Les Crises Les Crises
25.janvier.201825.1.2018 // Les Crises

Quelques anticipations pour 2018 aux États-Unis…

Merci 89
J'envoie

Un peu d’humour bienvenu…

Le rapport Anti-Empire n°154. Source : William Blum, 05-01-2018

Bonne année !

2018 va être une année très très amusante. Et pour mieux vous préparer aux festivités, voici un calendrier des choses les plus délicieuses à prévoir.

16 février : les États-Unis interdisent l’entrée du territoire à toute personne, hormis les citoyens blancs, chrétiens et juifs du Canada, de Grande-Bretagne, de Nouvelle-Zélande, d’Australie et d’Israël.

18 février : le Congrès vote une loi qui exige des nouveaux citoyens qu’ils fournissent un texte – en excellent anglais – sur l’intelligence brillante de Donald J. Trump, combien ils lui sont redevables, le succès qu’il rencontre, comment il va rendre l’Amérique à nouveau la meilleure, et combien il est modeste.

1er mars : l’enquête Mueller annonce la découverte d’un citoyen de Vladivostok, Russie, qui le 16 juillet 2016 a envoyé un e-mail à son cousin à Baltimore exprimant le dégoût face à la violence qui s’est répandue au Moyen-Orient à la suite du renversement de Muammar Kadhafi en Libye, qui, écrit-il, a été initié par la Secrétaire d’État Hillary Clinton. « Une telle interférence dans l’élection américaine ne sera pas tolérée », a déclaré le bureau de Mueller.

6 mars : le gouvernement du Salvador est renversé par un coup d’État. Les États-Unis accusent la Russie.

15 mars : des membres proches des partis néo-nazis d’Ukraine, qui tiennent plusieurs hauts postes dans le gouvernement soutenu par les USA, défilent au pas de l’oie dans le centre de Kiev, en tenues militaires allemandes, portant de gigantesques drapeaux avec la swastika, criant « Heil Hitler », et chantant le chant de Horst Wessel. Quand des membres de la gauche tentent de les bloquer, la police intervient pour arrêter les gauchistes. Aucun mot n’apparaît dans les média mainstream américains. Le président Trump twitte « Il y a beaucoup de méchants des deux côtés ».

26 mars : le gouvernement du Paraguay est renversé par un coup d’État. Les États-Unis accusent la Russie.

1er avril : Trump déclare que les États-Unis n’ont jamais envahi un autre pays ni renversé un gouvernement étranger. Il ajoute que ce n’est pas une blague du 1er avril.

15 avril : le gouvernement d’Égypte est renversé par un coup d’état. Les États-Unis accusent la Russie.

28 avril : une nouvelle étude de Harvard conclue que 0,00001% de la population américaine détient désormais 99,999 % de tous les actifs financiers.

10 mai : le Texas exécute une jeune fille de 16 ans pour avoir avorté.

12 mai : le parti républicain veut donner le droit de vote aux fœtus.

3 juin : Les USA demandent que l’Iran détruise tous les avions et bombes dans leur pays, tous les pistolets et fusils, tous les couteaux de plus de 5 cm, et toutes les battes de base-ball.

1er juillet : le vice-président Pence est accusé par neuf femmes d’avoir abusé sexuellement d’elles. Une protestation au niveau national, durant la semaine, exige son départ. Il le fait finalement. Le président Trump nomme Harvey Weinstein pour le remplacer.

14 juillet : l’Arabie Saoudite fusille 105 hommes pour blasphème et 42 par pendaison, et condamne 60 autres à 100 coups de fouets chacun. Le jour suivant, Trump dénonce rageusement « le gouvernement communiste du Venezuela » pour avoir arrêté 6 manifestants.

15 août : Chelsea Manning est assassinée par un homme nommé Oswald Harvey.

18 août : Oswald Harvey, alors qu’il était emprisonné seul et gardé 24 heures sur 24 par 200 policiers, est tué par un homme nommé Ruby Jackson.

26 août : Ruby Jackson meurt subitement d’une rare maladie asiatique jusqu’à présent inconnue dans l’hémisphère occidental.

3 septembre : le ministère du Travail annonce que le jour du Travail deviendra la commémoration de la gratitude de l’Amérique pour ses entreprises, un jour dédié à la mémoire des briseurs de grèves de chez J.P. Morgan et Pinkerton tués durant leur service.

6 septembre : le Congrès vote une loi imposant à toute personne arrêtée dans une manifestation pacifiste de se faire stériliser. Le président Trump dit que c’est une « loi importante ». La leader des Démocrates au Congrès, Nancy Pelosi vote pour la loi mais déclare qu’elle a des craintes car un droit d’appel n’est pas prévu.

8 septembre : la junte militaire renverse le président Nicolas Maduro au Venezuela. Washington dénonce la perte de la démocratie.

10 septembre : les USA reconnaissent la junte militaire du Venezuela, lui offrent 50 chasseurs à réaction et 100 tanks.

12 septembre : une révolution prend corps au Venezuela mettant en danger la junte militaire. 40 000 marines américains atterrissent à Caracas pour réprimer le soulèvement.

20 septembre : la Cour suprême déclare que les policiers peuvent rechercher quiconque s’ils ont des doutes raisonnables sur le fait que la personne a des poches.

21 septembre : deux métros entrent en collision à Manhattan. Les USA demandent à Moscou d’expliquer pourquoi il y a un citoyen russe dans chacun d’entre eux.

1er octobre : le Parti Démocrate change de nom pour Parti Républicain Modéré, et il annonce l’ouverture d’un compte bancaire joint avec le Parti Républicain afin que les lobbyistes des entreprises n’aient plus qu’un seul chèque à faire.

11 octobre : le ministère de la Justice annonce que six personnes ont été arrêtées à New York en relation avec un projet de bombarder les Nations Unies, l’Empire State Building, la station de métro de Times Square, le Madison Square Garden et le Lincoln Center.

12 octobre : les accusations sont abandonnées pour quatre des « six de New York » quand il apparaît qu’il s’agit d’agents du FBI.

19 octobre : les policiers du monde entier forment une nouvelle association, la Policemen’s International Governing Society. PIGS (note du traducteur : cochons) annonce que son premier objectif est de faire campagne contre la notion qu’une personne est innocente jusqu’à ce qu’on prouve sa culpabilité, dans ces pays où ce principe étrange demeure encore.

22 octobre : la conscription est réinstaurée pour les hommes et femmes, âgés de 16 à 45 ans. Ceux à qui il manque un membre ou sont aveugles peuvent demander un poste non-combattant.

6 novembre : le taux de participation à l’élection présidentielle américaine est de 9,6%. Les bulletins de votes portent tous l’inscription : « De “Une personne, un vote” à “Un dollar, un vote” ». Le vainqueur est « Aucun de ceux-là ».

10 novembre : ExxonMobil, ChevronTexaco, General Electric, General Motors, AT&T, Ford et IBM fusionnent pour former la « Free Enterprise, Inc » (la Libre entreprise).

16 novembre : Free Enterprise, Inc. cherche à acquérir le Guatemala et Haiti. Citigroup refuse de vendre.

18 novembre : Free Enterprise, Inc. rachète Citigroup.

25 novembre : l’air à Los Angeles est si pollué que les riches commencent à louer des travailleurs sans papiers pour respirer à leur place.

7 décembre : Kim Jon-Un et Donald Trump débattent aux Nations Unies sur lequel des deux est le plus populaire, le plus aimé dans son pays et à travers le monde, si l’exceptionnalisme américain bat l’exceptionnalisme nord-coréen, et qui a le pénis le plus gros.

10 décembre : Trump congédie tous les membres de son gouvernement, les chefs de toutes les agences gouvernementales, et sa femme. « Je leur donne à tous des millions de dollars », déclare-t-il, « mais aucun ne m’a accordé le respect ou sa loyauté. Quelle bande de misérables ! C’est triste ! »

14 décembre : Dick Cheney annonce depuis son lit d’hôpital que les États-Unis ont finalement découvert des caches d’armes de destruction massive en Irak – « aussi tous ceux qui ont douté peuvent aller se faire voir ». L’ancien vice-président, cependant, refuse de fournir tout détail sur la découverte car, dit-il, le faire pourrait révéler des sources ou des méthodes de renseignement.

Alors… meilleurs vœux pour la nouvelle année à tous mes lecteurs aux États-Unis et dans le monde.

Et puisse votre nom ne jamais apparaître dans la « no-fly list » de la Sécurité nationale.

Puisse votre mouvement syndical ne pas être soutenu par la NED (National Endowment for Democracy), ni les élections dans votre pays.

Puisse votre pays ne jamais connaître une intervention humanitaire, une libération ou un suicide involontaire mené par les USA ou l’OTAN.

Puissent l’uranium enrichi, les bombes à fragmentation, le phosphore blanc et le napalm qui tombent sur votre pays être aussi inoffensifs ou inexistants que l’affirme le Pentagone.

Puissiez-vous ne pas tomber malade aux États-Unis sans une assurance santé.

Puissiez-vous ne pas souhaiter entrer dans une université américaine sans être assez riche. […]

Source : William Blum, 05-01-2018

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Commentaire recommandé

isidor ducasse // 25.01.2018 à 06h56

14 juillet 2018: la France sort de l’Europe et retrouve sa liberté, c’est la fin du mur de l’ouest et de l’empire Américain.

33 réactions et commentaires

  • Nadine // 25.01.2018 à 06h33

    Merci pour ce morceau d’anthologie sur l’absurdité du monde à la sauce Ketchup ! J’hésite entre les Monty Python, Charlie Hebdo et Jean Yanne.
    Et vraiment, ça remonte le moral 😉
    Bonne année à tous !

      +49

    Alerter
    • madake // 26.01.2018 à 11h05

      Le droit de vote aux foetus pose des questions juridiques intéressantes:

      Doit-on décider de la nationalité en fonction du droit du “sol” ou du “droit du sang”? Et de quel sang, paternel, maternel, sachant qu’à ce stade on n’est sur que de celui de la mère…
      Je botte en touche pour la GPA…

      Car il faut bien définir
      1) sa nationalité pour savoir s’il a ou non le droit de vote
      2) à quelle semaine d’aménorhée il peut l’exercer
      3) Quel sera son genre? puisqu’il doit figurer sur une liste électorale, alors féminin? masculin? sans? inconnu de “toute façon” avant le 4° mois….
      4)comment exprimera-t-il son suffrage…

        +1

      Alerter
      • Nadine // 26.01.2018 à 19h58

        Une seule solution…supprimer les élections! 😉
        Et si on donnait le droit de vote aux animaux, mmh ? La sensibilité reviendrait peut-être dans le cœur des hommes ! 😆
        Ah oui mais à partir de quel stade de la gestation ? Et bien là, point de polémique autour de la GPA !!! 😁

          +1

        Alerter
  • christian BERNARD // 25.01.2018 à 06h53

    Tout ce qui est excessif est petit.
    Même l’humour…
    (et pourtant je n’aime guère les USA, mais pas moins ‘sous’ Trump que sous Obama)

      +22

    Alerter
    • Barbe // 25.01.2018 à 09h11

      Je crois que l humour ne répond pas à ce principe rationnel. Car l humour est comme du spirituel, au dessus du rationnel qui nous dit que tout ce qui est excessif est insignifiant.

        +7

      Alerter
    • Brigitte // 25.01.2018 à 10h39

      “tout ce qui est excessif est insignifiant”
      “toute généralisation est fausse y compris celle ci”
      Allez, Christian Bernard, laissez-vous séduire par ces perles d’humour anti-américain…
      Bien sur, ça n’atteint pas le sommet de l’humour politique 2017, décerné à notre bon roi François (Hollande)…
      Mais sait-on jamais, puisque les américains raflent désormais tous les prix, Donald a ses chances en 2018!

        +9

      Alerter
    • Karnak // 25.01.2018 à 10h54

      “Tout ce qui est excessif est petit.
      Même l’humour…”

      Du coup, ne faudrait-il pas délimiter clairement l’humour “excessif” (celui-ci) et l’humour “raisonnable” (celui avec les belles-mères et les amants dans le placard), et interdire le premier ?

        +3

      Alerter
    • Vladimir // 25.01.2018 à 14h50

      C’est le propre de l’humour d’ être excessif !
      C’est même son essence !

        +9

      Alerter
      • Nadine // 25.01.2018 à 18h23

        Exactement ! ” Si chaque fois qu’un humoriste avant de monter sur scène, avant d’écrire un papier ou de parler à la radio, devait faire une analyse des conséquences de sa blague, je peux te garantir que personne ne serait offensé. Mais personne ne rirait non plus.” Mathieu Madenian (Charlie Hebdo du 24 Janvier 2018)

          +5

        Alerter
    • aije69 // 25.01.2018 à 18h05

      La notion d’excès étant subjective au possible – au fond, c’est affaire de valeurs -, votre maxime m’a toujours paru condescendance : ” je proclame ceci excessif, donc sans valeur “. Certes, si vos seules valeurs ont de la valeur pour vous, il n’y a rien d’inconséquent, mais tautologie ne vaut pas démonstration probante.

      Sur la traduction, il y a un gros contresens dans la nouvelle du 3 juin : ” les USA demandent que l’Iran détruise tous les avions et bombes dans leur pays “. Littéralement, ” leur ” renvoit aux Etats-Unis (pluriel), non à l’Iran (singulier). Dommage, parfois l’humour se joue au mot près.

      Mieux vaudrait : ” les USA demandent que l’Iran détruise tous les avions et bombes dans son pays, tous les pistolets et fusils, tous les couteaux de plus de 5 cm, et toutes les battes de base-ball. ”

      Hum, les battes de base-ball ? Sage précaution, en effet, surtout celles à l’uranium appauvri (gros pouvoir de perforation derrière les oreilles).

        +1

      Alerter
    • Seraphim // 27.01.2018 à 02h53

      Cet “humour”n’est pas excessif. Il est même très insuffisant. Et surtout très mélangé, donc louche, donc pas drôle. Des clichés ridicules sur Trump, des fausses concessions sur la CIA, rien qui ne rende justice au drame en cours incroyable d’un coup d’état organisé et qui ne lâche pas le morceau. Tout est exposé qui plus est en long et en large dans les médias, mais ici, de l’autre côté de l’atlantique comme on dit, on préfère s’en tenir aux blagues convenues distillées par les ‘Démocrates’ sur l’homophobie raciste rétrograde du Président. De l’humour qui fait honte à l’intelligence élémentaire, est-ce de l’humour?

        +1

      Alerter
  • isidor ducasse // 25.01.2018 à 06h56

    14 juillet 2018: la France sort de l’Europe et retrouve sa liberté, c’est la fin du mur de l’ouest et de l’empire Américain.

      +67

    Alerter
    • Nadine // 25.01.2018 à 19h09

      Ou encore : La France et l’Allemagne virent tous les autres pays de la communauté européenne, restent seuls et se disputent la Présidence ! 😂

        +3

      Alerter
    • Dominique // 26.01.2018 à 19h40

      « la France sort de l’Europe »
      De l’UE, seulement. Aucun séisme de magnitude 100 n’est à prévoir.

        +3

      Alerter
  • DUGUESCLIN // 25.01.2018 à 06h57

    Un humour éclairant.
    C’est aussi à ça que l’humour et l’ironie peuvent servir.

      +9

    Alerter
  • Ledufakademy // 25.01.2018 à 07h10

    Moi j’ai perdu le sens de l’humour depuis que j’ai modestement acquis celui de la géopolitique, vous m’en verrez désolé. Je ris et pleure peu …
    Sincèrement.

      +10

    Alerter
  • Toff de Aix // 25.01.2018 à 07h45

    Attention attention, par rapport à la dernière phrase sur la France j’attends incessamment sous peu le commentaire outragé de ceux qui vont dénoncer cet “appel à la violence sauvage et au meurtre sanglant”. Et croyez moi, j’exagère à peine (un peu comme l’auteur du billet en fait)

      +17

    Alerter
  • Nerouiev // 25.01.2018 à 07h55

    Il valait mieux le dire avant qu’après la loi sur les Fake news, ça pourra servir de référence.

      +3

    Alerter
  • Ellilou // 25.01.2018 à 08h24

    Mon préféré:
    19 octobre : les policiers du monde entier forment une nouvelle association, la Policemen’s International Governing Society. PIGS (note du traducteur : cochons) annonce que son premier objectif est de faire campagne contre la notion qu’une personne est innocente jusqu’à ce qu’on prouve sa culpabilité, dans ces pays où ce principe étrange demeure encore.
    Excellent et déprimant.

      +3

    Alerter
    • Chris // 25.01.2018 à 15h56

      Ma préférence va à Free Enterprise Inc. et Dick Cheney

        +2

      Alerter
  • Barbier // 25.01.2018 à 09h01

    Sic” La France pour retrouver sa main d’oeuvre et accessoirement sa tva intracommunautaire et autres peanuts style optimisation fiscale, en concertation secrète avec la Belgique et L’Allemagne (Pour le partage futur) impose un embargo total au Luxembourg sur sa frontière sud. Juncker se fend d’un poignant et technocratique “Je prends en compte les désideratas français et je me battrais corps et âme (resic) pour une intégration européenne farpaitement viable et pérenne.” :o)

      +5

    Alerter
  • DocteurGrodois // 25.01.2018 à 09h27

    Note aux traducteurs:

    20 Septembre: rechercher -> fouiller
    11 Octobre: un projet de bombarder le -> projet d’attentat contre
    19 Octobre: pigs = poulets, condés
    NED: ONG d’État pour promouvoir la démocratie au travers de révolutions colorées.

    Merci pour votre précieux travail!

      +2

    Alerter
  • James Whitney // 25.01.2018 à 10h06

    20 septembre : la Cour suprême déclare que les policiers peuvent rechercher quiconque s’ils ont des doutes raisonnables sur le fait que la personne a des poches.

    Je suis un mauvais traducteur; mais “les policiers peuvent rechercher quiconque” doit être “les policiers peuvent fouiller quiconque”.

    En règle générale je trouve que les traducteurs font un excellent boulot : bravo et félicitations !

    Et les mêmes félicitations à William Blum pour l’article, et au site Les Crises pour l’avoir déniché.

      +5

    Alerter
  • Le Rouméliote // 25.01.2018 à 10h57

    Please ! Could you translate zis article in globish ? I souhaite send it to our President qui make our planet great again.
    And now, something completely different : a man with three bottoms…

      +5

    Alerter
  • rosecestlamort // 25.01.2018 à 11h26

    “demand” est un faux ami, ça se traduit pas par “demandent” mais par “exigent” ou équivalent…

    3 juin : US demands that Iran destroy all planes / Les USA EXIGENT que l’Iran détruise tous les avions

    September 21: The United States demands that Moscow explain why there was a Russian citizen in each of the trains. / Les USA exigent de Moscou des explications sur la présence d’un citoyen russe dans chaque rame

      +8

    Alerter
  • caliban // 25.01.2018 à 13h29

    8 occurrences de Trump dans ces faikeniouzes.
    Son élection passe encore moins que le trauma du vietnam.

      +3

    Alerter
    • Chris // 25.01.2018 à 15h59

      Trump n’est que la cristallisation du déclin américain : les gens le ressentent intuitivement.

        +5

      Alerter
    • caliban // 26.01.2018 à 03h24

      Ce qu’ils voient surtout concrètement c’est qu’ils ont avec un tel clown le plus grand mal à donner des leçons au monde entier, à exporter leur modèle qui se veut universaliste.

      God bless America … sauf que là visiblement le Bon Dieu s’est foutu dedans. C’est leur foi qui est ébranlée, leurs certitudes sur le “way of life” qui – objectivement – part en quenouille (baisse de l’âge de l’espérance de vie du WASP).

      Trump comme exutoire pour les Yankees qui s’accrochent encore à leurs illusions.

        +1

      Alerter
  • haricophile // 25.01.2018 à 14h11

    Et bien entendu cet article remporte la couleur verte au Decodex. Ne soyez pas modestes.

      +2

    Alerter
  • Nanker // 25.01.2018 à 14h28

    “PIGS (note du traducteur : cochons)”

    Note du lecteur : “pig” veut aussi dire “flic” en argot américain. Et c’est très injurieux.

      +4

    Alerter
  • Michel Ickx // 25.01.2018 à 17h43

    Au vu de ces nouvelles sensationnelles et dûment confirmées par les décodeurs il semble que Ph.Grasset repasse au macaron vert pour ses concepts de « washington la folle » et de « tourbillon crisique »

      +3

    Alerter
  • Sébastien // 25.01.2018 à 21h32

    C’est nul et ça permet juste à l’auteur de laisser libre champ à son anti-Trumpisme hystérique.

      +4

    Alerter
    • Nadine // 26.01.2018 à 20h16

      Préféreriez-vous un texte laissant libre-champ à un anti-macronisme non moins hystérique ? Ce pourrait être un régal d’humour noir ! Ah mais je crains que toute satire vous amène à qualifier d’hystérique son auteur…
      Laissons donc l’hystérie à la psychiatrie ! Et gardons l’humour qui, même s’il ne fait jamais l’unanimité, permet de surmonter bien des douleurs et bien des colères !

        +3

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications