Les Crises Les Crises
26.août.201826.8.2018 // Les Crises

Pourquoi je ne soutiens évidemment pas Raphaël Glucksmann (et que je remercie les Insoumis)

Merci 68
J'envoie

Je reprends ici un de mes fils Twitter (en apportant quelques précisions)

À la découverte de Capitalisme.com

D’abord M. Glucksmann, je me permets de rappeler que l’actionnaire d’un petit fanzine comme le vôtre en définit la ligne et choisit celui qui va le diriger.

Bienvenue dans le dur monde de l’Entreprise et du #Capitalisme

Ceci étant, normalement, la règle veut qu’un Directeur pressenti discute avec l’Actionnaire afin de bien se caler sur ses attentes. S’il n’en est pas capable, il vaut certainement mieux qu’il exerce une autre profession. (le bâtiment peine à recruter par exemple)

Ainsi, si M. Perdriel a envie de payer pour créer un journal pro-Macron, il en a encore le droit. Il n’aura certes pas de lecteurs, mais il en a le droit.

Quelque chose me dit que si le Directeur d’un journal de gauche se mettait à faire des articles et des déclarations pro-Wauquiez ou Dupont-Aignan, il aurait aussi certainement quelques problèmes.

 

Bien entendu, j’ai une autre vision concernant, non pas les fanzines, mais les grands “médias d’influence”, qui ne doivent pas être possédés par des milliardaires. Je défends depuis longtemps le fait qu’ils devraient être socialisés, propriété non pas de l’État, mais des salariés qui le font vivre, et soutenus par des fonds publics, en veillant au pluralisme d’idées et au respect de la Charte de Déontologie du SNJ.

 

Ensuite, désolé, mais c’est sûr qu’à un moment, il faut choisir entre la Direction d’un magazine intellectuel et la rédaction de posts calomnieux :

#Traduisons-Les : “Je me suis fait virer”

Ensuite, jouer le coup de la petite victime « de gôche » privé de sa « liberté d’expression », au vu de votre participation à la campagne m’ayant visé il y a un an jour pour jour sans le moindre argument de fond, simplement pour avoir eu le malheur d’être invité à m’exprimer chez la France Insoumise, comment dire…

En fait, à mon humble avis, c’est ce genre d’attitude et de publication qui rappelle “les années 30”, si je peux me permettre. Replongez-vous dans la presse de l’époque – que je connais bien.

Sinon le Figaro donne quelques chiffres sur les résultats de votre gestion : 8105 exemplaires pour le n°4, 760 000 € de dépenses marketing pour gagner 6144 abonnés (soit 124 € de coût d’acquisition par abonné, pour un abonnement annuel de 48 €…) :

Sérieusement au Figaro Économie : il n’y a rien qui vous choque dans le titre au vu des chiffres que vous indiquez ?

Ceci étant, pour être honnête, je vous sais gré d’avoir ainsi œuvré par vos compétences de gestion à la réduction des inégalités de fortune en France en vous attaquant résolument à celle de M. Perdriel. Enfin un soutien de votre part à une vraie politique de gauche !

Hélas, ces chiffres ayant probablement mis vos actionnaires en PLS, vous me permettrez de penser que votre remplacement n’est très probablement pas seulement “idéologique”…

Claude Perdriel quand il a compris comment Raphaël Glucksmann avait dépensé son argent ?

Les méthodes de Raphaël Glucksmann

Sinon, bien joué le tweet à 1100 retweets, avec la petite photo de Poutine de derrière les fagots, grâce à l’arrêt-sur-image super bien choisi, chapeau !

Chacun en appréciera l’honnêteté intellectuelle toute BHLo/Fourestique en se reportant à la vidéo originale, ici :

La révérence est une tradition autrichienne à la fin d’une danse (“à chaque bal, les dames font la révérence devant leur partenaire”) – a fortiori le jour de son mariage comme ici. D’ailleurs, on voit aussi sur votre propre photo que Poutine baisse lui aussi la tête en signe de respect… Oui, du respect.

Après, je n’ai évidemment rien en commun avec la ministre d’extrême-droite autrichienne ni avec Poutine (relire ce billet de condamnation il y a 3 jours), mais ce n’est pas une raison pour adopter ce genre de pratique trompant le lecteur. Bref, de nouveau, une histoire de respect, cette notion qui semble si étrangère aux néoconservateurs…

Notez aussi que, moi, au moins, j’ai la décence de ne pas expliquer aux Français qu’on pourra “faire l’Europe sociale / démocratique” avec cette dame ou ses équivalents italiens, polonais, hongrois… #L’Europe_C_Est_La_Paye

Et d’ailleurs, en parlant d’Europe, avec un minimum de recul intellectuel sur la scène, en faisant abstraction des personnages, un Européen convaincu (et non rempli de haine) pourrait aussi y voir une danse amicale entre la Russie et l’Autriche, ce qui, au vu du “léger” contentieux historique entre ces pays (une trentaine de millions de morts ?) peut aussi être un joli symbole…

Mais bon, en tout cas, bravo, vous avez ainsi remis une pièce dans la “machine à haine”, je pense que Jean Jaurès vous regarde et doit être vraiment fier de vous.

#OuPas – Misère de l’intellectualisme germanopratin….


Touche pas à mon despote !

Quant à votre sortie sur les “pseudo-patriotes en quête d’un bon maître étranger comme souvent dans l’Histoire”, comment dire :

Encore un beau conte de fées de Piotr Smolar…

Quelle classe !

Et d’ailleurs, à propos de votre bon ami le Président Saakachvili (probablement le premier président apatride au monde) : a-t-il enfin fini par trouver une nationalité et un pays qui ne veut pas l’arrêter ? (Wikipédia)

J’avoue, j’ai arrêté de suivre au moment de son arrestation sur les toits de Kiev

Je me fais donc diffamer par l’ancien conseiller d’un “despote”, “brutal et répressif” qui prétend donner des leçons à la planète entière – tout va bien.

Bref, #Touche_Pas_À_Mon_Despote


Le soutien à Navalny

Mais bon, il est vrai aussi que, apparemment, vous soutenez Navalny en Russie…

Moi, j’avoue que l’extrême-droite russe, ce n’est pas ma tasse de thé, pas plus que l’ukrainienne – ou les autres…

Votre héros Navalny, que l’AFP tente avec force de nous vendre comme le “principal opposant à Poutine”… (lire ce billet sur cette opération d’intox)


Calomniez, calomniez…

Sinon, pour ma part, je préfère par principe être dans le camp des diffamés que des diffamateurs.

Je réserve donc plutôt mon soutien aux militants insoumis (et à tous les autres militants diffamés d’ailleurs) et à Mélenchon, particulièrement visés actuellement.

Et je les remercie aussi de m’avoir invité l’année dernière, j’ai beaucoup apprécié discuter avec eux.


Ce n’est qu’un Au revoir

En tout cas, à bientôt au tribunal M. Glucksmann, vous aurez ainsi l’occasion de prouver à la face du monde le sérieux de votre travail et de vos méthodes.

 

Pour le mot de la fin, n’oublions jamais le fameux adage : “Le néoconservateur porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage”…



P.S. : bien évidemment sans aucun lien, mais comme nous parlions de BHL et des néoconservateurs (en deuil aujourd’hui – Le Monde qualifiant Mccain de héros et de modéré…), je suis retombé sur cette réponse à BHL de Dupont-Moretti ; elle est fort drôle. Je suis triste de ne pas avoir son talent.

(Source : www.bernard-henri-levy.com) – Billet édité.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Thierry // 26.08.2018 à 11h19

Excellent, tout simplement.
Pauvre Glucksmann, il doit être en deuil aujourd’hui, le Monde Libre perd un de ses héros, John Mc Cain le Pourfendeur inlassable de la barbarie russo-bolchevique.
Et en plus, ce scud d’Olivier particulièrement précis.
Dure journée.

90 réactions et commentaires

  • Fritz // 26.08.2018 à 11h13

    Glucksmann fils remplacé par Nicolas Domenach… On reste entre gens bien, au Nouveau Magazine Littéraire.

    Autre “fils de” (Jean-Marie Domenach), Nicolas a largement contribué à couler l’hebdomadaire Marianne avec son acolyte en conformisme Maurice Szafran.

    Revenons à Raphaël : se faire insulter par le conseiller du dictateur Saakachvili, c’est un honneur.

     68

    Alerter
  • Thierry // 26.08.2018 à 11h19

    Excellent, tout simplement.
    Pauvre Glucksmann, il doit être en deuil aujourd’hui, le Monde Libre perd un de ses héros, John Mc Cain le Pourfendeur inlassable de la barbarie russo-bolchevique.
    Et en plus, ce scud d’Olivier particulièrement précis.
    Dure journée.

     94

    Alerter
    • fanfan // 26.08.2018 à 13h35

      la passion belliciste de McCain n’a jamais failli…
      http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2018/08/le-mccainistan-en-deuil.html

       15

      Alerter
    • Fritz // 26.08.2018 à 14h10

      “héros américain”, “héros de guerre” : Le Monde et autres torchons se déchaînent. Sans se réjouir de la mort d’un criminel de guerre, on peut quand même rappeler les conditions de sa capture au Vietnam : https://www.liberationnews.org/john-mccain-war-criminal-not-war-hero/

       24

      Alerter
      • Alfred // 26.08.2018 à 16h09

        Je n’ai pas votre élégance (une forme de politesse qui confine à l’hypocrisie): Non seulement j’ai repris deux fois des moules comme disais notre dernier grand homme mais j’ai même ouvert une bouteille que j’hésitais à ouvrir.
        Quel est le mal de se réjouir de la disparition d’aussi grands criminels ? D’autant qu’il a été actif très tard.

         26

        Alerter
        • Fritz // 26.08.2018 à 17h33

          Deux fois des moules ? Des moules-frites, j’espère :
          https://www.mccain.fr/frites-la-friteuse/frites-tradition
          https://www.mccain.fr/frites-au-four/just-au-four-classique
          Pour le reste, je distingue entre la personne humaine d’un vieil homme malade du personnage public, odieux, criminel de guerre et fauteur de guerre, et pleuré à ce titre par les tartuffes.

           8

          Alerter
          • moshedayan // 26.08.2018 à 18h23

            Sans indécence, je n’ai aucune peine, John Mc Cain lâchait des bombes sur le Vietnam. De plus, il a déformé les conditions de sa détention, au Vietnam (blessé après la chute de son avion, il a été bien soigné)

             23

            Alerter
          • Alfred // 26.08.2018 à 20h34

            Maison les frites. 😉
            Sinon je ne comprends toujours pas la distinction (du corps et de l’esprit ?). Vous distinguez le corps des victimes innocentes de leur personnalité quotidienne parfois viles (des civils innocents battaient leur femmes et tel enfant écrabouillé torutrait des chats)?
            Non. Cela forme un tout. De même la carcasse de Mac Caïn est celle d’un vrai salaud responsable de la mort de milliers d’autres humains qui ne lui avaient rien fait.Tant mieux si elle l’a fait souffrir.

             24

            Alerter
            • Dominique // 28.08.2018 à 23h48

              McCain n’est pas responsable de milliers mais de millions d’humains dont des milliers de bébés …
              Effrayant qu’il soit encensé : nous sommes dominés par un fascisme qui ne dit pas son nom
              Cela faisait si longtemps que j’attendais ce moment de soulagement ; combien de vies et de souffrances épargnées ?

               2

              Alerter
      • Fred // 27.08.2018 à 07h57

        Non, on ne soit pas s’en réjouir. Mais on peut reprendre deux fois des moules…

         6

        Alerter
      • Nostradamus // 27.08.2018 à 08h08

        Exactement! Bombarder des barrages et autres infrastructures civiles, sans parler des populations qui y vivent, ce serait ça, être un héros? Soutenir Daesh, ce serait ça être un héros? Dixit Macron!

        Voici notre “héros” habillé pour la tombe:

        https://rightedition.com/2017/02/18/songbird-mccain-evidence-words-fellow-veterans-captors/

         10

        Alerter
  • Kiwixar // 26.08.2018 à 11h35

    C’est à la fois très triste humainement, et jubilatoire. On voit bien là qu’on a deux hemisphères qui ne sont pas trop d’accord, alors le cortex fait la part des choses et ben finalement c’est… navrant. Et marrant en même temps. Comme quoi la jeunesse peut aussi être un naufrage, c’est vraiment triste de naître vieux.

     23

    Alerter
    • Bibendum // 26.08.2018 à 11h55

      “Et marrant en même temps.”

      Je trouve cela plutôt terrifiant. Lorsqu’un pouvoir, quel-qu’il soit, trouve un équilibre face à son opposition, un statu-quo, on peut trouver une situation “profitable”, comme les trente glorieuses… (hors considération de la finitude des ressources matérielles)

      M’est avis qu’ici, dans ce cas de figures, les forces en jeu sont bien plus obscures que ce qu’il y parait et que le statu-quo ne sera pas trouvé d’ici tôt. Mais la peur n’écarte pas le danger, elle le prévient tout au plus.

      rire jaune…

       5

      Alerter
  • Zevengeur // 26.08.2018 à 11h45

    Avec des “fils de” de ce calibre, la relève des BHL et autres Fourest est assurée.
    Je pense aussi au triste Nicolas Bedos dont la vulgarité et la cretinerie n’a rien à leur envier.
    Nous voilà repartis pour 40 ans de crasse médiatique avec ces oiseaux là !

     56

    Alerter
    • Kiwixar // 26.08.2018 à 12h20

      Ceux qui regarderont et liront sont partis pour 40 ans, mais ils sont de moins en moins nombreux. Les jeunes regardent et lisent selon leurs choix (youtube…) et non selon des grilles horaires imposées.

       18

      Alerter
    • Fritz // 26.08.2018 à 13h42

      Le triste Nicolas “fils de Guy” figure lui aussi à Marianne. Au magazine initial, celui de Jean-François Kahn et Philippe Cohen, a succédé le machin de Maurice Szafran, Nicolas Domenach, Jacques Julliard et Nicolas Bedos. Une belle brochette.
      La page Wikipédia de cet hebdomadaire ne cite même pas Philippe Cohen (1953-2013). C’est trop gros pour être un oubli : c’est une extrême inélégance.

       17

      Alerter
      • Zevengeur // 29.08.2018 à 16h55

        Marianne était peut être le dernier hebdo “acceptable”, il est maintenant rentré dans le rang de la “presstituée” !

         0

        Alerter
  • Sandrine // 26.08.2018 à 11h58

    Dans le même ordre d’idee, j’atti Votre attention sur l’emission très « neo-cons » de Anastasia Colossimo (une autre « fille de »): « avoir raison avec Soljenitsine » la semaine dernière sur France Culture à laquelle a participé Raphaël Glucksmann.
    Il fallait voir la révérence aux « nouveaux philosophes « et l’attaque en règle de « l’autre gauche » – celle qui n’est pas anti-communiste

     20

    Alerter
    • Bibendum // 26.08.2018 à 12h25

      Oui oui, Soljenitsyne, où chacun lui fait dire ce qu’il veut… j’ai lu je ne sais plus où que quelques uns seraient allé jusqu’à regretter même qu’il ne fut pas mort plus tôt pour ne pas le voir réinterpréter lui-même, sur la tard, ses propres écrits-pensées et en tirer d’autres enseignements…

      “Le 26 septembre 1993, à l’occasion de l’inauguration du mémorial des Lucs-sur-Boulogne en Vendée, Alexandre Soljenitsyne – écrivain russe et dissident soviétique, prix Nobel de littérature en 1970 – répondit à l’invitation de Philippe De Villiers – alors député de la Vendée – et vint témoigner de son opposition farouche à toutes les révolutions :

      « La Révolution française s’est déroulée au nom d’un slogan intrinsèquement contradictoire et irréalisable : liberté, égalité, fraternité. Mais dans la vie sociale, liberté et égalité tendent à s’exclure mutuellement, sont antagoniques l’une de l’autre ! La liberté détruit l’égalité sociale – c’est même là un des rôles de la liberté –, tandis que l’égalité restreint la liberté, car, autrement, on ne saurait y atteindre. Quant à la fraternité, elle n’est pas de leur famille.»”

      Bon ce qui est rassurant, dans ce fatras d’antagonismes récurent, c’est que les “fils et filles de” soient de la même famille. Ou pas…

       19

      Alerter
  • Christian gedeon // 26.08.2018 à 12h08

    Bof…ce petit marquis vaut il tellement d’encre? Telle est la question. Personnage microcosmique par excellence,dénué de classe,arrogant sans arguments. Je n’ai jamais bien compris la stature qu,on lui a donnée dans les médias…il passera,il est déjà passé.

     20

    Alerter
    • christian gedeon // 27.08.2018 à 10h53

      je suis fort marri que ma réaction concernant Glucksmann ait été publiée,mais que son complément concernant les Insoumis ait été effacée… ces insoumis là seraient ils devenus intouchables? je n’ose donc même pas dire ce que je pense du discours de Mélenchon sur la partie concernant l’Europe. A ,B et pourquoi pas Z,tant qu’on y est. Cher M. Berruyer,ne vous y trompez pas. La gauche archaïque,paléo gauchiste qui se drape dans une blanche robe d’écologie,de Mélenchon,est très exactement la raison pour laquelle “le changement ” n’est ni pour demain,ni pour après demain. Et c’est bien dommage. Finalement,un seul homme politique dit très exactement ce qu’il faut penser de l’UE,en sortir! L’Europe ne peut pas se passer de la France,mais la France peut fort bien se passer de l’UE,et être un guide vers une nouvelle Europe des peuples,et non de l’argent.Dois je écrire son nom ou simplement dire qu’il est un Patriote? Marseille,Marseille,morne plaine…les troupes des insoumis attendront Grouchy,et ce sera Blücher.

       9

      Alerter
      • christian gedeon // 29.08.2018 à 11h15

        Ce matin,sur Bourdin, l’inénarrable Hamon ,européiste parmi les européistes,partisan du panem et circenses, a salué le changement d’attitude de M. Mélenchon sur l’UE…ce n’est pas pour dire,mais je me marre. Il commence à pousser des cornes aux troupes des insoumis. Quant à la partie très communautariste de ce mouvement,qui a probablement eu une influence déterminante sur ce “changement”,elle doit proprement jubiler. Rien n’est plus favorable au communautarisme que les institutions européennes dont le but tout à fait avoué est de détruire les nations, et de destructurer le tissu social pour le rendre le plus malléable possible. Je ne suis pas dans la ligne des Crises,certes. mais je le dis et je le redis, tout comme le PS a été largement cocufié,et ce n’est rien de le dire par Mitterand,les Insoumis le seront par Mélenchon,et pas qu’un peu. Le Marius Danton de Marseille a tout de la sardine…

         1

        Alerter
    • Vincent // 27.08.2018 à 16h18

      Sa visibilité médiatique a explosé à la hausse quand il est devenu le copain de Léa Salamé.Son air attendrissant de Calimero aurait fait fondre la cruelle du Taf aux piques acérées.
      Et oui, cruel : il n’existe finalement que comme “fils de”, et “compagnon de”
      Même là, il a bénéficié, tel un bouchon sur la vague, de la célébrité de sa compagne. Pas de bol….

       4

      Alerter
  • Georges Clounaud // 26.08.2018 à 12h10

    Glucksmann qui se dit victime du macronisme. Le Monde qui est à l’origine de la divulgation de l’affaire Benalla : les néoconservateurs sont-ils mécontents de la politique menée par Macron et cherchent-ils à le faire savoir ?

     22

    Alerter
  • Ando // 26.08.2018 à 12h50

    Nicolas Vanderbiest et Raphael Glucksmann même combat ? Oui, mais lequel? Non, aucun combat. Juste des postures marketing.

     17

    Alerter
  • i // 26.08.2018 à 13h04

    C’est marrant cette citation de Chomsky.
    2000 ans plus tôt, un certain Jesus disait “tu ne peux servir deux maîtres, tu ne peux pas servir Dieu et l’Argent,car il haïra l’un et aimera l’autre, ou meprisera l’un et aimera l’autre”.
    Je pense qu’il voulait dire exactement la même chose. Quel dommage toute cette clericature de m… de tous horizons et obédience qui est venue corrompre et adultérer le message originel. M’enfin, Spinoza a déjà tout dit là dessus.

     11

    Alerter
    • Pinouille // 26.08.2018 à 13h28

      “Quel dommage toute cette clericature de m… de tous horizons et obédience qui est venue corrompre et adultérer le message originel.”
      Si le message originel est univoque et ne souffre pas d’autre interprétation que la seule votre, il ne vous reste plus qu’à convaincre le reste de l’humanité et condamner (ou mettre à l’index) tout discours déviant, qui ne peut l’être qu’avec le concours du malin. Le monde sera alors définitivement pacifié et harmonieux. C’est à se demander pourquoi on a attendu 2000 ans.

       5

      Alerter
      • Bibendum // 26.08.2018 à 14h51

        Sauf que I, dans son commentaire retranscrit mal les propos de Mathieu:

        « Aucun homme ne peut servir deux maîtres : car toujours il haïra l’un et aimera l’autre. On ne peut servir à la fois Dieu et Mammon (Matthieu 6:24). »

        Remplacez Mammon par “argent, bénéfice, pouvoir” et Dieu par “Démocratie, humanisme, égalité, europe” et vous pourrez alors percevoir la dissonnance cognitive à vouloir SERVIR, où prétendre SERVIR, deux causes si parfaitement contradictoires.

        Si l’argent est un faut Dieu, la démocratie l’est pas moins avec toutes les perles du chapelet de la paroisse politique.

        Dieu n’existe que DANS la foi, concept pas si simple à appréhender.

        À ne pas confondre avec une croyance, qui ne se réfère qu’à l’idée qu’un “fait” ou une “chose” frelaté(e) renvoi au réel. Ainsi, on peut ou pas croire AU père noel, ce qui témoigne d’une certaine crédulité, d’une certaine innocence ou d’une compréhension de son univers matériel et réel.

        Avoir foi EN quelque chose est d’un autre registre comme EN Dieu, EN une théorie ou EN un complot. C’est ce “En” qui rend la chose immanente, transcendante ou encore indicible. (Cf Spinoza, Nietzsche, Hegel, Wittgenstein et bien sûr l’inénarrable Jeanpasse )

        À noter que le mot clé est “servir” dans les propos de Mathieu, et non pas “croire” ou “foi”. Tous nos bonimenteurs sont au service de quelque chose. Ils n’ont de cesse à nous jurer qu’ils sont AU service du père Noël peuple, de la démocratie, d’un combat… Je les aime 🙂

         17

        Alerter
        • Pinouille // 26.08.2018 à 19h17

          +1

          Je profite de votre commentaire éclairé pour rebondir sur une thématique récurrente sur ce site et plus généralement dans une certaine gauche minoritaire (dit sans ironie): l’argent corrompt tout, notre démocratie n’est que du vent, et ses serviteurs sont donc forcément aveuglés/aliénés par leur idéologie.
          Il est clair que cette conviction ne s’appuie pas sur du vent. L’actualité offre régulièrement son lot d’informations qui favorisent une analyse de ce genre.
          Mais il me semble important d’insister sur le fait qu’il ne s’agît là que d’UNE analyse parmi d’autres. Car les analyses se forgent sur des faits mais aussi des sensibilités. Et les sensibilités sont aussi nombreuses qu’il y a d’individus sur terre.
          Ainsi, les pro-UE, les pro-libéralisme, etc… trouveront aussi pour alimenter leurs convictions des arguments ou des valeurs dont la légitimité ne peut être balayée d’un revers de main en invoquant l’aveuglement ou la servitude idéologique: le développement des pays occidentaux, inédit dans l’histoire de l’humanité, a bien évidemment tendance à conforter ses principes fondateurs.
          Considérer que le réel n’a qu’une interprétation univoque (comme l’illustre, entre bien d’autres, le commentaire de i plus haut) est non seulement ultra-réducteur, mais ferme définitivement les portes à toute compréhension de l’altérité. Et cela conduit à une logique anti-démocratique: pourquoi demander son avis au peuple alors que l’on sait déjà mieux que lui (ref aveuglement) ce qui est bon pour lui?
          Il me paraît plus sain de considérer la réalité comme une chose quantique. C’est à dire, qui peut revêtir simultanément plusieurs états/dimensions/interprétations.

           10

          Alerter
          • Bibendum // 27.08.2018 à 01h37

            J’avais pris le temps de vous répondre mais le commentaire à été supprimé.
            Mais bon…

             1

            Alerter
            • Pinouille // 27.08.2018 à 15h46

              Outre le fait que tout commentaire sur le mien viendrait entamer sa perfection 🙂 , j’ai eu le même problème dans le passé: certains commentaires et /ou adresses IP seraient automatiquement et de manière erronée étiquetés indésirables. Un petit mail à l’administrateur devrait régler le problème.

               1

              Alerter
        • Nostradamus // 27.08.2018 à 08h20

          “Remplacez Mammon par “argent, bénéfice, pouvoir” et Dieu par “Démocratie, humanisme, égalité, europe” et vous pourrez alors percevoir la dissonnance cognitive à vouloir SERVIR, où prétendre SERVIR, deux causes si parfaitement contradictoires.”

          Rectification: Remplacez Mammon par “argent, bénéfice, pouvoir, europe” et Dieu par “Démocratie, humanisme, égalité” et vous pourrez alors percevoir la dissonnance cognitive à vouloir SERVIR, où prétendre SERVIR, deux causes si parfaitement contradictoires.

          Où avez-vous vu que l’europe était démocratique et égalitaire?

           6

          Alerter
          • Lapin compris // 27.08.2018 à 09h22

            Merci, je pensait être le seul à avoir bondit sur ma chaise en voyant le terme “Europe” du coté démocratie …

             2

            Alerter
            • Bibendum // 27.08.2018 à 19h41

              Relisez bien, vous comprendrez pourquoi j’ai mis europe à cette place. Un indice: si l’on sert l’un on haït l’autre 🙂

               0

              Alerter
          • RGT // 27.08.2018 à 09h55

            Je rappelle aux lecteurs que ministre vient du latin minister qui veut dire “servir”, “être au service de”…
            Dans le cas des prêtres, ont dit qu’ils exercent leur ministère, c’est à dire qu’ils sont au service de (la hiérarchie cléricale, mais bien souvent ils étaient au service du peuple dont ils étaient issus).
            Dans le cas des états, les ministres étaient auparavant au service de leurs monarques mais désormais ils servent leur parti, qui bien souvent se confond avec leurs propres intérêts. En aucun cas il n’ont été au service du peuple. Ils se contentent de se servir eux-mêmes.

             5

            Alerter
  • Ando // 26.08.2018 à 13h30

    C’est toujours un exercice savoureux et fascinant de voir se développer la bipolarité de cette camarilla de pseudos intellectuels (bhl et consorts bien sur) qui ont fort bien compris que le mot n’est pas la chose et que le mot est un eternel levier de manipulation. Dans le monde virtuel ils sont les défenseurs du bien et de l’homme. Dans le monde réel ils défendent les intérêts de régimes qui ne sont pas exactement humanistes (régimes étasunien, ukrainien, saoudien..) qu’on aurait du mal à qualifier de gauche, si on aime les etiquettes. Le tyraneau local Sakhashvili et son admirable homologue Poroshenko n’hesiterent pas à faire bombarder a l’arme lourde une partie de leurs propres populations. Quand au régime étasunien l’ extermination de populations civiles de pays étrangers ne semble jamais l’avoir beaucoup perturbé.

     30

    Alerter
  • Charles Michael // 26.08.2018 à 13h31

    Dès l’apparition médiatique de ce “fils de” il ne pouvait y avoir aucune ambiguité:
    un petit Maître d’hotel chargé de service la soupe néo-con à la pseudo gauche sociétale.

    question rendement en abonnements, effectivement, ses proprios ont intérét à le refiler au service public.
    Faire valoir de Haski sur France Inter ?

    ps Benoit, merci mais je ne reçois tjrs pas les avis de nouveaux articles.

     4

    Alerter
  • Lysbet Levy // 26.08.2018 à 13h39

    Ah le “pauvre” fils de Glucksman (André) ami des néocons, “néocon” lui même soutenant toutes les guerres américaines. Franchement pour qui se prends t’il ? Il s’est enrichi sur le dos des géorgiens, ukrainiens a travers sa fondation ou association, il n’a jamais vu les exactions criminelles de Saakashili alors qu’il vivait dans son palais ? https://francais.rt.com/international/8084-saakachvili-tpi-enquete-ossetie-guerre tout comme il n’a pas dû voir les néo-nazis en Ukraine ou il a aussi eu sa place dans une “ONG” bien sur. Lui contre le macronisme ? Les pouvoirs changent et ces gens là restent il est plus près de Macron que n’importe quel plumitif prétendu de gauche. Son héros Mac Cain a passé l’arme a gauche, et bien comme disent les arabes : “cheh” !..

     22

    Alerter
  • Vincent P. // 26.08.2018 à 13h51

    Ce mec a mon âge ! c’est vraiment flippant ! moi qui me désole encore si souvent de n’avoir jamais pu envisager sciences-po pour cause de mauvais choix de classe (sociale)…
    Finalement, si être “fils de”, Henri IV et l’IEP ça conduit à une telle abyssale bassesse et à épouser des cruches, alors je préfère les basses couches dont je suis issu : de là, au moins, on peut s’élever !

    Tiens je me demande : si Raphaël percute son épouse et que cela sonne creux, que peut-on en déduire ?!

     26

    Alerter
    • Bibendum // 26.08.2018 à 15h56

      Que Léa, Salamé au diapason ? Ou alors qu’on peut la retenir pour un concours, à la Pâques… Ding-dong. Ha Tien, je crois qu’on sonne à la porte… Non non, c’est Léa dans la télé.

      Cela étant dit. On est en droit d’en déduire que si Raphaël percute Léa, que 1) Raphaël ne sait pas conduire, 2) Léa a pas compris à quoi sert la voiture. Être dedans, pas dessous. En même tant c’est gens sont biologique et roule le monde en vélo…

       8

      Alerter
  • Patrique // 26.08.2018 à 14h43

    Libé, qui pleure McCain, a décidé de fermer leur article aux commentaires (sauf 2). Par peur qu’on leur rappelle qui est ce criminel de guerre (citation de McCain lui-même) et ami politique du nazi Andry Parouby

     27

    Alerter
  • Yanka // 26.08.2018 à 15h00

    Rappelons que ce bellâtre a été l’époux de la Géorgienne Eka Zgouladze, qui fut vice-ministre de l’Intérieur puis ministre de l’Intérieur de Saakachvili avant de prendre la nationalité ukrainienne et le poste de vice-ministre de l’Intérieur du gouvernement Iatseniouk II. La double aventure (politique et amoureuse) du fils de son père s’est arrêtée depuis, et il s’est reconcentré sur la France, en tous cas sentimentalement, puisqu’il est le compagnon de la journaliste et donneuse de leçons Léa Salamé, dont il est le père de l’enfant, Gabriel, né le 12 mars 2017.

    Le rapprochement qui a été fait entre Vanderbiest et Bellâtremann n’est pas idiote puisque le second, nous dit Wikipédia, “… a été co-gérant de la société NOÉ CONSEIL, spécialisée dans la communication, la rédaction d’articles, la promotion de personnes, de pays, le lobbying et le conseil auprès d’institutions.”

     21

    Alerter
    • Bibendum // 26.08.2018 à 16h24

      “la journaliste et DONNEUSE de leçons Léa Salamé”

      Vous me rassurez. Je pensez qu’elle se faisait payer pour débiter ses “leçons”. Le système, finalement, n’est pas complètement pourri. Ils savent encore s’offrir, faire don de leur personne, partager…

       5

      Alerter
    • Jean-Paul B. // 26.08.2018 à 19h33

      Petite Biographie amoureuse de Raphaël fils d’André G.:
      D’abord époux de Eka, une ex-géorgienne ministre de l’intérieur de Géorgie (dans le Caucase,pas aux USA!) devenue après sa fuite,citoyenne et ministre ukrainienne tendance Maïdan.
      Divorce et coup de foudre pour Halla Salamé (dite Léa Salamé),elle même née libanaise puis devenue
      bi-nationale libano-française après sa naturalisation. Bon, le papa de la petite Halla-Léa,M.Ghassam Salamé est un ancien ministre libanais exilé en France, qui est devenu professeur à Sciences-Po Paris (où sa petite Léa y a été élève!). Ça doit aider dans la vie d’avoir un gentil papa bien placé ayant un carnet d’adresses bien fourni.
      Raphaël G. c’est ce type de personnage “mondialisé” (pro-USA en clair) qui méprise,en usant à tort et à travers du terme “populistes”, ceux qui aiment simplement la Patrie et la veulent souveraine pour tout ce qui les concerne et j’ajoute sans haine pour les autres nations.
      Cette différence fondamentale entre le Patriote et le Nationaliste échappe,bien entendu,à ces histrions que l’on nous vend comme des intellectuels.

       31

      Alerter
      • christian gedeon // 27.08.2018 à 11h08

        L’attaque contre Léa Salamé est si j’ose dire,ad hominem. Loin d’approuver son franceinterisme,je pose sur ma compatriote double nationale comme moi,un regard des plus critiques. Mais attaquer sa naissance,son père et son changement de prénom qui ne concerne qu’elle,est petit,tout petit. J’irais même jusqu’à dire que c’est carrément minable.On n’est pas très loin des blouses blanches là,non?Elle est la compagne de Glucksmann? ben,rappellez de l’adage,l’Amour a des raisons que la Raison ignore…je remercie d’avance les Crises de bien vouloir publier cette réaction.

         3

        Alerter
  • Olivier // 26.08.2018 à 15h00

    Bravo !
    Hâte de vous retrouver à Marseille avec les regrets de n’avoir pu être présent lors de la dernière réunion
    Bien cordialement et econoclastement votre
    Olivier

     4

    Alerter
  • Patrick // 26.08.2018 à 15h12

    il a un pb ce Glucksmann là !!
    En fait son nom ,c’est un peu un fond de commerce , il y aune clientèle attachée à la marque. Mais sans talent et avec cette façon de servir de paillasson au système , la clientèle va aller voir ailleurs , il est en train de ruiner le fond de commerce légué par papa.
    Il va être obligé de travailler vraiment en ne comptant que sur ses propres capacités, l’avenir est sombre.

     4

    Alerter
    • Georges Clounaud // 26.08.2018 à 16h35

      Au contraire. Il va maintenant pouvoir se targuer d’ être une victime du macronisme et en bon communiquant il va surjouer cette posture à l’heure où Jupiter perd de plus en plus de sa superbe.
      Comme BHL il a porte ouverte dans tous les médias et sera toujours recasé quelque part pour poursuivre sa mission d’influence au service des néoconservateurs.

       12

      Alerter
  • Quentin // 26.08.2018 à 15h21

    Glucksmann ? L’ex-époux de l’ancienne ministre de l’intérieur géorgienne Eka Zgouladze sous Saakachvili puis vice-ministre de l’intérieur de l’Ukraine (en 2014), et l’actuel époux de Léa Salamé ?

    Faut-il en dire plus ?

     20

    Alerter
    • christian gedeon // 27.08.2018 à 19h20

      Mais qu’est ce que c’est que cette manie de mélanger la vie privée et la vie publique? çà ne rime à rien. Vous êtes atteint du virus anglo saxon? Frappé de contagion US? Attaquer les idées et les actions publiques est une chose.S’en prendre à la vie privée est inacceptable. je ne connais pas M. Glucksmann et je n’aime pas les idées de l’homme public. Mais,si çà se trouve,dans le privé,c’est le plus charmant des hommes et les plus affable. Alors,stop,çà suffit. Quant à Léa Salamé,dont le boboïsme libéral m’agace au plus haut point,elle est aussi devenue une femme d’influence et mène une carrière à plus d’un point de vue remarquable. Son père était ministre…au Liban? Et alors? Vous voulez que je me lance dans la longue litanie des jeunes artistes de “gauche ” dont le père a été ceci ou celà….il faudrait des pages. Laissez la vie privée tranquille!

       1

      Alerter
  • R.C. // 26.08.2018 à 15h52

    Glucksman-BHL – Botul et bulot – un tandem que réunit la passion de l’Ukraine maïdaniste et la haine de tout ce qui est Russe. Bref, deux libéro-atlantistes pur jus (otan l’un que l’autre…).
    Ce qui rend d’autant plus suspect l’anti-macronisme de Raph gluglu…
    Zupiter aurait-il eu quelque parole ou attitude méprisante à l’égard de celui qui fut le brillant conseiller de l’inénarrable président Saakachvili, présentement SDF (le cocasse du Caucase) ?

     21

    Alerter
  • Zibeline // 26.08.2018 à 16h16

    Magistral !
    Nul doute que la balance de la justice penche en faveur de la verite contre le mensonge, la nuisance intellectuelle et le detournement d’informations. Courage

     5

    Alerter
  • Nanker // 26.08.2018 à 18h43

    Ce qu”il y a de plus navrant dans la collusion entre Gluglu fils et le semi-dément Saakachvili c’est qu’elle a plus ou moins cessé du jour où Gluglu a divorcé de sa femme… Eka Zgouladze, une Géorgienne, et le hasard faisant bien les choses, ministre du dément sus-mentionné.

    Dit autrement est-ce que Gluglu aurait soutenu la cause géorgienne pour maintenir la paix dans son couple. [modéré]
    Si c’est le cas c’est navrant! Ah ces fils de nouveaux “philosophes”…

     2

    Alerter
    • Patrick // 27.08.2018 à 14h22

      Il faut faire des choix dans la vie, il en avait marre de dormir sur le canapé 🙂

      On a connu ça avec un ancien premier sinistre , lié à vie à un autre état … mais beaucoup moins lié maintenant.

       3

      Alerter
  • monique // 26.08.2018 à 19h03

    encore une fois…merci Olivier!!
    c’est documenté,bien envoyé et très drôle..

     11

    Alerter
  • Renard // 26.08.2018 à 19h11

    Bravo Olivier, après Samuel Laurent, BHL et Nicolas Vanderbiest (j’en oublie peut-être) voilà un pignouf de plus que vous accrochez à votre tableau de chasse. Pour l’instant que des victoires par KO, où s’arrêtera notre légendaire boxeur de propagandistes ?

     12

    Alerter
    • Paul Atreide // 26.08.2018 à 20h06

      justemment cela devient lassant, est ce que ce site est devenu une place publique pour réglement de compte twitter,

       4

      Alerter
  • Paul Atreide // 26.08.2018 à 20h05

    ce qui est terrible avec twitter c’est que la cuvette des chiotte d’un imbécile est montrer au publique

    ce que je trouve de plus terrible aussi, et d’y consacrer du temps alors que cela ne devrait même pas nous faire hausser un sourcil

    quoi donc? dire qu’il a tord lui fera comprendre qu’il tord? Je pense pas
    dès lors l’utilité de tout ceci? avertir les gens?
    ma foi si ces derniers sont prêt à gober du rael, comme les bêtise ici après c’est leur problème, et j’ai pas le sentiment que de faire un sujet dessus ne leur ouvrira les yeux.

    pour nous? à quoi bon, on a déjà assez d’esprit critique pour comprendre quel imbécile on doit éviter de lire et de colporter les sottise,

    à moins que cela ne soit pour nous conforter qu’on est du bon côté, ce à quoi je n’adhère guère non plus.

    Bref je crois qu’il serais bien de sortir de twitter et de revenir au sujet plus sérieux qui sont censé être le coeur de ce site.

    merci

     6

    Alerter
    • Yanka // 26.08.2018 à 21h20

      Il ne vous aura pas échappé que notre hôte a placé “Les Crises” sous l’autorité sinon virtuelle, morale, de Noam Chomsky, et que la recherche de la vérité est une des raisons d’être du blog. Or, pour établir ou rétablir la vérité (et, comme homme bien à droite, je mesure les mérites d’Olivier Berruyer d’aller contre “son camp” non pour s’opposer, mais pour mettre le holà quand ce camp déconne sec et dur, ce qui arrive assez souvent, alors qu’il serait si facile de faire des courbettes en semant à la ronde les salamalecs) – donc, disais-je, pour établir ou rétablir la vérité, il faut la plupart du temps lutter contre ceux (les idéologues) qui maquillent les faits, tripotent les chiffres, oublient le fin mot de l’affaire à dessein, trichent, mentent et accusent les autres des pires crimes (fascisme, poutinisme, trumpisme, etc.). Ces idéologues ont de puissants relais dans les médias, et des réseaux politiques personnels, parfois internationaux. Parmi eux, ce Glucksmann fils, un de ces péroreurs médiatiques qui se font du blé avec des cachotteries et des mensonges. Personne ne dégonfle ces baudruches. Olivier Berruyer ose, lui. Alors on peut trouver ça puéril, propos de cours de récréation, disputes bénignes et oiseuses à coups de marrons blets. Moi, je trouve que ces escarmouches font partie de la guerre, de la bonne guerre que mène O. Berruyer avec son faible arsenal afin de rendre un peu de bon sens au monde et de vérité. Je lui assez loin d’être toujours en accord avec lui, du moins sur la politique (il est modéré, moi guère), mais je sais gré à O. Berruyer de sa probité complète et manifeste, de sa pugnacité, de son courage aussi.

      “Ce qui serait bien”, comme vous dites, et puisque vous tendez à vouloir dire ce qui doit être, ce serait que vous fassiez un réel effort sur l’orthographe et la syntaxe.

       22

      Alerter
      • Paul Atreide // 27.08.2018 à 00h59

        Désolé je suis dysorthographique , les fautes et la mauvaise syntaxes font parties de ma vie, depuis toujours,cela a été reconnu pour passer mon bac littéraire figurez vous.

        Mais là n’est pas le sujet, je pense que je me faits globalement comprendre, et je suis navré si mon orthographe vous fait saigner des yeux, moi je perçoit mal mes fautes,

        Dans votre commentaire je constate une certaines propension au manichéisme, et déjà ceci me dérange, pour avoir discuter avec différente personnes, il me semble qu’Olivier Berruyer n’a pas non plus laisser des bons souvenirs à des gens et pas forcément pour les meilleurs raison du monde, chacun ses défauts et son histoire, à la rigueur je m’en moque, mais si je n’accepte pas le discours les démocraties VS dictature, je vais pas accepter le discours le bon bloggeur VS les chroniqueurs des médias.

        D’autre part, tout ces chroniqueurs ont assez mauvaise réputation, malgré toute leur influence médiatique, et beaucoup leur préférons des Chouard, Todd,et autre Régis Debré

        Enfin, est il le seul à oser les combattre, peut être, mais il demeure que cela est contre productif, tout comme les polémique qui animaient Rousseau et Voltaire, qui s’insultait via courrier. Je ne vois pas où se trouve l’intérêt, de plus il serait appréciable que Mr Berruyer adopte parfois un ton un peu moins sarcastique et condescendant que l’on ressent dans tous les articles liée aux twitter médias, autant essayer de se montrer droit et réfléchis, en contre argumentant sèchement plutôt que de faire des approches via la dérision, la provocations.

        Maintenant c’est mon avis, on a le droit de pas être d’accord, mais je tenais à l’exprimer

         4

        Alerter
        • Pinouille // 27.08.2018 à 14h24

          Je plussoie votre commentaire en tout point.

          L’objet du travail d’OB est de proposer des informations/analyses délaissées par les MSM. C’est un travail indispensable contre la pensée unique dont on peut raisonnablement considérer qu’elle est omniprésente.
          De la sorte, quand les MSM proposent presque exclusivement une vision pro-européiste/pro-libérale/pro-interventionniste/anti-Poutine/etc…, Les Crises propose presque exclusivement l’inverse. La logique est respectée.
          Ce rééquilibrage est salvateur, mais non dénué d’effets pervers car (ce n’est que mon avis mais je le constate tous les jours), il cristallise chez la plupart des commentateurs du site une pensée unique aussi manichéenne que celle qu’il prétend combattre. Ces personnes sont bien évidemment libres de penser ce qu’elles veulent, mais je pense que leurs commentaires ultra-majoritaires écrasent littéralement toute possibilité d’échange d’idées: je ne compte plus les fois où l’on rétorque à mes propos (et certains autres) qui ne respectent pas stricto sensu la droite ligne autoproclamée, que je suis victime de l’aveuglement idéologique, voire même, et ce n’est pas rare, que je suis un digne représentant de l’ennemi à combattre (les attaques sur la syntaxe/orthographe sont aussi un classique). Autant dire que les positions de ce genre me semblent déplacées sur un site de réflexion “non militant”: on combat un ennemi quand on a renoncé à discuter avec lui.
          Bref, outre l’intérêt et la qualité indiscutable du travail d’OB, ce site s’est peu à peu (ce n’était pas le cas au début) transformé en tribune d’une certaine gauche radicale. Cela m’a certes permis de mieux comprendre ses motivations, mais au prix d’un appauvrissement des échanges. Tout le monde est perdant dans cette évolution. J’ai fait plusieurs fois des propositions pour que cela change. Elles n’ont manifestement pas été prises en compte. J’ai parfois l’impression que ce site joue au justicier…

           4

          Alerter
          • Paul Atreide // 27.08.2018 à 15h04

            Merci pour votre réponse, je suis ravit d’être compris dans mes arguments. C’est aussi un sentiment qui m’habite depuis plus d’un an à présent sur les crises, si je remercie le site de m’avoir éclairer sur la libye ou la syrie, tout comme sur un tas d’autre sujet, je regrette ces séries de billets à la chaines soit consacré aux twitte d’individu sinistre, soit à des chroniqueurs jugée “méchant” comme zemmour, à qui je n’adhère aucunement les idées mais dont je n’ai pas compris le but des 4 à 5 articles l’incendiant. Un seul aurait pu suffire.

            J’ai l’impression que l’on patine, et il est vrai qu’aussi dans les commentaire je retrouve le phénomème de suivisme, très présent sur youtube, , soit 80% d’approbation, alors qu’avant c’était plus nuancé, et plus enrichis,

            Je peux même m’amuser à reprendre le champs lexical des commentaire “mensonge manipulation des médias, il suffit de remplacer Russie par ceci et ca marche aussi, cet article nous ouvre les yeux, un tel ou un tel est vraiment un mauvais bougre. ”

            Bref une logique et une évolution qui me laisse perplexe, j’ai pour croyance aveugle mon propre libre arbitre,et ce libre arbitre implique aussi de savoir écouter tous le monde, même ceux qui sont dans mon total opposé, et d’ignorer ceux qui n’apportent rien dans leur discours autre que le mensonge et la malhonnêteté.

            A voir maintenant, c’est dit, après tout si lescrises assume son obédiance politique, mais c’est juste inquiétant de les voir tomber dans les même attitude que les médias qu’ils dénoncent, au point de leur donner même des arguments. Je n’ai pas twitter, et à chaque fois que je vois ces joutes rapporté ici, je n’en vois pas l’intérêt, la vie politique et social ne se fait pas que sur twitter.

            Merci de votre réponse.

             3

            Alerter
      • Pinouille // 27.08.2018 à 15h27

        “pour établir ou rétablir la vérité, il faut la plupart du temps lutter contre ceux (les idéologues) qui maquillent les faits…”
        La vérité ne s’obtient pas par la lutte. Elle s’impose par la rigueur de la démonstration à ceux qui sont disposés à l’entendre.
        Une lutte n’est rien d’autre qu’un rapport de force. A ce que je sache, la force soumet mais n’a jamais convaincu qui que se soit.

        Quant à considérer que les intellectuels mainstream sont pour la plupart des fossoyeurs de la vérité au profit de leurs intérêts de caste, cela suppose que “votre” vérité est universelle et s’impose naturellement à chacun, et qu’ils ont en toute conscience fait le choix de servir le mensonge toute leur vie durant. Cela fait deux hypothèses très dures à avaler, pour moi tout du moins.

        Le cas de BHL est particulier: c’est amha un lobbyiste qui se fait passer pour un intellectuel.

         0

        Alerter
        • Yanka // 28.08.2018 à 00h33

          “La vérité ne s’obtient pas par la lutte. Elle s’impose par la rigueur de la démonstration à ceux qui sont disposés à l’entendre.”

          Il faut cependant se battre pour rendre visible cette démonstration, parce qu’en face il n’y a pas que des gens qui attendent cette belle démonstration pour l’approuver et l’applaudir : il y a la cohorte des désinformateurs, des brouilleurs de signaux, de ceux qui n’ont aucun intérêt à voir répandue la vérité. On l’a bien vu avec cette affaire DisinfoLab, quand Vanderbiest fait passer O. Berruyer pour un qui maquille les documents.

          Il y a donc bien une lutte, parfois courtoise, parfois beaucoup moins.

           8

          Alerter
          • Pinouille // 28.08.2018 à 09h18

            “Il faut cependant se battre pour…”
            Personnellement je n’en suis pas convaincu. Mais admettons.
            Dans le cas où OB partageait vos préconisations, il conviendrait de modifier la page https://www.les-crises.fr/qui-sommes-nous/
            Notamment la phrase “Nous effectuons cette tâche modestement, car nous n’avons prétention à détenir aucune certitude, ni, surtout, à vous convaincre de quoi que ce soit – nous ne sommes pas des militants.”
            Car la position que vous défendez est en tout point en contradiction avec celle-ci.

             0

            Alerter
    • Renard // 26.08.2018 à 22h07

      Montrer les mensonges, l’hypocrisie et les réseaux des propagandistes en les interpellant directement, c’est un sujet sérieux.

      Et puis s’attaquer à de grandes figures médiatiques permet au blog de se faire connaître. Mais si vous pensez que les gens ne sont que des idiots prêts à gober du raël effectivement sa ne sert à rien de faire connaître le blog..

       6

      Alerter
      • Paul Atreide // 27.08.2018 à 00h48

        je pense surtout qu’on gagnerais à se consacrer à autre chose qu’aux mensonge d’individu sinistre dont les réputation sont déjà assez parlantes.

        m’enfin si c’est une mission de salubrité publique comme dise certains, je ne dis rien, mais je trouve cela tout de même inutile

         2

        Alerter
    • R.C. // 26.08.2018 à 22h26

      Pas d’accord. Vous n’êtes pas le seul à lire ce site et il n’y a pas que des habitués qui le consultent.

      Les Crises est un des rares endroits où l’on démonte proprement, et à bon escient, des pignoufs que le microcosme impose comme des “penseurs”, voire comme des “philosophes”.

      Il ne s’agit pas de règlements de comptes mesquins et inintéressants à la suites de touites calomnieux. Non, il s’agit d’une oeuvre salutaire de mise en lumière des mensonges et des dégueulasseries discrètes de ces enfants gâtés de la médiacratie mainstream.
      Quand on voit le mal qu’a pu faire un BHL, ça mérite bien qu’on s’y arrête cinq minutes.

       29

      Alerter
      • Paul Atreide // 26.08.2018 à 22h46

        Je trouve que vous embellissez bien la chose

        pour ma part je ne vois que des imbécile qui disent des sottisent par idéologie, et si les gens gobent leur connerie, c’est leur responsabilité,

        à présent il me semble qu’il y a mieux à faire que de faire la guerre aux idéologue sur twitter, pour moi c’est contre productif, des idéologue, y en a toujours eu, et y’en aura toujours,

        BHL même les prof de philo disent que ce type est mauvais

        donc je vois pas trop à quoi sa sert de démonter les discours de gens dont les 3/4 comprennent la nature faussé et mensonger , d’ailleurs rien qu’à leur façon de dire les chose, on voit que ce sont des gens qui ne sont pas là pour faire de la compréhension ou de l’explication, mais juste des rumeur et des mensonges. Leur accorder plus d’importance qu’ils ne devraient en avoir, c’est leur servir la soupe, ceux qui les suivent sont des converti, les autre voient cela d’un regard perplexe.

        Quand à BHL ergoter sur lui ne sert à rien, ce gars là aurait du être juger pour appel à la guerre. Tous le monde sait, même ceux qu’ils l’interview, que c’est opportuniste doublé d’un menteur vendu à une puissance étrangère, alors quoi un enième article sur le monsieur pour dire à quel point il est méchant?
        allons, allons, soit on fait quelque chose de concret, soit on passage à autre chose

         3

        Alerter
      • Kiwixar // 27.08.2018 à 00h19

        “Non, il s’agit d’une oeuvre salutaire de mise en lumière des mensonges et des dégueulasseries discrètes de ces enfants gâtés de la médiacratie mainstream.”

        Oui, une oeuvre de salubrité publique. Merci Olivier (et internet).

         20

        Alerter
    • Nostradamus // 27.08.2018 à 08h47

      J’adore les “personnes” qui ont la prétention de dire ce que doit être ou ne pas être un blog.

      Pourquoi n’ouvrent-elles pas leur propre blog? Ah oui, question de talent.

      Merci OB pour ce sujet!

       4

      Alerter
      • Paul Atreide // 27.08.2018 à 11h47

        est ce que j’ai ce que devais être ce blog? non

        j’ai dit que perdre son temps sur twitter avec ces individus est contre productif, et qu’en l’occurence ce blog m’avais habitué a des article plus utile
        et pour infos j’en tenais un

         2

        Alerter
  • gjol // 26.08.2018 à 21h32

    Gluksman était une tête d’affiche. Il ne faisait pas tourner la boutique. Il n’avait jamais vraiment travailler avant. Le fait cruel est que la tête d’affiche n’a servi à rien en coûtant plutôt cher sur fond d’agression macroniste croissante.
    Il a probablement été viré avant le fin de sa période d essai.
    Perdriel s’en moque. Voir Lancelin. Des têtes d’affiche il en dégage tous les Ans depuis 50 ans et ça lui a jamais posé de soucis. C’est plutôt ke Raphaël qui et tricard.

     2

    Alerter
  • Ledufakademy // 26.08.2018 à 22h52

    Lassant … Olivier ne vois-tu pas que tu as souvent des soucis avec le même genre de personne ?
    La dernière photo est une bien belle brochette des gens qui te veulent du bien : cela doit être lourd et frustrant de toujours plier l’échine … face à l’avant-garde de la France, non ?
    Il faut être prêt à tout perdre, voir faire de la tôle pour être libre et lever la tête, peu sont prêts à cela …

     4

    Alerter
  • emmanueL // 27.08.2018 à 09h35

    Raphaël Glucksmann, anti-macroniste… euh, de droite alors ?

     0

    Alerter
  • Fabrice // 27.08.2018 à 09h48

    Personnellement si je comprends qu’Olivier Berruyer défende son honneur (je sais c’est galvaudé mais certaines valeurs ont encore un sens) autant faire un procès à chaque fois risque de porter atteinte à la symbolique de l’acte.

    Si nous étions encore à l’époque des duels il finirait par y laisser sa peau, même si il était un très beau duelliste et je crains qu’à force de procès il finisse par y perdre sa crédibilité.

    même si la citation n’est pas exacte “il faut choisir ses batailles ou finir par perdre la guerre” si on se laisse imposer les batailles et qu’on perd nos forces dans celles qu’on nous impose, les victoires seront des victoires à la Pyrrhus.

     6

    Alerter
  • Olposoch // 27.08.2018 à 09h50

    Pas de souci pour RG, la voiture balai du service public est là pour assurer une tribune et des émoluments aux éjectés du privé, en attendant la prochaine chaise musicale qui le verra rempiler chez les oligarques après un temps court de purgatoire.
    Et à 38 ans il en a encore 40 devant lui minimum à servir ici ou là.

     7

    Alerter
  • RGT // 27.08.2018 à 10h17

    Sale temps pour les mouches !!!
    Vous savez, les grosses vertes qui bourdonnent frénétiquement autour de leurs repas au fumet si délicat…

    Après Zbigniou, Johnny (Mc Cain), c’est désormais Glucksmannchvili qui nous quitte, terrassé par une macronite aiguë.

    À quand le tour de Nanard terrassé par une foudre poutinienne ?

    NON, pas Nanard !!!
    Nos serions privés à jamais des spectacles humoristiques dont il a le secret : https://duckduckgo.com/?q=BHL+entart%C3%A9&t=lm&ia=videos

    S’il pouvait simplement se taire et se contenter d’attendre la venue de Noël Gaudin pour l’apothéose finale ce serait un bienfait.

     5

    Alerter
  • Ando // 27.08.2018 à 13h02

    Les echanges réalisés et quelque fois très largement diffusés sur Twitter ne relèvent évidemment pas de la correspondance privée mais participent au debat public. Je ne vois aucune raison de ne pas prendre en compte ce qui se dit sur Twitter.

     3

    Alerter
  • Nanker // 27.08.2018 à 15h56

    “c’est désormais Glucksmannchvili qui nous quitte, terrassé par une macronite aiguë”.

    N’allez pas trop vite : dans les matinales de “France Culture” d’aujourd’hui il s’est quand même trouvé deux personnes pour défendre Gluglu bec et ongles : Clémentine Autain et Mathilde Serrell (qui ça?).
    Sur le thème (je n’invente **rien**) : “ahhhh il avait brillamment réussi à redresser le NML mais Macron l’a tuer”.

    Traduction : Gluglu le chômeur va bientôt être généreusement invité à présenter une émission sur “France Cul” où il pourra développer une penseé non-conformiste hors des sentiers battus… Non je blague : il nous servira le salmigondis pseudo-intellectuel que l’on peut trouver sur Arte, au “Monde” et dans “Libé”.

    A déguster lentement ici (à partir de 8h18) :
    https://www.franceculture.fr/emissions/les-matins/rentree-politique-jupiter-redescend-sur-terre

     7

    Alerter
    • Yanka // 28.08.2018 à 00h39

      Clémentine Autain, qu’un utilisateur de Twitter a croisée récemment je ne sais plus où à Paris, achetant un roman et demandant au vendeur de faire une note (comprendre que c’est vous qui payez les lectures estivales de Mme Autain)…

       3

      Alerter
  • Alexandre Clément // 27.08.2018 à 22h43

    c’est une tempête dans un verre d’eau parce qu’aussi bien le nouveau magazine littéraire que le fils glucksman peuvent être qualifiés d’un degré d’importance nulle. Personne ne les lit. Et d’ailleurs on ne voit pas ce qu’on trouverait à lire aussi bien chez glucksman que dans le nouveau magazine littéraire qui n’est ni nouveau, ni littéraire. J’ai feuilleté les premiers numéros, ça m’est tombé des mains. Nul à chier.

     4

    Alerter
    • Yanka // 28.08.2018 à 00h59

      Jadis, j’achetais ce magazine (fin des années 80, années 90). Il y avait chaque fois un dossier thématique plus ou moins intéressant, souvent très intéressant d’ailleurs, où l’on glanait plein de références. Le jeune écrivain que j’étais y puisait plein d’infos. Il y avait aussi tout à la fin une interview fleuve d’un écrivain. Les critiques de livres, par contre, me laissaient de marbre, trop brèves, trop laudatives. La couverture dessinée et colorée était identifiable de loin, c’était une identité visuelle forte. Et puis le magazine s’est affadi, sans doute à cause d’un changement de politique éditoriale, ou du politiquement correct qui commençait ses ravages. Jean-Jacques Brochier dirigeait le magazine à sa grande époque (de 68 à 2003, excusez la brièveté !)

       4

      Alerter
  • patate2forain // 28.08.2018 à 15h35

    J adore quand olivier décide de se taper un sophiste, un menteur et un manipulateur juste avec une personne

     2

    Alerter
  • Dominique // 29.08.2018 à 00h14

    Raphaël Glucksman a un âge mental d’enfant de moins de 5 ans :
    moi moi moi
    je suis le plus ceci, le plus cela, le plus gentil, tout ce que je dis et fais c’est bien
    et comme tu ne dis pas comme moi, toi tu es un vilain, un méchant complotiste d’extrême droite

    voilà le discours pitoyable

    il donne l’impression de vouloir se faire remarquer, même jusqu’au ridicule, pour pouvoir exister et trouver du travail rémunéré au dessus de sa valeur. S’attaquer à Olivier Berruyer lui permet d’exister dans des sphères plus intellectuelles que ses petits cercles de philosophes de pacotilles pour public de masse (de moins en moins nombreux) non averti.

    Ce Raphaël Glucksman est pathétique.

    Au fait : qui a bénéficié de ses dépenses somptuaires (délirantes) de publicité inutile avec l’argent des autres, à savoir les actionnaires de la revue littéraire ? Se fera-t-il embaucher là où les pubs sont passées ? dans la boite de pub ? 750 000 euros en un temps si court : heureusement que les actionnaires on trouvé un prétexte pour le débarquer …

     1

    Alerter
  • pucciarelli alain // 29.08.2018 à 07h27

    Fromage (s)
    On peut ne pas supporter ces petits marquis parisiens (combien sont-ils?) qui se partagent systématiquement “les bonnes places” en étant toujours du côté du manche. Mais il faut pointer comme le fait M. Berruyer l’incompétence prouvée de certains d’entre eux, dont BHL, incompétence qui n’empêche en rien ce dernier de fanfaronner continûment sur les ondes et ailleurs. Il reste que de toute évidence, derrière le prétexte politique, qui aurait été avancé par M. Perdriel, il y a bien un échec économique. Si chaque fois qu’un PdG (ou assimilé) se fait virer pour incompétence il crie à l’injustice et au déni de sa liberté face aux actionnaires, on n’a pas fini de s’amuser. Voyons à présent quel nouveau fromage va trouver M. Glucksman (si ce n’est pas déjà fait), car soyons sûrs que ses amis ne le laisseront pas tomber.

     1

    Alerter
  • Julien // 29.08.2018 à 10h25

    Gluksmann se permet de conseiller le président de la Géorgie, ou même de sortir une photo de son contexte pour servir sa propagande, cela me rappelle BHL qui vient faire la pluie et le beau temps en Lybie, en Yougoslavie, ou Soros qui dit “avoir tellement d’argent qu’il peut destabiliser une nation”, et j’en passe énormément. Osons appeler un fait, un fait, à quel pays ces gens nuisibles et malades ont-ils prêté allégeance. La France ?? non. Cherchez encore …

     1

    Alerter
  • Marie Colin // 01.09.2018 à 16h32

    ben moi je ne gazouille ni ne fessedebouque… donc ces “petites” démonstrations d’Olivier m’intéressent (ça me change du portail Orange où je vais “m’informer” de la propagande officielle ;o))
    et quand il s’agit de contrer un “conseilleur” de criminel, non seulement je n’ai rien à y redire mais en plus j’applaudis.

     2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications