Les Crises Les Crises
17.août.201817.8.2018 // Les Crises

Mexique : 133 candidats aux élections générales ont été tués durant la campagne

Merci 93
J'envoie

Chiffre surréaliste, à comparer au traitement médiatique d’autres pays…

Source : 20 minutes, AFP, 28/06/18

Les élections générales auront lieu le 1er juillet et plus de 18.000 mandats sont en jeu dans le pays…

Des supporters de la campagne présidentielle à Mexico, le 28 juin 2018. — ULISES RUIZ / AFP

Un total de 133 hommes politiques ont été tués depuis le début de la campagne électorale au Mexique, a indiqué ce jeudi le cabinet d’études Etellekt. Parmi les victimes figurent 20 candidats et 28 précandidats à des mandats locaux aux élections générales du 1er juillet, où plus de 18.000 mandats sont en jeu dans le pays.

« Au moins 71 % des agressions ont visé des autorités élues ou des candidats qui aspiraient à des mandats locaux, particulièrement des postes dans les municipalités », a précisé Ruben Salazar, directeur de Etellekt sur Radio Formula. «Lors des élections de 2012, durant tout le processus électoral, il n’y avait eu que neuf hommes politiques assassinés et un candidat selon nos chiffres », a-t-il rappelé pointant « de très graves problèmes de gouvernance locale ».

Il s’agit de l’élection la plus violente jamais connue au Mexique, dans un pays qui a en outre enregistré l’an dernier un chiffre record de 25.339 homicides.

Guerre des cartels

La guerre lancée en 2006 par le gouvernement de Felipe Calderon contre les cartels a fragmenté ces groupes criminels en cellules délictueuses plus petites et souvent très violentes. Elles n’hésitent pas « à se débarrasser des hommes politiques qu’elles n’arrivent pas à contrôler » a expliqué Ruben Salazar à l’AFP.

Dans ce contexte de violence au coeur des thématiques de la campagne, les électeurs mexicains sont appelés aux urnes ce dimanche pour élire leur nouveau président, et renouveler des sièges de députés, de sénateurs ainsi que de nombreux mandats locaux.

Source : 20 minutes, AFP, 28/06/18

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Haricophile // 18.08.2018 à 00h23

Le traitement merdiatique suit les intérêt des multinationales, et c’est pas comme si la CIA n’avait pas des accords avec les cartels, on a appris que même les “grandes banques” ont utilisé l’argent de la drogue pour “se refaire” après les déboires des bulles spéculatives…

D’ailleurs la drogue a échelle industrielle ça a commencé en Chine pour affaiblir et corrompre l’aristocratie et l’administration chinoise à l’époque ou c’était encore un empire. Par qui ? Toujours les mêmes : Angleterre-USA en tête du combat, la France en bonne place de suiveur, l’Allemagne de la chimie a la fabrication. Plus ou moins la combinaison actuelle en fait.

3 réactions et commentaires

  • Fritz // 17.08.2018 à 11h19

    Tiens ? Ce site complotiste parle enfin du Venezuela… Zut ! C’est pas ça !

     11

    Alerter
  • Haricophile // 18.08.2018 à 00h23

    Le traitement merdiatique suit les intérêt des multinationales, et c’est pas comme si la CIA n’avait pas des accords avec les cartels, on a appris que même les “grandes banques” ont utilisé l’argent de la drogue pour “se refaire” après les déboires des bulles spéculatives…

    D’ailleurs la drogue a échelle industrielle ça a commencé en Chine pour affaiblir et corrompre l’aristocratie et l’administration chinoise à l’époque ou c’était encore un empire. Par qui ? Toujours les mêmes : Angleterre-USA en tête du combat, la France en bonne place de suiveur, l’Allemagne de la chimie a la fabrication. Plus ou moins la combinaison actuelle en fait.

     12

    Alerter
  • Jo // 18.08.2018 à 14h37

    Imaginons qu’un certain Eltsine bombarde le parlement (Douma 1993) et flingue quelque 130 députés + les blessés, qui ne lui plaisent pas, ça ne passerait pas inaperçu et la terre merdiatique entière monterait au créneau. Eh bien non, ça a été un fait divers comme un autre.
    Imaginons qu’un certain Poutine fasse enfermé un soi-disant journaleux/cinéaste qui aurait été retrouvé en possession d’explosifs, et que le fournisseur viennent expliquer à la TV qu’il faut rechercher celui qui a trahi en donnant l’info au FSB, là ça devient une affaire internationale.
    Dans ce monde merdiatique qui prétend nous fournir des “infos” (à nos frais) tout est relatif, donc relativisons 🙂

     4

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications