Les Crises Les Crises
3.mai.20203.5.2020 // Les Crises

Revue de presse du 03/05/2020

Merci 52
J'envoie

DÉMOCRATIE

Emmanuel Todd : « Macron n'est plus républicain »

"À l’occasion de la sortie de son nouveau livre, Les luttes de classes en France au XXIe siècle, Emmanuel Todd nous a consacré le 8 février dernier un entretien fleuve dans lequel il revient sur les principaux concepts développés dans son livre, le macronisme, la violence d’État et la situation géopolitique internationale. Depuis cette entrevue, la pandémie a bouleversé nos observations sur le monde et il a tenu à nous livrer quelques réflexions lors de nos derniers échanges le 3 avril. Entretien réalisé par Lorenzo A. et Dorian Bianco, retranscrit par Guillaume Caignaert et Augustin Bouvet."

Source : LE VENT SE LEVE

FRANCE

Contre le Covid-19, la Sécurité sociale est notre meilleure arme!

"À l'initiative du «réseau salariat», plusieurs personnalités dont Ludivine Bantigny, Caroline Fiat et Bernard Friot rappellent que « sans attendre un quelconque « jour d’après », la Sécurité sociale est notre meilleure arme aujourd’hui contre le Covid-19. Et elle sera notre meilleure arme, demain, quand il faudra affronter la crise économique »."

Source : BLOG DES INVITES DE MEDIAPART

Face à l'urgence sociale : Et si l'on instaurait une Sécu de l'alimentation ?

"En pleine Seconde Guerre mondiale, le Conseil national de la Résistance imaginait la Sécurité sociale. Au cœur de l’épidémie, des associations et la Confédération paysanne tentent de mettre sur pied le même système vertueux pour garantir des repas à tous."

Source : L'Humanité

Le retour du Plan, vraiment ?

"« Il nous faudra bâtir une stratégie où nous retrouverons le temps long, la possibilité de planifier ». Nul doute qu’en s’exprimant ainsi le 13 avril dernier, le président de la République pensait au rôle possible de l’Etat dans l’organisation des projets à long terme de la nation. Emmanuel Macron nous avait déjà promis des ruptures fortes il y a un mois, mais là, carrément le retour de la planification étatique, ça va loin !"

Source : Alternatives Economiques

GÉOPOLITIQUE

Le Programme alimentaire mondial met en garde: la pandémie de COVID-19 provoquera des «famines aux proportions bibliques»

"Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies a averti mardi que sans action et financement d’urgence, des centaines de millions de personnes risquent la famine et des millions de gens pourraient mourir des suites de la pandémie de COVID-19. Le directeur général du PAM, David Beasley, a déclaré au Conseil de sécurité de l’ONU que la menace pour la santé posée par le virus n’était plus seule. Maintenant, le monde fait face à «de multiples famines de proportions bibliques en quelques mois». Ces famines pourraient entraîner 300.000 décès par jour: une «pandémie de faim». Beasley a déclaré que même avant l’épidémie, le monde était «confronté à la pire crise humanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale» cette année, en raison de nombreux facteurs."

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

LIBERTÉS

La justice a massivement surveillé les militants antinucléaires de Bure

"Des dizaines de personnes placées sur écoute, un millier de discussions retranscrites, plus de 85.000 conversations et messages interceptés, plus de 16 ans de temps cumulé de surveillance téléphonique : l’information judiciaire ouverte en juillet 2017 est une machine démesurée de renseignement sur le mouvement antinucléaire de ce village de la Meuse, selon les documents qu’ont consultés Reporterre et Mediapart."

Source : REPORTERRE

Interpellation de lycéens à Mantes-la-Jolie : l’enquête de l’IGPN classée sans suite

"Les images de l’interpellation avaient provoqué un choc retentissant. Cent cinquante et un jeunes âgés entre 12 et 21 ans, mis en rang, à genoux mains sur la tête, encadrés par des policiers en tenue et filmés par eux. L’enquête préliminaire confiée à l’inspection générale de la police (IGPN) portant sur cette interpellation survenue en décembre 2018, lors d’une mobilisation lycéenne à Mantes-la-Jolie (Yvelines), a été classée sans suite, a-t-on appris vendredi 26 juillet auprès du parquet de Nanterre. L’Union nationale lycéenne, puis dix mineurs, avaient déposé plainte notamment pour « atteinte arbitraire à la liberté individuelle », « violences volontaires par une personne dépositaire de l’autorité publique » ainsi que pour « diffusion illégale de l’image de personnes »."

Source : LE MONDE

MATIÈRES PREMIÈRES

"C’est une situation inouïe et décisive : s’entêter ou se sevrer du pétrole."

"Sur le vif #7 - Matthieu Auzanneau, directeur du Shift Project et auteur de Or noir, la grande histoire du pétrole. On parle de l’effondrement du secteur pétrolier, des mauvaises décisions que prennent les États face à la perspective d’une récession sans précédent, et de la nécessité impérieuse pour l’Europe de se sevrer des énergies fossiles."

Source : Présages

La Russie suspend ses exportations de céréales jusqu'au 1er juillet

"La Russie, premier exportateur mondial de blés, avait décidé début avril de limiter ses exportations de céréales à sept millions de tonnes jusqu'au 30 juin, s'attirant les critiques d'organisations telles que la FAO, l'OMC et l'OMS, qui craignaient que ces restrictions par temps de pandémie ne créent des pénuries alimentaires. Mais, dimanche, ces quotas avaient été « entièrement épuisés », a précisé le ministère dans un communiqué. Aussi, les exportations de céréales « seront suspendues jusqu'au 1er juillet 2020 »"

Source : Terre Net

Vers un record absolu d'exports de blé français vers les pays tiers

"Les exportations de blé tendre français devraient atteindre le niveau record de 13,2 Mt (contre 12,7 Mt estimées le mois dernier), d'après FranceAgriMer. Depuis le début de la campagne, ce sont pas moins de 697 226 t de blé français qui ont été envoyées vers la Chine, contre 130 563 t l’an dernier, à date. La demande est également forte du côté du Maroc. Le pays n’ayant « pas eu les pluies nécessaires. La demande du nord de l'Europe, quant à elle, est en repli, tout comme les utilisations intérieures. La logistique s'est montrée réactive et adaptable, mais le surcoût sur le transport par camion pose problème."

Source : Terre Net

La pandémie de coronavirus ravive le débat sur l’autonomie alimentaire de la France

"La crise illustre qu’on peut être un des tout premiers exportateurs de blé et peiner à trouver de la farine en supermarché, plus d’un mois après le début du confinement. Près de la moitié du poulet, des fruits et des légumes consommés en France sont importés. Un tiers des agriculteurs a plus de 55 ans, il faudrait très vite renouveler les effectifs. Les représentants de la profession s’accordent sur une chose : pas de souveraineté alimentaire sans revenu décent. La France à l’abri de la pénurie, jusqu’à quand ?"

Source : Ouest France

MEDIATHÈQUE

Covid-19 : 2e partie de l'allocution de Poutine à la nation [A titre comparatif]

"Ce 28 avril, après avoir écouté tous les participant de la réunion du conseil d’experts sur la pandémie de Covid-19, le président russe, Vladimir Poutine, s’est adressé encore une fois à la nation pour souligner la gravité de la situation et exhorter à respecter le confinement."

Source : RT France

RÉFLEXION

« L’hu­ma­nité contem­po­raine tend un peu partout à une forme tota­li­taire d’or­ga­ni­sa­tion sociale » (Simone Weil)

"Il appa­raît assez clai­re­ment que l’hu­ma­nité contem­po­raine tend un peu partout à une forme tota­li­taire d’or­ga­ni­sa­tion sociale, pour employer le terme que les natio­naux-socia­listes ont mis à la mode, c’est-à-dire à un régime où le pouvoir d’État déci­de­rait souve­rai­ne­ment dans tous les domaines, même et surtout dans le domaine de la pensée. […] Cette évolu­tion ne fera que donner au désordre une forme bureau­cra­tique, et accroître encore l’in­co­hé­rence, le gaspillage, la misère. […] Se figu­rer que l’on peut aiguiller l’his­toire dans une direc­tion diffé­rente en trans­for­mant le régime à coups de réformes ou de révo­lu­tions, espé­rer le salut d’une action défen­sive ou offen­sive contre la tyran­nie et le mili­ta­risme, c’est rêver tout éveillé."

Source : LE PARTAGE

Confinement et déconfinement : sacrifier la démocratie aboutit à de déplorables décisions

"Le déni de démocratie s’applique à bien d’autres enjeux, mais celui du confinement/ déconfinement est massivement présent dans notre quotidien et il va le rester un certain temps. Il fournit par ailleurs une illustration très claire des impasses politiques du moment. Nous venons en effet d’avoir un exemple de décisions déplorables liées à l’alliance de l’expertocratie et de l’oligarchie politique contre la démocratie. C’est celui du déconfinement d’une part des écoliers et lycéens, et d’autre part des « seniors ». Emmanuel Macron, dans son long discours du 13 avril (texte intégral ici) avait annoncé qu’à partir du 11 mai on allait pouvoir rouvrir « progressivement » les écoles. Quant aux seniors, ils resteraient confinés plus longtemps. Pour leur bien et pour la santé de tous."

Source : DEBOUT ! : BLOG JEAN GADREY

ÉTATS-UNIS

Rencontre avec l’économiste éminence grise des 1% qui ont pris discrètement le contrôle des États-Unis

"Le prix Nobel James Buchanan est le pivot intellectuel de l’attaque contre les institutions démocratiques financée par Koch, affirme l’historienne Nancy MacLean, de l’université Duke. Demandez à n’importe qui de nommer les principaux penseurs qui ont contribué à l’explosion d’attaques radicales de la droite américaine contre les conditions de travail, les droits des consommateurs et les services publics. Ils citeront généralement des personnalités comme le champion du libre marché Milton Friedman, le gourou libertaire Ayn Rand et les économistes du laissez-faire Friedrich Hayek et Ludwig von Mises."

Source : Institute for New Economic Thinking - via Histoire et Société

Commentaire recommandé

Eric83 // 03.05.2020 à 12h18

Le cynisme des dominants n’a pas de limites ; un « téléthon » international pour que les « gueux » se fassent racketter 7,5 milliards de dollars afin de financer un vaxxin destiné à les asservir…alors que les banques centrales impriment des trilliards de dollars et d’euros pour financer les spéculateurs !

Oyez, oyez braves gens, nous vous remercions de payer vous-mêmes les chaînes de votre propre servitude !

https://francais.rt.com/international/74724-macron-merkel-von-der-leyen-presentent-telethon-international-contre-covid-19

34 réactions et commentaires

  • pseudo // 03.05.2020 à 10h41

    > Emmanuel Macron nous avait déjà promis des ruptures fortes il y a un mois, mais là, carrément le retour de la planification étatique, ça va loin !

    veuillez, svp, considérer que la dérégulation est une forme de planification étatique comme une autre…

      +6

    Alerter
    • vert-de-taire // 03.05.2020 à 11h02

      E Todd le dit très bien : le néolibéralisme est une préemption des moyens de l’État au profit des ultra-riches. Et donc tout (ou presque) ce que fait le gouvernement sert les ultra-riches, la planification en fait donc pleinement partie.
      Le SEUL problème est la fin de la Démocratie.
      Un petit rien.

        +17

      Alerter
      • bili // 03.05.2020 à 12h44

        Le libéralisme n est pas anti-etat mais à plutôt pour devise : Ne pas être au service de l État mais se servir de l Etat…

          +13

        Alerter
        • Dominique65 // 04.05.2020 à 14h53

          Oui, et le néolibéralisme va plus loin : Placer L’État et l’ensemble de ses appareils au service volontariste de la spéculation.

            +0

          Alerter
      • Subotai // 03.05.2020 à 18h24

        Non.
        Le problème est comment nourrir 8 milliards de personne dans un monde FINI.
        Ecoutez les dernières conférence de Jancovici. Il y a des liens qui trainent partout.
        Pensez aussi que c’est toujours les dirigés qui mettent en place les dirigeants…
        Si si..!

          +2

        Alerter
        • VVR // 04.05.2020 à 09h39

          Nourrir n’est pas vraiment le probléme.

          Le probléme, a l’échelle française, sera de nourrir 70 millions de Français avec moins de 500 000 agriculteurs, ou nourrir les grands centre urbain, par exemple l’Ile de France qui produit moins de 10% de ce quelle consomme. Avec comme conséquence l’impossibilité de continuer à acheter la paix sociale à grand coup d’écran géant et burger bien gras.

          On peut nourrir tout le monde, mais pas sans une remise en cause majeur de comment fonctionne notre société. Et comme la plupart des gens n’en veulent pas, y compris les industriels et les financiers, les politiques n’en veulent pas non plus. On se dirige donc dans une situation effectivement trés difficile ou la transition ne se fera pas de maniére organisé, mais contrainte et dans le désordre.

            +1

          Alerter
    • Patrick // 03.05.2020 à 11h46

      Planification étatique !!!
      Pourquoi ? On n’est pas assez dans la m.. ?
      Ils sont infoutus de gérer quoi que ce soit.

        +2

      Alerter
      • Fritz // 03.05.2020 à 11h53
        • Patrick // 03.05.2020 à 13h09

          Là, on parle de l’état français .
          La dernière action efficace ? C’était quand ?

            +3

          Alerter
          • douarn // 03.05.2020 à 14h53

            Le TGV, la fusée ariane, la politique électo-nucléaire?
            A l’époque il y avait un commissariat général au plan qui a été supprimé par DeVillepin en 2005 pour être remplacé par le Centre d’analyse stratégique (CAS) puis par France stratégie, sur le conseil d’Emmanuel Macron, par un décret du président de la République François Hollande paru le 23 avril 2013.

            Pardonnez moi Patrick, je crois que votre votre question « La dernière action efficace de l’état français? c’était quand? » n’est pas la bonne question. La bonne question est « La dernière action efficace du gouvernement français? C’était quand? »

              +11

            Alerter
          • Ayn Rand // 03.05.2020 à 17h11

            Des exemples d’actions utiles et agréables?
            – Le CICE
            – La suppression de l’ISF
            – La flat tax
            – Les privatisations SNCF, PTT, EDF-GDF, Autoroutes
            – Les lois travail
            – La retraite à points

              +9

            Alerter
          • Nestor Makhno // 03.05.2020 à 17h18

            Attention. Risque d’innondations à cause du ruisselement.
            Durant la pandémie, la fortune des milliardaires étatsuniens a augmenté de 282 milliards de dollars.
            https://reporterre.net/Durant-la-pandemie-la-fortune-des-milliardaires-etatsuniens-a-augmente-de-282-milliards

              +12

            Alerter
          • Nestor Makhno // 03.05.2020 à 17h21

            Fausse alerte:
            Le Programme alimentaire mondial met en garde: la pandémie de COVID-19 provoquera des «famines aux proportions bibliques»
            https://www.wsws.org/fr/articles/2020/04/24/mdcv-a24.html

              +3

            Alerter
  • pseudo // 03.05.2020 à 12h01

    > https://reporterre.net/1-3-La-justice-a-massivement-surveille-les-militants-antinucleaires-de-Bure

    à l’attention des militants. La prochaine fois organisez vous mieux. Pas de téléphones nommés, tu utilises un activiste peu impliqué pour procéder à l’achat de tél jetable. Quand tu veux aller sur le net, tu passes par TOR, pas un vpn, pas même un maison, ou alors en doublon de tor. ça vous évitera des problèmes inutile…..

      +4

    Alerter
    • Bigtof // 03.05.2020 à 17h06

      Au-delà de ces moyens de défense, il est temps de se rendre compte de l’absence totale de démocratie.
      Maintenant un peu de prospective :
      Une manifestation à Bure est prévue.. Quelques meneurs, le jour de la manifestation, reçoivent l’ordre de rester chez eux car leur identifiant digital indique qu’ils ont été exposés au Covid-25 et qu’ils doivent donc rester en quarantaine.

      Pratique, invisible, sans violence brutale (mais évidemment avec Violence contre les citoyens..).
      Macron et d’autres en rêvent.
      Ça va bientôt arriver…

        +12

      Alerter
  • RGT // 03.05.2020 à 12h08

    La Russie suspend ses exportations de céréales jusqu’au 1er juillet
    Vers un record absolu d’exports de blé français vers les pays tiers
    La pandémie de coronavirus ravive le débat sur l’autonomie alimentaire de la France

    Il n’y a rien qui vous réveille dans ces trois in formations ?

    Un « vilaine dictature » qui s’oppose à la « libre circulation des biens » pour assurer la survie de sa propre population, un « pays libre et démocratique » qui exporte à tout va les ressources vitales sans se soucier des conséquences sur la population, et bien sûr des complotistes qui profitent de la situation pour effrayer la population avec des risques de pénurie totalement irréels selon « nos » élites…

    Je tiens à vous rappeler que sous l’ancien régime, jusqu’à ce que ce « bon » Louis XV n’abroge une loi inique et contraire à la « libre circulation des biens » sous les conseils avisés de grands commerçants, les productions agricoles devaient, sous la surveillance de fonctionnaires d’état, être vendus en priorité aux populations locales et que de plus, horreur, les prix et surtout les profits commerciaux étaient aussi contrôlés et que ceux qui s’engraissaient un peu trop au passage risquaient de très lourdes peines…

    Finalement, Louis XIV et ses prédécesseurs étaient d’immondes gauchistes opposés à la liberté de commercer.

    La monarchie n’était pas le top, mais ceux qui en souffraient le plus n’étaient pas ceux qui étaient tout en bas de l’échelle sociale, c’était surtout les profiteurs qui ont connu un essor fulgurant après 1789.

    C’est le monde à l’envers.

      +22

    Alerter
    • Patrick // 03.05.2020 à 13h11

      La prochaine récolte de blé est proche, il faut vider les silos.
      Pas de soucis d’approvisionnement sur ce plan, à condition que les usines agro-alimentaires et les transports fonctionnent.

        +2

      Alerter
      • Berrio // 03.05.2020 à 15h19

        Baisser les stocks pour faire monter les prix, personne n’y songe et d’ailleurs la FNSEA s’est toujours opposée à la spéculation, c’est bien connu 🤣🤣

          +6

        Alerter
      • LeMauvais // 03.05.2020 à 17h22

        pas si simple. La vraie question c’est quid des stocks stratégiques alimentaires ? La réponse aujourd’hui, c’est zéro stock…

          +1

        Alerter
      • Subotai // 03.05.2020 à 18h58

        En découvrant cette info, la semaine dernière, je me suis dit: quand même, il doit avoir une bonne raison et pas seulement l’appât du gain ou la « charité » mal ordonnée pour que la France AUGMENTE ses ventes de blé…
        Vous dites, il faut vider les silos pour la récolte qui approche.
        Ok. Ca c’est parfaitement la raison technique à la con qui oblige un responsable à prendre une décision idiote. J’ai l’expérience 🙂
        Mais y aurait il un truc que je n’aurais pas compris?
        Il me semble que les récoltes des années à venir ne sont pas du tout assurées. Entre les raisons de bon sens que je tiens de ma mère, mon « expérience agricole primaire » depuis 2004 et les infos diverses glanée ci et là, mon instinct me dit: ça pue.
        Ce que j’aimerai savoir c’est que sont les réserves alimentaires de la France et que sont vraiment les projections de production pour les années à venir – pas des projections à la mode des économistes de salon, mais des trucs concrets à la Janco.
        Avez vous des sources..?

          +2

        Alerter
    • Bigtof // 03.05.2020 à 17h18

      D’autant plus, qu’en effet, il y a des grandes surfaces qui actuellement n’ont plus de farines !! (au pluriel car ils n’ont aucune farine !)

        +1

      Alerter
  • Eric83 // 03.05.2020 à 12h18

    Le cynisme des dominants n’a pas de limites ; un « téléthon » international pour que les « gueux » se fassent racketter 7,5 milliards de dollars afin de financer un vaxxin destiné à les asservir…alors que les banques centrales impriment des trilliards de dollars et d’euros pour financer les spéculateurs !

    Oyez, oyez braves gens, nous vous remercions de payer vous-mêmes les chaînes de votre propre servitude !

    https://francais.rt.com/international/74724-macron-merkel-von-der-leyen-presentent-telethon-international-contre-covid-19

      +35

    Alerter
  • thecis // 03.05.2020 à 12h51

    Assignés à résidence pendant le covid.
    Mutilés pendant les manifestations.
    Inspections classées sans suite.
    Déclarations tonitruantes et retournements de veste à gogo de la part de la macronie.
    Deux choses :
    – ça va être compliqué de respecter les forces de l’ordre
    – la prochaine étape, c’est la loi martiale et la reconduction tacite du président
    On n’est pas en dictature qui disait !

      +14

    Alerter
  • Jean // 03.05.2020 à 12h57

    #DATAGUEULE : UTOPIE(S) ?

    En ces temps confinés, à quoi rêvons-nous ? #DataGueule lance une campagne participative pour financer un nouveau projet : une série documentaire autour des utopies concrètes !

    https://www.youtube.com/watch?v=wYo13JKuEK0

      +4

    Alerter
  • calal // 03.05.2020 à 13h53

    risque de penurie alimentaire:

    on est en train de revivre 1929. Les industriels et la distribution refusent de baisser les prix de des stocks invendus,le peuple ne peut acheter au prix exige,vu ses revenus.
    Il reste quelques privilegies qui peuvent encore acheter les « produits haut de gamme » mais ils sont rares ( je me souviens d’un couple de medecins qui se plaignaient qu’ils hesitaient a s’acheter du fromage au lait cru,vu la facture chez le fromager). La majorite de la population a un budget dur a tenir et doit se contenter des premiers prix.

    Tout le secteur financier,industriel et la distribution n’a rien vu venir des effets de la transition demographique.Mais bon apres tout ,c’est comme pour le gouvernement ,la solution a tous leurs problemes c’est « les francais n’ont qu’a faire un effort »…

      +1

    Alerter
    • fanfan // 04.05.2020 à 02h09

      « En 1928, le futur président Herbert Hoover déclarait : « Nous sommes plus proches que jamais du triomphe sur la pauvreté. » Intronisé en mars 1929, il proclame : « Je n’ai aucune crainte quant au futur de notre pays. Il est resplendissant d’espoirs. ». Entre 1929 et 1932, la production industrielle américaine chute de moitié, les investissements, de 89 %. Les entreprises font faillite les unes après les autres. On « réduit la voilure » des plus grandes entreprises pour ralentir la surproduction, ce qui mécaniquement provoque des licenciements, la faillite de milliers d’entreprises, une baisse drastique de la consommation. La misère, le chômage, la faim explosent. Les grandes migrations intérieures, des paysans vers l’ouest et les villes pour les plus démunis, des Afro-Américains du Sud (9 millions des 15 millions) vers le nord et l’est, s’accélèrent. Les familles ne pouvant plus payer leur loyer ou leurs traites sont mises à la rue. Au moins 2 millions d’États-Uniens habitant des centres urbains se retrouvent sans abri. Des bidonvilles apparaissent, on les surnomme « hooverville », du nom du président. En 1933, on compte 13 millions de chômeurs répertoriés (un quart de la population active). De 1929 à 1933, la masse salariale annuelle est tombée de 53 milliards de dollars à 31 milliards. Avec la faillite de milliers de banques locales, à la fin de 1931, l’épargne des ménages est spoliée de près de 3 milliards de dollars. Les revenus des agriculteurs chutent de 11,9 milliards à 5,2 milliards…
      https://www.humanite.fr/aux-etats-unis-les-ravages-de-la-crise-de-1929-678990

        +2

      Alerter
      • Gilles // 04.05.2020 à 11h05

        A lire ou relire : « Les raisins de la colère » de Steinbeck -Prix Pulitzer de 1940.

          +0

        Alerter
  • Jean // 03.05.2020 à 14h22

    POLITEIA#30 | Qu’est-ce que les riches pensent des pauvres ?

    Les pauvres suscitent-ils aujourd’hui, chez les riches, une répulsion similaire à celle que le peuple inspirait aux bourgeois au xixe siècle ? Autrement dit, les démunis sont-ils encore considérés comme une classe dangereuse, immorale et répugnante ?
    Cette question, frontale, est au cœur d’une grande enquête comparative sur les perceptions de la pauvreté dans les beaux quartiers de trois métropoles : Paris, São Paulo et Delhi. Celle-ci montre que la quête d’entre-soi des habitants des ghettos dorés n’est pas seulement motivée par une recherche de prestige et de qualité de vie, mais également par des représentations des pauvres qui les incitent à s’en protéger.
    Au-delà de la peur de la criminalité et de l’insalubrité, les élites craindraient-elles d’être contaminées par des modes de vie jugés nuisibles ? À travers l’étude du séparatisme social, c’est toute la question de la solidarité entre les citoyens qui est posée.
    Conférence filmée à la Médiathèque Marguerite Duras, Paris, le 14/04/2018.

    https://www.youtube.com/watch?v=U_mC3J6-8qM

      +1

    Alerter
  • Jean // 04.05.2020 à 07h34

    La gestion de l’extension «.org» devait être cédée à un fonds d’investissement, effrayant ainsi des milliers d’ONG.

    https://www.letemps.ch/economie/sale-bataille-autour-org

      +0

    Alerter
    • Patrick // 04.05.2020 à 09h49

      qui gère et finance les principales ONG ?
      A noter que le terme ONG n’a pas de signification précise , le club de pêche à la ligne du village est une ONG.

        +1

      Alerter
  • BA // 04.05.2020 à 20h11

    En France, nous pouvons faire le bilan de la première vague, car la première vague est terminée.
    L’INSEE diffuse le nombre de morts, quelle que soit la cause de la mort.
    Entre le 1er mars 2020 et le 20 avril 2020, il y a eu 109 831 morts.
    C’est une hausse de + 16 % par rapport à la même période en 2018 (il y avait eu 94 881 morts en 2018).
    C’est une hausse de + 27 % par rapport à la même période en 2019 (il y avait eu 86 606 morts en 2019).

    Source :

    https://www.insee.fr/fr/information/4470857

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications