Les Crises Les Crises
30.novembre.201930.11.2019 // Les Crises

Propagande et contre-propagande ? Christophe Stalla-Bourdillon – Par Thinkerview

Merci 81
J'envoie

Source : Thinkerview, Youtube, 26-11-2019

Source : Thinkerview, Youtube, 26-11-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

LibEgaFra // 30.11.2019 à 10h42

La Chine est une civilisation plurimillénaire, ce que ne sont ni la France, ni l’Angleterre, ni l’Allemagne, et encore moins le yankeeland. Alors de quel côté est l’arrogance?

21 réactions et commentaires

  • LibEgaFra // 30.11.2019 à 10h37

    2h32 en direct.

    Oui, quand c’est intéressant…

    Mais…

    En 1976, “peu de gens pensaient que la chine deviendrait la première économie mondiale”. Puis “personne”.

    Ah, même pas ceux qui avaient lu Peyrefitte?

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Quand_la_Chine_s%27%C3%A9veillera%E2%80%A6_le_monde_tremblera

    Désolé, mais son discours à partir de là n’est – pour moi – pas crédible. Alors quand il parle d’entreprises et de moralité… Succession d’anecdotes…

    Et quand le “journaliste” parle de “valeurs françaises”… Ah, il y aurait donc des valeurs françaises en dehors du cac40? Car le discours présenté se résume à ça.

      +9

    Alerter
    • LibEgaFra // 30.11.2019 à 10h42

      La Chine est une civilisation plurimillénaire, ce que ne sont ni la France, ni l’Angleterre, ni l’Allemagne, et encore moins le yankeeland. Alors de quel côté est l’arrogance?

        +19

      Alerter
      • Madudu // 01.12.2019 à 12h01

        L’Europe toute entière, Russie comprise, est issue de la culture grecque et de l’Empire Romain. Si l’on fait remonter cet ensemble culturel à l’apogée grecque du Ve siècle avant J-C, cela fait 2500 ans.

        Soit dit en passant, les persans également ont acquis et cultivé la culture hellénistique, suite à l’invasion par Alexandre au IVe siècle avant J-C. Le rationalisme particulier au chiisme iranien vient de là.

        Mais ce n’est pas une raison. Avoir plusieurs millénaires d’histoire derrière soi ne donne pas le droit à l’arrogance, que l’on s’adresse à quelqu’un dont la culture est peu raffinée ou que l’on s’adresse à quelqu’un dont la culture peut se vanter d’une haute antiquité.

        Outre cela, il faut reconnaître à Peyrefitte d’avoir vu juste avec 50 ans d’avance ! Lorsque les “arrogants” ne voyaient rien venir de la Chine, lui voyait juste.

          +2

        Alerter
      • Vas // 02.12.2019 à 13h16

        Je suis français, issu d’une ville en France… dont on a fêté les deux milles ans dans les années 80…
        A partir de deux !?… ça ne fait pas plusieurs ??… oui ?… non ?… peut-être ?…. ne se prononce pas !?…

          +2

        Alerter
        • lole // 04.12.2019 à 23h29

          Enfin on a pas vraiment fêté les 2000 ans de la France, ou alors on m’aurait menti à l’insu de mon plein gré…
          Çà reviendrait presque à remettre le début du monde au 4 frimaire an II… Presque

            +0

          Alerter
  • Hervacacia // 30.11.2019 à 16h18

    Cristophe Stalla Bourdillon tente de créer un climat de méfiance, ou même de racisme, à l’égard de la Chine socialiste.
    Il s’inscrit dans la longue lignée des colonialistes français qui nous inventaient un “péril jaune”.
    Aujourd’hui, comme le souligne bien Xi JinPing, nous vivons dans un village global ou chacun dépend de tous et toutes.Nous devrions créer un climat de confiance et nous entraider Gagnant\Gagnant.
    Le stalisme bourdillonesque, c’est du Perdant\Perdant façon guerre froide !
    Le Trumpisme de Stalla Bourdillon est nuisible et dangereux.

      +5

    Alerter
    • manuel // 01.12.2019 à 13h39

      la Chine n’est pas socialiste c’est une société capitaliste comme la Russie ou les USA rien à espérer.

        +2

      Alerter
  • Hervacacia // 30.11.2019 à 16h51

    Il faut vraiment que la liberté académique soit considérable en Chine pour qu’on laisse Stalla Bourdillon enseigner là-bas.
    Il colporte tous les clichés sur la Chine souvent enseignés à l’Inalco à Paris quand j’y étais étudiant. Par contre, mais c’est anecdotique, il semble ignorer que CNN est diffusé en France en français.
    Pour contrer cet anti-Chine primaire, et croiser ses sources, je recommande vivement le livre de Xi Jinping “Construisons une communauté de destin pour l’Humanité” publié en français en 2019

      +8

    Alerter
  • Brigitte // 01.12.2019 à 07h56

    j’ai trouvé l’entretien interessant et j’ai tenu jusqu’au bout.
    Je ne comprends pas les précédents commentaires. Ils ont visiblement un a-priori sur le personnage. Pourquoi le qualifier “d’anti-Chine primaire”. Hervacacia, pouvez-vous expliquer ??
    Certes, c’est un libéral, homme d’affaires proche du pouvoir et du MEDEF mais justement, c’est interessant d’écouter ce genre de profil qui conseille les décideurs.
    S’il va enseigner en Chine, c’est tout à son honneur et à celui de la France qu’il contribue à ne pas trop disqualifier, contrairement à d’autres….
    Il me semble avoir encore la fibre patriote, j’en veux pour preuve ses remarques sur la mentalité des français et de leurs excroissances médiatiques (France 24) et je suis d’accord avec lui à 200 %. D’ailleurs, les Chinois nous voient comme des gesticulateurs immobiles. Rien de tel pour s’enliser….
    Nous ne nous battons pas pour préserver nos acquis sociaux, nos biens précieux (entreprises stratégiques, services publics), nous ne parlons pas au nom de notre pays, nous sommes devenus auto-dépressifs et suicidaires alors que nous avons un potentiel important malgré notre taille et notre démographie. Ce potentiel ne vient pas de l’UE mais de la place de la France dans l’Europe des Nations et dans le monde grâce à la Francophonie. C’est tout cela que nous perdons à vitesse grand V.
    Quand le sage montre la grandeur de la France, l’idiot regarde la tour Eiffel….

      +6

    Alerter
    • LibEgaFra // 01.12.2019 à 09h32

      Ah, la grandeur de la France, son impérialisme, ses colonies, ses massacres, son franc cfa, ses opexs, ses missiles sur la Syrie, son soutien aux terroristes en Syrie, son référendum de 2005, son soutien aux nazis ukrainien, ses sanctions anti-russes, sa soumission à l’hégémon, etc., etc.

        +10

      Alerter
      • Juju77 // 01.12.2019 à 11h49

        oui .. mais pas que (et la je n’ai pas l’énergie) pour compléter …
        je pense que beaucoup d’humanistes de littéraires et de scientifiques pourraient y ajouter d’autres réalisations , et d’autres valeurs bien réelles

        comme disait l’autre “la france.. c’est compliqué ” .. et la chine aussi

          +0

        Alerter
      • Brigitte // 01.12.2019 à 13h07

        Alors pour vous le patriotisme est synonyme d’impérialisme? Raccourci que font tous les idiots utiles à l’Euroland. Que préférez-vous, que la France n’existe plus? A cause de gens comme vous, ça pourrait arriver.
        Que voulez-vous donc, que tous les peuples de la terre se donnent la main dans une grande farandole? Ah Ah
        En plus vous êtes en contradiction, vous faites l’éloge de la Chine, civilisation plurimillénaire certes mais impérialiste comme les autres. Chacune a eu sa période. Aujourd’hui encore, que fait la Chine au Tibet?
        Revenons à la France, pourquoi n’entretiendrait-elle pas des liens privilégiés avec ses anciennes colonies, comme le Royaume Uni a su faire, lui? D’où sa supériorité.

          +2

        Alerter
        • Anouchka // 01.12.2019 à 16h21

          Brigitte, vous ne pouvez pas non plus ignorer que la grandeur de la France tient d’abord et avant tout à son passé colonial. La grandeur des institutions culturelles de la France (Langue, universités, tradition littéraire et artistique, etc.) est indissolublement liée à l’argent que les souverains de la France ont jugé bon d’y investir pour garantir leur prestige – et ils n’on assurément pas trouvé cet argent sous les sabots des chevaux…
          La où je vous rejoins, c’est que la France n’est pas la seule dans ce cas loin de la. Bien malin celui qui pourrait citer le cas d’une grande nation qui n’aurait pas hérité d’un passé impérialiste. Les pays décolonisés n’échappent pas à la règle (je pense par exemple à des pays comme le Canada ou le Brésil) car ils ont eux aussi, à travers leurs élites et leurs institutions, hérité de la puissance et des marqueurs de prestige de l’ancienne métropole (a commencer par la langue et les traditions littéraires qui s’y rapportent).

            +2

          Alerter
          • Louis Robert // 01.12.2019 à 18h34

            « Bien malin celui qui pourrait citer le cas d’une grande nation qui n’aurait pas hérité d’un passé impérialiste »?

            *

            Nombreuses sont les nations qui N’ONT PAS de passé impérialiste. — Aucun. Je vous laisse le soin d’en dresser la liste. Le vice consiste à ne pas reconnaître que LÀ, PRÉCISÉMENT, est ce qui fait leur grandeur respective, alors que l’impérialisme est ce qui atteste de la médiocrité des nations impérialistes.

            Et même si toutes les nations avaient un passé impérialiste, cela ne ferait pas de l’impérialisme français une source de grandeur pour la France. Bien au contraire. Appartenir au crime organisé généralisé ne fut jamais et ne deviendra jamais une source de grandeur, à supposer, bien entendu, que ce mot ait encore un sens.

              +2

            Alerter
            • Anouchka // 01.12.2019 à 19h10

              « Nombreuses sont les nations »… et Bien sûr, vous vous gardez bien de vous aventurer a citer un exemple.
              Vous noterez également que j’ai parlé de « grandes » nations et non pas des nations en général au sens des état membres de l’ONU – qui résultent pour la plupart, comme je le précise, d’éclatement d’empires.

              Mais il n’y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

                +0

              Alerter
          • Brigitte // 01.12.2019 à 19h59

            Anouchka, je n’ai jamais employé le mot “grandeur”. J’ai employé le mot “potentiel” et “tenir sa place” dans le monde mais certains commentateurs ont l’esprit tellement formaté qu’ils ne cherchent même pas à comprendre. Ils aboient aussitôt…
            Les chiens aboient et la caravane passe….

              +1

            Alerter
            • LibEgaFra // 02.12.2019 à 09h35

              Brigitte // 01.12.2019 à 19h59:
              “Anouchka, je n’ai jamais employé le mot “grandeur”.”

              Vraiment?

              Brigitte // 01.12.2019 à 07h56:
              “Quand le sage montre la grandeur de la France, l’idiot regarde la tour Eiffel….”

              Sans commentaire.

                +2

              Alerter
        • Anouchka // 01.12.2019 à 16h22

          En réalité, pour exister en tant que nation dans le monde actuel, il faut à un moment ou à un autre de son histoire avoir accepté les règles du jeu impérialistes du capitalisme.
          Peut-être arrivera-t-on un jour à dépasser cette dure réalité, mais pour l’instant c’est plutôt vers un monde multipolaire (c’est à dire constitué d’empires qui s’affrontent) que l’on semble se diriger.

          NB: un peu marre d’entendre toujours et encore rabâcher l’histoire du franc CFA. Si les pays concernés utilisent le franc CFA, c’est qu’ils le veulent bien, ou plutôt que certains dans ces pays y trouvent suffisamment d’intérêt pour perpétuer le système.

            +2

          Alerter
        • LibEgaFra // 02.12.2019 à 09h29

          Bravo! Deux sophismes dans votre premier paragraphe.

          Patriotisme: défense du pays.
          Impérialisme: agression d’autres pays.

          Eloge de la Chine? Où ça? Parce que j’ai écrit que c’était une civilisation plurimillénaire? Alors vous aussi puisque vous avez le bon goût de l’admette.

          Liens privilégiés = néocolonialisme et pillage économique grâce aux marionnettes.

            +0

          Alerter
  • LibEgaFra // 02.12.2019 à 09h15

    “Si les pays concernés utilisent le franc CFA, c’est qu’ils le veulent bien,”

    Oui, certains, c’est-à-dire les marionnettes installées par l’impérialisme français.

    Je crains de “rabâcher” l'”histoire” du franc cfa tant qu’il aura cours. Même que c’est une des raisons (le maintien du franc cfa) de l’agression contre la Libye.

      +2

    Alerter
    • Grd-mère Michelle // 02.12.2019 à 14h54

      “Car les pays, voyez-vous, sont des choses mystérieuses…”
      Brigitte Fontaine et Areski sur leur disque “Le bonheur”

        +0

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications