Les Crises Les Crises
8.janvier.20208.1.2020 // Les Crises

Le congrès va voter une augmentation de 22 milliards pour la défense, une semaine après la réduction considérable des coupons alimentaires par Trump – Par Alex Emmons

Merci 315
J'envoie

Source : The Intercept, Alex Emmons, 10-12-2019

Un convoi de véhicules blindés américains patrouille dans la ville de Qahtaniyah, dans le nord-est de la Syrie, à la frontière avec la Turquie, le 31 octobre 2019. Photo : Delil Souleiman/AFP via Getty Images

Les législateurs démocrates et républicains des commissions des services armés du Congrès ont publié lundi un projet de loi de compromis qui autoriserait 738 milliards de dollars de dépenses militaires en 2020, soit une augmentation de 22 milliards de dollars par rapport à 2019. S’il est adopté, le projet de loi établira officiellement la « Force spatiale » proposée par le président Donald Trump comme sixième force armée et portera l’augmentation annuelle totale des dépenses du Pentagone sous l’égide de Trump à plus de 130 milliards de dollars.

Mais les Démocrates du flanc gauche du parti soutiennent que le compromis rend caduc d’importantes restrictions sur les pouvoirs de guerre de Trump incluses dans la version de la Chambre du projet de loi, où un amendement soutenu par les progressistes aurait interdit à l’administration Trump d’utiliser des fonds pour lancer une guerre offensive non autorisée contre l’Iran.

Le compromis a également écarté une mesure appuyée depuis longtemps par la Démocrate californienne Ro Khanna qui aurait interdit le soutien militaire des États-Unis à l’intervention dirigée par l’Arabie saoudite au Yémen et une autre du Démocrate du New Jersey Tom Malinowski qui aurait interdit la vente de munitions air-sol à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis.

Dans un communiqué commun, le candidat à la présidence, le sénateur Bernie Sanders, et Khanna, qui est le président de la campagne de Sanders, ont qualifié la Loi d’autorisation de la défense nationale de « projet de loi d’une étonnante lâcheté morale » et déclaré que le Congrès ne devrait pas adopter la version de ce compromis.

« Il n’y a aucune raison pressante pour que le Congrès couvre Trump, ses amis saoudiens et les entrepreneurs du Pentagone du complexe militaro-industriel avec ce cadeau de 738 milliards de dollars des contribuables », ont déclaré Sanders et Khanna. « On doit au peuple américain de refaire nos devoirs. »

Différentes versions du NDAA [ National Defense Authorization Act : nom générique d’une série de lois votées annuellement par le Congrès des États-Unis donnant au gouvernement fédéral le droit d’établir le budget et les dépenses du département de la Défense1. Ces lois peuvent viser d’autres aspects de la défense des États-Unis – Wkipedia, NdT] ont été adoptées par la Chambre des représentants sous contrôle des Démocrates et par le Sénat sous contrôle des Républicains au début de l’année, et depuis trois mois, les membres des comités des services armés négocient les détails de l’énorme ensemble de directives et d’autorisations de financement.

La plupart des membres du Congrès considèrent que la loi NDAA est « incontournable », aussi les membres se battent-ils pour y joindre leurs amendements. Mais les derniers détails ont été mis au point à huis clos par la commission chargée de concilier les versions de la Chambre et du Sénat.

Le chiffre des dépenses est conforme à un accord budgétaire bipartite conclu plus tôt cette année, et les contours fondamentaux du compromis ont été présentés la semaine dernière par le Wall Street Journal. En échange de l’officialisation par les Républicains de la « Force spatiale » de Trump, les Démocrates pourront ajouter 12 semaines de congé parental payé pour tous les employés fédéraux qui ont travaillé au gouvernement pendant au moins un an, et pas seulement pour les mères de militaires qui ont déjà droit à cette prestation.

En outre, le projet de loi prévoit une augmentation de salaire de 3,1 % pour les membres des forces armées ; il renforce la surveillance du logement militaire en exigeant que les services élaborent une déclaration des droits des locataires ; il élargit la portée des visas pour les Afghans qui ont aidé les forces américaines ; et il restreint l’utilisation par les militaires de produits chimiques toxiques à base de PFAS [substances perfluoroalkyliques et polyfluoroalkyles du type Fréon, NdT] dans les bases, qui ont été liés à une série de problèmes de santé pour le personnel en service actif.

Dans un communiqué commun, les Démocrates et les Républicains des deux commissions des services armés ont déclaré que ce projet de loi était un « accord bipartite et bicaméral » qui « mettait nos troupes et la sécurité des États-Unis au premier plan en continuant à reconstruire notre armée » et « se souciait des membres de nos forces armées et de leurs familles ».

Mais l’omission des dispositions concernant l’Arabie saoudite est particulièrement frappante, étant donné que le Congrès a adopté des mesures bipartites similaires plus tôt cette année – une qui interdirait le soutien américain à l’intervention au Yémen et une autre qui visait à bloquer les ventes d’armes « d’urgence » de Trump aux Saoudiens. Trump a opposé son veto à ces deux mesures, mais comme le NDAA contient une autorisation de financement sous-jacente pour le Département de la Défense, il serait beaucoup plus difficile pour Trump d’opposer son veto à l’ensemble de ces mesures.

Le sénateur Jack Reed, le principal démocrate de la commission sénatoriale des services armés, a déclaré qu’il s’était battu pour que ces mesures soient incluses dans le projet de loi final, mais qu’il n’avait pas pu surmonter l’opposition des négociateurs républicains.

« En cette période de discorde importante, ce NDAA représente un compromis responsable qui renforce nos capacités de défense nationale », a déclaré Reed dans un communiqué. « Il y a plusieurs points de politique environnementale et du Moyen-Orient pour lesquels je me suis battu jusqu’à la fin, mais je n’ai pas pu passer outre l’opposition farouche de l’administration et des républicains. Ils seront de nouveau sur ma liste de priorités quand nous commencerons ce processus l’année prochaine. »

Le financement du Pentagone a divisé les Démocrates sous Trump. Ceux de gauche, et la plupart des démocrates qui se présentent à la présidence en 2020, ont appelé à une réduction globale des dépenses militaires. Mais au Congrès, les Démocrates ont continué à soutenir des programmes de dépenses alors que les demandes budgétaires de Trump pour le Pentagone sont de plus en plus importantes.

Le contrôle des chiffres du budget incombe en grande partie aux commissions des services armés, dont les membres cherchent à assurer l’état de préparation militaire et accordent donc fréquemment plus de poids aux demandes du Pentagone. De plus, l’administration Trump et la communauté de la politique étrangère ont passé des années à faire valoir que des augmentations massives sont nécessaires pour soutenir le passage à une stratégie de concurrence de grande envergure avec la Chine et la Russie.

En juin 2017, l’ancien secrétaire à la Défense James Mattis et l’ancien président de l’État-major interarmées, le général Joseph Dunford, ont témoigné que le Pentagone avait besoin d’une augmentation annuelle de 3 à 5 % de son budget jusqu’en 2023, ce qui représente des dizaines de milliards de dollars par an. Dunford a déclaré que ces augmentations étaient nécessaires pour « maintenir le niveau compétitif » des forces armées, mais que de telles hausses massives placeraient les dépenses militaires américaines en temps de paix à des niveaux historiques jamais vus depuis la Seconde Guerre mondiale.

L’année dernière, la Commission de la stratégie de défense nationale, un groupe de professionnels de la sécurité nationale non politisés nommés par des membres des commissions des services armés de la Chambre des représentants et du Sénat, a publié un rapport faisant écho à la conclusion selon laquelle « une croissance annuelle réelle de 3 à 5 % est indicative des investissements nécessaires » pour concurrencer la Chine.

Mais alors que les progressistes ont enregistré une poignée de votes de protestation contre les augmentations passées, ils sortent maintenant en force pour dire qu’une telle augmentation ne devrait pas compromettre les priorités nationales. Mark Pocan, un représentant démocrate du Wisconsin et ancien coprésident du Congressional Progressive Caucus, a déclaré que l’augmentation de 2020 était inexcusable alors que le gouvernement Trump réduisait les programmes sociaux.

« En même temps que ce gouvernement a réduit les bons d’alimentation, le programme Medicaid et les services de santé gynécologiques des Américains ordinaires, ce président veut ajouter plus de cent milliards de dollars pour poursuivre des guerres sans fin et non autorisées », a déclaré M. Pocan dans un communiqué lundi soir. « C’est la définition du gaspillage gouvernemental. »

La Chambre et le Sénat devraient commencer à voter sur le projet de loi de compromis dès cette semaine.

Source : The Intercept, Alex Emmons, 10-12-2019

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Kokoba // 08.01.2020 à 09h46

L’Homme est le même partout, on est d’accord.
Cà ne veut pas dire qu’il faut tout mettre au même niveau.

Pour les USA, il y a des faits indiscutables :
– invasion de l’Irak sans aucune raison
– maintien de l’Irak sous occupation
– destruction de la Libye
– destabilisation et tentative de partition de la Syrie
– partition du Soudan
– occupation de l’afghanistan depuis 20 ans
– création de pays fantoches sous leur controle (Kosovo)
– plus de 800 bases militaires réparties à travers le monde
– soutien direct à des groupes terroristes
– coup d’etats et regime changes innombrables (Ukraine, Brésil, Venezuela, Bolivie, Iran, etc…)
– ingérence dans tous les pays “alliés” (youngs leaders en France)
– destruction de l’industrie des pays “alliés” (Alstom)
– embargos illégaux sans aucune raison (Iran)
– utilisation des organismes internationaux pour leurs propres magouilles (SWIFT, OIAC…)
– assassinats sans aucune justification

Et je ne liste pas tout, bien sur.
(je ne remonte même pas très loin dans le temps)

60 réactions et commentaires

  • astap66 // 08.01.2020 à 07h26

    Toute l’obscénité du capitalisme…
    La démocratie formelle n’en a plus pour très longtemps

      +17

    Alerter
  • Fritz // 08.01.2020 à 07h29

    Je propose une traduction plus adéquate du titre de l’article :
    « Le Congrès va voter une augmentation de 22 milliards pour l’agression et l’assassinat ».
    Méfions-nous des faux amis de la langue yankee.

      +24

    Alerter
    • pie vert // 08.01.2020 à 08h50

      Mais enfin, vous croyez sincèrement qu’en face c’est mieux ?
      Partout, en dehors de l’Europe, les budgets militaires montent. L’américain ou le juif israélien est un bouc-émissaire un peu facile. Je doute que la situation sera apaisée au moyen-orient après le départ des USA, pas plus qu’en Europe de l’Est ou en Asie. La politique s’est aussi la volonté de puissance et même si on peut le regretter c’est assez largement répandu dans le monde et ce n’est pas fini.

        +1

      Alerter
      • Kokoba // 08.01.2020 à 09h46

        L’Homme est le même partout, on est d’accord.
        Cà ne veut pas dire qu’il faut tout mettre au même niveau.

        Pour les USA, il y a des faits indiscutables :
        – invasion de l’Irak sans aucune raison
        – maintien de l’Irak sous occupation
        – destruction de la Libye
        – destabilisation et tentative de partition de la Syrie
        – partition du Soudan
        – occupation de l’afghanistan depuis 20 ans
        – création de pays fantoches sous leur controle (Kosovo)
        – plus de 800 bases militaires réparties à travers le monde
        – soutien direct à des groupes terroristes
        – coup d’etats et regime changes innombrables (Ukraine, Brésil, Venezuela, Bolivie, Iran, etc…)
        – ingérence dans tous les pays “alliés” (youngs leaders en France)
        – destruction de l’industrie des pays “alliés” (Alstom)
        – embargos illégaux sans aucune raison (Iran)
        – utilisation des organismes internationaux pour leurs propres magouilles (SWIFT, OIAC…)
        – assassinats sans aucune justification

        Et je ne liste pas tout, bien sur.
        (je ne remonte même pas très loin dans le temps)

          +82

        Alerter
        • Pepin Lecourt // 08.01.2020 à 10h33

          L’étonnant, alors que tout le monde sait cela, c’est la tolérance de l’opinion vis à vis des turpitudes incroyables des USA, n’importe quel autre pays qui n’en ferait que le centième serait mis au banc de l’opinion, là nous avons une quasi indifférence, on continue à nous présenter ce pays comme un rempart de la démocratie, un défenseur de la liberté alors qu’il s’agit d’un implacable empire colonial, et le public continue à s’imbiber de cette culture, de ses films, de ses séries, à adopter toutes ses dérives sociétales, ses modes les plus stupides, son modèle de société !

            +56

          Alerter
          • Fabrice // 08.01.2020 à 12h24

            Rien d’étonnant si on sait que les USA font le travail sale à notre place et qu’au final on bénéficie directement ou indirectement du pillage des pays récalcitrants ou pas, en plus c’est commode on se dédouane de notre part de responsabilité alors rester aveugle à ces agissements c’est la moindre des choses.

              +17

            Alerter
            • Owen // 08.01.2020 à 13h22

              “à notre place”, “on bénéficie”, “on se dédouane”, ” notre part de responsabilité”.

              C’est épuisant.
              Demandez vous pour qui vous vous prenez d’avoir participé à toutes ces actions.
              Mais en tout cas, parlez pour vous, pas pour moi. Je n’ai voté aucun des trois derniers présidents. Je crois que j’ai voté Chirac en 1988, par ras le bol contre Mitterrand, pour qui je n’ai pas voté. Et je n’ai pas voté Chirac (ni Le Pen) en 2002. Et j’ai toujours mis un bulletin dans l’urne.
              J’ai voté contre le TCE et Maastricht.
              Si vous sentez responsable de la politique française, grand bien vous fasse. Mais la première des politesses est de ne pas parler pour les autres.

              Et je doute qu’un SDF ou un smicard qui rame “profite” des “pillages dans les autres pays”. Ce n’est pas vraiment pertinent de les accabler.
              Ce qui fait la différence, dans l’économie-monde qui provisionne les objets qui entourent votre quotidien, c’est le pouvoir d’achat. Celui qui profite est celui qui consomme. Alors commencez par évaluer votre consommation avant d’essentialiser la responsabilité des populations selon les pays.

                +42

              Alerter
            • Fabrice // 08.01.2020 à 14h12

              Owen que cela vous arrange ou pas vous roulez avec le pétrole, vous êtes éclairé avec l’électricité, … qui sont les fruits des crises qui impactent le monde que vous ayez voté ou pas pour tel ou tel candidat.

              C’est pas de la culpabilité mortifère c’est de la lucidité et de l’honnêteté, personnellement je pense que l’on pourrait commercer avec ces mêmes pays avec une relation qui n’est pas aussi contrainte, mais il faudrait payer un peu plus c’est le problème on a pris l’habitude d’avoir tout pas cher et là c’est pas une question de vote mais de comportement personnel et sociétal, bon je vous laisse faire vos soldes, vos commandes amazon sans vous embêter avec des questions qui ne vous concernent pas ;-p

                +11

              Alerter
            • Owen // 08.01.2020 à 15h23

              “je vous laisse faire vos soldes, vos commandes amazon”.
              Vous continuez. Vous ne voyez pas que vous inventez ce que je fais pour conforter votre besoin de penser pour les autres. C’est d’autant plus agaçant que je n’ai jamais été sur Amazon. Mes achats ont toujours été physiques.

              D’autre part, vous connaissez des “pays victimes” qui ont refusé les voitures et l’électricité ? Et vous ? Vous pédalez pour m’envoyer vos messages ?

                +14

              Alerter
            • Fabrice // 08.01.2020 à 17h05

              Owen la différence c’est que je suis conscient du prix (autre que monétaire) qui se cache derrière le système économique dans lequel nous vivons et je ne fais pas pas la blanche colombe innocente qui se dirait en dehors de toute responsabilité parce que je ne suis pas le décideur. Nous vivons du système, par le système,…

              La technique de nous défausser sur d’autres à souvent été utilisé dans l’histoire c’est d’un commode pour nier non nous avons notre part et ne pas voter ou ne pas avoir élu le vainqueur d’une ou plusieurs élections n’est pas une excuse valable (soufflez mon smiley :-p était là pour souligner le côté provoc de ma tirade 😉)

                +12

              Alerter
            • Eg.O.bsolète // 10.01.2020 à 09h46

              Owen. Les peuples et les pays victimes de l’empire néocolonial occidental ne font probablement pas la distinction que vous faites entre nous, les citoyens qui ont la main sur le cœur, et eux, nos puissants dirigeants qui tirent les ficelles. Ils pourraient nous rétorquer avec raison ; « Hé bien soit, vous vous désolidarisez de l’action de vos dirigeants, mais alors prouvez-le, et entrez en résistance active. Non au lieu de cela vous ne cessez de vous plaindre tout en profitant même à la marge des bénéfices que cette machine de guerre infernale vous offre. » Après je reconnais que l’entreprise qui consisterait à vouloir devenir cohérent dans ce monde semble titanesque tant le nos sociétés sont hypertrophiées, tant tout est manipulation, tout est récupération, détournement, que des trucs chouettes.

              Et donc il serait bien que tous ceux qui veulent défendre notre niveau de vie réfléchissent à deux fois à ce qu’ils veulent défendre. Car si notre niveau de vie dépend d’une destruction croissante des nations, des peuples et des écosystèmes, ce combat-là est indéfendable. Et comme nous avons atteint les limites à la croissance mondiale et que la décroissance subie sonne déjà aux portes des tous les pays de monde, je vous laisse imaginer les alternatives qui restent à nous, nous qui n’avons presqu’aucune ressource primaire maitresse à notre disposition.

                +2

              Alerter
            • Owen // 10.01.2020 à 12h39

              @Et.O.bsolète

              Je reprochais à Fabrice de véhiculer ce discours répandu du “on a fait,”, donc “on est responsables”.
              Je n’adhère pas à la fabrication des coupables et victimes par essentialisation.

              Je suis adepte de l’économie locale et de solution écologiques domestiques.
              Je n’ai pas de tisserand sous la main,. Avec les vêtements prêt à porter que j’achète, suis-je responsable des ateliers sordides en Chine ou en Inde ? Si ma culpabilité est indéfinie, alors mes efforts sont inutiles.

              La situation sociale en France est de plus en plus contrastée, avec extension de la pauvreté et de la précarité. Elles sont contrastées aussi en Chine et en Inde, avec développement d’une classe moyenne. Qui exploite qui ?
              Taux de chômage de deux anciennes colonies: Algérie:11,7%, Viet-Nam:2,15%. En France: 8,5%. Et ? On dit à M. Martin, licencié de son entreprise partie au Viet-Nam qu’il “pille” l’ancienne colonie algérienne ? Qu’il est neocolonialiste ?

              L’exploitation “de l’homme par l’homme” continue, mais il faut mettre à jour le logiciel. C’est l’économie-monde, ses multinationales et les banques qui renforcent les disparités, plutôt que les pays qui sont de plus en plus désemparés.

              Oui, la catastrophe écologique et économique est droit devant: on va bientôt comprendre que c’est le même mot.

                +4

              Alerter
          • Catalina // 09.01.2020 à 07h12

            Afin de parer à la toute puissance us j’ai créé cette pétition
            https://www.unepetition.fr/sanctions-usa-devoiement-onu
            En effet, il est intolérable que les USA opérent des sanctions, du chantage au visa pour se rendre à l’ONU ! Je demande aux modos de ne pas modérer, et je remettrai ce lien de temps en temps, merci

              +3

            Alerter
        • Anouchka // 08.01.2020 à 10h33

          Il y a 100 ans, les états européens faisaient la même chose. Et les guerres qu’ils ont générées furent encore encore plus meurtrières.

            +3

          Alerter
          • Pepin Lecourt // 08.01.2020 à 10h57

            Et du temps d’Attila c’était encore pire, donc soyons optimistes !

              +19

            Alerter
          • Blabla // 10.01.2020 à 10h43

            Non, il y a 100 ans, les guerres n’étaient pas aussi meurtrières, car elles s’en prenaient plus aux militaires qu’aux civils (et je suis au courant du blocus contre l’Allemagne de 1914 à 1919).
            Comptez les morts causées par les “embargos” et autres sanctions imposées aux peuples des états récalcitrants et vous verrez que la Grande Guerre n’est hélas pas le sommet de la tuerie

              +1

            Alerter
      • Berry // 08.01.2020 à 15h15

        “La politique s’est aussi la volonté de puissance” (sic): pie vert, tu confonds politique (gestion de la cité – une notion neutre) et politicards, dont le moteur est la cupidité et la servilité envers les plus riches.
        Et puis, prétexter la paille “en face” pour excuser la poutre de ceux qui conditionnent ton avis ! Tu crois vraiment que tu peux tenir dans un débat honnête pendant longtemps.

          +6

        Alerter
    • Françoise // 09.01.2020 à 08h01

      Euh…. C’est de l’humour je pense, non ?

        +0

      Alerter
  • Jean // 08.01.2020 à 07h31

    Trump a demandé à chaque pays de l’UE d’augmenter son budget défense jusqu’à 2% du PIB et il parle déjà d’aller jusqu’à 4%. L’UE obéira, mais sera elle aussi contrainte de déclarer la guerre aux pauvres pour avoir les moyens de financer les guerres du complexe militaro-industriel américain.
    La guerre de tous contre tous ou la concorde universelle… choisit ton camp camarade !

      +32

    Alerter
    • Tepavac // 08.01.2020 à 12h06

      Je rebondis sur vos propos pour souligner une situation pas tres agréable à entendre, il semble en effets, en dépit des sommes pharaoniques extorquées ici et là pour “justifier” une soit disant puissance militaire inégalée, que nous soyons aussi démunis que le lapin face au chasseur.

      Des drones, ou missiles de provenance inconnue ont tranquilement balayé les installations Saoudienne sans une seule réaction de défense par par le gigantesque système de sécurité Américain, aujourd’hui 22 missiles balistiques penetre tout aussi tranquillement les défenses de l’armée Américaine, sans un depart de patriote, ouais

      Pas besoin de rappeler que sur les 101 missiles lancés simultanément sur la Syrie, 70 ont ete intercepté, une trentaine s’est perdu dans les lymbes d’une defense electronique et quelques ont touché des batiments vides.

      Je tiens a dire que contrairement a la ou cela est strictement prohibé, la publicité mensongère est légale et n’entraine aucune réprobation ni sanction, le principe découlant de la selection naturelle prônée par les êtres exceptionnels….

      Il va falloir serieusement s’intéresser a la question vu tout le foutoir que ces tartuffes ont créé autour de nous.

        +16

      Alerter
      • Tepavac // 08.01.2020 à 12h19

        ..contrairement à la France où cela..

        Oui j’etoffe pour rectifier le bug..

          +1

        Alerter
      • Jean // 08.01.2020 à 13h04

        @Tepavac

        Il est effectivement regrettable que nous n’ayons plus les moyens de nous défendre mais, avant de recouvrer une puissance militaire adaptée à la défense de nos intérêts, il me semble plus que nécessaire que notre pays puisse à nouveau refuser de participer à des guerres illégales au regard du droit international.

          +6

        Alerter
        • Tepavac // 08.01.2020 à 14h37

          Oui, encore faudrait-il sortir de cette association contre nature. Mais l’unique partie a le vouloir n’a que ceci à proposer, aucune vision d’avenir à l’image du reste de tous les candidats ….

          Je ne vais dire que je suis pessimiste, je ne le suis pas, mais je sais que l’humanité n’a rien attendre de ceux qui décident de notre avenir.

          Il y quelques temps, le président Russe à déclaré et proposé de s’allier à notre organisation, bien des medias le prirent comme ine fanfaronade, les “exceptionnels” en premier, aujourd’hui on se rend compte qu’il nous tendait la main et que c’est nous les fanfarons…

            +11

          Alerter
  • Fabrice // 08.01.2020 à 07h36

    Depuis quand un gouvernement agis pour le bien de tous et plus particulièrement les plus fragiles cette notion est caduque.

    Ce nouveau paradigme est entré dans l’esprit des gouvernements de nombreux pays, le gouvernement agis pour ceux qui le finance et l’aide pour obtenir le pouvoir les électeurs du gouvernement en second et les autres ne comptent pas ou peu.

    Sacrifier le bien être ou le peu d’aide octroyé est devenu un évidence surtout pour financer des opérations militaires pour appauvrir d’autres États qui devront céder leur matière première est devenu incontournable , les pauvres ne devraient pas se plaindre on les sacrifiaient avant dans des tranchées qu quand ils devenaient trop nombreux ou contestataire 😩.

      +18

    Alerter
    • Jean // 08.01.2020 à 13h21

      @Fabrice

      => Ce nouveau paradigme est entré dans l’esprit des gouvernements de nombreux pays, le gouvernement agis pour ceux qui le finance et l’aide pour obtenir le pouvoir

      Oui et lorsque l’on sait que l’élection d’un candidat est presque toujours corrélé à la durée de son passage dans les média qui appartiennent aujourd’hui à leurs sponsors…la boucle est bouclée. Nous vivons dans une “démocratie médiatique” qui est à la démocratie ce que BFM est à l’information.
      Cependant les nouveaux médias du Web commencent à mettre des grains de sables dans cette mécanique bien huilée, aussi les scandales médiatisés se succèdent tandis que, dans l’ombre, la censure s’organise.

        +2

      Alerter
  • calal // 08.01.2020 à 07h52

    22 milliard sur 738 millard soit 3% d’augmentation, avec l’article qui parle d’une augmentation des salaires de 3% des militaires ( en annee electorale,augmenter le salaire des fonks c’est tres commun,c’est des voix et des relais d’opinion faciles) ca va.

    L’argument ” il y a des sous pour la guerre ,y en a pas pour les salaires” est un argument tres valable.Par contre je m’inquiete pour le ru de boris johnson qui vient d’une part d’envoyer des navires de guerre dans le detroit d’ormuz et en meme temps d’augmenter le smic anglais de 6%.Fabrication du consentement du public anglais a la guerre qui se prepare ou recompense du soutien des ouvriers anglais a l’election de boris?

    L’iran vient de reagir de facon mesuree a la mort de leur general: peut etre que l’escalade n’est pas lancee et que un million d’iraniens n’auront pas a mourir pour que les banques occidentales puissent continuer a speculer sur le prix du baril.

      +8

    Alerter
    • moshedayan // 08.01.2020 à 09h00

      L’augmentation du prix du pétrole se poursuivra en 2020. 2020, ce sera aussi la fin des flux importants d’aides financières de l’UE à l’Europe de l’Est dans son projet expansionniste. “Open bar is closed”. Ce sera une bonne nouvelle pour réveiller les peuples de cette région et les aider à revenir à des politiques plus souveraines. Pour le reste, l’augmentation des dépenses militaires est plutôt un signé d’épuisement de ressources donc d’une crise du systéme impérial US, surtout en face de conflits asymétriques.
      Autre élément inquiétant : L’Allemagne s’affaiblit et donc est aussi plus agressive (l’Histoire a montré qu’en 1933, les patrons allemands ont choisi le réarmement rapide et à outrance, les ploutocrates franco-allemands sont prêts à collaborer….) 2020 sera donc une année encore plus dangereuse, c’est évident…

        +5

      Alerter
      • calal // 08.01.2020 à 11h38

        difficile d’augmenter le prix du brut alors que les hivers sont plus doux et que les occidentaux,ou trop vieux et trop repus ou trop jeunes et trop pauvres ,consomment de moins en moins.Pour augmenter le prix du brut faut augmenter les taxes dessus puis “redistribuer”…

          +0

        Alerter
      • Jean // 08.01.2020 à 13h44

        @moshedayan
        On peut ajouter la corruption à l’épuisement des ressources. Mais cette diplomatie hystérique s’explique surtout, à mon avis, par la crise de crédibilité que traverse actuellement l’empire américain qui devra montrer ses muscles s’il veut continuer à gouverner par la force.
        La France a sacrifiée son industrie en passant sous protectorat économique allemand pour collaborer au projet européens. Est-ce de la naïveté ou de la trahison ? Il est sans doute utile de lire “l’étrange défaite” de Marc Bloch pour savoir ce qui nous attend.

        « Beaucoup d’erreurs diverses, dont les effets s’accumulèrent, ont mené nos armées au désastre. Une grande carence, cependant, les domine toutes. Nos chefs ou ceux qui agissaient en leur nom n’ont pas su penser cette guerre. En d’autres termes, le triomphe des Allemands fut, essentiellement, une victoire intellectuelle et c’est peut-être là ce qu’il y a eu en lui de plus grave. » Marc Bloch, L’Étrange Défaite(1946)

          +3

        Alerter
        • Rémi // 08.01.2020 à 15h37

          Il serait utile en effet de relire Marc Bloch, et de l'”étrange défaite”, dont il fut le témoin et et ensuite: l’auteur, passer à ce qu’il ne pouvait analyser à l’époque: à savoir: “LE CHOIX DE LA DÉFAITE”. Seules les archives, explorées minutieusement par notre grande historienne, Annie Lacroix-Riz, pouvaient nous le révéler. Mais:…. les archives, trop peu de nos scribouillards “experts” soit disant “historiens spécialistes”, abonnés des plateaux, ne se fatiguent à y mettre leur nez! c’est trop de travail pour un maigre salaire.

            +9

          Alerter
    • Brigitte // 08.01.2020 à 09h08

      @ Calal. Les deux mon général…et en plus, relance de l’économie britannique qui n’est pas si bonne que l’on veut bien le dire. Trop de très bas salaires qui commencent à plomber l’économie.
      Et puis, la Californie l’a fait. Le RU a t-il pour ambition de devenir la Californie de l’Europe, en terme économique et culturel bien sur, pas climatique? c’est fort possible.

        +1

      Alerter
  • step // 08.01.2020 à 08h14

    1/ De l’art de se coucher de la “gauche” dite “responsable”. Comme quoi ce n’est pas franco-français.
    2/ Augmenter le budget militaire pour faire face à la “concurrence”… visiblement l’état US ne souhaite pas lâcher du lest sur leur hégémonie sans bain de sang. La Russie lors de l’effondrement de l’URSS avait eu plus de tact.
    3/ Augmenter les dépenses militaires alors que les programmes sociaux se délitent, ce n’est pas du “gachis”, c’est un projet de société.
    Avec la réplique iranienne à l’assassinat de son dirigeant militaire, l’engrenage va happer avec gourmandise le doigt, et la mort va encore pouvoir se délecter de l’adoration de ses fidèles…

      +8

    Alerter
  • Berrio // 08.01.2020 à 08h23
  • Morne Butor // 08.01.2020 à 08h52

    Mais enfin, ne voyez-vous pas que Trump tente de sauver le monde ? Une bonne guerre, un hivers nucléaire et voilà le problème du réchauffement climatique résolu ! ah zut, non, mais alors, pas du tout… Dr Folamour s’est encore trompé dans ses doses de poison et contre-poison… pas grave, la 4ème se fera à coup de pierres et de bâtons.

      +7

    Alerter
  • Le Belge // 08.01.2020 à 08h55

    Comment dit-il, encore ? Make America great again ? Nous voyons ce que c’est, désormais.

      +2

    Alerter
  • Brigitte // 08.01.2020 à 08h55

    Hé oui, il vous (nous) a bien bluffé Trump, que certains ici ont présenté comme le précurseur d’une Amérique (et d’un monde) plus apaisé… tout comme Obama d’ailleurs, fameux prix Nobel de la Paix…. On veut toujours tordre la réalité pour la faire rentrer dans la case de nos illusions…c’est humain.
    Tous des va t’en guerre. “America first” c’est l’Empire d’abord.
    Le budget militaire des USA est le double du PIB de l’Irlande, petit pays certes mais pas un pays pauvre. Il est 5 fois le budget militaire de la Chine alors que cette dernière a un PIB proche de celui des USA, voire même supérieur en parité de pouvoir d’achat..
    Arrêtez de vous illusionner sur l’Empire du pire! Ces deux mots seront indissociables jusqu’à sa chute que j’espère voir de mon vivant.

      +23

    Alerter
    • Larousse // 08.01.2020 à 16h20

      Une chose me paraît fort possible quand cette “bête” sera suffisamment blessée et affaiblie, nombreux seront les Etats qui s’empresseront de l’achever… Le Japon en premier, en souvenir de H…. C’est clair que dans beaucoup d’inconscients il y a une détestation du Ricain “grande gueule”… à voir donc cet avenir si inquiétant.
      Les ploutocrates américains le savent parfaitement d’où leur paranoïa chronique.

        +3

      Alerter
  • Octave Key // 08.01.2020 à 09h18

    “Le congrès va voter une augmentation de 22 milliards pour la défense…”
    Pour la défense ou pour l’agression ?

      +19

    Alerter
  • Rémi // 08.01.2020 à 09h43

    Merveilleux. 700 millairds de dollars face à un budget militaire russe d’environ 70 mds de dollars. Il n’y aurait pas comme un léger probléme d’efficacité au pentagone?
    Après ce sont les russes qui nous menacent.

      +26

    Alerter
    • basile // 08.01.2020 à 12h53

      les dollars ne font pas tout. Faut des hommes pour se servir des armes. Je ne pense pas que les citoyens américains soient très chauds pour, contrairement aux Russes (ils l’ont déjà montré) aux Chinois et Iraniens.

      à moins que ce soit 700 milliards de drones, de tomawaks

        +1

      Alerter
      • Rémi // 08.01.2020 à 14h22

        Ce n’est pas qu’un problème d’hommes, mais un problème de définition technologique, de part du budget achat passant en profits et non en salaires…
        Notre système de défense est devennu largement inneficace avec les résultats que l’on vois ou les armes irannienes percent nos défenses comme du beurre.

          +0

        Alerter
      • jjb79 // 09.01.2020 à 21h25

        Il faut surtout de l’intelligence mis au service d’un peuple et non pas des ronds de cuir soucieux de leur intérêt auprès de l’industrie militaire des cow boys.

          +1

        Alerter
    • John V. Doe // 08.01.2020 à 12h54

      Et pourtant notre système économique est le plus performant au monde donc nous faisons un meilleur usage de chacun de ces $, €, £, etc… Avec notre budget national qui fait déjà les 2/3 de celui de la Russie, nous devrions pouvoir les écraser sans peine pour peu qu’on s’y associe avec la G-B et de l’Allemagne. Non ?

        +1

      Alerter
  • Omelette // 08.01.2020 à 10h03

    Hier j’ai entendu un commentateur américain (libertarien il me semble), dire que l'”exceptionalisme américain”, justifiant les interventions partout et tout le temps, n’avait d’exceptionnel que le simple fait que les Etats-Unis n’ont jamais eu à subir de conflit majeur, à armes à peu près égales, sur leur territoire ou à ses portes. Avec tout ce que cela implique de traumatismes vis-à-vis du militarisme. Quant à nous, en France et partout ailleurs, peut-être que les cycles de guerre, comme les cycles économiques, viennent au contraire du fait qu’on oublie après quelques générations le sang et les larmes qui ont été versées auparavant.

      +6

    Alerter
    • RD // 08.01.2020 à 17h07

      Un libertarien américain ne tiendrait pas ce genre de propos (cf. Murray Rothbard).

        +1

      Alerter
      • Omelette // 09.01.2020 à 18h07

        source: https://www.youtube.com/watch?v=WkdTHXBbhE4

        Peut-être (et pourquoi ?), mais sur le seul podcast que j’ai écouté, j’aurais du mal à le ranger ailleurs, étant données ses critiques de l’Etat profond, du complexe militaro-industriel, du vol des contribuables qu’il constitue, ses moqueries envers les “gauchistes” (questions d’identité), et son plébiscite radical de l’économie de marché et de la liberté d’expression (contre la propagande mainstream). Grand bien lui fasse s’il est inclassable et qu’il le revendique.

          +1

        Alerter
    • Pierrot // 08.01.2020 à 17h58

      Je ne pense pas que le problème soit l’oubli, mais plutôt la confiance des décideurs de ces guerres dans le fait que ce ne sera ni leur sang ni leurs larmes qui seront versés.

      Quant aux autres, militaristes ou pas, leur opinion importe peu. Avec la fin de la conscription et le recours exclusif à une armée de métier, ils restent quoi qu’il en soit fort peu impliqués.

      Par exemple, avant de semer le chaos en Libye, je ne me rappelle pas que Sarkozy nous ait demandé notre avis, ni même celui de la représentation nationale.

        +6

      Alerter
  • chokk // 08.01.2020 à 10h44

    Quel enfoiré ce Trump ! Heureusement que les démocrates sont là au Congrès pour bloquer ses velléités guerrières. Oh wait…

      +3

    Alerter
  • Macron // 08.01.2020 à 10h51

    Les français sont fous ou inconscients d’avoir porté Macron au pouvoir en France !

    https://cerveauxnondisponibles.net/2020/01/06/macron-start-up-fasciste/

    Les américains sont fous ou inconscients d’avoir porté Trump au pouvoir !

    https://twitter.com/Chasedogman/status/1212975935403810816

    Les deux sont des dangers pour la paix civile et la paix mondiale.

    L’accès au pouvoir de gens de plus en plus dangereux est la manifestation la plus évidente de l’approfondissement de la crise économique qui ravage le monde occidental, plus particulièrement depuis la crise financière 2008, où tous les gouvernements ont décidé de faire payer les folies du monde financier par les peuples. Les gouvernements européens, plus particulièrement, qui sont entièrement vassalisés par Washington.
    Et Brexit ou pas Brexit, les anglais sont plus que jamais des vassaux des USA, il n’est que voir le sort qu’ils réservent à Assange, en violation les plus élémentaires des droits humains.

      +13

    Alerter
    • Fabrice // 08.01.2020 à 12h59

      Exactement Albert jacquart nous avertissait du danger des systèmes de sélection de notre élite et plus particulièrement des politiciens https://youtu.be/9v9updAv018

        +11

      Alerter
  • Macarel // 08.01.2020 à 11h01

    Trump, ce “clown” très dangereux…

    https://twitter.com/Chasedogman/status/1212975935403810816

      +3

    Alerter
  • calal // 08.01.2020 à 11h50

    Pour l’augmentation des budgets,il faut savoir que l’occident est en train de perdre la maitrise du ciel dans les conflits:fini les bombardements massifs ou “cibles”.Les prochaines guerre ou intervention vont se jouer au sol,donc le nombre de soldats va redevenir un facteur important sur le champ de bataille.Et la,les europeens en particulier ont interet de corriger le tir vite fait.
    Si tous les pays du moyen orient profitent d’une augmentation du prix du petrole ou du gaz pour acheter des systemes anti aerien russe s300 ou s 400,israel va peut etre avoir des ennuis et ses allies avec eux.
    De plus erdogan et sa facon de diriger la turquie peut legitimement inquieter (on parle d’une intervention turque en lybie et y a des tensions avec les grecs et chypre pour du gaz en mediterrane).
    bref,il va falloir bien vite corriger certaines mauvaises allocations de capital.Et comme d’habitude,ceux qui ont fait les erreurs essaieront de faire payer la note a d’autres. A ces autres de se defendre et d’exiger des premiers qu’ils assument leurs responsabilités…

      +1

    Alerter
    • florian lebaroudeur // 08.01.2020 à 13h30

      “Les prochaines guerre ou intervention vont se jouer au sol,donc le nombre de soldats va redevenir un facteur important sur le champ de bataille.Et la,les europeens en particulier ont interet de corriger le tir vite fait”

      Avec quels forces, des youtoubeurs féminisé ?
      Quid des volontaires US jugés à 75% trop gros et trop con par les recruteurs

        +3

      Alerter
      • lon // 08.01.2020 à 13h48

        d’où le surinvestissement général et planétaire dans l’Intelligence Artificielle militaire

          +1

        Alerter
    • calal // 08.01.2020 à 22h25

      d’un certain cote,si les systemes anti aeriens russes sont si efficaces que ca,l’iran et la coree du nord n’ont peut etre pas besoin d’armes atomiques comme dissuasion…

        +0

      Alerter
      • jjb79 // 09.01.2020 à 21h31

        Qu’ont l’Iran et la Corée du Nord à craindre de la Russie ? Par des cow boys US, je suis certain que l’argument est massu.

          +1

        Alerter
  • Danjou // 08.01.2020 à 12h28

    Quelle différence y a t-il entre l’Amérique de Trump et associés et un gang mafieux ? Si quelqu’un peut m’éclairer….

      +2

    Alerter
  • calahan // 08.01.2020 à 12h49

    Ménagez les forces qui pourraient vous destituer.
    Si j’étais gouvernant en ces temps obscurs pour maintenir ma puissance, je brosserai dans le sens du poil tout ce qui est armée, police, gendarmes, milice de sécurité privée, organisation para militaire privée, publique, agence de renseignements etc… bref j’arroserai copieusement tout ces corps de métier de garantie de préservation de leurs acquis (tiens ça me rappelle quelque chose), d’augmentation de budget, de commandes à tout va de tous les gadgets possibles qui rendent la mort “si acceptable”, “la guerre propre”, “les frappes chirurgicales”et qui matent des populations récalcitrantes à l’avenir foireux qui les attend.
    J’userai des éléments de langage et manipuleraient l’information, je ferai des grands discours avec le regard droit tentant de dégager une haute intelligence, comme une lumière et tartinerait allègrement mes discours de symboles, creux, mais tellement télégéniques avec des slogans dignes des publicités pour papier toilettes du genre “il faut penser printemps” pour en citer un parmi des galaxies entières de ces discours qui n’aboutissent qu’à toujours pire que mieux.

      +17

    Alerter
  • Catalina // 08.01.2020 à 21h13

    bon après si c’est pour “construire” de la ferraille volante comme les F-35….
    En fait, ils s’en foutent quoi, le fric est blanchi par de “l’armement”, qu’il fonctionne ou pas, au final, ce sont des subventions prises dans la poche des esclaves humains et redistribuées aux constructeurs d’engins de mort, qui se font encore du profit parce qu’ils envahissent ce qu’ils ont détruit et font payer aux populations locales leur reconstruction, tout bénéf et sans aucun état d’âme, l’argent n’a pas d’odeur et apparemment c’est une drogue très addictive.

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications