Les Crises Les Crises
19.octobre.201919.10.2019 // Les Crises

Médias, les nouveaux GUIGNOLS ? Bruno Gaccio – Par Thinkerview

Merci 400
J'envoie

Source : Thinkerview, Youtube, 16-10-2019

Source : Thinkerview, Youtube, 16-10-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

calahan // 19.10.2019 à 14h54

Desproges serait interdit de salles aujourd’hui, pour ne citer que lui, ce qui en effet en dit long sur l’état de “décrépitude humoristique” dans laquelle nous sommes en ce moment.

14 réactions et commentaires

  • M.Smith // 19.10.2019 à 09h00

    Sans doute. Mais au seul sens du ridicule, sans humour et sans regard critique. Tout comme le fou a pris la place du roi sans distance sur sa personne et son pouvoir.

    Est tabou aujourd’hui ce qui remet en cause le désordre établi. Reste un vernis démocratique qui produit des discours vide de sens et d’intention, Macron en est le virtuose, et un zèle de diversion en créant des problèmes à partir de rien ou de presque rien.

    L’humour est aussi une soupape qui permet de libérer un trop de pression. Une société liberticide est aussi une société stupide qui met en place les conditions de sa futur explosion.

      +28

    Alerter
  • Duracuir // 19.10.2019 à 11h46

    Quelqu’un pourrait-il avoir le gentillesse de bien vouloir résumer vle propos du cher Bruno. Je l’aime bcp et déplore son départ des Guignols qui étaient devenus, sans lui, une beauferie digne du pire du bebette show, mais je n’ai pas le courage ni le temps de me taper une heure d’interview dont l’intérêt pourrait être résumé en trois ou quatre phrases.

      +14

    Alerter
    • Sauve // 19.10.2019 à 12h49

      Non non ! Vous ne perdrez pas votre temps.
      > Suivez la vidéo en épluchant des patates par ex….
      mais ces échanges de qualité méritent d’être entièrement écoutés !
      J’en ai convaincu mon mari …

        +25

      Alerter
      • Bolmarvel // 21.10.2019 à 09h54

        très bon plan pour faire éplucher les patates (pour un régiment, 2 heures quand même) :))

          +4

        Alerter
  • Olpososch // 19.10.2019 à 13h26

    Gaccio est en fait représentatif de beaucoup de monde, ceux qui acceptent que certains réussissent plus que d’autres , mais qui gardent une conscience du collectif et du bien commun…
    Il a gagné beaucoup d’argent, dans une période ou les millions coulaient à flots à la télé, il n’a pas épousé la fille de Bernard Arnaud, on est contents pour lui, d’autres ont bossé chez EDF et n’ont jamais payé ou presque leur énergie, d’autres comme mon père sont partis en retraite calculée sur leur dernier salaire…
    Une société ou tout le monde peut faire des bons coups, en gardant le sentiment d’appartenir à une même société… (par exemple en acceptant de participer proportionnellement en retour à celle-ci… payer ses impots en France par exemple…)

      +21

    Alerter
  • Fabrice // 19.10.2019 à 13h36

    Quand l’humour est en procès,censuré ou interdit cela révèle beaucoup sur l’état de la société. On cède à la pression des tartuffes, des affairistes, des politiciens ou pire des bigots de toute obédience.

    des minorités qui imposent leur fonctionnement à notre société et par cette méthode empêche à la société de découvrir le ridicule et parfois l’obscénité de leur attitude, les guignols permettaient aux gens justement de réaliser le ridicule et surtout de relativiser.

    Cela nous serait vraiment bénéfique face à la dramatisation constante des médias, … qui nous enferme dans la peur qui sert tant d’intérêts. On a plus plus peur quand on rit.

      +16

    Alerter
  • calahan // 19.10.2019 à 14h54

    Desproges serait interdit de salles aujourd’hui, pour ne citer que lui, ce qui en effet en dit long sur l’état de “décrépitude humoristique” dans laquelle nous sommes en ce moment.

      +33

    Alerter
  • Ives // 20.10.2019 à 05h17

    J’ai pensé la même chose quand j’ai revu il y a peu le sketch “on me dit que des juifs se sont glissés dans la salle”.
    A l’époque, a-t’il été accusé d’antisémitisme? (c’est vraiment une question que je me suis posée).
    A l’époque, quand je l’ai regardé et que j’ai ri, personne ne m’a traité d’antisémite.
    Retrouvant la vidéo, je l’ai montré à mes enfants, qui ont ri. Je ne suis pas sûr que la Société (j’ai mis un grand S, mais le mérite-t’elle?) aurait la même attitude vis-à-vis d’eux aujourd’hui….

      +5

    Alerter
  • SanKuKai // 20.10.2019 à 09h04

    Je ne savais pas qu’il avait été mis sur écoute par la DGSE et que son assassinat avait été planifié (l’affaire est décrite vers 1h18 de la vidéo). L’air de rien, ça en dit long sur les services et pour qui ils travaillent.

    Pour le reste ma vidéo préférée des guignols: https://www.dailymotion.com/video/x4du7uh

      +15

    Alerter
  • Bardamu // 21.10.2019 à 09h03

    Interview intéressante à regarder jusqu’au bout mais un passage m’a interpellé, lorsqu’il justifie le montant de ses indemnités de chômage.
    Certes il touche un chômage conséquent ayant cotisé de façon très importante.
    Mais jamais il se pose la question de la démesure de son ancien salaire. Je suis toujours étonné que les gens de la télé ne se la posent pas.
    Quand tu es super bon dans ton domaine dans la vraie vie tu touche quoi, 60/70k€ ?

      +6

    Alerter
    • domus // 23.10.2019 à 13h49

      Pas pire que tous les millions que gagnent les footeux ou autres sportifs. Quand il y a de l’audience, ça rapporte aux patrons, donc autant partager un max, juste retour. D’ailleurs il faudrait que ça soit la même idée dans les entreprises, ça n’est pas lui qui gagnait beaucoup, ce sont les autres qui ne gagnent pas assez, donc augmenter les salaires de ceux qui travaillent pour les grands groupes,multinationales.

        +0

      Alerter
  • vlois // 27.10.2019 à 12h17

    Une opération Homo contre lui, je croyais qu’il n’y a que le Président de la République qui peut désigner ces assasinats ciblés comme l’avait dit François Hollande dans son livre témoignage. C’était en 2002, donc c’était bien Président Chirac ? Quelle était la nature de la menace qui justifie un assassinat d’Etat (le plus froid des monstres froid), Gaccio parle du cours de l’action ?

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications