Les Crises Les Crises
15.octobre.201715.10.2017 // Les Crises

Revue de presse du 15/10/2017

Merci 18
J'envoie

Merci à nos contributeurs pour cette revue. Ne soyez pas si timides, vous pouvez les rejoindre en vous proposant via le formulaire de contact du blog.

DÉMOCRATIE

Droits de l’homme : mensonges sur le Venezuela, silence complice pour le Mexique

"Ces derniers mois, les projecteurs de nos médias dominants au service de la pensée unique se sont braqués sur un pays qui tente, avec ses réussites et ses erreurs (mais qui n’en commet pas ?), de construire les bases d’une société différente au modèle néolibéral que nous impose le système capitaliste. Il s’agit évidemment du Venezuela, et si ce pays s’est retrouvé au centre de toutes les attentions, c’était dans le seul but d’attaquer le candidat de la « vraie gauche » française qui avait une possibilité de remporter l’élection présidentielle d’avril/mai dernier. Le Venezuela a été accusé à tort par les médias dominants de violation massive des droits de l’homme."

Source : INVESTIG’ACTION

ENVIRONNEMENT

Asphyxiées par les activités humaines, les forêts n’absorbent plus assez de CO2 !

"Les forêts tropicales ne nous sauveront pas : c’est le constat d’une étude scientifique publiée dans le journal Science. Menée par une équipe internationale, elle nous exhorte à réhabiliter d’urgence les forêts amazonienne et boréale qui n’absorbent plus le CO2 contenu dans l’atmosphère. Le constat de l’étude est alarmant : les forêts du monde entier relâchent dans l’atmosphère l’équivalent de 425 téragrammes de carbone par an – 425 millions de tonnes. C’est plus que tout le trafic routier américain… Pour vous donner un ordre d’idée, c’est comme si une énorme cheminée expulsait 71 millions d’éléphants composés uniquement de gaz à effet de serre ! L’explication tient en un seul mot : pollution. Les forêts sont tellement asphyxiées qu’elles commencent à libérer tous les agents polluants qu’elles absorbaient jusque-là. Les résultats sont d’autant plus inquiétants qu’ils résultent de l’étude la plus poussée et la plus détaillée jamais entreprise sur le sujet."

Source : DAILY GEEK SHOW

Les États généraux de l’alimentation déçoivent les paysans et les écologistes

"Cet après-midi, mercredi 11 octobre, le président de la République doit prendre la parole pour faire le bilan de la première partie des États généraux de l’alimentation. Tant sur la forme que sur le fond, le monde écolo et paysan reste dubitatif. Certains pourraient se retirer des discussions."

Source : REPORTERRE

EUROPE

Taxation des Gafa : l’Irlande et le Luxembourg font barrage

"Emmanuel Macron aura un sujet de discussion tout trouvé lors de la visite officielle en France du Premier ministre irlandais, Leo Varadkar, fin octobre. Vendredi, à Tallinn (Estonie), lors du sommet européen dédié au numérique, ce dernier a pris la tête de la fronde contre la proposition de Paris de créer une « taxe égalisatrice » sur le chiffre d'affaires des géants du net . « Si nous voulons que l'Europe devienne numérique et que des champions européens émergent, la solution ne passe pas par plus de taxes et de régulation. En fait, c'est tout le contraire », a-t-il argué devant la presse."

Source : Les Echos

EVASION FISCALE

Les Français détiendraient 300 milliards d'euros dans les paradis fiscaux

"Avec un stock de richesse offshore évaluée à 15% du PIB, la France se situe au-dessus de la moyenne mondiale, selon une récente étude. Un manque à gagner considérable pour les finances publiques."

Source : Le Figaro

Pourquoi l’Irlande accumule des milliards de bons du Trésor américains

"L’Irlande est le troisième créancier des États-Unis, selon le Trésor. Une bizarrerie qui en dit long sur le poids des investissements des grands groupes. Les chemins empruntés par les bons du Trésor sont parfois mystérieux. Si la Chine et le Japon, deux pays aux gigantesques réserves de changes, sont les plus gros créanciers des États-Unis, la position de l'Irlande comme troisième détenteur d'emprunts d’État américains a de quoi surprendre. C'est pourtant ce que montre la dernière photographie réalisée par le Trésor américain, qui essaie de localiser chaque mois sa dette à travers le monde."

Source : LES ECHOS

FRANCE

GE Hydro à Grenoble : Montebourg agite la menace judiciaire sur le gouvernement

"L’ancien ministre de l’économie incite l’Etat à devenir l’actionnaire majoritaire d’Alstom. Puis, il se chargerait de trouver des investisseurs."

Source : Le Monde

Ces médicaments qui coûtent des milliards à l’assurance-maladie et menacent notre système de santé

"Quels sont les médicaments les plus coûteux pour l’assurance maladie ? Basta ! a compilé les données de l’année 2016 et établi un classement des traitements qui coûtent le plus cher au système de santé. Constat : les prix des anticancéreux et des médicaments contre l’hépatite C sont exorbitants. La faute à un système d’évaluation des médicaments et de fixation des prix peu transparent, faisant la part belle aux intérêts de l’industrie pharmaceutique. Sans volonté politique forte, l’égalité et la solidarité du système sont menacées. Demain, pourrons-nous encore tous être soignés ?"

Source : Bastamag

Quand Le Monde vire complotiste

"Le Monde, journal de révérence, accessoirement deuxième titre de la presse française derrière le gorafi figaro, se fendait hier d'un article pour le moins croquignolet. Dans un monde où l'on fait engager un conseiller scientifique auprès du gouvernement pour le seul plaisir de faire censurer[1] le blog d'une voix dissidente, où les journalistes du Monde, précisément, s'érigent en censeurs et en arbitres des élégances pour décréter qui peut être lu et qui doit être mis à l'index; c'est plutôt savoureux, et j'imagine que dans leur infinie candeur, ils n'ont pas réalisé de quel côté de la ligne ils se trouvaient."

Source : LE VILAIN PETIT CANARD

Le maigre bilan du CICE

"« Un effet positif mais modéré » sur l’emploi : les termes choisis par le comité de suivi du CICE pour qualifier l’impact de cette politique sonnent comme un euphémisme. Entré en vigueur le 1er janvier 2013, le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi, mesure phare du quinquennat de François Hollande, aurait créé ou sauvegardé « de l’ordre de 100 000 emplois » sur la période 2013-2015, selon le cinquième rapport annuel du comité de suivi du CICE paru le 3 octobre. Soit à peine plus que les « 50 000 à 100 000 emplois créés ou sauvegardés sur la période 2013-2014 », estimés lors d’un précédent rapport."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Prime d’activité : Après les retraités, le gouvernement s’attaque aux handicapés

"Après les retraités, Macron s’attaque aux handicapés en supprimant la prime d’activité des pensionnés d’invalidité en emploi. 230 000 personnes sont concernées par cette mesure, passée inaperçue, du projet de loi de finance pour 2018. Augmentation de la CSG sans compensation pour les retraités , baisse des APL, diminution de l’ISF… le projet de budget présenté la semaine dernière par Bruno Le Maire est décidément conçu pour les riches et uniquement pour les riches. Les classes populaires, au contraire, vont elles prendre de plein fouet les coupes budgétaires et mesures austéritaires annoncées par le gouvernement. Après les étudiants, les retraités, ce sont les bénéficiaires de pensions d’invalidité qui y passent."

Source : REVOLUTION PERMANENTE

Comment les retraités se sont fait discrètement sucrer près d'une demi-mois de pension

"La date de revalorisation des pensions risque d’être à nouveau décalée l’an prochain. Une technique discrète mais qui pénalise tous les retraités… C’est la mauvaise nouvelle du jour pour les retraités : si leur pension de base sera revalorisée de 0,8% le 1er octobre, la date de la revalorisation annuelle suivante devrait être décalée de 3 mois, d’octobre 2018 à janvier 2019, selon Les Echos. Ce probable report met en lumière une technique qui paraît quasi indolore une fois annoncée... mais a en fait un impact non négligeable sur la pension des retraités, et permet au passage à l’Etat de réaliser d’importantes économies (on parle de 380 millions d’euros pour les 3 mois de décalage en 2018). On comprend mieux pourquoi, avant Emmanuel Macron, François Hollande et Nicolas Sarkozy l’ont déjà employée !"

Source : Capital

GÉOPOLITIQUE

Oncle Sam face à la Russie en Syrie orientale : le scénario du cauchemar

"L’effondrement imminent d’ISIS a lancé une course aux territoires dans la partie orientale de la Syrie, riche en pétrole, jetant l’une contre l’autre les forces soutenues par les États-Unis et la coalition dirigée par la Russie en Syrie, l’Iran et le Hezbollah. C’est le scénario de cauchemar que tout le monde voulait éviter. Les armées de Washington et de Moscou convergent maintenant sur la même zone, tout en augmentant considérablement la probabilité d’une conflagration entre les deux superpuissances nucléaires. La seule manière dont un conflit peut être évité est qu’une partie recule, ce qui semble de plus en plus improbable."

Source : Le Saker francophone

Les kadhafistes, le retour en grâce des ennemis d’hier

"Honnis il y a encore peu de temps, les kadhafistes sont à nouveau perçus comme de potentiels acteurs – voire sauveurs – de la Libye de demain. L'odyssée des prisonniers de 2011 à aujourd’hui en est la parfaite illustration. Revoilà les kadhafistes, et pas des moindres puisqu'il s'agit de Saïf al-Islam, le fils préféré du guide libyen déchu Mouammar Kadhafi."

Source : MIDDLE EAST EYE

MATIÈRES PREMIÈRES

EPR de Flamanville : calendrier confirmé avec 2 importantes phases d'essais

"EDF a confirmé lundi le calendrier et le coût du réacteur nucléaire EPR de Flamanville, ses dirigeants se montrant "confiants" à l'approche de deux importantes phases d'essais, avant un démarrage prévu en fin d'année prochaine. "A Flamanville, on est en train de terminer la phase de construction et on rentre vraiment dans les phases de tests complets de l'installation", a souligné Xavier Ursat, directeur Ingénierie et Projets Nouveau Nucléaire."

Source : Connaissance des énergies

Finlande : la mise en service de l'EPR repoussée à mai 2019

"L'électricien finlandais TVO a déploré lundi un énième retard dans la mise en service de l'EPR à Olkiluoto (OL3), désormais prévue par Areva-Siemens en mai 2019 et non plus à la fin 2018. La mise en service de l'EPR finlandais, dans le sud-ouest du pays, était initialement prévue pour 2009 mais le chantier lancé en 2005 connaît d'importants retards et surcoûts que les deux parties s'imputent mutuellement."

Source : Connaissance des énergies

La France veut diluer le règlement sur la gouvernance de l’Union de l’énergie

"Le pays souhaite éviter au maximum que la Commission s’immisce dans les plans climatiques des États, selon un document qu’a consulté Contexte. La présidence estonienne cherche de son côté à concilier les deux positions. La France ne veut pas que la Commission mette son nez dans les affaires des États en matière de climat et d’énergie. Il s’agit du message central de son projet de compromis sur la gouvernance de l’Union de l’énergie, proposé en juillet dernier et qu’a pu consulter Contexte."

Source : CONTEXTE ENERGIE

RÉFLEXION

Bernard Friot : « Nous pouvons organiser nous-mêmes le travail, sans employeurs, ni prêteurs »

"Sociologue et économiste, Bernard Friot est spécialiste de la Sécurité sociale. Aux côtés de l’association Réseau salariat qu’il a cofondé en 2012, il promeut l’octroi d’un salaire à vie pour tous. L’auteur de « L’enjeu du salaire » et « Émanciper le travail » publiait le 5 octobre 2017 aux éditions La Dispute « Vaincre Macron ». Il était présent au colloque « Communisme : Théories et pratiques » organisé à l’Université de Rennes 1 au printemps 2017, où il a accepté de répondre à nos questions. L’occasion pour vous, lecteurs du Comptoir, de (re)découvrir ses propositions concrètes pour recommencer à avancer à gauche."

Source : LE COMPTOIR

Déficits publics, dette, inflation : ces chiffres magiques qui nous gouvernent

"La "règle d’or" et les contraintes chiffrées que l’UE a imposées à ses États-membres pour l’’endettement et les dépenses publiques ont été fixées au jugé, sans réel fondement économique. Mais elles ont permis d’imposer une idéologie et des politiques bien réelles…"

Source : Regards

SOCIETÉ

La fin de la nuit : Comment la lumière artificielle nocturne détraque le monde

"Tout d’abord, une défi­ni­tion. Celle de la pollu­tion lumi­neuse, formu­lée par Thomas Le Tallec (profes­seur agrégé, Muséum natio­nal d’His­toire natu­relle, Paris) dans un article inti­tulé « Quel est l’im­pact écolo­gique de la pollu­tion lumi­neuse ? », publié sur le site de l’En­cy­clo­pé­die de l’en­vi­ron­ne­ment : « La pollu­tion lumi­neuse est un phéno­mène d’ori­gine anthro­pique asso­cié au déve­lop­pe­ment de l’ur­ba­ni­sa­tion et des acti­vi­tés humaines et qui implique la lumière arti­fi­cielle. Du point de vue de l’as­tro­nome et selon une approche quali­ta­tive, la pollu­tion lumi­neuse désigne la lumière arti­fi­cielle qui dégrade la qualité du ciel nocturne, masque la lumière des étoiles et des autres corps célestes et limite leur étude. L’as­tro­nome parle de « pollu­tion lumi­neuse astro­no­mique »."

Source : LE PARTAGE

VUES D’AILLEURS

Le référendum catalan secoue les velléités indépendantistes dans toute l'Europe

"Le vote catalan sera scruté bien au-delà de Madrid et de l’Espagne, par des mouvements indépendantistes ailleurs en Europe sur le qui-vive, de l'Ecosse au Haut-Adige en passant par la Belgique. Petit inventaire non exclusif."

Source : Le Temps

Commentaire recommandé

Jean // 15.10.2017 à 12h29

Ce qui est scandaleux ce ne sont pas les revenus des un peu moins pauvres que vous mais l enrichissement exponentiel des 1% aux détriment de tous les autres acteurs économiques.

48 réactions et commentaires

  • LBSSO // 15.10.2017 à 08h26

    Un cas concret.
    A l’occasion de l’article “Les États généraux de l’alimentation déçoivent les paysans et les écologistes”, je souhaitais rebondir avec un angle particulier et partager .Pour ceux ,comme moi , qui ne sont pas experts en nouvelles technologies ,voici une ébauche de l’analyse des réseaux sociaux (ici Tweeter) ,suite à une émission d’ E Lucet (santé et agroalimentaire), qu’il est possible de réaliser à partir de “simples” logiciels.
    https://cartorezo.wordpress.com/2016/09/15/cash-investigation-sur-lagroalimentaire-et-la-sante-bon-appetit/
    Nothing to hide ?

      +3

    Alerter
  • BA // 15.10.2017 à 09h04

    Vendredi 13 octobre 2017 :

    Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a déclaré aujourd’hui qu’il ne souhaitait pas que la Catalogne devienne indépendante, craignant un effet domino en Europe.

    « Si nous laissons la Catalogne se séparer – mais ce n’est pas notre affaire -, d’autres le feront. Je ne souhaite pas cela », a-t-il martelé dans un discours devant des étudiants à l’université du Luxembourg. Il s’est dit « très inquiet » face aux menaces séparatistes en Europe.

    « Je ne veux pas d’une Union européenne qui comprendrait 98 Etats dans 15 ans. C’est déjà relativement difficile à 28, pas plus facile à 27, mais à 98, ça me semble impossible », a ajouté M. Juncker, appelant à « la responsabilité de tous les acteurs ».

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/10/13/97001-20171013FILWWW00198-catalogne-juncker-ne-souhaite-pas-l-independance.php

      +3

    Alerter
    • Alfred // 15.10.2017 à 09h21

      Il me semble que vous ne prenez pas en compte que Juncker et consorts ne sont pas comme vous et moi: leur parole n’a aucune valeur ni sens car elle ne sert qu’à adapter le monde à leur idée. Contrairement à vous ce monsieur ne changera jamais d’idée. Tout au plus il retournera sa veste pour servir le cas échéant son idée fixe (le pouvoir l’argent etc). Concrètement ça donne quoi: si la Catalogne devient indépendante et des dizaines de régions à la suite: aucun problème pour Juncker. C’est juste l’occasion d’exiger un nécessaire renforcement du pouvoir de l’UE “tant l’ensemble est devenu ingérable”. Et voilà. Avec Juncker et consorts pile du perd face ils gagnent. Ce qu’il raconte n’a aucune importance. C’est.pour vous endormir (avec succès).

        +28

      Alerter
      • Jean // 15.10.2017 à 11h10

        L’idée fixe de Juncker c’est plutôt l’argent et la notoriété car le véritable pouvoir il sait bien qu’il n’est pas en mesure d’y prétendre. Sinon, pour le reste, je partage entièrement votre opinion.
        Sur le fonctionnement de l’UE : http://www.dailymotion.com/video/x4zowq5

        Il faut voir ces gens pour ce qu’ils sont : des valets.

          +8

        Alerter
      • marcvador // 18.10.2017 à 02h09

        Pourtant la Catalogne est bien plus grande, plus peuplée et plus riche que le Luxembourg de Junker. ..

          +0

        Alerter
    • Charles-de // 15.10.2017 à 20h00

      Alors que dire de l’ONU avec près de 200 états ? Un sacré machin !

        +0

      Alerter
    • lvzor // 16.10.2017 à 07h10

      Ce que dit Juncker est dénué de fondement tout simplement parce que les entités qui se rendraient indépendantes d’un pays membre sortiraient de ce fait de l’UE. Donc, sauf dissolution totale d’un Etat membre qui le diminuerait, le nombre restera à 27 …(jusqu’au frexit bien sûr 🙂 )

        +2

      Alerter
  • Fritz // 15.10.2017 à 10h12

    Quand le Monde vire complotiste…
    Excellent, l’article du Vilain Petit Canard. Une dose de bonne humeur, pour se désintoxiquer.

    Je propose une piste aux fins limiers du Monde : cet “énigmatique mal”, comme ils disent pour singer l’anglais (qui est la langue de l’internationale communauté et de l’atlantique alliance), ce “mystérieux mal” dont l’énigme ne “désépaissit pas” (on écrit ainsi au Monde), ne serait-il pas inoculé par le fameux… parapluie cubain ? Ou vénézuélien ? Ou poutinien ?

    Cerise sur le gâteau, ces messieurs ne se rendent pas compte du ridicule de leurs insinuations (rappelez-vous le piratage du réseau électrique dans le Vermont). Et ils réservent l’étiquette de “complotiste” ou “conspi” à leurs adversaires, même quand ces derniers n’allèguent aucun complot, aucune conspiration !

    Ce n’est plus “la paille et la poutre” : c’est la paille et le baobab, ou la paille et le séquoia.

      +11

    Alerter
  • Duracuir // 15.10.2017 à 10h18

    A propos des retraités, il faut arrêter de pleurer deux secondes. On nous ressort en permanence l’histoire du pauvre vieux avec son minimum vieillesse pour mieux verser notre larme et surtout rien toucher à des pensions au niveau proprement scandaleux eu égard aux rémunérations actuelles des actifs.
    Et ceci dans le plus parfait consensus de tous les partis politiques. Normal, il n’y a que les vieux qui votent massivement.
    Ainsi on peut mieux tabasser les générations montantes en compliquant sévèrement l’accès au droit à la retraite pour permettre aux baby-boomers d’esclavagiser la société avec leurs rentes. Sans compter les avantages fiscaux immobiliers qui leur permet de constituer un capital aux frais des générations suivantes.
    De quoi parle-t-on? Le régime général est abondé jusqu’à 2050, c’est à dire celui des ouvriers, des employés. Par contre, le régime des cadres est déjà déficitaires de 3mds par an. Et c’est pour payer des retraites d’ingénieurs, de cadres sups, de pilotes de lignes, de cadres administratifs et de profs qu’on esclavagise les plus jeunes.
    Est-il normal qu’avec un revenu médian d’activité à 20500€ par mois, le revenu MEDIAN des retraites soit lui à 22000€?
    IL FAUT BAISSER LES RETRAITES SUPERIEURS A 20500€. Ne me dites pas qu’un ménage vivant avec 4000€ par mois va mourir si on l’ampute de 400€.
    Ce système ne saura pas durer.

      +23

    Alerter
    • Jean // 15.10.2017 à 12h29

      Ce qui est scandaleux ce ne sont pas les revenus des un peu moins pauvres que vous mais l enrichissement exponentiel des 1% aux détriment de tous les autres acteurs économiques.

        +29

      Alerter
      • Alfred // 15.10.2017 à 14h19

        Certes mais duracuir a raison en ce sens que le système par répartition exige pour fonctionner stablement d’adapter le niveau des retraites au niveau des salaires à un instant t. C’est ensuite une lutte collective qui bénéficie à tous que de veiller à ce que les niveaux de salaires (et de retraite liés) ne soient pas laminés par les agissements des 1%. C’est justement une grande réussite des 1% d’avoir séparé artificiellement les deux problèmes pourtant indiscossiables. Ainsi on peut “vendre” la retraite par capitalisation (une arnaque pour le bénéfice exclusif des 1% (socialisation des pertes…) d’une part et simplement diviser pour mieux régner d’autre part (ça fonctionne visiblement).

          +11

        Alerter
        • Jean // 15.10.2017 à 15h49

          Les intérêts de la dette représente à eux seuls plus de 40 milliards par an alors que l’État emprunte tous les ans pour boucler son budget. Celui qui sait d’où provient cette dette et qui elle enrichie comprendra que c’est une escroquerie. Notre pays n’a jamais produit autant de richesse et nous aurions largement les moyens de financer la solidarité si la répartition de celle-ci était plus équitable.

          http://www.dettepublique.fr/

          On peut ajouter à cela la perte de revenus pour le budget de l’Etat quand les 1% et les multinationales qu’ils possèdent ne s’acquittent plus de l’impôt. Vous pourrez concevoir tous les montages financiers que vous voudrez, vous n’échapperez pas à la ruine de l’Etat et à l’impossibilité pour celui-ci de remplir sa mission d’intérêt général à plus ou moins long terme dans ces conditions.

            +7

          Alerter
          • Alfred // 15.10.2017 à 17h02

            Ce que vous dites est juste mais cela ne répond pas à l’argument (avez vous seulement essayé de le comprendre ?). La dette publique (qui est bien un racket des pauvres par les ultra riches) est un problème totalement différent que celui des retraites. La retraite par répartition n’est pas un problème de solidarité ou de rôle de l’état. C’est l’organisation d’un flux entre les générations (entre les actifs du temps présent et les anciens actifs). Le budget de l’état n’a rien à voir la dedans. Perdre ce point de vue c’est perdre l’occasion de faire converger les luttes entre retraités et actifs. C’est bien ce qui se passe d’ailleurs.

              +11

            Alerter
            • Jean // 15.10.2017 à 22h28

              Avec 40 milliards de plus dans les caisses de l’Etat celui-ci pourrait financer tout les déséquilibres du système par répartition sans déshabiller Paul pour habiller Jacques. Mon argument est qu’il ne pourra y avoir aucun système viable, celui privé de l’assurance chômage va d’ailleurs être bientôt remit en question par le candidat des 1%, dans les conditions actuelles du fonctionnement de la pompe à phynance. Tout simplement parce que l’avidité maladive de quelques personnes condamne tous les autres à la paupérisation. Ce processus n’est pas encore arrivé là ou il est arrivé en Grèce mais ce n’est selon moi qu’une question de temps et la solution envisagée par Duracuir ne ferait que retarder cette échéance.
              Notre seul chance de vaincre, et elle est mince, c’est de nous unir contre notre véritable ennemi alors que tout ce qui nous divise affaibli notre souhait commun qui est une meilleur répartition des richesses produites. Il n’y a pas d’autre convergence de lutte viable.

                +5

              Alerter
            • fanfan // 16.10.2017 à 08h19

              Contre les comptes individuels de l’Arrco-Agirc qui organisent la retraite comme un revenu différé, le régime général instaure le droit au salaire continué des retraités,

                +0

              Alerter
            • Pinouille // 16.10.2017 à 13h53

              @Jean
              “Notre seul chance de vaincre, et elle est mince, c’est de nous unir contre notre véritable ennemi”
              Et une fois que l’on est unis, on fait quoi?
              On augmente les impôts des riches?
              On supprime l’évasion fiscale?
              On contrôle les capitaux?
              On sort de l’euro?
              On annule la dette?
              On nationalise les entreprises?
              On met en oeuvre le revenu universel?
              Autre?

              Si vous arrivez à montrer qu’au moins l’un de ces scénarios est faisable et/ou viable, on aura fait un grand pas.
              Pour l’instant, la majorité des français n’a pas été convaincue.
              Je pense pour ma part (mais, comme beaucoup d’autres, je serais ravi du contraire) que rien de tout ceci n’est une solution: irréalisable, inutile, ou dévastateur pour l’économie.

              C’est une chose de dénoncer les incohérences du système: je pense que vous mettrez tout le monde d’accord ici. Mais c’est de loin l’étape la plus aisée.

                +0

              Alerter
  • tchoo // 15.10.2017 à 11h42

    Et vous tombez dans le piège fort bien fait d’ailleurs, qui consiste à dresser des populations les unes contre les autres : les vieux, les jeunes, les chomeurs, les « assisté » de manière élégamment dite.
    Où l’on vous fait croire que l’une ou l’autre de ces population est responsable par son opulence supposée des ponctions intolérables faites sur ces pauvres travailleurs pressurés jusqu ‘a plus soif.
    Et pourtant dans cette revue de presse il y a quelques pistes de réflexions :
    http://www.lefigaro.fr/argent/2017/09/30/05010-20170930ARTFIG00010-les-francais-detiendraient-300-milliards-d-euros-dans-les-paradis-fiscaux.php

    Vous me direz peut-être que parmi ceux là il y a certainement des retraités ce qui pourrait vous conforter dans votre opinion, mais je fais le pari que cela vous aidera à réfléchir un peu plus loin

      +13

    Alerter
    • Duracuir // 15.10.2017 à 12h25

      Trop facile celle-là, dés qu’on touche les privilèges de quelqu’un, il nous la ressort. J’ai pas vu beaucoup de manifs de retraités pour en finir avec les paradis fiscaux il me semble.
      Donc, si pour les retraites, Macron abolit TOUS les régimes spéciaux, y compris et surtout celui des parlementaires, je suis avec lui. Assez de cheminots qui prétendent que leur métier justifie le départ à 50 ans pour fatigue et qui s’empressent massivement de reprendre un boulot type convoyeur en escroquant deux fois les actifs. Assez de prétendre qu’un flic ne peut plus faire du boulot de bureau après 52 ans. Assez de prétendre qu’un militaire peut prendre une retraite avant 62 ans quand 70% des postes sont administratifs ou logistiques. Assez de payer 3000, 4000, 5000 euros de retraites et plus au pretexte du “on a payé pour”. Et alors? Nous aussi avons payé pour une retraite à 60 ans quand on nous a mis soudain à 62 avec des méthodes de calculs infiniment plus restrictives.
      Charité bien ordonnée….
      Aujourd”hui, les retraités français forment une gérontocratie exactement comme il y eu une artistocratie.
      Comment voulez vous que des gens qui galèrent pour élever leurs enfants ne soient pas révoltés de voir leurs ainés, leurs parents se pavaner à voyager, se faire des plaisir, et insulte suprême, l’aumône d’un coup de main au prix d’un durcissement considérable de leur propre vie.
      Les retraites supérieures au revenu médian d’activité doivent être baissées.

        +12

      Alerter
      • Jean // 15.10.2017 à 16h15

        Une meilleure solution serait de revenir à la retraite à 60 ans au minimum. Impossible me direz-vous nous ne pouvons pas le financer !
        La bonne question à vous poser sera alors de vous demander pourquoi nous ne pouvons plus le financer et ou va l argent qui pourrait servir à le faire. Je vous invite juste à prendre de l avance pour ne pas que vous vous posiez cette question uniquement lorsque vous aurez 70 ans et que vous commencerez à percevoir le minimum vieillesse en ayant travaillé toute votre vie pour un salaire de cadre.

          +3

        Alerter
        • Bouddha Vert // 16.10.2017 à 01h43

          Bonjour,
          Une partie de la réponse à votre interrogation tient à plusieurs faits qui peuvent être “transparents”, “invisibles”, je vous en propose quelques uns:
          Comparer le pouvoir d’achat du retraité médian de 2007 (avant la déconfiture…) avec celui de 1960 et 1945.
          Comparer le nombre de prétendants à la retraite à ces dates
          Comparer les durées de pensions…
          Passer d’une vision nationale de ces données à une vision mondiale (vertige?)
          Ne pas oublier que toute richesse créée s’effectue toujours par prélèvement de ressources naturelles (renouvelable ou pas ou plus) que l’on va transformer avec des outils, des machines et de l’énergie.

          Nous ne croîtrons pas longtemps encore vu ce que nous dévorons quotidiennement.
          Cette baisse de croissance explique également les dettes d’état.

          Il faut cultiver son jardin, ou en acheter un!

            +2

          Alerter
      • Maguy // 16.10.2017 à 01h11

        “Aujourd”hui, les retraités français forment une gérontocratie exactement comme il y eu une artistocratie”
        Pensez-vous vraiment que la majorité des retraités ont une retraite qui leur permette de faire partie des riches qui renflouent les paradis fiscaux ? .
        Faites une enquête honnête et plus approfondie svp. La catégorie des retraités qui touchent entre 1500 et autour de 2000€ par mois se retrouvent avec peu de chose quand ils sont célibataires et qu’ils ont été laminés par les impôts et cotisations diverses, et qu’ils se voient dans l’obligation d’aider tous les mois leurs enfants et petits enfants en difficulté sociale et économique.
        Se pavaner et voyager pour ma part je ne sais pas ce que c’est. Les retraités huppés dont vous parlez qui représentent les hauts cadres salariés ne sont pas la majorité croyez-moi.
        Arrêtons de rentrer dans le jeu de la division entre salariés, qui est une des armes les plus connues et malsaines de la caste financière minoritaire pour perpétuer ce système immonde de vautours hystériques et prédateurs.

          +6

        Alerter
        • Pinouille // 16.10.2017 à 14h20

          A noter que la financiarisation de l’économie est en grande partie liée à la nécessité d’investir les milliers de milliards de $/€/£ des retraites par capitalisation de la génération du baby boom (génération qualifiée de “la plus égoïste de l’histoire de l’humanité” par un libre penseur que nous connaissons tous ici).
          Et la course aux dividendes très décriée sert grandement à payer ces retraites.
          Les retraités votent: on comprend mieux pourquoi le système n’est pas prêt d’être réformé.

            +0

          Alerter
        • Alfred // 16.10.2017 à 21h01

          Non on ne peut pas vous croire: duracuir donne des chiffres et si vous les comprenez ils sont imparables et une immense source d’inquiétude. Le revenu médian des retraités supérieur au revenu médian des actifs c’est dévastateur.
          Comme vous n’avez pas l’air d’avoir imprimé revenu médian veut dire qu’une moitié de la population considérée gagné plus et l’autre moins. C’est très différent de revenu moyen.

            +0

          Alerter
        • Alfred // 16.10.2017 à 21h13

          “qu’ils se voient dans l’obligation d’aider tous les mois leurs enfants et petits enfants en difficulté sociale et économique.”
          C’est bien que vous le fassiez. Mais ce qui serait encore mieux c’est que ni vos enfants ni vos petits enfants n’aient besoin de vous. C’est ‘e sens du propos de duracuir il me semble…

            +0

          Alerter
  • Chris // 15.10.2017 à 11h53

    Vénézuéla, “violation massive des droits de l’homme”
    Reçu hier dans ma boite à lettres en Suisse, un pamphlet incendiaire sur la Corée du Nord. Amnesty International se fendait de ce torchon, pour collecter des fonds.
    Que n’ont-ils pas fait la même chose quand le génocide rwandais battait son plein -800’000 victimes, conflit extrêmement complexe, se jouant sur plusieurs plans et qui perdure depuis en République Démocratique du Congo, avec un bilan total de six millions de morts- avec les encouragements et support de la CIA :
    https://www.iveris.eu/list/actualites_et_evenements/282-les_etatsunis_impliques_dans_le_genocide_rwandais
    “le Rwanda et l’Ouganda seraient actuellement les deux supplétifs locaux des États-Unis, soutenant des groupes armés au Kivu et au Katanga.
    Ancienne colonie belge, donc francophone, l’influence française était importante au Rwanda à cette époque. Les États-Unis ont ainsi cherché à se débarrasser d’un concurrent potentiel pour accéder à des ressources minières très importantes.
    Aujourd’hui, c’est quasiment le cas, puisque toute cette richesse phénoménale du Katanga et du Kivu [régions de la RDC, limitrophes de l’Ouganda et du Rwanda, ndlr] est exportée vers les ports est-africains à destination de compagnies américaines, israéliennes ou britanniques»”
    Voilà qui nous ramène aux propos d’un Mitterand en fin de vie…

      +15

    Alerter
  • Chris // 15.10.2017 à 11h58

    Irlande, 3e créancier de la dette US.
    Ne serait-ce pas dû à l’immigration massive des Irlandais durant le XXe siècle ?

      +0

    Alerter
    • L’illustre inconnu // 15.10.2017 à 12h13

      Avec Ophelia la dette va encore s’agrandir pour l’Irlande.

        +0

      Alerter
    • Perret // 15.10.2017 à 16h47

      Oui, et le financement de l’IRA par les Irlandais des Etats-Unis

        +0

      Alerter
  • Julie // 15.10.2017 à 13h00
  • some // 15.10.2017 à 14h56

    > https://dailygeekshow.com/foret-relache-co2/

    à la vérité, un peu choqué par la fin de l’article. Le début commence bien, et de fil en aiguille, le lecteur est emmené sur le sentier de solutions qui n’en sont pas, puisqu’elle consiste à reporter notre changement sur une augmentation de la masse forestière, en fait, à faire reculer la date butoire de notre changement.
    Il y a peut être bien une solution où l’humanité est en équilibre avec son système écologique, mais cela ne fait pas partit du dogme économique actuel, donc cqfd, l’article part en vrille tout seul…

      +1

    Alerter
    • Bouddha Vert // 16.10.2017 à 22h01

      je prend votre CQFD pour “Ce qu’il faut dire”
      Car, ce qu’il faut dire, c’est que l’équilibre que l’on appelle de nos voeux est totalement incompatible avec nos modes de vie (Congés payés, voyages en avion, nourriture pas cher, retraite, sécurité sociale…)
      Et je n’ai jamais entendu un politique oser ou imaginer se faire élire en promettant moins pour tout le monde dans son programme.
      Les journaux ne s’y aventurent pas plus, au risque de perdre leurs derniers clients…

      Il n’y a que le monde scientifique pour qui l’espace est possiblement libre.

        +1

      Alerter
  • some // 15.10.2017 à 15h39

    > https://www.connaissancedesenergies.org/afp/epr-de-flamanville-calendrier-confirme-avant-2-importantes-phases-dessai-171009

    > ..ses dirigeants se montrant “confiants” à l’approche de deux importantes phases d’essais..
    > EDF précise que les essais dits “à froid”… dureront environ deux semaines..
    > EDF lancera en juillet 2018 les essais dits “à chaud”..
    ndr: il n’est pas cité la durée du test.
    > …le démarrage du réacteur a été à plusieurs reprises repoussé alors qu’il devait au départ être lancé en 2012…
    ndr: donc 5 ans de retard
    > EDF table sur … 100% de puissance au milieu du quatrième trimestre 2019..

    Donc grosso modo on est à 2 ans du lancement de cette horreur, ils partent sur des durée de test de 2 semaines, ils sont grave à la bourre.

    Peut on imaginer que l’industrie est minée par la mal façon ?
    défauts de la cuve: goo.gl/Cc9nvH
    scandale kobe steel: goo.gl/XKJrju
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Volkswagen

    Peut on imaginer que la sûreté nucléaire est elle aussi minée par des pratiques douteuses ? goo.gl/SZb1kx

    Devrions nous raisonnablement avoir confiance dans ce projet ?

      +3

    Alerter
    • douarn // 15.10.2017 à 19h43

      Bonjour some

      EDF table sur … 100% de puissance au milieu du quatrième trimestre 2019

      Il me semble que l’ASN parle d’autoriser un fonctionnement en mode dégradé à cause des défauts de l’acier de la cuve. Donc pas de fonctionnement à 100%. Quid du coût de production?

      L’AIEA estime que la consommation d’uranium en 2030 par les centrales de 3e génération sera de 95 000 à 140 000 t/an.
      http://www.iaea.org/newscenter/pressreleases/2012/prn201219.html

      Le hic c’est que l’uranium des ogives nucléaires sera “consommés” et que selon les travaux de modélisation menés en 2011 par M. Dittmar (Institute of Particle Physics, Zurich), si toutes les mines d’uranium planifiées sont ouvertes, l’exploitation minière annuelle passerait de 58 000 t/an en 2015 à … 41 000 t/an en 2030.
      https://arxiv.org/abs/1106.3617

      Bref, l’EPR serait-il mort né? Soutenir mordicus l’EPR épuise nos finances et nous fait prendre du retard sur la 4e génération (neutrons rapides) de réacteurs?

        +3

      Alerter
    • fanfan // 16.10.2017 à 08h28

      “Le 10 octobre 2017, l’ASN a rendu son avis relatif à l’anomalie de l’acier du fond et du couvercle de la cuve du réacteur EPR de Flamanville. L’ASN considère que cette anomalie n’est pas de nature à remettre en cause la mise en service de la cuve sous réserve de la réalisation de contrôles spécifiques lors de l’exploitation de l’installation. La faisabilité de ces contrôles n’étant aujourd’hui pas acquise pour le couvercle, l’ASN considère que le couvercle actuel ne peut être utilisé au-delà de 2024.”
      https://www.asn.fr/Informer/Actualites/Reacteur-EPR-de-Flamanville-l-ASN-rend-son-avis

        +1

      Alerter
      • douarn // 18.10.2017 à 09h29

        En juin, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a saisi le groupe d’experts pour les équipements sous pression nucléaire (GP-ESPN). Son rapport dit que sans des contrôles approfondis et réguliers tout au long du fonctionnement du réacteur, “l’aptitude au service du couvercle actuel de la cuve (…) n’est pas acquise de manière pérenne“ et qu’”EDF n’est actuellement pas en mesure de mettre en oeuvre” les contrôles nécessaires. Si cette situation n’était pas résolue, l’utilisation du couvercle actuel “ne saurait être envisagée au-delà de quelques années de fonctionnement“.
        Je reste persuadé que le fonctionnement à 100% est de l’ordre de l’hypothèse la plus favorable. EDF est en crise et je ne suis pas loin d’imaginer que la position de l’ASN a été contrainte. Même chose pour Areva, la Commission européenne a subordonné à un avis positif de l’ASN son feu vert à la recapitalisation du groupe lui aussi en difficulté.

        La suite va être intéressante…

          +0

        Alerter
  • Jade Loiselle // 15.10.2017 à 16h14

    Outil indispensable pour se protéger des nuisances complotistes :
    https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/lemonde-decodex/

      +0

    Alerter
    • Jean // 15.10.2017 à 16h44

      C’est gentil mais je cherche plutôt un outil qui m’incite à réfléchir par moi-même plutôt qu’un outil m’en dispense.

        +9

      Alerter
      • Kiwixar // 15.10.2017 à 20h35

        Réfléchir par vous-même? Oula, comme tous les lecteurs de ce blog, vous allez être fiché « R » par la Kommandantur… Reprenez donc un peu de soma.

          +5

        Alerter
    • Surya // 15.10.2017 à 23h41

      garanti avec du Adrien Sénécat / Samuel Laurent dedans !

        +1

      Alerter
    • PierreH // 17.10.2017 à 11h15

      Vu que le decodex met en garde contre ce site-même où vous postez, je penche pour une tentative de trollage en règle: à ce compte-là soyez plus provocatrice, ça marchera beaucoup mieux ;-P

        +0

      Alerter
  • Jean // 15.10.2017 à 22h55

    Vous vous méprenez si vous pensez qu’il suffirait de ponctionner même 20% du montant de toutes les retraites pour être assuré de prendre la votre dans de meilleurs conditions. Les 1% prendront tout l’argent disponible, où qu’il se trouve. Aujourd’hui ce sont les retraités demain ce sera les propriétaires, les fonctionnaires ou les chômeurs. Et quand il ne restera que trop peu à tous ceux-là ce sera de nouveau les actifs qui joueront le rôle des méchants profiteurs.

      +4

    Alerter
  • Vincent // 15.10.2017 à 23h08

    Concernant l’article sur la pollution lumineuse, ils sont totalement dans le vrai.
    Dans ma région, près de Marseille, la nuit n’existe plus.
    Il n’y a que le jour, plus ou moins lumineux.
    encore vendredi, j’ai pu faire une marche de nuit sur les sentiers, sans aucun besoin de lampe alors que j’étais a plusieurs kilomètres des habitations les plus proches.
    les villes ou villages, vus de loin, sont tellement lumineux de nuit que l’on dirait des levers de soleils tout autour de soi. des halos rose ou orangés.
    et ce n’était même pas une nuit de pleine lune, bien au contraire, c’était un quart de lune et un temps couvert.
    Biensur, voir les étoiles est impossible.

      +3

    Alerter
  • fanfan // 16.10.2017 à 08h02

    Bernard Friot : « Nous n’avons besoin ni d’employeurs, ni d’actionnaires pour produire », entretien inédit pour le site de Ballast (sept 2015)
    Contrairement à la proposition du revenu de base qu’il qualifie de « roue de secours du capitalisme », la solution du salaire à vie s’inscrit autant dans une refonte complète de notre rapport à la propriété que dans une démarche de suppression de notre aliénation au marché de l’emploi, au profit de la valorisation du travail.
    http://www.revue-ballast.fr/bernard-friot/

      +1

    Alerter
  • Julie // 16.10.2017 à 14h03

    pas sûr qu avec la justice française il s en tire avec juste une amende et 7 mois de prisons; on ne touche pas aux banques dans ce pays!!
    http://www.lemonde.fr/culture/article/2017/10/16/l-artiste-russe-pavlenski-arrete-a-paris-apres-avoir-mis-le-feu-a-la-banque-de-france_5201602_3246.html

      +0

    Alerter
  • Julie // 16.10.2017 à 20h52
  • BA // 21.10.2017 à 23h17

    République tchèque : résultats des élections législatives :

    Le mouvement populiste du “Trump tchèque” remporte les législatives.

    1- Le mouvement populiste ANO du milliardaire Andrej Babis a remporté haut la main les élections législatives de vendredi et samedi en République tchèque en raflant 29,6% des suffrages exprimés,

    2- les libéraux du Parti démocratique civique (ODS) sont crédités de 11,3%,

    3- la version tchèque du Parti pirate obtient 10,8 %,

    4- la formation d’extrême droite Liberté et démocratie directe (SPD) obtient 10,6%,

    5- le Parti social démocrate (ČSSD) du Premier ministre sortant, Bohuslav Sobotka, tombe à 7,3%, son score le plus bas depuis 1993 et la dissolution de la Tchécoslovaquie,

    6- les chrétiens démocrates (KDU-ČSL), partenaire de Sobotka dans la coalition sortante, ne sont crédités que de 5,8% des voix.

    http://www.rts.ch/info/monde/9018379-le-mouvement-populiste-du-trump-tcheque-remporte-les-legislatives.html

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications