Pourquoi tolérons-nous la menace d’une nouvelle guerre mondiale qui se mène en notre nom ? Pourquoi tolérons-nous les mensonges qui justifient ce risque ? L’état de notre endoctrinement, comme l’a écrit Harold Pinter, est « un tour d’hypnose brillant, et couronné de succès », comme si la vérité « ne s’était jamais déroulée, même au moment où elle se déroulait ».

Chaque année l’historien américain William Blum publie son “archive actualisée du résumé de la politique étrangère des Etats-Unis” qui montre que, depuis 1945, les Etats-Unis ont tenté de renversé plus de 50 gouvernements, la plupart démocratiquement élus ; ont grossièrement interféré dans les élections de 30 pays ; bombardé la population civile de 30 pays ; utilisé des armes chimiques et biologiques ; et tenté d’assassiner des dirigeants étrangers.

Dans bien des cas la Grande-Bretagne était complice. Le degré de souffrance humaine, et encore moins la criminalité, n’est jamais reconnu en Occident, malgré la soi-disant présence des technologies de communication les plus avancées, et du journalisme le plus libre du monde. Que les victimes les plus nombreuses du terrorisme – de notre terrorisme, soient des musulmans, est imprononçable. Que le djihadisme extrémiste, à l’origine du 11 septembre, fut créé comme arme de la politique étrangère britannique (Opération Cyclone en Afghanistan) est occulté. En avril le département d’État américain remarqua que, à la suite de la campagne de l’OTAN de 2011, « la Libye est devenue un paradis pour les terroristes ».

Le nom de “notre” ennemi a évolué au fil des années, du communisme à l’Islamisme, mais il s’agissait généralement de n’importe quelle société indépendante du pouvoir de l’Occident et occupant des territoires stratégiques ou riches en ressources. Les leaders de ces nations gênantes sont généralement violemment mis à l’écart, comme les démocrates Muhammad Mossadegh en Iran et Salvador Allende au Chili, où ils sont assassinés comme Patrice Lumumba au Congo. Ils font tous l’objet d’une campagne médiatique de caricature et de diabolisation – pensez à Fidel Castro, Hugo Chavez, et maintenant Vladimir Poutine.

Le rôle de Washington en Ukraine est diffèrent seulement parce que ses implications nous concernent tous. Pour la première fois depuis l’ère Reagan, les USA menacent d’entraîner le monde dans une guerre. Avec l’Europe de l’est et les Balkans devenus des bases militaires de l’OTAN, le dernier « état-tampon » frontalier de la Russie, est dévasté. Nous, les occidentaux, soutenons des Néo-nazis dans un pays ou les Ukrainiens nazis soutinrent Hitler. Ayant dirigé le coup d’état de Février contre le gouvernement démocratiquement élu à Kiev, la tentative de Washington de récupérer la base navale historiquement russe de Crimée a échouée. Les russes se sont défendus, comme ils l’ont toujours fait contre chaque invasion occidentale depuis presque un siècle.

Mais l’encerclement militaire de l’OTAN s’est accéléré, en même temps que des attaques orchestrées par les USA sur les ethnies russes d’Ukraine. Si Poutine peut être poussé à aller les aider, son rôle préétabli de paria justifiera une guerre menée par l’OTAN qui se propagera sans doute à l’intérieur du territoire Russe.

A la place, Poutine a embrouillé ses adversaires en cherchant un terrain d’entente avec Washington et l’Europe, en retirant ses troupes de la frontière ukrainienne et en incitant les ethnies russes d’Ukraine de l’Est d’abandonner le référendum provocant du week-end. Ces gens, russophones, bilingues – 1 tiers de la population de l’Ukraine – ont longtemps souhaité l’avènement d’une fédération qui reflète la diversité ethnique du pays et qui soit à la fois autonome et indépendante vis-à-vis de Moscou. La plupart ne sont ni des « séparatistes » ni « des rebelles » mais simplement des citoyens souhaitant vivre en sécurité dans leur pays.

Comme les ruines d’Irak et d’Afghanistan, l’Ukraine a été transformé en un camp d’entrainement pour la CIA – dirigé par le directeur de la CIA John Brennan à Kiev, avec des “unités spéciales” de la CIA et du FBI qui mettent en place une “structure de sécurité” afin de superviser les attaques sauvages de ceux qui se sont opposé au coup d’état de Février. Regardez les vidéos, lisez les rapports des témoins du massacre d’Odessa. Des bandits fascistes amenés par bus ont brulé les sièges des syndicats, tuant 41 personnes bloquées à l’intérieur. Regardez la police laisser faire. Un docteur a décrit sa tentative d’aller aider les gens, « mais j’ai étais stoppé par des nazis pro-Ukrainiens. L’un deux m’a violemment poussé, en me promettant que bientôt ce serait mon tour à moi et aux autres Juifs d’Odessa… Je me demande pourquoi le monde entier reste silencieux. »

Les ukrainiens russophones se battent pour leur survie. Quand Poutine a annoncé le retrait des troupes russes de la frontière, le secrétaire à la défense de la junte, à Kiev – un des membres fondateurs du parti fasciste « Svoboda », déclara que les attaques sur « les insurgés » allaient continuer. Dans un style Orwellien, la propagande occidentale a rejeté la faute sur Moscou « qui orchestre le conflit et la provocation », selon William Hague. Son cynisme peut être comparé à la grotesque félicitation d’Obama à la junte pour leur « retenue remarquable » à la suite du massacre d’Odessa. Illégal et fasciste, la junte est décrite par Obama comme « légalement élue ». Ce qui importe ce n’est pas la vérité, a un jour dit Henry Kissinger, mais « ce qui est perçu comme vrai ».

Dans les medias Etats-Uniens les atrocités d’Odessa ont été minimisées ; une affaire « louche » et une « tragédie » dans laquelle des « nationalistes » (Néo-nazis) ont attaqué des « séparatistes » (des gens en train de collecter des signatures pour un référendum sur une Ukraine fédéral). Le Wall Street Journal de Rupert Murdoch a maudit les victimes – « Un incendie meurtrier en Ukraine probablement allumé par les rebelles, selon le gouvernement ». La propagande en Allemagne est digne de la guerre froide, avec la Frankfurter Allgemeine Zeitung (littéralement, « Journal général de Francfort ») qui met en garde ses lecteurs contre la Russie et sa « guerre non déclarée ». Pour les allemands, le fait que Poutine soit le seul leader à condamner la montée du fascisme au 21ème siècle relève de l’ironie.

Un truisme populaire dit que “le monde a changé” à la suite du 11 septembre. Mais qu’est ce qui a changé ? Selon le fameux lanceur d’alerte Daniel Ellsberg, un coup d’état silencieux a eu lieu à Washington et un militarisme rampant dirige maintenant. Le pentagone dirige en ce moment des « opérations spéciales » – des guerres secrètes – dans 124 pays. Aux Etats-Unis, une pauvreté en augmentation et des libertés hémorragiques sont les corollaires historiques d’un état de guerre perpétuel. Ajoutez à cela le risque de guerre nucléaire, et la question qui reste est : Pourquoi tolérons-nous cela ?

John Pilger

13 mai 2014

Traduction Nicolas CASAUX du Collectif 4ème singe http://4emesinge.com/

316 réponses à Ukraine : les Etats-Unis nous entraînent dans une guerre contre la Russie (The Guardian)

  1. chris06 Le 22 juin 2014 à 03h53
    Afficher/Masquer

    Juste une question, il y a des articles de ce genre (je veux dire, on me comprendra, a l’envers) dans la presse mainstream russe?

    Ou des blogs de ce genre? (même chose à l’envers on m’aura compris)….

    Il n’y a qu’a faire un peu de recherches sur internet pour se rendre compte que la seule vraie guerre mondiale (je ne sais pas, tapez des mots clefs dans de multiples langues, anglais, français, allemand, espagnol, désolé je ne parle pas russe ni chinois essayez voir ceux qui savent…) c’est la cyberguerre et que pour le moment, c’est clairement la propagande russe (plutôt qu’américaine) qui est en train de la gagner.

    Mais allez, bon, lachez vous, je suis là pour ça, je verse, parrait il dans l’idollâtrie américaine!

    Allez savoir, c’est sûr, on est tout proche de la troisième guerre mondiale, avec la quantité de bombes nucléaires qu’il y a sur nos têtes.

    Bon allez, je repose ma première question du départ, au cas où certains ne l’ai pas comprise, quelqu’un peut il me montrer des articles de ce genre dans la presse mainstream russe???

    Vous ne trouvez pas cela bizarre?

    Bon, c’est pas compliqué a comprendre, Putin, lui, c’est garanti qu’il va avoir le soutien de son peuple.

    Chez nous, où on a vraiment pas de presse libre, de média libres, d’internet libre, c’est une autre paire de manche.


    • Ray Le 22 juin 2014 à 05h01
      Afficher/Masquer

      Je ne saurais que vous conseiller de consulter en profondeur le dossier ukrainien (ici-même).


      • chris06 Le 22 juin 2014 à 08h51
        Afficher/Masquer

        “consulter en profondeur le dossier ukranien “?

        Vous croyez que je ne l’ai pas fait?

        Et vous allez me réclamer des “faits”? Comme le modérateur il y a une semaine, attendez, ils sont où là, les faits, dans cet article de ce monsieur “Pilger”? Vous pouvez, s’il vous plait, me les indiquer?

        Vous allez me répondre que c’est de l’information? Pas de la propagandedésinformation? que ne comprennez vous pas dans “cyberguerre”? Il y a de la propagande sur internet des deux côtés, russe ou américain et les lecteurs ne sont apparement plus capables de déterminer ce qui est du domaine de l’information du domaine de la propagande.

        Aldous Huxley avait raison quand il écrivait que bientôt, l’information sera noyée dans un océan de propagande, d’inconséquence et d’irréel et que les lecteurs ne seont plus capables de différencier les deux. Bienvenue dans la première cyberguerre mondiale, et là, visiblement, on voit clairement dans quel camp la grande majorité des commentateurs de ce blog se trouvent…

        Et on va me répondre, “pourquoi doit on choisir son camp”?

        Bon, je tente , encore une fois ma question originelle, où sont les articles de ce genre dans la presse mainstream russe?

        Où sont les journalistes “indépendants” en Russie, où les blogeurs genre OB?

        Personne ne comprend toujours pas ma question sur ce blog? Vous le faites exprès? Et c’est en France, au Royaume Uni, en Occident que les médias ne sont pas libres?


        • Surya Le 22 juin 2014 à 09h16
          Afficher/Masquer

          Bien sûr que non, en Occident les médias ne sont pas libres; on le sait depuis 1988 :

          http://livre.fnac.com/a2418297/Noam-Chomsky-La-fabrication-du-consentement


        • john Le 22 juin 2014 à 09h35
          Afficher/Masquer

          Sur le papier les médias occidentaux sont plus libres mais vu qu’ils appartiennent tous à des grands groupes, le résultat est le même. Ça me fait penser à Bouygues qui a tout un tas de lobbyistes à Bruxelles et aucun journaliste permanent pour TF1.
          D’un coté l’information est contrôlé par le pouvoir politique et de l’autre elle l’est aussi mais par le pouvoir économique.


          • Arnaud Bresson Le 22 juin 2014 à 14h38
            Afficher/Masquer

            Le site http://www.les-crises.fr est un média indépendant occidental, il n’appartient pas à un grand groupe et tant que son éditeur principal se sentira libre et en mesure de publier sans contrainte, tout ira bien.

            C’est en réaction au bourrage de crâne il y a cent ans que le canard enchaîné a vu le jour.

            Mais c’est resté un journal français.

            Souhaitons à l’élan lancé ici d’être aussi fort que le canard dans cent ans.


            • moi Le 22 juin 2014 à 23h26
              Afficher/Masquer

              Mais les blogs n’ont pas la porté des TV.

              C’est tellement plus facile de se contenter de la bouillie fournie par la TV ou les sujets importants sont traités en quelques minutes ne laissant pas de place à la nuance et à une analyse poussée des sujets. Par contre pour traiter de futilité, on trouve du temps.
              Les 3 sujets les plus longs du 20h de TF1 de ce soir : Fort de Brégançon/spécialités culinaires…/Bernard Arnault
              Quand on parle de l’Ukraine autour de nous, on se rend compte de la portée du rouleau compresseur télévisuel.

              J’ai halluciné en voyant le billet de SAPIR sur les questions néolibérales au bac ES et pendant ce temps on nous parle de l’épreuve de math qui serait trop dur.


          • Bigtof Le 22 juin 2014 à 18h23
            Afficher/Masquer

            Voilà qui est plus clair : (source :http://numidia-liberum.blogspot.fr/2014/06/gaz-de-shiste-encore-un-mensonge-dobama.html)

            “Les pièces du puzzle ont collé entre elles quand les candidats au partage du « gâteau schisteux » ont fait tomber les masques. Hunter Biden, fils cadet du vice-président des États-Unis Joseph Biden, a été nommé membre du Conseil d’administration de la compagnie gazière ukrainienne Burisma Holdings. En effet, c’est après la visite de ce dernier en Ukraine que le régime de Kiev a lancé une opération punitive contre Donbass. Dans le portefeuille de cette société, il y a des autorisations pour la mise en production des gisements de gaz de schiste dans les Carpates et les bassins d’Azov-Kouban et de Dniepr-Donetsk, qui correspondent curieusement à la région de Slaviansk et de Kramatorsk. Devon Archer, un autre fonctionnaire américain haut placé et ami de la famille du secrétaire d’État John Kerry, de même que l’ex-président de Pologne Alexandre Kwasniewski, ont également reçu chacun leur part du gâteau.”


        • Ray Le 22 juin 2014 à 10h05
          Afficher/Masquer

          Donc, je reprend :
          Je ne saurais que vous conseiller de consulter en profondeur le dossier ukrainien (ici-même), et vous constateriez qu’avant d’être cyber, la guerre est d’abord réelle.
          Cordialement.


        • Jub Le 22 juin 2014 à 10h15
          Afficher/Masquer

          @Chris06, Il ne vous vient pas à l’idée qu’il y a eu peut être bel et bien une manipulation de l’opinion bien orchestrée en occident et qu’elle se retourne aujourd’hui contre eux par le fait d’internet.

          Certainement qu’on est en train de voir l’effet inverse se produire et votre intervention ici en est la preuve.

          Il va falloir être vigilent mais de voir parader dans les médias des individus du genre de Raphaël Gluksmann qui surjouent et prennent l’opinion publique en otage pour faire vivre leurs intérêts (ici https://www.youtube.com/watch?v=oqBVP0qzgUI) n’est plus acceptable.

          Pour l’instant nous sommes dans une contre attaque. L’inverse dont vous parlez ne pourra pas durer sous peine de retomber dans l’idéologie.

          L’axe du mal l’axe du bien on en a soupé.


        • ERIC.BRESIL Le 22 juin 2014 à 10h47
          Afficher/Masquer

          Des faits vous voulez : gaideclin.blogspot.fr/
          Cet article n’est pas de la propagande, il montre juste aux citoyens Européens la réalité d’une guerre dont ils ne veulent pas et qui comprennent bien que la fin justifie les moyens pour les USA sans respects aucun des aspirations des populations (depuis trop longtemps et surtout partout dans le monde).
          Sauf que là, cela se passe presque chez nous et les enjeux sont immenses, puisqu’il s’agit de couper l’Europe de son allié Russe (au moins économique), avec toute les conséquences qu’il y aura sur nos entreprises, sans compter une nouvelle déstabilisation du continent avec un retour à la guerre froide. Objectivement parlant et avec les faits justement, il n’y a rien a reprocher à la Russie, mais tout à nos gouvernements et aux USA qui mènent le peuple Européen entier dans une nouvelle guerre froide avec une fois de plus l’appui à des extrémistes que nous détestons depuis la seconde guerre mondiale!


          • Nicolas Le 22 juin 2014 à 10h51
            Afficher/Masquer

            “Objectivement parlant et avec les faits justement, il n’y a rien a reprocher à la Russie”
            Vous y allez un peu fort, le territoire russe a attaqué des obus ukrainiens, qui ont explosé sous l’impact ! (après la relativité générale, la relativité journalistique)
            Et puis on se souvient que les manifestants d’Odessa ont mis le feu au bâtiment dans lequel ils étaient enfermés (explication officielle ukrainienne). Si c’est pas une agression de Poutine contre l’Ukraine, qu’est-ce que c’est ?


        • CuNuRuSu Le 22 juin 2014 à 11h01
          Afficher/Masquer

          @ chris06
          Je ne me reconnais pas dans votre description des lecteurs de ce blog qui feraient “clairement “(??) partie d’un “camp” contre un autre et participeraient à une “cyberguerre”.
          Je consulte ce blog chaque matin pour obtenir des “énoncés qui correspondent aux faits” (Définition de la Vérité d’aprés K. Popper).
          Vous avez la possibilité d’essayer ici de démontrer que ce qui y est écrit est faux plutôt que de “philosopher”, sans arguments, sur une soi-disant absence de liberté de la Presse en Fédération de Russie (de plus hors-sujet dans ce billet relatif à un article de geo-politique du “Guardian” par J. Pilger.)


          • Bibi Le 22 juin 2014 à 14h13
            Afficher/Masquer

            @chris, je vous encourage a vous renseigner sur le fonctionnement d’internet et notament sur le concept de neutralite du net. Le site de la et des videoconference quadrature du net, fervent defenseurs de la liberte d’expression sur internet.

            Il n’y a pas de cyberguerre. Il y a eventuellement une guerre mediatique dont une partie ce joue sur internet, mais du fait de la neutralite d’internet (ce qui n’est pas le cas des autres source d’information), le pannel d’opinion represente y est bien plus important.

            Ce que permet internet, c’est de confronter les informations dans une base de donne mondiale afin de se forger une opinion. Ce que ne permet pas la television ou les journeaux en France.

            La presse francaise d’ailleurs est une des moins bien lotie d’europe actuellement. La presse britannique et meme americaine ce montre plus objective, plus critique et plus complete sur pas mal de sujets. Je la lit d’ailleurs plus que la presse francaise…


        • Serge Le 22 juin 2014 à 12h40
          Afficher/Masquer

          Il y a en effet de la propagande dans tous les sens et c’est normal. Seulement, il y en a qui tentent de se défendre en vain contre un empire et ceux qui tentent de conquérir le monde. Les moyens d’un côté et de l’autre ne sont pas les mêmes.
          Si vous concevez que la Russie est un pays autoritaire où la presse n’est pas libre, alors pourquoi l’Europe et les USA, qui sont bien plus riches, n’ont-ils pas les moyens de le faire beaucoup mieux?
          La différence est également que les médias Français sont de très mauvaise qualité. Si vous regardez les journaux de TF1 ou France2, vous ne pouvez pas comprendre pourquoi il y a eu une guerre en Libye, pourquoi la France soutient l’Ukraine, comment fonctionne l’Europe… C’est alors qu’une personne qui ne prend pas le temps de s’informer a des idées vagues des différentes situations. Elle y voit des gentil démocrates européens et des méchants barbue indigène qui vivent comme des barbares et qu’il faut aller civiliser.

          Concernant les médias mainstream russes, eux au moins, ils expliquent les choses, apportent des sources et s’appuient sur des faits. Quand on écoute Poutine, on comprend sa position. Quand on écoute Hollande ou Fabius, on ne la comprend pas.
          Pire encore, si vous parliez Ukrainiens, vous vous rendrez compte qu’il y a de sérieux problèmes dans le parlement Ukrainien et dans les propos de certains leaders.
          Donc heureusement, qu’il y a quelques sites indépendants qui permettent de contourner les problèmes de langues.


          • openmind Le 22 juin 2014 à 15h04
            Afficher/Masquer

            Chers tous, l’accession à la vérité est parfois plus difficile qu’on ne le pense surtout quand elle se fait contre la volonté de celui qui essaye de croire qu’il la cherche alors qu’il se cache les yeux dès qu’on essaye de lui montrer.

            Mais il ne faut pas abandonner Chris comme le suggère Jacqueline que je comprends devant tant de mauvaise foi de la part de Chris.

            Donc Chris, bien évidemment que je n’attaque pas la personne, je caricature si on en a encore le droit ici bas. Tu veux des faits malgré toutes les vidéos, articles, témoignages dont ce blog se fait le relai.
            Je te propose la chose suivante et après je te lirai avec plaisir.

            De multiples vidéos montrent que les snippers du 20 février tiraient dans le dos des manifestants alors que ces tirs étaient censés venir des méchants d’en face, les Berkuts entre autres puisque apparemment il y avait du beau monde ce jour là mais je n’en dis pas plus. Les douilles tirées ont été retrouvées et devaient être analysées pour connaitre les armes utilisées, elles ont été perdues par les enquêteurs ukrainiens..zut alors.

            Question: que penses-tu de l’origine de ces tirs et de la volonté des autorités ukrainiennes de faire la lumière sur cet évènement?


          • Serge Le 22 juin 2014 à 19h44
            Afficher/Masquer

            En lisant la presse russe, française et allemande je remarque qu’il y a toujours de tous les côtés des informations floues, amplifiés et déformés. Néanmoins, dans les médias russes il y a des vidéos et des images qui montrent la situation. Les informations qui me manquent chez l’un des médias, je peux les compléter chez un autre. Cependant, c’est le néant dans les médias français. Ils ne font que citer quelques déclarations de Porochenko ou alors donnent quelques vagues informations comme “L’armée Ukrainienne reprend Marioupol”. En revanche, je peux aller voir les vidéos dans les médias russes de la façon dont cette armée reprend Marioupol.

            Vous voyez, si je me base que sur les médias Français, je rate, par exemple, le message de la Russie aux JO de Sotchi qui veut montrer au monde qu’elle a quitté l’URSS pour reconstruire un nouveau pays moderne, alors qu’on veut, sans cesse l’y ramener. Je rate la déclaration de Poutine,qui après les sanctions, explique qu’il va continuer à travailler avec les européens pour éviter une nouvelle guerre froide, alors qu’on l’accuse de vouloir créer une troisième GM. Je ne peux savoir qu’elle est la situation réelle de la Novorossia sur le terrain, les défaites de l’armée Ukrainienne, les déclarations du chef militaire de la Novorossia qui donne des explications intéressantes sur les séparatistes…

            Donc, heureusement qu’il y a ce genre de blog qui permet, pour ceux qui ne parlent pas les langues étrangères, d’obtenir des informations plus détaillées.

            Quand aux journaux d’oppositions Russes, à quoi voulez-vous qu’ils s’opposent quand ils voient une vidéo où on brule 40 de leurs semblables? L’opposition veut au contraire, une intervention en Ukraine de l’armée russe pour sauver les pro-russes et aussi pour se protéger à l’avenir. En effet l’armée Ukrainienne ne cesse de grandir et après leur génocide en Novorossia, ils vont s’attaque à la crimée.


          • Nico Le 23 juin 2014 à 19h31
            Afficher/Masquer

            Bonjour,

            Je parle russe et lis quotidiennement les médias russes et français (et anglo saxons également) pas que pour le plaisir, mais aussi pour le boulot.

            Je peux vous assurer que la façon d’aborder l’information en occident et en Russie est bien différente.

            Pour faire court et synthétique:

            Dans le monde anglo saxons, on prend des faits, on rajoute un peu d’idéologie et on tente une prospective. Le bon point c’est que généralement, ils sourcent pas trop mal. Cependant, les sources citées sont toujours celles qui leurs sont acquises… Donc ce n’est pas souvent très objectif (pour le comprendre, lire certaines analyses sur la france, ou l’on peut constater avec notre “vécu” pour voir qu’il y a toujours de nombreux fantasmes et stéréotypes qui demeurent)

            En Russie, on ne se tient qu’au fait, pas de prospective, mais une mise en contexte. Les russes sont concret, pas de bla bla avec eux. Des faits, des chiffres et des dates. C’est de loin la méthode la plus agréable, a mon avis, pour éviter la manipulation. Le seul espace de manipulation restant étant la liberté d’occulter certains sujets (là où nous autres occidentaux ne pouvons pas non plus donner de leçon)

            En France, le journalisme, c’est de l’idéologie, qui sur la reprise des articles publiés par les anglo saxons. Même en remontant à la sources (AFP) c’ets ahurissant de voir a quelle point les informations sont tronquées. Tout est fait pour rendre l’informaiton manichéenne (le bien, le mal) et forcémment, influencer le lecteur. Les faits? et bah pour les trouver souvent (a part quelque sjournaux type canard ou médiapart) il faut aller consulter les articles anglo saxonns qui traitent du sujet.

            Pour les Bloggers, il en existe beaucoup en Russie, mais ils ne représentent pas un pilier important de la société. Cependant, si vous voulez vous informer sur des sujets précis, vous trouverez forcémment des blogs qui en traitent (y compris de la politique).

            En espérant vous avoir éclairé modestement sur les différences entre le journalisme russe et l’occidental.

            cordialement,

            Nico


          • harvest Le 23 juin 2014 à 21h34
            Afficher/Masquer

            Jacqueline, moi j’aime bien démonter les trolls stupides de l’oncle Sam et de son caniche bruxellois.
            Donc chris06: Pas besoin de connaitre ton enfance pour comprendre que tu n’es pas équipé pour appréhender ce qu’explique Serge ici ou d’autres par ailleurs.
            Un truc plus simple pour que tu ne meures pas complétement idiot: Les millions de moutons qui, comme toi, boivent et relayent la propagande des merdias, en balance avec quelques milliers de personnes sur ce blog ou de rares autres: est-ce vraiment bien la propagande russe qui l’a emporté ?!
            Quant à prétendre qu’il n’y a de guerre que ta cyberguerre (mouarf !), peux-tu concevoir que tu insultes la mémoire des millions de victimes de tes maitres


          • chris06 Le 24 juin 2014 à 13h44
            Afficher/Masquer

            @harvest,

            faudrait quand même lire ce que j’écris, avant d’insulter et dégainer…

            J’ai écrit:

            la seule guerre mondiale c’est la cyberguerre

            Et puis aussi, toutes ces accusations de trollisme….

            J’ai passé beaucoup de temps sur ce blog bien avant que vous n’y veniez.


          • harvest Le 24 juin 2014 à 15h48
            Afficher/Masquer

            chris de Nice: La seule guerre mondiale c’est la guerre que tes maitres mènent depuis des décennies sur toute la planète, tuant les gens par millions. La cyberguerre ? arrête, on va se e-marrer !

            Et puis “J’ai passé beaucoup de temps sur ce blog bien avant que vous n’y veniez.” Y a pas à dire, ça c’est de l’argumentation … de CP, comme si passer du temps ici pouvait blanchir la papatte d’un troll.


            • Nicolas Le 24 juin 2014 à 16h03
              Afficher/Masquer

              Dites on arrête quand la discussion ? Parce quand un extrêmiste religieux me dis qu’en matière de politique économique il n’y a le choix qu’entre la planification absolue à la soviétique et laisser faire le marché sans intervenir (il n’y a aucun exemple de ce type d’économie, puisque le moindre impôt est une intervention), j’appelle l’institut psychiatrique le plus proche. Si on élargit (au nom de quoi?) la définition de l’absence d’intervention en disant que ça correspond à ne pas favoriser les entreprise nationales, ça, ça arrive, à chaque fois qu’un pays se met à genoux devant la banque mondiale, ou à chaque fois que les USA envahisse un pays. Et le résultat est évidemment catastrophique, en particulier au niveau social. Les USA ne se sont jamais privé d’intervenir directement et massivement pour protéger et favoriser leurs entreprises. Toutes les entreprises d’informatiques, de construction aériennes, de construction navale, d’équipement militaires etc des États-Unis doivent tout leur succès aux commande du Pentagone. Les constructeurs automobiles américains, et les banques américaines ont été sauvés par les impôts des citoyens américains. Si c’est pas de l’interventionnisme, je ne sais pas ce que c’est. Aux USA, le rachat d’une entreprise comme Alstom par un concurrent étranger aurait été tout simplement inconcevable.
              Bon, je dis pas ça pour l’ami Chris, qui est en pleine doublepensée et ne fera pas son épiphanie de sitôt, c’est un rappel en forme d’enfonçage de porte, pour ceux qui ont déjà vaincu leur dissonance cognitive.


          • chris06 Le 24 juin 2014 à 17h44
            Afficher/Masquer

            un troll avec près de 1000 commentaires à son actif pendant plusieurs années sur ce même blog…. avant que vous n’y veniez insulter les autres par vos défauts de compréhension

            Lisez la première phrase de ll’article qu’il nous est demandé de commenter :

            Pourquoi tolérons-nous la menace d’une nouvelle guerre mondiale qui se mène en notre nom ?

            Donc, à vous lire il n’y a pas de menace puisque la “nouvelle guerre mondiale” on est déjà en plein dedans depuis des décennies.

            Rentre dans ta niche.


        • Krok75 Le 22 juin 2014 à 14h41
          Afficher/Masquer

          Pourquoi vouloir placer dans le virtuel ce qui existe véritablement dans le quotidien de millions de gens qui souffrent d’une guerre déclarée par leur propre gouvernement ?

          La questions n’est pas d’être pro russe ou pro américain, la question est de reconnaître à une population de pouvoir vivre en paix dans son propre pays, dans sa culture et son histoire.

          Comment est il possible de justifier de l’ingérance des pays étrangers ? Pire les Etats Unis ne sont même pas sur leur continent, en quoi donc leurs intérêts doivent ils être ménagés plus que ceux du peuple natif ou de ses voisins directs ?

          La guerre dont vous nous parlez, celle des media, n’est pas une guerre qui oppose plusieurs puissances mondiales, elle n’oppose que des millions d’individus qui, chacun, n’ont pour but que de vanter leur propre ego sans jamais même avoir la moindre émotion pour ceux qui, là bas, vivent dans la terreur quotidienne. Si chacun savait avoir un regard juste et humain, aucune puissance ne serait ni vainqueur ni vaincue, ce serait juste la victoire de l’humanisme contre la folie du pouvoir et de la haine.
          Mais ça… il faudrait deja que chaque homme sur cette terre se remette en question et comprenne aussi que chaque mot qu’il avance engage sa responsabilité et aussi, malheureusement, la vie, la survie de millions d’hommes et de femmes.


        • Chris Le 22 juin 2014 à 15h33
          Afficher/Masquer

          Lire cet article : peut-être est-ce un début de réponse à votre questionnement tout à fait légitime.
          http://www.dedefensa.org/article-notes_sur_le_danger_pr_sent__09_06_2014.html
          Perso, je lis un maximum de partout pour croiser les informations (malheureusement il faut beaucoup de temps, ce que j’ai en tant que retraitée qui aime et a besoin d’agiter ses neurones). J’ai aussi d’autres outils sur lesquels je m’appuis : mon intuition, une immense curiosité pour l'”étranger”, une mémoire d’éléphant, la lecture de 6 langues européennes, plusieurs immersions dans d’autres cultures, une longue vie qui a vu et entendu tellement d’info et pu comparer avec les résultats (quel décalage !).
          Pour gagner du temps, j’en suis à me demander systématiquement depuis une quinzaine d’années : à qui le *crime* profite ? Je peux vous assurer qu’on trie pas mal et vite.
          Pour commenter la réponse de John, j’abonde dans son sens. Néanmoins, chaque pays a ses intérêts politiques et économiques et transparaissent fatalement des infos par recoupements.
          La presse français a la palme de la nullité. La désinformation et les distorsions sont effarantes. C’est un système fermé, digne de la Pravda de l’époque soviétique des années 60/70.
          Pour revenir au lien donné, le sujet m’a beaucoup parlé, car il détaille avec finesse l’imbroglio dans lequel la paranoïa des Etats-Unis plonge le monde. A mettre en relation avec l’article du Guardian : http://www.theguardian.com/environment/earth-insight/2014/jun/12/pentagon-mass-civil-breakdown (source) et traduction : http://www.wikibusterz.com/le-pentagone-se-prepare-a-faire-face-a-des-troubles-sociaux-massifs/


        • JLV Le 22 juin 2014 à 16h05
          Afficher/Masquer

          Par exemple, un fait, c’est d’observer que plusieurs bases américaines entourent la Russie, et qu’il n’y a pas de base militaire russe prés des USA.

          JLV, chercheur CNRS


        • Minvielle Le 22 juin 2014 à 23h14
          Afficher/Masquer

          Je ne peux que vous inciter à lire “Après l’empire” d’Emmanuel Todd qui il y a dix ans décrivait le comportement de plus en plus prédateur des USA.


        • noam chom Le 22 juin 2014 à 23h58
          Afficher/Masquer

          un journaliste independant cela existe mais il ne faut pas le chercher dans les grands medias officiels financés par les gouvernements comme en france , les francais sont desinformés comme dans les années 30…


        • Marin Le 23 juin 2014 à 00h14
          Afficher/Masquer

          En Russie, Эхо Москвы (L’écho de Moscou) est dans une opposition systématique au pouvoir, quelque soit le sujet traité. C’est une chaîne radio qui a un site internet aussi. Mais si vous ne parlez pas russe…


          • harvest Le 23 juin 2014 à 21h37
            Afficher/Masquer

            Effectivement, c’est bien commode de ne pas parler russe pour ensuite prétendre que la presse russe est muselée ! Mais d’où peut-il bien tenir cette information, alors ? Vraiment je me demande 😉


        • C Balogh Le 23 juin 2014 à 07h08
          Afficher/Masquer

          Bonjour,Chris 06,
          Je ne comprends pas votre question:”où y a t-il de la propagande russe”.
          En effet, vous affirmez plus haut que” Il y a de la propagande sur internet des deux côtés, russe ou américain et les lecteurs ne sont apparement plus capables de déterminer ce qui est du domaine de l’information du domaine de la propagande.”
          Mais vous ne donnez pas de lien et vous demandez où il y en a alors qu’apparemment, vous le savez puisque vous affirmez qu’il y en a.
          C’est à vous et non au site les crises de chercher(la retrouver) cette propagande et de donner des liens, de prouver vos affirmations.


        • barker Le 28 juin 2014 à 00h47
          Afficher/Masquer

          Comme dit précédemment au vue de la situation il est quand même assez difficile pour les russes, même poutinophobe (ce qui est le cas d’ une part de bourgeoisie petersbourgeoise et moscovite…) de prendre fait et cause pour l’ Ukraine et par extension les US!
          Notamment a cause du rôle joué par les ukrainiens durant la WWII et part l’idéologie qui la constituée portait au pinacle aujourd’hui pars une partie des responsables ukrainiens , si demain on a la partie flamande de la belgique qui se met a faire un coup d’ état aide par le FSB russes et qu’ ils décident ensuite d’ y installer une base militaire… cela aura beau être dit comme une ingérence gravissime par le monde et par TF1, je trouverais moi même cela gravissime et je pense que même olivier beruryer dira de même … Mais pour revenir a cas de la Russie je ne vois pas très bien comment on pourrait être du cote US en étant russe vu la situation même si ils en existent , je crois que olivier a poster un débat entre 2 russe un français et un ukrainien et un des russe était du coté ukrainien avec le logiciel typique de l’infiltré d’ une officine Soros : poutine dictateur qui fait de la réalpolitik , les droits de l’ homme pour les ukrainiens de faire un putsch etc etc…


      • flam Le 22 juin 2014 à 22h47
        Afficher/Masquer

        ‘Lisez, Echo moskvi ,Dozhd,Vedomosti,Kommersant,a coté Guardian c’est très très modéré.


    • Louis Le 22 juin 2014 à 05h07
      Afficher/Masquer

      “Mais allez, bon, lachez vous, je suis là pour ça, je verse, parrait il dans l’idollâtrie américaine!”

      Non en fait c’est juste que je n’ai rien compris à ton message (je serais tenté de dire “que personne ne comprend rien à ton message” mais comme je ne suis que “moi” et pas “les autres” je m’en abstiendrai poliment).


      • gonetoufar Le 22 juin 2014 à 10h31
        Afficher/Masquer

        Ce que je comprends de Chris 06 c’est qu’il affirme que : puisque la liberté de critiquer existe aux U S , en Europe , et pas en Russie , nos régimes sont assis sur des valeurs superieures….. étant posés comme ” superieurs ” , toutes critiques sur la politique de ces régimes se voient vidées de l’interêt qu’il y aurait à être examiner ,ne traduisant par leur présence , plus que la preuve d’une superiorité !
        Lol !


        • Pravda Le 22 juin 2014 à 11h08
          Afficher/Masquer

          Exceptionalisme quand tu nous tiens…


        • reneegate Le 22 juin 2014 à 11h49
          Afficher/Masquer

          vous avez parfaitement raison mais je le pense bien plus cynique. Il faut ajouter que sur son lit d’hôpital il se pose des questions sur l’objectivité de ce blog et non pas de tous les autres médias qui eux sont à l’unisson. Etrange non?.
          A mon avis il faut arrêter de rigoler et ne pas laisser passer ce type de faux cul, désolé mais il n’y a pas d’autre mot en français.


        • christian Le 22 juin 2014 à 15h39
          Afficher/Masquer

          donc puisque j’ai le droit de critiquer, je ne dois pas critiquer…


          • Nicolas Le 22 juin 2014 à 15h59
            Afficher/Masquer

            C’est pas exactement qu’on n’a pas le droit, Christian. Mark Twain a trouvé comme souvent la bonne formule: Aux USA, nous avons la liberté de la presse, la liberté de pensée, et la sagesse de n’utiliser ni l’un ni l’autre 🙂
            Ça correspond pas mal à la réalité (bon, ya aussi que les fous qui parlent un peu trop fort de la réalité aux USA se font virer des grands médias et ne retrouvent plus de boulot dans le mainstream)


            • Irina Schweizer Le 22 juin 2014 à 17h09
              Afficher/Masquer

              Quelqu`un peut me dire si le texte est dit en ukrainien ou en sourjik?

              C`est dit en ukrainien,mais avec l`accent et quelque mots russes.Je pense que c`est plutôt une parodie,faite par des russophones de Kiev.


        • chris06 Le 22 juin 2014 à 19h47
          Afficher/Masquer

          Pas du tout , je rebondirais sur le commentaire de JLV, plus haut, l’idée qu’il faudrait “rééquilibrer les choses” en relatant la propagande pro russe sans nuances par opposition à la propagande pro atlantiste relatée dans les médias mainstream français et que cela rendrait nécessairement la réalité plus objective?

          Merci de votre réponse polie JLV, au moins cela permet de’ouvrir un peu la discussion, pas comme les attaques ad hominem de certains commentateurs.

          En quoi le fait de relater la propagande pro russe la rendrait elle necessairement plus objective que la propagagnde pro atlantiste?

          Il faut distinguer les faits, je ne nie pas la réalité de la guerre civile ukrainienne, il faudrait être particulièrement insensible ou cynique pour le faire, ni qu’il n’y aurait que des cybermorts, ou je ne sais quels propos on cherche à me faire dire..

          Vu que je ne suis pas un spécialiste de l’histoire et de l’économie politique de l’Ukraine, la première chose que j’ai faite en reveneant sur ce blog après un an d’absence (vous inquietez pas, les anciens du blog me reconnaissent, je ne suis pas un troll, mais quelqu’un qui a pas mal étudié l’histoire de l’économie politique et monétaire en général et qui cherche à participer et faire profiter les autres de mes connaissances, est ce un mal, visiblement, pour ceux qui se croient les nouveaux chiens de garde attitrés du blog, comme reneegate plus haut, c’est le cas) c’est me reporter a l’excellente série chronologique de billets sur l’Ukraine qu’a réalsé OB et son équipe.

          Travail formidable, mais il faut le reconnaître, comme vous l’avez justement fait JLV, avec un parti pris, un tantinnet, si j’ose dire, pro russe:

          j’en veux pour évidence N°1 le premier billet sur l’histoire de l’Ukraine :
          http://www.les-crises.fr/ukraine-l-histoire-du-pays-1/
          citation de v.v;Putin

          Nos préoccupations sont compréhensibles parce que nous ne sommes pas simplement de proches voisins, mais, comme je l’ai dit plusieurs fois déjà, nous sommes un même peuple, une même nation. Kiev est la mère des villes russes. La Rus’ de Kiev ancienne est notre source commune et nous ne pouvons pas vivre l’un sans l’autre. » [Vladimir Poutine, 18 mars 2014

          Un seul et même peuple, dit il, est ce un fait indiscutable ou de la propagande? Qui dit vrai, Putin ou les historiens M. Arringnon, ou M. Beauvois? Voir les derniers commentaires….

          Ce qui me gène ici , ce ne sont pas les cartes sur les frontières, très intéressantes, mais la reprise quasi systématique et c’est la même chose dans quasiment tous les billets qui suivent ,et sans nuance, de la version officielle “pro russe”.

          Vous voyez où est le problème?

          Si vous voulez, je peux donner des dizaines d’uatres évidences qui cherchent à passer pour des preuves, des faits historiques ou autres, mais qui ne le sont pas nécessairement, simplement parce que c’est sorti de la bouche de Putin, documenté sur RT ou d’autres médias et relatés sur le blog.


        • V_Parlier Le 22 juin 2014 à 20h30
          Afficher/Masquer

          Mais à cela il faut ajouter qu’en plus il répète bêtement que la liberté de critiquer n’existe pas en Russie. Certes, c’est le raccourci classique (assimilation des meurtes de journalistes à de la répression d’Etat, aussi sans considérer que çà arrivait principalement dans le Caucase, etc…) et autres trucs répétés sagement dans nos médias…).


          • Pierre M. Boriliens Le 23 juin 2014 à 00h21
            Afficher/Masquer

            Il y a eu, début avril, des élections municipales à Novossibirsk, la troisième ville de Russie.
            Vous ne le saviez pas ? Normal, seul RTL s’est fendu d’une demi-page. J’avais cherché à tout hasard sur le Figaro et sur Libé… Rien !

            Et les résultats de ces élections ? 110 % pour Poutine, comme il se doit dans cette effroyable dictature qui élimine impitoyablement toute opposition…

            Eh bien, non ! Pas du tout ! C’est l’opposition à Poutine qui a gagné. Pire que ça, qui explique sans doute le silence assourdissant de nos médias : l’opposition était menée par le parti communiste russe !

            Voilà qui en bouche un coin, et même les deux ! Une majorité d’électeurs, dont beaucoup sont tout de même nés dans le goulag et y ont grandi, a voté “communiste” ! Ça pose des questions…

            http://www.rtl.fr/actu/international/elections-municipales-en-russie-le-parti-de-poutine-perd-la-3e-ville-du-pays-novossibirsk-7770984883

            Résultats détaillés :
            Anatoly Lokot (KPRF) gagne avec 43,75% des voix suivit de “Russie unie” avec
            39,56%, Vladimir Anisimov (les «villes russes”) gagne 3,25%, les “socialiste”
            conduit par Anatoly Kubanov 2,19%, Evgeny Loginov 3,35%, Sergei Ovchinnikov
            (le «gouvernement du Parti populaire russe”) 0,42%, Dmitry Savelyev (LDPR)
            2,42%, Roman Starikov (“communistes de Russie”) 0,84%, Alexander Tarkov
            (“Russie travailliste “) 0,59%, Sergey” Spider”Troitsky (” Contre tous”)
            1,07%, le Parti de la transformation spirituelle de la Russie” 0,54%.

            (on remarquera en passant le grand nombre de candidats dans un pays qui n’a pas d’opposition)


            • V_Parlier Le 23 juin 2014 à 17h09
              Afficher/Masquer

              Il faut remarquer à cette occasion que le parti communiste russe actuel est tout de même une version très adoucie de son ancêtre. On pourrait presque dire que c’est du chevènementisme. Même en France Mélenchon est plus extrémiste qu’eux. J’ajoute çà pour ceux qui seraient tentés de dénigrer une fois de plus l’électorat russe.


    • odjo Le 22 juin 2014 à 05h15
      Afficher/Masquer

      Est-ce a l’envers et contre tous ou a l’endroit de se taire ?

      chercheur en droit et en vers au cnrs.


    • Crapaud Rouge Le 22 juin 2014 à 07h39
      Afficher/Masquer

      @chris06 : comme Louis je n’ai rien compris. Si vous pensez que cet article est de la propagande anti-US, n’hésitez pas à le dire, soyez franc, personne ne vous enverra au bûcher.


      • chris06 Le 22 juin 2014 à 09h04
        Afficher/Masquer

        Je demande simplement où est la propagande anti-Russie dans la presse mainstream Russe.

        Bien sûr que c’est de la propagande, Crapaud Rouge, vous n’allez tout de même pas confondre, faits, information, et “opinion politique ” ou propagande?

        Où sont les faits dans cet article de ce monsieur Pilger?


        • petrouchka Le 22 juin 2014 à 11h22
          Afficher/Masquer

          Sérieusement, vous faites exprès, ou alors c’est réellement votre façon d’analyser les choses. Soit vous ne lisez pas les articles de ce blog et vous êtes là pour troller, soit vous ne les comprenez pas, et dans ce cas c’est encore plus grave. Quand à votre question, personne n’y comprends rien, et personne ne sait où vous voulez en venir.


          • nada Le 23 juin 2014 à 00h35
            Afficher/Masquer

            C’est un troll, probablement payé par l’UE.
            Je ne serais pas étonné que le site les-crises.fr soit une cible privilégiée.
            Ceci dit s’il fait ça gratuitement, son cas est encore plus consternant.


        • Nicolas Le 22 juin 2014 à 11h30
          Afficher/Masquer

          “Je demande simplement où est la propagande anti-Russie dans la presse mainstream Russe.”
          Je sais pas comment le dire, yen a partout, OB a fait récemment une liste des grands médias russes qui sont souvent ou systématiquement anti-Poutine, yen a un wagon. Et dans certains, que j’ai déjà nommé, le niveau de violence anti-Poutine est hallucinant. Aucun grand journal américain ne remet en cause la politique ouvertement impérialiste et colonialiste de leur pays. De nombreux journaux russes se sont insurgé quand les Criméens ont demandé leur rattachement à la Russie. Lisez donc le premier article de la charte des Nations Unis et arrêtez de parler de ce que vous ne connaissez pas, vous êtes grotesque.


        • Nicolas C. Le 22 juin 2014 à 13h08
          Afficher/Masquer

          Si je puis me permettre, ce “monsieur Pilger” est un journaliste que je considère personnellement comme exceptionnel, une petite recherche sur ce monsieur aurait pu éclairer votre lanterne.


        • Pavlo Le 22 juin 2014 à 15h27
          Afficher/Masquer

          > Je demande simplement où est la propagande anti-Russie dans la presse mainstream Russe.

          Et la propagande anti-française dans la presse mainstream française elle est où?

          La vérité est que la liberté d’expression et la possibilité d’être informé (et aussi, le simple fait d’envisager un avenir, soit dit en passant) sont bien plus grands en Russie qu’en France.

          Mais il ne s’agit pas de pro ou anti Russie; mais de la suvie chez nous!
          Car ne soyons pas naïfs, si le coup en Ukraine reussit, la formule sera repandue partout en Europe. Dès qu’un gouvernement fera même un timide mouvement en faveur de sa propre economie, hop! on le renversera par un coup d’Etat fasciste, et la resistance populaire sera écrasée par des bombardements massifs de l’OTAN.
          Tout est déjà prêt, et l’opérationalité ou non dependra de l’issue en Ukraine.


          • V_Parlier Le 22 juin 2014 à 17h02
            Afficher/Masquer

            Je souscris à cette constatation. Je chipote juste sur le terme “anti-française” car la position actuelle du gouvernement français est déjà par nature anti-française, en plus d’être anti-russe. Alors, disons qu’il n’y a pas de propagande anti-UE et “anti-anti-française” dans les médias mainstream (si vous me suivez bien…). 😉


        • Ras Le 22 juin 2014 à 15h48
          Afficher/Masquer

          “Où sont les faits dans cet article de ce monsieur Pilger? ”

          Ben il suffit de remonter à la source original, et de cliquer sur les liens dans l’article.

          Cet article est bien un pamphlet mais les arguments se valent quand on sait où chercher. Et surtout cet article fait réfléchir, ce qui en soit n’est pas un mal.

          Bien sur on peux se contenter de lire la traduction et de finir en se disant “salaud d’américains”, mais bon ce n’est pas très intelligent non plus…

          Allez quelque lien pour vous aider :

          article original sur le site de “The Guadrian”
          http://www.theguardian.com/commentisfree/2014/may/13/ukraine-us-war-russia-john-pilger

          site perso de l’auteur, engagé a priori dans les causes perdus d’avance 🙂
          http://johnpilger.com/

          site de l’historien cité en début d’article :
          http://williamblum.org/

          Bonne chasse à l’information 🙂


        • LesBarniques Le 22 juin 2014 à 18h10
          Afficher/Masquer

          Pour moi, ce n’est pas de la propagande, c’est une analyse, ou plutôt, une synthèse suite à plusieurs analyses.

          Pour répondre à la question de départ, vous pouvez lire des critiques contre les politiques russes sur http://echo.msk.ru/blog/novaya_gazeta/1341284-echo/ avec le traducteur google. Voici aussi quelques noms de medias dissidents qui avaient été publiés ici, sauf que je n’ai plus la page, mais tout de même…
          Note : liste de quelques médias russes d’opposition à Vladimir Poutine :
          • Сайт и радиоэфир “Эхо Москвы”
          • Телеканал “Дождь”
          • Новая газета
          • The New Times
          • Newsru.com
          • Радио “Свобода”
          • РИА «Новый Регион»
          • Slon.ru
          • РБК и РБК daily
          • “Ведомости”
          • Сноб
          • Росбалт
          • Грани.ру *
          • Ежедневный журнал *
          • Lenta.ru
          • Коммерсантъ
          • Русский Журнал
          • Форбс (Россия)
          • Znak.com
          • Московские новости
          • Московский комсомолец
          Là encore, avec google, vous devriez pouvoir vous en sortir.


          • harvest Le 23 juin 2014 à 21h45
            Afficher/Masquer

            Non mais là le neuneu ne parle pas russe, cher ami et puis il n’a pas confiance en la traduction d’un organisme sans doute infiltré par les soviets, pardon les russkofs. Donc il ne peut pas lire ces médias, donc ils n’existent pas; et puis Pujadas l’a dit et redit que les méchants ce sont les Russes, alors, hein !


            • chris06 Le 24 juin 2014 à 14h43
              Afficher/Masquer

              eh bé, il est particulièrement insultant cet harvest.

              Tout ça pour quelqu’un qui ne sait pas lire,…

              oui, je ne parle pas russe, (sept langues, mais pas celle là), c’est pour cela que j’ai demandé, a ceux qui savent, UN article sur la crise unkrainniene dans la presse mainstream russe qui soit de manière aussi véhémente que ne l’est cet article du Guardian contre la politique extérieure US, contre la politique extérieure russe.

              UN SEUL M’AURAIT SUFFIT. (pour la traduction, je me serais content en premier abord de la googler, donc UN lien m’aurait suffit).

              J’attends toujours.

              Par contre, on m’a donné toute une foultitude de media dissidents (plus haut) , de media qui critiquent la politique de v.v.Putin (comme s’il n’y avait pas chez nous, de media mainstream qui critiquent Hollande ou aux USA de media mainstream qui critiquent Obama).


            • Nicolas Le 24 juin 2014 à 15h10
              Afficher/Masquer

              On t’a déjà proposé plusieurs sites entiers remplis de haine féroce envers Poutine, tenus par des journalistes qui ont la bave au lèvres rien qu’en pensant à Poutine, et des dollars et D€utche Mark€ dans les poches. Toujours pas content. Tu es ridicule.
              Echo de Moscou est tout ce qu’il y a de plus mainstream, c’est le 46ème site en Russie, le 6ème site d’info (devant il y a seulement Rbc (neutre), Lenta (proche du pouvoir ou neutre), l’agence RIA (quasi-officielle), Vesti (proche du pouvoir) et RT (la BBC russe)). Les grands journaux sont très loin, pour la plupart (kommersant 127ème, Nezavysymaya Gazeta 1296ème…)
              Echo de Moscou a une grosse audience en Ukraine également, selon Alexa.
              Evidemment, si tu cherches un journal russe qui affirme que l’armée russe a envahi le Donbass comme le dit la télé ukrainienne, tu pourras chercher longtemps puisque l’accusation est totalement grotesque. Mais il n’est pas exclu de trouver une telle opinion sur Echo de Moscou, Slon (qui publie tout et son contraire) ou RainTV (qui est également dans la réflexion anti-poutinienne bave aux lèvres). Mais bon même les merdias français ont évité de reprendre l’explication selon laquelle le carnage de Donetsk était dû à l’explosion d’un appareil d’air conditionné (c’était un missile), alors même echo de Moscou ne peut reprendre TOUTES les accusations infondées contre Poutine, il leur faudrait 48 heures d’antenne par jour. Il font déjà tout le mal qu’ils peuvent, avec 24 heures.


            • ANNA Le 24 juin 2014 à 15h47
              Afficher/Masquer
            • chris06 Le 24 juin 2014 à 17h55
              Afficher/Masquer

              @ANNA,

              merci pour avoir au moins essayé de répondre, malheureusement ce n’est pas ce que je demandais puisqu’il s’agit d’un article paru dans la presse ukrainienne, pas russe, n’est ce pas?


            • ANNA Le 24 juin 2014 à 18h55
              Afficher/Masquer

              Si il a paru en russe aussi, car adressé aux russes. Il a été traduit ensuite par un français, ce qui m’a permis de vous l’envoyer. Mais il a paru tranquillement dans la presse russe, vous pouvez chercher il y a plein de lien. Il y a même une grande discussion dans la blogosphère russe a ce sujet. Je vais essayer de vous donner le lien aussi…


            • ANNA Le 24 juin 2014 à 18h57
              Afficher/Masquer

              chris06
              le lien :
              http://ursa-tm.ru/forum/index.php?/topic/94341-140-

              déjà 3 pages de commentaires


            • chris06 Le 24 juin 2014 à 18h27
              Afficher/Masquer

              Harvest,

              je n’ai jamais dit que ce genre d’articles n’existe pas dans la presse russe, ne parlant pas russe (je parle sept langues mais pas celle là) j’en ai demandé UN à ceux qui savent . C’est tout.

              A la place on m’a donné des listes de médias dissidents (pas très utile pour quelqu’un qui ne parle pas russe) ou des médias d’opposition a v.v.Putin (comme s’il n’existait pas de médias d’opposition à Hollande chez nous ou a Obama aux US).

              Mais bon j’attends toujours….

              Et vous n’avez toujours pas compris ma question, mais continuez donc à insulter les gens et à vous prendre pour le nouveau chien de garde de ce blog.


        • Z Le 23 juin 2014 à 11h17
          Afficher/Masquer

          Quelle sont vos preuves pour affirmer que cet article est de la propagande ? S’agit-t-il de l’ensemble de l’article ou de passage ? Sous-entendez vous que cet article comporte des mensonges ?

          Éclairez donc ma lanterne, je n’ai pas votre infinie sagesse.

          Je pourrais ainsi voir si vous avez de vrais arguments reposant sur des faits ou si vous êtes un simple agent de désinformation et de propagande.


        • Christophe Vieren Le 25 juin 2014 à 16h12
          Afficher/Masquer

          Chris, je ne comprends pas en quoi la propagande, présumée ou avérée, de Poutine en Russie, à voir avec la question des intérêts que nous, français et/ou européens, devons défendre vis à vis de ce problème “ukrainien”, INDEPENDAMMENT de l'”information” délivrées par les medias mainstream occidentaux qui se complaisent surtout à relayer le point de vue des intérêts US. Un exemple ? Des faits ? Pourquoi TF1 a-t-elle coupé le passage sur la Crimée de son ITW ? C’est pourtant un sujet brulant d’actualité, non ? Attali, Védrine, …. manipulés par Poutine ?


    • nicolas Le 22 juin 2014 à 07h39
      Afficher/Masquer

      vous voulez certainement faire allusion à des articles qui dénoncent le colonialisme acharné de la Russie à travers le monde depuis 100 ans aux mépris de tous les traités et lois internationales ?

      effectivement vous risquez de chercher longtemps… je vous indiquerai simplement le dernier post sur ce site (le fol expansionnisme russe…). pas de texte, que des cartes et des graphiques.

      l’expansionnisme américain n’est plus à prouver. ils ont toujours appliqué le bon vieux principe du fascisme qui est d’avoir un ennemi à combattre (externe ou interne). la seule différence avec les pays fascistes qui ne faisaient qu’agiter des mouchoirs pour effrayer leur peuple, les usa sont partis à la conquête des pays qu’ils désignaient comme leurs ennemis.

      bon c’est toujours mieux lorsque l’ennemi a des ressources en matière première ou une importance géostratégique…

      je fais de l’anti-américanisme ? je dirai que je fais de l’anti-colonialisme.

      welcome to the real world

      Nicolas
      Philosophe en chef au CNRS


      • christian Le 22 juin 2014 à 14h37
        Afficher/Masquer

        à un moment il faut arrêter le CNRS bashing, il n’y a pas que des timbrés, Lordon et Sapir sont au CNRS, rendons leur justice


        • jacqueline Le 22 juin 2014 à 14h48
          Afficher/Masquer

          Justement, ils ne doivent pas beaucoup apprécier les déclarations de leurs “collègues” sur les chaines de télé et puisqu’ils sont souvent relayés sur les-crises.fr ils ne doivent pas se sentir bâchés.


          • odjo Le 22 juin 2014 à 22h04
            Afficher/Masquer

            encore que le dernier sapir laisse a questionner

            chercheur en question ment au cnrs


        • Suzanne Le 23 juin 2014 à 09h24
          Afficher/Masquer

          ça fait partie du power trip de certains sur ce blog (j’espère qu’Olivier n’en fait pas partie !!) : visiblement un problème d’ego, on tape sur une institution qui 1) ne répondra pas parce que ce n’est pas son boulot de se mêler de ce genre de truc 2) représente une véritable élite à laquelle les power tripiens ne peuvent pas appartenir 3) est difficilement attaquable, en réalité.

          pour ma part, cette histoire où plusieurs continuent à se couvrir de ridicule à ce propos, a fait que mon adhésion sans réserve aux Crises-fr, c’est fini.

          (ça plus la peine de mort qu’on veut voir réapparaître….)

          entropie, quand tu nous tiens…


          • Nicolas Le 23 juin 2014 à 09h46
            Afficher/Masquer

            “ça fait partie du power trip de certains sur ce blog”
            Vous allez chercher midi à 14 heures, c’est de l’humour. Une inside joke comme disent les angliches, que certains prolongent un peu (humour de répétition). Et puis bon ça ne ferait pas de mal au CNRS de tirer les oreilles des faussaires comme Marie Mendras.

            “(ça plus la peine de mort qu’on veut voir réapparaître….)”
            Euh alors ça c’est fort: vous avez vu un (deux?) commentaires en faveur de la peine de mort, donc vous ne voulez plus lire les articles de ce blog, alors que vous trouviez les articles intéressants jusqu’à présent.
            Oui, d’accord, c’est logique… Parce que l’auteur du blog est responsable des opinions de tous ceux qui écrivent des commentaires, puisque c’est lui qui écrit tous les commentaires, y compris les vôtres, c’est ça?
            Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu?


    • Laurent Le 22 juin 2014 à 07h58
      Afficher/Masquer

      > Il n’y a qu’a faire un peu de recherches sur internet pour se rendre compte que la seule vraie guerre mondiale (je ne sais pas, tapez des mots clefs dans de multiples langues, anglais, français, allemand, espagnol, désolé je ne parle pas russe ni chinois essayez voir ceux qui savent…) c’est la cyberguerre et que pour le moment, c’est clairement la propagande russe (plutôt qu’américaine) qui est en train de la gagner.

      Bonjour,
      Pourriez-vous indiquer les mots-clefs que vous avez utilisé et les résultats que vous avez obtenu ? J’aimerai savoir comment vous êtes arrivés à la conclusion de la supériorité de la propagande russe.


    • Nicolas Le 22 juin 2014 à 08h00
      Afficher/Masquer

      “Juste une question, il y a des articles de ce genre (je veux dire, on me comprendra, a l’envers) dans la presse mainstream russe?”
      Oui, faut arrêter de croire le n’importe quoi qu’on vous raconte, il y a beaucoup plus de liberté de la presse en Russe qu’en “occident”.
      En Russie, la chaîne de télé Дождь (RainTV), la radio Эхо Москвы (echo of Moscow), le journal en ligne Slon pissent sur Poutine à longueur de journée, d’une façon qui est inenvisageable chez nous, et souvent de façon innjuste (du genre “le gouvernement a dépensé des milliards sur ce projet, donc ils en ont volé la moitié… sans rien dire de l’importance du projet, ni dire bien sûr qu’un projet similaire en Europe aurait coûté plus cher, etc). Bon, sur Slon il y a des articles des 2 côté, mais récemment je trouve que les article anti-Poutine commencent à dominer sérieusement, et ça commence à m’agacer. Tout est sa faute et l’OTAN c’est une organisation caritative, OK ouais.
      Aux USA il est quasi impossible d’écrire des articles dans la presse mainstream sur la vraie nature de l’Empire Américain. Chris Hedges du NYT a essayé, il s’est fait viré. Juste un exemple: La guerre du Vietnam était un massacre de la population locale pour conserver l’asservissement du pays. C’est fondamentalement, moralement abominable, et la population américaine était d’accord. Les médias américains dits “de gauche” disaient au maximum que la guerre du Vietnam était une erreur parce qu’elle a échoué.
      Pour pleinement comprendre cette question, Cf. “La fabrique du consentement” par Chomsky. Il y a fait des discours sur le sujet qui expliquent un peu son livre.
      En fait la vraie question c’est comment The Guardian a pu publié ça ? Est-ce que les USA ont poussé le bouchon trop loin en accusant la Russie de tous les maux, face à des bataillons Secteur Droit qui massacrent les civils (50 à Odessa, 100 à Mariupol, des dizaines voire plus d’une centaines dans les zones de combats, ~70 blessés achevés dans le Donbass, tirs volontaires sur les hôpitaux, écoles, bus de réfugiés…) et s’en vantent?


    • Nicolas Le 22 juin 2014 à 08h06
      Afficher/Masquer

      J’ai fait une réponse trop longue donc modérée 🙁 Je refait en plus court
      “quelqu’un peut il me montrer des articles de ce genre dans la presse mainstream russe???”
      La presse est beaucoup plus libre en Russie qu’en Occident. Le niveau d’agressivité anti-Poutine qu’on trouve par exemple à la télé Дождь, à la radio Эхо Москвы et parfois sur Slon sont inenvisageable dans les médias occidentaux. Chris Hedges s’est fait viré du NYT pour avoir enfoncé des portes ouvertes sur la nature de l’Empire Américain. Дождь accuse parfois Poutine de tous les maux dans des “reportages” qui relèvent de la désinformation grossière.


      • chris06 Le 22 juin 2014 à 09h00
        Afficher/Masquer

        Très bien Nicolas, donnez moi svp simplement UN article de ce genre dans la presse mainstream russe, UN qui accuse Putin de tous les maux? UN me suffira, on verra pour la suite….


        • jacqueline Le 27 juin 2014 à 18h29
          Afficher/Masquer

          Il n’en manque pas, j’en avais un dans mes onglets, mais je n’ai pas du tout envie devant votre mauvaise foi persistante de perdre mon temps à le chercher dans l’historique.


        • ANNA Le 28 juin 2014 à 08h55
          Afficher/Masquer

          chris06,
          Vous voulez un article ?
          http://www.newsru.com/russia/17apr2014/nemtsov.html


      • chris06 Le 22 juin 2014 à 09h07
        Afficher/Masquer

        Et tant qu’on y est UN blog genre OB dans le cyberespace ruuse. UN seul?


        • caroline Porteu Le 22 juin 2014 à 09h23
          Afficher/Masquer

          Chris 06
          Ce n’est pas parce que vous ne les connaissez pas qu’il n’y en a pas .. d’une part
          D’autre part , nous sommes moins nombreux ici à parler Russe qu’à parler Français ou Anglais .

          Mais pour vous montrer qu’il en existe quand même : jetez un coup d’oeil là dessus,

          IMR Holds Conference on Corruption in the Sochi Olympics
          http://imrussia.org/en/events/659-imr-holds-conference-on-corruption-in-the-sochi-olympics
          The “Bolotnaya Case”: The Third Wave

          Il est même développé par un opposant célèbre puisqu’il s’agit de Mikkail Khodokorvsy


          • chris06 Le 22 juin 2014 à 09h43
            Afficher/Masquer

            Bonjour Caroline,

            cela faisait longtemps, mais, stp, ne change pas de sujet, on parle ici de la “crise ukranienne”, c’est à dire, ce que j’appelle ici, mais bon, visiblement je n’avais pas été suffisament clair, la “première cyberguerre mondiale”.

            Des articles mainstream qui soient anti-Hollande et qui parlent de corruption dans la politique française il me semble que ce n’est pas trop difficile à trouver, non?

            Alors, allons bon, un peu d’effort, des articles ou reportages anti-russes dans les médias mainstream russes et des blogs genre OB dans la blogosphère russe qui parlent de la crise ukranienne, quelques exemples svp?

            Je m’excuse, je ne parle pas russe, mais quelques exemples me suffiront pour me faire taire sur la soi-disante liberté des médias russes. OK?


            • ERIC.BRESIL Le 22 juin 2014 à 10h53
              Afficher/Masquer

              Une cyberguerre ? avec toutes les images à votre disposition, avec des cybermorts peut-être aussi ? c’est justement l’excellent travail d’Olivier de nous ouvrir les yeux, que cet article vous semble de la propagande, libre à vous.


            • chris06 Le 22 juin 2014 à 11h08
              Afficher/Masquer

              @ERIC.BRESIL,

              une cyberguerre mondiale. Même réponse qu’à Ray plus bas. Je ne suis pas aussi insensible que vous ne le pensiez pour ne pas me rendre compte qu’il n’y a pas que des cybermorts en Ukraine, mais pas encore de guerre mondiale réelle, vous comprennez?


            • ANNA Le 22 juin 2014 à 16h25
              Afficher/Masquer

              chris06,
              je vous ai donné plein d’exemples dans mon commentaire, qui est resté bloqué “en attente de modération” depuis ce matin. Je me demande pourquoi les liens, que je cite, ne passent pas.
              Mais le problème avec vous, chris06, est d’autre nature. Vu que vous ne parlez pas russe, comment comptez vous “juger” les articles en russes ?
              Vous demandez un exemple, mais cet exemple sera forcement en russe, alors comment comptez vous apprécier a quel point il est anti-russe ?


            • chris06 Le 22 juin 2014 à 20h03
              Afficher/Masquer

              @ANNA,

              c’est pour cela que j’ai demandé (mon premier commentaire de cette longue série) UN article équivallent à celui du Guardian dans les médias mainstream russes.

              Mais pour le moment, on cite des dizaines de médias russes avec pas un seul article sur la crise ukrainienne en référence .

              C’est comme si je répondais qu’il y a the guardian ou ARD qui ont publié des articles ou des reportages anti atlantistes sans donner aucune référence.


            • tepavac Le 22 juin 2014 à 23h09
              Afficher/Masquer

              bah ! ils ne sont peut-etre pas assez obtus pour oser contester ce que le monde entier observe en ce moment. mais bon, apparement il y a toi, l’unique à croire que la russie agit contre ses propre intérets en Ukraine.
              encore un effort chris06, n’ait pas peur de le dire, se sont les gens de l’est de l’Ukraine qui attaquent ceux de kiev, ils envoient des chars, des bombes, des avions, des combattants par milliers….
              mais heureusement, l’otan et …toi vous êtes là pour protéger….


            • Nico Le 23 juin 2014 à 19h37
              Afficher/Masquer
        • Nicolas Le 22 juin 2014 à 09h34
          Afficher/Masquer

          Tu sais que tu es un peu ridicule à affirmer en trépignant que le Soleil tourne autour de la Terre.
          Ya de quoi lire sur le site de la radio de Moscou, m’enfin bon, si tu veux un blog qui ne soit que ça, je veux bien t’aider…Le blog de Kasparov, ça te va comme exemple? Ce type passe ses journées à dire du mal de Poutine, il est ouvertement soutenu par l’Occident, et il se balade tranquillement à Moscou. Si tu veux d’autres exemple tu vas sur Yandex et tu tape путин, suivi de n’importe quelle insulte en russe, tu trouveras des articles.
          J’ai entendu à la radio le célèbre humoriste Zadornov, qui dans ses spectacles amuse les foules en disant du mal de Poutine (c’est pas le cœur de son humour, qui est plus centré sur la langue russe et sur les spécificités culturelles russe en rapport avec les USA qu’il connait très bien, mais à chaque spectacle il l’égratigne), il était effrayé du niveau de la propagande dans la presse occidentale, totalement déconnectée de la réalité dans la crise ukrainienne.


          • chris06 Le 22 juin 2014 à 09h49
            Afficher/Masquer

            @Nicolas,

            même réponse qu’à Caroline, des articles anti-Hollande, ça ne manque pas dans la presse ou la blogosphère française, non? Vous voulez des exemples de Kasparov français dans la presse française?

            Allons bon, un peu d’effort, je parle, enfin, nous parlons bien ici, de la crise ukranienne, de la première cyberguerre mondiale, non?


            • Jub Le 22 juin 2014 à 10h28
              Afficher/Masquer

              Ne soyez pas de mauvaise foi, vous resserrez vos exigences au fur à mesure des réponses.

              La Russie est presque en guerre pour votre gouverne et les russes sont plutôt patriotes.

              Vous parliez de choisir son camp dans votre 1er message, ne venez pas montrer que vous aussi savez choisir le vôtre.


            • chris06 Le 22 juin 2014 à 10h40
              Afficher/Masquer

              @Jub,

              je ne ressers pas mes exigences je demande simplement des parrallèles avec cet article du Guardian, ou le reportage d’ARD, ou le blog d’OB, concerant la crise ukranienne (ou encore, première cyberguerre mondiale) dans les médias russes

              Je m’excuse par avance si ce n’était pas clair dans mon message plus haut.

              Je n’ai jamais parlé de choisir son camp. Je constate simplement que ce blog et la plupart des commentateurs semblent l’avoir choisi, eux….


            • remi Le 22 juin 2014 à 12h06
              Afficher/Masquer

              @Chris06 en somme vous cherchez un journal russe qui publie des articles pour dénoncer (comme vous même) le cyberterrorisme auquel participe le blog l’Olivier Berruyer ?

              En fait votre arguent de la “cyberguerre” fonctionne exactement comme les tartes à la crèmes relatives à la “théorie du complot” ou de la “propagande russe” qu’on nous sert à loisir notamment depuis le début de ce conflit. Ce sont des œillères conceptuelles qui visent à interdire de prendre en compte certaines informations. Tous ceux qui transgressent le principe d’autocensure tacite de notre société se retrouvent pointés du doigt comme des factieux au service de l’ennemi (à propos duquel tous les bobards sont au contraire permis).


            • Z Le 23 juin 2014 à 11h43
              Afficher/Masquer

              Vous comparez donc la situation de la France et de la Russie ? Je croyais que pour vous la Russie était l’enfer des médias qui n’y avait aucune liberté.

              La première cyberguerre mondiale a eut lieu avec le terrorisme djihadiste et la guerre d’Irak. Il faut suivre un petit peu.


        • Nico Le 23 juin 2014 à 19h37
          Afficher/Masquer
        • ANNA Le 28 juin 2014 à 08h57
          Afficher/Masquer

          chris, vous voulez un blog ?
          http://navalny.livejournal.com/


      • chris06 Le 22 juin 2014 à 09h33
        Afficher/Masquer

        La semaine dernière on parlait d’un reportage sur la première chaine allemande ARD basé lui même sur un reportage de RT, qui selon le journaliste allemand, n’avait pu être vérifié….

        ARD, the Guardian, ie allemand et britannique, c’est des médias mainstream occidentaux, non?

        Je demande à voir un reportage sur RT basé sur un reportage de CNN qui n’a pu être vérifié qui soit clairement anti russe. Et un article dans un grand journal mainstream russe genre the Guardian.

        Je pars du principe de neutralité que la propagande est des deux côtés car il est quasi impossible, pour le moment, dans un Etat de guerre civile, et un FAILED STATE comme l’est l’Ukraine de connaître la véracité des faits, il n’y a pas de moyens de menner des enquêtes neutres dans un tel Etat.

        NEUTRALITE, cela veut dire, ni pro américain ni pro russe, c’est bien ce que les gens demandent ici non?


        • Nicolas Le 22 juin 2014 à 09h55
          Afficher/Masquer

          @Chris06. Désolé, tu parle d’un ton catégorique sur des sujets sur lesquels tu n’as pas le début d’un commencement de l’ombre de compréhension. Tu es sans intérêt. Pour la route, des faits:
          Massacre d’Odessa le 2 Mai: ~50 morts la police ne bouge pas, les Secteur Droit empêche les pro-russe de sortir, jettent des cocktail molotov, achèvent les blessés…
          -Massacre de Mariupol, 100 morts parmi les civils
          -Bombardement d’hôpitaux et d’écoles à Slaviansk, Kramatorsk etc
          -Tirs sur des convois de réfugiés
          -Meurtre de 2 journalistes russes (une balle de sniper retrouvée dans un corps)
          -2 prises en otages de journalistes russes
          -Secteur droit appelle au meurtre des Russes. Leurs slogans “Les moskals au couteau” et “les moskals à la branche” (=pendus) sont repris en cœur par des foules
          -Le premier ministre ukrainien parle de “sous-hommes” à propos de la résistance du Donbass
          -Tirs délibérés sur un camion clairement marqué d’une croix rouge, transportant plus de 30 blessés vers l’hôpital, tous massacrés
          -Massacre de tous les blessés de l’hôpital de Krasny Liman, et d’au moins un chirurgien.
          La liste est interminable. Il faut une foi inébranlable en l’équation Amérique=Bien pour continuer d’affirmer q’un parti ouvertement national-socialiste (rhétorique et insignes) est du côté de la démocratie. Je te laisse à tes idées, les faits n’y changeront rien. Les USA mettent le monde à feu et à sang depuis 1945 (à commencer par l’écrasement des Grecs à la fin de WWII à l’Iraq en passant par le Vietnam), on installé des dizaines de dictatures sanguinaires, mais grâce à une machine de propagande sans faille, les gens comme toi considèrent que c’est toujours pour la liberté et la démocratie. Amusant.


        • Wilmotte Karim Le 22 juin 2014 à 10h18
          Afficher/Masquer

          Il y a des faits qui ont été objectivés (financement US, coup d’état, milices d’extrême-droite, massacre de civils).

          La neutralité, c’est un faux amis (en ce compris) dans les domaines de l’information. Il est impossible d’être réellement neutre.

          L’objectif d’OB est de démonter la propagande des nos médias main-stream (ni ARD, ni the Gardian sont lu massivement par les Français). Bonne chance pour votre blog sur la propagande russe sur RT.


          • chris06 Le 22 juin 2014 à 11h00
            Afficher/Masquer

            Je vois difficileent quels sont les faits concernant la crise ukranienne qui ont été “objectivé”, vu l’Etat de délabrement institutionnel que connait ce pays.

            A chaud, dans une guerre civile, il est impossible sans menner des enquêtes neutres et nécessairement compliquées dans un tel contexte, genre cour internationale de justice d’avoir une vision de la véracité des faits qui soit impartiale

            Tout le reste, pour le moment, n’et que propagande, et je le répète, des DEUX CÔTES, et ne pas s’en rendre compte s’est prendre parti.


            • Wilmotte Karim Le 22 juin 2014 à 11h54
              Afficher/Masquer

              Donc, selon vous, il n’est pas démontré qu’il y a eu un important financement US???

              Il n’y a pas eu de coup d’état???

              Il n’y a pas de milices d’extrême-droite???

              Et il n’y a pas de massacre de civil???

              Je suis désolé, mais il y a des faits établis, que cela vous plaise où non.


            • chris06 Le 22 juin 2014 à 13h26
              Afficher/Masquer

              Bonjour Wilmotte,

              puisqu’on parle ici de faits “soi-disant” démontré (par qui?) on va les prendre les uns après les autres, si vous le voulez bien?

              je commencerais par le dernier:

              “des massacres de civils”

              où a t’il été “démontré”, par qui (quelle cour pénale, où est l’enquête objective, impartiale, le verdict etc…), quand, que ces massacres sont le fait des USA?

              Les snipers de la place maidan, payés par les USA, où sont les preuves?

              Ce qui est vraiment grave c’est que les gens n’arrivent même plus à faire la différence entre faits, preuves et propagande….

              Cela fait plus de trois mois que plus de 90 civils ont perdu la vie mais vous avez déjà menné votre enquête, sur le terrain, n’est ce pas? Les USA sont coupables, évidemment, les preuves? Y’en a pas besoin, c’est RT qui le dit!


            • Wilmotte Karim Le 22 juin 2014 à 15h45
              Afficher/Masquer

              “Ce qui est vraiment grave c’est que les gens n’arrivent même plus à faire la différence entre faits, preuves et propagande….”

              De fait, vous venez d’en faire (à votre insu) la démonstration.

              Reprenez exactement ce que j’ai dit, relisez vous et vous verrez que vous avez inventé des accusations imaginaires. Alors, ne vous attendez surtout pas à ce que je démontre que les propos imaginaires que vous m’attribuez sont véridiques.

              Pour le reste :

              “Donc, selon vous, il n’est pas démontré qu’il y a eu un important financement US???

              Il n’y a pas eu de coup d’état???

              Il n’y a pas de milices d’extrême-droite???

              Et il n’y a pas de massacre de civil???

              Je suis désolé, mais il y a des faits établis, que cela vous plaise où non.”

              Démontrez qu’un seul de ces faits n’est pas établi, juste pour voir.
              (ps : si vous m’appelez “Wilmotte”, veuillez rajouter monsieur devant).


            • Stéphane Grimier Le 25 juin 2014 à 14h00
              Afficher/Masquer

              “Ce qui est vraiment grave c’est que les gens n’arrivent même plus à faire la différence entre faits, preuves et propagande….”
              .
              Et on peut dire merci à vos amis. Faut dire que depuis 15 ans, ils ont mis le paquet pour foutre un bordel sans nom dans le monde comme dans la tete des gens. 911, Irak, Afghanistan, Libye, Syrie, Snowden, Manning, Wikileaks, la monnaie de singe de la FED, ACTA, TAFTA, l’Iran et la destruction de Peugeot…………. Avec des amis comme ça, pas besoin d’ennemi.
              .
              Non monsieur, nous n’avons plus confiance.


        • Judabrutus Le 22 juin 2014 à 12h13
          Afficher/Masquer

          @chris06
          Quelle étrange idée de chercher un média russe qui soit ” anti russe” . Si ça existe, ça doit être à peu près aussi rare qu’un média français “anti français” !
          Quant aux personnes qui s’expriment sur ce blog, je ne sais pas si elles cultivent l’idéal de neutralité, mais je ne crois pas beaucoup m’avancer en vous assurant qu’elles cherchent majoritairement à éviter d’avoir à se trouver dans la situation de devoir “chosir un camp” . Parce quand on en est arrivé là, c’est en général, l’Etat qui choisit votre camp pour vous , avec toutes les conséquences qui en découlent si par hasard vous vous obstinez à ne pas choisir “le bon camp” ou à ne pas choisir du tout.


          • Nicolas Le 22 juin 2014 à 12h27
            Afficher/Masquer

            “Quelle étrange idée de chercher un média russe qui soit ” anti russe” . Si ça existe, ça doit être à peu près aussi rare qu’un média français “anti français” !”
            Beh non, c’est ce que je me tue à dire, yen a. Pour moi, RainTV et Echo de Moscou, par leurs attaques constantes et infondées de tout ce que fait la Russie, sont des médias anti-russe, et Slon pourrait en prendre le chemin.
            Même chose au Vénézuela, au moins du temps de Chavez (probablement maintenant aussi) mais je ne connais pas leurs noms.
            Comment c’est possible? Parce que le libéralisme économique sauce américaine est ce qui favorise le plus les riches. Donc toute personne riche a intérêt, s’il veut devenir encore plus riche, à promouvoir cette idée et a attaquer son gouvernement sur tous les fronts s’il n’y adhère pas, jusqu’à obtenir gain de cause.
            Vous remarquerez que la Russie n’a jamais été un “bon” pays que quand elle était humiliée et dépecé, sous Eltsyne. Quand Poutine a commencé à reprendre le contrôle des ressources énergétique du pays pour renflouer les caisses du pays, il est devenu un dictateur et la Russie un danger pour le monde. Schéma ultra-classique. Par contre quand le 3. Reich faisait du business avec Ford, ITT, Standard Oil et tous les autres, l’Allemagne était un exemple à suivre.


        • tepavac Le 22 juin 2014 à 23h14
          Afficher/Masquer

          et bien va regarder ailleurs…


    • Nicolas Le 22 juin 2014 à 08h07
      Afficher/Masquer

      En fait la vraie question c’est comment The Guardian a pu publié ça ? Est-ce que les USA ont poussé le bouchon trop loin en accusant la Russie de tous les maux, face à des bataillons Secteur Droit qui massacrent les civils (50 à Odessa, 100 à Mariupol, des dizaines voire plus d’une centaines dans les zones de combats, ~70 blessés achevés dans le Donbass, tirs volontaires sur les hôpitaux, écoles, bus de réfugiés…) et s’en vantent?


      • chios Le 22 juin 2014 à 12h42
        Afficher/Masquer

        Non, le guardian et la BBC font ça, c’est une tactique,
        Dix articles conforme et de temps en temps un reportage honnête ou d’idéologie contraire.
        Le guardian est habituellement férocement anti-russe.
        Noblesse oblige: on n’est pas anglais pour rien…
        Et puis il faut nourrir son lectorat.
        Les commentaires sont presque toujours massivement anti-kiev.


    • Surya Le 22 juin 2014 à 08h49
      Afficher/Masquer

      pour le moment, c’est clairement la propagande russe (plutôt qu’américaine) qui est en train de la gagner

      Absolument ! D’ailleurs les sites du monde, de libé et du nouvel obs regorgent d’articles pro russes.


      • chris06 Le 22 juin 2014 à 08h58
        Afficher/Masquer

        @surya,

        toujours ravi de débattre avec toi… je parlais de la cyberguerre, celle qui se livre sur internet, le nouveaux médias, ici même…

        Libé, nouvel obs, etc… c’est pas de la cyberguerre, tu comprends bien la différence, non?


        • Surya Le 22 juin 2014 à 09h18
          Afficher/Masquer

          Bien sûr que si c’en est. Ces sites ont une audience bien plus vaste qu’un blog lu par quelques dizaines de milliers de personnes; et par qui sont-ils financés ? Par des fabricants d’armes (Le figaro / dassaut), par le gouvernement (le montant des aides publiques est dispo sur le net) et d’autres intérêts économiques (les annonceurs)

          Le format est identique; des articles et des commentaires.


          • chris06 Le 22 juin 2014 à 10h04
            Afficher/Masquer

            point taken Surya, mais il suffit de lire les centaines, voire milliers de commentaires qui sont attachés à ce genre d’article sur la crise ukranienne pour voir que sur internet du moins, les lecteurs français sont loin d’être dupes.

            Vous voulez des exemples? Sur internet, c’est à dire “la cyberguerre”, la propagande des deux côtés fonctionne à plein régime, mais je ne sais pourquoi, en France, c’est clairement la russe qui est en train de gagner.

            A mon avis ça s’explique facilement, (voir la victoire du FN aux européennes, la réaction anti-élites, donc anti-européenne donc anti américaine et par opposition pro russe est tout à fait logique dans le cyber espace français)…


    • nono Le 22 juin 2014 à 09h05
      Afficher/Masquer

      Chris de Nice, c’était bien la défaite de la musique? Vous rentrez tard jeune homme, fatigué.. Votre Amérique est morte, Fipper le dauphin est mort, fini Happy Days… Pour peu que tout ça ait jamais existé. Vous êtes amer et le ressentiment déborde. Votre commentaire auquel certains estime n’avoir rien compris est pourtant limpide, “(je veux dire, on me comprendra, a l’envers)”. C’est vous qui êtes à l’envers. On vous souhaitant un bon rétablissement. Ou pas.


      • chris06 Le 22 juin 2014 à 10h18
        Afficher/Masquer

        @nono,

        tiens, la prose me fait penser a du vigneron… me trompe je? Rien à cirer de l’amérique, ni de la faites de la musique, effectivement mal en point, j’ai été opéré la semaine dernière, donc j’ai du temps à perdre sur internet.

        Je pars du principe de NEUTRALITE dont j’ai parlé plus haut. Internet est noyé dans un Océan de propagande des deux côtés, russe ou américaine, il est impossible de savoir quelle est la véracité des faits dans un Etat de délabrement institutionnel tel que le connait actuellement l’Ukraine, pas le moyen d’effectuer des enquêtes neutres, pas de police judiciaire digne de ce nom, etc…

        Dans cette cyberguerre, le seul moyen d’être NEUTRE, comme j’essaye de la faire, contrairement à la plupart d’entre vous qui ont clairement chois leur camp, c’est de partir du principe de NEUTRALITE, tout n’est que propagande il est quasiment impossible, à moins d’être directement sur le terrain, dans le cambouis, (ce qui n’est le cas de personne ici, n’est ce pas) et capables de menner des enquêtes judiciaires NEUTRES que personne je dis bien personne, ni ruse, ni américains, ni ukraniens, ni cour internationale de justice n’est capable de menner en Ukraine pour le moment, d’avoir une vision objective, neutre des faits.

        C’est plus clair?


        • nono Le 22 juin 2014 à 10h51
          Afficher/Masquer

          Si tout n’est que propagande d’un côté comme de l’autre, que veux dire rester neutre? Rester au lit ou partir à la pêche.
          Le travail d’OB sur cette crise est-il sérieux? Puisque vous avez étudiez le dossier, il serait plus constructif de dénoncer les mensonges contenus dans ce dossier. Quels sont-ils? La volonté US et UE d’intégrer l’Ukraine? Le coup d’état de Kiev? L’obligation pour la Russie de récupérer la Crimée? Les milices à l’oeuvre à Odessa? Les bombardements sur le Donbass? L’obligation pour Kiev de soumettre le Donbass pour obtenir le prêt du FMI?
          Cyberguerre où ça? Guerre réelle plutôt, avec des vrais morceaux de chairs.
          Je crois que John Pilger sait de quoi il parle. http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Pilger
          Son dernier film “The war you don’t see” (2010) est interdit aux USA. Tiens…?
          ps: j’aime le vin mais ne suis pas vigneron.


        • CuNuRuSu Le 22 juin 2014 à 12h53
          Afficher/Masquer

          La vérité se suffit à elle-même et il est nul besoin d’institutions ou d’experts pour la formuler.
          Ou l’énoncé correspond au fait et il est vrai ou il ne correspond pas : c’est binaire et c’est indépendant de l’observateur.
          Autrement dit la vérité ne dépend pas d’institutions ou d’individus “Neutres (??)” comme vous le croyez … et comme l’Etat voudrait nous le faire croire.
          Il faut cependant distinguer les vérités de ce blog qui sont des vérités “historiques” (coroborrées) et la vérité scientifique qui est basée sur l’expérimentation qui ,doit pouvoir être réfutable pour être valide (ce qui sippose l’


          • chris06 Le 22 juin 2014 à 13h34
            Afficher/Masquer

            @CuNuRuSu,

            ah bon, la vértié se suffit a elle même? Comment fait on pour savoir qui est coupable d’un crime (exemple: les massacres de 90 civils par les snipers place maidan) sans institution judiciaire digne de ce nom?

            La vérité se suffit a elle même dans une guerre civile dans un Etat de droit en déliquescence?

            Décidemment, les commentaires peuvent être parfois très étranges….


            • Nicolas Le 22 juin 2014 à 13h41
              Afficher/Masquer

              Don’t feed the troll. Aucune personne ne peut sérieusement mettre en doute la présence de mercenaires anglophones (James Fraser Wilkes vu près de Kiev, d’autres entendus pendant le massacre de Marioupol et enregistrés sur vidéos, d’autres entendus par les résistants près de Slaviansk, d’autres entendus par des déserteurs refusant d’obéir à des ordres criminels) ni mettre en doute le crime d’Odessa (cocktails molotov, agressions des personnes sortant, immobilité des policiers…) ni la rhétorique ouvertement national-socialiste gagrénant la société (“à mort les moskals” crié par des foules,, le premier ministre appelant les habitant du Donbass des “sous-hommes”), etc.
              La liste est trop longue (faut quand même ajouter la destruction volontaire par la junte des éléments de preuves concernant les meurtre du Maïdan et le massacre d’Odessa), seul un aveuglement volontaire permet de ne pas voir tout ça.
              C’était mon dernier messsage aux trolls se baladant sur ce forum.


            • CuNuRuSu Le 22 juin 2014 à 14h49
              Afficher/Masquer

              Vous confondez la “conformité d’un énoncé avec les faits” et la “culpabilité” qui est une notion subjective (parfois politique ?) juridique
              La conformité avec les faits existe, ou pas, quels que soient les évènements extérieurs et quels que soient les observateurs.

              Le problème est d’établir cette conformité ce qui est l’objet de ce blog me semble-t-il.
              Merci à Olivier pour cet immense travail au service de la vérité de l’information


          • christian Le 22 juin 2014 à 15h07
            Afficher/Masquer

            en fait, concernant la relation entre assertion, fait et vérité,c’est un peu plus compliqué que ça (au moins en physique) puisqu’on peut avoir raison contre le fait (Gallilé, Einstein, Higgs, etc), je vous renvoie à cette très belle vidéo d’Etienne Klein qui l’explique bien mieux que je ne saurai le faire https://www.youtube.com/watch?v=NA2XOTSTs8w&index=1&list=PLgSHH6boFf5tYoX6CUjDupfKgj5QajDeW


            • CuNuRuSu Le 22 juin 2014 à 16h07
              Afficher/Masquer

              En ce qui concerne la “vérité scientifique” on ne peut pas avoir “raison” contre le fait expérimental qui “EST” la vérité (à un moment donné … jusqu’à sa “réfutation” (falsifiability) en fonction des avancées de la Science), qui confirmera la véracité d’une théorie plus avancée.
              La théorie de Newton était “vraie” … sauf si la vitesse de la lumière est prise en compte (Einstein) puis sauf si l’infiniment petit l’est (découverte des quantas) etc ..
              Du moins si j’ai bien compris 🙂
              Lire:
              “La loqique de la découverte scientifique – Karl Popper -Payot”


            • christian Le 23 juin 2014 à 11h54
              Afficher/Masquer

              en réalité le “fait” n’est pas indépendant de son interprétation ou du système de description du réel qui lui est associée (en ce sens, une théorie peu avoir raison alors que les faits semblent dire le contraire). On a l’impression que les planètes tournent autours du soleil (le fait), mais en réalité elles vont tout droit, c’est l’espace-temps qui est courbé. Parfois on doit postuler un corps que l’on n’observe pas pour qu’une interprétation soit robuste (que l’on valide après par un autre fait, mais ce dernier n’est recherché que parce qu’on a été contre le fait- cad l’interprétation du fait – premier. Donc le fait qui se donne à nous dépend de la validité du système d’interprétation (que l’on validé par d’autres faits), c’est plus compliqué que “les fait on raisons” (et merci j’ai lu Popper)


        • Cooler Blaster Le 22 juin 2014 à 15h46
          Afficher/Masquer

          @chris06

          En lisant tout vos commentaires, il est évident que vous essayez de soulever un débat que vous seul avez la réponse (quitte à faire tourner les gens en rond lorsque leurs réponses ne vous conviennent pas ou de noyer le poisson lorsque un semblant de réponse vous semble évidente pour pouvoir contre-argumenter).

          Pour moi, une position neutre est surtout une position du “faux-cul” par excellence qui ne prend pas de position dans un conflit au moment t (ou fait mine de ne pas prendre position) préférant crier à la propagande des 2 côtés et lorsque la guerre se termine, qu’il faut compter le nombre de morts et que les témoignages “officiels” commencent à mettre en lumière les circonstances inhumains de ce conflit, il ramène sa fraise pour nous faire la morale sur l’absurdité de la guerre et la manipulation des politiques.

          La soi-disant “cyber-guerre” que vous voulez nous exposer n’en n’est pas une car si on reprend votre discours, je la définirais plus comme une “cyber-propagande” ou “guerre virtuelle” et pour mettre les choses au clair je pense que vous n’avez même pas idée ce qu’est vraiment une “cyber-guerre” (prise de contrôle d’infrastructure d’état, vole de données sensibles, piratage des voies de télécommunications afin de d’isoler d’un pays, etc … ). Internet est un outil de propagande comme tout media de communication mais contrairement aux autres, tout le monde peut être vu par tout le monde et le filtrage est moins sélectif (mais plus surveillé) que la moyenne donc l’information a une plus faible probabilité d’être manipulée et déformée que via les media mainstream. Par contre il impute au citoyen moyen de faire tout le travail de fiabilité de la source et c’est dans cette démarche qu’on doit féliciter Olivier car il montre qu’à l’ère d’internet, la manipulation passe par un flux massif et constant d’informations non vérifiées (cf. AFP) et que le journalisme lambda (exemple Caro. F.) n’est là que pour officialiser cette info formatée à la source, rien de plus.

          Ce que je trouve aussi pathétique dans votre discours est le manque d’esprit critique et de recule à l’égard d’une politique internationale mercantile qui fixe ses problèmes économiques à coup de conflits afin de voler des ressources naturelles et de soumettre les peuples pour mieux les exploiter. Lorsqu’on ne connait pas les les tenants et les aboutissants d’un conflit, il est du devoir du noob moyen de prendre le peu de neurones non alloués qu’il lui reste afin de faire un travail de recherche sur l’ensemble des acteurs, de faire un petit historique sur les différentes politiques internationales misent en oeuvre depuis ces 70 dernières années par les USA en matière de conflits armées, sur les origines de cette guerre entre Ukrainiens de l’Ouest et de l’Est, et si on a un peu plus de temps, de lire du Chomsky afin de comprendre vraiment ce qu’est vraiment une manipulation aujourd’hui au lieu de se cacher derrière un masque de pauvre citoyen crédule prie entre 2 propagandes, se disant neutre car incapable de faire un travail de fond et de prendre des décisions par soi-même et faisant mine de vouloir prouver un semblant de propagande dans les deux camps en mettant en lumière des discours contradictoires via les media des 2 camps. Dans le genre “je me mouille pas”, j’ai déjà vu mieux et surtout plus argumenté …

          P.S : Pas la peine de me sortir un truc du genre “comment osez-vous me juger alors que vous me connaissez absolument pas” pour trouver un semblant de discrédit à mon égard car le nombrilisme est réciproque tant que vous n’avez aucun argument afin d’avancer votre idée de manière “objectif”.


        • Chris Le 22 juin 2014 à 15h52
          Afficher/Masquer

          Neutralité ? N’y pensez-pas. Même les Suisses qui constitutionnellement se réclament neutres (d’où la Croix-Rouge !), ne le sont pas en réalité.
          La neutralité, c’est la somme des à hues et à dias.
          Le minéral et végétal sont neutres (et encore, ça reste à prouver pour le végétal). L’animal, lui, et encore plus l’homme de par son cerveau à 3 étages n’est pas neutre, mais il peut s’évertuer à l’être… s’il n’y a pas péril en la demeure.


        • Olivier M Le 22 juin 2014 à 20h09
          Afficher/Masquer

          Salut Chris06

          Belles paroles sur la neutralité mais je doute de ta sincérité. Pourquoi?

          Il y a quelques jours, tu affirmais que le capitalisme était le moins mauvais des systèmes, en t’appuyant sur la baisse de la pauvreté dans le monde. Où sont les preuves?
          L’endettement mondial -privé et public- n’a jamais été aussi élevé. N’importe qui peut prétendre être riche, mais si cette richesse a été empruntée, sa richesse n’est que du vent.
          J’ai du mal a trouver des chiffres sur le long terme. Ceux que j’ai trouvés indiquent un PIB mondial passé de 30 trilliards de dollars en 1996 à 72 trilliards en 2012, alors que l’endettement mondial -privé + public- passait de 150% à 240% du PIB, soit une augmentation de 128 trilliards. 128 trilliards de dettes nouvelles pour une augmentation du PIB de 42 trilliards de dollars…
          Le retour sur investissement du néo-libéralisme me semble terriblement médiocre! A première vue, car je ne suis pas expert, et je n’exclue donc pas que la comparaison que je fais soit dénuée de sens.

          Tout ça pour dire, qu’après tes prévisions faites l’an dernier de croissance du PIB français de 2% en 2015 -c’est pas gagné vu les tendances mondiales-, tu me sembles n’appliquer ton concept de neutralité que très partiellement. On dirait presque que toi aussi tu as déjà choisi ton camp, celui des fanatiques néo-libéraux.

          Comme certains l’ont fait remarquer, la neutralité quand on s’informe? autant aller à la pèche! Rester en permanence sceptique est par contre indispensable.


          • chris06 Le 22 juin 2014 à 22h01
            Afficher/Masquer

            @Olivier M,

            Salut Olivier M,

            les preuves, suffit de lire l’excellent blog d’OB les inégalités au niveau mondial sont en baisse pour la première fois dans l’histoire de l’humanité depuis le début des années 90 (début de la mondialisation capitaliste) ou lisez le Financial Times (réponse au nouveau Pape François en Février de cette année). ça va comme sources d’informations, c’est suffismment impartial?

            Les dettes mondiales (publiques et privées) sont en augmentation? Mais le patrimoine net l’est aussi. C’est sûr que si on regarde que le passif mais jamais aussi les actifs, on va pas y comprendre grand chose.


            • fendu du chichoule Le 22 juin 2014 à 22h37
              Afficher/Masquer

              Bien sur tu as voyagé pour verifier tout ces chiffres


            • chris06 Le 23 juin 2014 à 00h46
              Afficher/Masquer

              @fendu,

              j’ai beaucoup voyagé, oui, j’ai même vécu ces dernières 30 années sur quatre continents, et vous? Et il est évident, pour celui qui sait observer que depuis le début des années 90, la fin de l’ère communiste en Chine ou dans le bloc soviétique, et le début de la mondialisation capitaliste que les inégalités entre> nations sont en train de diminuer fortement et que par conséquence, comme observé dans les chiffres d’Olivier Berruyer sur ce même blog, ou ceux du Financial Times ou bien d’autres (contestez vous les chiffres que je cite), que les inégalités diminuent au niveau mondial, contrairement à ce que laisse entendre la propagande anti-libérale prévalente dans la blogosphère néo-gôchiste franco-française.

              Mais lles différentes études à ce sujet montrent que a France est sans doute un des rares pays du monde à avoir une proportion notable de la population qui croient encore que la mondialisation capitaliste est prête à s’en aller. Le résultat, cela détourne l’attention des problèmes que nous pouvons, seuls, maitriser (gere les réformes absolument nécessaires de nos administrations publiques pléthoriques qui datent du XVIIIeme siècle et qui n’ont jamais su évoluer – genre 36 000 communes, plus que dans le reste de l’UE!) contrairement aux autres pays de lUE, tandis qu’on passe son temps à croire, comme soeur Anne qui ne voit jamais rien venir, à la fin prochaine de la mondialisation capitaliste!!!

              Allez savoir….


            • Louis Le 23 juin 2014 à 01h23
              Afficher/Masquer

              “les preuves, suffit de lire l’excellent blog d’OB les inégalités au niveau mondial sont en baisse pour la première fois dans l’histoire de l’humanité depuis le début des années 90 (début de la mondialisation capitaliste) ou lisez le Financial Times (réponse au nouveau Pape François en Février de cette année). ça va comme sources d’informations, c’est suffismment impartial?”

              Moi je les ai pas vu les preuves ! Elles sont ou les preuves? Je réclame une enquête im-par-tiale !

              IL FAUT RESTER NEUTRE !


            • Olivier M Le 23 juin 2014 à 01h51
              Afficher/Masquer

              Merci pour ta réponse.
              En effet, le patrimoine… mais celui-ci n’a que la valeur qu’on veut bien lui donner. Dans une bulle immobilière, la valeur de ce patrimoine est par définition surévalué… Et vu que les QE ont fini de transformer l’économie mondiale en de multiples bulles, le patrimoine net me semble vraiment difficile à estimer.
              Mais si tu sais où je peux trouver son évolution dans le temps sur le web, je suis preneur.


            • christian Le 23 juin 2014 à 12h02
              Afficher/Masquer

              votre assertion contredit l’analyse de Piketty
              https://www.youtube.com/watch?v=VfezOJnHZo0


            • Bibi Le 23 juin 2014 à 14h39
              Afficher/Masquer

              Bonjour,
              Juste un petit commentaire. Les affirmations la pauvrete est en baisse et les inegalites dans le monde sont en baisse ne sont, c’est la mon opinion, pas deux affirmation corellable.

              Il me semble que nous pouvons parfaitement etre tous egaux dans la misere.


            • harvest Le 23 juin 2014 à 21h59
              Afficher/Masquer

              Ah bon quand ça l’arrange notre troll a des sources sures; mais comment prouve-t-il qu’elles ne mentent pas (surtout le Financial Times ou le pape, hein, parce que dans le cas d’Olivier, on sait tous ici que c’est un agent du SVR).


          • millesime Le 22 juin 2014 à 22h42
            Afficher/Masquer

            juste une petite correction :
            ne pas confondre “capitalisme” et “économie de marché” …!


            • chris06 Le 23 juin 2014 à 00h54
              Afficher/Masquer

              oui, il y a bien eu l’économie socialiste de marché telle que proposéee par Oskar Lange à Staline dans les années 20 après son retour des Etats Unis.

              Cela a été un succés phénoménal. Mais ontinuez à croire qu’il existe une alternative viable au capitalisme mondialisé… laquelle? C’est pratique, cela permet de détourner l’attention des problèmes de compétitivité de notre économie et de nos administrations publiques et on passe son temps sur la blogo-sphère française à croire qu’on va pouvoir changer le monde. Absolument géniual!


            • François Le 23 juin 2014 à 06h09
              Afficher/Masquer

              Le mélange des peuples (diviser pour régner ) comme a Yalta et sous Staline , est encore pire que le capitalisme


    • Ray Le 22 juin 2014 à 10h06
      Afficher/Masquer

      Donc, je reprend :
      Je ne saurais que vous conseiller de consulter en profondeur le dossier ukrainien (ici-même), et vous constateriez qu’avant d’être cyber, la guerre est d’abord réelle.
      Cordialement.


      • chris06 Le 22 juin 2014 à 10h28
        Afficher/Masquer

        ben la guerre civile ukranienne, je n’ai jamais dis qu’elle n’était pas réelle.

        J’ai parlé plus haut, mais peut être n’ai je pas été clair, de première cyberguerre mondiale. Celle là, pour le moment, elle n’est que sur internet et cela m’étonnerait fort, que l’on s’achemine vers une guerre mondiale réelle, OTAN vs RUSSIE/ CHINE, comme certaines élucubrations que l’on trouve parfois sur internet le laisse présager….

        A moins que vous soyez prêts à soutenir le contraire, avec le catastrophisme internet ambiant, on sait jamais….


        • Ray Le 22 juin 2014 à 10h53
          Afficher/Masquer

          Sauf que la cyber guerre est bien secondaire. Ce qui importe, c’est la guerre de l’information. Celle là est à 100% gagnée par l’occident et ses médias.

          Il y a deux semaines, j’ai fait un petit test auprès de ma famille proche durant un weekend familial en leur demandant ce qu’ils savaient du dossier ukrainien.

          Pour tous :
          – Ils ne sont pas au courant de la nature fasciste du gouvernement ukrainien.
          – Ils ne sont pas au courant de la guerre civile là bas. (ils pensent qu’il y a quelque heurts avec des terroristes de Poutine.)
          – Ils ne sont pas au courant des pilonnages systématiques des zones civiles.
          – Ils ne sont pas au courant de l’exode massif vers la Russie.
          etc…
          Bref ils ne sont au courant de rien.

          Comme l’a finement analysé Orwell dans 1984, “ces évènements n’existent pas – puisque nos médias n’en n’ont pas parlé…”

          Et ainsi, si demain une action dure contre la Russie est décidé, ils acquiesceront et donneront carte blanche à nos gouvernants puisque dans leur esprit c’est la Russie l’agresseur.

          (Donc votre histoire de cyberguerre… :D)


        • Louis Le 22 juin 2014 à 11h41
          Afficher/Masquer

          Catastrophisme … bof non.

          La folie patente d’Hillary Clinton est suffisante je pense.

          Quant à ton espèce de fixation sur la cyberguerre, c’est très intéressant … ou pas.

          Certes les organismes de propagande de l’un et l’autre bloc peuvent se livrer à une guerre de l’information mais il n’est pas possible de tout falsifier
          – documents d’archive = très facile à démasquer
          – texte = facile aussi à démasquer
          – images = moyennement difficile à faire mais dur à démasquer
          – vidéo = impossible à falsifier ou alors c’est que la scène est jouée par des acteurs (allez convaincre des acteurs de se prendre une bombe sur la gueule ils vont être ravis)
          – témoignages = possible avec des acteurs payés pour mentir

          Or la quasi totalité des documents ayant été produits pendant cette crise, notamment la quantité d’enregistrement vidéo et audios (entre autres les écoutes téléphoniques de personnalités politiques), vont dans le sens de la culpabilité du bloc atlantiste/kiev.

          Après t’as le droit de dire que tout ça c’est truqué mais quand on accuse il faut aussi pouvoir apporter des preuves hein.

          Bref t’es bien beau mais moi avec ton “JE SUIS NEUTRE” tu me fais plutôt penser à Gollum avec son “je ne vois rien je n’entends rien”.


          • millesime Le 22 juin 2014 à 22h50
            Afficher/Masquer

            A quoi bon vouloir tenter de convaincre quelqu’un qui ne veut absolument pas “entendre”, qui n’est pas à “l’écoute”…!


            • chris06 Le 23 juin 2014 à 01h14
              Afficher/Masquer

              vous allez me convaincre qu’il va bientôt y avoir une 3eme guerre mondiale avec tout l’arsenal nucleaire mondial qui plazne sur nos têtes. Et c’est dans l’intérêt de qui, exactement? Des grandes multinationales capitalistes mondiales? Vous êtes certain(e)?

              Allez y, conavainquez moi, je suis à votre écoute!

              Vous êtes certain(e) qu’il n’y a pas de catastrophisme ambiant sur la blogo sphère française?

              1. Explosion du réacteur nucleaire de Fukushima : check,
              2. Crise terminale de l’euro : check,
              3. Crise terminale du Dollar et du capitalisme mondialisé turbo-libéral, : check.
              4. Explosion de la “super novae européenne” (j’adore les expressions d’Emmanuel Todd, de Sapir, Lordon relayées sans cesse par la blogo -sphère française et qui, je le répète, permettent de détourner l’attention des réformes de compétitivité de notre économie et de nos administrations publiques).: check
              5. Crise unkarianienne et procahine 3eme guerre mondiale nucléaire avec le monde entier qui brûle (sauf les USA bien sûr) : check

              ça va être quoi, après cela en numéro 6 ?


            • christian Le 23 juin 2014 à 12h08
              Afficher/Masquer

              en numéro 6, il y a l’épuisement des énergies fossiles, la modification du climat, l’effondrement de la biodiversité…mais sans doute avez vous sous la main l’énergie de substitution au pétrole (en volume) et les capitaux à investir pour développer les infrastructures de production et de diffusion.


            • chris06 Le 24 juin 2014 à 13h56
              Afficher/Masquer

              @Christian,

              comment voulez vous qu’il y ait 6. s’il y a 5?

              Je ne sais pas avec quelles armes sera menée la Troisième Guerre mondiale, mais je sais que la Quatrième le sera avec des bâtons et des pierres.”

              Albert Einstein


            • christian Le 24 juin 2014 à 14h22
              Afficher/Masquer

              pour le coup je vous trouve très pessimiste, un anéantissement nucléaire n’a jamais tué personne…


        • openmind Le 22 juin 2014 à 12h19
          Afficher/Masquer

          vous voulez savoir si il y a des nazis en Russie qui s’expriment librement dans leurs blogs en soutenant la junte de KIEV? Oui, énormément, on vous a déjà donné le nom de Kasparov, mais existe encore Navalnyi, Sobtchak, allez y regardez…..
          Mais vous êtes tellement persuadé que cela ne puisse pas exister (vous êtes endormis depuis 25 ans par la propagande occidentale anti russe) que vous ne VOULEZ pas l’admettre, il me semble que vous vous obstinez de répéter plusieurs fois la même chose, d’une manière agressive, en essayant de faire changer d’avis les gens, mais comme ces mêmes gens sont beaucoup mieux informés que vous, vous n’y parviendrez pas .
          Vous vous trompez sur le fait qu’il n’y a personne actuellement sur le terrain en Ukraine,( donc d’après vous les journalistes russes et le photographe italien , c’est Poutine qui les a tué pour mieux réussir sa propagande…)
          Informez vous, vous direz moins d’énormités
          C’est pas parce que vous niez les faits que vous êtes NEUTRE ,
          à mon avis vous voulez tout simplement continuer de faire l’autruche en essayant de vous rassurer en niant les faits et vous ne voulez pas être dérangé; si c’est bien cela alors rester dans la position de l’autruche.


    • Suricat Le 22 juin 2014 à 11h06
      Afficher/Masquer

      Bonjour,

      De la propagande, il y en a toujours eu et il y en aura toujours de tous les côtés. Pas la peine de chercher le bon et le méchant.
      Ce n’est pas parce qu’on critique les USA que l’on doit forcément être pro-russe. Poutine n’est certainement pas un enfant de coeur. Est-ce une raison de se laisser entraîner dans une guerre ?

      Vous avez raison Chris, cet article n’apporte pas de preuve, et il faut être vigilant et apporter un regard critique sur tout ce que l’on peut lire, même en provenance de ce blog. Ce blog toutefois apporte habituellement bon nombre de preuves montrant les mensonges propagés par les USA et colportés sans vérifications par les médias mainstream.

      Cet article a surtout le mérite de montrer que le bloc propagandiste des USA habituellement suivi aveuglément par les occidentaux, est entrain de se fissurer…


      • Judabrutus Le 22 juin 2014 à 17h42
        Afficher/Masquer

        Exact ! Avec un tel article, il est vain de chercher une vérité matérielle qu’il ne propose pas et donc ne prouve pas, et stupide de passer à côté de sa vérité intrinsèque. Il faut toujours s’interroger sur la nature du texte auquel on a affaire .La seule vérité que celui-ci est susceptible de nous apporter est d’ordre psychologique : quelque chose vacille dans les certitudes des médias otaniens, , ! Ce n’est pas le 1er indice de cette nature que j’observe depuis que le chocolatier a proposé son plan foireux et provoqué la coupure du gaz. J’ai l’impression que le doute s’installe dans les chancelleries occidentales : et si, une fois de plus, on n’avait pas joué le bon cheval, et si l’on se retrouvait de nouveau à tenir à bouts de bras un ramassis de tocards haineux et corrompus, comme la Cia semble avoir le don de les dénicher.


      • Thalie54 Le 22 juin 2014 à 23h04
        Afficher/Masquer

        Il se fissure en effet de plus en plus. On trouve maintenant des analyses un peu plus objectives sur les agissements des UDSA.
        A voir une analyse sur LE T EMPS (Suisse) : http://www.letemps.ch/Page/Uuid/7173050c-fa39-11e3-becf-b7f9645726d2/Comment_d%C3%A9crypter_les_guerres
        Ces légers changements que l’on perçoit font du bien et forceront peut-être les “décideurs” à agir avec plus de circonspection.


    • Inox Le 22 juin 2014 à 12h30
      Afficher/Masquer

      http://grani.ru/
      http://www.kasparov.ru/

      Entre autres.

      Je ne sais pas si ils sont accessibles de Russie par contre. Ils ont été censurés, mais peut être plus maintenant. Ils sont à jour en tout cas.

      Quant à la “propagande Russe qui gagne contre la propagande US” (c’est marrant ça, devons nous nous réjouir que la peste l’emporte sur le choléra ?), franchement, c’est n’est pas très difficile vu les erreurs monumentales de l’occident ces derniers temps.


    • christine.rasson@gmail.com Le 22 juin 2014 à 12h31
      Afficher/Masquer

      Ce que vous voudriez, c”est un blog ou un article pro_kiev en Russie.

      Je crois que cela doit être assez rare, bien que dans les milieux libéraux, cela doit se trouver.

      Je crois que ça devrait les intéresser assez peu.
      Ils ont leurs propres revendications et causes.
      En plus ils sont en perte de vitesse, leur popularité se réduit comme peau de chagrin et ils ont d’autres chats à fouetter.

      Je suis d’accord qu’il y a beaucoup de propagande en Russie, mais elle est d’avantage tournée contre les Etats-Unis.

      L’appui des russes aux ukrainiens russophones est d’avantage une question de solidarité de proximité etc.

      Metttons qu’une minorité française, prenons le Québec soit attaqué par un gouvernement canadien, interdiction de langue, non prise en compte de leurs revendications etc. vous n croyez pas que les français défendraient en masse les québécois?


    • capitaine bobo Le 22 juin 2014 à 12h32
      Afficher/Masquer

      Chris06 : ” Bon allez, je repose ma première question du départ, au cas où certains ne l’ai pas comprise, quelqu’un peut il me montrer des articles de ce genre dans la presse mainstream russe??? ”

      Il y a guerre tout simplement , le cyber n’est qu’un outil parmi toute la palette à disposition des différents bélligérants , et comme tout le monde le sait la vérité est la première victime . Maintenant tu nous expliques que les Russes seraient en train de gagner cette cyberguerre de l’information et que la presse serait muselée coté Russe . Et alors ? On s’en branle ! Est ce que la presse dite libre coté occidentale a empéché les usa et les anglais de faire toute leurs conneries ces 15 dernières années ? est ce que la presse dite libre coté occidentale empêche le déclin économique de nos sociétés occidentales energétivores , gaspillant sans compter les ressources qu’elles n’ont pas , obligés de les obtenir par pillage , soit par la finance soit par la guerre , origine de ces tensions actuelles ?
      L’avantage de l’internet , contrairement à la presse mainstream qui est tenu en laisse ( de différent manière selon les camps ) , est que tout le monde peut participer . Si les anglo saxon , leurs mercenaires et les nazis d’ukraines s’estiment désavantagé , yaka monter des blogs , des sites et charger la mule contre les méchants Russes . Après Chaucun est libre de consommer ou pas

      Chris06 :”Bon, je tente , encore une fois ma question originelle, où sont les articles de ce genre dans la presse mainstream russe? ”

      On s’en moque. que veux tu prouver avec ta question ?


    • raloul Le 22 juin 2014 à 14h25
      Afficher/Masquer

      Bonjour!

      Tout d’abord, je trouve intéressant de rester vigilant et de questionner tout ce qui est présenté, de garder un esprit critique. Un tel blog est justement un espace rare ou un vrai débat contradictoire peut avoir lieu, ce serait triste que ça devienne un rassemblement moutonnier. Donc j’apprécie que vous ameniez un point de vue divergent, c’est justement intéressant.

      Mais il y a quelques aspects sur lesquels je suis en profond désaccord. Tout d’abord l’article de Pilger fait référence à des faits historiques indubitables, par exemple: “50 gouvernements, la plupart démocratiquement élus ; ont grossièrement interféré dans les élections de 30 pays ; bombardé la population civile de 30 pays ; utilisé des armes chimiques et biologiques ; et tenté d’assassiner des dirigeants étrangers.”

      C’est peut-être ennuyeux à admettre, mais c’est une base factuelle sur laquelle l’auteur s’appuie pour développer sa vision, que vous pouvez qualifier de “propagande Pro-Poutine” si ça vous chante. Les faits historiques demeurent, on peut les minimiser au maximum pour défendre l’impéralisme américain, mais alors vous ne verrez aucun invénient à ce qu’on qualifie ce procédé (encore poliment) de “propagande états-unienne” (à titre personnel, je pense que c’est plus grave et que c’est une forme insidieuse de négationnisme historique). Dans ce sens, je vous rejoins dans l’idée qu’il y a une propagande effarante dans les deux camps.

      Vous voulez des articles de presse russe? Je ne lis pas le russe, mais en quinze minutes j’ai trouvé l’interview de McCain dans la Pravda
      http://www.lalibre.be/actu/international/la-virulente-tribune-de-mccain-aux-russes-523a99a33570bed7db996542
      des articles crtitiques de gazeta.ru
      http://www.courrierinternational.com/article/2014/04/17/la-dure-mission-imperiale-de-moscou
      ou de novayagazeta
      http://en.novayagazeta.ru/politics/57792.html
      une scène ou un journaliste de RT dénonce sa chaîne de propagande, les lois terribles, etc… (vivement qu’un journaliste de TF1 fasse de même… 🙂 )
      https://www.youtube.com/watch?v=MEV9O_O7EB8
      le blog de l’opposant Navalny
      http://navalny-en.livejournal.com/
      etc…

      Et je suis certain que de tels articles ne sont pas de très rares exceptions qui confirmeraient la règle de leur absence.
      Je pense que pour amener un regard critique crédible il faut avant tout faire preuve de bonne foi, et j’avoue ne pas comprendre quel intérêt il y a à demander avec insistance de présenter des articles critiques dans les médias russes, alors qu’ils sont faciles à trouver à mon avis.

      Je suis beaucoup plus intéressé à avoir accès à une vraie critique solide et fondée du pouvoir russe actuel; car je pense comme vous que la guerre des propagandes fait effectivement rage. Par contre, à mes yeux il est évident que la narration des “gentils” états-uniens et des “vilains” russes a sans aucun conteste possible imprégné l’inconscient collectif européen à des niveaux qu’on ne peut pas sérieusement comparer avec ce que vous présentez comme la “victoire de la propagande russe”. Faut arrêter de déconner, et savoir raison garder…

      P.s.: Je me réjouis de voir le prochain blockbuster russe avec son héros qui sauve le monde sur tous nos écrans… Ou de lire ne serait-ce qu’un article élogieux à l’égard de M. Morales, M. Correa, etc… dans un seul de nos journaux “mainstream”, comme vous dites…


    • fendu du chichoule Le 22 juin 2014 à 20h10
      Afficher/Masquer

      Oui, dans la presse russe il n’y a pas de liberté sur les questions internationales… et alors ?
      Cela dénigre t-il ce qui peut être dit ici ou là.
      Je ne vois pas trés bien le rapport !


      • Nicolas Le 22 juin 2014 à 20h52
        Afficher/Masquer

        “dans la presse russe il n’y a pas de liberté sur les questions internationales”
        Vous sortez ça d’où? Vous lisez souvent la presse russe? Plusieurs journaux différents, pour avoir une idée de ce qu’on n’y lit pas? C’est pas parce que les journalistes français font des génuflexions devant l’OTAN etc que c’est la même foi aveugle partout. Il y a en Russie des journalistes qui critiquent violemment la politique extérieure de Poutine… enfin bon


        • Nicolas Le 22 juin 2014 à 23h26
          Afficher/Masquer

          Bah même sans vérifier je suis à peu près sûr de moi en disant que Echo de Moscou critique systématiquement chaque action du gouvernement russe en politique internationale. Je peux pas vérifier, je suis allergique à leur prose, elle me donne des boutons. Pareil pour RainTV. Je trouve que Slon commence à verser dans la Poutinophobie. Ya encore des articles dans les 2 sens mais ils basculent, je trouve. J’y ai lu un article disant que le méga contrat gazier avec la Chine était une catastrophe pour la Russie (et un autre disant que c’est super, donc ça reste équilibré), et il me semble que j’y ait lu des critiques violentes contre “l’annexion” de la Crimée (et le droit à l’autodétermination? screugneugneu). En fait il y a eu plusieurs journaux qui se sont élevés contre cet événements. Bon à part ça ya pas beaucoup de thèmes sujets à polémique, vous voudriez qu’ils s’insurgent contre les rapprochements avec l’Inde, le Vietnam etc? Bah non, faudrait être bien haineux pour ça.


    • GyroDrift Le 22 juin 2014 à 20h45
      Afficher/Masquer

      @chris06
      Russia Today, la presse russe mainstream, rossiya24, RIA novosti, ITAR TASS (l’agence Tass) regorge d’articles de ce genre.
      Personne ne répond à votre question car elle est incompréhensible .
      La propagande russe a le très gênant défaut d’être basée sur des faits , bien que non exempte d’omissions , à la différence de la propagande occidentale qui n’est elle basée que sur des mensonges et des omissions atroces.
      A choisir, nous préférons les faits et les omissions.
      L’histoire parle d’elle même, quant aux résultats des deux propagandes, en matière de vies humaines brisées et de chaos criminel organise.
      Ne jamais oublier que les premières victimes, ce sont les morts civils, ceux qui meurent pour RIEN, ou plutôt si, pour des intérêts étrangers et lointains.
      Peut on imaginer ce que ressens cet homme qui porte sa fille de 8 ans , décédée, tuée par les bombardements.
      Halte aux grands débats d’intellos sur les propagandes, et comme on dit, “silence on tue!”

      En fait, il n’y a pas a débattre, il faut stopper toutes les guerres.
      Ou bien oui, la grande quincaillerie nucléaire va nous rabattre le caquet définitivement.


    • Alan brouille Le 22 juin 2014 à 22h20
      Afficher/Masquer

      Cher Crisis, alias Chris06

      Ce blog n’est pas mainstream.

      Olivier ne peut répondre des sites officiels français ou assimilés, pas plus qu’il ne représente les sites étrangers, voire américains ou même anglais, même s’il sait les citer.

      La qualité des informations sur ce blog et leur réalité ne saurait être tributaire de la présence ou pas de certaines informations sur d’autres sites ou même leur redondance, chez vos amis ou non.

      Et l’unicité de l’info n’en fait pas la vérité. Vous pouvez par contre apporter votre contribution en argumentant avec de véritables arguments et non pas en manipulant le poisson par approche simplement dubitative


    • noam chom Le 22 juin 2014 à 23h54
      Afficher/Masquer

      Pilger vous invite a faire vos recherches et faire votre opinion, et vous vous ne voyez aucune preuve, les armes et les balles qui ont servis a tuer les gens a Maidan ont disparus , mais eveidemment si vous attendez que l on vous serve la soupe dans la boucheil encore une fois il ne s agit aps de defendre Poutine encore moins la chine…mais l enregistrement de l ambassadeur us a kiev avec l ambassadrice us a l onu ,est on ne peut plus clair…maintenant que vous soyez contente que la France disapraisse , que l europe soit une colonie , il n ya pas de probleme, c est le but depusi 1945, soumettre , detruire , l europe


    • Vadim de Chevreuse Le 23 juin 2014 à 01h00
      Afficher/Masquer

      J’ai du relire plusieurs fois votre commentaire pour comprendre la question principale. Elle ne me semble pas pertinente. Vos souhaitez comparer la presse russe et celle occidentale et insinuez la conclusion que cette dernière est plus libre, car on y retrouve ce blog, alors que vous n’en retrouvez pas d’équivalent chez les russes. Lisant beaucoup la presse Russe je peux affirmer que tous les points de vue y sont représentés. Il existe pas mal d’éditions en opposition systématique à la position de l’état. Principal: en Russie vous n’avez pas l’impression que tous les “grands” médias sont formatés selon une ligne directrice centrale élaborée et imposée par un ministère. Je trouve que c’est le cas en France. Enfin: ne comparez pas les lecteurs russes et occidentaux. Dans ce pépin les russes s’ unissent dans une épreuve que leur Mère Patrie, encerclée et ménacée subit. Le lecteur occidental doit choisir à quelle crise internationale, lointaine et obscure, il preterait son attention pendant 5 prochaines minutes. Ca va, pour le moment nous sommes à l’abrit. Pourriez-vous comparer l’éclairage de la bataille de Stalingrad en 1943 dans la presse russe et américaine?


    • Laurence Guillon Le 23 juin 2014 à 06h52
      Afficher/Masquer

      Vous connaissez la Russie? Evidemment non. Sachez qu’une très grande partie des médias ruses est acquise à l’occident et travaille contre son propre peuple. Et vous ne parlez pas russe, bien sûr, ce qui vous rend expert. La “propagande russe” touche tellement de monde, que la plupart des gens en France ignorent tout de cette affaire et gobent comme vous la propagande occidentale beaucoup plus présente. Je rends grâce à Olivier Berruyer de ce qu’il fait pour essayer d’ouvrir les yeux à des zombies formatés qui se font les complices d’un forfait atroce et qui vont laisser un pays prédateur nous coller dans une merde sans nom. J’ai vécu 16 ans en Russie, j’y ai connu une liberté dont vous n’avez pas idée, et pu comparer votre propagande et la leur.


    • Vadim de Chevreuse Le 24 juin 2014 à 01h39
      Afficher/Masquer

      J’ai du relire plusieurs fois votre commentaire pour comprendre la question principale. Elle ne me semble pas pertinente. Vous souhaitez comparer la presse russe et celle occidentale et insinuez la conclusion que cette dernière est plus libre, car on y retrouve ce blog, alors que vous n’en retrouvez pas d’équivalent chez les russes. Lisant beaucoup la presse Russe je peux affirmer que tous les points de vue y sont représentés. Il existe pas mal d’éditions en opposition systématique à la position de l’état. Principal: en Russie vous n’avez pas l’impression que tous les “grands” médias sont formatés selon une ligne directrice centrale élaborée et imposée par un ministère. Je trouve que c’est le cas en France. Enfin: ne comparez pas les lecteurs russes et occidentaux. Dans ce pépin les russes s’ unissent dans une épreuve que leur Mère Patrie, encerclée et ménacée subit. Le lecteur occidental doit choisir à quelle crise internationale, lointaine et obscure, il preterait son attention pendant 5 prochaines minutes. Ca va, pour le moment nous sommes à l’abrit. Pourriez-vous comparer l’éclairage de la bataille de Stalingrad en 1943 dans la presse russe et américaine?


    • slavedelest Le 24 juin 2014 à 16h30
      Afficher/Masquer

      Pour vous informer des combats en Ukraine vous pouvez aller ici: slavedelest.livejournal.com ou novorossia.forumactif.com

      Je poste tous les jours des informations, photos ou vidéos


    • step Le 24 juin 2014 à 17h16
      Afficher/Masquer

      Ces informations contredisant le mainstream peut très bien ne servir à rien, si le cerveau moyen a été conditionné préalablement par une information générale à sens unique. Cela peut même produire un contentement d’appartenir à une “civilisation évoluée… nous” ( ce qui marche avec vous visiblement :-)… Or c’est dramatiquement insuffisant pour arriver à ce genre de conclusion.

      Ne pas oublier que Big brother a besoin de la fraternité et d’un o’brian, et qu’il fabrique ses Goldstein. La présence d’une opposition idéologique qui s’exprime (clandestinement, ou marginalement) peut être une soupape du bon fonctionnement de la propagande mainstream.

      Sommes nous dans un environnement ou la propagande est plus subtile que pendant les périodes fascistes du XXeme… oui parfaitement. Sommes-nous dans un environnement à base de big brother généralisé… certes pas et heureusement. Pour autant, sommes nous inclusifs aux pensées construites qui ne collent pas avec la “vérité telle qu’elle est contée”, pas vraiment. Utilisons nous les contestataires comme “générateurs de buzzs/ générateurs d’auto-satisfécits auto-aveuglants”, en partie oui.

      Dire que nous sommes plus “démocratiques” parce qu’une opposition de pensée a droit à 5 minutes d’antenne par jour dans l’indolence de la pensée fabriquée… oulà c’est un pas sur lequel je reste réservé.


  2. Michel Segal Le 22 juin 2014 à 04h04
    Afficher/Masquer

    Allez à la manifestation à Paris aujourd’hui dimanche à 12H à République ! Contre les massacres de civils, et pour la paix.


  3. Kiwixar Le 22 juin 2014 à 05h28
    Afficher/Masquer

    “La seule chose que les US attendent de la Russie, c’est que la Russie n’existe plus.”
    – Leonid Chebarchine, ancien chef des SR russes

    – Do you expect me to talk?
    – No, Mr Bond. I expect you to die.


  4. Patrick Luder Le 22 juin 2014 à 06h08
    Afficher/Masquer

    Oui pourquoi tolérons-nous une telle désinformation ?
    Pourquoi tolérons-nous tant d’injustice dans un pays proche de l’Europe ?
    Quels sont nos intérêts à soutenir des USA belliqueux ?
    Quels sont nos craintes envers des USA imprévisibles ?

    NON, le traité transatlantique ne doit pas être signé,
    non seulement pour une sécurité économique sociale et alimentaire,
    mais pour tout ce que les USA trafiquent à travers le monde …


    • DOZIER Le 22 juin 2014 à 12h45
      Afficher/Masquer

      “Oui pourquoi tolérons-nous une telle désinformation ?
      Pourquoi tolérons-nous tant d’injustice dans un pays proche de l’Europe ?
      Quels sont nos intérêts à soutenir des USA belliqueux ?
      Quels sont nos craintes envers des USA imprévisibles ?”

      La raison étant que les USA contrôle le système qu’ils ont eux même mis en place, et dans lequel nous “baignons” depuis 60 ans.

      Sans le vouloir nous appartenons à un camp.

      Les troupes Russes (en 1945) n’ont pas eut le temps d’atteindre Strasbourg, est ce un bien ou un mal…


  5. Charles Michael Le 22 juin 2014 à 06h24
    Afficher/Masquer

    La question n’est pas de comparer (sans pouvoir lire le Russe) propagande contre propagande; c’est d’ailleurs un peu grossier comme renvoi dos à dos.
    la question est de savoir si nos media nous présentent les faits, tous les faits.

    on peut aussi se souvenir que la Russie n’a jamais attaqué l’Europe, l’a libéré de Napoléon et Hitler, n’a occupé après la WWII que des pays alliés aux nazis, sauf la Pologne mais ça c’est une vieille querelle et qui manifestelment continue.

    plus actuel, Poutine a offert aux USA une porte de sortie (sauver la face) en Syrie avec la destruction du stock d’armes chimiques, a contribué à la naissance de négociation sur le nucléaire avec l’Iran; bref a privilégié et privilégie toujours la diplomatie.

    les USA ont une longue histoire d’interventions armées, déstabilisations, soutien à des dictatures, diabolisation des opposants et etats dissidents (cf deGaulle, Pinochet, Mossadegh, etc…) et ce n’est pas en train de s’améliorer.

    le seul léger changement dans cette constante politique d’agression est l’ampleur prise par l’usage de guerres par délégation à des groupes opposés à des gouvernements élus (Ukraine, Vénézuela, Nicaragua, Argentine, etc..) et l’incitation à la guerre civile (Syrie, Irak, Congo, Rwanda,etc…).

    tout ça c’est des faits, et la vassalisation de l’Europe à l’Otan et des media à Washington comprend bien ce risque de servir de Harkis (tout à fait jetables) .


  6. Jean-Baptiste Bersac Le 22 juin 2014 à 07h16
    Afficher/Masquer

    Dans le même style, il faut savoir que l’UÇK, organisation terroriste maffieuse (la KFOR a dû entre autre stopper ses trafics d’organes), a repris l’emblème de la SS Skanderbeg (aigle noir bicéphale sur fond rouge) pointe avancée de la collaboration albanaise avec les nazis contre les orthodoxes et la grande Serbie, en faveur de la grande Albanie. Qui sait que « l’épuration ethnique » de Milosevic était simplement du contre-terrorisme et que le Kosovo est le berceau historique de la Serbie, que les Albanais y furent importés et fortement favorisé par Tito pour diviser pour régner (exactement comme Staline au même moment…) ?

    Une idée d’article pour Olivier, même si je crois qu’il n’en manque pas 🙂


  7. luci2/29 Le 22 juin 2014 à 07h16
    Afficher/Masquer

    Bien dire–Ici et grâce à Ob et à ses Equipes ,cohérentes,librement cooptées– nous avons une des Rares (pour ne pas dire SEULE) information.
    Oui,par ailleurs,pas forcément besoin des cerveaux de leaders russes officiels ou/et naturels(les plus efficients)–très Doués n’en déplaise à quelques uns–pour lire sur la toile TOUT ce qui se dit de JUSTE sur ces “Puissants”(Ex ? ) face à La Russie et Aux Russes,avec Poutine à leur tête,et parfaitement agréé par son Peuple.
    Qu’ l’on prenne fait et cause ,Soit,évidemment.
    Mais que ce soit POUR des Causes JUSTES ,avec une tonne de témoignages irréfutables.: C’est Ici.
    Pour les “Guignols” qui se voudraient–encore– maîtres du Monde ,et donc de l’Humanité (bien avant les perverses matières premières à spéculation(seule activité –et de plus obsessive– de trop de ces bientôt Feu Maîtres(Faux maîtres et faux nez ) d’un Monde qui fut si longtemps,trop longtemps “Fier et Dominateur” (Cf De Gaulle dans une autre cause ),
    il ont certaines leurs presses ,franco française,germanique,étatsunienne,londonienne,qui pourront toujours leur débiter,avec bien d’autres médias ,les fadaises et accusations –tout comme “avant'” les deux périodes rouges( 39 après 14) et le reste(jusqu’à ce jour.— ..en attendant demain sans doute,avec leur faim ,leur avide cupidité ,et…nous le souhaitons pour notre survie(et la leur bien sûr !!! )leur FIN


  8. pierre9459 Le 22 juin 2014 à 07h47
    Afficher/Masquer

    Chris06

    Pourquoi se “lâcher” contre vous puisque vous venez de le faire vous-même ?
    Avez-vous lu l’article ? A part sur certains blogs ou sites en France, trouvez-vous qu’il reflète ce qui est continuellement asséné aux peuples d’Europe pour ne parler que de ceux là ?
    Vous voudriez nous faire croire que ce qu’on lit ici, sur ce blog , c’est en général ce qu’on peut voir dans la presse occidentale ?
    Vous affirmez de parfaites contre vérités et tentez d’inverser les choses: c’est une tactique classique de détournement des causes et des faits.
    Mais les gens aujourd’hui ne sont pas dupes et si la propagande américaine, occidentale, aidée de ses laquais européistes ne prend pas, c’est sans doute parce que les hommes aujourd’hui sont plus à même avec les nouvelles technologies d’aller au coeur des faits et d’approcher un peu mieux la réalité des choses!
    Ainsi, vous demandez si en Russie il y a une contre information, , détournant ainsi l’attention car le billet qui nous est proposé ne vous plait pas pour la bonne et simple raison qu’il pointe exactement là où ça fait mal !
    Alors, Chris06, sans pour autant se “lâcher”, force est de reconnaitre qu’il faut revoir votre copie car vous n’avancez pas grand chose là dedans qui puisse convaincre grand monde que les pauvres occidentaux sont trompés par la propagande de l’immonde ogre Russe mangeur d’enfants !!!


  9. Pasquier Le 22 juin 2014 à 07h59
    Afficher/Masquer

    Pourquoi nous tolérons cela ?????
    Simple !!!
    Parce que on NE PEUT RIEN FAIRE !!
    Les USA sont la première puissance militaire du Monde avec 50% du budget mondial des dépenses Militaires, 5% du PIB US va à l’armée directement ou indirectement !!
    11 des 22 porte-avions en service dans le monde sont Américains, et il il y plus de 900 bases militaires US disséminées dans le monde. Les 3/4 des sous-marins nucléaires en service sont Américains.
    Est-ce clair maintenant ?


    • Ty85 Le 22 juin 2014 à 14h21
      Afficher/Masquer

      “Pourquoi nous tolérons cela ?????
      Simple !!!
      Parce que on NE PEUT RIEN FAIRE !!
      Les USA sont la première puissance militaire du Monde avec 50% du budget mondial des dépenses Militaires, 5% du PIB US va à l’armée directement ou indirectement !!
      11 des 22 porte-avions en service dans le monde sont Américains, et il il y plus de 900 bases militaires US disséminées dans le monde. Les 3/4 des sous-marins nucléaires en service sont Américains.
      Est-ce clair maintenant ?”

      Bof, la dissuasion nucléaire est la pour ça. Même avec toutes leurs armées il ne prendront pas le risque d’attaquer un territoire ennemie disposant d’une capacité de réponse nucléaire.
      Je pense que leurs vrai arme c’est l’arme économique. Qui peu faire bien des dommages sans justifier de réponse forte de la part de l’agressé.

      Je pense qu’on (la France bien entendue, nous, le bas peuple, ne pouvons rien…) est capable de réagir, de se désolidarisé des US (et même du reste du panier pourri de l’occident) pour reconstruire ensuite, des relations, aux cas par cas avec d’autre pays.
      Ce qui nous manque n’est pas une armée, mais du courage politique. Pour que nos gouvernants puisse agir courageusement il faut que la population les soutiennent massivement. Ce qui implique que cette population soit informé de la situation et de ces causes… ou alors qu’elle soit au bout du rouleau (ce qui n’est absolument pas encore le cas en France).

      L’arme culturel couplé a l’arme économique permet le contrôle des opinion occidentale.

      Je vous rejoins sur le fait qu’on ne puisse rien faire. Mais pas pour les mêmes raisons.

      [HS – Pour les administrateurs] c’est extrêmement désagréable que le champ “email” soit obligatoire pour les commentaires. [/HS]


      • tepavac Le 30 juin 2014 à 00h03
        Afficher/Masquer

        “on ne peut rien faire” !
        he bien si ! on peut déja se donner des instruments légaux qui puissent lutter contre toute sorte de corruption des journalistes et d’abord sur les cartes de journaliste qui semblent etre distribuées à bon-vent.
        évidement reste le sujet de l’Institution judiciaire, et là c’est un autre probleme, autrement plus délicat…


  10. mescalito22 Le 22 juin 2014 à 08h00
    Afficher/Masquer

    “cessez-le-feu » bidon et armée russe en alerte.

    Le « cessez-le-feu » n’aura pas lieu et la petite semaine que voulaient s’accorder les forces répressives de Kiev pour se réorganiser, ne leur sera pas accordée. Les combats se poursuivent dans la poche de Slaviansk-Kramatorsk, à tel point que certaines sources ont même annoncé par erreur la reprise du mont Karachun au sud de la ville tenue par les forces de Kiev depuis deux mois. Des renforts arrivent toujours de Russie pour les forces de Nouvelle Russie et Moscou vient de mettre une partie de l’armée en état d’alerte. L’été sera chaud dans le Donbass.

    Les nouvelles neuves d’hier de Nouvelle Russie

    Officiellement, c’est le « cessez-le-feu ». Dans les faits, il en est tout autrement. Un car transportant des enfants a été attaqué vendredi soir sur le territoire ukrainien au moment où il allait franchir la frontière pour entrer en Fédération de Russie. Les combats continuent autour de Slaviansk : tirs d’artillerie sur l’agglomération et raids aériens au-dessus de Semenovka. Plus à l’est, plusieurs affrontements entre les forces kieviennes et les miliciens indépendantistes ont eu lieu dans le secteur frontalier face à Gukovo (Russie), aux abords de la voie expresse M03/E50. Hier, des obus tirés par les forces ukrainiennes avaient atteint le territoire russe.

    Le « cessez-le-feu » d’une semaine a vivement été critiqué par un oligarque milliardaire ukrainien rival de Petrochenko, le gouverneur de Dniepropetrovsk Ihor Kolomoïski, le financier de Praviy Sektor et du « Bataillon Dnepr ». Kolomoïski a ouvertement déclaré au président qu’il « ne se soumettrait jamais à ses ordres » et que son armée privée « finirait par écraser les séparatistes ». Quand un oligarque mondialiste, rencontre un autre oligarque mondialiste, qu’est-ce qu’ils se racontent… ? (air connu)
    Ce « cessez-le-feu » de Porochenko est un leurre. Qui s’en étonnerait ? La plupart des points du plan « de paix » (sic) ne sont qu’un vulgaire ultimatum lancé au peuple du Donbass et ne concordent nullement avec l’accord de Genève du 17 avril.

    porochenko ukraine donbass bunker

    Porochenko, oligarque multi-milliardaire et maréchal en chocolat, dans son bunker. Il consulte la carte des opérations… à l’envers. Il aurait dû se mettre de l’autre côté, mais comme il ne comprend sûrement rien à ce que l’autre lui explique, cela n’a pas d’importance… Espère-t-il, lui aussi, le succès de la « contre-offensive Steiner » ?
    A noter qu’il s’agit de la carte d’état-major du secteur de Krasny Liman.

    Le non-sens du « cessez-le-feu »

    Les propositions du maître de Kiev concernant le « cessez le feu » sont agrémentées d’expressions telles que « terroristes » et « destruction totale » si les indépendantistes ne déposent pas les armes ! On n’est pas exactement dans le discours de la « Totale Krieg » de Göbbels au Berliner Sportpalast au lendemain de la chute de la poche de Stalingrad, mais c’est tout comme…

    Cette nouvelle rodomontade du vassal étasunien a deux objectifs :
    – Le premier, c’est de pouvoir offrir aux Occidentaux et à leur désinformation médiatique de la matière pour faire accroire à la générosité, l’ouverture d’esprit et même au pacifisme du pouvoir kiévien mis en place par la volonté de Bruxelles et de Washington (vu les titres de la presse occidentale, ça marche !). Tout l’inverse de ce qui se passe réellement dans les régions de l’Est et du Sud-Est.
    – Le second, et nous l’avons déjà souligné, est de permettre aux troupes gouvernementales, très éprouvées pour certaines, de se réorganiser, de « tourner », voire même de se reconstituer. Les forces ukrainiennes ont besoin de souffler, les derniers jours n’ont pas été de tout repos, en dépit des prévisions des stratèges états-uniens qui sont les vrais maîtres d’œuvre de la répression.
    Qualifier les indépendantistes (et avant les fédéralistes quand l’option était encore viable) de « terroristes » quand depuis plus d’un mois les populations du Donbass subissent quotidiennement pilonnages d’artillerie, bombardements aériens, déportations, enlèvements, exécutions sommaires, massacres, etc. de la part des forces de la junte, démontre le niveau de cynisme de ces individus sans scrupules qui n’agissent que pour les intérêts mondialistes et les lobbys militaro-industriels des Occidentaux, n’hésitant pas à instrumentaliser, pour cela, la haine irrationnelle des activistes néonazis du Maïdan… avant de les éliminer, un peu plus tard, une fois qu’ils ne serviront plus.

    La soumission stratégique du potentat kievien aux structures subversives états-uniennes n’est pas une vue de l’esprit ou une exagération. En effet, Petro Porochenko a reçu dès son entrée en fonctions une délégation des services secrets atlantistes conduite par le commandant des opérations secrètes de la CIA (les « Covert Actions »), Frank Archibald. La délégation comprenait l’ancien chef de poste de la CIA en Ukraine Jeffrey Egan et son successeur Raymond Mark Davidson, l’ancien chef de poste en Turquie Mark Buggy, l’ancien chef des services de Renseignement polonais le colonel Andrzej Derlatka, et un agent de la CIA qui dirige la compagnie d’assurance Brower comme couverture de l’Agence, Kevin Duffin. Les deux parties ont signé un accord de coopération (source).

    Interrogatoire d’un soldat ukrainien qui a refusé de se soumettre à des ordres illégaux et portant atteinte à l’honneur de son uniforme. Cet homme s’est réfugié en Russie. Lors de son interrogatoire, sous-titré en anglais sur la vidéo, il explique comment certaines unités de gardes nationaux sont encadrées par des « contractors » anglophones.
    http://www.youtube.com/watch?v=cVtpQSunec0 a

    De l’utilité du potentat

    Depuis sa désignation (plutôt qu’élection) à la présidence de l’Ukraine, l’oligarque Petro Porochenko peine à exister politiquement. Car les instigateurs du coup d’Etat du Maïdan, en février dernier, gardent farouchement le pouvoir. Yatseniuk est intouchable, choyé par Washington et Bruxelles, il est hors de question de le remplacer à la tête du gouvernement. L’extrémiste Andriy Parubiy, fondateur du parti social-national ukrainien, proche de Svoboda, placé à la tête du secrétariat du Conseil de défense et de sécurité, est chargé de sécuriser le pouvoir et de réprimer toute contestation. Il gère à la fois les mercenaires, les paramilitaires et est le garant, avec le deuxième étage du SBU dévolu à l’antenne de la CIA, qu’aucun retour en arrière ou la moindre « troisième voie » ne viendra contrarier les plans de l’administration US. L’autoproclamé président de la Rada est vissé sur son fauteuil haut perché, il est chargé d’assurer un semblant de légitimité de façade à tout ce qui est illégitime depuis le putsch. C’est dire qu’il a du travail.

    http://www.youtube.com/watch?v=zTjjnIbfg2U a

    Je signale à tous que mes liens, commentaires et news restent “en attente de modération” pendant des heures, voire des jours!
    Il semble que ça ne soit pas le cas pour tout le monde…
    Sont-ils visibles ou pas?.


  11. Le Russe Le 22 juin 2014 à 08h44
    Afficher/Masquer

    Serait-ce un début d'”information” par un grand média (BBC) ?

    La BBC a publié un rapport de première ligne des villages de la région de Lougansk. Une fois de plus est confirmé que l’artillerie de l’armée Ukrainienne détruit des villages, tuent des civils, et parmi les combattants de la milice, les britanniques n’ont pas trouvé de russes, de tchétchènes ou d’ossètes.

    http://www.bbc.com/news/world-europe-27941174

    “Igor de Shakhtar, 24 ans. Il protège la voie à Lougansk ukrainienne de la junte fasciste. Dans une interview à la BBC, il a déclaré: “Nous allons défendre notre ville jusqu’au dernier homme. Nous ne leur permettrons pas d’avancer d’un mètre. L’armée Ukrainienne – les fascistes, comment les appeler autrement – ils tirent sur nous avec de l’artillerie lourde, des véhicules de combat d’infanterie, des canons. Mais ils n’ont pas pu avancer. Ils reste sur leus positions”.


    • Nicolas Le 22 juin 2014 à 09h11
      Afficher/Masquer

      Serait-ce un début d’information?
      J’y ait cru un instant, jusqu’à voir la phrase qui parle de la propagande russe… Le mec voit des troupes qui attaquent les civils, et il continue de les défendre en fait. Dissonance cognitive quand tu nous tiens…


    • Jean Le 22 juin 2014 à 10h00
      Afficher/Masquer

      Merci pour le lien !

      C’est peut être stratégique de publier au moment des grandes vacances (moins de lecteurs), de l’article plus proche du journalisme.

      Et quand viendra la rentrée en septembre, selon le plus opportun, les directeurs de “l’information” pourront choisir soit de reprendre la propagande, soit de continuer dans le journalisme en se targuant d’en faire depuis des mois (juin, juillet, août).

      Ça doit aussi être plus facile pendant les vacances avec moins de salariés présents, de sortir des articles du genre “2+2=4” que des articles “2+2=5″…
      Il y a forcément moins besoin de faire de modération/argumentation contre, sur le site, les forums, les réseaux sociaux importants Facebook/Twitter.


  12. DUGUESGLIN Le 22 juin 2014 à 09h19
    Afficher/Masquer

    La propagande occidentale pénètre aussi bien en Russie que chez nous. La différence c’est que les russes ont connu la propagande soviétique et qu’ils sont plus aguerris que nous pour décrypter certaines informations.
    La campagne anti-Poutine a peu de succès en Russie mais elle existe.
    Je vais régulièrement à Moscou où j’ai des amis et nous discutons volontiers des actualités. Certains ne sont pas forcément pro Poutine, mais une écrasante majorité l’apprécie.
    Les américains sont loin très inactifs en Russie via les ONG et autres moyens.
    D’une certaine façon les russes sont moins dupes que nous.
    Le choses sont claires. Il y a eu un coup d’état en UKRAINE avec un nouveau pouvoir à majorité galicienne et pro nazi soutenu par l’UE et les USA.
    Les ukrainiens de Novorossya auxquels on voulait interdire leur langue maternelle se sont rebellés et se sont prononcés pour l’indépendance vis à vis de ce nouveau pouvoir à Kiev.
    En retour une forte répression organisée par ce nouveau pouvoir kiévien a provoqué une réaction de légitime défense.Il s’agit de survie. Si les ukrainiens russophones se désarment, ils seront chassés ou massacrés.
    Voilà ce que comprend le peuple russe et la réalité en Ukraine n’est pas de la propagande.
    Je comprends moi-même les choses de cete façon.
    Sans ignorer les causes profondes et géopolitiques. L’UE est expansionniste et la Russie est en légitime défense.


  13. Nérouiev Le 22 juin 2014 à 09h22
    Afficher/Masquer

    Le capitalisme à l’américaine a montré toute sa puissance et les bienfaits de la société de consommation par des milliers d’inventions au service de l’homme. Il a littéralement balayé le communisme en 1991. Mais le moteur de ce capitalisme à outrance est l’énergie un peu comme nos belles, rapides et confortables voitures par rapport aux carrosses. Mais sans essence elles restent sur place. Les Etats Unis, à l’aide de deux fraudes (référence or et pétrodollar) ont pu jusqu’à présent se procurer à bas prix cette énergie et en user à l’excès. Mais l’avenir en ressources s’avère plus problématique et contraint à une croissance de plus en plus faible et donc une incompatibilité avec le capitalisme ….. à moins que le gaz de schistes ne vienne à la rescousse. A l’inverse, la Russie et le Kazakhstan bénéficient de pétrole et de gaz naturel encore en surabondance puisqu’ils peuvent en vendre une grande partie. Ces deux pays bénéficient donc de tous les ingrédients pour un développement stable, surtout si on y rajoute les minerais disponibles. Ils ont toutes les chances de surclasser l’économie américaine sous peu et côté USA ça passe mal.
    Deux possibilité : soit on anéantit la Russie et toute sa sphère d’influence, soit on part sur le gaz de schistes. C’est donc la guerre des gaz, naturel et schistes. Dans les deux cas l’Ukraine est toute désignée soit pour finir d’encercler la Russie et l’attaquer par son point faible ethnique Slave, soit pour obliger l’Ukraine et pourquoi pas l’Europe à donner par force (besoins impératifs en énergie) le feu vert anti écologique à l’exploitation du gaz de schistes en Ukraine pour le profit d’Exon et autres américains au détriment de l’Environnement ukrainien. Ensuite ça deviendra une nouvelle habitude un peu partout puisque les gaz de schistes sont un peu mieux répartis. Il y aura donc des zones à polluer et des zones à enrichir.


  14. Jean-Luce Morlie Le 22 juin 2014 à 09h30
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    Ne devons-nous pas reprendre, en l’adaptant, le schéma de la guerre la guerre froide ? Chaque partie ne s’appuie-t-elle pas sur l’ennemi afin de consolider son pouvoir interne, au nom de la démocratie en ce qui nous concerne, et des valeurs traditionnelles pour Poutine ? .

    l’Otan ne pousse-t-elle pas ses pions pour asseoir sa domination sur L’europe plus encore que sur que la Russie ? Poutine ne consolide-t-il pas son oligarchie kleptocratique centralisée, par la construction, un coup d’avance, de l’image d’une Russie raisonnable et responsable comparée au « chaos gazier » issu de de la collusion entre les oligarques ukrainiens, aussi voyous que fascistes, et les intérêts de l’oligarchie kleptocratique diffuse de la chambre de commerce des États-Unis ?

    L’opposition idéologique, ainsi mise en spectacle, ne permet-elle pas de masquer , à l’est autant qu’à l’ouest, la domination des peuples par ce 1% mondialisé, lui-même en lutte interne pour l’appropriation de la source du pouvoir qu’ est le contrôle des réseaux complexes de l’énergie ?


  15. ANNA Le 22 juin 2014 à 09h31
    Afficher/Masquer

    @ chris06 Vous rigolez ou quoi ?
    Sortez du coma !

    Nemtzov contre l’annexion de la Crimée :
    http://echo.msk.ru/blog/nemtsov_boris/1333956-echo/
    http://b-nemtsov.livejournal.com/192432.html
    Kasparov accuse Poutine de destabiliser… l’Irak via les islamistes :
    http://topwar.ru/52494-kasparov-obvinil-prezidenta-putina-v-destabilizacii-obstanovki-v-irake.html
    Kasparov compare Poutine a Hitler :
    http://www.youtube.com/watch?v=FZINFW-iHVk
    Igor Tchoubais (le frère de A.Tchoubais, membre du gouv’ russe) dénonce Poutine et ses “agissement en Ukraine de l’Est” :
    http://www.kasparov.ru/material.php?id=539D74182EA0C
    Navalny ne soutiens pas l’annexion de la Crimée et la guerre en Ukraine :
    http://news-kapital.ru/navalnyj-o-kryme/

    Et encore, c’est une misérable goute d’eau dans l’océan, de la propagande ANTI-RUSSE dans la presse RUSSE…


  16. caroline Porteu Le 22 juin 2014 à 09h32
    Afficher/Masquer

    En fait , pour commenter l’article du Guardian , je pense que c’est pire que cela .
    Les USA ont confié la direction du pays à des intérêts privés , non élus , qui sont principalement les actionnaires de la FED (financiers) .
    Mais la cupidité de ces élites n’a plus de limites et il arrive qu’elle génère elle même des intérêts antagonistes qui provoquent des décisions totalement incohérentes politiquement parlant , comme des décisions sur la BNP qui est sans doute un risque majeur pour le dollar ou encore la récente décision judiciaire sur l’Argentine , décision qui a même provoqué la colère du FMI , dans la mesure ou elle balaie tous les accords internationaux pouvant être signés .

    L’Ukraine s’inscrit assez bien dans ce processus .
    Il y avait un plan , initialement , parfaitement décrit par la Conférence de Pierre Hillard à Berlin du 24 Mai dernier , ce plan suit sa propre logique , l’Ukraine en fait partie .
    Mais ce plan ne se déroule plus comme prévu .. La Russie et la Chine n’ont pas les réactions attendues , le Proche Orient encore moins .

    Il va leur falloir un peu de temps avant d’arriver à s’adapter aux nouveaux éléments qui contrecarrent ce plan . Et cette adapatation sera d’autant plus difficile que les USA ne sont plus gouvernés dans le sens de l’intérêt général, mais uniquement par une petite caste d’intérêts privés dont les intérêts commencent à devenir contradictoires les uns avec les autres


  17. Cochyr Le 22 juin 2014 à 09h39
    Afficher/Masquer

    Cher chris06,
    La plupart d’entre nous, absorbés par le rythme trépidant et les multiples obligations de la vie quotidienne, n’ont pas le temps d’aller vérifier le flot d’informations qui nous arrivent par la radio, la télé, internet.
    Or, si de multiples sources nous répètent à l’envi que Poutine est un vilain méchant qui fait rien que d’embêter la douce Ukraine, mais qu’heureusement la gentille Union Européenne et, surtout, les super cool et super sympas Etats-Unis, vont la protéger dans leur gros bras musclés, hé bien notre cerveau a tendance à enregistrer cette présentation de la situation telle quelle, comme une “information”.
    C’est encore plus vrai quand on nous présente une vue simplifiée (gentil/méchant), qui nous évite de nous casser la tête à réfléchir aux différentes facettes de chacun des acteurs impliqués dans une situation, et nous donne l’impression valorisante, réconfortante, d’avoir tout bien compris.
    Ce n’est que lorsque nous faisons une pause pour réfléchir, et que nous rapprochons divers faits que le doute s’installe :
    – Si, comme l’Occident le dit dans la Charte des Nations Unies (article1, alinea 2), les peuples ont le droit de disposer d’eux-mêmes, alors pourquoi une partie de l’Ukraine n’aurait-elle pas le droit de dire “vu la gueule du nouveau gouvernement, nous préférons ne plus être Ukrainiens et (re)devenir Russes” ?
    – Où est l’agression (imaginaire) russe, puisque les Ukrainiens de Crimée ont décidé de leur propre chef de faire sécession et de rejoindre la Russie (dont ils firent jadis partie) ?
    – On nous dit que Poutine est méchant parce qu’il a accepté que des Ukrainiens, par vote démocratique, rejoignent pacifiquement la Russie, mais quand le gouvernement ukrainien s’en prend avec violence et cruauté à certains de ses propres citoyens, pourquoi ce gouvernement n’est-il pas considéré comme méchant ?
    – Le gouvernement ukrainien semble contenir des éléments très clairement antisémites, voire ouvertement néo-nazis. Pour nous Européens, cela devrait être considéré comme une abjection. Comment nos médias peuvent-ils en parler aussi peu, et surtout, soutenir un tel gouvernement ?

    De façon générale, cher chris06, la question n’est pas d’être pro-Machin ou anti-Trucmuche. Nous savons vous et moi que tous les gouvernements adoptent une façade morale pour justifier des actes qui ne le sont pas. Les gouvernements ne sont ni gentils ni méchants, ils agissent simplement en fonction d’intérêts. Un bon gouvernement agit dans l’intérêt de la nation et du peuple qu’il est payé pour gérer, un mauvais gouvernement agit en fonction d’intérêts personnels, au détriment de la nation.

    Ce qui est critiqué ici, c’est une information partiale et malhonnête, trompeuse, de nature à orienter dans un sens déterminé l’opinion de son destinataire, ce qui en fait en réalité plus de la propagande que de l’information. Évidemment, il suffit de trouver à qui profite cette propagande pour trouver qui en est à l’origine.

    Il ne s’agit pas d’adouber Saint Olivier Berruyer (et son orchestre), mais simplement de lui savoir gré d’effectuer cet immense et précieux travail de recherche, de recoupement des infos et d’analyse, que la plupart des grands médias, hélas, ne font plus.


  18. Thymuline Le 22 juin 2014 à 09h39
    Afficher/Masquer

    A Chris06,
    Vous parlez de cyber guerre et donc d’internet. Je ne pense pas qu’internet soit majoritairement pro-russe mis à part quelques blogs. La majorité des médias sont contrôlés par des groupes financiers qui eux mêmes soutiennent les USA ( et pour cause ). La majorité des chaines d’infos relayent une ” forme de propagande ” pro US et donc anti-Russie. La fameuse révolution en Ukraine qui était présentée comme un élan démocratique ( en soit on ne pouvait pas réellement parler d’un gouvernement Ukrainien démocratique ) et dont de plus en plus de personnes se rendent compte qu’elle était manipulée. Le massacre d’Odessa planifié et organisé. Je ne dis pas que la Russie n’est pas non plus active mais toute cette histoire Ukrainienne pour protéger une population Russophone. Mais je trouve un cynisme incroyable de la part de l’occident et des usa.

    Quand je tape Ukraine sur les moteurs de recherches la majorité des infos sont antirusses. Où voyez-vous que la cyber guerre est à l’avantage de la Russie?


  19. Judabrutus Le 22 juin 2014 à 09h46
    Afficher/Masquer

    La guerre ? J’ai bien peur que nous ‘y allions ,….pour une raison très simple : l’administration américaine , plus et mieux informée que nous sur le déclin de son propre rayonnement et les risques que court son standard de vie , a besoin de quelques dévastations majeures pour revigorer les grands secteurs d’approvisionnements massifs qui la remettront sur les rails de l’économie réelle. Sans compter le problème lancinant des ressources énergétiques qu’il serait intéressant de capter au titre de dédommagements de guerre. Tout ça, on sait faire, on l’a déjà fait ! Mais là où gît l’ erreur d’appréciation, c’est que la guerre risque de n’être pas mondiale au sens où le furent les précédentes : c’est à dire un monde occidental élargi aux empires coloniaux et autres commonwealths contre une poignées de nations coalisees sur la base d’une idéologie aux contours précis….et clairement inquiétante.
    Aujourd’hui, l’occident se superpose globalement à l’Otan, grossie de quelques îles du Pacifique et autres petites curiosités touristiques, et se trouve confronté à un monde beaucoup plus partagé dont on a pu apprécier la capacité d’indifference à notre sort lors de quelques votes mémorables à l’Onu.
    Pour dire les choses simplement, j’ai bien peur que dans dans une confrontation directe avec la Russie, l’occident ne se sente très seul, et assez chétif. Sans compter qu’à l’intérieur même du noyau dur des pays”occidentaux”, l’enthousiasme des populations ne saute pas aux yeux !


    • caroline Porteu Le 22 juin 2014 à 10h10
      Afficher/Masquer

      @judabrutus
      Comme je l’ai dit précédemment , je crois que cette période d’hégémonie américaine qui asseyait sa puissance sur une bonne guerre est un peu derrière nous , pour une raison simple, la guerre en question risque de devenir conflit planétaire au premier tir . Pour mémoire , les Chinois ont désormais basé des bateaux dans le Pacifique , et les côtes américaines sont à portée de tir des missiles Chinois .

      Et depuis deux mois, Russes et Chinois ne cessent de signer des accords stratégiques , dans tous les domaines , y compris militaires .

      Le risque vient effectivement de ce manque de gouvernance américaine, manque de cohérence géopolitique , Politique et économique , qui fait que comme dans l’apprenti sorcier , les stratégies se retournent contre leurs auteurs .

      La défection Israelienne sur la politique américaine Ukrainienne, défection qui a provoqué la colère de Kerry, est un signe qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère .


      • Kiwixar Le 22 juin 2014 à 10h47
        Afficher/Masquer

        Il y a aussi un point important : la puissance vient de l’illusion de puissance.

        De très nombreux pays suivent les Zuniens parce qu’ils pensent qu’ils sont puissants, militairement ou financièrement. Soit pour assurer leur défense (Arabie Saoudite), soit parce que la dernière fois qu’ils ont commencé à discuter ils se sont pris un gros coup de bâton sur la tête (exemple les Mistrals et l’amende BNP).

        Or cette illusion de puissance US est en train de se déliter :
        – plan financier : faillite complète, QE, pas un gramme d’or à Fort Knox, et le boom pétrole/gaz de schiste qui fait pshitt (ponzi)
        – plan militaire : un seul porte-avion au Moyen-Orient alors qu’il y en avait 3 avant… et leur programme F35 est un désastre

        Si l’on regarde la “monnaie” des 4 puissances principales pour acheter de l’énergie :
        – US : papier (dettes immenses, pas un gramme d’or)
        – UE : papier (dettes immenses, quelques milliers de tonnes d’or mais une partie était aux US, bon courage pour récupérer ça vu que c’est déjà reparti en Asie)… l’Allemagne a quelques centaines d’années de réserves de charbon, re-bonjour les pluies acides
        – Chine : puissance industrielle, y compris en qualité concurrençant de plus en plus les Allemands…. en 15 ans on leur a transféré 200 ans de savoir-faire
        – Russie : ils ont énergie (pétrole, gaz), ressources minières

        Les producteurs de pétrole/gaz sont en train de se rendre compte qu’il vaut mieux être payé en or ou en yuans (contrepartie de vraies marchandises produites) plutôt qu’en papier. Le basculement sera très rapide, aussi soudain et étonnant que la chute du Mur.

        La future unité de compte monétaire internationale sera sans doute l’ “équivalent énergétique” basé sur le gaz, et non pas une monnaie ou un panier de monnaie.


        • Nicolas Le 22 juin 2014 à 11h03
          Afficher/Masquer

          “Il y a aussi un point important : la puissance vient de l’illusion de puissance.”
          Oui, c’est un point important, et qui conduit à un principe géopolitique que Chomsky appelle le “mafia principle”: Les Zuniens ont intérêts à se montrer vindicatifs, irrationnels et prêts à utiliser l’arme atomique à la première occasion (c’est leur politique extérieure officielle).
          Mafia, parce que les Zuniens sont comme le chef d’une mafia, qui va défoncer la tête des commerçants qui refusent de payer l’impôt de “protection”, pour une raison évidente: si le voisin ne paie pas et qu’il ne lui arrive rien, pourquoi je paierais? C’est pourquoi il était important de bombarder la Serbie, qui refusait d’apliquer les réformes sociales et économiques exigées.
          C’est aussi pour ça que Cuba a subi des centaines d’attaques terroristes:
          “Others might be infected by the spread of the Castro idea of taking matters into their own hands, a danger that is particularly grave when the distribution of land and other forms of national wealth greatly favors the propertied classes … and the poor and underprivileged, stimulated by the example of the Cuban revolution, are now demanding opportunities for a decent living.”
          (Schlesinger, conseiller de JFK)
          Etc pour tous les pays qui ont essayer d’obtenir leur liberté, de la Grèce au Honduras, à l’Iraq hier et à l’Iran aujourd’hui (les sanctions économiques ont des conséquences graves)


        • Patrick Luder Le 22 juin 2014 à 21h04
          Afficher/Masquer

          “La future unité de compte monétaire internationale sera sans doute l’ “équivalent énergétique” basé sur le gaz”

          Si j’ai une rondelle capable d’acheter 1 kg de gaz et que le prix du gaz augmente, la valeur de ma rondelle augmente avec ?


          • Kiwixar Le 22 juin 2014 à 22h21
            Afficher/Masquer

            L’unité de compte monétaire internationale sera sans doute le joule.
            Cela met tout le monde d’accord sur quelque chose de tangible, crucial, et qui ne peut pas être créé ex-nihilo par une banque centrale. Pourquoi se mettrait-on au yuan alors que depuis 2008 les Chinois ont fait plus de création monétaire que la FED? Ou un panier de monnaie asiatique dépendant d’un coup d’Etat en Thaïlande ou du confetti singapourien?
            Notre société (et notre vie, via l’alimentation, hélas) est entièrement liée à l’énergie.
            Il vaut mieux mieux être payé en équivalent-énergie (monnaie locale qui s’ajuste suivant l’étalon-joule, ou métal dont la valeur x gramme par y tonnes de terre à miner dépend du prix de l’énergie), plutôt qu’avec du papier d’un Etat, dont la fiabilité sera très erratique vu les temps troublés qui nous attendent.


          • Kiwixar Le 22 juin 2014 à 22h35
            Afficher/Masquer

            Pour répondre à votre question, le prix du gaz sera fixe, selon sa qualité donc sa teneur énergétique. C’est tout le reste (dont le prix de votre rondelle en monnaie locale) qui variera selon le marché énergétique (rareté, coûts de production, coût de transport, géopolitique et risques, spéculation).

            Les métaux sont un bon équivalent énergétique puisqu’ils dépendent fortement de l’énergie pour miner toute cette terre (de mémoire 30 tonnes de terre pour 1 g d’or). Le zinc me paraît très intéressant au niveau thésaurisation : il n’y en a presque plus, et il est très utile industriellement (galvanisation / anti-rouille) surtout si notre société commence à vouloir faire durer les produits par manque d’énergie pour en fabriquer des nouveaux.


      • Judabrutus Le 22 juin 2014 à 11h41
        Afficher/Masquer

        @Caroline Porteu
        J’approuve l’essentiel de votre analyse qui me paraît des plus pertinentes….à un détail près : la Chine ! Les Chinois avaient des diplomates quand nous mangions encore des glands dans nos cavernes.
        5000 ans d’histoire continue dont il ne s’est pas perdu une ligne, puisqu’ils ont inventé les archives historiques en même temps que les diplomates. Vous le dites vous- même, leurs missiles sont pointés sur les Usa, et capables de les atteindre. Leur intérêt saute aux yeux : à l’abri derrière leur capacité de défense, attendre que les belligérants soient éreintés pour proposer leur propre plan Marshall.
        Que diable iraient-ils se mêler d ‘une mauvaise affaire engagée entre des peuples qui depuis qu’ils les connaissent ( environ 5 siècles) font assaut de la plus stupide sinophobie ( les Anglo-saxons ont fait fort en la matière) et n’ont jamais fait mystère de leur convoitise à l’égard de leurs richesses? Car si les Chinois partagent avec les Russes le triste sort d’être certains de ne jamais trouver grâce aux yeux de l’ occident, il y a ceci en plus qu’il est tout de même arrivé à la Russie d’abonder dans le sens de la sinophobie.


        • caroline Porteu Le 22 juin 2014 à 19h10
          Afficher/Masquer

          Merci judabrutus et Kiwi
          L’illusion de la puissance américaine serait-elle en train de se dissiper et le masque serait-il en train de tomber .
          Je viens de tomber sur l’information suivante (hors sujet pour l’Ukraine) de la visite urgente de Kerry en Egypte , avec un chèque de 572 Millions de dollars … sans doute pour essayer de contrer la politique du nouveau Président Egyptien qui semble vouloir se rapprocher du Hezbollah , de Téhéran et de ……. MOSCOU !!!!

          On dirait que l’affolement gagne totalement du côté Nord Américain
          http://french.irib.ir/analyses/articles/item/320084-al-sissi-hezbollah-le-rapprochement


          • Kiwixar Le 22 juin 2014 à 22h42
            Afficher/Masquer

            Egypte : il y avait un documentaire intéressant sur ce pays sur RT il y a quelques jours.
            L’Egypte n’a plus de gaz et se tourne discrètement vers Israel qui maintenant en a. L’idée est d’inverser le flot du gazoduc entre les deux pays.
            La géopolitique du gaz est différente de celle du pétrole, en raison des problèmes de transport : autant pour du pétrole l’Egypte pourrait faire la fine bouche et faire venir ses tankers de petaluchnok, autant pour le gaz il faut être ami avec ses voisins!
            Et pourquoi faire la fine bouche si c’est la FED qui paie ! 🙂


        • caroline Porteu Le 23 juin 2014 à 00h16
          Afficher/Masquer

          Kiwi et Judabrutus
          Un très intéressant article de Eric Denecé : Agence Français du Renseignement sur
          sur “pourquoi les américains ont intérêt à durcir la crise avec Moscou”
          qui évoque en particulier les récents scandales NSA et CIA avec la sénatrice américaine Dianne Feinstein, le redéploiement de l’Otan, l’aubaine pour les industriels américains ..
          et qui conclut par :

          Depuis le début de la crise ukrainienne, l’administration américaine tient un discours très antirusse et a pris des sanctions immédiates contre Moscou afin de montrer sa détermination. En réalité la rhétorique d’une « nouvelle guerre froide » n’est qu’une construction de circonstance, qui n’a d’autre but que de faire diversion aux problèmes intérieurs croissants provoqués par les dérives de la NSA et de la CIA. La crise est également astucieusement exploitée par le Pentagone et l’administration pour sauver les budgets de la défense et réaffirmer le leadership américain sur l’Occident, via l’OTAN, qui retrouve ainsi une raison d’être.
          Paradoxalement, cette manœuvre ne semble pas prendre outre-Atlantique, où l’opinion reste davantage préoccupée des dérives antidémocratiques des services, que de l’avenir de l’Ukraine ou de l’attitude de Moscou. En revanche, la propagande américaine a parfaitement pris en Europe, où la question fait la « une » de l’actualité et où la crise ukrainienne est systématiquement présentée sous l’angle décidé à Washington et favorable à ses intérêts.

          http://www.cf2r.org/fr/editorial-eric-denece-lst/ukraine-pourquoi-les-americains-ont-interet-a-durcir-la-crise-avec-moscou.php


  20. Mina Le 22 juin 2014 à 09h52
    Afficher/Masquer

    Reconstruire le mur: le meilleur moyen d’imposer aux Européens les accords commerciaux translatiques (interdiction de regarder ailleurs!)


  21. Nicolas Le 22 juin 2014 à 10h46
    Afficher/Masquer

    Zut, quelqu’un disait ici hier ou avant-hier que le dollar allait bientôt tomber à sa vraie valeur, ou qch comme ça. Je ne le trouve plus, mais je voulais y répondre.
    Ça m’a fait pensé à ce qu’écrit Vonnegut dans Galapagos, vers le début. Je ne retrouve pas la phrase exacte, mais c’est un roman qui se passe pendant une crise financière mondiale cataclysmique, et il dit un truc comme: La monnaie de ce pays était toujours aussi valable que de l’or (good as gold), c’est à dire que sa valeur était entièrement imaginaire.
    (Chris06, ya des wagons d’articles dans la presse russe qui s’indignent de ce que Poutine a envahit la Crimée. Echo de Moscou ne se prive pas de le critiquer y compris pour la situation dans le Donbass. Leurs articles sont ridicules, comme ceux qui affirment la supériorité morale de l’OTAN qui met le monde à feu et à sang pour le bien de l’humanité)


    • Nicolas Le 22 juin 2014 à 11h09
      Afficher/Masquer

      Ah, voilà la citation “THE NATIONAL CURRENCIES of all six guests at the El Dorado, the four Americans, one claiming to be a Canadian, and the two Japanese, were still as good as gold everywhere on the planet. Again: The value of their money was imaginary.”


    • Perekop Le 22 juin 2014 à 11h09
      Afficher/Masquer

      Oui, ils ont été jusqu’à dire que les deux journalistes russes récemment tués, Igor Korneliuk et Anton Volochine, n’oublions pas leur nom, étaient dans le Donbass pour le fric, pas des vrais journalistes, etc….ils y vont fort, eux aussi, dans la provocation.


      • Nicolas Le 22 juin 2014 à 11h16
        Afficher/Masquer

        “étaient dans le Donbass pour le fric, pas des vrais journalistes, etc”
        Ils ont aussi affirmé que ce sont les résistants (les terroristes tchétchennes, toussa toussa) qui les ont tués. Ah bah oui, logique. Le survivant a filmé la scène, pendant laquelle un groupe de réfugiés était visé par des obus de mortier, ça colle pas trop à la réalité, leur version.
        Et ils ont mis sur une liste d’ennemis (à tuer, quoi) un autre journaliste, l’accusant d’avoir aidé le célèbre résistant “Motorola” (celui à la barbichette, qui semble toujours de bonne humeur) à détruire un char. Le journaliste a filmé la scène, mais il est totalement grotesque d’affirmer qu’il a aidé.


    • Crapaud Rouge Le 22 juin 2014 à 11h49
      Afficher/Masquer

      C’est moi qui ai parlé de la chute du dollar en réponse à un com’ de caroline Porteu à propos de la conférence de Pierre Hillard. (http://www.les-crises.fr/le-fol-expansionnisme-russe-et-aussi-un-peu-europeen/) C’est un dénommé Gerald Celente qui en parle dans une interview téléphonique, mais lui seul n’est pas convaincant. (http://www.chaos-controle.com/archives/2014/06/10/30049209.html) La valeur d’une monnaie est fondée sur le fait que les acteurs l’acceptent pour être payés parce qu’ils croient pouvoir s’en servir ensuite pour acheter. Elle dépend donc plus du fait que les autres l’acceptent et l’utilisent que de “contreparties” potentielles. L’accord sino-russe amorce un déclin du dollar, mais n’annonce pas son “effondrement” brutal.


      • JLV Le 22 juin 2014 à 17h26
        Afficher/Masquer

        “La valeur d’une monnaie est fondée sur le fait que les acteurs l’acceptent pour être payés parce qu’ils croient pouvoir s’en servir ensuite pour acheter”

        Attention, pour acheter OU POUR THÉSAURISER.

        La différence est de taille.

        Pour l’instant, le dollar est opérationnel lorsqu’il s’agit d’acheter, c’est à dire d’aller sur les marchés. Mais lorsqu’il s’agit de thésauriser, le dollar est devenu un piège dont les chinois essaient de se défaire.


      • caroline Porteu Le 22 juin 2014 à 19h14
        Afficher/Masquer

        Crapaud rouge et JVLV

        Jacques Sapir a fait une très bonne interview sur le sujet le 19 Juin dernier : la condamnation de la BNP pourrait même accélerer le processus de dédollarisation

        http://www.dailymotion.com/video/x1zw2u2_voix-de-russie-2014-06-19-jacques-sapir-declin-prochain-de-l-us-dollar_news

        Pour ma part , je suis persuadée que les USA vont essayer de faire tomber l’euro qui n’est rien d’autre que leur variable d’ajustement de politique monétaire, pour sauver le soldat dollar .
        Quoiqu’il en soit, personne n’a intérêt à un “effondrement” , mais plutôt à un atterrissage en douceur , Chine et Russie incluses .


      • caroline Porteu Le 22 juin 2014 à 19h42
        Afficher/Masquer

        crapaud rouge
        Un très bon article qu’on vient de m’envoyer sur le sujet de l’Euro .. et du dollar , article qui est d’une actualité déroutante , malgré sa date de publication .. également publié par The Guardian .

        La monnaie peut bien avoir plusieurs rôles , celui de l’Euro décrit par Mundell est plus qu’intéressant :
        Les ravages sociaux de l’euro, une stratégie délibérée
        Robert Mundell, le malin génie de l’euro

        « Il est très difficile de licencier des travailleurs en Europe », se plaignit-il. Sa contre-attaque : l’euro.

        L’euro fera vraiment son travail quand la crise aura frappé, expliquât alors Mundell . Le retrait du contrôle du gouvernement sur la monnaie empêchera alors l’utilisation des politiques monétaire et budgétaire keynésiennes par les vilains petits élus pour sortir une nation de la récession.

        « L’euro mettra la politique monétaire hors de la portée des hommes politiques », a-t-il dit. « Et sans la politique budgétaire, la seule façon pour les nations pour pouvoir conserver des emplois est la surenchère dans la réduction des règles du commerce. »

        Il citât, alors les lois du travail, les règlements environnementaux et, bien sûr, les taxes et les impôts. Tout cela serait éliminé par l’euro. La démocratie ne serait pas autorisé à interférer avec le marché ( ou avec la plomberie ).

        http://www.lalettrevolee.net/article-les-ravages-sociaux-de-l-euro-une-strategie-deliberee-109713727.html

        Nous revenons dans la thématique initiale du blog d’Olivier


        • jacqueline Le 22 juin 2014 à 19h51
          Afficher/Masquer

          Caroline merci pour cette info.

          C ‘est tout de même étonnant que nos brillants économistes et même Asselienau aient loupé ce Mundell.


          • caroline Porteu Le 23 juin 2014 à 00h20
            Afficher/Masquer

            De rien Jacqueline
            Cet article est d’une brûlante actualité , bien qu’écrit en 2012 .
            Et la déflation monétaire actuelle risque bien d’empirer cette situation .
            C’est une méthode de colonisation , incontestablement .


  22. gombo Le 22 juin 2014 à 10h58
    Afficher/Masquer

    L’OTAN dans ses oeuvres : la Russie principal manipulateur des anti-gaz de schiste !

    Si vous êtes contre le gaz de schiste, c’est que vous êtes soit une taupe du FSB soit une victime innocente d’une subtile manipulation mentale !!

    http://www.theguardian.com/environment/2014/jun/19/russia-secretly-working-with-environmentalists-to-oppose-fracking


  23. PIERRE Le 22 juin 2014 à 11h10
    Afficher/Masquer

    Bonjour Olivier, encore bravo pour vos écrits. Simple remarque: quand le premier allié des EU en Europe de l’ouest, avec ce genre de presse, remet en cause succinctement la politique étrangère américaine vis à vis de la Russie, on peut en conclure que votre blog participe à atténuer la propagande officielle occidentale (qui est la ligne politique des EU aux noms des intérêts américains et non français, allemands, etc.). Bonne journée.


  24. douarn Le 22 juin 2014 à 11h19
    Afficher/Masquer

    Pour faire suite aux allusions à la cyberguerre dans la liste des commentaires, le Kremlin envisage de se passer des processeurs AMD et Intel Etatsuniens au profit de l’architecture ARM64bit baikal produite en russie par T-Platfom, Rostec et Rosnano à partir de 2015 pour des systèmes gouvernementaux sensibles. Il n’est pas prévu d’interdire l’importation de système étatsunien à cours terme.
    http://www.phoronix.com/scan.php?page=news_item&px=MTcyNjU


  25. Hervé Le 22 juin 2014 à 11h27
    Afficher/Masquer

    Et les revues de presse c’est terminé ?
    Pourquoi il n’y en a pas cette semaine ?


    • nicolas Le 22 juin 2014 à 23h13
      Afficher/Masquer

      OB prend un peu de repos bien mérité 🙂


    • Surya Le 22 juin 2014 à 23h41
      Afficher/Masquer

      Le barman étant en congés, ça revient la semaine prochaine 😉


  26. paul-1234 Le 22 juin 2014 à 11h36
    Afficher/Masquer

    Bonjour Olivier,

    Chaque fois que j’essaie de poster un commentaire sur différents forums (Le Point, Le Figaro, …) avec un lien sur les-crises alors c’est automatiquement refusé …

    Vous semblez avoir désormais beaucoup d’amis …

    Dans l’immédiat, il est dommage que votre travail fort intéressant soit ainsi banni, mais cela ferait réfléchir plus d’un et c’est pas bon politiquement parlant.

    Merci encore pour votre site, et à tous ceux qui y contribuent.


  27. tchoo Le 22 juin 2014 à 11h44
    Afficher/Masquer

    Chris veut être neutre il n’y arrive pas et ça l’énerve, alors il nous accusent d’être pro-russe
    c’est plus facile
    il ne croit à la guerre parce qu’il pense sans doute que le pire est improbable
    pourtant comme souvent dans l’histoire, dans un moment comme celui la dans le monde, c’est une solution mise en place par les puissants, surtout quand c’est pour éviter (illusion) son propre déclin
    ce qu’il y a de sur, c’est que devant la partialité des médias occidentaux dans cette affaire, ne pas présenter des avis différents serait prendre parti


    • chris06 Le 22 juin 2014 à 19h53
      Afficher/Masquer

      oui, je pense que la 3eme guerre mondiale nucléaire OTAN/Russie (+Chine) est très improbable.

      Mais ne modifiez pas, svp, mon propos.

      Merci de votre réponse polie JLV, au moins cela permet d’ouvrir un peu la discussion, pas comme les attaques ad hominem de certains commentateurs.

      En quoi le fait de relater la propagande pro russe la rendrait elle necessairement plus objective que la propagagnde pro atlantiste?

      Il faut distinguer les faits, je ne nie pas la réalité de la guerre civile ukrainienne, il faudrait être particulièrement insensible ou cynique pour le faire, ni qu’il n’y aurait que des cybermorts, ou je ne sais quels propos on cherche à me faire dire..

      Vu que je ne suis pas un spécialiste de l’histoire et de l’économie politique de l’Ukraine, la première chose que j’ai faite en reveneant sur ce blog après un an d’absence (vous inquietez pas, les anciens du blog me reconnaissent, je ne suis pas un troll, mais quelqu’un qui a pas mal étudié l’histoire de l’économie politique et monétaire en général et qui cherche à participer et faire profiter les autres de mes connaissances, est ce un mal, visiblement, pour ceux qui se croient les nouveaux chiens de garde attitrés du blog, comme reneegate plus haut, c’est le cas) c’est me reporter a l’excellente série chronologique de billets sur l’Ukraine qu’a réalsé OB et son équipe.

      Travail formidable, mais il faut le reconnaître, comme vous l’avez justement fait JLV, avec un parti pris, un tantinnet, si j’ose dire, pro russe:

      j’en veux pour évidence N°1 le premier billet sur l’histoire de l’Ukraine :
      http://www.les-crises.fr/ukraine-l-histoire-du-pays-1/
      citation de v.v;Putin

      Nos préoccupations sont compréhensibles parce que nous ne sommes pas simplement de proches voisins, mais, comme je l’ai dit plusieurs fois déjà, nous sommes un même peuple, une même nation. Kiev est la mère des villes russes. La Rus’ de Kiev ancienne est notre source commune et nous ne pouvons pas vivre l’un sans l’autre. » [Vladimir Poutine, 18 mars 2014

      Un seul et même peuple, dit il, est ce un fait indiscutable ou de la propagande? Qui dit vrai, Putin ou les historiens M. Arringnon, ou M. Beauvois? Voir les derniers commentaires….

      Ce qui me gène ici , ce ne sont pas les cartes sur les frontières, très intéressantes, mais la reprise quasi systématique et c’est la même chose dans quasiment tous les billets qui suivent ,et sans nuance, de la version officielle “pro russe”.

      Vous voyez où est le problème?

      Si vous voulez, je peux donner des dizaines d’uatres évidences qui cherchent à passer pour des preuves, des faits historiques ou autres, mais qui ne le sont pas nécessairement, simplement parce que c’est sorti de la bouche de Putin, documenté sur RT ou d’autres médias et relatés sur le blog.


    • Kiwixar Le 22 juin 2014 à 23h54
      Afficher/Masquer

      C’est étonnant de ne pas croire à la possibilité d’une guerre en Europe : c’est pourtant bien grâce aux deux Guerres Mondiales (un peu partout SAUF sur le territoire américain) que les US se sont énormément enrichis. C’est grâce à la 2eme GM que les US sont sortis de la crise de 1929… et grands gagnants du conflit.
      Aujourd’hui, ils sont dans une situation bien plus difficile que pendant les années 30 :
      – gros importateurs d’énergie
      – pas d’or
      – un système financier complètement pourri
      – leur industrie et leurs emplois délocalisés massivement en Asie
      – gros problèmes de santé et d’obésité
      – les baby-boomers qui sont en train de partir à la retraite massivement, généralement sans AUCUNE épargne ni pension


  28. reneegate Le 22 juin 2014 à 11h45
    Afficher/Masquer

    Je viens de perdre mon temps à lire ce ChrisXX qui nous refait la sempiternelle recherche objective, sans jamais rien apporter comme information, mais surtout inconscient du niveau d’incubation de la propagande mainstream dont il a été victime. Je vous souhaite un prompt rétablissement Chris2mé2 pour enfin pouvoir commencer à vous soigner. A mon avis ce genre de Chris il faut leur couper le sifflet. Sur mon blog je n’ai aucune honte à censurer ce type d’intervention et je salue donc la patience et l’ouverture d’esprit d’Olivier sur son blog. Chapeau Olivier et merci pour cet article de Pilger qui pourrait s’intituler : tout est dit.
    Je pense réellement (comme je le supposais dans un article) que l’occident a définitivement fait le pari suivant : face à la pénurie des ressources et l’explosion démographique regroupons nous contre tous les autres.


  29. citoyen du monde Le 22 juin 2014 à 11h55
    Afficher/Masquer

    Incroyable ? Chris06 fait preuve d’auto-aveuglement. L’article lui mémé est modérément critique. Quelle logique pousse les USA à vouloir implanter l’OTAN en Ukraine. La guerre est inévitable si cette provocation se poursuit, et elle se poursuivra car les Étasuniens ne pourront pas s’en sortir économiquement en gardant la domination du dollar, donc ils optent pour le chaos. Le journaliste du The Guardian John Pilger est tout simplement lucide, certainement pas antiaméricain. L’état de notre endoctrinement, comme l’a écrit Harold Pinter, est « un tour d’hypnose brillant, et couronné de succès »
    On peu comprendre l’anesthésie du peuple allemand face aux nazis, ils n’ont pas mesuré leur capacité destructrice. Quand va-t-on lire correctement l’histoire et anticiper les événements.
    Poutine pour le moment garde son armé à l’intérieur des frontières russes, pas les américains


  30. aspitoyendefrance Le 22 juin 2014 à 12h07
    Afficher/Masquer

    Pretendre que des. Valeurs sont superieurs fait partit de l’idee de les imposer de force.

    Chris06 oublie qu’il y’a une marge entre proclamer des droits et permettre de les appliquer.

    Ce blog a pour but de ne pas gobber tout cru le discours officiel

    Apres mon footing j’en aurait a dire.


    • chris06 Le 22 juin 2014 à 15h52
      Afficher/Masquer

      ce n’est pas une raison pour gober tout cru le discours officiel russe…

      Avant, quand je passais beaucoup de temps sur ce blog, il y avait encore des débats contradictoires, des opinions diverses et variées qui en faisaient tout l’intérêt car c’était rare sur internet où les blogs .sur l’économie politique avaient tendance à tout de suite partir en quenille dans une direction ou une autre car OB cultivait cet esprit de débats contradictoires et cela rendait possible une certaine ouverture d’esprit..

      Aujourd’hui, suffit de lire les commentaires sur cet article pour voir que je suis littéralement seul contre tous, et on m’accuse d’être un troll, surtout de la part de commentateurs qui n’ont apparu sur ce qui était un très bon blog que récemment.

      Alors je jette donc l’éponge, vous voyez, je ne vous aurez pas embetté longtemps, vu la nature insultante de certain commentaires, les attaques ad hominem qui fusent de toutes part, cela vaudra mieux pour tout le monde.

      Notez, je me contentais de demander UN article sur la crise ukrainienne équivallent à celui ci dans la press mainstream russe. Nicolas, plus haut, m’a répondu qu’il y en avait des wagons entiers, mais qu’il n’y avait jamais eu de critique de l’impérailisme américain dans les grands médias américains (trop drôle!).

      Conclusion, j’aurais appris quelque chose aujourd’hui, les médias sont libres en Russie, mais pas aux Etats Unis.

      On se demande bien d’ailleurs pourquoi les américains ont mis autant d’investissements et d’efforts pour développer un moyen de communication et d’information décentralisé comme internet, ça se retourne contre eux.

      Allez savoir, vive la Russie, vive Putin, à bas les USA et Obama, comme ça ceux qui parlent ici de “pensée binaire” seront servi.


      • reneegate Le 22 juin 2014 à 16h20
        Afficher/Masquer

        C’est celà et toujours la même rhétorique, l’innocent qui use de son droit de parole, le maverick à l’américaine (à la Bruce Willis en somme). Le gros problème est que jouer l’innocent dans des circonstances historiques telles qu’aujourd’hui, comme en 1936, s’avère criminel. Quant aux attaques ad nominem (le pauvre) vous vous en sortez bien je vous l’assure car mon éducation m’empêche d’utiliser aussi içi ma liberté d’expression. Enfin vous qui ne vous prenez pas pour une …. un “je ne vous aurez pas embetté longtemps” vous remet direct à votre juste place : au lit et dodo.


        • chris06 Le 22 juin 2014 à 17h15
          Afficher/Masquer

          Pourquoi tant de haine?
          J’ai parcouru votre blog et je ne joue pas l’innocent (qu’est ce que ça veut dire) je ne partage simplement pas vos opinions politiques ni votre vision du monde du XXIeme siècle mais il n’est visiblement plus possible d’en discuter sur ce blog comme c’était le cas il y a un an avant qu’il se radicalise à l’extrême.
          On est en 2014, on n’est pas en 1936, ni en 1914, ni en 1789, les références passéistes sont tellement à la mode, le monde d’aujourd’hui n’a plus rien à voir et ce n’est pas en regardant vers le passé (CNR et je ne sais quoi) qu’on va trouver des pistes pour préparer l’avenir.


          • JLV Le 22 juin 2014 à 17h33
            Afficher/Masquer

            Les médias mainstream français sont anti-russes. Si ce blog est pro-russe, cela ne fait que rééquilibrer les choses, donc il n’y a pas de problème.


            • chris06 Le 22 juin 2014 à 19h42
              Afficher/Masquer

              Merci de votre réponse polie JLV, au moins cela permet de’ouvrir un peu la discussion, pas comme les attaques ad hominem de certains commentateurs.

              En quoi le fait de relater la propagande pro russe la rendrait elle necessairement plus objective que la propagagnde pro atlantiste?

              Il faut distinguer les faits, je ne nie pas la réalité de la guerre civile ukrainienne, il faudrait être particulièrement insensible ou cynique pour le faire, ni qu’il n’y aurait que des cybermorts, ou je ne sais quels propos on cherche à me faire dire..

              Vu que je ne suis pas un spécialiste de l’histoire et de l’économie politique de l’Ukraine, la première chose que j’ai faite en reveneant sur ce blog après un an d’absence (vous inquietez pas, les anciens du blog me reconnaissent, je ne suis pas un troll, mais quelqu’un qui a pas mal étudié l’histoire de l’économie politique et monétaire en général et qui cherche à participer et faire profiter les autres de mes connaissances, est ce un mal, visiblement, pour ceux qui se croient les nouveaux chiens de garde attitrés du blog, comme reneegate plus haut, c’est le cas) c’est me reporter a l’excellente série chronologique de billets sur l’Ukraine qu’a réalsé OB et son équipe.

              Travail formidable, mais il faut le reconnaître, comme vous l’avez justement fait JLV, avec un parti pris, un tantinnet, si j’ose dire, pro russe:

              j’en veux pour évidence N°1 le premier billet sur l’histoire de l’Ukraine :
              http://www.les-crises.fr/ukraine-l-histoire-du-pays-1/
              citation de v.v;Putin

              Nos préoccupations sont compréhensibles parce que nous ne sommes pas simplement de proches voisins, mais, comme je l’ai dit plusieurs fois déjà, nous sommes un même peuple, une même nation. Kiev est la mère des villes russes. La Rus’ de Kiev ancienne est notre source commune et nous ne pouvons pas vivre l’un sans l’autre. » [Vladimir Poutine, 18 mars 2014

              Un seul et même peuple, dit il, est ce un fait indiscutable ou de la propagande? Qui dit vrai, Putin ou les historiens M. Arringnon, ou M. Beauvois? Voir les derniers commentaires….

              Ce qui me gène ici , ce ne sont pas les cartes sur les frontières, très intéressantes, mais la reprise quasi systématique et c’est la même chose dans quasiment tous les billets qui suivent ,et sans nuance, de la version officielle “pro russe”.

              Vous voyez où est le problème?

              Si vous voulez, je peux donner des dizaines d’uatres évidences qui cherchent à passer pour des preuves, des faits historiques ou autres, mais qui ne le sont pas nécessairement, simplement parce que c’est sorti de la bouche de Putin, documenté sur RT ou d’autres médias et relatés sur le blog.


          • DUGUESGLIN Le 22 juin 2014 à 18h07
            Afficher/Masquer

            @chris
            Je vous conseille pour mieux comprendre d’aller vous-même à Lugansk et à Donetsk et de partager ce que vit la population.
            Des gens qui ne demandent qu’à vivre en paix et qui prennent des bombes sur la tête.
            Ces gens sont des ukrainiens à part entière et leur principal défaut est d’être russophones.
            Ces gens considèrent que les juntes ukrainiennes (héritières de Bandera qui en sont fiers et ne le cachent pas sur leurs blogs) traitent les ukrainiens de l’est de sous-hommes et de doryphores qui ne méritent pas de vivre. (Voir les blogs de ces bandéristes) Ces gens ne veulent pas d’un pouvoir qui ne cache pas qu’il veut les faire disparaître.
            Que feriez-vous à leur place? Voilà la question.
            Il n’y a pas besoin de propagande russe pour se défendre des bombes sur la figure. Pourquoi veut-on les exterminer et en tous cas les menacer d’extermination?
            Pourquoi? Pouvez répondre à cette question? Simplement parce qu’ils se sentent plus proche des russes? Cela est-il suffisant pour les bombarder? Se séparer du pouvoir de Kiev est une question de survie pour eux.
            Ces gens du Donbass vivent la réalité de la violence simplement parce qu’ils veulent conserver leur langue et leur culture.
            Et pour le moment c’est bien cela qu’il faut considérer.
            Pourquoi ne pas accepter de fédéraliser l’Ukraine avec ses diverses cultures et ethnies? POURQUOI refuser cette solution qui ne peut qu’être satisfaisante pour tous et mettrait fin à la guerre de légitime défense du peuple ukrainien russophone?
            Si vous vous posez les vraies questions vous aurez peut-être les réponses au travers des intérêts financiers les plus sombres qui passent bien avant les vies humaines.
            Qui peut se sentir déranger par une fédéralisation. QUI?? Ce n’est certainement pas Poutine. Les russes comme les ukrainiens ont besoin d’une Ukraine en paix pour des raisons économique et humaine.
            Il est évident qui si la fédéralisation de l’Ukraine avait été soutenue par l’UE, la guerre n’aurait pas eu lieu. Pourquoi avoir rejeté cette solution? Sinon pour provoquer la guerre.
            Voilà ce que vous ne voulez pas comprendre et pourtant!!!!!
            Il n’y a pas besoin de propagande russe pour le comprendre.


            • chris06 Le 22 juin 2014 à 23h03
              Afficher/Masquer

              @DUGUESGLIN,

              svp, ne modifiez pas mon propos, je ne cherche pas ici à nier la réalité historique de la guerre civile ukrainienne qui comme toujours dans ce genre de situation est horrible.

              Ce que je dénnonce ici c’est qu’on n’est plus capables de distinguer les faits (la guerre civile avec tous ses détails horribles relatés ici ou là) de la propagande russe ou américaine ou de lUE ou Ukrainienne ou mondiale, ce que j’appelle plus haut la première cyberguerre mondiale ‘c’est à dire qui sont les coupables, qui tirent les ficelles, qui lancent les bombes, qui massacre les civils,etc…).

              Les guerres civiles ont généralement toujours le même point de départ, une nation se désintingre plusieurs camps s’affrontent, c’était la même chose en Espagne, dans l’ex Yougoslavie… etc ce qui est différent ici, c’est que nous vivons désormais l’information en direct sur internet mais qu’elle est noyée dans un océan de propagande et d’irréel pour essayer de gagner ce que j’appelle plus haut la première cyberguerre mondiale, et que choisir son camp, relater la propagande d’un côté, soi disant pour équilibrer celle de l’autre, comme le fait ce blog et ses lecteurs; je n’en doute pas, de bonne foi, (je donne différents exemples dans quelques commetaires plus haut, dont certains sont bloqués dans la file de modération) c’est nécessairement prendre parti et perdre son objectivité.

              C’est ce que j’essaye de ne pas faire, mais visiblement, j’ai du mal à me faire comprendre.


          • SJ Le 25 juin 2014 à 03h59
            Afficher/Masquer

            Merci Chris06 d’insufler un peu de mesure, de bonne foi et d’intelligence dans ces commentaires.

            Je regrette egalement de voir ce blog, et le commentaires en particulier, se radicaliser ainsi et perdre toute objectivite et mesure sur certain sujets.

            C’est bien dommage car les debats contradictoires entre les Benjamin Franklin, ChrisO6 et les autres commentateurs etaient parfois vraiment savoureux. Il semble qu’aujourd’hui en ne peut plus devier de la pensee unique du blog sans se faire lincher. C’est triste.


      • Opps' Le 22 juin 2014 à 22h41
        Afficher/Masquer

        CHRIS06
        J’ai noté au travers de divers échanges sur divers blog que nous sommes souvent plutôt d’accord quoiqu’avec de grosses nuances.

        Tu te sens seul contre tous , ici . Soit
        Mais tu noteras que O.B. est plutôt presque seul contre contre un ensemble de blogs et médias en tout genre.

        Même la presse fondamentalement critique d’autrefois fait preuve d’une absence de bonne foi assez sidérante : il est vrai que ces journaux ont peu à peu choisi d’être des “collabos” ou bien , au mieux des “idiots” au service inconscient (ou presque) de la plus retorde du “Système”

        A ce titre titre là , même s’il lui manque par ci par là un peu de recul , et même si les commentateurs de son site ont des visions de la société différentes des tiennes (et des miennes) , franchement le gros travail d’OB sur l’Ukraine est de salut public.

        Et ce n’est pas parce que , côté russe, il “semble” ne pas exister une contestation du point de vue poutinien , que cela invalide le fait d’une “mal-information” massive de notre côté.
        N’oublie pas , de plus, que l’unicité de la position russe vient également du fait que peu à peu , il se sentent cernés -et d’ailleurs ils le sont-.

        Au fond , personnellement il ne m’est pas désagréable que l’Europe grignote les anciennes provinces sous contrôle soviético-russes , mais ce coup là, c’est très mal joué .

        Car imaginait-on que l’Otan allait recueillir la flotte russe légalement installée en Crimée ou bien qu’on allait interdire à 1/3 des ukrainiens russophones de parler et transmettre leur langue maternelle à leurs enfants , sans réaction violente de leur part ?

        Franchement , Poutine représente-t-il un réel danger pour nous ?
        Ne pouvait-on pas laisser le temps être notre alliée pour gérer cette guerre géo-politique ?
        Fallait-il vraiment manipuler -avec un cynisme de très haut niveau- et s’appuyer la frange néo-nazi et antisémite de ces régions pour jouer ce coup-là ?

        A la limite , même d’un point de vue froidement stratège, c’est vraiment contre-productif.
        C’est pour cette raison qu’ on est pas obligé de gober la bouillie d’informations qu’on nous sert à ce sujet.

        Tu me diras que, pour la grande opinion publique , au fond , autant lui proposer du binaire , plutôt qu’ un point de vue un peu compliqué oscillant entre des réalités cyniques , nos intérêts profonds géo-politiques , et des nuances compliquées .

        Peut-être . Mais pour moi ça sera non.


  31. nono Le 22 juin 2014 à 12h09
    Afficher/Masquer

    Hors-sujet, quoi que… Le journal “Le monde” n’est jamais hors-sujet…!

    ” C’est quand tu crois qu’on a touché le fond que tu peux encore compter sur le Monde pour continuer à creuser :

    ▻http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/06/19/l-avenir-des-arabes-sunnites-est-en-jeu_4441277_3232.html

    Ce qui se joue à Mossoul n’est rien de moins que l’avenir des Arabes sunnites, en Irak et au-delà, dans l’ensemble du Levant. […]
    Dans ce contexte, il se pourrait bien que l’EIIL soit le seul à offrir aux sunnites du Levant un modèle d’intégration politique et économique qui n’est pas sans cohérence historique dans une région où l’Etat-nation reste une création fortuite. Au-delà du fantasme de la restauration du califat, l’EIIL semble expérimenter à Mossoul un mode décentralisé de régulation faisant la part belle aux acteurs locaux en mal d’autonomie, de pouvoir et de richesse.”
    source http://seenthis.net/people/nidal


  32. Le Russe Le 22 juin 2014 à 12h10
    Afficher/Masquer

    La télé Ukrainienne fait fort :
    Elle utilise des images d’un “jeu Russe” (c’est une compétition télévisé, un biathlon en char d’assaut – j’ai vu ça quand j’étais sur place, c’est original !)
    Bref, elle utilise des images de ce “jeu” pour expliquer aux Ukrainiens qu’il y a une invasion de Chars Russes !
    Un grand moment de journalisme quoi…

    https://www.youtube.com/watch?v=oNqenJ2cBNQ#t=16


    • Nicolas Le 22 juin 2014 à 12h12
      Afficher/Masquer

      Ce qui se dit à la télé ukrainienne est tellement déconnecté de la réalité qu’il vaut mieux en rire : http://youtu.be/WHmI5U1SKm0


      • Louis Le 22 juin 2014 à 12h18
        Afficher/Masquer

        Je pense que ça se veut comique. D’ailleurs j’ai honte mais j’ai bien ri.


        • Nicolas Le 22 juin 2014 à 12h29
          Afficher/Masquer

          Pas de quoi avoir honte Louis, j’ai beaucou ri aussi. J’aurais dû précisé, cette vidéo est une caricature russe de ce qu’on voit à la télé ukrainienne (par contre, le fait qu’un journaliste de LifeNews soit sur une liste de personnes à tuer parce qu’il aurait organisé la destruction d’un tank, c’est vrai).
          Avec plaisir, Nono. Et la balalaïka, si c’est pas une preuve. De toute façon, ya la signature de Poutine, ya plus rien à nier.
          Quelqu’un peut dire si le texte est dit en ukrainien ou en sourjik?


        • V_Parlier Le 22 juin 2014 à 21h36
          Afficher/Masquer

          Même si c’est une parodie (qui m’a aussi bien fait rire), certains détails rappellent des accusations réelles trouvées dans la presse ukrainienne officielle (agent du FSB avec ses papiers d’espion sur lui, la carte de Kiev comme preuve accablante, livre ancien de 1959 sur le maquis…).


      • nono Le 22 juin 2014 à 12h23
        Afficher/Masquer

        Merci Nicolas pour ce lien!… Quelle poilade, la grenade planquée dans la poupée et le document grignoté…! Grandiose! Voilà pour chris006 un document prouvant sans appel l’implication des russes dans l’affaire ukrainienne. On fait tous fausse route, damned!


        • jacqueline Le 22 juin 2014 à 12h33
          Afficher/Masquer

          MDR ! Il ne manque que le lien de la boutique e-bay du parfait espion.


        • Amsterdammer Le 22 juin 2014 à 19h34
          Afficher/Masquer

          Particulièrement amusante est la photo d’identité utilisée…

          Il s’agit de la photo d’un activiste politique accessoirement braqueur de banques du début du XXe S surnommé Koba, de son vrai nom Иосиф Виссарионович Джугашвили…


      • openmind Le 22 juin 2014 à 15h41
        Afficher/Masquer

        TU as raison Nicolas vu d’ici, mais le fasciste c’est d’abord cela, l’abrutissement des masses pour mieux les convaincre ensuite de faire la guerre aux méchants et là c’est moins drôle car si tu as suivi le très bon lien hier sur”La décision la plus importante de la présidence de Poutine”, tu verras que la projection qui y est faite fait froid dans le dos: comme disait Fabius, ils ne sont pas beaucoup les fascistes à Kiev….au début peut-être mais ça augmente et d’ici 6 mois 500 000 hommes prêts à en découdre avec les Moskals n’est pas inenvisageable…je t’avoue que moi j’ai du mal à rire..


      • la russe Le 22 juin 2014 à 17h24
        Afficher/Masquer

        connaissez vous les déclarations de certaine Jen Psaki, porte-parole de la Maison Blanche ?
        allez voir ces declarations au sujet de la situation en Ukraine(ça vaut le détoure).Vous passerez un bon moment !

        Jen Psaki comme star de la politique américaine
        Voix de la Russie ‎- il y a 22 heures
        Par La Voix de la Russie


        • Nicolas Le 22 juin 2014 à 17h53
          Afficher/Masquer

          oui, je connais bien les déclarations de Psaki, très amusantes. Il y a aussi un nouveau meme qui est en train d’émerger sur internet, par rapport à la grande phrase de Klitchko: “plus une personnes est âgée, plus elle a d’année”, j’ai déjà vu pas mal de variantes de cette phrase, assez poilant. Du genre: “On ne peut rien dire, à part des mots”, “Quand il pleut, dehors c’est mouillé”, “si demain on se réveille, c’est qu’on est pas mort” etc (chercher des images “кличко” sur twitter. Faut dire, il a pris pas mal de coups dans la tête le boxeur, ça a laissé des traces. Chercher “Кличко тупит” en vidéo, ya de quoi rigoler aussi, surtout quand il est saoul.
          Ils se sont trouvé des héros vraiment glorieux les Maïdanites. Vraiment bien pratique pour Kerry / Merkel d’avoir un type aussi clairement stupide maire de la capitale.


          • V_Parlier Le 22 juin 2014 à 20h33
            Afficher/Masquer

            En fait ils l’ont casé là parce-que, initialement prévu pour les présidentielles, Nulland n’en a pas voulu (la fameuse conversation avec f..ck the EU).


          • olgasw Le 22 juin 2014 à 20h55
            Afficher/Masquer

            Regardez cette vidéo; Il s’agit du témoignage d’un journaliste du Guardian qui a été sur le terrain avec le bataillon “Vostok” . Les réactions des gens de Kiev à son récit sont éloquentes.

            https://www.youtube.com/watch?v=sUjBZhF9L64


          • Serge Palestine Le 23 juin 2014 à 01h08
            Afficher/Masquer

            C’est normal,ils essaient les mêmes ficelles qui leur a si bien réussi, avec Boris Eltsine à la tête de la russie au moment de la désintégration “gorbatchévienne” de l’URSS! un dirigeant fortement alcolisé ou avec un Q.I. de boxeur c’est toujours utile et tellement plus facile à manipuler,surtout si l’on veut installer à côté des oligarques interchangeables ukrainiens la Nomenklatura de l’oligarchie étatsunienne telle que le fils au vice-président US Joe Biden et un petit copain à John Kerry à la tête d’une holding qui doit gérer le gaz “ukrainien” !!!


  33. Pravda Le 22 juin 2014 à 12h13
    Afficher/Masquer

    Propagande Russe:

    témoignage d’un déserteur de l’armée ukrainienne qui affirme que des mercenaires parlant anglais sont dans l’est de l’Ukraine (allez directement à la 5ème minute)
    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=cVtpQSunec0


    • jacqueline Le 22 juin 2014 à 12h27
      Afficher/Masquer

      Oui j’avais vu.

      Dans l’interrogatoire , il explique qu’ils n’étaient pas mélangés avec les “mercenaires anglophones” et que c’est leur gradé qui leur a proposé de se tirer ( vers 6’05” ).


  34. sacha Le 22 juin 2014 à 13h03
    Afficher/Masquer

    L’Europe ne pas libre,on na bien vu avec la crise en Ukraine.Les medias et les politiciens europeens,manipules et ments au peuples europeens!La je ne parle pas des americaines,on connait leurs politiques,la”democratie imposé”partout la ils sont leurs interets.Meme les pays developes sont a leurs bottes.Mme.Clinton a comparré Poutine a Hitler.Pourquoi,elle est jaluse?En Amerique,c’est le congres qui commande,et pas le President,comme dans les autres pays normaux.Poutine est un President de la Russie,est c’est lui qui commande!Mais pas Obama des USA.Obama est commander lui meme par le congress et les lobbies.Je pense que le peuple americain ce sens trahis par leurs “gouvernement”.Mais comme ils sont une politique fait par les lobbies,et je ne sait pas par qui d’autres,qui ont beaucoup d’argent,les avis de la population ne sont pas pris en compte.Là,on vien en URSS dans les années de communisme de Staline.Tout le monde connait que Staline été malade de la paranoia.Staline est revenu,la c’est au USA.Quand le gouvernement prenait tout les decisions,sans demander l’avis de peuple.Parce-que le peuple ne pas d’avis.C’est des moutons sans cervelles.On bascule dans une guerre nucleare grace a ces abruties des yankees.L’UE doit etre conçiante de la gravité de la cituation!L’USA bascules dans la folie et absurdité!On voit bien leurs paranoias.Des ennemies imaginaires.Tout les mondes ces leurs “ennemies”.Vous trouvé ça normal?C’est la folie!On ne peut pas suivre les malades mentaux,on les soignes.Comme si on est revenu dans l’histoire des années 30-50.L’UE et la Russie doivent arreté cette folie americaine!Faite preuve de la grandeur et sagesse!


  35. Ivan Le 22 juin 2014 à 13h06
    Afficher/Masquer

    J’ai justement un très bon exemple pour Chris 06 qui date d’hier.
    RIA Novosti c’est fait prendre au piège de la grossière opération de communication de Porchenko et a titré :
    “La politique pacifique du président Porochenko”.
    Pour qui connait le dossier, c’est juste un contre sens énorme.
    Je fais une petite recherche dans l’actualité sur ce “plan de paix” et patatras, je tombe sur cet article du Figaro par Pierre Avril qui commente ainsi :
    “Bien que trompeuse, la façade diplomatique présentée par Porochenko a l’avantage de séduire les Occidentaux. Tout en soutenant les précédentes «opérations antiterroristes», ces derniers y verront la confirmation que le zéphyr de la «désescalade», décrétée en Normandie, continue de souffler.”
    Incroyable que des bribes de véritable information fuitent du quotidien de Serge Dassault non ? comme quoi, mettre en examen les patrons permet parfois de libérer les journalistes…
    L’ensemble du dossier ici :
    http://lesmoutonsenrages.fr/2014/06/21/ukraine-le-double-jeu-du-president-porochenko/


    • Chris Le 22 juin 2014 à 16h14
      Afficher/Masquer

      Pour trainer sur les fora du Figaro, je peux vous assurer que ce Pierre Avril a été conspué plus d’une fois pour sa désinformation et inversions propagandistes. Qu’il lâche une phrase ou deux qui correspondent à la réalité est peut-être le résultat de ces harangues. On peut rêver.


    • Nicolas Le 22 juin 2014 à 16h37
      Afficher/Masquer

      Connaissant un peu les écrits de Pierre Avril, je pense que ce micro-éclat de vérité lui a échappé dans un moment de grande fatigue, avec le stress de devoir faire un papier en 10 minutes.


    • Opps' Le 22 juin 2014 à 23h03
      Afficher/Masquer

      L’avantage avec le Figaro est que les mensonges y sont assez grossiers.
      C’est quelque part une sorte de franchise.

      Par contre les mensonges des Libé, Monde, France-Inter , annexement télérama, inrock, France-Culture, sont autrement poisseux car embirlificotés de pseudo bons sentiments, de clins d’oeil de proximité conviviale, et de micro-dénis de réalité .

      A la limite il ne s’agit plus de mensonge mais d’une lente altération de la perception du réel .
      Donc une lente tentative de destruction de la société par l’intérieur.


  36. Cuorealtrove Le 22 juin 2014 à 13h25
    Afficher/Masquer

    @chris06 pour répondre à votre question “Où sont les journalistes “indépendants” en Russie, où les blogeurs genre OB?”
    Voici qlq liens vers la presse “indépendants”, j’espère que vous parler russe, si non google est tjr la pour traduire.
    http://www.echo.msk.ru/ http://www.vedomosti.ru
    le blogs: vous pouvez commence par navalny et makarevitch, il y a bcp d’autres.

    P.S. il suffit de parler un peu russe pour n’ai pas avoir les questions de ce genre.


  37. Balthazar Le 22 juin 2014 à 13h26
    Afficher/Masquer

    Pour avoir posté son commentaire à 03h du matin et fait de ce billet un miasme de plus de 80 commentaires à 13h, oui je valide vos dires.
    Visiblement, le fait qu’O.B prenne des vacances et que la modération soit atténuée n’est pas passée inaperçue pour les trolls de service.


  38. sacha Le 22 juin 2014 à 13h31
    Afficher/Masquer

    La folle politique des USA vont pas changer.On ne peut pas compter la desus.Selon eux le monde entier doit brulée,sauf les USA.Est-que ce possible?Les senateurs americaines qui vont faire la pression sur les autres dirigents,pour leurs interets.C’est mentainant leurs paranoia ce muries.Est-que eux pense que le monde doit accepter cette folie?A force de ne pas ecouter les autres chef d’etats,par manques des respectes,ils sont entrendé de forcé entrai en guerre contre la Russie!Alors que c’est seullement eux qui ont des problemes avec le monde exterieur.Pourquoi on doit les suivre?Ca va pas non?C’est eux qui ont des problemes mentaux,et pas les autres.L’Europe veut vivre en paix et democratie!Il faut modéré ses consomations des inergies,et pas chercher des guerres partout.La planete est seule et unique maison a nous tous.Elle ne va supporter longtemps des cretins!


  39. Ardèchoix Le 22 juin 2014 à 13h55
    Afficher/Masquer

    @Nicolas
    Ben le James Bond russe , il a même pas d’euros . Mais y cache des grenades dans des poupées russe , l’est malin .Quand les espions français vont cacher des grenades dans des boîtes de cassoulet , sur ça va péter .


  40. Nicolas Le 22 juin 2014 à 13h56
    Afficher/Masquer

    Nouvelle du jour: Toute la région est au bord de la catastrophe humanitaire.
    La préincipale station de pompage de la région de Donetsk est près de Slaviansk, elle a été bombardée. Les troupes kiéviennes refusent de laisser les ingénieurs la réparer, et auraient tué 2 ingénieus, blessé 2 autres. Il reste 2 jours d’eau dans les réservoir. Au moins 1 million de personnes sont concernées.
    http://www.vesti.ru/doc.html?id=1713845&tid=105474
    C’est sûr que si on est du côté de l’OTAN, alors il ne s’agit que d’un million de sous-hommes, et de terroristes. Vive la démocratie occidentale, et notre culture supérieure.


  41. jacqueline Le 22 juin 2014 à 14h01
    Afficher/Masquer

    Ils n’ont toujours pas expliqué comment la quatrième tout était tombée toute seule ? :))


  42. Rico Le 22 juin 2014 à 14h20
    Afficher/Masquer

    @chris06 : tu sais mon grand, être anti-USA, ne veux pas dire être pro russe !
    Il faut sorti du petit monde bipolaire francais tel que “ump/ps”, “psg/om”,… etc !
    Le monde est beaucoup plus complexe que tout noir ou tout blanc…

    Il y a quand même beaucoup de faits historiques des 60 dernières années concernant ce que magouillent les USA…
    Il suffit juste de voir la quantité phénoménale de bases militaires US, et le budget utilisé par les USA dans la défense/armée, pour voir que la guerre froide, est très loin d’être finie…

    Être neutre envers la Russie, oui.
    Être neutre envers les USA, faut quand même pas exagérer…. je te conseil d’aller prendre un livre ou autres qui t’apprendront plus de choses sur l’histoire du monde depuis les années 30, plutôt que de venir “troller” sur ce blog !

    La c’est du trolling pur et dur ce que tu fais, vu que tu as du “temps à perdre” ! Pour ma part, quand j’ai du temps à perdre, je me documente, et je ne vais pas poster des choses que je ne comprends pas….


  43. Nicolas Le 22 juin 2014 à 14h29
    Afficher/Masquer

    EN CE MOMENT, en direct: http://www.ustream.tv/channel/newsfront7
    Marche contre le fascisme à Kharkov!


  44. Badaboum Le 22 juin 2014 à 15h13
    Afficher/Masquer

    je pose ça là au cas où:
    Document provenant du FBI qui explique comment tenter d’infléchir les forums d’opinion. Bon courage au modérateur 🙂
    http://korben.info/techniques-secretes-controler-forums-opinion-publique.html


  45. Nicolas Le 22 juin 2014 à 15h17
    Afficher/Masquer

    -En tout cas ya beaucoup de monde à la manif de Kharkov en ce moment.
    Je rappelle le lien du streaming http://www.ustream.tv/channel/newsfront7
    Le streaming tousse un peu parce que surchargé.
    Le caméraman a fait quelques plans sur lesquels on voit que la foule se répartit sur 3 hectares au moins (du centre de la place Svoboda jusqu’à la rue Soumskaya, mais au début on voyait qu’il y avait aussi du monde dans les rues adjacentes), ça fait du monde.
    Beaucoup de drapeaux soviétiques, au moins un drapeau russe, un drapeau tsariste. La foule crie “non à la guerre”, “non au fachisme” etc.
    -Manif à Kiev, les Secteur Droit ont attaqué un policier
    -Un hélicoptère de l’armée s’est écrasé près de Kharkov, ils ne savent pas encore pourquoi (vesti)
    -Une filiale de la Caisse d’Epargne de Russie a été attaquée à Kiev (lenta)
    -Les gentilles troupes Kiéviennes ont ouvert le feu sur des réfugiés (LifeNews)
    -15 garde-frontières ukrainiens ont demandé refuge en Russie (lenta)
    -Strelkov affirme que le soi-disant cessez-le-feu est un piège pour préparer une blitzkrieg (LifeNews, interview sur youtube)
    -Et je rappelle, dans 2 jours 1 million de personnes au moins seront sans eau potable (vesti, confirmé par LifeNews)


  46. mescalito22 Le 22 juin 2014 à 16h57
    Afficher/Masquer

    J’étais au rassemblement place de la république.
    D’autres ici aussi?


  47. grippemino Le 22 juin 2014 à 17h02
    Afficher/Masquer

    Merci à Olivier pour cet énorme travail au service de la vérité de l’information.

    Bravo petrouchka, Nicolas, nono, Louis -j’en oublie quelques autres – de démonter patiemment le travail de sape de chris06, très obstiné trolleur aux raisonnements gloubiboulguesques.

    Grippemino, chercheur au CNRS. Je travaille sur la thèse suivante “Les horrifiques causes capables de pousser des journalistes à se traîner à quatre pattes”.


  48. Bertrand Le 22 juin 2014 à 17h51
    Afficher/Masquer

    Une superbe vidéo sur les miliciens du Donbass : “A la guerre comme à la guerre!” http://gaideclin.blogspot.fr/2014/06/ukraine-journee-du-22062014-la-guerre.html


  49. Perekop Le 22 juin 2014 à 18h05
    Afficher/Masquer

    En vrac, quelques détails, sans aucune prétention à l’exhaustivité. D’autres pourront facilement compléter, je pense.
    Tout s’est très bien passé, ambiance tranquille, avec des enfants accompagnant leurs parents. Pas de BHL, ni de Femen, ni de gros bras ukrainiens surexcités venant “casser du pro-russe” (ça aurait pu…).
    Il paraît qu’un type est venu au début (je n’y étais pas encore) avec un panneau disant qu’il fallait refuser de livrer les Mistral à la Russie, mais les organisateurs lui ont dit non, “votre slogan est une ingérence dans la politique française, veuillez partir”. Et, ouf, il est parti sans insister.
    Pas énormément de monde (peut-être 200 au pic ? Je ne suis pas spécialiste de ce genre de comptage), mais bonne ambiance et bonnes pancartes disant bien ce qu’il faut, par ex :
    “Médias français = la honte” ;
    “Silence, on tue” ;
    “Save the people of Donbass” ;
    “1/2 Russe + 1/2 Ukrainien = moi”, (le tout dans un coeur) ;
    “Français, réinformez-vous !!! www Les-crises.fr” ;
    “Un cessez-le-feu, mais pour toujours !”
    etc etc j’en oublie évidemment. Il y en avant en russe, en français et en anglais. Il devrait y avoir très vite des photos ou bouts de vidéo sur Youtube, je l’espère.
    Pas l’ombre d’un homme politique connu, ni d’un journaliste “grands médias”, évidemment.
    Les organisateurs ont expliqué leur position, surtout anti-guerre mais on comprenait bien d’où venait la guerre. Ils ont rappelé que c’est aujourd’hui le jour anniversaire de l’invasion (sans déclaration de guerre) de l’URSS par l’armée allemande en 1941.Une dame ayant connu enfant le blocus de Léningrad a parlé de cette époque. Une jeune femme mi-russe, mi-ukrainienne a parlé de ses deux grands-pères, tous les deux blessés gravement pendant la dernière guerre, et de sa nièce dont le fiancé vient d’être mobilisé l’armée ukrainienne alors qu’il ne veut pas tirer sur ses compatriotes. Elle a supplié que ça s’arrête…
    IMPORTANT :
    un fonds de secours aux populations du Donbass est en train d’être organisé, ceux qui le souhaitent vont pouvoir envoyer un peu d’argent à des gens qui se trouvent maintenant dans une situation de très grande précarité.
    Les organisateurs ont bien l’intention de continuer, d’autres manifestations seront organisées.

    Voilà. Pardon pour le côté décousu. Personnellement, je n’ai ni photos ni vidéos à vous proposer, mais il devrait y en avoir très vite sur Youtube (ou la page Facebook, pour ceux qui s’en servent).


    • Cornet Le 22 juin 2014 à 20h22
      Afficher/Masquer

      Oui environ 200/250 manifestants.

      Ambiance bon enfant .
      Des parents avec leurs enfants.
      Je n’ai vu aucun soucis.

      Une équipe de méta TV était sur place .
      La vidéo n’est pas encore publiée sur leur site .

      Il y avait réellement une manif pro Maidan Place Joffre face au champ de Mars avec Caroline Fourest et cie …
      J’en ignore plus.


  50. Ray Le 22 juin 2014 à 19h19
    Afficher/Masquer

    Oui , excellente Psaki également.
    Un néologisme est même née : “psaking” qui doit pouvoir se traduire par “faire une bourde”

    exemple : http://coub.com/view/26n87
    ou bien : https://www.youtube.com/watch?v=WnkB7OgxNh8



Charte de modérations des commentaires