Les Crises Les Crises
4.septembre.20194.9.2019 // Les Crises

DGSE : l’impuissance de l’état ? Maxime Renahy. Par Thinkerview

Merci 176
J'envoie

Source : Thinkerview, Youtube, 03-09-2019

Source : Thinkerview, Youtube, 03-09-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

obermeyer // 04.09.2019 à 13h45

Résumé : La DGSE est plutôt efficace , patriote , et bosse pour les intérêts nationaux . Les documents provenant de l’espionnage dans les paradis fiscaux ( concernant l’évasion fiscale en l’occurrence ) parviennent bien aux décideurs politiques , mais ceux ci s’en tamponnent . Les intérêts supérieurs de l’oligarchie française ne seront pas remis en question . Et on continue de nous parler de fraude sociale , alors que l’exemple venant d’en haut ( évasion et optimisation ) nous coûte largement plus cher .

15 réactions et commentaires

  • RGT // 04.09.2019 à 09h37

    Juste une question : Pourquoi selon-vous les infos “croustillantes” révélées par Maxime Renahy n’ont-elles pas été exploitées ?

    Je vous laisse la liberté de vous exprimer car vous devez connaître mon point de vue.

      +8

    Alerter
    • Jéroboam // 04.09.2019 à 10h05

      Merci pour votre permission.

      La réponse est donnée par M. Renahy lui-même, blocage au niveau des décideurs (politiques, énarques, pantouflards en tout genre …).

      On peut ajouter que les Etats eux-mêmes utilisent les paradis fiscaux (c’est également mentionné, par exemple pour les retro-commissions de vente d’armes) et qu’ils n’ont pas forcément envie de mettre un coup de pied dans la fourmilière.

      Quant aux multinationales et banques “systémiques”, si on commence à nettoyer leurs comptes off-shore … c’est la moitié de la finance qui est impactée (https://fr.wikipedia.org/wiki/Paradis_fiscal#Poids_%C3%A9conomique)

        +16

      Alerter
  • ellilou // 04.09.2019 à 11h15

    Il va participer au Média TV à la rentrée. J’ai hâte de voir son travail 🙂

      +9

    Alerter
  • Duracuir // 04.09.2019 à 12h38

    Hello amis crisonautes,
    étant donné que je n’ai pas 1h44(je bosse) à passer à écouter ce qui pourrait se condenser en moins de cinq minutes quand on enlève les “heeeuuuuu”, “et bieeeeeen”, “il faut comprendre que”, les questions sans vrai intérêt et les réponses idem; quelqu’un aurait-il la bonté d’âme d’éclairer nos lanternes en offrant ce condensé???
    RGT par exemple…. 🙂

      +7

    Alerter
    • obermeyer // 04.09.2019 à 13h45

      Résumé : La DGSE est plutôt efficace , patriote , et bosse pour les intérêts nationaux . Les documents provenant de l’espionnage dans les paradis fiscaux ( concernant l’évasion fiscale en l’occurrence ) parviennent bien aux décideurs politiques , mais ceux ci s’en tamponnent . Les intérêts supérieurs de l’oligarchie française ne seront pas remis en question . Et on continue de nous parler de fraude sociale , alors que l’exemple venant d’en haut ( évasion et optimisation ) nous coûte largement plus cher .

        +29

      Alerter
      • Duracuir // 04.09.2019 à 16h13

        Merci. Ceci dit, rien ne prouve que ces informations ne servent pas de moyens de pression. Les rendre publics par une procédure leur enlèverait toute utilité.

          +3

        Alerter
      • Robert // 04.09.2019 à 16h40

        Voilà tout est dit dans ce résumé. Les décideurs politiques sont à la botte de l’oligarchie financière mondialiste, à commencer par l’actuel locataire de l’ Elysée. Le pouvoir politique n’est plus qu’ une fiction face au pouvoir de l’argent.

          +22

        Alerter
        • Bats0 // 05.09.2019 à 18h08

          Et de rajouter, pour une autre lecture entre les lignes : la résistance s’organise.
          Parce que subir, ça va bien 2 secondes, mais notre civilisation ne peut pas se contenter d’une oligarchie de 0,001% de la population qui va prendre les initiatives pour le reste de la planète, sous prétexte que l’importance de notre bien-être est basée la croissance du PIB, et uniquement de cette dernière. Faudrait arrêter de prendre l’ensemble de l’humanité pour des êtres décervelés

            +4

          Alerter
  • Matt // 04.09.2019 à 14h00

    @Duracuir

    Résumer une vidéo peut prendre des heures. En outre avec un résumé vous perdez l’avantage d’une émission long format qui permet de saisir les nuances, hésitations et sous-entendus des silences.

    Si toutefois vous n’avez vraiement pas le temps.

    Lien vers des interventions plus courtes de M. Renahy
    https://www.youtube.com/results?search_query=Renahy

    Fonction “Regarder plus tard sur Youtube”
    https://www.youtube.com/watch?v=tjMjCZ4ya8A
    [modéré]

      +0

    Alerter
    • Louis Robert // 04.09.2019 à 16h31

      Permettez une observation à propos de manœuvres de diversion médiatiques: je remarque que la part donnée dans ces documents au « récit de vie » de cet espion dépasse largement (euphémisme) celle donnée à ce qui importe le plus:

      1. À quoi à servi et sert aujourd’hui tout ce travail?

      2. Quel usage en est donc fait ou pas fait par le Pouvoir, le cas échéant?

      3. Que faire?

      Mais je dois sans doute faire preuve ici de « mauvais esprit »… Chacun ne continue-t-il pas de faire sagement son boulot?

        +1

      Alerter
      • RGT // 04.09.2019 à 20h43

        “À quoi à servi et sert aujourd’hui tout ce travail?”

        Réponse :

        À motiver les politiques pour qu’ils montrent plus de fermeté à l’égard des gilets jaunes et des gueux qui contestent leur autorité.

        Si d’aventure TOUS les citoyens étaient informés des turpitudes et des “petits arrangements entre personnes fréquentables” des politiciens de tous poils, les lampadaires de nos cités et de nos campagnes auraient tous un aspect festif avec tous ces margoulins pendus par les testicules sur la voie publique.

        Ils ont bien compris la célèbre citation de Chirac : “Aujourd’hui on greffe des cœurs, des reins, des mains mais jamais des couilles. C’est simplement parce qu’on ne trouve pas de donneurs”.

        Donc autant préserver leurs “virils appâts”, même s’ils sont modestes, car il leur sera impossible de pouvoir les remplacer en cas d’incident.

          +15

        Alerter
        • Louis Robert // 04.09.2019 à 22h22

          Merci pour ces sourires, RGT. Je crois partager tout à fait votre perception de ces choses… N’est surtout pas issu et héritier de la Résistance qui veut!

          Cdmt

            +3

          Alerter
  • Louis Robert // 04.09.2019 à 14h55

    Ce Pouvoir bien nôtre, financier, politique, économique, juridique, médiatique, policier et militaire est entièrement corrompu, pourri, assassin et autodestructeur.

    Notre servitude débute par cette réaction-réflexe que j’entends depuis 70 ans: «Tu trouves pas que tu exagères?!!! ».

    Notre besoin apparemment insurmontable de respecter voire d’ADMIRER et d’envier ce Pouvoir est la source de notre asservissement.

    Notre libération viendra quand la masse des citoyens conclura que ce Pouvoir est bien ce qu’il est et qu’il vaut mieux, dès lors, crever en l’anéantissant plutôt qu’en le servant.

    Je crois que ce qui précède se lit, se comprend… et peut même être censuré en moins de 5 minutes.

      +8

    Alerter
  • serge // 04.09.2019 à 15h33

    Grosso modo, la DGSE fait son boulot avec les moyens qu’elle a. Simplement, la grande majorité des résultats de ses enquêtes finissent sur des bureaux de décideurs qui s’en tapent, vu qu’une large partie concerne la vraie “sécurité” du territoire donc les crasseux donc rien à battre. Le reste sert pour les divers chantages et compromissions permettant soit de bricoler des alliances contre nature en vue de gratter des parts du gâteau mondialiste soit de castagner son voisin de classe (classe supérieure of course) pour lui piquer sa place. Bref, toute cette énergie pour ça…

      +17

    Alerter
  • Arthur Lepic // 05.09.2019 à 16h23

    L’entretien de Renahy que j’ai préféré, probablement parce que les gars de Thinkerview savent mettre à l’aise ce genre de personnalité d’ordinaire très discrète, en prenant le temps qu’il faut. Merci Thinkerview.
    Il nous décrit très bien les milieux de la finance, presque au niveau de “American Psycho” qui paraissait très exagéré à l’époque. En conclusion il tape dans le mille à mon avis, dommage qu’il rejoigne maintenant des franc-macs trotskystes internationalistes qui ont largement contribué à mettre en place le système qu’il critique lui-même.
    Je suggère à M. Renahy de se mettre en phase avec lui-même : comment peut-on à la fois militer pour une politique fiscale nationale forte, l’abolition des frontières et la responsabilité fiscale en général ? Les néo-conservateurs [modéré] ont résolu cette contradiction en inventant un paradoxe abject uniquement dans l’intérêt de l’hyperclasse [modéré]. Il se traduit concrètement par la circulation illimitée des capitaux et des personnes, donc la fin des fiscalités nationales, avec en filigrane un régime fiscal mondial absolument impossible à organiser ou gérer. Enfin : soyons cohérents.

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications