Les Crises Les Crises
1.février.20201.2.2020 // Les Crises

La religion de la croissance économique? Delphine Batho – Par Thinkerview

Merci 132
J'envoie

Source : Thinkerview, Youtube, 29-01-2020

Source : Thinkerview, Youtube, 29-01-2020

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Lisa // 01.02.2020 à 10h59

“Si on s’attarde sur le parcours (qui peut être très erratique) de tout un chacun, on peut disqualifier la moitié de la planète.”

Ici, il ne s’agit pas de “tout un chacun” mais d’une personne qui a sollicité nos suffrages afin de nous représenter. Vous comprenez certainement que dans ces circonstances, un citoyen scrupuleux a le devoir d’être particulièrement vigilants sur les actes passés.

Mme Batho a contribué avec constance à la prise de pouvoir de M. Hollande :
›› 2003, vote de la motion Hollande pour la prise de contrôle du PS (Wikipedia)
›› 2005, vote pour le Oui au traité Constitutionnel de l’UE avec son pote Harlem Désir (http://www.slate.fr/story/102145/dix-ans-apres-clips-campagne-referendum)
›› 2012, porte-parole de M. Hollande lors de sa campagne présidentielle (Wikipedia)

Le droit à l’erreur existe mais pour ce qui me concerne, les récidivistes sont suspects. Et prendre la tête de Génération Ecologie (le groupuscule de Brice Lalonde) pour manifester sa rupture avec le PS, c’est une mauvaise blague qui a mes yeux n’arrange pas sa crédibilité.

26 réactions et commentaires

  • KelKON // 01.02.2020 à 09h43

    Elle est toujours logée dans un HLM?
    La religion du parasitisme 😂

      +14

    Alerter
    • Véro // 01.02.2020 à 10h20

      Je ne sais pas mais je sais qu’elle s’est présentée aux dernières législatives avec l’étiquette PS et majorité présidentielle.
      Face à une candidate lrem.
      Ses critiques contre lrem sonnent faux. Sans parler de son passage au ministère bien sûr.

        +10

      Alerter
  • Jean D // 01.02.2020 à 10h09

    Entretien intéressant.

    Cette personne semble avoir des convictions, écologiques notamment. Dommage qu’elle se sente obligée de réinventer la roue, le mouvement de la France Insoumise est très exactement sur les mêmes thématiques (Règle verte, planification écologique …)

    Du coup, pourquoi a-t-elle rejoint un groupuscule (https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n%C3%A9ration_%C3%A9cologie) au lieu d’associer ses efforts ? On ne le saura pas, la question n’est pas posée. Pas plus que n’est posée la question de la désobéissance aux traités européens. …

    La consultation de la fiche Wikipedia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Delphine_Batho) est instructive : entrée au PS via SOS Racisme, parrainage de Don Julien Dray et soutien à Hollande (contre Mélenchon) pour le contrôle du parti en 2003. Bref, un pédigrée qui ne m’inspire pas du tout confiance.

      +40

    Alerter
    • Chris // 02.02.2020 à 13h47

      Quand elle énonce “La croissance est l’indice de destruction de la nature, donc incompatible avec l’écologie”, elle a dit l’essentiel !

        +3

      Alerter
  • Rémi // 01.02.2020 à 10h38

    Si on s’attarde sur le parcours (qui peut être très erratique) de tout un chacun, on peut disqualifier la moitié de la planète. A priori, cette personne paraît honnête et sincère. Elle a totalement raison sur la question du nécessaire élargissement, ce qu’elle appelle “massification”, et de tout ce qui éloigne quantité de gens pourtant convaincus qu’il faut faire quelque chose, que ce système va dans le mur etc.. Une réflexion de tous s’impose en effet la-dessus. Cela a toujours été une préoccupation du “mouvement ouvrier”, de la nécessité d’isoler l’adversaire, le placer devant une perspective constante de l’élargissement du mouvement, et non l’inverse. Nos médias “chiens de garde” ne s’y trompent absolument pas, communiquant à tout va sur “l’essoufflement” du mouvement contre la réforme des retraites ( voir le dernier numéro de ” critique des Media”. Sur les minorités violentes qui découragent ceux qui seraient prêts à rejoindre les luttes: tout à fait juste. Sur les groupes qui pratiquent l’entrisme ou le racolage avec leurs mots d’ordre, on ne peut qu’être d’accord, la violence aussi. On doit se défendre de tout çà, collectivement, que tous puisent avoir leur place avec leur point de vue du moment. Après à chacun d’essayer de convaincre l’autre sans s’imposer “a corps et a cri”, c’est le cas de le dire.

      +3

    Alerter
    • Lisa // 01.02.2020 à 10h59

      “Si on s’attarde sur le parcours (qui peut être très erratique) de tout un chacun, on peut disqualifier la moitié de la planète.”

      Ici, il ne s’agit pas de “tout un chacun” mais d’une personne qui a sollicité nos suffrages afin de nous représenter. Vous comprenez certainement que dans ces circonstances, un citoyen scrupuleux a le devoir d’être particulièrement vigilants sur les actes passés.

      Mme Batho a contribué avec constance à la prise de pouvoir de M. Hollande :
      ›› 2003, vote de la motion Hollande pour la prise de contrôle du PS (Wikipedia)
      ›› 2005, vote pour le Oui au traité Constitutionnel de l’UE avec son pote Harlem Désir (http://www.slate.fr/story/102145/dix-ans-apres-clips-campagne-referendum)
      ›› 2012, porte-parole de M. Hollande lors de sa campagne présidentielle (Wikipedia)

      Le droit à l’erreur existe mais pour ce qui me concerne, les récidivistes sont suspects. Et prendre la tête de Génération Ecologie (le groupuscule de Brice Lalonde) pour manifester sa rupture avec le PS, c’est une mauvaise blague qui a mes yeux n’arrange pas sa crédibilité.

        +42

      Alerter
      • remi // 01.02.2020 à 13h58

        Oui, je vous entends! Mais ce cumul d”erreurs” que vous pointez justement, n’empêche pas la pertinence des réflexions d’aujourd’hui !

          +1

        Alerter
        • Calal // 01.02.2020 à 14h37

          Réflexion ou placement marketing ?

          PS: pour allonger le commentaire,je pense que l’honnête homme du 21 ème siècle doit avoir quelques notions de marketing pour pouvoir identifier certains pièges du monde moderne car on peut interpréter beaucoup de choses en terme de marchés et donc de placement de produit.la ça doit être assez long.

            +6

          Alerter
  • chokk // 01.02.2020 à 11h04

    Je connais Mme Batho à travers son combat contre la privatisation de l’hydro-électricité et je me souviens qu’elle s’est faite virer du ministère de l’écologie pour avoir oser dire que le gouvernement parlait beaucoup mais ne mettait pas d’argent, donc que c’était du pipo.
    Je regrette qu’elle n’est pas vu la supercherie du PS, ou qu’elle ait créé un enième micro-parti, mais on ne peut pas lui reprocher de ne pas s’engager.

      +4

    Alerter
    • Jean D // 01.02.2020 à 11h32

      Mme Batho n’a pas créé le parti Génération Ecologie, parti politique vieux de 30 ans et qui a vu défiler pas mal d’écologistes, dont le point commun est d’avoir fini sur une voie de garage : Lalonde, Lepage, Mamère …

      Les qualités personnelles et la sincérité de l’engagement de toutes ces personnes n’est pas en cause. C’est la stratégie dite de “l’entrisme” qui les a conduit sur une voie de garage : ils sont des pions dans les mains des partis dits de gouvernement.

      S’engager c’est bien, merci à toutes ces personnes. Le faire de manière lucide, ce serait mieux.

        +17

      Alerter
    • Lalaz // 02.02.2020 à 11h17

      A 52 mns de l entretien: ” Croire que les formations politiques préexistantes vont faire leur mutation, leur révolution écologique, tout ça c’est terminé”.
      Et Mme Batho a attendu 2018 pour le comprendre et pour quitter le PS ?

        +2

      Alerter
  • pseudo // 01.02.2020 à 11h39

    dans la continuité, plus particulièrement au sujet du plastique. Une discussion franche et intéressante. On y apprend que la demande de pétrole sera de plus en plus menée par la production plastique jusqu’en 2050 du fait de la baisse prévue de consommation de pétrole pour le transport.

    Keriser Report: The Germ Guy (E1496)

    https://www.youtube.com/watch?v=ltSnSaMrWbQ

      +0

    Alerter
  • Myrkur34 // 01.02.2020 à 11h40

    Après la séparation de l’église et de l’état en 1905 , il faut aujourd’hui engager la séparation de l’Etat et du privé. Tout est dit.

    On aurait aimé que les deux heures attribuées à François Grognon par france2 jeudi soir eussent été données à Delphine Batho. Cela aurait démontré un peu de courage sur le service public, et pas juste accompagner le faux buzz médiatique de la semaine.

    Es ce que Jadot sera assez intelligent pour lui donner un vrai poids dans son mouvement ?, c’est loin d’être sûr.

      +1

    Alerter
    • EugenieGrandet // 01.02.2020 à 13h52

      On a bien vu la grosse tête prise par Y Jadot après les européennes. Avec 13% il se croyait au sommet de l’Everest; alors qu’il n’était arrivé qu’au camp de base n°1, peut-être n°2.

      Comme depuis le début avec les écologistes (le paroxysme fut avec C Duflot: je me souviens qu’elle était arrivé à la COP de Copenhague en TGV pour ensuite partir en avion en vacances aux Seychelles; ainsi que dans le Canard Enchaîné, un de ses collègues chez les verts, que je cite de mémoire: ‘Elle tuerait père et mère pour être Ministre’), il n’y a rien, hélas, à attendre de ce côté-là

      D Batho est du même tonneau. Seule le pouvoir les (Vers) intéresse, pas l’exercice du pouvoir (je me souviens qu’elle s’était plaint de ne pas pouvoir voter contre des résolutions du Conseil d’Administration d’EdF, sous prétexte qu’il était, selon elle, dans les mains des lobbies. Mais que diable n’a t elle exercé le droit de vote de l’Etat à ce Conseil? Elle en était la Ministre de Tutelle.

        +12

      Alerter
  • Louis Robert // 01.02.2020 à 13h04

    « Dépêchez-vous! Mobilisez-vous pour changer le cours de l’histoire. Vous êtes jeunes, vous le pouvez…  Dépêchez-vous! »

    Le passant

      +1

    Alerter
  • Calal // 01.02.2020 à 14h45

    Désabusé par le socialisme des années 80, j’ai voté ecolo comme beaucoup pendant les années 90. Ces mecs vont a la soupe comme personne. Le but c’est d’être chef d’un courant puis d’echanger les voix obtenues contre une place de secrétaire d’État.
    Tant qu’il n’y a pas un candidat unique pour toute l’écologie, sans alliance avec les socialiste,c’est pas la peine,c’est juste un positionnement de façade en vue d’obtenir un poste et du pognon. Des mots contre des voix puis les voix contre du pognon…

      +18

    Alerter
  • SanKuKaï // 01.02.2020 à 18h19

    Ses raisonnements sonnent plutôt juste, mais quand ses hypothèses de départ sont erronées meme un raisonnement juste peut aboutir à un résultat erroné.
    Si, comme elle, on considère que la France est une démocratie, il est juste de croire que des millions de personnes dans la rue peuvent avoir une quelconque influence.
    Dans la réalité, je lui souhaite bien du courage pour anéantir le capitalisme sans violence. Car, celui-ci a beaucoup moins d’états d’âme.

      +11

    Alerter
    • remi // 01.02.2020 à 21h09

      Tout à fait. Sujets qui méritent réflexions, en dépit des insuffisances sur lesquelles je suis d’accord,

        +1

      Alerter
  • BOURDEAUX // 01.02.2020 à 18h41

    2h de bain de pieds à l’eau tiède, 2h de platitudes à décourager un insomniaque. Si l’avenir de la politique écologique siège en ce puissant cerveau, le PS peut continuer à roupiller tranquillement, ce sera peut-être LREM qui recyclera Delphine contre une consigne de vote…

      +12

    Alerter
    • Brigitte // 02.02.2020 à 10h30

      Ah Ah, bien dit!
      C’est vrai qu’on se prend au jeu au départ mais personnellement j’ai eu du mal à dépasser la demi-heure tellement c’était en roue libre.
      Si son ambition pour l’écologie c’est la manif pour tous, où l’on va en famille le dimanche avec poussettes et enfants, c’est …comment dire, une vision bisounours de la chose…quelque peu étonnante pour une personne qui a des responsabilités politiques.
      Le jour où les poussettes feront trembler l’Elysée, je veux y être!
      En attendant, à ce rythme effréné, dans 20 ans, les enfants auront grandi, ils auront eu à leur tour des enfants (par PMA-GPA) qui iront tout seul à la manif avec des poussettes intelligentes (peut-être en bambou), les parents devant travailler le dimanche pour capitaliser leur retraite….

        +7

      Alerter
  • nulnestpropheteensonpays // 02.02.2020 à 09h37

    Et qu’est ce qu’elle pense de la chasse la Dame ? Parce que chez nous là en ce moment c’est la chasse aux grives , deux chasseurs par hectares , qui tirent minimum 50 cartouches par jour du début du jour au crépuscule .Outre les nuisances auditives , je vous laisse deviner la pollution au plomb …..Et a coté de ça, nous sommes envahi de sangliers , au village cette année ils n’en sont qu’a 250 têtes malheureusement , contrairement aux années précédentes ou ils dépassaient les 400 .Du coup cette année on va avoir des ravages dans les cultures , et il va falloir que je planque les croquettes de mes chiens .Quand est ce que les écolos vont se mettre au diapason des populations et au plus près des réalités ? Arrêtons la chasse aux grives ou limitons là , et ouvrons la chasse aux sangliers toute l’année . Mais bon pour être au courant de ce genre de truc faut habiter la campagne …..Et encore, ce qui est vrai chez moi n’est peut être pas vrai ailleurs ….

      +5

    Alerter
    • Brigitte // 02.02.2020 à 11h01

      Ah la chasse, parlons en!
      Je n’ai rien contre le fait de tuer un animal dans son milieu naturel, c’est moins cruel que de le tuer après l’avoir élevé dans des conditions indignes. Mais il faut respecter un cadre règlementaire. Or, en France la chasse est un lobby tellement puissant, qui fait ce qu’il veut à coup de dérogations et de passe-droits, avec la bénédiction des élus de tous poils, que ça en est insupportable.
      Même pas un jour sans chasse, pour se promener tranquillement dans la nature, des hordes de 4×4 pétaradantes et polluantes, qui envahissent la campagne…bref, aucun respect de la nature, se prétendant pourtant leur défenseur auto-proclamés.
      En Gironde, la chasse au gros gibier est autorisée toute l’année, même dans les zones touristiques. Une aberration!
      Il faut quand même reconnaitre à D. Voynet, sous le gouvernement Jospin, d’avoir interdit la chasse le dimanche, ce que Sarkozy s’est empressé d’annuler. Depuis, en effet, aucun ministre de l’environnement n’a pris ce problème au sérieux. C’est devenu négligeable vu de Paris…ou alors au contraire une réserve de voix non négligeable. Macron l’a bien compris.

        +5

      Alerter
  • Guy Mauve // 02.02.2020 à 10h35

    J’avais 12 ans, sur les bancs de l’école quand j’avais pris conscience de l’énormité de l’erreur d’une croissance infinie, mais surtout, d’un équilibre basé sur cette dynamique. Sachant, qu’au moindre ralentissement, tout serait précipité dans une chute, elle, vraiment infinie.
    Çà ressemble un peu à l’espoir fou des écolos, de trouver une source énergétique aussi efficace que le pétrole, et surtout aussi peu chère, afin de continuer le développement des taches qui y croient. Et surtout “propre et épargnant la planète”. Planète par ailleurs qui se fiche pas mal de ce que nous lui infligeons : elle en a vu d’autres !
    L’égocentrisme des humains est vraiment pathétique.

      +1

    Alerter
  • Gracchus // 02.02.2020 à 10h48

    Enchaîner “je suis contre la croissance” et “l’anticapitalisme c’est pas possible” sans sourciller et en aussi peu de temps, ça me rappelle Jean-Claude Van Damme dans Bloodsport qui tape le grand écart facial.

    (Mais que va faire Ruffin va faire avec des tocards pareils ?)

      +3

    Alerter
  • Nicolas // 03.02.2020 à 04h40

    Mouais …
    Elle fait le constat de tout le monde et quand on lui demande quelle est la bonne manière de changer les choses , elle sort le vote …
    Ces gens comme cette femme sont dans une impasse intellectuelle moi c’est tout ce que je vois
    Voter oui oui c’est ça …
    Tout le monde voit bien que ça change rien du tout de voter …
    Donc tu votes non en 2005 , bah on s’en fout et après bon le référendum y a plus
    T as 17% de gens qui votent pour un faux parti ça donne majorité absolue … ok …
    Et bon quand je vois des gens dans la rue crier Macron démission / destitution alors :
    – il ne va pas démissionner déjà …
    – destitution par la voie légale c’est à la majorité d’une des deux chambres et après un jugement par ses pairs
    Comment te dire que ça sert à rien en fait …
    Les gens vont et s aperçoivent petit à petit que le voie légale justement ça ne mène nulle part
    Et il ne reste qu une seule voie que je vous laisse déduire vous même …
    Mais bon Batho la elle ça la dépasse visiblement
    D autre part venir à Paris crier derrière des pancartes brûler deux trois trucs meme ça ils s’en moquent
    Ils nous regardent par la fenêtre en rigolant …
    La seule fois où vraiment il y a eu un vraie moment utile ça a été le début de marche vers l Elysée
    Alors oui vous allez crier oui oui
    Quel scandale mon dieu la violence et bla-bla-bla
    Moi je ne connais pas de libération ni de révolution ou de reprise de pouvoir avec des câlins et des bisous hein
    Madame Batho elle est là dedans et c’est juste un naufrage si j’ose dire ..

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications