Journée de souvenir aujourd’hui…

P.S. Quand je pense que le 1er janvier
1/ je savais à peine où était l’Ukraine
2/ je me rappelle m’être dit “tiens, il faudra que je n’oublie pas de faire un billet sur la guerre début aout. Ben, du coup, je ne risquais pas d’oublier ! 🙁

1er aout


 










2 aout















3 aout










4 aout

(je l’aime bien celui-là, on sent qu’il peut facilement resservir ne plus…)

 


 










5 aout













Le bilan de la guerre

P.S. Merci à JPS pour son aide 🙂

156 réponses à Il y a 100 ans : la guerre…

  1. La Gaule Le 03 août 2014 à 02h09
    Afficher/Masquer

    La technicité journalistique banale de toutes ces “unes” est toujours en vigueur aujourd’hui. Les acteurs en cause dans ces gros titres sont encore présents également.
    Ce qui est effrayant est que l’ont sait ce qui s’est passé par la suite derrière toute cette banalité.


    • besse75 Le 03 août 2014 à 02h28
      Afficher/Masquer

      Oui, il y a comme une sensation bizarre, derrière ces bouts de papiers il y a 8 millions de morts…


      • Spipou Le 03 août 2014 à 05h44
        Afficher/Masquer

        Je crois que c’est 10 millions, non ? Et on en paie encore les pots cassés un siècle après…


        • besse75 Le 03 août 2014 à 06h32
          Afficher/Masquer

          8 millions c’est déjà trop. Oui 9.7 millions pardon, par contre je ne sais pas si ce chiffre englobe tout les morts (civils et militaires) ou que les militaires.


          • Spipou Le 03 août 2014 à 09h25
            Afficher/Masquer

            De toutes façons, dans l’horreur, on n’en est plus à un million près… 🙁

            Et la grande guerre a été suivie par l’épidémie de grippe espagnole, qui paraît-il a fait encore plus de victimes ! Au moins, c’était pas la faute de l’homme.


            • perceval78 Le 03 août 2014 à 11h31
              Afficher/Masquer

              anecdote personnelle, d’après ce que me dit mon père du coté maternel, 4 oncles avait fait la guerre 14-18.

              le premier, trop agé pour combattre allait chercher des chevaux américains à Brest pour les convoyer jusqu’à Dinan.

              deux autres étaient revenus sain et sauf de Verdun ou ils s’étaient croisés

              le dernier était mort de la grippe espagnole dans un hopital de marseille.

              Comme quoi , on choisit pas son destin …


            • Thémistoclès Le 18 août 2014 à 11h49
              Afficher/Masquer

              Pour la grippe espagnole, c’est tout ce qu’il y a de plus douteux : d’abord, elle n’avait rien à voir avec l’Espagne, et ce n’était pas une grippe (pour le Dr de Sambucy c’était une forme de typhus).

              Ensuite : d’après The horrors of vaccinations – Higgins, 1921 :
              ” «La grippe « espagnole» de 1918 fut d’origine états-unienne. Née dans les camps militaires de la première guerre mondiale, elle résultait d’une campagne de vaccination par les laboratoires Rockefeller et de l’injection aux soldats (des deux camps) de vaccins contre la typhoïde produits depuis 1916 dans des usines chinoises. Les soldats tombaient malades après l’injection, d’une maladie initialement baptisée «infection para typhoïque» caractérisée par des nausées, vomissements, diarrhées, et pneumonies mortelles. La maladie s’est ensuite répandue dans le monde entier… Ce n’est que plus tard que l’establishment médical a faussement baptisé « grippe espagnole » le virus recombinant mortel répandu par le vaccin de l’empire pharmaceutique Rockefeller. “


        • languedoc 30 Le 03 août 2014 à 14h12
          Afficher/Masquer

          On a nettement fait mieux en 40/45 : 60 millions de morts et plus.


          • perceval78 Le 03 août 2014 à 16h41
            Afficher/Masquer

            ouaip et puis l’avantage c’est que ca permet de faire de bonnes blagues …
            entre malades mentaux s’entend …

            Carl Bildt ?@carlbildt Jun 22
            Thought for a while that WW3 had started in Luxembourg tonight. False alarm. Was national day fireworks. Congratulations!

            François Heisbourg ?@FHeisbourg 18 May 2012
            @carlbildt Soviet, Tsarist, Nazi, Wilhelminian, or other?

            Retweeted by François Heisbourg
            Carl Bildt ?@carlbildt 18 May 2012
            @FHeisbourg Most likely German WW2 or Russian WW1.


            • V_Parlier Le 03 août 2014 à 18h49
              Afficher/Masquer

              Heisbourg se croit peut-être spirituel mais ses tweets sont autant de mauvais goût que ceux de Carl Bildt. Comme quoi, qui se ressemblent ne s’assemblent pas toujours.

              Je ne sais pas si quelqu’un d’autre ressent la même chose que moi, mais j’ai comme l’impression qu’avec cette couverture “moderne” qui est faite du centenaire de cette déclaration de guerre, on instille petit à petit l’idée que la Russie a poussé pour démarrer la guerre (ce qui est faux) alors que finalement la France et l’Allemagne rigolaient bien ensemble à cette époque…

              Cette célébration est malsaine, non seulement parce-qu’on ne célèbre pas un armistice mais le début d’une guerre, mais aussi parce-que les belligérants adverses sont en train de l’arranger à leur sauce en se donnant des tapes sur le dos. Qu’on se réconcilie avec l’Allemagne, sur le principe, je le comprends. Mais pas de cette manière. C’est vraiment de très mauvais goût, au vu des événements actuels. De plus, je pense que les esprits US-compatibles et bobos qui lisent Le Monde interpréteront les coupures de journaux montrées ici comme: “L’Europe a été faible, elle aurait du frapper l’Allemagne plus vite, comme on doit faire avec la Russie aujourd’hui”. L’analyse n’ira pas plus loin que çà, hélas.


      • Crapaud Rouge Le 03 août 2014 à 12h35
        Afficher/Masquer

        En première lecture, c’est exactement l’effet que j’ai ressenti, celui d’une “sensation bizarre“. Mais je n’avais pas en tête un bilan numérique, seulement ce mot qui revient souvent pour décrire cette grande guerre : boucherie. Aujourd’hui, on peut faire un parallèle saisissant avec le conflit israëlo-palestinien : quelque soient les “bonnes” raisons que l’on peut prétendre avoir pour faire une guerre, rien ne saurait justifier de se livrer à une “boucherie”. Mais peut-on conserver le sens de la mesure quand on se livre à une guerre ? Certainement pas dès lors que l’on “diabolise” le camp adverse et que l’on “angélise” son propre camp. La réalité est bien plus prosaïque, bien plus terne et banale, bien plus humaine aussi.


  2. La Gaule Le 03 août 2014 à 03h07
    Afficher/Masquer

    Toujours sur le même thème, un éclairage d’Hervé Juvin (du grand Juvin) :

    http://www.realpolitik.tv/2014/08/lhistoire-longue-constante-des-peuples-et-des-nations-par-herve-juvin-rediffusion/

    Enfin des photos terribles (peut-être ont-elles été déjà données ici, je ne suis pas tous les liens) de celles que l’on censurait systématiquement dans les locaux de “l’Illustration” il y a cent ans.
    Ma grand-mère avait la collection complète de ce journal pendant le conflit, d’énormes albums tout relié cuir. En les feuilletant, on avait l’impression que la guerre était un défilé militaire permanent (tenues impeccables) et où tout restait propre, même dans les tranchées, même sur les champs de bataille après les combats où il ne semblait y avoir que des morts intacts.
    Là aussi rien n’a changé et l’invention du cinématographe n’a pas arrangé les choses.

    http://allainjules.com/2014/08/01/alerte-info-ukraine-donbass-grosse-defaite-de-larmee-ukraino-americaine-a-chakhtarsk/


    • Spipou Le 03 août 2014 à 05h53
      Afficher/Masquer

      C’est le moment de lire ou de relire Le choc des civilisations.

      Quand je pense que le regretté Huntington a été considéré par un facho par les gens qui ne l’ont pas lu. Tout ce qui se passe en ce moment lui donne (hélas) bien raison !


      • Crapaud Rouge Le 03 août 2014 à 13h58
        Afficher/Masquer

        Faisant partie des “gens qui ne l’ont pas lu“, je voudrais savoir si dans son livre il justifie une “guerre des civilisations” montée de toutes pièces par les US, ou s’il prouve qu’il s’agit d’un phénomène historique dont les développements échapperaient à la volonté des princes ?


        • Spipou Le 03 août 2014 à 22h56
          Afficher/Masquer

          Il n’a pas la prétention de prouver, mais il part de l’hypothèse, qu’il démontre (ou pas, suivant qu’on suit ou non son raisonnement, mais il a de bons arguments et d’abondantes références), qu’il s’agit d’un phénomène historique dont les développements échapperaient à la volonté des princes.


          • Spipou Le 03 août 2014 à 23h06
            Afficher/Masquer

            Comment dire ? C’est vraiment pas le genre à balancer des “preuves” !

            C’est plutôt un livre constitué d’hypothèses, que l’auteur essaie de démontrer de la façon la plus rigoureuse possible. Et encore, il laisse la place au doute nécessaire dans un essai de futurologie géopolitique.

            On a dit tellement de c… sur ce livre (à mon avis à cause du titre)… Je pense que le mieux est vraiment de le lire, si possible en anglais.


            • Spipou Le 03 août 2014 à 23h13
              Afficher/Masquer

              Et enfin, cerise sur le gâteau, il recommande dans ses conclusions, de tenir compte de l’aspect civilisationnel des uns et des autres pour développer des relations harmonieuses dans le monde de demain.

              Conclusion que visiblement les dirigeants européens et américains de 2014 n’ont pas lue.


            • bascoup Le 04 août 2014 à 00h04
              Afficher/Masquer

              Bien sur que si les américains l’ont lu.
              Ils ont bien pris en compte les spécificités du monde musulman pour pouvoir déstabiliser la Syrie.
              Je ne suis pas capable de répondre sur le reste, je n’ai pas lu le livre.
              A ma décharge un livre qui évoque une civilisation occidentale semble être à première vu un livre pour enfant. La page wiki ne parait pas plus encourageante…
              Encore faut-il savoir ce qu’est pour lui une civilisation.


            • Spipou Le 04 août 2014 à 00h55
              Afficher/Masquer

              Il faut lire le livre !

              En gros, si je fais encore un effort pour résumer, son hypothèse est “Le Monde n’est pas soluble dans les Etats-Unis”.

              Ce n’est pas vraiment un livre pour enfants, non !

              Enfin, ce que je disais, c’est que les américains n’ont pas lu (pas voulu lire) ses conclusions. Chacun prend dans un livre ce qu’il a envie d’y prendre, vous savez.


  3. POL Le 03 août 2014 à 05h20
    Afficher/Masquer

    une chose qui interpelle c’est le prix des journaux: 5 centimes…

    https://imagizer.imageshack.us/v2/632x278q90/673/wAZo5n.jpg

    ca donne une bonne idée de l’etat de notre societé

    POL


    • perceval78 Le 03 août 2014 à 11h39
      Afficher/Masquer

      une calculette en ligne ici …
      =
      http://france-inflation.com/calculateur_inflation.php
      =


      • Incognitototo Le 03 août 2014 à 12h47
        Afficher/Masquer

        Bizarre… d’après la calculette, ça fait 17 € ou 109 FF… ???


        • Yaplus Le 03 août 2014 à 13h09
          Afficher/Masquer

          17 centimes d’euros


        • Badd Le 03 août 2014 à 13h17
          Afficher/Masquer

          Je pense que c’est plutôt 0,17 euro, il faut convertir d’anciens francs en euros.


          • Incognitototo Le 03 août 2014 à 13h52
            Afficher/Masquer

            Oui, merci… j’avais oublié de préciser sur la calculette “anciens francs”… ce qui rend effectivement “étonnant” les coûts actuels des journaux…


          • Incognitototo Le 03 août 2014 à 13h57
            Afficher/Masquer

            P.-S. : un benchmark à faire pour comprendre pourquoi aujourd’hui, on ne peut plus sortir de l’information sans multiplier les coûts par 7 (si on prend le Canard pour référence)…


    • Albert Berlin Le 03 août 2014 à 16h47
      Afficher/Masquer

      Sauf Le Figaro qui se vendait 10 centimes…


  4. Spipou Le 03 août 2014 à 05h43
    Afficher/Masquer

    Bône et Philippeville ont été bombardée le 4 août ? L’Echo d’Alger n’avait rien à envier au Monde, dites donc !

    En fait, si j’ai le temps, je tâcherai de vérifier quand même, on ne sais jamais… Peut-être que l’armée française avait des Iskander ou des Buk en Algérie…


    • Spipou Le 03 août 2014 à 05h46
      Afficher/Masquer

      En fait, c’est la France qui a essayé de bombarder Karlsruhe, mais avec les “bombardiers” de l’époque, ça n’a pas dû faire beaucoup de dégâts. Je crois que ça a été le seul bombardement aérien de la guerre.


      • perceval78 Le 03 août 2014 à 06h18
        Afficher/Masquer

        Bonjour @Spipou, je crains que tu ne sois victime d’une propagande allemande datant de plus de 100ans.
        =
        http://ageat.asso.fr/spip.php?article115
        =

        Le 2 août, les opérations allemandes débutent avec le passage de la frontière luxembourgeoise. Ce même jour, le ministre plénipotentiaire d’Allemagne à Bruxelles remet au ministre des affaires étrangères belge l’ultimatum à la Belgique exigeant le libre passage des troupes impériales. L’ultimatum est rejeté dans la nuit avec indignation par le Roi Albert.

        La France ne cesse de signaler à Londres des violations de frontières par les troupes allemandes. L’Angleterre continue de ne promettre que son aide diplomatique.

        Le 3 août, les mécanismes des alliances se mettent en route. Sous le prétexte mensonger, voire ridicule, d’un bombardement de Karlsruhe et Nuremberg par des avions français, l’Allemagne déclare la guerre à la France.


      • Xavier Du Mont De Rien Du Tout Le 03 août 2014 à 17h46
        Afficher/Masquer

        Ben oui mais non… Les bombardements aériens ont eu lieu pendant toute la guerre. Très primitifs au début, on jetait les bombes par dessus bord, au pif, ils se sont perfectionnés vraiment à partir de 1916-1917. Les Allemands ont utilisé également pour bombarder Londres et Paris (entre autre), les Zeppelins mais cela s’avéra trop couteux lorsqu’ils étaient abattus. Les 2 camps conçurent des bombardiers lourds sophistiqués, vers fin 1917, principalement les Handley Page pour les anglais et les Gothas pour les allemands. Ils pouvaient emporter jusqu’à 1000 kgs de bombes placées en soute et sous les ailes et possédaient des systèmes de visée… Cela préfigurait les bombardement stratégique de la seconde guerre.

        Amicalement,
        Xavier


  5. Judabrutus Le 03 août 2014 à 06h53
    Afficher/Masquer

    Cette belle brochette de ” unes” vient opportunément nous rappeler que la fonction informative des médias n’est qu’accessoire : dans tous les régimes, le rôle premier de la presse est de configurer les esprits de manière à ce que chacun soit disposé à accepter le pire…et les démocraties n’ échappent pas à la règle. Au reste, la chose n’est guère difficile : l’homme désire passionnément la guerre qui va l’arracher à la médiocrité du quotidien. L’uniforme donne l’illusion de gommer les différences sociales et l’on s’imagine baigner dans une atmosphère de parfaite fraternité.
    Chaque fois que je suis amené à réfléchir sur la tragédie de 14-18, invariablement je suis frappé par l’enthousiasme avec lequel les peuples, dans une belle unité, ont applaudi à la boucherie qui allait les anéantir. Se sent-on à ce point invulnérable, dans un monde chauffé à blanc, pour ne pas entrevoir quelles seront les conséquences collectives et individuelles d’une entrée en guerre ?
    La première de ces conséquences, c’est que la guerre met la démocratie entre parenthèses. Avant la déclaration, vous pouvez avoir une opinion, être pour ou contre la guerre, éprouver de la sympathie pour la nation potentiellement ennemie. Dès que ” le grand troupeau” est mis en branle, tout pacifisme est trahison, tout pessimisme est défaitisme, votre camp est choisi par votre gouvernement, le recul critique devient intelligence avec l’ennemi. Le patriotisme n’est plus une valeur, c’est une obligation administrative et juridique. Et gare à vous si vous avez eu l’imprudence d’exprimer certaines opinions non orthodoxes avant l’entrée en guerre, la gendarmerie saura vous trouver, comme elle sait retrouver tous ceux qui refusent de rentrer dans la danse macabre.
    14-18, dans toute sa stupidité et sa bestialité, est-ce encore possible en 2014 ? L’homo occidentalis a-t-il su enfin inventer des contre-pouvoirs à cette déferlante fatale des informations manipulées, à cette aspiration inexorable par la pulsion de mort ? C’est que nous n’allons pas tarder à vérifier.


    • VladP Le 03 août 2014 à 18h54
      Afficher/Masquer

      À ce niveai, je crois que l’espoir est permis.
      En regardant ici ou là, les films sur la mobilisation dans l’ouest de l’Ukraine, on se rends compte que les recruteurs risquent à tous moments de se faire lyncher en place publique par des femmes en furie!
      Il n’y a besoin de rien de plus pour que la guerre finisse par s’arrêter!
      Les 1ers con-vaincus sont déjà montés au front et ils en ont pris plein la tronche!
      Ces oiseaux ne sont donc plus en mesure d’être à l’arrière pour flinguer ceux qui refusent de marcher: ils sont morts!
      Partant, quand les guignols du genre de celui avec sa petite queue de cheval va faire son discourt au fin fond du pays pour recruter de la chair à canon se sent obligé de déchirer son tee-shirt pour impressionner la gente féminine en montrant sa poitrine velue, la seule chose qu’il recolte, c’est une volée de coups de journaux sur la tronche et de se faire trainer par une furie qui attrappe sa dite queue de cheval pour le tirer dans la foule en colère.
      Une chance pour lui qu’il y avait quelques uniformes pour le protéger, sinon il se faisait bel et bien écharper!
      Cela démontre bien que, malgré les kolomoiski, la guerre se serait déjà arrêtée faute de combattants si l’Europe ne continuait pas à refinancer l’ukraine (avec nos impôts) et à fournir des armes et des hommes aux nazis (et l’amerique, des dollars et des genéraux et conseillers militaires).
      Il suffit donc de refuser le gouvernorat européen, imposé contre la volonté de la population, pour que tout s’arrête.
      Prendre exemple et refuser… c’est facile: elles y arrivent bien, ELLES!
      Pour ce ki en est des généraux et conseillers americains, ça risque de durer moins longtemps que ce que ça a déjà duré: les zuniens préfèrent de loin voir leurs beaux généraux en bel uniforme et rasés de prêt, comme sur la photo, que tout esquintes sur un lit d’hôpital de Dombass.
      C’est pas bons pour l’image des states!
      Il vaut beaucoup mieux pousser ces c..s d’européens en avant pour qu’ils fassent le job!…


  6. perceval78 Le 03 août 2014 à 07h30
    Afficher/Masquer

    Ouisqu’on en est sur le long terme, j’ai vu que David cameron proposait dans sa dernière lettre à l’OTAN de revoir notre position à long terme sur la Russie . Personnellement je pense que ce serait bien qu’on signe un traité pour dire que pour les 100 ans qui viennent la Russie est notre ennemi.

    Enfin, ca m’a pas vraiment étonné, ce qui m’a étonné par contre c’est cette phrase de Cameron:

    This is a personal priority for me – a “North Atlantic Armed Forces Charter”, signed by us all, would underline our commitment to treating our armed forces and their families fairly and providing them with the necessary support and care when they retire or are wounded or killed.

    Il faut que nous signions une charte pour dire à quel point nous sommes attachés à Nos soldats retraités, blessés ou tués .

    Mais pouquoi diable a t’il ressenti le besoin de dire ça, y aurait il de la grogne du coté du commandement militaire uk ??
    =
    https://www.gov.uk/government/news/pm-writes-to-nato-leaders-ahead-of-nato-summit-wales-2014
    =


    • bigglop Le 03 août 2014 à 18h07
      Afficher/Masquer

      Mon bonjour à tous et à Olivier (en le remerciant encore pour tout le travail fantastique qu’il réalise)
      Je ne sais pas si vous réalisez que dans l’histoire récente, les états ne font plus de déclarations de guerre.
      Les peuples sont mis devant le fait accompli, sans vote des parlements, au nom de “mesures préventives”, interventions humanitaires accompagnées de “frappes ciblées” sur certains objectifs.
      Maintenant, la doctrine des Néo-Cons (US et UE/OTAN) est qu’un conflit nucléaire peut être “gagné” par des frappes nucléaires “préventives”.
      Mais cette troisième guerre mondiale a déjà commencé avec la défense, à tout prix du dollar, monnaie de réserve et d’échange, par la guerre économique, financière, virus informatiques, et bientôt les armes scalaires magnétiques.
      En attendant les conflits régionaux se multiplient….
      Je me permet de mettre en lien la dernière vidéo de Paul Jorion :
      http://www.pauljorion.com/blog/?p=67549
      Aujourd’hui, Not’président met son costume d’inauguration des chrysanthèmes, des commémos pour donner le change. Pitoyable!!


  7. besse75 Le 03 août 2014 à 07h36
    Afficher/Masquer

    « Il faut apprendre à cette jeune démocratie le goût de la liberté, elle a la passion de l’égalité, elle n’a pas, au même degré, la notion de la liberté, qui est beaucoup plus difficile et beaucoup plus longue à acquérir. Il faut donner aux enfants du peuple, par un exercice suffisamment élevé de la faculté de penser, le sentiment de la valeur de l’homme et par conséquent du prix de la liberté, sans lequel l’homme n’est pas. »

    J.Jaurès

    Tout dernier discours de Jean Jaurès, 29 juillet 1914 en Belgique:
    http://dormirajamais.org/jaures-1/


    • samuel Le 03 août 2014 à 20h26
      Afficher/Masquer

      Au nom de la démocratie, ils sont en train de mettre le monde à feu et à sang, alors je m’interroge sur les gens qui parlent souvent de Démocratie, non pas toujours par habitude. La Démocratie a-t-elle vraiment rendu le monde plus différent, moi je ne le pense pas au regard de certains pseudos partout. Comme si avant la Démocratie, il était interdit de penser, de moins vouloir tourner en rond, comme s’il n’y avait plus que cette chose qui pourrait nous faire apprendre le goût de la liberté, ou de la conquète de soi. Et puis avoir trop de passion pour l’égalité, ça fait pas moins voir moins d’inégalité de jugement dans les sociétés, ou alors je n’ai pas le même degré que la plupart de nos élites. Comme il me reste encore bien du chemin à faire pour évoluer, pour les rattraper, il me faut sans doute acquérir plus de langage mimétique à la bouche ou alors en tête. Car sinon comment moins faire de mal aux nombreux petits enfants du peuple, et bien par un exercice suffisamment élevé de la faculté de penser cette seule notion auto plus satisfaisante, et amenant forcément en retour un meilleur sentiment de fierté pour la valeur de l’homme, sans lequel l’homme ne serait pas, ne serait rien sans principalement cela constamment en tête. Selon moi la démocratie principalement le produit d’un nombre de cons.


    • samuel Le 03 août 2014 à 21h30
      Afficher/Masquer

      Au nom de la démocratie, ils sont en train de mettre le monde à feu et à sang, alors je m’interroge sur les fondamentaux de la Démocratie. La Démocratie a-t-elle vraiment rendu le monde plus différent ? Comme si avant la Démocratie, il était interdit de penser, de moins vouloir opprimer, comme s’il n’y avait plus que la démocratie pour nous faire apprendre le goût de la liberté, ou de la conquète de soi. Ou alors je ne comprends rien et je n’ai pas le même degré que la plupart de nos élites, comme il me reste bien du chemin à faire pour évoluer, pour les rattraper, il me faut sans doute acquérir plus de langage démocratique à la bouche, mais tout cela n’est-ce pas un peu du mimétisme. Car sinon comment moins faire de mal aux petits enfants du peuple, et bien par un exercice suffisamment élevé de la faculté de penser cette seule notion,
      et amenant forcément en retour un meilleur sentiment pour la valeur de l’homme, sans lequel l’homme ne serait pas, ne serait rien sans principalement cela en tête.


      • jules Le 03 août 2014 à 23h10
        Afficher/Masquer

        La question n’est pas celle de la démocratie en tant que régime politique, mais bien celle des individus qui aspirent au — ou exercent le — pouvoir et qui affirment sans vergogne : « Nous sommes LES démocrates ».

        D’une certaine façon, même si c’est futile de le formuler de cette façon-là, mieux vaut un gouvernement d’aristocrates sincèrement convaincus par l’intérêt des populations qu’un pouvoir démocratique uniquement constitué d’un ramassis de canailles et d’arrivistes sans scrupules qui considèrent le peuple comme une bande de dindons à ratisser ou, plus odieux, comme un ennemi à abattre.

        Pour parler plus simplement, à la question « quoi ? », il faut substituer la question « qui ? » (Et, en guise de question subsidiaire : « Pour le compte de qui ? »)

        C’est à partir de cette question-là, celle de la valeur des individus, qu’on peut commencer à analyser de quelles façons un régime politique influe sur le comportement des élus et réciproquement.


    • RGT Le 04 août 2014 à 17h13
      Afficher/Masquer

      Aujourd’hui, ce serait plutôt :

      La démocratie c’est comme la confiture : Moins on en a, plus on l’étale.


  8. Danyves Le 03 août 2014 à 08h54
    Afficher/Masquer

    PORTFOLIOS 28 PHOTOS
    Mamad et Toinot, correspondance d’un poilu
    PHOTOGRAPHE : MUSÉE NICÉPHORE NIÉPCE / ANONYME

    En dehors des assauts, la vie du soldat lors de la première grande guerre est faite d’attente, occupée en partie par la correspondance avec les familles. Toinot est l’un d’eux. Infirmier au front, il écrit presque quotidiennement à sa femme, Mamad, restée à Chalon-sur-Saône avec leur fils René. Leurs cartes postales, mises en scène de studio ou photomontage, sont le reflet d’une propagande qui exalte le nationalisme, à travers l’héroïsme du Poilu, la fidélité de l’épouse, la fraternité avec les alliés belges et anglais. Autant de poncifs qui rompent avec l’horreur que vivent chaque jour les soldats au front. Le musée Nicéphore Niépce a conservé la correspondance de Mamad et Toinot, dont Mediapart présente des extraits.

    http://www.mediapart.fr/portfolios/mamad-et-toinot-correspondance-dun-poilu


  9. Diogene Le 03 août 2014 à 08h58
    Afficher/Masquer

    La propagande habituelle, l’histoire écrite par les vainqueurs.

    Ce sont les russes qui ont les premiers mobilisés secrètement dès le 24 juillet, ils voulaient la guerre, leur tactique a marché. (10 millions de morts)

    Lire “Les Coupables” de Henri Pozzi.


    • JLV Le 03 août 2014 à 12h48
      Afficher/Masquer

      Ils ont mobilisés “secrètement”? Ça ne doit pas être facile à faire.


    • Wilmotte Karim Le 03 août 2014 à 13h00
      Afficher/Masquer

      N’est-ce pas l’Allemagne qui a refusé la conférence internationale proposée afin d’éviter la guerre?


    • V_Parlier Le 03 août 2014 à 19h13
      Afficher/Masquer

      Ah çà y est, je m’y attendais plus haut. Le gros raccourci malsain visant à ramener toute la responsabilité des co…ries de l’Europe sur la Russie. Je le sentais venir. Et pourquoi la France était-elle du même côté que la Russie, alors, puisque nous sommes si sages en tout temps?


  10. PA.Québec Le 03 août 2014 à 09h13
    Afficher/Masquer

    Poutine s’inquiète… (dans le dossier Poutine ne rit jamais, M. Elkabbach.)

    https://www.youtube.com/watch?v=ZeP36Z-np_w

    Orateur autrichien — Il y a un siècle une partie de l’Ukraine faisait partie de l’Autriche…

    Poutine (hoche la tête) — Qu’est-ce que cela signifie ?

    — Cela…

    — Que proposez-vous ?

    (rires)

    — Cela veut dire que l’Ukraine, cent ans plus tard, …

    — J’ai peur d’entendre la suite…

    https://www.youtube.com/watch?v=0kJ1juNMaZA


    • Xavier Le 03 août 2014 à 10h04
      Afficher/Masquer

      Quand vous indiquez un lien vers une video, ça serait bien de préciser au minimum la date, le lieu et les circonstances de tournage. Tout le monde n’est pas russophone.
      Merci.


      • Le diable Le 03 août 2014 à 14h28
        Afficher/Masquer

        Bonjour Xavier,

        la conversation n’est pas en russe mais en allemand.

        Toute le monde ne parle pas le français.

        🙂

        Bien cordialement,

        le diable.


      • Albert Berlin Le 03 août 2014 à 17h03
        Afficher/Masquer

        Il me semble nettement plus important de suivre les liens (la date y est indiquée, deux fois) et de *remercier* le traducteur. Oui, c’est dur, je sais.

        Il y a plein de gens qui passent des liens sans traduction (mais ce serait parfait si la date et le lieu étaient indiquées!?)

        Et c’est en allemand…


    • chios Le 03 août 2014 à 10h08
      Afficher/Masquer

      Pour ceux qui sont plus “au fait” que moi, j’aimerais des explications… Insider jokes, I presume?

      Si je ne me trompe, c’est le jour où Poutine est venu signer à Vienne pour South-stream, que UE et EU veulent empêcher.
      McCain en Bulgarie, le gouvernement qui démissionne, je ne me rappelle plus. aussi pour ce South-Stream

      Une video un peu plus longue?
      Pour comprendre le contexte?


      • Albert Berlin Le 03 août 2014 à 17h01
        Afficher/Masquer

        Ça me paraît simple : une partie de l’Ukraine (la Crimée par exemple) faisait partie de la Russie il y a un siècle… Poutine a utilisé ce genre d’arguments historiques pour accueillir la Crimée (et avoir fait une remarque sur la Nouvelle Russie et Odessa). Qu’est-ce que l’Autriche veut dire en rappelant qu’une partie de l’Ukraine faisait partie de l’Autriche….? J’ai peur d’entendre la suite.


  11. Macarel Le 03 août 2014 à 09h49
    Afficher/Masquer

    Dans le moindre petit village de France, vous avez un monument au morts de la guerre de 14-18, alors quel que soit le chiffre exact des victimes, c’est assez parlant quant à la saignée qui a été faite sur la population française, majoritairement rurale à l’époque. A voir les noms gravés, c’est quelquefois des familles entières qui ont été détruites.
    La guerre est le moyen qu’ont les riches pour faire s’entretuer les pauvres, quand les pauvres posent trop de problèmes aux riches, en temps de crise économique aigüe plus particulièrement, crise dont les riches sont en général les premiers responsables, puisque ce sont eux qui exercent le pouvoir sans partage, en régime capitaliste en tout cas.
    Ensuite, une fois la saignée accomplie, ces mêmes riches font ériger des mouvements du souvenir, à tous les coins du pays, et organisent une célébration annuelle, où ils versent hypocritement des larmes de crocodiles. Tout en pensant à leurs comptes en banque à l’abri dans des paradis fiscaux.
    Le problème c’est qu’il y a toujours assez de pauvres pour aller à l’abattoir en chantant : A Berlin, Nacht Paris, ce sera plié avant la fin de l’été… L’on sait ce qu’il advint, quatre ans d’une terrible guerre de tranchées, et le déclin de l’Europe. Déclin qui se poursuit aujourd’hui sous la direction de nos “amis” de l’oligarchie américaine et de l’OTAN, qui veulent nous liquider définitivement, en provoquant un nouveau conflit majeur en Europe, avec la Russie comme adversaire désigné. Et comme en 14, nos riches, pourraient finir par faire tuer les pauvres entre eux, pour conserver, où améliorer leurs fortunes, si les pauvres ne se réveillent pas à temps.
    Les riches qui contrôlent les médias de masse, s’emploient frénétiquement à conditionner les esprits des pauvres à voir les russes, et leur chef Poutine comme l’incarnation du démon.
    Les pauvres, se laisseront-ils abuser, encore cette fois ci ? Wait and see…

    Je terminerai par des chansons de Boris Vian : “La java des bombes atomiques”, “Les joyeux bouchers”, et “Le déserteur”

    http://www.youtube.com/watch?v=Qi892cBXuaM

    http://www.youtube.com/watch?v=w-8JmG8XqEY

    http://www.youtube.com/watch?v=w-8JmG8XqEY


    • Macarel Le 03 août 2014 à 09h54
      Afficher/Masquer

      Ah ! J’ai oublié celle sur les marchands de canon : “Le petit commerce”

      http://www.youtube.com/watch?v=JFbR6QbF90Q


    • pierre9459 Le 03 août 2014 à 10h24
      Afficher/Masquer

      Excellente analyse ! Il convient en effet de remettre les choses en place. Tous ces problèmes ne sont dus que parce qu’une certaine élite auto proclamée a peur (avec raison) de perdre son pouvoir et d’avoir à changer radicalement de mode de vie.
      C’est l’histoire de l’humanité hélas et la démonstration quasi ininterrompue depuis des siècles de la couradise et de la bêtise crasse de l’immense majorité des peuples !
      Je sais que ça peut paraitre excessif de dire ça mais si les riches en effet ont pu de tous temps agir ainsi, c’est bien parce que nous les avons laissé faire ! Ce qu’affirmait Maximilien il y a 222 ans peut-il encore s’affirmer aujourd’hui quand on peut dorénavant avoir accès à la connaissance des choses ?

      ” La plus grande partie des hommes qui habitent nos villes et nos campagnes sont abaissés par l’indigence, à ce dernier degré de l’avilissement, où l’homme, absorbé tout entier par les soins qu’exigent la conservation de son existence, est incapable de réfléchir sur les causes de ses malheurs et de reconnaitre les droits que la nature lui a donnés. ”
      Maximilien ROBESPIERRE – Janvier 1789

      Aujourd’hui, ne pourrait-on pas plutôt écrire ceci ?

      ” La plus grande partie des hommes qui habitent nos villes et nos campagnes sont abaissés par l’égoïsme, la cupidité, à la religion du TPMG (Tout Pour Ma Gueule) où l’homme, absorbé tout entier par sa jouissance personnelle, par l’utilisation des smartphones, des jeux vidéos , des séries TV en boucle, de la dépravation permanente de sa vie , de la jouissance de tout et de rien pour son unique plaisir refuse de réfléchir sur les causes des malheurs de ses semblables et de reconnaitre les droits que la nature leur a donnés.”

      J’ai bien peur que l’ami Robespierre n’ait été encore trop gentil dans son avis sur les peuples …


      • RGT Le 04 août 2014 à 17h37
        Afficher/Masquer

        Tiens, enfin quelqu’un qui connaît Maximilien Robespierre ? Si vous le connaissez réellement, c’est fabuleux !!!

        Il faudrait créer une asso pour le réhabiliter. Cet homme était réellement honnête et voulait améliorer la condition du peuple.

        Il était opposé à la terreur, et surtout aux bourgeois qui avaient berné la population (et sans doute volontairement organisé la “crise” pour mener leur coup d’état).

        Nous avons été débarrassés de la monarchie, mais l’oligarchie capitaliste qui l’a remplacé est largement pire.

        Comme Maximilien Robespierre était honnête, incorruptible (contrairement à Danton qui l’était à 200%) et qu’il veillait aux intérêts du peuple, ils l’ont éliminé et traîné dans la boue. et ça continue encore aujourd’hui.

        Et je ne parle pas de “Ce grand humaniste, voltaire” : Un bourgeois plein de fric qui souhaitait simplement préserver les intérêts de sa “caste”…
        Pour lui l’esclavage était normal. Le fric permettait tout (par contre il est interdit de s’en prendre à ceux qui ont du fric)…

        Rousseau était un vrai humaniste. Regardez aujourd’hui comme il a été traîné dans la boue…

        Danton-Robespierre, Voltaire-Rousseau, BHL-Onfray…

        Ce sont toujours les mêmes qui sont adulés (ceux qui font partie de “l’élite” friquée) et les autres qui sont ostracisés (allez savoir pourquoi?).


    • chios Le 03 août 2014 à 11h15
      Afficher/Masquer

      Je ne crois pas que l’on pourrait décréter une mobilisation générale aujourd’hui.
      D’ailleurs, il n’y a plus qu’une armée professionnelle.
      Les mentalités individualistes et hédonistes, imperméables à l’idéologie, ne peuvent être mobilisées dans ce sens du “devoir”, seulement dans celui des “droits”.
      Ce qui va se passer, c’est une “diminution du pouvoir d’achat” drastique et des émeutes, chaos…

      Soit le pouvoir “réprime”, soit il n’y parvient pas.

      Et puis???


      • perceval78 Le 03 août 2014 à 13h30
        Afficher/Masquer

        je pense que nos élites le savent @chios, le problème c’est qu’alors il ne reste plus qu’un option : une nucléante, option très risquée de type Looser – looser .


      • barre-de-rire Le 03 août 2014 à 15h33
        Afficher/Masquer

        100% avec toi. chaos grandissant, perte de contrôle, chaos entrainement le chaos. il n’y a pas de loi dans la théorie du chaos, et je pense que le laisser aller à l’autorégulation dans le chaos est similaire à la résultante de l’économie libérale où laisser la concurrence est sensée résoudre tous les problèmes… oui, c’est un fait, ça engendre une système totalitaire. au final avec les millénaires passés, on a toujours la même structure de gouvernance : une pyramide.

        la où c’est le plus fort, de l’extérieur la différence est une honte, un scandale, mais bashar en syrie il les tient les terroristes… en libye kadafi les tenait aussi… en libye y a pu kadafi, résultat c’est le bordel dans le tiers de l’afrique du nord maintenant.

        pareil en irak. de l’extérieur si certains pays fonctionnent en dictature, c’est pas notre problème, le monde s’embrase car les usa ont imposé leur modèle… mais ca ne convient pas à tout les peuples et religion.

        en france… hopf… tout va bien pour le moment, ca pinaille pour des conneries… français quoi.


    • languedoc 30 Le 03 août 2014 à 14h31
      Afficher/Masquer

      Je vous rassure, les bombes thermonucléaires ne feront pas de choix entre les riches et les pauvres, elles supprimeront tout et il n’y aura plus de prochaine fois.


    • barre-de-rire Le 03 août 2014 à 15h24
      Afficher/Masquer

      les temps ont changé, aucun peuple européen ne prendra les armes pour foutre sur son voisin. même si c’est orchestré d’en haut, arrivé au face à face, on poserait les armes & on se murgerait la gueule au coin du feu.

      déjà à l’époque si y avait ce type de comportement :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Tr%C3%AAve_de_No%C3%ABl

      aujourd’hui personne ne s’affrontera et les militaires désobéiront.
      je parle pour la vieille Europe.

      c’est pas les riches qui décident de supprimer les pauvres par la guerre, ça se saurait et de facto les gens ne seraient jamais battus.
      les guerres sont la résultante de la non communication,
      résultante des dysfonctionnement/dislocation d’une société, d’un système, d’un déséquilibre
      (en général avec lui sur lequel on fout sur la gueule, ex: usa -> russie car usa besoin gaz)

      on peut blâmer les politiques, les médias, mais un politique est un citoyen, un journaliste est un citoyen, et le fermer du coin est un citoyen, quand les intérêts d’un groupe de citoyen sont en danger, que le tout se mobilise, c’est légitime, faut comprendre avec exactitude ce qu’il se produit dans la tête de chacun.

      le politique bouge pour maintenir son poste et son pouvoir, le journaliste car si il ne se passe rien sont métier na plus raison d’être, et le fermier, si il ne nourrit plus personne, il sert à rien non plus. les positions de chacun peuvent ne pas avoir le même but mais la direction est globalement la même.

      poutine n’est pas un ange, la russie fait des merdes aussi. c’est blanc bonnet et bonnet blanc avec les usa, mais la y en a un qui possède ce que veut l’autre et le 2° refuse de laisser sa place et d’inverser les rôles, donc… de ce postulat: conflit qui dégénère à très forte probabilité.

      c’est pas le monétaire le problème, c’est la ressource. le monétaire fonctionne très bien. les usa abuse de leur position, d’où dédoublement du système avec les brics. brics = conséquence protectionniste du fait de ne pas maitriser l’outil monétaire qu’est le dollar.

      s’il y avait autant de gaz de chiste voulu dans le sol américain, les usa seraient le 1° exportateur, et du coup jamais ne se seraient amusé à foutre le bordel en syrie, en ukraine, et j’en passe.

      ils auraient même aidé les brics à monter leur système dans le but de simplifier les négociations et échanges commerciaux.

      or, c’est l’inverse qui se produit, les brics visent l’autonomie et la dé-dollarisation pour ne plus avoir à faire aux usa car les usa se mêlent de tout pour voler des ressources à qui en possède.

      c’est pas histoire de riche qui éradiquent les pauvres, c’est trop simpliste comme vision.
      la ou ça fait mal c’est de reconnaitre que tu te trouves dans un pays qui malgré ton dénigrement à son égard, agit pour ton bien et tes semblables. c’est simplement un différend sur la méthodologie.


      • chios Le 03 août 2014 à 20h35
        Afficher/Masquer

        Je ne suis pas d’accord qu’en l’occurrence la France, ni aucun pays européen n’agit dans son propre intérêt.
        Notre intérêt bien compris, long terme, c’est la Russie, et pas les states.
        L’intérêt bien compris, long terme des states, c’est pour un temps de se “retirer du monde”, et de s’occuper chez eux.
        Il y a assez à faire, et ils sont doués, et peuvent encore attirer pas mal de monde.
        Bien vu, la panique sur les gaz de schiste.

        Je dois dire qu’il y a un an j’étais loin de penser que les plans étaient de mettre l’Ukraine à feu et à sang.
        Totale surprise, surtout avec le “pivot to Asia”


    • samuel Le 03 août 2014 à 21h43
      Afficher/Masquer

      “les russes, et leur chef Poutine comme l’incarnation du démon.”

      Toute la projection démoniaque de l’Amérique envers la Russie ou Poutine, pourrait provenir des nombreuses messes noires de l’Oncle Sam, car je crois savoir qu’ils en sont très friands, n’est-ce pas plutôt l’Occident qui a bien plus de loges secrètes, et donc pas forcément de meilleures énergies plus saines et moins possédantes envers le genre humain. Comment expliquer par exemple la conduite très possessive de l’hybris Occidental vis-à-vis du reste du monde ?


      • Nicolas Le 04 août 2014 à 07h39
        Afficher/Masquer

        “Comment expliquer par exemple la conduite très possessive de l’hybris Occidental vis-à-vis du reste du monde ?”
        Parce que les USA sont par essence un empire (a “nascent empire” il y a 2 siècles) qui a un rôle messianique civilisateur et toussa toussa. Laisser la Russie sous le pouvoir des Russes, c’est laisser de vastes terres abandonnées par la civilisation américaine, c’est à dire abandonnées par La civilisation.


  12. perceval78 Le 03 août 2014 à 09h57
    Afficher/Masquer

    On sait finalement peu de choses sur la guerre coté russe en 14 18. Et pourtant si les russes n’avaient pas été là, peu de chance que nos poilus aient pu la gagner cette guerre.

    Du coté est , il y a donc eu l’équivalent de notre Verdun, ça se passait à Przemysl.

    En août 1914, au début de la Première Guerre mondiale, les Russes prennent l’avantage sur les Autrichiens et avancent rapidement en Galicie. Przemysl remplit complètement sa mission en arrêtant l’armée russe forte de 300 000 hommes. À partir d’octobre 1914, les Russes assiègent de nouveau la ville. Faute de vivres, les défenseurs de la ville, épuisés, déposent les armes le 22 mars 1915 après avoir détruit les fortifications. Les Russes font 126 000 prisonniers et s’emparent de 700 pièces d’artillerie. Les Empires centraux reprennent Przemysl le 3 juin 1915. Les combats dans la région ont fait 115 000 morts, blessés ou disparus.
    =
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2539710.r=Przemy%C5%9Bl+.langFR
    =
    Après la guerre, la ville fait l’objet d’un conflit entre la Pologne et l’Ukraine. Le 12 novembre 1918, la ville est entièrement aux mains des Polonais.En parlant de Pologne ça me fait penser à
    Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky, poète et écrivain français
    sujet polonais de l’Empire russe de par sa mère, sa famille était originaire de l’actuel biélorussie (Navahrudak, Grodno Governorate).Son grand père maternel était un général de l’armée russe impériale mort lors de la guerre de Crimée contre les Anglo-Francais.
    =
    http://www.youtube.com/watch?v=s2nMSTdTykA
    =
    http://larepubliquedeslivres.com/apollinaire-obus-roi-2/
    =
    Tout ceci pour dire que les guerres ca va, ca vient , c’est les poêtes qui rentrent dans l’histoire pas les va-ten-guerristes.


  13. kinimodo Le 03 août 2014 à 10h08
    Afficher/Masquer

    une courte vidéo sur francetvinfo avec images d’archives…

    VIDEO. Centenaire de la guerre 1914-1918 : le jour où la France entre dans le conflit.
    Le 1er août 1914, il y a cent ans jour pour jour, les cloches de toutes les églises de France sonnaient le tocsin.

    http://www.francetvinfo.fr/societe/guerre-de-14-18/video-centenaire-de-14-18-le-jour-ou-la-guerre-a-debute_660999.html


    • chios Le 03 août 2014 à 10h19
      Afficher/Masquer

      Avant quelque commentaire sur l’Ukraine ou la Russie, ils devraient faire passer ce film, sur tous les medias français, ou européens, chaque pays a ses propres archives.


  14. Crapaud Rouge Le 03 août 2014 à 10h11
    Afficher/Masquer

    Les rues sont désertes. Paris est en vacances. Rien ne se passe. Sauf ici. Alors merci infiniment pour cette page. Pour ceux qui s’ennuient, voici un peu de lecture :
    http://chemseddine.over-blog.com/2014/07/la-doxa-occidentale-un-magister-moral-en-miette.html : “La doxa occidentale : Un magistère moral en miette” par Chems Eddine Chitour.
    http://www.marianne.net/L-Occident-se-meurt-il%C2%A0_a226256.html : “L’Occident se meurt-il ?” : recension d’un article de Régis Debray paru dans Medium.
    Tel est ainsi l’Occident en ses métamorphoses : à la fois amnésique et sentencieux, impérial et puéril, haï et singé, omniprésent et invisible.


    • Hélène-Barbara Le 03 août 2014 à 17h09
      Afficher/Masquer

      Et pour ceux qui ont encore plus de temps pour lire et écouter Debray en ce dimanche calme et connecté, j’ajoute deux liens complémentaires aux vôtres.
      Le premier : le texte de son intervention lors du colloque “Occident et mondialisation”, ici :
      http://www.fondation-res-publica.org/Occident-diagnostic_a710.html
      Le 2ème, la vidéo de la conférence de l’IHEDN “Forces et faiblesses de l’Occident”, à laquelle il participe avec cette même éloquence, là :
      http://revuerepublicaine.fr/post/84449767648


  15. perceval78 Le 03 août 2014 à 10h25
    Afficher/Masquer

    En parlant des polonais on est évidemment obligé de penser à l’actualité.le Ministre Polonais des affaires étrangères Radoslaw Sikorski, un proche de Zbigniew Brezinski et Carl Bildt est pressenti pour devenir le remplacant de Catherine Ashton. Cela serait évidemment une catastrophe,car sa proximité avec milieux va-ten-guerristes américains ne feraient qu’alimenter les risques de guerre.

    un interview biographie sur la bbc
    =
    http://www.bbc.co.uk/programmes/b04c9kyv
    =
    un interview sur CNN.
    =
    http://globalpublicsquare.blogs.cnn.com/2014/08/01/sikorski-new-europe-sanctions-will-get-president-putins-attention/?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter
    =
    Qu’il me soit permis de rappeler à nos amis Polonais qu’il fut un temps vous étiez grand amis de la France.Vous l’êtes toujours j’espère en tout cas par la couleur.
    =
    http://www.europepolycentrique.org/Image8.gif
    =
    Vous êtes le seul pays européen à faire référence à Bonaparte dans votre hymne National.
    =
    http://www.youtube.com/watch?v=uB_SbEYPx2E
    =
    Nous passerons la Vistule, nous passerons la Warta,
    Nous serons Polonais.
    Bonaparte nous a donné l’exemple,
    Comment nous devons vaincre.
    =
    Charles de Gaulle a passé 18 mois de sa vie en Pologne
    =
    http://www.charles-de-gaulle.org/pages/l-homme/dossiers-thematiques/1890-1940-la-genese/la-grande-guerre/analyses/le-capitaine-de-gaulle-et-la-pologne.php
    =
    Je crois comprendre que vous nous reprochez de vous avoir laissé tomber en 39, mais la France était elle capable de faire quelque chose en 39 vu l’enchainement des évènements ? je crains qu’il ne vous arrive la même chose aujourd’hui avec les américains. Je ne m’inquiète pas pour vos élites qui trouveront refuge à New York ou Chicago, je m’inquiète pour le Polonais moyen,c’est à dire le vrai peuple Polonais.

    Car la réalité est géographique, vous êtes voisin et de l’Allemagne et de la Russie, c’est avec eux qu’il faut être amis !


  16. totor Le 03 août 2014 à 10h43
    Afficher/Masquer

    C’est le moment de republier les conférences de Guillemin sur l’autre avant-guerre…


    • perceval78 Le 03 août 2014 à 10h55
      Afficher/Masquer

      bonjour @totor, 6h d’écoute !!
      =
      http://www.youtube.com/watch?v=XFerS2_2rD8
      =


      • chios Le 03 août 2014 à 11h03
        Afficher/Masquer

        Et dire qu'”en ce temps là”, Guillemin était un “chrétien de gauche”.

        Je l’écoutais, avec l’encouragement.
        de mes parents.

        Et aujourd’hui?

        Je laisse la question ouverte.


        • perceval78 Le 03 août 2014 à 13h32
          Afficher/Masquer

          a nos amis de @tf1 @antenne2 et consorts qui ont des problèmes d’audimat, je ne saurais trop conseillé de repasser toute la série des guillemins, audience garantit .

          je ne sais pas pourquoi ils ne comprennent pas qu’il y a une relation de 1 à 1 entre qualité des programmes et audimat …


          • erde Le 03 août 2014 à 15h30
            Afficher/Masquer

            Cela ne risque pas d’arriver, car pour les présidents de chaines télé, publiques ou privées , peu importe, ils restent persuadés que les “veaux” préfèrent leurs programme pour débiles profonds et laisser du temps de cerveau disponible pour le consumérisme.
            Même si ARTE se défend un peu mieux l’on remarquera la dérive de cette chaine depuis quelques années vers du divertissement et des documentaires orientés….
            J’en veux pour preuve l’atlantisme et européisme béat du talk show de 28 minutes un remake de C dans l’air pour “bobos”.
            Il reste les “théma” mais pour combien de temps encore….
            A noter que par “pur hasard” le président de la chaine Clément est aussi un Young Leader de la French American fondation…Tout est dit !


          • jules Le 03 août 2014 à 23h33
            Afficher/Masquer

            @ perceval78 : « je ne sais pas pourquoi ils ne comprennent pas qu’il y a une relation de 1 à 1 entre qualité des programmes et audimat … »

            Parce que les journalistes ont compris, premièrement, qu’entre tambouille consensuelle et biftons dans le porte-monnaie, il y a un rapport de 1 à 10, et, deuxièmement, qu’entre qualité des programmes et licenciement immédiat, il y a un rapport de cause à effet. 🙂


        • Nihil Le 03 août 2014 à 13h38
          Afficher/Masquer

          Les “gens de bien(s)” ont survécu et fait des petits.


    • lyonnais Le 03 août 2014 à 19h33
      Afficher/Masquer

      Dans “Nationalistes et nationaux” Henri Guillemin défend la thèse selon laquelle la guerre est l’ultime manière de conduire une politique intérieure face à des problèmes insurmontables !
      C’est une habitude qui démarre avec la déclaration de guerre des Girondins et de Louis XVI en 1791 avec les conséquences que l’on sait et qu’ils n’avaient pas prévues !
      Même chose en 18770, c’est pour raffermir son trône chancelant que Napoléon III déclare la guerre à la Prusse, persuadé de vaincre vu qu’il ne manque pas un bouton de guêtre !
      En 1914 les empires russes et austro-hongrois eux aussi sur le déclin poussent tous deux à la guerre et ni la France ni l’Allemagne ne les retiennent parce que les socialistes (les vrais) progressent dans les élections !
      Est-ce que Hitler aurait pu se maintenir au pouvoir sans la guerre ?
      Enfin quelle est la situation intérieure des USA aujourd’hui ?
      Henri Guillemin est publié aux éditions Utovie :

      http://www.utovie.com/catalog/henriguillemin-c-24.html


  17. kinimodo Le 03 août 2014 à 10h46
    Afficher/Masquer

    Article du Huffington Post sur le sujet. Synthèse intéressante avec l’enchainement des évènements qui ont conduit à ce désastre

    Première guerre mondiale : comment l’Europe a basculé dans le conflit en 15 jours

    HISTOIRE – Quand la Première guerre mondiale a-t-elle officiellement débuté? Conflit protéiforme, inédit tant par sa violence que par son ampleur, le désastre militaire qui va bouleverser l’équilibre du monde de 1914 à 1918 ne s’est pas déclenché à une date fixe mais en cascade. Un effet domino accéléré par le jeu des alliances qui lient alors les destins des puissances européennes.

    http://www.huffingtonpost.fr/2014/08/01/premiere-guerre-mondiale-gif-conflit-europe-15-jours_n_5634492.html?utm_hp_ref=mostpopular


  18. Sumbawa Le 03 août 2014 à 11h28
    Afficher/Masquer

    sans vouloir faire de pub, il y a en librairie en ce moment “journaux de guerre”: un journal spécial incluant 2-3 exemplaires de journaux d’époque. très intéressant.
    le 1er aout , Jaurès assassiné. L’Autriche-Hongrie bombarde Belgrade. L’Allemagne et la Russie discutent sous fond de tension. La mère du Tsar est arrête en Allemagne. Prise de sanction économique contre l’Allemagne. etc….
    Lira la presse de l’époque


    • perceval78 Le 03 août 2014 à 13h33
      Afficher/Masquer

      idem Paris Match a fait un numéro avec des images d’époques colorisés de très bonnes qualités


  19. Crapaud Rouge Le 03 août 2014 à 12h09
    Afficher/Masquer

    Tout n’est pas à jeter dans Libé, il publie aussi des Unes numérisées avec de courts extraits. Je retiens celui du Figaro, car il est peut-être bien à l’origine de cette image d’Épinal de “partis la fleur au fusil” : “Cette guerre, la France ne l’a pas voulue. […] Nos soldats partent et ils partent gaiement. Ils ont l’air de savoir où ils vont ; ils le savent. Rien n’était plus réconfortant que de parcourir les boulevards hier au soir. On y respirait je ne sais quelle atmosphère vibrante d’émotion et d’allégresse. C’est que ce peuple est fort non seulement de son enthousiasme mais aussi de son droit.[…] L’Allemagne se bat pour prendre la Champagne et la France pour reprendre l’Alsace-Lorraine. Et c’est parce qu’ils le savent bien qu’hier au soir nos petits soldats partaient en chantant pour la frontière.


  20. Doctorix Le 03 août 2014 à 12h32
    Afficher/Masquer

    Quelle chance ont les Russes d’avoir un Président qu’ils respectent et que souvent ils aiment, et un pays qui ne s’abaisse pas servilement et dont ils peuvent être fiers…
    Qu’avons nous fait au Bon Dieu pour mériter nos serpillières, et pour avoir massivement honte de notre pays?
    https://www.youtube.com/watch?v=uAyWl_-Ndlo
    Qu’attendons nous pour faire le ménage?
    Hollande a tout en main pour rétablir notre fierté nationale, mais il ne fera rien, car c’est définitivement un mollasson.
    Pourtant, s’il disait Merde une bonne fois à Washington et à Tel-Aviv, à Merckel et à Cameron, il aurait toute la France derrière lui net aurait toutes les chances d’être réélu.
    Mais je ne l’espère plus.


    • Louis Le 03 août 2014 à 13h20
      Afficher/Masquer

      Quelle chance surtout le monde entier a d’avoir un président russe aussi calme et diplomate !

      Si le gouvernement de Moscou était à l’image des néo conservateurs américains, on serait en hiver nucléaire depuis des semaines.


      • languedoc 30 Le 03 août 2014 à 16h07
        Afficher/Masquer

        Oui et il va devoir encore se maîtriser et rester calme, parce que l’OTAN remet ça : Rasmussen disposerait de preuves qui pointent la responsabilité des insurgés. “Nous avons de nombreuses informations qui indiquent que les séparatistes, appuyés par les russes, sont coupables” du crash du Boeing 777.(Ria Nov.). Nous sommes repartis pour un tour.Ces minables m’auront bousillé mes vacances.


        • V_Parlier Le 03 août 2014 à 19h31
          Afficher/Masquer

          L’OTAN contredit à présent ouvertement les propos de l’ONU. Cette organisation se prend vraiment pour le maître du monde…


          • samuel Le 03 août 2014 à 21h56
            Afficher/Masquer

            L’OTAN me rassure aucunement, m’inquiète plutôt, encore une organisation mafieuse qui recherche à justifier son existence au mépris du petit peuple.


    • gdronni Le 03 août 2014 à 13h54
      Afficher/Masquer

      Non gogollande n’a rien en main, 80 % des lois sont décidées a Bruxelles, et la finance nous tient par les c… avec un taux bas : Vous votez a chaque fois pour un pitre, sarko ou obama même combat !


  21. Crapaud Rouge Le 03 août 2014 à 13h04
    Afficher/Masquer

    J’ai “googlé” “l’effet Dumas” pour tomber sur des explications “scientifiques” qui étaient rigolotes comme tout à lire. (http://lapressegalactique.net/2014/05/04/leffet-dumas-une-explication-scientifique/) Les gens qui croient ces sornettes ne pensent pas qu’elles ont pour origines des mythomanes, parce qu’ils n’ont jamais croisé ce type de personnage. Les mythomanes s’inventent des exploits pour se consoler d’une blessure narcissique, puis les racontent aux autres comme s’ils les avaient vécues, sans avoir conscience de mentir ni d’inventer.


    • Crapaud Rouge Le 03 août 2014 à 13h06
      Afficher/Masquer

      Mille excuses, mon com’ est mal placé. Merci de chercher “effet Dumas” dans la page pour retrouver le commentaire auquel il répond.


    • Doctorix Le 03 août 2014 à 13h21
      Afficher/Masquer

      C’est extraordinaire de voir comment un quidam sans bases scientifiques peut démonter d’un mot (ou tenter de le faire) l’exposé d’un scientifique qui a du consacrer des années de sa vie à la démonstration d’une théorie et à l’étude d’un phénomène nouveau, mais qui a le mérite de chercher, et parfois de trouver.
      C’est hélas l’attitude courante de nombre de soi-disant scientifiques, c’est pourquoi une nouvelle physique qui tente d’intégrer ces phénomènes a tant de mal à voir le jour.
      Un nouveau paradigme est à notre porte, mais son émergence aura du mal à se faire.
      L’homme est ainsi fait, avec ses deux variantes: ceux qui avancent, et ceux qui reculent ou freinent, confits dans leurs acquis.
      C’est bien triste.


      • Huhu Le 03 août 2014 à 13h50
        Afficher/Masquer

        >Doctorix

        Si vous aviez des bases scientifique et pas celle d’un “quidam sans bases scientifiques”, vous ne croiriez pas à ces stupidités.

        Epargnez nous le couplet de “l’attitude courante des scientifiques”: vous n’avez clairement jamais mis les pieds dans un labo de physique contemporain, et vous ne comprenez pas la démarche scientifique.

        Fin du blabla pour ma côté: je ne répondrais à rien de votre part. Les crackpots, c’est la plaie de l’internet.


      • Crapaud Rouge Le 03 août 2014 à 13h53
        Afficher/Masquer

        un quidam sans bases scientifiques” : malheureusement pour votre démo, j’en ai, des “bases scientifiques”, et si je suis assez nul pour n’y rien comprendre, j’ai cependant assez lu pour savoir avec certitude que la “démonstration” citée n’est qu’une aimable plaisanterie. Mais bon, si vous tenez à y croire, vous avez le droit. On a tous besoin de toucher du doigt le merveilleux, et ce genre de croyances n’a jamais tué personne.


      • Doctorix Le 03 août 2014 à 15h34
        Afficher/Masquer

        Continuez à freiner, et changez vos semelles, elles vont s’user.
        Dans 10, 20 ou 50 ans, nous roulerons sans pétrole, sans nucléaire, sans pollution et sans argent. Ces trois dates ne dépendent que du pouvoir de nuisance des rétrogrades auxquels vous êtes fiers de vous rattacher.
        Toutes proportions gardées, vous appartenez à cette espèce qui nous affirmait qu’au delà de 50 km/h, l’homme ne pouvait survivre, et à celle des “scientifiques” qui affirmaient en 1850 que l’homme n’avait plus rien à découvrir.
        Ce qui nous différencie: vous n’avez pas confiance en l’intelligence humaine, et vous n’avez pas compris que la faculté d’imaginer était le moteur du progrès. Lui donner des limites, c’est rester assis sur son derrière.
        Vous êtes les nouveaux inquisiteurs, une espèce d’ayatollahs que je connais bien, et qui sévit toujours dangereusement dans ma profession.


        • Nerouiev Le 03 août 2014 à 17h52
          Afficher/Masquer

          Vous devriez acheter ce prototype et m’en dire des nouvelles :
          http://generateursanscarburant.com/


        • Crapaud Rouge Le 03 août 2014 à 20h24
          Afficher/Masquer

          pas confiance en l’intelligence humaine” : et vous, vous ignorez totalement ce que l’inconscient d’une personne est capable de lui faire faire. Le “déni de grossesse”, ça vous dit quelque chose ? (http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9ni_de_grossesse) C’est un phénomène rare qui fait qu’une femme en arrive à mener une grossesse à son terme sans jamais savoir qu’elle est enceinte : elle le découvre au moment de l’accouchement !

          Il ne faut donc pas s’étonner qu’il puisse exister des mythomanes, ni que ceux-ci puissent recourir à la science pour s’exprimer. Se fondant sur sa seule imagination, un type invente un objet original qui lui sert à faire chauffer de l’eau, puis raconte que le rendement est supérieur à 100%. Réfutation ultra rapide ici : http://denis.udrea.fr/post/2014/06/03/Analyse-critique-de-l-effet-Dumas Mais rassurez-vous, Doctorix, des mésaventures de ce genre n’arrivent pas qu’aux mythomanes : de grands scientifiques se sont plantés en s’efforçant de prouver l’existence de tel ou tel phénomène.


          • samuel Le 03 août 2014 à 20h56
            Afficher/Masquer

            C’est pas con ce que vous dites, surtout au regard de Fukushima, je n’ai rien contre la science, car il y a certainement de bons hommes de science, mais des fois on se demande pour qui elle roule le plus. Lorsque certains scientifiques courent tout autant après l’appât du gain, d’une notoriété, d’une réputation, pour rester dans l’histoire. Certains me disent que la science pourrait encore nous sauver du désastre, ou de la folie première des puissants j’aimerais bien. Sauf que voila, faudrait pas toujours réduire l’homme qu’à un amas de cellules, c’est pourquoi des fois je ne comprends pas la logique de certains scientifiques, d’un coté je comprends bien qu’il ne faut pas trop leur faire de la morale, car sinon comment pourraient-ils faire de la recherche avancée. Mais voilà dès que les gens commencent à se poser des questions sur leurs travaux, les plus bornés se mettent à dire que nous cherchons tout de suite à leur mettre des interdits, or je trouve que c’est un peu facile vu que les petites gens n’ont plus aucun pouvoir de changer le cour des événements sur le politique, et encore moins sur les puissants.


            • samuel Le 03 août 2014 à 22h26
              Afficher/Masquer

              C’est bizarre je ne crois plus en la démocratie, et j’utilise souvent le terme de petit peuple ou de pouvoir, or si j’avais le pouvoir de changer le cours des choses j’en ferais pas forcément meilleur usage, vu que l’usage du pouvoir rend fou, vaut mieux que j’utilise un autre terme pour mieux illustrer la chose. Vu qu’avec la science des marchands j’ai l’impression des fois que les hommes veulent devenir l’égal de Dieu, obtenir l’immortalité, nous en mettre plein les mirettes, et puis après on n’est pas moins dans la merde la plus complète, quelle chienlit. Peut-être même qu’un jour nous pourrons avoir plus d’organes reproductifs, mais serons-nous bien remboursés intégralement ? Vivre partout que pour les seuls plaisirs extrèmes, s’éclater toujours à fond les manettes.


  22. NiFuNiFa Le 03 août 2014 à 13h20
    Afficher/Masquer

    En Ukraine, c’est le bazar !
    En Libye, c’est le bazar !
    En Irak, c’est le bazar !
    A Gaza, c’est le bazar !

    Mais à quoi servent donc les casques bleus ?
    L’ONU serait donc devenue officiellement une coquille vide tout juste bonne à pondre des résolutions made in USA ?

    Background :
    Si on prend le cas de la FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, Jean Ziegler a clairement démontré que cette composante de l’ONU, dont la mission initiale était d’accompagner les pays pauvres ou en voie de développement à résoudre le problème de la malnutrition par le développement d’une vraie politique agricole, s’est transformée uniquement en une agence faisant face à des situations d’urgences comme les famines et avait depuis longtemps abandonner le volet “conseil”, le FMI et l’OMC se chargeant de torpiller le peu d’agriculture locale restante grâce aux fameuses “reformes”.


  23. barre-de-rire Le 03 août 2014 à 14h13
    Afficher/Masquer

    une énergie ne se crée pas à partir de rien, elle se transforme.

    c’est un énorme tissu de connerie l’énergie libre.

    je ferai un rapide lien avec l’actualité…. si on dispose d’une autre technologie énergétique, on ne se risque pas à la WW3 pour du pétrole et du gaz, on modifie un peu le produit pour pouvoir vendre le SAV qui va avec ( concept 20° siecle: cheptelisation de clientèle, abonnement, consommable, etc… vous connaissez… ) et on fait une belle présentation media.

    or y rie nen ce sens… donc… c’est du vent.


  24. AlainCo (@alain_co) Le 03 août 2014 à 14h30
    Afficher/Masquer

    il faut pas mélanger énergie libre (un rêve) et LENR (une énergie nucléaire, prouvée depuis longtemps, et récemment en cours d’industrialisation).

    en fait on est pès d’envoir la couleur malgré les média et grace a des industriels petits et grand avec des C….

    Des rumeurs parle d’une sortie sur le test de l’E-cat à la rentrées…

    en fait c’est pas essentiel parce que j’ai un truc en embargo pour la rentrée…
    moins concrêt mais plus gros.

    maintenant comment je vois le scandale médiatique du MH17, comment l’Emrive a médiatisé 10 fois plus que l’E-cat, je crois que les média sont pathétiquement “auto-manipulés” par leur peu du ridicule…

    c’est même pas des conspirations. ils sont en groupthink, des moutons qui se copient.
    il a suffit à la CIA de raconter 3 conneris sur twitter pour faire une vérité.
    sur les LENr il a suffit que à baltimore un physicist incompétent en électrochimie avance sa théorie fumeuse (réfutée qq jours après avec une démo, et complètement réfuité mêm par des sceptiques), pour que les journalistes de la planète convainque les états de la fausse réalité, puis poussent les physicien à terroriser les chimistes…

    désolé, mais si les lobbies initient parfois les groupthink, ce sont les médias, tout seuls, qui les entretriennet et les vérrouillent.. je met nature, Science et Cell dans le lot des tabloid de la science.


  25. VladP Le 03 août 2014 à 15h24
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    Je me permets de replacer ici et de compléter un post placé sur un fil précédent.
    Concernant ces prétendues négociations “secrètes” entre M. Poutine et Mme Merkel dont on nous rabat les oreilles depuis quelques temps sur tous le sites, il me semble presque incroyable que ça ne saute pas aux yeux des lecteurs “avertis” que nous pensons être que c’est aussi une manœuvre d’intox et de désinformation, parce que voyez-vous, il y a un os: au vu des massacres et des crimes épouvantables commis par kiev en Nororussia, il est absolument exclu que les ex-ukrainiens russophones acceptent de vivre dans le même pays que les nazis du banderastan, et ça, M. Poutine le sait.
    De plus, c’est l’Allemagne qui a besoin du gaz russe et pas l’inverse. Ce sont donc les russes qui sont en mesure de poser des conditions et pas l’inverse, et il est exclu que les russes abandonnent 6 500 000 “compatriotes” russophones au bon vouloir des tarés nazis de Kiev juste pour les “beaux” yeux de Mme Merkel.
    Les russes ont assez de gaz pour l’hiver prochain, ne vous inquiétez pas pour eux.
    Les chinois (entre-autres) veulent bien acheter tout le gaz que les russes peuvent leur livrer.
    Les allemands veulent bien continuer à vendre leurs bagnoles aux russes.
    Pour ça, il faut les fabriquer.
    Pour ça, il faut entre autres choses, DU GAZ!
    Donc, ces “conditions” que poserait soi-disant Mme Merkel, C’EST DU VENT!
    Ce sont quand-même des drôles de “négociations”:
    Merkel: – Vous continuez à nous livrer du gaz et voilà nos conditions de “COMPROMIS” en échange de cette “faveur”:
    1 – Vous cessez toutes aides à ces 6 500 000 de gens qui ne veulent pas se laisser exterminer sans se défendre (et pendant qu’on y est, pourquoi ne nous aideriez-vous pas à les achever?).
    1 – Vous ! PAYEZ À L’UKRAINE ! 1 000 000 000 de dollars comme “dédommagement de la perte de location de la base de Sebastopol”! ( Comme ça, ils auront les moyens de racheter du bon matos pour achever leur opération de nettoyage du Dombass! C’est à peine croyable de lire cette fumisterie! À croire que Mme Merkel a déjà gagné la guerre et qu’elle s’adresse à des vaincus!).
    3 – Et contre ces “petites” concessions, l’Europe et la communauté internationale sont prêts à admettre la Crimée comme russe! (Tiens! Mme Merkel est habilitée à parler au nom de l’UE et de la “Communauté internationale” en échange de faveurs au seul bénéfice de l’Allemagne!)
    Et à ceci, M. Poutine ne devrait répondre, au garde à vous et le doigt sur la couture du pantalon, que: – Oui, M’dame! Bien M’dame!
    C’est tellement ÉNORME que je ne comprends pas comment il se fait que tous les sites reprennent à mieux-mieux ce “foutage de gueule” évident!
    Et je lis ici et là: C’était couru d’avance: Voyez; ce salopart de Poutine est prêt à laisser exterminet 6 500 000 russes rien que pour du pognon!
    C’est quand-même ÉVIDENT que le but recherché, c’est ça!
    N’oubliez pas: RADIO PARIS MENT!


    • erde Le 03 août 2014 à 15h41
      Afficher/Masquer

      Et j’ajouterais à vos propos :
      “1 – Vous ! PAYEZ À L’UKRAINE ! 1 000 000 000 de dollars comme “dédommagement de la perte de location de la base de Sebastopol”! ”

      Que déjà l’ukraine, (les oligarques ) payent leur dû pour tout le gaz consommé et non payé à la Russie.
      “Le groupe Gazprom a annoncé lundi avoir saisi une cour d’arbitrage internationale pour obtenir le remboursement total de la dette de l’Ukraine, qui s’élève à 6 milliards de dollars.”

      Source :http://m.radio-canada.ca/nouvelles/International/2014/06/16/002-russie-ukraine-gaz-conflit.shtml


    • Doctorix Le 03 août 2014 à 16h33
      Afficher/Masquer

      Vous avez raison, ça ne tient pas la route.
      S’il y a bien négociation, c’est forcément Poutine qui en fixe les règles, et elles sont nécessairement tout autres.
      Mais il faut bien que l’Europe garde la face.
      Tant qu’à baisser son pantalon, mieux vaut que ce soit devant Poutine que devant Obama.
      Décidément , j’adore Poutine. Et je suis ébahi de devoir dire ça…
      Poutine est l’homme politique le plus intelligent que j’aie pu voir, et même si la concurrence est pitoyable dans ce milieu, c’est réjouissant de voir que ce n’est pas totalement incompatible.
      En plus, et toutes proportions gardées, je crois qu’il est honnête.
      Contrairement au reste de la classe, il n’a jamais à s’empêtrer ni à se dépêtrer de ses mensonges, pour la simple raison qu’il ne ment pas, ou le moins possible. Par expérience, je sais que c’est toujours, à long terme, la solution la plus confortable.


      • samuel Le 03 août 2014 à 21h20
        Afficher/Masquer

        Il est aussi très bien entouré, j’ai moi même été surpris par la qualité de leur propos, ça nous change un peu. Malheureusement ne connaissant le Russe, je ne peux prendre connaissance de ce qu’ils peuvent se dire dans leurs émissions. Au début, je n’appréciais pas Poutine, je le trouvais très froid, distant, glacial, voire plus proche de la cause des hommes que de la femme en Occident, et puis avec le temps j’ai finis par comprendre la logique de cet homme, c’est pourquoi je préfère point le juger et le médire comme beaucoup d’élites Occidentales préférant plutôt suivre la voix de l’Amérique.

        Nous devrions à mon avis le prendre plus en considération et estime, car il a bien vu le jeu de l’Amérique et tôt ou tard contre tout le Caucase. Devrait-il lui aussi se coucher devant le loup Américain, et se conduire comme la plupart de nos élus, non là ce serait carrément un plus grand déshonneur total pour beaucoup. C’est aussi quelqu’un qui n’aime pas se faire marcher dessus, comme il dérange bien leur agenda mondial tant de dégueulasserie.


    • languedoc 30 Le 03 août 2014 à 16h56
      Afficher/Masquer

      Je suis tout à fait d’accord avec vous. Ces, soit-disant, négociations Merkel /Poutine, c’est du grand n’importe quoi. Quant à la location de Sébastopol, l’Ukraine devrait s’estimer heureuse d’en avoir profité injustement depuis si longtemps, puisque la Crimée n’aurait jamais dû être rattaché à leur pays et passer à autre chose. Par exemple, arrêter les hostilités et relever l’économie du pays, si c’est encore faisable.


    • Wilmotte Karim Le 03 août 2014 à 17h07
      Afficher/Masquer

      L’exportation de gaz, ca ne se fait pas au petit bonheur la chance. Il faut avoir les infrastructures pour cela. Ainsi, la Russie ne peut pas passer de l’UE à la Chine d’un simple revirement politique.

      Par contre, la Russie a besoin de moyen d’échange sur les marchés internationaux et des machines outils achetés avec ces moyens d’échange pour moderniser son industrie. Sinon, à quoi bon une union Eurasienne?

      Or, qui fabrique les machines outils? Qui importe massivement du gaz russe? Le rapport de force n’est pas absolu en faveur de la Russie. La Russie peut couper les flux… et le payera immédiatement. Ni la Russie, ni l’Allemagne ne veulent rompre brutalement certains échange. A des degrés divers, les deux pays se tiennent.

      Quand à Novorossia, si les Russes lui abandonnent son soutien, ils s’effondreront probablement.
      Et si ce n’est pas le cas, la Russie peut aussi fermer les yeux sur une intervention de certains pays.
      Il vaut donc mieux que les représentants des Républiques auto-proclamées restent bien attentifs aux décisions de Moscou.


      • barre-de-rire Le 03 août 2014 à 17h55
        Afficher/Masquer

        je pense que si c’est une question de pipeline pour acheminer le gaz en chine avec 1 milliard de main d’œuvre le pipe devrait pas prendre trop de temps à être construit si la Russie en fait la requête…

        /s


        • Wilmotte Karim Le 03 août 2014 à 18h37
          Afficher/Masquer

          Il n’y a certainement PAS 1 milliard de “main d’œuvre” capable de produire un gazoduc en Chine (d’autant que c’est un poil plus complexe que juste poser des tubes sur le sol).

          Par ailleurs, les distances sont… ce qu’elles sont.

          Et entre la décision de le construire et la réalisation, il y aura toujours un délai plus ou moins important.


    • Crapaud Rouge Le 03 août 2014 à 19h41
      Afficher/Masquer

      @VladP : il ne faut pas confondre le texte qui circule, et qui a pu être fabriqué de toutes pièces pour combler le vide, avec l’existence d’une “négociation secrète”. A mon avis, si celle-ci n’existe pas la situation est gravissime, car les US ont installé un escalator que seul un miracle pourrait arrêter. C’est qu’il y a un méga problème avec la diplomatie US : elle est toujours en train de balancer des déclaration tonitruantes sur lesquelles elle ne peut pas revenir sans perdre la face. Elle se met toujours en situation de ne pas pouvoir reculer. C’est ainsi que la dernière vague de “sanctions”, qualifiée d’inévitable par Merkel, “valide” ou “confirme” la culpabilité de la Russie dans l’attentat du MH17. A partir de là, se pose une question : d’où pourrait venir un stop ? Et cette question n’a qu’une réponse : un plan de paix qui serait une solution diplomatique pour éviter la guerre. Et qui pourrait concocter ce plan ? Merkel et Poutine. Donc, même s’il n’y a entre eux aucune “négociation secrète”, et sachant que l’Europe n’a aucun intérêt à faire la guerre à la Russie, il n’est pas insensé d’en supposer l’existence.


      • chios Le 03 août 2014 à 21h02
        Afficher/Masquer

        Oui, un escalator, avec ce mécanisme de cliquet, si cher aux institutions européennes.
        A chaque marche, on triche, on impose SA version, on la “consolide” et on fait une petite pause
        ex.
        Vilnius
        Coup plus traités signés plus FMI
        Manifs puis l’escalade à l’est
        etc.

        C’est ce qui rend la discussion avec le “camp opposé” si difficile.
        On doit défaire marche par marche…
        C’est déjà une longue histoire.


      • Nerouiev Le 03 août 2014 à 22h23
        Afficher/Masquer

        Le plan de paix a été exposé dès le début par Poutine et Lavrov, il était simple, une fédéralisation de l’Est lui permettant plus d’autonomie. Personne n’en a voulu et pour cause, les USA veulent s’emparer de la Russie pour la neutraliser car elle a tout pour dominer les USA. Pour ce faire ça fait plusieurs années que Washington attaque par l’Ukraine où depuis plusieurs années il travaille pour y semer la zizanie. C’est donc un rapport de force.
        L’enjeu pour les USA est colossal car le risque est de perdre tout ce que son $ lui a permis de faire de façon extrêmement malhonnête. La Russie avec l’Eurasie peut enfin y faire face , ce que n’ont pas pu faire ni l’Iraq, ni la Libye et on a vu comment ils ont fini. L’enjeu c’est l’énergie qui va commencer à s’épuiser et l’Eurasie, surtout Russie et Kazakhstan, en ont à revendre (sans jeu de mot). La création d’une nouvelle banque par les BRICS va s’opposer à la création continue de dollars qui ont pillé la planète en imposant d’acheter le pétrole en $.
        Poutine garde son calme, évite la confrontation et les pièges et continue la construction. Personne n’a l’air de comprendre qu’une fois de plus la Russie peut nous sauver la mise et cette fois-ci il s’agit de nous libérer du carcan $ qui nous mine.
        Personnellement, je n’ai plus envie d’être dominé par Washington ‘j’évite de dire l’Amérique, ses mensonges, sa cupidité, son égoïsme et son manque de culture. Washington s’est enrichi avec chacune des guerres mondiales et l’état de guerre qu’il maintient (peu lui importe les morts, les blessés et les miséreux engendrés) lui rapporte beaucou, beaucoup d’argent. Il faut que ça finisse un jour. Bravo Poutine.


      • Spipou Le 04 août 2014 à 00h22
        Afficher/Masquer

        Je pense aussi – j’espère – que si Merkel et Poutine se rencontre aussi assidûment, ce n’est pas seulement pour faire les gros titres des journaux.

        Madame Merkel, que je pense aussi intelligente que Monsieur Poutine (ça fait du bien, de temps en temps, de pouvoir mettre “Madame” ou “Monsieur” devant le nom de quelqu’un qu’on estime), n’a pas mandat pour parler au nom de l’UE, mais elle l’a pour parler au nom de l’Allemagne. Il semble que, comme Monsieur Poutine, elle ait le souci de l’avenir de son pays.

        Ca m’étonnerait qu’on connaisse avant longtemps la teneur de leurs conversations et de leurs accords probablement informels mais réels, mais tant qu’ils se parlent, pour moi, il y a de l’espoir. Et mon autre raison d’espérer est que les Etats-Unis sont totalement absents de ces conversations à deux. Le jour où ces deux personnes, à qui, à mon avis, on doit beaucoup, cesseront de se parler, ce sera la fin des haricots.

        Si le Kaiser avait agit de la même façon avec le Tsar il y a un siècle, la face du monde serait probablement différente aujourd’hui.


  26. Le diable Le 03 août 2014 à 15h38
    Afficher/Masquer

    Bonjour à toutes et à tous,

    Comme je compte soumettre en ces lieux un post un peu perso qui ne va que dans le sens de mes égoïste intérêts (encore qu’il existe, dit-on, une “main invisible” :-), je tente par la présente de me racheter en postant ici un point de vue sur la Grande Guerre qui, je l’espère, suscitera des commentaires.

    Le voici :

    j’observe que le sujet de la Longue dépression de 1873 est ici passé sous silence.

    Chacun sait que le cataclysme des subprimes de 2007 n’est pas la première grande crise du capitalisme libéral : tout le monde connaît le Jeudi noir de 1929 et la Grande dépression qui s’en est suivie.

    Ce que nombre d’entre nous oublient, c’est que les crises de 1929 et de 2007 ne sont pas les DEUX SEULES crises de ce type : il y en a une troisième, la Longue dépression de 1873.

    Le 9 mai 1873, une bulle spéculative sur les obligations immobilières (eh oui !) éclate à Vienne,
    provoquant la faillite de centaines de banques autrichiennes. La crise bancaire s’étend à l’Allemagne, à la France, à tout l’Europe, aux Etats-Unis, plongeant le monde libéral dans la plus longue récession de son histoire. Les opinions divergent quant à la date de fin du “gros” de la crise, mais historiens et économistes s’accordent tous pour dire que même après 1880, ou 1890, voire 1900, la récession connaît des “rechutes” récurrentes qui ne cesseront jamais jusqu’à ce qu’éclate… la Première Guerre mondiale.

    Quel rapport direct avec la Grande guerre ? Eh bien, cette Longue récession provoque dans toute l’Europe des rancoeurs nationalistes, chaque peuple cherchant à l’étranger les coupables du marasme. En quelques dizaines d’années, l’Europe s’installe psychologiquement de profondes habitudes xénophobes. Lorsque la crise d’août 14 éclate, ces schémas mentaux son ancrés dans les esprits depuis déjà plusieurs décennies…

    Le redécollage économique n’aura lieu qu’APRES la Grande guerre,
    lorsque les pays vainqueurs connaîtront une croissance débridée qui laissera dans l’Histoire l’image d’Epinal des “Années folles”… folles au point de provoquer l’éclatement de la bulle – actionariale cette fois – de Wall Street le jeudi 24 octobre 1929.

    Cette autre crise touchera, c’est bien connu, l’Allemagne, avec les conséquences que l’on sait :
    jusqu’en 1929, le parti nazi n’était jamais parvenu à décoller dans l’opinion allemande (20.000 exemplaires de Mein Kampf vendus de 1925 à 1929). Soudain, aux élections de septembre 1930,
    le NSDAP passe d’un seul coup de douze députés à cent sept… vous connaissez tous la suite.

    A part l’Allemagne nazie, aucun pays ne sortira de cette nouvelle dépression (je mets de côté l’Union soviétique). Une seconde fois, la croissance ne reviendra qu’après-guerre, les “Trente glorieuses” se substituant aux “années folles”.

    Le scénario économique qui sous-tend août 14, date que nous commémorons ce week-end, a donc un frappant air de famille avec avec celui du couple crise-guerre suivant.

    Je trouve que tout cela a un petit air de “cycle” croissance->crise->guerre->croissance->crise->guerre etc. Evidemment, un simple constat ne prouve rien. Déjà qu’on a jamais réussi à prouver la cyclicité de l’économie…

    Mais quand même, je me gratte la tête.

    Cordialement,

    le diable.


    • jules Le 04 août 2014 à 01h08
      Afficher/Masquer

      Et avant 1873 ?

      Le Bank Restriction Act de 1797 (les billets de la banque d’Angleterre ne sont plus convertibles en or) ; — la récession de 1802, dans la foulée de la Paix d’Amiens du 25 mars ; — la récession postnapoléonienne (env. 1815-1821 ou 22) ; — le crack de Wall Street et la panique financière de 1856-7 (liée notamment à l’épuisement des mines d’or) ; — la récession de 1867 (liée aux conséquences de la guerre de Sécession)… Liste non exhaustive !

      Tout le système capitaliste est basé sur la nécessité des crises et les déséquilibres structurels qui les sous-tendent. Sans crises, pas d’expansion du modèle !

      Alors oui, sans doute que l’accumulation de crises et de déséquilibres a dégradé les fondements mêmes de nos civilisations et c’est pourquoi, plutôt que de mettre en relation UNE crise ou UN faisceau de crises avec UNE boucherie, je préfère dire que le capitalisme contemporain, en vertu du mode opérationnel qui lui permet de s’étendre, surtout dans sa version dégénérée (le financiarisme), est probablement par nature le principe destructeur qui envoie valdinguer un ensemble de civilisations dont les fondements remontent à plusieurs millénaires.

      À la différence des modèles politiques [*] qui l’auront précédé, le capitalisme contemporain a complètement intégré la guerre comme élément fondateur de sa logique de fonctionnement et le déséquilibre structurel comme carburant, ce en quoi il est fondamentalement radical et nihiliste. La guerre n’est plus un moyen politique envisageable parmi d’autres, mais la formule chimique de l’alliage qui constitue le moteur.

      Pour tout dire, avec le capitalisme, il n’y pas DES guerres (WW I, WW II, WW n, etc.) ; mais un seul et unique conflit permanent et protéiforme ; à l’image d’un réseau de volcans qui, non seulement ne dormiraient jamais, mais encore auraient la faculté de circuler en permanence, géographiquement parlant. Bien sûr, les volcans ne sont pas toujours tous en même temps en éruption. Du moins, en apparence…

      C’est cette mécanique-là qu’il conviendrait peut-être de mettre à nu.

      —————

      [*] Vous noterez que j’envisage le capitalisme comme un modèle POLITIQUE et non pas idéologique ou économique. Ce n’est pas « gratuit »…


  27. Osperato Le 03 août 2014 à 17h14
    Afficher/Masquer

    – Boeing 777: l’Otan dispose de preuves incriminant les insurgés (Rasmussen) –

    «Le secrétaire général de l’Otan Anders Fogh Rasmussen affirme disposer de preuves qui pointent la responsabilité des insurgés ukrainiens dans le crash du Boeing 777 malaisien survenu le 17 juillet denrier, rapporte dimanche le journal français Midi libre.

    “C’est une tragédie humaine. Mais en plus, c’est un crime de guerre. Nous avons de nombreuses informations qui indiquent que les séparatistes, appuyés par les Russes, sont coupables. Cela dit, je suis en faveur d’une enquête internationale indépendante et complète, afin d’établir les faits”, a déclaré le SG de l’Alliance atlantique.» http://fr.ria.ru/world/20140803/202020563.html


    • Osperato Le 03 août 2014 à 18h02
      Afficher/Masquer

      Il y a aussi cette information très étonnante…
      Tous les pays de l’Est-Européen auraient un partenariat entre leur Garde Nationale (d’assistance? formation? financement?) et un état US.
      Que ça soit l’Alabama, le Texas, le Vermont, l’Indiana… !

      La carte: http://rt.com/files/news/2b/57/00/00/15.jpg
      L’article: http://rt.com/usa/177520-california-ukraine-obama-military/


    • Nerouiev Le 03 août 2014 à 18h04
      Afficher/Masquer

      L’OTAN a des preuves comme les USA mais ne les démontrent pas. Il est fortement probable que l’enquête mènera à un non lieu volontaire alors on se rabattra sur les annonces des organisations irréprochables et sincères comme Washington et l’OTAN que l’on croira sur parole.


    • besse75 Le 03 août 2014 à 19h28
      Afficher/Masquer

      Parfois je suis surpris de l’analogie entre les certains faits historique et Walt Disney…

      http://www.youtube.com/watch?v=2gflQEF1WQU


  28. Le diable Le 03 août 2014 à 17h32
    Afficher/Masquer

    Rebonjour,

    Voici un post “perso”, “hors-sujet” (sauf qu’il est lié au journalisme).

    J’ai besoin d’aide et je ne suis peut-être pas le seul à avoir ce problème simple-mais-pas-tant-que -ça.

    Depuis peu, je me relance résolument dans le journalisme, et je cherche à mettre en ligne un site web perso “professionnel” de journaliste d’investigation.

    L’utilité d’un tel site est de mettre en ligne articles et vidéos, afin de pouvoir être “situé” par mes interlocuteurs putatifs, qu’ils soient professionnels, politiques ou relevant de la société civile. Il faut avoir recours à un service web bien référencé sur les moteurs de recherche, et indépendant de tout abonnement type Numéricâble ou autre, pour garantir la pérennité du site web.

    Les quatre services les mieux référencés sont :

    – Facebook
    – Twitter
    – LinkedIn (dédié aux professionnels)
    – Pinterests (dédié à la vidéo et à la photo)

    Je n’ose pas trop me rabattre sur Facebook/Twitter, à cause des connotations parfois négatives/people qu’ils véhiculent, même s’il y a des gens très sérieux qui y publient.

    LinkedIn a de loin la meilleure cote (les JRI, par exemple, y ont leur “club”),
    mais son interface est pesante, et pour y publier, il faut créer une “page entreprise” qui exige de fournir une adresse corporate (@telle-entreprise, et non @yahoo ou autre) et qui la contrôle :
    pour un indépendant, le problème saute aux yeux.

    Quant à Pinterests, son interface est à l’opposé de celle de LinkedIn, elle est extrêmement
    simple et fluide, mais Pinterests ne permet de poster que des photos et vidéos, pas des articles.

    Hors ces quatre services, dont deux ont un déficit d’image d’image, un qui est lourd,
    et un dernier carrément pas sérieux, ne restent que des services liés à un abonnement ou des services mal référencés.

    Est-ce que quelqu’un ici s’est déjà retrouvé avec le même besoin et les mêmes questions ?

    Il s’agit d’une vraie épine dans le pied.

    Merci d’avance à celles et ceux qui auraient des idées.

    Cordialement,

    le diable.


    • barre-de-rire Le 03 août 2014 à 17h50
      Afficher/Masquer

      le référencement est dynamique, proportionnel à la fréquence de modification des pages d’accueil consultées par les bots d’analyse. fuck tweeter et cie…

      prend un abonnement à 5€ mois pour avoir un domaine et une lame dédiée ds un serveur quelconque, fais un joomla ou un wordpress, tu prends un thème sobre comme ici et basta, tu balances les liens un peu partout, tu mets l’adresse du blog partout où tu écris en signature, en 15j la sauce a pris et les mots clef nominatifs à ton site seront en place. après faut mouliner pour maintenir le ranking.

      surtout que les boites qui proposent le type d’hébergement tout en un avec conception site ( amen.fr, 1and1, etc… ) ont leurs routines pour proposer à Google le référencement.

      et tu peux aussi influer sur le référencement toi même avec des outils google.

      tout est question de meta bien choisies dans les balises du code et de fréquence de publication.


      • jacqueline Le 03 août 2014 à 21h59
        Afficher/Masquer

        Consulte les pages de Google sur le référencement, c’est la base , puisque c’est Google qui fixe ses règles.

        il y a quelques bons sites complets sur le référencement , en anglais SEO ( si je me souviens ), mais souvent c’est des attrape couillons.


  29. Pol Le 03 août 2014 à 17h58
    Afficher/Masquer

    L’energie libre ou gratuite ne dépend que de l’ordre de grandeur, mais d’un point de vue strictement théorique on n’a rien trouvé qui s’en rapproche de près ou de loin dans la nature. A l’échelle humaine donc, si chacun utilisait une buche de bois par jour et que chacun disposait de 300 000 buches dans son garage, on pourrait tout à fait considérer que cette énergie est disponible (donc potentiellement gratuite) pour 1000 ans, multiplions le stock par 1000 et on a 1 000 000 d’années devant nous, on devient incapable d’envisager même le sort de l’humanité, on peut alors considérer que l’énergie est “gratuite” à ce niveau.

    C’est ce que fait l’e-cat (si tant est qu’il le fasse réellement comme annoncé par l’inventeur et les personnes l’ayant testé). Il utilise une petite quantité de nickel pour en tirer beaucoup d’energie, en tout cas plus que ce que la chimie est capable d’expliquer (la transformation ne serait pas uniquement chimique, mais probablement nucléaire ; au lieu d’avoir une recombinaison d’atomes entre eux comme dans le cas de la combustion, il y a de l’aveu même des intéressés probablement transformation d’atomes en autres atomes avec libération d’une partie de l’énergie contenue dans le noyau).

    Mais ça n’enlève rien au problème : le nickel est en quantité limitée au même titre que le pétrole, tout au plus permettra-t-il de tenir plusieurs siècles (ce qui est déjà formidable si c’est le cas).

    Dans cette catégorie, l’énergie gratuite principale reste donc le rayonnement solaire. L’énergie solaire reçue (et absorbée par la Terre, le sol, les nuages, etc) est 2000 fois plus importante que l’énergie contenue dans l’ensemble des vents (le combat solaire/éolien est perdu à terme), mais surtout 8000 fois plus importante que la consommation mondiale d’énergie (toutes sources confondues). Et le soleil a des réserves pour plusieurs milliards d’années, soit une éternité pour nous autres humains.

    Reste le problème de l’exploitation, et c’est même le coeur du problème.

    Pour prendre un exemple qui n’est pas très sexy, mais au combien plus sérieux que beaucoup d’alternatives d’aujourd’hui : le four solaire à moteur stirling (transformation rayonnement solaire en énergie mécanique). Technologie jamais vraiment optimisée depuis le 19è siècle (normal tout a été mis en oeuvre pour pousser le moteur à explosion – beaucoup mieux adapté – à une époque ou le combustible n’était pas un problème), elle gagnerait vraiment à être améliorée (rendement). De plus, la technologie étant plutôt simple (échangeur thermique, piston, arbre de rotation, et c’est à peu près tout…) son entretien devrait pouvoir être simple et sa durée de vie très importante (plusieurs dizaines d’années), encore faut-il que l’industrie s’y attèle… Encore une fois, c’est pas très sexy, par contre c’est très concret et pour l’instant je ne vois pas de limite pratique le jour ou tous ces aspects seront reglés.

    Donc en gros l’énergie “gratuite” existe déja à notre échelle, il faut juste la développer. Le solaire représente une énergie gigantesque en terme de quantité et de durée de vie, son exploitation n’est pas encore très intelligente (on peut pourtant faire chauffer l’eau de son habitation avec un long tuyau en plastique recouvrant une partie du toit de sa maison…), différentes technologies existent mais ne sont pas ou peu développées (stirling), le stockage d’énergie mécanique balbutie (l’inde avec sa voiture pneumatique et le stockage d’air comprimé à 300 bar est un excellent début cela dit).

    Oui, si l’e-cat fonctionne, c’est fantastique, mais on aura marché sur la tête pour quelques années de répit (c’est caricatural, mais pas très éloigné de la réalité).

    Pol


  30. Nicolas Le 03 août 2014 à 18h10
    Afficher/Masquer

    Quelques nouvelles en vrac du front.
    Comme on peut le voir sur la carte https://kot-ivanov.livejournal.com/1105.html
    l’armée de Novorossie a fait quelques progrès (comparer avec la carte précédente, plus bas)
    -d’une part elle a repris un village à l’ouest de Donetsk, et d’autre part elle contrôle enfin presque toute la poche du sud-est. Des pourparlers sont notamment en cours pour la rédition d’un bataillon de Kiev, qui aurait 70 “unités techniques” (blindés, pièces d’artillerie, camions etc) mais plus de nourriture et arrive à court de munition. Ils veulent détruire leurs armes, les rebelles veulent récupérer les armes.
    -Les destructions de blindés de Kiev se poursuivent à un rythme de 10 voire un peu plus par jour.
    -Les rebelles ont récupéré un camion de munition, des antichars portables, et détruit 2 entrepôts de munition de Kiev.
    -Les observateurs de l’OSCE ont été attaqués hier par l’artillerie de Kiev, près du MH17. Ils reconnaissent l’identité de leur agresseur.
    -Les crimes de guerres de Kiev se poursuivent (meurtres de civils, tortures de prisonniers etc).
    -Les armes lourdes (blindés et grosse artillerie) continuent d’affluer vers le Donbass par groupes de plusieurs dizaines.
    -La LNR affirme avoir commencé la contre-attaque dans plusieurs directions (je rappelle que les blindés de Kiev sont dans la banlieue nord de Lougansk, ainsi que dans la banlieue nord-ouest de Donetsk). C’était à prévoir, puisque la partie sud de la région de Lougansk est presque complètement libérée, ce qui permet à des centaines de soldats de partir sur d’autres fronts.


    • Nicolas Le 03 août 2014 à 18h34
      Afficher/Masquer

      Et encore un SU-25 a été abattu, aujourd’hui. J’ai perdu le compte, mais ça en fait environ 6 détruits, sur 31 au départ selon le wiki russe.


      • jules Le 04 août 2014 à 01h20
        Afficher/Masquer

        Pas de problèmes ! Une fois les 31 Sukhoi envoyés au tapis, Porochenko sautera à la façon du marsupilami sur la queue des avions de ligne et mordra à pleines quenottes dedans. Et s’il est bien malin, il se déguisera en méchant Vladimir pendant que les satellites-espions de sous-larbin-chef Rasmussen prendront de jolies photos.


  31. chios Le 03 août 2014 à 18h46
    Afficher/Masquer

    Des citoyens des Pays-Bas, lettre à Poutine.
    http://ommekeer-nederland.nl/documents/letter-putin-en.pdf


  32. Orni Thorinque Le 03 août 2014 à 19h00
    Afficher/Masquer

    http://www.paulcraigroberts.org/2014/08/01/nuclear-war-doesnt-exterminate-us-ebola-virus-might-paul-craig-roberts/

    “”–Je viens juste d’entendre sur la radio publique nationale deux choses qui ont détruit totalement ce petit peu de conviction que j’avais encore dans le leadership américain. J’en ai conclu que l’expression « un Américain intelligent » est un oxymore.””—

    “—La guerre avec la Russie sera nucléaire. Washington s’y est préparé. Washington a abandonné le traité ABM (1), a créé ce qu’il pense être un « bouclier ABM », et a changé sa doctrine de guerre pour autoriser une première frappe nucléaire des États-Unis. Tout cela est évidemment dirigé contre la Russie, et le gouvernement russe le sait. Combien de temps la Russie va-t-elle rester là, à attendre la première frappe de Washington?””—

    “”—La Russie n’a rien fait d’autre que de se mettre, avec retard, en travers des mensonges de Washington, que Washington utilise pour déclencher des guerres. La Russie (et la Chine) ont accepté les mensonges de Washington sur les armes de destruction massive irakiennes. La Russie (et la Chine) ont accepté les mensonges de Washington selon lesquels les 13 ans consacrés par Washington à tenter de conquérir et d’occuper l’Afghanistan étaient motivés par la seule recherche d’Oussama ben Laden. La Russie (et la Chine) se sont laissés prendre à la tromperie de Washington qui a affirmé que la résolution des Nations unies établissant une zone d’exclusion aérienne sur la Libye avait pour but d’empêcher l’armée de l’air de Kadhafi de bombarder son propre peuple, et ont découvert ensuite que Washington faisait un usage abusif de cette résolution en envoyant la force aérienne de l’OTAN renverser le gouvernement libyen.””—

    —“”Malheureusement pour elle, la Russie a montré qu’elle avait désormais une puissance et une influence suffisantes pour bloquer les plans de guerre de Washington ; elle a de ce fait déclenché la doctrine Wolfowitz à son encontre. J’ai déjà cité cette doctrine dans des articles récents, mais vous pouvez chercher sur Google et la découvrir par vous-même. Cette doctrine est la base de la politique étrangère de Washington. Elle pose que l’objectif principal de la politique étrangère de Washington est d’empêcher la montée de tout pays qui pourrait faire échec à l’hégémonie de Washington sur le monde entier. (La doctrine mentionne explicitement la Russie, mais elle s’applique aussi à la Chine.)””—

    —“”La retenue de la Russie à l’égard des demandes des autres anciennes provinces russes de rejoindre la Russie a entraîné une attaque militaire du gouvernement fantoche de Kiev, encouragée par Washington, contre les provinces séparatistes dont la Russie a refusé d’accepter les demandes. La propagande de Washington a ensuite réussi à accuser la Russie d’être responsable de cette guerre que Washington a lancée sur les provinces séparatistes””—

    —“En faisant preuve de retenue, la Russie n’a fait que persuader Washington qu’elle était faible, et Washington a augmenté la pression. La Russie a donné à penser à l’Europe qu’il ne coûterait rien à l’Europe de se plier aux sanctions de Washington contre la Russie. En s’appuyant sur la bonne volonté, la raison, la vérité et les preuves, la Russie s’est trompée sur Washington et ses lâches marionnettes européennes.””—

    “”—Qu’est-ce que Obama a voulu dire, dans sa conférence de presse à la Maison Blanche aujourd’hui ( 1er août ), lorsqu’il a dit que Poutine devrait utiliser la diplomatie, – ce que Poutine a utilisé sans effet – ? Que Poutine devrait rendre la Crimée au gouvernement fantoche de Washington à Kiev, malgré l’opposition des habitants de Crimée et du peuple russe. Et cela afin que Washington puisse expulser la Russie de son port de mer chaude et de son accès à la mer Méditerranée. Ce qui rendrait inutile la base navale de la Russie à Tartous, en Syrie. Obama veut aussi que Poutine envoie des forces militaires russes dans les zones séparatistes de l’Ukraine, régions qui faisaient traditionnellement partie de la Russie, pour soumettre ces territoires séparatistes au gouvernement fantoche de Washington à Kiev””.—-

    –“”Telle est la position «diplomatique» de Washington. Seule une personne totalement démente pourrait considérer la position d’Obama comme réaliste.-“”

    –“”Au lieu de comprendre la véritable menace, les organisations de médias russes me demandent si le budget de la Russie peut se permettre de répondre aux sanctions de Washington et de l’UE en coupant l’alimentation en énergie de l’Europe.”—

    “—Chaque fois que j’entends cette question, je suis étonné. La Russie peut arrêter une grande partie de l’industrie européenne et priver les Européens de chaleur en hiver, et les médias russes me demandent si la Russie peut se le permettre?”—

    “–La Russie peut-elle se permettre d’être diabolisée par des mensonges, d’être traînée par terre par des sanctions propagandistes qui nuiront à l’Europe et à certaines entreprises américaines, pour véhiculer l’image que la Russie est si faible qu’elle est impuissante face à des sanctions occidentales et qu’elle doit accepter les sanctions sans en montrer le coût pour l’Europe et les États-Unis? “”—

    –“La crise en Ukraine continuera aux dépens de la Russie et de toute l’humanité jusqu’à ce que la Russie explique à l’Occident stupide, arrogant et bouffi d’orgueil, que les actions criminelles et agressives de l’Occident contre la Russie entraînent un coût réel, et que la Russie est prête à imposer ce coût.”—

    “–Les gens de l’Ouest soumis à la propagande n’ont aucune idée du destin auquel leurs gouvernements déments sont en train de les conduire. La Russie a besoin de bien faire comprendre aux peuples occidentaux, victimes du lavage de cerveau de la propagande, que la Russie ne deviendra pas un État fantoche de l’Ouest et n’acceptera pas l’agression gratuite du dingue de la Maison Blanche.–”

    “–Il serait utile, pour sauver la vie sur Terre, que la Chine le fasse également savoir clairement.””–
    Paul Craig Roberts


    • Crapaud Rouge Le 03 août 2014 à 20h44
      Afficher/Masquer

      En faisant preuve de retenue, la Russie n’a fait que persuader Washington qu’elle était faible, et Washington a augmenté la pression.” : mais Washington aurait tout autant augmenté la pression si la Russie avait occupé le Donbass aussitôt après la Crimée ! Les Américains avancent leurs pions comme un bulldozer. S’il est vrai qu’ils suivent la “doctrine Wolfowitz”, et s’ils ont choisi de séparer l’UE de la Russie, ils vont continuer sur cette ligne quelque soit le comportement de la Russie. Seule l’Europe peut les bloquer, (si elle se décide à dire stop), car ils ont besoin d’elle.


      • kinimodo Le 03 août 2014 à 23h16
        Afficher/Masquer

        “Les Américains avancent leurs pions comme un bulldozer”
        et c’est leur jeu d’aller vite, frapper les esprit et ne surtout pas donner le temps de réfléchir.
        Le jeu de la Russie est à l’opposé. Le temps leur permet de dénouer les intrigues US comme pour l’affaire des attaques chimiques en Syrie… Quant à L’Europe, elle est lente par nature et il faudra du temps et de nombreuses tergiversations pour qu’elle puisse prendre la décision de suivre les US sur ce chemin avec la Russie .. c’est peut être là notre salut. Le temps de démêler le vrai du faux, et que des voix s’élèvent pour contrer ces objectifs guerriers.


    • Le diable Le 03 août 2014 à 23h38
      Afficher/Masquer

      Bonsoir Orni Thorinque,

      J’ai été si surpris de la colère exprimée dans ce texte de PCR que je suis allé vérifier que la traduction en français était fidèle à l’original. Elle l’est.

      Jamais je n’avais lu un tel vocabulaire de la part de PCR.

      Si même PCR perd son self-control, c’est que la situation commence à sentir vraiment mauvais. Les nouvelles du journaliste britannique Graham William Phillips ne sont pas pour tempérer mon pessimisme.

      Cordialement,

      le diable.


      • Orni Thorinque Le 04 août 2014 à 08h11
        Afficher/Masquer

        Bonjour le diable.

        Je sais qu’une bonne partie des lecteurs de ce blog sont anglophone et multilingue.

        J’ai lu cependant ça et là des lecteurs qui demandent une traduction succincte .

        Oui. La situation semble sans issues pour bon nombres d’observateurs de la vie politique.

        Continuons nos commentaires afin d”essayer de dissuader le plus possible quelques quidam que la Russie est notre ennemie donc, que la guerre est inévitable.

        Un grand merci à Olivier pour son travail .Merci à ceux qui l’aide , merci à tous les commentateurs qui pour la plupart sont remarquable aussi .
        Continuons chacun à appporter notre minuscule grain de sel .

        Cordialement


  33. Jub Le 03 août 2014 à 19h35
    Afficher/Masquer

    En faisant un petit tour sur le blog de BHL on peut voir que celui-ci sera présent le 8 août prochain à Odessa pour lire sa pièce “Hotel Europe”…
    http://www.bernard-henri-levy.com/


    • Crapaud Rouge Le 03 août 2014 à 20h48
      Afficher/Masquer

      un petit tour sur le blog de BHL” ? Soit, mais avec la tenue adéquate : http://www.gas-masks-from-all-the-world.fr/de/KEPPLER%20%20Face.jpg


    • samuel Le 03 août 2014 à 22h37
      Afficher/Masquer

      Non ce n’est même pas le terme que j’aurais du employer, et dire qu’un jour il s’était fait entartrer, je ne sais ce que les gens attendent dans ses livres.


      • Incognitototo Le 03 août 2014 à 23h37
        Afficher/Masquer

        Ils n’attendent rien, puisque personne ne lit ses livres : http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20100412.BIB5207/flops-en-stock-pecresse-huster-bhl.html … Il ne représente rien, ni personne à part lui-même (et ses chefs) et c’est bien ça le (presque) “mystère” de son omniprésence médiatique…

        Rassuré ? Bé, vous ne devriez pas, 😉 parce que si on met bout à bout son absence de diffusion “littéraire”, comparativement à son “bruit médiatique”, il se confirme (si besoin en était) qu’on est bien dans de la manipulation de masse…


  34. madeleine Le 03 août 2014 à 20h05
    Afficher/Masquer

    article (en anglais) sur les protestations contre la guerre en Ukraine

    http://www.truth-out.org/news/item/25322-antiwar-protests-spreading-in-ukraine


  35. Le diable Le 03 août 2014 à 22h43
    Afficher/Masquer

    Bonsoir à toutes et à tous,

    dernière nouvelle : je suppose que vous connaissez le journaliste britannique Graham William Pillips. Il est parti deux fois en Novorissia. Deux, fois il a été capturé par l’armée kiévienne.

    La dernière fois, après qu’il ait été libéré par Kiev, il s’est aperçu que le disque dur de son PC portable avait été formaté pendant sa détention. En sortant du territoire ukrainien,
    il s’est connecté sur ses comptes Facebook et Twitter pour s’apercevoir qu’il n’y avait plus accès.
    De plus, toutes les vidéos qu’il avait postées sur Youtube avaient été supprimées.

    Je pense que cette info revêt une certaine importance.

    URL : http://grahamwphillips.com/2014/07/28/the-final-post-here-new-beginnings/

    Bonne nuit…

    Cordialement,

    le diable.


  36. kinimodo Le 03 août 2014 à 22h58
    Afficher/Masquer

    Un article et une analyse sur le blog Médiapart que je trouve très pertinents.
    Les évenements sont parfaitement imbriqués et annoncent le pire. Tout s’accélère et cela devient vraiment très inquiétant.

    Le réarmement de Kiev et la fin de Gaza – par Giulietto Chiesa
    03 août 2014 | Par Segesta3756

    http://blogs.mediapart.fr/blog/segesta3756/030814/le-rearmement-de-kiev-et-la-fin-de-gaza-par-giulietto-chiesa


  37. Macarel Le 04 août 2014 à 00h05
    Afficher/Masquer

    C’est très bien les commémorations, nous sommes très heureux que nos présidents se donnent l’accolade un siècle après la grande catastrophe de 1914, mais il serait plus urgent de s’occuper du présent et d’éviter que l’Europe ne connaisse une nouvelle catastrophe aujourd’hui.
    Car, lorsque l’on entends notre Président reconnaître que l’Europe est impuissante face à la crise économique, l’on se dit que cette Europe a un “petit problème”, et que le couple franco-allemand, s’il ne s’envoie plus les assiettes à la figure, n’a pas encore trouvé un vrai équilibre dans la relation.
    En effet, c’est bien plutôt la France dont le président est impuissant face à la crise, corseté qu’il est par un euro qui devait nous permettre de “contrôler” l’Allemagne, en fait c’est l’inverse qui s’est produit : toujours ce formidable caractère visionnaire de nos dirigeants ; et d’un côté, pieds et poings liés par des traités d’inspiration ordo-libérales, que nous nous sommes laissés imposer, et de l’autre soumis que nous sommes, aux marchés financiers, par suite des décisions de dérégulation de ces mêmes dirigeant visionnaires.
    Alors dire que l’Europe est impuissante face à la crise financière, non ! C’est la France qui par manque de clairvoyance de ses “élites” s’est entravée elle même, dans une mondialisation basée sur une concurrence économique impitoyable. C’est la France, ce sont ses élites, qui ne jouent pas le rôle de contrepoids, qu’elles devraient jouer vis à vis de l’Allemagne : ce qui serait le plus grand service à rendre à cette dernière, ainsi qu’à toute l’Europe.
    Mais le capitaine de pédalo, préfère naviguer sur les petits lacs bien tranquilles, plutôt que d’affronter les rigueurs de la haute mer.


  38. Macarel Le 04 août 2014 à 00h44
    Afficher/Masquer

    Oui, vous avez bien lu, Villepin demande des sanctions contre Israël, pas contre la Russie.

    Où sont-ils, à part lui, ceux qui ont ce courage aujourd’hui ?

    La meute des chacals et des hyènes, est trop occupée à sanctionner l’ours russe, qui lui, n’a à ce jours, pas fait en Ukraine, le dixième, moins encore, de ce qu’a fait Israël à Gaza.


  39. Spipou Le 04 août 2014 à 01h00
    Afficher/Masquer

    “rendre l’entropie négative”, pardon ! Je m’y perds toujours entre entropie et entropie négative…


  40. bascoup Le 04 août 2014 à 02h34
    Afficher/Masquer

    Oh tout le monde reconnait que le politique est une famille de rapace comme il en existe beaucoup dans nos montagnes.
    De plus comme “le grand échiquier” de Brzezinski, “le choc des civilisations” semble être un ouvrage essentiel pour comprendre la politique américaine d’aujourd’hui ( même si toutes les analyses ne sont pas suivis vous avez sans doute raison ).
    Mais l’ouvrage parait incorrect sur certains point.
    Par exemple l’Ukraine qui au même titre que la Turquie et l’Ethiopie lutte intérieurement entre deux civilisations, si on prend en compte la thèse du livre, devrait être considérer à part. Or lui la classe chez les orthodoxes.
    Après me semble-t-il c’est plutôt l’Amérique isolationniste qui s’exprime avec Huntington, ce qui n’est pas un point négatif ( au sens où c’est moins dangereux pour nous ). Mais encore une fois je ne connais pas bien ses thèses.


  41. thierry bruno Le 04 août 2014 à 20h18
    Afficher/Masquer

    Franchement, ma claque de ces célébrations ! C’est de la poudre aux yeux, ou, dit de façon plus contemporaine, de la communication. Alors qu’à l’école, jusqu’à la classe de terminale incluse a été réduite la part dédiée à l’enseignement de l’Histoire, et que cet enseignement a aussi une perte en qualité attristante, on ne cesse de commémorer. Le 6 juin, les 70 ans du débarquement; cette année, le début de la Première Guerre mondiale, et ça va continuer jusqu’au 11 novembre donc jusqu’en 2018. Si au moins, il y avait du fond. Mais non, de la vulgaire com’ vous dis-je, avec une forte proportion de propagande politique. Le petit gros mou de l’Élysée se ballade partout, squatte toutes les tribunes pour nous endormir avec des discours mal écrits, prononcés avec un charisme de moule pas fraîche. Et oublions la mascarade ridicule avec le président allemand ; depuis que Mitterrand s’est lui-même ridiculisé à Verdun avec Kohl, sous les vivats enthousiastes d’une presse obséquieuse, c’est devenu une figure obligée du couple franco-allemand. Nous vivons une époque de nains.
    En passant, pour les causes de cette guerre “14-18″, il est bon de lire “L’apocalypse de la modernité” d’Emilio Gentile ; ça change des c… répétées à longueur d’antenne. et toujours à propos d’âneries médiatiques, on nous a bassinés avec le centenaire de la mort de Jaurès : j’espère que le 5 septembre 2014, on honorera la mémoire de Charles Péguy. Mais j’en doute car il faudrait parler du socialisme de ce grand homme, intègre, sans compromis, ni démagogie, l’antithèse de … Jaurès. Autant dire que Péguy sera oublié.


Charte de modérations des commentaires