Les Crises Les Crises
7.décembre.20197.12.2019 // Les Crises

Interdit d’interdire : Diana Filippova – Gilles Babinet : le technopouvoir va-t-il nous asservir ?

Merci 56
J'envoie

Source : Interdit d’Interdire, Russia Today France, 27-11-2019

Frédéric Taddeï reçoit :

– Gilles Babinet, entrepreneur, vice-président du Conseil National du Numérique

– Diana Filippova, chef d’entreprise, auteure et activiste

Source : Interdit d’Interdire, Russia Today France, 27-11-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Papagateau // 07.12.2019 à 15h37

Je note que l’informatique d’État fait toujours des erreurs dans le même sens.

Quand ma déclaration d’impôts m’arrive pré-remplie, j’y vois tout ce qui peut majorer mon impôt, mais rien du reste.
Don à une association d’utilité publique : non, bien qu’ils aient probablement un fichier informatique.
Propriétaire de ma maison : non, bien qu’il y a un fichier central des notaires.
Existance d’un crédit immobilier dans la même banque française depuis 12 ans, non plus. Pas de fichier informatique dans cette banque ?

Le mieux, c’est la redevance TV. Je coche la case Non depuis 20 ans. Et je reçois systématiquement un avis d’imposition avec TV. Tout les ans.

Du coup je proteste, mais l’agent des impôts suggère que j’ai fait une erreur. Je lui dis que j’ai fait une photocopie de ma déposition. Alors il me dit que finalement, il le voit à l’écran, mais que malgré tout je vais devoir lui faire un courrier sur papier libre.
C’est comme ça tout les ans.

Dans leur ‘progres’ informatique, ils se foutent de l’intérêt du citoyen.

6 réactions et commentaires

  • David // 07.12.2019 à 10h46

    La course à la technologie n’est rien d’autre que la conséquence de la compétition généralisée.
    Les états ou les multinationales en sont prisonnières autant qu’acteurs, c’est à nous de nous en libérer, individus dont les systèmes nerveux ne savent plus accepter les stimulations désagréables ni même l’absence de stimulation.
    L’habituation est mère de tous les comportements et amène à l’augmentation des stimuli qu’on peut socialement appeler l’expansionnisme.
    Cet expansionnisme fut matériel mais, atteignant les limites du système (au sens thermodynamique : matière, énergie disponible) Terre, il est progressivement réorienté vers ce qui l’a induit, vers le contrôle de nos systèmes nerveux et devient un expansionnisme basé sur une virtualisation (les sources de plaisir deviennent numériques) dont le seul objet n’est que de maintenir les dominants en place avec le système.
    La technologie en elle même n’est ni bonne ni mauvaise.
    Tant qu’on ne réfléchira pas au « pourquoi » et qu’on ne s’intéressera, via moult experts tous très étroits dans leur grille de lecture, qu’au « comment », on ne changera rien, et Lavoisier se révélera juste même au delà de la thermo, rien ne se gagnera ni ne se perdra en termes de confort matériel ET psychique.
    http://www.nouvellegrille.info/pdfLR2018-01.html

      +3

    Alerter
  • David // 07.12.2019 à 10h49

    Je complète avec cette citation de Laborit :
    « Finalement, dans la compétition, on est toujours en inhibition de l’action parce que quand on obtient un pallier dans l’échelle hiérarchique, on veut en obtenir un autre, il faut donc absolument ne pas suivre les carottes qu’on vous tend, inventer un moyen d’utiliser cette société pour ne pas qu’elle vous ennuie trop, ne pas trop l’ennuyer parce que les autres sont plus nombreux que vous et ils vous auront à tous les coups. Ça c’est de la créativité, c’est d’imaginer votre quotidien de façon à ne pas mourir et ne pas vieillir prématurément, pas faire trop de mal autour de vous. C’est la seule façon qu’il y ait tant que la planète, tous les hommes de cette planète ne seront pas renseignés sur ce qu’ils sont, ce que sont les autres et que les rapports sociaux aient complètement été transformés.» …

      +7

    Alerter
  • Papagateau // 07.12.2019 à 15h37

    Je note que l’informatique d’État fait toujours des erreurs dans le même sens.

    Quand ma déclaration d’impôts m’arrive pré-remplie, j’y vois tout ce qui peut majorer mon impôt, mais rien du reste.
    Don à une association d’utilité publique : non, bien qu’ils aient probablement un fichier informatique.
    Propriétaire de ma maison : non, bien qu’il y a un fichier central des notaires.
    Existance d’un crédit immobilier dans la même banque française depuis 12 ans, non plus. Pas de fichier informatique dans cette banque ?

    Le mieux, c’est la redevance TV. Je coche la case Non depuis 20 ans. Et je reçois systématiquement un avis d’imposition avec TV. Tout les ans.

    Du coup je proteste, mais l’agent des impôts suggère que j’ai fait une erreur. Je lui dis que j’ai fait une photocopie de ma déposition. Alors il me dit que finalement, il le voit à l’écran, mais que malgré tout je vais devoir lui faire un courrier sur papier libre.
    C’est comme ça tout les ans.

    Dans leur ‘progres’ informatique, ils se foutent de l’intérêt du citoyen.

      +11

    Alerter
    • Bruno Kord // 08.12.2019 à 18h19

      Rien de tel que de se plaindre de l’administration fiscale pour obtenir un succès d’estime, y compris sur le site Les Crises. Mais, les exemples que vous donnez permettent d’illustrer un peu les propos échangés lors de l’émission.
      Les pouvoirs d’investigation donnés à l’administration fiscale sont très encadrés par la loi et par le juge. Les fichiers qu’elle peut obtenir, notamment pour la rédaction des déclarations préremplies, sont strictement limités par la loi. L’administration les reçoit, elle ne va pas les pirater .
      Beaucoup de fichiers ne sont pas transmis automatiquement à l’administration. Elle ne peut pas, en l’état actuel du droit, obtenir communication automatique de fichiers des crédits bancaires détenus par les banques.
      Concernant les dons, je vous signale que les associations d’utilité publique n’ont aucune obligation de les enregistrer dans des fichiers, même si, de fait, rares sont celles qui ne le font pas. Et l’administration n’a pas le droit d’en obtenir une communication automatique.
      Si une communication automatique était prévue par la loi, il faudrait encore un avis favorable de la CNIL pour utiliser ces fichiers afin de rédiger les déclarations préremplies.
      La question n’est donc pas un problème de technique, et d’adaptation de l’administration au progrès technique. C’est une question de loi et de choix politique. Si vous donnez ce pouvoir à l’administration, elle saura l’utiliser.
      Cordialement

        +1

      Alerter
  • calal // 07.12.2019 à 18h59

    la technologie permet par l’innovation et la baisse des couts de rendre un regime dictatorial plus competitif que la democratie pour les dominants:
    – parce la surveillance des domines est fortement amelioree par les programmes informatiques et le nombre de capteurs (objets connectes,cameras,gps etc )
    -les techniques de controle des foules tant psychologiques,de propagande,de fuite (divertissement numerique) et de maintien de l’ordre (gaz,robots,drone etc) sont tres au point
    -bientot,meme si les domines desesperes refusent de faire des enfants,le nombre de tete du troupeau pourra etre augmenté,soit encore par immigration,soit par clonage

    Les risques sont bien trop grands.Il faut donner aux citoyens le droit de detenir des armes de guerre comme aux usa.Si ce droit etait aboli la-bas, ce serait un ligne rouge tres alarmante de franchie pour les defenseurs de la liberte,les us etant une des rares grandes puissances a ne pas avoir connue de dictature.

      +1

    Alerter
    • Jean // 08.12.2019 à 11h46

      => les us etant une des rares grandes puissances a ne pas avoir connue de dictature

      Ou alors les us expérimente une nouvelle forme de dictature : celle du Marché et des petits arrangements entre amis.

        +1

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications