Les Crises Les Crises
9.décembre.20199.12.2019 // Les Crises

Pas de Quartier : « Un an de soulèvement ! »

Merci 53
J'envoie

Source : QG TV, 14-11-2019

Ce soir sur QG, soirée exceptionnelle pour les « 1 ans » des Gilets jaunes, aux côtés d’Aude Lancelin, avec Jérôme Rodriguès, Torya Nya, cheminote Gilet jaune du collectif de Rungis, Nathanaël Ramphft, et Ritchy Thibault, Gilet jaune de 15 ans.

Source : QG TV, 14-11-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

le rebelle des babors // 09.12.2019 à 18h24

tenez bon les copains, nous sommes derrière vous et avec vous. On bouclera l’année le 16 Février (pour certains le 22 Février ) Nos revendications se rejoignent.

4 réactions et commentaires

  • le rebelle des babors // 09.12.2019 à 18h24

    tenez bon les copains, nous sommes derrière vous et avec vous. On bouclera l’année le 16 Février (pour certains le 22 Février ) Nos revendications se rejoignent.

      +9

    Alerter
  • Brigitte // 09.12.2019 à 18h51

    Ce débat confirme que le mouvement des GJ n’est pas mort, contrairement à ce que je croyais mais qu’il est à l’état de chrysalide, en attente que de nouvelles formes de lutte émergent pour atteindre plus de monde à la base et avoir plus de crédibilité politique.
    Que pourrait-on en attendre? La création d’un contre-pouvoir citoyen, plus efficace et représentatif que les syndicats? Investir les lieux de pouvoir avec de nouvelles personnalités politiques? Les prochaines élections municipales seraient un cadre opportun pour cela.
    On aimerait y croire et se prendre à rêver….mais bon…

      +6

    Alerter
  • EugenieGrandet // 10.12.2019 à 07h18

    Le RIC serait la sortie du mouvement par le haut. Rendre le pouvoir aux citoyens tous les ans. Cela transformerait profondément la façon de faire de la politique.
    Ainsi les députés s’étaient « évalués » par rapport aux engagements de campagne (présidentielle et législatives).
    Au moins 50%+ serait mieux que les 20% dont E Macron croit pouvoir se prévaloir pour un mandat sans contrôle via ses 60% (2017) de députés à l’Assemblée.

      +3

    Alerter
    • EugenieGrandet // 10.12.2019 à 07h22

      D’ailleurs, pourquoi ne pas faire également comme dans certains cas (copropriétés par exemple) des majorités au 2/3 sur certains sujets.

        +3

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications