Les Crises Les Crises
31.octobre.201331.10.2013 // Les Crises

[Appel] Je cherche à discuter avec un conseiller clientèle en agence bancaire…

Merci 0
J'envoie

Je me pose des questions pratiques sur le fonctionnement concret en agence bancaire et les dysfonctionnements, en particulier sur la pression des conseillers en agence, les objectifs, les incitations financières pour vendre tel ou tel produit, etc.

C’est une vision générale, et nullement une façon de viser telle ou telle banque.

Merci de me contacter, anonymat garanti…

5 réactions et commentaires

  • gerard // 31.10.2013 à 19h40

    Bonjour monsieur
    J ai été conseiller et aujourd hui directeur d une agence de 12 personnes ! Fort de mes 20 ans d expérience oui je peux vous dire que les banques de détail ne font plus leur job … Et a cela plein de raisons !

      +0

    Alerter
  • Achille Tendon // 31.10.2013 à 21h12

    Cher Olivier,

    Vous faites un travail remarquable comme actuaire et tous les chiffres dignes de confiance que vous pouvez récolter pour nous présenter des situations qui s’approchent de la vraie réalité!

    Toutefois, il me semble, ces derniers temps, que vous avez tendance à déraper de la trajectoire initiale que vous vous étiez fixée il y a fort longtemps, celle d’être un témoin plus qu’averti des “bizarreries” de la sphère finance qui ne prend le parti d’aucun mouvement !

    MAIS, vous êtes en train de créer un mouvement, justement… qui risque de vous tourner la tête : les mécontents de toutes sortes sont là et en force pour vous appuyer sur les revendications aussi diverses…qu’imprévues !!!

    Et qui pourraient fausser vos présentations et interprétations avec des données et chiffres réels, tant il est vrai que le succès médiatique en a fait tourner la tête de plus d’un !

    Moi ? Directeur d’une succursale de banque suisse !
    Moi ? Broker à la bourse américaine avec des noms honorablement connus

      +0

    Alerter
    • Vincent // 01.11.2013 à 09h51

      Achille,
      je suis d’accord sur votre commentaire sur la diversification du blog et la moindre part des analyses chiffrées et graphiques.
      Cependant, la lecture de toutes ces analyses ne peut laisser indifférent trop longtemps. Je me mets à la place d’Olivier. Analyser les données, rencontrer des personnalités (parfois éclairées) de la sphère financière, tenter de débattre avec des idéologues du libéralisme qui ne comprennent parfois pas grand’chose (Philippe D. si tu nous lis….), j’en passe… cela doit faire bouillir donc soit on se contente de l’analyse froide soit on tente de faire quelque chose à hauteur de nos moyens. Cela n’enlève en rien la pertinence de l’argumentation.

        +0

      Alerter
  • TROLL // 01.11.2013 à 03h08

    Bonjour,
    Étant commercial en agence,je serai heureux de témoigner concernant les méthodes et les objectifs assignés aux agences bancaires.
    Même dans les structures qui ne commissionnent pas leurs conseillers, la pression existe et l’omniprésence des contrôles informatiques permet aux managers de superviser les agendas, téléphones, R.V. de tous ses “collaborateurs”
    La docilité et la naïveté de ces derniers ( employés jeunes et inquiets du chômage+ turn-over) permet de mettre en vente tout et n’importe quoi, sans forcément de service après vente..
    ( téléphone LOA assurances diverses, produits boursiers tarabiscotés,qui seraient plus rentables que les produits bancaires eux mêmes)

      +0

    Alerter
  • Michalak des Cygnes // 04.11.2013 à 10h37

    Je suis au Crédit Coopératif et je n’ai jamais été aussi heureux de ma situation. P r o x i m i t i é 🙂 (et programme de participation à l’entreprise + programde de dons à des ONG ou associations). Contact régulié très apprécié.

    Après 10 ans à la caisse d’épargne, ayant changé 567 fois de conseiller, parfois en ignorant le changement, où je pouvais objectivement descendre jusqu’à -2k€ sans recevoir un appel téléphonique (véridique je suis aller jusqu’à -2k en recevant juste mes AJO…).

    Et bien cela change ! J’ajouterai que j’ai également un compte au Luxembourg, dans une banque nationale de taille intermédiaire (je suis travailleur frontalier, cela facilite mon employeur), avec une carte bancaire gratuite, un plan d’épargne intéressant et rémunérateur, un programe de participation dans une ONG (et de 2 ! 😉 ) et un conseiller, un brin austère mais dispo 6/7jrs avec toujours une réponse p.e.r.t.i.n.e.n.t.e à mes questions.

    Bon voila, je suis sortie de la grosse usine à gaz française et j’ai trouvé des banquiers concernés par leur travail.

    Comme quoi, rien d’impossible, rien de sorcier.

    Bonne journée à vous ! ( je pourrais donner un témoignagne plus détaillé mais le temps me manque ces jours-ci, si cela vous intéresse, libre à vous de me/nous donner une dead line 🙂 )

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications