Les Crises Les Crises
5.juillet.20205.7.2020 // Les Crises

La Convention citoyenne pour le climat ? Des « Khmers Verts » pour Yves Calvi

Merci 169
J'envoie

Source : Télérama, Samuel Gontier

“Khmers verts”, “collectivistes”, “anticapitalistes” et même “décroissantistes”… Lundi dernier, sur Canal+, Yves Calvi et ses experts villipendent l’aveuglement doctrinaire des citoyens de la Convention pour le climat. Un hallali mâtiné d’un sincère mépris de classe.

Lire l’article complet sur Télérama

« 110 km/h : le retour de l’écologie punitive », titre BFMTV au soir de la publication des conclusions de la Convention citoyenne pour le climat. Sur CNews, Julien Dray confirme : « On est retombé dans le piège de l’écologie punitive. » Le membre du Bureau national du PS s’indigne : « C’est pas ça, la démocratie participative. C’est pas cent cinquante personnes qui ont été soumises à des pressions multiples de tous les lobbies écolos. » Pauvres citoyens manipulés par des lobbyistes punitifs… Le même soir, Julien Dray défend aussi l’héritage de Colbert : « La vérité historique, c’est que d’un certain point de vue, le Code noir, dans l’histoire de l’esclavage, c’est un progrès. » Tout comme Julien Dray est le garant du progressisme du PS.

Sur Canal+, Yves Calvi lance L’info du vrai, également consacrée la Convention pour le climat, et prévient : « La seconde partie sera d’ailleurs intitulée “Le piège vert”. » Un traquenard que le présentateur entend déjouer grâce à l’expertise de ses invités. « Avec nous, Olivier Babeau, président de l’Institut Sapiens et auteur pour Le Figaro d’une tribune titrée “La Convention citoyenne entre impasse et coupe-gorge”. » Entre fange et cloaque serait plus juste. « Ghislaine Ottenheimer, du magazine Challenges, dont le site publie une article intitulé “Convention citoyenne, un modèle de bien-pensance”. » Argh, la bien-pensance est de sortie. « Raphaël Legendre, du quotidien L’Opinion. À la une ce matin : “Oxfam, les dessous d’une supercherie.” » Encore un lobby écolo manipulateur. « Enfin », et pour équilibrer le plateau, « Éric de Caumont, président de l’Association des avocats de l’automobile ». Aussi bien placé pour parler d’écologie que Véronique Genest pour parler de violences policières ou que la famille Le Pen pour parler de racisme.

Ghislaine Ottenheimer commence par regretter : « Cent cinquante propositions, c’est trop, il y aurait mieux valu dix choses chocs », tout en déplorant de graves oublis : « Y a un peu toutes les idées qui traînent un peu partout avec des grands trous noirs. On parle pas du nucléaire, de l’hydrogène, de la captation de carbone, de la filière bois… » « Ce que vous venez de me dire, traduit Yves Calvi, c’est qu’on ne parle pas des solutions. » Des solutions techno-scientistes les mieux à même de résoudre la crise climatique.

Yves Calvi sollicite un deuxième invité : « Olivier Babeau, vous, vous êtes consterné. » C’est surprenant. « Cette Convention citoyenne, estime l’expert, ça procède de cette idée qu’on va enlever les institutions traditionnelles, les corps intermédiaires… du mythe de la démocratie directe. » La démocratie directe, c’est abject. Yves Calvi le relance avec son habituel discernement : « Les Gilets jaunes ont accouché des Khmers verts… » « Un petit peu, admet Olivier Babeau. Cette relation directe sans corps intermédiaires, c’est le schéma de tous les régimes populistes. » Engagés dans le génocide de leur propre population. « On peut être dubitatif sur des biais de sélection, quand vous acceptez de participer, c’est que vous êtes un peu plus engagé. » Engagé dans l’armée des Khmers verts.

« On sait très bien que ce genre d’assemblée de gens qui ne sont pas des experts peut être manipulé de tas de façons possibles… » Le gouvernement aurait mieux fait de recruter les incorruptibles experts d’Yves Calvi. « Ce qui peut expliquer les résultats un peu surprenants dont accouche cette assemblée. » « Qu’est-ce qui vous choque ? » « Non seulement les trous noirs mais aussi la pensée au premier degré de ces propositions. Elles sont uniquement autour de l’objectif de réduire le CO2 sans prendre en compte les progrès technologiques… »Pourtant, ces progrès vont nous permettre de consommer toujours plus d’énergies fossiles. « Sans prendre en compte les conséquences économiques des actions. Y a un choix décroissantiste qui est affirmé. » Décroissantiste ? C’est encore plus menaçant que décroissant.

« Ce qui surprend dans les conclusions, abonde Raphaël Legendre, c’est l’absence totale d’analyse économique des mesures. En ce sens, les cent cinquante sont assez représentatifs des Français dans la mesure où on sent une vraie méconnaissance des enjeux économiques. » Rappelons que seuls les néo-libéraux possèdent la culture économique qui fait défaut à leurs concitoyens. « Il faut se replacer dans le temps, on est cette année face à une récession historique en France, moins 17 %. » Moins 12,5 %, selon les dernières prévisions du FMI. « On ne peut pas penser hors-sol. Les conclusions de ces travaux n’ont pas de sens et n’ont pas de valeur. » Allez hop, poubelle !

« En réalité, cette Convention est morte-née. » Elle ne méritait pas d’exister (1). « Vous avez vu l’accueil réservé aux conclusions… » Chez Calvi et sur les chaînes info, oui. « … Entre la semaine de 28 heures… » Quelle horreur ! « … Heureusement, une solution qu’ils n’ont pas retenue mais qui a tout de suite catalogué le registre politique de cette Convention… » Un registre extrémiste. « … Vous rajoutez la limitation à 110 kilomètres/heure sur autoroute, l’interdiction de publicité pour les SUV… » Vous avez la preuve de l’existence des Pol Pot de l’écologie.

« Vous pensez qu’y a un biais dans leur sélection, déduit Yves Calvi. Dès le début, ça a été dit : ne vont y aller que ceux qui sont motivés, qui ont un engagement… » Raphaël Legendre confirme : « Peut-être des activistes… » Voire des zadistes. « Je ne suis pas tout à fait sûr. On peut leur accorder le bénéfice du doute. » Ou de la dissimulation. Yves Calvi incrimine les experts entendus par les membres de la Convention : « Est-ce qu’on leur a bourré le mou ? Moi, j’aurais envoyé Olivier Babeau. » Pour éviter toute manipulation et garantir une parfaite neutralité. « Quand on prend les mesures sur la voiture, on oublie que la mobilité, c’est la moitié de l’activité humaine… » Une statistique certifiée par le cerveau d’Yves Calvi. « … Dans tous les sens du terme, qu’on appelle ça un avion, une voiture, un vélo ou quoi que ce soit. » Une planche à voile. « Donc des millions d’ouvriers, des gens qui travaillent. » Pas comme ces feignasses d’écolos. Raphaël Legendre approuve : « On a oublié une partie de la population. » La population des experts d’Yves Calvi.

« Poursuivons avec le 110 kilomètres/heure sur autoroute, intime Yves Calvi. Une vraie machine à fabriquer du Gilet jaune. » La Convention aura au moins inventé le mouvement perpétuel : les Gilets jaunes accouchent de Khmers verts qui eux-mêmes fabriquent du Gilet jaune. Un reportage révèle que « la mesure fait débat chez les automobilistes ». « On culpabilise les automobilistes », dit l’un. « C’est de la démagogie, dit l’autre. Dans la droite ligne de la bonne pensée qui satisfait la philosophie des bien-pensants. » Revoilà la tyrannie de la bonne pensée des bien-pensants. « La mesure permettrait de diminuer de 20 % les gaz à effet de serre sur les autoroutes », indique la voix off.

Lire la suite ici

Source : Télérama, Samuel Gontier

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

antoniob // 05.07.2020 à 08h00

ceci dit, les écolos sont essentiellement des bobos. Et en fait participent de ce mouvement général depuis les années 90, de mise à l’ombre des vrais thèmes sociaux, càd. liés aux classes sociales, aux problèmes de la redistribution des fruits du travail. à l’idée de nation comme communautée.
La notion de gauche est pervertie depuis très longtemps en France, d’un côté les bourgeois bohèmes d’un autre les bourgeois bourgeois, et pour la société réelle le vide.

97 réactions et commentaires

  • eugeniegrandet // 05.07.2020 à 07h39

    voilà la belle réussite d’un média (heureusement plus très regardé ou regardé par ceux qui pensent la même chose) détenu par un propriétaire milliardaire.
    .
    j’en veux beaucoup aux pouvoirs qui se sont succédés de ne pas avoir garanti l’indépendance de la presse. Cela devrait être une règle constitutionnelle.

      +37

    Alerter
    • anomail // 07.07.2020 à 16h38

      La constitution sert à protéger le peuple du pouvoir, or curieusement c’est le pouvoir qui la rédige.
      Donc rien de surprenant à ce qu’il la tourne à son avantage, ces gens ne vont pas se tirer une balle dans le pied.

        +3

      Alerter
  • antoniob // 05.07.2020 à 08h00

    ceci dit, les écolos sont essentiellement des bobos. Et en fait participent de ce mouvement général depuis les années 90, de mise à l’ombre des vrais thèmes sociaux, càd. liés aux classes sociales, aux problèmes de la redistribution des fruits du travail. à l’idée de nation comme communautée.
    La notion de gauche est pervertie depuis très longtemps en France, d’un côté les bourgeois bohèmes d’un autre les bourgeois bourgeois, et pour la société réelle le vide.

      +57

    Alerter
    • Micmac // 05.07.2020 à 10h00

      On peut aussi penser que les thèmes sociaux et les thèmes écologiques ne s’opposent pas. En cas de graves problèmes écologiques, les bourgeois sauront se mettre à l’abri (au moins pendant un certain temps).

      Et je dois dire que je trouve vos généralisations très simplistes. Si une partie de la bourgeoisie des centres villes bascule à gauche, c’est d’abord parce qu’elle commence à se déclasser sérieusement, en particulier les jeunes. Pour un jeune diplômé, trouver un emploi et un logement devient vraiment difficile. Voter à droite ou au centre (ce que faisait avant la bourgeoisie), et donc voter pour les conservateurs, c’est à dire voter pour que les choses restent en l’état, devient difficile dans ces circonstances.

      Il y a effectivement une « gentrification » de certains quartiers qui permet de plaquer l’étiquette « bobo » à un peut tout et n’importe quoi. C’est un phénomène visible mais finalement pas très significatif, à part dans les très grandes villes (Paris et Marseille). Ce qui est en train de se passer, c’est le déclassement d’une bonne partie de la petite bourgeoisie, en ville ou à la campagne, ce qui explique que les gens se cherchent pas mal : abstention massive, vote « gauche molle » ou écolos « mous », gilets jaunes et autres. Ça risque de se radicaliser un peu plus avec le temps.

        +22

      Alerter
    • Alligator427 // 05.07.2020 à 10h21

      Vous exprimez le même mépris que le journaliste dénoncé ici.

      Vos concitoyens qui ont participé à la convention citoyennes ont été tirés au sort. Ils ne sont ni spécialement de gauche, ni spécialement bobos. En revanche, après 8 mois d’écoute et de recherche sur le sujet, leurs conclusions et préconisations sont très fortement inspirées par des considération écologiques.

      La sélection des participants par tirage au sort devrait vous faire réfléchir :
      • l’écologie n’est pas une préoccupation politicienne ou de classe, c’est une préoccupation humaine tout simplement
      • votre propension à mettre des étiquettes injustifiées trahit probablement votre manque d’écoute et de recherche sur le sujet de l’écologie

      Bref, si vous aviez été choisi pour participer à la convention citoyenne il est probable que vous seriez aujourd’hui devenu un « bobo écolo ».

      Vous n’êtes pas le seul dans la zone des commentaires à exprimer ce dédain envers ceux de vos concitoyens que vous qualifiez d’écologistes.

      L’exagération et le manque de tempérance est probablement inhérent aux lieux d’expression libres et anonymes que sont les forums de discussion.

      Il y a aussi le goût en ce lieu pour « ramer à contre-courant » et en faire un motif de fierté. Vous le savez pourtant, à moins de vivre sur une autre planète, la question écologique est la seule qui vaille d’être discutée. Elle occupera de plus en plus de place et c’est en son nom et pour le bien commun que seront imposées de plus en plus de restrictions.

      Jusqu’à l’économie de guerre et le rationnement. Si vous comprenez pourquoi tant mieux. Sinon vous en baverez encore plus, n’en finirez pas de ramez pour de bon.

        +50

      Alerter
      • cedivan // 05.07.2020 à 13h57

        le problème n’est pas le tirage au sort ou la couleur politique de ces braves gens. Le problème c’est qu’on leur a demandé de faire quelque chose d’impossible : réfléchir sereinement, sans pression, sans lobby….

          +6

        Alerter
        • Dypso // 06.07.2020 à 11h07

          Les citoyens nommés ne sont pas experts, il leurs faut donc acquérir cette culture, comprendre les enjeux écologiques, les enjeux techniques. Qui peut leur expliquer ça ? Certainement pas l’industrie pétrolière. Ce sera des scientifiques, des associations ou autres groupes écolos qui écoutent les scientifiques. Le savoir est là. Si maintenant on appelle ça du lobbyisme… oui évidemment, un lobby, c’est un groupe de pression. Sauf que les écolos ne peuvent faire pression sur l’aspect industriel ou économique, mais seulement sur l’avenir et la sauvegarde de notre maison. Quand un scientifique incite l’état a s’emparer de la question écolo, c’est une sorte de lobby, puisque c’est faire pression (sans aucuns autre moyen que la parole).

            +3

          Alerter
      • Alligator427 // 05.07.2020 à 15h52

        Les lobbys… encore et toujours.

        Nommez-les précisément svp. Quels sont les personnes auditionnées par la Convention qui défendent des lobbys ?

        Par ailleurs, le citoyens tirés au sort n’ont aucune raison d’être moins vigilants que vous aux pressions. Et ils ont pris le temps, 8 mois, pour peser les différents arguments.

        On aboutit ainsi à ce type de résultat : 98% d’entre eux demandent un moratoire sur le déploiement de la 5G en France. C’est le résultat des pressions du lobby de la 3G à votre avis ?

        A voir : https://www.youtube.com/watch?v=2FW83wwuNZE

          +13

        Alerter
        • Ovni de Mars // 05.07.2020 à 17h31

          Qui sait, sans lobby, la Convention aurait peut-être demandé l’INTERDICTION de la 5G.

          Le lobby de la télécommunication a très bien pu dire aux membres de la Convention :  » soyez raisonnable, on vous promet de vérifier l’innocuité de la 5G, en attendant demandons un moratoire »

          Moratoire que Macron réduira très probablement et discrètement à quelques mois, c’est-à-dire le temps d’installer les antennes 5G.

          Résultat des courses : les entreprises de télécommunication n’auront absolument rien perdu et Macron aura eu son petit effet de communication

          Comprenez-bien que tant que l’on ne voudra pas sortir du capitalisme, ce genre d’entourloupe est inévitable

            +8

          Alerter
        • Barachin // 05.07.2020 à 20h04

          « Le lobby de la télécommunication a très bien pu dire aux membres de la Convention »

          Pourquoi compliquer à loisir une vérité pourtant criante : dès qu’on s’informe un peu sérieusement sur la question de la 5G comme sur celle du dérèglement climatique … on devient nécessairement inquiet.

          Pas besoin de lobby pour devenir lucide. Juste un cerveau en état de marche, capable
          ›› de lier de manière logique les causes et les conséquences,
          ›› d’appréhender quelques ordres de grandeurs physiques,
          ›› de se situer sur un axe chronologique

          … et aussi capable de ne pas inventer des vérités alternatives comme vous semblez le faire avec votre histoire de lobby des télécommunications.

          Ce n’est pas sérieux de votre part de telles affirmations.

          Vous croyez peut-être faire preuve de lucidité accrue en révélant des vérités cachées et des menées secrètes de « lobbys » … mais en vérité vous ne faite qu’appliquer un schéma de pensée de manière mécanique.

          Voir partout les agissements de groupes d’intérêts qui agissent dans l’ombre n’est pas forcément mieux comprendre le réel. C’est parfois y ajouter inutilement un voile de mystère supplémentaire.

          Dit autrement, s’auto-enfummer par paresse intellectuelle.

            +6

          Alerter
      • Fernet Branca // 05.07.2020 à 22h52

        La télévision a montré un de ces tirés au sort…
        Lambert Allaerd, citoyen lillois engagé

        Un Lillois faisait partie de ces 150 citoyens. Lambert Allaerd, 29 ans, était chef de projet web. Cette aventure l’a tellement « changé » qu’il a changé de métier : il est en train de développer, à Euratechnologies, une application qui mesure l’impact environnemental des produits alimentaires.

        C’était un honneur d’être porte-parole des 150.

        Pendant sept week-end il a participé aux débats, et il a été tiré au sort pour être l’un des porte-paroles de cette Convention citoyenne. Ce lundi, il a donc pris la parole, au micro, pour s’adresser directement à Emmanuel Macron : « Je lui ai rappelé son engagement », raconte Lambert Allaerd, « je lui ai dit que notre expérience à la convention était un vrai nouveau souffle pour la démocratie, et qu’on souhaitait le voir perdurer dans les années qui viennent. C’était un honneur d’être le porte-parole des 150, un moment unique pour moi. On ne parle pas au président de la République tous les jours, dans les jardins de l’Elysée ».

        Et il va au boulot à vélo de pas bien loin.

        Et maintenant

        Porteur de projet Greentech
        EuraTechnologies

        Et peu-être marathonien aussi ou au moins runner ?

        mai 2020 – Aujourd’hui3 mois

        Les développeurs web à Euratechnologies Lille c’est un peu spécial…

          +2

        Alerter
        • Ovni de Mars // 05.07.2020 à 23h37

          L’application informatique va mesurer l’impact des produits alimentaires, autrement dit intervenir après les dégâts !
          On ne remet surtout pas en cause la production et se contente de mesurer après coup.
          On reste dans le capitalisme
          Pourquoi ne pas plutôt arrêter de produire les produits alimentaires qui détruisent l’environnement ?

            +1

          Alerter
          • Dypso // 06.07.2020 à 11h12

            Si on veut empecher de produire, on se fera passer pour un fanatique decroissantiste. Mesure l’impact des produits alimentaire, c’est déjà du savoir, de la mesure, de l’information. Une fois qu’on sait, on peut agir.
            C’est sur c’est pas « radical », mais il faut voir le verre a moitié plein que à moitié vide.

              +3

            Alerter
      • Véro // 06.07.2020 à 09h15

        Mais ce tirage au sort est une mascarade.
        Ce ne sont pas les listes électorales qui ont servi de base, mais les annuaires téléphoniques. Vous parlez de concitoyens, mais on ne sait pas de qui il s’agit, ils sont anonymes. Il n’y a pas de citoyenneté possible avec cet anonymat. Par ailleurs cette opération de tirage au sort n’a pas été faite sous le contrôle des électeurs inscrits. De plus, il était loisible à chaque « tiré au sort » de refuser la mission. D’où un biais possible.

        Faut-il aussi rappeler que ces tirés au sort n’avaient aucune latitude ? Lettre de mission du gouvernement encadrant strictement les débats, avec des thèmes prédéfinis etc.

        Il ne s’agit donc que d’une opération de communication pour donner l’impression que certaines mesures ont été prises démocratiquement. Rien de plus.

          +4

        Alerter
        • Alligator427 // 07.07.2020 à 00h37

          « Il ne s’agit donc que d’une opération de communication »

          Personne n’est dupe sur les intentions de Macron lorsqu’il décide la tenue de cette convention.

          La question est ailleurs : les citoyens qui ont pris la peine de s’informer pendant 8 mois en sont sortis totalement changés. Ils sont tous devenus très sensibles aux questions écologiques, pour ne pas dire écologistes (= risque de confusion avec EELV).

          Pour preuve, cette demande de moratoire quasi-unanime sur la 5G.

          Contrairement à ce que raconte certains journalistes, il ne s’agit pas de « khmers verts » mais de personnes qui elles ont pris de le temps de s’informer et pour certains, de remettre en cause leurs certitudes.

          S’agissant de Calvi, personnage détestable qui s’est déjà illustré à propos de la « pleurniche hospitalière », il n’y a pas grand chose à attendre de lui. Sa matière grise semble fondre au fur et à mesure que ses implants capillaires se succèdent.

            +4

          Alerter
  • Fabrice // 05.07.2020 à 08h06

    Ce qui est dommageable c’est que tout le monde c’est focalisé sur les 110 km/h (qui était idiot vu les évènements passé, autant agiter un chiffon rouge) mais tous le reste a été mis de côté, après vu le timing je pense que c’était plus un opération pour couper l’herbe sous le pied des écologistes pour les municipales (le dimanche précédent les municipales) et au vu des pressions pour le rendre à cette date (raté au vu du score par ceux-ci).

    https://reporterre.net/Bruno-Le-maire-enterre-plusieurs-mesures-phares-de-la-Convention-Le-ministre-de-l

      +14

    Alerter
    • Alfred // 05.07.2020 à 09h04

      Si vous allez jusqu’au bout de votre raisonnement (que je partage) les 110 km sont effectivement un chiffon rouge et toute l’opération a été justement conçue pour vendre le paquet de lessive « écologistes ». Ça a très bien fonctionné. Nos oligarques ont la technique bien rodée maintenant. Quand votre marionnette est casée vous en présentez une deuxième contre la première. Le tout c’est d’occuper l’espace afin que ne sorte pas du chapeau de l’imprévu (et mire que ça de l’imprévu autonome).
      Tout reste sur les rails pour nos oligarques. Aucune menace avec les verts, les blacks blocks ou les BLM. Avec la justice en embuscade ils sont même assez confortables. Macron va rester punching ball deux ans et après on paiera sa poudre et ses chauffeurs pour encore 40 ans.

        +25

      Alerter
    • Alligator427 // 05.07.2020 à 10h36

      « les 110 km sont effectivement un chiffon rouge  »
      Vous êtes vous renseigné sur l’efficacité de la mesure en terme d’émission de CO2 avant d’écrire ce genre de chose ?

      En gros, en acceptant de « perdre » 5 minutes par heure, vous épargneriez à l’atmosphère 20% de rejet de CO2.

      Refuser de perdre 5 minutes … rapporté aux enjeux, je ne sais pas comment qualifier votre raisonnement. Probablement êtes-vous sous-informé quant aux effets du dérèglement climatique.

      Un peu de lecture : https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/adm00013623_synthese_etude-limitation-de-vitesse_fev2014.pdf

        +14

      Alerter
      • Candide // 05.07.2020 à 13h55

        @ Alligator427
        La circulation automobile représente sur notre planète 4% des rejets de CO2. Même si on supprimait L’ensemble de la circulation automobile sur toute la terre, la baisse de C02 dans l’atmosphère ne pourrait être que de 4%. A quelle valeur s’applique ce chiffre de 20% ?.
        D’autre part l’Adème ferait mieux de se préoccuper d’augmenter la production d’électricité non carbonée en France afin de pouvoir étendre les réseaux de voies ferrées locales, de métros , de tramways pour remplacer les transports en voiture inutiles et surtout de s’attaquer à la prolifération des transports routiers par camions et des services de cars qui remplacent de plus en voies ferrées que ces soit disant écolos ferment à tour de bras!l

          +15

        Alerter
        • Dypso // 06.07.2020 à 11h35

          Si ca fait chier personne de passer a 130 au lieu de 110, alors pourquoi on en parle ? Contrairement aux 80, là ca s’applique aux autoroutes, qui nous volent. Si en plus elles perdent leurs avantage, peut-être qu’on ne les prendra plus et bon débarras. Nos portes monaies seront les grands gagnants.

          28,5e le trajet de la dernière autoroute, Pau-Langon. Plus de 60e l’aller retour entre pau-bordeaux. Sans compter sur l’essence consommé beaucoup plus rapidement. Cette histoire des 130, qui en plus a été refusé par macron, fait perdre la tête a pleins de gens, alors qu’au pire ca nous change presque rien, au mieux ca reste utile pour le climat et pour nos portes monnaies.

            +3

          Alerter
      • Alfred // 05.07.2020 à 15h33

        Je suis tellement sous informé que j’aurais souhaité que l’on ne ferme pas une centrale nucléaire pour de l’affichage, que l’on introduise une taxe sur tous les produits manufacturés non tracés, que l’on punisse de peine de prison ferme les petites mains de la fraude à l’origine et que l’on taxe les produits en fonction de la distance parcourue (le traçage par marquage adn rend la chose possible). Que l’on oblige les jets privés à faire le plein en France s’ils s’y posent (ou bien interdiction de vol définitive) avec une méga taxe sur le carburant. Que l’on taxe le fuel extra lourd des porte container en s’arrogeant des droits d’extra territorialité comme les riacains. Que l’on démentelle les régions et que l’on renforce les départements (l’échelle de la vie politique et économique plus « decarbonee »). Que l’on me vende des voitures de 600kg pour cinq places (c’est techniquement possible) pourquoi pas incapables de dépasser les 90km/h pour 5000 euros. Pas des tanks de 2000kg bardées d’électronique de batteries et de filtres qui peuvent monter à 180 pour 30000 euros.
        Quand je pourrait acheter à un prix raisonnable une deuxeuche 2.0 qui consommerait 2,5 litres aux 100 à pleine charge (je répète que c’est possible mais pas intéressant pour les constructeurs) j’accepterai la pantalonnade de la limitation à 110km/heure.
        Enfin ferroutage? « Dead ». Train? La peau des fesses plus un oeil. Sans parlers des fréquences. (Vous avez une idée du réseau que nous avions?)
        Au passage où est cette put… d’Europe? N’est ce pas la le seul intérêt qu’elle pourrait avoir? Les 110 c’est dans toute cette gigantesque Europe ou c’est que pour les couillons qui font les colibris ?

          +25

        Alerter
        • Alfred // 05.07.2020 à 21h16

          Mais je ne suis pas contre le fait d’être limité à 110 sur l’autoroute: je m’en tamponne (je prend la nationale c’est gratuit). Je dis simplement que ce genre de mesure consiste essentiellement à prendre les gens pour des cons. Il y a d’autres mesures beaucoup plus efficaces qui ne seront jamais prises parce qu’elles dérangent le gros argent (j’en ai cité quelques unes). Je veux bien faire le colibri avec vous. Il n’empêche que je vous trouve ridicule. Je fais 160 km par jour pour aller bosser en bagnole parce que pas le choix. Une desserte correcte en train ou un emploi dans la ville ou travaille mon épouse et ou sont scolarisés mes enfants ça serait à peu près un million de fois plus vert. Mais le train c’est l’ancien monde. Le travail même c’est l’ancien monde. Peut être que me payer à rien faire à part mon potager (avec de la monnaie de singe) ça serait plus vert? Il parait que les vrais écolos n’ont pas d’enfant. même que les vrais de vrais ils se suicident? c’est vrai dites? C’est une question enfantine.

            +0

          Alerter
        • Dominique65 // 06.07.2020 à 12h38

          Ta deuche 2.0 consommera 2.5 l / 100 à 90 km/ h, pas à 130. La pantalonnade du 110 n’en est finalement peut-être pas une.
          Cela dit, les 20% de consommation en plus entre 110 et 130 sont peut-être vrais pour certaine voitures, mais il ne faut pas généraliser. Sur le plat, l’ordi de bord de ma voiture, de catégorie monospace compact indique une différence de l’ordre de 5%. Sur le plat. Mettant de l’importance à ne pas exagérer mon empreinte carbone, je me fais « enrhumer » dans les montées par une foule de SUV de 2 tonnes dont les 200 à 500 chevaux (jusqu’à 550 ch un X5) sont exploités au maximum.

            +2

          Alerter
      • Fernet Branca // 05.07.2020 à 22h54

        A trottinette à pédales ce serait plus écolo .
        Mon patron vient de s’offrir un BMW M5 600CV.
        Et je peux vous dire qu’il roule pou ses affaires.
        Et beaucoup de nos techniciens et ingénieurs avec une semelle de plomb.
        Tout le monde ne travaille pas dans une préfecture ou une communauté urbaine.

          +1

        Alerter
      • Précisions // 06.07.2020 à 14h03

        – En gros, en acceptant de « perdre » 5 minutes par heure, vous épargneriez à l’atmosphère 20% de rejet de CO2.

        En réduisant la vitesse sur autoroute de 130 à 110 km/h, on augmente le temps de trajet de (130/110-1)*60=10,90 min par heure et non pas de 5 min

        De plus, si en roulant sur autoroute à 110 km/h, on produit 20% de CO2 de moins que si on roulait à 130 km/h, on diminue notre empreinte carbone de combien?
        Selon le graphique suivant, la part des déplacements autoroutiers égale 25% de l’ensemble des transports routiers: https://www.researchgate.net/figure/Evolution-du-trafic-routier-en-France-de-1973-a-2020-selon-le-type-de-voirie_fig8_281073470
        Selon le schémas suivant, les transports en voiture représentent 16% de l’empreinte carbone d’un français: https://ravijen.fr/wp-content/uploads/2018/11/empreinte_FR_2016_graphe.jpg

        L’économie est donc de 20%*25%*16%= 0,8% de la production totale de CO2 d’un français.

          +2

        Alerter
  • Ives // 05.07.2020 à 08h16

    au vu des premiers commentaires, il est dommage de ne pas avoir mis un lien direct vers l’autre billet du jour « Le Capitalisme détruit l’« espace opérationnel sûr » de l’humanité ».

      +10

    Alerter
    • Donnot // 05.07.2020 à 15h22

      Qui arrêtera de subventionner le remembrement et permettra aux propriétaires de le refuser.

        +1

      Alerter
  • lecrabe // 05.07.2020 à 08h24

    Et que dire d’Einstein qui n’a jamais voyagé à la vitesse de la lumière…

      +35

    Alerter
  • lecrabe // 05.07.2020 à 08h28

    Au vu des professions de foi pour les municipales, on peut dire que toute le monde dans ce pays est pour l’écologie et la solidarité.
    Du moins tant que ça n’oblige à rien et qu’on peut continuer à rouler à 130 dans son 4×4.

      +20

    Alerter
  • florian lebaroudeur // 05.07.2020 à 08h41

    Si la bourgeoisie se convertie de plus en plus à l’écologisme, ce n’est pas parce qu’elle est devenue empathique vis à vis de la nature, c’est qu’elle sent bien que le gâteau vat se rétrécir et qu’il faut bien s’occuper du cas des gueux d’une façon radicale sans passer pour des tortionnaires. Pour ses personnes tolérantes et ouvertes, l’autre n’est qu’un faire-valoir qu’on peut manipuler à volonté pour ses intérêts de classe avant d’être jeter comme un déchet lorsqu’il n’est plus d’utilité.

      +17

    Alerter
    • Lola Fleurie // 11.07.2020 à 10h16

      Je suis pleinement d’accord avec vous, Florian. Et j’approuve votre commentaire. Sincèrement.
      Mais, personnellement, je suis tentée d’ouvrir le débat (plutôt que le fermer) par quelques petites questions existentielles :
      – pour ma part, je me sens « bourgeoise » quand je compare ma situation à celle de la population dans les pays les plus démunis. Quelle est la frontière exacte entre un Bourgeois et un Gueux, en vérité ? Vous pourriez m’aider ? J’ai un problème d’identité personnelle…
      – N’est-on pas tous le Bourgeois d’un autre et le Gueux de plus bourgeois que soi ?
      – Tout Gueux qui s’embourgeoise quelque peu ne devient-il pas un Bourgeois pour ses pairs d’hier ?
      Il me semble qu’on n’avance à rien dans la réflexion sur le monde quand on ne regarde pas en soi le Bourgeois qui sommeille, non ?

        +0

      Alerter
  • Michel LEMOINE // 05.07.2020 à 08h58

    Cependant il est vrai que les débatteurs avaient accepté de discuter autour de thèmes imposés qui avaient pour point commun de les désigner comme les premiers responsables de la pollution ou, ce qui revient au même, comme les responsables en dernier ressort.
    Personnellement, si j’avais été tiré au sort, j’aurais refusé de me laisser ainsi piéger.
    Calvin et ses semblables ne font que refermer la trappe où les débatteurs se sont laissés prendre. Ils sont la dernière pièce du piège.

      +12

    Alerter
  • jules Vallés // 05.07.2020 à 09h00

    « Aussi bien placé pour parler d’écologie que Véronique Genest pour parler de violences policières ou que la famille Le Pen pour parler de racisme. »

    Et dire que Samuel Gontier fustige «  » l’aveuglement doctrinaire » » des Y Calvi et consorts (à juste titre), il devrait commencer par balayer devant sa porte. Attention !, pas l’aspirateur, à la main, sinon les“Khmers verts”, “collectivistes”, “anticapitalistes” et même “décroissantistes” vont lui tomber sur le râble..

      +8

    Alerter
  • kelkun // 05.07.2020 à 09h29

    Khmers verts ; pas faux en fait, Tubiana inside d’ailleurs : https://www.conventioncitoyennepourleclimat.fr/comite-gourvernance/
    .
    De toute façon, ceci n’était pas une convention de citoyens sincère et dans les règles de l’art, mais une mascarade ultra-contrôlée à pure visée de communication politicienne. Les 150 de simples idiots utiles, voire pire pour certains de ces « tirés au sort » sans doute.

      +14

    Alerter
    • Alfred // 05.07.2020 à 09h33

      Il y avait quand même des idiots utiles de qualité comme Dany qui avait été « tiré au sort ». Quel coup du sort.

        +13

      Alerter
      • kelkun // 05.07.2020 à 19h11

        Connaissant bien ces conventions et leurs biais et flancs prêtés aux ordures manipulatrices, toutes mes antennes vibrent :
        tout est biaisé et manipulé de A à Z, du « tirage au sort » pseudo représentatif, à l’éclairage des 150 sur les sujets à réfléchir, à leur liberté de penser en dehors du cadrage des choses autorisées et désirées par les si typiques membres du comité de gouvernance, jusqu’à la rédaction des conclusions, le tout dans l’opacité pour les citoyens lambda.
        Bref, enfumage typiquement macronien, mais pour dire mieux et plus large très typiquement clubiste et républicain.

          +9

        Alerter
        • Alfred // 05.07.2020 à 21h21

          😉
          Comme vous j’ai pratiqué quelque unes de ces messes et j’ai bien constaté comme vous comment un cadrage discret mais efficace permet d’obtenir ce que l’on désire sans coup férir.
          je n’ai pas pris le temps de regarder l’organisation des tablées/ateliers/groupes de travail mais simplement le fait que les mesures étaient validées par lot ne laisse aucun doute sur le niveau d’autonomie, de liberté, d’inventivité et de surprise. Une pantalonnade de plus.

            +4

          Alerter
          • kelkun // 05.07.2020 à 23h41

            Je crois bien qu’au final les mesures ont été validées non par lots mais par mesure.
            Ainsi, un exemple parmi tant d’autres de quelque chose qui me semble impossible si il y avait bien représentativité et citoyens libres et non téléguidés, et reflétant la grande manipulation cette fausse convention digne d’un Etat totalitaire par les méthodes.
            .
            Objectif :
            Tracer l’impact des émissions, renforcer les obligations relatives aux exigences environnementales et conditionner les financements selon des critères verts
            Cette proposition a valeur de recommandation : nous souhaitons que la France porte cette proposition au sein de l’Union européenne. Au regard des traités européens, cette proposition n’a de sens qu’au niveau de l’Union européenne.
            Plus particulièrement, nous proposons :
            Ajustement carbone aux frontières de l’UE (en fonction de l’empreinte carbone) et prise en compte les enjeux de redistribution pour éviter de peser sur les ménages les moins favorisés.
            97,9% des « tirés au sort » ont voté oui à cette injonction car c’en est une!
            etc etc etc

              +1

            Alerter
          • Véro // 06.07.2020 à 09h20

            Moi aussi j’ai participé à ce genre de comédie, j’ai même pu constater que les conclusions qui ne conviennent pas sont purement et simplement transformées. Et tout le monde dit amen.

              +2

            Alerter
  • Fabrice // 05.07.2020 à 09h34

    J’ai à la réflexion une impression sur l’expression de Calvi qui m’irrite de plus en plus Khmer vert a-t-il juste une idée de ce que sont les Khmer, autant les traiter de nazis encore un biais pour discréditer sans réelle argumentation, ni de réelle comparaison.

    Quand on regarde ce qui a fait le plus de tués qui pourrait se rapprocher des crimes commis par les Khmers étrangement quand on compare la mortalité ce sont bien les opposants à tout option environnementale qui méritent cette appellation au vu des décès liés à la pollution :

    https://www.planetoscope.com/mortalite/1913-deces-dus-a-la-pollution-dans-le-monde.html

      +16

    Alerter
    • Mimipaille // 05.07.2020 à 10h02

      Merci pour le lien je n’avais pas réussi à trouver les chiffres de la mortalité pour cause de pollution.
      ça remets les choses en place….

        +1

      Alerter
    • Karine // 08.07.2020 à 23h40

      La pollution tue beaucoup et maintenant, le CO2, qui n’est pas un polluant, a un effet de plus long terme. Dommage qu’on ne le dise jamais, le débat serait différent, les priorités aussi.
      Ecolo pendant longtemps, quand ce n’était pas la mode, je m’éloigne de ces groupes et de ces discours : il y a beaucoup de bruit pour obliger le particulier à faire un petit geste pour le CO2, et pas grand chose pour attaquer les problèmes structurels… les grandes entreprises se fichent qu’on les culpabilise, elles… moi, j’en ai assez, je vis dans ma campagne, et tant pis si je dois utiliser ma voiture!

        +1

      Alerter
  • Mimipaille // 05.07.2020 à 09h56

    Et si nous étions devant un problème de physique qui ne peut se solutionner que socialement et politiquement…
    Les propos de Jancovici sont très lucide
    Dans le cadre des rencontres économiques d’Aix
    https://youtu.be/FT-b8dlLm2A

      +5

    Alerter
  • Jean-Luc Mercier // 05.07.2020 à 10h04

    « L’info du vrai »

    Quel est l’intérêt de faire ainsi discuter ensemble des ignorants ? Ça ressemble à la fois à du spectacle bas de gamme et à un souper entre soi où on joue au réactionnaire à la mode. Lamentable et décevant…

      +7

    Alerter
    • Myrkur34 // 05.07.2020 à 12h11

      Calvi , c’est juste un bateleur de foire grassement payé, faisant la claque pour ses donneurs d’ordre sur un certain nombres de sujets. (Avec un égocentrisme affirmé, voir son parcours du public au privé qui coïncide comme par hasard, avec sa pensée devenant conservatrice).
      Quant à employer le terme khmer vert, c’est abject tout simplement.
      Bon a eu droit à « l’homme au couteau entre les dents » et aux « chars soviétiques sur les Champs-Elysées. Maintenant c’est khmer vert et pastèque.

      Et pour le fameux, « On est 1% de la population mondiale et on ne pollue qu’un pourcent donc c’est aux autres de se bouger » :o))))

      Bon ben en 2050, attendez vous à + 4° sur les moyennes….M’enfin un peu de crème solaire et une bonne climatisation (écologique bien sûr) et tout devrait bien se passer……
      (Moi je m’en fous, j’aurai 80 ans et je pourrai chopper le Covid-38) :o)

        +5

      Alerter
      • René Fabri // 06.07.2020 à 13h17

        En 2050, ce sera le Covid-50 ou le Covid-49, mais pas le Covid-38, car le nombre 19 dans Covid-19 fait référence à son apparition, fin 2019.

          +1

        Alerter
  • Urko // 05.07.2020 à 10h20

    Étant donné l’unanimisme qui règne autour de la (juste) cause écologiste, et de la publicité que lui donnent les médias, il n’est pas si choquant que ceux qui s’en réclament se voient un peu contestés et contredits. Y. Calvi joue là son rôle. Je ne partage pas son avis en soi mais il faut bien que des journalistes questionnent les « écologistes » de la dernière heure, pas tous très sérieux du reste. Rien d’anormal a priori. D’autant moins, d’ailleurs, que l’écologie sert de grande recycleuse à hommes et femmes politiques faillis

      +7

    Alerter
    • lecrabe // 05.07.2020 à 11h09

      Il faut bien en effet que les journalistes questionnent les écologistes (et les autres).
      Mais bon, déjà qualifier Calvi de journaliste c’est un peu exagéré, c’est un animateur de télévision.
      Ensuite, pour questionner les écologistes… il faudrait peut-être commencer par en inviter, au moins 1 sur 4 ce serait un bon début.
      Si son émission avait pour but de questionner et de débattre, il y aurait au moins eu un représentant de la convention et un « écologiste », non?
      Là il n’y a que des pourfendeurs de l’écologie, plus Calvi ça fait 0/5 intervenants compétents en écologie pour en parler, difficile de faire pire en matière d’information. Mais pour faire de la propagande, c’est pas mal.

        +17

      Alerter
      • Urko // 05.07.2020 à 21h06

        C’est ce que je dis : étant donné l’unanimisme habituel sur le sujet, si pour une fois, un média (ne) donne la parole (qu’) à des sceptiques, voilà qui ne paraît pas très choquant. Ça équilibre un peu les choses. Honnêtement, aucun écologiste ou prétendu tel (j’insiste sur le fait que ce label sert de recyclage à bien des politiques qui ont failli sous leurs idéologies d’origine) ne peut se plaindre de manquer de couverture médiatique ou de bienveillance.

          +4

        Alerter
  • Ovni de Mars // 05.07.2020 à 10h28

    Je me demande vraiment où se trouvent ces « pastèques » (métaphore usée jusqu’à la corde par les les lecteurs du Figaro, les chasseurs et les conducteurs de 4×4) dans cette convention citoyenne. La plupart des lobbys qui y ont apporté leur « expertise » ainsi que sa présidente Tubiana sont macron-compatible et ne remettent absolument pas en cause le capitalisme. Même chose bien entendu pour le parti EELV.

    Les seuls à remettre complétement en cause la folie du capitalisme, de la technique à outrance et du productivisme sont bien entendu les décroissants. Je ne crois pas qu’on les ait invités à cette convention

      +15

    Alerter
  • Supernovae // 05.07.2020 à 11h20

    Ces propos sont tout simplement incroyable. Et les gens se mangent ça à longueur de journée. Toutes ces personnes qui défilent sur les plateaux télé, ces fameux « experts », ne se rendent même pas compte qu’ils se fourvoient.
    La remarque de Raphaël Legendre sur « l’ignorance économique des propositions, signifie à elle seule, deux choses :
    – L’économie est une religion. Une finalité. Le seul horizon possible.
    – Le mépris structurel de classe des aspirations du peuple sur représenté à la télé, pose des questions sur des thèmes aussi variés que : la représentativité, l’utopie (essentielle à la cohésion d’une Nation), et même la démocratie ; ces « experts » devraient prendre acte des souhaits populaires, et mettre leurs compétences au service de ces souhaits. Tout au moins s’en saisir et en discuter pour aller vers ce qu’il est possible de faire.

    Nous ne sommes donc pas en démocratie.

    Un dernier mot sur l’économie (même si ce mot est impropre), nous avons tous les ingrédients réunis, pour que le futur immédiat se métamorphose en dystopie extrêmement dure. Pas de prise en compte des aspirations du peuple, mépris structurel et institutionnel, propagande extrême et diffuse en tout temps, en tout lieu, une menace permanente qui est celle celle d’un « fléau invisible » (covid & co), absence d’utopie, de possibilités d’autodétermination, horizon bouché par la dette, et ce pour plusieurs générations… Je suis heureux d’être mortel.

      +14

    Alerter
    • Kasper // 06.07.2020 à 01h39

      Vous noterez que le type qui fustige « l’ignorance économique » de la convention croit sans doute que la croissance exponentielle du PIB dans un monde fini est non seulement possible mais souhaitable, ou que la montée des cours de bourse est le signe d’une économie florissante.

        +3

      Alerter
  • J.R // 05.07.2020 à 11h52

    on parle dans le vide .
    La première chose à faire est d informer sérieusement les français sur la gravité de la situation
    Les 150 n ont pas proposé ces mesures au hasard. ils ont pris conscience de l urgence car ils ont eu une information serieuse.
    réveillons nous. nous n avons plus le temps. les médias doivent faire leur travail
    informez nous !vous avez une part de responsabilité en favorisant ces débats stériles très loins des enjeux terribles auquels nous devons faire face

      +6

    Alerter
  • Logique // 05.07.2020 à 12h31

    Le 110 km/h est un faux débat et une mesure irréaliste. Déjà les 130 km/h, les distances de sécurité, le rabattement à droite, l’interdiction du dépassement par la droite, l’interdiction de circuler (par la perte du permis) ne sont massivement pas respectés. Et c’est par là qu’il faut commencer. Et il y a des millions à se faire jusqu’à ce que les chauffards comprennent le message. Les 110 km/h par exemple en cas de travaux ne sont presque jamais respectés.

      +4

    Alerter
  • Loxosceles // 05.07.2020 à 12h38

    Je suis toujours gêné avec les évocations de l’écologie dans les médias, qui confondent écologie et écologisme, et les fondent dans une même critique, alors que d’une part j’ai déjà songé à monter un parti écologiste dans ma ville, malgré mes réticences à l’écologie politique, et que d’autre part, je vois que l’écologie est effectivement utilisée et instrumentalisée pour manier les foules et opérer des manoeuvres politiques qui sont dilatoires et suspectes du point de vue des réels objectifs visés, qui sont rarement de nature écologique, mais plutôt électorales voire pires.

    Je vois notamment comment l’écologisme peut être un instrument majeur du totalitarisme, et je me sens pris en étau comme Orwell a pu l’être, entre la nécessité d’une politique afin d’en finir avec certaines infamies et injustices, et le fait que tout ce qui est nécessaire sera détourné vers d’autres buts par des opportunistes aux visées malignes. Pour mémoire, Orwell était de gauche tout en combattant les dérives liées à l’instrumentalisation de la poussée gauchiste.

    Pour commencer, il serait capital de bien différencier entre l’écologie, qui est une science, déjà elle-même déviée vers des perspectives bassement politicardes, financières et industrielles, et l’écologisme, qui est un élan politique précisément utilisé à ces fins là… Par ce grand amalgame confusionniste, on parvient à entretenir des illusions qui seront utilisées, in fine, pour détourner des élans louables vers une finalité atroce.

      +4

    Alerter
    • Logique // 05.07.2020 à 14h59

      « une science, déjà elle-même déviée vers des perspectives bassement politicardes, financières et industrielles »

      Pourriez-vous préciser votre pensée? Déviée par qui?

        +0

      Alerter
  • Logique // 05.07.2020 à 12h51

    Eric de Caumont:
    « C’est pas du tout sûr qu’il y ait une différence notoire, ajoute l’avocat. Les experts parlaient de 15 % d’émissions polluantes en moins. Y a une vérité mathématique : si vous roulez à 110 au lieu de 130, vous roulez 15 % de temps en plus. Donc vous économisez 15 % d’un côté et de l’autre vous en produisez 15 % en plus. Match nul. »

    Nul, oui, mais le raisonnement. Comment est-il possible de tenir un raisonnement si stupide? Ils ne posent pas ce genre de question pour passer le bac. La mauvaise réponse devrait être éliminatoire d’office.

    Question obligatoire: vous faites 600 km sur autoroutes à 130 km/h et vous consommez 10 l/100 km, votre voisin fait le même trajet en roulant à 110 km/h et en consommnant 8 l/100km. Combien vous et votre voisin avez-vous consommé d’essence? Quel est votre temps de parcours à vous et à votre voisin? Quelle distance votre voisin peut-il parcourir en plus que vous avec son économie d’essence?

      +2

    Alerter
    • Philippe T. // 05.07.2020 à 13h23

      Bonjour,
      Question: vous faites combien de fois par an 600km sur autoroute à 130km/h?
      L’essentiel (pour ne pas dire plus) de nos déplacements automobiles s’effectuent sur des routes limitées à 90km/h, sur des voies rapides ou des autoroutes urbaines limitées à 110, en zone urbaine à 50 ou à 30km/h.

      L’effet de cette mesure sur les pollutions est dérisoire. C’est juste un chiffon rouge.
      Le commentateur Alfred dans son post de 9h04 a très bien expliqué la manœuvre.

        +7

      Alerter
      • Logique // 05.07.2020 à 14h12

        « Question: vous faites combien de fois par an 600km sur autoroute à 130km/h? »

        Très souvent et même davantage et je respecte le code de la route.

        « L’essentiel (pour ne pas dire plus) de nos déplacements automobiles s’effectuent sur des routes limitées à 90km/h, sur des voies rapides ou des autoroutes urbaines limitées à 110, en zone urbaine à 50 ou à 30km/h. »

        90 km/h? Vous ne respectez pas le code de la route?

        Et si comme vous le dites l’essentiel des déplacements se font hors autoroutes, alors pourquoi se plaindre des 110 km/h sur autoroutes?

        Ce qui me frappe dans ces commentaires, c’est le ton employé et le manque de respect pour ceux qui ne pensent pas comme le commentateur. Chacun a raison ou veut avoir raison dans son coin. Résultat, rien ne change.

          +3

        Alerter
    • Spiridon // 06.07.2020 à 05h52

      La principale source de pollution par les automobiles vient….des micro-particules de pneu. Selon une étude de l’ Adème (certaine, mais dont je ne vais pas rechercher la référence -à chacun sa paresse!-), c’est la raison pour laquelle les véhicules électriques (plus lourds) polluent, au bout du compte plus que les véhicules à essence. Quant au CO2 émis par les voitures individuelles françaises, et sur les autoroutes, vaste blague! Le rendement de la mesure 110km/h est nul. La politique est supposée faire du réel, maximiser les avantages de mesures prises, pas de l’idéologie sommaire. Les voitures françaises représentent 2.6% des voitures dans le monde, et parmi elles une faible proportion est quotidiennement sur les autoroutes (24000/jour). A la louche, le gain d’émission CO2 doit faire 0.005% des émissions mondiales. Quid du pet des vaches qui les regardent passer? Sans parler de la seule absurde fermeture de Fessenheim (+6 à 10 Mt CO2/an, soit 5 fois plus que ce CO2 « gagné » sur la vitesse!)
      Calvi est un tartuffe bouffi de l’importance de ses grossièretés. Totalement inintéressant, transparent même, invisible. Mais le prendre pour cible à l’occasion du lobbying, oui lobbying (qui n’a nullement besoin de revenus sonnants et trébuchants pour être manifeste) de Tubiana, grande manitou de cette fake convention, c’est tout aussi mesquin et hors sujet.

        +6

      Alerter
  • openmind // 05.07.2020 à 14h27

    Qu’est-ce qu’on ne ferait pas à la télé pour occuper l’esprit du clampin moyen et sa culpabilité écolo naturelle pour mieux lui cacher la catastrophe économique qui arrive à grands pas et qui balaiera en moins de temps qu’il ne faut pour le dire la préoccupation bobo-écolo du sexe des anges!

      +4

    Alerter
    • Rgotfra // 06.07.2020 à 00h34

      Si ce n’est que bon nombre des crises écologiques sont liées aux crises énergétiques. La coorélation entre PIB et capacité d’extraction du pétrole est saisissante.
      Bref, pour l’instant je ne vois pas grand monde pour expliquer comment on se démerde dans un monde où l’accès à l’énergie est entrain de décroitre (et cela va s’accélérer !).
      C’est bien gentil de sortir ce mot fourre tout « bobo » dès que quelqu’un souhaite aborder ces problématiques et tenter d’y apporter des réponses, mais c’est surtout une preuve flagrante de paresse intellectuelle !
      Quand le mot « bobo » sort, c’est souvent qu’on critique sans preuve !!!!

        +3

      Alerter
  • Christian Gedeon // 05.07.2020 à 14h30

    Entre les clones l’arme et les azimutes vert, rouge,indigénistes,decroissantistes et passablement (et possiblement) intolérants à tout ce qui n’est pas eux, ça promet. On n’a pas fini de rire de plus en plus jaune.

      +1

    Alerter
    • Logique // 05.07.2020 à 15h07

       » intolérants à tout ce qui n’est pas eux, »

      Il me semble que vous mettez le doigt sur un travers bien français. La recherche du consensus n’est pas local. D’ailleurs « consensus » est-il un mot de la langue française? J’ai un doute.

        +2

      Alerter
  • Logique // 05.07.2020 à 15h03

    « si je peux chauffer la route avec ma caisse a 130… »

    130, vous êtes bien gentil. Le nombre de conducteurs qui dépassent cette limite est impressionnant. Sans parler des autres règles du code de la route. A croire que les permis sont délivrés sans examen psychologique.

    On me dit qu’il n’y a pas d’examen psychologique.

    « S’exciter des réactions de Yves Calvi et des autres ? »

    Certains s’excitent surtout des « Khmers verts » et donc emboîtent le pas à Monsieur Calvi.

      +4

    Alerter
    • Christian Gedeon // 05.07.2020 à 18h12

      Vous devriez penser monsieur qu’avec ces limitations sans nombre c’est peut être le volume d’air que vous respirez qu’un énarque vert mettra bientôt en place. Quelle société de Di gués, vraiment!

        +0

      Alerter
      • Fernet Branca // 05.07.2020 à 23h00

        Tous en apnée 10 mn par heure pour sauver la planète.

          +1

        Alerter
      • LibEgaFra // 06.07.2020 à 03h53

        « avec ces limitations sans nombre  »

        Et vivent les soixante-huitards avancés: jouir sans entraves, tout est permis… Les limitations viennent du nombre: jamais bloqué ans un bouchon? L’autre jour spectaculaire bouchon: on était plus proche du 1 km/h que du 130.

          +1

        Alerter
  • RV // 05.07.2020 à 21h25

    La troisième mesure à être rejetée concerne la modification de la Constitution. Les citoyens de la Convention proposaient de réécrire le préambule de la Constitution en y ajoutant la phrase suivante : « La conciliation des droits, libertés et principes qui en résulte ne saurait compromettre la préservation de l’environnement, patrimoine commun de l’humanité ». Selon le Président, « une telle rédaction risque de placer l’environnement au-dessus des autres valeurs. Il ne faut pas mettre le droit de la nature au-dessus des droits humains »
    https://www.actu-environnement.com/ae/news/convention-climat-macron-35744.php4

    Voilà bien une décision mortifère qui devrait faire la Une, provoquer une opposition totale et tourner en boucle sur les écrans, plutôt que la limitation de vitesse.

    Que peuvent bien devenir les « droits humains » si l’équilibre naturel de notre unique écosystème n’est pas mis au dessus de tout autre considération ?

      +7

    Alerter
    • Bouddha Vert // 06.07.2020 à 00h16

      Merci pour la simplicité et la justesse de votre propos…
      Si peut de réflexions veulent intégrer de limites alors qu’elles s’imposent à tous.

      Merci encore pour ce vent de fraicheur qui, de plus, balaie les feuilles mortes.

        +1

      Alerter
    • Kasper // 06.07.2020 à 01h25

      La constitution c’est (ca devrait etre) un texte de droit aussi simple que possible, pour fixer les règles du pouvoir.

      Pas un recueil de poésies, de notions vagues et de bon sentiments. Si on veut garantir la protection de l’environnement par la Loi, on fait une loi pour ca. Un texte précis, qui décrit des mesures concrètes.

      Je comprend l’importance et l’urgence de préserver nos ressources naturelles, mais cette histoire de modifier la constitution c’est un énième écran de fumée de Macron, et j’irai voter non au référendum, des deux mains.

        +3

      Alerter
      • Bouddha Vert // 06.07.2020 à 11h22

        Effectivement énoncer « La conciliation des droits, libertés et principes qui en résulte ne saurait compromettre la préservation de l’environnement, patrimoine commun de l’humanité » est beaucoup trop compliqué, nébuleux…!!

        La constitution permet de cadrer le champs législatif, si, comme vous le proposez, on se remet à pondre une énième loi sur la protection de l’environnement c’est autant de temps perdu à définir ce qui prime pour l’existence de nos sociétés… Y voir une « stratégie » macronesque tourne, à mon sens, à la névrose.

          +0

        Alerter
        • Kasper // 06.07.2020 à 12h17

          Ah non, vous avez 1000 fois raison.
          « On ne saurait compromettre la préservation de l’environnement », c’est tellement clair et précis, je sens déjà la révolution législative à l’oeuvre.

            +1

          Alerter
          • Bouddha Vert // 06.07.2020 à 22h55

            Vous avez raison, mieux vaut rester dans le consensus actuel…
            Le meilleur exemple étant certainement celui de la CCNUCC:
            « les mesures prises pour parer aux changements climatiques doivent être étroitement coordonnées avec le développement social et économique afin d’éviter toute incidence néfaste sur ce dernier, compte pleinement tenu des besoins prioritaires légitimes des pays en développement, à savoir une croissance économique durable et l’éradication de la pauvreté… »

            Au moins là c’est consensuel, croissance verte et éthique préservée.

            Et vive les petits poneys trottant sur les arcs en ciel.

              +0

            Alerter
    • Candide // 06.07.2020 à 08h24

      @RV

      C’est quoi  » l’ Equilibre Naturel  » ?

      Existe t’il des lois « naturelles » qui ont pour objectif de créer un petit paradis (pour qui ?) sur notre caillou paumé dans l’Univers ? Si oui, quelles sont ces lois et d’où sortent t’elles?

      Il s’est tenu au Collège de France en 2017 une série de conférences réunissant des tas de disciplines différentes pour discuter de ce thème. Je joins l’adresse internet de ce colloque et je conseille de visualiser les « teasers » d’ Alain Prochiantz ( sur la droite de l’écran), c’est pas long et ça décape.

      https://www.college-de-france.fr/site/colloque-2017/index.htm

      Il n’est pas interdit de visualiser les autres interventions, si on a le temps. Une attention particulière pour cette autre conférence d’Alain Prochiantz ( voire la conclusion à partir de 28 mn pour les gens pressés)

      https://www.college-de-france.fr/site/colloque-2017/symposium-2017-10-19-17h15.htm

        +1

      Alerter
      • RV // 06.07.2020 à 13h38

        Je parle de « l’équilibre naturel de notre unique écosystème » pas de « lois naturelles » !
        L’équilibre naturel de notre écosystème nous permet d’être encore là pour l’évoquer.

        Permettez-moi de vous conseiller l’approche de Jean-Pierre Bribing
        « À quelles échelles, dans l’espace et le temps, l’unicité de la Terre et de la vie qu’elle porte prennent-elles sens ? Quelle est la part relative de la contingence et de la généricité, dans les processus responsables des évolutions qui ont conduit à l’extraordinaire diversité qui se révèle à nous aujourd’hui ?  »
        https://www.youtube.com/watch?v=QAIXHlKwlIY

          +0

        Alerter
      • RV // 06.07.2020 à 13h49

        Alain Prochiantz tient un discours d’apprenti sorcier assumé, sans sourciller il envisage d’adapter le vivant au nouveau monde à +2° par modification génétique ! (ce que ferait la nature en quelques centaines de millions d’années dit-il !)
        Non merci, très peu pour moi !

          +1

        Alerter
        • Candide // 06.07.2020 à 18h15

          C’est bien gratifiant de rester droit dans ses bottes. Pour ma part, je souscrit globalement aux analyses de Jancovici même si en ce qui concerne les variations et les disponibilités pétrolières j’émets un petit bémol ( mais ça ne change rien au global). Par contre je suis très pessimiste sur les chances que l’on a de limiter le réchauffement climatique à 2 et même à 3°, vu la situation géopolitique actuelle de lutte des USA et de leurs vassaux européens pour préserver leur domination économique et stratégique mondiale dans un contexte de crise économique qui s’approfondit depuis 40 ans. Il est très probable que certaines régions du globe, (près de chez nous le bassin méditerranéen ) deviendront invivables et que la production agricole va subir une forte décroissance. Le recours à des plantes OGM résistantes à la chaleur et ne nécessitant que peu d’eau peut être une solution à la famine . Je ne partage pas l’antienne médiatique que les OGM devraient systématiquement être dangereuses. Les Américains et les Asiatiques s’en gavent, et à priori ils ne leur pousse pas des sabots crochus et une queue de rat…, même si je n’en vois pas l’utilité ( pour le moment…) dans un pays comme la France qui à une faible densité de population et une grande diversité de sols cultivables.

            +0

          Alerter
          • RV // 07.07.2020 à 10h10

            La production agricole n’est pas seulement tributaire de l’eau et de la température. Il serait grand temps d’arrêter de tuer les sols (monoculture, intrants, etc.) et de développer une agriculture résiliente qui prenne soin des sols et les régénère. (agroforesterie etc.)

              +0

            Alerter
            • Candide // 07.07.2020 à 11h02

              Voici un avis différent de ce lui distillé à longueur de journée par les média dont les propriétaires milliardaires s’intéressent si fort à notre santé.
              Cet avis, vous n’en avez pas entendu parler , ce qui est normal car il a été signé par 155 prix Nobels, dont 143 prix Nobels scientifiques (on se demande ce que les 12 prix « soit disants Nobel » économiques viennent faire là) dont 55 Prix Nobels de médecine soit la quasi totalité de ceux-ci..
              Dans les signataires français vous remarquerez des « vendus aux multinationales » comme Claude Cohen-Tannoudji ou Serge Haroche ente autres.

              Texte :(En anglais, désolé)
              https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2444569X18300064

              Signataires:
              https://supportprecisionagriculture.org/view-signatures_rjr.html

              Question: Pourquoi les médias n’en ont t’il pas parlé ?
              En quoi ces personnes sont elles plus incompétentes que le premier disciple de Gaîa venu ?
              J’ai bien une réponse, mais je la garde pour plus tard (si tant est que cela intéresse quelqu’un car j’aimerais connaître d’autres points de vue.

                +0

              Alerter
    • Véro // 06.07.2020 à 16h11

      Et que peuvent bien devenir les droits humains, si la préservation de l’environnement, notion en plus très floue, passe avant tout le reste ?

        +0

      Alerter
      • RV // 07.07.2020 à 10h06

        Les droits humains c’est avant tout le droit de vivre.
        Si nous acceptons de dégrader notre écosystème au nom des droits humains nous nous condamnons et le vivant chutera avec nous.

          +0

        Alerter
        • Karine // 08.07.2020 à 23h54

          Je me méfie de la Nature mise avant l’être humain : quelqu’un estimera qu’une vie ne vaut pas la peine de se poursuivre car elle coûte trop en ressource, ou si l’enfant que vous portez est jugé surnuméraire, ce genre de déclaration donnera un cadre légal, un jour ou l’autre, pour éliminer des humains.
          Cela mérite un vrai débat, au moins!

            +0

          Alerter
  • Nicole de Nicomaque // 06.07.2020 à 01h04

    Rappel :  » Une étude publié par une ONG a précisé que les navires géants du croisiériste Carnival avaient émis en 2017, dans les mers européennes, 10 fois plus d’oxyde de soufre que les 260 millions de voitures roulant sur le Vieux Continent. Les ports de Barcelone, Palma de Majorque et celui de Venise sont les plus pollués en Europe, le port de Marseille se qualifiant à la 8e place. »

    Voir aussi l’article de Science & Avenir :
    https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/pollution/les-bateaux-de-croisiere-emettent-une-pollution-colossale_135358

      +4

    Alerter
  • Kasper // 06.07.2020 à 01h29

    La limitation à 110, c’est comme prendre son hochet à un bébé de 18 mois. Faut s’attendre à ce que ca paille.

    Visiblement Yves Calvi a beau être un grand garçon, il fait quand même encore des caprices. Privé de dessert.

      +0

    Alerter
  • Jeremia // 06.07.2020 à 11h58

    On nous répond contre l’interdiction de la pub pour les SUV qu’il faut faire confiance à l' »intelligence » des consommateurs.
    L’idée de base de la pub, c’est que le consommateur est un couillon, raison pour laquelle des milliards sont engloutis dans cette « industrie » parasitaire qui en retour se paie les médias et les espaces publics. Et manifestement ça rapporte, donc c’est en bonne partie vrai.
    Faudrait savoir…

      +1

    Alerter
    • Candide // 06.07.2020 à 12h32

      Je ne vois pas en quoi le fait qu’un véhicule soit un SUV ou une berline dite « citadine » ou un 4X4 à quelque chose à voir avec le problème à résoudre: baisser les émission de CO2. Un SUV est en général identique à une berline de même type, avec la même carrosserie, le même moteur et seul le châssis a été surélevé pour pouvoir passer sur les mauvaises routes là ou où les berlines cassent leur pot catalytique en traînant par terre. Leur consommation de carburant sont à peu près égales. Une Porche pas SUV consomme plus qu’une Qashkaï SUV (3,6 litres aux 100). Interdisons donc les voitures qui consomment plus de 4 litres aux 100Km; ça vous va comme proposition?

        +1

      Alerter
      • Casimir Ioulianov // 06.07.2020 à 13h41

        Vraiment que de candeur … si je vous dis : »le Hummer c’est très écolo : ça permet de voir la nature de plus près », vous y croyez ?
        Si oui , vous êtes le marché cible de GM.

          +1

        Alerter
        • Candide // 06.07.2020 à 16h58

          @ Casimir Ioulianov

          Visiblement vous n’avez pas compris le critère de classification que je propose.
          Je rappelle que le critère dont on s’occupe dans cette discussion est la minimisation des rejets de C02.
          Je ne connais pas la consommation d’une « Hummer », mais si elle consomme moins de 4 litres aux 100 Km ma réponse sera Oui, sinon ce sera Non.
          Et une Rolls ou une Bentley non SUV, c’est très Ecolo? Ma réponse sera Non car elles consomment plus de 4 litres/100Km.

            +1

          Alerter
          • Karine // 08.07.2020 à 23h57

            une faible consommation semble plus facile avec une petite voiture, mais s’il y a une personne par voiture, est-ce mieux? si votre voiture vous permet de transporter votre famille de 4 personnes, ne doit-on pas lui accorder plus de consommation possible?

              +0

            Alerter
          • Bernd Badder // 09.07.2020 à 13h27

            Le Hummer est le premier SUV.
            C’est un dérivé des Humvee de l’US Army. Ça pèse 3 tonnes à vide et c’est propulsé par des V8 diesel atmosphérique d’environ 6 litres de cylindrée… la conso c’est plutôt du genre 25L/100 que 4L/100.
            Comme ça s’est pas mal vendu aux US, ça a donné naissance au phénomène SUV quand les constructeurs américains ont cherché à se différencier de leurs concurrents asiatiques après la crise de 2008.
            Il a raison Casimir … que de candeur. Retournez donc cultiver votre jardin.

              +0

            Alerter
      • RV // 06.07.2020 à 14h32
  • koui // 06.07.2020 à 13h20

    Ce terme de khmer vert m’agace. Comparer de gentils ahuris centristes comme Hulot ou Jadot, a des monstres génocidaires comme Ieng Sary, Kieu Sampan, Sarlot Sar, c’est quand même le sommet de la diffamation et de la mauvaise foi. On s’offusque de la comparaison entre Macron et Pinochet, mais la, on est très au dessus dans l’extrémisme et le discours de haine. Calvi a atteint le niveau Plantu.

      +3

    Alerter
    • Rémi // 06.07.2020 à 13h44

      Demandez-vous qui a payé cela:
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Georgia_Guidestones
      Vu la réduction de population que cela implique, pouvez-vous comprendre que certains d’entre nous ne trouvent pas l’accusation diffamatoire, mais au contraire trop gentille.

        +0

      Alerter
      • Kasper // 06.07.2020 à 23h14

        Quel est le rapport avec la choucroute ?
        Les commanditaires de ce monument ont tué combien de personnes à ce jour ?

          +0

        Alerter
        • Rémi // 14.07.2020 à 09h55

          En droit cela s’appelle un appel au meurtre. Essayez vous verrez á quelle vitesse vous atterrirez en prison. Ce n’est pas parce que vous ne l’avez pas commis que vous n’y avez pas appellé. Je vous épargnerait l’éternel rappel à Mein kampf même si le critére de selection était différent,

            +0

          Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications