Un journal de gôôôôôche qui défend les oligarques devenus milliardaire lors de la giga-phase de cirruption des années 1990. Chapeau.

Mais j’ai surtout repris l’article pour l’obsession pathologique visant à ne pas voir qu’il y a un légère différence entre “Poutine” et “La Russie’

Source : Le Nouvel Obs, Jean-Baptiste Naudet, 18-12-2015

Khodorkovski, Pougatchev… Poutine doit des milliards aux oligarques

A Moscou, le tsar Poutine fait et défait les fortunes. Mais certains oligarques déchus ne se laissent pas faire. Réfugiés à l’étranger, ils exigent – et parfois obtiennent – des dizaines de milliards de réparation.

Bientôt ruiné par l’effondrement du prix du pétrole et les sanctions internationales, Vladimir Poutine va-t-il devoir encore passer à la caisse ? Déjà condamnée, en juin 2014, à payer une indemnité record de plus de 50 milliards de dollars (47 milliards d’euros) dans l’affaire Ioukos, la compagnie pétrolière du milliardaire Mikhaïl Khodorkovski, la Russie va-t-elle maintenant devoir aussi indemniser Sergueï Pougatchev, un autre de ses oligarques tombé en disgrâce ?

Ancien très proche ami de Poutine mais devenu critique du régime, Sergueï Pougatchev, 52 ans, réclame devant la cour arbitrale internationale de La Haye, 12 milliards de dollars (11 milliards d’euros) à la Russie qu’il accuse de l’avoir “dépouillé” de ses biens.

Sergueï Pougatchev, ex-sénateur de la région de Touva, dans le sud de la Sibérie, avait bâti un empire en Russie. En 1992, il avait fondé la Mejprombank, devenu au début des années 2000 l’une des principales banques du pays. Il développe jusqu’en 2010 le groupe OPK qui regroupe notamment plusieurs chantiers navals et une entreprise d’exploitation de charbon à coke (EPC). Il a aussi investit en France, notamment dans l’immobilier de luxe. En 2007, il prend le contrôle de la marque française d’épicerie fine Hédiardet, en 2009, il permet à son fils, Alexandre, de prendre la direction du quotidien “France Soir”. Mais les Pougatchev échouent à redresser ces deux emprises à la dérive.

“Pas d’arguments pour me contrer”

“J’ai tous les documents qui prouvent que l’Etat russe a illégalement exproprié mes avoirs en Russie”, explique à “l’Obs”, tranquillement mais sous bonne garde, dans sa magnifique villa de Nice, Serguei Pougatchev, l’oligarque francophile (il a même la nationalité française depuis 2009). Se sentant menacé en Grande-Bretagne où il avait trouvé un engin explosif sous sa voiture, il s’est réfugié en France en juillet.

Malgré les tentatives d’intimidation, voire de meurtre, Sergueï Pougatchev, 52 ans, n’abandonne pas. Il est sur de son droit. “L’oligarque orthodoxe” – il est très croyant – est recherché par la justice russe pour “escroquerie et détournement de fonds”, accusé de “banqueroute frauduleuse” dans la faillite de sa banque, la Mejprombank, en 2010. Ses avoirs à l’étranger ont été gelés.

“La Russie n’a pas d’arguments pour me contrer”, estime, sûr de lui, le milliardaire russe. Il sait cependant que Moscou fera tout pour ne pas le payer en cas de condamnation. Alors “nous essayons de prendre des mesures préventives, de faire geler des avoirs russes partout dans le monde pour avoir la garantie d’être payé”, explique-t-il.

La Russie n’a pas honoré son amende de 50 milliards de dollars dans l’affaire Ioukos. Et les avocats de Ioukos tentent de faire saisir des biens russes en dédommagement. Vladimir Poutine a donné le ton, en juin, lorsque la décision de La Haye avait contraint plusieurs Etats, dont la France et la Belgique, à saisir des biens russes. “Nous allons défendre nos intérêts. Notre position est claire : nous ne reconnaissons pas ce tribunal” de la Haye, avait tonné le président russe.

L’oligarque s’amuse :

Les Russes sont très préoccupés alors ils ont fait passer une loi qui protège leurs avoirs à l’étranger, une loi que tout le monde appelle à Moscou la ‘loi Pougatchev’.”

Bétonnage juridique

Cette nouvelle loi, qui entrera en vigueur en janvier 2016, stipule que “l’immunité judiciaire d’un Etat étranger et de ses actifs peut être restreinte sur le principe de la réciprocité”. Il s’agit donc, pour Moscou, de répondre à d’éventuelles saisies des actifs de la Fédération de Russie à l’étranger. Mais il n’y a pas d’automaticité. La justice devra se prononcer au cas par cas.

Régulièrement condamnée à Strasbourg, la Russie entend aussi s’affranchir des décisions de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), l’organe judiciaire du Conseil de l’Europe. La Douma, la chambre basse du Parlement russe, vient de voter une loi qui place ainsi la Cour constitutionnelle de Russie au-dessus de la CEDH, une juridiction internationale destinée à assurer le respect des engagements souscrits par les Etats signataires de la Convention européenne des droits de l’homme et ratifiée par la Russie en 1998. Car, en plus de la sanction de la Cour de la Haye, la CEDH avait condamné, en 2014, la Russie à verser 1,9 milliard d’euros aux ex-actionnaires du groupe pétrolier Ioukos.

Lire la suite sur : Le Nouvel Obs, Jean-Baptiste Naudet, 18-12-2015

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

36 réponses à [L’Obs] Khodorkovski, Pougatchev… Poutine doit des milliards aux oligarques, par Jean-Baptiste Naudet

Commentaires recommandés

atanguy Le 19 décembre 2015 à 03h45

Tous ces criminels qui après avoir dépecé le peuple Russe a la suite de l’écroulement de l’URSS, dont ils étaient responsables, demandent maintenant a être remboursés des larcins qu’ils ont commis – Le plus intéressant c’est qu’ils trouvent “a l’ouest” des gens qui les défendent,comme si ils étaient des victimes…

  1. Bernard Gilleron Le 19 décembre 2015 à 02h11
    Afficher/Masquer

    [modéré]

    C’est en partie l’influence de magnats de la presse comme Perdriel et Daniel qui a fait déraper le PS vers la “droite complexée” qu’il est devenu…
    Ils sont l’exemple même de ceux à qui s’applique la formule: “le cœur à gauche, le portefeuille à droite”. Sauf qu’à force de voir grossir leur portefeuille, le cœur n’est même plus “à gauche”.


    • Bozi la mouche Le 19 décembre 2015 à 12h36
      Afficher/Masquer

      Finalement ce genre d’article c’est du trolling : faire réagir et engager un débat dans un sens convenu….qui peut raisonnablement critiquer Poutine pour avoir rendu ses biens à son pays ???


      • atanguy Le 19 décembre 2015 à 19h53
        Afficher/Masquer

        “qui peut raisonnablement critiquer Poutine pour avoir rendu ses biens à son pays ???”
        Si vous aviez lu l’article,ce serait évident non? (cf Naudet)


    • Vareniky Le 19 décembre 2015 à 15h23
      Afficher/Masquer

      Claude Perdriel est avant tout un industriel, propriétaire de SFA, fabricant du sanibroyeur, le wc qui n’a pas besoin de réseau d’évacuation spéficique, mais utilise les réseaux d’eau de vaisselle pour évacuer les matières.
      Tout rapprochement avec un autre sujet serait bien sûr totalement incongru, et ne peut pas être pris au premier degré.


    • Escoe Le 20 décembre 2015 à 12h51
      Afficher/Masquer

      Il y a longtemps j’ai assisté malgré moi à une réunion de la direction du Nouvel Obs. Depuis je sais où se trouvent les pires ennemis du peuple français.


  2. atanguy Le 19 décembre 2015 à 03h45
    Afficher/Masquer

    Tous ces criminels qui après avoir dépecé le peuple Russe a la suite de l’écroulement de l’URSS, dont ils étaient responsables, demandent maintenant a être remboursés des larcins qu’ils ont commis – Le plus intéressant c’est qu’ils trouvent “a l’ouest” des gens qui les défendent,comme si ils étaient des victimes…


    • Nerouev Le 19 décembre 2015 à 06h26
      Afficher/Masquer

      Le plus grand pouvoir de Poutine a été l’élimination de ces voleurs du peuple Russe. Mais d’un autre côté on peut très bien comprendre qu’à ce moment là les USA ont cru à la victoire totale selon le plan Brzezinski qui consistait à tuer la Russie pour gagner l’intégralité de l’Est. Pour l’Atlantisme il a fallu tout recommencer avec l’Ukraine par exemple et c’est plutôt mal parti avec la Crimée par exemple. Non, les USA et associés sont toujours par ce biais là dans le droit fil du monde unipolaire.


    • LBSSO Le 19 décembre 2015 à 07h17
      Afficher/Masquer

      Dans l’affaire Youkos les actionnaires demandent des dédommagements .Et.devinez où se trouvent les sièges sociaux de ces actionnaires …..
      Les anciens actionnaires de OAO Yukos Oil Company (“Yukos”) sont Hulley Enterprises Limited (Chypre), Yukos Universal Limited (île de Man) et Veteran Petroleum Limited (Chypre) .
      Le paradis quoi !

      PS::merci kimono pour votre message d’hier et le vote scandaleux lors de cette nuit de folie concernant les paradis fiscaux ( C.Chavagneux).


  3. Hery Le 19 décembre 2015 à 05h18
    Afficher/Masquer

    Il est incompréhensible que la Cour arbitrale de la Haye comme la Cour européenne des droits de l’homme défendent des oligarques à la fortune douteuse contre un pays souverain. Ces institutions judiciaires internationales auraient grand intérêt à vérifier, préalablement à l’engagement d’un procès contre la Fédération de Russie, l’origine de la fortune des oligarques dont elle prend la défense. Elles constateraient alors que ces oligarques se sont constitués des empires colossaux en quelques décennies au moment de la période trouble de la chute de l’URSS. Chacun sait que ces oligarques qui se posent en victimes sont les fossoyeurs de l’URSS qui ont spolié le peuple Russe en s’appropriant indûment les richesses du pays. La défense de voyous contre un pays souverain et son peuple, voilà une drôle de conception des droits de l’homme.


    • ANNA Le 19 décembre 2015 à 07h56
      Afficher/Masquer

      Hery,
      Justement !

      En 2011, CEDH n’a pas trouvé que l’affaire “Ioukos” est politique. Le ministère russe de la Justice et le fisc russe ont gagné, selon CEDH :

      http://fr.sputniknews.com/french.ruvr.ru/2011/09/20/56463960/

      En France, l’information qui dérange la ligne éditoriale, ne passe pas…


    • Wilmotte Karim Le 19 décembre 2015 à 22h33
      Afficher/Masquer

      La cour arbitral n’est pas une cour de justice au sens traditionnel.

      “Ces institutions judiciaires internationales auraient grand intérêt à vérifier, préalablement à l’engagement d’un procès contre la Fédération de Russie, l’origine de la fortune des oligarques dont elle prend la défense”. Ce n’est juste pas le problème de la cour arbitral.

      Rappelons que les tribunaux arbitraux sont désormais inscrits dans de nombreux traités (dont le TAFTA/TTIP).

      Ainsi, à la suite de la faillite de Fortis et l’expropriation de facto des actionnaires*, un actionnaire chinois (qui s’est fait floué par la direction de Fortis, comme plein de petits actionnaires) a porté plainte devant une cour d’arbitrage. La Belgique s’en est sortie parce que la Wallonie n’avait pas encore ratifié le traité avec la Chine…

      * Avant la revente à BNP Paribas pour une bouchée de pain, banque proche d’Albert Frère (Suez), multimilliardaire belge et lui-même proche de Daniel Reynders, une figure centrale de la droite belge francophone. Et ce avec des garanties d’état qui, si je me souviens bien, montent jusqu’à 40 milliards (soit 10% du PIB).


  4. nono Le 19 décembre 2015 à 05h58
    Afficher/Masquer

    Merci Olivier pour le “Naudet” du jour. En voici un autre, délicieux, qui date de cet été,
    http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/5635-grece-notre-journaliste-baptiste-naudet-raconte-police.html


  5. DUGUESCLIN Le 19 décembre 2015 à 06h54
    Afficher/Masquer

    Mais d’oû viennent les fortunes de ces oligarques? Et à quoi cela peut-il servir d’être aussi démesurément fortuné, sinon pour imposer sa volonté à tout un pays.
    Le camp atlantico- européiste est carrément dans le camp des oligarques contre les peuples.
    Le nouvel Obs, de gauche, par la plume de “Naudet”, n’a même pas honte de les soutenir, avec le vocabulaire habituel. Le tsar, bientôt ruiné, etc.. mais ce n’est pas le tsar qui doit rembourser, c’est le peuple honteusement spolié par les amis de “Naudet”,
    Voici le titre d’article que je propose.
    Le Président Poutine n’acceptera pas que le peuple russe soit obligé de rembourser des oligarques qui se sont honteusement enrichis à son détriment.


  6. LBSSO Le 19 décembre 2015 à 06h55
    Afficher/Masquer

    -Olivier souligne la confusion volontaire et agaçante effectuée entre Poutine et Russie.
    Une autre phrase mérite également une attention particulière pour deux raisons:

    “La Russie n’a pas honoré son amende de 50 milliards de dollars dans l’affaire Ioukos”

    Une fois de plus, cette phrase est une reprise bêtement effectuée d’une dépêche AFP.La Russie n’a pas été condamnée à une “amende” (ah ! la vilaine petite !) mais à indemniser des parties.

    suite de la phrase du billet:
    “Et les avocats de Ioukos tentent de faire saisir des biens russes en dédommagement.”

    La Russie a refusé de payer les indemnités (affaire Ioukos ). Donc,les pays dans lesquels se trouvent des avoirs russes peuvent être saisis.Or il a deux jours, la cour d’appel de Paris a refusé de suspendre les saisies de biens russes en France opérées par les anciens actionnaires majoritaires de la société Ioukos (holding GML) dans le cadre de la procédure de compensation du démantèlement contesté du groupe pétrolier. http://www.france24.com/fr/20151217-ioukos-cour-dappel-paris-refuse-suspendre-saisies-biens-russes

    -un autre angle possible suite à ce billet.Il démontre,une nouvelle fois, à quel point le droit est une arme (aux mains des USA) dans les relations internationales.La Russie a commis des erreurs en droit et s’est faîte “coincée” parce que techniquement elle n’avait pas de juristes formés.
    https://blogs.mediapart.fr/kiergaard/blog/280714/pourquoi-la-russie-doit-elle-payer-50-milliards-de-de-dommages-interets

    pour mémoire: https://www.les-crises.fr/la-haye-condamne-la-russie-a-payer-50-milliards-de-dollars-dans-laffaire-ioukos/ ou comment les oligarques qui se plaignent se sont scandaleusement enrichis lors de privatisations.


  7. nulnespropheteensonpays Le 19 décembre 2015 à 07h17
    Afficher/Masquer

    il ne faut surtout pas que la russie devienne une alternative au capitalisme a l’américaine comme l’a été l’urss ,il ne faut surtout pas que les peuples voient qu’il est possible de lutter contre les oligarques , donc la haye fait son boulot en condamnant la russie.
    avez vous vu cette video ou poutine force un milliardaire a signer un protocole pour une usine et ses employés , édifiant de la crainte qu’il inspire a cette racaille ! il a surement des torts , mais rien que pour cette tranche d’éspoir ,vive poutine!


  8. abcinuits Le 19 décembre 2015 à 07h28
    Afficher/Masquer

    Sachant que le nouvel obs est le 8° journal le plus subventionné de France et qu’il touche un Montant de l’aide : 9 320 731 €
    Aide par exemplaire : 0,3470 €
    Par l’etat français , c-a-d nous contribuables
    Et au vu et su de la politique étrangère atlantiste et otanesque , de ce gouvernement-carpette des désiratas US ,
    Jean baptiste naudet , comme nous le constatons exécute les ordres de ses maitres , dans une guerre de l’information où la propagande de guerre est en vigueur ,
    Français , rappelez vous les journaux sous vichy , et vous retrouvez
    Le même schème de nos jours,
    Il ne suffit pas de la compréhension des mots édictés mais d’en percevoir le contenu .
    Contenu différent et antagoniste suivant le camp qui les prononce,
    Peut on accorder un crédit quelconque à un européiste dont l’idéologie est teintée de fanatisme américano-européiste ?


    • valles Le 19 décembre 2015 à 08h08
      Afficher/Masquer

      Comment un gouvernement peut-il rester credible quand d’un côté il préconise la rentabilité nécessaires des travailleurs pour la compétitivité du pays et en même temps verser le salaire universel a ceux qui en font la promotion.
      Si on est au stade de la Kaporalisation de l’information c’est que les barbelés ne sont plus très loin.


  9. Georges Clounaud Le 19 décembre 2015 à 07h53
    Afficher/Masquer

    Dans le monde merveilleux de la démocratie ploutocrate, il en va des oligarques comme des fascistes, des philosophes, des gouvernements ou des islamistes. Il y a les bons, ceux qui collaborent avec l’Empire et les autres, les méchants, qu’il faut anéantir par tous les moyens…


  10. Nerouev Le 19 décembre 2015 à 08h57
    Afficher/Masquer

    La base des acquis des oligarques russes n’a pas d’autre origine qu’une distribution des biens par complaisances, relations et copinages. Les plus malins, prêts longtemps à l’avance, avant 1991 ont été les mieux servis bien épaulés outre Atlantique. En ce temps là il fallait faire vite pour basculer du communisme au capitalisme ! S’en sont suivis des assassinats, des règlements de compte, une grande misère pour les plus faibles et une foire d’empoigne où les meilleurs ont gagné. Rappelez-vous quand tout était à vendre en dépeçant les usines pour gagner quelques roubles en revendant tout ce qui tombait sous la main. Ceci pour vous dire que deux hommes hautement considérés en Occident, sont encore aujourd’hui détestés par la majorité des Russes : Gorbatchev et Eltsine. Ceux-là même glorifiés pour avoir ôté le joug du communisme mais qui ont laissé piller la Russie pour la richesse occidentale. Gorbatchev, ce grand héros vit actuellement aux USA, remarié avec une américaine, que fait-il là-bas après le miracle Russe de 1991 ?
    On pourrait aussi parler de feu Bérézoski qui a aidé les révoltes du Caucase et de la Géorgie.


  11. François Lacoste Le 19 décembre 2015 à 09h44
    Afficher/Masquer

    selon Wikipédia, qui n’est pas particulièrement pro Poutin et pro Russe.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mikha%C3%AFl_Khodorkovski


  12. tintin Le 19 décembre 2015 à 10h37
    Afficher/Masquer

    Naudet fait réellement partie de ce qu’il y a de pire parmi les journalistes. Malheureusement ils sont nombreux à être dans ce cas.

    Bientôt, il prendra la défense de ces “entrepreneurs napolitains , siciliens,…” qui ont vu leurs biens saisis par les procureurs anti-mafias!!

    http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-3/soir-3/jt-grand-soir-3-mardi-15-decembre-2015_1213023.html

    Mais encore plus grave, ce sont des institutions comme la CEDH qui condamnent la Russie (et donc le peuple Russe ) à verser des indemnités à ces mafieux.
    L’Italie devrait se faire du souci, pour avoir saisi les biens de ces “fameux entrepreneurs” qui , ne vous inquiétez surtout pas pour eux, vivent très bien dans nos chers pays si accueillants.

    http://www.rtbf.be/info/societe/detail_un-des-maffieux-les-plus-recherches-d-italie-est-arrete-en-belgique?id=9164010


  13. NiFuNiFa Le 19 décembre 2015 à 11h36
    Afficher/Masquer

    Donc botter les fesses des oligarques en Ukraine c’est bien mais botter les fesses des oligarques en Russie c’est mal ?
    … LOL


    • V_Parlier Le 19 décembre 2015 à 19h31
      Afficher/Masquer

      En Ukraine, si ce sont les nouveaux oligarques (ceux au pouvoir) on ne doit pas leur botter les fesses non plus.


  14. Louis Robert Le 19 décembre 2015 à 11h50
    Afficher/Masquer

    De ce que nos médias sont tombés très, très, très bas… rampent même désormais au plus bas en permanence! — Mais la preuve n’est plus à faire depuis belle lurette. Mieux vaut nous tourner vers ce qui vaut encore que nous le fassions. La vie est trop courte pour que nous nous préoccupions de ces “créatures du néant”…


  15. Charles Michael Le 19 décembre 2015 à 12h39
    Afficher/Masquer

    Perdriel n’est plus le proprio du Nouvel Obs.

    mais qui donc sont les nouveaux proprios ?


  16. Charlie Bermude Le 19 décembre 2015 à 12h48
    Afficher/Masquer

    [Modéré]
    Si ce genre de procés des oligarques tourne à la Bernard Tapie , Poutine n’a pas de gros soucis à se faire . Par contre çà fait sortir le loup du bois , presse et hommes politiques se dévoilent à l’occasion .


  17. Chris Le 19 décembre 2015 à 14h00
    Afficher/Masquer

    Les dernières tribulations de Khodokorski :
    http://russiepolitics.blogspot.ru/2015/12/khodorkovsky-30.html
    “Dans la presse, le 11 décembre, est apparu l’information selon laquelle M. Khodorkovsky est lié au meurtre du maire de Nefteiougansk en 1998, petite ville de Sibérie, où Khodorkovsky/ YUKOS détenait la raffinerie qui faisait la pluie et le beau temps dans la région. De proches collaborateurs de Khodorkovsky furent interpellés et condamnés pour ce meurtre, mais l’affaire était restée ouverte, tous les éléments n’étant pas encore connus. Des poursuites sont lancées contre lui pour organisation de meurtres. Des faits nouveaux seraient apparus. La porte-parole de Khodorkovsky dit que, pour lui ,ce n’est qu’une farce.

    L’on pourrait se dire que le Comité d’enquête fait ressortir des faits qui ne sont pas inconnus depuis longtemps au moment qu’il juge opportun. Bref, l’on peut assez facilement trouver un fondement politique à cette action.

    Ce n’est pas à écarter. Mais il faut tenir compte aussi des dates. Le 8 décembre, M. Khodorkovsky a annoncé avoir reçu (quand concrètement on ne sait pas) une convocation envoyée par le Comité d’enquête (donc avant encore) à propos de son implication dans le meurtre de Vladimir Petoukhov, maire de Nefteiougansk. Donc tout cela est antérieur à la conférence de presse et à l’article tonitruant sur les Echos de Moscou.

    Du coup nous sommes en droit de nous demander si ce n’est n’est pas en fait l’article et l’appel à la révolution, un peu fort vue sa situation, qui ne servent pas à couvrir d’autres faits, banalement criminels. La question reste ouverte”


  18. LAFOREST Le 19 décembre 2015 à 17h21
    Afficher/Masquer

    ce sont les oligarques qui.”doivent” à leur pays… et la loi Russe … l’UE devrait faire de même au lieu de se faire dépouiller par des procès “iniques” intenter par les multinationales avec le “droit américain” dans tous les pays du monde… nos politiques sont vraiment en-dessous de tout à courber l’échine devant l’oligarchie américaine… IL EST VRAI QUE NOUS N’AVONS PAS LE DROIT D’ÊTRE FRANCO-FRANÇAIS il faut être EUROPÉEN À PLAT VENTRE DEVANT LES AMÉRICAINS il faudra dire OUI à TAFTA, TISA, TTIP… etc…. voir leurs conneries de télé, boire COCA KOLA ,oublier le français et parler américain, piquer l’eau potable aux pays pauvres, piquer les matières premières, instituer des dictatures, torturer, tuer à distance… bref “COPIER” les Américains en tout et pour tout … en répétant “vive le rêve américain !!!” … BEURK!!!


  19. Run runner Le 19 décembre 2015 à 18h44
    Afficher/Masquer

    Cet article fait peur, ils n’ont plus peur de rien. Si je comprends bien, le gars fait faillite, et accuse l’état russe de l’avoir volé.

    Demain je réclame les avoir de,chevron, j’y ai déjà fait le plein, et je réclame 52 milliards pour Dexia, j’ai bien dû faire un jour une transaction avec cette banque. Le plus dingue, c’est qu’il est recherché, sans doute qu’il est sous une demande d’extradition, mais la France le protège.

    J’aimerais voir l’état russe faire comme le fbi avec je ne sais plus quel fils d’un membre de la douma au Seychelles ou au Maldives et les enlever de force pour les juger. Ils feraient moins les malins.

    Et puis on s’étonne que la communauté (non)internationale (+/- 120 pays du monde) déteste l’autoproclamée communauté internationale (+/- 35 pays).

    Celui qui sème le vent récolte la tempête. Je ne nous vois pas semer beaucoup de tendresse, respect, d’écoute,


  20. Choupinet Le 19 décembre 2015 à 19h35
    Afficher/Masquer

    Et pendant ce temps, en France, au nom de la transparence financière et de l’intégrité de l’Etat dans les affaires, on provoque une suspension de séance à l’Assemblée à 1h30 du matin parce qu’on n’aime pas le sens du vote. On va réveiller assez de parlementaires obéissants pour rectifier tout ça, et on revote. Ah, mais.

    http://geab.eu/le-gouvernement-bloque-en-pleine-nuit-un-outil-anti-paradis-fiscaux

    La lutte contre les paradis fiscaux, c’est comme “l’ennemi financier” ou l’ami Ricoré : des slogans. Faudrait pas confondre avec la réalité.

    Et ce, sans qu’aucun grand journal n’en parle.

    Alors les leçons de morale du Nouvel Obs’ à Poutine…

    Albert Londres a de la chance d’être mort ; le spectacle de ses confrères journalistes du nouveau siècle aurait de quoi le retuer.


  21. V_Parlier Le 19 décembre 2015 à 19h38
    Afficher/Masquer

    Et le pire, c’est que Khodorkovsky se permet, par dessus le marché, d’entretenir un réseau pro-révolutionnaire “Отрита Россия” (“Open Russia” pour les intimes à l’Ouest), à revendications clairement putschistes, adhérant à la cause de tout ce qui peut nuire à la Russie: Les bandéristes ukrainiens, l’OTAN, la Turquie, le néolibéralisme US, etc… Un petit aperçu de la mentalité du personnage, entre autres, dans cette vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=asrO2jNyZdI .


  22. Éthique Le 19 décembre 2015 à 21h35
    Afficher/Masquer

    Et bien, je crois que la rédaction de l’Obs a dû oublier de visionner ce documentaire Arte sur la « mafia » russe qui s’est développée pendant les années 80/90 : https://www.youtube.com/watch?v=FPkKaTuzqhQ

    Les « mafieux » eux-mêmes expliquent qu’ils ont pris le contrôle des banques nouvellement créées par des méthodes très peu… orthodoxes !

    A voir. Ils rigolent pas les russes…


  23. naz Le 19 décembre 2015 à 22h18
    Afficher/Masquer

    Ça ne serait pas déplaisant d’avoir un Président qui défasse certaines fortunes, plutot que de les faire!


  24. Vladimir K Le 20 décembre 2015 à 19h19
    Afficher/Masquer

    Mezhprombank, c’est bien cette banque au sujet de laquelle l’agence de notation Fitch a émis un avertissement en 2009 parce que 87% de ses avoirs étaient pourris ? Et celle là même qui proposait des épargnes à 1000% d’intérêt dans les années 90 ?

    Mais bon, si l’Obs soutient son dirigeant, c’est qu’il doit être de gauche.


  25. Toto Le 20 décembre 2015 à 19h32
    Afficher/Masquer

    Dans les années 30 il n’y avait pas d’oligarques en u.r.s.s et les traitres potentiels étaient expédiés en Sibérie pour y exploiter des mines et installer des usines loin de la future U.E. Grâce à quoi, l’ u.r.s.s sous la direction de Staline a détruit 85% des hordes de Hitler venue de toute l’Europe occidentales, sauf d’Angleterre. C’est pour cette raison que ‘l’Occident’ voue à Staline une haine éternelle entretenue en permanence par la propagande !


Charte de modérations des commentaires