Les Crises Les Crises
9.août.20209.8.2020 // Les Crises

Israël démolit une clinique Covid-19 dans l’épicentre de l’épidémie en Cisjordanie

Merci 1244
J'envoie

Source : Consortium News, Julia Conley
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

« Il n’y a pas d’humanité à détruire les tentatives de la population locale de soutenir un système de santé déjà démuni et étouffé par l’occupation. »

Les Palestiniens vivant près de l’épicentre de la pandémie de coronavirus en Cisjordanie occupée sont privés d’un centre de dépistage et de quarantaine dont ils ont grand besoin, suite à la démolition par le gouvernement israélien d’un bâtiment qui devait servir à soulager les hôpitaux débordés.

L’administration civile israélienne a démoli mardi le bâtiment, construit sur un terrain appartenant au Palestinien Hazem Maswada, résident d’Hébron, en affirmant que la structure était érigée illégalement sans permis. Le bâtiment devait être ouvert au public la semaine prochaine.

La démolition a eu lieu alors qu’Hébron enregistrait le plus grand nombre de cas de coronavirus en Cisjordanie. Le ministère palestinien de la santé a déclaré mercredi qu’il y avait 154 nouveaux cas dans le district d’Hébron le jour de la destruction du bâtiment, dont 60 dans la ville elle-même.

Les hôpitaux d’Hébron sont remplis à pleine capacité, a indiqué mardi le Middle East Eye.

« La cruauté de l’occupation ne connaît pas de limites », a tweeté le groupe de défense des droits des Palestiniens If Not Now.

Selon Haaretz, le ministère palestinien de la santé a participé à la décision de construire le centre coronavirus, et M. Maswada a fait don de son terrain à la ville d’Hébron temporairement pour aider la communauté pendant la pandémie de Covid-19.

La famille Maswada a déclaré au Middle East Eye que le projet leur avait coûté environ 250 000 dollars et qu’ils avaient construit le centre en mémoire de leur grand-père, décédé des suites de la Covid-19.

La construction a commencé il y a trois mois, et la famille n’a pas demandé de permis au gouvernement israélien. Israël contrôle la zone dans laquelle se trouve Hébron, connue sous le nom de zone C, où les Palestiniens obtiennent rarement des permis de construire.

« Si nous avions demandé un permis, nous ne l’aurions pas obtenu », a déclaré Maswada au Middle East Eye. « Nous avons pensé qu’il y aurait peut-être des exceptions pendant la Covid-19. »

Maswada a dit à l’administration civile que le bâtiment devait être utilisé pour des tests et des mesures de quarantaine après que les fonctionnaires aient émis un ordre de démolition le 12 juillet, mais en vain.

L’administration a utilisé un ordre réservé aux nouvelles constructions, qui peut être exécuté dans un délai de 96 heures, ce qui rend les recours presque impossibles.

L’attaque d’Israël contre la capacité des Palestiniens à lutter contre la pandémie ne représente « rien de nouveau », a tweeté Daniel Lubin, un organisateur du groupe britannique anti-occupation Na’amod.

En mars, l’administration civile a confisqué les tentes qui devaient servir de clinique de terrain et de logement d’urgence en Cisjordanie pendant la pandémie.

« Il n’y a pas d’humanité à détruire les tentatives de la population locale de soutenir un système de santé déjà démuni et étouffé par l’occupation », a tweeté Lubin.

Ces derniers mois, Israël a suscité une condamnation internationale en se préparant à annexer 30 % de la Cisjordanie, ce qui a conduit les dirigeants palestiniens à mettre fin à toute coordination avec les responsables israéliens.

La détérioration des relations entre Israël et la Palestine au cours des dernières semaines a entravé la capacité de la région à lutter contre la pandémie, ont déclaré les Nations Unies mercredi.

« Israël en général rend le processus de lutte contre ce virus plus difficile pour les Palestiniens », a déclaré Farid al-Atrash, un avocat des droits de l’Homme à Hébron, au Middle East Eye. « Depuis que [l’Autorité palestinienne] a cessé sa coordination avec Israël, les Israéliens ont utilisé tous les moyens possibles pour faire pression sur l’Autorité palestinienne afin de rétablir la coordination. Ils feront tout pour nous rendre la vie aussi difficile que possible ici ».

Source : Consortium News, Julia Conley
Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Fabrice // 09.08.2020 à 09h35

oui on voit là l’illustration de la mentalité complètement aberrante de notre monde et qu’Orwell avec parfaitement résumé :

« La guerre c’est la paix, la liberté c’est l’esclavage, l’ignorance c’est la force. »

les valeurs humanistes du départ sont devenus ce qu’il y a abattre et à pervertir.

35 réactions et commentaires

  • Fabrice // 09.08.2020 à 09h35

    oui on voit là l’illustration de la mentalité complètement aberrante de notre monde et qu’Orwell avec parfaitement résumé :

    « La guerre c’est la paix, la liberté c’est l’esclavage, l’ignorance c’est la force. »

    les valeurs humanistes du départ sont devenus ce qu’il y a abattre et à pervertir.

      +34

    Alerter
    • TYT // 10.08.2020 à 11h15

      Et Orwell aurait pu ajouter
      « … et l’humanisme, c’est le cynisme »

        +1

      Alerter
  • un citoyen // 09.08.2020 à 10h55

    Aberration, déshumanisme, aveuglement, … Que dire !?
    Et en plus, les autorités israéliennes sont stupides pour leur propre intérêt car l’épidémie qui sévit chez les Palestiniens à Hébron sévit ou sévira aussi chez eux.

      +26

    Alerter
  • Arcousan09 // 09.08.2020 à 11h02

    Israël: un modèle galactique de démocratie, d’humanisme et de tolérance ….
    Me tromperais-je ???

      +24

    Alerter
  • Fabrice // 09.08.2020 à 11h37

    hum donc la cruauté vient de critiquer une action qui détruit la tentative d’une population à faire face à la pandémie pour lequel nous même avons manqué de moyens, je parlais d’Orwell vous avez là une illustration assez intéressante Bouddha Vert de l’inversion de valeur.

      +13

    Alerter
  • Blackjason78 // 09.08.2020 à 11h43

    Couper les vivres et les ressources des gens pour réduire leur capacité de lutter, affin de mieux de les défaire de leur territoire . Et malgré l’ urgences actuelles, cela est incroyable mais espérons que la Palestine puisse encore être épargne ; contrairement à Israël et au Usa qui finance ce état terrorisme.

      +24

    Alerter
  • Pierre Darras // 09.08.2020 à 11h44

    Il y a des Etats voyou, là, on a carrément un état scelerat.

      +50

    Alerter
    • RGT // 10.08.2020 à 09h58

      J’aimerais connaître les réactions de la « communauté internationale » si l’autorité palestinienne faisait détruire les colonies du « peuple élu » implantées illégalement sur son territoire…

      Mais je suis mauvaise langue, ces colonies apportent la civilisation dans ces zones primitives.

        +18

      Alerter
  • catherine // 09.08.2020 à 12h03

    Il a été souvent et régulièrement mises en avant, comment scandaleuses, par les médias, de prétendues attaques d’hôpitaux par les Russes ou les Syriens.
    Ces accusations avaient pour objet de rendre méprisables et coupables de crime contre l’humanité leurs prétendus auteurs.
    Et là, sauf erreur de ma part, silence médiatique.
    On retient.

      +67

    Alerter
  • Maguy // 09.08.2020 à 12h05

    Bouddha vert je n’aurai jamais cru qu’un Bouddha Par nature fait de compassion à l’extrême souffrance soit aussi incapable de distinguer où se trouve la cruauté ni d’analyser objectivement les motivations et les buts d’une politique dominatrice envers un peuple qu’elle est bien décidée à empêcher de trouver le moindre moyen de disposer de lui même y compris en période de pandémie pour soigner les malades. Il me semblait pourtant que ce que nous avons souffert nous mêmes devait nous aider à ne pas l’infliger aux autres.

      +9

    Alerter
    • Bouddha Vert // 09.08.2020 à 12h43

      Désolé de m’être aussi mal exprimé, en fait mon propos cherchait à remercier le site, de manière caustique, à relayer une information globalement absente des différentes unes.
      L’indulgence si souvent accordée à Israël, sous le prétexte d’un état démocratique, se fait également par le silence médiatique.
      La prochaine fois, je m’abstiendrais!

        +8

      Alerter
    • Bouddha Vert // 09.08.2020 à 13h11

      Pour information, je n’ai aucune prétention à représenter l’éthique du Bouddha, cet alias est le fruit de conversations sérieuses et fantasques sans objet ici.
      Sans être un spécialiste ni vouloir trop polémiquer, la « voie du milieu » n’a pas pour but de juger mais plutôt de comprendre le produit des exactions humaines et ainsi prolonger un hypothétique chemin.

        +1

      Alerter
      • Nemo05 // 09.08.2020 à 13h16

        Hypothétique chemin ? Le Bouddhisme lui-même est détourné de tous sens par le gouvernement indien. On nous parle de lois nationaliste ? Les musulmans sont des indiens… !

          +1

        Alerter
        • TYT // 10.08.2020 à 11h02

          Et le gouvernement indien est bouddhiste ??

            +2

          Alerter
  • Cyd // 09.08.2020 à 14h29

    Je ne vois là rien de scandaleux

    Pas de permis de construire pas de construction
    C’est la même chose en France

    S’ils avaient voulu faire autre chose que de la provocation, les palestiniens auraient pu monter des installations mobiles provisoires plutôt que du « 
    dur »

      +5

    Alerter
    • Incognitototo // 09.08.2020 à 15h36

      Non, renseignez-vous et désolé de vous décevoir, mais depuis Macron et ses décrets qui ont détricoté tout le droit immobilier ce n’est plus du tout pareil en France.

      Les promoteurs bénéficient de larges « tolérances » extrêmement étendues, au point qu’il est quasiment devenu impossible de faire détruire une construction fut-elle illégale (les conditions sont devenues tellement restrictives que les cas deviennent très rares).

      En outre, les Préfets bénéficient maintenant de pouvoirs discrétionnaires même pour déroger à la Loi littorale.

      Bref, ce que vous dites était en partie vrai il y a encore 3 ans (du moins si on était prêt à affronter des procédures qui duraient souvent plus de 10 ans), mais plus aujourd’hui.

      Et pour couronner le tout, sachez que de nombreux bâtiments publics (dont probablement des hôpitaux) ont été construits en infraction au droit immobilier et qu’à ma connaissance jamais aucun n’a été détruit, même à la suite d’une condamnation de l’État.

      Pour conclure, si notre droit français est devenu trop laxiste, il reste cependant scandaleux que le droit israélien ne sache pas faire la différence entre une construction nécessaire au bien commun et une autre ne bénéficiant qu’à un seul.

        +27

      Alerter
      • Marie Colin // 09.08.2020 à 23h28

        m’enfin… la France est un état de droit ! (quand les juges disent eux-même qu’ils n’ont pas les moyens de faire appliquer leurs décisions… je me réfère à une occurrence de plus de 30 ans, là !)

          +1

        Alerter
    • Crapaud Rouge // 09.08.2020 à 15h54

      @Cyd : qualifier de « provocation » cet « hôpital » de fortune, ça ne vous gêne pas quelque part ?

        +34

      Alerter
    • Mohamed // 09.08.2020 à 20h37

      permis de construire ?
      Justement les Palestiniens n’ont aucune autorisation de construire un quelconque batiment en Cis-Jordanie.
      l’objectif est clair: leur rendre la vie invivable pour les faire partir.

        +21

      Alerter
      • RGT // 13.08.2020 à 10h28

        Ils ont le droit de construire une structure de soins… loin de l’endroit où ces soins sont nécessaires.
        Pendant qu’on y est, les palestiniens peuvent aussi construire des structures médicales en Antarctique pour soigner leurs malades du Covid…

        N’oublions JAMAIS qu’Israël a été condamné à de nombreuses reprises à restituer les terres qui ont été conquises par la force par de nombreuses résolutions de l’ONU.
        Résolutions sur lesquelles cette théocrassie (orthographe volontaire) s’est allègrement assise sans risquer les foudres de la toujours « bienveillante » communauté internationale.

        Vis à vis du droit international, TOUTES les terres conquises par la force DOIVENT être restituées aux palestiniens (et aux syriens – Golan, ainsi qu’à tous leurs voisins spoliés).
        Après on s’insurge contre le fait que la Crimée, terre russe depuis très longtemps et donnée par Khrouchtchev (ukrainien) à l’Ukraine un soir de beuverie soit retournée dans le giron russe suite à un référendum bien sûr refusé par la « communauté internationale ».
        En attendant, les criméens son bien plus heureux en redevenant russes que les palestiniens en bénéficiant des « bienfaits » de la « civilisation » israélienne.

        Concernant le fait qu’il soit une « simple habitation », on peut en dire de même pour toute construction humaine. Certes ce n’était pas un hôpital selon les normes strictes occidentales, mais c’était un bâtiment destiné à soigner des malades avec le peu de moyens disponibles (Israël bloquant les convois humanitaires de médicaments et se les appropriant pour soigner gratuitement les « vrais » israéliens en laissant crever « ses » amérindiens…
        Les sources ne manquent pas, cherchez simplement dans votre moteur de recherche, Médiapart étant une source d’infos crédible qui dénonce fréquement les exactions de ce pays d’apartheid théologique impuni.

        Benyamin, on t’a reconnu…

          +0

        Alerter
        • RGT // 13.08.2020 à 20h41

          [modéré] ce pays (je dis bien pays, sa population n’étant pas responsable de sa propagande nauséabonde ni des actes ignobles qu’il commet, en ne respectant ni les populations des terres qu’il a annexées ni les résolutions de l’ONU.

          Si ce pays avait un tant soit peu de respect pour les populations des terres qu’il a conquises par la force et que l’ONU a mis en demeure de restituer (conquises parce que les populations n’avaient aucun moyen de se défendre) il y aurait largement moins de problèmes dans cette zone géographique.

          Si vous défendez la théorie du retour des tribus d’Israël sur leurs terres ancestrales je pense que vous militez AUSSI pour que TOUTES les terres conquises ailleurs soient intégralement restituées à leurs légitimes propriétaires, à savoir natifs, et que tous les envahisseurs soient immédiatement expulsés manu-militari de ces terres ou enfermés dans des ghettos sans aucune ressource leur permettant de subsister.

          Il ne faut pas mélanger religion et politique. Quand de telles dérives perverses se réalisent les effets sont particulièrement désastreux, particulièrement pour les populations qui ont une foi religieuse sincère dans la « divinité » légale et pour les « sous-hommes » qui croient à autre chose.

          Nota : Une partie de mes ancêtres étaient de religion juive.
          Ils ont abandonné leur croyance car ils ont compris qu’une foi aveugle ne pouvait qu’entraîner des excès et des injustices, sans compter les manipulations.

          Je n’ai plus de temps à perdre dans des discussions stériles.

            +0

          Alerter
    • Kasper // 09.08.2020 à 23h32

      Ah ben ouiche. Parce qu’on sait bien que construire des colonies la ou ils n’y ont pas droit, puis une fois que c’est un fait accompli dire « bon ben c’est ballot mais maintenant que c’est construit ca serait bête de gacher, donc maintenant ici c’est chez nous », puis recommencer un peu plus loin, c’est un truc que les israéliens ne font jamais, non non…

        +19

      Alerter
      • Incognitototo // 10.08.2020 à 14h35

        Oui, bien vu et bien répondu. Israël, qui s’est régulièrement assis sur les résolutions et condamnations de l’ONU (notamment pour ses occupations illégales) et pratique un droit différencié pour les Palestiniens, a amplement démontré qu’il n’est pas un État de droit : https://www.monde-diplomatique.fr/2009/02/A/16775
        C’est un vrai paradoxe de ce pays constitué d’un peuple qui a tant souffert de persécutions et discriminations.

          +8

        Alerter
    • LowCost // 10.08.2020 à 15h53

      Et qui vous dit que ces dites installations provisoire n’auraient pas également étés détruites ?
      Je ne sais pas ce que vous seriez prêt à parier, moi rien.

        +3

      Alerter
  • LibEgaFra // 09.08.2020 à 17h15

    Allons bon, trois commentaires passés à la trappe. Est-ce que Michel Aoun aussi va passer à la trappe?

    https://strategika51.org/2020/08/08/explosions-de-beyrouth-le-president-michel-aoun-evoque-pour-la-premiere-fois-la-piste-des-avions-et-de-missiles/

    A bon entendeur.

      +9

    Alerter
    • Linder // 09.08.2020 à 20h23

      personne n’a prétendu qu’une bombe nucléaire avait été utilisé. C’est l’ampleur des dégâts qui a été comparé à l’ampleur des dégâts d’une bombe nucléaire.
      C’est le nitrate d’ammonium qui semble avoir provoqué cette explosion considérable. La question de Michel Aoun est « qu’est ce qui a fait exploser le nitrate d’ammonium ? »

      A ce stade de l’enquête, beaucoup de questions sont légitimes, et, à mon sens, celle là aussi. Mais sans élément matériel probant, il est évidemment illégitime d’y répondre même si tous le monde devine à quel pays Michel Aoun est en train de penser.

        +16

      Alerter
  • Savonarole // 10.08.2020 à 11h19

    Il y a ceux qui créent des désinfectants contre le typhus et ceux qui le laissent faire.

      +2

    Alerter
  • Gally // 10.08.2020 à 12h03

    Félicitations les crises : fake news grossière démentie depuis plus de 2 semaines https://infoequitable.org/un-centre-palestinien-de-depistage-du-covid-demoli-encore-une-fausse-information/

      +2

    Alerter
    • Bouddha Vert // 10.08.2020 à 15h35

      Merci pour votre complément d’information, cependant il ne fait que donner le point de vue du ministère des armées israélienne.
      Et il ne me semble pas suffisant pour qualifier l’article de Consortium News de « fake news ».
      [modéré]
      Google image offre plein de ressources:
      http://les-francophones-d-israel.com/2013/10/10/la-liste-du-likoud-pour-les-municipale-dashdod-au-shouk/

        +6

      Alerter
      • Bouddha Vert // 10.08.2020 à 20h55

        Je ne sais s’il est question d' »honnêtes gens », mais il me semble que la zone C correspond à une occupation que l’ONU juge comme une violation de la quatrième convention de Genève.
        De plus, il me semble que dans cette zone les palestiniens sont responsables des services médicaux, ce qui n’est certainement la moindre des aberrations de la situation que relève l’article.
        Enfin, il me semble que Gaza (zone A) correspond à une des densité de population des plus élevée au monde.
        Le morcellement des zones A est tel que la logique voudrait que l’on mette en place des structures sanitaires là où les populations en ont besoin.

        Malhonnêtement vôtre.

          +8

        Alerter
        • Gally // 11.08.2020 à 15h42

          L’ONU ? Le club des dictatures qui place des pays tels que l’Arabie Saoudite ou l’Iran à la tête de sa commission des droits de l’homme, c’est bien cela ?

          Mais admettons :
          * vous êtes au courant que ladite ONU a une liste des pays « occupants » ? Que sur ladite liste, on trouve la France, mais pas Israël ?
          * vous êtes au courant que cette histoire de « selon la convention de Genève » a été jugée en France, par le tribunal de Versailles, qui a conclu, en strict respect du droit, que justement Israël n’occupe pas ces terres ?
          * vous êtes au courant que Gaza ne fait pas partie de la zone A, vu qu’aucun israélien ne s’y trouve depuis que Sharon s’en est retiré, ce qui n’a aboutit qu’à transformer la vie des voisins de ladite bande en enfer ?
          * vous êtes au courant que la densité de population de Gaza, « l’une des plus élevées au monde », est de 5 479 hab./km2, contre 20 754 à Paris et 6 878 en Seine Saint Denis ?
          [modéré]

            +1

          Alerter
          • Bouddha Vert // 11.08.2020 à 22h16

            L’ONU: club des dictatures? (197 états dont Israël?)
            Même si je peux comprendre l’incongruité d’action à conférer à l’Arabie Saoudite d’être à la tête de la commission des droits de l’Homme, je n’oublie pas que l’ONU pour fonctionner a décidé de ne pas fonctionner sur le séparatisme ou l’exclusion, ce qu’intellectuellement j’admet et cela reste une simple opinion.

            Je serais intéressé à ce que vous nous communiquiez la liste des « pays occupants », car elle m’est totalement inconnue (En tant que Français, je ne vois aucun problème à travailler à ce qu’elle n’y appartienne plus, si c’est le cas).

            Concernant les conventions de Genève elles ne peuvent en aucun cas être le fruit de la juridiction française puisqu’elles répondent à des droits internationaux.

            Enfin, comparer la densité de population de la bande de Gaza à une ville ou à un département n’a absolument aucun sens, mais je suppose que vous le savez déjà.
            En effet, dans les deux cas il n’existe aucune sorte de difficulté à nourrir ces 2 pôles via des réseaux libres de tout check-point, contrôle militaire ou contraintes législatives.

            Cordialement

              +0

            Alerter
    • Dies Irae // 13.08.2020 à 12h16

      Je ne suis pas certain qu un démenti israélien face preuve…

        +1

      Alerter
  • klurera // 11.08.2020 à 20h28

    :A quoi bon parler encore et encore d’Israël ?
    Depuis l’assassinat d’Itzak Rabin ( par un extrémiste juif ) et l’enterrement des Accords d’Oslo , Israël n’a cessé d’empiéter sur le droit international puis de le bafouer sans pas ou peu de réactions de la communauté internationale .
    Israël est un tout petit Etat , qui a connu au moins 3 guerres avec ses pays voisins et par là , je défends leurs « sentiments paranoïaques » et leur instinct de conservation …
    Par contre , Itzak Rabin ,ce grand homme … avait compris que son pays ne peut assurer sa sécurité et la Paix qu’en partageant avec ses frères Palestiniens ..
    Il avait compris qu’il ne peut y avoir de paix sans justice …. Justice pour ce peuple Palestinien d’avoir une terre et un Etat ….
    Benyamin Netanyaou est au pouvoir … le pire est à craindre pour la suite .

      +1

    Alerter
    • Incognitototo // 12.08.2020 à 19h17

      Oui, après l’espoir que nous avaient donné les Accords d’Oslo, c’est une vraie tragédie pour la paix qu’Yitzhak Rabin ait été assassiné… Outre la peine et la stupéfaction provoquées par ce drame, je me souviens encore d’avoir pensé : là, c’est foutu…

      Il y a une inexactitude dans vos rappels : la majorité des Palestiniens ne revendiquent pas seulement d’avoir un État indépendant, mais aussi de récupérer les terres dont ils ont été chassés suite à la création d’Israël. Cette dernière revendication rend la résolution de ce conflit hautement improbable (d’autant que les pays arabes, dont la Jordanie, ne font rien pour proposer des solutions ou même entretiennent les hostilités comme l’Iran) et personne ne sait en conséquence comment proposer des solutions qui conviendraient à toutes les parties.

        +1

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications