Les Crises Les Crises
13.juin.202013.6.2020 // Les Crises

Interdit d’interdire – Les Leçons du Coronavirus par Marcel Gauchet

Merci 56
J'envoie

Source :Russia Today France, Interdit d’interdire

Frédéric Taddeï reçoit le philosophe Marcel Gauchet.

Source :Russia Today France, Interdit d’interdire

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

38 réactions et commentaires

  • LibEgaFra // 13.06.2020 à 07h22

    Le virus a fonctionné comme un formidable révélateur.

    1. Le libéralisme et la privatisation des services publics ont montré leurs effets catastrophiques;

    2. La nature dictatoriale du pouvoir s’est manifestée clairement;

    3. Le bon peuple est prêt à se jeter dans les bras d’un sauveur pourvu qu’il ait l’air (l’air seulement) de s’opposer au pouvoir;

    4. Les chiens de garde sont fidèles au poste. Gauchet y compris avec son « avènement d’une démocratie » inexistante;

    5. La destruction d’un nombre d’emplois et d’entreprises certain est tout bénéfice pour la monopolisation de l’économie.

      +31

    Alerter
  • Alfred // 13.06.2020 à 08h48

    « Il y a un avantage à cette situation : à mon avis elle ne se reproduira plus telle qu’elle fût d’une manière aussi particulièrement stupide en France. » La logique voudrait qu’il n’en soit pas autrement. L’observation et la mémoire nous rappellent qu’hélas rien n’est moins sur. Par quelle opération du saint esprit la malédiction qui veut que chaque nouvelle génération de responsables politiques soit pire que les précédentes serait elle rompue? Par la « conscientisation » du peuple qui s’affranchirait de la furieuse propagande des médias installés? Avec la grandissante reprise en main d’internet et des médias sociaux la fenêtre de tir se raccourcit de jour en jour. Sans même compter les manœuvres dilatoires et les feux d’artifices de diversion. J’ai plutôt l’impression que ça ne va pas le faire et qu’apparait à l’horizon un sauveur fait du même carton que macron (peint comme cela sera utile) qui nous asservira encore davantage.
    (« L’humanité avance à petit pas, expérience après expérience… ». Ha bon. on est tombé déjà deux fois dans exactement le même piège pourtant. et on nous reprépare le même une troisième fois « incognito » sous notre nez. Quelle blague)

      +7

    Alerter
  • fanfan // 13.06.2020 à 09h27

    « L’OMS est en fait financée à 80% par les laboratoires pharmaceutiques, les banques, l’industrie de l’armement, les compagnies pétrolières, l’industrie de l’alcool, etc. tandis que Bill Gates participe de plus en plus au financement de l’OMS par l’intermédiaire de sa fondation, ce qui rend l’organisation très dépendante […] et que les faits s’accumulent : fausse alerte sur la grippe H1N1 sous la pression des lobbies pharmaceutiques, complaisance inquiétante vis-à-vis du glyphosate que l’OMS a déclaré sûr malgré les victimes de l’herbicide, aveuglement sur les conséquences de la pollution due aux compagnies pétrolières en Afrique, minimisation du bilan humain des catastrophes nucléaires (en raison de l’accord que l’OMS a signé avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ! ) de Tchernobyl à Fukushima […]… « L’OMS doit faire l’objet d’une réforme radicale. Le confinement est véritablement l’escroquerie sanitaire du XXIe siècle, une enquête doit être menée à ce sujet et les responsables de l’OMS et de l’Imperial College de Londres doivent être interrogés et, si nécessaire, jugés.[…] » : https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=3600511
    De plus, où sont la logique et la cohérence lorsque certains pays européens exigent des preuves pour l’hydroxychloroquine-azithromycine et non pour le confinement?

      +21

    Alerter
  • Renaud // 13.06.2020 à 10h33

    Ce qui est dit dans cette vidéo de la minute 22 à la minute 25 et 30 secondes me fait penser immédiatement au projet fabien. Le projet de la Société Fabienne fondée en 1883, les fondateurs étant : Bernard Shaw, le couple Webb professeurs et Eleanore Marx fille de Karl. La Société fabienne aura été la matrice du parti travailliste britannique. Plus tard en 1931, la Société fabienne s’étendit beaucoup à travers le monde par le Commonwailth et à présent nombre d’écoles, d’universités, de fondations, d’instituts, etc. portant des noms très divers véhiculent la doctrine fabienne qu’on peut rappeler ainsi : atteindre le socialisme mondialisé (car mondialiste) avec les moyens du capitalisme (non moins mondialisé car mondialiste aussi). Nous y serions presque en plein?
    Depuis plusieurs décennies de diffusion ‘fabianiste’ (politique et l’enseignement, tellement de cadres sortent de ce même moule dans le monde) on dirait que nous nous approchons près de ce but? Très bien rapportées ici dans cet entretien, les attitudes de tous, la société et les dirigeants ont formé un « biotope rêvé » et révélé par la crise sanitaire, un tremplin pour ce système socialo-capitalistique.

      +3

    Alerter
  • fanfan // 13.06.2020 à 10h51

    Tests sérologiques – Le média : « Tests Covid-19 : révélations sur un nouveau scandale sanitaire (David Mendels, invité de Denis Robert : https://www.youtube.com/watch?v=vrjmY_ffgAg)
    En principe, les fabricants qui franchissent le cap des tests de sensibilité (à 95% pour les faux positif) et de spécificité (à 98% pour les faux négatif) sont certifiés.
    Or, le Ministère de la santé a homologué une liste de 23 tests le 20 mai dernier, dont la plupart, selon les propres termes, du physicien sont « tout pourris ». Entendez par là qu’ils peuvent diagnostiquer des personnes saines comme étant malades du Covid. Et plus grave, des personnes malades, saines. Sur les 11 tests sur lesquels a travaillé David Mendels, un seul a franchi la barre de la fiabilité selon les critères établis par la haute autorité de santé (HAS) en matière de spécificité et de sensibilité. Pourtant dans la liste finale, la plupart y compris les pires, ont été homologués par le Ministère.
    « Je ne suis qu’un scientifique donc je ne sais pas s’il y a malveillance ou incompétence derrière cela » explique, sidéré, le docteur en physique « Mais quand les résultats se perdent à plusieurs niveaux comme c’est le cas ici, on est en droit de se poser la question de ceux qui contrôlent les contrôleurs. Et on est également en droit de nous demander si tout s’est passé de la sorte pour la gestion de la crise du Covid ? »

      +12

    Alerter
  • tepavac // 13.06.2020 à 13h29

    Scandale après scandale avec à la clef la promotion surmédiatisée du cov comme du racisme nous rappelle la violence tout aussi médiatique des élections de 2016 où l’Europe entière des médias était entrainée dans une lutte pour un candidat à l’autre bout du monde.
    Qu’est-ce qui justifie ou peut justifier une telle situation politique et médiatique ? où les uns gouvernent en dépit du bon sens, et les autres exagèrent et amplifient tous les propos et les polémiques. Pour ne rien arranger à cette situation, au USA, quelque heures après que des actes d’accusations étaient lancé contre la clique de comploteurs où s’agglutine politique, fbi, cia et autres, explose médiatiquement le racisme et vient masquer l’un des plus grand scandale de la démocratie.
    https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&pto=aue&rurl=translate.google.com&sl=auto&sp=nmt4&tl=fr&u=https://thehill.com/homenews/senate/501096-gop-votes-give-graham-broad-subpoena-power-obama-era-probe&usg=ALkJrhiRd21_Cqp2q9ghAtYW2vJma0qLMQ

    Au train ou vont les choses, le chaos s’installe et se répand dans toutes les couches de la population. Suivant les sentiments des uns et des autres, chacun à droit à sa dose de menace sur ce qu’il croit être le plus important; la santé, le climat, la justice, l’identité génétique, la souveraineté, le genre, l’identité culturelle,l’écologie, la paix… A quand le rassemblement de toutes les peurs…

      +6

    Alerter
  • Brigitte // 14.06.2020 à 07h35

    On attend toujours les leçons…oh et puis les donneurs de leçons ne les suivent pas eux-même en général.
    Equation à plusieurs inconnues: monde d’avant = monde d’après moins le pire à venir.
    j’aime bien son constat « la France se croyait un pays d’exception et puis s’est rendue compte qu’elle faisait partie des pays du sud » à cause bien sur de la mortalité du covid-19. Oui on peut le dire sauf que la GB a eu plus de morts que les pays du sud (+ 12000 que nous). Est-ce la GB l’exception qui confirme la règle nord-sud?
    La GB voulait faire comme la Suède mais résultats: plus de 42 000 morts en GB et à peine 5000 en Suède. D’où vient cette différence?
    La polémique pour ou contre le confinement est stérile. Si la Suède n’a que partiellement confiné c’est qu’elle n’en a pas eu besoin. Il y a certainement d’autres raisons qui expliquent cette différence de prévalence. Les souches virales? le polymorphisme génétique des populations? la démographie? l’état sanitaire de la population (obésité, diabète, etc..)? Seule une étude pourrait démêler tout ça.
    Un chose sure en tout cas, c’est que certains pays ont utilisé le covid-19 pour se faire de la pub, dont la Suède. Monde spectacle jusque dans la nécrologie.

      +2

    Alerter
  • Brigitte // 14.06.2020 à 07h53

    Je voulais commenter aussi son sentiment que « les gens ont été marqués en profondeur par cette crise et qu’il y aura des conséquences, pas immédiates mais lors d’évènements futurs ». Conséquences politiques sans doute car sur le plan culturel et économique, il admet que rien ne changera. Les gens continueront à faire le tour de la terre en avion, à s’endetter pour acheter le dernier gadget technologique à la mode, à manger de la nourriture de mauvaise qualité et à saturer les urgences le dimanche pour un bobo au doigt. Bref l’individualisme roi va vite retrouver son trône.
    Si les gens se sont confinés, ce n’est pas pour protéger leurs voisins mais pour se protéger eux-mêmes, ce qui est bien normal. Il n’y a pas eu là d’exemple de solidarité collective mais de peur collective.
    Oui je pense que politiquement, il y aura un après. D’ailleurs, nous en aurons un test prochainement avec le deuxième acte des élections municipales. A mon avis, taux de participation historiquement faible à prévoir….

      +1

    Alerter
  • Mona Redmoor // 14.06.2020 à 18h18

    Abasourdi par « l’impartialité » comme il l’autoproclame de Gauchet ! Crise mal gérée, pas assez modernes les français, pays du sud, ça va être galère, Macron petite erreur de com mais plutôt sympa. Et Taddei qui lui tient le crachoir et rattrape même les glaviots comme mesure barrière sûrement ! Briefés pendant le confinement, rectifiés un peu plus !? Ouf Marcel nous dit grâce à de la sécurité et le numérique tout va repartir. D’accord sur une chose: la hulotterie du bobiovert ex ministre ex présentateur de télé.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications