CRISE FINANCIÈRE

LE FMI BRANDIT LE SPECTRE D’UNE CRISE FINANCIÈRE BRUTALE

"Incertitudes politiques, fragilités du secteur financier, déréglementation… Le Fonds monétaire s’alarme des risques de ralentissement de la croissance, évoquant même le scénario d’une crise financière d’ampleur."

Source : CAPITAL

DÉMOCRATIE

Le Figaro refuse la « main de fer » d’Erdogan mais pas l’argent de ses partisans

"Les profits avant la déontologie. Le samedi 15 juillet, on découvrait dans les kiosques cette « une » du Figaro : L’éditorial donne le ton : « [Erdogan] veut une armée à sa botte, une justice et des médias aux ordres. Tout ce qui s’oppose ou émet la moindre réserve sur lui et son clan est balayé ». En pages intérieures, plusieurs articles sont consacrés à l’« ivresse autoritaire » du président turc, dans lesquels on apprend notamment comment « le président Erdogan a utilisé le putsch raté du 15 juillet pour s’arroger les pleins pouvoirs, durcir le régime et plonger le pays dans l’isolement »."

Source : ACRIMED

La France en 2027 : Quand The Economist fantasme sur la gloire future d’Emmanuel Macron

"« A la faveur d’un texte de fiction, The Economist a imaginé la France après deux mandats présidentiels d’Emmanuel Macron. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’enthousiasme du magazine britannique est une inépuisable source d’imagination."

Source : Blog Olivier Demeulenaere

EVASION FISCALE

Pérennisation du Cice : cher payé pour peu d’emplois

"Le Cice est un instrument fiscal qui a marqué le quinquennat de François Hollande. Il permet à une entreprise de déduire de son impôt une somme égale à 7 % des salaires bruts de ses salariés payés jusqu’à 2,5 fois le Smic. Les sommes en jeu sont importantes : pour l’année 2016, elles s’élèvent à 22,7 milliards d’euros, soit 1 % du produit intérieur brut (PIB). Ce montant sera donc déduit cette année de l’impôt sur les sociétés."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

FRANCE

Bruno Le Maire annonce d'importantes cessions d'actifs

"Le gouvernement entend récolter des milliards d'euros via d'importantes cessions d'actifs, comme annoncé hier, mercredi 5 juillet. Bruno Le Maire parle de 10 milliards d'euros."

Source : FRANCE INFO

Impôts locaux des entreprises : des élus du Nord tirent la sonnette d’alarme

"Impôts locaux des entreprises : des élus du Nord tirent la sonnette d’alarme La réforme des bases locatives est censée rééquilibrer la fiscalité locale des entreprises.Trop complexe, sa mise en œuvre va produire de fortes hausses de taxes dans certaines villes."

Source : Les Echos

La suffisante bêtise de M. Macron

"Retour sur une déclaration de M. Macron sur l’Afrique. Ou quand le sentiment de supériorité intellectuelle conduit à dire des bêtises. Au bout d’un moment, cela fait système : la morgue des bien nés, assurés de leurs privilèges et de leur supériorité intellectuelle, se transforme en bêtise, autre nom de l’ignorance."

Source : REPORTERRE

GÉOPOLITIQUE

L’état de guerre des USA : juillet 2017

"Ceci est la situation de la guerre aux USA en juillet 2017. La campagne de bombardements en Irak et en Syrie est aujourd’hui la plus étendue depuis les bombardements du Vietnam, du Cambodge et du Laos dans les années 1960-70, avec 84 000 bombes et missiles largués entre 2014 et la fin mai 2017. Ceci est presque le triple des 29 200 bombes larguées sur l’Irak au cours de la campagne « shock and awe » de 2003."

Source : ENTHELEKHEIA (Traduction article COUNTERPUNCH)

Les Kurdes sortent le grand jeu en Irak… à leurs risques et périls

"«Les hommes raisonnent toujours avec une 'guerre de retard'. Tel est le constat tristement lucide de Marc Bloch dans L’étrange défaite», rappelait il y a quelques jours le Général Pierre de Villiers, indûment “rappelé à l’ordre” par une salve d’autoritarisme présidentiel aussi outrancière que narcissique face à un grand serviteur de l’Etat qui n’avait fait que son devoir."

Source : BLOG CAROLINE GALACTEROS

Inefficace, coûteux, mortel, l’emmurement du monde se poursuit

"Chaque mois paraît amener son lot de murs frontaliers. En Europe, où les États baltes, craignant un voisin envahissant et l’instabilité qu’il génère, érigent une barrière à leur frontière orientale. En Asie, le président chinois Xi Jinping appelle à la construction d’un mur d’acier autour de la région du Xinjiang. En Amérique latine, l’Équateur a, semble-t-il, amorcé la pose de panneaux de ciment à sa frontière avec le Pérou. En Afrique, le mur de barbelés, de pylônes et de ciment entre la Somalie et le Kenya est en voie de parachèvement. On est loin de l’illusion créée par la chute du mur de Berlin et des utopies d’un monde sans frontières portées par les années 1990."

Source : THE CONVERSATION

RÉFLEXION

REPRENDRE LE CONTRÔLE DE LA CRÉATION MONÉTAIRE POUR ÉCHAPPER À L’AUSTÉRITÉ

"Dans un ouvrage récemment paru outre-Manche, l’économiste Ann Pettifor explique pourquoi le monde ne saurait être « à court d’argent » pour financer les grands défis qui lui font face, comme l’égalité sociale et le changement climatique. La seule condition reste d’ôter aux banques le pouvoir de création monétaire qu’elles détiennent seules et sans vrai contrôle. Une lecture qui permet de relativiser les « urgences » prétendues de l’actuel gouvernement français en matière économique et financière."

Source : BLOG ETIENNE CHOUARD (article de MEDIAPART par Romaric GODIN)

Régression monétaire et crime contre l’humanité

"Le système monétaire actuel, fondé sur le crédit, est une nouvelle forme de crime contre l’humanité qui conduit à nous rendre esclaves de la dette. Un jubilé sera nécessaire."

Source : La Chronique Agora

SOCIETÉ

Comment la pénurie de trois vaccins s’est transformée en l’obligation de onze vaccins

"Annoncée le 5 juillet par la ministre de la Santé, l’obligation des 11 vaccinations avant l’âge de 18 mois fait débat. La députée européenne Michèle Rivasi s’interroge sur la pénurie du vaccin DTP. Et propose des mesures pour rétablir la confiance des Français dans les vaccins."

Source : REPORTERRE

Vaccins : il faut étudier les risques des adjuvants aluminiques

"Malgré les bénéfices individuels et collectifs de la vaccination, elle suscite une vive défiance. Pour l’auteur de cette tribune, la raison majeure en est la méconnaissance du degré exact de nocivité des adjuvants, en particulier aluminiques. Encourager la recherche sur cette question est nécessaire, et suppose que les autorités assument l’existence d’un risque possible."

Source : REPORTERRE

Vaccins : mais pourquoi Édouard Philippe passe-t-il chez Sanofi en catimini ?

"On doit l'information à l'insoumis Rufin : Édouard Philippe s'est fendu d'une bien maladroite visite "secrète" chez Sanofi alors que le gouvernement s'apprête à violer le Code de la Santé Publique pour favoriser la commercialisation des vaccins de ce géant pharmaceutique. En plein débat sur la lutte contre les conflits d'intérêt en politique, l'opération est vraiment maladroite. François Rufin a eu la bonne idée de relever l'événement. Le jour où Édouard Philippe lançait les états généraux de l'alimentation, il passait sous silence un autre événement sur lequel les citoyens aimeraient bien avoir quelques explications: sa visite en grande pompe, mais à huis clos, chez Sanofi. De ce petit crochet par Vitry, personne n'a eu vent. Il fallait consulter le site de Sanofi pour en avoir connaissance."

Source : ATLANTICO

ÉCONOMIE

Une déclaration explosive de Donald Trump passée inaperçue

"La déclaration est jusqu’à présent passée presque inaperçue. Si elle est suivie d’effet, elle constitue pourtant une véritable bombe atomique. Présent à Hambourg pour le sommet du G20 les 7 et 8 juillet, le président américain a promis au Royaume-Uni qu’un accord commercial entre Washington et Londres pourrait être signé « très très rapidement ». Certes, Donald Trump s’est jusqu’à présent illustré par ses revirements et propos contradictoires. Il faut donc faire preuve de grande prudence."

Source : RUPTURES

Bangladesh : l’Accord sur la sécurité des usines textiles est renouvelé sur fond de nouveau drame

"L’Accord sur la sécurité des ateliers textiles au Bangladesh, signé par les grandes marques de vêtement et de grande distribution occidentales dans la foulée de la catastrophe du Rana Plaza, vient d’être renouvelé pour trois années supplémentaires. Carrefour et Auchan - dont les noms avaient été cités en lien avec le drame - seraient sur le point de renouveler leur engagement. Au même moment, l’explosion d’une chaudière dans une usine textile bangladeshi a fait 11 victimes."

Source : OBSERVATOIRE DES MULTINATIONALES

14 réponses à Revue de presse estivale du 06/08/2017

Commentaires recommandés

Daniel Le 06 août 2017 à 11h40

Dans l’article : “La suffisante bêtise de M. Macron”

Cet extrait:

“sa « pensée complexe se prête mal au jeu des questions-réponses avec des journalistes ».”

Pourquoi donc ? Il n’existe pas un modèle discret d’oreillette ?

Ce qui me terrifie, c’est que des opposants à Macron pensent qu’il est “intelligent”. Comment peut-on se tromper à ce point ?

  1. some Le 06 août 2017 à 10h27
    Afficher/Masquer

    J’espère qu’on va vite atteindre le bout, c’est quand même une descente en eau trouble qui me glace le dos.. Il ne saurait être possible que cette situation extraordinaire d’un gouvernement de forfaiture perdure au delà du raisonnable. Le raisonnable serait d’utiliser ce phénomène comme presse bouchon sur la pression populaire; au delà, une situation qui s’encrasse serait catastrophique.


  2. Daniel Le 06 août 2017 à 11h40
    Afficher/Masquer

    Dans l’article : “La suffisante bêtise de M. Macron”

    Cet extrait:

    “sa « pensée complexe se prête mal au jeu des questions-réponses avec des journalistes ».”

    Pourquoi donc ? Il n’existe pas un modèle discret d’oreillette ?

    Ce qui me terrifie, c’est que des opposants à Macron pensent qu’il est “intelligent”. Comment peut-on se tromper à ce point ?


    • Parzifal Le 06 août 2017 à 13h08
      Afficher/Masquer

      N’oubliez pas que les “têtes pensantes” au pouvoir disposent globalement à titre individuel d’un QI qui atteint très péniblement les 130, ce qui reste très largement supérieur à la moyenne des “citoyens” ordinaires, tout de même… (ce qui permet de comprendre bien des choses…). Jamais au-delà ! Pour des raisons qui seraient trop longues à développer, disons pour faire bref que les plus disposés à occuper le pouvoir sont les premiers à ne pas le vouloir, non pour des raisons de lâcheté, mais plutôt en raison d’un respect immodéré de l’esprit de loyauté (envers soi-même d’abord et envers les autres, ensuite). Macron n’est qu’un petit crétin prétentieux. Pour le coup, inutile d’avoir un QI de 145 pour s’en apercevoir…

      L’intelligence réelle a toujours à voir avec la Morale et donc forcément avec l’éthique individuelle, dans cet ordre d’idées. Morale ne signifiant nullement “moraline”… cuculapraline.


      • some Le 06 août 2017 à 16h23
        Afficher/Masquer

        n’oublions pas les sociopathes, les très intelligent qui sont incapable de ressentir de l’empathie. A l’extrême ont peut s’appuyer sur le cas d’ed kamper, mais c’est trop extrême pour être pris au sérieux.


        • Parzifal Le 06 août 2017 à 16h28
          Afficher/Masquer

          Ils sont extrêmement minoritaires, les sociopathes comme vous le dites. Quelle est d’ailleurs la nature profonde de leur défiance face à la société ?!…

          Rousseau ou Darwin ?!… Nietzsche ?!

          L’histoire singulière de Ted Kaczynski permet d’ouvrir des pistes :

          http://www.greffiernoir.com/ted-kaczynski-l-unabomber-1

          Des Ted Kaczynski qui ne sont ni des terroristes ni des assassins mais des législateurs en puissance sont plus nombreux qu’on ne l’imagine…


      • SEBLEB Le 07 août 2017 à 12h51
        Afficher/Masquer

        Je ne sais plus ou, mais j’avais lu qu’un QI vraiment élevé s’accompagnait souvent d’une intolérance a l’injustice.
        Il faut croire que le formatage accomplit par l’ENA et consort sait endormir ce trait, qui resurgit comme pour s’absoudre dès que le monde se trouve un méchant dictateur qui martyrise son peuple. Et peut importent la retenue, les complexités et subtilités locales : quand on prone l’austérité dans un pays en voie de paupérisation on a besoin d’une soupape … continuer a se croire gentil)
        Saupoudrez le tout de succès financier/médiatique/électoral et alors la l’ego explose et on se retrouve avec un individualiste forcené persuadé de faire le bien commun. Regardez comme Macron était présenté comme le Messie, regardez comme sa carrière fut fulgurante … ce mec la est blindé, il lui est devenu impossible d’imaginer faire fausse route. Il réprimera les manifs pour le bien national … vous verrez.


  3. Julie Le 06 août 2017 à 13h35
    Afficher/Masquer

    Pauvre intervenant italien, entre la malhonnêteté intellectuelle de la Gôche française (Terranova, qui parle comme acté de hot-spots au Niger et ailleurs alors que les autorités n’ont pas vu ou accepté l’ombre d’un projet) et le délire guerrier d’un représentant de think-tank européiste mais pas moins radical (Institut Thomas Moore), il a dû se demander ce que l’Italie faisait encore dans l’EU.
    https://www.franceculture.fr/emissions/le-magazine-du-week-end/la-nouvelle-politique-migratoire-francaise-venezuela-le-silence-de


    • déplorable 21 Le 06 août 2017 à 16h14
      Afficher/Masquer

      Je viens d’écouter cette émission de France culture en direct ce jour et j’étais scandalisé par autant de parti-pris sur le Venezuela , de “journalisme ” d’absolu propagande et “tombe” sur votre commentaire.
      j ‘en appelle à la communauté ” BERRUYENNE ” et pour faire suite à l’idée de “Mr Olivier” dans son post sur un dessin et les réactions de M. Reichstadt et consorts :
      “un projet à part, de suivi de l’intégrité du travail des journalistes”
      Cette émission incroyable ” magazine du Week-end ” ferait un exemple parfait . Qui sont ces deux ” journalistes ” ?? etc etc


      • Parzifal Le 06 août 2017 à 16h29
        Afficher/Masquer

        Ce ne sont là que les derniers aboiements apeurés de sinistres petits caniches qui très bientôt subiront le même destin que leurs maîtres au pouvoir factice…


    • Julie Le 07 août 2017 à 18h38
      Afficher/Masquer

      Quant à ce que le type du think tank Thomas Moore dit sur l accord avec la Turquie à propos des réfugiés syriens… pauvre Thomas Moore. Evidemment le type est en vacances et il n a pas le temps de lire la presse
      http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/turkey-soldiers-syria-refugees-video-beatings-abuse-turkish-army-a7876306.html
      Et pour les hot spots, pas de bol le président du Niger répondait à Boisbouvier (je n’arrive pas à retrouver l’interview sur le site mal fichu de rfi) qu’il n’étais même pas au courant -par ailleurs, il y a largement plus d’Erythréens et de Marocains parmi les gens qui débarquent porte de la chapelle que de nigérians. Mais pour une raison étrange, il n’a pas été question de hot spots au Maroc.


  4. Beatrix Le 06 août 2017 à 15h59
    Afficher/Masquer

    La situation réelle est stressante.
    Les banques sont comme les auberges espagnoles, elles hébergent des gangsters qui ont fait main basse sur les états et ils désintègrent toute chose publique pour s’emparer du trésor…public.
    Les banques centrales ou nationales doivent impérativement être sous contrôle des états.
    https://lilianeheldkhawam.com/2017/08/03/la-rente-du-shadow-banking-myret-zaki/

    La liberté laissée aux banques nationales est une irresponsabilité de nos élus (Suisse). Mais quel épargnant se lèverait pour le crier?
    Pour les fonds de pension et la trésorerie des collectivités publiques frappés du taux négatif, les syndicats ont protesté, le Conseil Fédéral à marmonné très discrètement et a cherché à rassurer.
    https://lilianeheldkhawam.com/2017/08/05/suisse-lenrichissement-extravagant-de-la-haute-finance-liliane-held-khawam/


  5. Lysbeth Levy Le 10 août 2017 à 15h30
    Afficher/Masquer

    Pardon mais c’est trop drôle que le FMI déplore “ce pour quoi il existe” à l’heure actuelle ! Oui le FMI met a terre des millions de gens, sur la paille, avec l’aide des banques (attention ) et des donneurs de notes “Stand and Poor” . Des assassins financiers, jamais poursuivis, ni accusé alors qu’ils ont des centaines milliers de morts sur la conscience, mais il faut pas parler “en mal de” la Finance selon Macron. Je lis un livre d’Eric Laurent sur “la face cachée des banques” et bien ce n’est pas très beau les droits de l’homme, dont on nous gave a tout propos.


  6. BA Le 10 août 2017 à 21h59
    Afficher/Masquer

    Jeudi 10 août 2017 :

    2016, année noire pour le climat et réchauffement à un niveau record.

    Le dernier rapport annuel sur «l’État du climat» dresse un portrait des plus sombres de notre planète après deux années consécutives où la température globale était au plus haut depuis le début des relevés de températures en 1880.

    Les températures, la montée des océans et les émissions de gaz à effets de serre ont atteint des niveaux sans précédent en 2016, une nouvelle année noire pour le climat, montre jeudi une étude internationale de référence.

    «Les records de chaleur de l’année dernière résultent de l’influence combinée des tendances de réchauffement du climat à long terme et d’un fort El Nino au début de l’année», le courant chaud équatorial du Pacifique, explique le rapport qui vient d’être publié.

    http://www.lefigaro.fr/sciences/2017/08/10/01008-20170810ARTFIG00272-2016-annee-noire-pour-le-climat-et-rechauffement-a-un-niveau-record.php


Charte de modérations des commentaires