Les Crises Les Crises
8.septembre.20188.9.2018 // Les Crises

(5) Le retour de certaines “European Values” qu’on espérait à jamais disparues

Merci 181
J'envoie

5e partie du #DisinfoGate. Vous pouvez consulter la série complète ici :

Comme annoncé dans le billet précédent, petit zoom aujourd’hui sur le think tank Tchèque “European Values”. On a vu dans ce billet que c’était un partenaire de Disinfo :

Sommaire de ce billet :

  1. Un étrange Directeur : Jakub Janda
  2. Un travail partial et à charge contre la Russie
  3. Un budget partiellement public
  4. GlobSec

I. Un étrange Directeur : Jakub Janda

Regardons pour commencer le compte Twitter de son Directeur Jakub Janda au cours des 2 dernières semaines :

nvdb

“Je souhaite que chaque terroriste russe qui occupe le territoire de l’Ukraine ou de la Géorgie finisse comme le camarade Zakharchenko” [leader autonomiste ukrainien qui vient d’être assassiné]

nvdb

nvdb

nvdb

“John McCain défend désormais avec acharnement la Liberté au Paradis”

nvdb

[McCain Forever] “John McCain incarne le héros pour moi et beaucoup de ma génération. Il n’y a pas un seul leader politique occidental que je respecte plus que lui”

nvdb

Jean-Luc Mélenchon – qui a été le candidat d’extrême-gauche à la récente Présidentielle française – vient de traiter les Ukrainiens de “nazis”. Laissez-moi dire très clairement que : C’est un idiot, un idiot utile, un idiot utile russe.

Par ailleurs, ce monsieur s’est fait connaître pour avoir insulté le président de son propre pays, en le traitant de “Cheval de Troie de la Russie” (dans cet article).

nvdb

Mais ce « cheval de Troie » n’est apparemment pas tout seul :

nvdb

Et ces deux « chevaux de Troie » ne semblent pas non plus être les seuls :

nvdb

Marine Le Pen, l’AFD allemand, la Grèce, l’Italie… Nous sommes cernés de chevaux de Troie de la Russie – une vraie écurie !

Il est d’ailleurs utile de constater que ce vocabulaire particulier provient d’un rapport de l’Atlantic Council (source, archive) :

nvdb

nvdb

Mais pour Jakub Janda, le pire reste la République tchèque – heureusement qu’il surveille son Président :

nvdb

nvdb

D’accord, il est un peu possédé apparemment… Mais il n’est pas obsédé que par la Russie :

nvdb

Et il porte également beaucoup d’intérêt à la politique française et ne se prive pas de livrer ses « analyses » (subventionnées par des fonds publics, donc) :

nvdb

Marine Le Pen vient juste d’apprendre qu’elle va avoir à rendre aux Russes l’argent qu’elle a obtenu d’eux

nvdb

“Macron est mieux que Le Pen pour l’Europe. Mais c’est un fédéraliste, il n’a pas de réel projet pour les migrants, il a des projets limités pour combattre l’Islamisme. Jusqu’à présent.”

nvdb

“… quelle proportion du budget de campagne de Le Pen provient de l’argent russe ?”

nvdb

“3 façons pour le Kremlin d’interférer dans le sélections françaises : de l’argent cash pour Le Pen, de la désinformation contre Macron, des hacks informatiques contre Macron”

nvdb

“Macron est un Français typique cherchant à apaiser la Russie. Ce n’est pas une marionnette de Poutine comme Marine Le Pen. Cela fait une différence. Une énorme différence.”

Janda a eu l’immense honneur de pouvoir partager ces lumineuses positions sur le site de… l’Atlantic Council (source, archive):

nvdb

Au menu : guerre avec la Russie, attaque contre Marine Le Pen, récupération d’argent pour la “lutte contre la désinformation”, enquête sur le soutien des Français à une guerre contre la Russie…

En conclusion, logique avec lui-même, Jakob Janda appelle de ses voeux des mesures… expéditives :

nvdb

“Je ne sais pas si ces personnes ont déjà été déportées, mais nous pourrions les mettre sur la liste la prochaine fois :
Gerhard Schroder
Jeremy Corbyn
Marine Le Pen
Matthias Platzek
Peut-être que ces chevaux de Troie du Kremlin ont déjà la nationalité russe, pas sûr.”

nvdb

Ainsi, Jakob Janda en appelle donc directement à des déportations, comme si l’Europe n’avait pas payé déjà assez cher les lubies de ses prédécesseurs des années 1930…

“European Values” ? Mais lesquelles…. ?

Mais dès lors, on comprend mieux ce projet de développement de Disinfo sur la République tchèque :

II. Un travail partial et à charge contre la Russie

Poursuivons avec des exemples du travail de ce think tank ; nous n’avons pas réalisé d’étude fouillée, nous vous présentons les deux premières études que nous avons trouvées.

Le titre de la première est : 2018 Ranking of countermeasures by the EU28 to the Kremlin’s subversion operations – “Classement 2018 des contremesures des 28 pays de l’EU envers les opérations de subversion du Kremlin” (source ; archive)

nvdb

Avec la carte de la “réponse” des pays face à la “menace” russe :

nvdb

Cette étude nous vante donc les mérites de l’idéal lituanien – en état de mobilisation générale contre la Russie :

nvdb

Et va jusqu’à dénoncer une Grèce “collabo”, « Kremlin friendly » – en état de paix avec la Russie :

nvdb

Il en profite pour faire un détour dans « l’efficace » Angleterre :

nvdb

où, “hélas”, il demeure une influence des Eurosceptiques et voire même de “forts sentiments pro-russes” dans “certains tabloïds”…

La France, quant à elle, se soigne petit à petit :

nvdb

Grâce notamment à Macron, avec ses attaques contre RT et à sa loi anti-fake news, mais aussi grâce à de nombreux « experts » et médias qui “protègent” notre pays :

nvdb

L’étude met ainsi en avant le torchon de Cécile Vaissié – qui est probablement en train d’approcher le record de procès en diffamation, Le Décodex, Le Monde, C’est dans l’Air, CrossCheck de Facebook/Google, Sciences Po et, bien entendu, le Ministère des Affaires étrangères… Nous vous laissons découvrir le reste dans le rapport (pour public averti cependant, il y a un risque de devenir convaincu que le chat de votre grand-mère est un cheval de Troie de la Russie…).

Le deuxième rapport est aussi édifiant, sur les “Idiots Utiles ” de la Plateforme du Kremlin : Russia Today (source ; archive) :

nvdb

Le rapport explique que la tactique du Kremlin est donc de recruter des “idiots utiles” pour RT – et en donne une première liste :

nvdb

Avec comme conclusion : “Il est donc crucial de faire comprendre aux membres des cercles concernés que RT est un instrument du Kremlin, et non un radiodiffuseur international indépendant, et que, par conséquent, le fait d’apparaître sur le réseau en fait des “idiots utiles” pour une puissance étrangère hostile.”

Et pour bien enfoncer le clou, les petits délateurs publient la liste des personnes les plus importantes qui sont passées sur RT, avec leur fréquence – bonne vieille tactique du “name and shame” :

nvdb

nvdb

Nous vous avouons que nous n’avons pas eu le cœur de lire la suite du rapport, ni d’autres du même acabit (ils sont là, les titres sont généralement déjà des poèmes…)

III. Un budget partiellement public

Nous avons cependant souhaité y voir plus clair sur le financement de ce think tank. En 2015 et 2016, avant la nomination de Jakub Janda comme Directeur, il était d’une transparence financière exemplaire ; depuis, il n’y a apparemment plus de rapport annuel public :

nvdb

On apprend quand même qu’en 2015 ils étaient… 109 personnes dans la structure !

nvdb

pour un résultat royal de moins de 840 visiteurs sur le site web par employé…

EDIT : cette partie a été modifiée ; une première version nous avait fait parler à tort de montants en euros, alors qu’il s’agit de couronnes tchèques CZK (1€ = 25 CZK).

Voici d’où venait l’argent en 2015 – soit 4,2 millions de CZK, soit 170 000 euros (source, archive) :

nvdb

Ligue des Droits de l’Homme (25 k€), Fondation Soros (15 k€), la Commission Européenne (10 k€), le Parlement Européen (si on cumule tout avec le FEPS, on arrive à 25 k€ !), le Fonds International Visegrad (7 k€) de fonds gouvernementaux (avec 45+25 = 3 k€ de plus) :

nvdb

Et bien sûr l’ambassade américaine (3 k€) et l’ambassade britannique (1,5 k€) – où est le problème ?, on a bien vu que c’étaient des gens sérieux…

Quant à la façon de dépenser cet d’argent public :

nvdb

32 k€ pour des “projets de recherche sur la croissance de l’extrémisme en lien avec le sujet des minorités et des migrants” (espérons qu’à ce prix ils ont au moins trouvé la réponse… Mais gageons que ce ne sera pas “les politiques de l’Union Européenne”)

15 k€ pour un outil servant à suivre l’activité des députés et des ministres du Conseil de l’UE – outil qui ne devrait pas être trop méchant, vu qu’il a été payé par ces derniers.

9 k€ pour un séminaire de députés et de journalismes tchèques sur “l’état du débat sur l’UE en Tchéquie”

5 k€ sur une conférence internationale sur “les menaces pour l’Europe et le rôle de l’OTAN” (voir remarque au point précédent)

2 k€ pour le projet de Kremlin Watch (ce qui est un budget faible)

1 k€ pour les débats sur l’île de Strelecky à propos de “la journée de l’Europe”, journée dont le maintien devrait avoir recueilli l’unanimité des avis des participants

nvdb

Ile de Strelecky

Mais nous sommes peut-être passés un peu vite sur la “European Values Initiative”, avec ses 35 k€ de dons individuels :

nvdb

autrement dit payé par 3 personnes…

Qui ont été transformés en 31 k€ de dépenses, simplement présentées ainsi :

nvdb

Soit plus de 2 000 € la conférence, où, par chance auront été durement défendues “les valeurs de la Démocratie libérale”… (espérons qu’elles seront d’ailleurs un jour listées)

Et 2016 ? Voici l’évolution (source, archive) :

nvdb

1 personne de plus, doublement des références dans les médias, d’où 85 % de visiteurs en plus sur le site, mais hélas -85 % de lecteurs sur iHNED.cz (journal économique) et -55 % de personnes atteintes tous les jours sur Facebook.

Voici les dépenses 2016 :

nvdb

On a donc 38 k€ pour les programmes de Cohésion de la Société (sic.), pour lutter contre les problèmes liés à l’immigration et au terrorisme.

28 k€ pour des débats à l’école – on a de quoi être inquiet quant à leur teneur probable.

25 k€ pour un forum sur la Sécurité intérieure

24 k€ pour Kremlin Watch – en explosion par rapport aux 2 k€ de 2015 (source)…

nvdb

nvdb

Nous avons formé les institutions de sécurité de plus de 20 pays, le Comité politique de l’OTAN ou des membres du Congrès américain, de la Chambre des communes du Royaume-Uni ou du Bundestag allemand
Plus de 1000 mentions dans les médias internationaux ;
Nous sommes co-auteurs de la politique nationale tchèque sur la lutte contre l’influence étrangère hostile ;
Nous avons accueilli plus de 500 spécialistes gouvernementaux à travers le monde lors de nos SOMMETS STRATCOM annuels depuis 2016 ;
Le chef de l’équipe STRATCOM EEAS oriental nous considère comme l’un des meilleurs groupes de réflexion européens sur cette question. Le vice-président du National Endowment for Democracy (NED) des États-Unis nous considère comme l’un des cinq meilleurs analystes de la désinformation dans ce domaine ;
Nos travaux ont été récompensés par le Président du Comité militaire de l’OTAN.

L’OTAN honore donc ceux qui ont formé l’OTAN, les députés et les spécialistes gouvernementaux…

Comme l’argent est hélas limité, il ne reste que 481 k€ pour la “European Values Initiative” – mais gageons qu’ils avaient vraiment bien défendu “les valeurs de la Démocratie libérale” l’année d’avant.

6 à 9 k€ à chaque fois pour 3 conférences et séminaires

3 k€ de plus pour aller dans des écoles discuter avec des députés sur le rôle des Institutions européennes (qui consiste donc principalement à financer ce genre d’activités – “L’Europe, c’est la paye”)

2 k€ sur une conférence internationale sur “les menaces pour l’Europe et le rôle de l’OTAN” (soit un peu moins que les 125k€ de l’année précédente, il y a du avoir un sévère rationnement sur les petits-fours…)

Et voici pour finir les recettes 2016 :

nvdb

Il y a beaucoup de changement. On voir que le Ministère tchèque de l’Éducation a donné 15 k€, que la Fondation Soros n’a pas financé, mais qu’est apparu par chance “Les amis américains de la République Tchèque” pour 10 k€ (imaginons une association en France financée par “Les Amis Russes de la France”…)

Le Parlement Européen n’est plus qu’à 20 k€, mais l’OTAN est venu à la rescousse avec 9 k€, les autres fonds gouvernementaux sont à près de 6 k€

On note enfin en 3e ligne 11 k€ en provenance de Globsec – un nouveau think tank que nous ne connaissions pas. Regardons-le de plus près.

IV. GlobSec

On trouve ceci sur le site de GlobSec (source) :

nvdb

“GLOBSEC est un groupe de réflexion mondial qui vise à renforcer la sécurité, la prospérité et la durabilité en Europe et dans le monde. Sa mission est d’influencer l’avenir en générant de nouvelles idées et solutions pour un monde meilleur et plus sûr. Nous croyons que nous pouvons changer le monde en réunissant les bonnes parties prenantes au bon moment pour un libre échange d’idées.”

On trouve rapidement cette publication sur leur site :

nvdb

Il ne s’agit pas que de Marine Le Pen, il s’agit de notre vulnérabilité.

L’élection française en tant qu’étude de cas : Macron contre Le Pen

Dans le cas de l’élection présidentielle française, il n’y a jamais eu de doute quant à savoir qui a été le candidat préféré des sites web diffusant de fausses informations et des récits biaisés – Marine Le Pen, la candidate d’extrême droite anti-UE pro-russe. De tels récits ont pu être observés même dans les pays d’Europe centrale, loin de la France où “la campagne” était ciblée. Alors que “l’élite mondiale, les médias grand public et les agents de Soros” étaient censés paniquer à l’idée que Marine Le Pen était qualifiée pour le second tour de l’élection présidentielle française, les médias qui rapportaient des faits déformés et faux ne faisaient que renforcer leurs récits anti-Macron et pro-Le Pen.

Marine Le Pen a été dépeinte par les organes de désinformation comme la candidate qui mettrait fin aux migrations, renforcerait les contrôles aux frontières, fermerait les mosquées et lutterait contre le terrorisme. Entre autres choses, elle protégerait également les citoyens français contre l’Union européenne et ses diktats.

Au contraire, Emmanuel Macron a été présenté comme une “marionnette de Bruxelles et de Berlin”. L’éventuelle victoire de Macron à l’élection présidentielle française a été qualifiée d'”occupation allemande de la France”. Les médias ont rapporté que la campagne contre Le Pen était menée par “61 pseudo-ONG françaises payées par George Soros et Bruxelles”.

On pourra regretter, en terme de nécessaire lutte contre le complotistme, qu’une telle analyse à charge contre Marine Le Pen soit menée par une “pseudo-ONG” tchèque payée “par George Soros et Bruxelles”… On n’a d’ailleurs apparemment aucune information sur les comptes de Globsec sur leur site.

Au niveau de ses autres publications, on voit ici ce think tank défendre l’Union européenne, en tentant de démonter de pseudo “mythes” (source) :

nvdb

nvdb

nvdb

Mythe #1 : L’Union européenne s’effondre
Mythe #2 : Les États membres sont sous le diktat de Bruxelles
Mythe #3 : L’Union européenne est un ” monstre bureaucratique “.
Mythe #4 : La France et l’Allemagne dominent l’Union européenne
Mythe #5 : L’euro est la cause de tous les maux
Mythe #6 : L’Union européenne est “naïve” en matière de libre-échange

Mais il dépense surtout beaucoup d’énergie à réfléchir à l’avenir de l’OTAN (source) :

nvdb

On a cependant la composition de leur Conseil consultatif international, qui compte par exemple (source) :

nvdb

L’ex Vice-Secrétaire général de l’OTAN, Carl Bildt, deux pontes de l’Atlantic Coucil, l’ancien Premier Ministre polonais, un général 4 étoiles Président de la Brookings Institution...

nvdb

L’actuel Vice-Président de la Commission européenne (en charge de l’Énergie), l’ancien Ministre à la Sécurité Intérieure américaine (2005-2009), le Directeur du McCain Institute, la PDG de la Banque Mondiale, les anciens Présidents de la Bulgarie et de l’Estonie…

Bref, on voit que les arcanes washingtono-bruxelloises sont tels le film Inception, plus on creuse, plus on s’enfonce loin, de think tank en think tank : De Disinfo à Saper Vedere, à l’European Values, à Globsec – on pourrait ici aller étudier le Think tank Brookings institution… Où on comprend qu’on a quand même qu’on a affaire à des structures où il y a plus de “tanks” (réservoir – à argent) que de “think”…

Mais nous allons plutôt en revenir à Disinfo, maintenant que nous avons mieux perçu la russophobie de ses partenaires…

Commentaire recommandé

Fritz // 08.09.2018 à 07h31

Félicitations pour votre travail, M. Berruyer. “European Values”, les valeurs européennes, c’est du lourd.

Délation (‘name and shame”), obsession (“Trojan horse” ad infinitum), préparation de la guerre en Europe, souhait de déporter les dissidents comme Jeremy Corbyn : « nous pourrions les mettre sur la liste, la prochaine fois ».

Financement par Soros, l’OTAN, le Parti Populaire Européen, les “Amis américains de la République tchèque” (sic) et même le gouvernement tchèque… pour diffamer le président tchèque (!!).

Si nous étions en démocratie, la presse reprendrait ces informations, poursuivrait l’enquête, l’indignation serait générale, et les sponsors de cette officine raseraient les murs. N’est-ce pas, M. Bildt ?

Faut pas rêver. Mais si cette horreur devait s’effondrer un jour, nous pourrons dire à Olivier : « Bien creusé, vieille taupe ! »

41 réactions et commentaires

  • Fritz // 08.09.2018 à 07h31

    Félicitations pour votre travail, M. Berruyer. “European Values”, les valeurs européennes, c’est du lourd.

    Délation (‘name and shame”), obsession (“Trojan horse” ad infinitum), préparation de la guerre en Europe, souhait de déporter les dissidents comme Jeremy Corbyn : « nous pourrions les mettre sur la liste, la prochaine fois ».

    Financement par Soros, l’OTAN, le Parti Populaire Européen, les “Amis américains de la République tchèque” (sic) et même le gouvernement tchèque… pour diffamer le président tchèque (!!).

    Si nous étions en démocratie, la presse reprendrait ces informations, poursuivrait l’enquête, l’indignation serait générale, et les sponsors de cette officine raseraient les murs. N’est-ce pas, M. Bildt ?

    Faut pas rêver. Mais si cette horreur devait s’effondrer un jour, nous pourrons dire à Olivier : « Bien creusé, vieille taupe ! »

     115

    Alerter
  • NICOLE DE NICOMAQUE // 08.09.2018 à 07h42

    Magistrale démonstration. Quelle sinistre farce ! Merci à vous, M.Berruyer.

     41

    Alerter
    • Charles Michael // 08.09.2018 à 07h59

      C’est quand même une collection d’hystériques plutot bas de plafond
      tout à fait raccord avec les débilités Otaneuses et Bruxelloises;mais c’est aussi et surtout un chouette racket.

      Courage à Olivier qui inspecte ces égouts et dissecte les cras-cras 2.0

       42

      Alerter
      • Riboul // 08.09.2018 à 23h46

        Oui la faille de leur système c’est qu’il assemble les plus avides, ils finissent donc par s’escroquer eux même et on a au final les plus médiocres au commandes. C’est un danger, car un responsable médiocre c’est toujours dangereux, mais c’est aussi l’exemple éclatant de l’inanité de leur idéologie.

         3

        Alerter
  • Lysbeth Levy // 08.09.2018 à 07h50

    Oui ou comment démontrer que ces ” Occidentaux” sont de purs racistes traitant les “russes” comme du bétail, des agressifs, avec tous les défauts digne des nazis. Mais les nazis sont bien de leur côté en Ukraine, Lithuanie, Estonie, Lettonie ont repris les “héros” (criminels, génocidaires) du temps des nazis, mais se sont les russes les “méchants”. Leurs “valeurs européennes” sont en train d’assassiner la paix dans le monde, pillant, détruisant, les ressources des pays du sud et même de l’Europe de l’est ou “l’ostalgie” revient en grande force. Ils veulent la guerre quitte à mettre le chaos en Europe aussi. Essentialiser “l’ennemi russe” c’est du racisme pur et dur : https://tempspresents.com/2018/03/23/le-conspirationnisme-dans-la-russie-contemporaine/ tous les clichés y sont dans leurs “études” pseudo-scientifiques reprises par les MSM. Ah ils sont bons pour faire des listes ces gens là. Ils pensent n’être pas lu mais ils parlent crument comme si la guerre avait déjà commencé..Espérons que les citoyens vont se rendre compte de ce qu’il se passe. Voilà comment on fait des guerres avec des millions de victimes.

     34

    Alerter
    • Serge WASTERLAIN // 09.09.2018 à 10h53

      «Voilà comment on fait des guerres avec des millions de victimes.»
      Et la remontée à la surface des ‘’affaires’’ russes comme Skripal est là pour nous conditionner à accepter un futur affrontement direct entre l’otanie et les russes en Syrie, avant une guerre en Europe… …Mais je complote, je complote…

       4

      Alerter
  • wuwei // 08.09.2018 à 08h29

    Bravo pour ce travail de salubrité public ! A part la secte des indécrottables atlanto-européo-macronophiles (ou inversement) qui peut encore croire que toutes ces officines sont autre chose que le mauvais théâtre d’ombres d’un vieux monde qui arrive à son ultime stade de décomposition.

    “Il n’est pas de force au monde qui puisse endiguer le flot révolutionnaire quand il monte, et toutes les polices du monde, quels que soient leur machiavélisme, leurs sciences et leurs crimes, sont à peu près impuissantes”. Victor Serge

     20

    Alerter
  • Jean-Paul B. // 08.09.2018 à 08h36

    Bonjour,
    brillante démonstration étayée par des faits (pas comme celles du Décodex de l’Immonde) à propos du lavage de cerveau à jet continu des citoyens des pays de l’UE par les officines de désinformation américano-UE-otanesques et leur relais dans la “grande” presse.
    Vive Les Crises et,si besoin était, on comprend mieux la hargne des “désinformateurs” professionnels (coucou le Décodex!) envers Olivier Berruyer.

     39

    Alerter
  • Georges Clounaud // 08.09.2018 à 08h37

    Prague est une place forte de la propagande néoconservatrice contre la Russie.

    Il suffit de se rendre sur le site de Radio Free Europe pour s’en rendre compte. C’est consternant….

    https://www.rferl.org/

     12

    Alerter
  • Mdacier // 08.09.2018 à 08h47

    Attention Olivier, tu as visiblement mis la main sur le tonneau des Danaïdes!

     12

    Alerter
  • basile // 08.09.2018 à 08h49

    pas de panique. Ces gens font mumuse, jouent à la guerre, comme les mômes qu’ils sont encore. (On gagne sa vie comme on peut).

    Ils croient derrière leurs claviers influencer le monde, comme d’autres au comptoir autour d’un ballon de rouge. Mais les propos des premiers comme des seconds ne vont pas plus loin que la porte du быстро

    Ils ont leur petits trolls qui polluent les deux sites « chevaux de Troie » précités. Mais on leur mène la vie dure dès qu’ils arrivent, on leur apporte contradiction, et ils sont de moins en moins présents. (La tournure des choses en Syrie y est peut-être pour quelque chose).

    Merci à OB d’avoir débusqué un des ventres putrides d’où ils sortent et où il s’y nourrissent.
    PS : tiens, faudrait se pencher sur Bellingcat

     17

    Alerter
    • Mike // 08.09.2018 à 11h43

      Je crois que vous vous trompez sur un point. Ces types sont dangereux, très dangereux, de plus ils ont des sources de financement quazi illimités. Les tweets de Jakub reprennent les mêmes formulations que celles de certains éditorialistes du temps “des heures les plus sombres…”
      C’est glaçant!

       24

      Alerter
      • V_Parlier // 08.09.2018 à 17h51

        Les plus dangereux sont ceux qui influencent les cercles de décision. Par exemple, une vieille trouvaille ici: http://www.youtube.com/watch?v=JByZdEa2KE4 . Je ne sais pas si les officines traitées ici influencent les décisionnaires plus que les décisionnaires ne s’en servent eux-mêmes. C’est ça qui permettrait de dire si elles sont réellement dangereuses ou pas.

         3

        Alerter
        • Mike // 09.09.2018 à 01h52

          Comme le faisait remarquer un commentateur un peu plus haut, ces types sont quand même un peu bas de plafond et je les vois très mal influencer des cercles “décisionnaires”.

          D’ailleurs, ils n’en font pas partie. Ce sont de simples marionnettes, exécutants des basses œuvres, des pions que l’on manipule… Et bien sur qu’ils sont dangereux, c’est avec des abrutis de cette espèce que l’on arrive à des “Bataclans”.

           1

          Alerter
  • Louis // 08.09.2018 à 08h52

    Salut Olivier,

    j’ai l’impression que les montants publiés sont en Couronne tchèque (CZK) et non pas Euro. Ce qui fait des montants 25 fois moindres.

    Louis

     12

    Alerter
    • Les-crises // 08.09.2018 à 13h23

      mea culpa, certaines valeurs n’ont en effet pas été converties… Corrigé – merci !

       10

      Alerter
  • JBV // 08.09.2018 à 08h54

    Il me semble qu’il y a un problème de chiffres: les rapports annuels parlent de 4 millions de CZK, pas d’ EUR (1 EUR= 25 CZK).

    Dans le rapport 2015, il y a la note suivante:
    “In 2015, we paid a monthly wage to, on average, 24 employees.
    The total sum used for salaries was 1 619 400 CZK.**”, ce qui est très surprenant car 1,6M CZK = 64.000 EUR, ce qui ne semble pas réaliste pour 24 salariés ….

     9

    Alerter
  • Duracuir // 08.09.2018 à 08h59

    Hélas les eunuques de nos médias sont bien trop paresseux et lâches pour lire tout ça.

     11

    Alerter
  • Karel Rehor // 08.09.2018 à 09h03

    Quelques bé mols…

    Leur rapport utilise pour les chiffres la couronne tchèque, mais dans le texte vous citez les mêmes chiffres en euros. Si ce sont des sommes en couronnes tchèques, et même pas en milliers de couronnes tchèques, ça ne fait pas un budget respectable. Je travaille pour une petite entreprise IT à Prague, 8 employés, et notre budget est environs 10 fois supérieur. Le taux d’échange moyen en 2016 était de 27 czk/1 €. En plus leur rapport n’est pas très clair. Par exemple ils indiquent qu’ils ont 24 employés et que la somme salariale pour ces 24 était de 1 619 400 czk. Est-ce par mois ou par an? Le salaire mensuelle moyen en République Tchèque en 2016 était environs 27 000 czk. Si on fait le calcul simple, on découvre que leurs employées ont touchés 67 475 czk. Le salaire de base d’un parlementaire n’est que 57 000 czk. Par mois c’est bien au dessus le moyen. Par an ils sont payés bien au dessous le seuil de la pauvreté.

    https://cs.wikipedia.org/wiki/V%C3%BDvoj_pr%C5%AFm%C4%9Brn%C3%A9_mzdy_v_%C4%8Cesku

    Pour ceux qui vit à Prague ou ailleurs en République Tchèque il est plus qu’évident que ces genres de Think Tank ont pour objectif de déstabiliser le système politique et qu’une certaine classe politique tchèque les soutient et est soutenue par eux. Il y a vingt ans le gouvernement sous Havel a loué à Radio Free Europe l’ancienne siège du parlement tchécoslovaque pour 1 dollar US par an. Un grande nombre de Tchèques ont protesté contre ce «cadeaux» et après le 11 septembre les américains se sont déménages dans une enceinte hautement sécurisée toujours pas loin du centre de la ville. La mairie du deuxième arrondissement de Prague, ou on entend dans les rues et dans les cafés plus souvent l’anglais que le tchèque, loue à un ONG de Sorros une villa historique, qui se trouve au centre d’un des plus belles parcs de la ville.

     22

    Alerter
  • Yanka // 08.09.2018 à 09h27

    On les sent tout de même assez fébriles et fort défensifs : signes qu’ils sont en train de perdre, s’ils n’ont pas déjà perdu.

    J’ai bien aimé la mention de “C dans l’air”, émission que je regarde volontiers via Youtube pour prendre le pouls de la propagande brusselo-atlantiste, avec ses experts clonés, dont la marionnette à gaine… à écharpe rouge, pardon, Christophe Barbier, l’ami de la méthode chinoise de censure, l’ami des retraités français. Ces vidéos sont mises gracieusement sur Youtube par l’émission elle-même, mais les commentaires sont désactivés. Pas fous, ces gens !

    Sinon, ce qu’il y a de bien avec le travail fort louable d’Olivier Berruyer, c’est qu’il découvre chaque fois de nouveaux terriers remplis de jolis lapins, et qu’on a le sentiment d’une profusion inépuisable. Ça rendrait presque gourmand !

     21

    Alerter
  • astap66 // 08.09.2018 à 09h28

    C’est étonnant cette continuité entre les découvertes d’Annie Lacroix Riz dans les archives françaises des années 30 et 40, concernant les groupes d’influences et “lobbies” médiatiques, et le travail d’Olivier Berruyer.
    Les mêmes méthodes ou presque, tout juste modernisées grâce aux réseaux sociaux.
    Un livre également d’une historienne américaine, que j’ai acheté, non traduit en français, montre la continuité dans le temps des mêmes procédés : “Who Paid the Piper?: The CIA and the Cultural Cold War” de Frances Stonor Saunders

     28

    Alerter
    • Fritz // 08.09.2018 à 09h37

      Livre capital, cependant :
      1) Frances Stonor Saunders, son auteur, est anglaise, pas américaine ;
      2) Le livre a été traduit en français, et publié en juin 2003 chez Denoël :
      http://www.gallimard.fr/Catalogue/DENOEL/Impacts/Qui-mene-la-danse

      Et l’un des protagonistes de cette “guerre froide culturelle”, Michael Josselson, agent de la CIA, me paraît humainement et intellectuellement bien plus intéressant que les flics d’European Values.

      Né à Tartu en 1908, polyglotte parlant couramment le russe, l’allemand, le français et l’anglais, Josselson éprouvait à la fin de sa vie une certaine désillusion pour la “solution américaine”. Il a écrit avec sa femme un livre sur Barclay de Tolly, ce général qui avait su reculer en 1812 devant Napoléon pour préparer la victoire de la Russie.

       12

      Alerter
    • sassy2 // 08.09.2018 à 10h54

      Oui c’est fort étonnant LOL
      ce tropisme qui fait qu’on évite de passer par les parlements …

       0

      Alerter
  • Guadet // 08.09.2018 à 10h16

    M. Berruyer s’acharne à ne pas reconnaître que l’UE et le libéralisme sont le salut de l’humanité, que la Russie est notre diabolique ennemi, et que ceux qui claironnent cela, faisant fi du souci inutile de vraisemblance, sont les héros de notre époque. Il est donc évident qu’il fait du complotisme, de la désinformation et, pour tout dire, de la production de fake news, et tout cela sur ordre de Moscou. Que Big Brother le déporte dans un camp de rééducation avec tous les chevaux de Troie du Kremlin !
    😉

     8

    Alerter
  • sassy2 // 08.09.2018 à 10h52

    Jakub Janda voit des “biotopes équins russophiles” partout..

    sinon:
    https://www.brookings.edu/experts/jean-david-levitte/

     2

    Alerter
  • christiangedeon // 08.09.2018 à 11h00

    Il est intéressant de voir une remontée spectaculaire des attaques anti russes…”identification des méchants agents russes à têtes patibulaires” de “l’affaire Skripal”,annonce urbi et orbi que des armes chimiques vont être utilisées avec I>Dleb avec notamment ce reportage pathétique sur les masques à gaz improvisés qui tourne en boucle, satellite russe qui va lorgner satellite franco italien(en 2017),et j’en passe et des meilleures…Donald s’y met aussi,mais peut il faire autrement?
    C’est franchement d’un ridicule achevé. Ce qui me choque prefondément,c’est de voir France Inter et France Culture,médias nationaux,participer à cette campagne très activement,et sans aucune vergogne et sans opinion contradictoire. je ne suis pas fan de Assad,ni poutinolâtre…mais là çà dépasse les bornes.

     18

    Alerter
    • Fritz // 08.09.2018 à 12h05

      Cher Christian, vous venez de me convaincre de remettre à plus tard l’achat d’un poste de radio…
      Le mien a “rendu l’âme” au matin du 3 février, et je n’ai pas la télé.
      Si c’est pour écouter France Intox, je peux m’en passer.

       6

      Alerter
    • boris // 08.09.2018 à 14h02

      https://www.abc.es/internacional/abci-skripal-trabajo-para-segun-york-times-201809071615_noticia.html
      suite de l’affaire skripal…pour infos je n’ai rien vu dans les “””medias””” français.
      Alors FSB ;GRU ;mafia russes MI6 CIA MOSSAD en tout cas une manip anti Putin!

       3

      Alerter
  • Tony A // 08.09.2018 à 11h28

    “European Values” ? l’idiot utile de RT et du Kremlin ?

    La charge est tellement grossière et stupide qu’un esprit mal tourné doit se demander si tant de niaiseries ne dessert pas la cause des authentiques anti-Poutine ?

     2

    Alerter
  • moshedayan // 08.09.2018 à 11h42

    Cette enquête sur “European values” est remarquable, parce qu’elle démontre , ce que je savais mais intuitivement avec des bribes de faits, que l’UE et l’OTAN dirigent des agences d’influence et de propagande (pour peser sur les Etats qui ont le malheur d’intégrer ces structures). Enfin ces agences n’hésitent pas aussi à avancer des informations déformées, tronquées volontairement.
    Toutes les critiques sur la propagande russe de Poutine ont leur pendant à l’Ouest.
    Ce qu’ignorent nombre de simples gens à l’Ouest, c’est, comme me l’a dit une amie slovaque, l’UE et les Américains ont déversé des millions de dollars dans son pays et ailleurs, après la chute du communisme pour “assurer le basculement idéologique de ces pays”.
    On ne peut que souhaiter l’échec total de l’UE et des Etats-Unis, et que tous leurs collaborateurs, du genre Jakub Janda, répondront de leurs responsabilités de leurs propos et de leur soutien (avec les résultats que l’on sait : chômage élevé et désindustrialisation dans des régions entières en Europe de l’Est)

     14

    Alerter
    • stopdigoutage // 08.09.2018 à 12h28

      Ce que vous décrivez c’est la vision géopolitique, importante.

      Mais il y a une vision complémentaire, peut être plus essentielle à mon avis, qui est la vision politique et sociale.

      Vision qui pointe vers une caste possédant quasiment tous pouvoirs, internationale mais très fermée sur elle même et méprisante vis à vis des populations, ennemis véritables de l’esprit démocratique, perdre peu à peu la main mise sur les esprits et les opinions, et réagir à cela de manière malsaine et autoritaire si ce n’est de façon totalitaire carrément.

       8

      Alerter
      • moshedayan // 08.09.2018 à 15h13

        stopdigoutage, vous avez parfaitement raison et avant de vous lire et en regardant la carte de l’Europe, on comprend quel est l’intérêt des Occidentaux à la division tchéco – slovaque. On comprend que l’UE et l’OTAN feront tout pour maintenir leurs positions dans ces pays, y compris par des opérations de subversion, des “révolutions orange” ou pire par la guerre civile. En s’appuyant sur ce genre de supplétifs comme Jakub Janda. La Slovaquie est passée sous la coupe de l’OTAN, bien naîfs ceux qui ont laissé faire, quant à ceux qui ont décidé cela, ils sont grassement payés.
        Si la situation économique se dégrade plus et si la population tchécoslovaque en souffre au point de se révolter – ces supplétifs otaniens n’hésiteront pas à agir violemment pour écraser leur population -la manipuler et l’étouffer (le scénario de l’Ukraine est exemplaire à ce sujet : farce de démocratie, violences, enlèvements, assassinats, retrait des droits civils aux russophones…)

         12

        Alerter
  • Fred // 08.09.2018 à 12h18

    “Il est donc crucial de faire comprendre aux membres des cercles concernés que RT est un instrument du Kremlin, et non un radiodiffuseur international… ”
    Alors que Radio Free Europe, n’est bien entendu pas un organe de propagande américain. À pleurer.
    Cette officine Disinfo… devrait être éparpillée façon puzzle.
    Fred

     14

    Alerter
  • Catherine // 08.09.2018 à 13h22

    Tout ceci me fait penser que certains s’activent à poser les premières pierres d’un système fascisant international.
    Ils détestent la vérité comme ils détestent peut-être la vérité sur eux-mêmes.
    Ils sont clairement opposés à toutes formes d’expression quand elles ne vont pas dans le sens de leurs obsessions, quant à eux ils n’expriment que leurs propres névroses.
    Ils sont creux, inutiles, vides ce qui n’est pas le cas de ce site.
    Heureux soient-ils tout fissurés qu’ils sont car ils laissent passer la lumière et notamment celle qui émane des gens qui ont choisi de fonctionner avec leur esprit juste.
    Il y en a beaucoup ici et je les salue.
    L’autodéfense intelectuelle est plus que jamais d’actualité…

     12

    Alerter
  • calahan // 08.09.2018 à 13h42

    une force de frappe assez considérable est contenue dans ces réseaux ou se mélangent pseudos experts, politiques, financiers et militaires.
    Finalement “l’ennemi” russe deviendrait l’allié des états gouvernés par des partis d’extrême droite ou qu’ils soient (et si ce ne sont pas les russes ce sont donc les chinois), les méchants avec les méchants et les bons avec les bons.Du lavage de cerveau binaire et partial, en passant par une sémantique insipide, tout y est pour faire de ces officines de parfaits outils de propagande.

     10

    Alerter
  • Catherine // 08.09.2018 à 15h41

    Albert, il s’agit ici pour les-crises de mettre à jour ce qu’est exactement cette officine qui prétend devoir son existence au seul rôle de chercheur de vérité et d’anti fakenews.
    Cette alibi pourrait leur donner beaucoup de pouvoir et d’autorité (en raison d’un crédit supposé de neutralité et de vertues) qu’elle met en réalité au service du mensonges, de la propagande, de la manipulation et d’un partisanisme agressif et haineux, et nous savons bien maintenant comment commencent les guerres…
    Oui il y a bien, au minimum, malhonnêteté intellectuelle, tromperie, même si celles-ci ne sont pas illégales.
    Le travail d’INVESTIGATION fait par les-crises nous permet en toute liberté de nous faire notre PROPRE opinion.

     14

    Alerter
  • Louis Martin // 08.09.2018 à 16h32

    Je comprends cet argument, mais Les-crises soulèvent ici (comme souvent) la contradiction d’une idéologie qui brandit tantôt l’étendard de la démocratie et des droits de l’Homme, tantôt au contraire s’assoit dessus avec des discours complotistes et quasi-fascistes. Et cela est précisément malhonnête, voire illégal. Sauf que l’illégalité est à géométrie variable et que le couperet juridique et judiciaire semble, précisément, n’appeler « idéologie » que ce qui ne touche pas au progressisme en général, à l’européisme et à l’atlantisme en particulier.

    Critiquer par exemple le Grand Bond en avant de la Chine de Mao, ce n’est malheureusement pas seulement critiquer une idéologie ; c’est aussi critiquer la chape de plomb qui pèse sur des réalités objectives.

     3

    Alerter
  • Pakete // 08.09.2018 à 20h07

    Hum, je me demande si ce n’est pas ce que je devrais faire.

    Je monte un think thank, je télécharge visibrain, je fais une “étude” sur les médisants de Nemo (le chien des Micron), je suppute d’un éventuel lien entre ces médisants et les bots russes et je me fais financer mon machin les doigts de pieds en éventail depuis les bahamas en oubliant pas de cirer les pompes des copains partenaires.

    Ah, ces Gaulois réfractaires à l’entreprenariat !

     6

    Alerter
  • RGT // 08.09.2018 à 22h51

    Encore un article très intéressant sur une grande organisation qui lutte avec ses petits bras musclés contre l’ours-ogre russe mangeur d’enfants.

    C’est beau, on dirait un conte de Perrault, j’en ai les larmes aux yeux !!!

    Et je constate que l’idole la plus adulée de ce cher Jakub Janda est Saint John Mc Cain qui lutte au Paradis pour permettre à la Sainte Liberté de triompher du dragon avant qu’il ne vienne réduire nos orteils en cendres…

    J’en arrive à espérer l’existence de Dieu, du Paradis et des enfers…
    Parce que si Dieu existe (et donc Satan aussi) il n’y aura aucune bagarre entre des deux entités pour savoir quel est celui qui aura le “bonheur” d’héberger John Mc Cain (et tous ses groupies) pour l’éternité : Il irait sans hésitation rôtir en enfer avec des petits “extras supplémentaires” totalement justifiés pour son zèle peu courant à suivre les préceptes de son véritable mentor…

    Jakub, on t’attend “en bas”, avec fanfares et trompettes qui sont les manifestations normales quand on accueille un hôte de marque…

     6

    Alerter
    • CHLéO // 10.09.2018 à 11h05

      “… Jakub, on t’attend “en bas”, avec fanfares et trompettes qui sont les manifestations normales quand on accueille un hôte de marque…”

      Satan doit y réfléchir à 2 fois et prendre tout son temps pour accueillir de tels hôtes ; d’ici qu’ils lui chamboulent son enfer avec des révolutions de toutes les couleurs pour lui piquer sa place. Ils ont de bonnes prédispositions, en tous cas.

       0

      Alerter
  • Nicolas G. // 09.09.2018 à 10h39

    Récapitulons: Un Chevalier Blanc de la Démocratie qui s’offusque du fait que JLM ait traité les ukrainiens de nazis propose de déporter, rien de moins, ceux et celles qui ne pensent, ou n’agissent, pas comme il faut à son goût? Le tout après avoir appelé au meurtre de ceux qu’il considèrent comme des terroristes, à sa discrétion bien sûr.

    Elle progresse de manière très particulière cette ‘démocratie de rêve” à la sauce europeisto-globalistes, sa Schutzstaffel a déjà le couteau entre les dents et annonce clairement la couleur.

     4

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications