Les Crises Les Crises
8.août.20198.8.2019 // Les Crises

La CIA avertit un activiste arabe d’une potentielle menace de la part de l’Arabie saoudite

Merci 182
J'envoie

Source : The Guardian, Stephanie Kirchgaessner & Nick Hopkins,

Le militant pro-démocratie İyad el-Baghdadi a critiqué haut et fort le prince héritier saoudien

Stephanie Kirchgaessner à Washington et Nick Hopkins à Londres

7 mai 2019

Le Prince Héritier Mohammed ben Salmane (au centre) a été l’objet de fréquentes critiques de la part d’El-Baghdadi. Photographie: Bandar Al-Jaloud/AFP/Getty Images

La CIA a averti la Norvège qu’un éminent activiste arabe vivant dans le pays sous la protection du droit d’asile fait face à une potentielle menace de la part de l’Arabie saoudite, selon le Guardian.

Le militant pro-démocratie, İyad el-Baghdadi, est un critique virulent du Prince Héritier Mohammed ben Salmane.

El-Baghdadi a été alerté de cette menace dès le 25 avril, quand les autorités norvégiennes sont arrivées à sa porte, l’ont emmené dans un endroit sécurisé, et l’ont averti qu’il était peut-être en danger, en raison d’une menace non précisée émanant du Royaume.

Il a été dit à l’activiste que la menace avait été transmise aux autorités norvégiennes par une agence de renseignement étrangère, que le Guardian a confirmé être la CIA.

« Ce que je comprends, c’est que les saoudiens m’ont en point de mire, mais qu’on n’a aucune idée sur ce qu’ils vont faire », a déclaré El-Baghdadi dans un entretien téléphonique avec le Guardian.

Iyad El-Baghdadi lors d’une table ronde sur l’Islam et la liberté au Forum d’Oslo sur la liberté en 2017. Photo : NurPhoto/Getty Images

« Ils m’ont assuré qu’ils prenaient cela très au sérieux. Ils sont venus particulièrement préparés », a-t-il déclaré, notant que les autorités étaient arrivées avec deux escadrons : un pour l’exfiltrer, et un autre pour s’assurer qu’ils n’étaient pas suivis.

The Guardian a contacté l’ambassade saoudienne à Washington pour obtenir des commentaires ce lundi mais n’a reçu aucune réponse avant la publication.

El-Baghdadi est un écrivain né en Palestine, actif sur Twitter, qui a gagné en notoriété durant le Printemps arabe quand il commença à tweeter sur la révolte égyptienne.

Ses traductions en anglais de tweets arabes ainsi que la démontage sarcastique des dirigeants autocratiques lui ont permis de gagner des milliers de followers sur Twitter. Il a obtenu l’asile politique en Norvège en 2015 après son arrestation et son expulsion des Émirats sans procès formel.

Depuis, le prince saoudien a souvent été l’objet de critiques de la part de l’écrivain.

L’année dernière, après le meurtre de Jamal Khashoggi, journaliste saoudien vivant aux États-Unis et travaillant pour le Washington Post qui a été tué dans l’enceinte du consulat saoudien à Istanbul, El-Baghdadi avertit sur Tweeter que le Prince Mohammed deviendrait plus dangereux s’il n’était pas tenu responsable par ses alliés occidentaux. « S’ils s’en tirent à bon compte pour enlèvement, la prochaine étape sera des assassinats dans vos capitales, et je ne plaisante même pas un petit peu », a-t-il tweeté.

Selon lui, la menace manifeste signifiait qu’il était efficace : « S’ils ne veulent pas me tuer c’est que je ne fais pas mon travail. »

La décision de la CIA d’alerter les autorités norvégiennes ne signifie pas nécessairement qu’El-Baghdadi est en danger immédiat et certain.

Selon la politique américaine connue sous le nom de directive 191 du réseau de renseignement, l’agence a un « devoir de prévention » légal, ce qui signifie que la CIA doit alerter une victime potentielle si l’agence collecte « des informations crédibles et spécifiques manifestant d’une intention imminente de meurtre, d’une agression physique, ou d’un kidnapping sur une ou plusieurs personnes ».

Bien que les exceptions légales à cette politique soient limitées, cette directive demande à l’agence d’informer la victime potentielle de la menace, même dans les cas incertains.

Selon El-Baghdadi, la possibilité que le gouvernement saoudien cherche encore à réduire au silence ou à freiner l’activisme à l’extérieur de ses frontières a mis en évidence un problème croissant auquel fait face le prince Mohammed, connu sous le nom de MbS : l’explosion du nombre de saoudiens instruits qui vivent hors du royaume et deviennent politiquement actifs.

« Cela s’annonce comme un problème à long terme pour MbS », a-t-il déclaré.

La CIA a refusé de commenter.

Le service de sécurité de la police norvégienne, l’équivalent du MI5 britannique, a déclaré qu’il n’était pas en mesure de commenter « les contacts que nous avons avec des individus ou les évaluations que nous faisons concernant la sécurité des individus ».

Cette révélation survient moins d’un an après l’assassinat de Khashoggi, qui a été tué à l’intérieur du consulat saoudien à Istanbul en octobre 2018.

Ce meurtre a suscité l’indignation internationale et provoqué la condamnation du prince héritier de 33 ans.

Aux États-Unis, la CIA aurait confirmé avec un degré élevé à moyen de certitude que le prince Mohammed était à l’origine du meurtre, et l’un de ses principaux conseillers, Saud al-Qahtani, a été publiquement accusé par l’administration Trump d’avoir joué un rôle dans la planification de l’assassinat.

Qahtani a fait l’objet de sanctions de la part des États-Unis. En novembre dernier, le Trésor américain a déclaré qu’il avait participé « à la planification et à l’exécution de l’opération ayant conduit à l’assassinat de M. Khashoggi ».

Il a déclaré que Qahtani était l’un des responsables saoudiens impliqués dans « l’odieux assassinat » du journaliste lors d’une opération ciblée et brutale.

Le mois dernier, le département d’État a inscrit Qahtani sur une liste de 16 personnes qui ont été interdites d’entrée aux États-Unis en raison de leur rôle présumé dans le meurtre.

Les critiques et les militants s’accordent à dire que le soutien continu de l’administration Trump au prince Mohammed, en particulier de Trump et son conseiller principal et gendre, Jared Kushner, a envoyé un message selon lequel il est intouchable et ne sera pas tenu responsable du meurtre.

Alors que des banques comme JP Morgan se sont tenues à l’écart du royaume au lendemain de l’assassinat, de grandes sociétés américaines et internationales sont de retour en Arabie saoudite avec des transactions de plusieurs milliards de dollars.

Le gouvernement saoudien a précédemment rejeté les rapports d’évaluation de la CIA concernant l’assassinat de Khashoggi, les décrivant comme n’ayant « aucun fondement et […] les rejetant catégoriquement ».

Source : The Guardian, Stephanie Kirchgaessner & Nick Hopkins, 07-05-2019

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Le Belge // 08.08.2019 à 09h54

Tout le monde sait que l’Arabie-Saoudite n’est qu’une dictature fascisante, plus que rétrograde et profondément obscurantiste (souvent, ça va ensemble). Alors plus rien ne m’étonne (mais absolument plus rien) de ce qui vient de la péninsule arabique car tous les états de cette partie du monde fonctionnent de la même manière : sectarisme, misogynie, xénophobie, tribalisme et j’en passe et des meilleurs. Ce qui m’étonne c’est de voir nos peuples encore tolérer à leur sommet des gens qui vendent nos armes et nos bâtiments (voir la qatarisation de Paris) à ces barbares qui, dans la noirceur de leur âme, pensent que nous sommes tous bons pour être tués par des terroristes qu’ils financent.

14 réactions et commentaires

  • bacho // 08.08.2019 à 08h43

    ..Selon la politique américaine connue sous le nom de directive 191 du réseau de renseignement, l’agence a un « devoir de prévention » légal, ce qui signifie que la CIA doit alerter une victime potentielle si l’agence collecte « des informations crédibles et spécifiques manifestant d’une intention imminente de meurtre, d’une agression physique, ou d’un kidnapping sur une ou plusieurs personnes ».

      +2

    Alerter
  • Duracuir // 08.08.2019 à 09h48

    Et moi j’avertis tout activiste quel qu’il soit, qui habiterait partout sauf en Russie, en Chine ou en Iran, qu’il risque à tout moment une frappe de signature par la CIA que ce soit par drone, par jet de guerre, par balle tirée par un proxy local, par un cancer de la gorge, un AVC ou un infarctus fort opportuns, un enlévement pour se retrouver dans une prison secrète et y être torturé ou encore arrêté par la police d’un état donneur de leçon démocratique, être séquestré illégalement dans des conditions inhumaines par la magistrature pourrie de cet état donneur de leçons démocratiques et être dûment remis aux tortionnaires US , l’état démocratique exceptionnel à la destinée manifeste. Ce sont là nos valeurs. On ne s’en cache même plus. Quand je pense au scandale historique de l’histoire du duc d’Enghein….

      +31

    Alerter
  • Le Belge // 08.08.2019 à 09h54

    Tout le monde sait que l’Arabie-Saoudite n’est qu’une dictature fascisante, plus que rétrograde et profondément obscurantiste (souvent, ça va ensemble). Alors plus rien ne m’étonne (mais absolument plus rien) de ce qui vient de la péninsule arabique car tous les états de cette partie du monde fonctionnent de la même manière : sectarisme, misogynie, xénophobie, tribalisme et j’en passe et des meilleurs. Ce qui m’étonne c’est de voir nos peuples encore tolérer à leur sommet des gens qui vendent nos armes et nos bâtiments (voir la qatarisation de Paris) à ces barbares qui, dans la noirceur de leur âme, pensent que nous sommes tous bons pour être tués par des terroristes qu’ils financent.

      +32

    Alerter
    • Myrkur34 // 08.08.2019 à 11h17

      On en a envahi pour bien moins que çà….Et puis même sur le service public on a droit à la logorrhée annuelle sur les comiques du psg. J’aimerais bien qu’un journaliste ne songeant pas à sa carrière, pose la question à M’bappé….Cela ne vous dérange t’il pas d’être payé par des esclavagistes ? (Je parle pour le qatar et ses ouvriers népalais, philippins ou pakistanais construisant la prochaine coupe du monde de foutreball)

        +7

      Alerter
      • Fano // 08.08.2019 à 13h57

        Donc vous allez jeter votre portable car une parties des composants qui le compose et ramasse pas des enfants esclaves, arretez de prendre de l essence qui vient bien souvent de pays qui pratique un semi esclavage .
        La facon dont sont traite les immigres dans les pays du golf s est par bien des egards revoltante mais Mbappe n est ps leprobleme

          +3

        Alerter
        • Myrkur34 // 09.08.2019 à 07h19

          Mon portable c’est un vieux nokia, “stupid phone” et je boycotterai cette coupe du monde à mon petit niveau .Cela va être sympa, peut-être que la “pacification” du Yémen ne sera pas terminé. Coté pétrole, il n’y a pas que les états du golfe qui en produisent. Achetons tout notre brent aux anglais, norvégiens et aux algériens par exemple, ce sont des voisins plus proches de nous.

            +1

          Alerter
          • Fano // 09.08.2019 à 17h02

            La France participe a la pacification du Yemen elle fourni des armes et de la propagande si le peuple saoudiens est responsable alors vous Aussie.
            Votre Nokia est peut etre vieux mais votre mode de vie En entier est finance En Grande parties par l exploitation et la mise En esclavage d autre peuples
            L esclavage n est ni in accidents de l histoire ni une immoralite il est Parti integrante des civilisations capitaliste lisez 5000 d histoire de la dette tres instructif
            Si vous n y ete pas confronte c est parcequ on la soutraite vous la voyez pas ca veux pas dire que vous n En vivez pas.
            De plus l esclavage n est pas legal dans les pays du golfes c est des conditions d imigrations vraiment tres dur avec des conditions de travail et de vie horrible c est vrai et encore pas partout et pas pour tous je connais des Pakistanais et des Syrians qui ont de la famille la bas et ils sont loing d etre des esclave .
            Le meme systeme existe En Israel pour les non juif sans soulever de tel polemique renseigne vous bien vous seriez surpris .
            De plus je connais des tunisiens qui ont eu l occasions et on prefere le Qatar a la France .
            Il y a ,ya eux et y auras certains abus mais tout n est pas so terrible .

              +0

            Alerter
    • Fano // 08.08.2019 à 13h33

      Des terrorists qu ils financent oui mais souvent a la demande de nos dirigeants.
      Ce qui est degueulase surement mais assurent en plus des multinationals Notre trains de vie, et je ne vois pas de manifestation de toute Notre population ,du moins pas plus qu En Arabie saoudite .
      De plus les occidentaux a travers les guerres Americanes ont laisse ou participe a des guerres ou des gens ont ete enlever,torturer,et assassiners a travers le monde sans soulever les gens de nos regions.

      De plus quand vous parlez de xenophobe tribaliste,misogyne vous parlez des dirigeants ou de toute la populations?

        +1

      Alerter
      • Alfred // 08.08.2019 à 14h57

        Probablement de quasiment toute la population. Le paysage vous défrise et vous vous attaquez au photographe ? Alors ce paysage n’est pas prêt de changer (d’ailleurs de quel droit voulez vous le changer et pourquoi donc (pour que le monde se conforme à vos convictions ?)).

          +3

        Alerter
        • Fano // 08.08.2019 à 22h49

          Le paysage me defrise pas et le photographe me Laisse indiferent.
          Par contre ses propos essentialisant les saoudiens comme une masse homogene qui corresponde trait pour trait a ses phantasme d orientaliste est Assez afligeant.
          Les saoudiens comme tout les peuples du monde ont leurs bon et leurs mauvais.
          Et differentes visions du monde et de l autre traverse la societes ,la preuve le sujet de l article.
          Et le fait que la simple critique de sa vision des choses et vecu par certains comme la negation d une evidence pose questions.
          En plus il ne parle pas que d un pays,mais de tout ceux de la region.qu il nous decris comme une masse homogene ,ayant tous la meme vision des choses.
          Enfin la France n a pas vraiment de bonne statistique sur les violence faite au femme (en%de femme ayant ete agresse) alle est dans la meme fourchette que l egypte et devant le pakistan,la jordanie,la Tunisie (les pays du golfes n etaient pas renseigne).leurs salaries n est pas terrible n on plus .
          Xenophobe Jamais on verrais cela En France quant on vois des debats a la TV ou un syndicaliste de la police dire serieusement et sans soulever de protestations que appele un noir “bamboula” lors d un control est acceptable ou pour savoir si la 3 em generation est integrable ca laisse reveur
          Enfin une partie de la population En France pense que pour etre Francais faut etre blanc et Chretien c est par du tribalisme et du sectarisme ca?

            +4

          Alerter
          • Jaaz // 10.08.2019 à 09h44

            Fano, certains ici dénoncent le sectarisme des autres de manières sectaire et péremptoire et pensent également tout connaître, notamment de certains pays, sans n’y avoir jamais mis un pied.

              +1

            Alerter
    • Océan de sagesse // 09.08.2019 à 20h09

      Vous etes le prochain sur la liste , na !

      MBS ,

        +0

      Alerter
  • RGT // 08.08.2019 à 19h05

    “si l’agence collecte « des informations crédibles et spécifiques manifestant d’une intention imminente de meurtre, d’une agression physique, ou d’un kidnapping sur une ou plusieurs personnes ».”

    Et si l’agence collecte des informations crédibles concernant les actions de ses propres services elle fait quoi ?

    Juste une petite question en passant.

    Les saoudiens semblent des “petits joueurs” comparés à leurs mentors.

      +2

    Alerter
  • LBSSO // 08.08.2019 à 20h16

    ” Alors que des banques comme JP Morgan se sont tenues à l’écart du royaume au lendemain de l’assassinat ”
    Ah bon ?

    Cela n’empêche pas JP Morgan de recruter dans des fonctions support à Riyad actuellement….
    https://www.glassdoor.fr/Emploi/arabie-saoudite-investment-banking-emplois-SRCH_IL.0,15_IN207_KO16,34.htm

    10 01 19 :La pétromonarchie a reçu des offres d’un total de 27 milliards de dollars pour son émission de dette, dépassant largement ce que le pays cherchait à obtenir. Plusieurs banques occidentales de premier plan – BNP Paribas, HSBC, JPMorgan et Citigroup – ont participé à l’organisation de cette opération financière.
    https://www.france24.com/fr/20190110-arabie-saoudite-levee-fond-investisseur-khashoggi-saudi-aramco-petrole

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications