Les Crises Les Crises
8.novembre.20198.11.2019 // Les Crises

DGSE : Face à la réalité ? Talk with a spy. Par Thinkerview

Merci 94
Je commente
J'envoie

Source : Youtube, Thinkerview, 20-09-2019

Source : Youtube, Thinkerview, 20-09-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Wollaston // 08.11.2019 à 14h12

concernant cette chaîne. J’ai écouté toutes leurs émissions et c’est a chaque fois la qualité de l’invité qui fait la valeur de l’interview.
Le format long fait que la forme des questions disparaît derrière la profondeur du sujet.
Perso j’adore !
Concernant cette interview en particulier, l’invité mystère n’a que langue de bois et pas grand chose a dire. Bof !

7 réactions et commentaires

  • François Lacoste // 08.11.2019 à 10h22

    Ce journaliste fait trop de co(q)uilles!
    A chaque fois que j’écoute une interview menée par ce journaliste, j’éprouve une forte gène provoqué par le ton et les commentaires du genre: les doigts dans le c.., les putains de crétins, les expressions tellement imagées, quoique que pas systématiquement grossières, mais que ni l’interviewé ni l’auditeur ne comprennent, les coq à l’âne bizarres ou hors de propos et les sous entendus abscons, mais aussi à cause de sa manière de demander à l’interviewé de le regarder dans les yeux (???) ou de répondre à une question par une injonction étonnamment impérative.
    Tous ça pour dire qu’il pense probablement faire ainsi preuve de rigueur et je le crains d’une certaine forme d’empathie journalistique.
    En attendant je l’écoute souvent avec le plus grand intérêt.

    • Quentin // 08.11.2019 à 10h27

      Il n’est pas journaliste (ou ne se considère pas comme tel du moins).

      Après son ton fait à la fois la force et la faiblesse de la chaîne, ça casse le côté convenu des interviews qu’on voit à longueur d’émissions à la télé, mais ça peut rendre l’entretien moins agréable à entendre selon la manière dont l’invité répond.

      Par contre leur interview d’hier sur l’agroalimentaire vaut le coup d’être écoutée, c’est lunaire…

      • François Lacoste // 08.11.2019 à 14h28

        Je prendrai le temps de l’écouter, merci pour les précisions…

  • Wollaston // 08.11.2019 à 14h12

    concernant cette chaîne. J’ai écouté toutes leurs émissions et c’est a chaque fois la qualité de l’invité qui fait la valeur de l’interview.
    Le format long fait que la forme des questions disparaît derrière la profondeur du sujet.
    Perso j’adore !
    Concernant cette interview en particulier, l’invité mystère n’a que langue de bois et pas grand chose a dire. Bof !

  • EugenieGrandet // 08.11.2019 à 18h24

    Cette chaine Thinkerview est de qualité, par l’approche, par la qualité des invités, par le temps long (les invités ont le temps de s”expliquer), par la plutôt -très- bonne connaissance des sujets par Sky l’intervieweur.
    Et malgré ses (un peu trop fréquentes, à mon goût) interruptions (alors, je me mets à préférer Taddei), c’est en général assez prenant pour écouter jusqu’au bout.

    Ce qui me dérange, c’est le côté consanguin des invités (on sent une ligne éditoriale. Certains reviennent un peu -trop- souvent (P Conessa, par exemple, a répété ce qu’il avait déjà dit quelques semaines auparavant. A la longue, la créativité et la contribution au débat d’idées vont s’appauvrir si cela devient de l’entresol; c’est un risque) et des sujets (le renseignement par exemple; sans doute le passé de Sky qui resurgit!). Mais je connais bien la difficulté de trouver des interlocuteurs/invités hors des sentiers battus.

    Sky a quelquefois un questionnement un peu “complotiste” (les états ou les entreprises ou les services ou les chercheurs ou les journalistes: ils ou elles s’entendent pour contrôler le monde.) Heureusement, à chaque fois, l’invité concerné l’a renvoyé dans ses cordes. Cela nuit un peu, de mon point de vue, à la crédibilité de l’interviewer car ça n’est pas nécessaire de penser le monde comme cela. D’accord pour challenger les invités mais avec plus de profondeur, si je peux me permettre.

    En tout cas, belle réussite. A encourager et soutenir tant cette parole est rare.

  • octron // 09.11.2019 à 07h07

    Je me suis forcé à écouter car le sujet ne m’est pas indifférent.
    Et au bilan, c’est pitoyable. Je le savais pour l’avoir côtoyé en son temps : la france n’a ni “service” ni “intelligence”.
    Ce type est littéralement “hors sol”, il ne sait rien, ne comprend rien et en plus il protonmail.comparle comme un analphabète. Mais il a fait Montlouis et le 1° Rpima… alors ça suffit.
    Pitoyable vous dis-je !

  • moshedayan // 10.11.2019 à 18h52

    Rien de spécial, tout est connu par les services de l’Est et de l’Ouest sur les méthodes de chacun. De Bratislava à Moscou, les bons responsables savent travailler sur les méthodes. Après l’OTAN a réussi à avancer ses pions à l’Est et à imposer ses méthodes. Donc si des erreurs sont commises quant à l’appréciation des situations , la seule raison c’est uniquement par idéologie et imprégnation intellectuelle. Bref…
    Si vous espérez que votre pays ait une position réaliste, indépendante – autant dire que c’est “du pipeau” tant que votre pays sera membre de l’OTAN d’où le petit refus gêné de cet interlocuteur face à l’affirmation ” la France est la putain des Américains” mot vulgaire “certes… larbin c’est déjà peu flatteur… non ?”
    Quand cet interlocuteur parle de la voix de la France sur l’Iran :// je rigole !

  • Afficher tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charte de modérations des commentaires

Et recevez nos publications