Un  excellent article de Conspiracy Watch – qui fait un travail de grande utilité quand il s’intéresse aux VRAIS conspirationistes… 🙂

Il est affolant de voir surgir après chaque drame des délires de ce genre, souvent à tendance antisémites d’ailleurs, qu’il faut dénoncer avec force…

Source : Conspiracy Watch, 10-01-2015

7339418-11295828

Les théories du complot accusant les Juifs et/ou l’Etat d’Israël d’être derrière l’attentat visant la rédaction de Charlie Hebdo sont rapidement apparues dans le monde entier. L’Anti-Defamation League, l’une des principales organisations juives américaines de lutte contre l’antisémitisme, en a recensé quelques-unes sur son blogNous proposons ici une traduction en français de cet article.

Aux Etats-Unis, les théoriciens du complot antisémites, qui ne manquent jamais une occasion d’exploiter les tragédies pour promouvoir leur haine anti-juive, et deux activistes antisionistes, ont pointé du doigt les Juifs et Israël pour les attentats :

• Mark Glenn, un antisémite virulent adepte des théories du complot, a écrit sur son blog The Ugly Truth que « le massacre à Paris est un nouveau false flag [opération sous fausse bannière – ndlt] destiné à rallumer et revigorer la guerre déclarée de la Judée (sic) contre l’Islam ». Son propos est accompagné d’une image du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avec pour légende : « Cela génèrera une sympathie immédiate pour Israël ».

• Sur Veterans Today, un site américain présentant des théories conspirationnistes antisémites comme d’authentiques informations, Gilad Atzmonun auteur antisémite né en Israël et habitant à Londres, clame que la France mérite en quelque sorte ces attaques, en raison des mesures prises, selon lui, sous la pression du « groupe lobbyiste juif CRIF ». Il critique également la France en tant qu’elle « obéirait aux caprices du Lobby ». Pour Atzmon, « il est bien probable que ceci soit un nouveau false flag. Qui pourrait être derrière ? Utiliser votre imagination… »

• Kevin Barrett, autre auteur antisémite adepte des théories du complot et contributeur régulier de la chaîne d’Etat iranienne en langue anglaise Pre-ss TV, a également signé un article dans Veterans Today intitulé « “L’attaque de Charlie Hebdo” à Paris : une autre opération sioniste sous fausse bannière ? ». Dans son texte, Barrett décrit l’attentat comme un châtiment sioniste « orchestré » en raison de la politique étrangère française vis-à-vis d’Israël et des Palestiniens. Barrett sous-entend également l’implication de l’Etat hébreu dans « les avions malaisiens… qui tombent du ciel ». Ce serait selon lui la punition infligée par Israël à la Malaisie en raison de la politique de ce pays à son égard. Barrett évoque enfin le double attentat commis par Anders Breivik en 2011 en Norvège, qui a fait 77 victimes : il aurait été perpétré par Israël pour répliquer à la politique proche-orientale du parti travailliste norvégien.

• Greta Berlin et Mary Hughes-Thompson, deux militantes antisionistes cofondatrices du mouvement « Free Gaza » ont elles aussi pointé du doigt Israël. Sur Facebook, Greta Berlin a posté ce commentaire : « le MOSSAD vient de frapper le bureau parisien de Charlie Hebdo dans une maladroite opération sous fausse bannière destinée à porter atteinte à l’accord entre la Palestine et la France… Il reste à espérer que la police française sera capable de reconnaître que cette opération a été menée par un service de renseignement israélien bien entraîné et qu’elle ne supposera pas que les musulmans voudraient attaquer la France alors que la France est leur amie. Israël avait prévenu la France qu’il y aurait de graves conséquences en cas de vote [de la France en faveur d’une reconnaissance de la Palestine]. Un enfant de quatre ans serait capable de voir qui est responsable pour ce terrible attentat ». Mary Hughes-Thompson a quant à elle écrit sur Twitter qu’elle ne pouvait pas s’empêcher « de penser qu’il s’agit d’une opération sous faux pavillon du Mossad JSIL ». JSIL est un acronyme calqué sur ISIL (Islamic State of Iraq and the Levant) et signifiant Jewish State in the Levant. Il est utilisé par les activistes antisionistes pour mettre en équivalence l’Etat d’Israël et l’Etat islamique.

En dehors des Etats-Unis, des théories du complot similaires sont apparues dans des médias plus conventionnels :

• Inde : Mother Jones a rapporté que le International Business Times India a publié un article affirmant que le Mossad, l’agence de renseignements israélienne, était derrière l’attentat. « Même s’il n’y a pas de moyens de vérifier les affirmations selon lesquelles le Mossad serait impliqué, le contexte dans lequel l’attaque a eu lieu semble indiquer qu’il peut l’être, ont souligné de nombreux théoriciens du complot. Le Mossad est responsable pour la collecte de renseignements et a entrepris de nombreuses opérations sous couverture pour Israël en Europe, visant à faire avancer la cause juive ». L’article a depuis été remplacé par une note de la rédaction, indiquant que l’article en question « n’aurait jamais dû être publié ».

• Tunisie : le 9 janvier, le Tunisia Times a posté sur son site un article intitulé « Sources américaines : le Mossad est derrière l’opération Charlie Hebdo en France ». Selon le texte, « Finalement, le Mossad a engagé des musulmans d’origine arabe pour perpétrer l’attaque de manière à augmenter l’hostilité envers les musulmans à travers le monde ».

7339418-11296164.jpg

• Egypte : sur son site, le quotidien cairote Al Dostor a publié le lendemain de l’attentat un article intitulé « Surprise… le Mossad accusé d’avoir mené l’opération contre le journal français Charlie Hebdo ». Selon le journal, le mouvement Free Gaza basé à Berlin accuserait le Mossad d’avoir exécuté l’attaque et non pas un groupe terroriste ainsi que cela a été rapporté.

• Jordanie : le site Rawafed News a publié le 8 janvier un article d’Assad Al Azony intitulé « La tragédie du journal satirique Charlie Hebdo… Cherchez les Juifs et l’extrême-droite française derrière ». Selon l’article, « chacun doit être certain que les Juifs et l’extrême-droite française ont mené cette attaque terroriste ».

• Liban : l’agence de presse Middle East Panorama a publié un article d’Ahmed Al Sharqawy sur son site, intitulé « Charlie Hebdo… Ô arabes, soyez conscients du piège sioniste ». Al Sharqawy affirme qu’un ami juif pro-palestinien vivant en France l’a contacté dans le passé pour l’avertir que Charlie Hebdo souffrait d’une crise financière et que « des juifs sionistes ont conseillé au journal de fabriquer de toutes pièces une attaque barbare contre la liberté d’expression pour faire augmenter les ventes ».

• Turquie : le journaliste turc Cihangir İşbilir, coordinateur de l’organisation International Rabia Platform, affiliée aux Frères Musulmans, a posté le 7 janvier sur son compte Twitter le commentaire suivant : « Scénario alternatif : la France a énervé Israël en soutenant la Palestine au Conseil de sécurité de l’ONU. Le Mossad a commis l’attaque terroriste ».

• Cisjordanie : Mazin Qumsiyeh, un activiste conspirationniste connu pour ses prises de position antisémites, a publié le 9 janvier sur le site CounterPunch un texte dans lequel il suggère que les attentats pourraient avoir été perpétrées par un service de renseignements étatique : « que ce soit une opération sous fausse bannière ou celle de voyous terroristes qui ne seront pas laissés vivants pour être interrogés, les Sionistes extrairont de cette histoire tout ce qu’ils peuvent grâce à leur (très grande) capacité médiatique » écrit-il.

Les digressions antisémites accompagnent fréquemment les différentes théories du complot qui sont apparues autour des attentats du 11-Septembre, de l’attentat du marathon de Boston, du massacre de Sandy Hook ou d’autres événements marquants. Au Moyen-Orient, certains clament que l’Etat islamique et les Frères musulmans ont noué des alliances secrètes avec les Juifs, ou encore que les Juifs sont derrière la création de ces groupes terroristes (lire : Snowden, Al-Baghdadi et le Mossad : la dernière intox complotiste à la mode s’invite dans la presse alter).

Source : Anti-Semitic Conspiracies Predictably Surface After Paris Attacks(ADL Blog, 9 janvier 2015 ; traduit et librement adapté par N. Mabovitz pour Conspiracy Watch).

Source : Conspiracy Watch, 10-01-2015

---

Les commentaires sont fermés.

Charte de modérations des commentaires