Les Crises Les Crises
30.mai.202030.5.2020 // Les Crises

Premières leçons de la crise du Covid-19 – avec Alain Juillet

Merci 83
J'envoie

Source : Russia Today France, La Source

Dans ce nouvel épisode de La Source, Alain Juillet revient sur la crise du Covid-19 qui a frappé le monde ces dernières semaines. Selon l’ancien haut responsable à l’Intelligence économique, «c’est toute une chaine décisionnelle médicale, administrative et politique qui est responsable du fiasco».

Selon lui, nos dirigeants ont péché par excès de confiance et «il n’a été tenu aucun compte des études prospectives françaises et étrangères et même des livres blancs de la défense nationale qui annonçaient comme risque majeur une pandémie par virus».

Alain Juillet se penche également sur la crise économique qui suivra la crise sanitaire et pense «qu’en dépit des largesses actuelles l’État ne pourra plus être l’État providence que nous avons connu​». La crise «va s’accompagner inévitablement de faillites d’entreprises de toutes tailles avec les problèmes d’emploi qui en découlent dans un environnement qui va être inflationniste».

Source : Russia Today France, La Source

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Renaud // 30.05.2020 à 23h32

Excellente intervention.
Mais que pourrait penser Monsieur Alain Juillet de ceci (lien ci-dessous) qu’il ne peut ignorer? On se trouve là dans l’un des problèmes décisifs de l’intelligence économique :

https://lilianeheldkhawam.com/2020/05/21/soupcons-sur-la-vente-dalstom-energie-a-general-electric-la-jaune-et-la-rouge/

44 réactions et commentaires

  • Berrio // 30.05.2020 à 07h19

    Comme je vois comment que le bon système néolibéral il nous amenait avant le mois de mars un confort de vie qu’on pouvait même pas croire que ce serait possible qu’on l’atteigne et que maintenant c’est foutu en l’air à cause d’un petit microbe, je vais faire plein de sacrifices à l’avenir pour que ça revienne après comme avant

      +14

    Alerter
  • Lucho // 30.05.2020 à 07h58

    Je m’occuppe, entres autres, de mettre en place des PCA (Plan de Continuité d’Activité) depuis des années. Le plan pandémie est bien connu depuis la grippe H1N1 par les entreprises.
    Des dispositifs existaient, bien que pris de moins en moins au sérieux il est vrai depuis ces dernières années.
    En revanche, c’est vrai aussi que nous n’avions pas prévu de plan de secours « «Emballement politique et médiatique totalement irrationnel face à une maladie peu mortelle qui n’aura impact sur la mortalité globale ».
    Il faudra voir beaucoup plus large désormais. Préparer un plan de secours Dictature ?

      +27

    Alerter
  • HC // 30.05.2020 à 08h14

    Le plan de l’OMS.
    Étant donné qu’il n’existe aucune étude randomisée en double aveugle de l’efficacité de penser, l’OMS préconise de s’en abstenir.

    Mise à jour.
    The Lancet a montré que penser était non seulement inutile mais dangereux, par conséquent l’OMS suspend toute activité neuronale et Olivier Veran l’interdit. Macron l’avait anticipé depuis longtemps, qui avait corrigé Descartes : Je communique donc je suis.

      +73

    Alerter
    • Eric83 // 30.05.2020 à 09h28

      @ Hc, merci, excellent.

      Au sujet de l’étude, maintenant très controversée, du Lancet, il reste quelques personnes qui ne prennent pas la communication de l’OMS et de ses séïdes, pour argent comptant.

      Aussi, il est à noter que l’investigation d’un média MSM sort très nettement du lot : France Soir.

      Après leur interview exclusive du Dr Mehra la semaine dernière, voici que ce média récidive avec une enquête très fouillée sur la société Surgisphère, société ayant prétendument collecté, traité et analysé les données de « l’étude »..

      Au regard des informations dénichées par FS, notamment sur l’activité et le personnel de cette société, il est extrêmement peu probable que Surgisphère soit la société qui a collecté, traité et analysé les données de l’étude publiée dans le Lancet.

      http://www.francesoir.fr/societe-economie/lancetgate-surgisphere-la-societe-qui-fourni-les-donnees-letude-est-elle-serieuse

      http://www.francesoir.fr/opinions-entretiens-societe-sante/interview-exclusive-mandeep-mehra-lhydroxychloroquine-pas-efficace

        +10

      Alerter
      • anatole27 // 30.05.2020 à 10h21

        A propos de FranceSoir :

        https://fr.wikipedia.org/wiki/France-Soir#Relance_de_France-Soir_en_version_num%C3%A9rique

        En août 2019, le personnel de la rédaction du site, qui ne compte plus que quatre employés, est en grève en raison d’une forte dégradation des conditions de travail et de la menace qui pèse sur leur mission de diffusion de l’information

        Le 19 octobre 2019, il est annoncé que les quatre journalistes de la rédaction seront licenciés pour motif économique. Malgré ces licenciements, France Soir ambitionne de poursuivre l’alimentation de son site web en continuant d’y intégrer des contenus

        La nouvelle politique du journal se résume aux 3 M :

        Media, Mutualisation, Money-tisation

        que d’aucuns pourront résumer en :
        Money, Money, Money

        Donc si buzzer sur Raoult rapporte du Fric il est dans la politique editorial du susdit

          +3

        Alerter
        • marc // 30.05.2020 à 11h33

          buzzer sur la chloroquine en général est un sport très répandu, les-crises en précurseur…
          tous les médias en parlent en long et en large depuis un moment… afin d’instiller le doute, de renforcer le conspirationnisme, et ainsi diviser pour mieux régner…
          mais « on ne traite pas la maladie avec ça svp, il reste encore l’étude en triple sourd qui doit être relue par les labos d’ici la fin de l’année »

            +14

          Alerter
      • Leterrible // 30.05.2020 à 11h48

        Pour continuer sur « The Lancet » en plus positif j’espère… ce nouveau recours pour les CAS GRAVES :

        l’ « anakinra » commercialisé « KINERET » valablement testé semble- t’il. Reste à espérer.

        https://www.lalibre.be/planete/sante/coronavirus-un-traitement-donne-des-resultats-encourageants-5ed1eb32d8ad581c546bc490

        Quelqu’un connait?

          +0

        Alerter
    • Crapaud Rouge // 30.05.2020 à 12h15

      @HC : j’adore (ironiquement) votre commentaire qui est une variante du principe : si l’on ne pense pas comme moi, alors c’est qu’on pense mal ou pas du tout. Vous n’êtes probablement pas dans le camp des « anti-Raoult » qui en ont la raz la casquette de le voir piétiner les principes scientifiques les plus fondamentaux. Bien sûr qu’il y a une « cabale » dirigée contre la chloroquine, et son cadre est le conflit géostratégique USA / Chine. Mais quand on voit le sieur Raoult diffuser ses opinions outrancières à grand renfort de vidéos, et NON PAR DES THESES EN BONNE ET DUE FORME, il participe gaiement à la « décomposition » de la science. Celle-si se retrouve instrumentalisée par les puissances de l’argent, et piétinée par la dictature des opinions qui régit les réseaux sociaux. Triste sort. On peut lire aussi ce billet : http://onfoncedanslemur.blog/2020/05/29/le-nouveau-martin-luther-de-pacotille

        +8

      Alerter
      • Loxosceles // 30.05.2020 à 12h31

        Cette manie de voir des « camps » et de projeter son fonctionnement sur le reste du monde. De vouloir aussi l’imposer… Un autre virus en cours d’expansion ?

        Et pourquoi n’y aurait-il qu’une seule façon d’envisager la science et ses méthodes, au juste ?

        Raoult est un iconoclaste (mot qui sera peut-être un jour remplacé par « troll ») et donc sa démarche est vue comme provocatrice, ce qu’elle est certainement, mais la finalité est avant tout de lancer un pavé dans la mare des protocoles fermés et dogmatiques, seulement accessibles aux industriels, qui en profitent pour asseoir leur domination qui a de sérieux impacts sur nos modes de vie.

        Mais qu’on continue à se focaliser sur le vilain mouton noir Raoult, cause des 10 plaies du monde moderne.

          +19

        Alerter
        • Crapaud Rouge // 30.05.2020 à 12h58

          Le « vilain mouton noir » n’est qu’un type qui « crache dans la soupe », un troll, pas un « iconoclaste ». Qu’il les ponde ses méthodes puisqu’il prétend mieux faire ! On attend. M’est avis qu’il finira sa carrière sans n’avoir rien découvert d’intéressant, et que sa célébrité finira aussi vite qu’elle est arrivée.

            +5

          Alerter
          • Loxosceles // 30.05.2020 à 13h06

            Cracher dans la soupe, c’est un peu ce que vous faites. Raoult a découvert des tas de virus, mais bon, la caricature bas du front est reine chez ses détracteurs qui refusent de comprendre le personnage. La secte, c’est les anti-Raoult, pour moi.

            Et je ne suis pas pro-Raoult. Je remarque juste que son approche n’est pas comprise par ses détracteurs qui en plus vont jusqu’à le dénigrer en tant que personne et que professionnel, alors qu’il dirige le principal IHU de France.

              +23

            Alerter
            • Crapaud Rouge // 30.05.2020 à 15h49

              Toujours les autres. La vérité est bien sûr dans votre camp, comme Dieu quand il s’agit de faire la guerre.

                +5

              Alerter
            • Crapaud Rouge // 30.05.2020 à 16h25

              « découvert des tas de virus » : des chercheurs américains ont calculé que l’ensemble des chauves-souris de la planète constituerait un réservoir global de 300.000 virus, rien que ça. Alors bon, pour qui veut découvrir « des tas de virus », ce n’est pas bien compliqué : il lui suffit d’attraper des chauves-souris. 🙂 🙂 🙂

                +4

              Alerter
            • Narm // 31.05.2020 à 10h20

              Panoramix fait de la vulgérisation de la science. il s’adresse je pense dans ses vidéos en premier à ses étudiants. et estsouvent dans la pondération ou refuse de répondre sur des sujets qui ne sont semble t il pas de son domaine ou polémique
              Il parle et se fiche de ce que dira l’academie de médecine , le gvnt ou le conseil de l’ordre. (voir le reportage d’il y a 5 ans)
              Tout ce qu’il a dit a beaucoup de sens, vous devriez l’écouter plus attentivement.
              La bavure que je lui trouve c’est de n’avoir pas parlé au conditionnel sur « 3 morts en chine et on en fait une … »
              sinon, il est tou

                +1

              Alerter
          • Barachin // 30.05.2020 à 17h01

            « Bien sûr qu’il y a une « cabale » dirigée contre la chloroquine, et son cadre est le conflit géostratégique USA / Chine. »

            La vache … de mieux en mieux.
            Cela dit, pour une fois qu’on laisse tranquilles les Russes et les Cubains, cette fable a le mérite de renouveler le genre.

              +6

            Alerter
      • Barachin // 30.05.2020 à 17h00

        La vache … S’en remettront jamais le tenants de l’hydrobidule 🙁
        Vous attendez la prochaine pandémie pour changer de disque ?

          +4

        Alerter
      • lateo // 30.05.2020 à 21h58

        Essayez l’armée. Et n’oubliez pas de bien faire triple certifier la procédure chirurgicale que le camarade d’à côté envisage d’appliquer pour essayer de sauver votre misérable vie avant de le laisser faire, ou alors faites valoir vos droits et exigez les meilleures conditions d’hospitalisation.

        Sans blague.
        Le côté spectacle de Raoult me saoule, mais à un moment il faut bien comprendre qu’au delà de cet aspect, le mec fait de la médecine de guerre : il fait avec ce qu’il a (et on n’est pas loin de « la b*te et le couteau ») pour sauver le maximum de gens là maintenant tout de suite, sur le terrain et les pieds dans la m…
        Ça ne mérite certes pas l’adoration, mais ça ne mérite certainement pas le mépris.

          +9

        Alerter
        • Arno // 31.05.2020 à 19h11

          « le mec fait de la médecine de guerre » ! Lol, les idolâtres ne savent plus quoi inventer; ce mec ne fait aucune médecine, ni de ville, ni de guerre; tout ce qu’il soigne c’est sa mégalomanie. Le traitement qu’il essaye de vendre ne fonctionne pas et il le sait très bien: Il a déjà tenté le coup avec une demi-douzaine d’épidémies depuis des années. Il en a rien à fiche des malades, c’est pourtant facile à comprendre quand il étale son mépris pour les Chinois ou les passagers du paquebot contaminés. ça mérite bien plus que du mépris, ça mérite une condamnation.

            +2

          Alerter
    • marc // 30.05.2020 à 14h13

      Des dizaines de scientifiques ont publié une lettre ouverte exprimant leurs « inquiétudes » sur les méthodes de la vaste étude parue le 22 mai dans le Lancet, ayant conduit à la suspension d’essais cliniques sur l’hydroxychloroquine.

      https://zenodo.org/record/3864691#.XtJNGToza00

      « Ce sont certainement tous des charlatans! »

        +14

      Alerter
      • Barachin // 30.05.2020 à 21h56

        « « Ce sont certainement tous des charlatans! » »

        D’après certains avis autorisés, ces médecins seraient à la solde de la Chine … à moins que ce ne soit à la solde des Etats-Unis… désolé, je débute dans la toutologie complotisante 🙂

          +1

        Alerter
  • florian lebaroudeur // 30.05.2020 à 08h22

    « Après une période d’hybris ou la planète nous paraissez petite et nos pouvoirs sans limite, la crise va ramener toute le monde a une réalité incontournable, nous étions dans une fuite en avant privilégiant le paraitre au détriment de l’être. Sans tomber dans une paranoïa écologique ou collapsologique, qui est l’autre phase des excès de la finance et du progrès, il est évident que la crise économique et ses conséquences oblige à nous remettre en cause. Le besoin de solidarité qui s’oppose aux incivilités et au communautarisme, vont faire évoluer une population qui a découvert qu’elle était mortelle… »
    Et si la source du problème à laquelle nous faisons face n’était pas finalement la gestion délicate des conséquences de l’effondrement du christianisme ainsi que toutes les croyances collectives qui lui faisaient face et qui a provoqué une rétroaction de l’individu sur sa nature et sa personnalité, un individu diminué et atomisé en quelle sorte.
    La question est: Après l’illusion d’une libération ultime, d’une émergence d’une sorte d’individu absolu et la désillusion qui s’en suit, que vont faire les individus ? Vont-ils s’atteler à retricoter péniblement ce qu’ils ont détricoter depuis un demi-siècle, si il est aisé de déconstruire, construire est semé d’embuche. Ou cet découverte de la mortalité, cet perspective de la finitude va-t-elle au contraire les amener à s’enivrer toujours plus fort pour échapper à la prise en compte d’une réalité à laquelle ils ne sont pas suffisamment psychologiquement préparer à affronter.

      +6

    Alerter
    • florian lebaroudeur // 30.05.2020 à 08h30

      je n’ai pas eu le temps de corriger les oublis de relecture.
      _TOUT le monde
      _il EST évident
      _Et SI la source du problème
      _UN individu diminué

      Mais finalement c’est partiellement fait

        +0

      Alerter
    • Anonymous_civ_Sergent // 30.05.2020 à 08h32

      « Après une période d’hybris ou la planète nous paraissez petite et nos pouvoirs sans limite, la crise va ramener toute le monde a une réalité incontournable, nous étions dans une fuite en avant privilégiant le paraitre au détriment de l’être. Sans tomber dans une paranoïa écologique ou collapsologique, qui est l’autre phase des excès de la finance et du progrès, il évident que la crise économique et ses conséquences oblige à nous remettre en cause. Le besoin de solidarité qui s’oppose aux incivilités et au communautarisme, vont faire évoluer une population qui a découvert qu’elle était mortelle… »

      > Le besoin de solidarité, de revenir plus généralement à des fondamentaux et que l’hybris ne résoud aucune misère sociale, morale, spirituelle.

      Après l’illusion d’une libération ultime, d’une émergence d’une sorte d’individu absolu et la désillusion qui s’en suit, que vont faire les individus ? Vont-ils s’atteler à retricoter péniblement ce qu’ils ont détricoter depuis un demi-siècle, si il est aisé de déconstruire, construire est semé d’embuche. Ou cet découverte de la mortalité, cet perspective de la finitude va-t-elle au contraire les amener à s’enivrer toujours plus fort pour échapper à la prise en compte d’une réalité à laquelle ils ne sont pas suffisamment psychologiquement préparer à affronter.

      > Il y’aura je pense des embryons de reconstruction dans un marais d’enivrement .

        +1

      Alerter
      • florian lebaroudeur // 30.05.2020 à 09h24

        « Le besoin de solidarité, de revenir plus généralement à des fondamentaux et que l’hybris ne résoud aucune misère sociale, morale, spirituelle. »
        C’est l’hybris qui est la résultante de la misère sociale, morale, spirituelle et revenir aux fondamentaux exige autre chose que les postures dénonciatrices improductives à laquelle on est pourtant de plus en plus accoutumés.

        « Il y’aura je pense des embryons de reconstruction dans un marais d’enivrement »
        On ne peut s’empêcher de penser à Noé avec son arche ou à l’apocalypse climatique chère à une catégorie de personnes qui se proclame pourtant athée et contre toutes formes de religion.
        Finalement on constate que quoi qu’on fasse, on n’en revient toujours à la religion, à la tradition et finalement au point de départ. Il y aurait quelque chose à méditer là-dessus…et qui est ( je le convient ) très désagréable.

          +1

        Alerter
  • 78 ans // 30.05.2020 à 08h26

    La débâcle COVID-19 en France a été savamment instrumentalisée de façon on ne peut plus spectaculaire afin de masquer une débâcle systémique globale jugée inavouable par une classe dominante en faillite.

    Normalement, le plus tôt la masse citoyenne s’en rendrait compte et se l’avouerait… le mieux ce serait. Mais comme toujours, pour la lucidité et le contact avec la réalité, il est déjà trop tard. Il eut fallu prendre la Chine au sérieux plutôt que de s’en moquer… pour plus tard mieux pouvoir s’en plaindre.

      +21

    Alerter
    • florian lebaroudeur // 30.05.2020 à 09h06

      Ce qu’on découvre avec cet épisode, c’est que la débâcle systémique est plutôt morale, psychique et que l’effondrement physique n’est pas encore pour tout de suite.
      La classe dominante n’est pas encore en faillite puisqu’elle a réussie à confiner 4 à 5 milliards d’êtres humains sans provoquer de révolte, qu’elle réussie à promouvoir les technologies de surveillance des masses avec très peu d’opposition et qu’elle a le monopole de la création monétaire qui lui permet de faire de l’argent avec de l’argent pour masquer l’effondrement de l’économie réelle.

        +23

      Alerter
      • 78 ans // 30.05.2020 à 14h17

        Oui, MAIS…

        je me demande bien en quoi «faire de l’argent avec de l’argent » au cœur de «l’effondrement de l’économie réelle » peut s’avérer autre chose qu’une misérable faillite, matérielle («physique ») autant que morale.

        La réalité ne se réduit pas à une illusion. Autrement dit:se bercer d’une illusion de richesse et de prospérité n’est aucunement être riche et prospère. « FAKE wealth and prosperity is not genuine wealth and prosperity… », comme le montre bien et le montrera bien davantage (surprise!) la crise à laquelle tous tenteront maintenant de survivre, en fait une superposition de multiples crises existentielles, mondiales, planétaires.

        À suivre de près. Nous aurons encore beaucoup à apprendre sur ce qu’est l’incontournable réalité des choses…

          +3

        Alerter
  • RGT // 30.05.2020 à 08h58

    Ce que je constate surtout lors de cette crise sanitaire et sociale, c’est que le système de gouvernance généralisé français basé sur la puissance incontrôlable des « bureliers » totalement déconnectés de la réalité et n’œuvrant que pour leurs propres intérêts a permis de mettre en lumière son inefficacité morbide.

    Système de gouvernance à tous les étages, même dans les entreprises les plus modestes ou la « planification » hors sol et la « comptabilité » des bouts de chandelles entraîne depuis de trop nombreuses années la chute irrémédiable des conditions de vie de ceux qui ne font pas partie des « hautes sphères » de la bureaucratie ‘ »publique » ou privée).

    Le désastre de la « gestion par projet » nous est enfin révélé, avec la suppression de services publics et de la sûreté d’approvisionnement de TOUS les produits vitaux afin de favoriser « l’optimisation » comptable à court terme est bien la cause principale de ce désastre qui nous touchera pour de nombreuses années.

    Je ne pense pas du tout que ce désastre ait été préparé volontairement mais qu’il est la simple conséquence de l’idéologie délirante de nos « élites » qui sont intimement persuadées que leur « vision » auto-centrée est la seule qui soit (à leurs yeux) valable pour une « gestion saine » de la nation.

      +18

    Alerter
    • RGT // 30.05.2020 à 08h59

      j’ai dans l’idée que le « prélèvement à la source » est aussi de leur part un moyen efficace pour s’assurer de ne pas se retrouver en slip suite à une grève de paiement de l’impôt de la part des cons-tribuables.

      Ils peuvent donc sans problème bénéficier de la socialisation des conséquences de leurs entêtement sans risque d’en subir les conséquences.
      Pourquoi se gêneraient-ils ?

        +16

      Alerter
    • Marc // 30.05.2020 à 12h54

      « Je ne pense pas du tout que ce désastre ait été préparé volontairement… »
      C’est bien, c’est le minimum.

        +0

      Alerter
  • bRuNo // 30.05.2020 à 09h20

    Il est un peu tôt pour tirer des conclusions sur une période ou,aujourd’hui, la vie est loin d’être revenue à la normale .
    Inutile de rappeler qu’il n’y aura sans doute aucune augmentation de la mortalité due aux infections respiratoires ,comparée aux années précédentes.
    Par contre les mesures prises par les politiques ont déjà des conséquences catastrophiques. On ne sait pas encore si le chaos actuel est du à l’impréparation et à la nullité arrogante des dirigeants ou à un choix de gouvernance par le chaos aboutissant à un « reset » assumé .
    La pandémie arrive à un moment ou l’économie et la finance mondiale étaient au bord du gouffre ,ou l’europe est en totale désunion avec un euro qui est + un problème qu’autre chose ,avec une immigration incontrôlée (bien qu’organisée !) et une augmentation des revendications communautaires …. sans parler de la restriction des libertés et le projet de contrôle des populations permis par la technologie numérique facultative,pour l’instant , en fin (!!) de pandémie et peut-être obligatoire demain.

      +6

    Alerter
  • François // 30.05.2020 à 10h29

    Article intéressant. Je pars du principe qu’il n’y a pas de hasard. Si la chaîne de décision a fait ce qu’elle a fait, c’est de manière consciente. S’ils n’ont rien fait, c’est parce qu’ils voulaient que rien ne se fassent. Ce n’est pas de l’incompétence, de l’insouciance, du positive attitude.

    La question suivante pourquoi ?

    N’oubliez pas que l’état français Macron a toujours suivi les directives de l’OMS. Au début, confinement obligatoire car on nous annonçait 500000 morts. Récemment, interdiction de chloroquine toujours via la demande de l’OMS.

    Cela pose questions…non?

      +22

    Alerter
    • Gracques // 30.05.2020 à 18h09

      ben non , l’OMS au 27 janvier parlait de risque de pandemie et demandait de tester tester et tester (pour isoler les malades).
      donc il est faux de dire que Macron suivait les soit disant directives de l’OMS , que tout le monde peut d’ailleurs allegrement ignorer.
      Le fiasco est du à un melange d’incompetence et d’ideologie propre a la france….. mais il existe bien d’autres fiasco dus a d’autres raisons ailleurs.
      regardons plutot du cote de ceux qui ont reussi a jugler cette pandemie… des pays riches( coree , taiwan, Japon et pauvres, Cuba , Kerala, Vietnam , une bonne lecon.

        +3

      Alerter
      • Bats0 // 30.05.2020 à 19h47

        Je suis tout à fait en accord avec votre commentaire Gracques, c’est pourquoi je ne m’étendrai pas d’avantage, si ce n’est pour répéter ici, sur ce blog, qu’actuellement par les réseaux sociaux, une multitude de contre-vérités ont vu le jour, et sont en train d’avoir le même effet néfaste sur l’objectivité réelle que celui de la pandémie sur l’humanité.

          +0

        Alerter
      • EugenieGrandet // 01.06.2020 à 13h42

        Oui et non car on voit très bien que tous les autres pays (européens, nord américains) ont réagi de manière inadaptée (on peut le dire aujourd’hui mais difficile de le dire en mars).
        Il y a probablement une spécificité climatique, il y a ces pays (Corée, Japon, Taïwan, singapore) qui ont senti le vent du boulet des précédentes alertes (sras, etc…)
        Le fiasco n’est pas français, il va au-delà. E Macron n’est que le thermomètre, la fièvre vient d’ailleurs.
        J’ai travaillé sur les plans de continuité dans le cac40. Très difficile de faire prendre conscience aux dirigeants qu’ils doivent s’y préparer (crue de la Seine, attaque chimique, pandémie,…) parce que la plupart n’a jamais connu cela. « Tout ce qu’on ne voit pas n’existe pas ». Relire Nicolas Taleb.

          +0

        Alerter
  • pseudo // 30.05.2020 à 10h29

    c’est du macron diffusé sur RT. l’emballage est différent, mais le contenu est le même. de la soupe moderne aux idées pré mâchés parce que TINA.

    je ne vois pas ce que cet ancien, toujours proche**, de l’exécutif, vient à s’exprimer dans sa propre émission télévisuelle. Si il voulait faire changer les choses, il ferait un mandat et irait discourir à l’assemblée.

    Je ne comprends pas non plus RT à faire cette émission.
    il n’y a visiblement pas de quoi conquérir des parts de marché dans cette initiative, pourtant nous y sommes.

    Quand aux premières leçons à tirer, en ce qui me concerne, ce n’est pas la crise économique qui est un sujet, c’est l’incompétence des gouvernants, et l’incapacité pathologique de notre système social à faire peser de tout le poids de la réalité la notion de responsabilité à nos chers autistes gouvernant.

    ** plus proche que le quidam moyen ne puisse jamais l’être

      +4

    Alerter
  • 78 ans // 30.05.2020 à 13h40

    Comparons ces propos avec les suivants… Deux ordres de grandeur!

    « Il est temps de rompre avec une pensée conformiste basée sur des stéréotypes et de commencer réellement à agir dans une perspective morale. Après tout, notre meilleur pari est un futur heureux pour tous ceux qui vivent sur la Terre, notre maison commune.»

    Serguei Lavrov

    « Conclusion et mission sur le Covid 19 »

    https://reseauinternational.net/conclusion-et-mission-sur-le-covid-19/

      +3

    Alerter
  • Pegaz // 30.05.2020 à 15h31

    «c’est toute une chaine décisionnelle médicale, administrative et politique qui est responsable du fiasco».

    Responsabilités et conséquences, mais pas de causes à cette paralysie ou mise hors jeux de toute cette chaine décisionnelle.

    L’OMS, faire valoir quand cela arrange…
    Oui au choix restreint d’étude et de traitement (Discovery et Solidarity) Remdesivir, Kaletra, Kaletra+Interféron. (protocole IHU refusé au 11 mars, 1/2 protocole intégré au 22 mars…)
    Oui à l’unilatéral ECR comme preuve « scientifique ».
    Non suivi: Directive port du masque (29 janv) https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/330998/WHO-nCov-IPC_Masks-2020.1-fre.pdf?sequence=1&isAllowed=y
    Peu de considérations et actions : Urgence sanitaire internationale (31 janv).
    Négligée : Directive aéroports, ports maritimes et postes-frontières internationaux. (16 fév)
    (24 janvier – Wuhan ferme son aéroport)
    https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/331192/WHO-2019-nCoV-POEmgmt-2020.1-fre.pdf
    Non suivi, testez et isolez (16 mars)

      +2

    Alerter
  • Séraphim // 30.05.2020 à 16h16

    Lavrov parle mieux et différemment car il vient d’une culture, d’un pays, d’un peuple qui ont souffert vraiment, qui ont eu peur vraiment, pendant des décennies, et qui en sont revenus. Pas nous.
    « La peur dirige les humains. Son empire est le plus puissant de tous. Elle vous rend blanc comme des bougies. Elle vous coupe les yeux en deux. Il a été créé plus de peur que de n’importe quoi, dit le roi. En tant que force façonneuse, elle arrive en second, car il n’y a, au-dessus d’elle, que la Nature elle-même. » Saul Bellow (prix Nobel de Littérature 1976), ‘Henderson le Roi de la Pluie’

      +3

    Alerter
    • 78 ans // 31.05.2020 à 16h44

      En effet, « la peur dirige les humains ». ET POURTANT…

      Nous semblons l’oublier trop souvent: les êtres que nous aimons, ce qui nous rend le plus profondément heureux, le meilleur aussi auquel nous aspirons pour notre bien et celui de tous les humains, cela dirige tout autant, voire parfois bien davantage que la peur, même paroxysmique, les êtres humains que nous sommes.

      Dit autrement, depuis la nuit des temps nous dirigent aussi puissamment que la peur le Beau, le Bon, le Vrai, etc., toutes ces «nourritures de l’âme » … Comme les Russes, grâce à elles, déchaîné par la haine envers les monstres qui anéantissent les êtres qui lui sont chers, l’être humain surmonte la peur, jusqu’à la mort des uns… et la victoire collective des autres.

      Je sais… en ces temps de nihilisme post-moderne et de terreur, de plus en plus rares sont ceux d’entre nous qui en sont conscients, plus rares encore ceux qui osent l’avouer publiquement. En cela, c’est bien la peur qui « dirige » le plus grand nombre. !

        +0

      Alerter
      • Séraphim // 31.05.2020 à 16h53

        Dans ce même remarquable roman, Saul Bellow suggère que c’est précisément là où une peur est éliminée, qu’une beauté, que la Beauté peut surgir. C’est un cliché de rappeler que selon Dostoievsky « la beauté sauvera le monde »; mais c’est plus compréhensible si l’on sait que la Beauté apparait seulement après la victoire sur la peur.

          +0

        Alerter
  • Bissecan // 30.05.2020 à 20h51

    En définitive le covid aura été l’argument de Toutes les oppositions pour obliger le gouvernement à ne pas prendre la seule décision raisonnable : ne rien faire. Je suis navré de voir Alain Juillet tomber aussi bas dans l’opposition de cour de récréation. Le gvt Macron était finalement dans la bonne direction mais son illegitimité matricielle l’a conduit à se coucher devant la folie hygiéniste qui va nous coûter notre peau. Je ne félicite pas les crises pour son travail de sape devant l’abîme.

      +4

    Alerter
  • Renaud // 30.05.2020 à 23h32

    Excellente intervention.
    Mais que pourrait penser Monsieur Alain Juillet de ceci (lien ci-dessous) qu’il ne peut ignorer? On se trouve là dans l’un des problèmes décisifs de l’intelligence économique :

    https://lilianeheldkhawam.com/2020/05/21/soupcons-sur-la-vente-dalstom-energie-a-general-electric-la-jaune-et-la-rouge/

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications