Les Crises Les Crises
5.octobre.20195.10.2019 // Les Crises

Interdit d’interdire – 20 ans de guerre à prévoir au Sahel ?

Merci 97
J'envoie

Source : Russia Today France, Interdit d’interdire, 25-09-2019

Frédéric Taddeï reçoit :

– Marc-Antoine Pérouse de Montclos, directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD)

– Théophile Kouamouo, journaliste, ancien correspondant du Monde en Côte d’Ivoire

– Laurent Larcher, journaliste

– Dominique Trinquand, ancien chef de la mission militaire française auprès de l’ONU

Source : Russia Today France, Interdit d’interdire, 25-09-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

K // 05.10.2019 à 10h03

N’importe quoi. S’il est vrai que le Franc CFA asphyxie les économies africaines, la France n’en est pas pour autant bénéficiaire.

La France ne doit pas son status de 6e puissance économique à ses soi-disants colonies. Le Japon et l’Allemagne sont respectivement 3e et 4e alors que ces pays n’ont ni colonies ni ressources naturelles (à part le charbon dans le cas allemand).
Ces 2 pays doivent leur succès à l’intelligence de leur population (et à l’euro dans le cas allemand). La France devait également son succès à son intelligence passée.

Le discours qui consiste à dire que la France est riche du pillage de l’Afrique est faux. Ce pillage ne permet pas à l’automobiliste français de payer l’essence moins chère. Ni aux industriels français d’obtenir des matières premières à moindre prix. Seuls quelques chefs d’Etats et hommes d’affaires bénéficient personnellement de ce pillage. Ni la France ni les Français n’en bénéficient.

Vous parvenez à placer 3 fois le mot “colonial” dans la même phrase.
Ce discours qui consiste à accuser la France de pillage et de colonialisme n’a qu’une seule finalité : légitimer l’immigration massive en prétendant que des millions d’Africains peuvent légitimement venir vivre en France car leur pays d’origine serait victime de pillages au bénéfice de la France.

25 réactions et commentaires

  • douarn // 05.10.2019 à 09h10

    Dommage je trouve que le débat aurait gagner à évoquer le levier colonial qu’est le franc CFA, monnaie coloniale qui est la prolongation de l’appétit colonial français et qui a pour conséquence de maintenir les états francophones dans cet état d’inefficience. J’aurais aimé voir évoqué les rôles et conséquences présentes et à venir de la Chine et des USA.
    Si la France, petit pays avec si peu de ressources naturelles, est la 6e ou 7e puissance mondiale c’est bien parce que ce qui fait sa puissance provient de ses colonies (uranium du Niger, nickel de Calédonie, …)

      +7

    Alerter
    • gracques // 05.10.2019 à 09h56

      Tandis que le Japon……ressources naturelles , richesses , colonies ?

        +2

      Alerter
      • douarn // 05.10.2019 à 10h50

        Bonjour Gracques,
        question courte mais réponse complexe, j’espère bien m’en tirer 🙂

        Tout comme pour l’empire colonial français, j’aimerais vous recommander de vous interesser à l’étendue de l’empire du Japon jusqu’en 1942. Après la WW2, le Japon, comme l’Allemagne, 2 pays caractérisés par un schéma familiale de type souche (famille verticale, respect absolu de l’autorité, acceptation de l’inégalité, ethnocentrisme) est devenu un satellite colonial et industriel US.
        Du charbon (de mauvaise qualité et cher il est vrai), or, argent, chrome et du zinc étaient exploités au moins jusqu’à la fin des années 60. Actuellement, le Japon est encore le second exportateur de cuivre (au moins jusqu’en 2010) derrière le Chili. Le relief montagneux et l’abondance des pluies favorisent l’énergie hydroélectrique à un point qui n’est surpassé que par les États-Unis et le Canada. La flotte de pêche japonaise est encore une des plus importantes au monde et réalise ~15 % des prises totales.
        Mais, le Japon a maintenant une dette publique très élevée (~200% du PIB) et sa population est vieillissante (disparition des superconsommateurs de 30-55ans). Comme tous les pays “riches mais endettés” dont les réserves naturelles sont en dépletion ou inexistantes, le Japon est comme Vil Coyote poursuivant BipBip, il court au dessus du vide. Surtout depuis les chocs pétroliers, avec peut être, une attention particulière à porter au choc consécutif à la première guerre en Irak.

        https://www.monde-diplomatique.fr/1962/01/A/24580

          +2

        Alerter
        • Bouddha Vert // 05.10.2019 à 23h56

          Le franc CFA n’est pas une obligation!
          Si certains pays ont conservé cet attachement c’est exclusivement pour des raisons politiques.
          En effet sans administration fiscale nationale votre monnaie est, par conséquent, invisible à l’extérieur.
          Si votre monnaie est invisible pas d’emprunt sur les marchés financiers.
          Le franc CFA autorise cette possibilité.
          Soit ces états mettent en place une administration fiscale avec impôts et comptabilité, soit ils assurent leur fonctionnement avec des moyens exclusivement nationaux, soit ils font avec le CFA.
          La situation ne durera certainement pas, attirer des nationaux diplômés permettra de renverser la situation.

            +2

          Alerter
        • Jean-Pierre Georges-Pichot // 06.10.2019 à 08h05

          J’entends dire que le modèle japonais va s’effondrer depuis que je suis tout petit.

            +0

          Alerter
      • Firenz // 06.10.2019 à 13h22

        Autre pays, autre analyse, et comparaison n’est pas raison. Le Japon a une tradition d’excellence, qui induit des comportements dans le travail et jusque dans la vie personnelle des japonais.

          +0

        Alerter
    • K // 05.10.2019 à 10h03

      N’importe quoi. S’il est vrai que le Franc CFA asphyxie les économies africaines, la France n’en est pas pour autant bénéficiaire.

      La France ne doit pas son status de 6e puissance économique à ses soi-disants colonies. Le Japon et l’Allemagne sont respectivement 3e et 4e alors que ces pays n’ont ni colonies ni ressources naturelles (à part le charbon dans le cas allemand).
      Ces 2 pays doivent leur succès à l’intelligence de leur population (et à l’euro dans le cas allemand). La France devait également son succès à son intelligence passée.

      Le discours qui consiste à dire que la France est riche du pillage de l’Afrique est faux. Ce pillage ne permet pas à l’automobiliste français de payer l’essence moins chère. Ni aux industriels français d’obtenir des matières premières à moindre prix. Seuls quelques chefs d’Etats et hommes d’affaires bénéficient personnellement de ce pillage. Ni la France ni les Français n’en bénéficient.

      Vous parvenez à placer 3 fois le mot “colonial” dans la même phrase.
      Ce discours qui consiste à accuser la France de pillage et de colonialisme n’a qu’une seule finalité : légitimer l’immigration massive en prétendant que des millions d’Africains peuvent légitimement venir vivre en France car leur pays d’origine serait victime de pillages au bénéfice de la France.

        +17

      Alerter
      • douarn // 05.10.2019 à 11h26

        Bonjour K
        Je m’étonne de la tournure de votre message, la forme que vous lui donnez est toute aussi intéressante, sinon plus, que le fond que vous y mettez.

        Pour le franc CFA je ne peux que vous recommander de visionner la video suivante : https://hooktube.com/watch?v=OHg4YgccmPg

        Vous dites ” industriels français d’obtenir des matières premières à moindre prix”. Le Niger est le premier fournisseur d’uranium (30%, bientôt 50% de l’appro). La guerre d’Algérie avait une forte odeur d’hydrocarbures (Auzanneau “or noir”). L’Hévéa du vietnam pour Michelin, la becob, la boîte de BHL revendue à Pinault qui à fait jouer l’Elysée pour sauver ses billes, etc. Soyez assuré qu’avoir la main sur les dirigeants de l’Afrique francophone c’est avoir une assurance sur la quantité et les prix des ressources.
        https://www.lexpress.fr/culture/livre/sos-pinault_487405.html

        “Ce pillage ne permet pas à l’automobiliste français de payer l’essence moins chère” : non, il permet juste d’avoir le carburant le plus taxé. Vous paieriez votre essence toujours aussi cher même si, cas hypothétique, le brut ne valait rien. A ce sujet, saviez vous que 1 litre de pétrole (55€/159litres = 0.34€/l) vaut moins cher que 1 litre d’eau de source alors qu’il y a l’équivalent énergétique de 127 semaines de travail humain (1kg de pétrole = 1 semaine de travail) ?
        http://www.efkin.eu/petrole-et-huile-de-coude/

          +11

        Alerter
        • EugenieGrandet // 05.10.2019 à 15h32

          Savez vous que ces pays d’Afrique francophone vendent leur pétrole au prix du marché et au plus offrant (le pétrole est une commodité avec un marché spot, donc au jour le jour, pour ne pas dire à la minute la minute)?

          Savez vous que les raffineries françaises achètent le pétrole sur le marché international pour livrer les distributeurs français (il n’y a pas de contrats long terme en matière de pétrole)? Savez vous qu’elles doivent importer de l’essence sur le marché international (beaucoup depuis les Etats Unis) parce qu’elle produise trop de diesel et pas assez d’essence?

          Pillage (j’imagine que vous voulez dire: par la France), Matières premières à moindre prix, Avoir la main sur les dirigeants… c’est avoir une assurance sur le prix des resources: Pour les hydrocarbures (qui sont une des ressources que vous évoquez) pourriez vous citer des exemples actuels (le sujet est bien la situation actuelle, pas celle d’il y a 50 ans.)?

          D’ailleurs la France n’achète pas de pétrole… Ce sont des opérateurs privés qui le font.

            +2

          Alerter
          • douarn // 05.10.2019 à 17h22

            Bonjour Eugenie
            Oui et ce sont aussi des privés, avant tout des multinationnales, qui exploitent le pétrole des pays d’Afrique francophone. Bien sûr, il y a des compagnies nationales comme petroci (Cote d’Ivoire) ou Sonidep (Niger) mais elles ne jouent pas la même partie que les majors. Petroci a un capital social de 20 milliards CFA (33,5 millions $US). Celui de Total Gabon est de 76,5 millions $ (25% détenu par le Gabon, ~59% par Total), et celui de Total est de 6,7 milliards $ (2018).

            “pourriez vous citer des exemples actuels… pas celle d’il y a 50 ans.”
            Avant tout permettez moi de vous réaffirmer qu’il est important d’avoir une vue d’ensemble historique et géopolitique pour comprendre la situation actuelle mais je veux bien me plier à votre injonction : le gouvernement nigérian poursuivait en 2016 les groupes pétroliers, Total, Eni, Chevron et Shell pour avoir vendu illégalement du pétrole, et ainsi évité des taxes.
            https://www.franceculture.fr/emissions/le-billet-economique/le-nigeria-la-chasse-au-milliards-du-petrole

            “…importer de l’essence … depuis les US … trop de diesel et pas assez d’essence?” Vous êtes sûr de vous ?
            Les US roulent à l’essence et notre parc auto est dieselisé, ils nous importent l’essence excédentaire chez nous et nous exporte du diesel. Mais cela change car on ne peut faire de distillats moyens et lourds (diesel, kéro) avec du pétrole de roche mère.
            https://www.slate.fr/story/16861/raffinage-total-francais-malade-diesel-ecologie

              +4

            Alerter
      • RV // 05.10.2019 à 13h40

        La France siège dans les instances bancaires, la règle de l’unanimité lui donne un droit de veto.
        Les 14 pays sont obligés de déposer leurs réserves en France auprès du Trésor Public.
        Toutes les opérations de change se font sur le territoire français.
        etc.

          +3

        Alerter
        • Ouvrierpcf // 07.10.2019 à 19h44

          RV a t’il ou t elle entendu parler de la BCE ? Un pourquoi son siège est a Francfort ? Des critères de Maastricht ? Des parités Euro Francs de la balance des paiements Pourquoi l Allemagne qui a entrepris 2 guerres MONDIALES et les a perdues est elle la 1ere économie européenne? Pourquoi le Japon qui rembourse ses dettes de guerres pas l L Allemagne. ?

            +0

          Alerter
      • Geoffrey // 05.10.2019 à 17h37

        Le discours qui consiste à dire que la France est riche du pillage de l’Afrique est faux.

        faux ? disons inexact….et intéressé (cfr le gauchisme), et restons-en là.

        mais des fortunes personnelles se sont faites sur le dos des colonies, nous sommes d’accord ?

        la “Belgique” (les grandes familles, j’entends) a été au début des années ’50 un tout-grand producteur de cuivre au monde !!!!….merci qui ? merci le Congo belge….

        Geof’

          +2

        Alerter
        • douarn // 05.10.2019 à 18h32

          “disons inexact….et intéressé (cfr le gauchisme), et restons-en là”
          Non Geof’, j’aurais aimé en rester là mais vous me prêtez des intentions que je n’ai pas.

            +0

          Alerter
      • douarn // 07.10.2019 à 12h01

        Si même Jacques Chirac le dit…
        https://youtu.be/Tz0MxI6GAuI?t=413

          +0

        Alerter
  • RGT // 05.10.2019 à 09h29

    “20 ans de guerre à prévoir au Sahel”…

    Si ce n’était QUE 20 ans ce serait un moindre mal.

    Depuis combien de temps le bordel généralisé et les conflits sanglants pour les populations existent-ils, par exemple rien qu’au moyen-orient ?

    Et je ne vous parle pas du reste de la planète, en dehors des “démocraties occidentales exemplaires” qui ont réussi à maintenir la paix sur leurs territoires en exportant leurs conflits dans le reste du monde.

      +6

    Alerter
  • Je me marre // 05.10.2019 à 09h42

    Les premiers terroristes sont ceux qui ont détruit l’Etat libyen. Maintenant les islamistes disposent des armes vendues à Kadhafi. Les Etats néo-coloniaux “faillis” sont tellement corrompus notamment par la France qu’ils n’ont plus aucune crédibilité aux yeux des populations. L’impérialisme de la France jamais évoqué… je me marre…

      +10

    Alerter
  • syko // 05.10.2019 à 10h43

    K
    votre commentaire est faux.
    La France a une indépendance énergétique grâce au nucléaire. Qui produit entre 70 et 80% de son électricité (chiffre de 2016).Connaissez-vous un gisement d’uranium en France? Non il y en avait au Gabon et surtout au Niger actuellement.
    Quant à l’essence, elle provient du pétrole. Vous connaissez un gisement de pétrole localisé en France? Non, il provient du Gabon, du Congo Brazzaville et d’autres pays. Pourquoi Jacques Chirac donc la France via Elf a fait la guerre au Congo ? Parce que DSS était un démocrate? Pourquoi la France intervient autant dans ses anciennes colonies? Au Togo en 1963, au Gabon en 1964, 1990, 2009… Au Congo en 1997? Pour apporter la démocratie à ses pays?
    Quant à la comparaison avec le Japon elle est stupide: vous comparez un pays qui a connu un fort isolationnisme (jusqu’en 1858) qui est depuis 1945 un protectorat des USA (comme la Corée du Sud) en plus un pays avec très peu de dépenses militaires…
    C’est bien essayé K , mais il faudra faire mieux la prochaine fois.

      +9

    Alerter
    • EugenieGrandet // 05.10.2019 à 15h45

      La production des pays que vous citez est aujourd’hui marginale. Votre utilisation du présent est inadaptée. La vidéo concerne la situation d’aujourd’hui. Le commentaire de douarn s’appliquait à la situation d’aujourd’hui, et c’est pour ça que K l’a contesté.

      La France n’achète pas de pétrole. Ce sont les opérateurs de raffineries qui le font. Et ce sont des opérateurs privés qui agissent en fonction de leurs intérêts, pas de celui de l’Etat français. Ces opérateurs cherchent à approvisionner leurs raffineries et dépôts au meilleur prix sur la marché spot international; il n’y a pas de contrats long terme en pétrole c’est un marché quotidien via des traders.

      D’ailleurs, les consommateurs d’essence subissent bien les hausses de prix du pétrole international. S’il y avait un prix préférentiel accepté par les dirigeants d’Afrique francophone, ces consommateurs ne verraient pas de variation à la pompe…

        +1

      Alerter
      • Geoffrey // 05.10.2019 à 17h41

        ce n’est pas l’état français qui pille l’Afrique…

        c’est sa bourgeoisie.

        l’économie est un système de vases communicants. Le Gabon vend son pétrole “à la France” au prix fort ? mais le Gabon achète français aussi (armement, etc…).

        tout se tient

        Geof’, expert en économie

          +0

        Alerter
    • douarn // 05.10.2019 à 17h54

      Bonjour Syko
      Merci de rappeler les contextes historique et géopolitique c’est important pour comprendre la situation actuelle. Par contre, désolé, il ne faut pas confondre électricité et énergie. L’électricité n’est pas une énergie primaire c’est un vecteur qui va acheminer une partie de la puissance de la centrale élect jusqu’à votre micro-onde. ~60% de notre consommation d’énergie primaire est fossile, le reste c’est de l’uranium, de l’hydraulique, de la biomasse, du vent, du soleil. Nous n’avons jamais été indépendant sur le plan énergétique quand bien même notre électricité est faite avec de l’uranium … nigérian, canadien, australien, etc.

      Non Eugenie, je vous le redis, vous paieriez votre essence toujours aussi cher même si, cas hypothétique (j’insiste), le brut ne valait rien et d’ailleurs au regard de son énorme concentration énergétique, il ne coûte presque rien (0.34€/l, moins que l’eau de source). Quant à l’augmentation des prix à la pompe en lien avec le cours du brut, j’aimerais mâtiner votre propos en évoquant la structure du prix des carburants :
      – coût du brent : 27% du prix du carburant
      – raffinage/distribution : 13% du prix
      – taxes : 60% du prix à la pompe

      Le prix à la pompe n’est pas, ou si peu, lié à la matière première ou a la transformation. Le carburant est une rente pour l’état, qui si le brut ne valait rien, serait toujours aussi cher à la pompe.

      https://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/structuration-des-prix-de-l-essence-et-du-gazole-france

        +1

      Alerter
    • Ouvrierpcf // 07.10.2019 à 19h53

      Si le Japon n’a pas de dépenses militaires il rembourse toujours des dettes de guerres Au Japon plus de 10 bases militaires US entretenues financièrement par les Japonais Des moyens de guerres en constante augmentation des sous marins nucléaires qui ratissent en continu les fonds marins environnant surtout la Chine maintenant

        +0

      Alerter
  • florian lebaroudeur // 05.10.2019 à 13h36

    Il faut bien créer des débouchés pour les entreprises d’armement. Bien qu’en plein essor, le marché de la sécurité ne suffit pas à adsorber les objectifs de croissance du secteur.

      +1

    Alerter
  • Myrkur34 // 05.10.2019 à 16h50

    C’était sympa quand Taddéi avait son émission sur France 2, vendredi soir. Un débat entre gens ayant un cerveau, c’est bien.

    C’est l’intervenant africain qui a raison, laissons les africains résoudre leurs problèmes. Et il parle même d’une déflagration générale peut-être souhaitable pour reformater les frontières coloniales, c’est dire…..Et que l’OUA fasse le job pour lequel elle a été créée.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications