Les Crises Les Crises
21.août.202121.8.2021 // Les Crises

Révolution française #03 : Les États généraux – par Henri Guillemin

Merci 21
J'envoie

Les États généraux de 1789, les premiers depuis ceux de 1614.

Vizille, dans le Dauphiné. Préfiguration des Etats généraux, cette réunion du 21 juillet 1788 groupe des notables, des aristocrates, des ecclésiastiques et des bourgeois. A la tête des finances françaises, Brienne a remplacé Necker, chassé par le roi. Les Etats généraux n’avaient plus été convoqués depuis 1614. Le 28 août 1788, le roi rappelle Necker, qui occupe à nouveau son poste de chef du Trésor français.

La situation économique est désastreuse, celle du peuple intolérable. Les prix sont en hausse. Artisans et ouvriers n’arrivent presque plus à subsister. Chômage dans la soierie. La situation de la paysannerie n’est guère plus enviable. Elle doit payer de lourdes taxes qui ne profitent qu’à des nobles soucieux de s’enrichir à bon compte. Les émeutes de 1789 vont éclater dans ce climat social détérioré.

Source : RTS, Henri Guillemin

 

Source : RTS, Henri Guillemin, 12-11-1966

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Incognitototo // 21.08.2021 à 15h23

C’est dingue comme c’est dense… Je suis obligé d’écouter 2 fois pour être sûr d’avoir vraiment entendu ce que j’ai entendu, tant Guillemin explique indirectement sur quoi et comment l’État et la société française se sont structurés, et pourquoi rien ne change encore aujourd’hui. Juste un exemple, ce constat de 2 bourgeoisies qui s’opposent (en gros les rentiers et ceux qui « bossent », ou encore les Jacobins et les Girondins, et autres fractures) est également celui que faisait de Gaule en opposant les lignes éditoriales du Figaro et du Monde, mais qui au final étaient quand même toutes deux hostiles à son patriotisme.

Je ne doute pas que ce que rapporte Guillemin soit vrai, mais parfois j’ai du mal à mesurer la portée significative et déterminante de certains faits ; comme par exemple cet « accord » qui se serait fait entre l’aristocratie et les bourgeois avec la promesse que ces derniers pourraient épouser les filles des premiers.

Je serais curieux de savoir si en enseignant la révolution de cette façon (pour ma part ce n’est vraiment pas ainsi qu’on me l’a apprise), on arriverait à intéresser les élèves, dont j’ai souvent pu mesurer à quel point ils ne savent pas « d’où ils viennent ».

20 réactions et commentaires

  • Incognitototo // 21.08.2021 à 15h23

    C’est dingue comme c’est dense… Je suis obligé d’écouter 2 fois pour être sûr d’avoir vraiment entendu ce que j’ai entendu, tant Guillemin explique indirectement sur quoi et comment l’État et la société française se sont structurés, et pourquoi rien ne change encore aujourd’hui. Juste un exemple, ce constat de 2 bourgeoisies qui s’opposent (en gros les rentiers et ceux qui « bossent », ou encore les Jacobins et les Girondins, et autres fractures) est également celui que faisait de Gaule en opposant les lignes éditoriales du Figaro et du Monde, mais qui au final étaient quand même toutes deux hostiles à son patriotisme.

    Je ne doute pas que ce que rapporte Guillemin soit vrai, mais parfois j’ai du mal à mesurer la portée significative et déterminante de certains faits ; comme par exemple cet « accord » qui se serait fait entre l’aristocratie et les bourgeois avec la promesse que ces derniers pourraient épouser les filles des premiers.

    Je serais curieux de savoir si en enseignant la révolution de cette façon (pour ma part ce n’est vraiment pas ainsi qu’on me l’a apprise), on arriverait à intéresser les élèves, dont j’ai souvent pu mesurer à quel point ils ne savent pas « d’où ils viennent ».

      +6

    Alerter
    • vert-de-taire // 21.08.2021 à 19h30

      *** 2 bourgeoisies qui s’opposent (en gros les rentiers et ceux qui « bossent », ***

      Euh non, il y a la bourgeoisie qui de par son fric et/ou sa position et/ou son instruction (réservée aux riches) fait des affaires (bossent en faisant travailler les autres)
      et ces autres : ceux qui vendent leur force de travail pour survivre : les ouvriers, les maneuvres, les journaliers : les gueux. Traités pareil ou moins que les animaux d’élevage.

        +5

      Alerter
      • Incognitototo // 21.08.2021 à 19h56

        À ce que j’ai compris, vous vous trompez, la dernière catégorie que vous pointez, c’est le quatrième état (23 min 40), qui justement n’était pas représenté dans les États généraux.
        En outre, cette « scission » de la bourgeoisie française (que Guillemin résume par les voltairiens contre les rousseauistes) a été pointé par d’autres auteurs. Je rappelais les dires de de Gaule pour souligner que cela n’avait pas changé depuis.

          +4

        Alerter
        • LibEgaFra // 22.08.2021 à 01h42

          Cette scission de la bourgeoisie est une fiction. A l’époque comme aujourd’hui. Le fameux bonnet blanc – blanc bonnet.

            +1

          Alerter
          • Incognitototo // 22.08.2021 à 02h11

            Je ne sais vraiment pas pourquoi, vous vous obstinez à me parler, alors que je vous ai demandé de ne plus le faire… et toujours avec votre habituelle façon d’être à côté de la plaque.

            Il n’y avait tellement pas de scission à l’intérieur de la bourgeoisie, que dès peu après 1789 ils ont passé leur temps à s’entretuer (comme dans toutes les révolutions)… et comme ils continuent à le faire d’ailleurs dès qu’ils en ont l’occasion.

              +2

            Alerter
            • LibEgaFra // 24.08.2021 à 11h57

              Je ne vous « parle » pas, je rectifie une erreur.

              Lors de la révolution française, la bourgeoisie a triomphé des forces qui voulaient défendre le peuple contre les puissances d’argent, Marat, Robespierre, Saint-Juste. C’est bien pourquoi Robespierre est tellement calomnié encore aujourd’hui et c’est bien pourquoi Onfray fait l’éloge de Charlotte Corday. Robespierre ne défendait pas les intérêts de la bourgeoisie, il les combattait, notamment en disant qu’on ne pouvait pas défendre la propriété privée contre le droit à la vie (affameurs ou agioteurs).

                +2

              Alerter
            • Incognitototo // 24.08.2021 à 15h41

              Et vous insistez en plus… Les bourgeois se sont-ils entretués ? La réponse est évidente et irréfutable. Aussi, les lecteurs jugeront de qui est dans le déni des faits et dans l’erreur.

              En conséquence, bien évidemment, vous changez de sujet en affichant vos sympathies pour ce psychopathe de Robespierre. Mais on a l’habitude avec vous, puisque vous défendez et admirez tous les tyrans du monde.

              Vous vous comportez comme ça aussi dans la vie ? Quand quelqu’un vous dit non, qu’il ne veut pas vous parler et vous demande de faire de même, vous insistez quand même ? [modéré]

                +0

              Alerter
            • LibEgaFra // 24.08.2021 à 17h05

              « Les bourgeois se sont-ils entretués ? La réponse est évidente et irréfutable. »

              Non. Il y a eu une révolution au cours de laquelle les partisans de la bourgeoisie et les partisans du peuple se sont entretués avec la victoire finale des partisans de la bourgeoisie. Je raisonne en terme de classes sociales, et c’est aussi ce que fait HG.

              « Aussi, les lecteurs jugeront de qui est dans le déni des faits et dans l’erreur. »

              En effet!

              « En conséquence, bien évidemment, vous changez de sujet en affichant vos sympathies pour ce psychopathe de Robespierre. »

              Je ne change pas de sujet, je suis en plein dedans. Concernant Robespierre il avait une qualité que peu de personnes politiques avaient ou ont encore aujourd’hui: il était incorruptible.

              Je vous conseille les conférences de HG sur Robespierre. Il n’y a pas besoin de les écouter deux fois.

              « Mais on a l’habitude avec vous, puisque vous défendez et admirez tous les tyrans du monde. »

              C’est gentil de penser à ma place, et terriblement efficace… pour perdre un argument.
              Sophisme de l’homme de paille.

              « Quand quelqu’un vous dit non, qu’il ne veut pas vous parler et vous demande de faire de même, vous insistez quand même ?  »

              Ce blog est un blog public et si vous écrivez des choses qui méritent éclaircissement ou rectification, je n’ai aucune raison de ne pas le faire. Vous ne me « parlez » pas vous répondez à mes commentaires et donc il est faux de dire que vous ne voulez pas me « parler ». Je n’ai aucune raison de m’autocensurer par rapport à vos propos que j’estime erronés.

              J’attends de quelqu’un qui ne « veut » pas me « parler » qu’il mette ce qu’il « veut » en pratique.

              Merci.

                +1

              Alerter
            • Incognitototo // 24.08.2021 à 18h37

              Hou lala, effectivement c’est bien pour cela que je vous demande depuis longtemps de ne plus m’adresser la parole, parce que ça ne sert strictement à rien de « discuter » avec vous… vous avez une idée et absolument rien, aucun fait ni aucune réalité, ne vous fera la modifier. Ça porte un nom en psychopathologie, mais comme c’est modéré sur ce site, ça ne sert à rien de vous le dire.

              Donc résumons-nous les bourgeois ne se sont pas entretués entre eux… et vous raisonnez en termes de classes sociales… Je vous conseille vivement de vous intéresser à ceux qui ont été assassinés, notamment pendant la terreur, et revenez nous dire après que c’était tous des « traîtres de classe ». C’est honteux de proférer de pareilles insanités.

              Votre attitude correspond exactement à celle de tous les dictateurs et dictatures que vous défendez. Cette attitude est punie par la loi en France à divers titres en fonction des circonstances, y compris sur Internet ; mais évidemment, ça vous échappe puisque c’est « normal » pour vous de ne pas respecter ce que les autres vous demandent.

                +1

              Alerter
            • LibEgaFra // 24.08.2021 à 18h57

              Une fois de plus, je vous remercie de penser à ma place et de m’insulter si ouvertement. Je souhaiterais ainsi que votre commentaire de 18h37 ne soit pas effacé, tellement il est intéressant à plus d’un titre. Mais je crains qu’il ne passe pas la soirée.

              Monsieur le censeur incognitoto, je vous dis au revoir.

                +1

              Alerter
  • Post-Scriptum // 22.08.2021 à 12h17

    Bonjour à tous,
    Je commente rarement, mais là cela me parait important.
    Henry GUILLEMIN, est un grand historien et personnellement j’ai vu toutes ces émissions en archive sur le site de la RTS. Mais il est aussi à nuancer, déjà le travail des historien sur la révolution à beaucoup évoluer depuis l’équipe de réalisation de ces vidéo, énormément de découverte permette aujourd’hui d’affiner ce qu’aurait été la révolution Française. En suite son travail en tant qu’historien n’est pas toujours très professionnel et ça grande qualité d’orateur peut rendre parfois le tout très trompeur.
    Il y a une vidéo d’History qui date un peut, mais qui explique bien cela, je vous invite à y jeter un coup d’œil : https://www.youtube.com/watch?v=09_1dSDfe1c

    (Sachant que je ne suis qu’un auditeur, mon bute est juste de nuancé, car avec le recule, j’ai le sentiment qu »il y a comme un « piège » Guillemin.)

      +1

    Alerter
    • Ellilou // 22.08.2021 à 18h02

      Si je peux me permettre,il n’y a absolument aucun « piège » Guillemin car contrairement à d’autres, jamais il n’a avancé masqué mais a toujours au contraire affirmé d’où il parlait (de gauche) et qui il était https://henriguillemin.fr/historien-polemiste-henri-guillemin.html 🙂 Quant à l’excellent travail d’Histony, il est complémentaire et actualise les travaux de Monsieur Guillemin 🙂

        +4

      Alerter
      • Post-Scriptum // 22.08.2021 à 19h01

        C’était plus l’expression d’un sentiment, que j’ai ressenti avec le temps.
        Cela n’enlève effectivement rien à ce qualité d’historien, les émissions de Guillemin, m’ont permises de faire évoluer mon regarder sur des évènement historique et m’inciter à les creuser plus.
        🙂
        Et je pense qu’il a ouvert aussi la porte à une nouvelle façon de diffuser le travail des historiens et rien que pour cela je lui en suis reconnaissant. (je parle ici en amateur donc, toutes contradictions est la bienvenu !)

          +1

        Alerter
    • Incognitototo // 22.08.2021 à 18h24

      Merci, puisque la fiabilité des dires de Guillemin est justement une question que je me pose.

      Cependant, je n’ai pas entendu dans cette vidéo de vraie critique sur la fiabilité de l’histoire rapportée, mais plutôt une remise en cause de la « partialité » de Guillemin dans la façon qu’il a de raconter les faits. D’ailleurs ce qui est étonnant c’est que le locuteur le dit (10 min 08) : il est incapable de dire si Guillemin a fait des erreurs ; mais il va quand même se permettre de le faire après (il n’est pas à une contradiction près, hein ?) !

      Sauf que je suis totalement en désaccord sur l’erreur d’interprétation qu’aurait fait Guillemin sur Voltaire. Voltaire est bien un élitiste (esclavagiste en plus) et il écrit bien à la suite de la phrase controversée son accord à celle-ci.

      Puis, il va nous chercher de soi-disant erreurs factuelles, sauf que quand on souhaite démontrer une falsification ou une erreur, on cite les sources qui les réfutent, on ne se contente pas de dire que c’est faux.

      Il lui reproche aussi de se perdre dans des détails, dommage pour lui qu’il n’en comprenne pas toute l’importance : ce sont souvent des détails qui surdéterminent la grande histoire.

      Donc au final, il n’y a rien dans cette vidéo qui démontrerait que Guillemin rapporterait des faits inexacts (après le ton, c’est une affaire de « goût ») ; d’ailleurs j’ai des doutes qu’on puisse le prendre en défaut puisqu’il cite quasiment en permanence ses sources.

      Bref, je trouve cet avis très très mauvais, pas du tout convaincant et en plus plein de platitudes.

        +2

      Alerter
      • gracques // 24.08.2021 à 07h16

        Pardonnez moi , mais contrairement à Histony , Guillemin n’est pas historien , mais c’est un prof de littérature qui a débuté sa. Carrière avant la guerre ….ses interprétations datent un’peu’, beaucoup…..
        Sur son intronduction a la’série sur la’révolution , un détail….. le rôle de la,révolution américaine est complètement minimise , il évoque bien le,’bain’ révolutionnaire du XVIII ème en occident cepandant….
        La tentative d’alliance aristocratie , bourgeoisie est institutionnalisée dans le courant ‘monarchien’ non expressepe’tu cité , en fait guillemot , toit en étant un vulgarisateur de( très grand talent ) et de gauche discours beaucoup,sur la psychologie desociale ‘personnages’ de son histoire et peu du contexte social et institutionnel dans’lequel,ils évoluent,
        Ps Histony , cite largement ses sources et sa petite série sur la révolution est un régal……la,biblio en appuie est une mine pour qui veut comprendre la’révolution et son historiographie…… en fait j’adore écouter ces deux ‘compteurs’ si décalés dans leur styles par rapport à ce que l’on entend aujourd’hui.

          +1

        Alerter
        • LibEgaFra // 24.08.2021 à 12h21

          « Guillemin n’est pas historien »

          De formation.
          Mais ses recherches en ont fait un historien.

          Quand on ne peut disqualifier les faits, on s’attaque à celui qui les émet.

           » et peu du contexte social et institutionnel dans’lequel,ils évoluent, »

          Vous n’avez pas dû écouter HG attentivement pour dire cela.

            +2

          Alerter
        • Incognitototo // 24.08.2021 à 16h10

          @ Gracques

          Ne faites pas comme dans cette mauvaise vidéo, si vous pensez que Guillemin se trompe, il faut étayer vos dires avec des faits et des sources.

          En outre, c’est exactement ce que j’apprécie chez Guillemin, qu’il trouve le principal de ses sources dans la littérature. Le fait qu’il n’ait pas de « diplôme d’historien » m’indiffère totalement ; d’autant que je ne vois vraiment pas ce que cela pourrait apporter de plus dans ce domaine qui nécessite juste de savoir lire, de beaucoup lire, de comprendre ce qu’on lit, et de recouper ce qu’on lit, avant de le restituer comme un fait significatif.

          Enfin, citer History comme référence, c’est un peu « gonflé », parce que c’est une chaîne qui revisite l’histoire à sa sauce hollywoodienne (avec l’habituel autocentrisme américain), et c’est tout à fait pour moi un exemple de ce qu’il ne faut pas faire.

            +3

          Alerter
    • LibEgaFra // 24.08.2021 à 12h14

      La vidéo mise en lien tente de surfer sur la notoriété de Guillemin. Il prend l’exemple de Pétain présenté par HG comme incapable pendant la 1GM, et il se pose la question de son arrivée au pouvoir en 1940… Mais justement parce que c’était un incapable! C’est exactement ce dont les nazis avaient besoin.

      Qu’on me démontre qu’HG est factuellement faux. La bourgeoisie a réécrit l’histoire de la RF à son profit (cf. Onfray encore)

        +2

      Alerter
  • Luc // 22.08.2021 à 20h46

    Il y a trois forces en œuvre (avec des contradictions internes) : les nobles, la bourgeoisie et le peuple.
    Les nobles ont le pouvoir, la bourgeoisie le veut.
    L’alliance noblesse – bourgeoisie échoue.
    La bourgeoisie utilise le peuple pour prendre le pouvoir.
    Puis abandonne le peuple avec l’armée.
    Elle garde le pouvoir jusqu’à aujourd’hui.

      +6

    Alerter
  • Devauchelle // 28.08.2021 à 23h07

    Merci à incognitototo pour votre étonnement devant ces narrations riches et étonnantes.
    Je les ai découvertes à 60 ans alors qu’elles avaient aussi 60 ans. Guillemin, avec son allure de notaire ou d’austère professeur m’a fait découvrir l’histoire que l’on m’avait cachée, Regardez surtout les vidéos sur l’avant guerre de 14. On comprend tout. Cela ressemble à un discours marxiste, mais on voit bien que c’est seulement la vérité.

      +3

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications