8
Oct
2017

La revue, avec un mix VF/VO. Merci à nos contributeurs.

CRISE DE L’EMPLOI

Les robots détruisent-ils les emplois ? Le cas allemand

"Selon l’International Federation of Robotics, le monde compte en 2017 deux millions de robots industriels en activité, un doublement depuis 2010. Les conséquences pour l’emploi de cette automatisation croissante font l’objet de nombreux débats. D’où l’intérêt d’une étude portant sur un cas concret significatif, l’Allemagne, où l’industrie est très robotisée, en particulier le secteur automobile. Quatre chercheurs se sont penchés sur la question et ils aboutissent à des conclusions plutôt originales."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

ENVIRONNEMENT

Comment, un mois après, l'ouragan Harvey n'a pas fini de faire des dégâts

Dans les médias, les cyclones ne durent pas : ils se forment, se déplacent puis frappent... et c'est tout. D'où l'illusion qu'on s'en remet facilement, c'est complètement faux. L'ouragan Harvey a touché le sud du Texas il y a un mois et les plaies sont loin d'être pansées. Voici au moins 6 raisons pour lesquelles cela continue, et va continuer, à affecter Houston. De nombreux habitants pourront difficilement reconstruire leurs maisons (~185 000), très peu de gens sont couverts contre le risque d'inondation. Le système d'assurance (NFIP : système public mis en place en 1968) contre les inondations est moribond depuis la Nouvelle Orléans (2005). Le prix de l'essence n'est toujours pas redescendu (actuellement ~2.6$/gallon (4,5 litres)). L'activité industrielle est toujours perturbée, les voies navigables sont utilisées pour les échanges entre raffineries et usines pétrochimiques. 80% des capacités de raffinage ont été mises à l'arrêt, soit presque un quart des raffineries américaines. Personne ne connaît les conséquences environnementales, les rejets non-autorisés sont évalués à 2500T (sous-estimé?) pendant l'ouragan et les 15 jours suivants. Il faudra beaucoup de temps à Houston pour se remettre de Harvey et c'est courant. Ainsi plus de 10 ans après Katrina, la Nouvelle Orléans n'a toujours pas retrouvé sa population de 2005 !

Source : Energie-Développement

La transition anti-écologique : comment l’écologie capitaliste aggrave la situation

"En 1974, le philo­sophe André Gorz publiait un texte inti­tulé « Leur écolo­gie et la nôtre[1] », dans lequel il dénonçait la récu­pé­ra­tion de l’éco­lo­gie par l’in­dus­trie, les groupes finan­ciers — en un mot, le capi­ta­lisme. Voici ce qu’il écri­vait : « Évoquer l’éco­lo­gie, c’est comme parler du suffrage univer­sel et du repos du dimanche : dans un premier temps, tous les bour­geois et tous les parti­sans de l’ordre vous disent que vous voulez leur ruine, le triomphe de l’anar­chie et de l’obs­cu­ran­tisme. Puis, dans un deuxième temps, quand la force des choses et la pres­sion popu­laire deviennent irré­sis­tibles, on vous accorde ce qu’on vous refu­sait hier et, fonda­men­ta­le­ment, rien ne change."

Source : Le Partage

EUROPE

CETA et élevage, ou comment régresser de 20 ans en 1 jour !

"Après des années de tractations menées dans d’obscurs bureaux, presque cachés, l'Europe a décidé de se suicider, en adoptant un traité de commerce signé avec le Canada. En plein jour. Entre autres absurdités, ce traité autorise l’importation en Europe de 60 000 tonnes de viande bovine canadienne sans taxation. De nombreux éleveurs français de bovins – lait et viande – sont parmi les seuls au monde à défendre un système essentiellement herbager, assurant une production de qualité. Ces éleveurs connaissent de grandes difficultés depuis plusieurs années. Les systèmes canadien et américain sont totalement différents, prisonniers d’une course au gigantisme, dont les conséquences pour la santé humaine ne sont pas minces."

Source : CHRONIQUES DE L’ANTHROPOCENE

FRANCE

Le tour de passe-passe de la CSG

"Emmanuel Macron veut diminuer les cotisations salariales maladie et chômage et compenser le manque à gagner par une hausse de 1,7 point de la contribution sociale généralisée (CSG). La CSG est un impôt prélevé sur les salaires et les primes, les pensions de retraites (sauf 40 % des retraités – les plus modestes – qui en sont exonérés ou soumis à un taux réduit) et les allocations chômage, ainsi que sur les revenus du patrimoine, de placement et de jeux. Elle est destinée à financer la protection sociale. En 2016, la CSG avait rapporté 97 milliards d’euros – soit 24 % des recettes du régime général de la Sécurité sociale et du Fonds de solidarité vieillesse (FSV). Parce qu’elle ne concerne que les cotisations salariales, la réforme proposée par le gouvernement ne vise pas à réduire le coût du travail. La majorité actuelle la justifie par le fait que les cotisations salariales pèsent sur les seuls revenus du travail, alors que la CSG a une assiette plus large puisqu’elle touche tous les revenus. Il s’agirait donc de mieux répartir l’effort de financement de la protection sociale tout en générant une hausse du pouvoir d’achat pour les actifs, sans toucher les retraités les plus modestes."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Les « biens communs » d’Emmanuel Macron ne sont pas les nôtres !

"Il fallait bien que cela finisse par arriver… Emmanuel Macron s’est emparé du vocabulaire des biens communs, lors du sommet européen qui s’est tenu à Tallinn la semaine dernière. Il a prononcé à cette occasion un discours pendant une conférence de presse pour présenter une stratégie sur le numérique pour l’Union européenne, articulée autour de quatre piliers. Or le troisième de ces piliers porte précisément sur le « financement des biens communs » ."

Source : S.I.Lex

Le ministère des Armées renouvelle son accord « Open Bar » avec Microsoft Irlande

"Interrogée par la sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam, la ministre des Armées confirme que l’accord passé avec Microsoft a été renouvelé, une nouvelle fois sans appel d’offres. L’exécutif déroule de nombreux arguments pour justifier ce choix, rabotant la question de la souveraineté et évinçant celle des coûts."

Source : NEXT INPACT

Budget 2018 : un chèque en blanc aux grandes fortunes

"La première loi de finances d’un quinquennat a toujours un caractère particulier : elle est en général la traduction des engagements du Président nouvellement élu et colore la suite du quinquennat. (...) Le Projet de Loi de Finances pour 2018 reprend les principales propositions du candidat Macron en étalant certaines mesures pour respecter la contrainte budgétaire. Le résultat est un budget au parfum de 2007 : les grands gagnants sont clairement les plus fortunés de nos concitoyens et même la petite minorité des plus grandes fortunes de France."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

GÉOPOLITIQUE

« Corée du Nord, Iran : doit-on craindre une prolifération nucléaire dans le monde ? »

"Alors que la Maison-Blanche cherche un moyen de répondre à la nucléarisation de Pyongyang, Washington menace de se retirer de l'accord nucléaire iranien de 2015. Une situation qui pourrait entamer les progrès réalisés depuis la guerre froide en matière de désarmement."

Source : FIGAROVOX VIA BLOG CAROLINE GALACTEROS

La logique de Trump : prendre une crise nucléaire pour en faire deux en tuant l’accord avec l’Iran

"Si Washington décide de ne pas accorder de certification à l’accord signé en 2015, le monde risque de se retrouver bientôt confronté à une deuxième crise nucléaire. Lors de son premier discours à l’Assemblée générale des Nations unies, au mois de septembre, le président américain Donald Trump a profité de l’occasion pour vilipender deux pays en particulier."

Source : MIDDLE EAST EYE

Défiant Trump, l'Iram renforcera la capacité de ses missiles [VO]

Le Président Rouhani s'est exprimé lors d'une parade militaire affirmant que son pays mettait au point un missile d'une portée de 2000km transportant plusieurs têtes.

Source : Reuters

La Turquie va déployer des troupes en Syrie [VO]

"Le président turc Tayyip Erdogan a déclaré jeudi que la Turquie déploiera des troupes dans la région nordique de l'Idlib, en Syrie, dans le cadre d'un accord dit de "dés-escalade" négocié par la Russie le mois dernier. Les zones de «dé-escalade», convenues par la Turquie, la Russie et l'Iran, seront discutées plus avant avec le président russe Vladimir Poutine lors de son voyage à Ankara la semaine prochaine, a déclaré Erdogan lors d'une interview à Reuters alors qu'il était à New York pour la Assemblée générale annuelle des Nations-Unies."

Source : Reuters

Comment la France fait empirer la situation de la Lybie [VO]

"Le 25 juillet, lors des pourparlers de paix à Paris, convoqué par le président français Emmanuel Macron, les deux principales factions de Libye, le Premier ministre Fayez al-Sarraj, du gouvernement d'accord national (GNA) internationalement reconnu à Tripoli et le maréchal Khalifa Haftar de l'auto-proclamée Armée Nationale Libyenne, basée près de la ville orientale de Benghazi, ont accepté verbalement un cessez-le-feu et des élections nationales qui se tiendront «dès que possible». L'entente a généré des manchettes positives et a été une réussite diplomatique anticipée pour le jeune président français. Mais en incluant Haftar dans les entretiens - malgré le soutien de l'ONU, de l'UE et de l'OTAN au GNA - la France l'aide à le transformer d'un seigneur de guerre déchaîné en un acteur politique légitime, encourageant ainsi ses projets de conquérir et à gouverner l'ensemble du pays. Le sommet de Paris est donc peu susceptible de mener à une solution à court terme à la guerre civile du pays."

Source : Foreign Affairs

LIBERTÉS

Comment la France a livré des opposants politiques à la dictature soudanaise

"Accueil d’agents sur le territoire français, visites en centre de rétention… Depuis 2014, la police française collabore étroitement avec la dictature soudanaise, favorisant ainsi le renvoi à Khartoum d’opposants politiques réfugiés en France."

Source : STREETPRESS

RÉFLEXION

Les 4 grandes impasses du capitalisme mondial

"Dix ans après la crise de 2007-2008, le capitalisme contemporain n’a toujours pas retrouvé un régime stable de croissance. Je ne veux pas parler ici des stigmates persistants de la crise. Mais plutôt des problèmes irrésolus. Si la crise de 2008 pouvait faire figure de crise du régime de croissance mondialisé initié dans les années 80, force est de constater que les grandes nations du monde échouent à mettre en place un régime stabilisant."

Source : XERFI CANAL

La Catalogne, catalyseur du retour de la violence politique ?

"Le dimanche 1er octobre s’est tenu en Espagne, dans un climat pour le moins tendu, un référendum sur l’indépendance de la Catalogne, convoqué par le gouvernement régional de Catalogne. Tandis que Mariano Rajoy, président du gouvernement d’Espagne, déclarait le soir même : « Il n’y a pas eu de référendum aujourd’hui », 90,09 % des votants (soit 2 020 144 sur 2 262 424 comptabilisés) auront répondu oui à la question « Voulez-vous que la Catalogne soit un État indépendant sous la forme d’une république ? »"

Source : LE COMPTOIR

SOCIETÉ

Nothing to hide (Documentaire)

"Êtes-vous vraiment sûr de n'avoir "rien à cacher"? Que peuvent savoir Facebook ou Google de vous en seulement 30 jours? Votre orientation sexuelle? Vos heures de lever et de coucher? Votre consommation d'alcool et vos infractions pénales? Votre niveau de richesses et votre solvabilité? Marc Meillassoux et Mihaela Gladovic ont fait l'expérience en hackant l'Iphone et l'IMac d'un jeune artiste n'ayant « rien à cacher » pendant un mois. Un hacker et une analyste ont pour mission de deviner qui est ce jeune homme et s'il n'a véritablement "rien à cacher". Celui-ci est loin de se douter où l’expérience va le mener..."

Source : VIMEO

Chris Hedge et l'historien Eric Foner parlent de la manipulation de l'Histoire [VO]

"Dans l'épisode de cette semaine de «On Contact», l'animateur et chroniqueur de Truthdig Chris Hedges et l'historien Eric Foner discutent de la façon dont le fait historique est influencé par la mémoire sélective et dont cela se manifeste dans les travaux publics comme des statues. Cadre de la conversation : les récentes manifestations à Charlottesville, en Virginie, qui ont déclenché une vague d'opposition à l'égard des monuments confédérés à travers le pays."

Source : Truthdig

ÉCONOMIE

La guerre des monnaies et des hydrocarbures : les armes du contre-monde en marche

"Le contrat à terme sur le pétrole brut sera le premier contrat de marchandises en Chine ouvert aux fonds d'investissement étrangers, aux sociétés de négoce et aux compagnies pétrolières. Le contournement du dollar pour le règlement des échanges pourrait permettre aux exportateurs de pétrole comme la Russie et l'Iran, par exemple, d'éviter les sanctions américaines en réalisant des transactions en yuans, rapporte Nikkei Asian Review. Pour que le contrat libellé en yuan soit plus attrayant, la Chine envisage de rendre le yuan entièrement convertible en or physique sur les marchés de Shanghaï et Hong-Kong."

Source : BLOG CAROLINE GALACTEROS

Comprendre les effets de la démographie sur la croissance française

"La démographie, c’est souvent quelque chose que l’on occulte quand on analyse la performance des différents pays. A tort, car son influence est décisive. Je commencerai ici par quelques tendances lourdes, en prospective, même si rien n’est certain en matière de démographie contrairement à ce qui est souvent supposé. Je vais placer le focus sur la France et ses trois grands voisins de la zone euro : l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. Que nous disent les plus récentes projections entre 2020 et 2040 ? "

Source : XERFI CANAL

26 réponses à Revue de presse du 08/10/2017

Commentaires recommandés

François Lacoste Le 08 octobre 2017 à 09h16

Les robots ne détruisent pas l’emploi en général, tout juste détruisent-il des emplois dans l’industrie. En conséquence les mis à pieds devenus chômeurs, s’ils veulent continuer à gagner leur vie retrouvent du travail dans d’autres secteurs de l’économie.
C’est évident, et je n’y aurais pas du tout pensé, ainsi quand on perd son travail on en cherche un autre ailleurs que là ou votre poste de travail à disparu, étonnant, non?

Bravo, je dis Bravo aux chercheurs-penseurs, qui je l’espère sont bien rémunérés, pour arriver à cette conclusion vraiment inattendue. Bravo aussi à Alternatives Economiques pour la profondeur de ses percutantes analyses. Nos jeunes gens employés du commerce ont de bons et beaux articles à lire en attendant qu’un nouveau robot « GAFA » prenne leur travail dans le secteur commercial…

PS. Alternative économique est passé maître dans l’art de la lubrification des rouages du libéralisme, principalement germanique.

  1. calal Le 08 octobre 2017 à 08h05
    Afficher/Masquer

    “Ainsi plus de 10 ans après Katrina, la Nouvelle Orléans n’a toujours pas retrouvé sa population de 2005 ! très peu de gens sont couverts contre le risque d’inondation.”

    mais arretez d’aller vous entasser sur les cotes! je me souviens d’un reportage en france dans le sud apres des inondations.c’etait filme par helicoptere,on y voyait les zones inondees et un grand nombre de grues et de chantiers de construction sous les eaux…
    on recolte ce que l’on seme…Dieu n’ecoute pas les prieres des hommes qui pleurent les consequences dont ils cherissent les causes.


    • emmanueL Le 08 octobre 2017 à 08h18
      Afficher/Masquer

      Un dieu ? Ben voyons… Il y a les hommes et puis c’est tout, ce qui, le cas échéant, suffit largement à leur malheur…


      • Louis de Constance Le 08 octobre 2017 à 08h50
        Afficher/Masquer

        Yes . Humans, humans, humans , humans everywhere and anywhere. ‘Mother Nature’ hates the humans and gets everyday her revenge. So logical !


        • Lili Le 08 octobre 2017 à 09h58
          Afficher/Masquer

          Louis de Constance,
          Vous apportez une contribution à un blog français, quel est l’intérêt d’écrire en anglais, s’il vous plait ?


      • redge Le 08 octobre 2017 à 17h20
        Afficher/Masquer

        Mais nous avons bien un dieu en occident Mr emmanueL: il s’appelle Euro et Dollard. Au vu des désastres et du peu bonheur qu’il apporte en son nom, je suis retourné à l’église …


      • CHOLLEY Le 08 octobre 2017 à 17h24
        Afficher/Masquer

        Et si vous laissiez le choix de croire à qui le veut ?


        • lvzor Le 09 octobre 2017 à 09h47
          Afficher/Masquer

          Le droit de croire est correlatif au droit de critiquer la croyance, ce qu’apparemment la plupart des croyants ont peine à concevoir.


  2. Joanna Le 08 octobre 2017 à 08h38
    Afficher/Masquer

    Depuis son discours aux nations Unies Trump a déclaré au cours d’un diner le 5 octobre :
    « Ça pourrait être ça, le calme, le calme avant la tempête”, selon la chaîne de télévision CNN. Les reporters lui ont à nouveau demandé de préciser à quoi il faisait référence, s’il s’agissait de l’Iran, ou du groupe Etat islamique. Il a alors répondu : “Je peux vous dire une chose, nous avons ce soir dans cette pièce les meilleurs chefs militaires du monde ». À une dernière question lui demandant des précisions, il a simplement répondu : “Vous verrez bien”.
    Il laisse donc clairement entendre son intention de déclencher des opérations militaires.

    Article du 28 septembre à relire : « Comment le monde pourrait finir ».
    Toujours d’actualité …


    • Joanna Le 08 octobre 2017 à 09h06
      Afficher/Masquer

      J’ai eu un véritable choc en lisant l’article du 28 septembre. Je suis passée par les sentiments successifs suivants :

      1 c’est peut-être l’article le plus important publié sur ce site
      2 quand on prend conscience de cette réalité toutes les autres questions semblent futiles et dérisoires
      3 il faudrait sensibiliser un maximum de personnes à ceci (l’effet papillon)
      4 malgré tous nos efforts, je ne suis pas optimiste, le pire est à venir …
      5 dans l’hémisphère sud on fera partie des derniers survivants … sur des territoires déjà dévastés
      6 pas de compassion particulière pour les abrutis qui ne veulent pas comprendre, ils n’auront que ce qu’ils méritent
      7 ce qui m’attriste le plus ce n’est pas à vrai la fin de l’humanité mais le fait que nos civilisations et cultures (la musique !) mourront définitivement
      8 les orages qui éclateront feront ils encore du bruit vu qu’il n’y aura plus d’oreilles pour les entendre ?


    • L'illustre inconnu Le 08 octobre 2017 à 10h55
      Afficher/Masquer

      Et ça continue même hier le 07 octobre:
      “«Une seule chose marchera» avec la Corée du Nord : la nouvelle déclaration mystérieuse de Trump”

      «Les présidents et leurs administrations parlent à la Corée du Nord depuis 25 ans», a tweeté Donald Trump le 7 octobre, avant d’ajouter : «Les accords passés et les montants massifs d’argent versés n’ont pas eu d’effet.»

      «Les accords ont été violés avant même que l’encre ne soit sèche», a poursuivi le locataire de la Maison Blanche. «Désolé, mais il n’y a qu’une seule chose qui marchera ! », a conclu le président des Etats-Unis, sans autre détail.

      Source: https://francais.rt.com/international/44316-seule-chose-marchera-avec-coree-nord-declaration-trump-mysterieuse


      • VLADIMIR Le 09 octobre 2017 à 18h32
        Afficher/Masquer

        Les US déploient à droite et à gauche pour réduire mathématiquement le nombre de têtes qui leurs seraient destinées uniquement pour survivre et le calcul est hasardeux


  3. François Lacoste Le 08 octobre 2017 à 09h16
    Afficher/Masquer

    Les robots ne détruisent pas l’emploi en général, tout juste détruisent-il des emplois dans l’industrie. En conséquence les mis à pieds devenus chômeurs, s’ils veulent continuer à gagner leur vie retrouvent du travail dans d’autres secteurs de l’économie.
    C’est évident, et je n’y aurais pas du tout pensé, ainsi quand on perd son travail on en cherche un autre ailleurs que là ou votre poste de travail à disparu, étonnant, non?

    Bravo, je dis Bravo aux chercheurs-penseurs, qui je l’espère sont bien rémunérés, pour arriver à cette conclusion vraiment inattendue. Bravo aussi à Alternatives Economiques pour la profondeur de ses percutantes analyses. Nos jeunes gens employés du commerce ont de bons et beaux articles à lire en attendant qu’un nouveau robot « GAFA » prenne leur travail dans le secteur commercial…

    PS. Alternative économique est passé maître dans l’art de la lubrification des rouages du libéralisme, principalement germanique.


    • PierreH Le 09 octobre 2017 à 10h03
      Afficher/Masquer

      Cet entêtement à nier le phénomène de destruction des emplois dans le secteur tertiaire est en effet sidérant… Ainsi que cette impossibilité à projeter le phénomène dans le futur et à voir qu’il y a bien peu qui ne soit pas remplaçable.


    • Kilsan Aïtous Le 09 octobre 2017 à 12h57
      Afficher/Masquer

      Les instit disaient déjà la même chose à leurs élèves il y a 50 ans…


  4. obermeyer Le 08 octobre 2017 à 10h17
    Afficher/Masquer

    A propos de la Lybie , il n’est pas sûr que le premier ministre ” internationalement reconnu ” Al Sarraj soit plébiscité par le peuple Lybien . Cet homme désigné par l’occident est consigné à Tripoli et n’a pas l’air de gouverner grand chose . Le maréchal Haftar est peut être un opportuniste guerrier , mais il semble que lui se bat réellement contre les terroristes . Les occidentaux , et principalement la France de Sarkozy ont ouvert la boite de pandore dans ce pays , et ne savent plus où se trouve le couvercle pour la refermer .


    • Adéchoix Le 08 octobre 2017 à 11h16
      Afficher/Masquer

      Après avoir retrouvé le couvercle de la boîte de Pandore, un seul défaut restera à l’intérieur ” l’espérance ” et c’est bien ce défaut que nous avons tous en commun.
      Wiki :” Elle voulut refermer la boîte pour les retenir ; hélas, il était trop tard. Seule l’Espérance, plus lente à réagir, y resta enfermée.”


  5. Nicolas Le 08 octobre 2017 à 23h07
    Afficher/Masquer

    S’inquiéter de ce que la viande (cancérigène majeur, source de tout ce qu’il faut pour avoir une crise cardiaque, la maladie d’Alzheimer etc) que l’on mange contient des antibiotique ou pesticides, c’est mignon, c’est un peu comme s’inquiéter pendant que vous vous videz de sang parce que le couteau qui vous a poignardé n’était pas aseptisé. La dissonance cognitive des viandards est fascinante (et c’est aussi de très très loin la première cause de destruction de la planète).
    La trahison de l’Armée avec Microsoft… ben heureusement pour certains que le crime de haute trahison a été supprimé (pas par hasard).


  6. Narm Le 09 octobre 2017 à 01h36
    Afficher/Masquer

    Qu’est ce que ça pue toutes ces news
    que de mauvaises choses à l’horizon…..

    j’ai vu par hazard un bout de reportage sur LCP sur Cuba. du coup, j’ai regardé ….

    Que dire de ce reportage de propagande. (jusqu’à l’intervenant masculin)
    dire que les Russes avaient mis quelques missiles à Cuba , quel dramatique agression envers les US

    en effet, cela donne tout son sens au déploiement US autour de la Russie et de la Corée , sans commune mesure, l’inverse, serait sans doute pris comme une déclaration de guerre.


  7. Julie Le 09 octobre 2017 à 20h31
    Afficher/Masquer

    Quand l onu doit venir réparer les bêtises des Européens (ces apprentis sorciers dénués de toute responsabilité légale)
    http://english.ahram.org.eg/NewsContent/2/8/278520/World/Region/UN-assisting-thousands-of-migrants-stranded-in-Lib.aspx


  8. BA Le 09 octobre 2017 à 21h17
    Afficher/Masquer

    Lundi 9 octobre 2017 :

    Asphyxiées par les activités humaines, les forêts n’absorbent plus assez de CO2 !

    Les forêts tropicales ne nous sauveront pas : c’est le constat d’une étude scientifique publiée dans le journal Science. Menée par une équipe internationale, elle nous exhorte à réhabiliter d’urgence les forêts amazonienne et boréale qui n’absorbent plus le CO2 contenu dans l’atmosphère.

    Le constat de l’étude est alarmant : les forêts du monde entier relâchent dans l’atmosphère l’équivalent de 425 téragrammes de carbone par an – 425 millions de tonnes. C’est plus que tout le trafic routier américain…  Pour vous donner un ordre d’idée, c’est comme si une énorme cheminée expulsait 71 millions d’éléphants composés uniquement de gaz à effet de serre !

    L’explication tient en un seul mot : pollution.

    http://dailygeekshow.com/foret-relache-co2/


    • patrick Le 09 octobre 2017 à 22h35
      Afficher/Masquer

      Une seule solution : coupons tous les arbres !!

      Les forêts équatoriales sont très denses , seul le haut des arbres est au soleil et est capable de photosynthèse , au sol il y a énormément de choses qui pourrissent et qui consomment de l’oxygène et libèrent du carbone.

      Ce sont les océans qui assurent le cycle du CO2 et de l’oxygène.


    • Tim Le 10 octobre 2017 à 16h36
      Afficher/Masquer

      Je trouve l’article de journal assez mal redige! C’est juste que le CO2 emis lies a la deforestation depasse largement la capacite d accumulation des forets. En soi, les forets ne relachent pas du CO2…
      http://science.sciencemag.org/content/early/2017/09/27/science.aam5962/tab-pdf


  9. BA Le 11 octobre 2017 à 15h15
    Afficher/Masquer

    La Commission européenne ne reconnaît pas le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

    Mercredi 11 octobre 2017 :

    Cet après-midi, les masques sont tombés.

    La Commission européenne vient de prendre position : elle est pour le maintien de l’unité de l’Espagne. Elle est contre l’indépendance de la Catalogne.

    En clair : la Commission européenne ne reconnaît pas le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

    La Commission européenne est anti-sociale, anti-populaire, anti-démocratique.

    Mais ça, on le savait déjà.

    Quant à nous, notre mission est claire :
    – détruire la Commission européenne
    – détruire l’Union européenne.

    Lisez cet article :

    https://www.romandie.com/news/ZOOM-Catalogne-la-Commission-europeenne-appelle-au-plein-respect-de-l-ordre-constitutionnel-espagnol/851718.rom


  10. Julie Le 12 octobre 2017 à 18h31
    Afficher/Masquer
  11. BA Le 14 octobre 2017 à 17h44
    Afficher/Masquer

    Jean-Claude Juncker vient de faire une déclaration explosive.

    Vendredi 13 octobre 2017 :

    Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a déclaré aujourd’hui qu’il ne souhaitait pas que la Catalogne devienne indépendante, craignant un effet domino en Europe.

    « Si nous laissons la Catalogne se séparer – mais ce n’est pas notre affaire -, d’autres le feront. Je ne souhaite pas cela », a-t-il martelé dans un discours devant des étudiants à l’université du Luxembourg. Il s’est dit « très inquiet » face aux menaces séparatistes en Europe.

    « Je ne veux pas d’une Union européenne qui comprendrait 98 Etats dans 15 ans. C’est déjà relativement difficile à 28, pas plus facile à 27, mais à 98, ça me semble impossible », a ajouté M. Juncker, appelant à « la responsabilité de tous les acteurs ».

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/10/13/97001-20171013FILWWW00198-catalogne-juncker-ne-souhaite-pas-l-independance.php


Charte de modérations des commentaires