Les Crises Les Crises
2.février.20202.2.2020 // Les Crises

Erdogan et Poutine, nouveaux maîtres du Proche-Orient ? Arte

Merci 53
J'envoie

Source : Arte, Youtube, 08-01-2020

Vladimir Poutine rencontre ce mercredi Recep Tayyip Erdogan pour l’inauguration du gazoduc Turkstream, liant stratégiquement la Turquie aux pays des Balkans. Ce rendez-vous est l’occasion pour les deux chefs d’État d’évoquer des sujets communs, parmi lesquels la situation en Syrie et celle en Libye. Deux points qui impliquent également l’Europe.

Source : Arte, Youtube, 08-01-2020

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Linder // 02.02.2020 à 07h12

J’ai réussi à écouter le débat jusqu’au bout : rien, il n’y a tellement rien qu’il est même difficile de s’indigner pour les bêtises qui sont dites. Toutes les “analyses” des intervenants, mais le mot analyse est trop fort, sont creuses et manquent de mise en perspective. Je crois qu’écouter une conversation au café de la gare n’en apprendrait pas moins.
Une question quand même à Frédéric Ancel : Vous concluez par “la Turquie ne respecte rien, ni à la lettre ni à l’esprit de ce qu’est l’OTAN”. Mais qu’est-ce que l’OTAN, pour que la Turquie mérite une telle accusation?

25 réactions et commentaires

  • Linder // 02.02.2020 à 07h12

    J’ai réussi à écouter le débat jusqu’au bout : rien, il n’y a tellement rien qu’il est même difficile de s’indigner pour les bêtises qui sont dites. Toutes les “analyses” des intervenants, mais le mot analyse est trop fort, sont creuses et manquent de mise en perspective. Je crois qu’écouter une conversation au café de la gare n’en apprendrait pas moins.
    Une question quand même à Frédéric Ancel : Vous concluez par “la Turquie ne respecte rien, ni à la lettre ni à l’esprit de ce qu’est l’OTAN”. Mais qu’est-ce que l’OTAN, pour que la Turquie mérite une telle accusation?

      +30

    Alerter
    • Oliver Adam // 04.02.2020 à 19h02

      Votre analyse est parfaite et bien meilleure que tous ces experts auto-proclamés dont nous avons entendu depuis 10 ans toutes les âneries possibles et toutes les contre-vérités imaginables, au service de leurs pauvres intrigues politiques pour entrer ou se maintenir à Sciences Po, qui n’est plus ce qu’elle était. Ils se trompent toujours, ne savent pas grand chose et répètent des commentaires politiquement correct de l’actualité. La géopolitique pour les Nuls.

        +0

      Alerter
  • LibEgaFra // 02.02.2020 à 07h58

    5’12” Carte de la “Mer Noir” [sic].

    On leur dit à 28′ que la Crimée n’est plus un territoire ukrainien suite à un référendum?

    Pour le reste: comment perdre 22′ 44″ de son temps.

      +9

    Alerter
    • openmind // 02.02.2020 à 13h51

      Faux, il est bien écrit Mer Noire sur la carte!

        +1

      Alerter
      • antoniob // 02.02.2020 à 17h48

        sur leur carte (vers 05:17) la Crimée est placée en Ukraine. Ce qui est faux, c’est en Russie.
        Je vis en Norvège et voyage souvent en Russie, parfois en voiture. Ici l’été 2018 je prenais la photo de ma voiture sur le pont de Kertch, alors que je descendais me relaxer en Crimée, faisant la route par Turku-Helsinki-SPb-Moscou-Voronèje-Rostov-Krasnodar-Taman:
        https://i.imgur.com/5PvFQn4.jpg
        ici j’étais à Sébastopole:
        https://i.imgur.com/Q5YBeFc.jpg
        https://i.imgur.com/bRR362k.jpg
        tout ce temps j’étais sur le territoire russe. Leur carte est donc fausse. Le gouvernement norvégien, comme le reste de l’euro-amérique explique officiellement que la Crimée est en Ukraine mais cette voiture qui la mienne avec moi devant prenant les clichés ne gobent pas ces âneries. Ecart entre idéologie et réalité.

          +8

        Alerter
        • V_Parlier // 02.02.2020 à 19h14

          Ca me démange de montrer aussi un film où je fais l’aller-retour sur le pont entre la Crimée et la Russie continentale 😀 Mais bon, je me méfie des représailles, je publierai ça le jour où je serai définitivement parti! (La voiture je l’avais louée à Simferopol mais j’étais bien dedans, elle n’était pas “autonome”…)

            +4

          Alerter
          • antoniob // 02.02.2020 à 22h00

            ah tiens à Simféopol je m’étais fait prendre en photo rituelle auprès de la sculpture devant le parlement, celle du soldat au ruban de St George et la petite fille 🙂 C’est bien sûr dans les super-calculateurs de la NSA et les fichiers de la CIA et du kagébé français, mais ils ont sans doute d’autres chats à fouetter, sans compter les gilets jaunes et tout ça, donc je ne subirais pas le sort d’Assange, j’espère 🙂 !

              +2

            Alerter
        • weilan // 02.02.2020 à 22h47

          Chapeau pour la distance ! Combien de km entre Turku et Sebastopol ?

          En tous cas, selon Google Earth, la Crimée est bien en Russie !

            +0

          Alerter
          • antoniob // 02.02.2020 à 23h58

            environ 2800 kms. Plus, depuis chez moi 450 kms pour le ferry à Stockholm, ~10 heures à bord pour débarquer à Turku, ensuite ~4hrs pour la frontière russe à Torfyanovka, puis tout le long l’autoroute en essayant de passer le périphérique de Moscou de nuit pour esquiver les bouchons. Ça roule très bien. Plusieurs péages mais le pont de Kertch est gratuit. Une nuitée sur le ferry (de jour ou de nuit, selone ferry du matin ou du soir) nuitée vers Tver, une autre entre Voronèje et Rostov puis arrivée le soir suivant à Kertch.

              +2

            Alerter
  • DUGUESCLIN // 02.02.2020 à 10h08

    Si on prétend que les turcs n’ont rein à faire en Libye, il faut alors prétendre que les américains et leurs valets n’ont rien à faire en Syrie. Là ce sera plus clair.
    La Russie ne veut pas que des forces atlantistes menaçantes se rapprochent de sa frontière. La Russie est une force de défense et non d’agression. Elle soutient le respect de la souveraineté des pays occupés par les forces d’ingérences qui entretiennent des guerres sans fin.
    Grâce à sa position, la Russie, qui use beaucoup plus de la diplomatie que de la guerre, peut surveiller les ambitions turques. Il est difficile à la Turquie de rejeter les plans de paix proposés par la diplomatie russe. La Turquie a besoin du gaz russe. Même si la Turquie joue un double jeu, elle ne peut pas s’opposer directement à la puissance de la Russie dont les diplomates ne sont pas dupes.
    D’un côté des plans de paix et le retour à la souveraineté des pays du Golfe, de l’autre la volonté d’entretenir des guerres sans fin par une ingérence militaire illégale et dominer ces pays les soumettre et les exploiter.

      +28

    Alerter
  • DUGUESCLIN // 02.02.2020 à 10h33

    Il ne faut pas confondre ce que certains appellent pompeusement “la communauté internationale” et “l’opinion internationale”.
    La “communauté internationale” ne représente que quelques pays nostalgiques, (les Etats-Unis d’Amérique et une petite partie ouest de l’Europe). Encore que ces pays dit “atlantistes” ne sont pas forcément suivis par une forte majorité de l’opinion publique chez eux. Le Président Trump a été en parti élu sur le retrait des troupes installées partout dans le monde et qui ruinent leur pays.
    Conclusion la “communauté internationale” se réduit à l’état profond US et aux journaux pro-atlantistes aux mains des oligarques qui espèrent encore pouvoir désigner les gentils et les méchants contre “l’opinion internationale”.
    On peut remarquer au passage que les “mondialistes européistes” n’ont plus aucune influence et qu’ils ne sont pas représentatifs de l’ensemble des européens, ce qui fait dire faussement aux journalistes que les européens sont divisés. Alors que l’européisme, de plus en plus, apparaît comme une trahison des intérêts européens et même ennemi de l’ensemble des nations européennes.

      +15

    Alerter
    • V_Parlier // 02.02.2020 à 19h17

      Pour ce qui est du déclin de l’européisme, puissiez vous dire vrai!

        +2

      Alerter
  • VERITAS // 02.02.2020 à 10h33

    Es ce vraiment ERDOGAN et POUTINE qui sont les nouveaux maîtres du Proche-Orient ?
    Je dirais qu’ils en sont plutôt les coupes feux devant le deal des deux plus grand mafieux du siècle, que sont TRUMP et NETANYAHU.
    Le discours de TRUMP pour la « paix du siècle » ayant été écris par le despote de la Knesset.
    NETANYAHU à TRUMP :
    « Tu lis mot pour mot ce que j’ai écris au sujet de l’annexion de la Palestine, ce qui assurera ma réélection et je me charge de convaincre les républicains juifs du sénat (même au prix de chantage) pour qu’ils te blanchissent et qu’ils assurent ta réélection en 2022.
    Le prochain deal à venir étant la destruction de la Jordanie qui selon les textes bibliques doit faire partie du « Grand Israel » .
    Voir certains éditoriaux Israéliens passés et récents.
    Voilà le plus grand deal du siècle entre ces deux mafieux corrompus sous le coup d’une inculpation pour fraude et détournement d’argent public.
    Voilà la démocratie.
    Pour le reste, des deux despotes désirent taxer ou interdire toute importation de gaz et de pétrole en provenance de la Russie au seul profit du gaz et pétrole Israélien qui passerait de Chypre, la Grèce et l’Italie et inonderait le cœur de l’Europe.
    Je ne suis ni pro Erdogan, ni communiste, mais vraiment je souhaiterai que l’on se rapproche un peu plus de la RUSSIE et que l’on s’éloigne de ces deux fouteurs de « M » que sont TRUMP et NETANYAHU

      +20

    Alerter
    • Linder // 02.02.2020 à 16h01

      Vous mentionnez des éditoriaux israéliens récents concernant la Jordanie et une supposée volonté d’Israël de l’annexer. Pouvez-vous donner une référence (et de préférence issue d’un journal ayant un tirage significatif) ?

        +1

      Alerter
      • VERITAS // 02.02.2020 à 21h04

        Voilà déjà un indice:
        https://frblogs.timesofisrael.com/haye-sara-comprendre-les-vraies-frontieres-disrael-2/

        Je puis en donner une multitude d’autres plus anciens ou plus récents sans parler des élucubrations de certaines personnes d’extrême droite comme l’avocate Nili NOUARI ( la fille de jacques KUPFER le patron du congrès juif mondial) il suffit de l’écouter sur certains médias
        J puis aussi vous donner d’autres noms
        Mes les listes seraient trop longues pour la place de ces posts

          +1

        Alerter
        • Linder // 05.02.2020 à 09h37

          J’ai consulté votre lien; je ne connaissais pas le times of Israël mais je doute que son influence soit significative. On est loin, selon ma perception (limitée, j’en conviens) d’un Caton demandant la chute de Carthage.
          Avez-vous des références plus significatives (dans un grand quotidien, par exemple) ?
          Petite remarque, mais l’exactitude de l’auteur ou de ses sources n’est évidemment pas votre propos : le fleuve d’Egypte n’est pas le Nil mais le wadi Al Arish

            +0

          Alerter
  • moshedayan // 02.02.2020 à 13h38

    Paris et Berlin enragent de ne pas avoir pu participer à la curée contre la Syrie… voilà le fond de cette émission… et leur rage est tenace parce qu’ils avaient partiellement réussi leur coup à Kiev avec Maïdan, pour un résultat économique catastrophique au final… Le peuple d’Ukraine est dans un malheur profond, durable parce qu’une partie et des politiques pourris ont écouté les “oiseaux de malheur” de l’Ouest… Chasser l’Occident de certaines terres d’Orient n’est donc pas en soi une aberration… cela vaut aussi pour Israël en s’alliant avec la Syrie ma pensée est sincère et réfléchi…

      +5

    Alerter
  • openmind // 02.02.2020 à 13h48

    Merci pour cette vidéo humoristique, on mesure avec amusement le retard de 5 ans de nos “élites” journalistiques!

    La meilleure réplique de ce sketch pour ceux qui n’ont pas le temps, avec un petit rappel: septembre 2015, début de l’intervention russe en Syrie, juillet 2016, rapprochement définitif de la Russie et de la Turquie après une tentative d’assassinat sur Erdogan de la part des USA et donc janvier 2020, le titre du débat d’avant garde de la 5:
    “Poutin et Erdogan sont-ils le nouveaux maîtres au proche orient, peuvent-ils s’unir pour affaiblir l’Union Européenne, avec quelles conséquences sur le terrorisme et l’immigration?” Repensez bien à Fabius en 2011…

      +4

    Alerter
  • Maïkl Makfaïl // 02.02.2020 à 14h04

    “L’Europe a tout pour être une très grande puissance militaire et dans l’ingénierie ” le seul pays qui sait construire du matériel militaire de haute qualité en Europe c’est la France. Tous les autres sont des nains industriels et militaires qui veulent rester vassaux des USA. Cela Encel ne semble toujours pas le comprendre . Quant à la Russie elle probablement le seul pays capable de faire militairement tout ce que font les USA d’un point de vue technologique et contrairement à la France elle a déjà quasi achevée son avion de 5ème génération ( la France ne projette de l’avoir qu’en 2040 je crois , cette énorme blague) .

    Quant à jeter la Turquie hors de l’OTAN et s’allier au nain britannique qui n’a quasiment plus de flotte, c’est juste donner à la Russie et la Chine la victoire par KO dans le combat géopolitique global du 21ème siècle. Frédéric Encel est bien un intellectuel faussaire comme le disait Boniface.

      +3

    Alerter
  • martin // 02.02.2020 à 17h47

    Comme dirait Todd, Encel n’est vraiment pas “fut-fut”. Poutine ne “désire” pas casser l’Otan, il casse l’Otan. Dernière plaisanterie en date, Lavrov a fait savoir que des systèmes d’observation russe, probablement basés à Qamishli dans l’extrême nord-est syrien, ont “vu” au moins six F.35 à la frontière iranienne dans les heures où les iraniens frappaient les bases américaines en Irak: “There were at least six (U.S.) F-35 fighters in the air in the Iranian border area (at the time).”
    Ce pauvre Encel, et il n’est pas le seul, ne comprend décidément pas que l’Otan est en état d’infériorité technologique complète, ou pour le dire comme Micron, en état de “mort cérébrale”. Quand comprendront-ils? Too big to be?

      +6

    Alerter
    • toto // 03.02.2020 à 12h05

      @martin
      “Otan est en état d’infériorité technologique complète”, faut pas abuser non plus !
      La France peut voir le bombardier furtif B2 depuis un bail et c’est une aile volante (donc + furtif de par son design).
      La furtivité ne veut pas dire invisibilité, surtout face au radar de veille ( trans horizon ) qui je le rappelle ne peuvent pas conduire de frappe sol air. La furtivité c’est seulement retarder le moment ou les radars pourront accrocher l’avion, lui donnant un avantage en terme d’allonge ( ex je vous accroche a 30 km quand vous m’accrocher à 20 donc je tire avant).
      Ça a été la petite nouveauté ces années pour vendre du matos mais sur le plan opérationnel, il y a d’autre variable à prendre en compte (ex topographie du terrain, vitesse, portée du missile, brouillage). En bref cela ne veut rien dire qu’il les ai vu, et non je ne suis pas fan du F35, gouffre financier, échec industriel, mais succès commercial…

        +2

      Alerter
      • toto // 03.02.2020 à 12h16

        @martin PART 2
        “Otan est en état d’infériorité technologique complète”, faut pas abuser non plus !
        Oui la Russie a fait d’énorme progrès ces dernières années notamment en terme de missile, brouillage etc mais c’est pas la folie non plus.
        Le Su57 n’est toujours pas en prod,on attend toujours les nouveau moteurs le MOD Russe vient de poser une commande de 70 appareils cela va être juste pour remplacer tout ceux présents.
        Le coté projet Armata (T14/15/16) il ne se passe rien, pas de commande passée.
        Les Tu 22M3, Tu 160 sont en cours de modernisation, rien de spectaculaire (ces avions on 40 ans)
        Concernant les avions awacs/ Patrouille maritime/ Transport toujours du matos soviétique
        Projet bombardier furtif PAKDA a disparu
        Porte avion Kouznetsov, une antiquité, la rénovation est en cours mais il y a eu un incendit et les chantiers russes ne sont pas réputée pour leur efficacités.

          +0

        Alerter
        • Maïkl Makfaïl // 03.02.2020 à 14h30

          La production en série du Su-57 a été lancée. Les retards étaient inévitables compte tenu du fait que la Russie a perdu 10 ans dans les années 90 , que cet avion représentait quelque chose de totalement nouveau d’un point de vue technologique pour les constructeurs russes et vu les défis techniques que la construction de ces appareils représente en général ( coucou le F-35) . C’est mieux que d’attendre 2040 comme la France pour avoir son avion ( j’en pleure encore de rire ). Sans oublier que la Russie a le Su-35 , considéré comme le meilleur avion de 4ème génération.
          Le T-14 est déjà en service dans certaines unités, en phase de test. La dotation a été étalée pour des questions financières et parce que le T-90 est déjà un des meilleurs chars au monde.
          Pour les Awacs il y a déjà de nouveaux appareils et ce secteur fait l’objet de développements importants. Là encore c’est mieux que d’acheter des appareils chez Northrop Grunmann comme la France.
          Le Pak DA a tout sauf disparu et il est actuellement en développement, et il remplacera les Tupolev dans le milieu de la décennie, peut être un peu plus tard vers 2027.
          Des projets de nouveaux porte avion sont en cours d’élaboration en Russie , et de toutes façons la Russie n’a aucune utilité pour ce genre de navire ( totalement obsolète au demeurant, qui coûte la peau du fion et qui est extrêmement vulnérable aux sous marins modernes et aux nouveaux missiles ).

            +1

          Alerter
        • martin // 03.02.2020 à 17h35

          @ Toto

          Lisez Martyanov: The (real) revolution in militarry affairs. Vous y découvrirez la substance de ce que j’ai écrit.
          L’intérêt de cet ouvrage réside principalement dans le fait qu’il aborde les questions d’un point de vue mathématique. Exemple: 2 Khinzal suffisent à couler un porte-avion US, or un PA coûte 10 Mds et une paire de Khinzal deux millions (+-). Résultat? Le rapport des pertes s’établit à 1 pour 5000. Et ainsi du reste.

            +0

          Alerter
  • Phil // 02.02.2020 à 19h28

    Après chaque défaite les terroristes choisisaient la poche d’Idlib plutôt que la paix.
    La concentration à idéologie salafiste devait être importante dans le coin d’Idlib.
    Le dernier cessez le feu n’était pas vieux entre les syriens et les terroristes.
    Les terroristes ne l’ont pas respecté. Du coup l’armée syrienne a avancé rapidement bousculant les terroristes. De leur ancienne position à la M5 qu’ils voulaient récupérer il y a 60km, oui c’est une belle avancée, une grosse semaine.
    Cette semaine c’est par centaines de milles que les gens ont évacué vers la Turquie.
    Hier des chars turcs sont entré en Syrie pour s’opposer à l’armée syrienne, russe, iranienne et peut être hezbollah, sans oublier les YPG.
    Je ne crois pas que la Turquie jouera contre la Russie sur le plan militaire, un support aérien lui est impossible. Un coup de bluff mais avec l’Erdogan tout est possible.
    C’est que les turcs vont se retrouver avec un sacré paquet de fous de dieu sur leur territoire. Ils feront des charters pour les pays d’origines et pour ceux qui veulent encore jouer à la guéguerre il y a la Libye. Tant qu’ils étaient chez le voisin les turcs aidaient des voisins encombrants, les voisins encombrants se transforment en résidents encombrants ce n’est plus la même chose.

      +4

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications