoccupe maintenant plus que tout… leur propre securité (quelle surprise!), gravement menacée au Moyen Orient.

    L’Occident se retrouve donc désormais contraint et forcé d’être de faire copain/copain avec Poutine. Ne pas être d’accord avec cela, ça veut dire que vous croyez :

    1) Que, comme tente de nous expliquer l’Occident, le papelard de Minsk représente un progrès sans précédent dans la crise
    2) Que, sur le terrain, les ukrainiens sont tous très heureux de la situation, que c’est enfin le bonheur retrouvé et qu’il n’y aura plus jamais d’affrontement
    3) Que que la signature de ce torche-q est la preuve absolue et irréfutable que Poutine est en fait un gentil monsieur contrairement à tout ce qu’on a tenté de nous expliquer jusque là (sérieusement, pour qui nous prend-on ?? c’est Hitler, puis soudain c’est Bisounours??)
    4) Que vous gobez le fait, comme nous l’explique Hollande, que ce cessez-le-feu est la preuve que les sanctions ont extrêmement bien fonctionné.

    Ainsi, les stratèges américains se doivent de remettre Poutine en scelle aux yeux du Monde, de manière à pouvoir abandonner l’Ukraine sans donner l’impression de laisser derrière eux un travail baclé. Ce matin, L’UE a même déjà laissé entrevoir que si le cessez-le-feu tenait, ils pourraient suspendre les sanctions passées (celles prises en juillet).

    Pour le moment, et contrairement à leurs plans, les US ne peuveut donc tolérer une escalade, même diplomatique, du conflit Ukrainien et je pense que toute nouvelle « sanction » sera le fait d’un fou égaré qui n’a rien compris au message que Washington tente d’envoyer… fou égaré qui sera instantanément remis sur les rails (comme Hollande mercredi soir, qui a décidé de suspendre la vente des Mistral avant de se rétracter très mystérieusement 12 heures plus tard). Et tel sera probalement le cas jusqu’à ce la guerre contre l’EIIS soit engagée et même presque gagnée.

    Cet article témoigne de la lecture eronnée des évènements par un journaliste (quelle surprise!), et en le critiquant, vous tombez en fait implicitement dans le piège propagandaire qui vous a été tendu par nos chers dirigeants. Vous êtes meilleur que ça!

      +0

    Alerter
    • RobinHood // 08.09.2014 à 11h18

      Si les occidentaux voulaient un maintien du cessez-le-feu:
      * ils n’organiseraient pas d’exercises de l’OTAN sur le sol Ukrainien
      * ils n’armeraient pas les fascistes de Kiev, info démentie … mais qui cache forcément quelque chose
      * ils n’annonceraient pas de “nouvelles sanctions”

        +0

      Alerter
  • Jérôme // 08.09.2014 à 12h11

    1) Je n’ai jamais entendu parler d’exercices de l’OTAN en Ukraine, mais si c’est le cas, c’est sans conséquence du moment que l’accord est respecté. N’oubliez pas le message qu’on veut nous faire parvenir: “Poutine a signé! tout est réglé!”. Organiser des manoeuvres dans la partie “libre” du pays ne gâche en rien le raisonnement.

    2) J’ai bien pris soin de préciser que le pays “restera en prise a une guerre civile soutenue de part et autre par les deux camps.” On se doute bien que Porotchenko et les milices néonazis ont eu du mal à avaler la pilule de ce lâchage de l’occident (qui représente en fait l’enterrinement de l’invasion russe dans l’est du pays). Continuer d’armer et de financer (secrètement) le pays et les milices est bien la moindre des choses que les américains devaient accepter après avoir mis le pays à feu et à sang.

    3) Il n’y aura pas de nouvelles sanctions: la plupart des journalistes russophobes prennent leurs rêves pour des réalités. Relisez-moi “Ce matin, L’UE a même déjà laissé entrevoir que si le cessez-le-feu tenait, ils pourraient suspendre les sanctions passées (celles prises en juillet).”

      +0

    Alerter
  • Kiwixar // 08.09.2014 à 12h28

    Personnellement, je parie sur la Russie, victoire haut la main.

    Raison principale : 1 pays x 1 coalition = le pays gagne, quelque soit la taille/force de la coalition.

    Raisons secondaires :
    – niveau lamentable des dirigeants des pays de l’Otan (lamentable, le mot est faible, à force de creuser on va trouver du pétrole)
    – le F35 en bois lors de la réunion de l’Otan au Pays de Galles
    – motivation des soldats russes x 0 motivation des soldats otanazis
    – soutien de la population russe à son gouvernement x 0 soutien des populations de l’Otan à leurs gouvernements
    – durs x mauviettes
    – que de la gueule : le Royaume-Uni qui a abrégé rapidement son opération contre la Libye par manque de missiles (et la Russie, c’est trop froid pour les kilts)
    – pétrole
    – général Hiver
    – soutien chinois à la Russie, possibilité de diversion
    – soutien iranien à la Russie, possibilité de fermer le détroit d’Ormuz

    Les Zuniens veulent que les Russes fassent un embargo sur les exportations de gaz, pour faire monter les prix et sauver de la banqueroute (imminente) l’industrie du gaz de schiste US. Une grosse bulle qui va popper (2015? 2016?) en amenant avec elle le système financier mondial.

      +0

    Alerter
  • Iskander Zakhar // 08.09.2014 à 12h49

    Le protocole d’accord de Minsk est disponible (en Russe) sur le site de l’OSCE : http://www.osce.org/home/123257
    Je ne parle malheureusement pas cette langue, mais peut-être que ceux qui fréquentent cet excellent blog pourront le traduire.
    Merci.

      +0

    Alerter
  • Iskander Zakhar // 08.09.2014 à 12h58

    Ces sanctions n’ont en réalité qu’un seu objectif : conduire l’UE à finaliser rapidement le traité TAFTA/TTIP, en éloignant artificiellement la Russie de l’UE et donc en insinuation dans la conscience collective que les seuls partenaires fiables pour l’UE sont les nords-américains (USA et Canada).
    Donc, nos aurons des boeufs nourris aux OGM de Monsanto, des poulets aux hormones et antibiotiques, nettoyés au chlore, et de l’essence issue des schistes bitumineux dans nos moteurs.

    Si en plus, l’industrie agro-alimentaire nord-américiane peut aller planter des milliers d’hectares d’OGM dans les plaines fertiles de l’Ukraine, l’industrie pétro-gazière exploiter le sous-sol du Donbass et l’OTAN installer une base navale à Sébastopol et des systèmes ABM en Ukraine, alors banco !

      +0

    Alerter
  • jacqueline // 08.09.2014 à 13h28

    Obama est pressé par le peuple américain qui se fout de l’ Ukraine, pour avoir une stratégie pour contrer l’ EI, avant qu’il y ait une autre décapitation d’ américain.

    Mais de là à remettre Poutine en selle ? et d’arrêter les sanctions ?

    Ils ont mouillé Poutine dans cet accord de cessez le feu illusoire et lui feront porter le chapeau si ça ne marche pas.

    Les USA ont chargé l’ensemble de l’ UE ( et le Japon ) d’appliquer de nouvelles sanctions, pour laisser croire aux américains qu’il se désengage un peu du conflit Ukrainien.

    L ‘OTAN , ça concerne surtout 15 pays européens.

    On va dire qu’Obama a refilé la patate chaude à l’ UE, tout en contrôlant en sous main, mais pour monter aux américains qu’il se préoccupe davantage de l’ EI.

      +0

    Alerter
    • Jérôme // 08.09.2014 à 18h02

      Obama n’a pas refilé la patate chaude à l’UE, il dicte la politique diplomatique européenne. Je le répète: IL N’Y AURA PLUS DE SANCTIONS CONTRE LA RUSSIE, ni des Etats-Unis, ni de l’UE. Le plus flagrant exemple qui montre ça c’est le rétropédalage de Hollande qui a tenté de prendre une petite sanction surprise mercredi soir. Regardez bien la vidéo de son discours devant l’OTAN quand il annonce la suspension de la vente des Mistral: il a clairement l’air fier de sa sortie, il s’arrête même une fraction de seconde pour scruter le regard de l’attendance. Et jeudi matin, catastrophe, il est obligé de se dédire. Quelqu’un d’important lui a clairement dit quelque chose le soir-même pour qu’en douze heure à peine il perde (une nouvelle fois) toute crédibilité.

      Mais vous avez quand même (un peu) raison: la mise-en-scène de Minsk est à double tranchant. D’une part, il est presque certain qu’elle n’a pas été organisée de manière explicite. Il est peu probable en effet qu’Obama et Poutine se soient parlé directement. Mais il était assez simple pour les deux de connaître le jeu de l’autre, les ouvertures de chacun et le prochain coup. En gros, chaun connaissait les marges de manoeuvre de l’autre, et l’autre savait qu’il savait. La partie s’est sans doute joué pour ainsi dire “assez naturellement” car la solution convenait à chacun des participants: Poutine et les rebelles obtiennent ce qu’ils veulent dans l’est de l’Ukraine. Obama sauve la face et pourra même négocier, s’il offre encore davantage à Poutine, demander le soutien de la Russie au Moyen-Orient, comme au cours des 2 guerre d’Irak. Porotchenko et les néo-nazis ont probablement négocié avec les US (explicitement) un soutien financier et militaire secret.

      La seule remarque qu’on pourrait faire c’est que cette communication, mise en place par l’Occident et acceptée implicitement par Poutine, manque de clarté: en fait, on constate assez effarés que la presse semble être passée loin à côté du message. Même Oliver Berruyer a du mal à s’apercevoir de la supercherie.

      MAJ à l’instant: l’UE décide d’attendre avant de prendre de nouvelles sanctions contre la Russie. LOL.

        +0

      Alerter
      • Michel Roissy // 08.09.2014 à 19h08

        @Jérome

        j’ai tout compris, vous savez tout, vous comprenez tout, et nous ne sommes que de pauvres ânes qui ont “quand même un peu raison” (sans doute quand on pense comme vous ?)…

        Même OB, le pauvre, s’est fourvoyé et n’a pas perçu un début de commencement d’esquisse de la Vérité que vous détenez…

        hélas, ici, il y n’y a que des gens qui réfléchissent, qui se posent des questions, qui publient des pistes, qui s’informent, qui esquissent des réponses (dans l’arbre des possibles)…

        Cela dit, vos contributions sont intéressantes, évitez (quand même) de penser que vous êtes le seul à être le chantre de la Vérité !

          +0

        Alerter
        • Bruno L // 08.09.2014 à 21h25

          Vanité des vanités, tout est vanité.

          J’ai bénéficié d’une très belle homélie dimanche dernier, j’en ai retenu 2 points particuliers
          1) ne jamais dire “moi-je”
          2) s’interroger systématiquement sur l’impact de ce que l’on va dire ou écrire, se demander pourquoi on le dit ou l’écrit, éviter d’utiliser l’arrogance de la phrase “je dis ce que je pense, moi”

          J’ai décidé d’essayer de m’appliquer tout cela à moi-même, ce sera un bon début …

            +0

          Alerter
  • Hellebora // 08.09.2014 à 14h09

    Qques news récoltées auprès de Laura Slier en fin d ematinée
    – OSCE will send 59 observers to east Ukraine in order to monitor the situation./
    Norwegian Vice Defense Minister: We see no threat coming from Moscow.

    – Investors from Israel, China, Cyprus and Turkey are ready to do business in Crimea.

    – Russian Deputy PM Dmitry Rogozin: Russia and China will sign agreement on long-haul plane production in October.
    cf Reuters, 12h04 : LA RUSSIE ET LA CHINE VONT SIGNER EN OCTOBRE UN ACCORD SUR LA FABRICATION CONJOINTE D’UN AVION LONG COURRIER, DIT UN VICE-PREMIER MINISTRE RUSSE

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications