I. Les éconoclastes

II. Les vidéos

III. Les tweets

IV. Les répliques

V. Les dessins

36 réponses à Miscellanées du 08/02

Commentaires recommandés

caliban Le 08 février 2018 à 06h53

Le “sacro-saint PIB” gonflé à la coke et bientôt aux recettes des péripatéticiennes du bois de Boulogne. Je crois qu’il sera difficile de descendre plus bas en terme d’ignominie … mais on n’est sûr de rien.

Quitte à se soumettre au diktat du PIB, on pourrait envisager d’expédier les chômeurs en orbite dans une Tesla ?

  1. caliban Le 08 février 2018 à 06h53
    Afficher/Masquer

    Le “sacro-saint PIB” gonflé à la coke et bientôt aux recettes des péripatéticiennes du bois de Boulogne. Je crois qu’il sera difficile de descendre plus bas en terme d’ignominie … mais on n’est sûr de rien.

    Quitte à se soumettre au diktat du PIB, on pourrait envisager d’expédier les chômeurs en orbite dans une Tesla ?


    • patrick Le 08 février 2018 à 08h28
      Afficher/Masquer

      il y a une logique.
      Ces dames paient des impôts sur leur activité qui est légale. La dette de l’état , par ailleurs financé en partie par ces mêmes impôts, est calculée en fonction du PIB donc c’est logique.
      Le PIB ne signifie rien , on y mélange tout et n’importe quoi et on calcule la dette et les capacités d’emprunt en fonction de ce chiffre, donc pourquoi ne pas y rajouter toutes les activités commerciales susceptibles de générer des taxes et des impôts ?


    • caliban Le 08 février 2018 à 08h36
      Afficher/Masquer

      @Patrick

      “Le PIB ne signifie rien”
      Dans un sens c’est vrai. Mais c’est comme le bon dieu. Même s’il n’existe pas il produit pas mal d’effets …

      Et il y a quand même un truc qui cloche (qui en dit assez long je trouve) : faire des trous dans le sol, vendre de la drogue ou du sexe sont des activités soit inutiles soit répréhensibles mais tout de même comptabilisées dans la richesse du pays. On entérine donc le fait que la marche de la société est soumise non pas à l’intelligence, la réflexion et la délibération – bref la politique – mais à une abstraction pure qu’est ce pourcentage de “croissance” (sic !).

      Soumission à une abstraction. Obscurantisme. Dark ages are back pour rester dans la note.


      • step Le 08 février 2018 à 10h17
        Afficher/Masquer

        tourner autour en rond avec sa voiture génère aussi du pib.


        • Ardéchoix Le 08 février 2018 à 19h49
          Afficher/Masquer

          je suis ok, mais si on s’arrête c’est mieux, 300 à 350 euros d’amende en faveur du PIB. Les 50€ de différence? Certainement la réduction si on est de la maison, comme y dissent dans les films . 😉


      • patrick Le 08 février 2018 à 10h46
        Afficher/Masquer

        Le PIB et le % de croissance sont essentiels à nos chers politiciens accros à la dette et aux emprunts.
        Par exemple :
        Budget de l’état : environ 300 milliards d’€ pour un déficit d’ environ 70 milliards d’€
        Donc un déficit de plus de 20% , tous les ans, c’est énorme.
        Mais si on le rapporte au PIB c’est beaucoup moins impressionnant , on tombe à 3 % et on peut espérer effacer tout ça avec quelques points de croissance.


        • caliban Le 08 février 2018 à 23h40
          Afficher/Masquer

          Tout cela est bel et bon mais quid de la cohérence entre par exemple :
          • lutter contre le trafic de stupéfiants
          • et l’inclure dans les indicateurs de “croissance” économique

          Ne pas tiquer sur la schizophrénie qu’implique une telle attitude prouve que des abstractions mathématiques sont placées au-dessus de la décision politique et la guident.

          Gagner des points de croissance aujourd’hui c’est comme s’accorder les grâces divines dans les sociétés archaïques.

          Nos dirigeants font tout et surtout n’importe quoi pour “nourrir” la divinité PIB, se racontant que les conséquences seront forcément bénéfiques (credo de la main invisible, concurrence nécessairement bénéfique, etc.)

          Ce sont des hallucinés incapables de raisonner à partir de l’expérience concrète, véritables ayatollahs qui croient dur comme fer qu’au commencement était le nombre.


    • Nicopouydula Le 09 février 2018 à 16h50
      Afficher/Masquer

      Si si ! on peut descendre encore plus bas : Calculer le PIB avec l’économie issue des dépenses faites à partir des paradis fiscaux et qui viennent soit de l’optimisation fiscale ou carrément de la fraude fiscale.


  2. moshedayan Le 08 février 2018 à 08h52
    Afficher/Masquer

    Géniaaal votre dessin ! C’est exactement ça !
    le but permanent de la propagande en Occident .
    De l’Education nationale aux médias mainstream, me confirment mes amis français.


  3. Nanker Le 08 février 2018 à 09h56
    Afficher/Masquer

    En parlant de justice de classe j’ai eu le “plaisir” de voir il y a quelques semaines M. Thévenoud attablé à la terrasse d’un café parisien l’air parfaitement dé-ten-du. Le sentiment d’impunité totale ça va avec la justice de classe…


    • Ardéchoix Le 08 février 2018 à 11h25
      Afficher/Masquer

      j’espère que le propriétaire du bistrot c’est fait payer à la commande, et qu’il n’a pas de “phobie administrative”, car la marque est déposée 🙂
      https://bases-marques.inpi.fr/Typo3_INPI_Marques/marques_fiche_resultats.html?index=1&refId=4140743_201734_fmark&y=0


      • Jacky Le 09 février 2018 à 19h07
        Afficher/Masquer

        La marque a été déposée à l’INPI le 12/09/2014 , soit 2 jours seulement après que les faits furent révélés par le Canard Enchaîné ;
        et cela est bien sûr à l’actif du même personnage qui déclarait pour sa défense à l’époque être “effrayé” par les démarches administratives et autres remplissage de formulaires .
        Mais pour remplir les formulaires de l’INPI , là , pas de panique , le petit monsieur fonce , des fois qu’il y aurait quelque chose à gratter ….. Foutage de gueule , ces mecs n’ont aucune moralité .


    • René Fabri Le 08 février 2018 à 11h33
      Afficher/Masquer

      Pas d’impunité, puisqu’il a été condamné. Le problème est la peine trop peu réparatrice et dissuasive. Ce sont ses juges attablés aux terrasses qui devraient avoir honte. La justice juge à la tête du client. Elle n’est pas aveugle.


  4. Contribuable Corse Le 08 février 2018 à 10h39
    Afficher/Masquer

    Le dessin sur la Corse véhicule un cliché erroné : les corses paient des impôts. Il y a certaines dérogations fiscales sur certains produits (vins, tabac…) pour “compenser” l’insularité (une partie des élus locaux veut d’ailleurs revenir dessus pour que le tabac par exemple soit plus cher !), ainsi que 20% de la population qui ne paient presque rien car sous le seuil de pauvreté… mais pour le reste, dire que “on ne paie pas d’impôt” relève de la désinformation. Et renforce d’ailleurs, les commentaires stupides qu’on peut lire sur notre île un peu partout.


    • calal Le 08 février 2018 à 14h14
      Afficher/Masquer

      votre post m’a fait repenser a ma visite de la martinique ou un vendeur de jus de noix de coco me disait que les jeunes martiniquais ne buvaient que du coca.
      C’est bien cela le but des deductions fiscales et de la publicite: convaincre les gens d’acheter des produits importes plutot que ce qui est produit localement. Il s’agit d’une volonte de conquete de part de marche jusqu’au moment ou l’on a elimine la concurrence. une fois le monopole installe,les producteurs le savoir faire et le capital machine concurrent detruit,fini les aides et on augmente les prix…


      • Contribuable Corse Le 08 février 2018 à 14h47
        Afficher/Masquer

        Il y a eu de ça : longtemps les marchandises importées dans l’île étaient subventionnées, alors que les produits locaux étaient lourdement taxés. Régime de frais de douanes coloniaux.
        La situation a changé, mais le tissu économique et social insulaire en a gardé des trace : forte tertiarisation, importance du fonctionnariat, importance du tourisme…etc.

        Aujourd’hui, on constate des aides, c’est vrai, mais beaucoup de nationalistes ne veulent pas plus d’aide, mais une démarche d’autonomie fiscale et alimentaire.


    • Pinouille Le 08 février 2018 à 16h28
      Afficher/Masquer

      Sans aucune volonté polémique, il semble tout de même que les avantages fiscaux de la corse ne sont pas dérisoires. Si l’on se fie à ce qui est avancé sur la page suivante, ces avantages représentent 230 M€ par an pour 330 000 corses, l’équivalent de 700 € par corse et par an.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Statut_fiscal_de_la_Corse


      • Contribuable Corse Le 08 février 2018 à 16h48
        Afficher/Masquer

        Oui, d’ailleurs, qui nie que ces avantages fiscaux existent ? J’ai même écrit que pour de nombreux nationalistes ici, ces “aides” sont un signe de dépendance à l’Etat qu’ils veulent remettre en question.
        Le dessins dit “vous ne payez pas d’impôts”. Or, la Corse a un des meilleurs taux de recouvrement… les gens payent des impôts, et établir une moyenne en tenant compte de la nature des différentes dérogations n’est pas pertinent : ces 700€ de moyenne par an pour chaque corse, nombreux sont ceux qui n’en voient pas la couleur.

        D’ailleurs, on peut s’interroger sur la nature de ces compensations. Pourquoi faire qu’en Corse, le tabac soit moins cher au prix de la santé publique ?


        • Fritz Le 08 février 2018 à 17h40
          Afficher/Masquer

          Le tabac moins cher : pour moi, ce serait une raison supplémentaire d’aimer la Corse.
          Pour le reste, vous avez raison de démonter les stéréotypes malveillants.


        • Pinouille Le 08 février 2018 à 17h44
          Afficher/Masquer

          “Pourquoi faire qu’en Corse, le tabac soit moins cher au prix de la santé publique ?”
          Si l’on part du principe (souvent vérifié, contrairement aux croyances répandues) que les politiques ne sont pas trop idiots, il y a une bonne raison. Je ne la connais pas.
          Peut-être pour éviter le développement de la contrebande, facilité par le fait que la Corse est une île, et proche de l’Italie/du Maghreb…

          Dans tous les cas, il est fort probable que ces avantages fiscaux aient pour objectif de tempérer les revendications indépendantistes.


        • Barbier Le 10 février 2018 à 12h01
          Afficher/Masquer

          A titre informatif concernant le taux de recouvrement des impôts en Corse, c’est plus proche des 2/3 que des 9/10 en France continentale. Bon après ce n’est qu’une des multiples facettes de cette île de beauté manifeste. Warf,warf….


          • Contribuable Corse Le 12 février 2018 à 21h49
            Afficher/Masquer

            Vous avez raison. Après vérification j’ai confondu le taux de recouvrement avec un autre indicateur. Il me semble que le document que j’avais lu à l’époque (2016 je crois) indiquait que les corses paient, en moyenne, une contribution aussi élevée que les autres en proportion de leurs moyens… Je ne trouve plus exactement, mais on est tout de même loin de l’exemption d’impôt prêchée par les grands intellectuels comme l’homme à l’écharpe rouge. Les Corses paient, comme les autres, tout en étant parmi les plus pauvres et en ayant un coût de la vie plus élevé… warf-warf.


  5. step Le 08 février 2018 à 14h08
    Afficher/Masquer

    je trouve les dessins quelques peu orientés humour noir cette semaine. L’époque veut cela, probablement.


  6. vinel Le 08 février 2018 à 15h54
    Afficher/Masquer

    Pas d’étonnement de ma part!
    je m’attendais à ça mais accompagné d’une dépénalisation et un contrôle par l’État.
    Maintenant,comment peut être comprise la drogue des lors que cette activité commerciale est validée par un organisme d’État?
    Par contre,il est vérifié que le cannabis permet à de nombreux salariés de soutenir les contraintes inhumaines imposées par nos pauvres patrons.
    Par conséquent il est juste de considérer le cannabis comme une action positive complémentaire à la sécurité sociale.
    Quand l’Etat foire,il n’y a plus de limite!


    • Pinouille Le 08 février 2018 à 17h14
      Afficher/Masquer

      “Par conséquent il est juste de considérer le cannabis comme une action positive complémentaire à la sécurité sociale.”
      J’aime ce genre de raisonnement qui aboutit comme une fleur en faisant abstraction de tous les contre-arguments: on ne compte plus les études qui montrent l’ampleur des dégâts de la consommation de cannabis sur le cerveau, et particulièrement chez les jeunes cerveaux.
      Le nombre de jeunes qui foirent leurs études à cause d’une consommation excessive…


      • Dju Le 17 février 2018 à 14h43
        Afficher/Masquer

        Quid des smartphones, facebook, instagram & co.? Ne sont ils pas aussi des raisons d echec? Si je suis votre raisonnent, ils devraient donc egalement etre banni.

        Quant aux degats sur le cerveau, l alcool n en fait-il pas?
        Le chanvre fait l objet d une persecution qui semble largement demesuree. Il est vrai que ces nombreuses proprietes medicales, textiles, alimentaires et energetiques feraient bcp d ombre a des business bien etablis…


  7. Pierre Le 08 février 2018 à 16h46
    Afficher/Masquer

    On pourrait aussi, tant qu’à y être, y inclure dans le calcul du PIB, l’argent qui migre vers les paradis fiscaux! hihihi! Ce système est vraiment en état de décomposition rapide!


  8. Louis St O Le 08 février 2018 à 17h07
    Afficher/Masquer

    Thévenoud et les autres..
    Nous avons tendance à dire que les ennemis du peuple sont l’Oligarchie et les Médias, et nous oublions la Justice qui représente pour moi la plus importante.
    On peu toujours ne pas lire les médias aux ordres ou avoir des médias alternatifs, on peut aussi se battre contre l’oligarchie ou ne pas acheter les produits des multinationales, mais on ne peut pas se battre contre la justice.
    Nous en avons aujourd’hui des exemples en Amériques du Sud, avec l’argentine, le Bresil avec Roussef et maintenant Lula.
    Et en France les fraudeurs courent toujours, les Cahuzac, les Thévenoud, et autre Dassault qui même si ils sont inéligibles, se portent bien.


  9. BA Le 08 février 2018 à 19h17
    Afficher/Masquer

    Quels seront les emplois du futur ? Combien y en aura-t-il ? Qui les obtiendra ? A mesure que le rythme de la technologie s’accélère, la substitution du travail humain par les machines rend obsolètes les emplois dans presque tous les domaines.

    Dans cet ouvrage très documenté, Martin Ford révèle comment la technologie est en train de saper les fondements de notre économie, jusqu’à précariser la classe moyenne. Salariés du tertiaire et du secteur manufacturier, cadres, journalistes, enseignants et mêmes développeurs, tous risquent d’être remplacés par des machines et des logiciels intelligents. Et ce n’est que le début. La robotique, l’intelligence artificielle et toutes les formes d’automatisation du travail commencent à détruire des millions d’emplois, ce qui entraînera un chômage de masse.

    https://www.placedeslibraires.fr/livre/9782364051409-l-avenement-des-machines-robots-et-intelligence-artificielle-la-menace-d-un-avenir-sans-emploi-martin-ford/


  10. Pinouille Le 08 février 2018 à 21h23
    Afficher/Masquer

    Mention spéciale à la chaîne youtube Heu?reka.
    Elle réussit la prouesse de vulgariser les mécanismes complexes de la finance et de l’économie sans tomber dans le piège de la simplification à outrance. Je suis stupéfait par la capacité de ce (beau) jeune homme à trouver les infos pertinentes et à les synthétiser de manière à donner du sens.

    Le faible nombre de vues de ces vidéos est désespérant.


  11. BA Le 08 février 2018 à 22h23
    Afficher/Masquer

    Jeudi 8 février 2018 :

    La bourse de New-York s’effondre : – 4,16 %.

    ALERTE – Nouveau coup de tabac à Wall Street, le Dow Jones perd plus de 1.000 points (- 4,16%).

    https://www.romandie.com/news/ALERTE-Nouveau-coup-de-tabac-a-Wall-Street-le-Dow-Jones-perd-plus-de-1-000-points-4-16/888796.rom


  12. BOURDEAUX Le 08 février 2018 à 22h44
    Afficher/Masquer

    Je ne sais pas si delamarche brode sur une rumeur ou si l’info est exacte; j’ai des doutes. Pour comptabiliser le trafic de drogue, il faudrait pouvoir l’identifier, pour le chiffrer, ce qui parait hasardeux pour un commerce clandestin. Ensuite, je vois mal l’intérêt qu’il peut y avoir à intégrer dans le pib un flux sur lequel l’état ne prélève rien du tout, puisque l’intérêt du calcul du pib consiste à évaluer le volume d’échanges sur lequel l’état peut compter pour subvenir à ses besoins.


    • LA ROQUE Le 09 février 2018 à 11h30
      Afficher/Masquer

      La prise en compte de la drogue et de la prostitution existe déjà pour l’Espagne et les Pays Bas entre autres.
      https://www.courrierinternational.com/article/2014/06/13/le-pib-soutenu-par-la-drogue-et-la-prostitution


    • patrick Le 09 février 2018 à 13h43
      Afficher/Masquer

      il faut augmenter le PIB de toutes les façons possibles !!

      Par contre le commerce de la drogue montre bien tous les mérites du marché libre :
      – l’état ne s’en occupe pas ( à par une vague interdiction dont tout le monde se fout )
      – il n’y a pas de normes européennes ou autre sur les produits
      – il n’y a pas de droit du travail et d’interdiction de travailler le dimanche
      – et bien sur , pas de taxes …
      Bilan :
      une profusion de produits dont le rapport qualité/prix est en constante amélioration et des emplois par milliers.


  13. Nanker Le 10 février 2018 à 18h03
    Afficher/Masquer

    “Je ne sais pas si Delamarche brode sur une rumeur ou si l’info est exacte”

    Les Espagnols le font déjà depuis un petit moment… Ca permet de gonfler le PIB et de donner un peu de consistance à la fable de la “reprise économique, qui est lààààà!”.


    • Barbier Le 11 février 2018 à 19h27
      Afficher/Masquer

      Delamarche, c’est un peu le docteur Diafoirus dans Molière. Forcément à force de crier au loup, cela va arriver et il claironnera “Vous voyez, je vous l’avez bien dit”.Bon c’est son fond de commerce. Sinon tout est relatif genre mon monde s’écroule, pensez à l’effet papillon ou à cette fourmilière que vous avez latté pour rire. Bon du point de vue de la froumi (cf-Pit et Rik), c’est un peu différent, just an earthquake and after they will reconstruct all their towers und so weiter und so weiter and wiederholen please. Un peu comme les chinoises, tonkinoises et autres belettes asiatiques. :o)


Charte de modérations des commentaires