Les Crises Les Crises
29.janvier.201829.1.2018 // Les Crises

[Vidéo] Ces 8 nouveaux impôts et taxes créés par Macron et dont personne ne parle… Par Olivier Berruyer

Merci 54
J'envoie

Source : Boursorama, Olivier Berruyer, 24/01/2018

Depuis le début du quinquennat l’attention se porte sur l’IFI, l’impôt sur la fortune immobilière. Pourtant, dans son baromètre annuel sur l’environnement budgétaire et fiscal, le cabinet EY a comptabilisé pas moins de huit nouveaux prélèvements, pour la plupart sectoriels. Passage en revue avec Olivier Berruyer, auteur du blog les-crises. Boursorama du 23 janvier présenté par David Jacquot sur boursorama.com

Source : Boursorama, Olivier Berruyer, 24/01/2018

Commentaire recommandé

Un_passant // 29.01.2018 à 11h57

Allez dire ça aux personnes qui vivent en province. Vous voulez qu’elles roulent en carriole? Le jour où les transports en commun dans les villes de province seront suffisants on en reparlera, mais en attendant, on n’a pas véritablement d’alternative. Les deux roues? Pour augmenter la mortalité routière? (de mémoire, il me semble que le taux de décès est quelque chose comme le double de celui des automobilistes et on préfère payer des radars que des doubles glissières).
Et les transports en commun dans les grandes villes, toutes les projections concernant le Grand Paris signalent que les projets de transports en commun sont sous dimensionnés. Ils atteindront le pic de saturation à peine mis en service.
Et si vous imaginez mettre fin à la métropolisation qui n’est que la continuité de l’urbanisation amorcée avec la sédentarisation…

Pire, supprimez l’automobile vous allez encore amplifier la métropolisation.

49 réactions et commentaires

  • Xavier // 29.01.2018 à 07h23

    Trivialement ça s’appelle une Gérard Majax.

      +9

    Alerter
    • jm // 29.01.2018 à 11h30

      Vu le gigantisme de l’escamotage et de l’enfumage je pense plutôt à du David Copperfield.
      Majax à côté c’est du sympathique petit bricolage artisanal.

        +6

      Alerter
  • isidor ducasse // 29.01.2018 à 07h40

    L’impôt qui augmente le plus est celui que paye les automobilistes.

      +9

    Alerter
    • René Fabri // 29.01.2018 à 09h52

      Olivier Berruyer a raison de ne pas oublier les mutuelles, et vous avez raison de ne pas oublier les automobilistes. Les centres de contrôles techniques commencent déjà à être surchargés à cause des propriétaires de voitures un peu anciennes ou un peu cabossées, qui veulent avoir leur macaron avant le mois de mai quand seuls les privilégiés pourront continuer à rouler. Sans parler des nouveaux parcmètres plus chers et avec le numéro de la plaque d’immatriculation à indiquer, les nouvelles voies de tram, etc.

        +11

      Alerter
      • Haricophile // 29.01.2018 à 11h46

        Ça encore, si ça pouvait faire basculer enfin la société de “tout pour l’automobile et le pétrole”, ça serait un grand bénéfice à long terme, bien plus que la fumisterie de la COP21. C’est douloureux transitoirement, mais on ne peut pas tout changer sans rien changer. «L’automobile qui rend libre», de nos jours si on n’a pas encore compris que c’était une fabrique de consentement pour un asservissement, que notre mode de vie est infiniment plus pourri par l’automobile que ce qu’elle nous apporte comme avantage.

        La transition ne se fera pas en un jour, raison de plus pour la commencer progressivement dès maintenant. L’automobile est un objet du passé, la rendre électrique ne résoudra aucun problème, ni celui de la circulation, ni celui l’urbanisme et mode de vie débile, ni celui de la pollution, ni celui des émission de micro-particules qui reste en électrique la moitié de celles d’un Diesel.

          +15

        Alerter
        • Un_passant // 29.01.2018 à 11h57

          Allez dire ça aux personnes qui vivent en province. Vous voulez qu’elles roulent en carriole? Le jour où les transports en commun dans les villes de province seront suffisants on en reparlera, mais en attendant, on n’a pas véritablement d’alternative. Les deux roues? Pour augmenter la mortalité routière? (de mémoire, il me semble que le taux de décès est quelque chose comme le double de celui des automobilistes et on préfère payer des radars que des doubles glissières).
          Et les transports en commun dans les grandes villes, toutes les projections concernant le Grand Paris signalent que les projets de transports en commun sont sous dimensionnés. Ils atteindront le pic de saturation à peine mis en service.
          Et si vous imaginez mettre fin à la métropolisation qui n’est que la continuité de l’urbanisation amorcée avec la sédentarisation…

          Pire, supprimez l’automobile vous allez encore amplifier la métropolisation.

            +39

          Alerter
          • ledufakademy // 29.01.2018 à 23h49

            Je pense que vous ne comprenez pas le plan global …
            Métropole … à lire dans le sens Agenda 21 et smartCities,
            Sinon penchez vous sur la découverte qu’a fait Rosa Koire, découverte qu’elle illustre très bien dans son livre/conférence “Behind the green mask” .

            Au départ je pensais a une exagération mais si on assemble le puzzle ca cadre de plus en plus : les populations vont être parquées dans les métropoles, des camps humains dit SmartCities et la nature va être protégée en espaces naturels protégés (zone natura 2000, parcs , reserves etc etc) interdit partiellement aux hommes qui “saccagent” tout. Le but vider les campagnes …
            Je bosse chez hulot … on est train de voir le truc arriver.
            Les recrutements d’Ayatola du vert à des postes clefs vont dans ce sens …

              +5

            Alerter
            • Un_passant // 30.01.2018 à 10h25

              Je me contentais de répondre à Haricophile sur l’idée que la voiture serait un asservissement avec le sous-entendu que les transports en commun sont accessibles partout ce qui révèle une ignorance totale, absolue de la réalité des transports en commun en province.
              Quant à l’idée d’un complot… pardon, disons un projet, pour encourager les gens à aller vers les métropoles, je ne pense pas qu’il y ait besoin d’un plan. Le simple fait statistique fait qu’il y a plus d’activités, de loisirs ou de travail dans les zones fortement peuplées puisque ça crée à la fois des opportunités sociales et des besoins matériels.
              L’urbanisation n’est pas un fait si moderne que ça, entre l’an 0 et l’an mille, il existait déjà des villes ayant dépassé les 200 000 habitants. Rapporté à la population mondiale de l’époque, c’est phénoménal.
              Les gens suivent le travail qui suit l’argent et statistiquement encore, plus une ville est grande, plus il y a de chance qu’elle concentre la richesse.

                +7

              Alerter
            • fanfan // 01.02.2018 à 02h16

              Les 17 nouveaux « objectifs mondiaux » que l’ONU ont été lancés fin septembre 2015 (https://sustainabledevelopment.un.org/post2015/transformingourworld). Ce nouveau programme est clairement un modèle pour un nouvel ordre mondial avec des sous-entendus inquiétants, tout le monde doit être dans le système
              http://theeconomiccollapseblog.com/archives/the-un-plans-to-implement-universal-biometric-identification-for-all-of-humanity-by-2030

                +0

              Alerter
            • fanfan // 01.02.2018 à 02h17

              La mise en œuvre des objectifs devrait coûter de 3 500 à 5 000 milliards de dollars chaque année jusqu’en 2030 (avec notre adhésion de plein gré). L’ONU promet que si nous travaillons tous ensemble, nous pouvons transformer notre planète en une sorte d’utopie, mais masque un ordre du jour insidieux. Le but ultime est de faire du monde entier un marché unique avec des lois et des règlements uniformes (http://theeconomiccollapseblog.com/archives/moving-toward-a-one-world-government-a-one-world-economy-and-a-one-world-religion)

                +0

              Alerter
            • fanfan // 01.02.2018 à 02h18

              Truthstream médias a traduit les nouveaux objectifs globaux en langage accessible à tous (http://truthstreammedia.com/2015/09/25/agenda-2030-b-s-translator-how-to-read-the-uns-new-sustainable-development-goals)

                +0

              Alerter
            • fanfan // 01.02.2018 à 02h29

              Des couloirs pour la faune sauvage : l’Agenda 21 change de nom. Objectif : la déportation des ruraux
              Par Joshua Kraus 01/07/2015
              Source http://readynutrition.com/resources/wilderness-corridors-agenda-21-under-a-new-name_01072015

                +0

              Alerter
            • Un_passant // 01.02.2018 à 16h18

              @Fanfan

              Encore faut-il que les gens obéissent, y trouvent un intérêt, ou tout simplement en aient les moyens. Si on est incapable de fournir un travail et de l’argent, les gens ne vont pas aller dans des métropoles simplement pour le plaisir de décideurs enfermés dans leurs tours d’ivoire. Aka :” Ouiii je vais aller dans une métropole pour être SDF!”

              Et… sont-ils vraiment à l’initiative ou cherchent-ils simplement à faire croire qu’ils ont de l’influence sur un phénomène qui les dépasse, à seule fin de justifier leurs salaires exagérés et leur position?
              Cette hypothèse pourtant possible n’effleure que rarement.

              Franchement, quand on regarde les un pas en avant un pas en arrière des politiciens, notamment en matière d’éducation, parce que les théories fumeuses de certains s’avèrent pire que le mal, on peut se poser des questions sur leurs véritables capacités. Bon j’arrête là, autrement “ILS” vont me trouver désobligeant XD.

                +0

              Alerter
          • VLADIMIR // 30.01.2018 à 19h29

            Je reviens sur la fin de mon propos…mon fils de 11 ans me rappelle qu’il peut y avoir une solution pour la pollution…au moins ça, quid de la guerre entre l’electrique et l’hydrogène (pile à combustible)

              +0

            Alerter
            • Will // 31.01.2018 à 11h18

              Il n’y a pas d’hydrogène consommable directement et disponible sur Terre. Celui-ci est fabriqué de manière peu efficace par électrolyse a partir d’eau et d’électricité et de manière plus rentable à partir d’hydrocarbure qui rejete alors autant de C02 à la fabrication que pour une voiture thermique à l’usage. Sûrement un arrangement pour limiter la pollution des villes tout en augmentant la pression sur le reste du système.

                +1

              Alerter
        • basile // 29.01.2018 à 11h59

          je ne pense pas que ce soit l’automobile responsable. C’est plutôt l’urbanisation, qui remplace des petites industries de quartier par des résidences, éloignant les individus de leur lieu de travail.

          Industries polluantes ? ou pas assez rentable vu le coût croissant du foncier, quand des promoteurs mettent sur la table de l’industriel un beau paquet d’argent pour qu’il vende ses terrains

          Oui, j’ai connu l’automobile qui rend libre, et le plaisir de conduire.
          J’ai connu aussi à la même époque le train pas cher (rien à voir avec le TGV) et fiable aussi (rien à voir non plus)

            +20

          Alerter
        • Hervé CRUCHANT // 29.01.2018 à 12h34

          Toujours ces citoyens accommodants qui trouent du bon dans les coups de trique des menteurs et des profiteurs. Le “çà pourrait faire basculer enfin la société…”(sic) comme un énième cautère. Quand donc va-t-on se tenir debout et responsable, dans ce pays ? Nous ne voulons plus de ces compromissions. Ce qui va changer la société, c’est de mettre ces gens dehors. Ils sont là par, pratiquement, cooptation et coup de force soft. Les résultats de la politique euro-macronienne n’ont plus rien à démontrer : le libéralisme est une arnaque mondiale et gigantesque. Au train où çà va, au train où les ventres mous acceptent tout et n’importe quoi, la bulle va exploser. Et, une main devant une main derrière, ceux-là chanteront “ah, si j’avais su”. Triste époque.

            +27

          Alerter
        • Raphaël // 29.01.2018 à 23h25

          Après avoir chassé le pauvre des centres villes par la gentrification, voilà que l’urbain veut le rendre responsable de tous les maux : pollution, bouchons, épuisement des combustibles fossiles, etc.

          Heureusement qu’il reste les vacances au Maroc pour se ressourcer, quelle paix dans l’avion !

            +10

          Alerter
        • VLADIMIR // 30.01.2018 à 19h20

          Superbe aucune proposition…on attend donc des idées des solutions personnellement à part le train est ses retards, ses gares qui ferment donc usage de la voiture et les réseaux de cars saturés qui n’encouragent pas à quitter son automobile…on en a encore pour 2 générations.
          Personnellement je n’ai pas non plus de solution

            +0

          Alerter
    • Dieselito // 29.01.2018 à 15h49

      L’automobiliste est par nature un veau…. Une piste à suivre pour s’en sortir:
      http://ffmc.asso.fr/spip.php?rubrique2
      Voilà comment des usagers de la route minoritaires ont su et savent toujours défendre leurs intérêts et accessoirement ceux des zotomobilistes….
      A quand une Fédération Française des Automobilistes en Colère?

        +2

      Alerter
  • Un_passant // 29.01.2018 à 11h15

    Le pire c’est qu’alors que nous sommes maintenant le champion du monde de la fiscalité (depuis décembre 2017 nous sommes devant le Danermark ce qui fait de la France le numéro 1 mondial des taxes), ils s’en trouvent encore pour dire que nous sommes un pays libéral qui ne taxe pas assez…
    Pourtant d’autres pays sont mieux classés à la fois pour l’éducation et la santé.
    Si c’est parce que nous ne taxons pas assez, comment font les autres?

    Source :
    https://ourworldindata.org/recent-improvements-in-government-revenue-data

      +9

    Alerter
    • 04140 montclar // 29.01.2018 à 20h34

      “comment font les autres…” Eh bien la moitié environ de nos taxes correspondent à la sécu et aux retraites qui sont privés ailleurs et donc ne sont pas payées par les impôts mais directement par ceux qui peuvent se payer une assurance privée.ça explique aussi le nombre de fonctionnaires que l’on pointe toujours du doigt dans notre pays
      Olivier Berruyer le pointe en parlant des mutuelles.
      Est-ce que ça marche mieux ailleurs? c’est ça la bonne question. En Allemagne il y a des petits vieux de 75 ou 80 ans qui font des petits boulots car ne peuvent vivre et se soigner avec leur retraite misérable; il y a plus de 22% de pauvres dans ce pays contre 18% en France

        +20

      Alerter
  • emile piquard // 29.01.2018 à 11h19

    Augmentation du prix du tabac, “bonne mesure” !? Laissez donc qui veut se flinguer la vie comme il veut ! Les taxes sur le tabac compensent largement l’argent que coutent les fumeurs à la sécu !

      +8

    Alerter
    • Tikehau // 29.01.2018 à 11h30

      “Les taxes sur le tabac compensent largement l’argent que coutent les fumeurs à la sécu !”

      Seulement si leur collecte était réellement affectée au budget de la sécu ce qui n’est malheureusement pas le cas !

      Double peine.

        +15

      Alerter
    • ceusette // 29.01.2018 à 11h42

      Oui, et ce d’autant plus que les fumeurs cotisent aussi comme les autres (personnellement, je ne suis pas fumeur). Et s’ils meurent précocement, ils auront cotisé pour rien. Le raisonnement est cynique, mais comporte une part de vérité. Cela n’empêche pas les fabricants de cigarettes de faire fortune non plus, au contraire. Enfin, les producteurs de tabac français ont disparu alors qu’ils produisaient du tabac reconnu de bonne qualité et moins nocif.

        +10

      Alerter
      • VLADIMIR // 30.01.2018 à 19h38

        Désolé je fume la pipe et je préfère et de loin un tabac français du sud ouest, donc ça existe encore. En passant je vous signale qu’avec celui-ci j’ai réduit ma consommation par deux…bizarre peut-être moins d’adjuvants étrangers car plus de contrôle???

          +3

        Alerter
    • Hervé CRUCHANT // 29.01.2018 à 12h38

      çà chipote, çà chipote. éradiquer la politique libérale, voilà la question. pas de savoir si la fumée nous endort ou pas. quoique…

        +1

      Alerter
    • jp // 29.01.2018 à 18h46

      le tabac seul ne tue pas forcément. Exemple avec cette condamnation par le tribunal d’Orléans pour un fumeur travaillant dans une centrale nucléaire et mort d’un cancer ud poumon à 53 ans
      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/20130908trib000783738/nucleaire-edf-condamne-pour-faute-inexcusable-pour-le-cancer-mortel-d-un-employe.html

        +1

      Alerter
      • PierreH // 30.01.2018 à 09h43

        Bien sûr que le tabac ne tue pas “forcément”, ça n’est pas une découverte. Il fait partie de cette myriade de produits qui facilitent seulement. Ca veut dire que dans un certain nombre de cas, il n’y aurait pas eu problème, mais du coup il y a eu.
        C’est moi où bien il y a encore pas mal de gens qui pensent invalider une mesure statistique en citant juste un exemple particulier ? Je trouve assez fastidieux, sans vouloir vous froisser…

          +3

        Alerter
    • jacques // 29.01.2018 à 21h58

      La hausse du prix du tabac est compensée par des importations légales et illégales sauf que ces importations ne payent aucune taxe pour l’état.

        +0

      Alerter
  • emile piquard // 29.01.2018 à 11h29

    En Irlande les taxe sur l’alcool sont quasi-deux fois plus importantes que chez nous. Boivent-il moins ?! quel déception de voir ces analyses de bas étages, qui ne voient rien d’autre que faire payer et réprimer comme alpha et omega des solutions à tous les problèmes. Olivier Berruyer, qui déclare “ne pas vouloir contredire le Président Macron”, me déçoit sérieusement… La rigueur de l’analyse ne devrait pas entacher la vigueur de la critique…

      +5

    Alerter
    • Haricophile // 29.01.2018 à 12h04

      Réprimer et faire payer ne sont certainement pas suffisant. Mais il me semble qu’il y a quand même à côté pas mal de chose qui sont faites pour la prévention et aider les fumeurs à se désintoxiquer. on pourrait dire pas assez, mais je pense que le volet qui manque est encore une fois que le gros business est quasi irresponsable de quoi que ce soit devant la Justice.

      Au passage, passé 25 ans il est très rare qu’une personne commence à fumer… c’est pas par hasard que dans certains pays pauvres l’industrie du tabac fait tout pour faire fumer les enfants, parfois jusqu’aux bébés. Ce sont des odieux criminels, vous voulez les défendre ?

        +6

      Alerter
      • Hervé CRUCHANT // 29.01.2018 à 12h45

        “Réprimer et faire payer ne sont certainement pas suffisant.”(sic) C’est sur. Un bon état répressif, la schlague et la prison, les camps de travail et le retour à la terre, le bagne ou des travaux forcés d’intérêt public, quelques mois de légion étrangère obligatoire, la question… mais que tout ceci est plaisant à voir écrit ! Qui a parlé d’écologie politique, un jour, en le qualifiant de totalitaire, quand il est poussé à bout ? Le discernement a donc vraiment disparu des têtes vertes rendues à l’état de laitues. Sans glyphosate, peut-être, mais voyez vous même: farcies de gastéropodes repus. où çà va tout çà ?

          +4

        Alerter
    • denis auroux // 31.01.2018 à 15h57

      “en Irlande les “taxe”(sic!!!) etc…”
      Donc payer plus doit obligatoirement dissuader? Perdre régulièrement au “jeu” , donc dépenser, dissuaderait les “joueurs ? etc… Monsieur Emile Piquard nous décevrait-il? Très sérieusement au demeurant? Allez savoir…

        +0

      Alerter
  • Pinouille // 29.01.2018 à 12h02

    Je suppose que Macron utilise les premières années de son quinquénat pour mettre en oeuvre ses mesures les moins populaires. Les dernières années devraient être consacrées aux mesures plus sociales, afin de laisser un meilleur souvenir aux électeurs pour son 2nd mandat.

    Nous verrons bien.

      +9

    Alerter
    • Hervé CRUCHANT // 29.01.2018 à 12h47

      J’aime bien cette collaboration opiomane montée sur verres progressifs. “Nous verrons bien”(sic) !!!
      Pour calmer ma rage, je lis et relis la colonne de droite; Chomsky, Orwell, Brecht. J’ai pas vu Nietzsche mais j’y pense… Qui a vu la récente itw de Broadman sur Médiapart ? Exemplaire et formateur pour les “on verra bien”….

        +3

      Alerter
      • Pinouille // 29.01.2018 à 16h44

        Souffrez que tous ne soient pas exaltés pas le sentiment révolutionnaire. Ils sont pour l’instant une bonne majorité. Essayez de les comprendre plutôt que de (mal) les juger.

        « Ce n’est pas le doute, c’est la certitude qui rend fou. » [Friedrich Nietzsche.]

          +4

        Alerter
        • Raphaël // 29.01.2018 à 23h11

          Nous avons hélas très bien compris qui sont les fossoyeurs de la nation et quels intérêts de classe ils défendent.

            +1

          Alerter
          • Pinouille // 31.01.2018 à 15h48

            Qui donc?
            Les 27 millions de français qui n’ont pas voté extrême gauche au 1er tour, plus les 9 millions qui se sont abstenus?
            Dans ce cas, 85% des électeurs sont les fossoyeurs de la nation… Quels intérêts de classe défendent-ils?

              +0

            Alerter
        • Traroth // 31.01.2018 à 14h23

          Une bonne majorité ? Vous avez oublié très opportunément la gigantesque vague d’abstentionnisme et de votes blancs et nuls à la présidentielle et aux législatives ! Je pense que l’indignation est vaste, au contraire, mais ne sait pas comment s’exprimer.

            +1

          Alerter
          • Pinouille // 31.01.2018 à 15h31

            Toutes mes excuses: je ne savais pas qu’une abstention, un vote blanc ou nul était systématiquement l’expression d’un désir de révolution.

              +0

            Alerter
          • Pinouille // 31.01.2018 à 16h42

            Bien que cela soit hors sujet par rapport à mon commentaire sur lequel vous réagissez, on est d’accord sur le niveau d’indignation. Comment ne pas l’être?
            A en juger par le discours de Macron à Davos, ce sentiment d’indignation qui se généralise, est très bien perçu là haut.

              +0

            Alerter
  • jm // 29.01.2018 à 17h47

    OB fait bien d’attirer -tant faire que peu sans t si on veut être invité encore…- sur cette histoire de mutuelles. Et de transfert mine de rien d’une couverture maladie collective à une couverture par ces acteurs privés, pour la plupart d’ailleurs des spin off des grands acteurs financiers que sont banques et assurances, et leurs gros actionnaires si peu nombreux.
    Avec donc en fond une captation de sommes gigantesques par eux que je n’ai pas étudiées et chiffrées, mais gigantesques à mon avis. Eux que Macron sert… Et que servent aussi la totalité des politiciens soit idiots soit démissionnaires chaque “groupe” à sa manière.
    Avec en fond aussi des décisions prises en conclave par quelques uns, qui concernent tous, et que très probablement quasi tous rejetteraient si ils avaient le droit de décider de quoi que ce soit après avoir été informés des tenants et aboutissants de tout cela, du “projet de société” des quelques uns.

      +10

    Alerter
    • JBB // 29.01.2018 à 22h09

      L’assurance maladie en France, est une vaste supercherie. Déjà elle est perpétuellement en déficit alors qu’en plus elle ne rembourse pas bien ( seulement 30% sur beaucoup de médicaments ). Elle crée des déserts médicaux de plus en plus étendus ( même dans les très grosses villes il faut plusieurs mois pour un ophtalmo). De plus elle est injuste car suivant pour qui vous travaillez vous n’êtes pas traités pareil( état, privé, RATP….)

        +4

      Alerter
      • PierreH // 30.01.2018 à 09h55

        Tiens, je pensais que les taux de remboursement étaient les mêmes partout… Si c’est vrai en effet c’est anormal. Ceci étant dit, la raison des “déserts médicaux” en ville n’est peut-être pas due qu’à l’assurance maladie, les politiques relativement myopes de numerus clausus dans les facs de médecines y sont aussi pour quelque chose, d’après les médecins avec qui je peux parler…

          +2

        Alerter
  • Stereden // 29.01.2018 à 22h01

    70.000 morts causés par le tabac ?
    J’aimerai bien que l’on me donne la source de ces chiffres.
    En 2009 le ministere de la santé recensait 39.000 morts.
    En 2012 j’ai entendu parler de 45.000 morts.
    En 2016 60 millions de consomateurs parlait de 60.000 morts
    En 2018 on en est à 70.000 !

    D’où sortent ces chiffres ?

    oh… un détail : je ne fume pas 🙂

      +3

    Alerter
    • Koui // 29.01.2018 à 23h46

      Ça doit être un coup le chiffre des décédés fumeurs, un coup celui des morts qui ont fumés un jour, un coup celui des maccabes tabagistes actifs, passifs, neutres et trans, un coup l’âge du capitaine multiplie par le carré de l’hypothemuse rapporte au pourcentage de fumeurs dans une population d’alcooliques bretons.

        +3

      Alerter
      • Stereden // 30.01.2018 à 19h17

        L’âge du capitaine multiplie par le carré de l’hypothemuse rapporte au pourcentage de fumeurs dans une population d’alcooliques bretons, ça me semble tenir la route…
        Il y a pourtant une grande constante, chaque fois qu’un chiffre est cité le journaliste/commentateur/expert/ministre qui en parle se fait un plaisir de préciser, avec un trémolo dans la voix, que celà représente 25 % des décés !
        Toujours 25% et ce depuis des années… Pourtant même avec 70.000 morts pour cause de tabagisme ça ne ferait que 280.000 décés par an.
        Il y a donc deux possibilités, soit le journaliste/commentateur/expert/ministre est ignare, inculte et nul en math… soit il se paye notre tête.

          +1

        Alerter
  • step // 30.01.2018 à 10h56

    Qu’un gouvernement fasse des tours de passe passe fiscaux, cela me parait défoncer une porte ouverte. Je préfère les articles géo et éco de fond.

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications