Les Crises Les Crises
8.janvier.20158.1.2015 // Les Crises

Irak : Villepin dénonce une guerre “absurde et dangereuse”

Merci 1
J'envoie

Comme au niveau de la “liberté d’expression”, nos chers médias sont croyants mais hélas non pratiquants, il me semble que c’est la bon jour pour ressortir ce billet du 23/09/2014.

Parce que – à moins d’inventer le “vigipirate noir” où toute la population reste confinée chez elle – on n’empêchera jamais 3 hommes armés de tuer quelqu’un, le mieux est de les empêcher d’avoir envie de le faire…

Et donc de traiter les problèmes à la racine…

Le vendredi 12 septembre, Dominique de Villepin a remis son costume de diplomate pour alerter sur les dangers d’une intervention militaire d’ampleur au Moyen-Orient. Invité de BFMTV, l’homme du discours à l’ONU pour dire «non» à une intervention en Irak en 2003, estime que la décision de Barack Obama d’engager une grande coalition sur le terrain est «absurde et dangereuse». Il y voit une «troisième guerre d’Irak» qui aura pour conséquence de «multiplier» les foyers de terrorisme.

«Il serait temps que les pays occidentaux tirent les leçons de l’expérience. Depuis l’Afghanistan, nous avons multiplié les interventions militaires, pour quel résultat ? Il y avait en 2001 un foyer de terrorisme central? Un. Aujourd’hui? Une quinzaine», assure l’ancien premier ministre. «L’État islamique, c’est l’enfant monstrueux de l’inconstance et de l’arrogance de la politique occidentale», assène Dominique de Villepin.

François Hollande est arrivé en Irak ce vendredi, quelques heures après que Barack Obama a obtenu le soutien de dix pays arabes à la campagne lancée pour «éradiquer» les djihadistes de l’État islamique en Irak et jusqu’en Syrie. «Nous souhaitons, en plein accord avec les États-Unis, élargir cette démarche pour montrer que ce n’est pas qu’une opération militaire en Irak, mais c’est une opération plus large qui comprend toutes les dimensions nécessaires à une lutte qui prendra du temps», a indiqué l’entourage du chef de l’État.

Pour Dominique de Villepin, «on se précipite sous le coup de l’émotion et sous la pression de la politique intérieure». En France comme aux États-Unis. Et le diplomate met en garde sur ce que peut faire «un État faible avec la chose militaire». «On voit la situation politique de la France et on peut s’inquiéter de voir un président s’engager dans cette affaire avec la crise intérieure», poursuit-il. «Il est manifeste qu’il y a une compensation par l’intervention militaire à la situation de crise nationale.»

Source : Le Figaro,12/09/2014


“L’annonce par le président Obama d’une grande coalition pour engager une troisième guerre d’Irak est une décision absurde et dangereuse, a fustigé Dominique de Villepin, alors que François Hollande est justement à Bagdad ce vendredi. Il serait temps que les pays occidentaux tirent les leçons de l’Afghanistan. Il y avait en 2001 un foyer central de terrorisme. Aujourd’hui, il y en a une quinzaine. Nous les avons multiplié”.

Aujourd’hui, aller faire la guerre dans cette région, c’est prendre le risque de fédérer contre nous“, a asséné Dominique de Villepin, déplorant une guerre précipitée par l’émotion, et qui s’interrogeant: “combien de terroristes allons-nous créer?

“La guerre dans le terrorisme et les crises identitaires, c’est mettre de l’huile sur le feu. A chaque fois qu’on fait une guerre, on doit en faire une autre pour réparer notre incompétence” à répondre à la menace terroriste, a-t-il encore déploré.

Dès lors, comment lutter contre le terrorisme? “La première chose à faire est de toujours respecter le droit international. Deuxièmement, cette région, il ne convient pas de la précipiter dans une nouvelle guerre mais de lui faire prendre ses responsabilités”, a estimé Dominique de Villepin.

Source : BFMTV.com

Alors, ce 22 septembre, merci M. Hollande !

Et en plus, ça marche, personne ne se dit que les gouvernements du Paraguay, d’Inde, d’Afrique du Sud, de Corée, du Vietnam, d’Indonésie ne voient pas l’urgence d’aller bombarder l’Irak… :

Le Français sont des veaux inconscients ?

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

FifiBrind_acier // 23.09.2014 à 11h05

Vérité 2014,
Aucun Traité européen ne contenait l’ OTAN.
L’OTAN est apparu pour la 1ere fois dans le Traité de Maastritch: article 42.
Le paquet cadeau contenait l’ Union européenne, l’euro et l’ OTAN.
C’est l’ OTAN qui décide de la politique étrangère et de la défense des pays européens.

171 réactions et commentaires - Page 2

  • Un naïf // 26.09.2014 à 14h16

    Washington se prépare à une guerre mondiale

    Un document extraordinaire publié le 31 juillet sur les préparatifs militaires américains demande au Pentagone de se préparer à mener en même temps pas moins d’une demi douzaine de guerres, dont des guerres où l’adversaire dispose d’armes nucléaires.

    Ce document intitulé “Ensuring a Strong Defense for the Future,” (Assurer une défense forte pour l’avenir) a été rédigé par le National Defense Panel, un groupe d’anciens haut responsables militaires et civils, chargés par le Congrès de fournir un examen critique du document officiel de préparatifs du Pentagone publié en début d’année, le Quadrennial Defense Review 2014. (…)

    https://www.wsws.org/fr/articles/2014/aou2014/pers-a08.shtml

    http://www.usip.org/sites/default/files/Ensuring-a-Strong-U.S.-Defense-for-the-Future-NDP-Review-of-the-QDR_0.pdf

      +0

    Alerter
  • Joanna // 08.01.2015 à 05h02

    «On se précipite sous le coup de l’émotion et sous la pression de la politique intérieure».

    Cette phrase me parait bien appropriée pour qualifier une grande partie des réactions politiques d’hier.
    Les réactions exprimées par les gens du peuple étaient sincères et émouvantes.
    Celles des hommes politiques étaient des réactions politiques calibrées ne montrant pour la plupart aucune espèce de compassion. C’est à celui qui se mettrait le plus en avant pour surfer sur l’émotion populaire.
    C’est vraiment ce que j’ai ressenti.

      +2

    Alerter
    • Van // 08.01.2015 à 10h51

      quesquil ya a attendre d’homme politique qui durant 3ans ont soutenu des terroriste au moyen orient , il ya u des milliers d’attentat en Syrie et en Irak des groupe terroristes subventionnés et entrainés sans que cela ne declanche une émotion mondiale mainstream .
      il est facile au politiques de lâcher des larmes mais ils leur est plus difficile d’admettre leur responsabilité dans ces attentat sans oublier la dispersion des armés au Magreb et en Europe du sud qui sest faite récemment par la destruction de la Libye et l’armement des groupe terroriste par les occidentaux , ils est d’autant plus scandaleux d’écouter des politique parler de contrôle frontière et sous entendre que les autre crève de nos erreurs mais pas nous https://pbs.twimg.com/media/BxwIfsUCcAAKRfR.jpg.
      quesque vale des vies humaine devant les milliard engrange par les sociétés d’armement quitte a vendre même au fou furieux de terroriste . les politiques sont les premiers responsable de cette situation .

        +2

      Alerter
  • JC // 08.01.2015 à 08h23

    2012*

      +0

    Alerter
  • john // 08.01.2015 à 08h35

    Le problème c’est de faire la guerre aux tirants laïcs (parti baas) et de soutenir d’autres tirants qui financent la diffusion du salafisme à travers le monde. Il y a seulement 2 générations, le salafisme n’existait pas au delà de la péninsule arabique.

      +1

    Alerter
  • Macarel // 08.01.2015 à 08h43

    Que l’horrible tragédie qui s’est passée hier, et qui n’est pas sans lien avec ce qui se passe en Lybie, au Mali, en Syrie, en Afghanistan, etc… ne nous fasse pas oublier que la religion qui précipite nos sociétés dans le chaos aujourd’hui, est cette religion “économique”, que Paul Jorion, appelle la religion féroce, connue sous le non de TINA. Religion dans laquelle tous nos gouvernants communient, qui produit des chômeurs à n’en plus finir, qui précarise la vie du plus grand nombre, qui disloque le lien social, qui met le vivre ensemble en péril : quand l’on sait que dans certaines de nos banlieues jusqu’à 80% des jeunes sont au chômage.
    Cela n’excuse en rien des actes odieux, criminels, à caractère fascisant comme ceux d’hier. Mais cela permet de ne pas perdre de vue, sur quel terreau naissent et croissent des monstres, comme ceux qui ont sévi hier.

      +0

    Alerter
  • Marie Genko // 08.01.2015 à 08h49

    Merci, Olivier de nous servir à nouveau cette interview de Dominique de Villepin, elle est plus que jamais d’actualité….!

    Si nous pouvons être révoltés par l’assassinat monstrueux des onze journalistes qui sont tombés hier sous le feu des islamistes, nous pouvons aussi nous poser la question de la responsabilité du gouvernement que nous avons élu !

    Le sang appelle le sang et ce sont des milliers de morts qui crient vers nous depuis l’Irak, l’Afghanistan, la Libye….

    L’arrogance de l’idéologie des droits de l’homme, tels que les veulent les Occidentaux, cette idéologie avance dans le sang…Et ce sang commence seulement à retomber sur nous et nos enfants !

      +3

    Alerter
  • Hérodote // 08.01.2015 à 09h42

    @Olivier Berruyer : Pourquoi reprenez vous encore De Villepin sans émettre la moindre réserve à son sujet ?

    Villepin a des liens assez troubles avec le Qatar et ne doit pas être pris pour référence sous prétexte d’avoir été le porte parole du Non à la guerre en Irak.

    “Ami personnel de la famille de l’émir, Dominique de Villepin, aujourd’hui avocat d’affaires, a pour principal client le Qatar Luxury Group, fonds d’investissement personnel de la cheikha Mozah bint Nasser al-Missned. ”
    http://www.marianne.net/Ils-ont-livre-la-France-au-Qatar_a225524.html

    “Le Qatar, terrain d’entente entre Villepin et l’ex-président”
    http://www.liberation.fr/politiques/2014/12/01/le-qatar-terrain-d-entente-entre-villepin-et-l-ex-president_1154707

    “Pourquoi le Qatar donne-t-il beaucoup d’argent à l’avocat débutant Villepin ?”
    http://ripostelaique.com/pourquoi-le-qatar-donne-t-il-beaucoup-dargent-a-lavocat-debutant-villepin.html

      +2

    Alerter
  • Romuald // 08.01.2015 à 09h57

    Et donc de traiter les problèmes à la racine… comme ça ? :
    « Le Peuple Français va se réveiller
    La tuerie de Charlie Hebdo : cela n’aurait jamais dû être, si la prise en compte de l’islam radical avait été efficacement combattu et non autorisé bassement à des fins destructrices au Moyen-Orient.
    Voilà où mènent les politiques de soumission au clan USA-Israël : à la destruction de son propre Peuple.
    Pourquoi la France serait-elle épargnée, vu la gestion calamiteuse de son gouvernement depuis des années (décennies) ? Il ne faut pas s’attendre à l’amélioration. Les attentats ne font que commencer en Europe. La France en verra d’autres. Le ver est dans le fruit : le pouvoir islamiste instrumentalisé par USA-Israël.
    Le Peuple Français va se réveiller et se prendre en main. C’est une obligation.
    En attendant rien n’est réglé et tant que les hommes ne se prendront pas en main dans la solidarité la plus simple, il n’y aura pas de réponse à l’horreur.
    Le Futur Juste s’écrit dans l’horreur.
    Les exemples sont sous les yeux : le pire et le meilleur.
    Hâtez-vous de défendre la Juste Cause ! Le 07.01.2015 »

      +1

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 08.01.2015 à 10h36

    Ce que les dirigeants en Europe ignorent ou ne comprennent pas, ou ne veulent pas savoir, c’est que la loi islamique est réelle. Elle existe au même titre que la loi républicaine.
    Pour nous ces gens qui ont abattu les dessinateurs de caricature sont des terroristes barbares.
    Pour les fidèles, les forces de “l’ordre islamique” ont agi conformément à la loi suite à un jugement rendu exécutoire, déclenché par une fatawa. La loi s’applique partout même en territoire mécréant. Les caricaturistes ont été condamnés à la peine capitale selon la loi et ne pouvaient échappés à la sentence.
    A partir de là, le dialogue de sourds commence. On fait semblant on veut apaiser on parle d’Islam modéré et d’Islam intégriste, laissant ainsi entendre qu’il pourrait y avoir deux interprétations différentes de la loi dans le Coran. Comme si en République Française il existait une loi républicaine modérée et une loi républicaine intégriste.
    Dans l’Islam le spirituel et le temporel sont indissociables. Le prophète Jésus (selon le Coran) avait dit « rendez à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu » Mais le dernier Prophète (paix à Lui) celui du livre, a établi les règles et comportements qui régissent la société musulmane.
    Voici un lien qui explique l’importance de la loi.
    http://salembenammar.wordpress.com/2013/12/28/il-ny-a-de-loi-pour-les-musulmans-que-le-coran/
    Maintenant la technique habituelle du « dos à dos » va battre son plein, et ce afin d’éviter un débat ouvert. D’un côté des terroristes barbares et de l’autre des xénophobes répréhensibles.
    Chacun excellera dans les faux semblants. Chacun tournera autour du pot et en aucun cas n’abordera la question de la loi.
    Il ne restera plus qu’à légiférer en réduisant encore un peu plus les libertés afin que tout débat soit rendu impossible.
    L’instrumentalisation fera rage de tout côté pour justifier la main mise sur le monde.

      +3

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 08.01.2015 à 10h39

    Ce que les dirigeants en Europe ignorent ou ne comprennent pas, ou ne veulent pas savoir, c’est que la loi islamique est réelle. Elle existe au même titre que la loi républicaine.
    Pour nous ces gens qui ont abattu les dessinateurs de caricature sont des terroristes barbares.
    Pour les fidèles, les forces de l’ordre islamique ont agi conformément à la loi suite à un jugement rendu exécutoire suite à une fatawa. La loi s’applique partout même en territoire mécréant. Les caricaturistes ont été condamnés à la peine capitale selon la loi et ne pouvaient échappés à la sentence.
    A partir de là, le dialogue de sourds commence. On fait semblant on veut apaiser on parle d’Islam modéré et d’Islam intégriste, laissant ainsi entendre qu’il pourrait y avoir deux interprétations différentes de la loi dans le Coran. Comme si en République Française il existait une loi républicaine modérée et une loi républicaine intégriste.
    Dans l’Islam le spirituel et le temporel sont indissociables. Le prophète Jésus (selon le Coran) avait dit « rendez à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu » Mais le dernier Prophète (paix à Lui) celui du livre, a établi les règles et comportements qui régissent la société musulmane.
    Voici un lien qui explique l’importance de la loi.
    http://salembenammar.wordpress.com/2013/12/28/il-ny-a-de-loi-pour-les-musulmans-que-le-coran/
    Maintenant la technique habituelle du « dos à dos » va battre son plein, et ce afin d’éviter un débat ouvert. D’un côté des terroristes barbares et de l’autre des xénophobes répréhensibles.
    Chacun excellera dans les faux semblants. Chacun tournera autour du pot et en aucun cas n’abordera la question de la loi.
    Il ne restera plus qu’à légiférer en réduisant encore un peu plus les libertés afin que tout débat soit rendu impossible.
    Chacun ira de l’instrumentalisation pour justifier sa main mise sur le monde.

      +1

    Alerter
    • DUGUESGLIN // 08.01.2015 à 10h50

      On ne peut pas entrer dans une association loi 1901 sans en accepter les statuts.
      Pour la France il serait normal qu’on ne puisse être membre(obtenir la nationalité) sans reconnaître la constitution basée sur les droits de l’homme.
      A défaut nous n’aurions pas d’autres choix, pour accepter de possibles cultures contraires aux droits de l’homme, que celui de changer la constitution.

        +2

      Alerter
  • grob // 08.01.2015 à 11h03

    Merci de ressortir cet article maintenant.
    J’étais d’accord à l’époque, je le suis évidemment toujours, et je pense qu’en ce moment où chacun veut exprimer son indignation, il n’est pas inutile de rappeler qu’après les sentiments, certains devraient répondre de leurs responsabilités (mais pas culpabilité, pour ne paraphraser que le dernier – chronologiquement – des noms auxquels je pense) dans cette escalade de connerie. Une fois de plus. Un domaine de plus.
    Je ne suis ni flic, ni Charlie et j’ai du mal à adhérer à ces slogans, peut-être parce qu’ils ressemblent à une propagande de guerre, à laquelle on nous habitue trop depuis quelques temps. Je me contente de compatir bêtement et tristement, comme beaucoup et je me sens une fois de plus spectateur inutile.
    Mais si au moins ce genre de témoignages de bon sens pouvait se diffuser largement, leur mort aurait peut-être au moins cette utilité…

      +1

    Alerter
    • V_Parlier // 08.01.2015 à 11h31

      Je pense en effet que c’est le moment exact pour ressortir cet article.
      Il permettra peut-être une prise de conscience de nouveaux lecteurs, sans détour et avec justesse, au sujet des causes qui risquent peut-être même de déclencher une guerre civile sur notre sol.

        +1

      Alerter
  • adrien // 08.01.2015 à 12h02

    Remarquer l’arnaque (courante) au sondage publié pour valider l’opinion diffusée par les médias dominants (ici l’Obs) : ” Plus d’un français sur deux POUR l’engagement en Irak ” …

    En réalité, il s’agit le + souvent d’un sondage par internet sur un échantillon de 1000 personnes.
    Encore faudrait il savoir comment sont posées exactement les questions, mais au moins un titre honnête de l’article serait : “Plus d’un sondé sur deux répondant aux questions du sondage ci-joint, serait favorable ….”. Mais c’est moins vendeur , et le proprio du média, ce n’est pas ce qu’il veut .

      +1

    Alerter
  • Klemens // 08.01.2015 à 12h42
  • emmanuel L // 08.01.2015 à 14h40

    Effectivement Olivier, il s’agit de “traiter le mal à la racine”. Chez nous, il faudrait réduire les inégalités, partager, éduquer, intégrer… en somme tout ce à quoi les orientations politiques et économiques actuelles et passées ont tournée le dos.

    “Vigipirate noir”, justement, justement, Axel Poniatowski (vice président UMP de la commission des affaires étrangères à l’AN) n’a perdu aucun temps pour venir faire semblant de ne pas récupérer le tout avec un martèlement du mot “guerre”, en se projetant vers plus de police en France, de militaires à l’extérieur et de lois sécurito-liberticides.
    http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4982706 (caler la minute 25)

    A son instar, les tenants de l’ordre sont visiblement prêts à saisir les opportunités offertes par ce choc, avec les éléments de langage très guerriers que l’on peut entendre partout, vers une population apeurée, repliée et si possible sans lien extérieur ^^ (car la toile ne sera pas oubliée), bref, pas dérangeante.

    La liberté, la démocratie, la sécurité ça n’est pas davantage de police et de soldats partout, c’est plus de police ni de soldats nulle part, mais pour y retourner il faut fixer les bons objectifs politiques (cf. paragraphe #1).

      +1

    Alerter
  • Louis Robert // 08.01.2015 à 15h56

    Quel homme! Quelle envergure! Le type de personne qui “sauve l’honneur”…

    Je n’oublierai jamais ce discours courageux, lucide, historique, au Conseil de Sécurité des Nations Unies. Quel bonheur de constater que l’homme est fidèle à lui-même!

      +2

    Alerter
  • fanfan // 08.01.2015 à 18h48

    Nous sommes odieux pour notre confort et cela m’est insupportable a fortiori pour nos “élitistes” qui ne pratiquent que les gabegies.
    Notre société est assises sur la mort (pillage, destruction, etc.). Notre dette est gigantesque.
    Nos impôts ne servent qu’à rembourser les intérêts de notre dette auprès des spéculateurs !
    Horreur !
    Nous sommes ignobles….

      +0

    Alerter
  • nicolas // 09.01.2015 à 08h58

    On peut juger absurde une guerre, ou nécessaire, mais utiliser ces terroristes pour démontrer son utilité ou son inutilité c’est déjà leur donner la victoire.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications