Les Crises Les Crises
27.novembre.201727.11.2017 // Les Crises

Revue de presse du 26/11/2017

Merci 10
J'envoie

CRISE FINANCIÈRE

La montagne de dettes privées des entreprises sera au coeur de la prochaine crise financière

"Moins de dix ans après la faillite de Lehman Brothers, survenue en septembre 2008, les ingrédients d’une nouvelle crise majeure sont déjà réunis. Pourtant les gouvernements des principales économies de la planète avaient promis de rétablir une discipline financière qui respecterait l’intérêt général et éviterait de nouvelles crises aux effets douloureux pour la population."

Source : COMITE POUR L’ABOLITION DES DETTES ILLEGITIMES (CADTM)

ENVIRONNEMENT

La société gérant le pipeline "Dakota Access" a payé des mercenaires pour monter un complot judiciaire contre les écologistes

"La firme de sécurité privée TigerSwan, engagée par Energy Transfer Partners pour protéger le controversé pipeline Dakota Access, a été payée pour recueillir des informations sur ce qui allait devenir un procès conspirationniste accusant des groupes écologistes d'inciter les protestations contre les oléoducs pour augmenter les dons, ont déclaré trois anciens entrepreneurs de TigerSwan à The Intercept."

Source : The Intercept

Les émissions de CO2 repartent à la hausse, selon une étude

"Les émissions de CO2 liées à l'industrie et à la combustion d'énergies fossiles devraient croître d'environ 2% cette année par rapport à 2016 (entre 0,8% et 2,9%), et atteindre un record de 36,8 milliards de tonnes, après des années 2014 à 2016 quasiment stables. "Le monde n'a donc pas atteint son 'pic' d'émissions", notent les auteurs de l'étude, publiée dans les journaux Nature Climate Change, Environmental Research Letters et Earth System Science Data. "Cela montre qu'il faut agir plus fortement. Il faut oublier toute autosatisfaction.""

Source : FRANCE INFO

Cancers multiples, maladies rares, diabète chez les enfants... : que se passe-t-il dans le Golfe de Fos ?

"Dans le Golfe de Fos, près de Marseille, le taux de cancer est deux fois plus élevé qu'ailleurs en France. "Samedi investigation" a mené l'enquête dans cette zone extrêmement industrialisée pour tenter de comprendre."

Source : FRANCE INFO

EUROPE

Quand les vêtements « made in Europe » sont aussi synonymes de salaires de misère

"Il y a les vêtements « made in Bangladesh » ou « made in Pakistan » qui suscitent maintes interrogations sur la manière dont ces vêtements ont été confectionnés ; et maintes inquiétudes sur les conditions dans lesquelles travaillent les ouvrières du textile, y compris lorsqu’il s’agit de grandes marques occidentales. Et il y a le « made in Europe », bien plus rassurant..."

Source : BASTAMAG

EVASION FISCALE

A quoi reconnaît-on un paradis fiscal ?

"Pour l’OCDE, le club des pays riches, un paradis fiscal c’est un pays qui présente les quatre caractéristiques suivantes : il a des impôts insignifiants ou inexistants ; son régime fiscal est peu transparent ; il refuse d’échanger des renseignements fiscaux avec d’autres Etats ; il cherche à attirer des sociétés écrans ayant une activité fictive."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

FRANCE

Limites de l’insoumission institutionnelle

"Dans le sillage des Nuits debout et des manifestations contre la loi Travail, la France insoumise, mouvement de « gauche populiste », s’est imposée comme la principale force politique de gauche antilibérale, euro-critique et écologiste dans les scrutins présidentiels. Alors que Mélenchon tente de devenir la figure d’opposition n°1 à Macron dans le cœur des Français et de consolider les fondations de son mouvement, quel bilan pouvons-nous tirer de ces quelques mois d’insoumission institutionnelle ?"

Source : LE COMPTOIR

LREM : Une centaine d’adhérents déçus annoncent leur départ du parti

"Une centaine de « marcheurs », dont quelques élus, ont annoncé leur intention de quitter La République en marche (LREM) vendredi, à la veille du conseil national du parti présidentiel. C’est à l’occasion de ce rassemblement à Lyon que doit être désigné Christophe Castaner au poste de délégué général. Les modalités de cette élection font notamment grincer des dents ces « démocrates » autoproclamés."

Source : OUEST FRANCE

Contraction des dépenses publiques : le grand soir ?

"La réduction des dépenses publiques sera un axe prioritaire de la présidence Macron. L’objectif est de la faire diminuer de presque 4 points en cinq ans. C’est un ajustement lourd, et d’une ampleur inégalée par rapport à ce que l’on a pu observer par le passé, à l’exception de la séquence Maastrichtienne, entre 1993 et 2000."

Source : XERFI CANAL

GÉOPOLITIQUE

Cyberguerre : l’Union Européenne bientôt prise dans les méandres de l’attribution

"Les gouvernements de l’Union Européenne prévoient de signer une déclaration selon laquelle les cyberattaques pourraient être appréhendées comme des actes de guerre, jusqu’à éventuellement motiver une réponse avec des armes conventionnelles. Mais les liens avec les états nations restent difficiles à établir." [On n'arrête pas le progrès. Mais comme de toute façon, ce sont les russes, business as usual...]

Source : Le Mag IT

Pour les Palestiniens, l’« accord ultime » de Trump est un ultimatum

"Le prince héritier a offert à Mahmoud Abbas plus d’argent pour l’instauration d’un État palestinien pendant que l’Arabie saoudite pousse Israël à la soutenir contre l’Iran, selon des sources Une équipe américaine est en voie de finaliser l’« accord ultime » du président Donald Trump, un traité de paix entre les Palestiniens et les Israéliens, révèlent à Middle East Eye un diplomate occidental et des responsables palestiniens. Le diplomate, anonyme car non autorisé à discuter de ce sujet avec les médias, donne le détail du contenu de l’accord."

Source : MIDDLE EAST EYE

INEGALITES

Trois milliardaires sont plus riches que la moitié de la population américaine

"Selon un rapport publié mercredi par l’Institute for Policy Studies (IPS), les trois Américains les plus riches – Jeff Bezos, Bill Gates et Warren Buffett – possèdent désormais plus de richesse que la moitié la plus pauvre de la population américaine, soit environ 160 millions de personnes."

Source : WSWS

LIBERTÉS

La note cruelle qui accable la nouvelle loi antiterroriste

"La note d'analyse du think tank L'Hétairie au sujet du projet de loi Collomb adopté le 18 octobre dernier «renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme», qualifié d'«injustifiable agonie de nos droits» et de «retour de la loi des suspects», est l'une des plus cinglantes –voire cruelles– qu'il nous ait jamais été donné de lire en la matière."

Source : Slate

Loi Renseignement : les boîtes noires sont désormais actives

"Le président de la CNCTR, qui doit contrôler l'usage des boîtes noires par les services de renseignement, a déclaré que celles-ci étaient actives depuis un mois maintenant."

Source : NUMERAMA

MATIÈRES PREMIÈRES

Bilan prévisionnel de l’équilibre offre-demande d’électricité en France - édition 2017

RTE (réseau de transport de l'électricité, filiale d'EDF) a effectué de nombreuses simulations sur les prochaines années en prenant en compte différents paramètres (orientations économiques et techniques du parc de production, variations climatiques, échanges énergétiques extérieurs). RTE observe que la France semble être à un point d’inflexion en matière de consommation électrique : les effets baissiers engendrés par l’efficacité énergétique et l’augmentation de la performance des équipements égalent ou dépassent les effets haussiers associés aux transferts d’usage. Sur 2018-2020, il est prévu que le système électrique soit à l'équilibre du point de vue du critère public de sécurité d’approvisionnement... mais sans marge de manœuvre. La fermeture de moyens de production (charbon ou nucléaire) n’est donc pas possible à brève échéance. Par contre, entre 2020 et 2022, il deviendrait possible de fermer l’ensemble des centrales à charbon ou de fermer les quatre réacteurs nucléaires arrivant à l’échéance des 40 ans de fonctionnement en 2021 (Tricastin 1, Bugey 2, Tricastin 2, Bugey 4). Pour préserver la sécurité d’approvisionnement, il faudra donc choisir entre l'arrêt des centrales à charbon ou des 4 réacteurs nucléaires.

Source : RTE

Des investisseurs chinois acquièrent 900 hectares de terres dans l'Allier

"900 hectares de terres agricoles ont été acquis dans l'Allier l'été dernier par les mêmes investisseurs chinois qui avaient acheté 1.700 ha dans l'Indre il y a 2 ans, a déclaré à l'AFP, M. Hyest, président de la FnSafer (Fédération nationale des Sociétés d'aménagement foncier et d'établissement rural)." Les Safer, sociétés chargées en France de l'aménagement rural et foncier, ont un droit de préemption lors de la cession d'une exploitation agricole. Le groupe China Hongyang (fabrication et commercialisation d'équipements pour stations service et l'industrie pétrolière), a contourné ce droit de préemption en acquérant 98 % des parts sociales de sociétés agricoles, afin de mettre la main sur 900 hectares de terres à blé et à maïs dans l'Allier. Contrairement à il y a 2 ans, la Safer a reçu cette fois-ci une notification rendue obligatoire depuis le changement de la loi début 2017, mais n'a pu intervenir. La loi sur l'accaparement des terres agricoles adoptée par le gouvernement Hollande ayant été partiellement invalidée par le Conseil constitutionnel.

Source : Terre.net

SOCIETÉ

Revenu universel. Un Français tiré au sort va recevoir 1 000 € par mois pendant un an

"Une campagne de crowdfunding a été lancée ce jeudi afin de prouver la faisabilité du revenu universel. Ainsi, une fois les 12 000 euros collectés, un Français, tiré au sort, touchera 1 000 euros par mois pendant un an, sans condition de sexe, d'âge ou de ressource."

Source : Ouest France

Béa Johnson : « On a adopté le Zéro déchet et la vie est meilleure »

"Depuis la parution de son livre « Zéro Déchet », il y a quatre ans, Béa Johnson est devenue l’ambassadrice mondiale du mode de vie sans poubelle. Elle en explique les avantages : une fois le pas franchi, la vie change."

Source : REPORTERRE

ÉCONOMIE

La Suède, 1er pays à basculer à la monnaie digitale ?

"La banque centrale de Suède pèse le pour et le contre d’une e-couronne, dans un pays où l’usage des espèces a chuté drastiquement et ne pèse plus que 1,4% des paiements en valeur. Elle s’est laissée jusqu’à la fin de 2019 pour achever sa réflexion."

Source : La Tribune

Commentaire recommandé

regis24 // 27.11.2017 à 09h13

1000 euros par mois pendant 1 an ,on peut appeler ça la loterie,mais ça n’a aucun rapport,de près ni de loin,avec le revenu universel…

31 réactions et commentaires

  • RémyB // 27.11.2017 à 08h59

    “En France c’est 450,00€ d’amende si un maraîcher vend des fruits et légumes qui sont en dehors du catalogue officiel de MONSANTO !”

    Autant la video est vraie, et le problème soulevé par l’intervenant parfaitement vrai,
    autant les titres sont mauvais. Il faut parler (et écrire) de catalogue du GNIS,
    comme souligné par le sus-dit intervenant.

      +21

    Alerter
    • patrick // 27.11.2017 à 09h24

      Oui , mais MONSANTO c’est plus vendeur que GNIS 🙂
      On en revient toujours à la même conclusion , que les états arrêtent de mettre leur gros doigts partout et foutent la paix aux citoyens.
      Nous n’avons pas besoin d’eux pour cultiver nos légumes. Je suis assez grand pour juger Si j’ai envie de manger tel ou tel légume produit par le maraîcher du coin, et il n’a pas intérêt à produire de la m… , je n’ai donc pas besoin que ses graines fassent ou non partie d’un catalogue.

        +14

      Alerter
      • Madudu // 27.11.2017 à 11h49

        Le catalogue servait initialement à assurer un cahier des charges stricte pour les variétés commerciales, de manière à ce que les utilisateurs puissent bénéficier de semences d’une certaine qualité.

        Car pendant longtemps les semences se vendaient sans grand contrôle, sous des appellations parfois trompeuses, on appelait “variété” un fond de tiroir hétérogène adapté à aucun usage et imprévisible, etc.

        Et puis ça correspondait à l’air du temps : on voulait des variétés “modernes”, c’est-à-dire homogènes, qui n’évoluent pas, dont on connaît à l’avance les caractéristiques.

        Aussi, encore aujourd’hui le catalogue répond à une attente réelle des agriculteurs (et même de bon nombre de particuliers). Ce n’est pas le catalogue qui est à revoir, c’est le statut des variétés hétérogènes dites “anciennes”, les “populations”, qui sont aujourd’hui recherchées en raison même de leur hétérogénéité et de leur faculté à évoluer, à s’adapter.

        Elles ne peuvent pas correspondre à la variété telle qu’entendue aujourd’hui, il leur faut donc leur propre statut, à coté de celui des autres (qui sont utiles aussi).

          +13

        Alerter
        • patrick // 27.11.2017 à 12h41

          Mon problème n’est pas qu’il y ait un catalogue, c’est que l’utilisation de ce catalogue soit obligatoire et contrôlée par l’administration.
          Je dois pouvoir planter ce que je veux ( et je ne m’en prive pas , mais je ne commercialise pas mes légumes )

            +10

          Alerter
          • Morne Butor // 27.11.2017 à 13h59

            Certaines plantations (plantes à drogue, plantes OGM, etc.) sont soumises à autorisation en France. Et cela semble normal.

            Je pense donc comme Madudu que la réglementation doit évoluer, mais certaines interdictions semblent bien nécessaires.

              +2

            Alerter
            • Sylvain chesnel // 28.11.2017 à 01h25

              Mais ce sont les plantes de qualité qui sont interdite ce qui est autorisé à la vente ce sont des hybrides F1, bref y a tellement de problème lié à la bouffe quand on sait par exemple que la fnsea et les coopératives agricoles on comme premier moyen de financement la vente de produit phyto sanitaire on comprend.

                +8

              Alerter
            • Madudu // 28.11.2017 à 15h05

              Les variétés hybrides ne sont pas les seules autorisées …

              Il existe un très grand nombre de lignées pures (colza, blé, orge, …) ou de populations stabilisées (espèces secondaires, genre le lotier corniculé) inscrites et commercialisées.

              Chez les espèces à allogamie préférentielle (tournesol, maïs, …) les hybrides ont des potentiels très supérieurs aux lignées et représentent l’essentiel du marché, mais rien n’empêche de ressemer et d’attendre quelques générations que les lignées parentales se mélangent de manière uniforme.

              Par ailleurs les hybrides ne sont pas plus sensibles aux ravageurs et aux adventices que les lignées pures, c’est même plutôt le contraire.

                +2

              Alerter
          • Sophia // 28.11.2017 à 13h50

            Selon la façon dont les plantes se reproduisent, le terme de “variété” recouvre des choses différentes. Le GNIS est, pour ces anciennes variétés, à prendre comme un garant de la conservation et de la stabilité des variétés. Il faut bien s’entendre sur ce qu’on appelle “tomate Green Zebra”, par exemple. Ces tomates sont répertoriées, ont des marqueurs génétiques et morphologiques particuliers, et il ne me semble pas excessif d’exiger que celui qui vend des tomates sous ce nom puisse être tenu de garantir qu’il s’agit bien de la variété annoncée. Ces variétés, anciennes et appartenant au patrimoine, ne sont pas sous copyright. Le GNIS donne l’agrément à ceux qui veulent multiplier et commercialiser ces semences, s’ils respectent un cahier des charges (par exemple: garantir l’absence de croisements accidentels avec d’autres variétés. Pour les variétés “populations”: garantir que le pool d’individus de départ est suffisamment grand pour éviter une dérive génétique, etc…). Devenir producteur agréé de semences est tout à fait à la porté d’une PME agricole, et n’est absolument pas réservé à des gros comme Monsanto.

              +1

            Alerter
  • regis24 // 27.11.2017 à 09h13

    1000 euros par mois pendant 1 an ,on peut appeler ça la loterie,mais ça n’a aucun rapport,de près ni de loin,avec le revenu universel…

      +30

    Alerter
    • alex // 27.11.2017 à 11h50

      Pas de rapports non plus avec sa faisabilité !!!

        +14

      Alerter
    • Madudu // 27.11.2017 à 11h54

      Il s’agit probablement d’observer le comportement d’un individu à qui on donne sans condition particulière une certaine somme chaque mois.

      Voir s’il va devenir le pilier le comptoir local, ou bien s’il va mettre de coté pour les études de ses gosses, ou bien s’il va en profiter pour refaire son isolation thermique (ou tout autre investissement susceptible d’être rentable), ou bien s’il va en profiter pour devenir bénévole quelque part et passer à temps partiel, etc.

      Mais c’est vrai que le fait de n’en faire bénéficier qu’un individu isolé biaise nécessairement l’étude, s’il s’agit d’évaluer la faisabilité d’un revenu dont tous bénéficieraient.

        +6

      Alerter
      • PierreH // 27.11.2017 à 14h31

        Je ne vous le fais pas dire, ça n’a absolument aucune valeur statistique o_O
        C’est probablement une opération “de com” qui chercher à légitimer le revenu de base dans l’esprit des citoyens, c’est de la lutte politique classique mais de là à prouver quoi que ce soit…

          +8

        Alerter
      • JBB // 01.12.2017 à 22h20

        C’est d’autant plus biaisé que les 1000€ ne sont pas garanti à vie mais juste le temps de l’expérience. Dans ce cas mieux vaut garder son boulot si on en a un.

        Et dans l’absolu pour être complet il aurait fallu tester l’autre côté du revenu universel, c’est à dire tirer au sort une personne et lui faire payer 1000 euros d’impôts de plus par mois. Probable qu’il y eu moins de candidats…

          +0

        Alerter
    • tortueux // 27.11.2017 à 16h13

      Il n’y a aucun intérêt statisique, c’est donc parfaitement idiot, excepté bien sûr d’un point de vue propagandiste.

      Echanger un revenu universel contre les disparitions futures de la sécurité sociale, de la retraite, de l’assurance-chômage, etc., tout ça remplacé par des contrats privés, mieux vaut y penser à deux fois avant de s’en réjouir. Vous toucherez mille euros par mois et l’Etat (devenu une coquille vide concentrée sur le maintien de l’ordre oligarchique) vous laissera vous débrouiller pour vivre. Il ne manquera plus que le retour du suffrage censitaire.

        +19

      Alerter
      • Bouddha Vert // 28.11.2017 à 23h58

        Sans compter que donner mensuellement de l’argent à une population, c’est immédiatement voir l’ensemble des produits de première nécessité augmenter leur prix d’autant pour… ne rien changer au problème!
        P JORION, mais il n’est pas le seul, propose un système qui échappe à l’argent:
        La gratuité… comment?
        En accordant à chacun et par jour gratuitement:
        70l d’eau potable, X KWh d’électricité pour le chauffage, Y KWh d’électricité pour le reste, …, au delà de ces consommations, plus t’en consommes et plus tu payes (l’exact inverse d’aujourd’hui, et ce qui est consommé ne peut pas être capté par des “sophisticated man”).
        Une voie intéressante pour une autre économie, où les volumes sont ce qui dicte les politiques, comme un air de transition.

          +0

        Alerter
    • PatateMystere // 30.11.2017 à 11h38

      Ca va juste montrer que le revenu de base est une fausse bonne idée. La personne sera toujours exploitée par son patron. Ca biaisera sa position sociale car les autres autour n’auront pas ces 1000 euros.
      +1000 a toutes les parties de l’équation n’en changera jamais le résultat.

        +0

      Alerter
  • Eric83 // 27.11.2017 à 09h36

    Yémen : l’opération « Restaurer l’espoir » devrait s’appeler « Se tirer une balle dans le pied »

    “Deux ans et demi plus tard, les malheurs collectifs endurés par les Yéménites de toutes tribus perdurent, mais la coalition de forces terrestres fédérées par les Saoudiens montre des signes d’effritement. Des lézardes apparaissent entre forces terrestres yéménites et étrangères combattant les Houthis dans le pays, menaçant l’avenir de la coalition dirigée par les Saoudiens”.

    http://www.middleeasteye.net/fr/opinions/y-men-l-op-ration-restaurer-l-espoir-devrait-s-appeler-se-tirer-une-balle-dans-le-pied

      +9

    Alerter
  • Eric83 // 27.11.2017 à 13h23

    Les billets de Bruno Bertez concernant notamment l’économie et la finance sont, à mon sens, des phares puissants destinés à éclairer notre perception et notre compréhension du réel vs les impostures construites et véhiculées par le “Système”.

    J’invite chacun à lire l’essai magistral, ci-dessous :

    ESSAI. DE LA MONNAIE AUX JETONS, LES RAISONS DE L’ABSURDE.

    https://brunobertez.com/2017/11/26/essai-de-la-monnaie-aux-jetons-les-raisons-de-labsurde/

      +6

    Alerter
  • douarn // 27.11.2017 à 16h44

    Bonjour

    Des investisseurs chinois acquièrent 900 hectares de terres dans l’Allier

    Mais que se passe t-il ? Comment se fait il que le conseil constitutionnel ait partiellement invalidé la loi sur l’accaparement des terres agricoles ? Qui pensez vous que les céréales produites sur notre sol iront nourrir ?

    La souveraineté alimentaire est pourtant fondamentale… je ne comprend pas…

      +4

    Alerter
    • calal // 27.11.2017 à 19h51

      La souveraineté alimentaire est pourtant fondamentale…

      non,ce qui est fondamental a toujours ete de pouvoir payer en premiers le roi puis ses copains. Apres il faut veiller a payer les soldats et les gens d’arme. Apres on paie les pretres et les bateleurs. et avec ce qui reste, on nourrit le troupeau…

        +13

      Alerter
      • douarn // 28.11.2017 à 07h37

        Bonjour Calal
        vous vous référez, je pense, à la pyramide du capitalisme de 1911.
        https://en.wikipedia.org/wiki/Pyramid_of_Capitalist_System#/media/File:Pyramid_of_Capitalist_System.jpg

        Effectivement, tant que la base de la pyramide avale ses ~2500Kcal/j/personne, la pyramide est stable.

        Mais, entre la version de 1911 et la pyramide du capitalisme d’aujourd’hui, la force des bras de la strate sociale de la base de la pyramide a été démultipliée par la puissance des machines. Ainsi, l’agriculture d’aujourd’hui produit des calories alimentaires à partir de calories fossiles+matières premières (phosphore et potassium extraits par des machines). A la moindre émeute de la faim nul doute que nos élites spolierons les chinois de leurs terres agricoles dans l’espoir de ne pas dégringoler de la pyramide (souvenez vous de la Tunisie par ex.). Je ne vous donnent pas les détails des contentieux à venir si l’on ne fait pas tout pour conserver nos sols agricoles…

          +3

        Alerter
    • pivert // 28.11.2017 à 16h12

      Le conseil constitutionnel a partiellement invalidé la loi, sur recours de plusieurs parlementaires, dont Bruno Le Maire.
      Le Conseil constitutionnel s’est appuyé sur deux raisons : le droit de propriété et la liberté d’entreprendre (atteinte disproportionnée de la loi à ces deux principes).

      Il est tout de même assez étonnant, dans le cas où des investisseurs acquièrent 98% des parts, que les SAFER ne réagissent pas. Certes, la loi, a priori, ne leur permet pas de préempter. Mais la constitution d’une société et l’acquisition de 98 % des parts de cette société est clairement un moyen de contourner le droit de préemption des SAFER. Et dans ce cas, il existe juridiquement une possibilité de remise en question de ce montage juridique par le biais de la théorie générale.

        +3

      Alerter
  • fanfan // 27.11.2017 à 16h54

    Selon un rapport interne divulgué par DCLeaks, l’Open Society de Soros peut influencer 226 membres du Parlement européen (sur 751 élus soit 30 %), chaque nom étant accompagné d’un “dossier” personnel, liés à l’Open Society de Soros. Pour la France, les fiches concernent : ALLIOT-MARIE Michèle; BALAS Guillaume ; CADEC Alain ; CAVADA Jean-Marie ; DE SARNEZ Marielle ; DELLI Karima ; GOULARD Sylvie ; GUILLAUME Sylvie ; JADOT Yannick ; JOLY Eva ; LAMASSOURE Alain ; MARTIN Edouard ; MORIN-CHARTIER Elisabeth ; OMARJEE Younous ; REVAULT D’ALLONNEhristine ; VERGIAT Marie-Christine.
    http://russiepolitics.blogspot.fr/2017/11/soros-et-lunion-europeenne-un.html#more
    Le rapport : Reliable allies in the European Parliament (2014–2019)
    https://legacy.gscdn.nl/archives/images/soroskooptbrussel.pdf

      +9

    Alerter
  • Marco // 27.11.2017 à 18h56

    Rien a voir avec l’actualité et la politique, mais je recommande la conférence de Marc-André Selosse “Voyage au pays des microbes” de L’Espace des Sciences.
    Le conférencier est passionnant ainsi que le sujet de la conférence (Pour moi peut-être la meilleure de l'”Espace des Sciences”).
    Les perspectives en matière d’écologie pourraient être énormes (Culture des sols, médicaments, …).
    Je copie l’introduction:
    “Une double révolution émerge de la biologie en ce XXIème siècle : les microbes sont partout, tissant des relations vitales avec les plus gros organismes. Les plantes ne peuvent exister sans les bactéries; les animaux (à commencer par nous-mêmes) ne seraient pas ce qu’ils sont sans les microbes qui les colonisent. Ainsi, les écosystèmes ne sont « jamais seuls » : les microbes bâtissent le monde qui nous entoure.”
    Bon visionnage.
    https://www.espace-sciences.org/conferences/voyage-au-pays-des-microbes

      +3

    Alerter
  • BA // 27.11.2017 à 19h11

    L’Union européenne, c’est super.

    L’Union européenne, c’est la croissance économique.

    L’Union européenne, c’est le plein emploi.

    L’Union européenne, c’est le progrès social.

    Et, bien entendu, l’Union européenne, c’est l’écologie !

    Dernier exemple en date : aujourd’hui, la France a voté contre le glyphosate, mais 18 autres pays européens ont voté pour, donc il y aura du glyphosate dans toute l’Union européenne.

    https://www.romandie.com/news/L-UE-renouvelle-le-glyphosate-pour-5-ans-colere-des-ONG/867096.rom

      +11

    Alerter
  • Julie // 28.11.2017 à 13h39

    Scandale à l’UNEF, est-ce que Plenel est mis en cause ce coup ci?
    Imaginons que Ramadan soit passé par l’UNEF… hou lala..
    http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/11/28/militantes-nous-denoncons-les-violences-sexistes-et-sexuelles-a-l-unef_5221317_3232.html

      +1

    Alerter
  • Suzanne // 28.11.2017 à 15h20

    (vêtements fabriqués en Europe). Ah, et si on parlait du scandale annuel de noël?

    Expérience : entrer dans un magasin plein de zoulis cadeaux, jouets, vêtements, guirlandes etc. et regarder.
    Se demander : 1) la personne qui a fait ça avait-elle entre 18 et 65 ans? 2) Travaille-t-elle moins de huit heures par jour et 365 jours par an? 3) en faisant ces objets, gagne-t-elle un salaire suffisant pour vivre à peu près décemment dans son pays (par exemple l’équivalent du SMIC, bien que, hein, le SMIC, pas facile de vivre avec ça seulement).
    Si vous pouvez à coup sûr répondre oui aux trois questions, c’est super, achetez. Sinon, pensez que vous allez (soi-disant)” rendre heureux” vos enfants/ votre entourage/ votre famille AUX DEPENS d’une autre partie de la population mondiale.

    Pas pour moi, pas question.

      +2

    Alerter
    • Bouddha Vert // 29.11.2017 à 00h13

      On peut voir également le problème sous une angle un tout petit peu différent, mais très peu.
      Par exemple, pensez vous que le pouvoir d’achat d’un Smicard Français soit extensible à l’ensemble des travailleurs du monde?
      La réponse est que nous consommerions beaucoup plus d’énergie, de toute sorte, de ressources renouvelables (mais plus pour très longtemps) et non renouvelables.
      Notre biotope pourrait il supporter cette pression longtemps?
      Ne nous trompons pas de combat.

        +1

      Alerter
    • JBB // 01.12.2017 à 22h41

      Et est ce que ne pas acheter ce jouet va améliorer le sort de celui qui l’a fabriqué? Ou est ce l’inverse?

        +0

      Alerter
  • BA // 29.11.2017 à 11h04

    Dette chinoise : sur le départ, le chef de la banque centrale sonne l’alarme.

    La colossale dette chinoise (publique et privée), qui dépasse 250% du PIB, continue de gonfler, provoquant l’inquiétude des agences de notation comme du FMI, qui dénoncent une croissance économique toujours dopée au crédit.

    M. Zhou n’y est pas étranger : sa propre institution mène depuis des années une politique monétaire extrêmement accommodante, injectant toujours d’abondantes liquidités dans le système financier.

    https://www.romandie.com/news/Dette-chinoise-sur-le-depart-le-chef-de-la-banque-centrale-sonne-l-alarme_RP/867466.rom

      +0

    Alerter
  • BA // 29.11.2017 à 11h46

    La construction européenne, c’est uniquement une affaire de politique intérieure allemande.
    Le ministre de l’Agriculture allemand s’appelle Christian Schmidt. Il est membre d’un parti conservateur de droite, la CSU.

    Pour préparer les élections régionales de Bavière de septembre 2018, le ministre conservateur Christian Schmidt a choisi de plaire à ses alliés la Fédération des fermiers allemands (DBV) et la Fédération de l’industrie des pesticides et engrais (Industrie Agrar), qui sont pour le glyphosate. La Bavière est une terre d’agriculteurs, les agriculteurs sont pour le glyphosate, et Christian Schmidt veut conserver leurs votes.

    Une élection régionale en Bavière ! Voilà comment une élection régionale en Bavière entraîne comme conséquence le maintien du glyphosate dans toute l’Union européenne !

    La construction européenne est anti-écologique.

    https://www.lesechos.fr/monde/europe/030946867173-glyphosate-les-dessous-de-la-volte-face-de-lallemagne-2133968.php

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications