Les Crises Les Crises
29.mars.202029.3.2020 // Les Crises

« Pour Emmanuel Macron, tout l’enjeu consiste à sauver le capitalisme sanitaire et ses grandes industries »

Merci 820
J'envoie

Source : Bastamag, Barnabé Binctin, 27-03-2020

Après avoir évoqué le retour d’un « État-providence », Emmanuel Macron vient d’annoncer un « plan massif d’investissement pour notre hôpital ». De quoi, enfin, répondre aux revendications des soignants mobilisés depuis plus d’un an à ce sujet ? Rien n’est moins sûr à en croire Pierre-André Juven, sociologue de la santé publique, qui met en garde contre les discours en trompe-l’œil. Entretien.

Basta ! : Dans votre livre La casse du siècle. À propos des réformes de l’hôpital public, vous dénoncez le détricotage néolibéral des politiques de santé publique depuis 40 ans. À l’occasion de son premier grand discours sur la crise du coronavirus, Macron a annoncé vouloir « reprendre le contrôle » de « biens et de services qui doivent être placés en dehors des lois du marché » et de « décisions de rupture ». Ses propos sont-ils de nature à vous rassurer ?

Pierre-André Juven [1] : Emmanuel Macron a surpris beaucoup de monde, le 12 mars, avec son laïus sur l’État-providence, un « atout indispensable » dit-il. Il ne faut pas se tromper de lecture et bien comprendre ce qu’il entend par État-providence. Dans son optique, l’État-providence doit surtout déployer les conditions d’épanouissement du marché qui, en retour, améliorera les conditions de vie des personnes. L’État-providence doit certes protéger des risques de la vie, mais dans son prisme néolibéral, il doit aussi être le financeur des entreprises de santé en misant sur le fait qu’elles seront par ailleurs compétitives sur la scène internationale. En finançant ces entreprises, en les rendant solvables, il transforme donc ce qui pourrait apparaître comme un coût en une opportunité de marché. C’est donc cette opportunité que le fameux État-providence doit soutenir, notamment dans le domaine pharmaceutique et numérique. Le Covid-19 est certes en train de bouleverser le monde, mais je ne crois pas qu’il ait la capacité de convertir Emmanuel Macron au communisme.

Emmanuel Macron a tout de même annoncé un « plan massif d’investissement pour l’hôpital » ce 25 mars…

Il cherche à désarmer la critique et la colère, c’est assez compréhensible. Il sait que beaucoup de gens ne lui pardonnent pas le mépris qu’il a affiché depuis un an pour le mouvement hospitalier, ni son refus d’améliorer les conditions de travail des soignants. Ceux-ci ne sont pas dupes et le disent, « on y croira quand ce sera fait ». Ils ont raison. Il faut se souvenir d’où parle Emmanuel Macron : il croit profondément en la supériorité du marché et en l’équilibre qu’il est supposé créer. En cela, il est une figure parfaite du néolibéralisme au pouvoir. Or le néolibéralisme, comme l’explique très bien le sociologue François Denord [2], consiste bien sûr en une extension du domaine marchand, mais aussi – et c’est un point majeur – suppose que l’État soutienne le marché et lui facilite la vie. C’est bien sur ce point qu’Emmanuel Macron compte jouer à plein : dans une crise comme celle-ci, pour lui, tout l’enjeu consiste à sauver le capitalisme sanitaire et ses grandes industries, en les constituant en solution pour l’après-crise.

On se tromperait donc de lecture en pensant que les efforts annoncés bénéficieront véritablement à l’hôpital public ?

Il faut prendre le temps d’écouter ce qu’a dit le Président. Il n’a pas parlé d’un grand plan d’investissement dans l’hôpital public, il a parlé d’un « plan massif d’investissement pour notre hôpital ». Ça peut vouloir dire plein de choses. Il faut attendre de connaître le détail des mesures et des acteurs qui bénéficieront de cet investissement. De même, quand, dans son discours du 12 mars, il avance que la santé n’a pas de prix, cela peut très bien signifier que l’État va consacrer des moyens importants pour les grandes industries de santé et pharmaceutiques.

Source : Bastamag, Barnabé Binctin, 27-03-2020

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

sergeat // 29.03.2020 à 08h39

L’ADN de macron est le néo-libéralisme amplifié par le sociétal qui désarçonne le plus vieux état nation d’Europe:la France.
Ce covid-19,démontre pour l’instant que les seuls pays ayant bien combattu ce virus sont les pays où la NATION n’est pas une chimère:Russie,Chine,Cuba,Vietnam,Corée du Sud,Taiwan….
Notre « start up »nation est en » guerre »:mais il faut définir l’ennemi:l’ennemi est-il un virus ou le système néo-libéral qui tente à transformer notre système hospitalier en centre de profit?
Dans le monde néo-libéral seul le temps présent existe;l’instantanéité, …..Une Nation se créait sur le temps long comme un système hospitalier d’ailleurs.

76 réactions et commentaires

  • Vercoquin // 29.03.2020 à 07h22

    En 2008, l’état a sauvé la banque.
    En 2020, l’état va sauver big pharma.
    Que comprendre d’autre ?
    « tout l’enjeu consiste à sauver le capitalisme sanitaire ».

      +55

    Alerter
    • sergeat // 29.03.2020 à 08h18

      En UK le pays le plus néo-libéral,l’état a nationalisé les banques.

        +8

      Alerter
      • sergeat // 29.03.2020 à 08h44

        Je parlai de la crise de 2008.Les anglais sont pragmatiques.

          +1

        Alerter
        • Tim // 29.03.2020 à 09h39

          Oui mais pas pour longtemps, et puis ils les ont privatisés à nouveau

            +3

          Alerter
          • Patrick // 29.03.2020 à 11h28

            C’est pas un problème si l’état gagne du pognon en reprivatisant.
            Un des problèmes est d’avoir conservé le mélange des genres dans la banque ( banque de dépôt + banque d’investissement ) , l’autre problème est la politique des banques centrales qui arrosent de pognon depuis 10 ans.

              +16

            Alerter
            • Vincent P. // 29.03.2020 à 13h51

              C’est le gentil démocrate Bill Clinton qui a brisé le Glass-Steagall act en 99…
              que des gentils les démocrates, c’est connu.
              Saint Obama, priez pour nous.

                +8

              Alerter
          • TZYACK // 29.03.2020 à 15h39

            Faire des allers et des retours entre nationalisations et privatisations rapporte beaucoup à certains et toujours les mêmes : Vieille technique pour privatiser les gains et socialiser les pertes

              +8

            Alerter
            • Patrick // 29.03.2020 à 16h25

              exemples :
              Renault
              Nationalisé à la libération
              Ruiné par l’état , incapable de produire une bagnole correcte
              Privatisé avec beaucoup de pognon gagné.

              Le Crédit Lyonnais
              Nationalisé
              Ruiné par les âneries du gouvernement
              Privatisé

              On peut continuer la liste : Bull , Thomson …

                +4

              Alerter
    • LibEgaFra // 29.03.2020 à 12h04

      « En 2020, l’état va sauver big pharma. »

      Big pharma n’a pas besoin d’être sauvée.

        +8

      Alerter
    • gina // 29.03.2020 à 15h02

      Macron est le porte flingue de la finance internationale. Il est là pour anesthésier les français pendant que le dépeçage est opéré par une minorité de personnes qui se connaissent très bien et qui agissent par proxi. Lorsque les marchés et les économies de la France et de ce que Wall Street et la City appellent péjorativement les PIGS (Pour Berlin, La Haye, Vienne ou Helsinki, le terme GIPSY et CLUB MED sont employé) s’effondreront en même temps que l’UE explosera, ils rachèteront tout pour 1 centime et auront gagné la partie. Il feront vivre les peuples appauvris et ayant survécu aux multiples conséquences de la misère dans une nouveau concept Orwellien encore plus supranational que l’UE qui aura bien servi mais aura fait son temps. l’UE est morte, vive le gouvernement mondial…

        +11

      Alerter
    • fanfan // 29.03.2020 à 17h43

      Thread sur le financement des hôpitaux, expliquant pourquoi Macron refusait de répondre à la la violente crise sociale qui touche à notre système de santé.
      Où passent les 12 milliards d’euros, qui chaque année, sont produits en excédent par la sécurité sociale ? Pourquoi des gens meurent-ils dans les couloirs des hôpitaux ?
      De l’opération de Brigitte Macron à la grève des personnels soignants, il y a plus de proximité qu’on aurait pu le penser.
      https://www.facebook.com/juan.branco.98/videos/922703354768318/

      Les chiffres ne prennent pas en compte la CADES, vers qui partent non seulement les flux de la CRDS, mais depuis peu, une partie de la CSG. L’excédent prévu pour 2019, CADES inclue, est de 11,7 milliards d’euros. Sauf que la CADES a décidé de rembourser… 15Me

        +3

      Alerter
    • fanfan // 29.03.2020 à 17h45

      Henri Sterdyniak : « Le déficit de la Sécurité sociale, un mensonge d’Etat »
      La Sécurité sociale est en réalité en excédent de 11,7 milliards d’euros ; elle ne souffre pas d’une hausse de dépenses, mais d’une baisse de recettes.
      http://atterres.org/article/le-d%C3%A9ficit-de-la-s%C3%A9curit%C3%A9-sociale-un-mensonge-detat
      http://atterres.org/sites/default/files/Note%20EA%20D%C3%A9ficit%20S%C3%A9curit%C3%A9%20Sociale_1.pdf
      FICHIER(S) ATTACHÉ(S): Note EA Déficit Sécurité Sociale.pdf
      http://atterres.org/sites/default/files/Note%20EA%20D%C3%A9ficit%20S%C3%A9curit%C3%A9%20Sociale_1.pdf

        +7

      Alerter
    • fanfan // 29.03.2020 à 17h49

      « Comment et pourquoi l’hôpital public français est-il en train d’être détruit ? Dossier établi par Hippocrate et la commission Santé de l’UPR. »
      Mauvaise gestion du gouvernement ? Système de santé détruit ?
      Petite analyse de notre système de santé pour bien comprendre.
      https://www.upr.fr/actualite/comment-et-pourquoi-lhopital-public-francais-est-il-en-train-detre-detruit-dossier-etabli-par-hippocrate-et-la-commission-sante-de-lupr/

        +5

      Alerter
    • fanfan // 29.03.2020 à 17h56

      Michel Midi Spécial Coronavirus (n°7) : Les multinationales Pharma, une menace pour notre santé ?
      https://www.youtube.com/watch?v=9oPV5TUG4G8

        +4

      Alerter
    • fanfan // 29.03.2020 à 18h00

      (27 avril 2018) L’association de la technologie et du capitalisme peut conduire à des excès consternants. La banque d’investissement Goldman Sachs en fournit un exemple avec son rapport sur la biotechnologie et la thérapie génique…
      Dans son article intitulé The Genome Revolution, l’analyste Salveen Richter écrit : « La possibilité d’une guérison en une injection est l’un des aspects les plus intéressants des thérapies de type génique, réparation des gènes cellulaires et modification génétique. Mais avec de tels traitements, la perspective de revenus récurrents est tout autre qu’avec les traitements de longue durée. Cette possibilité, pourtant extrêmement intéressante pour les patients et la société, peut être un véritable défi pour les développeurs de médicaments génétiques qui ont besoin de revenus durables »…
      https://www.elektormagazine.fr/news/goldman-sachs-est-ce-rentable-de-s-occuper-des-malades

        +2

      Alerter
  • pepe // 29.03.2020 à 08h18

    On aurait dû nationaliser les banques (et pas leur faire un prêt…) et on devrait nationaliser (sociétés en faillites donc action = zéro) les sociétés que l’on veut protéger puis quand la tempête passe on privatise ….
    ne surtout pas faire comme en 2008 c était un véritable hold-up en col blanc…

      +26

    Alerter
  • sergeat // 29.03.2020 à 08h39

    L’ADN de macron est le néo-libéralisme amplifié par le sociétal qui désarçonne le plus vieux état nation d’Europe:la France.
    Ce covid-19,démontre pour l’instant que les seuls pays ayant bien combattu ce virus sont les pays où la NATION n’est pas une chimère:Russie,Chine,Cuba,Vietnam,Corée du Sud,Taiwan….
    Notre « start up »nation est en » guerre »:mais il faut définir l’ennemi:l’ennemi est-il un virus ou le système néo-libéral qui tente à transformer notre système hospitalier en centre de profit?
    Dans le monde néo-libéral seul le temps présent existe;l’instantanéité, …..Une Nation se créait sur le temps long comme un système hospitalier d’ailleurs.

      +70

    Alerter
    • Catalina // 29.03.2020 à 10h22

      macron va nous expliquer que pour sauver l’hopital il faut tout privatiser, et ensuite, nous créverons comme des millions d’Américains sans soins parce qu’on est des riens. Il va détruire les cotisations sociales ou dire qu’elles ne sont pas suffisantes et qu’il faut impérativement faire confiance aux investisseurs étrangers et que « c’est à ce prix-là que nous sauverons l’hôpital et je l’assume » !!! tout ça en hurlant, bien sûr, faut ce qu’il faut au théatre
      beurkkkkkkkkkkkkkkkkk

        +19

      Alerter
    • Patrick // 29.03.2020 à 11h40

      Il n’y a pas un gramme de libéralisme chez Macron, comme chez ses copains politiciens.
      Le système hospitalier et l’ensemble des services publics coûtent de plus en plus cher pour une qualité de service de moins en moins bonne.
      La France est le pays le plus taxé au monde, avec 57% du PIB en dépenses publiques … pour quel résultat ?
      L’état n’est plus capable d’assurer ses missions régaliennes tout en claquant toujours plus de pognon. Tous les services publiques enflent ( en budget ) mais tout le système tourne à vide.
      La crise sanitaire actuelle ne montre que la faillite de l’état et de la bureaucratie dans la gestion de la santé, et ça date pas d’hier.

        +9

      Alerter
      • red2 // 29.03.2020 à 12h12

        Vous savez quand même que dans votre fameux 57% on compte les retraites, la secu, l’assurance chomage, l’éducation… et que ce n’est pas le cas partout? Dans ces conditions, les comparaisons internationales ne veulent rien dire! (D’autant plus que le chiffre en lui même n’a pas de sens puisque seul le numérateur integre les conso intermediaires…)

          +29

        Alerter
        • Patrick // 29.03.2020 à 12h41

          57% , soit près de 1000 milliards d’euros par an
          Que fait l’état est ses filiales avec tout ça ? Quel est le niveau de service rendu ?
          De nos jours pour 1000 milliards t’as plus rien.

          Quand est-ce que l’on aura un détail lisible des dépenses ?
          La cour des comptes publie bien des rapports de temps en temps, il faudrait qu’il en fasse un récap lisible par le pékin moyen, juste pour rire.

            +6

          Alerter
          • DidierFierF // 29.03.2020 à 16h42

            Combien coûte l’argent levé sur les marchés ? Je me demande si l’austérité imposée par le libéralisme économique de l’UE et les intérêts de cette dette n’y seraient pas pour quelque chose. L’austérité signifie ici faire des coupes claires dans ces institutions pour diminuer leurs coûts afin de payer les dégâts de la dette.

              +4

            Alerter
  • moshedayan // 29.03.2020 à 09h22

    votre éditorialiste Barnabé Binctin a tout à fait raison. Ma seule pense est : « Ils ne changeront jamais »
    Il suffit d’avoir entendu vos journalistes qui annoncent comme le Messie l’arrivée des « masques chinois » par millions et votre conseiller UE Thierry Breton qui appuie bien fort sur « aucun Etat n’était préparé à cette crise…. Elle est mondiale et c’est au niveau mondial qu’on s’en sortira »…
    ré écouter ce qu’il a dit ce matin du 29 mars 2020 sur votre radio Europe 1.
    Donc Ils n’ont rien compris! Rien de rien !!! Ils n’ont pas l’intention de l’autarcie stratégique dans chaque Nation ou même dans des espaces locaux solidaires. Ils hurlent toujours « Vive la Mondialisation ! » et cette crise devient le Credo de ce slogan…
    Seule solution, Virer les Ploutocrates, les éradiquer…
    Je n’attends absolument rien de ces gens…

      +46

    Alerter
    • sergeat // 29.03.2020 à 11h18

      Comment ce passe dans votre pays (la Slovaquie) le combat du Virus?avez vous des problèmes avec vos voisins ukrainiens des Carpates (Oujgorod,Moukatchévo…)

        +3

      Alerter
      • moshedayan // 29.03.2020 à 12h45

        En Slovaquie, c’est la quarantaine obligatoire de 14 jours pour les personnes présentant des signes, une quarantaine obligatoire pour tous les Slovaques revenant au pays, une amende de 1659 euros pour ceux qui ne respectent cette règle (bien plus qu’un mois de salaire donc). Frontières fermées à tous les étrangers… et pour les activités c’est quasi-semblable à votre situation (lieux de public, hotels, restaurants, cafés..; fermés), la seule différence est qu’à certains endroits des tests sont faits chez les automobilistes (comme en Corée du Sud, …) 7000 tests – c’est peu au fond…officiellement environ 300 cas détectés et les soins semblables aux vôtres. Mon cas est particulier parce qu’à l’origine je suis plutôt russophone, la frontière avec l’Ukraine fermée et là-bas la situation est identique au niveau de la quarantaine..; Les officiels interviennent toujours dans les médias avec des masques et souvent les journalistes aussi…
        ci-après le lien officiel du Ministère de la Santé
        https://health.gov.sk/Clanok?covid-19-28.3.2020-85-ludi-hospitalizovanych
        Il y a beaucoup d’étrangers parmi les soignés en Hôpital et pour l’instant peu de personnes âgées de plus de 60 ans; cela tend à confirmer que le pays n’intéresse pas vraiment le tourisme international et nos vieux n’ont pas non plus les moyens d’aller ailleurs « l’Openworld c’est pas pour nous »…
        Bon courage à vous

          +8

        Alerter
    • tepavac // 29.03.2020 à 13h08

      Au contraire nous devons nous attendre à une accentuation sans précédent d’un rapt total des appareils d’état au service de la guerre économique, c’est tout le propos du billet et c’est ce que vous supposez avec raison, vous même.
      extrait;
       » et c’est un point majeur – Macron suppose que l’État soutienne le marché et lui facilite la vie. C’est bien sur ce point qu’Emmanuel Macron compte jouer à plein  »

      En d’autres termes pour schématiser, le mécanisme d’organisation sociale mis en œuvre, est celui de la course aux armements économiques, et dont la finalité sera inéluctablement le transfère des services du social vers les secteurs économiques.
      Vue la pression exercée par les groupes industriels et financiers, nous n’échapperons pas à cette évolution. Avec pour conséquence un drainage de toutes les énergies déployées par le travail de la population.

      Dans la pratique cela se traduira par la disparition progressive de tous les commerces individuels, le relais étant pris par les groupes tels Alibaba, Amazone et consort. La disparition des moyens de transports individuel et l’obligation de porter son appareil de relation électronique.
      le Dernier stade sera la guerre entre les grands groupes industriels producteurs de bien et les groupes financiers.
      La boucle étant bouclée retour à la case départ. Mais bon qu’on se rassure, c’est juste le plan de la Bande à macron…

        +3

      Alerter
    • TZYACK // 29.03.2020 à 15h48

      Ils sont aux abois après cette catastrophe mondiale sanitaire et économique et ne peuvent que pratiquer une fuite en avant vers une mondialisation plus intégrée pour en rester les maîtres pour leur unique profit.

        +4

      Alerter
  • Rond // 29.03.2020 à 09h23

    Les promesses n’engagent que ceux qui …
    S’il faut lire entre les lignes et décortiquer au troisième degré, à chaque fois que le gamin s’exprime, on ne va pas y arriver.

    Nous sommes collectivement responsables de cette Bérézina.

      +6

    Alerter
    • Ovni de Mars // 29.03.2020 à 10h15

      Je n’ai pas voté Macron en 2017 et j’ai mis en garde mes amis contre les dangers de son élection. Je ne me sens pas responsable de la catastrophe en cours

        +51

      Alerter
      • Alfred // 29.03.2020 à 11h14

        Idem. Je peux comprendre que l’erreur est humaine. Mais je n’accepte pas cette manière de se défausser.
        J’ai activement fait barrage à Macron (on savait ce qui allait arriver avec lui), essayé d’acheter des masques (pas en pharmacie pour pas démunir ceux qui en avaient besoin) des fin janvier (car on voyait bien en Chine + mondialisation) et appelé à se confiner deux semaines avant le confinement (on savait déjà que cela allait exploser). Donc non je n’accepte pas et n’accepterai JAMAIS les « on ne pouvait pas prévoir », « tout le monde s’est trompé » et « on est tous responsables ».
        Non. Certains on fait à peu près ce qu’il fallait et d’autres pas du tout. Qu’ils l’avallent qu’ils l’assument, qu’ils l’affrontent, qu’ils en tirent les conséquences.
        Notamment il sera temps de se rappeler tôt ou tard que l’on peut et que l’on doit choisir entre la peste et le choléra. C’est pas compliqué. L’un tue plus que l’autre.

          +35

        Alerter
        • LibEgaFra // 29.03.2020 à 12h08

          Vous pouviez élire Macron, mais c’est lui donner une majorité au parlement qui lui a donné les pleins pouvoirs. Et là, franchement, les Français sont des veaux, qui ont élu des parfaits incapables ou opportunistes souvent sortis de nulle part.

            +7

          Alerter
          • Alfred // 29.03.2020 à 22h51

            Je pense que vous vous illusionnez complètement (pour vous rassurer ou pour vous dédouaner?).
            L’autre choix n’aurait absolument jamais eu la majorité au parlement il n’y a aucun doute la dessus. Et elle aurait eu tous les médias cotre elle. Bref innocuité garantie.
            Il était par contre quasi certain que micron pourrait gouverner une fois élu (soit qu’il ait une majorité (c’est ce qui s’est passé), soit qu’il ait assez d’opportunistes qui aille à la soupe (LR, PS; EELV, etc..) sujet par sujet; ça tombe bien on savait par expérience comment ces partis à tour de rôle ou ensemble nous avaient livré la médecine eurolibérale. Aucune surprise.
            C’était à la présidentielle que ça se jouait. A l’election parlementaire c’était le choix entre les pros de l’enfumage (les habituels qui auraient fait la MEME politique) ou bien les charlots. Bon on eu les second. Du coup nous ne vivons plus une tragédie mais une tragi-comédie (le gag du député qui donne des coup de casque c’est pas au parlement du turkestan oriental ou en ukraine hein..)

              +4

            Alerter
        • Anouchka // 29.03.2020 à 12h23

          Et en l’occurrence : qui tue plus que l’autre? La peste ou le choléra? Il me semble que c’est kif-kif non? Dans un cas comme dans l’autre c’est toujours les populations les plus pauvres qui meurent en premier dans les villes mises en quarantaine alors que les riches arrivent toujours à s’échapper dans leurs propriétés à la campagne et leurs paradis fiscaux.
          La peste et le choléra sont les deux faces d’une même médaille. Il faut les éradiquer tous les deux.

            +2

          Alerter
          • calal // 29.03.2020 à 19h19

            mais non. Marine ou la lfi de melanchon ne pourront rien faire s’il arrivent au pouvoir. Bruxelles,la bce,les marches financiers,la cour europeenne de justice,le conseil constitutionnel, tout le monde leur mettra des batons dans les roues…
            il faut deja arreter de creuser pour esperer sortir d’un trou ou on est tombe.C’est pour cela que la peste c’est mieux que le cholera. Mieux vaut la fin de l’horreur que l’horreur sans fin.

              +3

            Alerter
          • Alfred // 29.03.2020 à 23h04

            Kif-kif? Pas vraiment. L’information c’est tout l’or du monde alors je vous donne une petit mine d’or:
            https://informationisbeautiful.net/visualizations/the-microbescope-infectious-diseases-in-context/
            Plus vous montez dans le graphique et plus vous avez de chances de mourir. Plus vous allez vers la droite plus vous avez de chance de l’attraper. Voyez le peste (« Plague » sous ses deux formes Bubonique et Pulmonaire) et comparez avec le Cholera. ça y est vous avez choisi.
            C’est exactement pareil pour l’offre politique. Nul ne correspond ni n’est à la hauteur. Mais certains mettent en danger mes enfants plus que d’autres.
            (Vous pouvez aussi situer le covid19 sur le graphique histoire de mettre les choses en perspective (temporaire vu qu’on y est encore)).

              +0

            Alerter
            • Anouchka // 30.03.2020 à 10h50

              Super lien en effet.
              Merci
              Le covid y est d’ailleurs replacé dans le contexte de l’ensemble de « l’offre » des maladies infectieuses. Beaucoup moins contagieux donc à priori que le cholera ou la malaria

                +1

              Alerter
        • Louis // 29.03.2020 à 17h38

          @Alfred Et surtout, ceux dont c’était la fonction et le devoir de prévoir, prévenir la population et organiser la résistance, à savoir le ministère de la santé (Buzyn, bien placée pour connaître les risques des manipulations de virus), le conseil scientifique, surtout un homme comme Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Bichat, dir. de l’infectiologie à l’Inserm et expert auprès de l’OMS à propos du #coronavirus, fin janvier.
          Vidéo de Janvier 2020: https://twitter.com/i/status/1243986454553952257

            +3

          Alerter
          • Alfred // 29.03.2020 à 23h32

            Vouis je l’ai vu ce guignol. Et la question qu’auraient du disposer les journalistes (en admettant que ce métier ne soit pas une farce) c’est:  » c’est quoi le dispositif en question qui nous permettra d’éviter l’épidémie? »
            Tenez pour remettre ces petites vidéos du « chef de service – expert auprès de l’OMS » en perspective: https://laviedesidees.fr/Savoir-et-prevoir.html
            Il me semble avoir mis moi meme en lien dans un commentaire sur les crises le fameux rapport de l’équipe de l’OMS qui a analysé la réponse chinoise (je le remet:https://www.who.int/docs/default-source/coronaviruse/who-china-joint-mission-on-covid-19-final-report.pdf). C’est en globish mais c’est très clair. La conclusion de l’article de la vie des idées est ravageuse:
            « Le 28 février est publié le rapport crucial de l’OMS sur ce qui a été fait en Chine. Il montre que seule une mobilisation de « tout le gouvernement » (all-of-government) et « toute la société » (all-of-society) permet de vaincre l’épidémie. On se souviendra sans doute longtemps du fait que le lendemain, le samedi 29 février d’une année bissextile, le premier ministre Édouard Philippe a décidé de détourner un conseil des ministres « exceptionnel dédié au Covid-19 » pour annoncer l’utilisation de l’article 49.3 de la Constitution afin d’adopter sans vote la réforme des retraites. Alors que l’OMS démontrait l’urgence de l’action collective et solidaire face à une pandémie bientôt incontrôlable, le gouvernement s’est dit que le plus urgent était de profiter de la dernière fenêtre de tir pour faire passer son projet de loi tant décrié. »

              +4

            Alerter
    • Goubliboulga // 29.03.2020 à 10h44

      Et c’est bien pour cela que le premier argument invoqué par les coupables et leurs partisans est la culpabilité collective, en scrutant les « failles » de leurs concitoyens (comme cette vidéo qui montre la rue Mouffetard où les habitants, au contraire du cameraman, faisaient pourtant leurs courses en respectant scrupuleusement les règles édictées).

        +11

      Alerter
  • LBSSO // 29.03.2020 à 09h29

    Pas très drôle

    « lI y en a beaucoup qui ont essayé de m’intimider. Comme dirait Michel Audiard, il y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes. » Alors les virus, vous savez… les virus « qu’ils viennent me chercher ». « Je vous le redis avec force » :
    « Restez chez vous ». Profitez-en, « je crois fermement que la lecture et la littérature peuvent aider une société à mieux se comprendre ».
    « Restez chez vous ». Ne vous rendez pas dans les gares : « ce sont des lieux où on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien, parce que c’est un lieu où on passe, un lieu que l’on partage » les microbes compris.
    « Restez chez vous », ne jouez pas « les Gaulois réfractaires ».
    « Restez chez vous ». « Mes chers compatriotes, je mesure l’impact de toutes ces décisions sur vos vies ». Pensez, La Rotonde fermée ! Pourtant « c’était mon plaisir le soir d’inviter mes secrétaires, mes officiers de sécurité, les politiques, les écrivains, les femmes et les hommes qui depuis le premier jour m’accompagnent. »

    Résumons. La stratégie : l’immunité globale ou la collaboration avec le virus. La tactique : une drôle de guerre. Le résultat : une étrange défaite. Quand la « Révolution » nationale aux airs d’ouverture a des relents confinés de moisis.

      +29

    Alerter
  • lemoine001 // 29.03.2020 à 09h37

    Si Macron se convertissait soudainement à l’économie solidaire et sociale ses soutiens ne le suivraient pas. Il serait immédiatement mis hors d’état d’agir. Il faut savoir qu’il n’est qu’un fondé de pouvoir. Il l’était dans la banque, il l’est au gouvernement.
    Un changement révolutionnaire ne peut venir que du peuple et il aura à mener une bataille sans merci pour s’imposer.

      +59

    Alerter
    • tepavac // 29.03.2020 à 13h32

      Monsieur Lemoine, la révolution n’est plus possible. Pourquoi croyez-vous que la plus part des industries essentielles à la vie d’un pays sont délocalisées ?
      Simplement pour empêcher la paralysie des groupes par les grèves du personnel, mais aussi pour avoir un total contrôle sur la destination de la production.

      Tous les pays dont les populations ont élu des gouvernement qui ne se soumettent pas à la doxa de la world compagnie sont systématiquement mis à la diète, d’abord par les embargos « informels », puis par les embargos déclarés et enfin par les sanctions qui confisquent tous les biens du pays détenu à l’étranger. E je ne parle pas de l’armement mis à la disposition de groupe subversif, de sabotages et autres joyeusetés agressives.

        +11

      Alerter
      • Michel LEMOINE // 29.03.2020 à 15h25

        Votre avenir est entre vos mains si vous savez vous servir de votre bulletin de vote et surtout si vous vous engagez pour le faire advenir.

          +3

        Alerter
        • Charlie // 29.03.2020 à 19h14

          Faire reposer l’avenir du commun des mortel uniquement sur leur bulletin de vote c’est un peu du foutage de gueule tout de même !

          Du même acabit que de mettre à pied d’égalité la responsabilité de chacun dans ces dernières crises et celles des responsable éco et santé.

          « Si le vote pouvait changer quelque chose ça ferait bien longtemps que ce serait interdit »

            +5

          Alerter
        • Jean Pale // 30.03.2020 à 20h57

          Même si les gens allaient tous voter, l’ensemble resterait truqué d’une part par la présélection en amont des candidats (500 signatures qu’obtiennent presque uniquement les candidats d’opposition contrôlée), et d’autre part par le contrôle des instituts de sondage et les médias (je ne parle pas de la maîtrise des chiffres officiels, qui mériteraient pourtant qu’on s’y penche aussi).
          Il faut aller voter contre les mondialistes, pour faire pression, mais sans illusions: ce sont les mouvements citoyens (grèves, blocages et plus s’il le faut) qui sont susceptibles de faire plier ce pouvoir

            +0

          Alerter
  • Myrkur34 // 29.03.2020 à 10h43

    « Je ne laisserai personne dire que nous avons mis en retard le confinement total » dixit le 1er ministre Edouard Philippe.
    Finalement c’est cela le plus important, la réécriture en direct de cette histoire abracadabrantesque.
    Mais la réalité est tenace sur l’impréparation et la réponse technocratique de ce gouvernement et de ceux d’avant…..

    https://urlz.fr/cesU
    https://urlz.fr/cetc
    https://urlz.fr/cetd

      +19

    Alerter
    • LibEgaFra // 29.03.2020 à 12h23

      « Je ne laisserai personne dire que nous avons mis en retard le confinement total » dixit le 1er ministre Edouard Philippe.

      Et bien moi, je l’écris: maintien des élections municipales, introduction d’un foyer dans l’Oise par rupture du confinement de Wuhan, même la Suisse a pris des mesures trop tard, le vendredi 13… alors le 16…

      Et en Suisse, pas de paperasse « dérogation de sortie », c’est dire l’estime qu’on porte en France à ceux qui ne sont RIEN et qui coûtent un POGNON DE DINGUES!

      Donc non seulement les Français sont des veaux, mais des veaux irresponsables.

      Par contre ceux qui ont saboté les services de santé (pénuries de personnels, de lits, de masques, de respirateurs, etc), eux, se considèrent comme très responsables.

      Ausweis, bitte!

        +17

      Alerter
      • LibEgaFra // 29.03.2020 à 12h27

        PS: quand Macron il sort, il a sa dérogation de sortie? Et il a coché quel motif?

          +5

        Alerter
        • tepavac // 29.03.2020 à 13h44

          PS: quand Macron il sort, il a sa dérogation de sortie? Et il a coché quel motif?

          mission de sabotage
          Laisser-passer permanent certifié par l’UE et autorisé par la world compagnie

            +12

          Alerter
      • Charlie // 29.03.2020 à 19h16

        Parait que la france est number one en production d’appareil respiratoires !

        Y’aurait de quoi se marrer si nos vies, nos libertés et notre avenir n’étaient pas en jeu..

          +2

        Alerter
  • Max // 29.03.2020 à 10h47

    Si l’on ne comprend pas que le but recherché pour les gouvernements mondiaux est d’être rejeté en se rendant volontairement inefficaces et exaspérants, il est compliqué de trouver un sens face à tant d’inepties et et tant d’actions destructrices du gouvernement Macron. Les entreprises rêvent de prendre le pouvoir et ils le feront lors d’un chaos généralisé. La dernière lettre ouverte de blackrock aux entreprises leur conseillant de faire preuve d’initiatives en ces temps de révoltes et le  » venez me chercher » de Macron prennent tout leurs sens.

      +7

    Alerter
    • Alfred // 29.03.2020 à 11h20

      C’est bien vu. Cela donne une explication cohérente à l’ensemble des actions de chacun.

        +2

      Alerter
  • gelmad // 29.03.2020 à 10h55

    Gaël Giraud : « La sortie du confinement ne sera pas du tout la fin de la crise » À ÉCOUTER ABSOLUMENT

    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-du-week-end/l-invite-du-week-end-29-mars-2020

    A 13’40 :  » TENTATION DES GOUVERNEMENTS DE SACRIFIER DES VIES HUMAINES CONTRE L’ECONOMIE »

      +10

    Alerter
    • Patrick // 29.03.2020 à 11h32

      il restera certainement une énorme crise économique et financière.
      Le virus n’a été que le déclencheur d’une crise qui se prépare depuis des années.

      Et c’est cette crise qui fait peur aux dirigeants de tous les pays, ils savent qu’ils ne pourront rien faire , rien gérer.

        +12

      Alerter
      • Patrick // 29.03.2020 à 15h14

        ils ont peur de ce qui va se passer.
        Oui, l’économie sera à terre !
        Oui, les entreprises vont faire faillite !! ( combien ? 50% plus ? )
        Oui, il va y avoir un chômage monstrueux

        Et c’est général , sur l’ensemble de la planète.
        Donc quelles seront les conséquences suivantes ?
        Difficultés d’approvisionnement ?
        Problèmes sociaux ?
        Explosion des banlieues ?

        Alors , oui , ils ont peur !!

          +3

        Alerter
        • Catalina // 29.03.2020 à 22h56

          peur ?ces gens là alors qu’ils ont la troupe aux ordres ? vous rigolez, ceux qui devraient avoir peur, c’est nous et pas que du covid ! qui est bien pratique quand m^me comme écran de fumée, et oui, je suis complotiste comme ceux richissimes qui tiennent des paris sur ce chaos : l’un pariant sur le nombre de morts, l’autre sur combien il pourra vendre son produit, l’autre sur l’alléchant remplacement par les mêmes « vieux » dans les hospices, l’autre ayant déjà calculé ce qui va passer dans sa poche de l’héritage, tous ayant l’esprit américain et vivant sur des profits espérés.
          S’ils avaient peur, jamais ils ne se permettraient ce qu’ils font présentement. Ils ont commencé à avoir peur avant le covid et c’était généralisé, il tombe bien ce covid pour ces gens là, les marchands !

            +0

          Alerter
    • Berrio // 29.03.2020 à 12h19

      Ne ratez pas ce podcast proposé par Gelmad. L’écoute du propos tenu a 13´40 pourrait nous laisser à penser que les incohérences de Macron dans la gestion de la crise sanitaire ne sont pas dues qu’à l’imprévoyance, à l’arrogance ou à la stupidité.
      Faut jamais sous-estimer ces adversaires.

        +2

      Alerter
  • bdb30 // 29.03.2020 à 11h16

    Du haut de sa morgue, Macron aime séduire et tromper les gens. Son discours du 12 mars est de la même veine que celui du 10/12/2018 sur les gilets jaunes. Il augmente le Smic? Il prend l’argent d’une poche pour la mettre dans l’autre! Ils veulent nous faire croire qu’ils ne comprennent pas, au contraire, ils ont bien compris qu’ils sont dans le mur, ce qui les étonne c’est la hauteur du mur. Ils vont profiter de cette crise sanitaire pour avancer leurs pions et continuer à se goinfrer. Imaginez vous un « nouveau monde » avec eux aux commandes? Imaginez vous un nouveau monde avec les médias actuels? Ali Badou, FOG, Barbier, Calvi,etc…etc…etc…etc…nous vanter ce nouveau monde? Vous vous en remettez à notre président roi pour construire ce nouveau monde? L’important est de se mettre au balcon à 20h et d’applaudir!

      +16

    Alerter
  • Denis // 29.03.2020 à 11h30

    Une autre description de la réalité du big business :
    https://www.dedefensa.org/article/vacance-du-pouvoir

    Il y aura un après coronavirus: à nous de faire le nécessaire.

      +3

    Alerter
  • Max // 29.03.2020 à 12h32

    Marcel Gauchet a parfaitement résumé ce paradoxe dans son entretien paru au Figaro Vox :
    « L’État dit « régalien » maigrit, tandis que l’État social grossit. […] L’étatisme est au service du libéralisme. Ces dépenses sociales sont le prix à payer pour l’acceptation de la politique libérale. Ses dégâts sont compensés tant bien que mal par ce cataplasme social. […] le mélange du libéralisme des élites et de l’étatisme du peuple nous vaut un record du monde de la dépense publique. Mais ce « pognon de dingue » […] va aux personnes, pas aux équipements collectifs. »

      +4

    Alerter
    • RV // 29.03.2020 à 17h41

      L’Etat social grossit ? Il plaisante ? C’est du second degré ?
      La casse de l’hôpital public serait-elle une légende urbaine ?
      La casse du Code du travail serait-elle une légende urbaine ?
      Les services public ne sont pas des dépenses mais des richesses !

        +5

      Alerter
  • Anouchka // 29.03.2020 à 12h38

    « Le Covid-19 est certes en train de bouleverser le monde, mais je ne crois pas qu’il ait la capacité de convertir Emmanuel Macron au communisme »
    Phrase capitale. Le Covid ne convertira pas Macron au communisme en revanche il peut le convertir à la version neo-liberale du communisme : le fascisme.

    Les fascistes de l’entre-deux-guerres ont fait leur lit dans la grande guerre, ils ont organisé leur population en armée du grand capital. Le fascisme c’est la guerre. Et Macron l’a répété six fois dans son discours d’ouverture de la quarantaine : nous sommes en guerre.
    Malheureusement beaucoup lui ont emboîté le pas et ont répété comme un seul homme : oui, oui, encore plus, il faut frapper encore plus fort.
    Je ne sais pas vous, mais moi je suis extrêmement inquiète. Et c’est pas le virus « chinois » qui m’inquiète le plus.

      +14

    Alerter
  • Eric83 // 29.03.2020 à 13h24

    Avis à notre hôte, pour changer des billets sur le Pr Raoult.

    Ce serait bien un billet sur le le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Bichat à Paris,le Dr Yazdan Yazdanpanah, membre des deux conseils scientifiques d’Emmanuel Macron, qui avait ASSURE à de nombreuses reprises sur des médias différents qu’il n’y aurait pas d’épidémie en France, déclarant que le pays était «préparé» !?

    Le Dr Yazdan Yazdanpanah est également directeur de REACTing (REsearch and ACTion targeting emerging infectious diseases). L’Inserm et ses partenaires d’Aviesan ont mis en place REACTing, un consortium multidisciplinaire rassemblant des équipes et laboratoires d’excellence, afin de préparer et coordonner la recherche pour faire face aux crises sanitaires liées aux maladies infectieuses émergentes.

    Etonnant, au moment de ce post, ce « ponte » n’a plus de fiche Wikipédia en français et le site de « l’aviesan » est inaccessible !?

    https://fr.sputniknews.com/france/202003291043421603-il-ny-aura-pas-depidemie-en-france-car-on-est-prepares-assurait-un-membre-du-conseil-scientifique/
    https://twitter.com/i/status/1243986454553952257
    https://www.inserm.fr/connaitre-inserm/programmes-recherche/reacting-research-and-action-targeting-emerging-infectious-diseases

      +2

    Alerter
  • pseudo // 29.03.2020 à 14h31

    hum, bon c’est gala, https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/cest-lamentable-emmanuel-macron-atterre-par-les-revelations-concernant-ses-secretaires-detat_445701

    c’est surtout des membres du gouvernement qui ne cessent de faire la démonstration de leurs incompétences. Même en utilisant l’une des messagerie la plus sécurisée du monde ils parviennent à se faire écouter et laisser divulguer la vanité de leurs pensées. L’heure est grave?

      +1

    Alerter
    • Alfred // 29.03.2020 à 14h59

      Il est « consterné » (le mot est bien trop fort; il n’est même pas gêné par bien plus grave) non pas par les propos tenus mais par le fait que ça sorte dans la presse. Consternant en effet.
      (Il doit finir comme Pétain si nous ne voulons pas être esclaves pour 100 ans. Si cet exécutif ne paye pas le prix de ses erreurs et trahisons ceux qui suivront nous feront les mêmes dans un contexte encore plus dégradé).

        +3

      Alerter
    • Catalina // 29.03.2020 à 23h03

      ahahahahahaha, mais non, ils n’ont trouvé que ça pour faire croire que le manu respecte ces réfractaires !!! (bon, je parle des résistants là, pas des collabos, car en regardant nos frères se faire mutiler, si on n’a pas réagit, désolée mais c’est presque pire que voir son voisin embarquer sans piper mot, je dis ça hein).
      Quand à macron, le théâtre se poursuit.
      J’en ai la larme à l’oeil

        +1

      Alerter
  • OuSontLesMasques // 29.03.2020 à 15h10

    où sont les masques ?

    sur le site du gouvernement :

    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/le-ministere-et-son-reseau/actualites-du-ministere/informations-coronavirus-covid-19/coronavirus-declarations-du-ministre-et-de-la-porte-parole/article/envoi-de-fret-medical-en-solidarite-avec-la-chine-a-destination-des-structures

    Chine – Envoi de fret médical en solidarité avec la Chine à destination des structures hospitalières de Wuhan et de la province du Hubei (19 février 2020)

      +0

    Alerter
  • OuSontLesMasques // 29.03.2020 à 15h17

    Première chronologie de l’émergence du Covid-19
    par Pascal Marichalar , le 25 mars

    « Que pouvait-on savoir et prévoir de l’actuelle pandémie et de son arrivée sur le territoire français ? Premiers éléments de réponse à partir d’un corpus bien défini : le très réputé magazine « Science », et les déclarations de l’OMS depuis fin décembre 2019 »

    suite : https://laviedesidees.fr/Savoir-et-prevoir.html

      +1

    Alerter
    • Myrkur34 // 29.03.2020 à 17h46

      Votre article est à garder pour la chronologie précise des événements (rapports et conclusions OMS) et la priorité du gouvernement le 29/02/2020. (réforme des retraites à passer au forcep).

      Celui-ci aussi, toujours pour le rappel de la chronologie des événements.
      https://www.la-sociale.online/spip.php?article381

        +0

      Alerter
  • RV // 29.03.2020 à 17h31

    Relire le Discours de Toulon de Nicolas Sarkozy !
    https://www.lemonde.fr/politique/article/2008/09/25/le-discours-de-nicolas-sarkozy-a-toulon_1099795_823448.html
    Et se souvenir de ce qu’il est advenu de ces effets d’annonce . . .

      +0

    Alerter
  • Julien // 29.03.2020 à 19h18

    Macron a un projet. La destruction de la nation française. Ses actes et ses paroles (mensonges) en sont la preuve irréfutable. ses paroles ne sont que du vent, c’est un formidable orateur, un communiquant hors pair mais un baiseur de mouche en puissance. Ses potes de promo, ses anciens patron le disent « c’est une pute » dixit Mr Minc un de ses mentors.

      +5

    Alerter
    • Casimir Ioulianov // 30.03.2020 à 14h36

      C’est pas gentil pour les putes. Elles au moins , pour le prix , elles fournissent le service.

        +2

      Alerter
  • CHRIS // 29.03.2020 à 19h39

    Je ne laisserai personne dire que nous avons mis en retard le confinement total »
    Pour sur, il y a déjà un moment que les personnes âgés sont confinées dans des EPADH, de luxe pour les plus riche, et de survie pour les moins riche.
    Par contre je dirai que vous n’avez pas du tout pensé à dé-confiner les pauvres personnes âgées dans les EPADH.
    Combien de personne âgées auraient pu être sauvées, avec un minimum de moyen et de bon sens.
    C’est la population la plus vulnérable, ne fallait il pas tester en priorité ces personnes et dé confiner quand c’est possible en demandant aux familles ou familles d’accueil de recueillir des personnes âgées. Quand le covid 19 entre dans l’EPADH il faut régir, un peu pareil lorsqu’il y un embrasement généralisé, c’est un peu tard.
    Personnes ne parle de cette possibilités, mais je pense que cela pourrai épargner un bon nombre de nos anciens de notre histoire;
    Diriger c’est prévoir, et non pas comptabiliser;
    Alors rassurez vous, on ne dira rien, mais à la fin vous devez tout de même rendre des comptes.

      +2

    Alerter
  • Chris // 29.03.2020 à 21h39

    Je reposte cet article très éclairant sur MONARC :
    http://www.entelekheia.fr/2020/03/25/macron-janus-fin-de-partie/

      +1

    Alerter
  • nulnestpropheteensonpays // 30.03.2020 à 07h33

    « Je vous ai compris  » et on peut ajouter .vous êtes des c… et je vais en profiter!

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications