Nos médias – une certaine idée de l’information et, surtout, du pluralisme…

====================================================================

Les 2 sources :

====================================================================

====================================================================

Les perroquets :

====================================================================

====================================================================

====================================================================

====================================================================

====================================================================

====================================================================

====================================================================

====================================================================

====================================================================

====================================================================

====================================================================

====================================================================

====================================================================

====================================================================

====================================================================

Les perroquets avec une dose de vocabulaire :

====================================================================

====================================================================

====================================================================

Les médias plus objectifs :

====================================================================

====================================================================

====================================================================

====================================================================

====================================================================

Le plus franc :

====================================================================

(c’est le France 24 allemand)

Bah oui, “Présidente de justesse”, donc pas tout à fait Présidente…

====================================================================

La preuve : !!!

====================================================================

Les Echos ont trouvé le coupable :

====================================================================

====================================================================

Bref, en résumé :

Dilma roussef réelue de justesse à la tête du bresil
Bresil : Dilma roussef réélue presidente de justesse
DIlma Rousseff réélue de justesse à la tête du Bresil
DIlma Rousseff réélue de justesse presidente du Bresil
Bresil :la presidente DilmaRoussef réélue de justesse
Présidentielle au Brésil : Dilma Roussef réélue de justesse
Brésil : Roussef réélue de justesse
Dilma Roussef réélue de kustesse à la presidence du bresil
Bresil : la presidente Dilma Roussef réélue de justesse
Bresil : reelue de justesse, Dilma Roussef appel au “dialogue”
Dilma roussef réélue de justesse à la tête du bresil
Dilma Roussef réélue de justesse au Bresil
Bresil : Dilma Roussef réélue de justesse
Dilma Roussef réélue de justesse à la tête du Breil avec 51,45% des voix
Au brésil, Dilma Roussef réélue à l ‘arraché
Brésil: dilma Roussef , rééélue de peu, Promet dialogue et changements
Dilma Roussef réélue au terme d’une campagne féroce
Dilma Roussef réélue présidente du Bresil
Dilma Roussef, présidente de justesse
Brésil: la Bourse malmenée àprès la réélection de Dilma Roussef
Dilma Roussef, réélue de justesse présidente du Brésil: la victoire du Social

Les résultats

Source Wikipédia :

Rousseff a été élue avec 51,639 %… “De justesse” avec 3 460 000 voix d’avance

Face à Aécio Nunes, que la presse a réussi à qualifier en permanence de :

alors que les résultats du 1er tour (indiqués) montrent qu’il n’y avait aucun candidat sérieux à sa droite – c’est donc le candidat de droite quoi…

Et surtout, tient, il a été élu avec combien Hollande ?

Hollande a donc été élu avec 51,635 %… Soit moins que Rousseff pour son 2e mandat, le 4e de suite de son parti…

C’est moi ou je n’ai jamais vu indiqué en 2012 que Hollande avait été élu “de justesse” ?

=======================================================

Bon après, c’est sûr que 51,4 %, ce n’est pas comme en Ecosse, où 55 %, c’est une “large victoire” :

Épilogue

Vous trouvez que j’exagère un peu ? Voyez :

====================================================================

Il vient juste de gagner 4 présidentielles de suite, mais c’est un parti affaibli…

C’est pas comme les partis en France…

====================================================================

Fallait pas voter pour elle on vous a dit !!!

64 réponses à [Médias] Brésil : Rousseff réélue – mais c’est un peu comme si elle avait perdu, quoi…

  1. Tom-Meursault Le 28 octobre 2014 à 02h11
    Afficher/Masquer

    Le PT est toujours là, mais son score est bien en-deça de son véritable potentiel. Un PT révolutionnaire atteindrait des scores extraordinaires, et redonnerait une impulsion positive au processus révolutionnaire latino-américain, toujours actif et vivant (que ce soit au Mexique ou en Bolivie, etc).


    • V_Parlier Le 28 octobre 2014 à 13h29
      Afficher/Masquer

      Quand les USA pousseront la révolution là-bas pour empêcher le renforcement des BRICS, vous verrez que la révolution, c’est pas si sympa… Le PT souverainiste pourquoi pas, mais la révolution on ne connait que trop…


      • Serge Palestine Le 28 octobre 2014 à 16h54
        Afficher/Masquer

        Je crois que vous confondez allègrement révolution et contre-révolution! et bon sang,pourtant que j’apprécie vos vidéos…


  2. vérité2014 Le 28 octobre 2014 à 03h00
    Afficher/Masquer

    Sans oublier le soutien TOTAL de tous les médias,dont la très puissante Globo,franchement si j’étais le candidat de droite je ne serais pas fier.
    N’oublions pas les accusations diffamatoires de la revue au plus gros tirage au Brésil VEJA,qui a été jusqu’à avancer sa sortie de deux jours pour lancer de faux bruits de corruption contre Rousseff ET Lula.
    Des pseudos aveux d’un criminel en prison préventive(doleiro),démentis par son avocat,vu que l’enquête est à l’instruction et qu’il n’a pas ENCORE été entendu par la justice.

    Le TSE(tribunal électoral) a condamné en urgence VEJA a publier un droit de réponse sous peine d’amende par heure de retard.
    Néanmoins il a fallu attendre dimanche jour du vote pour voir enfin ce droit de réponse en tout petit
    sur le site de VEJA,mais le mal était fait.
    Visiblement une opération rondement préméditée(une telle campagne de diffamation ne s’improvise pas en 24h).Il est donc possible que des gens soient tombés dans le panneau,mais bon les derniers sondages donnaient 52 ou 53 pct à Rousseff de toute façon,on est pas très loin du compte.
    Si de plus la totalité des candidats(y compris écolo et de gauche radicale,sans compter les évangélistes)ne s’étaient pas tous déclarés en faveur de Neves,ce qui est une première,le score aurait été habituel.
    Avec tous les médias,tous les partis battus au premier tour contre elle,toute l’oligarchie et ses énormes moyens financiers de campagne(Sarko a l’air d’un amateur à coté),Rousseff l’a emporté et bien moi je trouve que c’est une belle victoire,en fonction de l’usure du pouvoir(12 ans).
    Je n’ai pas entendu les félicitations de flamby ou d’Obama,qui étaient beaucoup plus vite sur la balle Ukrainienne(des gens bien ces ukrainiens,ils votent bien).
    Quasiment toute l’Amérique du Sud et centrale est à gauche à des degrés divers,mais personne n’en parle.

    Complot raté de VEJA:

    link to pt.org.br

    link to dilma.com.br

    link to facebook.com

    link to pt.org.br

    link to brasil247.com

    link to facebook.com

    Scoop:Lula si sa santé le permet se représentera en 2018.Il est resté très populaire.On ne peut pas exercer plus de deux mandats consécutifs au Brésil.


    • Daniel Le 28 octobre 2014 à 16h35
      Afficher/Masquer

      Tout à fait en accord avec vous. En lisant plusieurs témoignages sur la personne de Dilma Roussef par ses anciens camarades de lute et de prison (à l’époque de la dictature militaire au Brésil) je suis devenu encore plus admiratif de cette ancienne militante. La victoire apparemment serrée ne reflète pas exactement la réalité par rapport au nombre d’électeurs gauche-droite car aux Etats du sud et sud-est – où la candidate du PT a fait un score moins que son rival de droite – le nombre de ceux qui ont voté pour elle a pourtant été supérieur à ceux des États du nord et nord-est, où son parti a devancé celui de son opposant.

      La différence entre les votes que Roussef a obtenu se situe entre 24.8 millions de votes (régions nord et nord-est) contre 26.7 mio (régions sud et sud-est). Donc, il n’y a pas un clivage électoral “qui émiette le Brésil” comme le veulent certains éditorialistes (je pense notamment à ceux de la presse mainstream anglo-saxonne) peu avertis. Ou malveillants.


  3. le moine obscur Le 28 octobre 2014 à 03h03
    Afficher/Masquer

    Élue de justesse ou pas, elle a été réélue et c’est cela l’essentiel. Certains occidentaux aiment blablater pour rien et c’est particulièrement lassant. Les USA et leurs caniches doivent l’avoir mauvaise avec cette victoire et tant mieux. Je pense qu’elle pourra continuer d’œuvrer pour le renforcement des BRICS. Qu’enfin une force soit en mesure de poser des problèmes à l’hégémonie US. Pas que j’attende monts et merveilles des BRICS mais qu’au moins on est un certain équilibre dans le monde et que celui-ci soit multipolaire.


    • lusofranc Le 28 octobre 2014 à 17h41
      Afficher/Masquer

      @ le moine..
      Plus un ! Je pense exactement la meme chose que vous,j’ai posté il y a peu en ce sens,les uniens ne mettrons pas la main sur “Petrobras” ni sur rien au Bresil.
      Quand les BRICS seront operationels a 100%, l’empire redeviendra modeste,car son billet vert,ne vaudra alors plus rien…


  4. vérité2014 Le 28 octobre 2014 à 03h15
    Afficher/Masquer

    Quelques images de la victoire à SAO

    link to player.vimeo.com

    link to mudamais.com


    • vérité2014 Le 28 octobre 2014 à 03h36
      Afficher/Masquer

      Electrice de droite n’acceptant pas la défaite.
      Son raisonnement à la Neuilly/Auteuil/Passy:

      ”les pauvres doivent rester pauvres…”

      elle quitte donc le Brésil(qui va devenir Cuba)..pas très patriote la senhora

      link to vimeo.com


  5. Bruno Le 28 octobre 2014 à 05h06
    Afficher/Masquer

    Les supporteurs-journalistes sont visiblement très déçus de la défaite de leur équipe. Des lors, ils n’analysent plus, ils tentent d’enfoncer par tous les moyens celle qui est sortie vainqueur des urnes. « Bon, OK, elle a gagné, mais en fait elle a perdu et elle est cuite».

    Et encore, cela n’est rien par rapport à l’avalanche de haine que déclenche chaque élection au Venezuela.


  6. ioniosis Le 28 octobre 2014 à 05h26
    Afficher/Masquer

    Merci olivier

    Nous avons , ainsi sous les yeux le campagne de diabolisation

    De l’élection de dilma rousseff , un travail de sape ,dans tous les médias

    Occidentaux , obéissant au département information de la CIA qui

    Dépense des dizaines de millions de dollars pour véhiculer la

    Parole de la maison blanche.

    Cela permet de révéler au public la toile d’araignée médiatique

    Qu’a tissée la CIA à travers le monde , sur fond de guerre

    Psychologique , avec la pratique de la manipulation d’images ,

    Et d’intoxication intense sur les réseaux sociaux d’internet !

    Cela permet de maintenir le public dans l’ignorance , en lui

    Évitant toute forme de réflexion et de questionnement par le flux continu de la désinformation, cela donne une efficacité immédiate d’imposer une seule narrative intéressée et exclusive aux évènements qui viennent de se dérouler au brésil

    Entraînant ainsi la soumission psy à l’image de l’élection brésilienne

    Qu’ils veulent véhiculer sur toute la planète.
    mais avec les BRICS et les pays d’amériques du sud , ils n’ont plus l’exclusivité .


  7. Le Yéti Le 28 octobre 2014 à 05h34
    Afficher/Masquer

    Bon, ne reste plus qu’à attendre la réélection triomphale de François Hollande (non, je rigole).

    Plus sérieusement, cette uniformité consensuelle des titres me paraît illustrer deux choses :

    1/ la triste réalité d’une presse sans journaliste : la répercussion quasi à l’identique d’une dépêche d’agence (qui émet elle-même plus une opinion qu’une info).

    2/ la méthode Coué d’une élite finissante et dépassée qui — plus encore que de délivrer sa basse propagande — cherche à s’auto-persuader que la réalité ne lui est pas encore tout à fait contraire : l’enjeu de la réélection de Roussef, c’était tout de même aussi le maintien de la cohésion des BRICS, seul bloc à même d’enrayer la suprématie occidentale exprimée par celle du dollar.


    • maboiteaspam Le 28 octobre 2014 à 12h33
      Afficher/Masquer

      > 1/ la triste réalité d’une presse sans journaliste..

      Je me demande, benoîtement, par quel biais les journalistes abandonne manifestement leurs métiers au profit de re-copieur sans trouvé à réagir plus férocement.

      Est ce que dès l’école ils apprennent à suivre le mouvement ainsi ?
      Est ce la sélection au marché à l’emploi qui créé une telle uniformité ?
      Sont t’ils, plus simplement, soudoyés ?
      N’ont ils plus de vergogne à réaliser un travail honnêtement ?

      J’ai envie de citer dieudonné, de tête, lorsque parlant avec un pygmée de la forêt équatoriale, il se demande,
      à quel moment ?! mais à quel moment de l’histoire de l’humanité nous sommes nous perdu de vue ?!

      Pour en revenir à ces journalistes, à quel moment ont ils déviés ?


      • RGT Le 28 octobre 2014 à 20h45
        Afficher/Masquer

        “Je me demande, benoîtement, par quel biais les journalistes abandonne manifestement …”

        Un “journaliste” n’est qu’un simple prolétaire payé par un patron qui lui dicte ce qu’il doit faire tout simplement.

        Avant, les patrons de presse avaient une certaine idée de l’information (selon leurs opinions personnelles bien sûr) et donnaient une ligne éditoriale à suivre, plutôt basée sur une certaine idée de “vérité” (entre guillemets).

        De nos jours, l’ensemble de la presse, à quelques très rares exceptions près, appartient à des banques ou à des groupes financiers qui imposent leur “stratégie opérationnelle” à LEURS publications.

        Pour résumer, la presse est devenue une vitrine publicitaire pour ces groupes (qui copulent allègrement entre eux) financée par les lecteurs et par l’état (au nom de la “liberté de la presse”.

        Il ne faut donc pas s’étonner si ces “journaux objectifs” ne font que relayer les opinions de leurs actionnaires.
        Je dirais même que l’étonnement de certains est assez stupéfiant lorsque l’on fait le lien entre les publications et les propriétaires.

        Alors ne vous étonnez pas si les “journalistes” se contentent de relayer des informations biaisées ou manipulées pour plaire à leur employeurs.

        C’est bien comme sur les chaînes de production (s’il en reste encore en France) : Les ouvriers exécutent simplement les ordres de leurs supérieurs même s’ils savent pertinement que ce sont des conneries.

        Il faut bien gagner un salaire pour vivre.
        Et au petit jeu de “plus démotivé que moi tu meurs” les journalistes sont eux aussi fort bien placés.

        Au fait, connaissez-vous beaucoup de salariés réellement heureux de faire leur job actuellement ? Personnellement je n’en connais pas beaucoup.

        Et les rares qui chantent haut et fort leur joie au travail semblent plutôt abuser de la méthode Coué.


    • lyonnais Le 28 octobre 2014 à 15h44
      Afficher/Masquer

      Relire “Les petits soldats du journalisme” de François Ruffin

      link to acrimed.org


  8. arthur78 Le 28 octobre 2014 à 06h18
    Afficher/Masquer

    Je me permets de résumer ton article Olivier :

    Dilma roussef réelue de justesse à la tête du bresil
    Bresil : dilma roussef réélue presidente de justesse
    DIlma Rousseff réélue de justesse à la tête du Bresil
    DIlma Rousseff réélue de justesse presidente du Bresil
    Bresil :la presidente DilmaRoussef réélue de justesse
    Présidentielle au Brésil : Dilma Roussef réélue de justesse
    Brésil : Roussef réélue de justesse
    Dilma Roussef réélue de kustesse à la presidence du bresil
    Bresil : la presidente Dilma Roussef réélue de justesse
    Bresil : reelue de justesse, Dilma Roussef appel au “dialogue”
    Dilma roussef réélue de justesse à la tête du bresil
    Dilma Roussef réélue de justesse au Bresil
    Bresil : Dilma Roussef réélue de justesse
    Dilma Roussef réélue de justesse à la tête du Breil avec 51,45% des voix
    Au brésil, Dilma Roussef réélue à l ‘arraché
    Brésil: dilma Roussef , rééélue de peu, Promet dialogue et changements
    Dilma Roussef réélue au terme d’une campagne féroce
    Dilma Roussef réélue présidente du Bresil
    Dilma Roussef, présidente de justesse
    Brésil: la Bourse malmenée àprès la réélection de Dilma Roussef
    Dilma Roussef, réélue de justesse présidente du Brésil: la victoire du Social


    • josephine Le 28 octobre 2014 à 08h32
      Afficher/Masquer

      Ca me fait penser aux éléments de langage des politiques. Y aurait il de même une cellule com pour les médias qui produirait des éléments à placer, les subventions variant ensuite selon la place et les occurrences dans les articles?


  9. belette Le 28 octobre 2014 à 06h32
    Afficher/Masquer

    C’est marrant, ca me rappelle les commentaires apres la victoire du non en ecosse. Les journalistes parlaient d’ecrasante majorite avec 55%! C’est vrai qu’il y a une difference fondamentale entre 51 er 55%… Medias a la botte!


    • lvzor Le 28 octobre 2014 à 12h44
      Afficher/Masquer

      55% c’est en effet une très large victoire, c’est à peu près celle du référendum de 2005 sur le TCE 🙂


  10. Patrick Luder Le 28 octobre 2014 à 06h39
    Afficher/Masquer

    Manifestement leur Marina Silva n’a pas fait long feu, et ça les fous en rage …


  11. Kiwixar Le 28 octobre 2014 à 06h43
    Afficher/Masquer

    L’Etat français cherche à faire des économies partout afin de pouvoir payer les retraites/banquiers (barrer la mention inutile) : plutôt que d’avoir 1001 copies papier de la même chose financée par des subventions pour les merdias et des avantages fiscaux pour les journalistes, ne vaudrait-il pas mieux regrouper tout ça en UN SEUL journal, qu’on appellerait, je sais pas moi, “La Nouvelle Pravda” ou “Nouvelles d’Otanie” ?

    Pas besoin de journalistes, 2 ou 3 stagiaires typistes et coquilleurs suffiraient pour ôter les tournures de phrases un peu trop zuniennes des articles qu’une agence d’information d’un “pays ami qui nous.veut du bien” nous fournirait gracieusement dans un élan d’altruisme.


    • Jean Bonhenry Le 28 octobre 2014 à 11h26
      Afficher/Masquer

      Je pense que la nouvelle pravda (russe) est plutôt plus ouverte que le pool des medias de la pensée unique. Cela étant, je ne lis pas le russe, et je ne connais la Pravda actuelle que depuis quelques mois.


  12. tocquelin Le 28 octobre 2014 à 07h00
    Afficher/Masquer

    D Rousseff 3,5 millions de voix de voix de plus que son concurrent avec 80% de votants :élue de justesse ???!!!
    Ukraine :moins de 55%de votants : victoire de la “‘démocratie
    La propagande système a plein régime


  13. Alain Le 28 octobre 2014 à 07h22
    Afficher/Masquer

    On peut aussi citer l’élection de Mitterand en 1981 avec 51,76% célébrée à l’époque comme un bouleversement et non comme une élection à la sauvette


    • Bruno Le 28 octobre 2014 à 07h48
      Afficher/Masquer

      Tres juste ! Je me souviens des commentaires journalistiques sur la debandade de la droite… et du titre du Canard Enchaine : “il est triste le son du score au fond des voix”. Pas mal le jeu de mots.


  14. PHIL-A Le 28 octobre 2014 à 08h51
    Afficher/Masquer

    En meme temps ils prennent tous le plat du jour de l’AFP…


  15. Jacques F. Le 28 octobre 2014 à 09h05
    Afficher/Masquer

    En général, dans ces cas là, le prochain argument devrait être “mais l’élection n’était pas vraiment démocratique, il y a eu du bourrage d’urnes, du bourrage de crane aux électeurs, etc…” (comme pour la Russie où, d’après les médias, Poutine n’a jamais été élu / reélu / rereélu démocratiquement).


  16. Casquette Le 28 octobre 2014 à 09h26
    Afficher/Masquer

    Attendez que les journalistes soient remplacés par des robots !A moins que…
    J’ai entendu une variante ce matin sur France info et FIP (radios “publiques”) : “la réelection de D.Roussef sanctionnée par les marchés”.


    • stephp Le 28 octobre 2014 à 10h48
      Afficher/Masquer

      C’est en cours, ne vous inquiétez pas…
      link to poynter.org


    • Serge Palestine Le 28 octobre 2014 à 17h11
      Afficher/Masquer

      Nouvelle confirmation que les marchés (Coucou Soros and Co!) n’aiment pas la démocratie…


  17. P.Lacroix Le 28 octobre 2014 à 09h36
    Afficher/Masquer

    Bonjour

    Erreur sur le deuxième tableau.

    Ce n’ est pas d’ aujourd’hui que l’ on peut rire des journalistes :

    link to youtube.com


  18. Niya Le 28 octobre 2014 à 10h07
    Afficher/Masquer

    “la réélection de D.Roussef sanctionnée par les marchés”.
    Preuve s’il en fallait une que “les marchés” sont peu compatibles avec la ‘démocratie’.
    Cordialement


    • Caramba! Le 28 octobre 2014 à 10h41
      Afficher/Masquer

      Bonjour à tous,

      Dilma Roussef ne restera pas longtemps à la présidence, elle aura un accident d’avion…
      Il était impossible qu’elle ne soit pas réélue et la classe politici-financiaro-oligarques le sait bien.
      Il semble en effet que le fait que le Brésil appartienne aux BRICS est une grosse épine pour le clan ultra-libéral, ceci dit, si vous êtes allés comme moi lire ce qu’il y a de disponible sur la toile concerant Dilma Roussef, vous pouvez avoir constaté que sa polique n’est tout de même pas la panacée.Il est souhaitable de rester réaliste.
      Il ne faudrait pas que parce que nous avons un ennemi en commun, les pfo(politico-financiaro-oligarques)nous oubliions que l’histoire du Brésil est différente des autres et qu’ils nous est bien ardu en tant qu’Européens de cerner ce qui se passe là-bas.
      Rien n’empêche un essai de compréhension malgré tout mais il me semble qu’il faille rester prudent.
      Cette élection m’a penser aux nôtres:choisir entre le moins pire, ça n’est que mon ressenti.

      Autre chose qui a son importance:l’utilisation des aliments pour servir d’agro-carburants.(maïs, blé….)
      Le Brésil est très concerné.
      Aujourd’hui, dans les coulisses, s’achètent des terres sur tous les continents pour ce “bio-carburant”.
      Le pétrole et le gaz avec leurs pics seront remplacés par cette nourriture dédiée non à nourrir les hommes mais exclusivement à nourrir les machines.
      Privatisation des terres, destruction de l’agraire, expusion des peuples,
      Il me semle qu’en coulisse c’est cette guerre qui couve et qui est l’une des plus grave parce que la faim est une mort silencieuse.
      Et le fléau s’étend….
      En France, combien de superficie cultivable?Combien d’hectares et de primes au colza?à défaut de cultiver du mangeable?
      Nous y venons.


      • grob Le 28 octobre 2014 à 11h54
        Afficher/Masquer

        Je trouve aussi que, s’il est intéressant de noter le traitement médiatique de cette élection, avec ce qui s’apparente en amont à une tentative de manipulation en inventant des favoris qui n’existent pas, il serait aussi fort intéressant d’essayer de comprendre les sources d’insatisfactions de la population brésilienne et, donc, les faiblesses, de Rousseff (ou du PT). J’ai quand même l’impression qu’elle est loin de la réussite d’un Lula – à nuancer ceci dit par un contexte international qui me paraît bien plus difficile aujourd’hui qu’au début des 00′.


      • bigglop Le 28 octobre 2014 à 17h15
        Afficher/Masquer

        En parlant d’accident d’avion, ne pas oublier le décès d’Eduardo Campos et de son équipe dans des circonstances de “mauvais temps” (pas de déneigeuse sous la pluie).
        A remarquer la finesse de l’analyse politique des Echos :
        link to lesechos.fr


  19. Calavera Le 28 octobre 2014 à 10h26
    Afficher/Masquer

    Juste pour vous dire bravo, Olivier.
    Vous faites un travail remarquable et utile !


  20. Eleutheria Le 28 octobre 2014 à 10h34
    Afficher/Masquer

    Dilma Rousseff réélue de justesse au Brésil
    Brésil : Dilma Rousseff réélue de justesse
    Dilma Rousseff réélue de justesse à la présidence du Brésil
    Brésil : Dilma Rousseff réélue de justesse à la présidence
    Dilma Rousseff réélue de justesse présidente du Brésil

    Révélation exclusive Les-Crises.fr : en fait, c’est Monsieur Jourdain qui écrit tous les articles de la presse française ! Il prend la dépêche AFP et à partir de celle-ci nous produit du « Mourir vos beaux yeux, belle Marquise, d’amour me font. » !


  21. Ras Le 28 octobre 2014 à 10h41
    Afficher/Masquer

    Réélu de justesse avec 3 460 000 voix d’avance, parfois la presse française devrait juste se taire et regarder…


  22. stephp Le 28 octobre 2014 à 11h00
    Afficher/Masquer

    Les merdias chiens de garde sont fidèles à eux-même, il n’y a strictement plus rien à en attendre.

    Dans les années 80 je me demandais ce que pouvaient ressentir les habitants d’une dictature (je pensais bien évidemment à l’URSS) où l’information est réduite à la propagande permanente de l’état.
    J’ai ma réponse ! Et pas eu besoin de changer de pays pour cela.


  23. Jean Bonhenry Le 28 octobre 2014 à 11h21
    Afficher/Masquer

    Olivier, une fois de plus, met le doigt où cela fait mal: pensée unique et médias perroquets.

    S’il faut 60% des voix pour être ‘vraiment’ élu(e) et ‘vraiment président(e) on va pouvoir attendre longtemps, sauf peut être dans des républiques injustement appelées bananières dont, hélas, ce qui se passe en Hollandie risque de rapprocher la France de plus en plus.

    S’il n’y a pas de fraudes, 50% plus une voix devrait suffire. Mais, cela, les médias n’en ont cure.


    • lvzor Le 28 octobre 2014 à 12h53
      Afficher/Masquer

      “50% plus une voix devrait suffire”…
      Aux US, où la démocratie est plus perfectionnée, moins de 50% et quelques juges de la Cour Suprême suffisent…


      • lvzor Le 28 octobre 2014 à 13h05
        Afficher/Masquer

        Pour le modérateur, wikipedia si ça peut aider :

        Election de 2000 :

        Le résultat officiel final fut donc de 50 456 002 voix pour Bush (47,9 %), 50 999 897 pour Gore (48,4 %), Ralph Nader (écologiste) en obtient 2 834 410 (2,7 %) et Patrick Buchanan (Reform Party) 446 743 (0,4 %). Il y encore eu des voix pour 12 autres candidats (en tout 0,6 %). George W. Bush remportait la Floride par 537 voix d’avance quand bien même Al Gore avait obtenu au niveau national plus de 500 000 voix d’avance.


        • Patrice Le 28 octobre 2014 à 13h41
          Afficher/Masquer

          Et c’est pour cela qu’en 2004, petites astuces et grosses ficelles: link to iefd.org

          Très bien ce site: International Endowment for Democracy: The INTERNATIONAL ENDOWMENT FOR DEMOCRACY (I.E.D.) is a new foundation of progressive American scholars, lawyers and activists dedicated to promoting real democracy in the country that needs it most, the U.S.A.

          Un gros dossier sur la NED, avec en chapeau sur-titre la célèbre citation de Allen Weinstein :
          “A lot of what we do today was done covertly 25 years ago by the CIA”.


    • Serge Palestine Le 28 octobre 2014 à 17h33
      Afficher/Masquer

      Détrompez-vous,car ils ont quasiment passé sous silence,comme ça doit leur faire mal !!! C’était il y a deux semaines seulement le 12 octobre…Evo Moralès réélu dès le 1 ier tour avec plus de 61 % des voix….Et comme si cela ne suffisait pas au grand dam de “l’oncle Sam”,les électeurs uruguayens ont conforté le bilan de “Pepe” Mujica en donnant 47 % au “Frente Amplio” au 1ier tour dimanche dernier aussi ! Décidément “l’arrière-cour des Etats-Unis”,comme disait le cow-boy Reagan n’est plus ce qu’elle était !


  24. gedeon Le 28 octobre 2014 à 11h34
    Afficher/Masquer

    Ah oui,je me suis bien marré moi aussi…neves archi ultralibéral devenu pour la cause “social démocrate ou de centre droit”…trop comique…et Silva “l’écologiste ” mais surtout l’archi évangéliste vendue aux intêrets ultalibéraux…ils sont tous fous de rage dans les médias officiels…à hurler de rire…ils ont un gros mac carthy là où je pense….mdr!!!


  25. Alae Le 28 octobre 2014 à 11h40
    Afficher/Masquer

    Cette propagande incessante et bornée jusqu’à l’autisme commence à devenir franchement crispante. Notons, au passage, l’admirable unisson des publications dites de droite et de soi-disant gauche. La droite tape sur Roussef parce qu’elle est socialiste, la soi-disant gauche parce qu’elle “fait peur aux marchés” ou qu’elle serait “soupçonnée de corruption”. A “gauche”, la forfaiture est totale, l’hypocrisie sans bornes.
    Et du coup, tout le monde est d’accord avec la CIA, sauf l’Huma qui a eu le bon goût s’en tenir à un sobre “Roussef réélue présidente du Brésil avec 51,45% des voix”.

    “It used to be said years ago that the United States is a one-party state — the business party — with two factions, Democrats and Republicans, That’s no longer true. It’s still a one-party state — the business party — but now it has only one faction. And it’s not Democrats, it’s moderate Republicans.” (Noam Chomsky, 2014, dans quelques phrases facilement transposables en France).


  26. Patrice Le 28 octobre 2014 à 11h50
    Afficher/Masquer

    Vous avez tout de meme raté le journal français le plus lu à l’étranger, qui a titré:
    “Au Brésil, les marchés pleurent” link to monde-diplomatique.fr

    Le Monde-Diplomatique (ne pas confondre).
    “une victoire relativement serrée pour celle que beaucoup annonçaient victorieuse dès le premier tour il y a encore quelques mois. Mais une victoire décisive néanmoins, et pas uniquement pour le Brésil.”

    “Grâce aux Brésiliens, la gauche latino-américaine dispose donc d’un contexte géopolitique moins défavorable pour tenter de remédier à ses difficultés économiques. Saura-t-elle en profiter ?”

    Quant aux raisons de la campagne éhontée des grands médias…. Le discours de Dilma Rousseff à l’ONU est dans les bonnes feuilles de ce site, plus le pétrole CQFD.

    Curieusement, le Diplo n’est jamais cité dans les “grands” médias.


    • adrien1 Le 28 octobre 2014 à 13h10
      Afficher/Masquer

      Normal, le Monde diplomatique ” disparait ” …

      link to monde-diplomatique.fr


      • Patrice Le 28 octobre 2014 à 13h46
        Afficher/Masquer

        Oui excellent je l’avais vu à l’époque.
        C’est pour cela que je suis abonné… Et il y a quand meme des papiers intéressants en accès libre (dont celui que vous citez). Et meme des archives.


    • lyonnais Le 28 octobre 2014 à 15h29
      Afficher/Masquer

      Evidemment les ânes n’ont pas soif !

      link to cp-productions.fr

      Une vidéo de Pierre Carles qui nous apprend pourquoi Ivan Levaï , Yves Calvi et les autres ne parlent jamais du Monde Diplomatique.


  27. nebul_eu Le 28 octobre 2014 à 15h21
    Afficher/Masquer

    quand les pauvres arrêtent de rêver de devenir riches
    Ils cessent de voter pour les riches
    les riches ne sont plus élus, c’est triste.

    En France les riches sont toujours là élus où non
    alors ils votent des lois pour y rester

    “refuser une baisse de salaire (jusqu’au SMIC) devient un motif valable pour vous faire pointer à Pôle emploi (article 18 de l’accord national interprofessionnel – ANI).
 “


  28. Jean Le 28 octobre 2014 à 16h39
    Afficher/Masquer

    Je n’ose pas imaginer le résultat, si des agences de presse (AFP, Reuters, AP,…) étaient noyautées par des services secrets comme la CIA.


    • harvest Le 28 octobre 2014 à 18h09
      Afficher/Masquer

      Pas besoin d’imaginer: Lisez leurs dépêches !


  29. Julien Le 28 octobre 2014 à 19h41
    Afficher/Masquer

    OK je vais continuer de diversifier mes sources concernant l’amerique du sud parce qu’on en lit des vertes et des pas murs sur le sujet ici.

    CIA par ci et par la.
    Que les US souhaitent un changement dans cette region c’est plausible mais s’il avaient adoptée la même stratégie qu’en Ukraine dans ce pays ou la grogne etait bien installé, une autre revolution “democratique” serait passé comme une lettre à la poste.

    Il n’en a rien était.

    Sur ce coup la je trouve la presse occidentale plutot dans le vrai (a lexception des sujets sur Marina Silva).

    Quand a vos pseudo revolution je vous invite à vous renseigner sur l’état actuel du Venezuela dont le gouvernement chaviste a dilapidé les ressources pour senrichir et innonder les barrios de subventions sans queue ni tete.

    On est plus dans une forme de populisme et d’achat de voix que de reels investissemnts pour lavenir dans leducation et les infrastructures.

    De grace peu plus d’objectivité et de recherches complémentaires.


    • Subotai Le 29 octobre 2014 à 03h20
      Afficher/Masquer

      Les paroles définitives de l’arrogance occidentale (du Système) dans toute sa splendeur.
      Et si vous examiniez un tant soit peu les performances socio-économiques de votre propre pays et lâchiez la grappe aux métèques et autres niaquoués d’ailleurs plus ou moins tropicaux, sous-développés et incapables de s’en sortir sans vos illustres lumières.
      Tiens ça nous ferait des vacances.

      Désolé Olivier, fallait que ça sorte. 🙂


    • Caramba! Le 29 octobre 2014 à 06h26
      Afficher/Masquer

      @
      Julien Le 28 octobre 2014 à 19h41

      link to venezuelainfos.wordpress.com

      Un journaliste(un vrai , bref, un pas-vendu) est sur place, vit sur place et donne un éclairage sur la situation au Vénézuela.Pas tout à fait ce que vous décrivez….


      • Julien Le 29 octobre 2014 à 22h29
        Afficher/Masquer

        Des vénézueliens ou franco vénézuélien j’en connais 5 (les joies de l’AMERINSA. Pas de loin, ou que jai deja croisé à une soiree. Ce sont mes amis proches.Ils vivent tous en Europe, leurs familles vivent à resp. Caracas et Cumana.

        Tous convergent pour dires que après leurs 5 ans passés à étudier en France ils ne reconnaisent plus leur pays.

        – Violences incroyable/ nb de mort par an
        – Pénuries dans les magasins (genre pour acheter du lait)
        – Corruption
        – Populisme chaviste (et que je te ramene le gaz gratuitement dans le barrio pour “acheté” ta voix, ou te donne une maison en passant dans l’émission dominicale de 8h de long à faire du preche en veux tu en voila)

        Bref la même recette que la Bolsa Familia, pour sans être trop cliché no plus que les gens da communidade aillents s’acheter leur nouvelle télé à crédit. C’est une réalité à ne pas oublié.

        – Culte de la personalités
        – Influence de Cuba
        – CADIVI (ou comment essayer de sortir de l’argent du venezuela pour etudier en France par exemple, au top)
        – Emprisonnement l’opposition (Leopoldo Lopez)
        – Meutre de manifestant (non, pas comme à Maïdan !!)

        Ca vient pas de l’un ou l’autre journaliste “qui vit la bas” ca vient de sources directes, qui ont trouvé des moyens pour étudier ailleurs, certes, mais de profils variés bobos, plus hippies, aventurier.

        Bref ce n’est que mon modeste avis mais faut aussi arrêter de se réfugier derrière la contre propagande.

        Etre plus objectivement au milieu ca peut ne pas faire de mal.

        Néanmoins merci pour la référence, je vais lire qlq article et suivre cela d’un peu plus près.

        (Par ailleurs, je ne doute absolument pas de l’implication de la CIA dans l’opposition et les manifestations. Mais jusqu’à présent je n’ai pas ouïe dire de quelconque diminution des échanges entre venezuela et USA, si ce net du à la production de pétrole declieneante du venezuela faute d’entretien des installations. Quand bien meme leur president se ferait appeller Mister Danger, cela ne les incommode que très peu, du moisn je pense).


  30. vérité2014 Le 28 octobre 2014 à 19h44
    Afficher/Masquer

    Soros and CIA Suffer Huge Defeat in Brazil

    link to strategic-culture.org


    • Julien Le 29 octobre 2014 à 22h52
      Afficher/Masquer

      Du bullshit en barre.

      Très très difficil à lire.

      “…The reaction of Wall Street and London to immediately devalue Brazil’s currency after Rousseff’s victory indicates the strategy of the global capitalists in dealing with Brazil. Undoubtedly, Brazil is to be subjected to the same type of economic warfare that has been meted out to Venezuela since the re-election victory last year of Venezuelan Socialist President Nicolas Maduro. Venezuela has been pressured by artificially-created shortages of basic commodities and foreign transaction problems as a result of Wall Street’s – and the CIA’s — sabotage of the Venezuelan economy…”

      foreign transaction problems as a result of Wall Street’s >> cf. CADIVI et la politique monétaire vénézuelienne.

      Quid de ce qui est fait de la manne pétrolière ?
      Quid de la diversification de l’économie ?

      link to ghettoparisien.com
      link to sos-venezuela.fr

      Bref je ne peux qu’exprimer mon sceptisisme concernant ce qu’il se di sur le brésil ici.

      Pour ce qui de mes sources brésiliennes:
      Ma femme et sa famille (en comptant les cousins ca fait une bonne centaine de personne) plus les amis etc etc.
      La encore source directe pas le mec qui est financé par cuba pour publier cela.

      @Olivier,
      Je serai d’avis sur le sujet du Brésil de faire également un point sur la situation plus global du pays (économie, éducation, infrastructure, etc…).

      Ce n’est pas qu’un “Fallait pas voter pour elle”.
      Beaucoup de brésilien en ont marre, deplus en plus si on en croit les chiffres et l’évolution des résultats d’une présidentielle à l’autre.


  31. RGT Le 28 octobre 2014 à 21h07
    Afficher/Masquer

    Petite question qui me titille :

    Les élections Brésiliennes ont eu un taux de participation de 80,6%…
    Donc dilma Roussef a été élue par 41,62% de la population brésilienne votante.
    Les “érections pestinentielles” françaises de 2012 ont eu un taux de participation de 79,4%…
    Hollande a été élu par 41,002% de la population française votante.
    Taux assez comparables…

    Par contre, quand on les compare aux “élections victorieuses ukrainiennes” qui ont eu une participation de l’ordre de 52% (normal, c’était des “élections européennes”) on est en droit de se poser des questions sur la “grandeur” de la victoire :
    – Iatseniouk : 22 % => 11,44%
    – Porochenko : 21 % => 10,92%
    Les autres, il n’est pas nécessaire d’en parler, c’est “peanuts”…

    Croyez-vous que les “amants diaboliques” à la tête de l’Ukraine vont méditer sur leur “grande victoire électorale” et en tirer les conséquences ?
    En tout cas, le ministère de la propagande de l’UE ne l’a SURTOUT pas envisagé.

    Pour rappel : Dans la mythologie, Europe était une femme qui avait été violée par ZeUS. Prémonition des grecs antiques ?
    Sans doute cette “prédiction” a été écrite par “Nostradamos”…


  32. Yves.jm Le 29 octobre 2014 à 00h08
    Afficher/Masquer

    C’est un bonheur de vous suivre, Olivier !


  33. Pablo Le 30 octobre 2014 à 00h17
    Afficher/Masquer

    Très grosse défaite de la presse brésilienne qui s’est permis toutes les bassesses durant cette campagne, des têtes vont tomber je pense. et les signes de la chute de l’empire continuent.


  34. Daniel BESSON Le 31 octobre 2014 à 23h04
    Afficher/Masquer

    Bonjour ,

    Dilma va très probablement nommer le gouverneur PT de Bahia Jaques Wegner à la tête de PETROBRAS et le PT envisage de le présenter comme candidat aux présidentielles de 2018

    link to exame.abril.com.br

    link to brasil247.com

    Sa page Wiki
    link to pt.wikipedia.org


Charte de modérations des commentaires