Les Crises Les Crises
21.janvier.202021.1.2020 // Les Crises

[Exclu Les-Crises] 2e partie de notre série documentaire : « UkraineGate – des faits qui dérangent »

Merci 254
J'envoie

Nous sommes heureux de vous présenter aujourd’hui la deuxième vidéo de notre série documentaire « UkraineGate – Des faits qui dérangent ».

Si vous avez raté l’épisode 1 sur UkraineGate, vous pouvez toujours le consulter.

Épisode 2 : « Des enquêtes pas si dormantes »

En version complète de 40 minutes :

Si vous manquez de temps, le résumé de 9 minutes :

Ce deuxième épisode se concentre sur les enquêtes du Procureur Général Chokine, qualifiées de « dormantes » par le clan Biden. Il démontre le caractère fallacieux du récit lancé les conseillers en communication de Joe Biden. Mais vous découvrirez également que la ligne de défense de ce dernier – largement relayée par la presse mainstream sans aucune vérification – a été contestée par Viktor Chokine dans diverses interviews, dont nous révélons plusieurs extraits jamais diffusés…

Nous avons également créé un site dédié – ukrainegate.info – où vous trouverez les versions anglaises et russes, ainsi qu’un compte Twitter @Ukraine_Gate.

Enfin, cette série générant des coûts importants, vous pouvez nous soutenir ici – merci d’avance !

À bientôt pour la suite…


Plan du dossier « UkraineGate » – Des faits qui dérangent :

  1. Episode 1 – Un procureur pas si solide
  2. Episode 2 – Des enquêtes pas si dormantes
  3. Episode 3 – Un Président pas si intègre

Commentaire recommandé

sergeat // 21.01.2020 à 08h57

Merci pour votre travail que normalement nos médias « indépendant « devraient faire
On remarquera indépendamment du fait que Hunter Biden se trouve chez Burisma,dès qu’il y a le contrôle d’énergie on retrouve partout dans le monde les USA (Irak,Northstream 2,Syrie…..),à ce propos si les crises pouvez étudier le cas de notre pays avec par exemple sur le cas stratégique d’Alstom où d’après le député Olivier Marleix plus de 250 millions d’euros ont été versés à des pseudo cabinets,avocats,journalistes….pour faire passer cet abandon de notre indépendance énergique sur le nucléaire et toujours d’après Morleix une partie de cet argent a servi à la campagne présidentielle de Macron par énormément de dons de 7500 euros venant de ces cabinets…..

40 réactions et commentaires

  • Fritz // 21.01.2020 à 07h56

    J’ai regardé la version brève, je regarderai ce soir la version longue de l’enquête des crises.fr.
    Il en ressort que le Washington Post, auréolé à tort par son rôle dans le soufflé du Watergate, est un journal tendancieux lié à l’État profond américain. Qu’on peut reprocher à ABC de ne pas diffuser les entretiens qu’elle filme avec l’ancien procureur Chokine. Que Biden a aidé continuellement l’oligarque corrompu Zlotchevski, et c’est dans ce but qu’il n’a jamais demandé le départ du nouveau procureur Loutsenko.

    C’est bien une affaire Biden. C’est l’Affaire Biden.

    Évitons donc les appellations faciles du genre « UkraineGate ». Quant à la « narrative » reprise par nos médias, c’est au mieux une fable, au pire un mensonge délibéré, au moins par omission.

    P.S. Les propos fallacieux sur les « enquêtes dormantes » du procureur Chokine me rappellent l’exclamation faussement indignée de Patrick Devedjian sur les enquêtes du juge Halphen, en mars 2001 : « elles traînent en longueur depuis dix ans » (sept ans, en fait). Le chiraquien de choc oubliait de préciser qu’on avait tout fait pour retarder ces enquêtes sur le Grand Corrompu de l’Hôtel de Ville.

      +28

    Alerter
    • medmed // 21.01.2020 à 08h08

      « Évitons donc les appellations faciles du genre « UkraineGate » »

      Comment doit-on appeler l’affaire qui a conduit directement Trump dans un procès en destitution sur des accusations fallacieuses et avec la complicité de certains des plus grands médias américains ? Un fait divers ?
      Évitons quoi, la vérité ? Je commence à en avoir marre de ses manières de tourner autour du pot pour ne pas nommer la réalité des faits ? Quand Joe Biden traite le procureur de fils de pute, il tourne autour du pot ?

        +15

      Alerter
      • medmed // 21.01.2020 à 08h27

        C’est une affaire extrême grave et très révélatrice de l’air du temps. Elle montre la déliquescence de la  » démocratie » occidentale. On montre du doigt la corruption en Ukraine alors qu’on devrait plutôt s’inquiéter du niveau la corruption atteint par la première puissance mondiale. C’est plutôt effrayant même. On a l’impression de tomber dans un puits sans fond.

          +26

        Alerter
        • Narm // 21.01.2020 à 14h12

          en langue US, ça s’appelle du business….
          et moi, ce qui m’interesse le plus , ça serait de la dénoncer cher nous.
          Quand on nous bassinait sur « l’élimination » de la MAFiA italienne…. pour la remplacer par des autres.
          Chez nous, la Mafia, on la reconnait très bien !

            +5

          Alerter
    • Vincent P. // 21.01.2020 à 14h08

      Le Washington Post appartient à Jeff Bezos patron d’Amazon et 1er rival de M. Arnault au titre de Maître du Monde.
      J’invite tout un chacun à faire le lien entre faire innocemment des achats sur Amazon et favoriser la puissance de l’État Profond américain, auquel est par exemple soumis Macron lorsqu’il cède Alstom à G.E ou nos retraites à Blackrock…
      Boycotter Amazon, c’est aussi rester libre de résister à la folie de la « post-vérité » à laquelle se livre la presse Impériale, éclatante dans cette affaire Biden.

        +28

      Alerter
  • sergeat // 21.01.2020 à 08h57

    Merci pour votre travail que normalement nos médias « indépendant « devraient faire
    On remarquera indépendamment du fait que Hunter Biden se trouve chez Burisma,dès qu’il y a le contrôle d’énergie on retrouve partout dans le monde les USA (Irak,Northstream 2,Syrie…..),à ce propos si les crises pouvez étudier le cas de notre pays avec par exemple sur le cas stratégique d’Alstom où d’après le député Olivier Marleix plus de 250 millions d’euros ont été versés à des pseudo cabinets,avocats,journalistes….pour faire passer cet abandon de notre indépendance énergique sur le nucléaire et toujours d’après Morleix une partie de cet argent a servi à la campagne présidentielle de Macron par énormément de dons de 7500 euros venant de ces cabinets…..

      +46

    Alerter
    • Fritz // 21.01.2020 à 11h14

      Cette affaire Alstom est gravissime : c’est un crime économique, un acte de haute trahison, et sans doute un pacte de corruption au plus haut niveau de l’État. Soutien total au député Marleix, qui avait fréquenté l’université d’été de la France insoumise :
      https://www.lechorepublicain.fr/dreux-28100/actualites/olivier-marleix-a-l-universite-d-ete-de-la-france-insoumise-avec-l-affaire-alstom_12959227/
      Faisons un rêve : destituons Macron…

        +35

      Alerter
      • sergeat // 21.01.2020 à 12h47

        « cette affaire Alstom est gravissime » non seulement pour des des raisons économiques:main mise par les USA du contrôle de notre énergie nucléaire,mais aussi de notre armée:Alstom fournit les turbines de nos sous marins nucléaires et de notre porte avion.
        D’après Pierucci ce problème a été soulevé par les députés (mention dans la presse?) « mais cette enquête se heurte à un mur:le gouvernement s’y oppose,le PS ne bronche pas,l’UMP s’abstient » en 2015.
        Pour rappel Alstom avait à l’époque un carnet de commande de 51 milliards,un chiffre d’affaire de 20 milliards d’euros,une marge opérationnelle de 7 pour cent ,rien que les licences valent une fortune alors pourquoi a t on bradé notre indépendance?
        Il faut reconnaître que dans cette enquête seuls les députés de droite et communistes ce sont révoltés contre le dépeçage de ce fleuron stratégique et industriel.

          +32

        Alerter
      • Jean-Luc // 22.01.2020 à 06h36

        @Fritz Un seul député a accepté de signer la demande de destitution de Macron, basée sur des violations de la constitution, déposée par l’UPR, pourquoi ?
        Cela aurait au moins nui à son image, de qui les sénateurs et députés sont-ils majoritairement solidaires ?

          +12

        Alerter
        • V_Parlier // 22.01.2020 à 19h48

          Et après ils vont tous geindre contre les réformes qui ne font que naturellement découler de cette ligne politique et économique globale qu’ils approuvent. Au bal des hypocrites il y a du monde dans la classe politique française en ce moment. Et ils sont bien trop contents d’avoir refilé le sale boulot à Macron pour pouvoir s’écrier « c’est lui, c’est pas nous! »

            +8

          Alerter
    • Kokoba // 21.01.2020 à 14h00

      L’enquete sur l’affaire Alstom a déjà été faite.
      Il y a des livres, il y a des documentaires.

      On connait tout de l’histoire, y compris qui a été corrompu pour que l’affaire se fasse.
      Du cabinet d’avocat de Sarkozy en passant par le PS, droite comme gauche sont coupables.
      On a la liste complète des noms.
      Qui a fait quoi, qui a obtenu quoi en échange.

      Mais peu importe.
      Il n’y aura pas de procès puisque droite et gauche se retrouvent allègrement ensembles dans la corruption.
      Aucun média majeur ne se lancera dans une campagne médiatique majeure capable de faire bouger les choses.
      Leurs patrons milliardaires ne permettront pas un combat fratricide aussi dévastateur.

      Et d’un point de vue justice, ce n’est pas parce que l’on sait qu’on peut le démontrer.
      La plupart des contre-parties se sont faites sous la forme de jolis postes dans une grande multinationale US pour madame ou le fiston.

      Il faudrait une enquete très, très sérieuse pour prouver qu’il s’agit de corruption.

      Et puis de toute façon, cela voudrait dire s’attaquer frontalement aux US.
      Dans le climat actuel, personne n’osera en France faire acte de rébellion.

        +19

      Alerter
      • sergeat // 21.01.2020 à 14h19

        Non l’enquête n’a pas commencée puisque la justice n’a pas encore était saisie (Macron contrôle la justice) , seul à ma connaissance ANTICOR a saisi la justice sur ce dossier d’ Alstom contre Macron pour une signature qu’il a « oublié » de faire et 500 millions d’euros ne sont pas rentrés dans les caisses de l’état.
        Il est vrai que notre justice est plus rapide quand il s’agit de costumes ou de cacahuètes
        Ce dossier sent très mauvais espérons que quelques Bayard se réveilleront pour arrêter la dilapidation stratégique et industrielle de la France au monde financier de préférence anglo-saxon.

          +23

        Alerter
        • V_Parlier // 24.01.2020 à 22h20

          Mais ça, tout le monde s’en fout tant qu’on promet un âge de la retraite hypothétique satisfaisant (en supposant qu’il n’y aura pas d’effondrement économique avant). Personne n’était dans la rue à ce moment là, comme si ça ne concernait personne et n’avait pas d’impact à moyen terme pour nous.

            +1

          Alerter
  • Gilles // 21.01.2020 à 11h03

    cette affaire est extrêmement grave, surtout au vu du parallèle que l’on peut faire sur la procédure « d’empeachment » à l’encontre de Trump pour des motifs qui semblent beaucoup plus légers. (Trump qui est à l’exact opposé de mes sensibilités).
    Si ce n’était ce parallèle évident, on serait tenté de dire que ce n’est qu’une affaire de corruption comme il doit s’en passer quotidiennement à travers le monde.
    L’enquête révèle aussi autre chose: l’état lamentable de la presse outre-atlantique : le « Post » publiant plus de 50 fois en un mois une fakenews signée par plusieurs journalistes: C’est donc un complot, une action pensée, voulue, acceptée, pour matraquer une opinion publique jusqu’à ce que l’infox lui rentre dans le crâne et devienne une vérité. A ce point, c’est sidérant et je pense que notre presse ne doit pas être en meilleur état (campagne de Macron, acharnement sur les gilets jaunes, sur Mélenchon etc….)

      +27

    Alerter
    • sergeat // 21.01.2020 à 11h23

      Votre commentaire montre que le soit disant « quatrième pouvoir » n’est qu’une illusion,et que tant aux USA que dans notre pays il ne sert que des intérêts bien définis et de façon sonnante et trébuchante.
      L’ objectivité et l’impartialité des médias n’est qu’un mythe (vous remarquerez que les mutuelles ont acheté une partie de la presse locale en France:prépare t on une détérioration volontaire de la sécurité sociale? suivi de l’introduction de retraites à 2 vitesses?….)

        +24

      Alerter
    • V_Parlier // 24.01.2020 à 22h25

      D’ailleurs quand je vois le travail si bien ficelé d’Olivier noyé dans l’océan de bruit « Trump Trump Trump » et dans un contexte où plus personne ne s’intéresse à l’actualité internationale, je me dis qu’il est vraiment très motivé.

        +5

      Alerter
  • lecrabe // 21.01.2020 à 11h54

    Juste une suggestion: interrogez vous sur la pertinence de proposer la video en 5 versions/poids/qualités dont la 1080p.
    Peut-être pas aller jusqu’à une seule version en 360 comme le fait Jancovici, mais peut-être 3 versions avec la 240 pour l’accessibilité, la 720 pour la qualité et la 360 ou 480 un entre-deux suffiraient?
    Disons qu’il serait je crois intelligent de mener une réflexion là-dessus plutôt que de suivre l’usage sans se poser de question.

      +3

    Alerter
    • Benoit // 21.01.2020 à 16h28

      Les ingénieurs de Youtube ne travaillent pas au hasard, libre à vous de remettre leurs compétences en question.
      Un choix arbitraire n’est malheureusement pas éclairé, suivre l’usage et le comprendre sont opposés.

      Plaçons nous à un niveau grand publique de compréhension, en quoi avoir du choix vous dérange t’il ?

        +1

      Alerter
      • lecrabe // 21.01.2020 à 18h23

        Ah, effectivement, le grand public n’a manifestement pas encore conscience que des videos à héberger et à faire transiter ça coûte de l’énergie, et pas qu’un peu.

        Je n’ai pas le temps et ce n’est pas le lieu ni le sujet donc je mets juste brièvement le lien vers
        https://www.commentcamarche.net/news/5871919-la-video-occupe-58-de-la-bande-passante-mondiale
        Si vous souhaitez aller plus loin vous pouvez aussi aller butiner par là: https://www.theshiftproject.org/ pour vous aider à comprendre un peu mieux les enjeux.

        Comme pour le climat, on peut se dire que Youtube, Netflix et consort sont tellement balèzes que qqs bonnes pratiques isolées des nains ne servent à rien. C’est presque vrai, mais je crois en la vertu de l’exemple, donc je ne pense pas qu’il faille attendre que les gros agissent raisonnablement pour le faire nous même.

          +7

        Alerter
  • Vincent P. // 21.01.2020 à 13h05

    Je voulais juste préciser que le WaPo (Washigton Post) dont il est fait mention et qui est LE journal de référence avec le New York Times, appartient à… Jeff Bezos !

    Et que ce dernier se vante de travailler en étroite collaboration avec les « services de renseignement »
    Tu m’étonnes : Amazon doit être susceptible de détenir quelques infos sur toi, petit consommateur !

    Donc le WaPo, c’est en fait la ligne éditoriale de la CIA, reprise à la lettre par Le Monde et consorts…

    Voilà c’est tout. Histoire que ceux qui sont et restent clients chez Amazon bien qu’étant au courant réfléchissent à 2 fois avant de venir crier que tout est pourri sans s’interroger sur leur part de responsabilité…

    Et sinon,merci pour cette suite !

      +19

    Alerter
  • Moussars // 21.01.2020 à 14h12

    La question qui trottine sans cesse dans mon cerveau est celle-ci :
    Pourquoi Trump et ses partisans n’axent pas toutes leurs déclarations et arguments, tous azimuts, sur les faits rapportés par vos « magnifiques » vidéos ?!
    C’est un mystère et une contradiction…

      +9

    Alerter
    • sergeat // 21.01.2020 à 18h43

      Se sera télévisé à la demande des républicains et des démocrates,je pense que Trump l’utilisera pour expliquer tout le mal qu’a fait Obama à l’Amérique et à ses alliés,tout en expliquant les corruptions de Biden,Hillary Clinton,ainsi que Obama,peut être que l’enquête anti-corruption demandé par l’Ukraine contre Poroshenko et Obama ( ainsi que Biden et Clinton) lui sévira.

        +8

      Alerter
      • Nicole de Nicomaque // 21.01.2020 à 22h59

        @Sergeat

        Je vous rappelle que l’extermination de 1,5 million de personnes Irakiennes sont le fait de la clique républicaine à l’époque représentée par G.Bush et toutes les crapules qui l’entouraient. Les incroyables mensonges de Colin Powell à l’assemblée de l’Onu vous rappellent t-il quelque chose ? A la vérité, toutes ces personnes sont des milliardaires et n’occupent les postes électoraux suprêmes que pour s’enrichir encore plus. Imaginer que d’un côté c’est le « mal » et de l’autre c’est le « bien » est encore très naïf. Tous ces gens se ressemblent et s’amusent sur le dos du peuple US et des peuples du monde entier. Ils sont TOUS corrompus ! Ils font tous partie de la même clique richissime. Les uns ET les autres ! Il ne faut plus se leurrer.

          +7

        Alerter
        • sergeat // 22.01.2020 à 13h13

          Je suis d’accord avec vous,je ne défend pas les Bush qui deviennent président de père en fils ou les Clinton qui ont failli faire la même chose de époux à épouse,mais j’explique la position du milliardaire Trump.

            +3

          Alerter
    • Kokoba // 22.01.2020 à 08h12

      Il est tout à fait probable que l’équipe Républicaine garde tout cela en réserve pour la dernière partie de la campagne électorale.

      Si Joe Biden est l’adversaire de Trump, c’est du gateau.
      Si c’est Sanders ou Warren, çà pourra toujours être utilisé mais de manière différente.

        +3

      Alerter
  • Fritz // 21.01.2020 à 16h03

    Julian Assange a empêché l’élection d’Hillary Clinton en 2016 : le pouvoir mondial l’a mis en geôle.
    Si Olivier Berruyer devait empêcher l’élection de Biden en 2020, que risquerait-il ?

      +10

    Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 21.01.2020 à 23h27

      @Fritz

      Julian Assange n’a fait qu’informer, il n’a empêché personne d’être élu ou de ne pas l’avoir été.

      Je rappelle à ce propos que Madame Clinton a recueilli sur son nom 2 Millions de votes supplémentaires que ne l’a fait M.Trump.

      M.Trump a été bizarrement élu avec 2 Millions de voix en moins que Madame Clinton !

      Plutôt que de chercher un bouc émissaire pratique, il faudrait plutôt interroger l’étrange système électoral US qui ne semble pas très démocratique.

      Plutôt que de reprendre les sempiternels éléments de langage de celles et ceux qui veulent la mort de M.Assange – un journaliste qui est en train de mourir à petit feu dans un pénitencier de haute sécurité en Angleterre dans l’indifférence quasi totale du sérail journalistico-médiatique français ou européen – il vaudrait mieux poser les bonnes questions, à savoir pourquoi le peuple US est à chaque fois amputé de son vote initial par les  » Grands électeurs « , la plupart étant des nantis ou des millionnaires ?

      M.Assange, c’est l’ Albert Londres contemporain. Libérons -le !
      Libérez Julian Assange ! Il n’a rien à faire en prison !
      Liberté pour Julian Assange !

        +15

      Alerter
      • Germs // 22.01.2020 à 14h31

        car dans le système politique des USA, se sont les états qui votent. Pour éviter que des des états à forte population impose leur idée. La Californie n’est pas le Maine. Par exemple au Canada, qui n’a pas le même système électorale, la Colombie britannique vote peu, car quand c’est leur tour de voter, le Quebec et l’Ontario on déjà élus le gouvernement.

          +2

        Alerter
        • SanKuKaï // 22.01.2020 à 19h15

          Et j’ajouterais que Trump et les autres candidats font une campagne adaptée au système en place. C’est à dire en focalisant sur les États importants en terme de grands électeurs.
          Avec un système différent, la campagne aussi serait différente et il n’est pas si certain que Hillary l’aurait gagnée.

            +4

          Alerter
        • Nicole de Nicomaque // 22.01.2020 à 23h11

          @ Germs

          Il y aura toujours d’excellentes raisons pour rationnellement expliquer à la majorité, aux populations ou au peuple nord-américain qu’il est dans l’ordre des choses que les règles électorales soient ainsi et pas autrement et que celles et ceux qui n’ont pas la chance d’être initialement des millionnaires n’ont aucune chance d’être élu.

          Il y a toujours chez la minorité la nécessité de dégager un raisonnement plus ou moins sophiste pour conserver le pouvoir et les prébendes qui vont avec.

          Dans un certain  » champ de rationalité « , votre raisonnement est sans doute le bon : c’est ainsi et pas autrement …  » cela s’explique  » ……mais dès que le peuple nord-américain considérera que la situation n’est plus tenable, alors les anciens raisonnements iront à la poubelle de l’Histoire et d’autres outils représentatifs seront inventés afin de rétablir un meilleur équilibre entre les forces en jeu et un peu plus de justice, tant la situation à vrai dire est devenu largement burlesque.

            +3

          Alerter
  • djodan // 21.01.2020 à 18h39

    Maxime Renahy, auteur du livre » Là où est l’argent » connaît très bien les paradis fiscaux et aurait peut-être des tuyaux à fournir sur l’Ukraine?

      +2

    Alerter
  • raloul // 21.01.2020 à 21h19

    Bonjour,

    Il y a même un article sur RT.com (international) concernant ce deuxième volet:

    https://www.rt.com/news/478817-biden-oust-ukrainian-prosecutor-documentary-berruyer/

    Je pense que ce documentaire peut avoir un impact médiatique important. Les faits mentionnés sont tellement graves, et sont tellement en lien avec l’actualité du processus d’«impeachement» du président des États-Unis…

      +10

    Alerter
    • sergeat // 22.01.2020 à 06h29

      J’aime bien un des commentaires: »all of these people are serial liars »,de plus je n’étais pas au courant que le frère de Biden sans expertise a eu un contrat de 1 milliard de dollars sur l’Irak.

        +6

      Alerter
    • sergeat // 22.01.2020 à 06h45

      Rêvons un peu, en plus de RT ce serait formidable que Le Monde reprenne l’article d’Olivier .

        +6

      Alerter
  • Nicole de Nicomaque // 21.01.2020 à 22h43

    Question :

    Étant donné qu’une société gazière ukrainienne – Burisma – poursuivie pour corruption aggravée avait à l’époque employé judicieusement le fils de Joe Biden – pendant que ce dernier était vice-président des Etats-Unis – pour ne plus subir les foudres de l’administration néocolonialiste US, peut-on imaginer que l’oligarque Zlotchevski ( Président de Burisma ) avait pour mission future de financer la campagne électorale du futur candidat américain Joe Biden, à charge de revanche, au vu de l’extinction des poursuites judiciaires dans son pays, grâce aux pressions exercée sur la présidence ukrainienne du vice-président des USA ?

      +6

    Alerter
  • lama // 24.01.2020 à 11h46

    Bravo, quel travail rigoureux, et bénévole de surcroit !
    Mais ce barbarisme et anglicisme qu’est le mot « narrative », utilisé très excessivement dans la deuxième partie, gâte malheureusement votre grand travail ( et le décrédibilise en partie). Ça ne veut absolument rien dire.

      +2

    Alerter
  • Nicole de Nicomaque // 24.01.2020 à 23h09

    @Iama

    Pour mieux comprendre le terme en question ( narrative ), voici un ouvrage qui pourra en partie vous éclairer :

    Christian SALMON :  » Storytelling. La machine à fabriquer les images et à formater les esprits  » – 2007
    édition :  » La Découverte « .

      +0

    Alerter
  • DHorse2 // 25.01.2020 à 21h29

    J’utilise probablement le mauvais français. Lol. 🇨🇦 Mais les commentaires sont fermés sur Consortium News. Je voulais dire merci. Bon travail! David G. Horsman, Calgary, Canada.

      +2

    Alerter
  • moshedayan // 26.01.2020 à 19h04

    Quelques commentaires :
    cette vidéo prouve une chose : le degré de corruption générale et de dépendance des dirigeants ukrainiens actuels à l’égard des Etats-Unis.
    Le nouveau président Zelenski se laisse mener comme un enfant par le journaliste américain au lieu de lui rétorquer séchement que la Justice a le droit de faire son travail et que Burisma a les mains sales – point barre !
    Pour votre remarque M. Beruyer sur l’habitude de la nomenklatura post-soviétique de ne pas déranger les dirigeants, vous avez parfaitement raison.
    Mais j’ajouterai : au vu de ce que j’ai entendu sur le Procureur de Nice concernant une manifestante blessée lors d’une manifestation de vos Gilets Jaunes, je crois bien que cette « mauvaise habitude » de ne pas déranger « les puissants » – dont votre Président, s’est aussi répandue dans votre pays. Entre « nomenklatura corrompue » et ploutocratie française qui se pare de la « Démocratie » chantée à tue-tête ( refrain France mère de la « DDHC ») la différence est-elle si grande depuis quelque temps???
    Votre documentaire est au final essentiel pour les Français; c’est le plus important…Je le souligne encore !!!
    Enfin, pourquoi Trump n’agit pas avec tous les éléments en main ? se demandent certains… Mon hypothèse, il attend son heure… Mais il est difficile aussi d’attendre de l’Ukraine de la solidité… parce que ce pays est dans un état de torchon sale…

      +4

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications