Les Crises Les Crises
3.mai.20203.5.2020 // Les Crises

Actu Coronavirus – 02 mai

Merci 18
J'envoie

Ce fil d’actualités comprend des informations provenant de trois sources : Les Lives Covid-19 du Figaro, de 20 minutes et le compte Twitter @Conflits_FR.

02 mai

17h15

Réouverture des #ecoles : les jeux de contact seront interdits, la limite est fixée à 15 personnes / classe… malgré ces mesures, SUD Education dénonce « un protocole impossible à respecter » notamment pour les jeunes enfants.

17h00

#Harbin (en #Chine) vient de refermer ses restaurants à cause d’une deuxième vague de #COVID__19 frappant la ville. La plupart des cas détectés ont un lien avec la #Russie, assurent les officiels.

16h40

Les Français les plus insatisfaits par la gestion de crise de leur gouvernement

Parmi les citoyens de sept pays interrogés par l’institut Ipsos pour un centre de recherche politique français, le Cevipof, et plusieurs partenaires internationaux, Français, Britanniques et Italiens sont ainsi ceux qui notent le plus mal leurs dirigeants et se montrent les plus pessimistes. Le plus mal classé, le président français Emmanuel Macron, dont l’action ne satisfait pas 42% de ses concitoyens, reçoit une note de 4,1 (notes de 0 à 10).

16h00

L’#Algérie ne demandera pas de prêt au #FMI malgré la crise financière engendrée par l’effondrement du prix du #petrole & le #confinement lié au #coronavirus.

« Les malades testés positifs au #COVID19 seront enregistrés dans un ficher nommé #Sidep », a annoncé Olivier #Véran.

Catastrophe : un barrage s’est effondré à l’est de l’#Ouzbekistan suite à des pluies intenses, submergeant plusieurs centaines d’habitations. 56 personnes ont été blessées, 70 000 personnes ont été évacuées par les autorités.

15h00

Pandémie de #coronavirus en #Russie : les médicaments prescrits aux patients infectés par le #COVID__19 sont désormais gratuits. 50 hôpitaux de #Moscou sur 248 sont exclusivement consacrés au #COVID19, et un hopital de 800 lits a été construit en 1 mois près de Moscou.

14h55

Les plages restent fermées, insiste Christophe Castaner

Après plusieurs polémiques, notamment chez les maires bretons, demandant d’ouvrir des plages selon eux peu fréquentées.

14h29

Castaner élargit la liste des personnels qui pourront contrôler

Le ministre de l’Intérieur a annoncé qu’avec les policiers et les gendarmes, des adjoints de sécurité ou des agents de sécurité assermentés dans les transports pourront désormais constater le non-respect des mesures sanitaires, contrôler et sanctionner. La liste complète : les adjoints de sécurité, les gendarmes adjoints volontaires, les réservistes de la police et de la gendarmerie nationale ainsi que les agents de sécurité assermentés dans les transports et les agents des services de l’autorité de la concurrence pour les commerces.

13h45

Brigitte #Macron aurait insisté auprès de #Macron et de #Blanquer pour que les écoles rouvrent. En tant que professeur, elle s’inquiétait des conséquences d’une absence de cours pendant trop longtemps.

13h20

En Tunisie, un robot pour aider les soignants

Un robot a été déployé dans l’un des principaux hôpitaux tunisiens qui prend en charge les patients atteints du Covid-19, afin de limiter les contacts entre soignants et malades et d’améliorer les échanges entre patients et familles, une première dans le pays. Cet appareil longiligne à roues, surmonté d’un écran, est spécialisé dans le domaine médical : il peut mesurer la température, le pouls ou encore la saturation d’oxygène dans le sang. Mais à l’hôpital Abderrahmane Memmi de l’Ariana, près de Tunis, le premier à être équipé de ce type d’appareil dans le pays, le robot va surtout permettre aux médecins et aux proches de se rendre virtuellement au chevet des patients.

12h06

Un chat testé positif au coronavirus pour la première fois en France

Un chat a été testé positif au coronavirus pour la première fois en France après avoir probablement été infecté par ses propriétaires, annonce l’École nationale vétérinaire d’Alfort, qui recommande aux personnes malades d’appliquer une distanciation avec leur chat.

12h00

#KimJongUn est vivant : voici une vidéo publiée par les médias d’état nord coréens montrant #KimJungUn en train de fumer et de marcher dans et autour de l’usine qu’il a inauguré hier. Première apparition après 3 semaines d’absence.

L’île d’#Hokkaido ordonne un re-#confinement après une 2e vague de cas de #coronavirus. L’île avait levé le #lockdown au bout de 3 semaines, « trop tôt » selon les experts. Plusieurs dizaines de nouveaux cas ont été enregistrés en une semaine.

11h22

Une maire des Yvelines exaspérée par les rodéos en plein confinement

Avec l’arrivée des beaux jours, les incidents liés à la pratique de rodéo à moto cross se sont multipliés, notamment dans les campagnes, en plein confinement. «C’est insupportable», lance au Parisien Catherine Arenou, la maire de Chanteloup-les-Vignes, «d’autant plus que la ville est vide en ce moment et qu’il n’y a pas d’autre bruit. On a interpellé plusieurs ministres de l’Intérieur à ce sujet», explique-t-elle.

11h00

Pandémie de #coronavirus : « D’après des tests réalisés sur des groupes de population variés, le nombre réel de personnes infectés est d’environ 2% (soit 250.000) de la population totale de la ville » a déclaré le maire de #Moscou, Sergueï Sobianine.

SUIVI – l’@Env_Alfort insiste sur le fait que : « Il est important de rappeler que la transmission du SARS-CoV-2 est avant tout inter-humaine et qu’il n’y a aucun preuve que les animaux jouent un role dans la transmission du SARS-CoV-2 notamment à l’Homme. »

10h53

Le PDG de la SNCF envisage un plan d’aide de l’Etat et des suppressions de postes

Le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, a esquissé samedi la perspective d’un plan d’aides de l’Etat pour soutenir la SNCF, à qui la crise sanitaire a déjà coûté deux milliards d’euros, et envisagé des suppressions de postes, sur France Inter. « Je crains toutefois que notre bilan, notre endettement soit trop important (…). La notion d’un plan d’aides à la SNCF ne me parait pas déraisonnable », a-t-il dit, tout en prévenant que « la thématique (de l’emploi) est sur la table » : « si la reprise est lente et si nous produisons moins de trains que par le passé, il ne sera pas anormal et illogique d’ajuster le niveau d’emploi au volume d’activité. »

10h39

La catastrophe qui vient au Brésil

Avec un confinement de moins en moins respecté et un système de santé précaire, le Brésil semble condamné à devenir le prochain épicentre de la crise planétaire du coronavirus, qui s’y propage à une vitesse galopante. « La question n’est pas de savoir si le Brésil sera un jour le principal foyer de contamination au monde : c’est déjà le cas », dit à l’AFP Domingos Alves, responsable du Laboratoire de renseignements sur la Santé (LIS) de l’université de Sao Paulo (USP). Selon les estimations du collectif de chercheurs Covid-19 Brasil, dont il fait partie, le Brésil comptait plus d’1,3 million de cas de coronavirus jeudi et une hécatombe se profile. C’est 16 fois plus que les 85.646 cas confirmés ce jour-là par le ministère de la Santé, dans ce pays de 210 millions d’habitants où l’on dépiste très peu. À titre de comparaison, les Etats-Unis, qui comptent le plus grand nombre de personnes infectées, viennent de franchir officiellement le cap du million. Le Brésil a par ailleurs le taux de contamination le plus élevé du monde (2,8), selon l’Imperial College of London.

10h32

«Ouvrez la Californie!»: des milliers de manifestants contre le confinement

Drapeaux des Etats-Unis, pancartes et casquettes portant parfois des messages pro-Trump: des milliers de personnes ont manifesté vendredi 1er mai en Californie pour exiger la levée du confinement en vigueur depuis six semaines. «Ouvrez la Californie! Ouvrez la Californie!» ont scandé les protestataires près des plages de Huntington Beach, fermées sur ordre du gouverneur Gavin Newsom après avoir vu un afflux de personnes le week-end dernier. Les plages des comtés de Los Angeles et de San Diego sont fermées depuis des semaines, contrairement à celles d’Orange County, où se trouvent Huntington et Newport Beach. «Tous les emplois sont essentiels», «la liberté est essentielle», pouvait-on lire sur des pancartes. Le gouverneur Gavin Newsom a indiqué hier qu’il ferait des annonces dans les prochains jours sur le confinement et qu’il comprenait «l’anxiété» des protestataires «à propos de l’économie et de l’avenir de leurs familles».

09h57

A Ajaccio, des chiens entraînés à détecter une éventuelle odeur du Covid-19

Cette recherche, développée par le professeur Dominique Grandjean de l’école nationale vétérinaire d’Alfort, prévoit d’expérimenter des compétences cynotechniques afin de repérer des odeurs particulières qui pourraient être émises par des patients positifs au coronavirus. Depuis vendredi, huit chiens, dont six bergers malinois, sont ainsi entraînés à Ajaccio à détecter une éventuelle odeur du virus, dans le cadre d’un essai mené par vétérinaires et pompiers. «Si on arrive à valider cette expérimentation, le but est d’apporter une solution complémentaire aux tests qui existent déjà» pour dépister la maladie, explique Aymeric Bernard, vétérinaire chef de l’expérience et conseiller cynotechnique du Service d’Incendie et de Secours de la Corse-du-Sud.

9h18

La sécurité privée aussi sur le front

Entre manque de reconnaissance, besoin de protections et baisse d’activité, les agents de sécurité se disent « oubliés », en « première ligne » depuis le début du confinement. Enzo*, chef de poste dans un supermarché à Paris, dénonce par exemple le manque de protection : « Parfois, je dois ramener mes propres masques… On est la cinquième roue du carrosse alors que sans nous, la France est à l’arrêt », soutient l’homme de 32 ans. Malgré ça, si c’était à refaire, « j’y retournerai, il faut bien manger », glisse-t-il. Pourtant, il y a quelques semaines, il a perdu un ancien collègue, Satia, 58 ans, décédé des suites du Covid-19, alors qu’il travaillait à l’aéroport de Roissy. Selon les organisations représentatives du secteur, une dizaine d’agents sont décédés depuis le début de la pandémie en France : huit selon la CGT et quinze selon la Fédération Française de la Sécurité Privée (FFSP).

08h56

Le gouvernement va prolonger l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement entérine ce samedi la prolongation pour deux mois de l’état d’urgence sanitaire contre le Covid-19. Le Conseil des ministres se penche sur le projet de loi prorogeant l’urgence sanitaire à compter du 24 mai. Son examen au Sénat est prévu dès lundi, avant qu’il ne soit transmis l’Assemblée nationale en vue d’une adoption définitive dans la semaine. Le texte précise que la mise en quarantaine et le placement à l’isolement, afin de lutter contre la propagation du virus, pourront intervenir «lors de l’arrivée sur le territoire national».

8h51

Le harcèlement de rue, c’est encore pire

Rues désertes, transports peu fréquentés : en cette période de confinement, de nombreuses femmes témoignent du harcèlement et des agressions sexuelles subies dans l’espace public, où elles ont désormais « autant peur le jour que la nuit ». En pleine journée, Fatima Benomar s’est fait suivre « par une bande de jeunes », rue de Rivoli, à Paris. « Ils se sont collés à moi car je ne répondais pas à leurs avances, m’ont insultée, menacée et m’ont suivie en criant « de toute façon, ça se voit que t’es une salope » ». Cette militante féministe de 36 ans confie « avoir vraiment eu peur » : « Je ne pouvais me réfugier nulle part, tous les magasins étaient fermés et je pouvais demander de l’aide à personne ». Pour l’anthropologue Chris Blache, la période de confinement offre « un précipité de ce qu’on connaît d’habitude » en matière de domination des hommes dans l’espace public. « Quand on vide l’espace public, des principes mécaniques reviennent : les propriétaires de ces espaces expérimentent leur droit à la propriété », ajoute la cofondatrice du laboratoire Genre et ville, évoquant une « impunité/immunité » face au coronavirus chez des hommes pour lesquels « il est plus facile de jouer au chat et à la souris » dans ces espaces désertés.

08h00

Solidarité contre le #COVID__19: la France a livré à la #Tunisie + de 6 000 tenues de protection, 55 000 paires de gants chirurgicaux, des dizaines d’appareils laser de prise de température, des centaines de tests de détection rapide & des #masques FFP2.

07h30

Santé publique : 26 pays sont menacés de pénurie de vaccins à cause de l’arrêt du transport aérien, qui empêche l’acheminement de #vaccins contre des maladies comme la #rougeole. Les pays puisent dans leurs stocks, qui s’épuisent vite.

07h22

Le virus est d’origine naturelle, selon l’OMS

«En ce qui concerne l’origine du virus à Wuhan, nous avons écouté de nombreux scientifiques qui ont étudié ce virus, et on nous assure que ce virus est d’origine naturelle», a affirmé le directeur des programmes d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé, Michael Ryan, interrogé par un journaliste. «Ce qui est important, c’est que l’on détermine l’hôte naturel de ce virus», a-t-il poursuivi, au cours d’une conférence de presse virtuelle depuis le siège de l’organisation à Genève.

2h15

Le prix de la cocaïne s’effondre au Pérou avec la pandémie

Le prix de la cocaïne produite illégalement au Pérou s’est effondré de 58% en raison de l’épidémie mondiale de coronavirus, ont indiqué vendredi les autorités. Le kilo de cocaïne valait 5.922 soles (environ 1.740 dollars) en janvier, et en avril, il n’en valait plus que 2.426 soles (734 dollars, a affirmé un rapport de la Commission nationale pour le développement et une vie sans drogue (Devida). Le rapport ne détaille pas les raisons pour lesquelles le marché a connu une évolution aussi spectaculaire. Il relève que la pandémie a provoqué une baisse des prix, entre avril et janvier, de 46% pour la feuille de coca, et de 51% pour la pâte basique avec laquelle est ensuite fabriquée la cocaïne.

1er mai

23h30

Solidarité face au #coronavirus : la #Turquie a envoyé 20 000 #masques et 500 blouses au département de l’#Orne (France) après une demande effectuée par la sénatrice Nathalie #Goulet. La Turquie a aidé l’Espagne, le Royaume-Uni, #Israel, l’Italie…

Economie & #coronavirus : au #Mexique, une usine fabriquant des stylos a dû rester ouverte malgré le #confinement, sur pression des Etats-Unis. L’argument utilisé : les médecins ont besoin de stylos.

22h30

Droit des femmes : le #Soudan vient d’interdire l’excision. Le nouveau gouvernement soudanais criminalise désormais la pratique des mutilations génitales féminines. Près de 9 femmes sur 10 ont subi l’ablation partielle ou totale de leurs organes génitaux externes.

21h46

Jean-Luc Mélenchon se dit « écœuré » face au nombre de masques annoncé à la vente par la grande distribution

« Je suis écœuré quand je découvre qu’il y a un commerce de masques et que certains pouvaient s’approvisionner », a-t-il affirmé sur France 2. « Donc j’avais raison de demander la réquisition de toute l’industrie textile pour que chaque personne ait accès gratuitement à un masque », a-t-il affirmé. « Ce ne me donne pas envie d’applaudir un bazar pareil : ni cette carte qui ne marche pas, ni le fait qu’il n’y ait pas de contrôle sur les prix alimentaires, ni toutes ces décisions qui montrent que le pouvoir a perdu pied », a-t-il poursuivi.

21h20

La « majorité des écoles » rouvrira le 11 mai, affirme Jean-Michel Blanquer

La « majorité des écoles » maternelles et primaires rouvrira le 11 mai, date du début du déconfinement progressif dans l’Education nationale, a affirmé ce vendredi Jean-Michel Blanquer dans une interview au Figaro. « Je pense que la majorité des écoles rouvrira (le 11 mai) partout sur le territoire ainsi que la majorité des collèges en zone verte », à partir du 18 mai, a déclaré le ministre de l’Education nationale dans un entretien mis en ligne sur le site du quotidien.

21h00

Lutte contre le #coronavirus : l’ANSM autorise l’utilisation de #plasma de patients #COVID__19 guéris pour soigner ceux infectés, en-dehors des essais cliniques. Cela se fera sous de strictes conditions, et alors que l’efficacité n’est « pas démontrée à ce jour ».

Pandémie de #coronavirus : il y a un lien entre la #pollution et les cas graves de #Covid_19 selon une étude italienne. Les patients #COVID__19 des zones polluées en #Europe ont plus de mal à lutter contre le #virus.

Gestion du #coronavirus : les élus républicains ont été priés de « toujours viser & accuser la #Chine » lorsqu’on leur pose des questions sur la gestion du #COVID__19 aux États-Unis. Ils sont invités à parler des démocrates « trop conciliants ».

20h00

Aviation : l’#OMS souhaite une reprise progressive du trafic aérien et des vols commerciaux en collaboration avec les gouvernements, même si elle prévient que le #COVID__19 « n’est pas fini » et qu’il demeure une urgence internationale de santé publique.

Le #Canada interdit aux particuliers de vendre, de transporter ou d’acheter des armes d’assaut de type #militaire (comme les AR-15, les M16, les Ruger mini-14…) à partir d’aujourd’hui.

Des centaines de personnes manifestent à #Berlin malgré le #confinement en ce #1erMai à l’appel de plusieurs collectifs de gauche. La police barre de nombreuses rues.

La #Bretagne plaide pour « libérer les plages » le #11mai alors que le PM a exclu leur réouverture avant le 1er juin. « Les #plages sont nos parcs et jardins » selon le président (PS) de la région.

19h00

Les #ecoles reprendront en septembre en #Irlande. Les autorités espèrent rouvrir complètement l’économie mi-août. (Premier Ministre)

« Un prix plafond n’est pas le juste prix » vient d’affirmer Jérôme #Salomon à propos du prix des #masques, fixé à max 95 centimes d’€.

18h55

Une polémique en Espagne à la suite d’un rassemblement sans distanciation

Signe de la baisse de la tension sanitaire, Madrid a procédé vendredi à la fermeture de l’immense hôpital de campagne installé fin mars dans les pavillons d’exposition de la foire commerciale. Mais les conditions de l’événement ont immédiatement provoqué une vive polémique : plusieurs centaines de personnes, politiques, personnel sanitaire, journalistes, y ont participé sans qu’aucune mesure de distanciation ne semble avoir été prise. Les images dans les médias et sur les réseaux sociaux montrent les participants, portant des masques, agglomérés au coude-à-coude pour visiter les lieux et poser devant des photographes se bousculant. Une vidéo montre la présidente de la région de Madrid Isabel Diaz Ayuso, donnant une accolade à un homme ne portant pas de masque. « Il devait y avoir environ un millier de personnes (…) Les distances n’ont pas été respectées, aucun des protocoles, des critères que le gouvernement espagnol et le gouvernement régional de Madrid répètent à la télévision, rien n’a été respecté », a dénoncé dans une vidéo sur Twitter le député régional madrilène de gauche radicale Pablo Perpinya. La conseillère municipale socialiste de Madrid Mar Espinar a dénoncé l’« irresponsabilité la plus totale » dans un tweet.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications