Les Crises Les Crises
2.mai.20202.5.2020 // Les Crises

Actu Coronavirus – 1er mai

Merci 21
J'envoie

Ce fil d’actualités comprend des informations provenant de trois sources : Les Lives Covid-19 du Figaro, de 20 minutes et le compte Twitter @Conflits_FR.

1er mai

18h20

Tensions #UE – #Pologne: les élections présidentielles du 10 et 24 mai sont maintenues; le vote aura lieu par correspondance. L’UE a lancé une procédure d’infraction envers la Pologne s’agissant de la réforme disciplinaire des juges.

18h00

« On perd un temps fou », c’est « un cauchemar administratif », « du grand n’importe quoi »… La France « n’est pas prête » pour le #deconfinement selon l’aveu même de #Delfraissy (Pdt du Conseil scientifique).

Le #Canada autorise désormais les #soignants infectés par le #Covid_19 à travailler même contaminés, à condition d’être asymptomatique et de ne travailler « que » dans les secteurs #COVID.

17h54

Dans le nord du Nigeria, le nombre de cas bondit

Les cas confirmés de coronavirus ont récemment bondi dans l’Etat de Kano, dans le nord du Nigeria. Leur nombre est passé de 77 en début de semaine à 219 vendredi. Le nombre de morts du coronavirus reste de trois dans l’ensemble de l’Etat de Kano. Cette forte augmentation survient après la mise en place lundi par le gouvernement de mesures restrictives, dont un confinement de deux semaines dans l’ensemble de l’Etat à la suite d’une série de « morts mystérieuses » dues à d’autres maladies que le coronavirus, selon les autorités locales.

17h30

Le #coronavirus « est toujours une épidémie qui constitue une urgence internationale de santé publique » selon l’#OMS, dont le Comité d’urgence s’est réuni hier. Il se réunira de nouveau dans 90 jours.

Est de l’#Ukraine : une visioconférence réunissant #Berlin, #Moscou, #Paris et #Kiev a échoué à produire « des résultats tangibles » dans la résolution du conflit entre les forces ukrainiennes et les séparatistes pro-russes.

17h10

La #Norvege supprimera tous les 30 jours les données collectées sur son application de tracage liée au #COVID__19. Plus d’un habitant sur 5 a déjà téléchargé l’application (au moins 1 427 000 téléchargements).

16h30

L’#OMS affirme que la #Chine refuse les « invitations » de l’organisation à venir enquêter en Chine sur l’origine du #Covid_19. Une enquête nationale des chinoise serait en cours mais l’OMS n’y participe pas, ce qu’elle regrette.

L’Organisation mondiale de la Santé demande à la #Chine d’enquêter sur la provenance du #coronavirus.

La #SNCF devrait avoir un manque à gagner de près de 3 milliards d’€ suite à la pandémie de #COVID19. Actuellement, seuls 6-7 % des TGV circulent en #France.

15h30

Joe #Biden, candidat démocrate à la #MaisonBlanche, vient de démentir (officiellement) les accusations d’agression sexuelle d’une ancienne collaboratrice. « Cela n’est jamais jamais arrivé. » explique-t-il.

15h26

Le blocage du transport aérien met en danger l’acheminement des vaccins de routine

Des dizaines de pays risquent de se retrouver dépourvus de vaccins, notamment contre la rougeole, du fait des restrictions dans le transport aérien causées par la pandémie de nouveau coronavirus, averti vendredi l’Unicef. En 2019, quelque 2,43 milliards de doses ont été distribuées dans 100 pays par le Fonds des Nations unies pour l’Enfance (Unicef) pour vacciner environ 45% des enfants de moins de 5 ans. Depuis la semaine du 22 mars, l’organisation a constaté une réduction de 70% à 80% des envois de vaccins, en raison de la baisse spectaculaire des vols commerciaux et de la disponibilité limitée des vols charters.

15h10

Iran : Des cérémonies religieuses en drive-in pendant le ramadan

Les mosquées étant fermées en Iran en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus, les fidèles ont adopté la solution du drive-in pour pouvoir se rassembler pendant les cérémonies religieuses du mois de ramadan. Privés de la possibilité de prier dans les mosquées après « l’iftar », le traditionnel repas de rupture du jeûne après le coucher du soleil pendant le mois de ramadan, les familles sautent dans leurs voitures pour assister à des cérémonies religieuses… sans quitter leurs véhicules.

14h58

Les professionnels de santé indignés par l’abondance de masques annoncée par la grande distribution

Les Ordres des professions de santé se sont offusqués dans un texte cinglant du nombre «sidérant» de masques annoncés à la vente par la grande distribution, qui se défend d’avoir profité de la situation pour stocker des masques. «Toute guerre a ses profiteurs. C’est malheureusement une loi intangible de nos conflits. Comment s’expliquer que nos soignants n’aient pas pu être dotés de masques quand on annonce à grand renfort de communication tapageuse des chiffres sidérants de masques vendus au public par certains circuits de distribution», s’indignent les professionnels dans ce texte signé par sept ordres professionnels, dont celui des Médecins.

14h03

Au Royaume-Uni, le coronavirus tue deux fois plus dans les quartiers pauvres

Deux études le montrent, s’appuyant sur les plus de 20.000 décès liés à la maladie Covid-19 survenus entre le 1er mars et le 17 avril en Angleterre et au Pays de Galles, le Bureau national des statistiques a constaté que le taux de mortalité dans les zones les plus défavorisées était de 55,1 décès pour 100.000 habitants. À titre de comparaison, ce taux était de 25,3 décès pour 100.000 dans les zones les moins défavorisées.

12h34

La vente de masques chirurgicaux en supermarché révulse les médecins libéraux

Rationnés depuis des semaines, les professionnels de santé se sentent trahis par le ministère de la Santé et par Bercy qui autorisent la vente de ces dispositifs médicaux en grande surface. «Nous sommes rationnés depuis des semaines car les provisions d’État ne suffisent pas à nous protéger. Et on apprend aujourd’hui que les grands magasins constituent des stocks. Vingt-deux médecins sont morts depuis le début de l’épidémie. Combien parce qu’ils n’avaient pas pu être équipés de masques ?»

12h26

« A un moment donné il faut déconfiner », estime Yazdan Yazdanpanah

« A un moment donné il faut déconfiner, qu’on déconfine demain ou dans un mois on prend un petit risque », a déclaré sur RTL Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Bichat. « Il est très important qu’un certain nombre de prérequis, les tests, les masques, la distanciation, aient été identifiés », a estimé le médecin lui-même victime du virus. « Le risque si on est prêt, si on a des prérequis, est faible ».

12h19

Ryanair prévoit jusqu’à 3.000 suppressions d’emplois

La compagnie à bas coût Ryanair a annoncé vendredi qu’elle allait supprimer jusqu’à 3.000 emplois, principalement parmi les pilotes et le personnel navigant, en raison de la paralysie du transport aérien en pleine pandémie. Le transporteur aérien irlandais, qui emploie 19.000 personnes, précise dans un communiqué que ses vols seront à l’arrêt jusqu’au mois de juillet au moins et qu’il faudra attendre deux ans, soit l’été 2022, pour un retour à la normale.

11h30

Manifestation du #1ermai2020 : quelques personnes sont sorties manifester à #Paris en ce #1erMai. La #police, mobilisée en nombre, a arrêté plusieurs individus Place de la République.

À #Centurion, en #Afrique du Sud, des milliers de personnes font la queue pour obtenir des colis de nourriture. Le pays est toujours en #confinement.

Un #journaliste qui avait « dénigré » le Parti #communiste chinois a été condamné à 15 ans de prison. Il avait été arrêté à l’été 2018, quelques temps après avoir publié sur son site « des articles accusant de corruption des responsables locaux. »

11h14

Oups, la carte déconfinement présentée ce jeudi comportait des erreurs

Le classement en «rouge» des départements du Lot et du Cher sur la carte établie en prévision du déconfinement est sans doute dû à des erreurs de comptage, ont indiqué vendredi les agences régionales de santé (ARS) d’Occitanie et du Centre. Cette carte provisoire, dévoilée jeudi par le ministre de la Santé Olivier Véran, départage les départements pour la mise en œuvre d’un déconfinement plus ou moins strict.

10h27

En Espagne : le déficit bondira à 10,34 % du PIB en 2020

Le gouvernement espagnol a annoncé vendredi prévoir une explosion de son déficit budgétaire à 10,34 % du PIB en 2020, contre 2,8 % en 2019 en raison de la hausse des dépenses publiques face à la pandémie de nouveau coronavirus. Il s’agira du « plus grand déficit depuis 2012 », a précisé la ministre du Budget, Maria Jesus Montero, lors d’une conférence de presse. Le gouvernement prévoit aussi que le chômage bondira à 19% contre 13,8% fin 2019

10h20

Le Covid-19 va coûter au moins 4 milliards de dollars à Amazon

Le géant du commerce en ligne renonce à ses profits du second trimestre, pour financer des investissements sanitaires massifs. L’investissement colossal «comprend des équipements de protection personnelle, des moyens de nettoyage renforcés sur nos sites, des processus moins efficients qui permettront une distanciation sociale effective, des salaires plus élevés pour nos équipes rémunérées à l’heure, et des centaines de millions pour développer nos propres capacités à tester la contamination du Covid-19» détaille Jeff Bezos

9h58

« On peut espérer un médicament qui évite aux patients de se retrouver en réanimation », indique le président de l’ANSM

Dominique Martin, directeur de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), appelle à la prudence quant aux recherches d’un remède au coronavirus a accordé un entretien à notre journaliste Vincent Vantighem. Il se félicite des nombreux essais en cours pour trouver un remède contre le coronavirus, mais appelle à la prudence et réclame un peu de patience.

09h30

Des « tendances inquiétantes » émergent du #Canada alors que « la courbe s’aplatit ». Le #virus semble se transmettre rapidement dans les prisons, les maisons de retraite et dans des communautés indigènes fragiles.

Des traces du #coronavirus subsisteraient dans les #poumons même quand le patient est déclaré guéri. Le #COVID19 y serait indétectable par les tests conventionnels. Le #COVIDー19 a été retrouvé post-mortem chez une femme testée négative 3 fois.

09h17

Le prix des masques chirurgicaux plafonné à 95 centimes, pas d’encadrement pour les masques textile

L’information a été donné samedi sur RTL par la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie, Agnès Pannier-Runacher. «J’ai pris deux décisions. La première est de plafonner le prix des masques en papier à usage unique de type chirurgical, qui ne pourra pas dépasser 95 centimes d’euro par masque», a-t-elle déclaré sur RTL. Pour les masques tissu, pas d’encadrement des prix pour l’instant, mais «il y a aura des enquêtes chaque semaine» pour s’assurer «qu’il n’y ait pas de dérive des marge».

01h00

Le #Danemark a constaté une augmentation du R0 depuis la réouverture des #ecoles. Le taux de reproduction est passé de 0,6 (14 avril) à 0,9 (la semaine passée) selon des scientifiques.

00h00

Des hélicoptères de #Tsahal (armée israélienne) ont tiré au moins 5 roquettes sur différentes cibles dans la région de #Quneitra, au sud de la #Syrie.

Donald #Trump envisage de mettre en place des sanctions financières (avec des droits de douane) contre la #Chine à cause du #coronavirus.

30 avril

23h00

La France va vendre du Mobilier national contre le #COVID__19. Une vente aux enchères de meubles issus des collections publiques aura lieu en septembre au profit de la Fondation Hôpitaux de France, présidée par Brigitte #Macron.

22h56

Des manifestants en armes à l’intérieur du Capitole du Michigan, à Lansing

Des manifestants armés sont entrés jeudi légalement dans le Capitole de l’Etat américain du Michigan, où les parlementaires étaient réunis, pour exiger l’assouplissement des mesures de déconfinement mises en place pour lutter contre la propagation du Covid-19. Des dizaines de manifestants, dont certains armés, se sont rassemblés dans l’entrée du Capitole, siège du Parlement du Michigan à Lansing, sa capitale. Ne portant pas de masque, certains ont hurlé au visage de policiers masqués, pour réclamer l’accès à la Chambre.

21h10

Plus de 130 thérapies contre le coronavirus à l’étude, selon l’industrie pharmaceutique

«Plus de 130 thérapies contre le Covid-19 sont à l’étude», a déclaré le directeur général de l’IFPMA, Thomas Cueni, lors d’une conférence de presse virtuelle, en compagnie de plusieurs dirigeants de laboratoires pharmaceutiques qui ont détaillé leurs travaux sur différentes thérapies, comme les antipaludéens, les antiviraux et les immunothérapies. Thomas Cuenia a expliqué que 68 d’entre elles étaient de nouvelles thérapies, les autres étant des médicaments déjà existants dont l’efficacité était testée contre le nouveau coronavirus. La plupart en sont encore aux premiers stades des tests, a-t-il dit, ajoutant toutefois que plus de 25 essais cliniques avaient déjà commencé.

20h53

Le chef de l’ONU salue l’exemple de la Corée du Sud dans sa lutte contre le coronavirus

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a loué jeudi le travail mené par la Corée du Sud pour lutter contre le coronavirus et dans le même temps combattre le réchauffement climatique. Dans les «exemples remarquables» montrant qu’il est possible de «mettre ensemble le Covid-19 et le changement climatique», «il y a la Corée du Sud», a souligné le chef de l’ONU lors d’une conférence de presse. «La Corée du Sud montre énormément de réussite face au Covid-19», a-t-il ajouté, en rappelant que ce pays avait annoncé ce jeudi pour la première fois n’avoir aucun nouveau cas de personne contaminée.

20h38

Un plan de soutien à la viticulture française bientôt annoncé

Un «plan de soutien» à la viticulture française, touchée aussi bien par de nouvelles taxes aux États-Unis que par les conséquences de l’épidémie du Covid-19, sera bientôt annoncé, a indiqué le ministre de l’agriculture Didier Guillaume jeudi soir.

20h21

Le métro new-yorkais va s’interrompre la nuit pour désinfecter les trains

Le métro new-yorkais, habituellement ouvert 24 heures sur 24, va être arrêté quelques heures toutes les nuits pour désinfecter les trains, une mesure inédite destinée à ralentir la pandémie, a annoncé jeudi le gouverneur de New York Andrew Cuomo. Toutes les stations -plus de 400- seront fermées de 01h00 à 05h00 du matin dans la capitale économique américaine à compter du 6 mai, a indiqué le gouverneur lors d’un point presse. Soulignant le caractère «sans précédent» de la mesure, le maire Bill de Blasio, qui participait par vidéo au point du gouverneur, a souligné que le métro new-yorkais, sale et vieillot comparé à la plupart des métros européens ou asiatiques, allait «probablement être plus propre qu’il ne l’a jamais été».

19h37

Jérôme Salomon précise la composition des brigades d’enquêteurs

«Nous avons fait appel à la créativité et à l’intelligence de terrain. La situation n’est pas la même dans toutes les régions. L’idée est de tester toutes les personnes symptomatiques, de tracer les personnes en contact et de tester ces personnes», a indiqué le directeur général de la Santé. «Nous allons faire appel au corps médical et à des volontaires qui vont aider par téléphone, via des plateformes électroniques», a-t-il complété.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

3 réactions et commentaires

  • Karine // 02.05.2020 à 17h48

    je ne comprends pas… si 80% ou 90% des contaminés sont asymptomatiques, comme on l’entend depuis le début, à quoi vont servir ces brigades?
    « L’idée est de tester toutes les personnes symptomatiques, de tracer les personnes en contact et de tester ces personnes», a indiqué le directeur général de la Santé.  »
    je ne vois qu’une explication : un rideau de fumée qui sert aussi à tester l’acceptation collective face à ces pertes de liberté…

      +1

    Alerter
    • grumly // 02.05.2020 à 19h03

      Il y a une explication par rapport à l’immunité collective. Plus on se rapproche du seuil d’immunité de groupe, plus c’est long de contaminer ceux qui restent parce qu’il y a beaucoup de gens déjà immunisés. C’est possible que dans la logique de contaminer 60% à 80% de la population, on cherche à isoler les malades non pas pour qu’ils évitent de contaminer les bien portants mais pour avoir un groupe pur non immunisé dans lequel des contaminateurs qu’on n’aurait pas identifiés pourraient répandre le virus beaucoup plus facilement, dans le but d’atteindre le seuil d’immunité collective plus rapidement.

      J’ai entendu Delfraissy président du conseil scientifique dire que ça ne servait pour l’instant à rien d’isoler les gens covid+ et covid- parce que tout le monde était négatif pour l’instant. Donc selon lui, ça sera utile quand il y aura beaucoup de covid+. ça paraît contre intuitif, sauf dans la logique de répandre le virus pour aller vers une immunité de groupe. Comme c’est très lent de répandre le virus à mesure qu’on se rapproche de l’immunité de groupe, ça peut être une manière d’aller plus vite vers l’immunité de groupe.

      C’est juste un élément de réflexion parce que je pense qu’il y a un problème de logique. Je ne vois pas en quoi un contaminateur qui rencontrerait 1 seule personne non immunisée, serait différent d’un contaminateur qui rencontrerait 4 personnes immunisées et 1 non immunisée.

        +0

      Alerter
    • grumly // 02.05.2020 à 20h00

      Pour compléter mon commentaire, tester seulement les personnes symptomatiques c’est parce qu’il n’y a pas beaucoup de tests et qu’ils veulent être sûrs de trouver des gens avec le virus, avoir le meilleur rendement possible pour le peu de tests qu’ils ont.

        +0

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications