Les Crises Les Crises
3.novembre.20193.11.2019 // Les Crises

Clientélisme politique et Moyen-Orient : Agnès Levallois et Pierre Conesa – Par Thinkerview

Merci 124
J'envoie

Source : Thinkerview, Youtube, 24-10-2019

Source : Thinkerview, Youtube, 24-10-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Je me marre // 03.11.2019 à 09h16

La dame est bien gentille, mais si quelqu’un peut me dire dans quel passage elle dit quelque chose d’intéressant ou d’intelligent, je suis preneur.

Conesa, c’est le contraire.

Bon, je ne suis pas sûr qu’il a compris Trump… trouble de la personnalité… ou une colombe louvoyant et essayant de ne pas se faire assassiner par les néocons… Selon moi, il est de plus en plus clair qu’il n’a pas tous les pouvoirs.

Ah! les pauvres Kurdes! Mais ils ne mentionnent pas le fait que les yankees et les français entre autres sont illégalement en Syrie.

Nos “démocraties”… Allons, aucun peuple n’a décidé de la guerre! Fin de la démocratie, car il n’y a pas de décision plus importante que de décider de la paix ou de la guerre. La Syrie n’a pas déclaré la guerre à la France, la France si. Anti-démocratiquement.

23 réactions et commentaires

  • Je me marre // 03.11.2019 à 09h16

    La dame est bien gentille, mais si quelqu’un peut me dire dans quel passage elle dit quelque chose d’intéressant ou d’intelligent, je suis preneur.

    Conesa, c’est le contraire.

    Bon, je ne suis pas sûr qu’il a compris Trump… trouble de la personnalité… ou une colombe louvoyant et essayant de ne pas se faire assassiner par les néocons… Selon moi, il est de plus en plus clair qu’il n’a pas tous les pouvoirs.

    Ah! les pauvres Kurdes! Mais ils ne mentionnent pas le fait que les yankees et les français entre autres sont illégalement en Syrie.

    Nos “démocraties”… Allons, aucun peuple n’a décidé de la guerre! Fin de la démocratie, car il n’y a pas de décision plus importante que de décider de la paix ou de la guerre. La Syrie n’a pas déclaré la guerre à la France, la France si. Anti-démocratiquement.

      +43

    Alerter
    • Je me marre // 03.11.2019 à 09h22

      “Quand le chef a décidé…on est en république…” — il le dit, RIP démocratie.

      Quand le chef décide seul, on est en dictature.

        +20

      Alerter
      • moshedayan // 03.11.2019 à 14h49

        ” je me marre” Bien vu, vos commentaires… un seul mot et souhait : que cette chercheuse passe au moins 3 mois au Kosovo… et pas dans un hotel mais dans une famille…
        Après vous pourrez discuter avec elle… peut-être…
        L’aveuglement est parfois incurable.

          +9

        Alerter
    • Alligator427 // 03.11.2019 à 10h34

      Je trouve votre commentaire un peu prétentieux. La dame en question connaît mieux la situation que vous, c’est son métier depuis des décennies. Ce n’est pas parce qu’elle ne vous paraît pas abonder dans votre sens qu’il faut retirer à ses propos tout caractère d’intelligence. Vous pourriez juste expliquer votre déception plutôt qu’une disqualification globale.

      Heureusement, on voit un peu plus loin que vos propos ne sont pas seulement prétentieux : “Bon, je ne suis pas sûr qu’il a compris Trump”. En fait, si ça se trouve vous racontez n’importe quoi ?

      Cela se confirme encore plus loin, vous avez compris de travers : “La Syrie n’a pas déclaré la guerre à la France, la France si.”
      La France n’a pas déclaré la guerre à la Syrie, pas plus qu’aucun autre Etat. Et c’est tout le problème dans la région (Syrie, Irak, Turquie, Israël …) qui semble être un trou noir du Droit international.

        +9

      Alerter
      • Je me marre // 04.11.2019 à 06h31

        “La dame en question connaît mieux la situation que vous, c’est son métier depuis des décennies.”

        Ah, parce que vous connaissez mon métier? Je note que vous vous abstenez de répondre à ma question. Je suis toujours preneur.

        ““Bon, je ne suis pas sûr qu’il a compris Trump”. En fait, si ça se trouve vous racontez n’importe quoi ?”

        Il se trouve que non. Trump n’est ni “bipolaire” ni ne souffre d’un “trouble de la personnalité”. Ce n’est même pas un sociopathe. Par contre il est entouré de sociopathes. Et là est l’un des noeuds du problème.

        “La France n’a pas déclaré la guerre à la Syrie, pas plus qu’aucun autre Etat.”

        Quand un pays envoie des “conseillers” soutenir et armer les terroristes qui ont pour mission de renverser le gouvernement, quand un ministre déclare que les terroristes d’Al Nosra (acc Al Qaida) font du bon boulot et que le président ne devrait pas être en vie, quand ce même pays agresse la Syrie en tirant des missiles sous prétexte d’un mensonge organisé et financé par des “amis”, alors oui, cela vaut déclaration de guerre. C’est la lâcheté des dictateurs de ne pas appeler un chat un chat et une agression une agression. L’Allemagne n’a pas déclaré la guerre à la Pologne avant de l’envahir et quand la France et le RU ont déclaré la guerre à l’Allemagne, à quoi cela a-t-il servi?

        Les actes valent davantage que les paroles. Quant à la mantra du droit international, son respect n’est exigé que des ennemis. Cf. la Libye.

        Je vous recommande la lecture du sujet suivant sur les guerres d’agression:

        https://www.les-crises.fr/le-veritable-big-brother/

          +9

        Alerter
      • Alligator427 // 04.11.2019 à 18h34

        Le Droit a de multiples champ d’application. Un des plus anciens et des plus constants est le Droit de la guerre. Une déclaration de guerre n’est pas une opération de barbouzerie, faites attention à la confusion.

        La connaissance du Droit est cruciale pour évoquer la géopolitique, Mme Levallois vous le dirait mieux que moi.

        Le cas psychiatrique de Trump est discutable. Son incapacité à formuler des phrases avec un syntaxe correcte, son rapport difficile au langage me paraît assez problématique pour raisonner en bonne méthode.

        Mais je ne suis pas psy, et si ça se trouve ce sont les psy qui sont fous et Trump est juste un gros bourrin parmi tant d’autres 🙂

          +1

        Alerter
  • openmind // 03.11.2019 à 11h07

    Agnès Levallois devrait mettre à jour son logiciel d’analyse! Assad n’a jamais bombarder son peuple à l’arme chimique, c’est une manipulation des proxys occidentaux de l’époque. Autre grave erreur, lorsque les Amerloques lâchent systématiquement ceux qu’ils ont manipulés, cela est un fait mais qu’on les suive aveuglément sur tous ces théâtres d’opération n’est pas à remettre en doute! N’a-t-telle point vu que nous étions les caniches des USA en Syrie, Lybie avant et qu’en plus, ils se sont servis de nous au Rwanda pour piller tout ce qui est bon! Comment peut-elle dire que le pétrole syrien ne les intéresse pas, c’est juste pour sanctionner Assad, mais c’est du pillage de richesse d’un peuple en souffrance, et le Venezuela? Comment peut-on avoir fait tant d’études et ne pas être capable de réfléchir 3 secondes mais rester sur de vielles convictions usées jusqu’à la corde! Cette émission contient in vivo les raisons des dissonances cognitives du quai d’Orsay….

      +35

    Alerter
    • Alligator427 // 03.11.2019 à 16h26

      “Assad n’a jamais bombarder son peuple à l’arme chimique,”
      On doit vous croire sur parole ? Vous étiez sur place avec BHL ?

      C’est malheureux tout de même d’écrire ce genre de chose sans proposer de lien pour étayer l’affirmation. Vous vous rendez compte que c’est comme cela qu’on fait prospérer des rumeurs et un climat complotiste dans lequel toutes les vérités se valent ?

      Faites un effort svp : interrogez-vous sur pourquoi vous êtes si affirmatif là où tant de personnes sont dans le doute ? Est-ce que cela ne vous conforte pas dans votre bulle cognitive / votre vision du monde ?

      Ou alors vous avez des informations que nous n’avons pas, mais dans ce cas encore une fois, veuillez partager votre / vos sources.

      Merci.

        +3

      Alerter
      • openmind // 03.11.2019 à 17h25

        Cher Alligator, je comprends votre colère, persuadé que vous êtes dans votre doute mais mon idiosyncrasie (“Nous ne valons que par ce qui nous distingue des autres ; l’idiosyncrasie est notre maladie de valeur face aux influences de divers agents extérieurs.”André Gide) me fait affirmer ce dont je suis sûr par un long processus personnel qui m’a permis d’être convaincu que les bombardements chimiques étaient des coups montés par les jihadistes avec la complicité des casques blancs et le relais du fameux OSDH, observatoire syrien des droits de l’homme constitué au départ d’une seule personne basée à Londres pour caution et la reprise à l’unisson par tous les médias qu’il n’y avait qu’une vérité: Assad gaze son peuple…juste un truc, pourquoi aurait-il fait cela lui? Alors que pour le diaboliser de manière irréversible, ceux d’en face y avait intérêt, maintenant je n’y étais pas…
        J’ai aussi l’énorme avantage de suivre aussi avec traduction les médias russes….affreux que je suis, j’ai donc les 2 propagandes…je crois savoir qui essaye de faire le Bien des gens là-bas et qui a essayé d’y semé le chaos désormais et l’Histoire est en train de confirmer mon intuition…mas des fois je me trompe en toute modestie

          +21

        Alerter
      • Alligator427 // 03.11.2019 à 17h53

        Merci pour explications.

        Donc votre certitude n’est en fait qu’une simple conviction et qui provient
        • de votre raisonnement (selon la question du mobile, “à qui profite le crime”)
        • d’un choix entre deux propagandes

        Vous comprendrez qu’en absence de davantage d’éléments on puisse être choqué par votre affirmation. Vous n’en savez pas plus que quiconque et en étant péremptoire vous ne faites qu’alimenter de manière irréfléchie le climat complotiste sur le web.

        Heureusement votre deuxième post clarifie.

        Quand on ne sait pas, à mon avis on est bien avisé de ne pas dire qu’on sait. On peut aussi dire qu’on ne sait pas.

          +2

        Alerter
        • openmind // 03.11.2019 à 20h50

          Honnêtement, vous avez vu les vidéos des mises en scènes avec les casques lors de la supposée attaque chimique où ils sont aspergés d’eau? Les gosses ne comprennent pas ce qu’on leur fait, dehors les gens courent dans tous les sens alors que la soit disant bombe aurait explosée..etc. Pourquoi que des gosses? Les Russes ont retrouver le père d’un des gamins, ils ont recueilli son témoignage de la mis en scène totale mais personne n’a voulu écouter cela en occident à l’OIAC notamment. De plus, pourquoi personne n’agonise dehors….Cette attaque a été complètement debunkée par les Russes et c’est une mise en scène tellement choquante à imaginer qu’on refuse d’y croire un peu comme vous mais un jour peut-être aurez vous le courage de voir cette affreuse vérité qui s’inscrit toujours au delà des apparences.
          https://youtu.be/nlfgEoVItLs
          Ambassadeur russe à l’ONU et les belles photos de Niki Haley en hommage à Collin Powell
          https://youtu.be/V1qUUIYxaGM
          Un petit doute chez cet expert anglais, un homme honnête!
          https://youtu.be/jX9oJnoHqSw
          Une analyse des réelles volontés des uns et des autres d’enquêter…
          https://youtu.be/hLkXfUwwCs4

            +12

          Alerter
        • openmind // 03.11.2019 à 20h53

          Voici la vidéo que je cherchais et que j’ai enfin retrouvée
          https://youtu.be/z7tXwqiCWI4

            +10

          Alerter
        • Wakizashi // 04.11.2019 à 11h25

          “Vous n’en savez pas plus que quiconque et en étant péremptoire vous ne faites qu’alimenter de manière irréfléchie le climat complotiste sur le web.”

          Je me demande pourquoi la version “Les jihadistes ont gazé les Syriens” est complotiste, et pourquoi la version “Bachar El Assad a gazé les Syriens” n’est pas complotiste…

            +5

          Alerter
          • Alligator427 // 04.11.2019 à 18h40

            Je crois que les deux versions baignent et prospèrent dans un climat complotiste.

            C’est pourquoi je me suis permis de reprendre le contributeur dans son affirmation péremptoire : l’emploi du conditionnel ou la fourniture de lien est un minimum si on ne veut pas entretenir ce climat.

              +0

            Alerter
            • Wakizashi // 05.11.2019 à 13h27

              L’intervention consistant à rappeler qu’il est dangereux de confondre croire et savoir serait légitime si vous faisiez preuve de neutralité. Malheureusement vous argumentez ici à sens unique en reprenant à votre compte ce que l’on entend à longueur de journée dans les médias subventionnés, ce qui nuit fortement à la sincérité que je peux personnellement vous prêter (et je ne pense pas être le seul).

              D’autre part, sur la question purement philosophique concernant croire et savoir, que savons-nous vraiment ? Rien, ou si peu. Même les mathématiques sont basées sur des axiomatiques que l’on tient pour vraies. La physique est basée sur toute une série de postulats que l’on accepte aussi. Ainsi en étant très radical, nous pourrions dire que toute la science est un système organisé de croyances.

              Bref, tout ça pour dire que les croyances ne se valent pas toutes : certaines sont purement gratuites, d’autres sont plus ou moins fondées. Certes vous et moi n’avons pas la preuve définitive de ce qui s’est passé en Syrie ; cela dit entre les 2 versions, il y en a une qui me paraît nettement plus probable que l’autre, parce que plus pertinente et documentée. Or c’est précisément celle-là que vous remettez en cause : ce faisant, vous vous faites bien plus l’avocat du diable que ceux qui prétendent que Mme Levallois raconte n’importe quoi…

                +1

              Alerter
      • Motori // 03.11.2019 à 21h29

        “C’est malheureux tout de même d’écrire ce genre de chose sans proposer de lien pour étayer l’affirmation. Vous vous rendez compte que c’est comme cela qu’on fait prospérer des rumeurs et un climat complotiste dans lequel toutes les vérités se valent ?”

        openmind dit des choses que toutes personnes ce renseignant un minimum sur internet sait (à par vous du coup)

        Et pourquoi pas ?
        Vous pensez qu’il faut condamner aux camps des gens qui disent d’autres choses que l’establishment ?
        Vous pensez que les gens sont trop bêtes pour pouvoir comparer 2 versions de ‘faits’ ?

        “Vous comprendrez qu’en absence de davantage d’éléments on puisse être choqué par votre affirmation. Vous n’en savez pas plus que quiconque et en étant péremptoire vous ne faites qu’alimenter de manière irréfléchie le climat complotiste sur le web.”

        Si vous voulez lutter contre le complotisme , je ne peux que vous conseillez de postuler dans un journal.
        Vous savez , ce qui nous coutent des centaines de millions d’euros d’aides puisque pu personne les lit tellement ils ont menti…

          +9

        Alerter
        • Alligator427 // 04.11.2019 à 18h42

          Pour “lutter contre le complotisme” il faut commencer par cesser de l’alimenter.

          Cela passe notamment par :
          • la citation des sources
          • la prudence

          Affirmer que les attaques au gaz en Syrie n’impliquent pas l’Etat syrien alimente le complotisme. Il faut étayer … si vous pouvez. Et si vous ne pouvez pas, préciser que c’est votre point de vue et non pas “la vérité”.

          Sinon cela dérive vers une affirmation contre une affirmation, une thèse contre une autre. Et qui se foutent des faits et des évènements. Or ce sont bien les faits et les évènements qui comptent pour approcher la vérité, pas des à-prioris ni une vision du monde auquel il faudrait conformer les faits.

            +2

          Alerter
      • Gilles // 03.11.2019 à 23h57

        à Alligator427: autre exemple: l’attaque de drones sur le complexe pétrolier saoudien. D’après les medias,
        c’est évident!! ça ne peut venir que des Iraniens.
        Mais voila, rien n’est moins sur:
        https://www.presstv.com/DetailFr/2019/05/28/597112/Spectre-des-drones-dAnsarallah-sur-lArabie

          +3

        Alerter
        • Alligator427 // 04.11.2019 à 18h45

          Que les medias reprennent en cadence et sans vérifier les affirmations des états-majors saoudiens ne doit pas vous inciter à croire le contraire.

          Juste à émettre des doutes. Faute de preuves il me semble aventureux d’affirmer quoique ce soit à propos de l’origine de ces attaques contre les complexes pétroliers saoudiens.

          C’est souvent pénible, mais il faut savoir dire “je ne sais pas”

            +0

          Alerter
          • Gilles // 04.11.2019 à 23h47

            c’était le sens de mon post. Ne rien affirmer, ni même émettre de doutes, tant que les faits ne sont pas établis.
            Ce que ne fait jamais notre presstituée nationale et tous les “experts” qui se partagent les plateaux télé.

            Dans le cas cité, cette attaque a été revendiquée: C’est un fait.
            Le lien montre que Ansarallah est en mesure de fabriquer ces drones: c’est un fait.
            autre source d’un ancien de la DST: https://blogs.mediapart.fr/patrick-cahez/blog/160919/les-drones-houthis
            Mais ça ne prouve toujours rien. j’en suis d’accord. Attendons la suite (parait-il qu’il y a des enquêteurs sur place. Bizarre d’ailleurs: on n’en entend plus parler ??)

            Sans aucune preuve, avancer que le tout aurait été orchestré par l’Iran n’est que pure propagande relayée par nos bienveillants “experts” et “journalopes”.

              +0

            Alerter
          • Owen // 05.11.2019 à 08h52

            @Alligator427

            Je suis d’accord qu’il est discutable d’affirmer que B. el Assad n’a jamais utilisé de bombardement chimique.

            Mais vos explications sont mauvaises. Si vous parlez de complotisme, ça veut dire qu’il y a une V.O. Ce que vous a montré wakysashi.
            el Assad a bombardé chimiquement: c’est la V.O. La Russie montre l’inverse:ce n’est pas la V.O. Tant que l’Officiel n’a pas changé sa version des faits, ceux de la Russie sont complotistes. C’est la neutralité de l’information qui est détruite: le droit au libre examen des faits contradictoires.

            Notre génération est celle de la fiole pour une guerre, celle des guerres sur du mensonge. Celle de nos parents est celle des guerres décoloniales. Il y avait une explication: on garde les colonies ou on les cède à l’indépendance des peuples. Celle de nos grands parents étaient celles d’invasion territoriales entre voisins.

            Le mensonge a toujours existé. L’Officiel présentait une information avec le pouvoir arbitraire de mentir. Mais il tremblait: si quelqu’un apportait des faits contradictoires, l’Officiel était dénoncé, vilipendé ou chassé.
            Aujourd’hui, l’Officiel qui ment ne tremble plus. Si quelqu’un rapporte des faits contradictoires, la peur sociale agit contre lui: il est complotiste.
            Et le comploteur est tranquille de son mensonge. Le mot “complotisme” a été inventé pour protéger l’Officiel quand il est comploteur.

              +1

            Alerter
  • Fernand Martin // 03.11.2019 à 16h29

    J’ai été pendant au moins une demi-heure effectivement énervé par la dite Agnés qui ne sortait visiblement pas de la langue de bois, tandis que son camarade Pierre sortait des faits et exemples pertinents et faisant mouche. Puis, il m’a fallu admettre qu’elle était plus solide et consistante que ce que j’avais imaginé, et je pense maintenant comprendre en quoi elle rejoignait en fait très souvent les positions plus tranchantes de son collègue… qu’elle n’a pratiquement jamais contredit.
    En fait, les deux partagent la même vision lucide et sceptique qui les fait profondément douter du système politique dominant : système à la fois stupide dans la collecte d’informations et l’organisation du pouvoir, et corrompu ( voir la conclusion de l’entretien) au point que cela menace désormais tous les Etats. Ce que, diplomatiquement, ils ne pouvaient pas dire formellement concernant notre propre pays, mais il était visible que tous les deux le pensaient vraiment…

      +6

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications