Les Crises Les Crises
9.janvier.20209.1.2020 // Les Crises

Interdit d’interdire : USA – Iran : la guerre est-elle déclarée ?

Merci 116
J'envoie

Source : Russia Today France, Interdit d’Interdire, 08-01-2020

Frédéric Taddeï reçoit :

– Stéphane Rials, professeur à l’université Panthéon-Assas

– Mahnaz Shirali, professeur à Sciences Po, spécialiste de l’Iran

– Georges Malbrunot, journaliste

– Gil Mihaely, rédacteur en chef chez Causeur.fr, docteur en histoire à l’EHESS

Source : Russia Today France, Interdit d’Interdire, 08-01-2020

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

RGT // 09.01.2020 à 08h18

Pour les USA, le problème iranien a commencé en 1979…

Pour les iraniens, le problème a commencé en 1953…

Selon vous, qui le premier a commencé les hostilités ?

Si l’Iran organisait des coups d’états sanglants en occident j’aimerais savoir ce qu’en penseraient les victimes.

Les occidentaux ne pourraient-ils pas, ne serait-ce qu’un seul instant, foutre la paix aux autres peuples et cesser de leur imposer leur diktat afin de piller leurs ressources naturelles ?

57 réactions et commentaires

  • Catalina // 09.01.2020 à 07h14

    Hors sujet mais pas tant que ça ! les USA opérent pression, chantage au visa pour se rendre à l’ONU, j’ai créé une pétition afin que l’ONU revienne sur le continent
    https://www.unepetition.fr/sanctions-usa-devoiement-onu

      +28

    Alerter
    • obermeyer // 09.01.2020 à 07h37

      C’est signé ! Bravo pour l’initiative .

        +8

      Alerter
    • weilan // 09.01.2020 à 07h48

      Ah, vous croyez encore à l’utilité de ce « machin » devenu aussi inefficace que sa glorieuse ancêtre, la SDN ?
      Vous n’avez pas dû suivre les actualités des 30 dernières années !

        +10

      Alerter
      • Jean // 09.01.2020 à 15h12

        L’ONU et le droit international sont au contraire les derniers remparts à la loi du plus fort, que voudrait imposer les USA au reste du monde. La loi peut aussi protéger les plus faibles contre l’impéritie des plus forts.

          +11

        Alerter
    • François Marquet // 09.01.2020 à 07h57

      J’ai signé. Je verrais bien le siège de l’ONU à Genève.

        +7

      Alerter
      • RGT // 09.01.2020 à 08h26

        Pour que l’ONU ait le moindre soupçon de crédibilité il faudrait déjà commencer par installer cette vénérienne institution sur une île déserte au milieu de l’océan Pacifique.

        Île qui bien sûr serait totalement indépendante de tout état et à l’abri de toute contrainte politique que ce soit.

        Et, cerise sur le gâteau, dont le sol et les infrastructures soient totalement PUBLIQUES, avec stricte interdiction de toute privatisation.

        Tant que ces conditions ne seront pas remplies l’ONU ne sera qu’un pantin au service de celui qui a « la plus grosse » (armée ou puissance financière) et restera le « porte c…s » des états les plus prédateurs au détriment des plus faibles.

          +19

        Alerter
  • Fidéle // 09.01.2020 à 08h06

    Les américains ne représentent-ils pas un danger existentiel certain pour nous tous? A voir leur comportement , on a le droit de le penser sérieusement, nous sommes en pleine jungle . Il ya lieu de réfléchir à une autre organisation, à l’échelle du monde ,qui ne laisse pas les mains libres à leurs caprices et folies .

      +35

    Alerter
    • Science Surprenante // 09.01.2020 à 15h00

      Les USA rackettent le monde entier. C’est aussi simple que cela. Et ils se comportent comme des gangsters sans aucune foi ni aucune loi et tous les autres sont de vulgaires Amérindiens qui attendent d’être parqués dans des réserves après avoir été décimés pour pouvoir s’emparer des richesses du continent. Ce qui est triste c’est que certains pays leur servent laquais. La faute à leurs dirigeants, pas aux peuples.

        +27

      Alerter
  • RGT // 09.01.2020 à 08h18

    Pour les USA, le problème iranien a commencé en 1979…

    Pour les iraniens, le problème a commencé en 1953…

    Selon vous, qui le premier a commencé les hostilités ?

    Si l’Iran organisait des coups d’états sanglants en occident j’aimerais savoir ce qu’en penseraient les victimes.

    Les occidentaux ne pourraient-ils pas, ne serait-ce qu’un seul instant, foutre la paix aux autres peuples et cesser de leur imposer leur diktat afin de piller leurs ressources naturelles ?

      +92

    Alerter
  • Jérôme // 09.01.2020 à 09h07

    Même si les USA sont un gigantesque bazar parce que les pouvoirs y sont très éclatés et antagonistes, ils ont des objectifs, en partie irréalistes, nuisibles, contradictoires, mais tout de même décryptables.

    Le déterminant essentiel de la politique étrangère d’un État ce sont des intérêts dans le cadre de réalités géo-économiques ; et les USA ont une conception très extensive de leurs intérêts.

    Par une anomalie historique temporaire les USA ont pu exercer une domination écrasante sur une large partie du monde alors qu’ils sont périphériques par rapport au centre du monde. Ce temps est fini mais ils veulent le prolonger car ils en retirent des bénéfices considérables. Comme théorisé par Mackinder, face à l’émergence de puissances du Heartland, les USA veulent diviser l’Eurasie et y semer le chaos pour y rester implantés et éviter d’être rejetés dans leur continent isolé. Ils se sont implantés au Moyen-Orient qui leur permet de menacer la sécurité énergétique de leurs grands rivaux.

    Cet assassinat visait en fait au moins autant l’Irak que l’Iran et l’Arabie Saoudite car on oublie que l’irakien Al Muhandis a été assassiné avec Soleimani et que l’Irak jouait le médiateur entre iraniens et saoudiens pour apaiser leurs relations. Les USA ne veulent d’apaisement car c’est le conflit qui justifie leur présence et leurs lucratives ventes d’armes au Moyen-Orient.

    Ajoutez-y la volonté, assortie de menaces, de capter les revenus du pétrole irakien, dénoncée publiquement par le 1er ministre irakien et vous avez les véritables causes de cette crise.

      +39

    Alerter
    • Florian Marquet // 09.01.2020 à 09h35

      Ce n’est pas le pétrole irakien qui est en cause, mais le nucléaire iranien. Recherchez sur Internet l’affaire du scandale de la société canadienne Uranium One ! DJ Trump, dans son discours d’hier, a rappelé que tant qu’il serait président, l’Iran n’aurait « aucun missile nucléaire ». Pourquoi ? L’Iran aurait-il déjà des missiles nucléaires ? Les aurait-il fabriqué lui-même ? Les lui a-t-on fournis ? Enfin, pourquoi Trump a-t-il annulé l’accord qu’Obama avait passé avec l’Iran sur le nucléaire iranien ?

        +3

      Alerter
      • Fritz // 09.01.2020 à 11h18

        Et bien sûr, vous trouvez normal et légitime qu’un pays qui possède l’arme nucléaire depuis 1945, un pays qui a procédé à des centaines d’essais nucléaires, le seul pays qui a osé utiliser l’arme nucléaire contre des populations civiles, vous trouvez normal que ce pays sacro-saint fasse la leçon à un pays plus ancien, qui n’a jamais utilisé l’arme nucléaire, et dont un général héros de la guerre contre Daech a été assassiné en Irak pas un missile du pays sacro-saint.
        La soumission à l’Amérique commence dans les têtes.

        Maintenant, je pense qu’il serait bon que l’Iran dispose de missiles à tête nucléaire. Cela s’appelle : la dissuasion du faible au fort.
        C’était une doctrine française, à l’époque lointaine où il y avait un pays indépendant qui s’appelait la France.

          +48

        Alerter
        • Florian Marquet // 09.01.2020 à 12h06

          Je trouve normal et légitime qu’un pays qui s’est doté d’un président non aligné à l’ordre mondial, fasse tous les efforts possibles, pour éviter une conflagration nucléaire mondiale, dès lors que les informations classifiées qu’il possède lui révèlent l’identité des personnalités partout dans le monde, qui pourraient en être responsables, à travers leurs agissements, leurs contacts et leur influence. Revoir le film « La somme de toutes les peurs » !

          Il n’y a pas de place pour le sentimentalisme ou le moralisme dégradant. C’est de la realpolitique ! Bien sûr, l’Iran pourrait avoir sa propre dissuasion nucléaire, mais ce n’est pas de cela dont il est question actuellement. Si l’Iran avait décidé d’éliminer son général pour cause de double jeu, il lui fallait trouver une bonne explication pour son peuple et au niveau public. Désormais, le monde est informé ! Fin de cette partie. Place à la suivante.

            +1

          Alerter
          • Science Surprenante // 09.01.2020 à 14h50

            « Si l’Iran avait décidé d’éliminer son général pour cause de double jeu, il lui fallait trouver une bonne explication pour son peuple et au niveau public. »

            Supposition délirante quand on sait comment Soleimani a été attiré dans un traquenard à Bagdad alors qu’il était en mission diplomatique à la requête des USA. Et voilà que Mike Pence accuse Soleimani d’avoir tenu un rôle dans les attentats du 911. Plus c’est gros, plus ça passe. Quoique là ça ne semble pas être assez gros. Et ce serait une première qu’il y ait besoin de « preuves » (AMD Irak, Russiagate, Skripal, attaques chimiques en Syrie, etc.), car on est sur le registre: nous n’avons pas besoin de preuve puisque c’est « vrai », définitivement « vrai ».

            https://eu.usatoday.com/story/news/politics/2020/01/04/mike-pence-says-iran-leader-qasem-soleimani-assisted-9-11-hijackers/2812917001/

            Les USA ne pardonnent pas à Soleimani d’avoir contribué à casser leurs joujoux Al Quaeda et ISIL en Irak et en Syrie. Crime impardonnable d’avoir détruits de si beaux instruments exportables partout, notamment aujourd’hui en Libye. Le Mali n’est pas loin…

              +23

            Alerter
            • Florian Marquet // 09.01.2020 à 17h49

              Je ne crois pas que la mise en oeuvre d’Al Quaïda ou celle d’ISIS soit liée à l’administration actuelle des USA ! Votre logiciel ne serait-il pas obsolète ? Mais vous avez raison, les USA, à une époque encore récente, ont pu y contribuer par leurs élites d’alors. Toutefois, Soleimani ne s’est pas contenté en Irak de dégommer les forces de Daesh. Il a aussi contribué à dégommer des irakiens à raison de plusieurs centaines.

              En ce qui concerne les déclarations de Mike Pence, il faut bien qu’il donne quelque chose à grignoter à la presse mainstream. Cela contribuera à noircir des milliards de pixels sur la toile, alors même qu’il n’est pas en charge directement de la politique étrangère.

                +2

              Alerter
        • biblo // 11.01.2020 à 10h33

          « C’était une doctrine française, à l’époque lointaine où il y avait un pays indépendant qui s’appelait la France. »

          Oui donc en fait ça ne marche pas votre truc… c’est même pire du coup.

            +1

          Alerter
      • Science Surprenante // 09.01.2020 à 14h37

        « DJ Trump, dans son discours d’hier, a rappelé que tant qu’il serait président, l’Iran n’aurait “aucun missile nucléaire”. »

        Pourquoi relayez-vous la propagande mensongère des assassins quand Khamenei a interdit l’arme nucléaire?

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Fatwa_de_l%27ayatollah_Khamenei_interdisant_les_armes_nucl%C3%A9aires

          +10

        Alerter
        • Florian Marquet // 09.01.2020 à 17h53

          Dans un pays, il n’y pas qu’un seul son de cloche ! Pourquoi le président Rouhany a-t-il déclaré ces jours-ci qu’il lèverait les restrictions sur les centrifugeuses si ce n’est que pour bien nous faire savoir que ce qui en jeu est bien en rapport avec le nucléaire militaire ? Wikipedia ???? Là vous frappez fort quand même !

            +2

          Alerter
      • Jérôme // 09.01.2020 à 16h12

        Il n’y aura pas de nucléaire iranien. L’Iran ne veut pas se doter de l’arme nucléaire. Khamenei a même publiquement déclaré que l’arme nucléaire était contraire à la religion musulmane.

        L’Iran n’a pas besoin du nucléaire militaire pour disposer d’une dissuasion efficace. Les armes bactériologiques portées sur un missile balistique sont tout aussi apocalyptiques que le nucléaire. C’est d’ailleurs pour cette raison que, malgré l’accord de 2015, les UsA de Trump et Israël o t voulu mettre a bas cet accord : pour priver l’Iran de toute capacité offensive et donc de toute capacité dissuasive.

          +7

        Alerter
        • Madudu // 10.01.2020 à 11h35

          L’Iran s’interdit également les armes biologiques et les armes chimiques, classées « haram » par le guide suprême.

          La dissuasion iranienne repose sur la capacité à frapper avec précision de nombreuses infrastructures stratégiques en même temps.

          Cela leur donne le pouvoir de provoquer l’effondrement de n’importe quelle monarchie du Golfe, ou de mettre hors jeu la logistique d’un agresseur, ou de faire beaucoup de morts chez les militaires états-uniens, ou d’interrompre le trafic maritime dans le Golfe, …

            +3

          Alerter
    • barbe // 09.01.2020 à 09h41

      Cela ne nous apprend rien de ce qu’on ne savait déjà, mais c’est bien écrit. Merci Jérôme.

        +3

      Alerter
  • yack2 // 09.01.2020 à 09h07

    Quand on voit le niveau des anti iraniens gouvernementaux, il y a de quoi avoir peur….déblatérer de la rumeurs à grande échelle, prendre ses désirs pour des réalités et avoir le soutien de la puissance américaine avec le niveau de réflexion d’une grenouille spinale…….Je crois qu’ils vont arriver à nous foutre le bordel fatal.

      +18

    Alerter
  • Fritz // 09.01.2020 à 09h37

    La riposte iranienne à l’assassinat terroriste du général Soleimani fut modérée, calibrée,, mais ce n’est pas fini.
    Les pantins européens ont atteint des sommets dans l’obscénité : ils ont condamné cette riposte légitime, mais pas l’assassinat de Soleimani qui avait été invité par le gouvernement irakien.
    Tous les hommes de cœur doivent entretenir un devoir de haine envers l’Amérique.

      +37

    Alerter
    • Science Surprenante // 09.01.2020 à 14h55

      Quand Soleimani a été assassiné, les occis-dans-tôt ont appelé l’Iran à la « retenue », mais n’ont pas condamné.

      Quand l’Iran a balancé ses missiles, les occis-dans-tôt ont condamné, mais n’ont pas appelé les USA à la retenue.

      Avons-nous besoin des USA. Je pense que non. Le monde est suffisamment vaste pour se permettre de se passer d’eux et en tout premier lieu de leur monnaie. Sans leur planche à billets, ils seraient déjà ruinés.

        +23

      Alerter
  • olivier // 09.01.2020 à 10h04

    Très intéressant ce Gil Mihaely…
    Pas Français, étude en « sciences po » en Israel, vient en France à EHESS, montre patte blanche, et crée « Causeur » (celui qui parle ou celui qui crée des situations???)….
    « Causeur » : Organe de propagande Israélien en France????
    En tout cas c´est clair : Gil Mihaely : » En Israël, et cela depuis 1949, on s´en fout du droit international… »
    Cela est dit, et bien qu´Israel sorte de l´ONU, et qu´on en finisse avec cette grande mascarade du droit international…
    Et que l´on redevienne Français, en défendant les intérêts Français….

      +18

    Alerter
  • Fritz // 09.01.2020 à 10h14

    Un texte remarquable d’Elijah Magnier sur la riposte iranienne :
    https://www.dedefensa.org/article/une-attaque-sans-precedent
    Pour la première fois depuis 1945, un pays frappe frontalement les États-Unis.
    Et les USA n’ont pas riposté à la riposte iranienne. La jactance de Trump ne doit pas tromper : il a reculé.

      +20

    Alerter
    • Florian Marquet // 09.01.2020 à 10h30

      Non ! Tout cela est de la comm ! L’Iran a parfaitement compris le message qui s’adresse en réalité au Deep State mondial !

        +1

      Alerter
    • Calmezvous // 10.01.2020 à 11h55

      Quelle réponse, des missiles sur des hangars entre 80 et 0 victime et peut-être même un avion civil… Whaaaaaaa ! Alors que leur numéro vient d’être tuer, totalement guignolesque.

      Tout ça est du grand guignol.

      Trump n’a en rien reculé, tout ça est une pure comédie.

      USA et Iran signeront avant la campagne présidentielle un accord.

        +1

      Alerter
  • Jacques Vallin // 09.01.2020 à 12h55

    J’ai signé aussi. Le seul lieu de débat et de prises de décision de la majorité des pays du monde ne peut pas être otage du pays le plus agressif de la planète.
    L’ONU à Genève !

      +4

    Alerter
  • Onna // 09.01.2020 à 14h00

    l’ONU … Institution en carton pour un meilleur contrôle de la mondialisation.
    Est-ce que l’ONU a déjà empêché une guerre ? que dire lorsque Ban Ki Moon sort au dalaï lama « – c’est bien il faut continuer le combat »; ou encore les multi experts en économie ou écologie qui gesticulent en vain pour alerter sur l’effritement de ces écosystèmes ?
    L’ONU, l’OTAN, l’OMS, l’OMC, Banque Mondiale, FMI, toutes ces institutions sont pour le plus grand malheur des peuples

      +9

    Alerter
    • CHLéO // 09.01.2020 à 20h09

      « … L’ONU, l’OTAN, l’OMS, l’OMC, Banque Mondiale, FMI, toutes ces institutions sont pour le plus grand malheur des peuples »

      Et dont les manettes sont toutes entre les mains des étasuniens ; on peut y ajouter l’UE, le comité Nobel, et bien d’autres sans doute.

        +6

      Alerter
  • Casimir Ioulianov // 09.01.2020 à 14h13

    Hum .. et personne pour pointer les deux éléphants dans la pièce : le prix du pétrole et la procédure d’impeachment. Faire monter le premier et oublier la deuxième sont les seules et uniques raisons du merdier, le reste c’est du collatéral.
    Le seul problème dans cette vision c’est que les locaux , en particuliers Iraniens en sont réduis à être aussi du collatéral… plus exactement du dommage collatéral. Heureusement pour le POTUS ces mecs ont de quoi tenir leur milices (comme quoi , buter un général…) et savent rester mesurés dans leurs réponses. En ce qui concerne les Irakiens , j’en suis moins sur et après tant d’années d’occupation , ils aimeraient bien que les ricians leurs lâchent un peu les basques…et ils commences à le dire de plus en plus fort à chaque occasion qui se présente. Pour l’instant la réponse des US c’est « nop, we’re gonna let boots on the ground, K ?  » , mais ça aussi , ça peut être amené à changer ; pour une prochaine crise peut être ?

      +6

    Alerter
    • potus // 10.01.2020 à 11h56

      La tentative d’impeachment est totalement bidon et elle ne mènera à rien. POTUS le sait et se marre bien.

        +2

      Alerter
  • Kokoba // 09.01.2020 à 14h25

    Trump qui annonce : « Nous voulons la paix »
    Juste après avoir assassiné un général Iranien.

    A chaque fois, çà me fait penser à « Mars Attack »
    Quand les martiens hurlent « Ne courrez pas! Nous sommes vos amis! » tout en désintégrant à tour de bras…

    NE COURREZ PAS !
    NOUS SOMMES VOS AMIS !

    ZING ! ZING !

      +26

    Alerter
  • BoardGameAddict // 09.01.2020 à 15h04

    Quand je joue au Monopoly ou aux Richesses du monde, tous les coups sont bons pour gagner (= avoir le plus ou faire en sorte que mon conccurent ait le moins). Ce qui est juste et moralement acceptable n’a pas lieu d’etre. Ce qui compte est de gagner.
    Quand on aura compris que les U.S. (entre autre) voit le monde de cette maniere, on arretera de se poser des questions sur leur incoherence paroles vs actions. Reste a jouer nos cartes de la meilleur des facons, ou retourner la table et pietiner le jeu (bon courage pour la deuxieme solution).

      +3

    Alerter
    • SanKuKaï // 09.01.2020 à 20h31

      Oui mais au Monopoly vous gagnez quand votre adversaire n’existe plus. Dans la vraie vie éradiquer un pays n’est plus possible, même économiquement un pays ne peut pas faire faillite. Il fait défaut mais il existe encore.
      Si les US jouent leurs coups pour gagner je ne suis pas que leurs coups soient si bien joués. Ils ont gagné la guerre en Irak mais l’ont-ils conquis?Leur influence au MO se réduit tous les jours, l’Arc chiite est en phase de reconstruction, la Syrie existe toujours, l’allié MBS est empêtré au Yémen, l’OCS progresse, les tuyaux Russes avancent partout inexorablement, la Chine est l’économie numéro 1, leur crédibilité diplomatique est en lambeaux après l’épisode Kurde et celui-ci, etc.

        +5

      Alerter
  • Subotai // 09.01.2020 à 18h07

    USA – Iran : la guerre est-elle déclarée ?
    Réponse : Oui.
    Les USA ont tué un Plénipotentiaire en mission diplomatique officielle, durant la réception officielle, dans un pays tiers, en tuant aussi des Officiels de ce pays tiers.
    C’est un casus belli.
    C’est déjà arrivé, mais ce n’est pas la coutume et c’est le signe d’une certaine faiblesse Politique de celui qui agit ainsi.
    L’Histoire à montré qu’à chaque fois ça ne finissait pas bien pour le violeur de l’immunité diplomatique…
    Donc la guerre EST DE FAIT déclarée, même si les hostilités peuvent demeurer feutrées un certain temps, voire longtemps.
    Et m’est avis qu’elle ne cessera qu’avec la fin de l’entité politique désignée sous le nom d’États UNIS d’Amérique…

      +15

    Alerter
  • Catalina // 09.01.2020 à 18h29

    et toujours, l’excellent site des Chroniques du Grand Jeu :
    « A cet égard, la réaction iranienne après la mort de son charismatique général est édifiante. Il ne faut jamais défier les Perses aux échecs. Alors que beaucoup, les Américains au premier chef, s’attendaient à une contre-attaque en règle, Téhéran a vu plus loin, beaucoup plus loin. Le but fondamental des Iraniens est de faire partir l’empire de chez leur voisin irakien et tout y est subordonné. »
    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2020/01/sagesse-provocations.html

      +8

    Alerter
  • martin // 09.01.2020 à 18h56

    Ne tournons pas autour du pot, les Etats-Unis viennent de prendre une fessée cul-nu. Comme l’a déclaré l’amiral Kirby, ancien porte-parole du Pentagone, l’Iran a prouvé « qu’il est une superpuissance balistique » dont les missiles sont « puissants et intelligents ». Les iraniens ont complètement détruit la base d’Ain Al Assad. Aucun des missiles iraniens n’a pu être stoppé par les systèmes antiarériens US, et il pourrait bien y avoir eu plusieurs blessés que Trump cache, peut-être des morts.Fin du spectacle, l’Iran a parlé clair: « Si vous recommencez, ce sera 10 fois pire, compris? ». Quant aux frappes nucléaires tactiques, nouvelle doctrine officielle US depuis 2018 (Bolton), les dindons de Washington feraient mieux d’oublier, car Moscou a indiqué que des frappes nucléaires tactiques US seraient interprétées par elle comme une agression contre la Russe.
    Les américains semblent commencer à évacuer Al Tan’f. Ils ont cherché très longtemps leur claque en plein visage, ils l’ont obtenue. Soyons sûrs qu’ils vont changer de ton, et si l’on examine les déclarations penaudes (et nerveuses) de Trump, c’est en cours.

      +8

    Alerter
    • BoardGameAddict // 09.01.2020 à 19h35

      Je suis loin de voir la fessee que vous voyez. C’est meme plutot dans le sens inverse. Les USA ont tue le numero 2 Iranien et en represaille, l’Iran fait peter quelques missiles, en prenant bien attention de ne pas tuer un Americain, le tout histoire de sauver la face vis-a-vis de sa population.
      Si on compare l’arsenal des deux pays, il n’y a pas photo…
      Et completement detruit la base d’Ain Al Assad?! Quelques semaines pour reconstruire et c’est comme si de rien ete…

        +5

      Alerter
      • Fritz // 09.01.2020 à 19h45

        Le numéro 2 iranien ? Ce serait plutôt le président Rohani.
        Quelques missiles ? Aucun n’a été intercepté par les surhommes américains. Ils ont tous touché leurs cibles.
        Et relisez les derniers mots de Trump. Il souhaite un grand avenir à l’Iran et à ses dirigeants :
        « We want you to have a future and a great future ». Bref, le recul derrière la jactance.
        Première fois que les superhéros ne réagissent pas à un tir de missiles réussi.

          +8

        Alerter
        • BoardGameAddict // 09.01.2020 à 19h56

          Ils ont tous atteint leurs cibles oui… mais il faut voir la cible. C’est quand meme ridicule. Les Americains ont fait passe le message, via les Suisses, des le lendemain de l’assassinat, de se venger de facon raisonnable. C’est exactement ce qu’il s’est passe.
          Bien sur que Trump leur souhaite un grand avenir: il a fait ce qu’il voulait, sans aucune consequence…

            +3

          Alerter
          • martin // 09.01.2020 à 20h35

            Grosses cibles au contraire. En termes militaires, cibles de hautes valeur.
            En réalité, les iraniens ont pété la base de commandement Us en Irak et leur base aérienne principale. Il faut faire un peu d’histoire. Quand est-ce qu’une base américaine a été frappée par une puissance étrangère pour la dernière fois, sans réponse immédiate et démesurée?
            Les militaires américains savent tout cela, mais les politiques de Washington se croyaient encore dans les année 90.
            Maintenant ils ont compris.

              +4

            Alerter
            • BoardGameAddict // 09.01.2020 à 20h41

              L’assassinant d’une haute figure Iranienne VS quelques batiments… Sachant que les Americains ne sont pas idiots et savaient deja qu’il y aurait quelques represailles.
              J’ai l’impression que tous les deux ca va etre « Agree to disagree » 😉

                +3

              Alerter
            • potus // 10.01.2020 à 11h58

              Vous êtes complètement matrixés avec vos iraniens. Redescendez sur terre.

                +1

              Alerter
  • Florian Marquet // 09.01.2020 à 19h54

    Meuhh non ! Les USA n’ont pris aucune fessée ! L’anti-américanisme avéré d’une majorité des commentateurs de ce site n’a aucune valeur d’analyse des évènements de ces derniers jours. Les faits :
    1- Les deux chefs d’état ont évoqué le nucléaire militaire
    2- Les deux chefs d’état ont fait des menaces publiques
    3- L’évacuation des militaires US d’Irak est prévue dans le programme du candidat Trump de 2016 ! Seul l’OTAN (CIA) s’y opposait. Maintenant, dans le respect de la souveraineté irakienne et du vote de son parlement, ces troupes vont pouvoir progressivement être dégagées, ce qui est la porte ouverte à tous les autres rapatriements des troupes US à l’étranger. Ce ne sera plus une décision de l’OTAN, mais la réponse normale à une demande des états souverains, désormais respectés !
    4- Des missiles nucléaires tactiques ont été employés au Yémen dès 2016, et le dernier en date lors d’une attaque israélienne en Syrie au mois de novembre dernier. A la Russie d’aller jusqu’au bout de sa logique !

    Enfin, j’ai bien suivi toutes les déclarations de Trump, de Pompeo, des membres du DOD, du Département d’Etat, des membres républicains de la Chambre des représentants (House) ou du Sénat, etc. et je n’ai pas trouvé une seule déclaration penaude ! Seuls les Démocrates ont été angoissés, confondant parfois Irak et Iran, afin de couvrir leur procédure d’impeachment dont la transmission au Sénat est curieusement bloquée depuis 21 jours !

      +2

    Alerter
    • CHLéO // 09.01.2020 à 20h21

      « … Maintenant, dans le respect de la souveraineté irakienne et du vote de son parlement, ces troupes vont pouvoir progressivement être dégagées, ce qui est la porte ouverte à tous les autres rapatriements des troupes US à l’étranger. Ce ne sera plus une décision de l’OTAN, mais la réponse normale à une demande des états souverains, désormais respectés ! »

      Quel beau conte de fées ! Vous croyez vraiment ce que vous dites là ? Soit vous êtes un grand naïf, soit vous prenez les commentateurs pour des billes…

      Et ça ne vous choque pas que « Des missiles nucléaires tactiques ont été employés au Yémen dès 2016, et le dernier en date lors d’une attaque israélienne en Syrie au mois de novembre dernier » ; vous êtes digne d’obtenir un passeport et de devenir un good boy nord-américain (mais peut-être l’êtes-vous déjà ?). Vous devriez vous porter volontaire pour l’Irak ou le Yemen, bien que j’ai trop de respect et de compassion pour ces peuples, et l’idée de leur envoyer un individu de votre acabit me chagrinerait énormément.
      A bon entendeur…

        +5

      Alerter
      • Florian Marquet // 09.01.2020 à 21h22

        Je ne réponds pas aux insultes !
        Voici comment commence la lettre du général William H Seely commandant la CJTF-OIR (force tactique conjointe combinée-Opération Inherent Resolve = coalition internationale organisée sous l’égide de l’OTAN) adressée au général irakien Abdoul Amir le 6 janvier 2020 :
        « Monsieur, par respect envers la souveraineté de la République d’Irak et à la demande du Parlement Irakien et du Premier Ministre, la CJTF-OIR va repositionner ses forces dans les jours à venir en préparation de mouvements ultérieurs. …. » et elle se termine par : « Alors que nous entamons cette prochaine phase d’opérations, j’aimerais réitérer la valeur de notre amitié et de notre partenariat. Nous respectons votre décision souveraine de demander notre départ. »
        Il ne s’agit pas seulement d’un retrait des forces US, mais de toutes les forces de la coalition. Et ceci n’est pas une décision de l’OTAN, mais une directive du DOD. Autrement dit, le commandement de l’Otan a été shunté !

          +3

        Alerter
        • Fritz // 09.01.2020 à 22h08

          Dont acte. La dernière phase de la lettre du général Seely est belle, mais il eût été plus beau encore, et plus heureux pour tout le monde, que l’armée américaine n’eût pas envahi l’Irak en 2003. Elle y a perdu plus de 4.500 hommes, et son invasion a provoqué la mort de plusieurs centaines de milliers d’Irakiens (655.000 selon une étude du Lancet parue en 2006 : https://www.revmed.ch/RMS/2006/RMS-84/2329).

            +5

          Alerter
          • Florian Marquet // 09.01.2020 à 22h58

            Je suis là complètement d’accord avec vous ! Mais Trump n’est en aucun cas responsable des décisions prises avant lui par ce qu’on appelle aujourd’hui le Deep State ou encore le marais (swamp). La gouvernance d’un ordre mondial unique auquel il s’oppose ouvertement (voir ses discours de campagne, le discours le jour de l’élection et enfin son discours lors de son investiture). En 3 ans, il a ordonné 0,6% d’attaques comparativement à Obama en la seule année 2016. Il est irrémédiablement plus pacifique, malgré ses déclarations tapageuses. Il veut faire tomber tous les zones de la corruption y compris dans le domaine géopolitique, et sa préoccupation face à l’Iran ne réside pas dans les atouts de ce pays (excellents missiles et cyber-hackers), mais dans l’intrigue qui s’est cachée dans l’accord d’Obama sur le nucléaire iranien et dont je vous ai donné quelques orientations de recherche. Il est temps que vous analysiez l’important changement qui se déroule actuellement aux USA et que j’ai récemment découvert en examinant le bilan des 3 dernières années.

              +4

            Alerter
    • Subotai // 09.01.2020 à 20h36

      Les déclarations, penaudes ou pas ne veulent rien dire en les circonstances.
      La choses la plus difficile pour une armée en territoire étranger est la Retraite. Il en faut peu pour que se soit la débandade.
      Les protagonistes jouent un ballet dont on connait parfaitement les figures.
      Les défaites militaire s’accompagnent souvent de changements de Régime pour le perdant.
      Et il est souvent le cas où le gagnant ne tient pas à ce que son opposant s’effondre trop brutalement.
      Je me suis demandé ce que les rodomontades et justification foireuses de Trump signifiait.
      Ne prenant pas l’individu, ni pour un imbécile, ni pour un inconscient, je commence à penser qu’il a peut être obtenu les moyens politiques de faire ce qu’il a toujours prétendu vouloir: le retrait des troupes EN BON ORDRE.
      Et sans passer pour celui qui « perd la guerre ».
      On verra bien…

        +6

      Alerter
    • martin // 09.01.2020 à 22h33

      Cette histoire de frappes nucléaires tactiques saoudiennes au Yemen est visiblement une infox. Quant à la même chose en Syrie, je pouffe. Je voudrais bien voir qui oserait faire une telle chose à proximité des forces russes. Pour le coup, bonjour la sanction!

        +1

      Alerter
      • Florian Marquet // 10.01.2020 à 00h05

        Techniquement, ces armes nucléaires tactiques (ANT) ont commencé à être envisagées dans les années 1970 et Israël a mis au point de tels missiles dès la fin des années 1990. Certainement, d’autres forces ont réalisé aussi ce type d’armement. La question est de savoir comment des bombes utilisées au Yémen ont-elles pu créé des zones radioactives avec de l’armement conventionnel ? De même quel armement conventionnel entraînerait en Syrie une onde de choc de 2,7 sur l’échelle de Richter, enregistrable sur des sismographes européens ? Il faut analyser les faits. Même s’il ne s’agit que d’une forte suspicion, elle est partagée par beaucoup d’observateurs. Et il semble, d’après le Times of Israel, que Netanyahu lui-même aurait reconnu certains faits. Quant à la Russie, ce ne serait pas la première fois qu’Israël brave l’espace des Russes en Syrie. Mais Poutine demeure prudent. Il sait que Trump a déclaré à l’OTAN que le seul ennemi était le terrorisme et plus la Russie. Il sait que Theresa May a été poussée à démissionner. Il sait que les jours de l’UE sont comptés. Il ne veut pas déclencher les hostilités comme le souhaiterait l’oligarchie mondialiste qui a institué le terrorisme islamiste. Les mondialistes semblent aujourd’hui paniquer face à la montée en puissance des nationalismes. Qui voudrait un holocauste nucléaire ? Est-ce que les ANT pourraient servir des objectifs terroristes et déclencher l’irréparable ?

          +1

        Alerter
  • Jahan // 10.01.2020 à 07h11

    J’ai écouté tout avec beaucoup d’attention. Le reportage au départ ressemble plutôt à une fiction pour lier les événements quelques fois tout à fait indépendants. Il s’efforce de justifier injustifiable qui est l’assassinat du Général Soleimani en bafouant les droits internationaux. Il avait pour but de faire perdre le téléspectateur et cacher cette acte de guerre d’agression déclenchée par les USA. En suite Georges et Stefan à mon avis ont eu les points de vue les plus crédibles et les plus lucides. Madame Shirali a raison que sur l’amitié et la compassion des iraniens avec les juifs et à mon avis ceci s’explique également par le fait que les iraniens majoritairement chiites ont été aussi largement opprimés et massacrés par les despotes des empires Arabomusulman surtout par les Abbasid dont s’inspirent les terroristes Salafistes et ces adeptes de soit disant ISIS. Pour le reste Shirali est l’exemple parfaite de l’opposition iranienne dont la haine empêche de voire la grande partie de la réalité iranienne en face. Les illusions fumeuses de ces soit disants experts d’Iran sont pris par l’Occident comme des vérités. L’erreur grave qui explique la défaite de l’Occident face aux Ayatollahs pendant les 40 dernières années.

      +3

    Alerter
  • max // 10.01.2020 à 08h13

    Avoir des projets d’éliminations physiques de personnalités les USA en ont aussi contre Poutine et vraisemblablement aussi contre Xi et peut être même contre des dirigeants occidentaux.
    Pourquoi les USA peuvent-ils se le permettre?
    simplement que depuis l’effondrement de l’URSS, leurs tabous ont sauté.
    Aussi longtemps que leurs dirigeants se sentiront intouchables, ça continuera.
    C’est le droit de tuer, aussi bien les populations que les dirigeants (les israéliens font de même).
    Les pays se sentant visés, n’auront sans doute pas d’autres choix que de porter le fer sur le sol des USA.
    C’est malheureux mais c’est ainsi.
    L’Iran n’étant pas un cas unique.

      +2

    Alerter
  • christian gedeon // 10.01.2020 à 10h24

    Ben dis donc. Quand on ne veut pas voir,on ne veut pas voir,décidemment. Ni se poser les bonnes questions. la première étant comment Soleimani a-t-il été repéré? Grâce à quelles complicités? la deuxième dont on ne parle pas étant par quel canal officieux les us ont ils été prévenus de la frappe(frappette) iranienne? les bases touchées étaient apparemment quasi désertes. De même personne ne s’étonne(étonnament) que le gouvernement IRAKIEN ait dit qu’il n’y avait aucune perte irakienne dans ces frappes. Surprenant,non? les dirigeants iraniens ont bien des défauts,mais certainement pas celui d’être idiots. Et donc d’aller vers une confrontation militaire directe,et donc la fermeture du détroit d’Ormuz. Les bourses ne s’y sont pas trompées,qui sont restées de marbre si l’on exclut le momentum où les spéculateurs s’en sont donnés à coeur -joie et ont engrangé quelques milliards de dollars supplémentaires en 48 heures.Enfin,et c’est une remarque personnelle destinée aux va-t-en-en guerre qui fleurissent en ce moment,pro iraniens sur les crises,pro us sur d’autres blogs. Rappellez vous bien que vous n’irez pas faire ,cette guerre,et j’en reste là,parce que çà me met les abeilles!

      +4

    Alerter
  • Philippe // 10.01.2020 à 22h09

    Bonsoir,
    Suite au tir de missiles iraniens sur une base US, ce que je remarque c’est que les iraniens avaient prévenus à l’avance les irakiens, et donc de fait les américains également.
    Et pourtant il semble qu’aucun missile n’ait été intercepté par les systèmes de défense anti-aériens US, Patriots ou autre DCA.
    Franchement si à partir de maintenant j’avais à me protéger d’attaques de missiles j’irai faire mon marché ailleurs qu’au USA.
    Et si j’avais déjà du matériel US je me ferai rembourser.
    Matière à réflexion pour les suédois, polonais, saoudiens et autres, anciens, actuels ou futurs acheteurs de matériels US?

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications