Les Crises Les Crises
25.juillet.201925.7.2019 // Les Crises

Dettinger : Un symbole que Macron veut détruire. Par Denis Robert

Merci 376
J'envoie

Source : Le Média, Denis Robert, 22-07-2019

Pour ce nouvel épisode de Tout Peut Arriver, Denis Robert reçoit Karine Dettinger, la compagne de Christophe Dettinger. Le célèbre boxeur est devenu un symbole pour les gilets jaunes après avoir défendu une jeune manifestante en s’opposant brutalement à des policiers. Aujourd’hui, il subit un acharnement judiciaire et est contraint de garder le silence. Karine a décidé de venir témoigner au Média et d’en être le porte voix : une voix singulière, digne, pleine de bravoure.

Source : Le Média, Denis Robert, 22-07-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Linder // 25.07.2019 à 07h15

Etienne Chouard : un symbole que Denis Robert et ses amis veulent détruire

72 réactions et commentaires

  • Linder // 25.07.2019 à 07h15

    Etienne Chouard : un symbole que Denis Robert et ses amis veulent détruire

      +105

    Alerter
    • Fabrice // 25.07.2019 à 07h29

      Je suis pas sur que troller pour Étienne Chouard soit judicieux et respecte ce qu’il prône sur le dialogue.

        +40

      Alerter
      • Booki // 25.07.2019 à 08h08

        Denis Robert qui fait le boulot pour Macron ??? sans déconner vous arrivez à cogiter autrement que dans vos délires complotistes, sinon que Chouard dédouane Robert ça vous parle ? Que Robert reste un homme comme un autre et que son itw de Chouard bien que perfectible n’a en aucun cas était fait pour démonter Chouard même si on peut ne pas être d’accord sur la façon dont elle a été faite. Sinon est ce que c’est juste possible pour vous de concevoir que ce n’est pas un mauvais gars, l’affaire Clearstream ça vous parle ???

          +38

        Alerter
        • Papagateau // 25.07.2019 à 08h53

          Plus simplement, Robert est un employé du Médias, et Mélenchon tape tant qu’il peut sur Étienne Chouard.
          Donc la phrase devient :
          Étienne Chouard : Un symbole que Mélenchon veut détruire.
          Et là, ça colle parfaitement.

            +23

          Alerter
      • Octave_Key // 25.07.2019 à 09h08

        Arrêtez vos délires complotistes. Le traquenard que Denis Robert et Mathias Enthoven ont tendu à Etienne Chouard n’a aucun lien ni avec Macron, ne avec les gilets jaunes. Il est simplement l’expression de l’obsession des nombreux gauchistes qui voient des fachos partout et, comme s’il n’y avait pas d’affaires plus urgentes à traiter, perdent leur temps à les traquer. Car enfin, que ce gros balourd d’Etienne Chouard croie ou ne croie pas à l’existence des chambres à gaz, qu’est-ce qu’on en a à faire ?

          +40

        Alerter
        • Damien // 25.07.2019 à 15h08

          Mathias Enthoven n’avait rien à faire dans cet entretien, et cela juste après un débat entre Chouard et son célèbre cousin (Chouard avait d’ailleurs plutôt dominé). Denis Robert pouvait très bien faire le travail tout seul. Je pense que le débat se serait mieux déroulé en tête à tête. De ce point de vue, cet entretien a bien revêtu sous une forme de réquisitoire. Sinon, cela n’enlève en rien l’intérêt que présente cet entretien avec Karine Dettinger, il est étonnant que la classe politique ne se soit pas davantage mobilisée à propos des propos outranciers à l’égard des gitans. Avec le recul, c’était vraiment indigne de la part de “notre” président, et ce d’autant plus que la communauté des gitans a été une des grandes victimes du nazisme.

            +21

          Alerter
        • Linder // 25.07.2019 à 16h59

          Délire complotiste ? Mais je ne prétends pas que Denis Robert soit payé par Macron – qui ne veut surtout pas du RIC – pour s’en prendre à celui qui en à fait le plus pour le RIC depuis 2005. C’est un idiot utile du système. Je reconnais qu’une partie du travail de D.R. est intéressant mais en s’attaquant à E.Chouard, il fait objectivement le travail des milliardaires qui ne veulent pas rendre le pouvoir.

          Un point sur moi même : j’ai travaillé la question des chambres à gaz, en creusant autrement plus que les quelques références exposées par Enthoven. Je ne doute pas de l’existence des chambres à gaz mais je comprends que dès que le pouvoir veut imposer une croyance on ait qu’une envie : douter. La seule question légitime eut été : “Contestes tu l’existence des chambres à gaz ?” Non, point final. Tout ce qui est en plus, c’est du totalitarisme de la pensée. Les crimes nazi, c’est une question importante pour moi (ma famille dévastée : un grand-père, une grand-mère, un oncle, deux tantes, je ne saurai jamais le nombre de cousins) mais je ne crois pas que tout le monde doit être obligé d’être expert et d’avoir à se positionner.

            +27

          Alerter
          • Ubu // 26.07.2019 à 00h03

            Ok Linder, je crois qu’il est nécessaire de prendre un peu de recul et de dépassionner le débat à propos de ce qui s’est passé sur ” Le Média “, bien qu’il y ait matière…
            J’apprécie autant les deux parties pour leurs contributions, et pour leur honnêteté que je ne remets pas en doute.
            Etienne Chouard a la qualité de son défaut, il est infiniment honnête dans sa démarche intellectuelle, et pour le coup, est jusqu’au-boutiste dans le développement de sa réflexion, ce que je salue bien bas au passage, mais Denis Robert, qui le soutient également je pense, à tenté de lui tendre une perche, ce qui est louable de sa part je crois, aux yeux de la ” bienpensance” pour le ré-habiliter dans l’échiquier médiatique, ce que Chouard, dans son absolutisme n’a pas vu, et n’a pas saisi… j’apprécie sa réponse, et pourtant, elle va l’exclure…
            Le résultat, est pitoyable, Chouard passe pour un je ne sais quoi, et Robert pour un vendu, quelle déveine !

              +11

            Alerter
          • Ubu // 26.07.2019 à 00h16

            PS : J’ai été passablement déçu par l’insistance de Robert sur le propos, et je n’ai pas trouvé cela spécialement pertinent,
            Ce qui a induit en moi comme un sentiment qu’il y avait anguille sous roche…effectivement, il aurait très bien pu faire l’interview seul.

              +11

            Alerter
      • Geoffrey // 25.07.2019 à 09h42

        Le système tient avec le soutient de moins de 20% de la population et la désapprobation de plus de 80 %. Pourquoi ? Parce que ceux qui s’y opposent sont incapable de s’entendre.

        absolument, comme durant l’Espagne républicaine contre franco : que ce soit les libéraux, les anarchistes, les communistes, les syndicalistes…, aucuns ne pouvaient seuls briser franco, et comme ils se sont désunis/trahis…on connait l’issue.

        la convergence des luttes, sinon rien…

        Geof’Rey, neo-communiste belge

          +37

        Alerter
        • Ubu // 26.07.2019 à 00h52

          Tout à fait d’accord, nous sommes en présence d’individus qui sont à priori sur la même rive, et pourtant, on sent une scission tangible entre eux, alors même qu’ils devraient converger…
          Quelle mauvaise magie !

            +3

          Alerter
          • Claudezip12 // 26.07.2019 à 23h16

            La situation générale du pays:20 % de population soutient la politique de Macron,80 % serait opposé à sa politique.
            A mon sens,40 a 50% est manifestement opposé,les 30% restant sont soit dans l’indifférence totale,soit en attente.
            La demarche du pouvoir est compte tenu des proportions est de diviser,diviser en troublant le débat (si l’on peut dire) ce que manifestement les opposants réalisent a qui mieux mieux.
            Je peux assurer que Macron se donne ainsi des perspectives intéressantes pour la prochaine election.
            Les opposants doivent a tous prix publier tous les points qui convergent et mentionner leurs différences.
            Face à un pouvoir qui a l’appui indiscutable de la majorité des médias y compris les publics,qui joue en permanence entre l’info orientée et la non info l’unité et la transparence me paraissent être les seuls moyens à mm de donner un succès

              +0

            Alerter
    • Karim Wilmotte // 25.07.2019 à 08h40

      Le salaud à essayé d’aider Chouard, qui s’est planté en beauté et sans l’aide de personne (au contraire).

        +19

      Alerter
    • Nico // 25.07.2019 à 10h14

      Donc interdit de poser une question à Saint Chouard. En fait le pb de Chouard c’est pas ce qu’il dit mais ses groupies

        +18

      Alerter
      • charles // 25.07.2019 à 10h50

        c’est la réponse surtout qui est interdite. Dire je ne veux pas me prononcer, ou je ne sais pas, et vous êtes au pilori.

          +42

        Alerter
        • Caton l’Ancien // 25.07.2019 à 12h07

          Oui oui, la fameuse persécution des pauvres historiens en herbe qui sont passionnés sur le doute sur la Shoah mais sur absolument aucun autre sujet d’Histoire. On a aussi le droit de ne point apprécier le négationnisme qui se déguise en discours critique.

          https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thode_hypercritique

          Je cite : ” L’hypercritique est à la critique ce que la finasserie est à la finesse. Certaines gens flairent des rébus partout, même là où il n’y en a pas. Ils subtilisent sur des textes clairs au point de les rendre douteux, sous prétexte de les purger d’altérations imaginaires. Ils distinguent des traces de truquage dans des documents authentiques. État d’esprit singulier ! à force de se méfier de l’instinct de crédulité, on se prend à tout soupçonner.”

            +16

          Alerter
          • Véronique // 25.07.2019 à 15h05

            Il n’y a pas que les historiens en herbe qui déplorent la loi Gayssot, et autres lois mémorielles, car au final il s’agit bien de cela.
            Il y aussi des historiens professionnels ainsi que des philosophes.

            Ces lois conduisent justement à faire ce que vous dénoncez, c’est-à-dire tout soupçonner.

            Je pense pour ma part que Chouard souhaite rester audible, par tout le monde, et qu’il veut éviter quand on lui pose une question directement dans le champ de la loi Gayssot, d’apparaître comme le bon petit soldat.
            Rien dans ce qu’il a dit n’était négationniste pour autant. Accuser publiquement une personne de négationnisme, c’est risquer le procès en diffamation.

              +36

            Alerter
          • Pol ux // 27.07.2019 à 09h00

            Les armes de destruction massives irakiennes ont donc existé ?
            je finasse, désolé.

              +5

            Alerter
          • sg // 29.07.2019 à 10h48

            Exactement, voir aussi la chaîne esprit critique sur YouTube concernant la zététique et le raisonnement bayesien, douter de tout est aussi mauvais que de douter de rien.

              +0

            Alerter
      • Damien // 25.07.2019 à 15h21

        Je ne suis pas un fan de Chouard, mais plus la discussion avançait, plus je me suis senti embarrassé. En soi, la fameuse question pose problème, car cela implique que la Shoah relève d’une croyance. On n’est plus dans le domaine de l’Histoire, mais de la croyance religieuse. La réponse de Mathias Enthoven était tout aussi ridicule: “j’ai regardé des documentaires à la télé”. Au fait, Chouard a bien BIEN REPONDU QU’IL Y CROYAIT! Bon, un peu du bout des lèvres, c’est vrai… Il a juste voulu dire que sur cette question, il n’était qu’un citoyen lambda, et qu’il n’en savait guère plus sur la question que ses interlocuteurs.

          +24

        Alerter
  • Fritz // 25.07.2019 à 07h44

    Un procès en novembre, intenté à Christophe Dettinger parce que son épouse n’a pas déclaré en préfecture le fusil hérité de son grand-père, pas du grand-père de Christophe : la France est le pays des droits du flic (face à des civils désarmés) et de la « Justice » en laisse. A regarder à partir de 2’30.

      +82

    Alerter
    • Sandrine // 25.07.2019 à 08h34

      Hallucinant en effet… j’imagine que votre âme d’historien a du tressaillir et immédiatement penser aux arrestations pour détention illégale d’arme en France lors de certaines heures sombres…

        +17

      Alerter
    • Larousse // 25.07.2019 à 08h38

      D’accord avec vous, la police est devenue une force de l’ordre politique bien plus qu’une force de sécurité, ceci explique aussi de grands malaises chez certains policiers qui n’ont pas du tout “signé” pour ça.
      Cette orientation fut entamée sous Sarkozy et confirmée par Macron, et nombre de syndicats de policiers l’ont soutenue, en espérant pouvoir jouer gagnant sur les rémunérations.
      Eh bien le bilan est déjà là : le surplus d’heures supplémentaires ne sera jamais payé en temps et en heures. Je suis prêt à parier que cela est acté par Bercy pour 2019 et même pour les années suivantes à l’échéance de 2021. Le président Macron se croit “tout puissant” et a décidé de jouer les “oubliettes”.
      Que reste-t-il ? A ces syndicats, s’ils ont une once d’honnêteté de reconnaître qu’ils ont trahi et qu’ils doivent changer en abandonnant leur soutien à ce pouvoir ou partir -se dissoudre (mais ça peut de chance de le voir car leurs dirigeants eux sont “récompensés” en carrière et rémunérations diverses…)

        +30

      Alerter
      • Macarel // 25.07.2019 à 09h40

        Le président est de facto tout puissant, car il n’a en face de lui qu’une extrême-droite repoussoir qui ne sera jamais élue, et des gauchistes qui se perdent en querelles de chapelle ou d’egos !
        Vous êtes en train de redécouvrir la distinction entre “gardien de la paix” et “force de l’ordre” !

          +13

        Alerter
      • charles // 25.07.2019 à 10h53

        faut regarder ce que racontes langlois, c’est le seul (à ma connaissance) à donner un aperçu de la qualité hiérarchique et syndicale de ce corps (armé).
        https://www.youtube.com/watch?v=Pt-6tJ0VXfg

          +23

        Alerter
    • vlois // 25.07.2019 à 08h41

      User de la Justice et des organes de propagandes pour détruire un homme socialement et psychiquement alors qu’il n’a aucun moyen de se couvrir et de se défendre. Le Monstre froid dans tout ce qu’il a d’effrayant.

        +46

      Alerter
    • LA ROQUE // 25.07.2019 à 18h31

      Il y a également la violente perquisition dont sa femme et ses enfants on fait l’objet, c’est juste hallucinant,le même traitement que des terroristes !!! A mettre en parallèle avec cette pauvre M. Shiappa qui a été réveillée par des méchants gilets jaunes en sifflant et scandant des slogans sous sa fenêtre qui eux se retrouvent devant la justice. Peine de prison requise tout de même !

        +31

      Alerter
      • Yannis // 28.07.2019 à 17h58

        On revenu est en plein dans l’Ancien Régime. Un Versailles virtualisé a été reconstruit et nous avons droit sur la Toile ou en Une chaque matin, aux effarement de l’aristocratie mondialisée.

        De Rugy tout propre sur lui clamant son innocence chez Bourdin, de peur de voir sa tête un jour au bout d’une pique. Qu’il se rassure, il n’a déjà plus de tête, pas plus que de coeur d’ailleurs, et ce depuis bien longtemps.

          +0

        Alerter
  • RGT // 25.07.2019 à 08h09

    Tiens, ça me rappelle le billet précédent “La Chine interdit “The Intercept” et d’autres sites d’information lors d’un “vendredi noir de la censure” concernant la censure d’état.

    Bienvenue en macrocratie.

      +22

    Alerter
  • Denis Monod-Broca // 25.07.2019 à 09h04

    Belle interview ! Lumineuse interviewée ! Merci au Media ! Et au blog les-crises…

    L’écart entre violence et violence légitime est en train de se réduire dangereusement dans notre beau pays.

      +29

    Alerter
  • Patoche // 25.07.2019 à 09h06

    Robert a révélé avoir voté Macron au second
    tour et qu’il le referait la prochaine fois dans le même cas de figure ( Thinkerview).
    En même temps il a préfacé le livre de Juan Branco.
    Va comprendre Charles.

      +43

    Alerter
    • Yves TEROUINARD // 25.07.2019 à 10h32

      Va comprendre Charles ?
      Bataille entre les “adjudants” du système ultralibéral.
      Afin que le Peuple soit médusé,
      et que le “système” perdure.

        +18

      Alerter
    • Micmac // 25.07.2019 à 13h47

      Et non, Robert n’est pas le Messie tant attendu. Il a voté Macron. Quelle déception!

      Franchement, cette recherche éperdue chez beaucoup de commentateurs de l’homme ou de la femme immaculé et sans aucun défaut est vraiment irritant. Que ce soit à propose de Denis Robert ou d’un autre.

      Probablement le reflet du narcissisme contemporain (si j’ose dire). Certains recherchent des personnes publiques aussi parfaites qu’ils se voient eux mêmes.

      C’est le degré 0 de la politique. Personne n’a besoin d’être parfait. On demande à un journaliste d’informer (et ça ne sera jamais parfait), et à un politique de tenir ses engagements. C’est tout. J’aurais préféré que Hollande soit un peu (ou même beaucoup) plus corrompu, mais qu’il applique son programme, tout le monde s’en serait mieux porté…

        +15

      Alerter
      • Véronique // 25.07.2019 à 15h14

        Je ne pense pas que dans ce cas précis ce soit la recherche de l’individu parfait qui motive la déception ressentie par certains à propos de ce journaliste.

        Il se trouve simplement qu’il y a des faits, parmi plein d’autres, qui sont assez difficilement pardonnables de la part de certaines personnes, parce qu’elles ne peuvent pas ne pas être au courant des événements, de la politique, et qu’elles semblent plutôt intelligentes et surtout honnêtes.

          +9

        Alerter
      • Yannis // 28.07.2019 à 18h04

        On demande à un journaliste d’être surtout bien informé, afin de ne pas déformer le juste jugement d’autrui. Ainsi toute la presse reprenant en echo “votez macron, sauvez le Démocratie” sans vouloir lever le voile sur la machinerie mise en place pour le faire surgir sur la scène politique depuis l’arrière-cour financière, puis le faire élire à la présidence “démocratiquement” afin de pouvoir s’appuyer sur sa “légitimité” pour imposer une tyranie.

        Mais la frontière est si mince maintenant entre information et manipulation. Une feuille de chou.

          +2

        Alerter
  • Yves TEROUINARD // 25.07.2019 à 09h10

    Denis Robert, a un passé .. glorieux.
    Et il fait beaucoup de reportages, vidéos, très intéressants et pertinents.
    Celle-ci en particulier, bravo.
    Presque envie de lui donner le “bon Dieu”, sans confession.
    Et, patatras, il a eu l’interview de Etienne Chouard … tout a chu.
    Denis Robert a donné ses gages au “système”.
    Au moins, les choses sont claires maintenant.
    Impossible de compter sur lui pour la résistance (la vraie) au “système”.
    Mais … c’est bien ce que tu fais Robert, c’est même très bien .. pour un résistant d’opérette, comme il y en a beaucoup, c’est nettement mieux que rien.

      +59

    Alerter
    • Shock // 26.07.2019 à 06h03

      “Denis Robert a donné ses gages au “système”.”

      Il n’est pas le seul. Suivez mon regard.

        +3

      Alerter
    • Garibaldi2 // 31.07.2019 à 03h29

      Le jour où vous prendrez autant de coups dans la gueules que Denis Robert dans l’affaire ClearStream, vous pourrez vous permettre d’avoir une opinion sur lui, et de penser que vous ne seriez pas un résistant d’opérette !

        +0

      Alerter
      • ellilou // 31.07.2019 à 16h23

        Exactement! Ils me font bien rire celles et ceux qui “dégueulent” leur haine sous prétexte qu’il a osé faire je ne sais quoi (une allégeance au pouvoir?des gages au système? va falloir m’expliquer…) à Etienne Chouard (que par ailleurs j’écoute mais que je n’idolâtre pas tout comme Denis Robert ou qui que ce soit d’autre)! C’est sidérant au vu de son parcours professionnel et de son courage lors des années de longues procédures à la chaîne où très peu de “confrères” l’ont soutenu.

          +0

        Alerter
  • mikatypa // 25.07.2019 à 09h19

    La quadrature du cercle : comment se battre avec les electeurs du FN ET contre le FN ? D’abord ne pas mépriser ces electeurs…beaucoup sont avec les gilets jaunes. Ils sont une partie du “vrai” peuple, les abandonnés de la macronie. L’autre partie,ce sont les banlieues qui ont regardé avec sympathie le mouvement sans être partie-prenante. La troisième partie ? Les couches moyennes, celles des statuts, des syndicats, des rtt..qui restent à 90% spectatrices.
    Le vote FN est PROTESTATAIRE …comme les gilets jaunes. Donc arrêtons de diaboliser et ..convergeons !

      +23

    Alerter
    • charles // 25.07.2019 à 11h03

      c’est même pas la peine de faire du prosélytisme, la nullité de ces élues m’a suffit à tomber d’accord avec morano pas plus tard qu’hier… alors bon…

        +5

      Alerter
  • Macarel // 25.07.2019 à 09h30

    Macron c’est l’extrême-centre, Le Pen c’est l’extrême-droite. Le candidat de l’extrême-droite perdra toujours devant le candidat de l’extrême-centre, car les gauchistes (par ailleurs très divisés et perdus dans des querelles de chapelles ou d’ego), votent toujours pour le candidat de l’extrême-centre lorsqu’ils sont au pied du mur (en tout cas il y en a suffisamment qui votent pour le candidat de l’extrême-centre, suffisamment pour que celui-ci soit élu) . Entre deux élections ils se posent en opposants, ils s’indignent beaucoup, mais dès que le loup montre le bout de l’oreille ils se rangent derrière le berger qui tond les moutons entre deux élections.
    Macron, le sait c’est pour cela qu’il fait preuve d’une arrogance à toute épreuve. Et qu’il réprime les gilets jaunes sans pitié.
    Macron vise un deuxième mandat en 2022, et à priori il a toutes ces chances avec des opposants pareils.

    https://www.youtube.com/watch?v=wLfAACNdxyo

      +32

    Alerter
    • vert-de-taire // 26.07.2019 à 00h27

      Merci pour cette référence. Ce concept d’extrême centre prend consistance. De fait, des oportunismes convergents qui délégitiment toute légalité démocratique. Un comportement que nos institutions favorisent.

        +3

      Alerter
    • Berry // 28.07.2019 à 02h53

      Il n’y a pas d’extrême-centre, cette expression est évidemment un oxymore. Macron c’est l’extrême-droite, la vraie, l’antisociale pure et dure. Tout autre tentative de placement de la ripoublique en marche dans la géographie politique relève au mieux de l’inconscience, celle de la fausse gauche “sociétale”, au pire de la complicité, celle des PR-PS espérant participer à la soupe.

        +3

      Alerter
    • Ouvrierpcf // 28.07.2019 à 11h15

      Marine le Pen la candidate au 2eme tour des présidentielles de 2017 a adoubé l EUR O la BCE et l UE sans se prononcer ou évoquer l l OTAN la ou Jean Marie le Pen lui en 2005 fit gagner le non Marine le Pen change le nom même du parti donc son programme donc le fonds en France où est donc votre extrême droite sur qui sur quoi repose t elle

        +0

      Alerter
    • Ouvrierpcf // 28.07.2019 à 11h26

      Bureau 12 1021 inscrits 621 exprimés 83 nuls 117 blancs 400 abstentions en 2017 dans ma commune voilà les réalités du terrain en sachant que 28 personnes se sont vues refusée s de vote pour diverses raisons déménagement inscription tardive âge légal 18 ans non pris en compte seules 2 personnes sont allées au tribunal d’instance 1 a pût voter

        +1

      Alerter
  • Fritz // 25.07.2019 à 09h34

    Bon, quels que soient les défauts et les qualités de Denis Robert, son entretien est centré sur Dettinger et sa persécution par le régime de Macron… C’est l’essentiel.

      +28

    Alerter
    • Suzanne // 25.07.2019 à 17h58

      Non Fritz. Maintenant chaque fois qu’il y aura ce type d’entrevue on se demandera s’il y a un piège à la clef. Plus confiance.

        +20

      Alerter
      • ellilou // 31.07.2019 à 16h25

        Dommage pour vous! Les journalistes intègres et honnêtes se font bien rares aujourd’hui, ne faites donc pas la fine bouche devant un des derniers.

          +0

        Alerter
  • Ardéchoix // 25.07.2019 à 09h45

    J’ai regardé la vidéo de l’incident plusieurs fois et ben voilà mes conclusions :
    Il y a une vrai justice, de la prison et un bracelet électronique, c’est peu par rapport aux faits.
    Je ne parle même pas de l’arme caché chez lui.
    Je suis fier de mon pays et de sa justice.
    Le lien https://youtu.be/V8hKq_L7NPQ
    Oups

      +22

    Alerter
    • Ouvrierpcf // 28.07.2019 à 11h46

      Ardechoix devrait regarder les vidéos pour benalla pour De Rugby pour Carlos Gohn pour Cahuzac pour Bernard Tapie et analyser Sa justice

        +1

      Alerter
  • Macarel // 25.07.2019 à 09h50

    Le candidat de l’extrême-droite perdra toujours devant le candidat de l’extrême-centre, car les gauchistes (par ailleurs très divisés et perdus dans des querelles de chapelles ou d’ego), votent toujours pour le candidat de l’extrême-centre lorsqu’ils sont au pied du mur (en tout cas il y en a suffisamment qui votent pour le candidat de l’extrême-centre, suffisamment pour que celui-ci soit élu) . Entre deux élections ils se posent en opposants, ils s’indignent beaucoup, mais dès que le loup montre le bout de l’oreille ils se rangent derrière le berger qui tond les moutons entre deux élections.
    Macron, le sait c’est pour cela qu’il fait preuve d’une arrogance à toute épreuve. Et qu’il réprime les gilets jaunes sans pitié.
    Macron vise un deuxième mandat en 2022, et à priori il a toutes ces chances avec des opposants pareils.

    https://www.youtube.com/watch?v=wLfAACNdxyo

      +9

    Alerter
  • Denis // 25.07.2019 à 13h14

    Denis Robert devrait soigner sa tenue devant une caméra!!!

    Je comprends mieux pourquoi Monsieur le Président de la République veuille
    abaisser les Dettinger, il n’arrive pas à leur niveau moral!
    Comme a dit De Courson, un pouvoir digne de Vichy, ne peut supporter qu’on lui résiste. Et dans sa bassesse, il ne s’attaque qu’à des gens supposés faibles.
    C’est là une de ses erreurs: plus le pouvoir, de plus en plus privatisé, attaque,non seulement Christophe Dettinger, mais aussi sa famille ( perquisition courageuse des Forces de l’Ordre aux ordres et dans l’ordre, blocage d’une cagnotte) plus l’image de ce pouvoir se dégrade.
    Christophe Dettinger est un résistant spontané, pas d’arrière pensée politique,
    et donc un exemple pour ceux qui ne sont pas des collabos.

    Bientôt la rentrée, et le gilets seront encore jaunes!

    Bonne après midi, prenez soin de vous car c’est canicule! 🙂

      +31

    Alerter
  • Malin Jakubo // 25.07.2019 à 14h36

    Denis Robert aurait dû lui demander si elle croyait à l’ex des chambres à gaz. En effet, saint BHL a reproché au mouvement des gilets jaunes d’être Fasciste. La question aurait dû être un préalable à l’interview.
    Sinon, il tutoie tout le monde Denis. Ça fait tellement posture gauchiste hypocrite quand on sait comment ils aiment se planter des couteaux dans le dos.

      +15

    Alerter
    • Fritz // 26.07.2019 à 05h50

      Et ce tutoiement obligatoire me paraît très affecté.

        +7

      Alerter
  • Récits d’Yves // 25.07.2019 à 14h37

    Il va (nous) falloir dépasser ces querelles de chapelle car pendant ce temps là la macronie et son tyran s’installe et prospère.
    Il suffirait que le chômage baisse de 0.2% et que la croissance augmente de 0.1% pour que nos chers médias annoncent “la victoire d’EM face aux défaitistes pessimistes qui plombent la France et l’UE” et ainsi que le couvert soit remis pour 5 ans ( si tant est qu’EM ne deviennent pas ensuite Président-Roi à vie).
    Donc, c’est simple, il nous faut faire le tri entres opposants, entre ce qui nous rassemble et ce qui nous sépare avec comme premier objectif, le dégagisime d’EM et sa REM arrière.

      +11

    Alerter
    • Julien // 26.07.2019 à 16h35

      Ah… et vous croyez sincèrement que nous y arriverons par les urnes ? Quand on constate l’ampleur de l’opération psychologique et des manipulations de masse on comprend que ce n’est pas possible.

        +4

      Alerter
      • Récits d’Yves // 27.07.2019 à 00h07

        Je comprends votre scepticisme. Voir même je le partage. Néanmoins, il s’agit d’abord de montrer au plus grand nombre l’existence d’une alternative politique à la macronie. De leur proposer l’Union plutôt que la discorde.
        De créer le sens commun entre les différentes formes contestataires. Un préalable en quelque sorte dont la vocation serait de nous faire connaître du plus grand nombre.

          +3

        Alerter
  • Julia Marie // 25.07.2019 à 16h00

    Quand j’ai vu les arrestations le 14 juillet de Jérôme Rodrigues, Maxime Nicoll et Eric Drouet, j’ai cru que nous étions revenus aux heures sombres de la gestapo. J’ai eu encore plus peur en voyant des personnes arrêtées préventivement emmenées dans ce qui semble être fortement un camps de concentration. Regardez et enregistrez la vidéo avant la censure.
    https://www.youtube.com/watch?v=mFWHxAdbCCk
    Plus léger. Je ne sais qui est cet humoriste de studio « crapular », mais ses satires sont d’une réalité extraordinaire. Là encore les enregistrer avant censures. En voilà 3 mais il y en d’autres faciles à trouver.
    https://www.youtube.com/watch?v=DlJzgoioRIA
    https://www.youtube.com/watch?v=__5Ts8O1sK0
    https://www.youtube.com/watch?v=dXM2KNotyxg

      +8

    Alerter
    • Catalina // 25.07.2019 à 18h41

      Merci pour les liens, en revanche, le lien sur ce qui ressemble à un camp ne contient aucune vidéo montrant ce camp…On peut distinguer des photos mais elles en sont pas assez visibles.

        +3

      Alerter
  • septique // 25.07.2019 à 16h52

    Tous ces gens assemblés ici…derrière leur clavier..qui soudainement envoient le pauvre Robert en enfer….Nul n’est asez parfait pour eux, assez juste, assez pur… J’ai envie de leur poser la question. VOUS que faites-vous pour tenter de changer les choses peu importe le domaine…?

    Denis Robert a déjà payé un prix très lourd pour ce qu’il a fait, dénoncé, un minimum de respect lui est du, tout simplement.

    Pour Chouard il était simplement facile de répondre sans ambages, de dénoncer, de donner des noms, ce qu’il n’a pas été capable de faire. On ne peut pas parler avec TOUT LE MONDE. Les ‘théories’ nauséeuses de certains qui frétillent dans le sillage de Chouard (et l’utilisent) sont simplement ignobles.

      +14

    Alerter
    • Barbe // 25.07.2019 à 19h31

      Chouard est tout simplement trop gênant pour le système.
      Voilà un type qui se laisse aller à penser que les gens pourraient voter directement les textes… C’est la fin des partis politiques, je veux dire politiciens. C’est un lecteur de Simone weil.

        +5

      Alerter
      • Véro // 28.07.2019 à 08h24

        et c’est un partisan du frexit surtout.
        Ce n’est pas anodin.
        C’est par rapport à l’UE qu’il s’est fait connaître, avec le référendum sur le projet de traité constitutionnel européen.

          +4

        Alerter
    • Véro // 26.07.2019 à 08h50

      Mais NOUS faisons plein de choses. Je fais plein de choses.
      Ce monsieur Robert, qui est certainement aussi de temps en temps derrière son clavier, n’est pas le seul à prendre des risques et parfois à en payer les conséquences, mais contrairement à lui, sans la médiatisation qui peut parfois aider.

        +3

      Alerter
      • Garibaldi2 // 31.07.2019 à 03h44

        Vous voulez qu’on calcule à combien de procédure pénale et civiles Denis Robert a du faire face dans l’affaire Clearstream ? Pas moins de 60 procédures !!! Le jour où vous prendrez autant de risques que lui pour faire émerger la vérité et où vous serez autant combattu par le système bancaire en place, vous pourrez venir écrire ici que ”vous faites plein de choses”!

          +0

        Alerter
  • Louis Robert // 25.07.2019 à 17h08

    Pour le Pouvoir en place, il est impératif que le peuple ne résiste jamais, et ne mette jamais fin, à la violence institutionnelle arbitraire, donc injuste, par la violence.

    Or de tout temps les plus sages ont insisté que c’est non seulement un droit mais un devoir humanitaire et citoyen de le faire.

    Ainsi donc, là où le juste est criminalisé et puni d’agir humainement et au nom de la justice la plus élémentaire, les personnes s’en trouvent nécessairement déshumanisées et la « société » devenue littéralement tyrannique. Pareille engeance, il ne reste plus qu’à ou bien la combattre, ou bien la fuir sans retour. Aucun compromis n’est encore possible.

    Cela dit, chez Le Média, madame Aude Lancelin me semble manquer terriblement .

      +4

    Alerter
  • tchoo // 25.07.2019 à 20h03

    J’ai beaucoup écouter et réécouter l’interview de Chouard à aucun moment je n’ai entendu ni vu ni ressenti une volonté de le piéger de la part de Denis Robert. C’est même le contraire. Chœurs s’est fourvoyé lui-même en voulant laisser planer l’expression d’un doute. L’interrogation que nous devrions avoir C’est pourquoi.
    Ceci tout ça est hors du sujet.
    J’ai trouvé Mme Dettinger très digne et lumineuse

      +12

    Alerter
  • Pepin Lecourt // 25.07.2019 à 20h31

    Magnifique témoignage de cette personne très belle et très digne !

    Cela ne se passe pas chez Erdogan, cible régulière de nos éditorialistes mais en France sous Macron au pied duquel les mêmes éditorialistes se prosternent

      +15

    Alerter
  • gab // 26.07.2019 à 08h35

    C’est un peu consternant ce besoin d’idealiser machin ou de clouer truc au pilori. La gauche a vraiment le génie de la division. Mais pendant ce temps le Monde bouge, les puissants prennent des décisions qui nous étranglent et vous n’y voyez que du feu
    Demain vos petites querelles sans intérêt tomberont dans l’oubli au même titre que celles qui agitaient le microcosme en 68

      +6

    Alerter
    • Suzanne // 26.07.2019 à 09h52

      Et c’est complètement consternant de constater que dès qu’on réagit à une inquisition et une trahison on nous assène que la personne dont on parle est notre gourou, insultant ainsi notre intelligence. Un jour ou l’autre il faudra que les gens se demandent pourquoi tant ont réagi comme moi à l’interview de Chouard hein. Faudra se poser la question avant dix ou vingt ans.

        +9

      Alerter
    • véro // 26.07.2019 à 12h02

      Qui idéalise qui ?
      Qui cloue qui au pilori ?
      J’ai vu les médias mainstream et d’autres idéaliser Macron.
      j’ai vu Macron (et d’autres) clouer Dettinger au pilori, et clouer au pilori Geneviève Legay, les gilets jaunes, ceux qui l’ont sifflé…

        +8

      Alerter
  • JS // 28.07.2019 à 15h21

    Je ne comprends rien à tous ces commentaires compliqués mais je vois une chose: un type qui a su s’attacher une femme de cette trempe ne peut pas être un mauvais homme.

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications