Les Crises Les Crises
21.septembre.201921.9.2019 // Les Crises

En marche vers l’effondrement. Par Denis Robert

Merci 316
J'envoie

Source : Le Média, Denis Robert, 12-09-2019

C’est le cinquième mois de 2019 au cours duquel les plus grandes sociétés cotées en bourse ont vendu plus de 10 milliards de dollars en actions. Cela ne s’est produit que deux fois : en 2006 et en 2007, juste avant le krach de 2008.

Source : Le Média, Denis Robert, 12-09-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Linder // 21.09.2019 à 12h47

Non, quand Etienne Chouard a répondu “j’y crois mais je n’ai pas étudié la question”, Denis Robert aurait dû changer de sujet. La question (qui n’aurait même pas due être posée) était traitée. Mais ce qu’il voulait, c’était exercer à plein son rôle de police de la pensée autoproclamée et mener son inquisition, afin de complaire à ses amis qui se disent “anti-fa” mais qui sont les idiots utiles du pouvoir.

49 réactions et commentaires

  • chr bernard // 21.09.2019 à 07h54

    Sympa, mais trop long et dilué..
    (selon un ‘popup’ qui apparaît lorsque je clique “ENVOYER”, mon commentaire est trop court ; je dois diluer aussi !)

      +7

    Alerter
  • RGT // 21.09.2019 à 09h37

    J’apprécie énormément Denis Robert car il est un homme de convictions (ce qui est rare de nos jours) et un véritable humaniste.

    Quant au Média, il n’a strictement RIEN à nous vendre, hormis des soutiens lui permettant de ne pas devoir être dépendant de puissances économiques qui lui imposeraient une ligne éditoriale “orientée”.

    Les journalistes se contentent de nous fournir des informations sérieuses et sourcées.

    Certes, certains prétendront que les informations diffusées sont “partisanes”, mais Le Média n’a JAMAIS prétendu être “impartial”.

    TOUS les journalistes revendiquent ouvertement un point de vue humaniste et social (que l’on pourrait qualifier de “gôôche” si ce terme n’était pas si dévoyé).

    C’est donc une source d’informations fiable et crédible qu’il faut croiser avec d’autres sources qui bénéficient de la “crédibilité institutionnelle” afin de se faire une idée personnelle et précise.

    Jusqu’à présent, j’avoue quand-même largement préférer une chronique de 20 minutes de Denis Robert à une “inspiration” de 5 minutes de Jean-Michel Aphatie ou d’un autre “grand journaliste” adoubé par l’oligarchie.

    Chacun son Zen.

      +57

    Alerter
    • Linder // 21.09.2019 à 12h43

      Ce que Denis Robert n’a pas compris, et pourtant Etienne Chouard a eu le temps de lui expliquer, c’est que pour changer le système, il faut que TOUT ceux qui veulent le changer s’allient, se soutiennent, au lieu de s’entre-déchirer. Les milliardaires n’ont pas finis de garder le pouvoir

        +46

      Alerter
      • Subotai // 21.09.2019 à 18h46

        Et ce que certains n’ont pas compris, c’est que pour changer le système il n’est pas nécessaire que TOUT ceux qui veulent changer s’allient, etc… Il suffit que suffisamment de gens le veulent.
        Et ce que certains n’ont pas compris c’est que DE FAIT, le système EST EN TRAIN de changer. Ce qu’il y a, c’est qu’il change dans le bordel et pas nécessairement dans le sens qu’on souhaite individuellement. Hé hé…
        Mais pour avoir une chance d’influer, il faut participer. Et donc prendre TOUT ce qui vient, même ceux qui s’entre déchire ainsi je ne m’entre déchire pas :oD

          +7

        Alerter
    • jean 2 // 23.09.2019 à 11h21

      ouais, ouais…enfin son coup des chambres à gaz avec Chouard c’était pas très clair, déstabilisateur comme les autres journalopes, mais pourquoi?

        +2

      Alerter
  • lemoine001 // 21.09.2019 à 09h51

    « Oser l’impossible : refondre le droit de propriété et le droit pour tous d’avoir accès à une justice équitable, repenser la fiscalité, le temps de travail, le rapport au temps et au climat, au ciel qui ne peut plus attendre, nationaliser au moins une banque, pulvériser le système bancaire et la macronie »

    C’est presque comique, cet « impossible » après une analyse qui détaille les périls extrêmes auxquels nous faisons face. C’est au bout du compte un programme bien en dessous du « programme commun » de 1981 jeté par-dessus bord par Mitterrand. C’est gentiment réformiste. Nationaliser une banque quand le système bancaire s’écroule. « Pulvériser » ce qui sera pulvérisé par la crise. Pour le reste, on s’en tient à « repenser » une fiscalité qui permet l’évasion de 80 milliards chaque année.

    Et pour couronner le tout : « une justice équitable » c’est bien mais c’est un minimum ! Il faudra peut-être envisager une justice qui met hors d’état de nuire ceux qui nous auront amenés à la crise

      +39

    Alerter
    • Patrick // 21.09.2019 à 18h33

      Nationaliser les banques : on a vu ce qu’il est advenu du Crédit Lyonnais … le joujou des politiciens , droit vers la faillite.
      Accès à une justice équitable : il faudrait déjà que l’état arrête de claquer du fric pour tout et n’importe quoi et se recentre sur ses missions régaliennes.
      Repenser la fiscalité : oui, le système français est totalement fou et opaque , il y a des dizaines de taxes sur tout et n’importe quoi , l’état considère que tout euro qui lui échappe est soit un cadeau soit un manque à gagner.

      En fait , la première chose est de limiter le périmètre et les moyens de l’état pour l’éviter de faire n’importe quoi.

        +6

      Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 22.09.2019 à 01h11

      @lemoine001

      Comment comptez-vous vous y employer ?

        +1

      Alerter
  • jules Vallés // 21.09.2019 à 10h16

    Depuis que Denis Robert a piégé honteusement E.Chouard, je n’accorde plus aucun intérêt aux propos de ce triste personnage qui fut exemplaire dans l’affaire Clearstream…

      +42

    Alerter
    • Tikarol // 21.09.2019 à 10h45

      @ Jules Vallès ; il est possible d’interpréter les questions de Denis Robert à E. Chouard de façon tout à fait différente ce qui évite au passage de porter des jugements négatifs à l’emporte-pièce. J’y ai vu personnellement la volonté de clarifier les interprétations pour le moins simplificatrices qui couraient sur la toile. Malheureusement Etienne Chouard n’a pas su profiter de l’opportunité et j’ai trouvé Denis Robert fort dépité par ses réponses alambiquées … Ce rendez-vous manqué est vraiment regrettable car ils sont tous deux des personnes de qualité rare.

        +28

      Alerter
      • Linder // 21.09.2019 à 12h47

        Non, quand Etienne Chouard a répondu “j’y crois mais je n’ai pas étudié la question”, Denis Robert aurait dû changer de sujet. La question (qui n’aurait même pas due être posée) était traitée. Mais ce qu’il voulait, c’était exercer à plein son rôle de police de la pensée autoproclamée et mener son inquisition, afin de complaire à ses amis qui se disent “anti-fa” mais qui sont les idiots utiles du pouvoir.

          +62

        Alerter
      • Véro // 22.09.2019 à 11h42

        et bien Denis Robert devrait plutôt, au lieu de chercher des poux sur la tête de Chouard dont finalement le seul tort a été de se prononcer pour le non au traité de constitution européenne, s’intéresser à netflix qui diffuse un film qui lui ne laisse aucun doute sur la position de son ou ses concepteurs.

          +3

        Alerter
    • Daniel // 21.09.2019 à 15h50

      Vous devriez changer de disque, il commence à être rayé. On ne peut pas, à l’infini disqualifier ce que fait Denis, sous prétexte qu’il nous a déçus une fois. Il soulève des problèmes de fond, c’est sur cela que devraient porter les commentaires

        +15

      Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 22.09.2019 à 01h24

      @Jule Vallès

      Denis Robert n’a pas piégé M.Chouard, il l’a invité sur sa chaine. Vous devriez plutôt lui être reconnaissant. Il était normal au fil de l’interview de lui poser quelques questions problématiques sur la réputation que ce monsieur trainait par devers lui. C’est normal pour n’importe quel journaliste de faire son métier. Encore plus en ce qui concerne Denis Robert qui a payé de sa peau, l’exercice de son métier. C’est le contraire qui eut été étonnant. Depuis, Monsieur Chouard a fait amende honorable et il s’en est expliqué sur d’autres chaines d’information mainstream. Cela a levé le voile définitivement car M.Chouard a reconnu que sa réponse n’était pas satisfaisante lorsqu’il fut invité sur Le Media.

      Ne soyez pas plus royaliste que le roi !

        +8

      Alerter
      • Nicole de Nicomaque // 22.09.2019 à 01h26

        @ Jules Vallès

        Tenez, regardez plutôt cette vidéo qui oppose pacifiquement et vertement M.Chouard à M.Delamarche, c’est fort intéressant. D’après M.Delamarche, nos dirigeants sont déjà dans ” la position Ben Ali avec l’hélicoptère qui tourne ” si vous voyez ce qu’il veut dire, face au futur écroulement des marchés financiers. Les Gilets Jaunes ont de l’avenir, croyez moi et toutes les bonnes volontés aussi.

        Il va falloir apprendre à s’écouter et à s’agréger au lieu de sursauter à chaque fois dans une foire d’empoigne voulue par une certaine profession télévisuelle aux ordres des marchés financiers. De grâce, réfléchissons cinq minutes avant de sur-réagir aux images qu’on nous vend, dans le but précisément qu’on pète tous un câble devant notre écran en s’indignant à bon compte.

        A regarder, ici : Débat Étienne Chouard / Olivier DELAMARCHE : Ils ne sont pas d’accord …

        https://www.youtube.com/watch?v=CHbGrptXvaE

          +9

        Alerter
      • Je me marre // 22.09.2019 à 10h35

        Regardons objectivement ce qui s’est passé et les conséquences.

        Suite à l’entretien Robert – Chouard, ce dernier a été blackboulé de Sud-Radio où il s’exprimait très régulièrement. Chouard est le porte parole pour le RIC. En jouant les inquisiteurs avec pour conséquence sa privation de parole publique, Robert a rendu un sacré service à Macron et à ses sbires.

        Il est clair que la question de Robert était indirecte et voulait coincer Chouard sur certaine relation… disons antérieure.

        Tant que les opposants se battront entre eux pour savoir qui est le plus fort, toute velléité de changement est une douce illusion. Dommage qu’il y ait des marchands d’illusion dans l’opposition.

        C’est très triste.

          +16

        Alerter
        • Je me marre // 22.09.2019 à 10h42

          Qui en parle? Un personnage présenté comme sulfureux – n’est-ce pas Robert? – condamné à de la prison – 18 mois! – pour un délit d’opinion, sur la base d’un clip qu’il a diffusé, mais pas réalisé ni auquel il a participé. Et les auteurs même pas inquiétés. N’est pas Moix n’importe qui!

          Justice sous influence, absence de justice.

          Ce n’est pas drôle.

            +7

          Alerter
    • jean 2 // 23.09.2019 à 11h29

      On est bien d’accord! A mon avis comme au vôtre, robert a gâché gravement son crédit de journaliste audacieux, curieux et courageux .Pour moi l’homme de “Clearstream” a changé, mais il en va de même pour tant d’autres ces temps-ci! En tous cas boycott comme pour védrine par exemple… des professionnels bien trop intelligents et affutés pour faire des bourdes, encore une fois :Pourquoi?

        +3

      Alerter
  • HerrHesser // 21.09.2019 à 12h03

    Depuis le « procès Chouard », je me méfie comme la peste du Média, ce Médiapart en devenir (comprendre un média faussement libre et alternatif, en réalité assujetti aux intérêts oligarchiques neocons et neocap).

    A part LREM, sa milice de SJW constituée en bataillons d’associations ne représentant qu’elles-mêmes et les minables relais zélés des médias des 9 nababs, bien peu de monde prêtait attention aux accusations ordurières qui ont frappé l’empêcheur de voter OUI au TCE également promoteur inlassable du RIC et de la constituante citoyenne.

    Question liberté d’expression, Denis Robert n’a rien appris du calvaire Clearstream. Il est persuadé de pouvoir changer un système qu’il ne questionne pas en lui-même. Peu importe sa sincérité, il constitue un rempart pour le pouvoir et un frein à l’émancipation des masses.

    Jean Bricmont vient de consacrer quasiment deux heures au Média Pour Tous au sujet de la liberté d’expression. Ca cause de Chomsky, de Chouard et de ce qui est permis de dire ou non. Un entretien libérateur.

      +26

    Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 22.09.2019 à 01h32

      @Herrhesser

      N’importe nawak !

      Vos propos sont ridicules. Imaginer que Le Media est ” assujetti aux intérêts oligarchiques neocons ” tandis qu’il en est le premier adversaire médiatique, c’est vraiment se moquer du monde ou être complètement à côté de la plaque.

      Hilarant votre commentaire.

        +6

      Alerter
      • HerrHesser // 22.09.2019 à 19h23

        Ravi d’offrir un peu de joie en ces temps difficiles.

        Merci à vous de me rendre la pareille en présentant le Média comme étendard alter-médiatique.

        Dommage cependant que votre affirmation ne repose sur votre foi plus que sur des faits. Et plus encore, dommage de vous voir verser dans l’ad hominem.

        Toute source est questionnable, le Média ne fait pas exception. Navré de vous savoir incapable de l’accepter.

          +6

        Alerter
        • Narm // 23.09.2019 à 15h00

          100% d’accord
          comme pour mediapart, parfois , par le fond, on oriente

            +1

          Alerter
        • Nicole de Nicomaque // 23.09.2019 à 22h11

          @HerrHesser

          J’accepte ô combien (!) que Le Media soit une source questionnable mais vous ne dites pas d’où vous même, vous la questionnez. C’est un peu là que le bât blesse.

          Il est cependant bien évident que Le Media doit être questionné, lui comme d’autres pôles médiatiques, grands ou petits mais de là à dire que celui-ci est un suppôt du capitalisme “néo-con”, avouez tout de même que c’est comique comme présupposé initial. Je n’ai jamais dit qu’il ne fallait pas questionner Le Media, j’ai simplement dit que vos suppositions, votre cadre d’analyse de départ était considérablement à côté de la plaque. C’est tout ce que j’ai dit.

          Pour le reste, Le Media a seulement un an et demi d’existence, il a de la marge encore pour se bonifier et se diversifier. Il a le mérite d’être déjà là, c’est bien, ça nous change du grand consortium médiatique unidirectionnel du CAC 40.

            +2

          Alerter
  • jacques // 21.09.2019 à 12h46

    Citer en exemple pour faire peur un maire d’une commune de 2500 habitants et adhérent d’un parti quia fait 0.27% des voix aux européennes .
    C’est de la manip du type BFMTV ,c’est la 2eme fois qu’il me déçoit après l’interview de Chouard.

      +11

    Alerter
    • Pat // 21.09.2019 à 15h34

      peut-être que vous devriez vous inquiéter de la tendance
      les idées politiques (mais surtout économiques et commerciales) idiotes de Bruxelles et des européistes mènent à de dangereuses dérives
      eux sont contents
      https://www.valeursactuelles.com/monde/allemagne-forte-percee-du-parti-nationaliste-allemand-afd-110350

        +2

      Alerter
      • jacques // 21.09.2019 à 18h17

        Quel rapport entre un parti représentant 0.27% de la population se plaçant dans des sympathies pour le 3 reich et Afd qui est européiste et de culture capitaliste .
        De droite ne veut pas dire dictature.

          +3

        Alerter
        • Patrick // 21.09.2019 à 18h37

          Le 3ème Reich était européiste , l’UE n’est qu’une nouvelle tentative des Allemands de prendre le contrôle de l’Europe et de récupérer les richesses des autres pays.

            +14

          Alerter
          • jacques // 23.09.2019 à 09h58

            le 3eme reich n’était pas européiste ,il était “pur” allemand .Ils voulaient s’étendre sur toute l’Europe pour avoir assez d’espace pour les seuls allemands et aussi supprimer les slaves et autres populations qui seraient en concurrence sur leur espace vital.
            Mais je ne vois toujours pas le rapport avec l’afd.

              +1

            Alerter
            • Harald // 23.09.2019 à 19h14

              “… supprimer les slaves et autres populations qui seraient en concurrence sur leur espace vital”.

              Encore une fois, il n’a jamais été question de génocider les Slaves durant le Seconde Guerre mondiale. Cessez de propager des contre-vérités aussi dommageables pour la compréhension des faits historiques.

                +1

              Alerter
  • Touriste // 21.09.2019 à 13h24

    Bonjour,
    Les éditos et autres témoignages en plan-séquence et sans artifice me conviennent très bien ; avec le discours et l’art oratoire pour seuls effets spéciaux (et non spécieux).
    Exercer et conserver la capacité de ma mémoire à court terme : j’aime bien ce genre d’obsolescence.

      +2

    Alerter
  • feeloo // 21.09.2019 à 13h37

    Mr Robert, vous avez à peu près six à dix mois de retard sur ce coup-là (vente des actifs Rothschild fin 2018/début 2019). Et désolé, mais suite à votre comportement abject face à Étienne Chouard, c’est carrément votre tête qui ne passe plus; c’est la première fois que ça m’arrive…

      +17

    Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 22.09.2019 à 01h35

      @ Feeloo

      Remontez le fil où je réponds plus haut à ” Jules Vallès ” à propos de l’interview de M.Chouart par Denis Robert. Merci.

        +5

      Alerter
  • Louis Robert // 21.09.2019 à 13h43

    Trois points… et un témoignage.

    1. «Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres». (Gramsci)

    2. « Ceux qui rendent une révolution pacifique impossible rendront une révolution violente inévitable. » (John F. Kennedy)

    Et pour paraphraser:

    3. L’effondrement d’une société, c’est lorsque cet ensemble humain ne parvient plus à répondre aux besoins essentiels de ses membres.

    Dennis Meadows: « Il est trop tard pour un développement durable. » — Smithsonian.

    https://m.youtube.com/watch?v=f2oyU0RusiA

      +7

    Alerter
  • lon // 21.09.2019 à 17h06

    Merci à Denis Robert
    Les journalistes de Le Monde qui demandent à leurs bons maîtres de respecter leur indépendance journalistique, mort de rire, suffit de voir leur couverture du procès Mélenchon , et leur posture morale à défaut de juger sur le fond . A propos plus de trace dans leurs articles du policier qui avait récolté 7 jours d’ITT , traumatisé par les gueulantes de Mélenchon, looooolll

      +10

    Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 22.09.2019 à 01h39

      Plus de nouvelles non…les médias mainstream sont passés à autre chose. Rien non plus ou quasiment sur les 50 policiers qui se sont suicidés depuis janvier 2019, en burn-out ou en dépression. Chuttt ! Il ne faut pas en parler car M.Castaner ne veut pas que cela se sache…!

        +5

      Alerter
  • lon // 21.09.2019 à 17h10

    J’ai un rêve, comme le regretté Martin Luther King : que le-a prochain-e président-e supprime les aides à la Presse dès son élection .

      +13

    Alerter
  • pat // 21.09.2019 à 17h36

    Je pense que vous devriez arrêter de vous en prendre à Denis robert pour son comportement vis-a-vis de Chouard (même si le procédé a été un peu nul)
    Imaginez un peu Chouard face à des journalistes main-stream qui lui feraient dire les même choses, vous auriez droit un déluge d’invectives et de désinformation et certainement pas au RIC

    j’aime bien les éditos de Denis Robert même s’il parle trop de lui
    cet édito est excellent

      +11

    Alerter
  • Subotai // 21.09.2019 à 19h14

    Je pense qu’il n’y a pas beaucoup de monde à avoir compris réellement ce qui se passe.
    Il n’y a plus de pognon.
    Je répète: il n’y a plus de pognon.
    Il n’y a plus de pognon à partager.
    Le pognon des riches, c’est des 0 et des 1 dans des programmes informatiques.
    Comprendre que les biens concrets qu’ils peuvent s’acheter c’est de la gnognotte dans la masse de bien nécessaire à la survie de l’humanité. Et qu’il ne peuvent les acheter QUE parce que le système de confiance fonctionne. Ils en profitent pour l’instant parce qu’ils n’ont aucun choix autre que disparaitre. Et ils ont la trouille, comme tout le monde.
    Si on décidait de distribuer les “fortunes” immenses théoriquement dans les Banques et autres dépositaires et que les gens décident naturellement de l’utiliser pour s’acheter des biens, TOUT s’effondrerait parce qu’il n’y a pas assez de biens disponibles pour l’argent soi disant existant. Ainsi une baguette couterait 1.000.000 d’€ c’est à dire en réalité 1€ ainsi 900.000€ disparaitrait de fait.
    Donc “Pouvoir d’Achat”, c’est de la merde. Ça fonctionne dans un système qui fonctionne parce que les ressources sont encore disponibles, pas dans un système est en manque d’énergie*. Ce qui compte alors c’est l’énergie primaire de base: ce qui permet de se nourrir et de perpétuer l’espèce autant que possible.
    Il faut cultiver votre jardin.
    Get out of the groove.
    *Écoutez Jancovici – C’est sans langue de bois et c’est implacable.

      +6

    Alerter
    • Je me marre // 22.09.2019 à 10h09

      “il n’y a plus de pognon.”

      Alors là, je me marre comme jamais!

      Il y a des montagnes de pognon, seulement il n’est pas pour tout le monde. Il est pour le complexe militaro-industriel et pour les financiers qui croulent sous les milliards à ne savoir qu’en faire si ce n’est spéculer toujours plus. Et pour la guerre, il y a toujours du pognon, par exemple pour balancer des missiles sur la Syrie ou entretenir des forces militaires en Afrique et en Syrie. A propos, la FED vient de balancer 53 milliards de $ dans le système financier. Pas pour le quidam, hein, pour le système dont on nous prédit la crise ultime sans pour autant nous dire ce qui la déclenchera.

        +7

      Alerter
      • Louis Robert // 22.09.2019 à 12h54

        Ce qui l’a déclenchée c’est la crise énergétique: PIC (et après-pic…), avec déni généralisé à la clé! Paul Valéry: « Le temps du monde fini commence. »

        Désormais, le régime de la décroissance forcée s’impose. La Nature va maintenant régler le problème mondial, planétaire, qu’est l’espèce humaine prédatrice et auto-destructrice à l’ère de l’anthropocène.

        La crise « plurielle », si profonde, qui sévit notamment en France depuis assez longtemps déjà… (et pas seulement!…), devrait sauter aux yeux de quiconque. ÇA craque littéralement de PARTOUT et, pour être tout à fait clair, la solution éborgnement-mutilation hebdomadaire en bande de voyous militairement organisées ne fait pas le poids…

        P.S. Le pognon c’est du vent.

          +2

        Alerter
        • Louis Robert // 22.09.2019 à 13h07

          Correction: … « bandeS de voyous militairement organisées »…

            +1

          Alerter
        • Logique // 22.09.2019 à 20h02

          “P.S. Le pognon c’est du vent.”

          Surtout quand vous n’en avez pas.

          Ce qui n’est pas le cas de ceux qui ont un logement, un ordinateur, une connexion internet, et autres babioles.

          Et ce ne sont pas des manifestations hebdomadaires qui vont amener le pouvoir à changer. Il se contente de lâcher quelques sucreries ici ou là. Seule la grève générale, etc., mais pour faire la grève générale, il faut du pognon. Dommage, mais il semblerait que la Russie ou la Chine ne sont pas intéressées à financer des mouvements comme le Maïdan et autres places qui l’ont été par qui vous savez.

            +1

          Alerter
          • Louis Robert // 22.09.2019 à 22h29

            Permettez, je persiste et je signe.

            1. Quand les sociétés s’effondrent alors qu’il y a plein de pognon, c’est que le facteur critique n’est PAS le pognon, qui s’avère alors n’être que du vent… « et il ventait devant ma porte »…

            2. Pour mettre un pays entier à l’arrêt complet, il faut NON PAS du pognon mais bien, dans la masse des citoyens, une profonde lucidité, puis une solidarité indomptable, généralisée, qui n’est donc pas à vendre. Dès lors, les résultats recherchés par le peuple ne se font pas attendre. Même avec tout le pognon du monde, le Pouvoir ne peut tenir le temps qu’il lui faudrait pour survivre. C’est le peuple seul (et non pas le pognon!!!) qui maintient un pays en vie et le Pouvoir en place.

            LR

              +2

            Alerter
  • monsipoli // 21.09.2019 à 19h26

    Bien que, déjà, des commentaires ont pointé la performance de Denis Robert en compagnie d’Enthoven face à Chouard, je crois devoir ajouter le mien pour dire ma forte suspicion, désormais, à l’endroit de ce monsieur qui s’est comporté en tous points comme ces pseudo-journalistes des chaînes d’infos en continu qu’il dénonce lui-même par ailleurs, et pour des raisons exactement identiques. Il faudra m’expliquer son attitude totalement consternante et à rebours de la soi-disant indépendance qu’il ne cesse de nous rappeler !

      +12

    Alerter
  • dooggy // 21.09.2019 à 20h00

    T u proposes quoi? des mots des mots !!! concrètement quoi? rien de rien des palabres et des palabres sans interêt aucun

      +1

    Alerter
  • Nicole de Nicomaque // 22.09.2019 à 01h50

    @Dooggy

    Je propose que nous regardions ce documentaire fameux présenté par la chaine Arte qui pose bien les questions contemporaines nouvelles / Film ARTE à visionner gratuitement pendant 7 jours :

    « Pourquoi sommes-nous à ce point obsédés par la croissance économique ? Un documentaire éclairant sur une idéologie capitaliste mortifère. »
    Ici :
    https://www.arte.tv/fr/videos/050593-000-A/system-error/

      +1

    Alerter
  • BA // 22.09.2019 à 12h11

    Depuis le mardi 17 septembre, la Fed a injecté un total de 278 milliards de dollars dans les marchés monétaires ! C’est la panique !

    https://www.boursier.com/actualites/macroeconomie/etats-unis-la-fed-agit-pour-eviter-une-crise-de-liquidites-805383.html?

      +4

    Alerter
  • calahan // 22.09.2019 à 12h52

    C’est à cela qu’on reconnait certains “toxicos”, il s n’arrêtent pas de “s’injecter”….

    Pardon pour la comparaison, mais on ne réanime pas un mort à coup d’injection d’adrénaline.

      +2

    Alerter
  • guzy // 25.09.2019 à 10h26

    Je ne demande pas à un journaliste d’être impartial, je lui demande d’être honnête.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications