Les Crises Les Crises
29.octobre.201729.10.2017 // Les Crises

Revue de presse du 29/10/2017

Merci 42
J'envoie

Merci à nos quelques contributeurs pour cette revue. Bonne lecture aux nombreux autres… qui pourraient les rejoindre en se proposant via le formulaire de contact du blog.

CRISE BANCAIRE

Les banques mènent par deux à zéro

"La garantie européenne des dépôts bancaires n’est pas pour demain, le ministère allemand des finances ayant hier fait savoir que « rien n’a changé » et que Berlin n’était pas prêt à engager des négociations tant qu’une « réduction sensible des risques » portés par les banques européennes n’était pas intervenue."

Source : Blog de Paul Jorion

Les banques françaises facturent 6,5 milliards de frais par an aux ménages modestes

"D'après les calculs, ces frais pour incident auraient généré 6,5 milliards d'euros de revenus pour les banques et 4,9 milliards d'euros de bénéfice net en 2016. Les banques sont des bouées de plomb sociales." [Crise Bancaire, mais on peut se refaire !]

Source : La Tribune

CRISE DE L’EMPLOI

Derrière la « chasse aux chômeurs », les idées reçues

"Les présupposés venant justifier la « chasse aux chômeurs » ont la vie dure. Pourtant, il suffit de les confronter aux chiffres pour démontrer leur inexactitude : non seulement la majorité des demandeurs d’emploi ne touchent pas d’indemnités, mais en plus les radiations prononcées par Pôle emploi pour cause de déclaration frauduleuse sont absolument marginales. Ainsi, l’idée selon laquelle les chômeurs resteraient inscrits à Pôle emploi pour bénéficier des allocations a du plomb dans l’aile : 56 % des inscrits à Pôle emploi ne touchent aucune indemnité. Une proportion qui monte à 60 %, si l’on considère l’ensemble des 6 277 000 inscrits en catégories A, B, C, D et E. Et sur 2,5 millions de chômeurs indemnisés, 767 000 travaillent, cumulant un (faible) salaire et une allocation (de 540 euros en moyenne)."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

DÉMOCRATIE

Celles qui ont révélé les « Monsanto papers » racontent comment Monsanto triche

"Ces deux femmes sont à l’origine de la publication des « Monsanto papers », ces milliers de courriels, notes, rapports, qui montrent les manipulations de la firme chimique pour cacher la dangerosité du glyphosate. Reporterre les a rencontrées. Carey Gillam et Kathryn Forgie sont à la source des « Monsanto Papers », les documents que la firme productrice du Roundup et des principaux OGM a dû publier en mars dernier : des textes qui révèlent les manœuvres de l’entreprise basée à Saint-Louis, aux Etats-Unis, pour dissimuler les effets sur la santé du glyphosate et pour influencer les agences du gouvernement chargées de la santé. C’est grâce aux procédures juridiques qu’elles ont engagées et aux enquêtes qu’elles ont menées que ces « papers » ont pu être publiés."

Source : REPORTERRE

Le comportement de La République en Marche lors des débats parlementaires

François Ruffin a été empêché de s'exprimer par les députés LREM. [Leur république est peut-être en marche, mais ils n'ont apparemment pas encore appris la démocratie dans leurs séminaires...]

Source : Assemblée Nationale via Blog Mediapart de Patrick Cahez

ENVIRONNEMENT

Pourquoi la FNSEA est-elle accro au glyphosate ?

"La Commission européenne vient de décider de reporter le vote sur le renouvellement de la licence du glyphosate, une molécule présente dans de nombreux herbicides, et considérée comme cancérogène probable. Alors que de plus en plus d’agriculteurs français dénoncent une « hécatombe » provoquée par les cancers liés aux pesticides, le principal syndicat agricole, la FNSEA, met tout en œuvre pour défendre l’usage du glyphosate, le plus longtemps possible, quitte à s’allier avec l’industrie des pesticides. Basta ! s’est penché sur les raisons d’une telle détermination, entre business et conflits d’intérêts."

Source : Bastamag

"C'est possible autrement" : dans l'Orne, des agriculteurs racontent comment ils ont arrêté le glyphosate

"Dans cette région agricole de Normandie, plusieurs cultivateurs et éleveurs ont recours à d'autres techniques que l'utilisation du pesticide le plus vendu au monde. Quelques mauvaises herbes n'ôteront pas à Alain Davy son sourire. Il y a trois mois, l'agriculteur a bien effectué trois passages de désherbage mécanique dans ce champ, mais des plantes envahissantes jonchent encore ses hectares de maïs. "Il faut accepter qu'il en reste un peu !", dit-il en inspectant sa parcelle. Certes, le désherbage mécanique est "moins efficace" qu'un herbicide, mais Alain Davy ne regrette rien. Il y a douze ans, ce cultivateur et éleveur bio de Pointel (Orne) a fait un pari osé : cesser toute utilisation de glyphosate, classé "cancérigène probable" par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et retrouvé dans des produits de consommation courante."

Source : FRANCE INFO

EUROPE

Agriculture : pourquoi il faut réformer la PAC

"La PAC n’a pas fondamentalement changé depuis le grand virage de 1992, même si plusieurs réformes ont par la suite cherché à la rendre plus équitable et plus verte. Celle de 2003 a en particulier institué le « 2e pilier » avec son bouquet de mesures en faveur du développement rural et de l’environnement. Il reçoit ainsi aujourd’hui 23 % des aides agricoles européennes3 et les Etats membres sont de plus autorisés à largement cofinancer les mesures inscrites dans ce dispositif."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Les eurodéputés pour des accords commerciaux sans parlements nationaux

"Les eurodéputés souhaitent que l'Union européenne puisse conclure ses futurs accords commerciaux avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande sans avoir à les faire ratifier par les Parlements nationaux de l'UE, selon une résolution non-contraignante votée jeudi. Si tel était le cas, le Parlement européen serait la seule assemblée en Europe à se prononcer sur ces accords." [Démocratie on vous dit... et on se passera aussi de la Justice tant qu'à faire.]

Source : Romandie

Les élections en Autriche ou le grand retour de l’Empire Austro-Hongrois

"Nous venons d’avoir des élections en Autriche où la Droite l’a emporté de façon écrasante et bien entendu la presse française nous a ressorti sa bouillie habituelle : le fascisme, voir le nazisme était de retour, la bête immonde dont le ventre était encore fécond refaisait son apparition mais heureusement l’Europe était là qui allait intervenir pour que tout cela ne finisse pas trop mal… et que sais je encore. De toute façon, continuent nos journalistes, l’Autriche est un petit pays et la seule chose qui compte ce sont les négociations entre les « grands » c’est-à-dire la France éternelle, représentée par notre Jupiter national et l’Allemagne impériale sous la direction de madame Merkel."

Source : INSTITUT DES LIBERTES (CHARLES GAVE)

FRANCE

Taxe dividendes : histoire d’une fuite en avant

"Dès sa création en 2012, la taxe à 3 % était jugée fragile juridiquement. En jouant la montre jusqu’au bout, le gouvernement précédent a pris une lourde responsabilité. On pensait avoir tout dit sur l'ardoise laissée par François Hollande, des crédits d'impôts votés mais non financés aux gestes coûteux en faveur des fonctionnaires en passant par les sous-dotations budgétaires. Mais la facture de l'annulation de la taxe à 3 % sur les dividendes versés par les entreprises laisse pantois : environ 9 milliards d'euros à rembourser, soit la quasi-totalité du rendement de cet impôt depuis son instauration en 2012 !"

Source : Les Echos

PME et TPE : les oubliées du budget 2018

"Tout entier braqué sur la fiscalité des personnes, le débat public autour de la loi de finance passe sous silence la question de l’entreprise, et notamment de la petite entreprise. Or, faire croître les PME pour qu’elles deviennent demain des ETI constitue une épine dorsale de la doctrine industrielle macroniste, comme elle était celle du rapport Attali." [Ce qui n'est pas sans logique, pas assez riches pour ruisseler...]

Source : XERFI CANAL

GÉOPOLITIQUE

Des pays d’Europe se retournent contre Israël après des destructions en Cisjordanie

"L’initiative inédite de sept pays, dont la France, fait suite au démantèlement d’installations scolaires et solaires qu’ils avaient financées à hauteur de 30 000 euros. Chaque mot a été âprement négocié. Le résultat final n’en reste pas moins important et risque de susciter la fureur du gouvernement de Benyamin Nétanyahou, qui ne dissimule pas son mépris pour l’Union Européenne."

Source : Le Monde

INEGALITES

La grande pauvreté baisse dans le monde mais de fortes inégalités persistent entre régions du monde

"La pauvreté recule dans le monde. 800 millions d’individus vivent cependant toujours avec moins de 1,90 dollar par jour, le seuil d’extrême pauvreté. Le nombre de personnes vivant sous le seuil d’extrême pauvreté (1,90 dollar par jour et par personne) [1] dans le monde a diminué d’un peu plus d’un milliard en trente ans, passant de 1,9 milliard en 1981 à 800 millions en 2013 [2], selon la Banque mondiale. Une évolution d’autant plus positive que, dans le même temps, la population mondiale est passée de 4,5 à 7,2 milliards d’individus. Du coup, le taux d’extrême pauvreté a été divisé par 3,9 : 10,7 % de la population mondiale vit aujourd’hui avec moins de 1,90 dollar par jour, contre 42,2 % il y a 30 ans." [Notez que dans nos pays, les inégalités auront tendance à s'accroître car, comme l'explique E. Todd, dans une économie globalisée elles tendront vers l'écart existant entre les plus riches d'un côté et ceux exerçant les activités rémunérées par les plus bas revenus et soumises à la concurrence mondiale de l'autre.]

Source : OBSERVATOIRE DES INEGALITES

MATIÈRES PREMIÈRES

Rothschild décroche un appel d'offres pour privatiser le système de transport de gaz en Ukraine - Mainmise sur le hub gazier de l'Europe

"Le Maïdan... derrière toute la géopolitique servant les intérêts US, il existe des intérêts financiers supranationaux. Monsanto qui rêve des tchernoziom ukrainiens (terres noires fertiles), les gisements de gaz de schiste du Dombass, le rachat bon marché d'usines ukrainiennes une fois l'industrie détruite. A ces cibles, il en est une à la fois lourde sur les plans géopolitiques et financiers : le réseau de transport gazier. L'Ukraine est un nœud gazier central pour la livraison du gaz russe à l'Europe (un tiers de sa consommation). INTERFAX rapporte que la banque Rothschild de Milan (Italie), a remporté l'appel d'offre pour fournir des services de banque d'investissement à Naftogaz (société détenue à 100 % par l'état ukrainien) pour dégrouper les activités de transport gazier et trouver des partenaires pour gérer le système de transport de gaz en Ukraine." [Bref, la France ne va pas changer de politique sur l'Ukraine tout de suite...]

Source : Donetsk International Press Center

Volkswagen échoue dans son plan « cobalt »

"Volkswagen vient d’essuyer un sérieux revers dans sa quête d’approvisionnement de cobalt. Un minerai pourtant crucial pour le développement de sa stratégie électrique. Un coup dur ?" [Les autos électriques, ça ne sera peut-être pas si simple.]

Source : Le Moniteur Automobile Belgique

RÉFLEXION

L’environnement, nouvelle frontière du capitalisme

"Les orientations du projet de loi de finances 2018 dans le domaine de l’environnement signent symboliquement les contours du « monde nouveau » que M. Emmanuel Macron déclare vouloir porter sur les fonts baptismaux. Accentuant des dérives initiées il y a une dizaine d’années, le projet que dessinent ces mesures est bien celui d’une financiarisation de tous les actifs naturels, préalable incontournable à la poursuite effrénée d’une « croissance » mortifère."

Source : LE MONDE DIPLOMATIQUE

Quelles perspectives pour les dépenses sociales en France?

"Contrairement à une opinion très répandue, nos dépenses sociales ne sont pas sur une trajectoire explosive : non seulement la situation financière de notre système de protection sociale s’améliore mais elle devrait revenir à l’équilibre sous la présente mandature et rester sous contrôle à l’avenir, sans nécessiter de nouvelles ressources." [Surprenant de Terra Nova, bel effort, à se demander si ça ne cache pas quelque chose.]

Source : Terra Nova

VUES D’AILLEURS

3 contre-vérités économiques avec lesquelles la génération Y a grandi et qu’il est urgent de démystifier

1° Assouplir le code du travail ne réduit pas le chômage. 2° La dette n'est pas due à un état français trop dépensier. 3° Les cadeaux fiscaux aux entreprises ne créent pas plus d'emplois.

Source : Huffington Post

ÉCONOMIE

La dérégulation bancaire freine l’innovation dans les petites entreprises

"La dérégulation bancaire freine l’innovation dans les petites entreprises De nombreuses études montrent que la dérégulation des marchés financiers à travers le monde accroît la concurrence entre les banques, ce qui présente bien des avantages. En étudiant les effets de la dérégulation sur l’innovation, Johan Hombert et son coauteur Adrien Matray observent toutefois une répercussion négative pour les petites entreprises, qui semblent perdantes en termes de budgets et de talents."

Source : The Conversation

Commentaire recommandé

LBSSO // 29.10.2017 à 09h52

” Volkswagen échoue dans son plan « cobalt » ”
Personnellement , cela ne m’a pas trop étonné quand on sait la lutte pour les minerais que se livrent la Chine et les US, en particulier autour du cobalt nécessaire aux batteries Tesla,aux usines chinoises et à la future usine Porsche.
D’ailleurs , à ce sujet, j’invite modestement chaque lecteur à suivre de très près ce qui se déroule au “Congo”,premier producteur de cobalt au monde.La Chine y investit massivement.Comment va-t-elle défendre ses intérêts ? Sa doctrine évoluera t elle vers un plus grand engagement face aux US ?

C’est un concentré dramatique de techniques de déstabilisation ,de confiscation des matières première, de luttes entre puissances de premier rang mais aussi émergentes, d’investissements stratégiques,etc. …Un éclairage froid .Lumière glaçante .Morts encore chauds.Silence.

19 réactions et commentaires

  • douarn // 29.10.2017 à 07h21

    Bonjour

    Agriculture : pourquoi il faut réformer la PAC

    En Fr est versé 9 milliards d’aides à 500 000 exploitations et au final 1 agriculteur sur 3 gagne moins de 350 euros par mois!!! Je m’étonne toujours quand les professionnels en orbite autour du monde agricole (marchands de tracteurs, d’engrais, de phyto, d’aliments, Crédit agricole, …) se disent “libéraux”…

    http://www.letelegramme.fr/france/agriculteurs-1-sur-3-gagne-moins-de-350-euros-par-mois-12-10-2016-11252077.php
    https://www.insee.fr/fr/statistiques/1374189?sommaire=1374192

      +10

    Alerter
    • patrick // 30.10.2017 à 10h42

      Il n’y a rien de libéral dans ce vaste f..toir de réglementations et de subventions dans tous les sens. Et chaque fois les états ou l’UE en rajoute une couche en se disant que ça ira mieux en faisant plus d’erreurs.
      La solution est certainement de faire le ménage dans tous ça mais vu le nombre de gens et d’organisations biberonnés à l’argent public ça va pas être simple.

        +1

      Alerter
      • clauzip // 30.10.2017 à 18h54

        Il faut un peu d’humilité !penser qu’au niveau de l’UE il ne se fait que des erreurs est une…erreur grave.
        Tout ce qui s’y fait est de démarche ultra libérale.
        La marche de cette administration n’est pas réglée à vue mais au cap avec toujours la même boussole en or,dollars et pouvoir!

          +3

        Alerter
  • Eric83 // 29.10.2017 à 09h23

    Dans une rubrique qui pourrait s’intituler “C’est déjà demain”, voici “Sophia”, robot humanoïde issu de l’AI et vedette de la conférence Future Investment Initiative qui s’est tenue à Riyad.
    Nous verrons – ou pas – les conséquences de ces initiatives qui sous couvert de bonnes intentions pourraient en cacher d’autres beaucoup moins louables.

    La vidéo de 5 mn concernant le robot “Sophia” :
    https://www.youtube.com/watch?v=S5t6K9iwcdw

    La vidéo complète de 1 h 38 :
    https://www.youtube.com/watch?v=EETf0LLNk0I&feature=youtu.be

    La presse MSM, l’Express entre autres, s’est empressée de dénoncer la “citoyenneté” accordée à ce robot au visage “féminin” par l’AS alors que les droits des femmes dans cet Etat sont bafoués.

    Est-là réellement le sujet principal d’indignation ?

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/le-robot-sophia-citoyenne-saoudienne-a-plus-de-droits-que-les-femmes-de-son-pays_1955877.html

      +3

    Alerter
    • Eric83 // 29.10.2017 à 10h04

      En 2015 est sorti un film d’anticipation au scénario remarquable, “Ex machina”.

      Au vu des avancées de l’AI et de la masse de données incommensurable captée par les GAFA – Google, Appel, Facebook et Amazon – le terme d’anticipation pour le film ne sera plus d’actualité.

      En revanche, le scénario lui-même pourrait alors devenir très rapidement une réalité et peut-être la plus grande menace, comme le soulignent certains, pour l’espèce humaine.

        +1

      Alerter
      • Vincent // 29.10.2017 à 22h48

        On a encore un peu de marge.

        L’IA ne sait pas apprendre à apprendre, c’est une limite pas dépassée pour le moment. On n’a pour le moment pas la technologie pour s’y approcher.

        L’IA se base toujours de données d’entrées, même avec le Deep Learning, sans ça elle n’est rien.

          +1

        Alerter
        • ty89 // 30.10.2017 à 17h07

          Regardez ce qu’il se passe au niveau du “reinforcement learning”.
          Cela permet au algo de Deep Learning de se passer de données en entrée.
          Et donc, d’apprendre sans exemples, simplement en pratiquant, comme le fait l’humain.

            +0

          Alerter
  • LBSSO // 29.10.2017 à 09h52

    ” Volkswagen échoue dans son plan « cobalt » ”
    Personnellement , cela ne m’a pas trop étonné quand on sait la lutte pour les minerais que se livrent la Chine et les US, en particulier autour du cobalt nécessaire aux batteries Tesla,aux usines chinoises et à la future usine Porsche.
    D’ailleurs , à ce sujet, j’invite modestement chaque lecteur à suivre de très près ce qui se déroule au “Congo”,premier producteur de cobalt au monde.La Chine y investit massivement.Comment va-t-elle défendre ses intérêts ? Sa doctrine évoluera t elle vers un plus grand engagement face aux US ?

    C’est un concentré dramatique de techniques de déstabilisation ,de confiscation des matières première, de luttes entre puissances de premier rang mais aussi émergentes, d’investissements stratégiques,etc. …Un éclairage froid .Lumière glaçante .Morts encore chauds.Silence.

      +16

    Alerter
  • lecrabe // 29.10.2017 à 11h29

    Je ne trouve pas judicieux de mettre ici un lien vers le site du créateur du décodex, qui plus est rédigé par un certain Piotr Smolar et enfin dont la lecture complète est réservée à ses abonnés.
    On pourra préférer générer du clic ici: http://www.aurdip.fr/dans-une-initiative-sans-precedent.html pour apprendre la même chose.

      +7

    Alerter
  • RémyB // 29.10.2017 à 12h04

    je cite l’article:
    “Le nombre de personnes vivant sous le seuil d’extrême pauvreté (1,90 dollar par jour et par personne) [1] dans le monde a diminué d’un peu plus d’un milliard en trente ans, passant de 1,9 milliard en 1981 à 800 millions en 2013”
    et ma question:
    est-il fait mention de la dévaluation importante de la valeur du dollar sur cette période de trente ans?

      +15

    Alerter
    • ty89 // 30.10.2017 à 17h22

      Inutile car on parle du seuil de pauvreté qui est évalué a 1.90$.
      L’évaluation de ce seuil interviens annuellement.

        +0

      Alerter
      • clauzip // 30.10.2017 à 19h10

        Je doute fortement que ce chiffre soit vérifié par une expérimentation in vivo pour chaque pays où ce seuil est susceptible d’être atteint.
        Je considère qu’en plus,l’organisme qui les calculent doit être mentionné !

          +1

        Alerter
  • BA // 29.10.2017 à 20h42

    Un nouveau symbole, un nouveau drapeau est apparu aujourd’hui dans les rues de Barcelone.

    C’est le drapeau brandi par les unionistes de Catalogne.

    Le drapeau des unionistes de Catalogne est divisé en trois parties :

    1- La première partie du drapeau est constituée par les couleurs de la Catalogne : les unionistes disent qu’ils sont attachés à leur région, la Catalogne.

    2- La deuxième partie du drapeau est constituée par les couleurs de l’Espagne : les unionistes disent qu’ils veulent maintenir l’unité de leur nation, l’Espagne.

    3- La troisième partie du drapeau est la plus grande, la plus vaste. Elle est constituée par les couleurs de l’Union Européenne : bleu, avec des étoiles jaunes. Les unionistes disent qu’ils veulent rester dans l’Union Européenne.

    Leur drapeau est ici :

    http://i.f1g.fr/media/figaro/680x/2017/10/29/XVM877bcd0a-bcbb-11e7-a54f-b3dab0ed9a79-805×453.jpg

      +3

    Alerter
  • BA // 29.10.2017 à 20h44

    ou ici :

    http://i.f1g.fr/media/figaro/680x/2017/10/29/XVMef3b96a0-bcb6-11e7-a54f-b3dab0ed9a79-805×453.jpg

    Aujourd’hui, il y avait dans les rues des régionalistes, des monarchistes, des européistes.

    En Catalogne, l’Histoire va se jouer entre ces deux camps :

    – les régionalistes, les monarchistes, les européistes. Leur hymne est la « Marcha Real ». En français : la « Marche Royale ». À la fin de la guerre civile, le général Francisco Franco restaure la Marche royale comme hymne national sous son ancien nom de la Marcha Granadera. À la fin de la dictature, le texte officiel de Franco disparaît. La Marche royale est toujours l’hymne officiel de l’Espagne, mais se voit dépourvue de paroles.

    – les indépendantistes, les républicains, les sécessionnistes. Leur hymne, « Els Segadors », servit de chant de ralliement des Catalans républicains pendant la guerre d’Espagne. Il fut interdit par la dictature franquiste.

      +4

    Alerter
  • rosecestlamort // 30.10.2017 à 20h17

    je suppose que vous avez prévu quelque chose sur le “complot contre les etats-unis” ? c’est delirant les titres de la p(a)resse française sur l’inculpation de Manafort, je ne sais pas si c’est l’AFP qui leur a fourni tel quel ou si Libé & Co ont fait acces d’opportunisme, mais faire une manchette “Enquête russe : l’ancien directeur de campagne de Trump inculpé de complot contre les Etats-Unis”, quand le dit délit en question ne concerne NI la Russie Ni Trump mais son propre business, c’est fort…

    Même un canard/relais democrate comme VOX le reconnait clairement…
    https://www.vox.com/policy-and-politics/2017/10/30/16570580/why-paul-manafort-was-charged-with-conspiracy-against-the-united-states

      +0

    Alerter
  • rosecestlamort // 31.10.2017 à 16h09

    l’article débilitant du jour, courtesy of Libé
    http://www.liberation.fr/desintox/2017/10/31/combien-d-entreprises-ont-vraiment-quitte-la-catalogne-depuis-le-debut-de-la-crise_1607028

    ah le fact-checking, quelle plaie. 1821 entreprises ont dont “quitté” la catalogne selon le stagiaire/cdd ou je ne sais qui affecté à cette simple tâche de verification. il en fait 3 tonnes mais il y a quand meme une phrase planquée au milieu qui vend la meche pour quiconque prete attention : ” l’activité n’est pas forcément délocalisée dans le même temps.”. non seulement elle n’est pas délocalisée dans le meme temps, mais il n’y a pas la moindre obligation ni la moindre intention de delocaliser quoique ce soit, aujourd’hui, l’année prochaine ou à la st-Glinglin. La seule chose qui change c’est l’adresse du siege social sur un formulaire. POINT. les entreprises et les jobs restent où ils sont, comme le rappelle Craig Murray qui avati déjà subi la même campagne d’intox avec l’Ecosse…
    https://www.craigmurray.org.uk/archives/2017/10/project-fear-shoots-bolt/

      +0

    Alerter
  • BA // 03.11.2017 à 23h31

    Très mauvaise journée pour Donald Trump.

    Très mauvaise journée pour les climato-sceptiques.

    Vendredi 3 novembre 2017 :

    Trump contredit par un rapport gouvernemental sur le climat.

    Le rythme du changement climatique mondial est selon toute vraisemblance imputable à l’activité humaine, estime un rapport gouvernemental américain qui vient contredire l’opinion exprimée par le président Donald Trump et par plusieurs membres de son administration.

    « En ce qui concerne le réchauffement du siècle dernier, il n’y a pas d’autres explications convaincantes susceptibles d’être soutenues par l’observation », dit ce rapport rédigé par un groupe de plus de 50 scientifiques gouvernementaux américains.

    Rédigé tous les quatre ans à la demande du Congrès, le texte a été écrit par des experts membres de plusieurs agences gouvernementales, l’Agence de protection de l’environnement ou l’Agence océanique et atmosphérique nationale

    https://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN1D32E9-OFRTP

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications