Les Crises Les Crises
29.mai.202129.5.2021 // Les Crises

Comprendre la Commune de Paris #10 : A l’attaque de Paris – par Henri Guillemin

Merci 12
J'envoie

Source :RTS, Henri Guillemin

En 1971, cent ans après «la semaine sanglante» qui vit l’écrasement de la Commune de Paris, l’historien et écrivain français Henri Guillemin présente en treize conférences télévisées cette page sombre de l’histoire de France. Découvrez ou redécouvrez cette passionnante série en version haute définition restaurée. Voir l’épisode précédent.

Les Parisiens vivent encore dans l’illusion d’une concorde avec les Versaillais et d’une extension de la Commune. Ils vont tomber de haut au moment de l’attaque de la capitale.

Source :RTS, Henri Guillemin, 18-09-1971

 

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

2 réactions et commentaires

  • Paul // 29.05.2021 à 08h54

    Merci pour ces rappels

    150 ans …

    « Pas de commémoration officielle des 150 ans de la Commune, alors que le Président n’a pas lésiné sur le bicentenaire de la mort de Napoléon.. »
    https://www.politis.fr/articles/2021/05/ce-29-mai-faisons-le-mur-43224/

      +3

    Alerter
  • Malbrough // 29.05.2021 à 09h02

    Rien que la photo de ces canons tirant « à boulets rouges » sur Paris rappellent que les incendies dans cette ville n’ont pas été que le fait des communards .
    Ce que la bourgeoisie a toujours dénié .
    Finalement ça ressemble à l’incendie du Reichstag : faire des saloperies et les mettre sur le dos de ses adversaires .

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications