Les Crises Les Crises
5.avril.20225.4.2022 // Les Crises

McKinseyGate : C’est bien plus grave que l’Affaire Fillon !

Merci 2012
J'envoie

Nicolas Framont, chroniqueur au Média et co-rédacteur en chef de Frustration Magazine, publiait il y a peu un article intitulé « Tout comprendre au scandale McKinsey en six points et dix minutes ». Le scandale McKinsey, le McKinsey Gate qui se cristallise désormais en dépit de la stratégie de déni de l’exécutif et de la timidité des médias.

En effet, invité du Journal de France 3 hier, Emmanuel Macron a été obligé de réagir à ce sujet, en dépit d’un agacement très visible.

Source : Le Media – 28-03-2022

Vous avez manqué l’interview d’Élucid avec Nicolas Framont ? Cliquez ICI pour la découvrir

Commentaire recommandé

Myrkur34 // 05.04.2022 à 09h40

Merci Mr Framont, un gars qui bosse ses dossiers, avec cette perle entendue nulle part ailleurs, McKinsey est à l’origine du plus gros scandale sanitaire aux Usa, la crise des opiacés, conseiller de Purdue/Sackler.
Ou comment rendre drogués (et multiplier les ventes) et accro/junkie puissance 10 une population lambda avec des  » antidouleurs » dont le fameux fentanyl qui a été inventé à la base pour endormir les gros animaux sauvages genre éléphants et rhinocéros.
Résultat en nombre de morts aux Usa (overdoses et arrêts cardiaques/pulmonaires), un Viêt-Nam tous les 2 ans et des drogués des deux sexes à la pelle, qui lorsqu’ils n’ont pu plus se fournir leur antidouleur favori se sont retournés vers les drogues illégales. En fait dans cette histoire, des compagnies pharmaceutiques privées se sont transformées en dealeuses légales avec une bonne campagne marketing sur les citoyens, les docteurs et les pharmacies concoctée donc aux petits oignons par la maison mère de McKinsey.

11 réactions et commentaires

  • Recits d’Yves // 05.04.2022 à 08h33

    Sans relais dans les grands médias, cette affaire McKinsey, comme la vente à la découpe de la France, fera scandaleusement pschiiiittt.

      +13

    Alerter
  • Myrkur34 // 05.04.2022 à 09h40

    Merci Mr Framont, un gars qui bosse ses dossiers, avec cette perle entendue nulle part ailleurs, McKinsey est à l’origine du plus gros scandale sanitaire aux Usa, la crise des opiacés, conseiller de Purdue/Sackler.
    Ou comment rendre drogués (et multiplier les ventes) et accro/junkie puissance 10 une population lambda avec des  » antidouleurs » dont le fameux fentanyl qui a été inventé à la base pour endormir les gros animaux sauvages genre éléphants et rhinocéros.
    Résultat en nombre de morts aux Usa (overdoses et arrêts cardiaques/pulmonaires), un Viêt-Nam tous les 2 ans et des drogués des deux sexes à la pelle, qui lorsqu’ils n’ont pu plus se fournir leur antidouleur favori se sont retournés vers les drogues illégales. En fait dans cette histoire, des compagnies pharmaceutiques privées se sont transformées en dealeuses légales avec une bonne campagne marketing sur les citoyens, les docteurs et les pharmacies concoctée donc aux petits oignons par la maison mère de McKinsey.

      +29

    Alerter
    • Lev // 05.04.2022 à 10h27

      En effet, ce cabinet conseil a une certaine expertise dans la vente de produits pharmaceutiques aux effets néfastes…
      Pour le reste, cette affaire illustre à quel point les institutions de la V République permettent d’irresponsabiliser le personnel politique et de le placer en dehors du contrôle parlementaire et démocratique. En un sens c’est une autre illustration de ce qui a permis de nier le résultat du référendum de 2005.

        +14

      Alerter
      • Ellilou // 05.04.2022 à 14h03

        D’où l’intérêt de voter pour un candidat qui propose de passer à la 6ième république 🙂

          +18

        Alerter
    • Micmac // 05.04.2022 à 20h17

      Il y a eu une excellente série sortie récemment sur cette affaire Purdue Pharma : Dopesick. A voir absolument. C’est très bien fait, et les noms des personnes impliquer n’ont pas été changés, l’affaire ayant été jugée et ces personne déclarés coupables.

      On n’y montre bien sûr des gens ordinaire à la vie dévastée, mais aussi les stratégies de communication et de vente de l’entreprise, Probablement l’œuvre de « cabinets » en « consulting », Mac Kinsey peut-être?

      Et voilà ce qu’on y voit :

      _ La FDA qui donne son autorisation de mise sur le marché de cette drogue malgré des tests plus que douteux.
      _ On promeut l’idée que ne pas éprouver de douleur est un droit. On menace de poursuites si des médecins refusent de prescrire ces médicaments provoquant l’accoutumance à des personnes qui souffrent de douleurs ne justifiant pas la prescription. Je me souviens que cette opération de communication avait commencé en France.
      _ Le « médicament  » perd son efficacité auprès des personnes qui commencent à s’accoutumer. Remède : augmenter les doses. Jusqu’à prescrire des doses hallucinantes, à droguer un éléphant.
      _ Des lanceurs d’alerte commence à faire du foin sur les dangers de ces antidouleurs. Monter une campagne de « contre-feu » massive en prétendant que le problème provient des antiva… pardon, des drogués. Bref, ce sont des criminels qui posent problème.

      Vous êtes sûr que ça ne vous rappelle rien?

        +8

      Alerter
    • Fritz // 05.04.2022 à 21h05

      Concernant l’implication de McKinsey dans le « plus gros scandale sanitaire aux USA » (l’affaire de l’Oxycontin), il n’y a quasiment aucune source en français, à part le livre de Christian P., « Décidément, ils n’ont toujours rien compris ! » (Albin Michel).

        +3

      Alerter
  • Spartacus // 05.04.2022 à 15h59

    « Nous sommes en guerre », premier conseil/com de Mac K…. pardon … première déclaration de Mac…ron, le stratège.

    Gouverner, c’est prévoir….

      +3

    Alerter
  • RGT // 05.04.2022 à 18h01

    « L’utilisation de cabinets de conseils est légale »…

    Petite question : Qui a voté la loi permettant de faire appel à des « marchés publics » pour répondre à des besoins auxquels l’administration possède toutes les compétences ?

    Si la haute administration n’est PLUS CAPABLE de remplir ces fonctions régaliennes il serait en premier lieu nécessaire de virer TOUS les « hauts fonctionnaires » (tous énarques) incompétents et de les remplacer par des personnes possédant un niveau de qualification adapté…

    Pardon, contrairement au fonctionnaire jetable qui travaille réellement et qui a la garantie de ne plus pouvoir réintégrer les effectifs de la fonction publique, un énarque a un poste à VIE et peut aller « butiner » dans les entreprises sans aucun risque car s’il se « gaufre » ils pourra toujours retourner dans un placard doré sans craindre de se retrouver à poil dans la rue…

    Et quand on se contente de compter les énarques « élus de la république » qui votent activement les lois on s’aperçoit qu’ils ne vont surtout pas se tirer une balle dans le pied en perdant cet énorme avantage.

    S’il faut favoriser un « employeur potentiel généreux » ou un « mécène » ils ne vont surtout pas se gêner, de toutes façons ce sont les « moins que rien » qui payent.

    Bienvenue en « république démocratique ».

    Nous ne sommes pas très loin de la Corée du Nord…

      +11

    Alerter
  • Garibaldi2 // 06.04.2022 à 15h51

     »Cabinet McKinsey: ouverture d’une enquête pour blanchiment aggravé et fraude fiscale
    Le parquet national financier a ouvert une enquête le 31 mars dernier à l’encontre du cabinet de conseil McKinsey, pour blanchiment aggravé et fraude fiscale.

    Le parquet national financier (PNF) a ouvert le 31 mars une enquête préliminaire pour blanchiment aggravé de fraude fiscale après avoir pris connaissance du rapport du Sénat sur l’influence des cabinets de conseil privés sur les politiques publiques, a annoncé mercredi le procureur national financier dans un communiqué.

    Dans ce rapport remis le 16 mars, la commission d’enquête du Sénat, initiée par le petit groupe CRCE à majorité communiste, assurait que les contrats conclus par l’État avec les cabinets de consultants comme McKinsey avaient « plus que doublé » entre 2018 et 2021, atteignant un montant record de plus d’un milliard d’euros en 2021.

    Elle accusait en particulier les entités françaises du cabinet McKinsey d’« optimisation fiscale », de telle sorte qu’elles n’auraient versé aucun impôt sur les sociétés entre 2011 et 2020. McKinsey avait affirmé respecter les règles fiscales françaises, précisant qu’une de ses filiales avait payé l’impôt sur les sociétés pendant six ans sur la période au cours de laquelle le Sénat l’accuse d’optimisation fiscale. »
    La suite sur : https://www.lavoixdunord.fr/1162926/article/2022-04-06/cabinet-mckinsey-ouverture-d-une-enquete-pour-blanchiment-aggrave-et-fraude

      +1

    Alerter
  • Christian Gedeon // 06.04.2022 à 20h29

    Ben oui. Le PNF s’est saisi . Ok me direz vous c’est très bien. Gag. Suspicion fiscale. Regag. On trouvera à la sortie que Mac Kinsey a utilisé des mécanismes légaux quoique totalement immoraux. Pas saisi le PNF de faits de favoritisme de corruption et de conflits d’intérêts. Comme c’est curieux, non?

      +3

    Alerter
  • Kaki // 09.04.2022 à 11h57

    Macron c’est le Chedli de la France, j’ai vaguement l’impression que ce qui arrive actuellement à la France est arrivé autrefois dans d’autre contrées. On pourrait toujours penser que nous sommes en France, mais non, Macron va liquider le service public à vitesse grand V. Il est temps de regarder comment vivait les américains il y a 5 ans pour se faire une idée de savoir à quelle sauce on sera braisé (décalage electoral oblige).

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications